Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Entre les e-readers et les bon vieux bouquins
1) La question ne se pose même pas je suis bien trop attaché au format livre. 69%  69%  [ 20 ]
2) Un e-reader pourrait m'intéresser, il est plus léger, plus mobile et son achat est vite rentabilisé 14%  14%  [ 4 ]
3)J'utilise les deux formats, l'e-reader pour mon côté nomade et le livre pour la maison ou pour les petits voyages. 17%  17%  [ 5 ]
4)Je suis un adepte de l'e-reader, il a totalement remplacé le livre 0%  0%  [ 0 ]
Nombre total de votes : 29
Auteur Message
 Sujet du message: Les e-readers et les livres ?
MessagePosté: Jeu 9 Fév 2012 21:52 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
On le répète de partout, la littérature dans tout ce qu'elle a de plus matériel est en train de connaitre un grand tournant avec les nouvelles technologies. On dit que le nombre de grand lecteurs diminue. (On est même pas 10 en L et dans un lycée international...) C'est peut-être en partie vrai. Le nombre de lecteurs augmente, celui des livres lus diminue. Les nouvelles technologies et les nouveaux moyens de divertissements sont peut être à l'origine de cela.

Aujourd'hui on oppose fréquemment les maison d'éditions aux livres électroniques. On annonce de plus en plus la fin des maisons indépendantes, seul les plus grosses maisons d'éditions résistent. Tandis que de l'autre côté un nouveau marché se développe, celui des liseuses. Plus facile de s'auto-éditer,avec un marché potentiellement énorme et une plus grande marge possible (en théorie) pour l'écrivain. Beaucoup d'avantages en apparence, mais aussi beaucoup de répercussions, comme la fin de l'ambiance des bibliothèques et des bibliothèques, la fin du repérage fait par les maisons d'éditions (on aurait plus d'André Gide détruit pour avoir refuser Proust...) qui permet(toujours en théorie) de faire sortir les auteurs les plus talentueux. Juste une grosse masse de livres qui sortirait de nulle part, qui serait lue qu'à 1%. Perso ça me fait un peu peur pour l'avenir de la littérature.

J'ai lancé ce débat, parce que depuis deux ou trois semaines, et bien j'hésite. Ma bibliothèque constitué essentiellement de classiques (de plus de 150 ans). Il y a des livres que j'achèterai quoiqu'il arrive(la Divine Comédie illustrée par Botticelli, si c'est pas la classe ça) . Mais bon un e-reader c'est 130 euros, et tout les livres passés dans le domaine public gratuits. Donc bien plus économique. Puis un e-reader c'est beaucoup plus nomade et moins lourd qu'un livre, on peut choisir la taille des caractères. Ils ont jusqu'à trente jours d'autonomie donc ça va.

Je suis vraiment tiraillé parce que j'ai une vraie affection pour le livre et le papier (aaah l'odeur des vieux livres, c'est une histoire à elle seule cette odeur). Mais l'e-reader c'est des livres dans toutes les langues (je parle italien et anglais) et beaucoup de livres gratuits (perso paye ton Flaubert à 13euro). Donc ça pourrait m'intéresser. Quand je fais la balance entre les deux, je me rend compte que si dans l'immédiat l'e-reader a beaucoup d'avantage (je suis lycéen ça me tue de rater des sorties cinés pour payer mes bouquins). Je sais pas trop si je suis le seul à me poser ces questions, j'avais aucune considération pour les e-readers je les regardais même pas, jusqu'à ce que je me rende compte que c'est moins cher bordel...

Bref, j'attends vos impressions, vos remarques, vos expériences, votre conception du livre et des réponses à mes questions qui sont peut-être les vôtres.

Pour mon premier sujet j'espère que je poste au premier endroit ^^

Edit @Ichigo : C'est peut-être pas un dilemme, plus une crainte. Les formats peuvent coexister, aucun doute la dessus. Le problème que l'e-reader pose est vis-à vis des maisons d'éditions, qui ont réalisé un travail considérable, pour sortir des livres et des auteurs de l'anonymats. Avec les e-readers, a t'on réellement besoin de maison d'édition ? Elles apportent juste une certaine notoriété à l'auteur mais rien d'autre. Ce qui me fait peur c'est la masse de livres auto-édités face à laquelle on pourrait se retrouver, et que personne ne lirait parce qu'aucun tri n'aurait été effectué. Ce que je veux dire c'est que certes il y a les beaux livres anciens, mais il faut pouvoir lire les beaux livres futurs.

Edit : changement du nom du sujet, "Les e-readers ou les livres?" je me suis rendu compte que ça pouvait paraître un peu radical ^^

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Dernière édition par anto le Lun 13 Fév 2012 17:16, édité 5 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers ou les livres ?
MessagePosté: Ven 10 Fév 2012 02:16 
Viewtiful Shinigami
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2003
Messages: 1777
Localisation: Dans les années 80
anto a écrit:
J'ai lancé ce débat, parce que depuis deux ou trois semaines, et bien j'hésite. Ma bibliothèque constitué essentiellement de classiques (de plus de 150 ans) a du me coûter plus de 1000 euros (j'avais pas envie de citer de chiffre, mais bon...) sur mes 16 ans de lecture. Il y a des livres que j'achèterai quoiqu'il arrive(la Divine Comédie illustrée par Botticelli, si c'est pas la classe ça) . Mais bon un e-reader c'est 130 euros, et tout les livres de plus de 150 ans gratuits. Donc bien plus économique. Puis un e-reader c'est beaucoup plus nomade et moins lourd qu'un livre, on peut choisir la taille des caractères. Ils ont jusqu'à trente jours d'autonomie donc ça va.



Je ne comprends pas trop ton dilemne, tu dis aimer les beaux livres anciens mais être attiré par une machine qui elle est tout ce qu'il y a de plus basique au niveau de la lecture. Et pour les textes simples, beaucoup de classiques se trouvent a des prix franchement modiques en édition poche.
Et aussi l'un n’empêche pas l'autre, les deux formats peuvent coexister.

Mais le sujet tombe bien car j'avais envie de me payer une tablette lecteur numérique, la Asus EA800, une machine très loin des standards actuels du genre, qui ne se centrait que sur le travail et la lecture (écran noir et blanc, pas de retro éclairage mais un écran tactile excellent pour prendre des notes et rédiger des choses), sauf que chez Asus on aime les séries limitées et qu'il n'y en a quasiment pas en France, pour un produit de moins de 6 mois, c'est pas top.

Je n'ai pas testé de liseuse, mais il parait que d'énormes efforts sont fait pour rendre la lecture aussi proche que celle d'un livre, le gros avantage des appareils c'est de pouvoir emmener énormément de livres sous un format ultra réduit, et c'est très tentant, même si ça ne remplace pas le livre et son bon vieux marque page au fond de mon sac.
Ça ne remplacera jamais le format papier pour un amoureux du livre mais ça peut être un accessoire des plus agréable et utile quant on est plutôt nomade.

Après reste que ça a l'air de faire pas mal de tort a la filiale du livre, les livres sont vendus beaucoup moins cher, sont plus facilement accessibles (il est souvent très frustrant de se déplacer pour chercher un bouquin et de voir qu'il n'est pas en rayonnage...) et surtout immédiatement. Amazon prétend vendre plus de livre dématérialisés que physiques, et le forcing fait autour de leur kindle doit bien aider.


Pour moi une liseuse peut être un objet très sympa, mais ça ne remplacera jamais le plaisir d'avoir une bibliothéque, ce sera juste complémentaire.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers ou les livres ?
MessagePosté: Ven 10 Fév 2012 18:02 
225 000 000 Berrys

Inscription: 16 Mar 2010
Messages: 1305
N'ayant pas trop le temps de lire ton pavé (aussi instructif soit-il), je vais tout simplement répondre simplement :

J'ai voté pour la 1ère proposition dans le sondage. J'ai horreur de cette manie de TOUT vouloir électroniser et les livres c'est vraiment trop. Je trouve qu'électroniser un livre, c'est lui faire perdre de son charme, de plus, moi, j'ai beaucoup de mal avec les écrans en longueur quand il s'agit de lire une histoire (longue dans ce cas là).

L'électronique c'est bien mais trop d'électronique tue l'électronique...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers ou les livres ?
MessagePosté: Ven 10 Fév 2012 19:34 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
Justement les écrans ne sont pas des écrans d'ordinateurs ou de portables rétro-éclairés, d'après les avis que j'ai vu cela se rapproche plus d'un livre de poche que d'un écran d'ordinateur.
Edit : j'ai rajouté un spoiler parce que l'image est un peu grosse
Spoiler: Montrer
Image

On appelle ça du papier électronique. Donc pour le confort c'est à voir et à tester mais à priori c'est fabriquer pour que cela soit confortable donc... en théorie ça l'est.

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers ou les livres ?
MessagePosté: Ven 10 Fév 2012 19:51 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19343
Localisation: Joker
Pour avoir eu un Kindle entre les mains, je confirme que "l'écran" n'a rien à voir avec un écran classique d'ordi ou de smartphone et qu'on dirait réellement du papier plastique avec un contraste tout à fait particulier.
C'est assez étonnant lorsqu'on l'a entre les mains et qu'on lit.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers ou les livres ?
MessagePosté: Ven 10 Fév 2012 20:21 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
J'ai moi-même hésité il n'y a pas très longtemps à m'acheter une liseuse mais mon fétichisme du papier m'a sommé de rester sur ce support ancestrale. Bon, en même temps le seul avantage d'une liseuse, pour l'instant, c'est de proposer gratuitement des classiques (et si on en est gros consommateur, ça devient très vite rentable).

Ichigo a écrit:
les livres sont vendus beaucoup moins cher

Euh... De ce que j'ai cherché, les catalogues sont vraiment moins fournis (normal, ceci dit) et les prix ne sont pas forcément très intéressants. Une nouveauté se trouve à 15 € sachant qu'en grand format elle sera à 20 € et en étant patient, le format poche sera en dessous de 10 € (format qui n'existera jamais en dématérialisé bien évidemment), je ne vois pas où est l'économie... Exception faite de la gratuité des classiques évoqués plus haut (roooh, du Lovecraft et du Poe *-*).

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers ou les livres ?
MessagePosté: Ven 10 Fév 2012 20:43 
3 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Jan 2012
Messages: 185
Localisation: En pélerinage
Le fait est que tout fini par, à un moment ou à un autre, rejoindre les rangs de l'electronique, et je trouve cela très ennuyeux.
Le livre, écrit formant une unité et conçu comme tel, et dont les pages sont le plus souvent faites de papier ou de carton d'après Wikipédia, nous a accompagné durant des centaines voire des milliers de génération, l'idée même d'admettre un changement dans la lecture semble être un sacrilège !
Jusqu'à présent les livres "résistaient" à l'invasion d'écrans, et voilà que maintenant, un petit nouveau fait son apparition, le livre numérique (liseuse, e-reader...).
Cela voudrait-il dire que le format traditionnel est voué à disparaitre ?
Fini les collections bien rangées dans nos bibliothèques ?
L'odeur de l'encre sur nos livres neufs ?
Les railleries de vos camarades de classe quand-ils voient l'épaisseur de votre livre ?

Je dois avouer que je n'ai pas eu l'occasion de lire quelques pages sur ces appareils, et d'après les propos d'ange bleu, l'écran est différent de ce que l'on trouve partout ailleurs, il faut absolument que j'en teste un, dans un futur plus ou moins proche.
Cependant, en attendant, mon vote est incontestable, ce sera 1.

_________________
Image

DC Rebirth - Le renouveau de DC Comics


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers ou les livres ?
MessagePosté: Ven 10 Fév 2012 20:56 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Nov 2010
Messages: 707
Localisation: non merci je suis allergique
aprés il ne faut pas oublier que l'un n'empeche pas l'autre
j'aime lire perso, certes pas les grands classiques de la littératures francaises mais les bon vieux romans de fantasy et autres du genres.
bref actuellement la question ne se pose pas pour moi car les livres que je désires je peux les avoir en formats papier (ayant 17ans et étant modérer en lecture mes demandes de livres ne casse pas le budgets de papa et maman ^^).
bref la où je veux réagir c'est sur le fait de préciser que le choix n'est pas définitif, ce n'est pas soit l'un soit l'autre, comme pour les films, on peut allier téléchargement et cinéma, ben la c'est la même chose je pense, tu es dans le train ou en voyage, ben tas pas le malheureux choix de devoir choisir 3 livres max sur 150 ^^ (horrible ce choix)
ppaf suffit de prendre ta tablette.
tu es trankillou dans ton lit le soir, paf tu prend le livre (c'est vrai que les bonnes histoires sur papier c'est magique) et tu ranges la tablettes.
franchement, faut pas se débattre contre la technologie et sur les évolutions, c'est un signe de vieillesse (quand je vois els points de vu de mes parents sur les jeux vidéos ou même l'éléctronique en général j'en déduit le rejet (pas total hein) de leurs part de la technologie car se sentant "menacé" ou "envahit", go ne pas faire la même chose avec cette tablette, mieux vaut l'accepter et le concilier avec les livres qu'a faire un choix crucial et radical)
c'est la facon de voir les choses ;)

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers ou les livres ?
MessagePosté: Ven 10 Fév 2012 21:27 
225 000 000 Berrys

Inscription: 16 Mar 2010
Messages: 1305
Grâce à ton image anto, je vois à peu près ce que cela doit donner, ça à l'air d'aller en réalité. :Ussop tien tien:

Ma réelle crainte est, comme l'a si bien argumenté Seika (j'avais pas le temps de le faire), c'est la disparition du livre.
En tout cas c'est une bonne idée que d'avoir lancé ce topic, je trouve que ça peut mener à parler de l'évolution technologique de notre monde et donc des questions finissent par se poser.

Y a un truc auquel j'avais pas pensé par rapport aux livres électroniques : L'écologie. C'est un plus. Mais l'écologie je m'en fout un peu (non pas que je pollue comme une truie faut pas déconner :Ussop vantard: ) de toute façon les livres sont en papier recyclé. Ils sont en papier recyclé hein ?

Sinon Seika, je pense quand même pas que le monde changera à ce point. J'espère vraiment pas mais au fond, je pense pas, car comme tu l'as dis :

S a écrit:
Le livre, écrit formant une unité et conçu comme tel, et dont les pages sont le plus souvent faites de papier ou de carton d'après Wikipédia, nous a accompagné durant des centaines voire des milliers de génération, l'idée même d'admettre un changement dans la lecture semble être un sacrilège !


Ma conclusion est que, autant y a sans doute beaucoup de personnes qui approuvent cette nouvelle technologie, autant je pense que y en a quand même plus qui préfèrent l'authenticité.
Des fois la technologie devrait rester à sa place je trouve. Pourquoi changer les livres en livres numériques mis à part pour l'argent ? T_T

Bon je vais me coucher...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers ou les livres ?
MessagePosté: Ven 10 Fév 2012 22:00 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
C'est le rapport au livre qui change. On achète un livre pour le livre ou pour son texte ?
Surement pour les deux, mais on achète un livre par habitude, l’intérêt reste quand même le texte. Est-ce que de supprimer l'intermédiaire du livre (comme objet) ne permettrait pas un rapport plus direct et plus facile à l'oeuvre, à l'auteur et au texte.
Je me pose la question car je vois que beaucoup d'utilisateurs de Kindle et d'e-readers lisent plus (beaucoup plus) que quand il restait sur le format papier. Pour ma part je n'ai jamais lu sur une liseuse.

Je pense que la bonne formule est celle proposée par Ichigo, de trouver un compromis entre e-reader et vrai livre, trouver un moyen qui ne soit pas trop préjudiciable pour les maisons d'éditions de faire coexister les deux formats. Pour ma part je pense que je vais m'orienter vers une première lecture sur e-reader (c'est décidé je vais acheter un Kindle d'Amazon, j'essayerais de poster sur le topic un test si ça intéresse), qui se soldera par l'achat des livres qui m'ont plus. Je ne souhaite pas la mort du livre et des maisons d'éditions et malgré tout je reste attaché au format et à l'odeur, au palpé.

Ça serait pas mal d’avoir l'avis d'un utilisateur d'e-reader. En tout cas personne n'a choisi l'option 4. Ce que je trouve rassurant.

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers ou les livres ?
MessagePosté: Ven 10 Fév 2012 23:04 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Davantage que de technique ou d'idéologie (pro ou anti), c'est d'usage qu'il est question. J'ai un kindle depuis Noël et... je ne m'en sers presque pas, par habitude de l'achat de livre je crois, par usage de l'ordinateur peut-être aussi. J'ai le sentiment que c'est avant tout un pli à prendre.

Pour le confort de lecture: c'est agréable, ça fatigue moins, et c'est surprenant (ni papier, ni écran classique)

Pour le catalogue: il y aurait en fait beaucoup de choses gratuites, notamment tout ce qui est libre de droit. Après, pas évident à trouver. Et dans ce qui est contemporain, on ne trouve pas tout. Par exemple, je voulais voir un ouvrage de Groensteen, et je ne l'ai trouvé que traduit en anglais, pas en français, langue d'origine! Mais j'ai une collègue, prof de lettres donc, qui en est totalement fan et qui relit énormément par ce biais

Pour l'interface: elle est très bizarre, mais de ce que j'ai lu, ça a été pensé justement pour se démarquer des tablettes tactiles, et cette différence, qui apparaît comme un archaïsme quand on est familier des engins tactiles, est une des raisons du succès. Le kindle n'est donc pas tactile, et on passe les pages avec de gros boutons bien rigides. Très bizarre. L'appareil peut se connecter à internet, pour chercher des livres donc, en dehors des sortes d'applications/stores tout prêts, mais une fois sur internet, comme ce n'est pas tactile, et qu'on n'a que l'équivalent d'une croix directionnelle, ça demande des compétences particulières!

Reste que le concept me semble pas mal du tout: lecture plus confortable qu'un écran, transportable. Je ne le vois pas comme un substitut de bibliothèque (n'a pas pour fonctionner de "stocker" des tonnes de livres non plus), mais comme un support de lecture ponctuelles. Après tout, lire est une forme de consommation, et même si je prise infiniment l'objet livre, je me rends bien compte que même moi qui ai un usage "professionnel" de ma bibliothèque, je ne passe pas ma vie à rouvrir mes bouquins, la très grande majorité étant même sacrément poussièreuse. Avec le kindle (ou assimilé), on doit surtout faire le deuil d'une sorte de rapport fétiche au livre, mais pour ce qui est des textes eux-mêmes, ça paraît tout bon.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers et les livres ?
MessagePosté: Lun 13 Fév 2012 17:22 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
seleniel a écrit:
Reste que le concept me semble pas mal du tout: lecture plus confortable qu'un écran, transportable. Je ne le vois pas comme un substitut de bibliothèque (n'a pas pour fonctionner de "stocker" des tonnes de livres non plus), mais comme un support de lecture ponctuelles. Après tout, lire est une forme de consommation, et même si je prise infiniment l'objet livre, je me rends bien compte que même moi qui ai un usage "professionnel" de ma bibliothèque, je ne passe pas ma vie à rouvrir mes bouquins, la très grande majorité étant même sacrément poussièreuse. Avec le kindle (ou assimilé), on doit surtout faire le deuil d'une sorte de rapport fétiche au livre, mais pour ce qui est des textes eux-mêmes, ça paraît tout bon.


Je suis vraiment content que tu nous donne ici ton avis et ton impression de la machine. Je sais pas pour les autres mais ça m'a vraiment éclairé (et conforté dans mes désirs).
S'il ne s'agit que d'un pli à prendre, alors dans ce cas, on peut vraiment s'inquiéter pour le livre. Parce que si je comprend bien ce que tu nous dit et que j'inverse ce que tu dis, une fois qu'on s'habitue au format Kindle, on est plus vraiment acclimaté au format livre ? Donc il faudrait une sorte de période de ré-acclimatation à chaque fois ? J'espère que je délire...

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers et les livres ?
MessagePosté: Lun 20 Fév 2012 20:38 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Fév 2012
Messages: 8
Localisation: Paris
Qu'en est-il des achats sur ce genre de supports? Si par exemple, manque de bol, l'appareil venait à tomber en panne, qu'il était volé, cassé ou je ne sais quoi, peut-on retélécharger gratuitement les livres que l'on a acheté auparavant ou doit-on les racheter à nouveau?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers et les livres ?
MessagePosté: Mar 21 Fév 2012 14:22 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19343
Localisation: Joker
Les livres achetés pour le Kindle sont stockés et générés sur son compte Amazon - et ils sont téléchargés ensuite sur le Kindle en lui-même sans qu'ils disparaissent du compte Amazon évidemment.
Donc la perte du Kindle n'implique pas la perte des livres électroniques.

Sinon une petite anecdote plus ou moins liée au Kindle et sur les habitudes d'un de mes amis.
En ce moment comme certains le savent je suis en train de lire les light novels de Haruhi Suzumiya via des fantrads en pdf. Cela ayant attisé la curiosité de cet ami, il les a téléchargé sur son Kindle pour les lire – le format pdf est lu nativement par le Kindle, parmi d’autres types de formats et sinon il y a toujours la possibilité de convertir le document en l’un des formats générés par le Kindle (avec un résultat plus ou moins heureux of course^^).
Bref c'était un exemple d'utilisation du Kindle - plus sympa de les lire ainsi que sur son écran d'ordi^^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les e-readers et les livres ?
MessagePosté: Mar 21 Fév 2012 20:36 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
J'ai reçu le mien ce matin ^_^
J'aime vraiment bien c'est confortable.
Oui le livres ainsi que les notes prises sont envoyées sur ton compte Amazon. Les pdf c'est pas trop mal dessus, j'ai mis Titeuf, ça se lit plutôt bien. (Bon c'est Titeuf, il y a pas beaucoup de texte, des BD comme Blake et Mortimer qui sont bien chargées en texte ça m’étonnerait qu'on arrive à bien lire)
L'écran est vraiment troublant, ça ressemble plus à un livre qu'un ordi. Mais la couleur n'est pas la même(je veux dire que l'écran n'est pas vraiment blanc). Mais on s'y fait bien et la lecture et confortable.
Le fait qu'il ne soit pas tactile est selon moi un plus, j'aime bien poser mes doigts sur le texte avec un écran tactile ça aurait vraiment été la galère. Les boutons sont bien faits et confortables à utiliser, sauf pour celui central. Qu'on utilise dans le fond pas tant que ça. On prend bien en main l'objet, vu qu'il est léger on peut lire avec une main sans être gêné par le poids. (j'dis ça pour les gros bouquins).
La connexion wifi pour l'utilisation que l'appareil en a est plutôt pas mal, les livres se téléchargent vite. Ils ont même intégré un navigateur (très accessoire).
Fin bref j'ai eu de bonnes premières impressions.

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com