Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Millenium [Män som hatar kvinnor]
MessagePosté: Mer 13 Mai 2009 18:29 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3651
Localisation: Échappe à la connaissance
          Image
      Oui je sais que cette image est issue de la couverture du premier tome de Millenium, mais je n'avais pas envie qu'en tombant sur le topic on se dise "Tiens, Leto regarde des films pour émo". Et puis je l'aime bien cette image, Mercredi Adams est de la partie. Oh, et puis zut, pourquoi je devrais me justifier ?!

Donc. Où en étais-je ? Ah oui. Bien. Reprenons. Millenium.
Mang... Ah merde, ce n'est pas la bonne section, je reprends. Livre culte de feu Stieg Larsson, trilogie suédoise vendue à une dizaine de millions d'exemplaires dans le monde (ceci dit, les chiffes n'arrivent plus à m'impressionner de nos jours, surtout lorsqu'on parle d'une trilogie : il faut diviser les chiffres par trois. Il faudrait que je travaille dans l'édition des bouquins pour me rendre compte de ce que cela représente, mais si c'est faire une carrière professionnelle pour être impressionné, bonjour l'épanouissement. Quoi ? Comment ? Que je ferme ma gueule ?), le premier volet est aujourd'hui adapté en film. D'où le présent topic. Bon, d'accord, j'arrête cette prose imbuvable et je continue proprement.


          Image
      Vous êtes contents ? Vous l'avez eu votre punk émo ? Vous avez ruiné ma réputation à cause de cela, ça vous suffira ?

Au début, Mikael Blomkvist, donc, a perdu un procès contre un requin de la finance nommé Hans-Erik Wennerström. Il l’a en effet accusé de crimes tels que des fraudes fiscales sans preuves solides. Alors que sa réputation de « super journaliste » est en train de s’effriter, il cherche un endroit où s’isoler pendant quelque temps. C’est alors qu’il est contacté par un riche propriétaire industriel, lequel veut qu’il résolve une énigme insoluble depuis cinquante ans. Sa nièce a disparu il y a longtemps et personne ne sait ce qu’elle est devenue depuis. Morte ? Personne ne le sait. Et ce magnat de la finance compte bien sur Mikael pour mettre un point final à cette affaire, ce qui, je vous l’assure, ne se fera pas sans mal…

(Et pour une fois, ce n'est pas une repompe d'Allociné, il provient d'un mystérieux site, mais celui qui a écrit ça est un type bien, foi de canard. L'histoire est relativement la même que le livre, par ailleurs).



            AVIS


Je ne sais pas si j'ai donné l'impression d'avoir une grosse rage avec tout ce que j'ai dit précédemment, mais si cela est parvenu à vos oreilles, ce n'était qu'un délire. Parce que j'ai bien aimé ce film. Vraiment.

Bon, bien sûr, j'ai moyennement apprécié ce qu'ils ont fait du meilleur personnage (look jonglant entre le punk et l'émo, personnalité moins carrée -sérieusement, elle n'aurait jamais contacter aussi grossièrement Mikael-, passé moins trouble quoique bien frappé), Lisbeth, mais elle réussit à avoir une certaine présence et même à être le meilleur élement du film. Je m'explique.
Millenium, du moins le premier (n'ayant lu que celui là, pour le moment), fait parti de ces livres qui semblent surfer sur une vague, mais en fait non. Arrivé à un moment dans le livre, on a l'impression que l'auteur va partir dans un trip biblique pseudo-fascinant comme pleins de thrillers dont ceux de Dan Brown. Quelle surprise en voyant que ceci n'est qu'un prétexte (voire un détail qui ne sert qu'à brouiller les pistes) à une intrigue plus simple, mais avec une bonne personnalité et une cohérence démente (j'exagère, mais c'est quand même bien ficelé et pas tellement tordu). Et Lisbeth correspond à tout cet aspect du livre et du film qui donne de la personnalité à l'ensemble. D'où la déception (mais quoique j'en dise, elle reste le meilleur point du film) en voyant son traitement.

C'est bien cela que je reproche (le mot est très fort) au film, c'est qu'en retirant certains éléments (ce qui se comprend, question de durée), l'histoire d'origine se dénature un peu et en deviendra presque banale, presque du niveau des Rivières Pourpres.
Heureusement, ça ne part jamais dans le n'importe nawak et ça suit assez fidèlement la story-line du bouquin, même si ça ôte de la partie scandale financier et la psychologie plus fine -le début est grossier- (moins retranscriptibles, il est vrai).
On peut noter néanmoins que l'enquête prend moins le temps d'égarer le spectateur et va à l'essentiel. Un petit suspect à un moment, mais rien de bien claustrophobique ou paranoïaque. Ce point tient plus de la constatation que de la véritable critique.
Par contre, je ne sais pas si je fais une fixette ou quoi, mais après Watchmen voici un autre film qui part sur un trip érotique dans une scène. A moindre mesure (il était difficile de faire pire, ceci dit :P), mais tout de même c'est intriguant lorsqu'on voit que dans le bouquin, Mikael est un tombeur de femmes (aah, la relation ambiguë avec Erika) mais l'auteur se font de leur ébats.

Et il faut dire que l'ambiance est particulière, pas spécialement originale, mais on ne se sent pas devant un énième film biblico-thriller (le seul dans le genre qui est vraiment réussi reste Se7en, qu'on se le dise), et la Suède à son petit cachet particulier. Rien que le voir en VO vaut le coup de sentir un autre langage (qui pourrait presque être compréhensible, tellement certaines structures sont similaires à l'anglais), une autre culture.
Et il y a une froideur continue, largement travaillée, dans toutes les scènes, tous les plans, toute la palette de couleur. L'hiver suédois est là même dans les espaces clos (chez Spague, notamment), ou en Australie (les couleurs sont pâles, non-rayonnantes et les personnages ne suent pas). Le tout contribue à créer une atmosphère bien prenante pendant les deux heures.

L'essentiel reste que le tout est efficace, bien rythmé, loin des délires américains du genre et nettement plus simple, et que malgré tout, Lisbeth a un taux de awesomeness asocial jouissif, le punk-émo n'y change rien.
Une bien bonne adaptation, qui ne prend pas trop de risques, mais comme on aimerait en voir plus souvent !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 14 Mai 2009 22:31 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Avr 2009
Messages: 17
Localisation: Bah chez moi cela va de soit 8)
Moi qui ai lu le livre j'ai trouvé que l'adaptation était pas mal malgrès le fait qu'il manque ses relations avec Erika et Cecilia ^^. Lisbeth a bien été choisit je trouve.

Par rapport au livre où le début est chiant et où j'ai eu du mal a démarer, là on a tout de suite Lisbeth l'element clé qui fait que c'est génial 8). Il y a quelques element du deuxième (Lisbeth en vacance aux Bahamas). Ressemblance avec le livre mais s'ils avaient fait comme il fallait le film on se retrouverai avec un résultat de 4h minimum. Pour Harriet ils auraient du la mettre Brune sur la photo comme c'était le cas, et puis l'autre qui est morte d'un cancer c'est du pipo!!!! Ce qui m'a fait maré c'est le fait qu'ils montrent Mikael petit et admiratif devant Harriet (et oui il pensait qu'a ça même petit u_u), il manque aussi un element assez important pour la suite de Millenium: Le contrat Vanger Millenium, si tu li le 2 Leto tu va pas être déçu, il est beaucoup mieu que le premier ^^(et si tu lis le deuxième tu enchaine OBLIGATOIREMENT avec le troisième 8D). Au final le film est bien fait, j'ai vraiment cru qu'on allait tombé dans un truc naze comme Anges ou Demons ><

Par contre justement aprés tous ses élements manquant je me demande s'il va vraiment y'avoir la suite au cinéma, ils ont parlé de les faire mais de les sortir directement en DVD....Je pense qu'ils devraient les passer au cinéma parceque ça marcherait trés bien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 16 Mai 2009 09:59 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Nov 2005
Messages: 219
Localisation: en train de voler entre deux tours avec le cochon de l'album animals de pink floyd ...
Je l'ai vu hier ...


Mon avis : agréablement surpris , voilà une adaptation de livre plutôt correcte .
La trame du livre est dans l'ensemble respectée et certains details qui auraient paru longs dans le film sont retirés , faut avouer que résumer un gros livre comme ça en 2h30 c'est pas le plus simple mais la chose est plutôt réussie , je vois que deux choses vraiment dérangeantes par rapport au bouquin :

-La vie sexuelle de Mikael : Ridiculement peu exploitée , là on voit un type de 40 ans divorcé qui se trouve finalement une copine stable en la personne de Lisbeth et pas un libertin comme c'est le cas dans le livre .
Erika Berger apparait à peine et ressemble plus à une collegue sympa qui le soutient qu'à sa superieure et amante , au final c'est franchement moyen parcequ'on a absolument pas le même ressenti , on le voit carrément tomber amoureux de Lisbeth , ce qui apporte une fin assez différente par rapport au livre et eventuellement au prochain film .

-Les flashs back de Mikael : Là c'est franchement ridicule , ça ajoute une petite touche de mélodrame inutile à son boulot , il était gosse et il se rapelle à peine d'Harriet alors que dans le film on dirait qu'il est ému qu'on ait pu assassiner sa chére nounou , en principe ce travail était basé sur sa curiosité et aussi sur une envie de vengeance par rapport à Wennerström mais pas sur un mignon p'tit flash back de son enfance , plutôt inutile quoi .


Sinon j'ai plutôt apprecié le film dans l'ensemble , contrairement à Leto j'ai apprecié le rendu de Lisbeth , une fille complétement decallée avec un look à priori pas trés attirant mais qui a quand même un charme qui la rend attirante malgrés tout .
Au départ j'avais plus de mal avec Mikael et on s'habitue , et on se dit que finalement l'acteur a plutôt tendance à plaire .

Ce que j'ai aussi apprecié dans ce film c'est que contrairement à ce qu'on voit dans un film Hollywoodien , rien n'est dans l'excés , ils evitent d'en faire trop et du coup ça choque limite plus par moment , c'est terre à terre et réaliste , ils en font pas trops sans pour autant censurer certaines choses , ce qui donne un ressenti assez semblable au livre (j'etais horrifié pendant la scéne du viol comme je l'etais pendant le film) ,le tout donne une ambiance assez pesante accentué par les couleurs assez froides comme l'a dit LetoII .

La musique m'a aussi bien plue , placée au bon moment et assez belle , ça ajoute beaucoup de chose j'ai trouvé (l'intro du film donnait limite des frissons j'ai trouvé et la musique a beaucoup participé à ça , ainsi que le plan d'ensemble du bureau et l'absence de paroles .

Mention aussi à Plague et à sa maison , vraiment bien fait , le gros mec obése et assissté dans sa maison en bordel est trés bien retranscrit sans non plus en faire trop , le tout est assez plaisant même si ça apporte pas grand chose dans le film .

L'adaptation a aussi su occulter des passages pas forcément utiles à l'ecran et qui apporteraient trop de longueur (2h30 c'est long et j'aurai pas supporté de voir le plan anti Wennerström en detail à la fin) ça vient surtout du fait qu'un livre se lit en plusieurs jours et qu'on peut prendre son temps ou devorer mais en tout cas y a des pauses , tandis que dans le film on prend tout d'un coup dans la gueule , donc evidement vaut mieux ne pas trop en mettre ... Idem pour le passage de la prison qui au cinéma passe mieux à la fin de l'enquête qu'en plein millieu .

Bref , j'ai passé un bon moment et j'ai pas l'intention de jouer ma fine bouche même si certains details posaient probléme , je m'en vais maintenant finir le troisiéme tome ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 16 Mai 2009 19:40 
10 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Jan 2006
Messages: 362
Localisation: Black Mesa
Etant l'auteur du ridicule article sur les bouquins Millénium du mystérieux site de Leto II, il me devait d'écrire un commentaire sur le film.
Hier soir, par le plus heureux des hasards, j'ai eu l'occasion d'aller le voir, dans une salle remplie à ras-bord. Cela m'a surpris car d'habitude les gens ont tendance à aller voir de la VF au lieu d'aller se fatiguer à lire des sous-titres en entendant une langue dont ils ne comprennent pas un traître mot. Enfin bon...

Bref, j'ai vu Millénium: Män som hatar kvinnor. Et le résultat ne fut pas si mal. Pour les deux du fond qui n'auraient pas encore lu le livre, c'est un bon thriller bien angoissant qui reste simple, mais efficace.
Pour les autres, il en résulte une adaptation bien fichue, qui se laisse regarder. Les raccourcis employés pour sauter d'une scène à l'autre ne sont pas si mal. Par contre, ils ont enlevé des trucs que j'estime plutôt importants. Je n'en citerai que quelques-un pour éviter d'avoir l'air d'être un puriste incontesté du livre (ce que je suis malgré moi):

-Mikael Blomkvist fait de la prison pendant l'année qu'il est censé passer sur l'île de Hedeby, or dans le film il le fait à la fin. Bon je suis d'accord c'est une bonne façon d'introduire la chute de Wennerström mais ça paraît un peu irrationnel que Mikael purge sa peine de prison une année après avoir perdu son procès. Oui je sais, je pinaille pour pas grand chose.

-Pourquoi avoir enlevé le fait que Mikael est un tombeur de femmes invétéré? Dans le bouquin on le voit être en relation succesivement avec Erika, Cecilia Vanger et Lisbeth. On a un des côtés significatifs de sa personnalité qui disparaît. Je suis d'accord, on évite un rallongement du film avec des scènes de sexes dont on pourrait se passer. Mais quand même.

-Les Flashbacks sur l'enfance de Mikael, franchement, on aurait pu franchement s'en passer... Lisez le post d'avant et vous comprendrez.

-Enfin le plus important, selon moi. Pourquoi, bon dieu, POURQUOI Mikael accepte l'offre de Henrik Vanger sans sourciller dans le film, alors que ce dernier, dans le livre, lui fait une promesse pour le moins alléchante, celle de lui livrer ce fumier de Hans-Erik Wennerström sur un plateau?
Le fait que Mikael accepte la proposition de Vanger avec cette promesse en plus de la rétribution financière aurait mis un peu plus de crédibilité à l'histoire, je trouve.


Sinon, les personnages, malgré ces petits oublis, sont quand même vraiment bien faits. Dirch Frode a pratiquement la tête que j'imaginais, Plague est énorme (sens propre et figuré), Nils Bjurman a d'emblée une tête de salaud fini, qui lui va très bien.
L'ambiance sonore et visuelle colle vraiment à l'esprit de la série, c'est froid et ça se laisse passer sans problèmes. En 2h30, ils ont réussi à caler un bouquin, et le résultat est franchement mieux que ce à quoi je l'espérais.
Le fait d'avoir introduit des éléments du second volet, comme le flashback sur Lisbeth de "l'essence et de l'allumette", on aurait pu s'en passer, parce que c'est l'élément phare du deuxième volume, qu'on aurait pu franchement insérer après. Maintenant vous avez compris le titre du second opus. Super.

En tout cas, une adaptation plutôt bonne, assez agréable à regarder, et qui ne dégoûte pas le type qui ne jure que par les bouquins.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com