Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Bardi Jóhannson
MessagePosté: Mer 29 Fév 2012 19:55 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
L’Islande regorge de joyaux. Et Barði Jóhannson confirme depuis plusieurs années qu’il est un des artistes les plus brillants de l’île. En France, nous le connaissons grâce au projet Lady & Bird mené avec la française Keren Ann. Les amateurs de musique venue du Grand Froid le connaissent également sous le nom de Bang Gang, trip-hop génialissime lorgnant vers la pop.



Image




LE BONHOMME

Né le 10 septembre 1975, ce grand blond venu tout droit d'Islande est un véritable "homme à tout faire" puisqu’il est auteur, compositeur, interprète, multi-instrumentiste, designer, présentateur, satiriste et ... un fin pourvoyeur d’humour islandais dans ce qu’il a de surréel, de sombre et de malicieusement froid (ce qui est parfaitement illustré dans un documentaire parodique « Who is Barði ? » qui entretient le doute sur la toile).

Barði Jóhannson redéfinit ainsi le terme « d’esprit universel ». Il fait appel à d'autres personnes pour des collaborations plus ou moins longues. Il est l’unique membre du groupe Bang Gang. Il est la moitié du groupe Lady & Bird, aux côtés de l’artiste Keren Ann. Comme je l'ai spécifié plus haut, il est entre autre musicien, chanteur et producteur. Après des études de lettres et de stylisme, il prend le pseudonyme de « Bang Gang » et publie son premier album, baptisé You, en 1998 sur le label East West. Pendant les années qui vont suivre, Barði multiplie divers projets liés au thème de la musique : animateur d’une émission radio quotidienne, chroniqueur d’une émission télévisée, invité d’une exposition sonore, compositeur de génériques de jeux radios, de séries (comme Réttur) ou de jeux télévisés, et aussi de bandes originales de films, de téléfilms ou de courts-métrages. Il est aussi producteur et co-auteur du premier téléfilm érotique islandais intitulé " Leyndardomar Skyrslumalatofnunar " [1] (on a tout de même un lien avec "gang bang", lol) …
L’année 2003 marque son véritable avènement, comme compositeur, interprète et metteur en son. Simultanément, deux albums l’imposent comme une figure majeure de la "mélancolie musicale" : Something Wrong, deuxième album de Bang Gang qui mêle avec un sens étonnant du contraste le moelleux des chansons acoustiques et l’exploration électronique la plus aventureuse ; puis Lady & Bird, projet parallèle et duo androgyne mené avec Keren Ann.

Après une longue tournée mondiale (il se produit notamment en Europe, au Japon et aux États-Unis), Barði s’évanouit à nouveau dans l’anonymat de ses activités artistiques les moins exposées au regard du public. Il participe à une exposition à Milan (Dressing ourselves); compose de la musique d’un quartet de cordes, harpes et machines pour l’ouverture du Festival d’Aix en Provence. Inspiré par des artistes pluriels comme Ennio Morricone et Serge Gainsbourg, il se lance aussi dans le cinéma. Il est l'auteur d'un court métrage, 'Red Death', projeté au centre Pompidou en 2004; il compose diverses bandes originales, dont celles du téléfilm And Björk of Course de Lárus Ýmir Óskarsson et des films Africa United et 11 Men Out (écrit avec le groupe Minus). A noter aussi qu'en 2005, il composa la bande originale pour un film de 1922, 'Häxan' (un autre projet important de Jóhannson pour le grand écran). Il a également écrit des partitions pour le théâtre national d’Islande et le centre dramatique d’Orléans (Museum of the Sea, Biederman et the Asterios). La bande-son du film d’Oskar Jonasson, Reykjavik Rotterdam (sorti en 2009) a d'ailleurs remporté le titre de meilleure bande originale de film à la cérémonie islandaise des Edda Film Awards de 2008 (Film & TV Awards d'Islande). Tout en n'oubliant pas de produire et d'écrire des chansons pour plusieurs artistes islandais. Bref, Barði est infatigable ^^
Toujours en 2008, après cinq ans d’absence discographique, le musicien islandais publia au printemps de cette année, le troisième album de Bang Gang, intitulé Ghosts From the Past. Un disque qui offre de belles envolées pop, avec notamment l’aide d’Anthony Gonzalez (M83).
Choisi par le gouvernement islandais pour clôturer le Festival d'art de Reykjavik en juin 2008, le groupe sera présent au festival Indétendances de la Fnac la même année à Paris Plage. L'année suivante sort le deuxième album du duo Lady & Bird, La Ballade of Lady & Bird, A project by Keren Ann Zeidel & Barði Jóhannson. Depuis l'an dernier, Barði travaille actuellement sur le quatrième album de Bang Gang. Sa sortie étant prévu pour cette année ^__^




SA MUSIQUE

La musique de Barði, composée sous le nom de Bang Gang, en tant que membre de Lady & Bird ou sous son propre nom parle tout simplement ! Elle est souvent utilisée pour magnifier, sublimer : ce n'est donc pas étonnant qu’il soit fréquemment amené à travailler avec le cinéma (cf entre autre la composition qu'il a réalisé pour le film Häxan, etc.), la télévision et le théâtre, aussi bien en Islande qu’aux États-Unis. La simplicité et la puissance subtile de « Lost in Wonderland », tirée du troisième album de Bang Gang - Ghosts From the Past - a embelli la bande-annonce de la cérémonie des Oscars sur la chaîne américaine Sky Movies. La clarté plaintive du piano entremêlée aux percussions et la puissance de la guitare apportent la parfaite juxtaposition de la fragilité et de la dureté, de la splendeur et de la douleur.
En plus de cela, on peut citer d'autres exemples. La splendide chanson Inside apparaît dans le film britannique Cashback. La publicité fait aussi les yeux doux à l’islandais depuis longtemps : Emporio Armani, Citroën, Yves Rocher ont emprunté certaines de ses ballades (cf la partie pub).
Alors qu’il bosse sur un nouvel album pour Bang Gang prévu courant 2012, Barði Jóhannson a décidé de compiler ses meilleurs compositions pour le cinéma et le théâtre. En résulte le magnifique album Selected Film And Theatre Works of Bardi Johannsson, bande son intense d’une beauté sans nom et qui montre ainsi une facette plus classique de son travail.
→ On a tendance d'ailleurs à qualifier sa musique de Trip-Hop. Pourtant Barði ne pense pas en faire. Son premier disque était plus électronique, le second aussi, mais ce n'était pas non plus du Trip-Hop, peut-être quelques influences de ce genre musical. Ghost From The Past est plutôt un mélange de tout. Quelque chose qu'il ne parvient pas à définir vraiment, il y a du Rock, de la Pop, de l'Ambient, de l'Indie, un peu d’Électronique, etc.



Par les PUBS TV :

Je ne vous ai mis que quelques unes des publicités auxquelles Barði a participé, soit avec une chanson tiré d'un album, soit par une nouvelle composition (si vous voulez en voir plus, cliquez ICI).





Avec ses différents GROUPES :



Au départ, Bang Gang a commencé comme un duo entre Barði et son ami Henrik (qui travaille au sein du groupe "Singapre Sling"). Après quelques concerts, le groupe a décidé de faire un long break. Pendant ce temps, Barði travaillait sur quelques musiques électroniques et avait mis la main sur une chanteuse du nom d'Esther Talia Casey qui chantait dessus. Leurs deux premières chansons furent licenciées chez East/West Warner en France. Mais il leur fallait un nom pour ce nouveau projet. Barði a alors demandé la permission à Henrik d'utiliser leur ancien nom de groupe, ce en quoi ce dernier n'y voya pas d'inconvénient et c'est comme cela que Bang Gang est né et existe encore depuis !


  • Nom du groupe : Bang Gang ! Quel drôle de nom tout de même, vous ne trouvez pas ?
    Et outre le nom bizarre de ce groupe, c'est assez difficile de trouver des informations sur le net avec un pseudonyme aux résonances franchement hard et plutôt "trash". Le nom a été choisi en relation avec le film Kitty Kitty Bang Bang. De plus, ce nom est aussi associé au style musical que le groupe faisait à ses débuts, une sorte de "surf-music" avec une boîte à rythme.

  • Caractéristique du groupe : A l’inverse de son nom d’artiste, intriguant voire osé ou sulfureux, la musique de Bang Gang se révèle une pop électronique atmosphérique et agréable, portée par la voix de la chanteuse Esther Talia Casey (pour les deux premiers albums notamment). Un univers proche de l’esprit de groupes comme Morcheeba, Archive ou Lamb. Si l'on pouvait résumer la musique de Bang Gang, je dirais juste que c'est une sorte de mélange détonnant de pop et d'électronique, le tout baignant dans une mélancolie musicale.



LES ALBUMS DE BANG GANG :

  • Particularités :

Au fur et à mesure de ces différentes pochettes d'album de Bang Gang, on s'aperçoit que Barði développe petit à petit son identité. On peut s'apercevoir que sur la pochette de You, il n'apparaissait pas du tout, alors que sur Something Wrong, on le remarque mais discrètement allongé dans le paysage. Enfin, la pochette du dernier album a le mérite d'être clair et de montrer clairement que Bang Gang, c'est un type : Barði.
Il en va de même pour le chant : au départ, il ne chantait pas sur tous les titres, alors que maintenant oui, quasiment tous. Mais alors, pourquoi un tel changement ? Il faut savoir que sur You, il avait écrit des morceaux qui nécessitaient de chanter avec une voix très haut perchée, il a essayé de chanter très aigu mais parfois il n'y arrivait tout simplement pas. Il a donc fait appel à une fille.
Pourtant, au-delà de ça, si aujourd'hui Barði chante sur toutes ses chansons, c'est aussi parce qu'il ose s'exposer de plus en plus. Qui sait, peut-être que sur son prochain disque, il s'exposera tellement que la pochette montrera l'intérieur de sa bouche, de son nez, voire même de son cerveau. ^^




Image
...............You


    Écoute sur : Image (ou cliquez sur la pochette ; ou sinon : cliquez sur les titres en-dessous afin d'écouter quelques titres proposés ^^)
    Label : East West
    Durée : 43 min

01 - Sacred Things
02 - Hazing Out
03 - So Alone
04 - Liar
05 - Sleep
06 - Falling Apart
07 - Save Me
08 - Never Ever
09 - Another You
10 - Hard Life, Simple Song
11 - In heaven


Influencé par le trip-hop et l'électro, ce premier disque atmosphérique aux contours étonnamment doux et vaporeux sobrement intitulé 'You', a été popularisé par le single « Sleep » (sorte d’hymne trip-hop) - une des premières collaborations de Barði et Esther Talia Casey. Mais c’est surtout « So Alone », troisième titre de l’album largement diffusé par MTV qui a permis de mieux faire connaître le groupe. L’album n’est sorti en France qu’en 2000 où il a été très largement acclamé.

→ A Écouter sur cet album : ♪ Sacred Things ; So Alone ; Liar ; Sleep ; Falling Apart





Image
......Something Wrong


    Écoute sur : Image (ou cliquez sur la pochette ; ou sinon : cliquez sur les titres en-dessous afin d'écouter quelques titres proposés ^^)
    Label : Recall
    Durée : 47 min

01 - Inside
02 - Follow
03 - Something Wrong
04 - It's Alright
05 - There Was a Whisper
06 - Forward and Reverse
07 - Find What You Get
08 - In the Morning
09 - Stop! In the Name of Love (Holland-Dozier-Holland)
10 - Everything is Gone
11 - Contradiction
12 - Look at the Sun


Dans cet album, Barði se fait aider par les voix de Esther Talia Casey (Inside, Follow et Something Wrong), Nicolette de Massive Attack (Contradiction), Phoebe Tolmer (There was a whisper) ou encore, Keren Ann (Forward and Reverse) … Ce second album est extrêmement éclectique, même si l’esprit de l’album reste relativement semblable à You. Et pourtant, Barði avec cet album s'éloigne du côté électro de You pour se rapprocher plus du côté "pop". Les synthés et les boîtes à rythmes s'effacent au profit d'instruments traditionnels comme la guitare ou le piano et surtout la voix, qui prend une place prépondérante. Mais l'esprit électro est tout de même encore présent, comme on peut s'en apercevoir sur le morceau qui a donné son titre à l'album : "Something Wrong". Un élément essentielle à noter dans ce nouvel opus, c'est l'élément symphonique. Les cordes sont également devenues un élément important dans les compositions de Bang Gang (je pense surtout au final quasi-symphonique d'Inside).
Pourtant aucun de ces titres n'a été retenu pour en faire un single. C'est une reprise qui a été choisie comme ambassadeur de ce disque, et pas n'importe laquelle puisqu'il s'agit de "Stop in the name of love" des Supremes. Bang Gang réussi à redonner une jeunesse et une sonorité très actuelle à ce titre qui se trouve effectivement être LE tube de cet album.

→ Au final, même si rien n'est à mettre à son crédit en ce qui concerne l'originalité des morceaux en eux mêmes, Barði a su se renouveler et évoluer vers une musique plus travaillée avec des arrangements et des instruments plus traditionnels (cordes, cuivres, guitare ...) et créer une ambiance autour des morceaux dans laquelle on prend plaisir à se laisser bercer.

→ Ce deuxième album est réédité en 2005 avec un bonus DVD comprenant des vidéos clips, des morceaux live et le documentaire Who is Barði ? ? Il sort également aux États-Unis en 2007 sur le label From Nowhere Records.


→ A Écouter sur cet album : ♪ Inside ; Something Wrong ; There Was a Whisper ; Forward and Reverse ; Find What You Get ; Contradictions ; Stop! In the Name of Love





Image
....Ghosts From The Past


    Écoute sur : Image (ou cliquez sur la pochette ; ou sinon : cliquez sur les titres en-dessous afin d'écouter quelques titres proposés ^^)
    Label : Discograph
    Durée : 48 min


01 - The World Is Gray
02 - One More Trip
03 - I Know You Sleep
04 - Black Parade
05 - Lost in Wonderland
06 - Every Time I Look in Your Eyes
07 - Ghosts from the Past
08 - Forever Now
09 - Don't Feel Ashamed
10 - You Won't Get Out
11 - Stay Home


Moins électro que You, plus typé rock-alternatif et surtout définitivement pop, ce disque à la mélancolie éthérée, composé de chansons merveilleuses et intenses qui dégagent angoisse et tristesse. Il faut vraiment prêter une oreille attentive aux paroles, c’est vraiment de la poésie à l'état pur. « Ghost From The Past », « The World Is Gray » sont de véritables bijoux pop.
Malgré le titre, ce n’est pas du tout un hommage aux héros musicaux disparus de l’Islandais. En fait, il s'agit bien plus à travers ce disque de se ré-approprier les esprits du passé, pour les dompter et libérer leurs âmes, pour une nouvelle vie, torturée à la manière du personnage.
Mélancoliques et émotives, les compositions de Barði sont malgré tout dignes d’un Serge Gainsbourg. Les violons rajoutent du spleen à certaines chansons, et deux titres sont plus orientés rock (I know you sleep et Black parade), mais l’ensemble demeure vraiment très mélancolique (toujours cette mélancolie !).
C'est vraiment un très grand album d'une beauté rare et puissante. Je le dis, cet album est, en tout cas mélodiquement, le meilleur album de Bang Gang !

→ A noter que les deux derniers titres sont, eux, écrits en collaboration avec Anthony Gonzales (du groupe M83).

→ A Écouter sur cet album : ♪ The World Is Gray ; One More Trip ; I Know You Sleep ; Lost in Wonderland ; Ghosts from the Past







Image


Lady & Bird est le nom choisi par Keren Ann Zeidel et Barði Jóhannson pour réaliser leur projet en commun qui à pour but de s'envoler et de voyager dans une aventure parallèle à leurs aventures respectives.

  • La rencontre : Ils se sont rencontrés dans un bar à Paris au début des années 2000 et ont décidé d'essayer de travailler ensemble. Du coup, en 2003 (précisément), Barði aide Keren Ann pour son album Not Going anywhere en particulier pour enregistrer le titre Ending Song. De fil en aiguille, ils se lièrent d'amitié, et tous deux livrèrent un premier album éponyme que beaucoup classèrent comme de la “pop pastorale” avec un arrière goût de folk. Pour ma part, j'y vois un mélange de pop et de folk, le tout baignant dans une douceur reposante. On y retrouve de la douce mélancolie, des instrumentations harmonieuses… Un livre retrace également cette aventure Lady & Bird Diary. Enfin, six ans, le duo réitère un nouvel album beaucoup plus symphonique : La Ballade of Lady & Bird.

  • Pourquoi Lady & Bird ? : Lady et Bird, sont en fait deux enfants piégés dans des corps d'adultes. [2]

→ En résumé, Lady & Bird : c'est tout simplement plein de fragilité et de sobriété (dans la même veine que Bang Gang en plus fragile ^^).



LES ALBUMS DE BANG GANG :



Image
........Lady & Bird

    Écoute sur : Image (ou cliquez sur la pochette ; ou sinon : cliquez sur les titres en-dessous afin d'écouter quelques titres proposés ^^)
    Label : EMI music
    Durée : 37 min

01 - Do What I Do
02 - Shepard's Song
03 - Stephanie Says
04 - Walk Real Slow
05 - Suicide Is Painless
06 - The Morning After
07 - Run in the morning sun
08 - See me fall
09 - Blue Skies
10 - La ballade of lady and bird

→ A noter que l'on découvre dans cet album un troisième personne du nom de Shepard qui est l'ami imaginaire de Lady et de Bird. On peut l'entendre sur "Shepard's song", sur "the morning after" et sur "la ballade of Lady and Bird".


→ A Écouter sur cet album : ♪ Do What I Do ; Stephanie Says ; Suicide Is Painless ; Blue Skies ; La ballade of lady and bird




Image
...La Ballade of Lady & Bird


    Écoute sur : Image (ou cliquez sur la pochette ; ou sinon : cliquez sur les titres en-dessous afin d'écouter quelques titres proposés ^^)
    Label : EMI music
    Durée : 77 min


Le titre de l'album est assez long : "La Ballade of Lady & Bird, A project by Keren Ann Zeidel & Barði Jóhannson". Il contient une sélection de chansons à partir d'un concert qu'ils ont effectué à Reykjavik avec l'Orchestre symphonique d'Islande accompagné d'une chorale. En fait, pendant ce concert, mis à part un seul titre de Lady & Bird (Run On The evening Sun), Barði et Keren ont puisé et interprété des chansons de leurs carrières respectives qu'ils ont ensuite arrangés façon "Lady & Bird".


01 - Malmo Livs
02 - For You And I
03 - Not Going Anywhere
04 - Sailor And Window
05 - One More Trip
06 - Ghosts From The Past
07 - Where No Endings End
08 - Liberty
09 - The World Is Gray
10 - Inside
11 - Que N'ai-je
12 - Forward And Reverse
13 - Run In The Morning Sun


→ Le premier morceau Malmö Livs est des plus impressionnants, on se demande réellement où on a atterri, plus de 7 minutes pour un morceau hors du commun, avec une envolée onirique. Entre le classique, le trip-hop, la pop … en fait, c’est inclassable !
Ça nous met directement dans le bain; c’est beau, épique, surprenant !

→ A Écouter sur cet album : ♪ Malmo Livs ; Not Going Anywhere ; Ghosts from the Past ; The World Is Gray ; Inside ; Run in the Morning sun





Image

    Thème : opéra gothique en 2 actes
    Durée :1h30

Masterclass (cliquez sur la pochette ci-dessus pour voir un extrait du Masterclass ^^)

Red Waters n'est pas un nouveau disque de Lady & Bird, mais plutôt un projet à part. En effet, délaissant un temps leur univers, le groupe décide de s’emparer du genre de l’opéra qu’ils vont teinter de leur lyrisme mélancolique. Le thème ? C'est une histoire d’amour entre un frère et une soeur où il est question de gémellité et d’inceste, de poison et d’envoûtement, de magie et de rituel (rien que ça ^^). On notera la complicité du poète islandais Sjón, romancier et parolier de Björk.
Red Waters est créé à l’Opéra de Rouen Haute-Normandie avec sur scène, des danseurs et chanteurs aux côtés de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen. Lors de la création du Musée de la mer de Marie Darrieussecq avec Sjón et Barði Jóhannson au Théâtre National d’Islande en 2009, ils ont proposé à Arthur Nauzyciel de mettre en scène Red Waters. L’Astrolabe et le Centre Dramatique National Orléans/Loiret/Centre décident alors de s’associer pour accompagner cette création et accueillent Lady & Bird à Orléans à l’automne 2010 pour une résidence d’écriture qui a permis la naissance du projet. Une équipe exceptionnelle est alors réunie : le chorégraphe Damien Jalet, le décorateur Riccardo Hernandez, l’éclairagiste Scott Zielinski et le créateur de mode Gaspard Yurkievich.





Avec ses autres COMPOSITIONS :


    Häxan :






  • Le film :

Tourné la même année que Nosferatu de Murnau, HäxanLa Sorcellerie à travers les âges » en Français), que l’on peut considérer comme l’un des tous premiers films d’horreur, est l'une des œuvres importantes du cinéma muet. Ce film magnifique, fascinant, fort et étonnamment poétique est une œuvre engagée sur l’obscurantisme passé et actuel, sur l’aveuglement et l’incompréhension, qui flirtait allégrement avec l’horreur et le gore (toutes proportions gardées) mais offrait surtout des images splendides (par ex : le ballet de sorcières au-dessus de la ville) et des portraits émouvants (cf la vieille mendiante harcelée, les pensionnaires de l’hospice…). Dans l'esprit de Jérôme Bosch et de Goya, Häxan est une reconstitution hallucinante des aberrations médiévales en matière de sorcellerie.
À cause de son contenu – nudité et culte satanique – Häxan a longtemps été interdit en salle. Il fut projeté en 2004 au cinéma du Forum des Images à Paris, avec une bande-son atmosphérique de Barði, qu’il joua avec des cordes, des percussions et des instruments électroniques. L’œuvre sera plus tard arrangée pour un orchestre symphonique et interprétée en 2005 par l’Orchestre National d’Islande. Häxan est un projet qui continue à intriguer à ce jour.
→ Un véritable choc visuel … et musicale lorsque l'on rajoute par-dessus la composition faite par Barði himself !


  • La composition : (pour écouter, cliquez sur la bannière spoil en bas ^^)

Making-of

La première chose que l'on peut se demander, c'est pour quelle raison Barði a t-il voulu composé la musique de ce film en particulier. En fait, au départ on le lui avait proposé dans le cadre du Forum des Images (à Paris), de faire la musique pour le Viva Mexico d’Eisenstein (1932) - son dernier film, qu’il n’a pas pu finir. Ils lui ont suggéré ce film, mais Barði l'a trouvé très ennuyeux, du coup il n'a pas voulu travailler dessus, car rien ne l'inspirait. Alors, ils lui en ont proposé deux autres, dont Häxan. Ayant aimé ce dernier, il a de suite accepté. La création de cette œuvre musicale a été très longue. Le score a été fait en deux temps. D’abord avec l’électronique, ensuite avec un orchestre symphonique. Cela lui a pris des mois. Il a mixé les deux créations, la symphonique et l’électronique… Il a passé tellement de temps à enregistrer par-dessus la version orchestrale, à refaire la composition… Il y a eu une première version, puis deux, puis trois… En fait, il y serait peut être encore s'il n’avait pas eu un délai à respecter !
On se rend compte en écoutant cette œuvre que la musique (telle que Barði l'a fait) est assez puissante sur plusieurs passages, en particulier ce thème avec lequel il ouvre et clôt le film. [3]
Barði s'est complètement approprié le film. En effet, il a respecté les découpages imposés par l’image - percussions à chaque coup de marteau, bruits soudains pour les retournements de situations – tout en insufflant un rythme parfois décalé : envolées de cordes qui précèdent et annoncent les moments de tension, évocations calmes qui leur succèdent, ambiances oppressantes ou apaisantes. Tout en motifs courts récurrents (mais pas répétitifs) et avec une dimension épique indéniable.
En bref, une bande son qui magnifiait les images et les enveloppait avec pertinence et érudition,
Barði n'est pourtant pas le seul à avoir réalisé la composition de Häxan. Une version de 1968, proposait une composition de Jean-Luc Ponty (William Burroughs occupait la place de narrateur - en substituant les cartons du narrateur par la voix); lors de la réédition du film en 2001, on pouvait entendre un accompagnement à base de Schubert et de Beethoven (à priori l’accompagnement originel des projections de 1922) et il y a eu aussi, une version de 2007 assez minimaliste et simple avec la musique de Matti Bye. Ces trois versions (Ponty, Bardi et Mattie Bye) sont rassemblées dans une édition collector du film sorti l'an dernier.



Image
.............Häxan
Spoiler: Montrer
01 - "Häxan I" (9'17)



01 - "Häxan II" (11'38)


01 - "Häxan III" (8'48)


01 - "Häxan IV" (8'14)


01 - "Häxan V" (11'06)


01 - "Häxan VI" (10'08)


01 - "Häxan VII" (2'22)


    Selected Film & Theatre Works of Bardi Johannsson :



Si vous voulez découvrir un peu plus du travail de Barði, je vous conseille ce "best-of". En effet, Selected Film & Theatre Works of Bardi Johannsson retrace donc l'histoire de ce compositeur hors-norme tout au long de sa carrière solo. Le talent de compositeur ici est démontré à chaque instant. Produit de ses propres mains, le son de Selected Film & Theatre Works est d'une profondeur immense et on ne peut que sombrer dans cette abîme proposée.


Image
Selected Film & Theatre Works
..........of Bardi Johannsson
Spoiler: Montrer
01 - "Bella Dance: Museum of the Sea" (4'03)


02 - "Bella Leaves: Museum of the Sea" (1'57)


03 - "Arp: Museum of the Sea" (3'20)


04 - "Arp Kula: Museum of the Seaa" (1'21)


05 - "Arp 4: Museum of the Sea" (2'39)


06 - "Arp Kula 7: Museum of the Sea" (0'52)


07 - "ABOC: ABOC" (4'06)


08 - "Arp 6: Museum of the Sea" (2'05)


09 - "Theme: Hedda Gabbler" (1'03)


10 - "Destroy: Hedda Gabbler" (9'17)


11 - "End: Hedda Gabbler" (1'12)


12 - "After the Party: Hedda Gabbler" (0'56)


13 - "Sad: Reykjavik Rotterdam" (1'17)


14 - "Theme: Still Point" (3'08)


15 - "Haxan VII" (orchestral version) (2'22)


16 - "Drone: ABOC" (bonus track) (1'44)


17 - "Red Death 2" (bonus track) (1'26)


18 - "Red Death 3" (bonus track) (2'40)
Comment ne pas craquer sur le minimalisme de "Arp Kula" ou le bien le piano magique de "Arp 4" ou de "ABOC" ? C'est spatial et magique. On est transporté dans un autre univers, une autre dimension, celle de Barði.
Barði Jóhannson aime aussi flirter avec le Trip Hop (cf sa musique) avec quelques sonorités plus 'spirituelle' et aérienne. Le symphonisme n'est pas en reste comme le prouve cette réadaptation d'un titre issu de Häxan, sensationnel, mais bien trop court. On reste sur notre faim. Barði ose même s'aventurer dans la Pop 70's comme sur "Red Death 2" et sa suite "Red Death 3". On peut dire que partout où il s'essaye, c'est réussi ! Le seul défaut que l'on pourrait reprocher à ce "best-of, c'est sa trop courte durée. On a à peine le temps d'apprécier que tout est déjà terminé. T___T




NOTES ET CONCLUSION

[1] « Oui. Une fois n'est pas coutume, ce projet s'est fait par accident. Je faisais de la musique pour une chaîne de télé et un jour je discute avec son boss, un vieil ami. On blague et il me fait : "Pourquoi ne ferais-tu pas le premier téléfilm érotique islandais ?" J'ai dit : "Bonne idée ! Si tu me donnes le fric, je le fais." Parti d'une blague, tout cela est vite devenu sérieux. J'ai appelé l'éditeur du seul magazine érotique islandais et on a écrit un script ensemble, une comédie, un truc soft avec de l'absurde, des acteurs amateurs, des blagues à deux balles. C'était marrant. En plus on a fait la meilleure audience historique de la chaîne. Mais je ne réitérerai pas l'expérience parce que je trouve que c'est bien de ne faire certaines choses qu'une fois, juste pour tenter. Mon seul regret sur ce projet, c'est que j'étais partout à la fois, à la production, au script, à la B.O. Du coup je n'ai pas pu assister au tournage ! » dixit Barði.

[2] Lady & Bird sont en fait deux créatures dont l’origine se perd dans la nuit des temps et qui ont choisi de s’incarner dans des corps d’adultes pour profiter des plaisirs terrestres.
Récemment, ils ont pris l’apparence de deux êtres de riche lignée : une hollandaise née en Israël nommée Kerenn Ann et un islandais répondant au nom de Barði Jóhannson. Ce n’est que quand ces deux musiciens se rencontrent qu’ils choisissent de se révéler et poursuivent la création d’un monde magique, fait d’amusement et de musique, dont la douceur et l’innocence font penser à celui des enfants


[3] Le fait d'utiliser ce thème à deux reprises est dû au fait qu'Häxan commence avec une explication et se termine avec une autre et Bardi a voulu travailler sur ce point précis. Le film s’ouvre avec une description du passé, puis se ferme avec une démonstration expliquant le film aux gens des années 1920. A notre époque, on peut trouver cela amusant ce qu’ils disent, mais il faut remettre les choses dans leur contexte. Lorsque le film est sorti, c’est ce que croyaient les gens. Le réalisateur Benjamin Christensen expliquait une réalité qui n’en est plus une actuellement. De nos jours, on en sait davantage; alors qu'en 1920, il disait que ceux du moyen-âge étaient dans l’erreur, mais aujourd’hui on pourrait dire qu’ils n’avaient pas pour autant raison en 1920…




Voilà vous savez à peu près tout sur cet artiste et sur ces différentes compositions. J'ai découvert Barði principalement avec Bang Gang et Lady & Bird, car j'écoute beaucoup de Trip-Hop et ces deux groupes sont classés dans cette catégorie. Mais j'ai découvert d'autres facettes et musiques de lui. Pour moi, ce mec est un génie tout simplement, tout ce qu'il compose (seul ou en collaboration) est magnifique. C'est calme, reposant, envoutant !
Mais j'ai le sentiment que Barði demeure encore trop peu connu (surtout en France), sauf pour les initiés du genre ^^. Bref, un artiste qui mérite vraiment le coup d'oreille encore et encore !!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bardi Jóhannson (Bang Gang, Lady & Bird et autres)
MessagePosté: Dim 4 Mar 2012 17:35 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2011
Messages: 564
Quand el-d nous fait un topic de musique, c'est en genéral un topic de bonne manufacture avec des artistes parfois dont personne à part lui, dans son monde n'a entendu parler. Et pourtant à chaque fois c'est une surprise, voir très bonne surprise pour moi car j'en général, je "surkiffe" comme disent certains jeunes.
Donc je m'insurge du manque de réponse pour un topic bien réalisé qui a demandé du temps et qui nous présente un super artiste!


Mais revenons sur le petit Bardì, "mais vous m'avez dis de pas dire Bardiiiiiii"

Alors après avoir, durant mes insomnies écoutés 5 des albums présentés, qu'en ressort-il:

Bardì est vraiment un artiste intéréssant et touche à tout dirons nous (nous car moi et la voix dans ma tête). Je ne vais pas faire une retrospective de chaque album parce que trop long mais plutôt une critique générale.

Des albums musicalement bon, avec des rythmes mélancoliques mais pas dépréssifs. Mon album préféré de Gang Bang est You avec ses sonorités calmes et posées mélangées avec de l'électro, qui nous donne un vraiment bon cocktails. Dans son autre groupe avec Lady & Bird, il y a là une vois envoutante dans sa musique qui nous envois dans un autre univers, celui de Bardì.


Plus qu'un post étalant des mots pour convaincre les gens d'écouter ou au moins d'essayer l'aventure, je vais me restreindre au lieu de faire une tartine et dire que Gang Bang et Lady & Bird, c'est plus une expérience à écouter plutôt qu'un simple album lambda de chépaki faisant chépakoi

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bardi Jóhannson
MessagePosté: Jeu 21 Juin 2012 00:55 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2005
Messages: 630
Ben merde alors. El-d offre des voyages gratuits pour la lune avec un sujet pareil.

Merci. Juste merci de m'avoir présenté cet auteur et de m'avoir motivé à l'écouter : je suis totalement réceptifs et admiratif du travail de Bardi. Ce gars à réussi à me faire voyager au plus profond de moi même et pourtant, sa musique te donne une étrange sensation de flottement et de liberté. C'est un voyage unique dans une musique unique, onirique.

Bardi est dans le domaine du rêve. C'est n'est pas un musicien. C'est un maître. Un maître rêveur !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bardi Jóhannson
MessagePosté: Dim 13 Jan 2013 21:46 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Je remonte le topic (qui est un peu à l'abandon et c'est bien dommage car la musique de Bardi est vraiment somptueuse croyez moi et vaut le coup d’œil et d'écoute) pour vous apportez quelques petites nouvelles !


D'abord, Bardi (en compagnie de Daniel Hunt) a écrit, arrangé et produit la musique du film Would You Rather. Ce film de David Guy Levy a pour acteurs Sasha Grey (Entourage, The Girlfriend Experience), John Heard (Home Alone), Robin Lord Taylor (Another Earth) and Lawrence Gilliard, Jr. (The Wire).
Spoiler: Montrer
Ensuite, le nouvel album de Bang Gang est en bonne voie et sortira donc cette année (précédé d'un Ep). Il est à noter qu'un Best-Of est sorti il y a peu. Il comprend 3 cd (pistes originales, covers et remix).

Enfin, les sites de Bardi et de Bang Gang ont mis à jour !


Sur ce, vous vous y mettez quand à cette envoutante musique ?? ^_____~

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bardi Jóhannson
MessagePosté: Jeu 8 Aoû 2013 21:32 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Bon, je remonte encore le topic (c'est pas grave je parle, mais bon, vous passez à côté d'une énorme pépite d'artiste, moi je vous le dis !).
En attendant un nouvel album de Bang Gang prévu pour la rentrée (youhou \o/), Bardi fait une nouvelle collaboration avec un artiste (et frenchie en plus !) : Jean-Benoît Dunckel (ou JB Dunckel). Si quelques un d'entre vous ont entendu parler de lui, c'est normal il fait parti du groupe Air.
Donc, Bardi et lui ont formé un nouveau groupe qui se prénomme : Starwalker


- Voici le site officiel (pour l'instant il n'y a pratiquement rien hein ^^)
- Le trailer introduisant le groupe en lui-même
- Et un preview du clip du premier titre du groupe : Bad Reather !


On reconnaît bien la patte de Bardi dans la tonalité de la musique ! Moi en tout cas, j'adore et j'ai hâte d'en apprendre plus sur cette nouvelle collaboration de notre ami Bardi. Je vous tiendrais bien entendu au courant dès que j'ai des nouvelles !
D'ici là, plongez vous dans sa musique cet été ! :sunnyc:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com