Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 176 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, [7], 8, 9, 10 ... 12  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mer 23 Juil 2014 15:59 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Nov 2010
Messages: 709
Localisation: non merci je suis allergique
Toriko29 a écrit:
Sinon bah, je me suis fais battre par Coco l'asticot T_T Tu es un imbécile Vista, avoir donné 12 points à ce texte tu mérite d'être bannis du Cabinet.


J'ai transgressé le bon goût.

Image

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Jeu 24 Juil 2014 19:52 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1992
Ainsi la deuxième édition du CCE se finit. Et autant le dire tout de suite, avec 20 textes pour 17 tops, c'est un franc succès ! ^^

Pourtant, contrairement à ce qu'on aurait pu penser de prime abord, le thème de cette année n'était pas si facile. La transgression est large en théorie comme thématique, mais dans les faits, c'est assez difficile à mettre en oeuvre. Déjà parce qu'on ne comprend pas tous de la même façon ce qui relève de la transgression, et puis en conséquence parce qu'il faut fixer des règles à transgresser, qu'elles soient formelles ou plus compliqué, informelles. Et cela demande un soin tout particulier au traitement de la thématique, à la façon dont elle est exploitée. Surtout quand s'ajoute en plus la question de la forme et du fond. A rajouter par ailleurs une autre difficulté, qui n'est pas des moindres : jusqu'où peut-on aller dans l'exploitation de la transgression ? Savoir jauger la frontière, pour ne pas tomber dans l'incompréhension ou le rejet, ou même inversement pour ne pas être en-deçà de ce qui est jugé comme transgression. Tout un art pourrait-on dire...

Mais bon, il semblerait qu'auteurs comme lecteurs aient tenu bon (même si certains ont été encouragé à participer ^^).
Au niveau des points coup de cœur, avec 20 textes pour un top de 10, avec presque autant de participation que de textes, il y avait moins de chance pour qu'apparaisse une égalité. Aussi, ce n'est pas très étonnant que cela n'ait pas servi. Dans la pratique, il semble que les points coup de cœur aient été attribué en grande partie à la première place des tops respectifs (et on voit le top 3 avec le plus de points coup de cœur), et autrement pour diverses raisons (pour récompenser l'originalité ou l'idée de fond, pour compenser les moindre points d'un texte qu'on aurait aimé voir à égalité avec un autre).

Sinon, il semble y avoir eu un manque de temps pour faire les tops. Enfin, à voir ce que diront les participants et les non-participants (tant que c'est chaud, profitons-en. Les commentaires serviront pour la prochaine édition, où là on sera à froid).

Aryton a écrit:
(en parlant de ça, une seule édition par an c'est dommage. On pourrait en faire une d'hiver en plus de celle d'été, ça pourrait être sympa non ?)
Ce serait une idée. Il faudra voir avec les admins je pense (s'ils peuvent d'ailleurs se manifester pour voir si c'est envisageable ou pas).



Du coup, j'en profite maintenant pour féliciter Celeglin qui aura su faire aussi bien que le précédent organisateur, en se plantant dans le classement :p GG à toi pour l'organisation (je vois que tu as gardé certaines mises en forme ^^).
Et puis bien sûr, un applaudissement pour tous les participants qu'ils aient écrit un texte ou pas. D’ailleurs, si certains n'ont pas eu le temps de faire leurs commentaires, où qu'ils ont lu trop tard ou en après coup, n'hésitez pas à donner vos avis. Il n'est jamais trop tard ^^

vista a écrit:
(malgré des graphiques illisibles :D <-- Bha oui, 20 courbes qui s’entremêlent comme ci comme ça c'est trop pour moi ^^
Une légende ne serait pas de trop (titre du graphique, titre des axes, une phrase pour illustrer la lecture des graphiques).
Et des couleurs différentes aussi (enfin du mieux que tu puisses faire avec autant de participants).



Je suis bien surpris par les auteurs des textes. Aryton déjà où je me suis totalement gouré sur le pronostic de son texte et puis Solino, où là aussi je me suis vautré dans mon pronostic. Du coup, c'est une très bonne surprise.
Il y a aussi Dark Knight et ses deux textes (c'était possible ça !? OO), que je n'aurai pas su reconnaître (et je tenais pourtant à le déceler).
Pick n’impressionne toujours autant. Le texte de la dernière édition était tout aussi génial (et d'ailleurs, tu n'as toujours pas donné d'explication :Ace Oulala: ). Un gros coup de coeur pour celui-là aussi, même si dans les faits je ne lui en ai pas donné de points coup de cœur ^^'
Et puis dans le top 3, pas surpris de retrouver Froll et Bleeding. Les deux ont déjà montré de quoi ils étaient capables.
Il y aussi anto qui n'a finalement rien écrit. Coco l'asticot était de Takamari... Tant pis, je continuerai à t'attribuer cette nouvelle, na :p



Je demande une explication pour le texte de Celeglin dont je n'ai pas compris grand chose.
Et je ne serai pas contre une explication du texte illusions de Dark Knight, assez fastidieux à la compréhension (je pense avoir compris, mais je ne suis pas sûr).
Une explication sur le texte Ecriture de Pick de l'an dernier ne serait pas de refus.



Porito a écrit:
4) Un Fâcheux Flash: Le format assez massif m'a découragé au début, mais avec persévérance, j'ai découvert un texte ingénieux et intéressant. Le jeu de mot entre flash et fâcheux est très sympa!! Puis, j'adore ce genre de texte qui fait comme une sorte de boucle, inversion entre gardien et intrus. Très bonne oeuvre.
J'avoue ne pas avoir pu m'empêcher de mettre ce jeu de mot ^^
Sinon j'ai déjà donné des explications sur mon texte. Je ne rajouterai donc que ceci, format massif et peut-être lourd en effet. Ce serait un point à revoir si je devais recommencer.
En tout cas, content que cela t'ais plu.

Phénix Dragoon a écrit:
Parce que j'ai l'intime conviction que notre monde n'est pas exactement tel que nous le voyons, je suis sûr et certains qu'il est différent, mais que la seule chose qui nous empêche de le voir est parce que nous sommes tous fait pareil et que nous voyons tous la même chose o/
Justement non, je ne suis pas d'accord sur la fin. Nous ne voyons effectivement pas le monde tel qu'il est, nous serions d'ailleurs incapable de reconnaître le vrai du faux en ce que notre regard est biaisé — si toutefois il y avait un vrai et un faux. Et c'est justement par le fait que nous avons tous un regard différent, que nous créons autant de réalités, de mondes différents. Il n'y a pas une seule façon de voir les choses.

Celeglin a écrit:
J’ai un peu de mal quand même avec les deux dernière phrases. Le narrateur semble se jouer du lecteur.
Démasqué !!
Tu as vu juste concernant mon texte ^^



Encore bravo à tous, en espérant que la prochaine édition connaîtra autant voir plus de participation que celle-ci.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Ven 25 Juil 2014 12:27 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2011
Messages: 211
Localisation: Par ici
Yo!
Fin de ce CCE, qui m'a bien plus ! Je suis très content, grosse amélioration pour ma part en finissant 6ièm. Je visais le top 10, même si je n'étais pas sur de l'avoir quand j'ai vu certain texte. Surpris tout de même du classement final pour certain texte, mais finalement, je le trouve plutôt réaliste...

Bravo à Zedkam pour m'avoir démasquer directe ( en mode trop grillé d'ailleurs... ^^ Mes textes se reconnaissent tant que ça ? ^^ )

Sinon, merci à Enitu pour ces 12points ^^ Par contre pour le pronostics, c'était pas ça ! :p

Enitu a écrit:
Excellent ! J’ai beaucoup aimé. Tout un jeu autour de la transgression, de part et d’autre. Où la loi porte sur un détail, un pan, mais omet une autre dimension. Ici donc, la vie est la valeur suprême, et la mort à contrario, le pire des châtiments. Mais c’est ce qui fait que la torture, qui n’ôte pas la vie et n’en prolonge toutefois pas le confort de par la souffrance générée, devient ici la solution de sortie au dilemme présenté par la narratrice ! C’est intelligemment écrit je trouve. J’aime beaucoup le jeu comme je disais, autour de la transgression, où finalement ce n’est pas quelque chose d’unilatéral, mais un thème à échos, où plusieurs voies nous sont proposées, avec un cadre de confrontation. Je rajouterai en plus de cela que le style d’écriture me plaît beaucoup. C’est très accrocheur, il n’y a pas de détails vains et ça pose une ambiance certaine. Je crois en distinguer la patte d'ailleurs, pour mon plus grand plaisir.


En gros, c'est ça ce que j'ai voulu faire passer. Une histoire ou il y a plusieurs transgression, avec un univers, répressif ou la mort est chasser au loin... Après, créer la création de l'univers n'était peut être pas très explicite, ou en tout cas, peut être pas assez claire... Je ne savais pas vraiment comment faire pour dévelloper sans pour autant alourdir un texte qui se veux court...

Bref, si vous avez des conseille à me donner pour que j'améliore das le futur mes textes, je suis bon à prendre ! Je suis content d'avoir déjà progresser cette année, et d'avoir juste put faire un texte qui tienne plus ou moins la route ( et puis j'ai eu le temps de le paufiner, avec rien à faire pendant tout juin - vive le seconde- ^^ )

Bref, je repasserai sans doute pour répondre à d'éventuelle question, réponse, conseille ou je ne sais pas quoi, mais étant en vacances sans grande connexion internet, mais je pense répondre avant le 3...

En tout cas bravo à tout les participants !
Bravo à Celegin pour son organisation qui fut très bien à mon sens. Un bon travaille !
Merci au votant d'avoir... voté ! ^^

ps : Les coups de cœur n'ont pas été très significatif cette fois ci à cause du grand nombre de texte... Il faudrait donc penser à un autre moyen de départager certaine égalité.
pps : La classe le top 5 ! ( auquel j'échappe, ^^ ) Et bravo Porito !;)
ppps : Concernant le faite que voter offre un désavantage vous voulez faire quelque chose ?

_________________
Spoiler: Montrer
Pseudo habituelle : Hakido


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Ven 25 Juil 2014 22:44 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2014
Messages: 93
Bonsoir
Bon bas bravo à vous tous pour vos superbes textes et bravo aux 3 premiers.Il y a eu de bons textes et des mauvais ( le mien par exemple c'est normale je débute :( merci à toi phénix dragoon de m'avoir au moins données 5 points: très gentil de ta part) bon dans l'ensemble tous les écrits étaient bon merci beaucoup à l'année prochaine
Au revoir


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mar 29 Juil 2014 10:10 
60 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Nov 2004
Messages: 600
Bon, ba voilà la deuxième édition du CCE finie. Désolé du retard, je suis de retour de vacances.
Deuxième: c'est cool, c'est même super. Et contrairement aux autres, je m'y attendais, j'ai écrit ce texte plus pour gagner que pour écrire quelque chose qui me correspond. Je me suis beaucoup inspiré de l'édition précédente pour voir ce qui avait plu et qui pourrait plaire à nouveau. De cela j'en ai conclu deux points:
- Il fallait un texte simple, facilement compréhensible, mais sans être une énième reprise d'une scène trop commune.
- Il fallait une écriture efficace, rythmique, avec peu de description, ou alors une description dynamique qui s'encre dans l'action.
C'est autour de cela que j'ai écrit le guerrier tsan, je ne voulais surtout pas perdre tout le monde comme cela m'étais arrivé l'année dernière avec la poupée de porcelaine. Rien de compliqué, une action simple, beaucoup de description sur l'émotion du personnage principal plutôt que sur les décors ou autre. Peu de prénom (le guerrier, la belle, l'empereur, le bourreau, le cocul), je sais pas, ça donne une identification plus efficace quand on a que 10 000 mots, ça permet de pas se perdre dans les prénoms pour le lecteur, moi j'aime bien faire cela. D'aileurs il me semble que Porito était un peu dans le même principe avec son architecte. Quand à la description des combats, c'est quelque chose que je fais assez bien, je sais que c'est mon point fort, donc j'étais pas trop inquiet à ce niveau.
Par contre je m'attendais quand même à un petit quelque chose, un petit reproche sur ce texte mais non, tout le monde l'a à peu près apprécié sans relever ceci: il y'a quand même une forme de misogynie dedans, car je passe mon temps à dire que la belle a joué avec le guerrier, à cocufier son mari, et je l'a tue au milieu de texte assez rapidement, sans que personne ne s'en plaigne, on aurait pu voir cela comme une volonté de l'auteur de punir une certaine partie de la gente féminie. Et ce n'ai pas complètement faux, dès le départ j'ai eu envie de la faire passer comme tel, une fille qui joue avec les hommes. Allez savoir ce que cela révèle sur moi ^^

Pour ce qui est des autres textes, j'ai vu beaucoup d'originalité dans la forme: texte codé, morceau d'histoire sans lien entre elles, texte volontairement blindé de faute, ou très très court, ou simple provocation en nous balançant la définition du thème. Pour moi, c'est pas mon truc, à part le dernier texte (Wade Wilson contre les réplicants), qui m'a fait sourire, tous les autres je les ai ignoré durant mon classement. Je préfère le fond, toujours, avec une forme efficace et sobre.

Franchir ou ne pas franchir est le vainqueur logique, félicitation Porito. C'est le texte quand j'ai finit de le lire, je me suis dit que ce serait difficile de le battre, qu'il finirait surement premier, tout comme Déchirure m'avait fait la même impression l'année dernière. Ca va même plus loin car je me suis dit en le finissant que c'était le texte que j'aurais aimé écrire, surtout pour l'histoire, car l'intervention de l'auteur en deuxième apragraphe m'a un peu déçu. Du très bon sinon.

La conscience d'Arthem m'a étonné, je ne pensais pas le retrouver si haut, car même si il a vraiment quelque chose et qu'il est très bien écrit, je ne l'ai pas compris du tout. Et je n'aime pas ça, ça me donne l'impression d'être stupide après. Du coup je l'ai pas classé, mais j'aurais bien aimé avoir une explication.

Cui Bono: même pas lu. Beaucoup ont aimé cette petite transgression en forçant le lecteur à décoder le texte pour le lire: moi je suis une feignasse, si on me donne pas le produit tout chaud dans les mains je n'y fais pas attention. Du coup il est peut être très bon, je n'en sais rien.

Lucie ou rien: j'ai été très étonné de le retrouver si haut. Si de base il n'y a rien de mauvais dans le texte, l'inverse est vrai aussi. Le sujet est un peu déjà vu, l'écriture est un peu simple de je trouve, et même si j'aime beaucoup le fait que le héros sauve sa belle au lieu de l'humanité tout entière, j'ai eu du mal avec certaine parole et action durant ma lecture.

Aller simple: lui je l'aurais aimé plus haut, c'est quand même un très bon texte. Juste un peu de soucis avec les actions présentes et passés, car l'auteur passe de l'un à l'autre sans réelle transition ce qui donne l'action dure à suivre, et le twist de fin je ne l'ai pas compris (je ne l'ai pas encore relu, je le ferais peut être). Mais l'écrit est efficace, et j'aime beaucoup l'idée de base. Ca m'a un peu fait penser à l'interrogation de la chinoise dans cloud atlas.

Voilà pour le reste je n'ai pas grand chose à dire de plus que ce que j'ai déjà évoqué dans mon précédent message. J'ai été un peu déçu par les commentaires, personne n'a vraiment detesté de texte, tout le monde a été très mesuré dans ses propos, c'est bien, mais du coup peu de réaction, peu de réel partage de point de vue, ça aurait été cool, histoire de pimenter un peu ce concour.

Voilà, voilà.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Lun 25 Aoû 2014 20:39 
70 000 000 Berrys

Inscription: 27 Nov 2010
Messages: 662
Localisation: Aux enfers.
Me voilà enfin avec assez de temps devant moi pour répondre aux divers commentaires sur mon texte - et donc mieux expliquer ce dernier! -. Cela pourra peut-être, qui sait, relancer un peu les discussions sur le déroulement de CCE. Et dans le cas contraire, ce n'est pas franchement grave non plus, mais j'attendrais celui de l'an prochain. Car oui, une autre édition du CCE est inévitable. Avec une telle participation cette année, j'ose espérer que l'événement se fera encore plus populaire.
Spoiler: Montrer
zedka a écrit:
Enitu peut-être ? Ça me surprendrais pas. Mais sinon j'adore ! L'introduction, la chute, les personnages (l'architecte fou, le placide assistant), les petites touches d'humour noir et déjanté parci par-là, tout y est. La fin m'a particulièrement plu, personne ne peut transgresser se spropres règles, ses propres limites spirituelle. Je n’ai pas grand-chose àdire après trois jour de ccommentaires sans relâche, mais ça, c’était vraiment bien. Et au fait, à quelle heure "une noirceur à faire pleurer une luciole" ça existe comme expression ? XD


Je te remercie profondément!! Pour l'expression, elle m'est venue à l'esprit comme cela. Je trouvais qu'elle convenait très bien pour exagérer cette noirceur, et évidemment, je sais qu'elle est théoriquement impossible à réaliser, les lucioles s'effondrent rarement en larmes ^^

Chaosx a écrit:
Le vocabulaire est très riche avec des métaphores amusantes et très peu de fautes. Tes descriptions et ton contexte sont extraordinaires avec une intrigue fluide et remplie de suspense pour cette légende. Simple à comprendre, tu as introduit un humour inoubliable! Il y a quelques petits défauts comme la parenthèse inutile au début et le manque de description d’Harfang (gens, maisons, rues, palais, animaux, végétation, etc.). Chapeau bas! Une vraie perle tragicomique!

//

Autrefois, entre 2010 et 2012, le Cabinet d'écriture était en plein épanouissement avec un tas de projets prometteurs et de nouveaux bourrés de talents : Shanji21, Bleeding, Porito, Liam, Aryton, Sanjilopus, Silk, Phénix, azep, etc.
Dans ce temps, j'étais beaucoup plus optimiste pour l'avenir du Cabinet.

Après des années d'efforts, Porito se retrouve premier et au sommet de son art!


Je voulais ce récit davantage tragique que comique, mais il semble que je sois tombé dans le piège du "je comprends ce que j'écris mais j'ai du mal à le transmettre aux lecteurs". Merci cependant pour cette éloge!!
Je suis d'accord avec toi pour la parenthèse, une véritable erreur de ma part. Mais Harfang ne nécessitait pas de réelle description, ce n'était pas du tout l'intérêt de mon texte. A vrai dire, comme mentionné dans le "prologue", Harfang et l'immortalité, on s'en fiche un peu, ce ne sont que des prétextes pour illustrer l'histoire.

Oh, et c'est très flatteur de ta part, de m'inclure parmi les talentueux - et de me faire un tel compliment -. Pour peu, j'en deviendrais presque narcissique. Mille fois merci ^^ N'oublie pas de laisser sa chance au Cabinet d'écriture, son avenir n'est pas encore totalement noir.

Takekura a écrit:
Vraiment sympathoche, plutôt drôle, j'ai beaucoup aimé les personnages, les descriptions, les références, les figures de styles ("à faire pleurer des lucioles", entre autres). Non, vraiment très bon.


Merci beaucoup !! Bien qu'encore une fois, je suis navré que cela soit drôle. Notre génération doit être plutôt sadique, je pense.

Yuushi a écrit:
Entre le 6ème et le 3ème j'hésitais. J'essayais de faire le pour et le contre en me disant "tel texte a tel défaut", "tel texte a tel point positif", etc. Et puis j'ai relu Franchir, ou ne pas franchir, telle est la question et je me suis rappelé du truc qui m'avait majoritairement gêné. Mettre du Eddy Mitchell ou du Shakespeare dans un texte comme celui-ci avec cet univers ça colle pas du tout et personnellement ça me fait tiquer ^^'
Tout comme le fait de mettre des gros trucs en majuscule "ROMEO ROMEO" ou plein de "vite vite vite vite". Puis je passe le coup du "Il la pénètre profondément" fin bon le texte m'a beaucoup fait rire pour ces maladresses (quoi que c'était peut-être fait exprès) mais c'est aussi des trucs qui font que ça m'a gêné.

En tout cas le petit prologue m'a tout de suite mis dans le texte et il a beaucoup perdu vers la fin avec notamment les maladresses comme j'ai dis mais également que c'était moins intéressant, tout le blabla sur l'être humain a beau passer des épreuves il n'est pas capable de transgresser etc... Je trouve ça plus ou moins inutile (mais surtout plus) et ça rejoint parmi les défauts cités plus haut. Toutefois j'ai bien aimé l'intro et ça donnait envie donc 5 points c'est pas mal ^^


Ah, voilà enfin un commentaire qui me désapprouve - ce qui n'est pas plus mal, je peux voir mes erreurs et tenter de corriger le tir pour une prochaine fois -. Je peux d'or et déjà t'avouer que mes "maladresses" n'en sont absolument pas. Tu me reproches particulièrement les étrangetés que j'ai pu glisser dans mon texte. Oui, pourquoi ais-je ainsi commis la bourde de déformer le style à priori simplement fantastique de mon texte ?

Ces maladresses sont là pour donner au texte sa consistance et son sens. Tout d'abord, Eddy Mitchell et Shakespeare, c'est justement pour déranger le lecteur. Le faire se dire: "Tiens, mais il y a quelque-chose qui cloche chez cet architecte! Il est fou!". Je ne désirais pas le faire rire ou s'amuser des penchants de l'architecte, mais simplement l'horrifier ou lui faire ressentir du malaise. De même que les "vite vite vite vite". Je voulais gêner, et donc si cela t'a gêné, c'est parfait ^^
Quant aux majuscules, je suis navré si certaines personnes ne sont pas familières avec cela, mais je ressentais le besoin de mettre l'accent sur les paroles de l'architecte. De moduler ses mots. Pour lui, son Roméo est très important. Je ne pouvais pas le mettre au même niveau que les autres mots de la phrase. Cela aurait été comme changer la nature même du personnage. L'architecte hurle et ne hurle pas, il est tantôt excité, exalté, tantôt calme, scientifique, froid. L'architecte est vulgaire et il ne l'est pas, il est détraqué et curieusement ordonné à la fois. Il est difficile de définir pleinement le caractère d'un personnage dans un texte aussi court, mais j'ai tenté le coup. Je comprends que cela puisse rebuter un certain type de lecteurs, et je m'en excuse.

Pour finir, et là je pense que c'est juste une affaire de goût, sans tout mon blabla sur la transgression, il n'y aurait aucune base au texte et j'aurais probablement raté le thème, de loin. Tout texte a besoin d'une idée, d'une essence, et ce concept-là ne t'a pas apparemment pas plu. Mais je comprends, je comprends!

Vista a écrit:
Dat punchline, cette façon d'écrire j'accroche à fond, ce tragi-comique et cette chute très bien trouvé, on sent bien le côté archi décalé mais malgré tout presque réaliste, bref un texte parfaitement mené/controlé.


"Archi décalé mais malgré tout presque réaliste"! Voilà, parfaitement. Merci à toi, Vista ! Et je dois dire que je reste fan de ton humour et de ton "art", que je reconnais bien volontiers x)

solino a écrit:
Le style est très bien maitriser, car il arrive facilement à allier phrase et mot commun à d’autres métaphore excellente ( a faire pleurer une luciole, excellent ). Pour l’histoire, j’aime bien l’idée, et l’histoire est très bien amenée. Après peux être que la fin n’est pas assez claire mais en même tant le sujet n’est pas facilement explicable. Fait réfléchir en tout cas.


Mon expression sur les lucioles aura choqué beaucoup de monde, je crois ^^ Comme tu le pointes, je n'ai pas été assez clair sur la fin, mais je préfère généralement laisser le lecteur réfléchir lui-même sur les sens des phrases. Et puis, j'approchais de la limite fatidique du nombre de caractères autorisé. Merci beaucoup !

Enitu a écrit:
J'ai bien apprécié la chute, avec le mur et le dilemme que représentait la ligne. Le personnage principal est bien loufoque et est par conséquent plaisant.


Tu n'as pas réellement dit grand chose de mon texte, Enitu, et j'en suis grandement déçu. Surtout que ton silence est inquiétant. Même dans ton dernier post - ou tu reviens sur le CCE dans son entier -, tu n'as pas mentionné mon récit, ni fait de commentaires à propos de ma victoire. Je ne sais comment traduire cela et j'aimerais davantage connaître ton impression. Il ne faut pas avoir peur d'être critique, comme le dit si bien Froll ! Si ton silence se prolonge, j'imagine que c'est parce que mon texte n'a rien de particulier, et que tu es surpris qu'il soit arrivé premier (enfin, tu n'es pas le seul ^^). C'est tout de même toi qui désirait me voir participer cette année !

Phénix Dragoon a écrit:
Le texte qui m'a certainement le plus touché, car il aborde une thématique plutôt dure en fait. Très poétique dans le début, ça baisse un poil dans la poésie pour laisser place au texte pure. Mais c'était malgré tout une histoire plutôt passionnante à lire, qui je pense a fait l'objet d'une réflexion poussée sur les limites humaines. Bien joué.


Je te remercie, et effectivement, j'estime que c'est bien joué de ma part si je suis parvenu à te toucher. Petite satisfaction personnelle! Je ne dirais pas que j'ai tant que cela réfléchi sur les limites humaines, mais, dans l'ensemble, c'est un peu le cas. Après tout, il est toujours difficile de franchir la ligne, lorsque depuis tout petit, tu as été formaté dans une voie et pas dans l'autre. Impossible pour toi de changer de voie, de renier ce qui a fait de toi ce que tu es. Bien que certains y parviennent - ce qu'attends désespérément notre architecte -.

Celeglin a écrit:
Gros texte. Il fait clairement parti de ceux qui m’ont le plus marqué dans mes lectures pour ce concours. L’histoire est envoutante et malgré la longueur du texte, ça se lit tout seul.
Un humour bien géré, une bonne gouaille. C’est vraiment la nouvelle bien maîtrisée de bout en bout.


WAAAAH !! J'ai marqué Celeglin !! Je peux mourir en paix. Mais avant cela, grand merci !!

Pickloc'N a écrit:
C’est génialement raconté. Du début jusqu’à la fin je me suis pris au jeu ! Déjà parce qu’il y a le suspense de savoir qui est ce Roméo puis s’il sera capable de franchir la ligne. Le tour de force réside dans la transformation d’une barrière physique en une autre intégralement psychique, ce que j’ai grandement apprécié. Donc chapeau bas pour la conclusion. Non pas que l’idée de transgression spirituelle soit originale, mais la manière dont elle est amenée et le style de l’auteur permet de la redécouvrir dans un tout autre registre qui lui est singulier.


Je ne sais que dire à part merci, ton commentaire me semble complet, je n'ai quasiment rien à rajouter! Donc simplement merci !!

Froll a écrit:
Pourquoi cette fichue intervention de l’auteur au beau milieu du texte!!! c’est ça qu’on appel “briser le 4ème mur”?? J’étais tellement dedans que sur le coup j’ai failli arrêter de lire. Et puis j’ai continué. Et ce texte m’a fait un cadeau: il a crée une véritable image mentale de la scène parfaitement détaillée dans mon esprit, et cela ne m’arrive pas souvent. Il m’a fait penser à une bande dessinée: “la tour” de la série “les cités obscures”. Cela me suffit à le mettre premier de mon classement.

//

Franchir ou ne pas franchir est le vainqueur logique, félicitation Porito. C'est le texte quand j'ai finit de le lire, je me suis dit que ce serait difficile de le battre, qu'il finirait surement premier, tout comme Déchirure m'avait fait la même impression l'année dernière. Ca va même plus loin car je me suis dit en le finissant que c'était le texte que j'aurais aimé écrire, surtout pour l'histoire, car l'intervention de l'auteur en deuxième apragraphe m'a un peu déçu. Du très bon sinon.


Tu as raison, c'était stupide de ma part d'inclure ce passage. J'étais tellement à fond dans mon texte, qu'à force de l'écrire au feeling, j'ai fini par me laisser trop emporter. Une erreur que j'aurais dû couper au montage. Merci de tes congratulations, cela m'a fait énormément plaisir! Il est effectivement dommage que j'ai gâchée l'immersion de mon texte par cette intervention irréfléchie et qui n'apporte rien au style. Peut-être était-ce surtout pour renforcer l'idée de ''conte'' qui s'en dégageait... Oh, et de même, j'aurais aimé écrire un texte aussi réussi que le tien. Je pense toujours que c'est le tien qui méritait le plus d'honneur.

anto a écrit:
Pas fan du tout des grandes questions et de l'intervention de l'auteur, mais à part ça c'était plutôt prenant.


Fichue intervention, dit donc! C'est réellement le seul élément de mon texte que je regrette. Par contre, les grandes questions, je les assume totalement. Sans elles, mon récit ne voudrait pas dire la même chose, et serait par conséquent aussi vide et inutile qu'une bulle de savon.

Toriko29 a écrit:
Et Porito en number one. Je suis heureux pour toi. Au début du concours je me disais pas que tu étais l'auteur de ce texte, je n'ai vus aucune avec "é" et "è". Mais maintenant que j'y penses, tu as l'habitude de mettre fin à tes persos(principaux comme secondaires) de manière cruel. Aussi l'architecte me fait légèrement penser à Cello. Tout deux ne peuvent s'empêcher de faire des allusions à l'art qu'ils aiment: le théâtre et la musique.

Et là je vais te demander une chose: quand le prochain chapitre sort? Ou a tu fais grande pause pour pouvoir sortir deux chapitres avec une petite intervalle de sortie? Car je sens que je vais devenir dépressif, mais heureusement qu'il y a ToG.


Mon fan N°1 - il me semble -, sache que je ne voulais pas être reconnu, donc j'ai fait mon possible pour dissimuler les possibles ressemblances accidentelles. Bien sûr, je n'ai pas changé mon style d'écriture ni la façon dont je pense en rédigeant, mais les "é" et "è" ont disparu. Heureusement que tu te rattrape en reconnaissant mon penchant pour la cruauté!
Quant aux chapitres de ma fiction, cela n'a rien à voir avec le sujet principal de ce topic, mais je peux te dire que je fais une grande pause indéterminée. Je n'ai pas vraiment le temps pour quoi que ce soit en ce moment. La prochaine fois, envoie-moi un message au lieu de flooder ^^


Voilà, je crois que j'ai fait un peu le tour. J'espère avoir répondu à tout ceux qui désiraient une réponse, et avoir assez aidé à cerner "Franchir ou ne pas franchir, telle est la question". Je ne remercierais jamais assez ceux qui m'ont congratulés, et bien sûr, encore une fois bravo à tous !!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mer 3 Sep 2014 00:10 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Fév 2009
Messages: 988
Localisation: Au fond de ton regard.
Bon allez ! Un gros mois est passé, j'ai pu me vider un peu la tête avec le CCE, penser à autre chose et je peux y revenir tranquillement !

Bon et bien globalement j'ai bien aimé organisé le concours, surtout avec des textes de très bonne qualité. Bon après du côté de l'organisation c'est toujours un peu stressant. Trouver un thème qu'on espère suffisamment affirmé pour qu'il serve de point commun à tous les textes et en même temps qu'il ne soit pas trop restrictif pour permettre de la diversité dans les textes proposés. Et puis la petite pression de pas se foirer en comptant les points ! Je n'oublierai pas non plus les questions du genre "Est ce que j'ai le droit de proposer deux textes de Dark Knight ? " Ou Pickloc'N qui me propose un texte entièrement codé ! Sans parler d'autres questions auxquelles je n'avais pas de réponses prévues !

Dans mon bilan je parlerai de la limite du système des points coup de coeur. Trop de textes finalement pour qu'ils aient un intérêt. Mais l'idée est à mettre de côté si un jour on se retrouve avec peu de textes proposés.
Sinon y a eu aussi un peu l'échec des paris sur les auteurs. Tous n'ont pas joué le jeu, et de manière assez inégale dans la présentation. Si l'idée est sympa, je pense qu'il vaut mieux demander à un tiers de tenir les comptes, c'était un peu lourd pour moi en tout cas et je l'ai pas fait. Même si j'ai bien aimé ceux qui ont tenté de relever le défi pour leur gloire personnel !


Concernant mon texte, avant de répondre à vos remarques je vais expliquer comment je l'ai conçu. C'est un peu la fusion de deux idées que j'avais envie d'écrire et ça n'a pas marché. La première était de créer un personnage suffisamment mal dans sa peau, mais qu'il se décrive comme à la 3ème personne jusqu'au moment où il prend conscience que l'autre c'est lui et qu'il fasse la transgression du suicide. (bon j'entrerai pas dans le débat de cette transgression ou le fait que a n'en soit pas une (comme j'ai pu avoir avec certains du forum). La deuxième partie est entièrement inspirée voir totalement repompée (?) d'une nouvelle de Neil Gaiman : Les autres dont il y a une lecture de 10 minutes ici. J'avais adoré lorsque je l'avais lue il y a quelques années, et j'ai depuis toujours voulu écrire quelque chose de similaire.

Ce que raconte mon texte c'est qu'après la transgression du suicide, mon personnage se retrouve dans une pièce avec une allure démoniaque où il se fait d'abord torturer physiquement (torture est une transgression de l'intégrité du corps) avant de le torturer psychologiquement (notamment avec l'échos au miroir du début) qui est aussi une transgression de son moi. Il se décompose son identité.
Enfin la conclusion que tous n'ont pas compris, mais je m'y suis très mal pris, il accueille un individu. Cet individu est lui même. Le personnage qui s'est torturé dans la vie par sa depression et son suicide se retrouve dans l'au delà pour se torturer encore. Et il ne s'en rend compte qu'à la fin. Un peu la morale de mon histoire c'est que mon personnage est son propre bourreau.

En tout cas je suis content de l'avoir écrit, même si c'était maladroit, je vais pouvoir tenter des trucs plus joyeux pour la prochaine fois =D

Porito a écrit:
Onanisme d’un yaourt de fruits: C'est un texte extrêmement bien écrit, je ne prétends pas le contraire, mais honnêtement, je n'ai pas compris et je n'ai pas réussi à interpréter, contrairement à la Conscience d'Arthem ou un Fâcheux Flash. C'est... étrange. Je ne peux pas lui donner des points, alors qu'il dégage une belle puissance littéraire, et cela, c'est vraiment dommage. J'espère que l'auteur expliquera tout cela. Je le félicite pour la scène de l'épluchure, tout de même.


Voilà voilà j'ai un peu tout expliqué juste au dessus, mais merci pour les compliments quand même ! Je m'y suis mal pris. Je me suis plusse fait bouffer par mon texte et il m'a échappé.

Solino a écrit:
Onanisme d’un yaourt de fruit : Très spécial, assez bien écrit, sa passe. Concernant le scénario, j’ai du mal a m’y retrouver comme pas mal de gens. Je me demande juste se qu’il se passera après que le personnage transformer aura finit sa besogne e avec l’ancien personne ( qui vas être découpé ). Donc 0 point. Encore pas loin du top ! ^^


Merci aussi pour le compliment. En fait le personnage rejoint sa propre victime au bout d'un moment. La victime devient son propre bourreau et le bourreau et bien il est déjà vidé de sa propre existence, de sa propre vie quand sa victime est à bout. Ouais c'est spécial :D

Enitu a écrit:
Onanisme d’un yaourt de fruits
Ayant lu le texte tout en ignorant ce que signifiait onanisme, je suis passé la première à côté du texte. Les fois suivantes ne furent cependant guère mieux car je n’ai pas compris où était la transgression. De ce que j’ai compris, le mec s’auto-mutile en se prenant pour quelqu’un d’autre. En l’occurrence le diable. Mais où est la transgression ? Je passe à côté de quelque chose… A voir si un commentaire m’éclaire, auquel cas cette nouvelle restera hors top.


Alors pour l'explication de la transgression je l'ai expliquée plus haut.
Pour le choix du titre et bien c'est un peu en soit une transgression. Il a été pris un peu au hasard. Mais malgré tout je peux le rattacher au texte. L'onanisme c'est un synonyme de la masturbation. Dans ce cas il s'agit d'une masturbation intellectuelle où la personne à force de se complaire dans ses pensées négatives fini par exploser. Et le yaourt de fruit et bien, c'est le personnage qui est un pot de yaourt une enveloppe dure mais le contenu complétement liquide et qui peut se vider. Et les fruits ? Bah je sais pas trop. Enfin voilà le titre est un peu foireux, mais je savais pas quoi donner pour mon texte et celui là sonnait bien quand même ! :D

Froll a écrit:
Je n’ai pas compris la première parti, mais j’ai bien aimé la seconde. Le coté morbide de cette seconde partie m’a beaucoup plu, ainsi que cette idée d’éternel recommencement.

Je suis content que tu ais compris la deuxième partie ! C'était probablement la moins clair des deux ! La première c'est vraiment une partie pour montrer la perte d'identité de mon personnage entre son soi et son moi.

anto a écrit:
. Onanisme d'un yaourt aux fruits
C'est complètement glauque, j'aime pas du tout ce genre d'ambiances. Après sinon j'ai rien à redire, c'est fluide, l'écriture est soignée ... c'est très bien. Mais je déteste les ambiances glauques ... voilà tout !

Et moi j'aime pas les rappeurs :p Merci quand même pour les compliments !

zedka a écrit:
Euuh... D'accord...? Il est le premier texte que j'ai lu, (le titre oblige), mais dis-moi, a quel moment dans ton texte figure la masturbation d'un yaourt au fruits ? Je crois ton texte va remporter le Prix Annuel du Titre le Plus Chelou ainsi que le Grand Prix du Titre Hors-Sujet à l'unanimité. Sinon, c'est... Bizarre. Au début, un shcéma plutôt classique, un mec malheureux qui pense au suicide, qui essaie de s'en défaire mais n'arrive pas, etc. Puis au moment où il se suicide ça part en testicule, un diable vient le torturer de manière très atroce et très explicite (là, c'est de la violence gratuite, j'ai pas trop compris), pour qu'il devienneun diable à son tour et qu'il torture tous les gentils petits suicidaires qui deviendront eux aussi des diables tortionnaires ? Euh... Je crois qu'il a une chance dans le Prix Estival du Texte le Plus Chelou, catégorie Sadisme ou Glauque. Nan, sérieusement, si j'avais bien aimé en voyant le titre, puis l'intro, c'est beaucoup trop n'importe quoi à mon goût. J'ai sûrement dû louper quelque chose, mais tout de même, aucun point pour toi.

Ouais mon texte part un peu trop dans tous les sens, il manque de lien ou de trucs pour bien éclaircir certaines passerelles qui permettent de le comprendre. Pour le titre, je suis content qu'il ait eu son petit effet mine de rien !

Chaosx a écrit:
Le texte a eu un très bon départ avec la description sur le mal-être du personnage, très palpable au niveau de l’émotion. Hélas, cela s’est gâté dès le milieu quand l’action a accéléré. Les descriptions n’étaient plus assez nombreuses et vives pour faire susciter des émotions chez le lecteur.

Oui j'ai eu peur de pas tenir la distance pour le nombre de caractères du coup j'ai un peu expédié la seconde partie qui aurait pu permettre de faire plus de liens avec la première (j'avais déjà eu ce problème l'an dernier il me semble)

Takekura a écrit:
Si le classement entre les quatrième, troisième et deuxième position a été dur, j'étais certain de ma décision quant au premier. C'est ce récit qui m'a fait la plus forte impression, qui m'a le plus ému. Gros gg.

Merci ! Mon texte n'est pas parfait, mais j'essaye toujours de faire passer un maximum d'émotions dans ceux ci, je suis content qu'il t'ai touché :)

Yuushi a écrit:
Une nouvelle fois, "What da fuck this title?". Et je l'avais déjà dit l'année passée mais les trucs gore, sadiques et j'en passe tout ce qu'on pourrait dire pour qualifier ce texte c'est vraiment très peu pour moi. Le début commençait sur des bonnes bases on va dire pourtant, ça accrochait puis ça part en sucette total et ça devient n'importe quoi, plus d'histoire, que de la description gratuite et de plus dans un genre qui me déplaît, je ne pouvais donc que le mettre hors classement. (Je sais bien qu'en règle générale c'est Dark Knight qui aime bien faire les histoires comme ça je ne sais pas s'il a participé cette année mais je lui avais déjà fait la même reproche l'année dernière donc XD)

Bon l'année dernière t'avais dit que t'aurai pu écrire mon texte, cette année c'est tout l'inverse ! Bon allez promis le prochain sera pas aussi gore :kiss: :kiss:

vista a écrit:
Bof, j'aime l'idée encore une fois mais ça ne m'atteint pas des masses, pas fana de la gratuité de la fin mais globalement ça se laisse lire.

Pof pof tranquille, bon je ferai mieux la prochaine fois ! :D

Et en parlant de prochaine fois, merci à tous de m'avoir lu, même si vos n'avez pas aimé ! Et je reviendrai bien vite vous embeter avec mes mots dans le prochain CCE !

_________________
Image
Nous sommes de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Lun 1 Juin 2015 18:29 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Sep 2012
Messages: 51
Bonjour à tous jeunes bambins courant dans les douces prairies de la littérature !


Que vous soyez simples lecteurs ou écrivains en herbe je suis heureuse de vous présenter la 3ème édition du Concours du Cabinet d’Ecriture (CCE pour les intimes) en espérant que celle-ci vous plaise et comble vos attentes !

3ème Edition du CCE :


Ainsi le thème de cette année sera : Etre femme

Les quelques petites règles et remarques :
  • L’inscription se fait à la réception de votre texte sur ma boîte mp (soit à foul’bazarre)
  • Aucun texte ne doit être posté sur le topic
  • Vous pouvez aussi bien faire votre texte individuellement ou en duo
  • Cependant vous ne pourrez envoyer qu’un seul texte, c’est-à-dire si vous participez en duo vous ne pourrez pas aussi envoyer un texte en individuel
  • Votre texte doit préférentiellement posséder un titre, dans le cas contraire les premiers mots qui le constituent lui serviront de titre
  • La BD n’est pas autorisée
  • La taille du texte ne doit pas dépasser plus de 10 000 caractères (espaces non compris - la marge de dépassement est de 10%) pour aide : http://fr.counterwords.com/
  • N’importe quel membre peut donner son classement (donc participants et non-participants)
  • Le classement se fait de 1 à 10 (en espérant qu'il y ait assez de textes), un nombre de points déterminé (de la première place à la dernière : 12pts, 10pts, 8pts, 7pts, 6pts, 5pts, 4pts, 3pts, 2pts, 1pt)
  • Il est interdit de voter pour son propre texte
  • Vous disposerez de deux coups de cœur que vous attribuerez à deux textes souhaités (il est impossible que vous cumuliez les deux pour un seul texte), ils serviront uniquement à départager les égalités
  • Les auteurs resteront anonymes jusqu’aux résultats et aucun système de pari ne sera organisé (libre cependant à vous d’attribuer un texte à un auteur)
  • Les auteurs se verront attribuer des points bonus s’ils postent un classement afin de compenser la perte de points due à ceux qui ne le font pas mais aussi leur effort de participation tout au long de l’événement ; soit 2 points pour un simple classement et 6 points pour classement accompagné de commentaires

A chaque édition sa nouveauté, cette année seront donc organisés des minis concours pour vous distraire aussi bien public qu’écrivains lors de la phase d’inscription/écriture, garder une activité sur le topic, mais aussi pour peut-être donné envie à certains de participer à l’événement !

Tout d’abord la participation n’est pas obligatoire pour ceux participant à l’événement principal, de même que vous pouvez participer à ces minis concours sans participer au concours principal. Il y aura 3 minis concours mais vous n’êtes pas obligés de participer à tous. Les textes seront anonymes cependant la liste des participants sera disponible afin d’effectuer des paris (il vous faut donc envoyer vos textes par mp en indiquant bien à quel thème ils correspondent). Le meilleur parieur se verra attribuer une récompense cool à savoir un bisou ? un dessin ? une blague carambar ? … ? Vous disposerez des deux premières semaines pour écrire ces textes. Ensuite chaque semaine se verra révéler les textes correspondant à un thème. Vous pourrez alors effectuer vos paris mais aussi un petit top 3 histoire de voir vos textes préférés. Chaque texte devra faire moins de 200 mots et n’aura pas de titre. Le but de ces textes étant un ton décalé, de l’humour, de la surprise,…

Les 3 thèmes sont donc :
  • Avoir la main verte
  • La mousse
  • Conte, comte, compte


Le planning :
1ère phase : du 1er juin au 14 juin : lancement du concours avec révélation du thème, début des inscriptions/écritures, phase d’écriture des minis concours
2ème phase : du 15 juin au 5 juillet : suite des inscriptions/écritures, révélation chaque semaine des textes d’un thème des minis concours
3ème phase : du 6 juillet au 2 août : phase de votes et paris pour le concours principal mais aussi pour les minis concours
4ème phase : du 3 août au 3 août : phase des résultats

En espérant que tout ceci soit clair :) sinon je vous invite à poser vos questions sur ce sujet

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mar 9 Juin 2015 22:32 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Sep 2012
Messages: 51
Petit rappel


Il vous reste moins d'une semaine pour proposer vos textes pour les minis concours ! et encore pas mal de temps pour le principal (plus ou moins un mois)

Hop hop hop, on se dépêche et on s'y met !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Dim 14 Juin 2015 11:54 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Sep 2012
Messages: 51
DERNIER JOUR POUR PROPOSER VOS MINIS TEXTES


les minis textes seront donc révélés au cours des 3 semaines suivantes soit :
  • la première semaine : les textes du thème "avoir la main verte"
  • la seconde semaine : les textes du thème "mousse"
  • la troisième semaine : les textes du thème "Conte, comte, compte"
Pour chaque thème sera fourni les textes ainsi que la liste des participants afin que vous puissiez préparer vos associations en avance car la phase où vous ferez vos suggestions sera en même temps que vos classements pour le thème principal.

Ps : je serai laxiste sur les retards pour les minis thèmes "mousse" et "Conte, Comte, Compte" n'étant pas révélés immédiatement.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mar 16 Juin 2015 15:26 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Sep 2012
Messages: 51
Nous voici donc au moment de la révélation de la première partie des minis textes :


"Avoir la main verte"


Ainsi pour "avoir la main verte" nous avons pour participants :
  • Celeglin
  • Dark Knight
  • Porito
  • solino
  • Triplem
  • vista


Petit rappel, le but de ces minis textes est l'amusement et la distraction durant l'épreuve principal, je vous invite tous donc à préparer un petit top 3 ainsi que vos paris sur qui-a-écrit-quoi et à participer pour les deux autres minis concours où je garde les inscriptions ouvertes ! Pour ceux ayant proposé un texte je vous invite par contre à envoyer vos paris par mp pour raison évidente (ps : je m'excuse du léger retard)

Et voici les textes :

Texte n°1 :
Spoiler: Montrer
Sa main était verte. Pas bleue. Pas Jaune. Ces couleurs-là, il les réservait à Robert (bleue) et Jon (Jaune). Non verte. Et il aimait bien ça. C’était une longue tradition, de père en fils, la main verte tu auras. Et ne t’avise pas t’acoquiner avec ses grands diables de main violette ! Comme si il allait un jour le faire… Quoi que ce n’est pas comme si il n’avait jamais été une fois ou deux avec Gary et Joie au dans le terreau mais… Il les avait planté la ! Et était retourné dans le jardin.


Texte n°2 :
Spoiler: Montrer
Autrefois, j’avais la main verte. J’avais tellement la main verte qu’elle a fini par mûrir et virer au rouge. Je m’en serais mordu les doigts. Lorsque j’ai constaté que le fruit de mon expérience était plus mûr que moi-même, je me suis dit que je risquais de bientôt passer la main, d’être forcé à me mettre au vert. J’ai vu rouge, et j’ai cueilli la première occasion pour jeter cette paume de discorde et la mettre au panier.

D’abord content d’avoir les mains libres, j’ai immédiatement regretté d’avoir mordu la main qui m’avait nourri durant si longtemps. J’ai récupéré une pousse de seconde main, pour récupérer ma main-d’œuvre. Ce bourgeon était certes différent, mais j’espérais me faire la main. Je croyais que la guérison était juste l’ente, mais rien à faire : la greffe ne prend tout simplement pas.

Je suis vert d’avoir perdu la main.


Texte n°3 :
Spoiler: Montrer
« Quel beau jardin ! Myrddin vous êtes un vrai génie !
- Non mon cher , mais je suis bien instruit par les arbres.
- Ah un Dru Weid alors ! Voilà qui ne m’étonne guère ! Vous autres êtes bien connus pour vos dons sur la Nature. Mais regardez-moi ça ! Je n’ai jamais vu d’arbres pousser de si belle manière ! Comment faite vous pour qu’ils forment des arches autour du chemin ? Et là ces fleurs … des rhododendrons, comment se fait-il qu’ils aient une couleur aussi chatoyante ? On jurerait qu’ils sont en feu !
- Je ne fais pas grand-chose de spécial, je leur parle de temps à autres et j’en prends grand soin. Mais vous êtes là mon brave Comte, c’est bien pour voir si j’ai encore quelques graines de Malhornes ?
- Oui nous avons besoin d’un symbole fort, et quoi de mieux qu’un arbre revenu des légendes pour marquer notre Comté dans l’histoire du Royaume ?
- Je vais voir ce que je peux faire pour vous, mais rien n’est sûr. »
Et c’est ainsi que discutèrent en un matin printanier le sage Myrddin et le Comte Blaidd sur le parterre de mousse d’Ewyn Ysgafn.


Texte n°4 :
Spoiler: Montrer
Adrien toucha une pouletiquette animose condriaque, sa main devint verte, il se mit à cracher du sang, des spasmes lui transperça le corps, des cloques verdâtres lui sortit sur les doigts, Adrien commença à se faire dessus, il n'avait clairement plus le contrôle de son corps, son cuir chevelu fondit sous la chaleur de sa peau qui avoisinait les 2000 degrés Celsius, ses yeux subitement explosèrent, on entendit ses os craquer un par un et Adrien vomit un poumon.

"Ho le con" s'écria Ricardo, "c'est sur que si il touche une pouletiquette animose condriaque il prend cher", Ricardo trébucha et toucha une pouletiquette animose condriaque, sa main devint verte, il se mit à cracher du sang, des spasmes lui transperça le corps, des cloques verdâtres lui sortit sur les doigts, Ricardo commença à se faire dessus, il n'avait clairement plus le contrôle de son corps, son cuir chevelu fondit sous la chaleur de sa peau qui avoisinait les 2000 degrés Celsius, ses yeux subitement explosèrent, on entendit ses os craquer un par un et Ricardo vomit un poumon.

Il faut toujours mettre les pouletiquette animose condriaque sous cellophane, telle est la morale de l'histoire !
Bious.


Texte n°5 :
Spoiler: Montrer
Les mains sont habiles. Précises. Presque Divines. Elles vont et viennent le long de la vie, entraînant la masse inanimée qui se soumet volontairement à elles.

Soudain, c'est l'énervement aussi incompréhensible que mystérieux. La manœuvre n'est plus bonne, la masse moins soumise. Le résultat pue le chaos. La défaite. L’échec.

C’est rapidement l'heure de l'acharnement. Les mains s'agitent en tout sens, nerveuses et remplies de spasme colérique : la masse tente de s'échapper, de s'émanciper, de retrouver sa liberté malgré tous ses efforts divins. C’est non seulement injuste mais aussi dégoûtant. La masse veut rester ce qu'elle est : une masse inerte.

La résignation s'en prend violemment à l'acharnement. Elle la maltraite, la tord et la brise, définitivement pour aujourd'hui.

- Docteur, vous avez fait ce que vous avez pu. Ne vous en voulez pas.
- un de plus à rejoindre les plantes... Il était si jeune...
- c'est la vie, docteur. Tout aussi indomptable que magnifique. Ne vous inquiétez pas. Le service qui l'attend a la main verte. Ils s'occuperont bien de lui.
- je l'espère. Vous faites quelque chose ce soir, Caroline ?
- pas spécialement.
- sortons boire un verre. Il fait chaud comme dans une serre ici.


Texte n°6 :
Spoiler: Montrer
Salut ! Moi, c'est Harry.

Théoriquement, je suis un traître à la race humaine, une Main Verte. C'est pas si simple. Je vais être honnête avec vous : ce n'est pas de ma faute si, un beau matin, la plupart des végétaux ont eu la chouette idée de se spécialiser dans la tuerie. Un bégonia vous assassine, et vous allez directement vous plaindre au jardinier ? C'est de la mauvaise foi. Faites le procès de ce baobab qui fait exprès de s'abattre sur vous, ou celui du lierre insidieux ayant joyeusement brisé votre carotide. Mais pas le mien !

C'est Margot. C'est elle qui m'a inspiré à faire pousser des roses, pour pouvoir les lui offrir. Je suis davantage fleur bleue que Main Verte. Margot n'est plus là - avalée par un navet géant, mais c'est sans importance - et il ne me reste que ces roses. Elles ont des épines capables d'éventrer un tank, certes. Elles tuent tout ce qui bouge, sauf moi, certes. Je comprends toute l'horreur de ce qu'elles sont.

Mais j'aime mes roses. A mes yeux, cela suffit à me justifier. Fichez le camps de mon jardin.

_________________
Image


Dernière édition par foul'bazarre le Mar 16 Juin 2015 17:36, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mar 16 Juin 2015 16:27 
85 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Nov 2011
Messages: 742
Localisation: Oh mon dieu, ILS m'ont retrouvé!
Texte 1: j'ai pas exactement compris où il voulait en venir, mais ça reste rigolo pour un texte de cette taille.

Texte 2: typiquement (trop typiquement) le genre de texte dont aurait pu s'attendre pour les mini-concours. Et il a beau être bien réalisé, il est beaucoup trop dense pour être réellement appréciable. J'étais à ça de le mettre dans le podium.

Texte 3: à part quelques erreurs de ponctuation, le texte est plaisant à lire. Et les trois thèmes sont réunis facilement, mais en clin d’œil assez subtil.

Texte 4: texte qui aurait pu être plaisant si son auteur savait ce qu'est une phrase correcte.

Texte 5: le thème t'a donc fait penser aux légumes o_O Bon texte, malgré les majuscules mal réparties et l'éloignement (apparent) au thème.

Texte 6: encore un psychopathe aux commandes D= Mais un bon psychopathe =D


Pour le classement, ce sera:

1: Texte 5
2: Texte 6
3: Texte 3

_________________
Image


Dernière édition par Triplem le Mar 16 Juin 2015 17:40, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mar 16 Juin 2015 17:17 
60 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Nov 2004
Messages: 600
Texte 1: Intéressant, quelques tournures de phrase que je n'ai pas compris néanmoins. Donne envie d'en savoir plus.

Texte 2: Jeux de mots intéressants mais c'est pas mon truc.

Texte 3: texte un peu convenu, un peu facile comparé aux autres.

Texte 4: Y'a de l'audace, mais les phrases sont lourdes quand même.

Texte 5: Bien écrit, sympas, peut être pas le type d'écrit le plus évidence pour ces textes courts.

Texte 6: Intéressant aussi, donne envie d'en savoir un peu plus, avec un soupçons d'audace dans la narration.

Top 3:
1er: texte 6
2eme: texte 5
3eme: texte 1

Paris (sans conviction):
texte 1: Celeglin
texte 2: Solino
texte 3: Dark Knight
texte 4: Vista
texte 5: Porito
texte 6: Triplem


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mar 16 Juin 2015 18:32 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Sep 2012
Messages: 51
Petit changement


Bon, bon, bon il me semblait avoir marqué que les tops et paris seraient à faire en même temps que le classement du thème principal mais devant tant de participation et d'engouement de la part de certains je m'efface et vous laisse faire tout ça quand vous voulez ! (enfin ça veut dire a partir de maintenant jusqu'au 2 août) et je le rappelle bien ici les paris de ceux ayant écrit un texte seront à m'envoyer par mp !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture (CCE)
MessagePosté: Mar 16 Juin 2015 18:35 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1332
Localisation: Dans tes rêves.
Voici mon classement.

Les textes exclus du palmarès.

Position VI - Texte 1 : Je ne l'ai pas aimé. Trop court et incompréhensible, il m'a déçu!

Position V - Texte 4 : Je trouve qu'il n'a pas bien respecté le thème du tout. Les phrases sont mal faites et rendent le texte difficile.

Position IV - Texte 5 : Ça a été un choix difficile puisque le début a été impeccable et intéressant, mais les conversations maladroites à la fin ont gâché l'œuvre.


Les textes inclus dans le palmarès:

Position III - Texte 2 : Chapeau bas pour les jeux de mots! Le texte est fascinant!

Position II - Texte 3 : Un texte plus fantastique qui rejoint mon univers. La forme est impeccable.

Position I - Texte 6 : Voici le grand gagnant de sa catégorie. Comique avec des métaphores bizarres de plantes, il se détache vraiment des autres textes.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 176 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, [7], 8, 9, 10 ... 12  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com