Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Akumajo no Dracula (Castlevania)
MessagePosté: Ven 2 Jan 2009 13:08 
10 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Jan 2006
Messages: 362
Localisation: Black Mesa
Image

Bonjour/Bonsoir à tous.
Cela fait un moment que je n'ai pas posté d'avis sur un jeu, et l'idée de faire un sujet sur Castlevania (ou Akumajo no Dracula comme disent nos amis du soleil levant) me titillait beaucoup ces derniers temps. La folie des grandeurs m'a envahi, et je pensais faire carrément une encyclopédie recensant tous les opus de la série, avec leur synopsis, gameplay, avis personnel, et tout et tout.
SEULEMENT, je suis un néophyte complet en la matière, car, cette série existant depuis 1986, je n'ai commencé à les tâter que depuis la Game Boy Advance, autant dire que j'en ai loupé un paquet. Cela dit, excepté le génial (enfin c'est ce que beaucoup de gens disent) Harmony of Dissonance, sur cette même console, je n'ai loupé aucun épisode à ce jour, et je prends toujours autant de plaisir à y jouer. Le plus étonnant dans tout ça, c'est que même avec ses principes de jeu, qui sont, avouons-le, assez simplistes, cette série continue à subsister encore et encore.

Mais au fait, c'est quoi Castlevania?
À travers un scénario qui varie au fil des épisodes, mais qui n’influe en rien sur les actions à accomplir dans le jeu, dans Castlevania, vous progressez dans un château grand (le mot est faible pour les derniers épisodes) truffé d’ennemis mortels plus dangereux les uns que les autres, allant des simples zombies à des démons surpuissants en passant par les créatures mythiques et/ou démoniaques, tel le Béhémoth, Cerbère ou encore la Manticore. Le but du jeu est presque toujours le même : Tuer Dracula, le Prince des Ténèbres, l’instigateur du mal dans ce monde. Tel Bowser dans Mario, Robotnik dans Sonic ou encore Ganondorf dans Zelda, celui-ci reviendra dans presque chaque épisode avec pour but de régner sur le monde en maître (non Leto je ne parle pas de toi là), et accessoirement vous offrir un combat final d’anthologie.


Comment que ça marche?
C’est extrêmement simple. A l’instar des Metroid, vous vous baladez donc dans un château en tuant les monstres qui s’opposent à votre route, tout en ramassant les potions, les objets d’équipements et des reliques/autres types d’objets qui vous permettront de gagner en puissance et de vaincre le "Saigneur" Démoniaque. Plus vous explorerez le château, plus les monstres seront forts (cela dépend des zones). Heureusement, pour vous aider à progresser facilement, des salles de sauvegarde et de téléportation sont disséminées un peu partout. Lorsque vous tuez des monstres, vous gagnez de l’expérience, ce qui vous permettra après (évidemment) de monter de niveau et ainsi augmenter vos capacités de base. Et ainsi de suite. Autant dire que c'est vraiment basique.

-------------------------------------------------------------------------------------

Donc, comme je le disais quelques lignes plus haut, je n'ai joué qu'à seulement quelques Castlevania. Je ne peux donc pas fabriquer un dossier regroupant mes impressions personnelles sur chaque opus. Ce que je vais donc faire, c'est parler uniquement de ceux que je connais.
Après cela, ce sera à VOUS de parler de ceux qui vous ont marqué, plu, etc., afin de nous remémorer les souvenirs d'une série sang pour sang... prenante, si ils vous ont pour autant marqué.
Je vais donc commencer par le petit dernier du nom, j'ai nommé...

Image
SYNOPSIS
Ce petit dernier se déroule au 18ème siècle, après la fin de la lignée des Belmont, la fameuse famille tueuse de vampire qui a débarrassé la Transylvanie de Dracula à maintes reprises. Le fouet légendaire, le Vampire Killer, est disparu, et Dracula menace de resurgir dans peu de temps. C'est là qu'intervient l'Ordre d'Ecclesia, qui a pour but de sauver l'humanité des forces du Mal. Pour ce faire, ils utilisent la puissance des Glyphes, qui leur permettent d'invoquer toutes sortes d'armes et d'éléments pour vaincre leurs ennemis.
Shanoa, l'une de ses membres, a été désignée par le maître de l'Ordre, Barlowe, afin de recevoir le Glyphe Suprême Dominus, qui permettra de vaincre Dracula. Elle est donc l'élue, et servira de réceptacle à ces Glyphes (il y en a trois, la haine, la colère et l'agonie). Cependant, au moment où elle va recevoir les trois Glyphes, le rituel est stoppé par un autre jeune membre de l'Ordre, Albus, qui est jaloux d'elle et convoite ce pouvoir. Sur les ordres de son maître, Shanoa se lance donc à sa poursuite, bien décidée à accomplir la mission qui lui a été confiée...

GAMEPLAY
Alors, ici je ne vous parlerai pas des commandes, mais de comment le jeu se gère. Ici, contrairement à la majorité des autres opus, l'utilisation des Glyphes, donc des boutons d'attaque, consomment du Mana, alors qu'à l'origine, cette barre était uniquement destinée à l'emploi des armes secondaires ou des attaques élémentaires. Inutile de dire que lorsqu'on se retrouve sans Mana, on ne peut donc pas attaquer. Ceux qui sont maudits sont donc vraiment dans la mouïse (les malédictions réduisent la barre de Mana à zéro et l'empêchent de remonter pendant plusieurs dizaines de secondes). En contrepartie, heureusement, cette barre se recharge vite, afin de ne pas se retrouver en panne durant longtemps. Les glyphes peuvent être aussi combinés en unions (arme+arme, arme+élément ou élément+élément, pour autant qu'ils aillent ensemble), afin de déclencher des attaques surpuissantes, qui usent non pas du mana, mais des coeurs, que l'on possède en quantité limitée. On peut aussi au fil du jeu augmenter sa réserve de coeurs, ce qui aide quelque peu contre les boss. Un système qui déconcerte quelque peu au début, mais auquel on s’habitue très vite.

MON AVIS PERSONNEL
On est tous d'accord, les derniers Castlevania ne brillent ni par leur originalité, ni par leurs graphismes (généralement en 2D, même très bonne). Cependant, j'ai été assez attiré par la façon de jouer et par le scénario, qui se révèlera beaucoup plus profond qu'à première vue. Les musiques sont toujours des vraies réussites, malgré quelques petites imperfections, et la durée de vie est, je trouve, assez correcte. La raison en est que si on arrive à débloquer la seconde partie du scénario, l'aventure, qui ne durait qu'environ huit heures à la base, se voit rallongée d'une bonne quinzaine d'heures, sans compter les modes de jeu supplémentaires lorsqu'on le termine (Mode Albus, Assaut du Boss, etc...), ainsi que les missions que nous donnent certains personnages.
En fait, ce dernier opus de Castlevania est toujours aussi captivant (enfin à mon sens), et ce malgré sa répetitivité apparente.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Voilà, j'invite les autres forumeurs à poster un avis sur la série en général ou sur un jeu de la série en particulier.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 2 Jan 2009 15:18 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Nov 2004
Messages: 808
Localisation: en train de survivre
c'est vrai que personne n'a crée de topic sur le sujet,ou du moins pas a ma connaissance,alors deja pour moi la serie des Castlevania, c'est déjà une ambiance.
Librement inspiré de Van Helsing,avec le mythe du Chasseur de vampire, introduction d'un clan de Chasseur de Vampire, Les Belmonts. Un jeu japonais avec un back-ground européen qui n'est pas l'heroic-fantasy, je dis oui!
Alors pour ma part,j'ai commencé avec le premier sur GBA,circle of the moon,qui etait mon premier castlevania, j'ai beaucoup aimé, tres dur, tres hardcore,j'aime! j'ai passé vite fait le 2e et puis j'ai craqué sur le 3e:
Aria of Sorrow,une bombe de balle ce jeu,vraiment j'ai adoré le systeme d'ame,le collectionneur de pouvoirs que je suis est vraiment fan de ce concept,je l'ai donc terminé, puis j'ai enchainer avec le premier episodes sur DS, qui continuer a tiré partie du personnage de Soma (qui n'est pas du clan belmont)

apres là j'ai les deux dernier épisodes sur DS, mais le Portrait of ruins ne m'inspire pas, j'ai a peine commencé Order of eclessia et là c'est deja mieux avec le systeme d'ame qui revient :Luffy hilare:

voilà comme j'ai pas tout a fait testé je peut pas dire mon avis en pleine connaissance de cause.
Cela dit j'ai remarqué que les meilleurs épisodes semble ceux qui n'ont pas comme personnage principal un Belmont (comme le fameux symphony of the night avec Alucard^^)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com