Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Robin des Bois (Ridley Scott)
MessagePosté: Jeu 13 Mai 2010 21:25 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Image

Il était une fois un archer qui touchait sa bille dans le domaine...

Au XIIème siècle, le royaume d'Angleterre sort exsangue de la croisade menée par Richard Cœur de Lion. Ce dernier est réduit à mener une campagne de mises à sac dans le royaume de France afin de subvenir aux besoins de son État. Robin Longstride est un archer de l'armée du roi, sa droiture dans les rangs se fera remarquer, mais elle ne lui apportera pas que des avantages en ces temps très troublés outre-Manche...

De quoi il retourne le film d'ouverture de Cannes 2010 ?

Ce n'est peut-être pas le film que l'on retiendra d'entre tous de la filmographie de Ridley Scott mais c'est un film qui se révèle plutôt honnête dans l'ensemble. J'avoue quand même que sur un plan personnel j'ai un avis plutôt mitigé sur le film : il y a des éléments qui soulignent une qualité certaine, mais je n'ai pas réussi à m'enthousiasmer ou à me laisser porter parce qu'il y avait à l'écran, ce qui est quelque peu dommageable pour un film qui joue beaucoup sur l'ampleur de l'aventure.

L'histoire m'a surpris dans le bon sens, je n'ai pas ressenti le côté « réchauffé » de l'histoire de Robin des Bois sur grand écran. Je n'avais même pas compris avant d'aller voir le film que ce dernier racontait à sa manière les origines de ce célèbre hors-la-loi, c'est dire si j'étais au fait en entrant dans la salle... De manière globale, cette histoire passe bien, on se retrouve devant un récit qui se déroule bien et qui fait passer incroyablement vite le temps. Néanmoins... Je n'ai carrément pas apprécié la tournure qu'a pris la figure de Robin dès que le vieux Walter Loxley a commencé à lui tenir conversation sur des leçons d'histoire : on nous présente Robin comme un roturier, voilà qu'il se découvre être le fils du principal rédacteur de la Charte ! Sérieusement, quand ils abordaient « son » histoire, je pensais à celle que Robin devait endosser en tant que fils Loxley, je ne pensais carrément pas à une histoire où Robin était le messie programmé dès son enfance de tout le royaume. Mise à part cela, le reste m'a semblé passer tout seul et on est ravi de ne pas avoir quelque chose de trop convenu à l'écran (Quoique, j'allais oublier, le retournement de veste des jeunes teignes de la forêt m'a semblé aussi survenir comme un cheveu sur la soupe).

Niveau affrontements de grande ampleur, c'est là que ce trouve la principale ambiguïté du film à mes yeux : on ressent qu'il y a un travail de qualité derrière, mais j'ai peiné à me laisser prendre au jeu. Pourtant, tout y est : c'est bien mis en scène, ça bouge de partout et il y a du spectacle à l'écran. Le problème, c'est que l'on peut ne pas ressentir une quelconque intensité (dans le même registre, j'avais le souvenir que Gladiator était beaucoup plus dérangeant niveau violence et donc plus efficace dans cette communication) dans ces batailles, qui dans de telles conditions apparaissent comme vides d'âme. En grossissant le trait, on a les éléments qui invitent à y croire (les archers en action lors de la bataille finale) mais d'autres qui viennent vite refroidir les ardeurs sur le sujet (« Il faut sauver le soldat Ryan » au temps de Jean sans Terre).

Côté casting, il y a du CV imposant sur la pellicule et cela se ressent, même si des fois j'aurais aimé être plus emporté par le jeu de certains acteurs. Russell Crowe tient facilement la baraque, on sent qu'il a des facilités pour donner de l'intérêt à son personnage, mais il manque un je-ne-sais-quoi pour filer au film un tout autre aspect. J'ai bien apprécié le jeu de Cate Blanchett tout du long en revanche, c'est je pense la performance que je vais retenir de ce film. Sinon, Mark Strong est encore dans la place, il les collectionne les rôles de méchants pas beaux depuis le début de l'année 2010. L'ennemi de Robin, c'est peut-être plus le système que le personnage de Mark Strong, donc j'ai trouvé ce dernier moins convaincant que dans le récent Kick Ass par exemple.

Pour conclure, ce Robin des Bois ne m'a pas autant enthousiasmé que la lecture de certaines critiques pouvait le laisser supposer, mais ça reste un divertissement de qualité. C'est bien réalisé, il y a des noms au générique qui ne trompent pas sur ce que l'on retrouve dans le film et ce dernier se permet d'être assez surprenant sur un thème beaucoup entrevu auparavant au cinéma. Un film qui me laissera tout de même un souvenir honnête je pense.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 16 Mai 2010 10:31 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 24152
Localisation: Joker
Un film sympathique qui a défaut d'être un Film "Mémorable" a le mérite de revisiter le Mythe de Robin des Robins de façon amusante et intéressante.
N'ayant vu que vaguement la bande annonce je ne savais pas réellement ce qui allait être conté et j'avoue avoir été un peu déconcerté, surtout arrivé au milieu du film même si à ce moment j'ai commencé à percuter^^

Dans tous les cas le film propose une assez étonnante et sympathique galerie de portraits avec des acteurs excellents. La description de cet univers Moyennageux m'a vraiment bien plu et les quelques anachronismes sont quand même bien funs^^

Par contre l'histoire souffre peut être de son ambition car à force de passer beaucoup de temps à décrire un contexte géo-politique "complexe", on passe finalement peu de temps avec Robin dont le plus gros du traitement se trouve essentiellement au début (vraiment excellent!) et à la fin (plus expéditif). Et puis son histoire familiale m'a laissé un peu perplexe. Sinon il y a également certains éléments qui souffrent de la densité du propos et qui sont fatalement expédiés (tout ce qui concerne la Forêt par exemple).

Côté réalisation j'ai trouvé cela bon même si la bataille finale ne m'a qu'à moitié convaincu.

Enfin j'ai quand même passé un chouette moment!

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 16 Mai 2010 11:49 
60 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Nov 2004
Messages: 600
Personnellement j'ai des gros doutes sur ce film..

J'ai adoré la version avec kevin costner, qui est un chef d'oeuvre pour moi, et qui fait office de référence dans l'oeuvre de robin des bois. Donc forcément, l'annonce d'un nouveau robin des bois m'a laissé un peu perplexe, les premières questions que je me suis posées étant : pourquoi? l'ancienne version était très bien! quel intérêt d'en faire un nouveau?

Donc voilà un peu mon état d'esprit. Je ne suis pas encore allez le voir, j'attend de voir, les critiques et autres, pour me convaincre, on verra.

Surtout que escusez moi, mais russell crowe dans le role de robin des bois...c'est plus de son âge! il vaut peut être mieux que j'attende de voir sa prestation pour juger, mais quand même, c'est pas lui que j'aurais choisi.

Je posterais quand je l'aurais vu, en esperant avoir un avis plus positif à ce moment là.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 17 Mai 2010 09:29 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 24152
Localisation: Joker
Je pense que le « Robin des Bois » de Ridley Scott est suffisamment éloigné de celui de Kevin Reynolds pour qu’ils ne puissent pas être comparés au premier degré. Ridley Scott a choisi un angle d’attaque tout à fait différent et par moment je trouve que nous sommes en termes d’ambiances plus proche d’un « Ivanhoé » que d’un « Robin des Bois » au sens classique/populaire - après il y a évidemment une logique/tradition vu que Walter Scott a utilisé Robin des bois dans son œuvre et que le mythe actuel doit beaucoup à sa version.
D’ailleurs l’utilisation de la fameuse « Magna Carta » va plutôt dans ce sens de lecture (Romance Historique) même si le côté messianique de Robin m’a laissé un peu perplexe mais bon pourquoi pas.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 17 Mai 2010 11:12 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2366
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Juste pour rebondir sur les différents avis et sur la différence entre celui avec Kevin Costner et celui-ci. Je vous laisse l'avis de Russel Crowe sur la question. Russell Crowe avoue que s'il existait à ce jour une bonne adaptation de Robin des Bois au cinéma, il ne se serait pas engagé sur ce film. Il a également dit que Robin des Bois, prince des voleurs, avec Kevin Costner, ressemblait à un clip de Bon Jovi ...
Dans le même genre, Ridley Scott a fourni un avis tout aussi radical que son acteur, puisqu'il dit n'avoir aimé aucun Robin des Bois au cinéma, excepté la parodie Sacré Robin des Bois avec Cary Elwes.

On se de l'amour dans l'air ^_______^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 27 Mai 2010 20:41 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Nov 2004
Messages: 808
Localisation: en train de survivre
Je suis allé le voir lundi soir, et en même temps je m'etait maté Sacré Robin de Mel Brooks (que je trouve exellent, il est tres bon^^).
Pour en revenir au sujet initial, comme la plupart des gens sur ce topic, le film ne m'a pas emballé des masses, et comme le dis AB sur le traitement des personnages, on passe rapidement sur la profondeur des protagoniste de l'histoire et on se concentre sur la manipulation politico-géographico-machiavelique du Roi de France et de Goddfrey (joué par Mark Strong, décidément cet acteur me marque a chaque fois, je sais pas pourquoi).

Pas de background qui vend du reve, si ce n'est le pere de Robin qui a créer la premiere charte socialistico-communiste de l'époque. Un grand mal pour ma part, moi qui aime les personnages secondaire, Petit Jean , Will Scarlet (ohara), frere Tuk.

Cela dit le but de ce film est un peu de dépeindre le mythe de Robin le Fils de Bourgeois, et de nous presenter une alternative. Soit, c'est un but louable, mais je n'ai pas aimé, je prefere revoir le myths avec tout les codes de la légende que finalement un Film qui n'a plus grand chose du Robin des Bois originel, si ce n'est les noms des protagonistes et des lieux.

Soyons clair, le titre du film aurait pu etre:" The Complot" ou un truc du même tonneaux on aurait pas vraiment fait attention.

Voilà pour ma critique sur le fond du film.

Sur la forme, j'ai trouvé que le prince Jean ressemblait plus a Ramzy (sans Eric) qu'a un prince anglais, que pour l'époque l'acoustique des instruments etait incroyablement puissant (de quoi faire passer les raves party pour des rassemblement chretiens), et que nous, Français, on s'ent prend toujours plein la geule: nos femmes ne sont bonnes qu'a servir d'épouses heu....fécondables, et nos hommes des laches, tentant milles ruses afin de parvenir en Angleterres et bon qu'a refaire la scene du débarquement de Normandie avec des rames et sans couilles.

Bref, un film bon pour ceux qui aime les histoires de chevaliers, etc, avec de bons acteurs et une bonne mise en scene, mauvais pour ceux qui voulait un Robin des Bois vraiment dans les bois. (avec l'arc, le petit jean dans la riviere et le concours de flechettes truqué)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 6 Juin 2010 18:33 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1868
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Comme tout le monde je viens rajouter mon grain de sable quand à la qualité douteuse de ce film qui est certes bon mais beaucoup de ce a quoi on pouvait s'attendre.
Le choix de développer l'origine de Robin pouvait être assez sympa à voir malheureusement le développement de tout cela ne suit absolument pas.
A force de trop ouvrir de portes scénaristiques l'histoire à pris un gros courant d'air et le film s'est bien enrhumé !

Les jeunes teignes ne servent pas à grand chose,
le complot français pour s'emparer de l'Angleterre ... soit mais pour faire un plagiat du soldat Ryan à la fin ! Oo'
Marianne est vraiment très bien jouée par Cate Blanchett et Godefroy joué par Mark Strong est plutôt charismatique.
Le problème du méchant en revanche est, a défaut d'être charismatique, pas assez cruel je trouve.
Il est machiavélique joue double jeu mais quand je repense au shérif du film de Kevin Reynolds... bah voilà !

Ce qui m'a frapper également pendant le film c'est qu'au final la légende Robin des bois est dénaturée.
Bien qu'il revienne sur les origines du personnages on ne le voit que trop peu sans arc, au début pendant une bataille et à la fin pour le grand méchant...
ça fait très peu tout de même pour un personnages qui est reconnu pour son habileté à l'arc.

Le coup du roi Jean et du pacte j'ai trouvé cela trop ridicule, bien que ce soit cousu de fil blanc cela aurait pu être fait avec plus d'ambition,
comme l'acteur qui joue le personnage d'ailleurs et qui possède le charisme et la présence d'une huître.

En fait Ridley Scott à juste voulu faire du ce qu'il a fait avec Gladiator et Kingdom of Heaven et le transposer dans la légende de Robin des bois,
et bien que son film donne une nouvelle jeunesse à Robin le résultat final est loin d'être satisfaisant.
Les grosses batailles des deux films citées plus haut ne passent pas bien dans cet univers surtout au vu de la manière dont elles sont faites.

Malgré la déception que l'on peu avoir à la sortie du cinéma,
ce film reste un bon divertissement et je n'ai pas vu les 2h20 passer bien que la dernière bataille m'est particulièrement agacé.

_________________
ImageImage
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 6 Juin 2010 19:26 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Tonnerre de Brest, on est dimanche il pleut et il n'y a rien de bon au cinéma. Ce sera donc Robin des Bois.

Si déjà le cœur n'y étais pas j'avais en plus de sacrés réticences, les films qui racontent l'époque du Moyen Age m'ennuie joyeusement et on m'a tellement gavé avec la version des Kévins (.. non ça se passe de commentaires en fait) que je ne voulais plus entendre parler de Robinwood !
Et pis comme beaucoup je ne savais pas du tout qu'on nous servait là un prequel de la légende de RdB, m'attendant simplement à un énième remake et je me demande si finalement ce n'aurait pas été mieux.

La mode avec les héros en ce moment c'est de vouloir les rendre plus sombres, plus torturés, plus "in". Du coup exit l'accoutrement verdâtre, l'arc sera ressorti en temps voulu et la bande des joyeux copains devient une bande de mercenaires un peu comme l'agence tout risques (vite vite le 16 Juin !!!). Le problème à vouloir rendre tout plus sombre c'est que des fois on en voit difficilement l'utilité et franchement moi je ne voyais aucun inconvénient au stéréotype du RdB que nous a tous fait adoré monsieur Walt Disney, c'est mignon en plus les renards..

Bref il vaut mieux prendre le film comme un film à part entière et oublié tout ce qui s'est fait précédemment mais même là ça reste encore mi-figue, mi-raisin. Contrairement à Keisuka moi je les ai vu passé les 2h20 que dis-je les 3 heures et des poussières ! Non pas que le film est ennuyeux loin de là mais trop de scènes sont superflues, allongés au possible et finalement lassantes. Il reste quand même de l'action, de l'humour (enfin j'ai souvent rit grâce à la femme du devant qui d'une manière ultra discrète rappelait que le mec disait un truc drôle) et un brin de romance. Pour l'action justement le film est quand même bien sanglant par moment et je me dis qu'un jour à la sortie d'une séance il faudra que je félicite tout les parents qui amènent leur gosses et qui se plaindront ensuite que ces derniers ont un grain dans la tête.

Alors oui je fais un peu mon rabougri, il y a quand même de très bons moments mais le film n'arrivera pas à me réconcilier avec cette époque de l'histoire. Même le casting n'y fera rien alors qu'il y a pourtant mon chéwi Martin Keamy alias petit Jean (interprété deviné par qui ? Par un Kévin ! Robin des bois c'est une histoire de kéké je vous le dit moi..), la très bonne Cate Blanchett mais un Russel Crow qui n'impose pas assez son personnage. Peut être que finalement je l'attendais trop à ce rôle mais je trouve que le film existe moins par son héros principal que par tout l'univers et le reste des personnages qu'il présente.

Et puis le gros point noir du film c'est quand même qu'après des années à avoir essayé de se réconcilier avec ses bouffeurs de pudding voilà qu'on relance la haine entre Français et Britanniques, m'en fout c'est pas nous les premiers qui finiront en austérité !

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 6 Juin 2010 20:29 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 24152
Localisation: Joker
SPOIL :

Keisuka_Yuuko a écrit:
Le coup du roi Jean et du pacte j'ai trouvé cela trop ridicule


Je précise au cas où que la Magna Carta a réellement existée, qu'elle a réellement été rédigée par les Barons et qu'elle a réellement été proposée à Jean Sans Terre.
Les seuls trucs réellement fantaisistes sont de faire du père de Robin le créateur de la Charte ainsi que le dénouement (=> "Première Guerre des Barons" qu'on verra peut être s'ils font une suite).
Bref c'est un truc ultra-connu dans le monde anglo-saxon que la Magna Carta ^_^


Edit : nous sommes donc d'accord ^_^
Dans tous les cas un petit rappel historique ne peut pas faire de mal je pense :P

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Dernière édition par ange bleu le Dim 6 Juin 2010 21:24, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 6 Juin 2010 21:16 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1868
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Spoil :

Vi, vi, j'avais bien lu ton post mais ce que je voulais dire c'était plutôt le rapport avec son père, qui est le crétaeur du pacte,
et la destinée de Robin qui m'a déplu et qui était la cible de ma critique. ^^

_________________
ImageImage
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 13 Juin 2010 20:13 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Avr 2010
Messages: 62
Localisation: A la taverne
Moi perso ce film m'a bien plu (en même temps je suis un grand fan de Russel Crowe) et j'ai trouvé les actuers pas mauvais

_________________
"-Mais pourquoi il faut le nettoyer ce monsieur Lapisse?
-Parce qu'il est mort"

Nerdz


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com