Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Des Gypsy à New York
MessagePosté: Lun 30 Nov 2009 22:08 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
GOGOL BORDELLO
Image


Invitation à la découverte

Je vous invite à un voyage. Un voyage plein de saveur et de couleur. Un voyage à travers les différentes cultures de notre monde. Un voyage remplit d’émotion, de fête et de nostalgie. Je vais vous proposer un patchwork musical multiculturel haut en couleurs complètement déjanté et euphorisant. Comme point de départ de notre périple, New York la cosmopolite, haut lieu de mélange de culture avec ses immigrants venus des quatre coins du monde. Tel des nomades, nous partirons à la découverte de nouvelle sensation avec pour guide une bande de punk immigrée à l’énergie débordante. Montons tous ensemble dans la caravane Gogol Bordello, commençons par tous porter du pourpre et laissons nous aller à notre nature festive, dansons et chantons comme des frères et des sœurs.

Image

De New York à Kiev

C’est à New York que vit le jour Gogol Bordello en l’année 1999, enfanté par le divin moustachu Eugene Hütz et Eliot Fergusson. Les premiers pas dans la vie de Gogol Bordello amènent une nouvelle tendance musicale, un son unique très coloré et festif, le Gypsy Punk. A ces débuts, Gogol Bordello est principalement formé d’immigrant d’Europe de l’Est qui de voyage en voyage, on remplit leurs valises de musique tsigane traditionnelle des Balkans et de la vieille d’Europe. New York finira d’apporter le dernier ingrédient donnant le style unique à leur musique, le Punk.
Les membres de Gogol Bordello n’avaient plus qu’à inclure leurs différentes influences musicales allant de la Mano Negra, dont ils rendront hommage en reprenant de manière enflammé et personnel Mala Vida, à The Clash, et de Jimi Hendrix à Emit Kusturica, pour les plus connus.
Et que dire de leurs prestations sur scène ? Hé oui, Gogol Bordello fait du Gypsy Punk et ça se voit. Ils ont tout simplement un sens du spectacle et du folklorique qui véhicule une énergie débordante et euphorisante en partie grâce à ce fou furieux d’Eugène Hütz. Tout ce qu’il faut pour commencer une grève du monde des opprimés.

Du Gypsy au Punk

Alors, le Gypsy Punk, c’est bien beau comme style, mais qu’est-ce que c’est exactement ? Le Gypsy Punk est un simple mot pour définir un melting pot musical. Gogol Bordello, malgré les origines de certains membres du groupe, ne fait pas que de la musique slave, bien que ce soit la base de leur style. De nombreuse sonorité viennent se mélanger et créer un style unique en son genre. Du tango à la musique Yiddish, créole ou orientale, au tempo dub et phrasé ragga pour finir forcément sur l’énergie du Punk. Tout se mélange et s’alterne de façon quasi intuitive et magique, et la chimie arrive à son terme grâce à notre moustachu et son l’accent anglais à couper au couteau. D’ailleurs, Eugène Hütz ne chante pas qu’en anglais et il arrive qu’il alterne avec l’espagnol et l’ukrainien, voire même peut être d’autre langue qu’on aura du mal à discerner.
Gogol Bordello c’est la richesse et la diversité musicale à son paroxysme. Une véritable illumination pour les oreilles. Forcément, on est aucunement étonné d’entendre virevolter un violon lancinant, l’omniprésence d’un accordéon virtuose, des changements de rythme frisant parfois avec des cadences technoïdes, la basse vrombit en permanence alors que la guitare électrique assume sa tendance punk. Le tout est porté par une guitare sèche puissante et rapide. Il y avait même dans les premiers albums la présence discrète mais intéressante d’un saxophone.
Ce mélange contre-nature de style et de thème variés et divers donne naissance à un ovni d'une beauté étrange et attirante.

Image

Représente le monde

Voici la recette unique pour faire un Gogol Bordello. La faire partager avec vous n'est pas un crime, alors profitons-en. Prenez tout d’abord deux bons russes et associez les à un israélien. Installez les avec un éthiopien et assaisonnez le tout avec deux danseuses d’originaire asiatique. On bat le tout avec un américain d’origine allemande et on cuit ça à la mode équatorienne. Reste plus que l’ingrédient secret ukrainien qui fait ressortir une puissance et un goût inimitable. Voici ce que donne Gogol Bordello, le groupe aux couleurs du monde.
Voici la définition de la diversité ethnique des membres de Gogol Bordello.
Pamela Chi-Wei Sun, anglaise d’origine chinoise et Pamela Jintana Racine, américaine d’origine thaïlandaise sont toutes les deux danseuses du groupe, s’occupant principale de mettre de l’ambiance pendant les concerts avec percussions et chants donnant une certaine profondeur à la musique des Gogol Bordello.
Image
Image
Pedro Erazo l’équatorien est le membre le plus discret du groupe, en plus de s’occuper de certaines percussion, son rôle est principalement d’être le MC du groupe en posant sa voix particulière sur certains morceaux.
Image
Eliot Ferguson est le batteur du groupe. C’est un américain d’origine allemande et membre le plus ancien du groupe avec Hütz.
Image
Membre le plus récent, Thomas 'Tommy T' Gobena est né en Ethiopie est s’occupe de poser de magnifique ligne de basse sur le son des Bordello.
Image
Oren Kaplan l’israélien utilise l’instrument qui se révèle le plus discret du groupe, la guitare électrique. L’instrument accompagne en fond la guitare acoustique qui elle déchire tout sur son passage.
Image
Passons maintenant à la touche slave du groupe avec nos deux russes, Sergey Ryabtsev le violoncelliste barbu, un vrai prodigue et ancien patron de théâtre russe et Yuri Lemeshev l’accordéoniste qui instaure une ambiance de cabaret avec de magnifique mélodie.
Image
Image

Moustache ? Qui a dit moustache ?
Image

Reste maintenant à présenter le patron des Gogol Bordello, l’âme vagabonde du groupe, le moustachu dynamique au look invraisemblable, d’origine à la fois russe, ukrainienne, roumaine et gitane, Eugène Hütz l’illuminé. Evgeny Aleksandrovitch Nikolaev de son vrai nom, est né prêt Kiev en Ukraine le 6 septembre 1972 et c’est 14 ans plus tard que ces parents décident d’abandonner leur pays suite au terrible évènement de Tchernobyl pour les Etats-Unis. Après 7 ans de vagabondage entre la Pologne, l’Hongrie, l’Autriche et l’Italie, la famille d’Eugène arrive enfin dans le Vermont avec le statut de réfugié politique. Ayant acquis des base de musique en Ukraine, il décide de quitter le Vermont pour ce rendre à New York en 1997 pour former quelques années plus tard Gogol Bordello. Eugène en est l'ultime créateur, le chanteur, le parolier et l’utilisateur de cette satanée guitare sèche qui virevolte et déchire l’air.
Mais Eugène a d’autre corde à son arc, car en plus d’officier en tant que DJ dans un mythique bar bulgare de New York, il lui arrive également de ce recyclé dans le cinéma. On a pu donc le voir dans « Tout est illuminé » avec Elijah Wood et réalisé par Liev Schreiber. Il était également à l’affiche de « Obscénité et Vertu » de Madonna en 2008. Un documentaire à même était tourné sur lui et son voyage annuel en Europe de l’est à la découverte de ses racines musicales et culturelle.
Eugène Hütz est également un fervent défenseur des droits de Roms.

Les galettes des Balkans

Voici donc venir l'intégralité des chroniques nomades de Gogol Bordello, cinq albums studio au total et un album en collaboration avec les Balkan Beat Box sous l’appellation J.U.F. (Jewish-Ukrainishe Freundenschaft ou amitié judéo-ukrainienne)


Voi-la Intruder (1999)
Image
1. Sacred Darling
2. Voi-la Intruder
3. Greencard Husband
4. Passport
5. Start Wearing Purple
6. Shy Kind of Guy
7. Mussolini vs. Stalin
8. Letter to Mother
9. God-Like
10. Nomadic Chronicle
11. Letter to Castro (Costumes for Tonight)
12. Unvisible Zedd
13. Sex Spider
14. No Threat
15. Against the Nature

Multi Kontra Culti vs. Irony (2002)
Image
1. When The Trickster Starts A-Pokin' (Bordello Kind of Guy)
2. Occurrence on the Border (Hopping on a Pogo-Gypsy Stick)
3. Haltura
4. Let's Get Radical
5. Smarkatch
6. Future Kings
7. Punk Rock Parranda
8. Through the Roof 'n' Underground
9. Baro Foro
10. Hats Off to Kolpakoff
11. Huliganjetta

East Infection (2004)
Image
1. East Infection
2. Ave. B
3. Mala Vida
4. Copycat
5. Strange Uncles From Abroad
6. Madagascar-Roumania (Tu Jésty Fáta)
7. Never Young Again (video by Dimon)

Gogol Bordello vs. Tamir Muskat (2004)
1. Gypsy Part Of Town
2. When I Was A Little Spy
3. Super Rifle
4. J.U.F. Dub
5. Bassar (Balkan Express Train Robbery)
6. Last Wish Of The Bride
7. Onto Transmigration
8. Balkanization Of Amerikanization
9. Roumania
10. Panic So Charming (What The Fuck Style)
11. Samiao's Day
12. Muskat (Slishal No Ne Zapisal)

Gypsy Punks: Underdog World Strike (2005)
Image
1. Sally
2. I Would Never Wanna Be Young Again
3. Not A Crime
4. Immigrant Punk
5. 60 Revolutions
6. Avenue B
7. Dogs Were Barking
8. Oh No
9. Start Wearing Purple
10. Think Locally Fuck Globally
11. Underdog World Strike
12. Illumination
13. Santa Marinella
14. Undestructable
15. Mishto

Super Taranta! (2007)
Image
1. Ultimate
2. Wonderlust King
3. Zina-Marina
4. Supertheory Of Supereverything
5. Harem In Tuscany (Taranta)
6. Dub The Frequencies Of Love
7. My Strange Uncles From Abroad
8. Tribal Connection
9. Forces Of Victory
10. Alcohol
11. Suddenly... (I Miss Caparty)
12. Your Country
13. American Wedding
14. Super Taranta!
15. Masha (iTunes only)

Le mot de la fin

Voila, j'ai envie réussi à terminer le sujet sur mon groupe fétiche, ce fut dur, mais la passion et l'amour que je porte à Gogol Bordello est indestructible, et c'est pas el-d-brokeur qui me contredira, vu ce que j'ai pu voir sur le site du nain. La faire partager avec vous est le plus beau signe de respect que j'ai pour ces troubadours voyageurs, en espérant conquérir de nouveau adepte du genre et venir remplir un peu plus cette caravane du monde.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 5 Déc 2009 17:47 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Nov 2004
Messages: 805
Localisation: en train de survivre
Je vais répondre quand meme au sujet de TTC, qui a exellament bien presenté ce groupe de déjantés, j'ai découvert ça grace a El-D (d'ou le site du nain). un groupe festifs comme j'en ai rarement vu, qui ma remuer les tripes a la premiere ecoute de Not a crime

Apres j'ai ecouté toute la musicographie du groupe (merci au nain au passage), je n'ai pas tout aimé, j'aime quand ça balance bien, or certaine musiques sont trop mélancoliques pour moi, mais si je devais retenir un seul album ce serait Multi Kontra Culti vs. Irony, surtout avec 2 morceaux que j'adore: Occurence on the border (N°1 pour moi) et Huliganjetta.

De ce que je retiens ce groupe, TTC l'a tres bien souligné, sa pluri-nationalité, son chanteur moustachu qui dégage une aura énorme, mais vraiment énorme, j'ai l'impression d'avoir une armée en face de moi quand je le vois s'exprimer sur la scene (seulement sur Youtube, je suis pas encore allé assisté a un live).

voilà, c'est un grosse claque pour moi ce groupe, qui meriterai a etre d'avantage connu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 22 Fév 2010 18:47 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
Remontage de sujet pour deux nouvelles importante (merci el-d-brokeur ^^).

Première nouvelle, Gogol Bordello va sortir un nouvel album ce printemps qui devrait se nommer selon ma source naine "Transcontinental Hustle". Cerise sur le gâteau, voici deux titres en écoute chanté par le divin moustachu. Voyez vous même tout le talent du bonhomme.

~Educate Thy Neighbor~

~Break The Spell~

Deuxième nouvelle et pas des moindres, les Gogol Bordello nous font l'immense plaisir de venir jouer en France. Le concert se déroulera le mardi 18 mai à 18h30 à l'Élysée-Montmartre sur Paris et je peux déjà dire que j'ai mes places. Alors à part el-d-brokeur, qui j'espère a déjà sa place, est-ce qu'il y a d'autre fans intéressé pour découvrir le son unique des Gogol Bordello ? Si il y en a, dépêchez-vous, il ne reste plus beaucoup de place.

PS: J'espère que ça fera bouger un peu les fans caché du groupe sur le sujet, comme el-d-brokeur par exemple ^^.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 7 Mar 2010 12:24 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Bien, bien hé bien je vois que le tôji est en forme et à grand renfort de sources naines, le nain se devait de se déplacer pour vous donner quelques renseignements de plus sur ce qu'il a entendu ...

Tout d'abord, à propos du concert de Gogol (*______*), oui j'ai ma place et p'tit Ryûk aussi !!!! (au moins deux membres des Ghosts, c'est déjà ça ! ^^)

Ensuite, concernant le prochain album, "Transcontinental Hustle", il sort le 27 avril et est produit par Rick Rubin. Rappellons que leur dernier galette "Super Taranta" date tout de même de 2007 ^^

Voici la tracklist (sous réserve) :

01 - Pala Tute
02 - My Companjera
03 - Sun Is on My Side
04 - Rebellious Love
05 - We Comin’ Rougher (Immigraniada)
06 - When Universes Collide
07 - Uma Menina Uma Cigana
08 - Raise The Knowledge
09 - Last One Goes The Hope
10 - To Rise Above
11 - In The Meantime In Pernambuco
12 - Break The Spell
13 - Trans-Continental Hustle

Voilà c'est tout pour le moment ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 26 Mar 2010 19:07 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Oui je double post et alors ???

Voici la raison : la pochette de ce nouvel album *___*

[align=center]Image[/align]

Elle est pas zolie ? hein ? hein ?

Et voici le premier single : Pala Tute (version vidéos : live / acoustique)

J'ai l'impression que cette chanson date (j'ai vu une vidéo datant de 2006 ...)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 26 Mar 2010 22:26 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2006
Messages: 1519
Il est fort probable que tu l'aies déjà vue ou entendue autre part. Ici même. Lors de leur prestation avec Madonna au Live Earth, il ont repris (en partie) cette chanson ; cela fait donc quelques années qu'elle est dans leur placard, en effet.
Concernant la chanson en elle-même, c'est bien sympathique, comme du Gogol ^^. Ma préférence reste à Break The Spell pour le moment, carrément plus forte de mon point de vue...
Vivement l'album complet !

_________________
« No gods or kings. Only man. »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 30 Mar 2010 23:42 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
Vivement l'album complet effectivement. Personnellement, je ne connaissais pas ce titre donc c'est une total découverte et comme d'hab, j'adore grave. C'est du Gogol Bordello comme ils savent bien le faire, mais en même temps si la chanson date un peu, ça n'annonce de pas grand changement. J'espère quand même que ça va être des chansons originales et non des chansons non exploités sur d'ancien album (le rebut quoi).

Pour ce qui est de la pochette de l'album, elle tranche radicalement avec ce qui c'est fait en la matière et rentre dans un style peut être plus travaillé et moins kitch et coloré. En tout cas j'aime beaucoup, ça fait vraiment gypsy vagabond.

Vivement le 27 avril.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 18 Avr 2010 12:41 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
TTC a écrit:
Vivement l'album complet effectivement.
Vivement le 27 avril.
En fait, on est le 18 Avril et un certain de site de nain possède déjà en exclusivité cet album ^__^


Voici où écouter ce nouvel opus des Gogol : Trans-Continental Hustle (en espérant que tu n'as pas trop attendu ^^)

Vive le Nain !!!! :Sanji amoureu: :Sanji amoureu:

Tôji, tu m'aimes, hein ??? hein ??? :P

EDIT : oui, oui j'avoue désolé maître ... Mici encore ;-)

_________________
Image


Dernière édition par el-d-brokeur le Dim 18 Avr 2010 20:33, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 18 Avr 2010 17:05 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2006
Messages: 1519
Ouais ouais, et qui t'a filé l'album en premier, hm ? Petit filou, va ! :P

Aller, pour le plaisir, deux p'tites versions "live" des titres du nouvel album.
Immigraniada
Pala Tute
Franchement, en concert, ça va en envoyer carrément...

_________________
« No gods or kings. Only man. »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 17 Mai 2010 17:55 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
J-1 avant le concert tant attendu des Gogol Bordello et il est temps pour moi d'émettre ma critique de leur nouvelle galette qui tourne en boucle depuis sa sortie.

Alors que vaut Trans-Continental Hustle ? Et bien ma foi, je l'ai beaucoup apprécié. Un album blindé de chanson au mélodie simple qui accroche dès la première écoute. Le mot Trans-Continental prend toute son ampleur au fil des l'écoute tant on a nettement l'impression de voyagé en train à travers l'Amérique latine. Car oui, si une ambiance doit se détacher de cet album, c'est bien le côté Latino des compositions du groupe.

J'ai nettement ressentis que l'album se séparait en deux parties. Un première partie composé des sept premiers morceaux, des titres qui font mouches, qui délivrent une puissance phénoménal et qui ne laisse pas le temps de reprendre son souffle. Les six derniers morceaux qui compose la deux partie de l'album son un peu plus posé et plus classique (à part Break The Spell), moins accrocheur sur la première écoute mais qui se révèle aussi excellent à la longue. La force de Trans-Continental Hustle c'est surtout ses mélodies simples à base de lalala, nanana, heyheyhey, et j'en passe qui se fredonne avec une facilité déconcertante, un vrai plaisir festif.

Trans-Continental Hustle s'ouvre donc par "Pala Tute", une chanson très efficace qui a déjà fait ses preuves depuis longtemps vu qu'elle fait partie du répertoire du groupe depuis plusieurs année. Pas étonnant donc qu'elle soit le premier single de cette album.
Suis "My Companjera", chanson un peu plus rapide et toujours aussi efficace qui donne un peu plus l'envie de s'éclater. On se retrouve à chanter le refrain s'en vraiment s'en rendre compte tellement c'est simple à assimiler.
La tension retombe rapidement avec "Sun Is on My Side" chanson calme et mélancolique dont les Gogol Bordello ont le secret. C'est beau, magnifique et nostalgique. On ressent un côté chaleureux qui est très touchant, surtout quand démarre la batterie et la basse. On se sent bien et on en redemande.
On attaque le pic de l'album, les trois meilleurs chansons selon moi, en commençant par "Rebellious Love", une chanson qui réveille en moi un sentiment de nostalgie et de mélancolie insoupçonné pour ce genre de chanson, assez rapide et qui fait la part belle à la composition et à la mélodie des instruments. Un vrai bonheur.
Voila bombe de l'album "Immigraniada", une putain de claque d'une puissance rarement atteint pour du Gogol Bordello (déjà ressentit avec Forces Of Victory). Ça envoi du lourd, on chante, on danse et saute de plaisir et regardez la vidéo de l'Undertaker, en concert c'est tout simplement monstrueux. Que dire d'autre que c'est ma chanson préféré de l'album.
Et qu'est-ce qui suit derrière ça ? "When Worlds Collide", avec un Eugène Hütz qui réalise des cris tout simplement somptueux. Un chanson qui commence calme et qui monte en puissance fur et à mesure que les minutes passent pour atteindre l'apothéose (très similaire dans sa construction que le dernier gagnant des D-Visions, un genre que j'affectionne beaucoup), je suis comblé, j'en peu plus, je suis aux anges.
Après on se retrouve dans la pampa à chevauché en profitant du paysage avec Uma Menina et son refrain qui reste encré dans la tête (she, she, she, she, she, she, she, she, she, she, she, she told me, imparable). On retrouve un intermède musicale classique qui commence doucement avec l'accordéon qui prend de la vitesse rapidement sur l'envolé de la batterie, toujours efficace.

"Raise The Knowledge" commence par des simili chants indiens (en tout cas ça y ressemble beaucoup) et reste assez classique dans le genre. Une chanson qui délivre tout son intérêt après plusieurs écoutes mais qui a du mal à avoir sa propre identité.
Un peu pareil pour "Last One Goes The Hope" mais qui reste toujours cohérent à l'ambiance qui c'est instauré.
On reste dans la même configuration avec "To Rise Above" bien que j'adore chanté le refrain un peu plus que les deux précédentes chansons. On reste toujours dans du classique et du très bon.
On accélère un peu plus avec "In The Meantime In Pernambuco" mais sans changer de style. Comme la précédente, le refrain se chante tout seul mais reste loin du niveau des sept premières chansons. On peut noter un petit côté brésilien avec l'apparition du sifflet.
Voila ce qui devrait être je pense un futur single par la simplicité de son refrain et la force de sa composition. "Break The Spell" se retrouve un peu seul dans le fond de l'album mais elle reste assez intéressante pour avoir sa propre identité. Malgré tout je suis pas particulièrement accroché par le refrain alors que j'apprécie beaucoup le reste de la chanson.
Moi j'aime beaucoup les albums qui se finissent par une chanson épique, le truc explosif comme le final d'un feu d'artifice. Malheureusement ce n'est pas le cas de "Trans-Continental Hustle" qui reste tout de même assez correct avec un refrain qui a de la personnalité même si ça reste dans la ligné de cette deuxième partie de l'album.

Alors Trans-Continental Hustle est donc très bon mais souffre clairement de sa séparation en deux. On écoute avec plaisir les premiers morceaux qui sont puissant, festif et avec une identité propre mais on n'y reste pas forcément pour la deuxième partie qui reste classique cohérente et assez bonne mais sûrement trop répétitif. Les Gogol Bordello signe donc un très bon album, peut être pas le meilleur sur sa construction mais qui recèle de titre aussi énorme que les autres albums, ce qui n'était pas évident à faire. J'en redemande et j'espère en avoir plein la face demain soir.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 29 Juin 2010 07:20 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Avis important : A tous ceux qui n'ont pas pu ou à ceux qui (comme moi) veulent les revoir, Gogol Bordello sera de nouveau en concert dans la capitale. Ce sera pour le 14 décembre 2010 à la Cigale !!! Qui c'est qui va être content ???? :luffy langue: :luffy langue:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 17 Oct 2010 10:09 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
Enfin trouvé la motivation de poster ici. Pas spécialement pour parler du précédant concert, cinq mois après ce n'est plus spécialement très frais dans ma mémoire, quoi que ce concert fut inoubliable. Je viens juste annoncer que j'ai pris ma place pour le concert à la Cigale, impossible de manquer ça, en espérant que le concert sera très légèrement différent du précédant (deux trois bricole à changer).

Maintenant grande question, qui m'accompagnera à ce concert ? Je présume que je pourrais compter sur el-d ? Et ça serait bien aussi que l'Undertaker nous honore de sa présence, histoire que je règle mes dettes ^^. D'ailleurs cette fois-ci je n'oublierais pas de prendre de l'argent, beaucoup d'argent même ^^.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 17 Oct 2010 11:14 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
tôji a écrit:
Je présume que je pourrais compter sur el-d ? Et ça serait bien aussi que l'Undertaker nous honore de sa présence, histoire que je règle mes dettes ^^. D'ailleurs cette fois-ci je n'oublierais pas de prendre de l'argent, beaucoup d'argent même ^^.
Ben tout dépend mon cher tôji de l'état de mon pied. Car je sais pas si tu es au courant, mais je me suis fait écraser le pied droit par une voiture le 25 septembre et depuis je suis en arrêt. Pas de fractures, mais comme j'ai un énorme hématome sur la plante du pied, je ne peux toujours pas poser le pied par terre, ni marcher ... Je prie pour que dans un mois ça aille mieux ... D'ici là, je ne sais pas ... :Ussop gloups:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 21 Oct 2010 13:47 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
Ah oui, c'est bien embêtant ça. Je n'étais effectivement pas au courant et je te souhaite un bon rétablissement en espérant que ça se fasse avant le concert (et qu'il reste des places).

Et j'espère aussi qu'il y aura "Forces Of Victory" dans les chansons joué. Elle m'a manqué lors du dernier concert ^^.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 18 Nov 2010 10:38 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Bien je remonte un peu le sujet. Apparemment on est deux à parler dessus Tôji ^^ (ça va sinon toi ? ^^)

Bref, le clip a l'air vieux, mais bon j'avais pas trop suivi ... Voici le clip de Pala Tute (j'aime bien l'utilisation du lance pierre en fond d'Adam et Eve ^^)

Sinon, concernant mon pied, ça va mieux, je commence à remarcher, même si ma démarche est hésitante et boiteuse ... Je ne sais pas encore si je vais au concert de Gogol le 14, mais j'ai maintenu celui d'Oldelaf le 10 ... J'attends une semaine encore pour voir (en espérant qu'il reste des places) :Ussop gloups:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com