Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: The Four Horsemen or ... Metallica
MessagePosté: Ven 18 Sep 2009 16:26 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2366
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Préface :



En accord avec yaki nagato (le fondateur du 1er topic de Metallica) et avec certains modos (Ange, TTC, Dark Sol) qui sont au courant de mon entreprise, j'ai donc décidé de refaire en mieux le topic concernant ce groupe consacré à Metallica ^^
Un tel groupe méritait un topic hors du commun, j'espère que cela y ira, je n'ai pas voulu faire trop, mais j'ai essayé de rassembler un maximum d'informations agrémentés d'images et d'anecdotes ^__^
Encore merci ...


Laissons donc place à :

Image




Le Groupe :




* Membres actuels * :



Lars Ulrich ◄ :

Image

Lars Ulrich est né le 26 décembre 1963 à Gentofte au Danemark. Son père - Torben - était un joueur de tennis professionnel (il est arrivé en 1/8e de finale aux internationaux de France en 1959). Sa vie baigne entre le tennis, mais également la musique. En effet, non content d'être un joueur de tennis professionnel, Torben était aussi un musicien qui a entre autre joué avec Miles Davis ou Stan Getz. De plus, son parrain n'est autre que Dexter Gordon.
Son père décide de lui enseigner le jazz étant enfant. C'est dans ce climat (oscillant entre tennis et musique) qu'on retrouve le jeune Lars en février 1973 assistant à son premier concert : Deep Purple.
Ce dernier et Ritchie Blackmore ont changé à jamais la façon de concevoir le monde de Lars, car il découvre le monde du Rock, puis plus tard celui du heavy métal.
Destiné à une grand carrière en tant que tennisman professionnel (son père l'emmena à New Port en septembre 1979 persuadé d'en faire un très grand tennisman), Lars est bien plus attiré par la batterie et se désintéresse complètement du tennis. L'aventure Metallica démarre donc avec ce batteur danois.
La suite ? Et bien vous la connaissez, car c'est le début de l'historique de Metallica ^^

* Statut familial * : Lars est marié à l'actrice Connie Nielsen et a trois enfants : Myles, Layne et Bryce Thadeus.


- Citation : "Une rock star cupide ? J'ai agit et vécu comme une rock star pendant des années, j'adorais ça et je me suis vraiment éclaté, mais cette époque est révolue. Je préfère rester avec ma femme. C'est cool de pouvoir faire ce que l'on veut avec Metallica, ce qui ne signifie pas pour autant qu'il faille agir comme un porc. Pour ce qui est de la perte de contact avec les fans ... Oui d'une certaine façon mais c'est uniquement parce que suivre ce qui se passe dans le monde du métal ne m'intéresse plus . J'ai d'autres centres d'intérêt. Musicalement, rien ne me fais plus craquer que Corbain ou Oasis. Je ne lis plus aussi avidement les magazines et je ne mets plus qu'un point d'honneur pour rencontrer toutes les Rock Stars existantes ..." dixit Lars Ulrich




James Hetfield ◄ :


Image

De son vrai nom, James Alan Hetfield voit le jour le 3 Août 1963 à Los Angeles en Californie. Il est le co-fondateur, chanteur, guitariste rythmique de Metallica. Il est tout aussi compositeur et écrit les paroles de toutes les chansons du groupe. Il est le leader !
Il avait comme mère, une chanteuse professionnelle et comme père, un chauffeur de poids lourds. Ces derniers étaient très croyants.
James se met à prendre des cours de piano sous l'initiative de sa mère, mais c'est grâce à son frère - David (batteur amateur), qu'il prit goût à la guitare ! Très vite, il devient un grand fan de Black Sabbath.
Avant de rencontrer Lars et de former leur groupe - Metallica, James a joué dans trois (voire quatre) autres groupes. La toute première formation est née en 1977 lorsqu'il était étudiant en seconde année. Il s'agissait d'Obession - formé en compagnie des frères Valoz (à la basse et à la batterie) et Jim Arnold (guitare) ...
Mais au bout d'un an et demi, le groupe se sépare.
Restant avec Jim et son frère Chris Arnold, ils forment alors un autre groupe : "Stynx". Mais comme il ne font que des reprises du groupe "RUSH", cela ne durera pas non plus ...
En 1980, suite au décès brutal de sa mère, James déménage à Brea chez son frère. Là avec Ron McGovney (un pote qu'il avait rencontré auparavant lors de son précédent groupe), en étant en terminale au lycée Olinda de Brea, James fait la connaissance de Hugh Tanner et de Jim Mulligan, un batteur. Il n'en faut pas plus à James et sa bande pour qu'ils montent ensemble un groupe baptisé "Phantom Lord". Ron les rejoindra plus tard en tant que bassiste (cf bio. de Ron) au moment où "Phantom Lord" change de nom.
Un an s'est écoulé ... Du fait que Hugh les quitte et qu'il sera remplacé par Troy James, "Phantom Lord" devient alors "Leather Charm". C'est le groupe le plus sérieux auquel James a participé et joué (avant Metallica) et devient même officiellement le chanteur !
Après Hugh, c'est au tour de Jim Mulligan de partir, laissant le groupe ... sans batteur ! A la recherche d'un nouveau batteur, Hugh Tanner lui présente alors Lars Ulrich. Il fut alors pris en audition. Mais James ne fut pas très emballé par la prestation de Lars (dû à son faible niveau) et décide de laisser tomber l'affaire en décidant d'assurer lui-même les prises de batterie pour l'instant. Mais nous connaissons la suite ... Lars n'abandonnera pas et voit en James le partenaire qu'il cherchait pour monter un groupe. (cf historique du groupe).

* Statut familial * : James est marié à Francesca depuis 1997 et a trois enfants : Cali Tree, Castor Virgil et Marcella.


- Citation : "Nous savons ce que nous faisons. Nous ne sommes pas incorruptibles mais ce que le groupe représente est tellement énorme que cela ne peut pas être pris au sérieux, ni considéré comme de la connerie. Certains groupes font tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter de passer à la vitesse supérieure. Ils nous traitent de rocks stars mais dès qu'un musicien écrit une chanson, il entre dans le système et fait parti de la machine. Le plus dur, c'est de se contrôler soi-même. Nous, nous savons qui tient les rênes.". dixit James Hetfield (1997)




Kirk Hammett ◄ :

Image

Kirk Lee Hammet est né le 18 Novembre 1962 à Los Angeles. Kirk a très vite été attiré par la musique et notamment par la guitare. C'est pendant les absences de son frère Rick, qu'il en profitait pour emprunter sa guitare et en jouer. Après s'être acheté (enfin !) sa première vrai guitare - une Fender Stratocaster - (ici, une blanche pour l'exemple). Mais étant toujours à la recherche de "son propre" son, il négocie pour obtenir une Gibson Flying V.
A partir de là, tout s'enchaine ! Ayant une bonne guitare et un ampli (un Marshall, acheté plus tard) veut faire parti d'un groupe. Aux alentours de 1981, il rencontre Paul Baloff et à eux deux, ils forment le groupe Exodus :

* Paul Baloff (chant)
* Gary Holt (guitare)
* Kirk Hammett (guitare)
* Jeff Andrews (basse)
* Tom Hunting (batterie)

Juste avant l'enregistrement de leur premier album "Bonded By Blood" (qui est reconnu comme étant un album de référence dans le trash métal et qui a inspiré une multitude de groupes) , Kirk est appelé à rejoindre le futur groupe Metallica en quête d'un guitariste pour remplacer le départ de Dave Mustaine.

- Kirk Hammett et Joe Satriani : l'élève et le maître ^^

Image
Kirk fut pendant douze cours (deux ans) l'élève de Joe Satriani (à l'époque surtout de sa période "Exodus"). (cf les deux vidéos les comparant : vidéo 1 / vidéo 2)
Il y a eu une interview à propos de cela dans le magazine turc de musique "Blue Jean" paru en juillet 2002. L'interview porte sur le nouvel album de Satriani à l'époque) qui est Strange Beautiful Music et Joe répond à toutes les questions qui lui sont posés. Il y a aussi une partie spéciale de l'entretien pour les fans de Metallica :

Blue Jean : Everybody knows, you were Kirk Hammett's guitar teacher. Some people say you stopped giving lesson to Kirk, because he is more into thrash metal. Is it true?

(traduction approximative) : Chacun sait que vous étiez le professeur de guitare de Kirk. Quelques personnes disent que vous avez arrêté de de lui enseigner parce qu'il était plus dans le trash métal. Est-ce vrai ?


Joe Satriani : No, I was Kirk's teacher for 2 years. When I was his teacher, Kirk was playing in Exodus, then he joined Metallica. Those were really important lessons. Sometimes Kirk came to me and we studied on the solos that Kirk did for Metallica. I recommended somethings on those solos. But then my "Surfing With The Alien" album was released and the album was very successful. I toured with Mick Jagger so my own career's started. Kirk Hammett was my last student.

(traduction approximative - bis) : Non, je n'étais le professeur de Kirk pendant 2 ans. Quand j'étais son enseignant, Kirk jouait dans le groupe "Exodus", alors il a rejoint Metallica. Cela demandait de très importantes leçons. Parfois Kirk venait me voir et on étudiait sur les solos que Kirk a faisait pour Metallica. J'ai recommandé des choses sur ces solos. Mais alors mon album "Surfing With The Alien" est sorti et l'album était très réussi. J'ai tourné avec Mick Jagger et ma propre carrière a commencé. Kirk Hammett a été mon dernier étudiant.

* Statut familial * : Kirk est marié à Lani Gruttadauro et a deux garçons : Angel Ray Keala et Vincenzo Kainalu.


- Citation : "Nous étions évidemment très proches à nos débuts : Metallica était alors un groupe dans lequel ne ressortait aucune individualité, tandis qu'aujourdh'ui nos différences, sont devenues une force. Nous écoutons tous des styles musicaux différents, ce qui ajoute au son en perpétuelle évolution de Metallica. Et je trouve que ça le fait. Si nous avions les mêmes goûts, ça serait extrêmement chiant." dixit Kirk Hammet (1997)


A noter : Kirk Hammet a été élu le 11e meilleur guitariste par le magazine Rolling Stone. (classement qui date de 2003, tout de même).




Robert Trujillo ◄ :

Image

Roberto Agustín Miguel Santiago San Juan Trujillo Veracruz est né le 23 octobre 1964 à Santa Monica (Californie). Il grandit avec la musique, sa mère écoutant essentiellement de la musique Motown et son père du rock. Son père jouait de la guitare flamenco et vers l'âge de huit ans, il commença à en jouer. Voulant d'abord faire de la batterie, il est obligé de se résigner (faute d'argent suffisant), puis du clavier, mais là aussi, le manque d'argent se fait sentir. Un jour, son père lui refile une vieille basse qui ne fonctionnait plus tellement (il a quand même joué avec pendant un an). Il obtint sa première vrai basse (une Kramer) à 18 ans et a très vite comprit qu'il fallait qu'il développe son propre style. On peut sans aucun doute le qualifier de sorte de "mercenaire musical". Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il a été bassiste durant toute sa carrière dans pas mal de groupes et a su s'adapter aux styles / personnalités de chacun d'entre eux.

- L'avant - Metallica :

Rob intègre son premier groupe Oblivion, puis plus tard se trouvant à Venice (Californie) où il travaille dans un club de jazz, le Comeback Inn . C'est dans ce club qu'à 25 ans, il fait la rencontre pour la première fois des Suicidal Tendencies, fameux groupe hardcore / funk-rock.
Le meneur du groupe, Mike Muir l'embauche alors comme bassiste en 1989 à peu près au même où le groupe sort l'album "Lights ... Camera ... Revolution" (leur meilleur à ce jour).

Robert se forge alors une sacrée réputation que ce soit pour son fantastique jeu en slapping que pour son attitude en scène qui fait toute son originalité. Les albums "The Art of Rebellion" et "Suicidal for Life" sortent respectivement en 1992 et 1994. Parallèlement aux Suicidal, Rob et Mike Muir forment en 1991 les Infectious Grooves, projet expérimental métal/funk/ska , qui sortiront trois albums.

Notons qu'en 1993 et 1994, Rob croise pour la première fois la route de Metallica lorsque les Suicidal Tendencies tournent avec eux lors des tournées "Nowhere Else To Roam" et "Summer Shit '94".

Coïncidence ? En tout cas, le bassiste est déjà repéré par Lars et James. Son attitude et son jeu de basse étant particulièrement impressionnants sur scène. En 1997, Rob quitte les Suicidal et rejoint la bande à Ozzy Osbourne (il joue sur ses deux derniers albums). Il collaborera ensuite avec Jerry Cantrell (ex membre d'Alice In Chains) et en 1999, il enregistre un album solo "A Twelve Piece Band".

- L'audition :

En 2002, Robert est au courant que Metallica cherche un nouveau bassiste. Il est d'ailleurs invité à auditionner pour ce poste par son ami Kirk Hammett : "Je me souviens que la première fois qu'ils m'ont appelé, j'étais à Tahiti. je vérifiais les messages sur mon répondeur et je tombe sur plusieurs messages de Metallica. Merde ! Je travaillais toujours plus ou moins avec Ozzy à ce moment. Je me suis posé la question, est-ce que je devais aller les rencontrer ? J'avais vraiment envie d'y aller. J'ai hésité. Je voulais prouver - à moi surtout - que j'étais de taille à rejoindre Metallica ...".

C'est le 26 novembre 2002 qu'a lieu sa première audition avec le groupe. Comme on peut le voir dans le documentaire Some Kind Of Monster, il y aura de nombreux prétendants au poste, dont : Dave Ellefson (ex-Megadeth), Twiggy Ramirez (Marilyn Manson), Scott Reader (membre d'Unida) ou bien Pepper Keenan (Corrosion Of Conformity et Down). Le 11 février 2003, Rob repasse un second test pour apprendre 12 jours plus tard, qu'il a été retenu : "Quand je suis arrivé au HQ, (cf le documentaire), j'ai été accueilli sous un tonnerre d'applaudissements. Moi qui n'avait jamais eu de fête surprise pour mon anniversaire, on peut dire que çà m'a fait un choc ! J'ai eu un peu de mal à y croire mais James, Kirk et Lars sont venus m'annoncer qu'ils seraient très honorés si j'acceptais de devenir le nouveau membre de Metallica."


* Statut familial * : Robert est marié à Chloé Barthélémy et a un garçon : Tye-Orion.


- Citation : "La vie veut que tu suives ton propre chemin. Un peu comme Jason Newsted qui fait désormais ce que je faisais avant, en jouant dans différents projets mais aussi avec Ozzy Osbourne. De mon côté, je réalise mon rêve en jouant avec Metallica. Tout est donc pour le mieux dans le meilleur des mondes." dixit Rob Trujillo (2003).


A noter : Robert a une façon très particulière de tenir sa basse, il a un jeu en "slapping". D'où lui vient cette façon ? Il était à fond dans Larry Graham (un musicien blues et funk des années 60-70) et il a décidé de jouer comme lui, c'est à dire en employant la technique dite du "slapping" (cf Super Slapping Bass).





* Anciens membres * :




Cliff Burton ◄ :

Image

Cliff Lee Burton est né le 10 février à 1962 à San Francisco. Il a commençait à s'intéresser à la musique dès l'âge de six ans en se mettant au piano. Mais ce qu'à la période de l'édolescence qu'il commença vraiment à toucher à la basse. Il adorait les sorties et était un bon vivant. C'était une personne relaxée, joyeuse et très détendue. On peut aussi ajouter le côté magique lorsqu'il était en concert ^^
Comment a été recruté Cliff dans le groupe ? Ce fut lors d'un concert au "Troubadour" où Cliff Burton jouait avec le reste des membres de Trauma (vidéos d'une prestation live en deux parties : part 1 / part 2 avec solo de basse à 3'37) que Lars et James l'aperçurent jouer. Quand ils se rendirent de la prestation que Cliff était en train de réaliser devant leurs yeux, ils décidèrent de l'embaucher sur le champ au sein de Metallica et c'est comme cela que Cliff fut engagé et que Ron en fit les frais ...
Après, Cliff et le reste de Metallica se mirent donc au travail et sortir trois excellents albums (Kill'Em All, Ride The Lightning et Master Of Puppets).

* Un terrible drame * :
Pour le compte de la tournée promotionnelle "Master Of Puppets", Metallica étaient de passage en Suède où il tourne avec Anthrax. Le 27 septembre 1986, le drame se produisit. Le tour-bus du groupe glissa sur une plaque de verglas. Il était alors renversé sur le côté et se trouvait au bord du fossé. Cliff mourut sur le coup. Le reste de la bande eurent beaucoup de chance de sortir indemne de cet accident.
Ce fut un terrible coup dur et une grand tristesse qui envahit les cœurs des membres et des fans. Le rêve de Metallica avait tourné alors au cauchemar. James, Lars et kirk songèrent à arrêter l'aventure mais les parents de Cliff les dissuadèrent de continuer pour Cliff en sa mémoire.
James sortit une vidéo "Cliff'en All" (part 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 et 10) afin de lui rendre hommage.
Il était reconnaissable à ses jeans pattes d'eph', à sa longue chevelure brune, à son attitude désinvolte et surtout à son incroyable technique en solo à la basse, digne des meilleurs guitaristes. D'ailleurs son caractère un peu "hippie" vient du fait que ses deux parents Jan et Ray étaient tous les deux hippies. Ce qui fait qu'il fut très influencé par ce mouvement.


- Citation : "Nous avons été très impressionnés par cet espèce de bassiste hippie qui headbangait et nous avons décidé que nous voulions absolument un mec comme ça dans le groupe." dixit James Hetfield (1986)

"Je connais Cliff, plus que n'importe qui d'autre dans la bande, il aura été le premier type à nous donner un coup de pied dans le cul, et il ne voudrait pas qu'on arrête. C'est ce qu'il aurait voulu que nous fassions." dixit Lars Ulrich (1986)

"J'ai dû prendre la place d'un mec incroyable, quelqu'un qui avait réconcilié le Punk." dixit Jason Newsteed




Jason Newsted ◄ :

Image

Jason Curtis Newsted est né le 4 mars 1963 à Battle Creek (Michigan). Sa découverte et son penchant vers la musique lui proviennent de ses frères qui l'initient très tôt. Mais c'est en découvrant Kiss - et notamment Gene Simmons (dont il devient fan) qu'il rêve de lui ressembler. Du coup, ses parents lui achète une basse à l'âge de 14 ans, mais il n'y accorde pas de grandes importances jusqu'à que la pasion s'éveille en lui quelques années plus tard. Son premier groupe se nomme Diamond, mais sa carrière musicale débute réellement en 1980 lorsqu'il décide de rejoindre un groupe local, Gangster. Il est largement influencé par Tim Hamlin, le guitariste du groupe qui deviendra en quelque sorte son "mentor" pendant quelques années.
Tout comme Kirk, il fondera son propre groupe à l'automne 1982 : Flotsam & Jetsam (anciennement appelé Dogz) avec lequel il enregistre un premier album "Doomsday for the Deceiver". Cet album est une référence dans l'histoire du Trash Métal (vous pouvez voir une complète set d'une de leurs prestations en 1985).
A la mort de Cliff (cf bio de Cliff plus haut), le groupe est à la recherche d'un bassiste. Le 28 octobre 1986, il rejoint Metallica.

Après quatorze années, le 17 janvier 2001, il quitte Metallica à la surprise générale ! Jason aura marqué les fans de Metallica par sa loyauté, sa dévotion au métal et son attitude scénique intense. Sa contribution à la composition aura malheureusement été limitée à 3 morceaux : Blackened, My Friend Of Misery et Where The Wild Things Are.

Après son départ, il fonde le groupe Echobrain en 2000, mais cette nouvelle ne durera malheureusement pas éternellement. En effet, le 27 août 2002, il quitte le groupe pour rejoindre Voivod. Même s'il n'est plus membre du groupe, il reste néanmoins le réalisateur des futurs albums sous son label personnel Jason Chophouse. Après Voivod, Jason se cherche un peu et va d'abord rejoindre Ozzy Osbourne, mais il décide de quitter la formation d'Ozzy quelques mois plus tard sans donner de raisons valables. Il continue néanmoins à avoir des projets, notamment auprès de son ancien groupe : Voivod.


- Citation : "Ceci est la décision la plus difficile de ma vie, prise dans l'intérêt de ma famille, dans le mien et celui de Metallica. J'exprime mon amour, mes remerciements et mes meilleurs voeux à mes frères : James, Lars et Kirk ainsi qu'au reste de la famille Metallica, aux amis, et aux fans qui ont rendus toutes ces années, inoubliables." dixit Jason Newsted




Dave Mustaine◄ :

Image

Il est né le 13 septembre 1961 à La Mesa (en Californie). Il n'a pas connu ce que l'on peut appeler une enfance très joyeuse (mais plutôt à l'inverse, très difficile). Entre sa mère - témoin de Jéhovah qui travaille en tant que femme de ménage; et son père - très alcoolique, instable et agressif - qui est toujours absent de la maison, Dave se révolte violemment contre son milieu.
Sa rencontre avec la musique lui vient vers 1974 de sa soeur qui lui fait découvrir la pop à travers Cat Stevens. Mais bien vite, il se penche davantage vers le rock grâce notamment à Led Zeppelin.
En 1981, il rejoint le groupe Panic, composé de Pat Voeks (chant), Dave (guitare), Tom Queck (guitare rythmique), Bob Evans (basse) et Mike Leftwych (batterie).
A la fin de cette année, il répond à une annonce où le groupe cherchait un guitariste. Et c'est comme cela que Dave fit parti de la première (véritable) line-up de Metallica.


Image

(Cliff, Lars, James et Dave)



Mais,Dave Mustaine accumule les conneries telles que les bourrages de gueule tous les soirs. Il s'ensuit de graves altercations entre lui et James. Ce dernier, éternel leader du groupe, décida donc de le virer. Le 11 avril 1983, Dave quitte Metallica.
Le même année, il fonde alors (pour se venger ?) avec le bassiste David Ellefson le groupe Megadeth.

- Citation : "... il avait quelque chose d'unique, une certaine personnalité qui ressortait toujours quelque soit le comportement qu'il adoptait. Il y avait des choses qu'il était incapable d'assurer lorsque nous étions en tournées. Il est devenu ingérable et a gâché pas mal de choses pour le groupe" dixit James Hetfield


A noter : Mëme s'il n'est pas resté très longtemps dans le groupe, c'est tout de même grâce à lui que l'on doit (en partie) l'instrumentale "The Call Of Ktulu" ou bien même "Seek & Destroy". Pour ce qui est de la chanson "The Four Horsemen", à l'origine elle s'appelait "The Mechanix", mais quand il fut viré, le groupe changea le titre et les paroles. Et c'est ainsi que The Mechanix devint The Four Horsemen.
Lors de la création de son groupe, Dave fit apparaître The Mechanix dans son premier album "Killing Is My Business". Le groupe est encore actif et d'ailleurs un dixième album est prévu pour septembre ...


Ron McGovney ◄ :

Image

Ron McGowney est né le 2 novembre 1962 à Downey. C'est un ami de longue date de James. Tous deux ont d'ailleurs partagé le même domicile et ont joué ensemble en 1979 ("Leather Charm"). En 1981, Ron devient le photographe attitré de Mötley Crüe. James lui suggère de devenir le bassiste de Metallica. Mais ce dernier n'étant pas très doué, dû se contenter des bases que lui apprenait James.


Image


Ron passe l'année suivante avec le groupe, quand Lars Ulrich (entre autre) critique son implication. Avec l'aide de Brian Slagel, il découvre alors Cliff Burton.
Le 28 décembre (1983), lorsque ce dernier joue pour la première fois avec le groupe, Ron est viré.


- Citation : "Il n'avait plus d'ambition d'améliorer son jeu à la basse. Nous devions toujours lui apprendre de nouveaux trucs. Nous avons donc essayé d'entrer en contact avec Cliff Burton, tandis que Ron devenait totalement parano et se demandait ce que nous pouvions comploter derrière son dos. Nous l'avions gardé un peu dans le groupe parce que c'était lui qui avait la camionnette et le fric. Comment le "clash" est arrivé ? Je crois que Cliff a appelé un jour chez nous et c'est Ron qui a répondu au téléphone ..." dixit James Hetfield




Lloyd Grant ◄ :

Image

Lloyd est jamaïcain et le premier guitariste soliste de Metallica. Lars a déjà joué avec lui au début de l'année 1981 et c'est lorsque Metallica naît quelques mois plus tard (cf historique qui suit) que la paire Ulrich / Hetfield font brièvement appel à ses services. Il passe néanmoins quelques semaines avec le groupe en 1981, juste le temps d'effectuer quelques solos sur le titre "Hit The Lights". D'ailleurs les deux solos qu'il effectua sur cette chanson ont été préféré à la version de Dave Mustaine pour l'enregistrement de la cassette du début de carrière. (cf historique)


- Citation : "Nous avions enregistré sur une cassette un solo de guitare de quelqu'un dont j'ai oublié le nom, en allant chez Slagel, nous nous sommes arrêtés chez un guitariste noir, Lloyd Grant, pour lui faire enregistrer un solo, afin de pouvoir ensuite utiliser le meilleur des deux. L'ampli de Lloyd avait un look hyper bizarre : il avait branché toute une série de pédales à effets, des câbles entremêlés partout, ça sonnait vraiment bien. Nous avons branché notre magnéto et il a joué le solo mieux que l'autre." dixit James Hetfield


EDIT : Il est vrai que concernant les membres secondaires, j'aurai pu faire un résumé. Mais j'ai préféré faire une vrai biographie car même s'ils ne font plus partie du groupe à l'heure actuelle, c'est tout de même grâce à eux que le groupe a débuté, a connu ses heures de gloire. Donc, on peut dire que c'est une sorte d'hommage. ◄ ^^



Historique :


* Tennis ou musique ? * :

Nous sommes en septembre 1979 ... Un certain Lars Ulrich - d'origine danoise - débarque à Newport Beach (près de Los Angeles), afin de mener une carrière tennistique comme son père Torben, tennisman professionnel.
Parallèlement à cela, notre jeune "futur tennisman" est passionné de la NWOBHM et est incollable sur de nombreux groupes tels que : Thin Lizzy, Black Sabbath, Deep Purple, Diamond Head, Iron Maiden, Trespass, Sweet Savage, etc.
Afin de passer le temps, il pense à fonder un groupe et met ainsi entre parenthèses son avenir tennistique prometteur pour assouvir sa passion de la batterie.

* Une annonce : une rencontre décisive * :

Lars passe donc une annonce dans un magazine (Recycler) où il obtint une réponse de Hugh Tanner à la recherche d'un batteur dans son groupe. Hugh est alors accompagné d'un certain James Hetfield. Mais la collaboration n'aboutit cependant pas.

* La première chanson * :

Lars ne désespère pas et veut toujours former son groupe ! Quelques mois après sa rencontre avec James lors de l'audition, il le recontacte pour lui annoncer une bonne nouvelle : il a obtenu une place pour une chanson dans la compilation Metal Massacre, produit par un de ses amis.
Lars Ulrich est donc intégré dans le groupe en tant que batteur et la chanson "Hit the lights" est alors enregistrée.

► Le 15 octobre 1981 : James créé Metallica avec Lars.

* Quelques changements s'imposent encore * :

Après quelques derniers remaniements auprès du guitariste solo et du bassiste (cf biographie des anciens membres), le groupe a enfin le bon line-up :



Image




James Hetfield : guitare rythmique et chant


Lars Ulrich : batterie


Cliff Burton : basse


Kirk Hammet : guitare solo.

_________________
Image


Dernière édition par el-d-brokeur le Sam 19 Sep 2009 19:06, édité 5 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 18 Sep 2009 16:26 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2366
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Discographies :




Kill' Em All (14 juillet 1983) :

Image
(Cliquer sur la pochette pour écouter l'album ^^)


01 - Hit The Lights (lives : 1 ; 2) 4.17
02 - The Four Horsemen 7.13
03 - Motorbreath 3.08
04 - Jump In The Fire 4.41
05 - Anesthesia/Pulling Teeth (lives : 1 ; 2) 4.14
06 - Whiplash 4.09
07 - Phantom Lord 5.02
08 - No Remorse (lives : 1 ; 2) 6.26
09 - Seek And Destroy (lives : 1 ; 2) 6.55
10 - Metal Militia (lives : 1 ; 2) 5.11



Il fait incontestablement partie de ces albums qui ont marqué le temps. C'est un album explosif, au tempo très rapide.
Dès le tout premier titre "Hit The Lights" on retrouve la formule qui fera déjà école : basse et batterie au maximum, chant criard, guitares rythmiques puissantes, quant aux solos, dévastateurs. "The Four Horsemen" et "Seek And Destroy" sont devenus de grands classiques. "Motorbreath" (hommage à Motorhead), "Jump In The Fire", "Whiplash", "Phantom Lord", et "No remorse", donnent une véritable claque, sans oublier le tout premier instrumental "Anesthesia / Pulling Teeth" composé par Cliff Burton. Le disque se termine sur un "Metal Milita" très, très rapide.
En effet, il représentait à l'époque de sa sortie un sommet de brutalité dans le microcosme métallique de la côte ouest des États-Unis. On a coutume de dire que ce disque était trop punk pour les métalleux, et trop technique pour les punks ! Il est vrai qu'il conjugue à merveille la frénésie punk, et la précision des riffs et des solos métal.


- Citation : " Le titre de notre premier album devait être "Metal Up Your Ass" jusqu'à ce que Johnny Zazula, notre manager nous dise que le distributeur le trouvait quelque peu "risqué". Comment "Kill'em All" nous est parvenu? Et bien, nous avions une belle pochette où l'on voyait une cuvette de toilettes avec un bras tenant une machette qui en sortait. Sur le coup, on a pensé à "Kill’em All" (tuons-les tous !) et on a pris ça ! " dixit Lars Ulrich

• Position charts Etats-Unis: 120
• Nombre d'exemplaires vendus: 1 million
• Certification: Multi Platinium


>> A écouter sur cet album :

- Hit The Lights
- The Four Horsemen
- Seek And Destroy






Ride The Lightning (27 juin 1984) :

Image
(Cliquer sur la pochette pour écouter l'album ^^)


01 - Fight Fire With Fire (lives : 1 ; 2) 4.44
02 - Ride The Lightning (lives : 1 ; 2) 6.37
03 - For Whom The Bell Tolls (live 1 ; 2) 5.11
04 - Fade To Black 6.55
05 - Trapped Under Ice 4.04
06 - Escape 4.24
07 - Creeping Death (lives : 1 ; 2 ; 3) 6.36
08 - The Call Of The Ktulu 8.55



Le groupe montre avec cet album sa capacité de composition en sortant des morceaux mélodieux joués à la guitare acoustique: "Fade To Black". Kirk Hammett prend petit à petit plus d'importance au sein du groupe puisqu'il compose la moitié des titres de cet album.
Ride The Lightning ne se caractérise pas uniquement de par sa vitesse, bien que le titre "Fight Fire With Fire" fasse exception à la règle.


- Citation : " Nous adorons jouer vite, ça c'est certain, mais il y avait d'autres choses qui étaient importantes sur cet album. Il n'y a qu'à l'écouter, hormis peut être "Fight Fire With Fire" et "Trapped Under Ice" qui sont ce que nous pouvons appeler des titres rapides et qui demandent un travail vraiment intense à la batterie, le reste de l'album est joué dans un registre que je qualifierai de moyen. " dixit Lars Ulrich


En plus : Cet album avec celui de Master Of Puppets est celui dont les chansons sont les plus joués en concert. Les deux très grands classiques de l'album sont bien entendu "For Whom The Bell Tolls" et "Creeping Death" et sont très souvent repris lors des concerts.


• Position charts États-Unis: 100
• Nombre d'exemplaires vendus: 2 millions


>> A écouter sur cet album :

- For Whom The Bell Tolls
- Fade To Black
- Creeping Death
- The Call Of The Ktulu






Master Of Puppets (21 février 1986) :

Image
(Cliquer sur la pochette pour écouter l'album ^^)


01 - Battery 5.02
02 - Master Of Puppets (lives : 1; 2; 3) 8.35
03 - The Thing That Sould Not Be (lives : 1 ; 2) 6.36
04 - Welcome Home (Sanitarium) 6.27
05 - Disposable Heroes 8.16
06 - Leper Messiah 5.40
07 - Orion (lives : 1 ; 2 et 3) 8.27
08 - Damage inc. 5.32



On retrouve dans ce 3e opus, un mix des deux précédents albums : l'intro à la guitare classique, un premier titre bourrin ("Battery"), un 3e morceau lourd de chez lourd ("The Thing That Should Not Be"), une pseudo ballade ("Welcome Home – Sanitarium"), un instrumental épique et émotionnel ("Orion").
Encore de nos jours, cet album est connu pour être celui qui a permis aux Four Horsemen de rentrer dans la cour des grands.
"Master Of Puppets" est considéré par beaucoup comme étant véritablement l'album de chevet de Metallica. Le groupe lui-même le reconnait. C'est l'album dont ils sont le plus fiers.
Vous l'aurez donc compris, si vous êtes fan de Metallica ou de rock en général, vous vous devez d'avoir cet album.
Des morceaux tels que "Battery", "Master Of Puppets", "Welcome Home", "Damage Inc." ont traversé les années sur scène sans prendre une ride.


- Citation : " "Les "Puppets", ce sont toutes ces personnes qui suivent les "Masters", les maîtres, les gouvernants, et ce sans réfléchir. Ceci est valable dans tous les domaines. Il y a aussi une interprétation qui résume la soumission et la dépendance d'un individu à l'égard de la drogue entre autres. Les "Puppets", c'est aussi cette catégorie du public, prêt à tout pour imiter ses idoles. En bien ou en mal, il s'en fout, il ne réfléchit pas." dixit Lars Ulrich


En plus : A noter que c'est aussi le dernier album de Cliff Burton !!!

• Position charts Etats-Unis: 29
• Nombre d'exemplaires vendus: 2 millions
• Certification: Multi Platinium
• Position charts Royaume-Uni: 41


>> A écouter sur cet album :

- Battery
- Master Of Puppets
- Welcome Home (Sanitarium)
- Orion





Garage Days Re-revisited (27 août 1987) :

Image
(Cliquer sur la pochette pour écouter l'album ^^)


01 - Helpless (Diamond Head: Harris/Tatler) 6.36
02 - The Small Hours (Holocaust) 6.39
03 - The Wait (Killing Joke) 4.55
04 - Crash Course In Brain Surgery (Budgie: Shelly/Bourge/Phillips) 3.10
05 - Last Caress/Green Hell (Danzig) 3.28



Metallica s'attaque à des reprises de groupes qui les ont influencés. Ce disque, dont la qualité sonore est très moyenne (reconnaissons le), a été édité à quelques exemplaires ce qui fait de lui un album collector.


- Citation : " Depuis nos tous débuts, nous avons toujours joué des chansons écrites par d'autres artistes. C'est pour ceci que nous avons pensé qu'il serait préférable d'enregistrer des reprises, plutôt que de proposer aux fans des versions remixées de nos propres titres. "

" Garage Days n'était pas un projet dont l'unique but était de se faire du fric facilement. Les gagnants là-dessus, ce ne sont pas nous mais bien les auteurs de ces morceaux. Diamond Head, Holocaust, Killing Joke, Budgie et Danzig récolteront bien plus d'argent avec les droits qu'ils n'ont pu en toucher jusque là. "
dixit Lars Ulrich


• Position charts Etats-Unis: 28
• Nombre d'exemplaires vendus: 700 000
• Certification: Gold Album


A noter : Cet album de reprises marque l'arrivée du nouveau bassiste : Jason Newsted


>> A écouter sur cet album :

- Helpless
- Last Caress/Green Hell






And Justice For All (25 août 1988 (USA), 05 septembre 1988) :

Image
(Cliquer sur la pochette pour écouter l'album ^^)


01 - Blackened (lives : 1 ; 2) 6.40
02 - And Justice For All (lives : 1 ; 2) 9.44
03 - Eye Of The Beholder 6.25
04 - One (clip vidéo / lives : 1 ; 2 ; 3) 7.24
05 - The Shortest Straw 6.35
06 - Harvester Of Sorrow 5.42
07 - The Frayed Eyes Of Sanity 7.40
08 - To Live Is To Die 9.48
09 - Dyers Eve 5.12



C'est l'album transitif entre la première partie discographique qui se cherchait un son et un avenir créatif plus mûr et maîtrisé. Cet album marque l'évolution du groupe : les solos de guitare y sont nets, rapides et remarquables, empruntant un peu à ceux des deux albums précédents, et renforcent un peu plus la place que Metallica occupe dans le Heavy Métal. Les compositions sont très complexes, très techniques, les nombreux changements de tempos et la durée des compositions (la chanson éponyme atteint 9 minutes 44 secondes) en font un album qui n'est pas facile à écouter. A noter que la basse est quasiment inexistante sur cet album !
Des chansons mythiques composé de "One", "Harvester Of Sorrow ", "Blackened" sont souvent joués en live.


- Citation : " Quand vient le moment de rentrer en studio, James et moi décortiquons tous nos riffs enregistrés sur des bandes et nous choisissons certaines d'entre elles. C'est très difficile de faire un choix, mais il faut trancher et pour cela, nous regardons qu'elles sont ceux qui correspondent le mieux à l'esprit de l'album. " dixit Lars Ulrich


A noter : C'est le premier album aussi au niveau révolution médiatique. En effet, le groupe consent à enregistrer un clip pour la chanson "One".


• Position charts Etats-Unis: 6
• Nombre d'exemplaires vendus: 3 millions
• Certification: Multi Platinium
• Grammy Awards: One (meilleure chanson metal)
• Position charts Royaume-Uni: 4


>> A écouter sur cet album :

- And Justice For All
- One
- Harvester Of Sorrow






Metallica / Black album (12 aout 1991)

Image
(Cliquer sur la pochette pour écouter l'album ^^)


01 - Enter Sandman (clip vidéo / lives : 1 ; 2; 3) 5.31
02 - Sad But True (clip vidéo / lives : studio ; 1 ; 2 ; 3) 5.24
03 - Holier Than Thou 3.47
04 - The Unforgiven (clip vidéo : 1 et 2 / live 1 ; 2) 6.27
05 - Wherever I May Roam (clip vidéo / live 1) 6.44
06 - Don't Tread On Me 4.00
07 - Trough The Never 4.04
08 - Nothing Else Matters (clip vidéo / lives : 1 ; 2 ; 3 ; 4) 6.28
09 - Of Wolf And Man (lives : 1 ; 2) 4.16
10 - The God That Failed 5.08
11 - My Friend Of Misery 6.49
12 - The Struggle Within 3.53



Le répertoire musical est très varié puisqu'on retrouve des chansons vraiment heavy: ("Sad But True") et puis d'autres plus mélodiques tel que "The Unforgiven" ou encore la ballade "Nothing Else Matters".
Finis les titres longs de huit minutes et les instrumentaux, finie les morceaux "Trash". Metallica entre dans une nouvelle ère avec un nouveau producteur : Bob Rock et entreprend la prise... d'un nouveau virage musical. C'est l'heure du succès. Le nouvel opus se veut complètement différent des albums précédents.
Au final, les Four Horsemen nous gratifient d'un album sans précédent. La vitesse laisse place à une puissance et à une énergie tout simplement incroyable. Le résultat global permet à Metallica de passer du statut de grand groupe de métal à celui de superstar du rock grand public. En tout cas, ce Black Album et sa production monstrueuse est unanimement considéré comme l'un des meilleurs albums de l'histoire du rock. Il permet à Metallica de touché un public large et nombreux, et entraîne le groupe dans une tournée mondiale interminable.


- Citation : " Master Of Puppets sonnait bien mais ne possédait pas la puissance que nous aurions souhaitée. Le nouvel album correspond tout à fait à ce que nous voulions faire... " dixit Lars Ulrich


En plus : James Hetfield a pris des cours afin d'améliorer et de soigner son chant, et le résultat s'avère des plus concluants.


• Position charts Etats-Unis: 1
• Nombre d'exemplaires vendus: 5 millions
• Certification: Multi Platinium
• Grammy Awards: Enter Sandman (meilleure chanson métal)


>> A écouter sur cet album :

- Enter Sandman
- Sad But True
- The Unforgiven
- Nothing Else Matters






Load (03 juin 1996) :

Image
(Cliquer sur la pochette pour écouter l'album ^^)


01 - Ain't My Bitch (lives : 1 ; 2) 5.04
02 - 2 X 4 5.28
03 - The House That Jack Built 6.38
04 - Until It Sleeps (clip vidéo / lives : 1 ; 2) 4.27
05 - King Nothing (clip vidéo / lives : 1 ; 2) 5.29
06 - Hero Of The Day (clip vidéo / live 1 ; 2) 4.21
07 - Bleeding Me 8.17
08 - Cure 4.54
09 - Poor Twisted Me 4.00
10 - Wasting My Hate 3.57
11 - Mama Said (clip vidéo / live) 5.19
12 - Thorn Within 5.51
13 - Ronnie 5.17
14 - The Outlaw Torn 9.48



Cette fois-ci, le groupe opte pour une autre révolution. Plus rien ne ressemble au Metallica des années 80, ni le look des membres, ni le style musical. Les fans découvrent alors pour la première fois les membres avec les cheveux... coupés. Le look trash qu'ils adoptaient jusqu'à maintenant a disparu, ce qui n'a pas manqué de décevoir les fans les plus durs.
"Une page est tournée, c'est une nouvelle ère qui débute."
Load s'affiche comme un album "Heavy Métal / Middle Of The Road".
Metallica n'hésite pas à fricoter avec des sons sortant vraiment de l'ordinaire. Les solos, plus courts et plus "simples", sont censés avoir plus de "feeling" et, les rythmiques plus lentes mais plus lourdes ont des accents "blues" et même "country" pour certains morceaux. La rage et la vitesse ne sont plus les éléments de base d'album. Il s'agit donc plutôt de morceaux posés, musicalement intéressants et franchement agréables à écouter.


- Citation : " Auparavant, nous étions naïfs, nous avions certaines règles, il fallait avoir une certaine image, un certain look, nous suivons ces règles à la lettre, sans réfléchir. Maintenant, nous ne fonctionnons plus de la sorte, nous ne dépendons plus des autres, nous nous contentons juste de faire la musique que nous aimons faire, et c'est tout. "

" Notre instinct nous a guidé tout le long de l'élaboration de cet album, ce qui nous a rendu heureux, heureux d'être arrivés à ce que nous voulions faire. La manière dont les gens réagissent ne représente guère plus d'importance pour nous. "
dixit Lars Ulrich


En plus : Pour info, l'image sur la couverture est une photographie appelée "Blood and Semen III" par Andreas Serrano. Elle a été réalisée avec le mélange de sang de bovin et de sperme de l'artiste entre deux feuilles de plexiglas. Kirk a découvert la photo tout en regardant une collection du travail de l'artiste dans une librairie.

• Position charts Etats-Unis: 1
• Nombre d'exemplaires vendus: 2 millions
• Certification: Multi Platinium


>> A écouter sur cet album :

- Ain't My Bitch
- Until It Sleeps
- King Nothing






ReLoad(18 novembre 1997) :

Image
(Cliquer sur la pochette pour écouter l'album ^^)



01 - Fuel (clip vidéo / lives : 1 ; 2) 4.29
02 - The Memory Remains (clip vidéo / lives : 1 ; 2) 4.39
03 - Devil's Dance 5.19
04 - The Unforgiven II (clip vidéo / live) 6.35
05 - Better Than You 5.22
06 - Slither 5.13
07 - Carpe Diem Baby 4.05
08 - Bad Seed 6.12
09 - Where The Wild Things Are 6.54
10 - Prince Charming 6.05
11 - Low Man's Lyric (live) 7.37
12 - Attitude 5.16
13 - Fixxxer 8.14



Il faut savoir que les 27 chansons qui composent ces 2 albums (liés par le nom et le style) ont été écrites durant la même période. Mais comme le groupe ne voulait pas rester trop longtemps en studio, ils ont donc décidé de laissé des morceaux de côté. C'est donc la « suite et fin » de ces morceaux qui apparaîtra sur Reload. Ceci est un signe, un de plus, démontrant la volonté du groupe à assumer la prise d'un nouveau virage musical, ce jusqu'à intégrer un orgue de barbarie sur un des titres de l'album: "Low Man's Lyrics".
On y trouve entre autres dans ce nouvel album le fabuleux "Fuel", qui deviendra plus tard un incontournable des set-list de concerts, tout comme "The Memory Remains", mais également la suite de "The Unforgiven" intitulée tout simplement "The Unforgiven II", sans oublier [b)"Better Than You"[/b) grâce à laquelle, le groupe se verra remettre leur quatrième Grammy Awards ^^.


- Citation : " Reload nous ressemble, il est mélodique, agressif, il y a des passages heavy et lents, des titres qui rappellent des ballades, tout ce que nous aimons jouer mais avec, en prime quelques sons aussi bizarres que les vestes de Kirk. "Reload" est à la fois plus consistant et plus extrême que "Load". " dixit James Hetfield


" Je ne veux pas qu'il y ait de malentendu avec le CD "Reload", c'est la seconde moitié de "Load", la fin du chapitre des milieux des années 1990. C'est bien que nous ayons retravaillé des chansons dès la fin de la tournée parce que nous débordions d'énergie et cela s'entend sur l'album. De toute façon, quoi que nous fassions, nous ne serons plus jamais considérés comme le groupe agressif des années 80. Il y aura toujours un groupe plus novateur, qui cherchera à être plus metal que nous. Quoi qu'il en soit, jamais plus nous nous forcerons à jouer des choses que nous n'aimons pas. Désormais nous ne faisons plus que ce qui nous vient naturellement. "
dixit Lars Ulrich


En plus : A noter la participation vocale de Marianne Faithfull (the memory remains)

• Position charts Etats-Unis: 1
• Nombre d'exemplaires vendus: 2 millions
• Certification: Multi Platinium
• Grammy Awards: Better Than You (meilleure chanson métal)


>> A écouter sur cet album :

- Fuel
- The Memory Remains
- The Unforgiven II






Garage inc.(23 novembre 1998) :

Image


* cd 1 :

01 - Free Speech For The Dumb (Discharge) 02.35
02 - It's Electric (Diamond Head) 03.33
03 - Sabra Cadabra (Black Sabbath) 06.20
04 - Turn The Page (Bob Seger) (clip vidéo / live 1 ; 2) 06.06
05 - Die, Die My Darling (Danzig) 02.29
06 - Loverman (Nick Cave) 07.52
07 - Mercyful Fate (Mercyful Fate) 11.11
08 - Astronomy (Blue Oyster Cult) 06.36
09 - Whiskey In The Jar (Thin Lizzy) (clip vidéo / live) 05.04
10 - Tuesday's Gone (Lynyrd Skynyrd) 09.05
11 - The More I See (Discharge) 04.48



* cd 2 :

01 - Helpless (Diamond Head) 06.38
02 - The Small Hours (Holocaust) 06.43
03 - The Wait (Killing Joke) 04.55
04 - Crash Course In Bain Suggery (Budgie) 03.10
05 - Last Caress/Green Hell (Danzig) 03.29
06 - Am I Evil (Diamond Head) 07.50
07 - Blitzkrieg (Blitzkrieg) (lives : 1 ; 2) 03.36
08 - Breadfan (Budgie) 05.41
09 - The Prince (Diamond Head) 04.25
10 - Stone Cold Crazy (Queen) 02.17
11 - So What (Anti-Nowhere League) 03.08
12 - Killing Time (Sweet SAvage) 03.03
13 - Overkill (Motörhead) 04.04
14 - Damage Case (Motörhead) 03.40
15 - Stone Dead Forever (Motörhead) 04.51
16 - Too Late Too Late (Motörhead) 03.12


Cet album est uniquement composée de reprises. Des morceaux auxquels les horsemen s'amusent à rajouter leur empreinte, la griffe "Metallica" qui permet à ces morceaux de devenir de véritables chefs-d'oeuvre. Les meilleurs exemples sont "Turn The Page" et "Whiskey In The Jar".

En concert, Metallica a toujours interpréter deux ou trois covers dans la set-list, telles que "So What", "Stone Cold Crazy" ou encore "Last Caress". Des morceaux auxquels ils s'amusent à rajouter leur empreinte, la griffe "Metallica" qui permet à ces morceaux de devenir de véritables chefs-d'oeuvre.
Les meilleurs exemples sont "Turn The Page" et "Whiskey In The Jar".
Après les très nombreuses polémiques soulevées par les "changements brutaux" des dernières années, le groupe démontre par le biais de cet opus qu'il n'a rien perdu de ce qui a fait sa renommée: sa vitesse de jeu, puisque bon nombre de morceaux ont pour caractéristique principale: le speed.


- Citation : " Nous avons sorti "Garage Days" en édition limitée dont le but d'arriver à réunir toutes les chansons que nous avions enregistrées en faces B, en ajoutant onze titres inédits, nous offrons deux CD plein à craquer. " dixit James Hetfield


En plus : Il est important de constater que le cd 2 reprend la tracklist du 1er garage days (ce dernier fut rapidement épuisé) auxquels ont été ajouté 11 autres titres.

• Position charts Etats-Unis: 2
• Nombre d'exemplaires vendus: 500 000
• Certification: Gold Album
• Grammy Awards: Whiskey In The Jar (meilleur titre metal)
• Position charts Royaume-Uni: 1


>> A écouter sur cet album :

- Turn The Page
- Wiskey In The Jar
- Helpless
- Blitzkrieg






S&M(22 novembre 1999 et le lendemain aux USA) :

Image
(Cliquer sur la pochette pour écouter l'album ^^)


* cd 1 :

01 - Estasy Of Gold (intro) (The Good, The Bad and the Ugly) 02.29
02 - The Call Of Ktulu 09.32
03 - Master Of Puppets 08.53
04 - Of Wolf And Man 04.18
05 - The Things That Sould Not Be 07.25
06 - Fuel 04.35
07 - The Memory Remains 04.41
08 - No Leaf Clover (inédit) 05.42
09 - Hero Of The Day 04.43
10 - Devil's Dance 05.25
11 - Bleeding Me 09.00


* cd 2 :

01 - Nothing Else Matters 06.47
02 - Until It Sleeps 04.30
03 - For Whom The Bell Tolls 04.52
04 - Human (inédit) 04.19
05 - Wherever I May Roam 07.01
06 - The Outlaw Torn 09.58
07 - Sad But True 05.46
08 - One 07.53
09 - Enter Sandman 07.39
10 - Battery 07.24



Ce nouveau disque est en soi un tout nouveau défi : avec le chef d'orchestre Michael Kamen, Metallica s'apprête à fusionner sa musique avec celle d'un orchestre symphonique.
Les musiques sont un large échantillonnage de leurs plus vieux et plus heavy titres ainsi que de leurs plus récentes créations, ainsi que des morceaux grand public, de grands classiques comme "Master Of Puppets", "For Whom The Bell Tolls" et "One".
Le groupe profite aussi de l'occasion pour dévoiler deux chansons inédites, à savoir: "No Leaf Clover" et "Minus Human".
Toutefois, un seul regret sur ce double album, il n'y a aucune chanson du premier album : "Kill' em all".

Que faut-il alors retenir de tout cela ? Michael Kamen et Metallica ont réalisé un travail magnifique et merveilleux en combinant deux styles de musiques très différents. Tandis que le son de Metallica a toujours été assez lourd pour remplir un hall, l'orchestre donne à la musique un sentiment très riche amenant la musique à un niveau supérieur.
Ce qui semble à première vue une idée folle finit par sonner d'une manière naturelle et homogène et qui s'écoute tout naturellement.




- Citation : " Les deux shows avec l'orchestre de SF à Berkeley... c'était presque le moment où j'ai été le plus concentré sur scène, en pensant au désir d'assurer notre partie, de ne pas tout foutre en l'air et de ne pas laisser l'équipe tomber. Je pense que c'est une chose de laisser tomber une équipe de quatre membres. Mais s'en est une autre de laisser tomber une équipe de 108 personnes. Et certains d'entre eux pouvaient me jeter une timbale, me frapper avec un trombone, je peux tomber dans les pommes. Voilà ce dont je me rappelle des deux shows: une image interne parfaite et vraiment s'occuper de ma perception des choses et ne pas se préoccuper des lumières ou de la jolie fille au troisième rang. C'est l'horrible vérité. " dixit Lars Ulrich



Position charts Etats-Unis: 2
Nombre d'exemplaires vendus: 300 000
Certification: Gold Album
Grammy Awards: The Call Of The Ktulu (meilleur instrumental)


>> A écouter sur cet album :

- Estasy OF Gold
- The Call Of The Ktulu
- Master Of Puppets
- No Leaf Clover

- Nothing Else Matters
- For Whom The Bell Tolls
- Nothing Else Matters
- One






St Anger(05 juin 2003) :

Image
(Cliquer sur la pochette pour écouter l'album ^^)


01 - Frantic (clip vidéo / lives : studio ; 1 ; 2) 5.50
02 - St.Anger (clip vidéo / lives : studio ; 1) 7.21
03 - Some Kind Of Monster (lives : studio ; 1 ; 2) 8.25
04 - Dirty Window (lives : studio ; 1 ; 2) 5.24
05 - Invisible Kid (lives : studio ; 1 ;2) 8.30
06 - My World (lives : studio ; 1 ;2) 5.45
07 - Shoot Me Again (lives : studio ; 1 ;2) 7.10
08 - Sweet Amber (lives : studio ; 1 ; 2) 5.27
09 - The Unnamed Feeling (clip vidéo / lives : studio ; 1 ;2) 7.09
10 - Purify (lives : studio ; 1 ;2) 5.13
11 - All Whithin My Hands (lives : studio ; 1 ;2) 8.47


Le début d'enregistrement de ce nouvel album n'est pas ranchement réussi : entre le départ de Jason Newsted (c'est Bob Rock qui le remplace durant la préparation et l'enregistrement) et l'entrée en cure de désintoxication de James Hetfield.
A la sortie de St Anger, les avis sont plus que partagés. Quand certains y voient de la génialité, d'autres en revanche, parlent du plus grand raté que le monde du rock metal n'ait jamais connu, appuyant principalement leurs arguments sur deux points : le son de batterie (son si particulier, trop caisse claire), et les solos de guitares (quasiment absent de l'album).
Mais, on peut constater à travers cet album que Metallica semble avoir retrouvé la pleine possession de ses moyens en ce qui concerne les riffs et la composition en générale. Chacune des 11 chansons peut se résumer ainsi : agressivité, changements de rythmes et cassures.


- Citation : " Cela ne remplissait pas. Nous avons essayé, mais cela n'allait pas bien. Ce n'est pas pour défavoriser Kirk ou ses capacités de guitaristes, mais tous les solos que nous avons essayés ont juste affaibli les chansons. Les chansons sur "St.Anger" sont toutes basées sur l'énergie. La force dans les morceaux est la exactement la même qui réside en nous-mêmes. Quatre personnes travaillant ensemble sur un but commun: créer une chanson la plus puissante possible. L'équipe est au-dessus, les individus ne sont pas importants. Il en va de même pour James: son chant est moins dans l'image d'avant. Me concernant, aucune substance de fantaisie." dixit Lars Ulrich


• Position charts Etats-Unis: 1
• Nombre d'exemplaires vendus: 2 millions
• Certification: Multi Platinium
• Grammy Awards: St Anger (meilleure chanson métal)
• Position charts Royaume-Uni: 1
• Position charts France: 3

(Chiffres établis quelques semaines après la sortie de l'album).


>> A écouter sur cet album :

- Frantic
- St Anger
- Some Kind Of Monster






Death Magnetic(12 septembre 2008) :

Image
(Cliquer sur la pochette pour écouter l'album ^^)


01 - That Was Just Your Life (live ; making-of) 7.10
02 - The End Of The Line (live ; making-of)7.52
03 - Broken, Beat & Scarred (live ; making-of) 6.25
04 - The Day That Never Comes (clip vidéo / live 1 ; 2) 7.55
05 - All Nightmare Long (clip vidéo / live ; making-of) 8.01
06 - Cyanide 6.41
07 - The Unforgiven III 7.47
08 - The Judas Kiss 8.02
09 - Suicide & Redemption 10.02
10 - My Apocalypse 5.01



Ce dernier album met un terme à la collaboration entreprise avec Bob Rock. Le groupe choisit de travailler avec Rick Rubin.
La particularité de ce producteur ? Il a réussi à les convaincre de revenir sur leur passé musical et surtout, de s'en influencer.
En effet, nous n'avons pas affaire à un simple retour aux sources, mais plutôt à un grand mélange de tout ce que le groupe a pu sortir jusqu'à présent.

Le groupe est revenu de loin pour sortir ce nouvel album. Revenu des enfers, d'une longue séance d'auto-critique, de réflexions, revenu d'entre les morts ...
On croyait que le groupe ne jouerait plus jamais comme cela ...

Deux choses font penser au fait d'une renaissance. Tout d'abord la couverture avec le cercueil. Un cercueil qui semble remonter et ressortir.
>> Le groupe semble dire : " Nous somme encore là ! ".
Puis, les premières secondes de l'album, on entend un battement de coeur qui accentue encore plus le thème de la renaissance de Metallica.
Ils sont bien là et sont venus nous le prouver ^^

Une petite intro précède le riff ravageur de "That Was Just Your Life". Le chant de "The End Of The Line" quant à lui, nous rappelle beaucoup celui d'un certain "Creeping Death". La semi-ballade est un des ingrédients principal qui composaient les premiers albums : "The Day That Never Comes" fait naturellement pensé à "Fade To Black" et "One". "Cyanide" et "The Unforgiven III" vont combler les fans du "Metallica light" (depuis le black album), car on ressent cet aspect rock / blues qui n'est pas nouveau.
Autre point de ressemblance avec leurs précédents albums, c'est un titre rapide qui clôture le disque. C'est "My Apocalypse" dont les paroles contiennent le titre de l'album, qui remplit ce rôle.


- Citation : " Nous aimons tellement ces albums (ceux des années 80), que nous sommes effrayés de nous en approcher à nouveau, de faire un nouvel album qui soit trop ressemblant et du coup qui aurait gâché leurs qualités. " dixit Lars Ulrich


• Position charts Etats-Unis: 1
• Nombre d'exemplaires vendus: 1,57 million
• Certification: Multi Platinium
• Grammy Awards: My Apocalypse (meilleure performance métal)
• Position charts Royaume-Uni: 1
• Position charts France: 1



>> A écouter sur cet album :

- That Was Just Your Life
- The Day That Never Comes
- The Unforgiven III
- My Apocalypse

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 18 Sep 2009 16:27 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2366
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Influences :


Ce sont divers groupes tels que Thin Lizzy, Black Sabbath, Deep Purple, Diamond Head, Iron Maiden, Trespass, Sweet Savage qui ont marqué James Hettfield et Lars Ulrich ... et qui influencent ainsi le groupe et sa musique.

On retrouve d'ailleurs cette influence dans leurs deux cds de reprises. Une sorte d'hommage à ces différents groupes qui ont permis à Metallica de devenir ce qu'ils sont et ainsi, de les en remercier.


► Inspirations :

- Alcool et dépendances :

Deux des membres ont eu des problèmes liés à l'alcool (Lars en a souffert pendant un long moment et James a suivi une cure de désintoxication). Du coup, certaines chansons en parlent. Réf. : Master Of Puppets, Fixxxer, The House Jack Built, Fuel.

- Romans :

H. P. Lovecraft :

Image

Cliff Burton et James Hetfield apprécient l'écrivain H. P. Lovecraft et certaines chansons font référence à certaines de ses nouvelles, notamment L'Appel de Cthulhu. Réf. : Call of Ktulu, The Thing That Should Not Be, Harvester Of Sorrow ou bien All Nightmare Long (qui au départ s'appelait Flamingo et parle de la légende de Cthulhu).

A la question : " Avez vous des regrets du passé ? " James Hetfield a répondu : " Presque aucun, sauf d'avoir changé le nom de Cthulhu en Ktulu pour que les fans ne se trompent pas dans la prononciation. "


Autres :

- For whom the bell tolls fait référence au roman For Whom The Bell Tolls d'Ernest Hemingway.

- Of Wolf And Man peut rappeler Des souris et des hommes de John Steinbeck.


- Les fléaux :


- la guerre : One, la pochette de Master Of Puppets

- l'argent : ... And Justice For All

- les dix plaies d'Egypte : Creeping Death

- la mort : les pochettes des albums "Ride The Lightning" (la chaise électrique) et "Master Of Puppets" (un cimetière avec des casques, rappelant la guerre, la guerre au Vietnam ?)


► Influence sur les autres groupes :

Avant tout, la présence de Fade To Black, power ballade « hérétique et commerciale », dont la recette sera néanmoins reprise plus tard par 90% des groupes de métal de la terre !

Bons nombre de groupes feront des reprises de Metallica (ex : Machine Head qui reprend Battery et dont on peut entendre quelques notes d'introduction de Clenching The Fists Of Dissent sur leur dernier album n'est pas sans rappeler l'introduction de Welcome Home )

- The Making of Machine Head's "Battery" Cover


► Hommages :

- MTV ICON (2003)


Image


Le 3 mai 2003, Metallica est à l'honneur de la toute nouvelle émission spéciale de MTV : MTV Icon.
Le but est simple : retracer la carrière d'un groupe, entrecoupé de prestations live d'artistes divers qui célèbrent le héros du jour.

Le groupe revient donc sur les moments clefs de sa carrière et notamment le départ de Jason. Avec une honnêteté surprenante (et une dramatisation très américaine !), le groupe reconnaît n'avoir rien fait pour aider le remplaçant de Cliff Burton à s'intégrer, allant jusqu'à dire qu'il a fait payer à Jason la mort de Cliff ! Lars admet qu'aujourd'hui Metallica est le groupe dont Jason rêvait et que le bassiste a donc tenu le rôle de l'agneau sacrifié, puisque rien de tout çà ne serait arrivé sans son départ et tout ce qu'il a engendré comme questions au sein du groupe.


- MTV Icon Spot

Voici les prestations des invités venus rendre hommage à Metallica :

- Sum 41 : "For Whom The Bell Tolls" / "Enter Sandman" / "Master Of Puppets

- Limp Bizkit : Welcome Home (Sanitarium)

- Avril Lavigne : Fuel

- Jim Breuer : Yeah

- Korn : One

- Snoop Dog : Sad But True

- Staind : Nothing Else Matters



C'est à un ami de Lars, l'acteur Sean Penn, que revient la tâche de lancer les Maîtres eux-mêmes pour un medley-de-la-mort-qui-tue : "Hit The Lights" / "Enter Sandman" / "Blackened" / "Creeping Death" / "Battery".

A la fin, James prend la parole, remercie tout le monde et lâche : "Nous sommes peut-être des icônes, mais nous ne sommes sûrement pas finis !". Le groupe enchaîne alors sur "Frantic", nouveau morceau qui ouvre St. Anger et interprété pour la première fois en live. Bref, Metallica est bien de retour !


Voici l'émission en entière si vous le souhaitez et pour ceux / celles que ça intéresse :

- MTV Icon part.1
- MTV Icon part.2
- MTV Icon part.3
- MTV Icon part.4
- MTV Icon part.5
- MTV Icon part.6
- MTV Icon part.7


A noter : Cette émission marque le retour du groupe sur le devant de la scène médiatique depuis la cure de James (à l'occasion de la sortie de St. Anger) mais aussi la première apparition officielle de Rob avec Metallica ...




Styles musicales :


Tout démarre de leur premier album Kill' Em All.
Qui aurait cru que ces quatre jeunes auraient, avec ce premier album, donné naissance à un nouveau style musical : le Thrash Métal ! (cf l'explication des différents styles un peu plus bas)
D'autres lui colleraient bien le terme de "Speed Metal", il est vrai qu'il aurait été plus approprié pour l'époque, mais ne nous attardons pas sur le style ou le genre (d'ailleurs, les horsemen n'ont jamais voulu faire parti d'un style particulier)


► Big Four of Thrash :

Big Four of Thrash est une expression désignant les 4 plus importants groupes de Thrash Métal américain, qui ont simultanément créé et popularisé le genre dans le début des années 80.
On y retrouve donc Metallica, Megadeth, Slayer et Anthrax.

[align=center]Image


Ce sont également les 4 groupes de Thrash Métal américain les plus connus.


► Logo et le pourquoi de "Metallica" :


Image



Reconnaissable entre tous, il fait parti de "l'empreinte Metallica", parti intégrante du groupe. Surtout de la façon dont il est conçu. Seuls deux albums ne respectent pas cette "règle" et ce logo (Load et ReLoad).
C'est à Lars que nous devons ce nom, et à James que l'on doit le logo avec M et le A crochus. En fait le nom MetallicA a été piqué par Lars à Ron Quitana, concepteur de magazine qui hésitait entre Metallica et Metal Mania comme titre de sa nouvelle revue... Ulrich lui conseilla alors Metal Mania et s'appropria le nom Metallica.


► * "The Four Horsemen" ... mais pourquoi ce surnom ? *


La chanson "The Four Horsemen" est une véritable furie, une chevauchée infernale à la hauteur de son nom ... Elle deviendra le surnom auprès des fans du groupe.

Les paroles, comme le suggère le titre, parlent de fin du monde et d'apocalypse. Elle font étroitement et distinctement référence au texte de la bible des quatres Cavaliers de l'apocalypse (cf plus bas).

Les paroles citent les cavaliers du Temps, de la Faim, de la Peste et de la Mort. Cependant, dans le texte de l'Apocalypse, le Temps n'y est pas représenté alors qu'au contraire la Guerre l'est. Metallica a tout simplement remplacé la Guerre par le Temps en raison de leur position pacifiste.

Cependant, beaucoup croient que la chanson parle en fait des membres de Metallica eux-mêmes en tant que "cavaliers", car comme les cavaliers originaux, ils sont quatre et parcourent les routes pour leurs tournées ...


A noter : A propos des quatres cavaliers : Les Cavaliers de l'Apocalypse (dans la Bible) sont des élément des scènes du Jugement dernier décrites dans l'Apocalypse (dernier livre du Nouveau Testament qui annonce la fin des temps et le jugement dernier écrite par Saint Jean l'Évangéliste). Dans le chapitre VI de sa vision apocalyptique du dessein de Dieu pour le monde, il décrit quatre chevaux symbolisant : la guerre (cheval rouge), les troubles civils (cheval blanc), la faim (cheval noir) et la mort (cheval verdâtre). Les chevaux et leurs cavaliers sont souvent représentés dans les œuvres d'art et sont devenus le symbole des fléaux du monde terrestre.


► Quid des styles ? :


* Heavy Métal * :

Le Heavy Métal (ou communément appelé Métal) est un genre de rock apparu au Royaume-Uni et aux États-Unis à la fin des années 1960. Ce mouvement puise son inspiration, entre 1969 et 1974, dans des groupes de Hard Rock qui, en combinant blues et rock, ont créé un hybride aux sonorités lourdes et épaisses, centré sur les impulsions de la batterie et de la guitare à la distorsion très amplifiée.

Au fil des années, le Heavy Métal a donné naissance à des sous-genres variés et a maintenant deux sens distincts : soit le genre et toutes ses variantes, soit le style original des groupes des années 1970 et 1980 — parfois baptisé de « heavy metal traditionnel » . De ce fait, la définition du terme tend à être ambiguë et n'est pas la même selon la période de l'histoire du rock à laquelle on se réfère.

Le Heavy Métal s'est popularisé dans les années 1970 et 1980, au fur et à mesure de l'apparition de ses sous-genres, et il génère toujours dans les années 2000 un fort engouement de la part de ses fans à travers le monde.


* Trash Métal * :

Le Trash Métal est un sous-genre du Heavy Métal. Ses origines remontent à la fin des années 1970, lorsque certains groupes commencèrent à mélanger la vitesse du punk rock à des éléments de NWOBHM. Metallica popularisera ce genre au début au début des années 1980.

Le Trash Métal est notamment caractérisé par une musique rapide et violente. Le verbe to thrash signifie « battre, frapper » en anglais, différent du mot "poubelle".

Le Trash Métal puise ses racines dans plusieurs autres genres : le punk (Sex Pistols, The Clash, Discharge, The Exploited, The Ramones), le heavy metal traditionnel (Black Sabbath, Motörhead, Judas Priest), le speed de Venom annonciateur du thrash et du black et le « biker rock » américain (Bob Seger, Lizzy Borden).


A noter : On identifie le son original du genre au "Big Four of Thrash" (cf la partie ci-dessus), ainsi qu'à un groupement similaire de groupes allemands : Sodom, Kreator, Destruction et Tankard.
Ce n'est toutefois rien de plus qu'une appellation populaire, et il n'y a aucune correspondance avec une réelle association de quelque forme que ce soit.
Cela ne signifie pas non plus que les groupes ne faisant pas partie du carré d'as sont beaucoup moins importants, Testament et Exodus étant par exemple d'autres références du genre.



* Speed Métal * :

Le Speed Métal est un sous-genre du Heavy Métal qui a vu le jour au début des années 80. Le terme a d'abord été utilisé par les journalistes pour désigner les groupes de heavy metal traditionnel qui accéléraient le tempo de certaines de leurs chansons. Il s'agit donc d'une forme stylistique à part entière. Cependant l'emploi du terme est sujet à confusion, car il est parfois employé comme un synonyme des genres dérivées de celui-ci: le Trash Métal et le Power Métal.



De la musique, ok ... mais aussi le jeu ! :



* Présentation du jeu * :

Il est sorti le 22 mai 2009 sur PlayStation 2, PlayStation 3, Wii et Xbox 360. Le groupe a pris énormément de plaisir et s'est beaucoup investi à la réalisation de ce jeu (cf vidéos ci-dessous).

On peut jouer en groupe complet: avec la batterie, la guitare, la basse et le chant (comme dans Guitar Hero: World Tour). En ligne, le nombre de musicien peut même atteindre huit personnes, grâce au mode Battle qui permet à deux groupes complets de s’affronter !
De plus, une option en plus vient corser le jeu : une nouvelle difficulté spéciale, le mode Expert+ qui propose, entre autre, pour les joueurs de batterie des partitions double pédale !

Bref, les doigts risquent de chauffer sur les guitares et les pieds des batteurs seront mis à rude épreuve ^__^

Dans le jeu, le joueur incarne tour à tour un groupe de jeunes musiciens assurant la première partie de Metallica, ou Metallica même.
On peut également revivre les concerts de Metallica avec des vidéos de représentations live du groupe qui spnt intégrées dans le jeu, tout en découvrant des infos sur l’origine de chacune des chansons.

A Noter : Neversoft a précisé que selon eux cet épisode est le plus difficile de la série.




* Interviews * :


Image
Interview à propos du jeu




Image
Getting Metallica Into The Game



The Music



The Game


* Bonus vidéos * :


- Master Of Puppets (Motion Capture)

- Metallica Motion Capture vs. In Game

- Robert Trujillo trick (Seek And Destroy - Motion Capture)

- Lars Ulrich rate ses premières sur Shortest Straw (version longue avec la chanson dans le jeu puis à 6'33 le bonus) ou version courte

- The Cutscenes


La Tracklist (complète) :


• Tracklist Metallica

All Nightmare Long
Battery
Creeping Death
Disposable Heroes
Dyers Eve
Enter Sandman
Fade To Black
Fight Fire With Fire
For Whom The Bell Tolls
Frantic
Fuel
Hit The Lights
King Nothing
Master of Puppets
Mercyful Fate (Medley)
No Leaf Clover
Nothing Else Matters
One
Orion
Sad But True
Seek And Destroy
The Memory Remains
The Shortest Straw
The Thing That Should Not Be
The Unforgiven
Welcome Home (Sanitarium)
Wherever I May Roam
Whiplash




A noter : 21 groupes ont également été personnellement choisis par Metallica pour compléter la playlist du jeu :

• Artistes divers :

- Alice In Chains - No Excuses
- Bob Seger - Turn The Page
- Corrosion of Conformity - Albatross
- Diamond Head - Am I Evil ?
- Foo Fighters - Stacked Actors
- Judas Priest - Hell Bent For Leather
- Kyuss - Demon Cleaner
- Lynyrd Skynyrd - Tuesdays Gone
- Machine Head - Beautiful Mourning
- Mastodon - Blood and Thunder
- Mercyful Fate - Evil
- Michael Schenker Group - Armed and Ready
- Motorhead - Ace of Spades
- Queen - Stone Cold Crazy
- Samhain - Mother of Mercy
- Slayer - War Ensemble
- Social Distortion - Mommy’s Little Monster (Live)
- Suicidal Tendencies - War Inside My Head
- System of a Down - Toxicity
- The Sword - Black River
- Thin Lizzy - The Boys Are Back in Town



Récompenses :


Tout au long de sa carrière, Metallica a reçu de nombreuses récompenses dont neuf Grammy Awards.

• Grammy Awards :

* 1990 : Meilleure performance métal – "One"
* 1991 : Meilleure performance métal – "Stone Cold Crazy"
* 1992 : Meilleure performance métal – Metallica
* 1999 : Meilleure performance métal – "Better than You"
* 2000 : Meilleure performance Hard Rock – "Whiskey in the Jar"
* 2001 : Meilleure performance de Rock instrumental – "The Call of Ktulu" avec Michael Kamen et l'orchestre symphonique de San Francisco
* 2004 : Meilleure performance métal – "St. Anger"
* 2009 : Meilleure performance métal – "My Apocalypse"
* 2009 : Meilleur Enregistrement de paquet - Death Magnetic

• MTV Video Music Awards :

* 1992 : Meilleure vidéo métal – "Enter Sandman"
* 1996 : Meilleure vidéo métal – "Until It Sleeps"

• American Music Awards :

* 1996 : Artiste favori dans la catégorie : Heavy Métal / Hard Rock : Metallica – Load
* 1996 : Chanson favorite Métal / Hard-Rock – "Until It Sleeps"

• Billboard Music Awards :

* 1997 : Billboard Rock and Roll Artiste de l'année – Metallica (RIAA Diamond Award)
* 1999 : Catalogue Artiste de l'année – Metallica
* 1999 : Catalogue Album de l'année – Metallica

• Kerrang! Awards :

* 2003 : Hall of Fame – Metallica



* Rock and Roll Hall Of Fame (2009) * :


Metallica ainsi que Cliff Burton et Jason Newsted ont été intronisés au Rock and Roll Hall of Fame le 4 avril 2009 à Cleveland, un panthéon du rock élu par des professionnels pour des artistes ayant sorti leur premier album depuis au moins 25 ans *_____*
Ils rejoignent ainsi les groupes The Rolling Stones (1989), Led Zeppelin (1995), Pink Floyd (1996), Aerosmith (2001), Queen (2001), Ramones (2002), AC/DC (2003), ZZ Top (2004), U2 (2005), Black Sabbath (2006), Lynyrd Skynyrd (2006), Van Halen (2007) et Jeff Beck (2009), qui a été intronisé en même temps qu'eux.


Image



A cette occasion, le groupe a joué deux chansons :

- Master Of Puppets et Enter Sandman



Divers :


► Diverses vidéos :

J'ai choisi de mettre ici quelques vidéos qui méritent le détour ^^

- James Hetfield joue de la batterie (vidéo 1 / vidéo 2)


- A propos de Muse :

- Matthew Bellamy rencontre Metallica

- James Hetfield en backstage de Muse au Big Day Out (James dit : " they have some good songs but this isnt one of them " ^^)


► Some Kind Of Monster :

Image

En 2004, Metallica tourne un documentaire sur ce qui semblait être au départ comme un making-of de l'album St. Anger. Mais cela tourne bien vite à la thérapie de groupe, questionnements en tout genre et sujets plus personnels ...
Pour en savoir plus, veuillez vous rendre ici ^__^




Conclusion :


Voilà, vous en savez maintenant un petit plus sur ce groupe devenu mythique (tout simplement) qui a lui tout seul à inventer un courant à part entière ^__^
Et même s'il n'a pas révolutionné en tant que tel le Métal, du moins a t-il permis de l'intensifier un bon coup ou de lui ouvrir les portes \o/
De nombreux groupes doivent beaucoup grâce à Metallica et leur sont reconnaissants.
Tout ça pour dire, que pour ma part, c'est un de mes groupes favoris en métal et que j'ai débuté ma connaissance de ce courant musical par Metallica ^__~

Thanks all !!!! :luffy langue:[/align]

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 1 Oct 2009 19:55 
250 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2008
Messages: 1479
Localisation: Beyond the time
J'attendais que les fans en délires de Metallica postent, avant de venir ici, mais visiblement ils n'ont pas très envie de nous montrer à quel point ils aiment ce groupe. Ce qui est bien dommage car vu la présentation qu'a fair El-d, ce topic mérite bien une dizaine d'interventions. Bon, quoi qu'il en soit je me lance, franchement c'est presque une honte qu'il n'y ait pas de réponse ! Donc bon, même si je ne suis pas un fan pur et dur de Metallica, je vais donner mon avis sur ce groupe. Au passage merci à eldé pour m'avoir appris pleins de choses sur Metallica.

Alors par où commencer ? Je ne sais pas. Car mon avis sur ce groupe est mitigé. Il y a des chansons que j'aime beaucoup et d'autres moins. La faute à quoi ? Pour tout vous dire, au début je ne suis pas fan du genre. Le métal, ce n'est pas trop mon truc à part pour quelques chansons. Je suis bien plus fan de Hard Rock pour les trucs de sauvages. Mais Metallica j'aime assez. Ce n'est pas du "gros" son, bien bourrin, et pas forcément bien clair (genre on différencie même pas les accords tellement il y a de la distorsion ; bon ok c'est cliché mais bon), mais un métal plus délicat, pas forcément moins sauvage, mais ça sonne beaucoup mieux à l'oreille.

Mais ce que je préfère dans Metallica c'est sans aucun doute les solos de guitares. Personnellement je les trouves magnifiques tellement ils font mouches. Pas une seule note en trop à chaque fois, juste ce qu'il faut au moment ou il faut. Il ne faut pas chercher 'sont doués pour sortir des trucs comme ça.
Sinon pour continuer dans la même veine, j'adore également le chant. Là c'est comme la musique : ça ne crie pas, ça ne gueule, c'est délicat. C'est très beau, et avec les instruments, ça roxx du boudin. Si Metallica et ce qu'il est aujourd'hui (soit un groupe légendaire), je pense que c'est sûrement pour tout ceci. Pour son (ses ?) style(s) de métal qui n'est pas du tout dans la même veine que les autres. Du moins c'est pour cela que j'aime bien écouter ce groupe de temps en temps.

Oui de temps en temps. Car il y a tout de même des choses que je n'aime pas dans ce que fait Metallica... Tout d'abord je suis obligé de parler de la batterie. Je n'aime pas du tout son jeux que je trouve (à l'inverse du groupe) trop sauvage. Le batteur s'emballe de trop dans certaines chansons, et ça fait mal aux oreilles. Pas que j'aime pas le style sauvage avec les batteries, j'adore dans certains groupes, mais personnellement je trouve que ça ne colle pas avec le reste. Après c'est subjectif tout ça, mais moi c'est ce qui me gène le plus. (allez les fans de Metallica v'nez j'vous attends, j'pas peur).
Et ça se ressent dans certaines chansons. Et on s'en passerait bien franchement. En fait, pour moi c'est ça le gros défaut de Metallica. Plus haut j'avais marqué que il y en avait plusieurs, mais non. Enfin dans un sens un peu dire qu'il y en a plusieurs sachant que cela se répercute sur pleins d'autres choses après... Enfin pour finir là dessus, sachez que je ne déteste pas le batteur du groupe, et que dans certaines, je trouve que la batterie fait mouche. Seulement de mon point de vue son jeu ne va pas avec l'ensemble des chansons du groupe. (je suis mort, je le sens, je le sens).

Enfin malgré cela je ne peux dire qu'une chose sur Metallica : c'est du bon. C'est un groupe qui fait du métal potable (enfin il n'est pas le seul, il y en a plusieurs des groupes qui en font ^^), et qui déchire bien. Même si ce n'est pas un de mes groupes préférés, je ne peux pas nier le fait que Metallica est légendaire. C'est vrai ils le sont bien. Ils le méritent.

Pour finir je remercie encore El-d pour m'avoir appris pleins de choses sur ce groupe. C'est très sympa de ta part. Mais le plus sympa c'est quand même d'avoir fait ce fuckin' and big topic ! Ca m'a pris du temps de tout lire, et d'écouter quelques trucs (argh pas eu le temps de tout écouter pardonne moi), c'est dire à quel point il est énorme. Le prochain truc que tu nous fait comme ça, ce sera sur ton site, et sur Planetes je le sens !

PS : bon 'scusez pour l'avis, mais moi j'ai un Zola de 400 pages à lire pour... demain. Hell Yeah !!

_________________
"Le réel me donne de l'asthme." - Cioran.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Four Horsemen or ... Metallica
MessagePosté: Jeu 16 Juin 2011 14:48 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2366
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
... dépoussière ce sujet ...

Dans un communiqué publié le 15 juin sur son site officiel, le groupe a dévoilé quelques détails de son nouveau projet :

"Il y a quelques mois, Kirk Hammet avait lâché le morceau au sujet d'un nouveau projet de Metallica qui ne serait pas à 100% un album de Metallica. Même si l'annonce de Kirk était un peu prématurée (il a été puni depuis avec une série de pompes), nous sommes plus que fiers d'annoncer que nous avons juste terminé l'enregistrement d'un album longue durée qui est une collaboration avec nul autre que le légendaire Lou Reed.

Depuis que nous avons eu le plaisir de nous produire avec Lou au 25ème anniversaire Rock And Roll Hall Of Fame au Madison Square Garden en octobre 2009, nous avons cogité sur l'idée de faire un album ensemble. Certains d'entre-vous qui résident dans la Bay Area ont peut-être entendu parler de Lou Reed qui aurait été aperçu dans les environs de San Francisco et nous avons effectivement travaillé dans notre propre studio, le HQ, à plusieurs reprises ces derniers mois. Dans ce qui pourrait être considéré comme un rythme avançant à la vitesse de la lumière pour un projet lié à Metallica, nous avons enregistré 10 morceaux pendant cette période et même si nous ne savons pas encore quand vous pourrez les entendre, nous sommes plus qu'excités de partager avec vous le fait que les sessions d'enregistrement se sont terminées la semaine dernière.
"

Image



Un véritable innovateur et facilement parmi les plus influents compositeurs, musiciens, et interprètes de l'histoire de la musique rock, le travail de Lou avec Velvet Underground et également en tant qu'artiste solo a une qualité tellement endurante pour laquelle il est depuis longtemps révéré et respecté par nous-mêmes et beaucoup de nos pairs. Nous sommes impatients que vous entendiez ce nouvel album, et comme nous aimons le dire, revenez ici pour de nouvelles infos... nous reviendrons avec de nouveaux détails au fur et à mesure de leur avancement."

Attention : ce projet ne doit pas être considéré comme étant le véritable nouvel album de Metallica, il s'agit clairement d'un projet à part !

Aucune date de sortie officielle n'a pour le moment été arrêtée pour ce disque événement. Metallica sera en concert au festival Sonisphere le 9 juillet prochain à Amnéville avec, pour la première fois en France, les trois autres groupes du Big 4, Slayer, Megadeth et Anthrax.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Four Horsemen or ... Metallica
MessagePosté: Jeu 28 Juil 2011 13:04 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2009
Messages: 1871
Localisation: Insanity
JCC a écrit:
J'attendais que les fans en délires de Metallica postent, avant de venir ici, mais visiblement ils n'ont pas très envie de nous montrer à quel point ils aiment ce groupe. Ce qui est bien dommage car vu la présentation qu'a fair El-d, ce topic mérite bien une dizaine d'interventions.


Evidemment, un topic que j'ai bien pris plaisir de lire attentivement hier soir. Je ne suis peut-être pas un vrai fan mais je sens que ça ne saurait tarder et je vais bien entendu m'exprimer, il le faut bien car ce topic le mérite bien avec sa présentation très prenante, alors me voici Dédé ^_^

Pour débuter ce message, j'ai découvert Metallica gràce à plusieurs amis mais je n'ai pas eu le temps d'aller vérifier moi-même (Non ce n'est pas une histoire de flemme, mais autre chose..), puis ce qui va me permettre d'écouter une musique pour la première fois de ce groupe pourra faire rire certains, oui, je vais vous le divulguer.. C'est un jeu vidéo ! Et pas n'importe lequel, il s'agit de Guitar Hero (On peut s'en douter quand même, on entend pas du Metallica dans Call of Duty ou encore un Final Fantasy Xd), alors ce Guitar Hero est le premier à proposer le pack guitare + batterie + micro, il s'agit du World Tour. La musique inclue dans le jeu est Trapper Under Ice, alors je vais peut-être décevoir ceux qui adhèrent à celle-ci mais moi j'ai trouvé ça mitigé comme morceau, pour une première j'étais un peu déçu, rien à voir avec le fait qu'elle soit pas évidente à jouer en guitare et batterie je précise d'avance, mais pas de souci, le meilleur va arriver ^_~

Ensuite, j'ai obtenu Guitar Hero 3 : Legends of Rock, et avec le mode histoire qu'il propose, je suis encore tombé sur une musique de Metallica, il s'agit de One. Alors là, je commence à me dire, le groupe propose quelque chose d'intéressant, cette musique est d'une qualité excellente, une introduction douce et sereine et on accèlere plus tard, et le morceau reste toujours sympa, et lorsqu'arrive le solo, Mon Dieu.. C'est fantastique !!! Par contre, je ne saurais dire le nombre de fois que je l'ai recommencé plusieurs fois, agréable à jouer et non seulement une bonne musique, normal de la refaire maintes fois.

Troisième musique, et bien là aussi il y a de quoi rire et j'ai même une pensée pour ceux qui se reconnaîtront après avoir lu ce passage du post, j'ai découvert encore une autre chanson après avoir regardé du catch ! Oui la WWE !! Wrestlemania 27 ! Vous voyez laquelle ?!? For Whom The Bell Tolls, la musique d'entrée de la Superstar Triple H que j'ai accroché direct !

Puis vient d'autres musiques, Battery, Nothing Else Matters, Masters of Puppets, j'ai également aimé une reprise du groupe Black Sabbath avec Ozzy Osbourne Paranoid. J'ai également maté les morceaux en concert, c'est vraiment hallucinant de voir une scène gigantesque pour seulement 4 musiciens O_o

Alors qu'est-ce qui peut bien me plaîre dans Metallica désormais.. Alors avec les découvertes qui s'enchaînent, Metallica n'est pas bourrin d'une façon de parler, en matière de musique, pas au niveau vocal, je dois dire que j'adhère de moins en moins aux groupes où la voix est en effet importante, ce n'est pour autant que je devrais moins aimer Slipknot, BFMV ou encore Trivium, non mais en terme de découverte, oui ! Ce qui est chouette c'est que la plupart voire la quasi-totalité des chansons de Metallica possèdent une durée importante, entre 4 et 6 minutes, c'est tout de même pas mal. Donc pour parler de la musique de ce groupe qui est maintenant vraiment culte (Alors là, honte à moi pour la manière d'avoir découvert en gros le groupe quand même..), mais c'est toujours ça de pris, vaut mieux tard que jamais comme on dit.. Bref, le métal ne fait pas forcément référence aux musiques qui grondent, ici on trouve bien évidemment des musiques douces, comme Nothing Else Matters (Que j'écoute en boucle depuis un moment <3), puis peut-être d'autres, il me reste encore d'autres morceaux à savourer =P

Alors voilà, je commence à devenir de plus en plus "fan", je n'écoute que ça, je regarde encore les concerts pour comparer l'intensité et les musiques (Sur le net ^^''), et pourquoi pas aller les voir pour la première fois l'an prochain ? (S'ils font une tournée en France et si je suis devenu un vrai fan en délire comme le disait JCC) Pourquoi pas ?!? =)

Encore un grand merci mon cher El-D pour ce superbe topic bien réalisé, l'historique des membres et puis les autres thèmes abordés.

PS : Ah oui, si ça continue, j'ai l'intention de me procurer prochainement Guitar Hero : Metallica, un vrai fan se doit de le posséder dans sa ludothèque héhé =P

_________________


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com