Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Le club des 27
MessagePosté: Jeu 5 Mai 2011 15:56 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mar 2008
Messages: 811
Localisation: L'ile des sniper ! Où ? Dans ton coeur.
Le club des 27

Voici ma contribution à la culture musicale et aux légendes urbaines. Mais de quoi il parle ? Quel est le rapport entre la musique et les « urban legend ». Si vous venez de vous poser cette question, c’est que soit vous êtes des p’tits jeunes et que vous n’avez pas encore pris le temps de développer votre culture musical, soit vous avez besoin de rafraichir votre mémoire.

Alors quel est ce « club des 27 » ?
Est-ce une mauvaise blague et ce sujet va être effacé dans les heures voir les minutes à venir ?
Où alors ce cache t-il un secret qui demande des années d’apprentissage ?

Alors laissé moi vous raconter la légende de quelques artistes, qui n’ont pas eu que du succès de leur vivant mais qui ont soit révolutionné la musique, soit créé de nouveaux mouvements musicaux, soit tout simplement exprimé un génie rare.

Les noms que je vais citer, pour la plupart, vous les connaissez, vous les idolâtré, vous les respectez, ou vous allez peut-être les découvrir, mais en aucun cas ses artistes ne peuvent laisser indifférents.

Alors qui sont-il et pour ce chiffre 27 ? Je vous arrête tout de suite, il n’y a aucunes significations mystiques, paranormales, ou autres … Bien que maintenant on pourrait se poser des questions !

27 n’est autres que l’âge de la mort de ces monuments de la musique, est-ce le hasard, les bonnes ou mauvaises coïncidences, en tout cas ils sont 7 à être rentré dans la légende pas pour ce malencontreux coup du destin mais pour leur talents incroyables, dont 5 qui sont mort très exactement à 2 ans d’intervalle entre le 3 juillet 1969 et le 3 juillet 1971.



- Allez, arrête de nous faire lambiner, mais qui sont-il ? OK OK, je me lance, alors commençons notre histoire par une journée de printemps de l’année 1911 dans le Mississipi :

Cette Année là naquis Robert Leroy Johnson, le 8 mai, qui pris plu tard le nom de Robert Johnson. Il commença la musique par la Guimbarde puis l’abandonna rapidement pour ce donné pleinement à l’harmonica qui devint son instrument principal. Puis à la fin des années 1920 il se mit à la guitare et se confectionna un support pour son harmonica afin d'utiliser les deux instruments simultanément. En 1931 il rencontre Son House un chanteur et guitariste de blues, ce dernier, l'écoutant jouer, le ridiculise (« tu ne sais pas jouer de la guitare, tu fais fuir les gens »). Suite à ça Robert Johnson part pour deux ans où il fait la rencontre du bluesman Ike Zinnerman qui devient son mentor. Puis retour auprès de Son House qui est stupéfait des progrès qu’il a réalisé (pour les connaisseur de Blues, ou simplement de légende, il est dit que Robert Johnson aurait passé un pacte avec le diable, en faite la légende a été détourné car sa vrai origine est par rapport à un autre bluesman, Tommy Johnson, qui prétendait avoir vendu son âme au diable).
C’est en novembre 1936 qu’il commence à enregistrer ses chansons sur 78 tours, il a enregistré en tout et pour tout 29 chansons jusqu’à juin 1937. Il mourut le 16 août 1938 à l’âge de … deviné … 27 ans. Sa mort reste inconnue mais certains estiment qu'il a été empoisonné par un mari jaloux, d'autres qu'il a succombé à la syphilis, ou à une pneumonie (pathologie pour laquelle il n'existait aucun traitement à l'époque), voire à l'action combinée des trois, les versions étant aussi vraisemblables les unes que les autres compte tenu de ce que l'on sait de la vie de ce bluesman légendaire
Outres cette courte vie devenu une légende, il l’est surtout devenu car il fût une grande source d'inspiration pour des artistes tels que Jimi Hendrix, Jimmy Page, Bob Dylan, Brian Jones, Keith Richards ou encore Eric Clapton (Cream). En 2003, le magazine Rolling Stone l'a classé cinquième meilleur guitariste de tous les temps.

Image

Maintenant passons à un peu de musique:

Sweet Home Chicago

Cross Road Blues




- Après ce moment Blues dans l’Amérique des années 30, faisons un bond dans le temps où naquis le 28 février 1942 Brian Jones, de son vrai nom Lewis Brian Hopkin Jones. C’est un musicien et compositeur britannique. Il est touché par les grands bluesmen noirs américains (sa collection de disques, impressionnante, fera de nombreux jaloux). Il apprend la guitare, se forge un style personnel à la slide ainsi qu'une technique d'harmoniciste qui le fait connaître dans le milieu du blues.
Il fonde les Rolling Stones en 1962, donnant une direction blues puriste à son groupe. Il rencontre Mick Jagger et Keith Richards au Ealing Jazz Club d'Alexis Korner. Il est aussi guitariste du groupe.
Mais le Charisme de Jagger et encouragés par leur nouveau manager Andrew Loog Oldham pousse Brian Jones à céder sa place de Leader. C’est a partir de ce moment ou il commence ses excès de drogue et d’alcool, bienvenue dans les sixties. Brian Jones meurt, le 3 juillet 1969, noyé dans sa piscine.

Image

Voici quelques œuvres sous son influence:

Lady Jane

Paint it Black




- Continuons notre ballade temporelle mais cette fois nous restons dans ces années de perpétuel changement musical et de société que sont les sixties. Notre prochaine légende naquis le 4 juillet 1943 à Boston et ce nomme Alan Wilson, il est le cofondateur du groupe Canned Heat. Il était surnommé "the Blind Owl" en raison de sa mauvaise vue.
Diplômé en musique, Alan Wilson est un excellent harmoniciste et solide guitariste. Il a accompagné le vétéran bluesman, Son House (Tiens mais ne serait ce pas une ancienne connaissance de Robert Johnson, hasard quand es-tu là ?), sur son album "Father of the Blues". Sa voix timide et étouffée apporte au groupe un style inimitable. Le 3 septembre 1970, son corps est découvert dans un sac de couchage au milieu des séquoias de Topanga Canyon. Militant écologiste actif, il avait choisi de passer la nuit à cet endroit, en solitaire, au milieu de la nature qu’il aimait tant. Dépressif, il succombe à une overdose de drogue.

Image

Quelques titres rentrés dans la légende:

On The Road Again

Going up to the country




- Sans quitter notre bonne vieille décennie des années 60 partons voire qui naquis le 27 novembre 1942 à Seattle. Ce n’est autre que James Marshall Hendrix (né Johnny Allen Hendrix), mieux connu sous le nom de Jimi Hendrix. Il est un guitariste, auteur-compositeur et chanteur américain, fondateur du célèbre groupe anglo-américain The Jimi Hendrix Experience. Hendrix travaille comme guitariste sous le nom de Jimmy James dans divers groupes de rhythm and blues qui tournent dans ce qu'on appelle alors le Chitlin' Circuit (le circuit des clubs fréquentés par les Afro-Américains). Il enregistre à l'occasion en tant que musicien de session. Il est considéré comme l’un des musiciens les plus novateurs du XXe siècle, notamment en raison de son approche révolutionnaire de la guitare électrique et des techniques d’enregistrement en studio. Au mois d'août 1969, Jimi Hendrix est la tête d'affiche du Festival de Woodstock. C'est donc à lui qu'il revient en principe de le clôturer. Malgré le retard pris par le festival, le management de Jimi Hendrix refuse de changer l'ordre d'entrée en scène des groupes. Le 18 septembre 1970, Hendrix est retrouvé mort au Samarkand Hotel (Londres). Les circonstances exactes de sa mort sont toujours l'objet de controverses, même si la thèse principale selon laquelle il serait mort étouffé par son vomi, consécutivement à un abus de barbituriques (Vesparax) lié à une prise d'alcool semble être la plus probable.

Image

Passons à la musique:

Hey Joe

All Along The Watchtower




- Passons à un autre artiste, en fait c’est une autre artiste né le 19 janvier 1943, à Port Arthur, ville portuaire du Texas. Du nom de Janis Lyn Joplin mais qui ce fit appelé simplement Janis Joplin. En 1966, où, grâce à sa voix très blues, elle rejoint Big Brother and The Holding Company, un groupe montant, surtout populaire auprès de la communauté hippie. Après s'être séparée de Big Brother, elle forme un nouveau groupe pour l'accompagner, le Kozmic Blues Band, et enregistre "I Got Dem Ol' Kozmic Blues Again Mama !" (1969). La même année, elle participe au célèbre festival de Woodstock. Janis Joplin qui se faisait appeler Pearl à cause de son boa rose et des colifichets tape-à-l'œil, témoignait une admiration inconditionnelle à Bessie Smith, l'impératrice du blues. D'ailleurs, Janis paya elle-même l'inscription sur la tombe jusque là anonyme de la chanteuse : « La plus grande chanteuse de blues au monde ne cessera jamais de chanter - Bessie Smith 1895-1937 ». Janis a marqué les esprits grâce à sa voix très maîtrisée, puissante et nuancée, avec une tessiture assez étendue et un timbre de voix particulièrement rocailleux, ce qui diffère notablement des styles folk et jazz assez communs chez beaucoup d'artistes blancs de l'époque, ainsi que ses thèmes lyriques tournant autour de la souffrance et de la perte. Elle est morte d'une surdose d'héroïne, le 4 octobre 1970, à Los Angeles.

Image

Un petit peu de musique pour continuer:

I Got Dem Ol' Kozmic Blues Again Mama !

Summertime




- Et voici le dernier de cette période forte en musique et innovation musical, et pas des moindre, il est né le 8 décembre 1943 à Melbourne, Floride et porte le nom de James Douglas Morrison, plus connu sous le nom de Jim Morrison. Il est un poète et chanteur de rock américain. Morrison commence à écrire des chansons, dont plusieurs figureront sur les trois premiers albums de The Doors. Il forme le groupe The Doors (Morrison a défini ce nom de cette façon : « Il y a le connu. Il y a l'inconnu. Et entre les deux, il y a la porte, et c'est ça que je veux être » ) avec Ray Manzarek qu’il croise un jour en se promenant sur Venice Beach, le batteur John Densmore qui quitte le groupe des Psychedelic Rangers, puis Robbie Krieger le guitariste des Rangers. The Doors, remarqués par Jac Holtzmann de la maison de disques Elektra, signent en juin 1966 un accord de production pour six albums. Le mois suivant, Jim Morrison commet son premier incident sérieux : lors d'un concert donné au Whiskey A Go Go, pendant la partie mélodique centrale d'une longue et mélancolique composition, The End, le chanteur improvise l'histoire d'un assassin qui traverse une maison puis parvient à la porte d'une salle où se trouvent ses parents. S'inspirant alors probablement du complexe d'Œdipe cher à Freud, Morrison déclare : « Father, I want to kill you. Mother, I want to fuck you all night long » (« Père, je veux te tuer. Mère, je veux te baiser toute la nuit. ») Le groupe ne pourra pas terminer la chanson : le patron du bar les jette dehors. Ils n'en ont pas moins créé l'événement : la chanson, qui paraîtra sur le premier disque (intitulé The Doors), conservera le texte audacieux et deviendra un morceau culte de l'histoire du rock. Le comportement de Morrison, qui devient antisocial et agressif au cours de l'hiver 1967-1968, laisse supposer que le concert de New Haven et l'interpellation qui s'ensuivit marquèrent le chanteur. D'une part, il commençait à percevoir que le star-system pouvait le piéger en l'entraînant dans une logique du « toujours plus » en matière de provocation. D'autre part, le public avait laissé Morrison se faire arrêter. Personne n'avait bougé. Il est décédé dans sa baignoire dans le 3 juillet 1971 à Paris d’une crise cardiaque (évidement dû à une vie d’excès en drogues et alcool). L'inhumation a lieu le 7 juillet, au cimetière du Père-Lachaise, où se trouve toujours la tombe de Morrison.

Image

Ecoutons quelques œuvres:

Light My Fire

Riders on the storm




- Laissons les sixties derrière nous et faisons une avancé dans le temps. Voici un artiste qui naquis pendant les sixties, le 20 février 1967 à Aberdeen et du nom de Kurt Donald Cobain, qui se fit appelé simplement Kurt Cobain. Une tante de Cobain lui offre sa première guitare (une slide guitare Hawaiine bleue) pour son 7° anniversaire, mais il reçut tout de même une batterie en fer blanc (source: Journal de Kurt Cobain). Dans un premier temps, il s'exerce à reprendre des morceaux connus tels que Back in Black d'AC/DC et My Best Friend's Girl des Cars, avant de très vite commencer à écrire ses propres chansons. Il rencontre Krist Novoselic, lui aussi fan de punk rock, et après lui avoir fait écouter la démo le convainc de former un groupe. Après avoir utilisé différents noms, ils optent définitivement pour « Nirvana ». Puis il chercha un batteur pour le groupe, il essaya d’abord avec Chad Channing mais son style ne convenait pas Cobain, il se décida finalement et le remplaça par Dave Grohl avec qui il signe sur la major Geffen Records, et explose en 1991 avec l'album Nevermind. Pendant la majeure partie de sa vie, Cobain a souffert de dépression, de bronchite chronique et de douleurs intenses à l'estomac. Ce dernier problème l'a tout particulièrement affecté, et il a consulté de nombreux spécialistes dans l'espoir d'obtenir un traitement. Malgré plusieurs hypothèses comme une relation avec la scoliose dont il a souffert dans sa jeunesse ou une conséquence du stress lié à son métier, aucun diagnostic indiscutable n'a pu être établi. Selon Cobain, la seule chose qui l'ait vraiment soulagé est l'auto-médication par la prise d'héroïne. Le 1er mars 1994, après un concert au « Terminal Eins » de Munich, Cobain est diagnostiqué comme souffrant d'une bronchite et d'une sévère laryngite. Le lendemain, il part pour Rome afin d'y être soigné, et est rejoint par sa femme le 3. Le matin suivant, Love en se réveillant s'aperçoit que Cobain a fait une overdose d'une combinaison de champagne et de Rohypnol. Il est rapidement conduit à l'hôpital, où il passe le reste de la journée inconscient. Cinq jours plus tard, il peut quitter l'établissement, et regagne Seattle. Love affirmera plus tard que cet incident était en réalité la première tentative de suicide de son mari. Le 8 avril 1994, un électricien nommé Gary Smith découvre le corps de Cobain dans la pièce située au-dessus du garage (souvent appelée « la véranda ») de sa maison du Lac Washington. Smith, arrivé dans la matinée pour effectuer des travaux de maintenance, avait aperçu le corps depuis l'extérieur. Ne voyant pas de signes apparents de violence sur le corps à part un peu de sang à l'oreille, il pense dans un premier temps que Cobain n'est qu'endormi avant de comprendre son erreur. Il découvre ensuite sous un pot de fleur un texte qu'il suppose être une lettre expliquant un suicide. Un fusil, acheté pour Cobain par son ami Dylan Carlson, est découvert à côté du corps. Le rapport de l'autopsie pratiquée par la suite conclut à un suicide d'une balle dans la tête. La date de la mort est estimée au 5 avril 1994. Mais cette mort est très controversé, on parle de meurtre avec préméditation et autres théories.

Image

Sans plus attendre écoutons quelques morceaux:

Smell like teen Spirit

Come As You Are




Voilà pour cette ballade musical parmi ces grands noms de la musique. Que dire ils ont tous influencé, révolutionné, amélioré la musique, ce sont des grands au destin tragique, à la vie trop courte.
J’aurais voulu vous en parler plus mais on pourrait faire 100 pages de texte rien que sur eux. En écrivant ce topic, j’ai vraiment pris mon pied, enfin se sont plutôt mais oreilles qui ont prise leur pieds, j’ai redécouvert ces artistes, rafraichi ma mémoire musical.
Je vous laisse vous informer par vous-même car il y a temps de choses sur eux, sur leur groupe, sur leur musique.

Petits récapitulatifs :
- Robert Johnson né le 8 mai 1911 et décédé d’une mort inconnu le 16 août 1938.
- Brian Jones né le 28 février 1942 et décédé le 3 juillet 1969, noyé dans sa piscine.
- Alan Wilson né le 4 juillet 1943 et décédé d’une overdose le 3 septembre 1970.
- Jimi Hendrix né le 27 novembre 1942 et décédé le 18 septembre 1970 d’ un abus de barbituriques lié à une prise d'alcool.
- Janis Joplin né le 19 janvier 1943 et décédé le 4 octobre 1970 d’une overdose.
- Jim Morrison né le 8 décembre 1943 et décédé le 3 juillet 1971 d’une overdose.
- Kurt Kobain né le 20 février 1967 et décédé 5 avril 1994 par suicide.


Mais d’autres noms figurent dans cette liste du club des 27, bien qu’ils soient moins connu, ils sont tous musiciens et décédés à l'âge de 27 ans.
Pour plus de renseignement sur tous ces artistes je vous invite à faire un tour sur cette page wikipedia.

Merci d’avoir parcouru ce topic, j’espère qu’il vous aura donné envie de découvrir ou redécouvrir tous ces artistes et leur fabuleuses œuvres.

Une image sympa sur le club des 27, dommage il manque Robert Johnson et Alan Wilson.
Image

_________________
Image
Si la fin du monde est pour décembre 2012, c'est hyper grave, car la dernière saison de Breaking Bad sera diffusé en deux parties dont l'une en 2013 T_T.

La série du jour => TRON Uprising


Dernière édition par caldrissian le Jeu 25 Aoû 2011 14:49, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Mer 29 Juin 2011 12:30 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2011
Messages: 563
En mode ménage, je dépoussière.

Fameux ce club des 27, merci bien pour ce topic car je ne connaissais pas la façon dont certains sont partis.

Pour moi il n'y a pas eu de découvertes majeures car je connais tout ces noms (d'ailleurs ils trainent tous ensemble sur mon ipod^^) mais j'ai bien aimé lire ces petits détails sur leur vie et surtout ré-écouter leurs chansons car on ne s'en lasse pas!! Avec mention spéciale à mes préférés: Robert Johnson, Jim Morisson et Janis Joplin

Et pour le plaisir des oreilles:

Janis Joplin - Merceds Benz



The Doors - Alabam Song



Robert Johnson - Me & the Devil Blues




A noté également que des références sont faites à certains de ces artistes dans "20th century Boys" notamment Robert Johnson qui à un carrefour vendit son ame au diable (bien que cette légende ne vienne pas de lui) et il y a aussi des références au club des 27 et à la contre culture hippie avec des références à Woodstock. Enfin voilà :p

Merci pour ce topic Caldrissian

_________________
Image



Dernière édition par Argosax le Sam 28 Jan 2012 18:09, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Mer 29 Juin 2011 13:09 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2007
Messages: 963
Localisation: Abbey Road
Alors la , je te remercie Caldrissian pour ce topic si bien fait et j'ai adoré le lire , bon c'est vrai que je l'ai connaissais tous sauf le premier donc ça m'as fais plaisir de le découvrir ainsi que ces chansons même si je connaissais déjà la chanson Sweet Home Chicago que je connaissais grâce au magnifique film The Blues Brothers.


Je trouve que ton topic est bien complet , que ceux qui ne savent pas ce qu'est le groupe des 27 (et oui il y en a :O) , vont comprendre.



Et tant que j'y suis je vais faire comme mon compatriote du net , mes préférés sont Kurt Cobain , Bryan Jones et Jim Morrison

_________________
Image

"Ecrire n'engendre pas la misère, écrire naît de la misère" Stephen King
Ah, les cons! Daladier

« Comment avez-vous trouvé l'Amérique ?
- Tournez à gauche au Groenland ! »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Mer 29 Juin 2011 14:03 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2005
Messages: 466
Localisation: france
A noter que cette malédiction des 27 ans n'est quand même pas à prendre au pied de la lettre ^^
D'autres légendes de la musique se sont aussi éteintes dans leur jeunes années, certains n'ayant pas atteint cet âge .
Citons Cliff Burton qui s'est éteint à 24 ans, Randy Rhoads à 25 ans
Puis il y a aussi des malédictions familiales, Tim Buckley est mort à 28 ans, et son fils Jeff Buckley, à 31 ans

Le rap n'est pas en reste puisque 2Pac Shakur et Notorious B.I.G sont respectivement partis à 25 et 24 ans

Bon c'est sûr, ils ne sont pas du club des 27, mais simplement pour se dire que 27 ans n'est pas forcément THE âge fatidique.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Mer 29 Juin 2011 16:44 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mar 2008
Messages: 811
Localisation: L'ile des sniper ! Où ? Dans ton coeur.
Héhé, ça fait plaisir, j'ai pas eu une réponse depuis la création de ce sujet et en un jour j'ai trois message d'un coup, merci pour vos post.

Argosax a écrit:
En mode ménage, je dépoussière.


Merci d'avoir fait remonter mon sujet ;)

Par contre, quand tu mets des vidéos via youtube, il faut que tu utilises que la partie du lien après le = sinon elles ne s'affichent pas. Pour le plaisir des oreilles comme tu dis, je les remet:

Janis Joplin - Merceds Benz


The Doors - Alabam Song


Robert Johnson - Me & the Devil Blues


Skeleton afro a écrit:
je connaissais déjà la chanson Sweet Home Chicago que je connaissais grâce au magnifique film The Blues Brothers.


Ah, The Blues Brothers, quel film génial, de par la musique qui est excellente, mais aussi l'humour délirant et les acteurs qui sont parfait ...

french_incubus a écrit:
A noter que cette malédiction des 27 ans n'est quand même pas à prendre au pied de la lettre ^^
D'autres légendes de la musique se sont aussi éteintes dans leur jeunes années, certains n'ayant pas atteint cet âge .
Citons Cliff Burton qui s'est éteint à 24 ans, Randy Rhoads à 25 ans
Puis il y a aussi des malédictions familiales, Tim Buckley est mort à 28 ans, et son fils Jeff Buckley, à 31 ans

Le rap n'est pas en reste puisque 2Pac Shakur et Notorious B.I.G sont respectivement partis à 25 et 24 ans

Bon c'est sûr, ils ne sont pas du club des 27, mais simplement pour se dire que 27 ans n'est pas forcément THE âge fatidique.


Je suis d'accord avec toi, ce n'est qu'un hasard, certes troublant mais un hasard quand même, et il faut prendre du recul par rapport à cela. Je ne dis en aucun cas que pour être une légende de la musique, il faut vivre jeune et mourir à l'âge de 27 ans, disons que ce petit lien entre eux est quelques chose de symbolique.

On trouve aussi des malédictions familiales étrange, comme tu l'as dit pour la famille Buckley, ces deux grands artistes père/fils et leur fin prématuré mériteraient aussi un sujet.


Enfin bon, que la musique soit :crocodil cigare:

_________________
Image
Si la fin du monde est pour décembre 2012, c'est hyper grave, car la dernière saison de Breaking Bad sera diffusé en deux parties dont l'une en 2013 T_T.

La série du jour => TRON Uprising


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Mer 29 Juin 2011 17:02 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2011
Messages: 563
caldrissian a écrit:
Héhé, ça fait plaisir, j'ai pas eu une réponse depuis la création de ce sujet et en un jour j'ai trois message d'un coup, merci pour vos post.

Argosax a écrit:
En mode ménage, je dépoussière.


Merci d'avoir fait remonter mon sujet ;)


No prob, c'est que j'aime la musique et la bonne qui plus est et sur les personnes que tu as cité j'aime ce qu'elles ont fait et apporter à la musique ^^

caldrissian a écrit:
Par contre, quand tu mets des vidéos via youtube, il faut que tu utilises que la partie du lien après le = sinon elles ne s'affichent pas.


Donc je comprend pourquoi ça ne marchait pas :p merci mdr <Boulet inside^^>

En tout cas merci de les avoir remises pour moi et nos oreilles^^

caldrissian a écrit:
Ah, The Blues Brothers, quel film génial, de par la musique qui est excellente, mais aussi l'humour délirant et les acteurs qui sont parfait ...

-> Tout est dit :p film génial, chansons géniales, acteur monstrueux...

caldrissian a écrit:
Enfin bon, que la musique soit :crocodil cigare:


Qu'elle soit et que ces airs résonnent dans nos têtes jusqu'à la fin!!!

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Dim 3 Juil 2011 12:21 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mar 2008
Messages: 811
Localisation: L'ile des sniper ! Où ? Dans ton coeur.
Il y a 40 ans aujourd'hui un génie disparu dans sa 27ème année

Image



PEACE

_________________
Image
Si la fin du monde est pour décembre 2012, c'est hyper grave, car la dernière saison de Breaking Bad sera diffusé en deux parties dont l'une en 2013 T_T.

La série du jour => TRON Uprising


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Dim 3 Juil 2011 18:43 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Juil 2009
Messages: 375
Localisation: Kyoto, Chez Nintendo
Je suis fan d’aucun de ces grands artistes mort à cet âge précis, mais c'est fou toutes ces légendes qui sont mort en si peu de temps ( je dis plus cela pour la période 69'/71' ), j'ose même pas imaginer ce qu'ils auraient pu faire d'encore plus énorme si ils étaient encore en vie.

En tout cas RIP a eux...

_________________
[signature spoilante]

Fan des Beatles et chef de la secte "Miyamoto is God"!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Dim 3 Juil 2011 18:45 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2007
Messages: 963
Localisation: Abbey Road
40 ans déja :Luffy n'y crois pas:
C'est trop triste car c'est la dissolution d'un des plus grands groupe de tous les temps ( :'( )



En faite je voulais juste dire que ceux qui adore Jim Morrison je tiens a préciser que le magasine Rolling Stone a sortie un hors-série spécial Morrison.


D'ailleurs je n'ai pas eu encore le temps de lire même si ça devrait plus tarder ^^

_________________
Image

"Ecrire n'engendre pas la misère, écrire naît de la misère" Stephen King
Ah, les cons! Daladier

« Comment avez-vous trouvé l'Amérique ?
- Tournez à gauche au Groenland ! »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Ven 15 Juil 2011 13:14 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2011
Messages: 563
Pour la route :Luffy hilare:





-> le môssieur à lunette qui fait le petit discour au début n'est autre que Max Yasgur, le propriétaire où Woodstock a eu lieu.

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Sam 23 Juil 2011 19:48 
.

Inscription: 10 Oct 2005
Messages: 4725
Amy Winehouse rejoint le Club. :(
http://www.lemonde.fr/culture/article/2 ... _3246.html

Edit TTC: Doublé de quelques minutes ^^.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Sam 23 Juil 2011 20:02 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2010
Messages: 1217
La malédiction continue !

Il faut croire qu'il faut avoir la trentaine entamée pour se lancer dans le rock sans prendre de risques...


Le plus abusé, c'est qu'au moment où j'ai lu la nouvelle sur Lemonde.fr, j'étais en train d'écouter... Rehab. Y a des coïncidences parfois...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Dim 24 Juil 2011 02:57 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2011
Messages: 563
La maison du vin est fermée, Amy Winehouse s'en est allé, le club des 27 s'aggrandit mais e vais y mettre mon grain de sel avec cette question sur la légitimité d'Amy Winehouse à rentrer dans ce club des 27 car il faut le dire chacun de ceux qui s'en sont allés à 27 ans mais ont accompmis de grande chose musicalement parlant, peut-on parler de la même chose avec Amy Winehouse? je n'en suis pas si sur, Bryan Jones, Jim Morisson, Amy winehouse, je ne trouve pas qu'on puisse comparer. Après ce n'est que mon avis mais je ne pense que legitimement au niveau musicale, elle ai sa place

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Dim 24 Juil 2011 09:18 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2010
Messages: 1217
Je pense que le lien entre eux n'est pas nécessairement qu'ils ont accompli de grandes choses musicalement (même si c'est le cas pour la plupart des "membres"), c'est surtout qu'ils avaient un train de vie de rockstars, et la mort qui va avec. Pour le moment, il n'y a rien de confirmé sur la cause de la mort d'A.W., mais si c'est bien overdose où un truc dans le genre, bah elle sera loin d'être la seule du club...

Musicalement parlant, même si certes actuellement ça rentre pas dans la postérité comme les œuvres des autres "membres", peut être que sa mort va avoir le même effet sur sa musique que la mort de Cobain sur la postérité de Nirvana.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le club des 27
MessagePosté: Dim 24 Juil 2011 10:24 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3651
Localisation: Échappe à la connaissance
Argosax a écrit:
La maison du vin est fermée, Amy Winehouse s'en est allé, le club des 27 s'aggrandit mais e vais y mettre mon grain de sel avec cette question sur la légitimité d'Amy Winehouse à rentrer dans ce club des 27 car il faut le dire chacun de ceux qui s'en sont allés à 27 ans mais ont accompmis de grande chose musicalement parlant, peut-on parler de la même chose avec Amy Winehouse? je n'en suis pas si sur, Bryan Jones, Jim Morisson, Amy winehouse, je ne trouve pas qu'on puisse comparer. Après ce n'est que mon avis mais je ne pense que legitimement au niveau musicale, elle ai sa place

Ça, seul le temps nous le dira.
Et il y a peut-être des pointures dans le Club des 27, mais il y a aussi quelques noms qui ont disparu des mémoires entre temps...

Dommage qu'internet n'existait pas dans les années 70, on aurait peut-être des surprises à lire certains avis sur Jim Morrison ("ce gars il faisait que discuter reptile pendant ces concerts et boire de l'alcool, ah bon c'est aussi un chanteur ?"), Jimi Hendrix ("il a découvert la saturation parce qu'il ne savait pas jouer, je préfère largement la guitare puissamment rock d'Eddy Mitchell") et leurs copaings.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com