Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: [Fic] Le monde des Atlantes
MessagePosté: Lun 4 Nov 2013 21:19 
1 000 Berrys

Inscription: 06 Avr 2013
Messages: 49
Début d'une nouvelle histoire, j'espère qu'elle vous plairas. N'hésitez pas à commenter.

Chapitre 1

Acte I

Juillet 2031. Durant les dix dernières années le monde à évoluer de force vers un stade de symbiose entre la nature et l’homme, mais c’était déjà trop tard. En 2018, le monde regarda impuissant et choqué l’Australie et les archipels Océanienne sombrer au fond de l’océan en l’espace de deux jours.

Six ans plus tard, tremblement de terre et tsunami annoncèrent la disparition de l’Amérique du Sud.

Dans un premier temps le monde resta prostré devant de tel phénomène, mais rapidement l’instinct de survis des hommes pris le relais. Les chercheurs étaient d’accord sur les causes des phénomènes, le monde était à l’agonie, le réchauffement global de la Terre et la destruction de la couche d’ozone avait causés la fin de notre monde.

Deux projets à l’échelle planétaire virent le jour, la création de stations orbitales capables d’accueillirent le reste de la population terrestre et d’assurer leurs subsistances. Le deuxième projet était la mise en place d’un système sophistiqué de détection des prémices des catastrophes naturelles, afin de pouvoir sauver un maximum de personne.

Aujourd’hui, 19 Juillet 2031 un avis d’alerte maximale à été lancé sur l’Europe. Malgré les procédures misent en place pour cette situation, la panique rend difficile l’évacuation commencé en pleine nuit.

Blessé durant la cohue, un jeune homme était installé sur une civière dans un transport de troupe de l’armé spécialement affrété pour les malades et blessés. Il attendait anxieux que tout les passagers est été embarqués. Ses yeux verts regardaient l’évacuation sans pouvoir rien faire, ses cheveux bruns étaient collés à son front par la sueur. Sa jambe à peine pansé par un pansement imbibé de sang tremblait sous l’effet de spasme incontrôlé. Grand et bien bâtis, il gisait sur sa civière le torse nue, laissant apparaitre une importante pilosité.

Trente minutes passèrent avant que l’avion entame son décollage sous les gémissements des malades et des blessés. Alors que les roues quittaient le sol, de puissante secousse ébranlèrent la piste de décollage. Le vol en direction du camp de réfugier situé en Afrique du Sud, devait durer plusieurs heures.

Entre conscience et inconscience, le jeune homme ne percevait que quelques bribes de ce qui l’entourait.

« … Venons d’apprendre que l’état d’alerte maximale à été étendu à… »

« … Aucun endroit n’est sûr… »

« … Ne pouvons plus atterrir… »

« … Sommes à court de kérosène… C’est la fin… »

« … Que Dieu nous protèges… »

Alors que l’avion plongeait à pique, un silence surnaturel entoura le monde et dans un flash de lumière éblouissant tout disparu… La Terre n’est plus.


Dernière édition par Vynnx le Lun 11 Nov 2013 16:05, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le monde des Atlantes
MessagePosté: Lun 4 Nov 2013 23:33 
1 000 Berrys

Inscription: 06 Avr 2013
Messages: 49
Acte II

Apaisement, chaleur, douceur, béatitude, plénitude, autant de qualificatifs pour décrire les sensations que ressentait le jeune homme alors qu’il reprenait doucement conscience. Ouvrant les yeux, il vit un horizon blanc immaculé de tout côté, si bien qu’il ne pus distinguer le haut du bas.

Il ressentait une légère brise tiède et se rendit compte qu’il chutait. Pas une chute violente, ni effrayante, mais un sentiment de légèreté comme s’il était porté par la brise. Il profita de cette expérience pendant un long moment, jusqu’à ce qu’il aperçoive un point sombre en direction de la brise.

D’un coup le sentiment de légèreté disparu pour laisser place au sentiment de poids. Il se sentie devenir de plus en plus lourd, alors que l’ombre se rapprochait de plus en plus vite. Il le savait sa vitesse augmentait de façon exponentiel, la peur commença à l’envahir. La brise c’était transformée en de violente bourrasque lui fouettant le visage, l’obligeant à plisser les yeux pour continuer de voir l’approche de cette masse sombre grossissante.

Il entendit des cris autour de lui, des cris d’hommes et de femmes. Luttant contre le vent, il aperçu d’où provenait les cris. Une centaine de personnes étaient apparut à ses cotés et le suivait dans sa chute. Il vit les visages crispés par la peur des personnes les plus proches et repris son observation de la masse sombre.

Au furent et à mesure qu’il approchait, il put distinguer plus précisément certain détail, la masse était parfaitement circulaire, une orbe parfaite qui progressivement dévoilait ses couleurs et ses nuances. Le jeune homme vit la masse noire changer de couleur pour devenir bleu, puis prendre certaine nuances de vert, de jaune et d’autre encore formant des formes, des reliefs.

Le jeune homme en était sûr, c’était une planète, mais différente de celle qu’il connaissait jusqu’alors. La chute l’entrainait lui et autres sur ce qui semblait être une petite île au bord de l’immense et unique continent de cette planète.

Le sol s’approchait inexorablement sans que rien ne semble vouloir les arrêter. L’île ne possédait pas de végétation, ce n’était qu’un amas de roches et de cailloux. Sans espoir, il ferma les yeux et serras la mâchoire de toutes ses forces dans l’attente du choc. Soudain sa chute ce stoppa net, sous la violence de l’arrêt, un puissant haut de cœur le pris. Il ouvrit les yeux alors que le contenu de son estomac ce déversait sur le sol rocheux à un mètre sous lui.

Sa chute ainsi que celle des autres avaient été stoppé avant le choc fatal. Figés dans les airs tous se regardait les uns les autres sans comprendre, quand la chute repris. Malgré la faible hauteur le choc fut violent, et le jeune homme ce retrouva suffocant pendant quelques instants.

Les uns après les autres, hommes et femmes se relevèrent scrutant les alentours et leurs voisins. Le jeune homme resta un long moment étendu sur le dos le regard perdu dans le bleu du ciel, reprennent sa respiration. Il fini par ne plus ressentir la douleur de la chute et fermant les yeux, il entama un check-up de lui-même.

« Tête et nuque? Pas de douleur, pensé cohérente et calme… Ok. » Murmura t-il en bougeant légèrement la tête de droite à gauche.

« Bras et jambe ? Pas de douleur, pas de gène… Ok. » Continua t-il en bougeant doucement ses membres.

« Tronc et organes ? Pas de douleur, respiration régulière et sans gène… R.A.S. » Fini t-il en rouvrant les yeux.

Il posa sa main sur son front quelques instants, puis se redressa pour s’assoir. Il regarda sa jambe qui auparavant était blessé et retira le bandage maculé de sang. Il fut bien étonné de ne voir aucune blessure pas même une cicatrice.

« Plus de fièvre et plus de blessure… est-ce donc un rêve… ou peut être un cauchemar. » Pensa t-il en se levant tout observant son corps en détail. « Plus aucun poils sur tout le corps, plus de cicatrice et les séquelles de mon ancienne fracture à l’épaule disparut. Qu’est ce qui ce passe ici ?… »

Il observa plus en détail les membres du groupe et fut surpris de voir certain visage qu’il connaissait. Plusieurs militaires qui avaient porté sa civière jusque dans l’avion, l’infirmière qui avait tentée de le rassurer et lui avait donné des médicaments pour sa fièvre et quelques malades et blessés qui étaient près de lui dans l’avion.

Il remarqua qu’il n’était pas le seul à ne plus être malade ou blessé. Un homme d’à peut près son âge, qu’il avait vue arriver dans l’avion et avec qui il avait pus échanger quelques paroles, était debout un grand sourire aux lèvres et les larmes aux yeux.

Le jeune homme sus immédiatement le pourquoi de cette joie, en effet le jeune homme était un ancien militaire qui avait perdu l’usage de ses jambes lors d’une mission. Il sourie à son tour et lui adressa un geste de sympathie quand celui-ci l’aperçu.

L’ancien militaire marcha rapidement vers lui. « J’ai eu beaucoup de mal à te reconnaitre qu’est-il arrivé à tes cheveux et tes sourcils et… Tu n’avais pas une toison sur le torse ? » Lança t-il en attrapant la main du jeune homme.

«Je ne sais pas… Il semble que je sois le seul qui est perdu sa pilosité. Mais félicitation il semble que tu puisses de nouveau te déplacer sans fauteuil. » Répondit-il.

« Je m’appel Kamel, mais mes compagnons m’appel Zero. » Ce présenta l’ancien militaire.

« Moi c’est Vincent. » Fit le jeune homme surpris par la joie du soldat.

« Alors je t’appellerais Vynnx, j’espère que ce n’est pas un rêve… Si s’en est un je préfère ne pas me réveiller. »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le monde des Atlantes
MessagePosté: Mar 5 Nov 2013 16:41 
1 000 Berrys

Inscription: 06 Avr 2013
Messages: 49
Acte III

De longue minutes s’écoulèrent pendant lesquelles Vynnx et Kamel firent le tour des personnes présente afin de s’assurer que tout le monde aille bien et pouvoir peut être découvrir ce qui leurs était arrivé et où ils avaient atterries.

Alors que Vynnx observait son compagnon aux yeux bleu et cheveux brun, il fit un rapide récapitulatif de se qu’il avait appris.

« Nous sommes tous des évacués de l’Europe et nous étions tous en plein ciel quand ce qui semble être la fin de la Terre est arrivé. » Dit-il, « Deux avions différents, un seul point d’arrivé… »

Il fut interrompu par une cohue de l’autre coté de la petite île. Tous les rescapés, prirent la direction d’un groupe qui pointait du doigt la rive du continent à près d’un kilomètre de là. Quand Vynnx arriva, il fini par apercevoir l’objet du remue ménage. Une vingtaine d’hommes s’activaient sur une plage de galets, certain étaient sur des chevaux, d’autres montaient des tentes.

« Kamel, tien toi près. » Dit Vynnx ramassant un morceau de bois floqué et souple qui avait du être apporté par la mer.

« Près ? A quoi ? » S’étonna l’intéressé.

« Près à tout, nous ne connaissons rien, il y à trop de questions sans réponse… Tant que nous ne connaissons pas les intentions de ses hommes, je me préparerais au pire. » Répondit Vynnx en ce frottant le sommet du crane nouvellement imberbe.

Les paroles du jeune homme interpelèrent quelques personnes autours d’eux, et il vit plusieurs d’entre eux ramasser pierres et bout de bois qui leur serviraient d’armes de fortune. Et tous attendirent avec intérêt et nervosité que quelque chose ce passe.

Ils attendirent pendant près de deux heures sans que rien ne se passe, jusqu’à ce la marée ce retire. Un étroit chemin de galet apparu de sous les flots rejoignant l’endroit exact où ce trouvait les tentes. Trois hommes du campement prirent le chemin en direction de l’île, les rescapés les regardèrent approcher sans un mot.

« Messieurs-dames, je suis sûr que nombreuses sont les questions et inquiétude qui ce bouscule dans votre tête et dont vous aimeriez connaitre les réponses. Cependant, ce n’est pas le lieu pour en parler, mais je vous promets de répondre de mon mieux le moment venu. » Commença l’homme à la tête du petit groupe. « Je suis Ishgal, je suis venu vous cherchez pour vous conduire en lieux sûr. De l’autre coté de ce chemin, vous trouverez de quoi vous restaurez et vous reposez. Attention à bien rester au centre du chemin, aller trop près de l’eau est très dangereux. »

Ces paroles prononcées à forte voix, furent accueillit par un profond silence. Quelques têtes ce tournèrent discrètement vers Vynnx afin de savoir ce qu’ils devaient faire, alors que nombreux entamaient la traversée attiré par les promesses de repas et de lit chaud. Vynnx leur emboita le pas en serrant fermement son bâton dans la main. Alors qu’il passait à coté d’Ishgal, celui-ci lui sourie et le rassura.

« Tu peux avoir confiance mon jeune ami, tu n’as pas besoin de ton bâton. Il semble que certain de ses hommes et femmes te suivent et on confiance en toi, j’espère que tu pourras m’aider à les soutenir et les calmer quand le moment viendras. »

D’un œil noir, Vynnx ne répondit rien et suivi par Kamel, il entreprit de rejoindre la plage.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le monde des Atlantes
MessagePosté: Dim 10 Nov 2013 00:28 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2013
Messages: 33
La suiiiiiite !!!!! J'adore.:sanjiamoureux:C'est très captivant même si il y a quelques fautes, ce n'est pas dérangeant (en tout cas pour moi).Ta fic se lit très bien mais après je ne suis pas une experte non plus. Tout ce dont je suis sûre, c'est que ta fic est super ! :sanjiamoureux:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le monde des Atlantes
MessagePosté: Lun 11 Nov 2013 14:08 
1 000 Berrys

Inscription: 06 Avr 2013
Messages: 49
Merci pour ton soutient :) bonne lecture

Acte IV

Alors qu’il venait d’entamer la traversé, Vynnx eu un frisson. Une sensation qu’il n’avait jamais ressentie durant ses 24 ans d’existence. Un frisson glacé lui traversa la colonne délivrant un message d’alerte à son cerveau.

« Un danger ? Où ? » S’inquiéta t-il en s’arrêtant et regardant en tout sens afin d’identifier ce danger.

Il fini par voir ce qui lui faisait cette effet lorsqu’un vieille homme trébucha et roula sur le bord du chemin. Ce qui ressemblait à une anguille géante émergea des flots et en un instant arracha la vie du vieille homme qui disparu dans les ténèbres de l’océan sans que quiconque est eu le temps de lui venir en aide.

L’action avait été si rapide et si soudaine que tous les spectateurs restèrent figés incapable de réagir. De longue seconde s’écoulèrent avant qu’un premier crie ne retentisse, les sortant de leur torpeur et déclenchant un mouvement de panique pour rejoindre la plage au plus vite. La bousculade qui commença, était dangereuse, très dangereuse.

D’un rapide coup d’œil, Vynnx et Kamel comprirent le danger et chacun d’eux pris un coté du groupe à sa charge afin de canaliser le flux des rescapés au centre du chemin, aidé par une dizaine de personnes semblant elles aussi comprendre la situation et son danger.

Non sans mal, le groupe atteint la plage sans nouvelle victime. La peur et l’incompréhension ce lisait sur les visages des membres du groupe. Des hommes les accueillirent et les répartirent sous les différentes tentes, leur donnant des couvertures chaudes, des boissons et de quoi apaiser leur faim. Pendant ce temps Vynnx pris un peut de distance, il n’avait jamais été très sociable et sa nature méfiante lui disait de rester aux aguets et d’observer calmement la situation.

Il regardait les allés et venu des hommes venus les accueillirent, certain aidaient les rescapés à s’installer et à ce calmer en les rassurants. D’autre semblaient occupé à les compter. Vynnx les détailla un peut plus soigneusement, les hommes ressemblaient à des soldats en armure légère, mélangeant les styles, mélange de tissus raffinés, de cuirs et de métal. Ils ne possédaient aucune arme, du moins aucune arme visible. Leur allure élégante et leur tenue blanche et grise leur donnaient une belle prestance et un certain charisme.

L’homme nommé Ishgal, devait avoir la trentaine et ne dérogeait pas à la règle des uniformes à ceci près qu’il portait une légère cape grise ornée de l’emblème du Svastikas. Celui-ci s’approcha de Vynnx et se mis à coté de lui regardant les réfugiés. Un détail intriguant et déroutant, poussa la curiosité du rescapé à son paroxysme. L’homme possédait des oreilles plus allongée et pointu que la normal.

« Nous ne sommes pas sur Terre n’est ce pas ? » Demanda t-il en reportant son regard sur le camp et son animation.

« En effet. » Répondit simplement Ishgal.

« Comment est-ont arrivé ici ? »

« Je n’es pas de réponse sûr à cette question… Certain pense que c’est l’œuvre d’un Dieu, d’autre avance des raisons plus scientifique, nous ne saurons peut être jamais la réponse à cette question. » Fit calmement l’homme un léger sourire sur son visage fin.

« Qui êtes vous ? »

« La réponse à cette question attendras un peut, mais je peux te garantir que nous ne sommes pas vos ennemis. » Lâcha l’homme en s’étirant les bras. « Tes questions, je vais y répondre dans quelques minutes, certain n’accepterons peut être pas la vérité. J’espère pouvoir compter sur toi pour les aider et les soutenir. »

« Ce n’est pas mon fort, j’agirais en fonction de la situation. » Conclu Vynnx sans rien promettre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le monde des Atlantes
MessagePosté: Lun 11 Nov 2013 19:44 
1 000 Berrys

Inscription: 06 Avr 2013
Messages: 49
Acte V

Ishgal rassembla les rescapés au milieu des tentes et ce présenta de nouveau en rassurant les gens sur ses intensions.

« … Ceci n’est pas votre monde… Vous venez tous de la Terre, tout comme nous. A travers les époques, nombreux sont ceux étant apparu sur cette petite île tout comme vous. » Commença t-il à expliquer. « Les premiers qui arrivèrent dans ce monde furent les survivants du peuple de l’Atlantide, ils s’installèrent sur le continent et établirent une nouvelle citée au travers de leur sueur et de leur sang. Au fils du temps, d’autres groupes s’échouèrent sur l’île et furent accueillit par les Atlantes qui les protégèrent et les acceptèrent dans leur cité. »

Une femme leva la voix. « C’est absurde ! Vous croyez vraiment que nous pouvons croire quelque chose comme ça ? Je ne sais pas qui vous êtes mais lorsque nous aurons rejoint le camp de réfugié vous aurez des problèmes. »

« C’est vrais ! Vous croyez que vous pouvez vous foutre de nous comme ça ? Vous profitez de la faiblesse de gens en état de choc ! Nous venons de nous cracher ! Vous faites partie d’une secte ou quoi ? » Vociféra un homme de grande taille et au physique parfaitement soigné.

« Laissez nous partir ! » Hurlèrent certain.

La situation dégénérait, Ishgal essayait tant bien que mal de calmé les esprits sans succès. La tension montait de plus en plus. Certain hurlait, insultait, d’autre pleurait tandis que les derniers restait prostré ne sachant pas quoi faire ni comment réagir. Kamel rejoignit Vynnx qui se tenait à l’écart observant la scène.

« C’est mauvais. » Dit-il anxieux et peut rassurer. « C’est entrain de prendre une mauvaise tournure, tu pense que c’est vrais ? Putain qu’est qui à bien pus ce passer ? »

« Réfléchis, repense à tout ce que nous avons vue depuis que nous nous sommes retrouvé à flotter dans les airs. » Répondit Vynnx au moment où l’un des réfugiés commençait à attaquer un des hommes d’Ishgal.

Le sang de Vynnx ne fit qu’un tour, il traversa rapidement la foule et attrapa l’homme pour le rejeter violement en arrière. L’action figea les lieux et fit de Vynnx le centre d’attention.

« Calmez vous et ouvrez les yeux bon sang! Nous ne sommes plus chez nous, nous ne sommes plus sur la Terre ! Faites un effort et repensez à ce qui vient d’arriver. Nous étions en pleine évacuation et quelque chose est arrivé durant le vol. Dans le pire des cas, nous sommes les derniers survivants de notre planète. La géographie de cette planète na rien à voir avec la notre ! Qui à déjà vue un monstre comme celui qui à tué le vieille homme ? Utilisez ce qui vous sert de cerveau pour une fois et réfléchissez ! Nous ne connaissons rien à ce monde, mais nous pouvons être sûrs de deux choses, ce monde est dangereux et ces hommes sont là pour nous aider. Si vous ne pouvez supporter la vérité, alors allez y et mourrez. » Gronda Vynnx en les regardants tours à tour d’un regard accusateur.

Après quelques instants, il retraversa la foule les poings et dents serrés et repris sa place à l’écart sous le regard des personnes présentes. Un long silence s’installa durant quelques secondes avant qu’Ishgal profite du calme revenu pour continuer.

« Bon et bien je croit que nous pouvons continuer, nous allons maintenant rejoindre la cité. Comme la dit votre compagnon, ceux qui veulent rester et tenter leur chance seul peuvent le faire, je ne vous donnerais que deux conseils. Restez constamment sur vos gardes et trouvez un refuge avant la nuit. » Lança t-il. « Pour ceux qui accepte de nous suivre, nous allons traverser les collines pendant une bonne heure afin de rejoindre le pied de la montagne que vous pouvez voir un peut plus loin, une fois arrivé là bas nous serons en sécurité. »

Les préparatifs ne prirent pas plus d’une heure, les tentes furent pliés et rangés et la vingtaine d’hommes d’Ishgal récupérèrent leurs armes rangés à proximité du campement. Parmi les rescapés, aucun ne pris le risque de rester seul face à ce monde étranger.

« Je vais vous demandez de rester groupé et de ne pas vous arrêtez sans raison, mes hommes encadreront la marche afin d’assurer votre sécurités. Si tout le monde est près, nous pouvons y aller ! » Commanda l’homme à la cape.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le monde des Atlantes
MessagePosté: Lun 18 Nov 2013 15:57 
1 000 Berrys

Inscription: 06 Avr 2013
Messages: 49
Acte VI

La marche jusqu’au pied de la montagne permis de mieux évaluer les richesses et curiosités que se monde avait à leur offrir. Des arbres qu’ils n’avaient jamais vus poussaient près d’un étroit court d’eau qui rejoignait l’océan. Ils croisèrent de petit animaux qui parfois ressemblais à ceux de la Terre et parfois totalement inconnu. Alors qu’ils entamaient la deuxième moitié du chemin, un animal de la taille d’un buffle se jeta sur le groupe avant d’être intercepté par deux des soldats.

Vynnx examina rapidement l’animal, il possédait trois pairs de pattes et un physique profilé malgré sa corpulence. Une longue queux souple et velu, s’enroulait autour du corps aux pattes hérissés de griffe pointu et à la gueule épaisse possédant plusieurs rangés de petites dents effilés.

Alors que le pied de la montagne apparaissait clairement à leurs yeux, Vynnx rejoignit Ishgal pour en apprendre plus sur la fameuse citée bâtis par le peuple jadis disparu d’Atlantis. Il apprit que l’homme était un descendant direct des fameux Atlantes et que les légendes traitant des Elfes faisaient en réalité référence à eux. La citée nommée Esmïr, du nom de l’homme qui fonda la première citée, était l’une des trois grandes citées peuplés par les hommes. Cette citée, est divisé en plusieurs quartiers nichés aux creux des racines de la montagne, formant un mur naturel sur la quasi-totalité de l’espace entourant les citée et leurs environs.

Ce vaste royaume, dirigé par le Conseil des Sages, vie dans la paix depuis la mise en fonction de la garde et des gardiens protégeant les Portes du Péché, depuis près de cinq milles ans. Le conseil constitué des élus du chaque peuple échoué dans ce monde, s’évertue depuis des siècles à concilier les traditions et l’évolution.

Les minutes passèrent rapidement sous les flots d’histoire qu’Ishgal dévoilait à la curiosité de Vynnx et la montagne était la devant eux les surplombants majestueusement.

« Et maintenant ? » Demanda Vynnx en observant les parois abruptes du mont.

« Maintenant ? Nous la longeons jusqu'à atteindre l’élévateur puis nous traverserons la montagne pour entrer dans la citée, nous y sommes presque un peut de patience et tu pourras voir de tes propres yeux la splendeur de la citée des peuples disparus. » Répondit l’homme indiquant la voie à suite.

En silence, la longue procession suivi le chemin jusqu’à atteindre l’élévateur, une gigantesque structure de bois et de métal grimpant le long des parois sur plusieurs dizaine de mètres. A leur arrivé, une plateforme descendit lentement vers eux, libérant à son arrivé une centaine de soldats qui s’alignèrent de part et d’autre de l’élévateur, inclinant pour accueillir les nouveaux arrivant et les escorter jusqu'à bon port.

Intimidé par cet accueille et excité par ce qu’ils vivaient, les hommes et femmes rescapés de la Terre semblaient avoir oublié leur crainte et calmement prirent place sur la plateforme en compagnie des soldats et du matériels. Doucement tous entamèrent l’ascension jusqu’au sommet de la structure pour atteindre un petit promontoire amenant la l’entré d’un large tunnel passant au travers de la montagne.

Sur le promontoire, Vynnx pus observer ce qui ressemblais à un télescope, pointé en direction de l’île sur laquelle ils étaient apparus. Un homme était posté à coté jetant un œil de tant en tant au travers de la lunette. Alors que la centaine de soldats reprenaient leur poste, les hommes d’Ishgal conduisirent les nouveaux arrivants dans le tunnel.

La traversé des gorges froides et sombre de la montagne pris moins de vingt minutes avant de déboucher dans une grande salle baigné par les chauds rayons du soleil. Cinq personnes vêtus de longue toge et paré d’accessoire les différencient des uns des autres.

Le premier de grande taille, arborait de fin bijou doré ouvragé et sa chevelure blanche tiré en arrière laissait voir ses oreilles allongées en pointes. Le second, portait des bijoux rappelant à Vynnx les sculptures Maya, alors que le troisième portait une coiffe à plumes imposante sur son teint allé. Les deux derniers, avaient une allure plus guerrière, sans porter d’arme, chacun d’eux portaient des éléments d’armures. Le premier un homme roux tressé portait des épaulières et brassards nordiques, tandis que le deuxième portait un plastron du style Rome antique.

Ishgal salua les cinq hommes en s’inclinant puis se retourna pour faire face au groupe de Vynnx.

« Messieurs, dames, je voudrais vous présentez les grands Sages qui dirige le territoire humain. Du peuple Atlante, les fondateurs de ces lieux, le grand Sage Minëw, du peuple Maya, le grand Sage Tzelat, puis Creon descendant des Spartiates peuples guerriers, descendant lui aussi d’un peuple de combattant, Ocrim des Vikings et enfin du fière peuple Indien, Adahy. » Présenta Ishgal.

« Nous vous saluons messieurs, dames. Au nom de notre communauté, je vous souhaite la bienvenu dans ce qui seras votre nouvelle patrie. Vous aurez de nombreuses choses à découvrir sur ce monde et sur vous-même, car sachez le votre corps n’est plus celui que vous avez connu. » Clama le Sage Minëw en écartant les bras et affichant un large sourire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fic] Le monde des Atlantes
MessagePosté: Ven 22 Nov 2013 22:47 
1 000 Berrys

Inscription: 06 Avr 2013
Messages: 49
Acte VII

Le Sage Minëw, continua sa présentation pendant plus d’une heure, relatant l’histoire de la citée, la géographie du territoire des hommes et les caractéristiques des corps des habitants et donc des nouveaux arrivants. De ce déluge de mots, et d’explication, Vynnx ne reteint que les grandes lignes qu’il se répéta à voix basse.

« Trois grandes citée… Une centaine de petit village… Les portes du Péché protègent le territoire humain grâce aux gardiens… A peine vingt pourcent de ce nouveau monde à été exploré… La guilde collecte les demande de travaille en tout genre et les membres effectues le travail... » Marmonnait-il en rentrant dans la bâtisse à forme carrée que lui montrait Ishgal. « L’espérance de vie est de 150 ans en moyenne… Caractéristiques physiques améliorés… Pouvoir… »

« Vynnx, je sais que ce n’est pas très confortable, ni très coquet, mais ce n’est que pour commencer. Si tu as besoin de quoi que ce soit, vient me voir, j’habite sur la place centrale à coté de la fontaine une maison sur trois étages. » Fit Ishgal en reprenant son chemin.

Kamel apparu presque aussitôt dans la maison. « C’est coquet chez toi dit donc, presque autant que la maison qu’ils m’ont donné » Ria t-il. « Ils vont nous fournir de quoi vivre durant les prochaines semaines mais après nous devrons nous débrouiller pour vivre. Je pense essayer de rejoindre les Pacificateurs, j’ai parlé avec les hommes qui étaient dans l’armée lorsque l’ont était sur Terre et il pense faire la même chose… Après tout nous ne sommes bons qu’à ça. Si tu veux te joindre à nous ce seras avec plaisir. »

Vynnx regarda son compagnon. « Nous sommes dans un monde où tu peut être ce que tu veut et toi tu veut continuer sur la même voie que sur Terre ? »

« Ai-je vraiment le choix ? Nous devons survivre dans un monde hostile qui nous est inconnu… J’ai eu la chance de rester en vie et de récupérer l’usage de mes jambes. Alors je ne risquerais pas ma vie pour rien. » Répondit-il. « Que comptes-tu faire toi ? »

« … » N’ayant pas de réponse, Kamel laissa Vynnx à ses occupations.

Plus tard dans la soirée, Vynnx niché sur le toit de sa nouvelle maison regardait le ciel étoilé, pensant au passé, au présent et au futur. Cette nuit là, dans l’obscurité, Vynnx s’évanouie sans laisser de trace, ni d’indice à son ami.

Fin du chapitre 1


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fic] Le monde des Atlantes
MessagePosté: Ven 27 Déc 2013 20:15 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Avr 2013
Messages: 135
Vynnx, je vais te dire que... J'adore ton histoire. Ce découpage en acte est bien uniquement si c'est régulier(pas comme en se moment). J'ai hâte que tu sorte la suite. Une chose qui me gêne, c'est le surnom du héros: c'est ton pseudo. Une qui me gêne, mais pas trop dérangeante.

_________________
"Si je ne veux pas le manger, je ne vais pas le tuer. Si je le tue, je vais le manger! C'est ma règle!" Toriko
Mes fanfic:One Piece http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=10171&hilit=tales+of+gin
Toriko http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=10098&hilit=les+nouveaux+gourmet+hunters
Collaboration avec Porito: http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=10340
Spoiler: Montrer
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com