Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Big Soul
MessagePosté: Mer 28 Déc 2011 22:49 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2366
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
A tous les nostalgiques et amoureux du rock






o___O Mais c'est quoi ce titre ? C'est un groupe ça ? Sérieux ? o___O Ben, heu ... jamais entendu parler ! -____-'

Mais si allez ! Faites un effort (surtout pour les plus vieux), certains d'entre vous ont entendu, reconnu ou même danser (sur) au moins un fois le fameux :



... Ou sinon, il y a aussi cet autre single de ce premier album « Hippy Hippy Shake », qui a été utilisé comme musique de pub pour une célèbre marque de shampoing (cela dit en passant, ce n'est pas la seule pub dont ils font parti ^^).

Alors ? Ca vous parle (même vaguement) ou y'a toujours rien ? Bon hé bien, alors laissez moi vous raconter l'histoire de ce groupe qu'est ...





















Image
(cliquez sur le logo pour suivre un reportage qui leur est consacré ^^)






Donc, si vous êtes encore présent (et je vous en remercie), c'est que :

  • vous êtes nostalgique et êtes resté bloqué à l'époque des "nineties"
  • vous êtes curieux
  • la musique vous a plu et vous aimeriez en savoir plus ...
  • c'est pas possible, avouez-le, vous êtes l'un des membres du groupe ! ^^



Big Soul n'a pas eu la chance de percer au-delà des deux tubes (que je vous ai mis plus haut) qu'il a fourni dans les années 90, à savoir : "Le Brio" et ce "Hippy Hippy Shake". Et pourtant, quel groupe c'était ! En dépit d'un succès fugace, Garnier a "enfoncé" le clou en récupérant à jamais la musique du groupe avec sa campagne de pub télé pour sa gamme Fructis, dont je n'ai pu trouver que la version anglophone.
Big Soul, c'est juste du rock comme on l'aime, simple et vigoureux à la fois; libre et généreux. Et pourtant, on pourrait classer ce groupe dans la catégorie "Inclassable" tant ce qu'il nous livre dans leurs trois albums est un concentré de leurs diverses influences musicales. Big Soul a souvent été considéré comme une des météorites rock de la scène américaine des années 90. Ils ne cherchent pas à en faire des tonnes, avec leur joie de vivre, ils aiment au contraire les rythmes simples et efficaces. C'est jouissif, du rock comme on l'aime (bis repetita) !! Dieu que ce groupe me manque !!!

→ D'ailleurs, sur scène le groupe dégageait une énergie impressionnante et exceptionnelle - quelque soit la taille de la scène ! Et beaucoup de personnes qui assistait à leur concert s'étonnait de ne voir que trois musiciens sur scène, alors qu'ils avaient l'impression qu'ils étaient plus nombreux. Cela était dû à la simplicité de leurs arrangements. Ils jouaient souvent tous les mêmes notes, ce qui rendait leur son plus puissant.






ImageThe Story :



L'histoire de Big Soul est comme toute les histoires de groupe : ça commence par des amis. Caroline Wampole et Kelleth Chinn se rencontrent à l'université de Sarasota (Floride). Tandis que Kelleth compose, Caroline, elle, est absorbée par ses cours de théâtre. Un soir, Kelleth voit Caroline imiter la guitare sur la chanson "Purple Haze" de Jimi Hendrix et il se dit qu'elle était plutôt cool. En 1988, une fois leur diplôme en poche, Kelleth apprend à Caroline à jouer de la basse et ils décident de former un duo de rue. Le couple part pour Buffalo où il fonde un groupe sous le nom de « United Nations » qui ne rencontre pas le succès escompté. Le problème est qu'à ce moment-là, il commençait sérieusement à faire froid (même en jouant à l'intérieur), ils ont donc décidés de partir s'installer en Californie et plus particulièrement, à Los Angeles. Ils se produisent sous le nom de « Tumbling Dice », mais ils cherchent encore et toujours à donner une âme à leur formation sans trouver le ton juste. Kelleth façonne un studio de répétition dans la cabane à outils du jardin et compose patiemment les morceaux du premier album. Quelques batteurs s'essayent à la formation sans résultat, Caroline et Kelleth étoffent tout de même leur projet commun. Un soir, Caroline bercée par « Teachin' the Blues » de John Lee Hooker où ce dernier chante « What a big soul! », prend conscience qu’il faut donner corps et âme à leur projet et le baptise désormais "Big Soul".
Mais le groupe n’est pas parvenu à une alchimie rythmique. Avec Kelleth à la guitare et Caroline à la basse, ils continuent à poursuivre leur quête de couleur musicale propre, sans trouver leur vrai rythme. Peu de temps après, durant l’hiver 89, Jay Dee Smith frappe à la porte de la cabane. Il sort ses baguettes, puis trois morceaux plus tard, il intègre le groupe. JDS apparaît comme le batteur que le désormais trio attendait. Big Soul s’est trouvé !

Après la suite, c'est un peu digne d'un conte de fée. Une nuit, les Big Soul rentrent écœurés d’un concert ; Kelleth se venge en attrapant sa Fender. Caroline se met à rêver en français et écrit d’une traite « Le Brio » (→ pour plus de détails ^^) . Big Soul explose avec ce single qui est joué à l’international. Quelques mois plus tard, JD Smith est forcé de quitter Big Soul. Le groupe poursuit l’aventure au gré de collaborations de fortune. En 1992, Kelleth et Caroline estiment avoir réuni suffisamment de titres et d’argent pour enregistrer un album. Petit à petit, le groupe fait parler de lui et porte son ambition vers l'Europe, patrie de leurs illustres références : Talkings Heads, B 52's, Ramones… Ils pensent à faire carrière là-bas. En 1993, ils s’installent à San Francisco où Jay Dee les rejoint. Une rumeur commence à se répandre qu’un trio met le feu à San Francisco. Mais leurs aspirations restent orientées outre Atlantique et par un concours de circonstances, ils vendent leur cd à un touriste français de passage qui le ramène avec lui. Puis, d'aléa en aléa le disque (dont les fameux titres (« Hippy Hippy Shake » et « Le Brio ») tombe entre les mains d’un DJ parisien qui n'arrivant à joindre le groupe, envoie les titres à Sony Music qui s’enflamme et leur fait signer un contrat. La suite ? L'album éponyme et auto-produit est rapidement disque d'or et Sony le consacre comme "révélation de l'année". Entre temps, le trio laisse tombe leurs boulots aux Etats Unis et s'installe à Paris. La route accueille ensuite le groupe qui affirme une synergie rare. Après un album éponyme sort en 1997 le deuxième album, Love Crazy, dont le premier single, « Julene » a aussi servi de musique de pub, celle du jeu Cool Boarders par Sony Computer. Malgré tout cet album ne rencontre pas le succès escompté en France, mais Big Soul relance sa carrière en Espagne où les médias s'arrachent les prestations du groupe.
En juin 2001, Big Soul revient après un long moment d'absence, en participant à la BO du film français Hors Service. Et enfin, l'année suivante le groupe sort un nouvel album intitulé Funky Beats avec un nouveau son résolument plus funky, tout d'abord en Espagne, puis quelques temps après en France. Là encore, le public boude cet album qui n'est pas diffusé à la radio. Cependant, on retrouve à travers ces deux albums toute l'énergie et la fraîcheur d'un groupe épris de passion pour l'Europe et la France.

Après quelques tournées, le groupe décide alors de s'accorder quelques années de répit. Est-ce définitif ? Seul l'avenir nous le dira !! ^^


    ► Une malédiction avec les batteurs ?

Avant de tomber sur le néo zélandais Dean Jenkins (qui officie avec eux depuis le deuxième album), le groupe dut passer par une bonne dizaine de batteurs différents !! En fait, on peut affirmer sans se tromper que Big Soul a vraiment connu que deux batteurs officiels : Jay Dee Smith et Deane Jenkins ! Si vous voulez à quoi ressemble Jay Dee, on peut l'apercevoir dans les deux clips « Hippy Hippy Shake » et « Le Brio » ou sinon ici et pour Deane, en plus de le voir dans les clip de « Julene » et de « The Funky Baby », vous en serez un peu plus sur lui plus bas.
Peu de gens savent qu'il est très fréquent pour un groupe d'avoir plusieurs batteurs. C'est même parfois plus commun de changer de batteur que de chanteur ! D'ailleurs, aux Etats-Unis, il est difficile de trouver un batteur, car il y a une telle demande qu'ils sont libres de choisir où ils veulent aller. Beaucoup de groupes locaux changent régulièrement de batteurs.






ImageQui sont-ils ? :




Image
(de gauche à droite : )

    Kelleth Chinn : Chant et guitare
    Caroline Wampole : Basse, Chant et accompagnement
    Deane Jenkins : Batterie




A Noter : Que sont devenus les membres aujourd'hui ?






..............Caroline Wampole :

Image

Caroline Wampole, la chanteuse-bassiste, a toujours été d'un "naturel" sur scène et a donné le meilleur d'elle même, puisqu'en seulement trois mois elle a appris la basse juste avant leur premier grand concert à Buffalo (New York).
Après Big Soul, Caroline reste en France, s'installe à Paris où elle prend des cours de peinture, et se lance de nouveaux projets. Vous pouvez découvrir son travail ici
Puis en 2009, elle décide de retourner à San Francisco où elle vit à présent dans un studio ensoleillé où elle continue à s'exprimer à travers la peinture.






Kelleth Chinn :

Image


Kelleth Chinn, le guitariste-chanteur, a toujours été un guitariste talentueux et un parolier depuis son enfance. Après son expérience "Big Soul", il retourne aux states, s'essaie à la réalisation de courts-métrages (dont "How to meet woman"), fonde une famille, puis revient enfin à la musique depuis tout récemment, en solo cette fois, sous le pseudo de KC Booker il poursuit dans cette voie qu'il avait exploré avec le groupe. Un aperçu de la nouvelle carrière ici. Il sort en 2006 son premier album éponyme signé chez Rolling Jack Records (son propre label ''made in California''), d'où est d'ailleurs son single Crackerjack. En plus d'avoir sorti un excellent album en solo, il produit maintenant d'autres groupes dans cette direction, dont The High Decibels.

→ La recette selon Kenneth de l'écriture de ses chansons, c'est comme la recette d'un cake : « mettre les bons ingrédients, les bonnes proportions et garder un oeil sur le four pendant la cuisson »






..............Deane Jenkins :

Image


Lorsque Dean a rejoint le groupe, il avait déjà joué dans 4, 5 groupes. Quand le Kelleth et Caroline l'ont rencontré, ils rentraient de France et avaient besoin de faire leur deuxième album. Ils avaient donc besoin de quelqu'un qui resterais avec eux longtemps, pas seulement juste une personne qui savait jouer les chansons, mais vraiment quelqu'un qui connaissait les chansons, qui puisse être en tournée et faire les interviews. Du fait que Dean ait beaucoup voyagé et qu'il a joué dans différents groupes, il a l'expérience d'un musicien professionnel et convient au style de musique que le groupe a. De plus, il s'avère être sympa !
→ « Julene » fut sa première vidéo avec le groupe ^^






ImageEt la musique dans tout ça ? :






Image
................ Big Soul (1995)


    Écoute sur : grooveshark (ou cliquez sur la pochette ; ou sinon : cliquez sur les titres en-dessous afin d'écouter quelques titres proposés ^^)
    Label : Capitol
    Durée : 70'44 min (avec le bonus)




→ Pour ce premier album, trois batteurs différents sont passés, dont Jay Dee Smith. Il avait créé une petite surprise parmi les amateur de rock. L'Amérique allait-elle - enfin - se libérer du complexe post-néo-grunge représenté à jamais par Nirvana ? Big Soul, un "duo" plein de fougue est arrivé à temps. Big Soul balance ses mélodies musclées, comme un joyeux pied de nez au noisy-pop qui fait des émules outre-Atlantique et Manche. Que c'est bon ! Tellement bon qu'on en reprend et qu'on en re-veut !! Le rock frais et dispo qui laisse éclater des accords de guitare furibards n'est définitivement pas mort !

→ L'histoire de la chanson "Le Brio" : Quand le groupe est arrivé à Los Angeles, il faisait pas mal de reprises de Chuck Berry et du vieux Rythm N' Blues. Il n'était pas mauvais mais ne faisait rien non plus d'original, rien de transcendant on va dire. Un soir, ils étaient programmé pour jouer en première partie d'un groupe funk / punk. Ils jouent leurs morceaux et le public les applaudit poliment. Puis lorsque le groupe principal s'est mis à jouer, les gens sont devenus fous et ont commencé à sauter sur les tables (le clip reprend d'ailleurs bien ce concept ^^). C'était assez humiliant. Du coup, dès le lendemain, Kelleth et Caroline se réunissent pour essayer de trouver un nouveau style. Kelleth commence à jouer à la guitare des riffs rythmés et rapides et dit à Caroline : "maintenant dis un truc ... euh, je sais pas, en Français !". Ils essayaient simplement de trouver quelque chose d'un peu dingue à faire, pour attirer l'attention des gens. Et ça a fonctionné : ils n'auraient jamais imaginé que ce morceau devienne un tube.

A Écouter sur cet album : ♪ Sweet Thang ; Give It Up ; Hippy Hippy Shake ; Le Brio ; Stop Your Thing et John Lee Booger






Image
............... Love Crazy (1998)


Label : Victory
Durée : 64'39 min




→ Cet album est bien, même bien meilleur que le premier. Riche d'une diversité qui vous embarque sur les routes du funk, du hip-hop, quelques rythmes évoquant du punk comme on n'en fait plus, dans un joyeux désordre désordonné. Le groupe nous offre 12 chansons écrites avec talent qui déclinent des références-clins d'oeil pour petits malins. Là, les 10 premières mesures de « Rock of love » évoquent le vieux routier Ry Cooder. Ici, on reconnaît la fougue des Ramones. Ailleurs, les riffs de guitare dignes d'un Led Zep ; plus loin, des choeurs travaillés à la manière d'un Zappa ou un funk débridé à la James Brown. Ajoutez des textes qui se jouent des clichés, où les histoires d'amour sont malmenées avec un sérieux déconcertant, une complicité réelle entre nos deux acolytes : cela confère à l'ensemble une tonalité des plus revigorantes.

→ Le titre "The Soulin'" peut surprendre de la part d'un groupe de rock. Mais il se trouve que le rap est quelque chose de matériel pour Kelleth et Caroline. Ils ont écouté du rap pendant des années. Caroline aime beaucoup le rap, car pour elle, c'est du "chant parlé", ça rime comme de la poésie.

→ On peut entendre devant chaque chanson de cet album une sorte d'introduction musicale. En effet, cet album possède tellement de styles différents que ces introductions servent un peu de transition (des petits ponts) entre les chansons. Le groupe - influencé par de nombreux albums de rap et de hip hop utilisant ce genre de sons - avait envie de trouver le genre de trucs assez étranges, des bruits qui fassent d'une certaine façon partie de l'album sans pour autant être confondus avec les chansons.


A Écouter sur cet album : ♪ Julene ; Pick Up The Telephone ; The Soulin' ; Burning Up The Freeway et The Waiting Song






Image
............ Funky Beats (Mars 2002)


    Écoute sur : grooveshark (ou cliquez sur la pochette ; ou sinon : cliquez sur les titres en-dessous afin d'écouter quelques titres proposés ^^)

    Label : Victory
    Durée : 50'55 min




→ On peut noter que la chanson "La Belle et la Bête" fait référence à la chanson "Le Brio". La groupe a voulu réitérer l'expérience d'une chanson énergique et chanté en français.

A Écouter sur cet album : ♪ The funky baby ; Mc Redneck ; Groovyman ; La Belle et la Bête et BSB






ImageLe mot de la fin :


J'ai connu Big Soul avec « le Brio » qui faisait parti de la compilation "Reservoir Rock 2". Puis avec l'autre chanson toute aussi connu : « Hippy Hippy Shake », qui comme je l'ai dit avant, fut largement répandue grâce à la publicité Fructis qui en a fait son air connu et reconnu entre tous ! Puis, « Julene » fut retransmis à la radio. Et après plus rien. Je n'ai même pas cherché à en connaître un peu plus via leur album. Et puis, il y a quelques semaines, je suis retombé dessus via un reportage (cf le reportage sur M6) et du coup, cela m'a donné envi d'en découvrir plus sur ce groupe. Quel ne fut pas ma surprise face à toute cette diversité musicale qui n'avait rien à voir avec le peu que je connaissais d'eux ! Et plus j'écoutais, plus j'étais happé par leur univers sonorifique ! Mon seul regret ? Ne pas les avoir connu plus tôt et ne pas les avoir en concert ... Mais au moins, ils restent à jamais dans mon souvenir et je transmettrais ce groupe à mon fils. Et ce topic qui leur est dédié, permettra à d'autres personnes de plonger et / ou replonger dans leurs albums. ^^







Image
Laissez vous transporter vers la planète Big Soul !!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Big Soul
MessagePosté: Jeu 29 Déc 2011 05:43 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Mar 2008
Messages: 811
Localisation: L'ile des sniper ! Où ? Dans ton coeur.
Rah la la - Branchez la guitare - Big Soul, - Entonnez le tambour - où un voyage dans le temps - Moi, j'accorde ma basse - au lycée. - Un, deux, trois, quatre ! - ^^

Une musique que j’écoutais quasiment en boucle à l'époque, surtout la chanson que j'ai fait référence plus haut. Même maintenant avec mes goûts musicaux qui ont changé et évolué, je trouve cette chanson toujours aussi fun et entrainante.

Je me souvient qu'à l'époque je l'avais découverte dans une compile, dedans il y avait aussi The Presidents of the USA - Lump, tout ça était vraiment de la musique efficace des années 90.

En tout cas merci el-d pour ce bon sujet, très bien fait, et merci de m'avoir rappelé de bons souvenirs musicaux et de lycée ;).

_________________
Image
Si la fin du monde est pour décembre 2012, c'est hyper grave, car la dernière saison de Breaking Bad sera diffusé en deux parties dont l'une en 2013 T_T.

La série du jour => TRON Uprising


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Big Soul
MessagePosté: Jeu 29 Déc 2011 08:51 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2366
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
cal a écrit:
Je me souvient qu'à l'époque je l'avais découverte dans une compile, dedans il y avait aussi The Presidents of the USA - Lump, tout ça était vraiment de la musique efficace des années 90.
C'était la même compilation dont j'ai parlé dans le topic, à savoir : Réservoir Rock II !!

De rien pour tes souvenirs et merci d'avoir posté ^___~

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Big Soul
MessagePosté: Ven 30 Déc 2011 13:01 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Mar 2008
Messages: 811
Localisation: L'ile des sniper ! Où ? Dans ton coeur.
el-d-brokeur a écrit:
C'était la même compilation dont j'ai parlé dans le topic, à savoir : Réservoir Rock II !!


Sacré moi :Chapeau de paille goute: J'ai survolé la fin du sujet et j'ai pas vu ça :Ussop big gloup:

Effectivement maintenant que j'ai vu l'image je me souvient parfaitement de cette compil avec en plus dedans RATM et Radiohead, pour ce dernier je crois que la chanson était Creep de l'album Pablo Honey, que de souvenirs et qu'elle bonne compil.

Ce sujet et cette compil m'ont fait réfléchir sur les années 90 musicalement. C'est une période assez étrange, en même temps il y a eu parmi les groupes les plus éphémères qui soit avec en autre la Dance et les boys/girls band, mais aussi dans le mouvement pop/rock avec des groupes comme Big Soul ou The Presidents of the USA. Et d'un autre côté il y a eu de façon totalement opposé à un phénomène éphémère, des groupes qui ont marqué leur nom dans l'histoire et qui seront toujours cité dans 50 ans, Nirvana, Aphex Twin, The Smashing Pumpkins, Radiohead, RATM ...
Ces années 90 sont en même temps une suite des années 80 avec la Dance, le côté éphémère et cette pauvreté musical, mais en même temps naquis des groupes aussi important que ceux des années 60 - 70.

_________________
Image
Si la fin du monde est pour décembre 2012, c'est hyper grave, car la dernière saison de Breaking Bad sera diffusé en deux parties dont l'une en 2013 T_T.

La série du jour => TRON Uprising


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Big Soul
MessagePosté: Sam 31 Déc 2011 18:02 
75 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Nov 2010
Messages: 688
Localisation: Wandering in labyrinths of coral caves...
Voilà, je viens d'écouter une bonne partie des musiques que nous propose ce groupe (assez pour me faire une idée de ce qu'ils font) et franchement j'aime!
Y a un vent de renouveau je trouve avec eux - pour voir que c'est un groupe qui commence à dater - ! Big Soul offre une musique énergique qui change de d'habitude. Original, toujours en quête de nouveaux sons dans le domaine, j'ai particulièrement apprécié et bien évidemment Le Brio (Caroline Wampole se débrouille bien en français ^__^), Hippy Hippy Shake, ou encore Julene. Dans un registre plus doux j'ai retenu Pick Up The Telephone, The Waiting Song. Bon je vous l'dis tout de suite les pochettes des albums ne sont pas celles qui m'attirent le plus. Elles sont délirantes mais peu attrayantes. C'est dommage ça car leurs musiques sont vraiment sympas! Et pis ce qui est d'autant plus sympa dans Big Soul c'est que les musiques passent vite, on a pas le temps de s'ennuyer!

Concernant le sujet. J'ai eu le droit a un traitement de faveur en ayant vu ton sujet en avant-première (je te revaudrai ça!) et comme d'habitude c'est complet, très bien présenté, avec tes phrases à toi (ça sent pas le wiki :D) et toujours des introductions originales! C'est du (super) boulot : des fiches détaillées sur les membres du groupe, des p'tites anecdotes par-ci par-là très agréables à lire ainsi que des analyses claires sur les albums!
Comme l'a dit caldrissian : "merci el-d pour ce bon sujet, très bien fait!"

Voili, voilou!
Encore merci pour m'avoir fait découvrir Big Soul! ;)

_________________
On ne peut pas changer la nature, mais la nature est faite de changements...
Image
Initiation à la Musique + Pink Floyd ~ Gouache de Jean Giraud
— Van Gogh ~ Starry Night (modifié)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com