Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 72 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, [5]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Mar 8 Aoû 2017 03:11 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 713
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
On entames un long combat ^^ J'espère que vous aurait autant de plaisir à le lire que moi à l'écrire :)

CHAPITRE 31 : AFFRONTEMENT AU SOMMET

Léviathan lâcha le dinosaure qu’il trainait quand il aperçut Aggaddon.

-Je t’ai trouvé ! ricana l’Archange de la Folie.

-Tu veux donc mettre fin à cette guerre ? Tu auras attendu un moment !

-Je dois bien l’avouer… J’avais quelques problèmes à régler de mon côté. Néanmoins, désormais je peux m’atteler à ce combat.

-Enfin ! Je ne voulais pas que ça soit moi qui lance les hostilités car tu es le dernier combattant à mon niveau. Je veux terminer sur le meilleur combat possible. Alors ne me déçoit pas ! râla l’homme-mégalodon.

Les deux adversaires s’élancèrent l’un contre l’autre. Lorsque leurs poings s’entrechoquèrent, tous les arbres des alentours furent cloués au sol. Aggaddon plana dans les airs et donna plusieurs coups en direction de Léviathan. Les rayons de lumière implosèrent sur la cible qui recouvrit tout son corps de haki. Léviathan utilisa le moon walk pour atteindre son ennemi et lui donner un coup de pied. Aggaddon se matérialisa au sol, évitant ainsi l’attaque. Les ténèbres se répandirent sur l’île.

-DRACUL : COLONNE DE L’ARCHIDÉMON

Des colonnes de ténèbres s’élevèrent dans les airs et se rejoignirent au-dessus de l’homme-mégalodon, formant ainsi une cage. Des poings de magma sortirent des ténèbres.

-APOCALYPSE FINAL

Les poings fumant de Léviathan traversèrent aisément la lave. Aggaddon plongea sa main dans le sol et en tira Atharien qu’il frappa dans le dos, le projetant ainsi sur l’homme-poisson. Ce dernier donna un simple coup de pied qui catapulta le second de Redlord à plusieurs lieux de là. L’Archange de la Folie se matérialisa dans le dos de son adversaire et donna un coup de poing de lumière, qui propulsa Léviathan vers le sol dans une implosion. Le Mangeur de Dieux se releva rapidement et plongea son poing recouvert de haki dans le sol.

-ROKUSHIKI : ONE ROKUOGUN

L’homme-poisson utilisa la technique secrète du rokushiki avec une seule main, détruisant ainsi tout le sol autour de lui et dissipant les ténèbres par la même occasion. Aggaddon se transforma en un être de lumière, torse nu portant une toge longue à partir de la ceinture avec des ailes de lumière dans le dos.

-SEIGNEUR PHOENICIS

L’Archange de la Folie fonça vers son ennemi en donnant un coup de pied horizontal. Léviathan attrapa la jambe de son adversaire et le fit percuter les rochers. Aggaddon se matérialisa plus loin.

-PHOENICIS : LUMIÈRE SOLAIRE

-MONSTRUOSITÉ DES OCÉANS

L’ange de lumière envoya son bras vers son adversaire. De son côté, l’homme-mégalodon frappa l’air. De la fumée noire fut propulsée et forma un poing géant. L’impact des deux attaques émit une onde de choc qui traversa tout Little Garden. Tous les arbres et animaux volèrent et retombèrent dans la mer. Au centre de l’île, une demi-sphère de lumière de grande taille et une autre de fumée noire étaient visible. À la seconde où la lumière et le haki de l’armement vaporeux se dissipèrent, les attaques des deux empereurs s’entrechoquèrent à nouveau. Une succession d’effets lumineux berça le ciel de la région alors que les deux guerriers combattaient au corps à corps.

-PHOENICIS : EMBROCHEMENT IMPLACABLE

Le pied d’Aggaddon frappa Léviathan dans les côtes. L’homme-poisson se retrouva propulsé à la vitesse du son au-dessus de la mer et traversa une montagne de Drum. L’homme-mégalodon fit une pirouette aérienne et retomba sur ses pieds dans la neige.

-PHOENICIS : FUREUR MOYENNE

Un rayon de lumière d’un mètre de diamètre traversa les nuages et se dirigea sur Léviathan.

-FRAPPE DESTRUCTRICE

Le Mangeur de Dieux frappa l’air qui se contracta et explosa, faisant imploser l’attaque de l’Archange de la Folie dans le ciel. Ce dernier traversa l’air en un instant pour atterrir à côté de son adversaire, tout en faisant un dérapage dans la neige. Il s’approcha de l’homme-poisson et donna un coup de poing recouvert de haki. Léviathan se protégea avec son avant-bras. L’onde de choc fit s’effondrer les montagnes de Drum et de nombreuses maisons de l’île se brisèrent. Le sol sous eux fit de même. Aggaddon enfonça sa main dans la terre et donna un coup de pied circulaire que Léviathan para avec sa paume de main. L’onde de choc propulsa ce qu’il restait de neige dans la mer.


L’eau se répendait à grande vitesse dans le gouffre qui remplaçait désormais l’île de Drum. Les deux empereurs durent stopper temporairement leur affrontement au corps à corps. L’Archange de la Folie s’envola dans les airs.

-FURIE APOCALYPTIQUE DU SEIGNEUR DES MERS

L’homme-mégalodon attrapa l’océan et balança une immense colonne d’eau, de plusieurs mètres d'épaisseur, qui happa l’ange de lumière. Il utilisa ensuite le moon walk et le razor pour traverser l’eau jusqu’à atteindre Aggaddon.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : SAMEGAWARA SEIKEN

Il donna un uppercut d’une grande puissance qui déforma l’eau et s’enfonça dans le ventre de l’empereur d’Hypérion. Ce dernier fut propulsé à travers les cieux et retomba sur ce qui restait de Little Garden. Il se matérialisa debout plutôt que de prendre le temps de se relever. Il vit son adversaire arriver grâce à un saut et chargea sa prochaine attaque. Son poing de lumière se recouvrit de ténèbres.

-PHOENICIS : DERNIÈRE CHUTE

Un rayon de lumière de trente centimètres de diamètre traversa le ciel, recouvert par des ténèbres. L’attaque toucha l’homme-mégalodon en plein élan. Les ténèbres qui se trouvaient au milieu de l’implosion de lumière commencèrent à se répandre dans le reste de cette zone, avalant Léviathan au passage. Cependant, le Mangeur de Dieux s’en extirpa en faisant déferler une vague de haki de l’armement par les pores de sa peau. L’atterrissage du descendant de Davy Jones fut brutal, libérant une nouvelle onde de choc. Subitement, le sol commença à trembler. Les chocs à répétitions à Drum avaient créé un séisme qui se faisait ressentir jusque ici. Un tsunami se préparait. Aggaddon se préparait à s’envoler, mais Léviathan lui attrapa la jambe et le plaqua au sol.

-DRACUL : FERVEUR ABSTRAITE

Un mélange de haki de l’armement et de ténèbres recouvrit le corps de l’Archange de la Folie. L’homme-mégalodon commença à s’enfoncer à l’intérieur, offrant à son ennemi la possibilité de s’échapper. L’ange de lumière se dirigea alors vers les nuages pour éviter le tsunami. Léviathan sauta pour atteindre son adversaire, alors que le tsunami commençait à passer au-dessus de Little Garden.

-PHOENICIS : FUREUR MOYENNE

Un rayon de lumière d’un mètre de diamètre percuta le Mangeur de Dieux à bout portant. Ce dernier fut propulsé dans l’océan à une vitesse proche de celle de la lumière. Le choc avec le fond marin fut si violent qu’il libéra une onde de choc immense qui repoussa l’eau pour former temporairement un gouffre. Une autre partie de la mer fut projeté dans les cieux. L’eau commençait déjà à se refermer quand Aggaddon descendit vers l’homme-poisson.

-PHOENICIS : FRAPPE DU GÉANT

Le poing de lumière de l’Archange de la Folie quintupla de volume et fut recouvert de haki.

-HASSHOKEN OGI : KIRYU KIRIKUGI

Le tranchant de la main de l’homme-mégalodon rencontra l’attaque adverse. L’onde de choc résultante repoussa à nouveau l’eau. Durant l’affrontement au corps à corps qui suivit, chaque coup repoussait légèrement la mer, mais celle-ci gagnait du terrain. En même temps, l’eau expulsée dans les airs formait des chutes d’eau depuis les nuages qui, au contact d’ondes de choc, se transformait en pluie. Aggaddon esquiva et donna un coup de pied. Léviathan para et répondit par un coup de poing. L’Archange de la Folie esquiva et frappa le torse de son adversaire avec ses deux jambes. Le Mangeur de Dieux encaissa et répliqua par un coup de coude. L’empereur d’Hypérion se dématérialisa pour ne pas être touché et frappa dans l’arrière du genou de son ennemi. Le chef de Davytown tourna autour de sa jambe et donna un coup de pied qu’Aggaddon para. Il fut tout de même envoyé dans les cieux. Léviathan plia ses jambes et effectua un énorme saut pour atteindre son adversaire.

-ETERNITY PUNCH

Le coup de poing de l’homme-mégalodon perfora deux côtes de l’Archange de la Folie qui se retrouva à voler en direction de l’île de Lunas. Il profita de passer à proximité pour s’y matérialiser. Il récupéra un peu de force le temps que son adversaire arrive.

-PHOENICIS : JUGEMENT CÉLESTE

Une pluie de rayon lumière tomba depuis les nuages orageux. Le Mangeur de Dieux fut contraint de slalomer dans la mer pour éviter ces attaques. L’une d’elle passa à proximité et une main de ténèbres en jaillit, attrapant l’homme-poisson qui dut donner une forte impulsion pour s’en débarrasser. Déconcentré par cette prise, il ne remarqua pas qu’un énorme rayon de cinquante centimètres de diamètre se dirigeait vers lui. Aggaddon fit de grands pas à très grande vitesse jusqu’à arriver devant son ennemi alors que l’implosion venait de se dissiper. L’empereur d’Hypérion donna un coup de pied lumineux qui propulsa l’homme-mégalodon plusieurs dizaines de mètres plus loin. Ce dernier plaça ses mains dans l’eau et s’en servit pour ralentir sa course.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : COURSE FOLLE

Il se plaça comme un lance pierre prêt à tirer et se projeta vers l’ange de lumière. L’attaque frappa l’Archange de la Folie au visage et le renvoya sur l’île de Lunas.

-TECHNIQUES ULTIMES DU KARATÉ DES HOMMES POISSONS : DÉLUGE

Profitant d’un temps de repos, l’homme-poisson se concentra à manipuler la vapeur d’eau afin de former une centaine de lances dans les nuages et les faire s’abattre sur Lunas. Ces harpons transpercèrent bâtiments et roches, trouant l’île de toutes parts. Soudain, une immense colonne de lumière descendit du ciel et propulsa Léviathan dans les profondeurs. Après avoir de nouveau ralenti sa course, il referma sa main sur l’eau et la tracta vers le haut. Arrivé à la surface, il propulsa une telle quantité d’eau que cela se transforma en un tsunami qui avala l’île de Lunas avant de s’évanouir. Dans Lunas, Aggaddon libéra simultanément le pouvoir de la lumière et celui des ténèbres. Un grand dragon oriental de ténèbres et un phénix de lumière s’élevèrent dans les cieux et formèrent l’emblème de l’empereur d’Hypérion.

-ARCHANGE DE LA FOLIE

Entre les têtes des deux créatures, Aggaddon réapparut. Son corps était totalement fait de lumière avec deux immenses ailes dans le dos. Il portait également un manteau de ténèbres. Dans le même temps, les ténèbres commencèrent à recouvrir les nuages. Une pluie de colonne de lumière s’abattit sur l’océan. Le Mangeur de Dieux se réfugia sous la surface et donna un coup de poing.

-TECHNIQUES ULTIMES DU KARATÉ DES HOMMES POISSONS : MONTAGNES MARINES

Des montagnes d’eau se dessinèrent autour de Lunas au niveau des colonnes de lumière. Sur l’île, les quelques habitants qui avaient survécus aux attaques précédentes s’affolaient dans les rues. Un homme se mit à crier.

-C’EST LA FIN DU MONDE !!!!!

Par inadvertance, Aggaddon fit tomber une colonne de lumière sur lui et l’implosion ravagea la moitié de l’île. La lumière qui fut dégagée imprégna le ciel de toute la région. L’Archange de la Folie apparut là où se trouvait le centre de l’implosion, puis ramena à lui toute la lumière qui en était parti ainsi que les colonnes de lumière. Il canalisa tout cette énergie dans son poing. Léviathan sortit des flots et marcha sur la mer en direction de Lunas. Il fit trois pas, puis six, puis neuf, puis douze. De son côté, l’empereur d’Hypérion relâcha toute la lumière qu’il avait accumulé dans un rayon destructeur.

-RAYON POURFENDEUR DE LUNE

Le rayon fendit les eaux. Il faisait dix mètres de diamètre !

-DIEU DE LA DESTRUCTION

Une quantité incroyable de haki de l’armement s’échappa de l’homme-mégalodon pour former une aura noire autour de l’empereur des abysses. Tout son corps devint noir avec des reflets violets, des dents aux blancs de ses yeux, de son iris à sa langue. L’air prit une teinte noire, comme s’il s’agissait d’une immense aura obscure. Cette forme permit à Léviathan de subir le rayon pourfendeur de lune sans être projeté. Malgré tout, l’homme-poisson devait lutter pour ne pas être emporté par la puissance incroyable de l’attaque. L’immense rayon continua de fendre les eaux avant de terminer sa trajectoire tout droit dans les étoiles. Lorsque la fin du rayon passa, l’homme-mégalodon chuta vers l’avant, déséquilibré par l’absence de force d’opposition. Aggaddon se matérialisa face à lui.

-Tant de haki de l’armement… Ça m’en ferait presque frémir ! déclara l’empereur d’Hypérion.

-Ce combat est génial ! J’espère qu’il ira plus loin que ceux contre Dent Longue et Supernovae ! Je veux pouvoir porter ses pouvoir jusqu’à ses limites.

-J’espère pouvoir te satisfaire ! répondit l’empereur d’Hypérion, un sourire aux lèvres.

-END’S…

Léviathan plaça son poing en arrière et le ramena en avant.

-… PUNCH

Le coup de poing résonna dans l’air qui se déchira. Aggaddon traversa l’air en quelques secondes. La mer fut emportée avec la répercussion du coup de poing ainsi que la pierre, une fois que l’attaque fut arrivée à Lunas. L’Archange de la Folie se retrouva bloqué contre le sol et le End’s punch s’acheva en créant une onde de choc de vent centré sur l’empereur d’Hypérion. Cette dernière traversa l’île et la brisa en morceaux. L’Empereur d’Hypérion tomba sur l’une des parties rocheuses restant de l’île. Ses yeux étaient totalement blancs et il semblait inerte. L’homme-poisson s’approcha alors que son adversaire se relevait.

-Je suis surpris… Kof… que tu sois aussi fort ! Kof… déclara l’Archange de la Folie en toussotant. Mais ce n’est pas fini. Je vais te pousser hors de tes limites !

Un halo de lumière l’entoura alors. L’homme-mégalodon recula d’un pas avant de sourire. Une vague de ténèbres traversa l’air et le poing d’Aggaddon propulsa l’empereur des abysses sur seulement quelques mètres.

-C’est tout ? demanda l’amateur de combat.

Un sourire illumina le visage de l’autre guerrier.

-DIABLE DES TÉNÈBRES

Léviathan se retrouva aspiré vers l’arrière à très grande vitesse. Il tourna son visage et vit un énorme vortex avec en son centre un anneau de lumière. L’empereur d’Hypérion leva la main en direction de cet anneau.

-FRAPPE INSTANTANNÉE

Le rayon de lumière partant de l’anneau traversa l’espace pour rejoindre la main d’Aggaddon, transperçant un poumon de l’homme-mégalodon qui hurla et se retourna pour frapper le vortex.

-END’S PUNCH

L’attaque pulvérisa la structure de ténèbres et alla mourir dans l’océan. Sa jambe vrilla en même temps qu’il sauta vers son adversaire qui se dématérialisa pour réapparaître dans le ciel.

-CHUTE DE DRAGONS

Des dragons orientaux de ténèbres descendirent du ciel vers l’homme-mégalodon. Chaque coup de ce dernier en détruisait un, mais ils revenaient encore et encore. L’empereur des abysses s’énerva.

-ROKUSHIKI : ROKUOGUN

Léviathan plaça ses deux poings vers le ciel, puis, en utilisant sa technique, il donna une impulsion vers le haut. L’onde de choc fut suffisamment puissante pour annihiler les ténèbres qui se trouvaient sur les nuages. Durant le même temps, Aggaddon montait dans l’atmosphère et braqua son poing en direction du soleil pour emmagasiner de la lumière.

-Où est-ce qu’il est ? demanda l’homme-poisson en regardant en le ciel, agacé.

Il se préparait à faire un immense saut lorsque son instinct le poussa à effectuer une attaque vers le haut.

-END’S ROKUOGUN

Il donna un coup de poing vers le haut en mélangeant le rokuogun et le End’s punch. C’est alors qu’un immense rayon de lumière, du même diamètre que l’île, descendit du ciel et désintégra ce qui restait de Lunas. L’attaque de Léviathan lui permit d’empêcher la lumière de l’atteindre. Aggaddon tomba à une vitesse incroyable et atterrit, un genou au sol et le visage vers le bas, face à son adversaire, sur une parcelle de pierre qui avait survécu grâce à l’attaque de l’homme-poisson. Les regards des deux empereurs se croisèrent et ils se lancèrent l’un contre l’autre. L’Archange de la Folie frappa avec le tranchant de sa main en créant une épée de lumière au bout. L’homme-poisson répliqua en donnant un coup de genoux dans le menton de son ennemi. L’empereur d’Hypérion en profita pour faire une roulade aérienne et donner un coup de pied dans le torse de son adversaire. L’ancien chef de Davytown balaya l’air devant lui avec son bras, frappant Aggaddon en plein dos. Ce dernier répondit d’un coup de poing dans le visage. L’implosion qui suivit fit bouger le colosse d’un mètre.

-FRAPPE DU PHÉNIX

L’empereur d’Hypérion allongea sa main et la plongea dans la poitrine de l’empereur des abysses. Contre toute attente, l’implosion de lumière ouvrit une brèche dans le haki de l’armement qui allait se refermer en quelques millisecondes. En allant à la vitesse de la lumière, Aggaddon réussit à donner un coup à l’intérieur de Léviathan qui cracha du sang. Ses yeux s’injectèrent de sang et il donna un coup de poing très violent à son ennemi.

-COURROUX DE LA DESTRUCTION

Aggaddon vola au-dessus de la mer et percuta Reverse Mountain. Il chuta sur ses genoux, temporairement inconscient. Il reprit ses esprits quelques minutes plus tard.

-J’EN AI ASSEZ ! JE NE TE LAISSERAI PAS GAGNER ! TU NE RUINERAS PAS TOUT MES PROJETS ET MES RÊVES !!! TU VAS CREVER !!!!! hurla le fondateur de l’Aube Blanche.

Il traversa les cieux à la vitesse de la lumière. Léviathan leva la tête et arrêta de nager pour se propulser dans les airs. Aggaddon Médixès s’arrêta également. Il ferma son poing et le plaça derrière lui. Une vive lumière s’en échappa, remplissant le firmament tel un soleil. Une couche de haki et de ténèbres l’enveloppa. Aggaddon ferma les yeux et laissa la rage l’envahir. L’homme-mégalodon prépara son attaque.

-COURROUX DE DESTRUCTION.

L’Archange de la Folie ouvrit les yeux. Son poing se dirigea vers son ennemi.

-FUREUR DIVINE

Le poing recouvert de haki s’enfonça dans les abdos de Léviathan tandis qu’une gigantesque implosion retentit. L’homme-poisson se retrouva propulsé à une vitesse supersonique au-dessus d’East Blue. Il passa au-dessus du pôle nord et redescendit, toujours propulsé à travers les cieux par un poing de haki qui s’enfonçait dans ses muscles, par Noth Blue. Cela créa un immense vent et des courants marins dans les deux mers au fur à mesure qu’il traversait le ciel. Plusieurs batailles qui s’y déroulaient furent perturbées par la puissance de ces répercussions. L’homme-mégalodon ne parvenait pas à bouger, la rapidité et les frottements de l’air l’empêchait de faire le moindre mouvement, plaquant ses bras et jambes devant lui.

L’empereur d’Hypérion retrouva son dernier rival alors qu’il traversait Calm Belt, toujours propulsé par son poing de haki. Il effectua une pirouette en l’air tout en prévoyant sa trajectoire. Son coup de pied envoya Léviathan directement dans les fonds marins. Une nouvelle fois, l’onde de choc dégagée créa un gouffre dans l’océan. L’ancien chef de Davytown se releva péniblement. Il était poussé dans ses retranchements et devait donc répliquer. Il prépara une technique très puissante. Il ramena ses deux poings en arrière, puis sauta vers son adversaire.

-DESTRUCTION DE LA FIN

Léviathan combina son karaté des hommes-poissons, le rokuogun, la hasshoken, le ruysoken et le End’s punch pour effectuer cette attaque. La puissance libérée fut une onde de choc qui traversa toute la planète, se faisant ressentir comme une brusque succession de tremblements s’effaçant peu à peu comme une bourrasque, un vent et enfin une brise. La mer fut projetée très loin ainsi que les nuages. Les fonds marins se brisèrent. L’attaque entraina également des séismes en profondeurs. Tout ce qui se trouvait dans un rayon de vingt kilomètres autour de l’homme-mégalodon fut projeté instantanément vers l’extérieur. Aggaddon traversa à son tour les mers. Il passa au-dessus de Redline, puis East Blue, puis à nouveau Redline puis North Blue. Là, il reprit ses esprits. Repérant son ennemi grâce au haki de l’observation, il envoya une vague de rayons de lumière en direction de son adversaire. Ce dernier concentra le haki matérialisé autour de lui pour former des lances qu’il envoya à la rencontre des attaques de l’ennemi. La rencontre s’effectua à mi-chemin entre les deux belligérants. L’Archange de la Folie utilisa son pouvoir pour se matérialiser sur la terre ferme la plus proche. Il tomba sur Redline et roula au sol. Il se mit en boule et cracha du sang. Ses côtes étaient toutes fracturées et sa colonne vertébrale avait résisté grâce au haki de l’armement déployé au dernier moment par l’empereur d’Hypérion.

L’homme-mégalodon arriva sur Redline et retrouva son adversaire, qui avait du mal à se relever. Sa détermination n’avait fait qu’augmenter.

-Tu as survécu à mon attaque ! remarqua Léviathan. Bravo !

-Il en… faut… plus pour me vaincre !

Un nouveau sourire se dessina sur le visage de l’homme-poisson.

-Très bien ! Je vais donc pousser mon potentiel encore plus loin pour voir jusqu’où tu peux aller et si je vais t’annihiler avec une victoire écrasante !

Aggaddon vit alors son adversaire sortir un fruit du démon de son sac.

-C’est ça que je suis allez chercher à Little Garden.

Léviathan engloutit le fruit tout entier avant de rigoler.

-ADMIRE !!!

Il referma son poing et donna un coup dans l’air qui se fissura. Un séisme fit trembler Redline. Aggaddon serra les dents et se prépara à repasser à l’assaut.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Mar 8 Aoû 2017 03:11 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 713
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
CHAPITRE 32 : L’AUBE

Aggaddon se matérialisa derrière son adversaire pour éviter un coup sismique. Le Mangeur de Dieux se retourna pour donner un coup de poing à son adversaire. Sa main s’enfonça dans le sol suite à l’esquive de son adversaire. Ce dernier leva sa jambe et l’abattit sur le bras de Léviathan, le plaquant ainsi au sol. L’homme-mégalodon tourna sur lui-même et donna un coup de pied à Aggaddon qui créa un vortex de ténèbres pour ralentir l’attaque. L’Archange de la Folie fit plusieurs pirouettes en arrière avant de lancer un amas de ténèbres vers son ennemi. Des flammes en jaillirent. Léviathan créa un séisme pour éloigner le brasier.

La partie de Redline sur laquelle se trouvaient les deux empereurs commençait à céder. Des blocs de pierres chutaient dans la mer et des rochers se décrochaient dans les profondeurs. Dans la Caverne de Cristal, des pierres tombaient du plafond. Les Chevaliers d’Alfitalia, l’ordre de chevalerie remplaçant les Caravaniers, s’attelaient à repousser les blocs qui pourraient causer des dégâts durant leur chute.

Aggaddon tourna sur lui-même et assena un coup de pied qui implosa. Léviathan para puis utilisa un razor avant de répondre par un rokuogun. Les ténèbres absorbèrent le choc et l’empereur d’Hypérion créa une implosion dans la pierre sous eux. Le sol s’effondra, ce qui déstabilisa l’homme-mégalodon. Il reçut un violent coup de pied de lumière en pleine tête qui le propulsa sous terre. Une vague sismique brisa la roche et il sauta vers son ennemi pour lui donner un coup de poing entouré d’une sphère. L’Archange de la Folie eut comme l’impression que son corps se brisait. Cette douleur le paralysa durant le vol plané qui le mena vers Reverse Mountain. Léviathan avança vers son adversaire qui se relevait.

-FRAPPE DU PHÉNIX

L’empereur d’Hypérion allongea sa main et la plongea dans la poitrine de l’empereur des abysses. L’homme-poisson attrapa le bras de son ennemi et sa main se resserra dessus. Aggaddon sentit son bras se faire broyer, il le fit donc imploser avant que ses os ne soient cassés. Il se reforma plus loin avant de fondre sur son adversaire pour le plaquer et l’emporter plusieurs kilomètres plus loin avant de rouler ensemble sur le sol. L’empereur d’Hypérion courut vers son ennemi et lui frappa le visage plusieurs fois. Au dernier coup, les ténèbres se répandirent sur Léviathan. Elles libérèrent un gaz toxique. L’homme-mégalodon se frappa le torse pour expirer, puis retint sa respiration avant de plonger dans l’eau. L’Archange de la Folie envoya une série de rayons dans la mer, sans succès. L’homme-poisson jaillit et envoya une pluie de gouttes vers son ennemi. Aggaddon utilisa le haki de l’observation pour esquiver ces « balles ». Son adversaire envoya une énorme lance de haki de l’armement. L’empereur d’Hypérion dégagea une énorme quantité de haki des rois qui se matérialisa autour de lui, ce qui lui permit de dévier la trajectoire du projectile.

-GURA GURA END’S PUNCH

La frappe sismique de l’ancien chef de de Davytown fissura l’air. L’onde de choc frappa l’Archange de la Folie de plein fouet. Il se retourna en l’air et se servi de son pouvoir pour voler à travers le Nouveau Monde.

-REVIENS-ICI !!! hurla Léviathan.

L’homme-mégalodon se jeta à la mer et nagea pour rattraper son ennemi.

__________________________________________

Aggaddon avait distancé Léviathan et se reposait dans la Calotte Glacière des Joyaux. Plusieurs heures passèrent avant l’arrivée du Mangeur de Dieux. Ses pas marquaient le sol de glace alors que l’empereur d’Hypérion refermait son poing.

-Comment peux-tu nager dans l’eau et utiliser ainsi le haki de l’armement ?

-J’ai découvert que je pouvais contrôler le haki de l’armement à l’extérieur de mon corps en usant de mon savoir-faire dans le karaté des hommes-poissons. Les particules de haki réagissent comme l’eau. Et c’est d’ailleurs en mélangeant ces particules à l’eau, à une forte quantité autour de mon corps, que je parviens à rester dans la mer.

Son adversaire fulminait.

-Cette guerre doit prendre fin sur l’heure ! Le monde doit être libéré et vivre en paix ! Je ne laisserais pas quelqu’un comme toi terminer le travail que cette guerre a commencé. Léviathan ! Tu représentes tout ce que je hais ! Tu combats sans but. Tout ce que tu cherches c’est détruire… JE REFUSE !!! JE REFUSE QUE TU ANÉANTISSES TOUT !

-Blablabla ! Dépêche-toi de conclure… répondit l’homme-mégalodon.

-MEURS !!!

-Laisses éclater ta rage. Affronte-moi avec toute ta puissance !

-FUREUR DIVINE

Le poing d’Aggaddon recouvert de haki et propulsé par une implosion percuta la paume de main entouré d’une sphère sismique de l’homme-poisson. Les stalagmites géantes se brisèrent et le sol se fractura sur toute la Calotte des Joyaux. Les regards des deux empereurs se croisèrent. D’immenses vagues partirent des bords de cette « île » gelée. Les nuages s’écartèrent pour laisser apparaître le soleil. Les deux combattants reculèrent et préparèrent leur nouvelle attaque. Ils foncèrent l’un sur l’autre. Ils donnaient des coups en miroirs. Poings contre poings. Jambes contre Jambes. Aggaddon tourna sur lui-même avant de faire une roue en l’air, tourner et donner un coup de pied ravageur qui implosa. Léviathan fut propulsé en arrière sur quelques mètres, mais retourna au corps à corps. Il donna une série de coups de poings très rapides avant de faire volte-face et donner un coup de pied qui frappa son adversaire dans le menton.

-SAGESSE DU DRAGON

Aggaddon fit apparaitre un dragon oriental qui souffla des flammes noires et enferma Léviathan dans une sphère de ténèbres. Ce dernier condensa son haki de l’armement pour former de nouvelles lances et découper cette prison. Le dragon s’élança dans le ciel et concentra une boule de ténèbres dans sa bouche. L’homme-mégalodon s’élança sur son ennemi et lui donna un coup de pied qui encastra Aggaddon dans le sol. De la lumière commença à s’échapper de l’orbe du dragon. Léviathan se retourna pour frapper cette boule lorsqu’elle fut projetée dans sa direction.

-TROU NOIR

Une implosion eut lieu. Les ténèbres se propagèrent pour former un immense orbe qui soudain rétrécit en aspirant ce qui se trouvait à sa portée, dont l’ancien chef de Davytown. De son côté, l’Archange de la Folie se matérialisa au bord de la mer et observa l’orbe de ténèbres qui retournait devant le dragon oriental. Aggaddon ferma les yeux et la lumière se concentra dans la gueule de l’être de ténèbres. Cette concentration de lumière explosa en un rayon qui perfora la sphère. Léviathan ressortit alors de l’orbe, le corps brûlé.

-GLOIRE DE DRACUL

Le dragon se transforma en un géant qui abattit son pied sur l’empereur des abysses. Ce dernier traversa les ténèbres et ressortit par sa tête dans le ciel.

-END’S PUNCH

Le coup de poing traversa le géant qui se dissipa au fur et à mesure. L’impact de l’attaque sur le sol fit basculer la glace de la calotte. L’empereur d’Hypérion s’élança dans le ciel à la rencontre de son adversaire. Il lui assena un coup de poing, puis créa une implosion au milieu de son bras pour propulser l’homme-mégalodon contre un bloc de glace qui chavirait. Il concentra ensuite de la lumière entre ses mains alors que son ennemi revenait à l’attaque.

-IMPLOSION STELLAIRE

La sphère de lumière émit une lumière jaune vive avant de se transformer en une énorme implosion qui recouvrit toute la Calotte des Joyaux. Léviathan utilisa son haki de l’armement pour former un bouclier devant lui. Lorsque la lumière se dissipa, le climat gela la mer, recréant ainsi la calotte glacière. Aggaddon tomba au sol, sans sa forme d’archange. De l’autre côté, l’utilisation prolongée du haki sous la forme Dieu de la destruction épuisa les réserves de l’homme-mégalodon. Les deux empereurs se relevèrent doucement pour partir dans un nouvel affrontement au corps à corps. L’ancien chef de Davytown donna un coup de pied pour repousser le poing de son adversaire, puis il reposa sa jambe et donna un coup de poing qui frôla son ennemi. Ce dernier donna un coup de pied sur le poing de Léviathan afin qu’il tombe vers l’avant. Il enchaîna ensuite avec un coup de pied dans le menton avant de frapper l’homme-poisson en pleine poitrine. L’impulsion de ces attaques permit à l’homme-mégalodon de se relever. Aggaddon sauta dans les airs et propulsa son pied sur la joue de son ennemi qui serra les dents et frappa l’Archange de la Folie avec le plat de sa main. Ce dernier glissa sur le sol de glace et se redirigea vers son adversaire en courant et en criant.

-JE N’ABANDONNERAI PAS CE MONDE !

Il glissa sous le bras de Léviathan qui balaya l’air. Il se servit de la glace pour se retourner, dos vers son adversaire. Il enfonça sa main dans la glace et s’en servis pour se propulser vers le haut. Il frappa le torse de son ennemi à pied joints, ce qui le repoussa. Il atterrit sur le sol avant de repartir vers son adversaire, il esquiva les attaques et passa entre les jambes de l’ancien chef de Davytown afin de le frapper dans le genou pour le faire chuter. Pendant la chute, Aggaddon courut sur son dos et donna un coup de poing, qui créa une implosion de lumière, à l’arrière du crâne de Léviathan Jones. Ce dernier posa ses poings sur le sol pour ne pas se retrouver la face contre le sol.

-ROKUSHIKI : ROKUOGUN

L’impulsion donnée par la technique apprise en combattant Supernovae lui permit de se relever immédiatement en frappant son adversaire au passage. Il se retourna et donna un coup de poing dans l’air qui se fissura. L’onde sismique envoya Aggaddon plusieurs centaines de mètres plus loin. L’homme-mégalodon se concentra et donna un coup plus violent. L’Archange de la Folie transforma son corps en lumière afin de ne pas être affecté par l’attaque qui pulvérisait la glace autour de lui. Il déversa les ténèbres sur le sol afin d’absorber la puissance de l’attaque avant de tendre la main vers son adversaire.

-DRACUL : ATTRACTION

Le colosse fut soudain attiré vers son ennemi qui lui saisit la jambe. L’homme-mégalodon sentit ses forces le quitter, comme aspirées. Il tenta d’utiliser son haki, mais il n’était pas encore prêt. Sa peau devint noire pendant quelques secondes avant de reprendre une couleur bleue claire. Aggaddon répandit les ténèbres sur le corps de l’ancien chef de Davytown qui fut bientôt engloutit.

-Tu ne pourra en sortir que quand tu auras retrouvé l’usage de ton haki.

L’empereur d’Hypérion tira un rayon de lumière dans l’amas de ténèbres et un cri en jaillit.

______________________________________

Léviathan sortit d’une flaque de ténèbres, le corps recouvert de haki. L’Archange de la Folie se tenait à une dizaine de mètres dans les airs, en forme de Seigneur Phoenicis, et semblait accumuler de la lumière.

-PHOENICIS : BOMBE BLANCHE

Une sphère qui lévitaient entre ses mains chuta vers l’homme-poisson. À son contact, une très grande implosion ravagea à nouveau la Calotte des Joyaux. L’homme-mégalodon traversa la lumière et frappa son adversaire de toute ses forces. Aggaddon monta et traversa les nuages avant de retomber. Au sol, l’empereur des abysses se mettait en position. Il contra les rayons lumineux avec des boucliers de haki qui se transformèrent en flèches. Elle se dirigèrent vers l’empereur d’Hypérion qui esquiva alors qu’il se rapprochait. Léviathan sauta et tacla l’homme de lumière. Ce dernier sentit son dos se briser et fut envoyé dans la mer. L’homme-mégalodon frappa et créa un séisme qui provoqua un tsunami. Aggaddon fut pris dans les vagues qui traversèrent la Calotte des Joyaux et qui gelèrent. Il repassa son corps entièrement sous forme de lumière dans l’intention de passer à travers la glace. Une main énorme brisa sa geôle pour attraper l’homme de lumière. Léviathan l’approcha de son visage.

-Divertis-moi plus que ça ! s’impatienta le colosse avant de balancer l’empereur d’Hypérion à terre.

-Arrêtes de te vanter ! T’es qu’un minable, répondit sèchement l’homme de lumière qui se relevait.

Les yeux de Léviathan s’injectèrent de sang.

-Alors essaie de me faire des dégâts ! Vas-y ! Je n’attends que ça !!!

-ARCHANGE DE LA FOLIE. FUREUR DIVINE

Le poing d’Aggaddon recouvert de haki, propulsé par une implosion se dirigea vers l’homme-mégalodon qui esquiva.

-C’est tout ? nargua l’homme-poisson.

Le haki qui recouvrait le poing s’enleva et un rayon se dirigea vers l’empereur des abysses. L’attaque le toucha dans le dos. Un autre rayon implosa sur le torse de Léviathan. Une grande quantité de lumière entoura l’Archange de la Folie et se transforma en une aura jaune. Il dégagea alors son haki des rois qui traversa le haki de l’armement du colosse. Un frisson parcourut le corps du plus puissant des hommes-poissons.

-OUI !!! hurla l’ancien chef de Davytown.

-Tu veux de la baston, alors je vais t’en donner encore plus !

Aggaddon arriva à la vitesse de la lumière devant son adversaire et donna une série de coup de poing qui s’enfoncèrent dans les muscles du terrible homme-mégalodon qui concentra son haki de l’armement pour repousser les attaques. Un coup de pied le frappa au visage, puis un coup de poing dans la jambe suivit d’une frappe dans le bras et d’une dans le dos, puis un coup de coude dans l’arrière du cou avant qu’un coup de genou le touche au niveau des côtes. Les coups étaient portés avec une trop grande rapidité, l’homme-mégalodon ne parvenait pas à réagir assez vite. Son adversaire agissait à la vitesse de la lumière et devenait encore plus intouchable que Dent Longue qui était emporté par l’élan de ses coups.

-CŒUR DE L’UNIVERS

Un coup de poing toucha Léviathan au milieu du dos. Une implosion eut alors lieu à tous les endroits qu’Aggaddon avait touché sur le corps du colosse. Plusieurs brèches s’ouvrirent dans le haki de l’homme-poisson et furent aussitôt toucher par la main de l’Archange de la Folie. L’homme-mégalodon recula et souffla.

-Mauvaise idée, ricana l’empereur d’Hypérion.

Ce dernier se servit de la lumière qui venait d’entrer dans le corps de l’ancien chef de Davytown. Une implosion débuta. Léviathan recouvrit ses organes de haki, mais trop lentement. Une partie de son estomac fut touché et s’ouvrit.

-VALARION. AMARANTINE.

Une épée de lumière apparut dans la main droite d’Aggaddon, puis une de ténèbres dans sa main gauche. Il avança vers son adversaire qui tentait de gérer la douleur dans son ventre. L’épée de ténèbres toucha le bras droit du colosse, répandant une petite flaque au-dessus du haki. L’épée de lumière traversa ensuite cette flaque, qui aspira temporairement le haki en disparaissant, et le bras du Mangeur de Dieux. Ce dernier reprit ses esprits et frappa violemment son adversaire dans le torse en créant un séisme. L’Archange de la Folie vola au-dessus de la glace avant de se reformer à côté de Léviathan et donner un coup de poing.

-RYUSOKEN : GRIFFE SISMIQUE DU DRAGON

L’ancien chef de Davytown, ayant anticipé l’attaque, se protégea et attrapa la main de l’empereur d’Hypérion. Pour empêcher la poigne de son ennemi de briser son bras, Aggaddon recouvrit ses os de ténèbres pour absorber les chocs. L’épée de lumière réapparut dans l’autre main et l’ancien amiral Éther l’abattit sur le bras de l’homme-poisson. L’épée de ténèbres apparut dans la main prisonnière de l’emprise de l’ancien chef de Davytown. Elle se planta sous l’autre dans le bras du colosse et le recouvrit de ténèbres, permettant à l’épée de lumière se lacérer le bras du Mangeur de Dieux. Léviathan donna une puissante impulsion avec le bras, le libérant de l’empereur d’Hypérion.

-DIEU DE LA DESTRUCTION

Une quantité incroyable de haki de l’armement s’échappa de l’homme-mégalodon pour former une aura noire autour de l’empereur des abysses. Tout son corps devint noir, des dents aux blancs de ses yeux, de son iris à sa langue. Le mélange jaube du haki des rois d’Aggaddon et celui de l’armement du Mangeur de Dieux donna à l'air une teinte ocre.

-PLUIE STELLAIRE

Une vague de rayons se dirigea vers l’homme-poisson. Les implosions en chaîne poussèrent Léviathan jusqu’au bord de la Calotte des Joyaux.

-COURROUX SISMIQUE

Le poing de l’ancien chef de Davytown frappa l’air et créa un séisme si puissant que toute la calotte se brisa en petits morceaux. L’Archange de la Folie se matérialisa dans l’air et créa un rayon de lumière d’un mètre de diamètre qui créa une implosion de deux kilomètres de diamètre. L’homme-poisson répliqua par un coup de poing sismique qui traversa l’air et frappa Aggaddon de plein fouet. L’onde de choc crée repoussa les nuages situés dans un rayon de deux kilomètres.

-RAYON POURFENDEUR DE LUNE

-ROKUOGUN SISMIQUE À ONDES DU HASSHOKEN

Un rayon de dix mètres de diamètres partit des mains de l’ancien amiral Éther. Léviathan donna un coup de poing surpuissant qui fissura l’air sur près d’une vingtaine de mètres. Les deux attaques qui se confrontaient dégageaient en permanence des ondes de chocs tant et si bien que tout ce qui se trouvait dans un rayon de cinq kilomètres fut projeté continuellement vers l’extérieur et rien n’aurait pu entrer dans ce périmètre. Après une minute, le point de choc entre les attaques se rompit et les deux empereurs furent repoussés dans des directions différentes. Ils traversèrent tout deux les cieux de la planète. Ils en firent le tour à une vitesse vertigineuses, leurs corps prisonniers des frottements de l’air, pour retomber chacun sur l’un de leur navire à Ed War. Là, la bataille faisait rage entre les deux flottes. Les deux adversaires se relevèrent difficilement. Aggaddon se matérialisa entre les deux armadas. Léviathan le rejoignit en marchant sur l’eau. Les bruits de canon et de fracas de sabre résonnaient.

-Je propose de régler tout ceci en une dernière attaque. La plus puissante qu’il nous est possible de faire, proposa l’empereur d’Hypérion.

-Haha ! Très bien ! Cela me permettra de voir mes limites.

Aggaddon se dématérialisa et traversa le ciel, puis l’espace. Léviathan se mit en position et capta toute son énergie disponible pour la faire converger vers un seul point. Deux minutes passèrent et l’Archange de la Folie se retrouva loin de sa planète. Il emmagasina la lumière du soleil. Ses ailes de lumières grandirent et décrivirent des motifs complexes. Des symboles de ténèbres s’ajoutèrent à ceux-ci. Autour de Léviathan Jones, l’eau et l’air semblaient se tordre et son haki de l’armement se regroupait autour de son poing sous l’orbe sismique.

-C’est la dernière occasion pour donner tout ce que j’ai, murmura l’homme-mégalodon.

-JE NE TE LAISSERAI PAS DÉTRUIRE MON RÊVE ! MA VISION DU MONDE ! s’emporta l’empereur d’Hypérion, en laissant éclater tous ses sentiments.

Les motifs complexes dans le dos d’Aggaddon se transformèrent en un dragon oriental de ténèbres et un phénix de lumière. L’ancien amiral Éther leva la tête et ouvrit la bouche. Le dragon et le phénix se regroupèrent au-dessus pour former une boule qui se compressa de plus en plus pour faire la taille d’un ballon de basket. Cette boule changeait de couleur en permanence, du blanc au noir en passant par les couleurs de l’arc en ciel. Léviathan murmura à nouveau.

-Le moment décisif est là…

Il plia les jambes et sauta. L’onde de choc libérée par son saut créa des courants marins et des vents qui semèrent le chaos à Ed War. Petit à petit, un maelstrom qui laissait apparaitre le fond de l’océan se forma à l’endroit où se trouvait l’homme-mégalodon juste avant.

-PRÉMICE À LA DESTRUCTION DE L’UNIVERS, cria le Mangeur de Dieux en traversant l’atmosphère à une vitesse folle.

Ce dernier rassembla toutes ses techniques les plus puissantes en une seule attaque. De son côté, l’Archange de la Folie replaça sa tête et la propulsa un peu vers l’avant.

-SURSAUT GAMMA

L’orbe de lumière et de ténèbres se transforma alors en un énorme éclat de lumière d’où jaillit un rayon d’un kilomètre de diamètre.

Les deux attaques se rencontrèrent à environ trente milles kilomètre au-dessus de Ed War. L’impact créée perturba l’orbite de la planète et l’axe de rotation se pencha. La lune s’éloigna de plusieurs dizaines de mètres de la planète. L’implosion de lumière créé par l’attaque d’Aggaddon fut colossale, grandissant peu à peu et semblant ne jamais s’arrêter. Au sol, les vents et mers étaient sans dessus dessous. Léviathan luttait encore et encore, son attaque traversant la lumière en libérant un flux de haki de l’armement qui ressemblait à une tornade sur l’immense implosion qui faisait désormais une centaine de kilomètres de diamètre. Malheureusement pour l’homme poisson, l’attaque le repoussait à une puissance similaire à sa poussée. Des pulsions de lumière et de ténèbres se répandaient dans l’espace depuis le trou d’où jaillissait la tempête de haki. Une pluie de rayons de lumière et de ténèbres se déversa sur toute la partie de la planète qui était illuminée par le soleil, semant la panique un peu partout. L’homme-mégalodon donna une impulsion surpuissante et atteignit le cœur de l’implosion. L’Archange de la Folie le ressentit, et dans un ultime geste, acheva sa technique. L’implosion se referma autour de son centre. En effet, la lumière était mélangée aux ténèbres qui la rétractèrent en l’absorbant. Les particules sombres libèrent brutalement la lumière et donc une nouvelle fois l’implosion. Le Mangeur de Dieux fut expulsé vers la planète.

Sur toute la partie du monde où il faisait jour, le bleu du ciel laissa sa place à une lumière blanche et vive. Cette même lumière se répercuta sur la lune avec une grande intensité, créant le même phénomène de l’autre côté. Le monde entier était bercé par le pouvoir d’Aggaddon Médixès. Tous les soldats de la planète arrêtèrent de combattre et jetèrent leurs armes. Léviathan Jones traversa airs et mers jusqu’à s’enfoncer dans les profondeurs terrestre, entrainant vents, eau et roches avec lui et son haki. Le gouffre d’eau créé par sa chute créa des tsunamis et son enfoncement dans le sol se répercuta en séismes. Le plus puissant des guerriers disparut dans les profondeurs de la terre, dans l’immensité magmatique du noyau terrestre. À Ed War, Mélian, le second de l’empereur d’Hypérion, regarda la lumière en versant une larme. Ses paroles résonnèrent dans le lointain et furent suivit d’un cri collectif provenant de la flotte d’Hypérion.

-C’est donc ça… MES AMIS !!! LA-VOILÀ !!! L’AUBE BLANCHE !!!!!!

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Mar 8 Aoû 2017 03:15 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 713
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
CHAPITRE 33 : A NEW WORLD

-Il y en a encore pour combien de temps ? demanda Mélian.

-Cela fait déjà trois semaines et je crois qu’il faudra encore, au minimum, le même temps pour que le Seigneur Médixès se remette, répondit le médecin. J’ai l’impression que les efforts qu’il a fournis pour triompher de son ennemi ont raccourci son espérance de vie.

-Le prix de la victoire… Je vais donc continuer à gérer la politique d’Hypérion en attendant qu’il se rétablisse.

Alors que le ciel était entièrement blanc et lumineux, Aggaddon s’était matérialisé à Médirion avant de tomber d’épuisement. L’ordre de l’Aube Blanche s’occupait d’administrer l’empire d’Hypérion en attendant que leur seigneur se réveille. Les derniers hommes fidèles à Léviathan avaient été chassés par les troupes d’élites dirigées par Thérion et Meredith, les deux numéros trois d’Aggaddon. Depuis, ils tenaient le siège de Chakakhulu, la base formée par l’empereur des abysses peu de temps avant la fin de la guerre.

La construction de la Cathédrale de l’Aube Blanche avançait bien. Cette grande bâtisse, située au cœur de la nouvelle capitale mondiale, devait servir de lieu de culte centrale de l’empire. Seul sa crypte avait été construite. Les corps des membres de l’Aube Blanche morts pendant cette époque sombre allait y être enterrés. Leurs sarcophages se trouvaient au centre. Les plus grands noms des valeureux soldats sacrifiés au front étaient enterrés autour. Des tombes pour les autres membres de l’Aube Blanche étaient déjà prévus.

Na-ahk avait été reconvertie comme capitale économique du tout jeune Empire Suprême d’Hypérion. Le Palais Tharès était devenu la banque mondiale. Mélian avait accepté de laisser à Wa son indépendance. Nordos et Davytown ayant été détruite par leurs souverains, un hommage fut rendu aux habitants des deux cités par le Conseil de Maintenance des Nations, un organisme créé pour gérer la coordination des états avec la politique de Médirion.

Le bilan final de la guerre était très lourd : environ 60% de la population de la planète avait péri durant cette époque chaotique. De nombreuses îles et royaumes furent totalement détruits, par les combats des empereurs, mais également par les affrontements et le passage des troupes de Léviathan Jones.

________________________________________

Quatre mois plus tard.

-Augustus ! cria Clock.

L’ancien Archonte Blackburn sortit des ténèbres de sa maison à Azyla.

-Qu’est-ce que tu me veux ?

-Les troubles s’amplifient ! Ester pense que si cela continue il faudra intervenir. Cependant, c’est surtout le fais que tu dois t’affirmer dans ton rôle de membre du Conseil de Maintenance des Nations qui nous préoccupe. Si tu parviens à devenir Président, tu pourras toucher de nouveaux domaines et ramener plus de monde. La rébellion orchestrée par Maîtresse Poséidon nous a couté cher. Le commerce de l’Underworld va pouvoir reprendre ! Donc tu as intérêt à te préparer si tu ne veux pas subir la colère de Jack.

-Ouai ouai… Je vais m’y mettre !

Clock se dirigea vers le Manoir Tartare. Il croisa le Docteur Cyborgis.

-Que faites-vous Docteur ?

-Je dois aller à Médirion pour faire une conférence sur la robotique classique et leur donner d’autres informations sur les documents que je leur ai fait parvenir. L’officialisation de cette technologie fait déjà grand bruit dans la communauté scientifique.

-Oh ! Et bien bon courage. Nous vous reverrons quand ?

-Je ne sais pas encore. J’ai été chargé de démanteler les survivants du réseau de Bartholomew Blackburn. Ils se seraient cachés à West Blue.

-Bonne chance !

Le Vinsmoke fit signe à son collègue qui s’éloignait. Il rentra dans le manoir et vit Ester.

-Clock ! J’ai des missions pour vous !

-Je vous écoutes Dame Ester.

-Votre première mission sera d’aller poser des escaméras un peu partout dans les salles du Conseil de Maintenance des Nations. La seconde mission consiste à aller convaincre le roi de Wukuhana d’accepter de se soumettre à Hypérion. La dernière mission sera d’enlever le Professeur D’Acacia à Water Seven. Ce sont des missions de routine quoi.

-Très bien ! Je vous communiquerai mon rapport le plus tôt possible !

-Tu partiras ensuite appuyer Naeron dans la recherche des fruits du démon. Il faut profiter des morts massifs de la guerre pour avoir le monopole. Nous déciderons plus tard si nous les mettons en vente ou si nous les gardons pour nous.

-À vos ordres !


À Médirion, un Professeur en Physique Théorique de l’École Normale Supérieur avança vers Mélian qui veillait au chevet d’Aggaddon.

-Seigneur Mélian. Le Professeur Czeslaw a trouvé des documents secrets du Gouvernement Mondial qu’il nous a envoyé hier. Ces derniers rapportent leurs recherches sur le transfert de pouvoir d’un utilisateur de fruits du démon à un objet.

-Donc l’Université de Marijoa a tenté, comme l’ENS, de donner aux objets des pouvoirs.

-Oui, mais nous avions adopté une vision humaine des choses. Nous voulions transférer les pouvoirs directement des fruits aux objets, comme pour faire manger le fruit à l’objet. Mais eux… Ils ont mené des expériences sur les prisonniers d’Impel Down et c’est la raison pour laquelle un ordre fut donné de maintenir en vie la « Reine Mère » Pythie Greathower, afin de transférer ses pouvoirs dans une arme. J’imagine que ces expériences n’ont pas arrangé ses célèbres troubles mentaux.

-Ont-ils atteint leur but ?

-Les documents ne le disent pas.


Ester rigola en entendant cette réponse au travail d’un écran. Elle posa sa main sur un gant d’acier.

-Ces expériences ont aboutis, mais puisque le Vice-directeur Readfield était l’un des nôtres, jamais les résultats ne sont sortis de la prison.

-Et nous avons pu nous-même tester ces formidables idées sur nos prisonniers, appuya Jack.

-Oui !!! Tous ces cris de douleurs étaient des ravissements !

Jack posa une tasse remplie de jus d’orange à côté d’Ester. Il porta ensuite son thé, mélangé à du cyanure, à ses lèvres. Ils écoutèrent la suite de la conversation ensemble. Le regard d’Ester fut subitement attiré par un mouvement.

-IL SE RÉVEILLE !!! hurla la jeune fille, toute excitée. Nous allons pouvoir lui rendre une petite visite, dit-elle en sautillant sur place.


Mélian se tourna vers le lit.

-Salut, déclara Aggaddon.

-Vous êtes réveillé ! Alléluia ! Cela fait quatre mois que vous vous remettez de votre affrontement contre Léviathan ! Durant tout ce temps, de nombreuses personnes ont tentés de vous atteindre afin de vous faire tomber et des révoltes ont éclatés. Maintenant que vous êtes là, tout va rentrer dans l’ordre ! s’emporta le second de l’empereur.

-Euh… D’accord… Vous allez tout m’expliquer calmement et me décrire toutes les décisions prises.

-Professeur Davenport ! Voulez-vous faire passer la nouvelle du réveil de notre empereur.

-Oui Seigneur Mélian !

_______________________________________________

La fête régnait dans le Blackburn Club. Augustus observait les gens danser et profiter des plaisirs du monde de la nuit. Il lança un regard à un agent de l’Underworld et lui indiqua de commencer à vendre de la drogue parmi les clients. Une personne masquée arriva.

-Monsieur Blackburn ? demanda l’homme au masque.

-Oui.

-J’ai un message à vous faire passer.

Un agent sortit un coutelas et tenta d’embrocher le patron du club. Celui-ci esquiva le coup et attrapa la gorge de son ennemi avec sa main gantée.

-Qui t’envois ? demanda le père de l’ancien corsaire.

-La guerre n’est pas finie. Ne l’oubliez pas. C’est tout ce que j’ai à vous dire.

-QUI T’ENVOIS ?

-Va crever !

Augustus s’énerva et son gant se transforma en une mâchoire d’alligator. Le sang coula de la gorge de l’inconnu. L’ancien Archonte dégaina alors une lance qui se transforma en électricité.

-C’est ta dernière chance.

L’inconnu resta muet et la foudre traversa son corps. Le Blackburn observa l’homme tomber raide mort au sol. Un agent se précipita pour le secourir.

-Monsieur !

-Vous êtes arrivés un poil trop tard.

-Veuillez m’excusez. Cela ne se reproduira plus.

-Informez Ester que les armes expérimentales marchent parfaitement.

-Ce sera fait.

-Maintenir captif ceux qui ont tenté de s’évader était une très bonne idée. Nous pouvons désormais nous servir de leurs pouvoirs.

-Monsieur ?

-Oui.

-Avez-vous une idée de la personne qui voudrait vous tuer ?

Augustus fit oui de la tête.

-Qui ?

Le patron du club s’installa sur son canapé.

-Je vois une personne en particulier qui peut avoir voulu attenter à ma vie. Et si ce que je pense est vrai, il a voulu faire passer son message par moi en particulier.

-Pourquoi ?

-Car sans lui je serai mort à l’heure qu’il est.

L’agent leva les yeux au ciel.

-Mais à qui pensez-vous ?...

Augustus regarda la piste de dance.

-Rick Island.

Le membre du Conseil de Maintenance des Nations se leva à nouveau et se dirigea vers son bureau. Il regarda dehors par une grande baie vitrée. Il contempla Dressrosa silencieusement.

-Rick…

Quelques minutes plus tard, les portes du bureau s’ouvrirent violement.

-Combien avons-nous de fruits du démon ?

-Environ une quarantaine, répondit Naeron en avançant nonchalamment.

-Ravi de l’entendre. Jack devrait venir les chercher dans la matinée de demain.

-Tu as encore besoin de moi ?

-Non mon ami. Je te laisse te reposer.

-Merci, répondit le commandant.


Augustus regarda Naeron traverser les rues. « Ta vision brute des choses a toujours été une entrave, c’est pour cela que l’on te traite comme un vulgaire soldat, Naeron. Maintenant que les membres qui étaient à la solde de Poséidon ont été tués, nous allons pouvoir nous concentrer sur le reste, et si des personnes capables de prendre de vraies décisions par eux-mêmes et possédant un niveau suffisant arrivés dans l’Underworld, tu seras rapidement évincé par Ester. Je prie pour toi mon ami… »

-Monsieur ?

Augustus se retourna.

-Oui ?

-Un certains Tuberclin Moore demande à parler au patron du club.

-TUBERCLIN MOORE ? Il est encore en vie cet énergumène…

-Euh… Oui.

-Que des agents m’accompagnent. Faîtes-le avancer dans le salon privé.

-À vos ordres !

L’ancien Archonte Blackburn saisit sa lance qui grésilla. Il traversa le couloir, accompagné de deux agents, et arriva dans le salon privé du club.

-Augustus !

-Tuberclin !

-Cela fait un bail ! répondit l’homme richement habillé.

-Ouai ! Que me vaut ce plaisir ?

-Et bien… J’ai réussi à m’enfuir, un peu comme toi. Donc, comme je ne suis plus Archonte, je cherchais le soutien d’un vieil ami pour m’aider à remonter la pente.

-Ce qui veux dire ?

Le sourire de Tuberclin disparut.

-Tu voudrais pas me loger gratuitement ? Je galère vraiment là. J’ai des créanciers qui me courent après.

-Ah ouai ? Et tu comptes sur moi pour régler ça aussi ?

-Eh bien…

Un des agents s’avança vers Augustus et lui parla à l’oreille.

-Je crois qu’il doit de l’argent à plusieurs bâtiments que vous contrôlez. On vient de me rapporter qu’il est fiché dans nos dossiers.

Le parton du club ferma les yeux, puis il prit une grande inspiration. Sa lance fendit l’air et se planta juste devant Tuberclin. Un léger courant électrique entourait l’arme d’Augustus.

-Tu me dois de l’argent, vois-tu ? Certains des lieux où tu as tenté ta chance appartiennent à mon entreprise : la International Blackburn Company. Donc tu vas travailler pour moi. Les gars ! Occupez-vous de lui.

Le patron du club retira sa lance, fit demi-tour et retourna vers son bureau.

-Augustus ! S’il te plait ! On était amis, non ?! Ausgustus ! Augustus ! supplia Tuberclin alors que l’homme qu’il avait aimé détester à Marijoa allait le réduire en esclavage.

_____________________________________________

Il ne restait que trois prisonniers au Cellulaire 5. Le lieu que les prisonniers avaient appelé Belhzébord semblait abandonné. La lumière qui éclairait auparavant l’Arène avait été coupée. D’immenses toiles d’araignée traversaient toute la salle. Zeus était complétement écartelé par des chaînes en granit marin enfoncés dans sa peau. La glace qui enfermait Poséidon avait été placée dans une cellule aménagée en congélateur. Augustus traversa la salle pour aller discuter avec son fils qui était enchaîné comme une momie avec du granit marin.

-Qu’est-ce que tu me veux ? Père…

L’ancien corsaire avait prononcé le dernier mot avec dégoût.

-Je suis venu voir une dernière fois mon fils.

-Ce n’est pas ce que tu m’as répondu les six dernières fois que tu es venu me voir depuis la tentative d’évasion ? Jack m’avait recouvert de poison et laissé pour mort. On m’a maintenus en vie en me regardant souffrir, puis on est venu chercher Ungrad pour une expérience. Il n’est jamais revenu. Après ce fut le tour de Eshtan.

-Cette fois-ci, c’est à ton tour.

-Hey !

Augustus se retourna vers Zeus.

-Si c’est la dernière fois que tu viens, répond à ma question. Les expériences sont bien celles sur l’extraction de pouvoir ?

L’ancien archonte resta silencieux un moment avant d’enfin répondre.

-Oui.

-Je m’en doutait. Toutes les recherches que j’ai ordonnées avaient donc portés leurs fruits, mais l’Underworld s’est à nouveau mêlé de mes affaires. Ce foutu Hadès !

Augustus ignora les injures.

-Mon fils. J’aurai aimé que tu te repentes de tes péchés, mais c’est trop demander. Je vais donc assister à la disparition de ce qui fut la tâche collée à ma botte pendant toutes ces années.

-LA TÂCHE ?!

-Messieurs…

Les Lions des Ténèbres du Docteur Cyborgis avancèrent vers la cellule de Bartholomew. Dirigé par Augustus Blackburn, le groupe traversa tous les sous-sols du Manoir Tartare. Un Lion des Ténèbres poussa Bartholomew à l’intérieur du laboratoire du manoir. Ester positionna elle-même le condamné.

-Bonjour, Bartholomew Blackburn ! Je suis ravie de rencontrer un ancien corsaire.

-Finissons-en.

Ester éclata de rire avant d’activer un levier. Dans sa cellule, Zeus resta pensif.

-Est-ce qu’ils vont tenter de me prendre mon pouvoir ? Espèrent-ils me voir mourir grâce à ce procédé ? Que cherches-tu à faire, Hadès ?

-Non n’avons aucunement l’intention de vous tuer, répondit Jack en sortant des ténèbres.

-Vous…

-Les scientifiques ont fait de nombreuses tentatives pour s’emparer du pouvoir de Pythie. Ils ont alors remarqué qu’elle résistait à l’extraction. Alors que les prisonniers normaux mourraient sur le coup et qu’on attribuait leurs pouvoirs à plusieurs objets, ils parvenaient à extraire son pouvoir sans qu’elle ne meure. Cependant, chaque extraction ne donnait qu’une partie de son pouvoir. Vos scientifiques ont alors essayé de trouver le procédé d’extraction le plus optimisé. J’imagine qu’elle a beaucoup souffert de toutes ces tentatives.

-Si seulement nous avions eu toutes ces informations, nous aurions eu une chance de vaincre les empires pirates avant qu’ils nous attaquent.

-On peut refaire le monde avec des « si ». Vous avez joué, vous avez perdu. Vous avez voulu contrôler votre monde caché derrière le Gouvernement Mondial, mais vu qu’officiellement vous n’existiez pas, le Conseil des cinq étoiles a pris de plus en plus d’indépendance vis-à-vis de vous. Votre méthode est donc un échec. Nous comptons tester une nouvelle méthode.

-Vous échouerez.

-Nous avons un plan de secours, ne vous inquiétez pas.

-J’étais du côté de l’« Ancien Royaume », mais leur tentative d’instauration de paix n’avait pas non plus marché. J’ai voulu tester une autre méthode et elle m’a amené ici. Peut-être que sans les empires pirates, ça aurait marché. Mais bon. Je suis sûr que vous connaitrez également un échec cuisant avec le système que vous tentez d’instaurer. Ah…

-Qu'y a-t-il ?

-Je repense à mon passé… Quand j’ai trahi les miens pour rejoindre les royaumes qui ont formé le Gouvernement Mondial. Je les ai également trahis pour imposer ma vision… tout cela pour ça. Je me rends compte que toute ma vie est un échec. Je regrette.

-Il est trop tard de toute manière.

Jack se retourna et quitta le Cellulaire 5, laissant Zeus se lamenter.

-Inti… Apollon… murmurait-il.

___________________________________________________

Au Château du Soleil à Médirion, Aggaddon traversait les jardins entouré par sa cour. Un artiste de l’Académie des Arts peignait la scène.

-Apollinaire De Brun ! N’oubliez pas de peindre les fleurs sur les arbres.

-Il en sera fait selon vos désirs, répondit le peintre.

Thérion regardait les jardins depuis la Galerie des Statues. « Notre seigneur a décidé d’adopter une ligne absolutiste pour sa politique. Nous verrons si sa tentative de maintien de la paix par un régime fort ; dirigé par un pouvoir de droit sacré fera ses preuves. »

-Salut Thérion.

-Ah ! Mélian. Comment vas-tu ?

-Bien bien. Et toi ?

-Je me pose des questions sur les choix d’Aggaddon.

-Faisons lui confiance. L’absolutisme est un bon moyen de gérer la politique du Nouveau Monde. Et l’idée du Conseil de Maintenance des Nations qu’il m’avait fait part et que j’ai mis en place devrait compenser au niveau mondial.

-Espérons-le…

-Tu n’es pas au bout de tes surprises. Le Château du Soleil est déjà connu comme le plus beau palais du monde. Notre capitaine aime le grandiose. On peut en conclure que ce château sera le cœur d’une vie remplie de luxure.

-Mais quel est l’intérêt ? demanda Thérion.

-Rendre heureux les personnes les plus puissantes du monde qui vont former la cour impériale. Les lois et la gestion de l’empire serviront à rendre heureux les autres.

-Tu es bien optimiste.

-Et toi, bien pessimiste.

Ils regardèrent ensemble la petite fête se dérouler dans les jardins.

Quand Aggaddon eut fini de parader dans les jardins, il rentra dans le château et se dirigea vers ses appartements. Il se posa là, dans son lit. Il prit le temps de savourer ces instants. La paix le comblait de bonheur. Il pouvait s’adonner aux sciences et aux arts quand il en avait envie. Cependant, ce qu’il aimait par-dessus tout, c’était traverser les jardins et le château en profitant simplement de leurs beauté et chefs d’œuvres. À cet instant, il désirait faire ça jusqu’à la fin des temps. C’est quand un garde entra qu’il fut tiré de ses pensées.

-Seigneur Médixès ! Le roi Clock Vinsmoke de Germa demande à vous voir. Il apporte une missive du roi de Wukuhana qui refusait de se soumettre à l’autorité de nos armés. Il souhaite également vous parler en faveur d’Augustus Blackburn, à propos des élections au Conseil de Maintenance des Nations.

-Hmmm… Faîtes-le entrer et laissez-nous.

Le garde s’exécuta. Clock remercia le soldat et attendit qu’il disparaisse dans une autre salle pour laisser entrer Jack à sa place. Le commandant de l’Underworld se plaça dans les ombres afin de faire le guet. Aggaddon était tourné vers la fenêtre et ne voyait pas que ce n’était pas le Roi du Germa derrière lui. Jack prit la parole.

-Quels sont vos ordres, Maître Hadès ?



Petit message :
Spoiler: Montrer
J'espère que vous aurez appréciez le tome 1 de New World. :) Avez-vous vus venir le twist final en trouvant les indices dispersés dans quelques chapitres ? :p En tout cas, j'espère vous retrouvez pour le tome 2 qui commencera donc le mois prochain et je sortirai bientôt ma fiche de background sur ce premier tome en bonus. :) À bientôt !

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Mar 8 Aoû 2017 14:05 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 713
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
Voilà donc un bonus : la fiche des personnages de l'époque de la guerre.

BACKGROUND 1 : GUERRE OLYMPIENNE

GRAND MARQUISAT D’HYPÉRION :

AUBE BLANCHE :
-Seigneur Aggaddon Médixès « L’Archange de la Folie », Empereur d’Hypérion, Commandeur de l’Aube Blanche, Ancien Amiral Éther, Capitaine du Jugement Dernier
-Mélian Caineghis « le Sage Roi », 1.200.000.000
-Thérion Vélinian « Le Faucheur de Démons », 925.000.000
-Meredith Debelleve « La Chasseuse de la Nuit », 899.000.000
-Khalda Ya-Thariyan « le Colosse Serein », 645.000.000
-Epitacre Valmonde « Forgeur d’arbres », 620.000.000
-Sasari Kitina « Tisseuse de Cauchemar », 620.000.000
-Minato Nata Yotoshi « Remueur d’écume », 500.000.000
-Ambre Debelleve « Chevelure violette », 460.000.000
-Kunotoro Atanotigaya « Yeux brillants », 425.000.000
-Edward Valathorn « Samurai Antique », 400.000.000

ALLIÉS D’HYPÉRION :
-Marquise Séraphine De Brey, Capitaine de la Rose Noir (1 navire), 700.000.000
-Allsea Maester « Guerrier céleste », Capitaine des Martial Mens (1 navire), 522.000.000
-«Sourire de l’Archange», Capitaine des Smiles (1 navire), 445.000.000
-Ser Leonard Laléone, Capitaine de La Lionne (1 navire), 317.000.000
-Sieur Solias Adamant « Captain Emerald », Capitaine de la Flotte Emerald (5 navires) 309.000.000
-La Belle De Valroy, Capitaine du Falcon (1 navire), 300.000.000
-Comte « Vampire », solitaire, 250.000.000
-Rackham « le pirate », Commandant des Pirates Organisés (38 navires), 205.000.000
-Mark Van Glad, Capitaine du Tir Froid (1 navire), 159.000.000
-Elvaral « Chinkatsu », Capitaine des Kawateos (3 navires),145.000.000
-Mathilde Souldawn, Capitaine des Roll Dawn (6 navire) 129.000.000
-Liana « d’Eau claire », Capitaine des Skybulle (3 navires), 109.000.000
-Comte Geoffrey De Bastian, Commandant des Chevaliers de Médirion, 100.000.000

TERRES SAINTES DE YIN :

OFFICIERS DE YOGA YIN :
-Saint Yoga Yin « L’Omnipotent », Empereur Saint, Capitaine du Saint Orbal, Ancien Dragon Céleste
-Alnoth Yan « le Déchu », Ministre des Armées des Terres Saintes, 1.270.000.000
-Inush Ka, Quartier Maitre de Yoga Yin, Commandant de la « Marine » de Yin, 987.000.000
-Ryliam Elm, 680.000.000
-Selvistaga Lamardria, 489.000.000
-Zickfrid Svaltus, 470.000.000
-Varthonus, 462.000.000
-Johannes Vanrunberg, 455.000.000
-Untel Karazar, 431.000.000
-Sibymium, 427.000.000
-Sir Damian Ornebourg, 420.000.000
-Véladonis, 385.000.000
-Tyrubinaos Daroyunis, 356.000.000
-Katavan, 325.000.000
-Sulivan York, 300.000.000
-Tunricut, 263.000.000
-Jyncosisus Daroyunis, 226.000.000
-Tarikios Karazar, 200.000.000
-Sok Dha’rat, 179.000.000
-Teribas Daroyunis, 164.000.000
-Diskor, 150.000.000
-Voskor, 132.000.000
-Chinlaho, 120.000.000
-Zak No Tazan, 103.000.000
-Inkayo, 98.000.000
-Tros Kot’an, 85.000.000

« MARINE » DE YIN :
-Eshtan De Graalstone, Commandeur de la Compagnie Marchande International (56 navires), 743.000.000
-Sir Rael Flint « le Flibustier », Commandant de la Flotte des Silex (8 navires), 465.000.000
-Drass « le Borgne », Capitaine des Bufflard (3 navires), 412.000.000
-« Le Pendu », Premier Maître de Grandline, Capitaine des 40 Sections du Pendu (40 navires), 400.000.000
-James Wurn « Râleur du Nouveau Monde », Commandant de la Flotte Beige (5 navires), 398.000.000
-Capitaine Aer « Chevalier du désert », Commandant de Deserta Flotta (23 navires), 342.650.000
-Rakham Rakhy Rakkeo « Longuebarde », Solitaire, 322.000.000
-Lionel Adnash « Bras perfide », Capitaine des Longs-bras Tueurs (1 navire), 317.000.000
-Mask (Nathalian Horusax), Second Maître de Grandline, Chef du Cartel, 300.000.000
-Elma Aerkane « Chant vide », Capitaine des Mangoustes (2 navires), 283.000.000
-Odher Shift « le Nocturne », Capitaine du Dogran (1 navire), 241.000.000
-Deal March « le Génial Tueur », Capitaine des Gael mens (6 navires), 200.000.000
-Commandant James Differalt, Commandant de la Flotte des Primabords (16 navires), 200.000.000
-Hawkval Litarius « Samurai acéré », Capitaine du Hawk (1 navire), 199.000.000
-Dea Moon Wall « la Canine », Commandant Wall (9 navires), 180.000.000
-«Chasseur de têtes», Chef des Zoanemania (12 navires), 150.000.000
-Jimiane Colvane « el Cornis » et Maelfath Colvane « El Cornue », Capitaines des Lances Cornes (6 navires), 96.000.000 et 150.000.000
-Joey « le Glouton », Capitaine des Engloutisseurs (6 navires), 149.000.000
-Piotin Aléhuane « Marche Montagne », Capitaine du Tranche Quai (1 navire), 143.000.000
-James « aux yeux crevés », Troisième Maître de Grandline, Capitaine des Crèves (10 navires), 140.000.000
-Raelph « le Moine Noir », Solitaire, 140.000.000
-Roi Adolbal de Tarmina, Président de l’union des royaumes dirigé par Yin (30 navires), 140.000.000
-Jeremy « le Bouclé », Capitaine du Jack (1 navire), 134.000.000
-Joey « Job », Capitaine des Blousons rouges (1 navire), 129.000.000
-Captain Yoan Criptide « le Cript », Capitaine du Cript Law (1 navire), 126.000.500
-«Mask End», Capitaine du Endmask (1 navire), 120.000.000
-Griffin Dag, Capitaine du Griffin (1 navire), 112.000.000
-Ernal « la poigne de fer », Capitaine de Poigne de cuivre (1 navire), 102.000.000
-« Lord » Carnacier (Night Brown), Quatrième Maître de Grandline, Capitaine du Carnacier (1 navire), 100.000.000
-Tarme « Chevalier Robotique », Capitaine des Cyborgis (3 navires), 100.000.000
-«Tête de pierre» et Jack « Foudroyant », Capitaines des Elementals Power (5 navires), 100.000.000 et 100.000.000
-Moldova « le Havenois », Capitaine du Vieux Havenois (1 navire), 99.000.000
- Elrus Raogarath « l’ours mal léché », Bouqueton « l’Hors corne » et Oosh « la Tachouf », Alliance des 3 Minkorado (3 navires), 99.000.000, 80.000.000 et 57.000.000
-« Dona » Bianca, Capitaine de All Shue (2 navires), 98.000.000
-Kolgran Er Khan Yen, Capitaine du Hachoir Ferraille (1 navire), 97.000.000
-Sul Nam Yusha Rakkeo, Capitaine du Juliane (4 navires), 95.000.000
-Smoss « la baraque », Capitaine du Tail (1 navire), 93.000.000
-Arkful « le cadrié », Capitaine des Small Full (5 navires), 90.000.000
-Analfa Réma Talme, Capitaine des Kol-Mat-Heure (3 navires), 89.000.000
-Dalvagos Morinioni, Commandant de Kalvata, 89.000.000
-Ulda « l’enflure » et Stick « le stupide », Capitaines des Stacks (1 navire), 61.000.000 et 82.000.000
-Erwan « le Fugitif », Solitaire, 81.000.000
-Gambaba « Subal », Capitaine du Jole (1 navire), 80.000.000
-«Fire» Kall, Capitaine des Jams (1 navire), 80.000.000
-Ming To, Capitaine du Tang (1 navire), 75.000.000
-Les Frères Avalgash, Capitaines des Alva (2 navires), 79.000.000 et 80.000.000
-Joris « le Fossoyeur », Capitaine du Skel ship (1 navire), 70.000.000
-Zoune « aux roues », Capitaine du Axe (1 navire), 65.000.000
-Soeur Aldefest, Capitaine du Range (3 navires), 63.000.000
-Johnny Elstaroso, Capitaine du Golden (1 navire), 53.000.000
-Dany et Erwin « les Zokas », Capitaines du Zook (1 navire), 50.000.000 et 39.000.000
-Yoann « Darling » Durmstrol, Capitaine du Durmship (1 navire), 49.000.000
-Asratate « Dol Rem », Capitaine du Shal Ta (1 navire), 43.000.000

EMPIRE ROUGE :

EQUIPAGE DU VAISSEAU ROUGE :
-Bonifacio Del Julia « Redlord », Empereur Rouge, Capitaine du Vaisseau Rouge
-Atharien Dolmital « Franchebraise », Lieutenant de Redlord, 1.150.000.000
-James Order, Lieutenant de Redlord, 888.000.000
-Arfild Vanreight, 600.000.000
-Chung Kar Tak, 450.000.000
-Rafaelo Zunkanir, 450.000.000
-Waramia Del Sha, 450.000.000
-Darchamine Ystania, 450.000.000
-Sir Golmein Vanrein, 450.000.000
-Sir Godfried Veineir, 360.000.000
-Feng Toh-Ka, 330.000.000
-Sir Erngald Veiner, 231.000.000
-Fostorode, 185.000.000
-Disclame Troposil, 123.000.000
-Chall El Balor, 98.000.000
-Jess Ben Da-Tel-Ryu-Stono, 95.000.000
-Uricanios, 94.000.000
-Gaspardio Laguerra, 89.000.000
-Terubim, 85.000.000
-Junko, 83.000.000
-Tyss Del Maestro, 80.000.000
-Gaderfith Waehrem, 76.000.000
-« Face de pet », 65.000.000
-Guardo Casino, 62.000.000
-Ernacostis Rakoten, 60.000.000
-Tys Ten, 59.000.000
-Troubandir, 58.000.000
-Yad, 55.000.000
-Valorus, 54.000.000
-Dakanostro Marounamir, 50.000.000
-Toridanci, 48.000.000
-Chaloporo Marounamir, 45.000.000
-Discotro Marounamir, 44.000.000
-Cezeco Marounamir, 42.000.000
-Ingaleva Troposil, 39.000.000
-Shingeles, 36.000.000
-Varounambar, 35.000.000
-Daconorus, 32.000.000

VASSAUX DE REDLORD :
-« Le Masqué », Solitaire, 740.000.000
-Master Grassbeard, Capitaine des Grassbeard pirates (29 navires), 421.600.050
-Egden Di Ilmina « Cercle Croix », Capitaine du Carré Croix (10 navires), 379.000.000
-Bartholomew Blackburn, Capitaine du Lord Black (1 navire), ex-333.000.000
-Charlius Ponpilius « bicolor », Capitaine du Color Walk (1 navire), 303.000.000
-Adilie « la Guerroyante », reine d’Amazon Lily (1 navire), 300.000.000
-Johnson Anderson « aux 15 boutons », Capitaine des Boutonnes (3 navires), 246.000.000
-« Sacaos » Elric Delmete, Capitaine des Smash (4 navires), 198.000.000
-Jin Jal « le bandage », Capitaine du Shal (1 navire), 192.000.000
-Yalfrid « L’oiseau noir », Commandant des Serres (1 navire), 173.000.000
-King Léon, Roi du Lim’Isle, 168.000.000
-Morka Elvario, Capitaine du Sho-oh (1 navire), 154.000.000
-« T.I.M. », Capitaine des Fish border (8 navires), 120.000.000
-Daelrog « œil balafre », Capitaine de Craaz (3 navires), 119.000.000
-Commodore Annick, Commandante de Amé (8 navires), 105.000.000
-Yuldos, Mismina et Threes, Compagnie des Charlatans (3 navires), 83.000.000 ,99.000.000 et 100.000.000

UNION DE WA :

ARMADA DE WA :
-Greatsea Miyamoto Eslith « Dent Longue », Président de l’Union de Wa, Amiral de l’Armada de Wa, Shogun et Daimyo de Wa, Capitaine du Soleil Levant
-Minamoto Kenshin Yoritomo « l’Escrimeur des Pluies », 1.100.000.000
-Aruma Zakaruka, 850.000.000
-Gion, 500.000.000
-Ito Zabura, 500.000.000
-Saito Hakuhana, 500.000.000
-Suhimo Hakuna, 500.000.000
-Perga Mying, 350.000.000
-Shinjiko, 350.000.000
-Fukuyu Shu, 300.000.000
-Kyatoki Wu, 300.000.000
-Tahori Wei, 300.000.000
-Tunkala, 200.000.000
-Son Wafa, 200.000.000
-Ya duu, 200.000.000
-Takodo Raymu, 200.000.000
-Zamata, 165.000.000
-Enetaka, 140.000.000
-Samurai ou Ninja de Wa non connus du Gouvernement Mondial, 20.000.000 à 100.000.000

ALLIÉS DE WA :
-Hrungnir Odinir « le Guerrier d’ambre », Roi des Géants, 950.000.000
-Mayian Thérégamos Alénaeth « Longue lame », Chef des Fans de Dent Longue, 400.000.000
-Arenaos Blake et Aranae Blake, Capitaine et Second des Gladiators Pirates (5 navires), 330.000.000 et 209.000.000
-« Dark Bear », Capitaine des Minks Warriors (4 navires), 250.000.000
-Arnaes Molva « mâchoire grise », Capitaine Furobogia (9 navires), 236.000.000
-Yeldawn et Orshinka, Capitaines des Baramaniaques (3 navires), 180.000.000 et 92.000.000
-Reist Wargner, Capitaine du Ymgard (1 navire), 168.000.000
-Mariétha Steiningrad « Arracheuse de ventre », Commandante des Vanapouertas (5 navires), 156.000.000
-Nostefa « Bras de fer », Commandant de Yosha (6 navires), 154.000.000
-Adrianna et Blondwa « duo colo », Capitaines des Sendwa (1 navire), 120.000.000 et 80.000.000
-Buffolo Toro Larawen « Taural », Capitaine des Cornes de rue (3 navires), 123.000.000
-Argos, Capitaine des Gigants Stars (3 navires), 110.000.000
-Léosse, Capitaine des Gigants Skar (2 navires), 110.000.000
-Djoe Joe « le Missilator », Capitaine du Fogias (1 navire), 109.000.000
-Breinval Gordekeil, Capitaine des False (3 navires), 105.000.000
-Adriana « la Gloutonne », Capitaine des Bouffes pattes (4 navires), 96.000.000
-Calvaleth Usberg Son, Capitaine du Sea’s Salt (1 navire), 85.000.000
-Blond Guy, Capitaine du Super Guy (1 navire), 80.000.000
-Vastaro Destariome, Capitaine du Wagner (2 navires), 74.000.000
-Lizko Notashu « el Saber », Capitaine du Saiyo (1 navire), 73.000.000
-Kamel Zeo, Capitaine du Funeste (1 navire), 60.000.000


ROYAUME DE DAVYTOWN :

ARMÉE DES ABYSSES :
-Léviathan Jones « Mangeur de Dieux », Roi de Davytown, Capitaine du Hollandais Volant,
-Wilfrid Ness, 800.000.000
-Anakothem, 800.000.000
-Charyllia, 800.000.000
-Ponik, Patron du Quartier des Hommes-Poissons, 300.000.000
-Vosghal, 90.000.000
-Rag, 85.000.000
-Jordan, 85.000.000
-Jawel, 85.000.000
-Sawhal, 80.000.000
-Uzgonde, 80.000.000,
-Hurimonde, 79.000.000
-Yzwal, 79.000.000
-Tyh, 75.000.000
-Hommes-poissons, 20.000.000 à 100.000.000

FLOTTE DU SQUELETTE :
-Capitaine Alvus Crâne, « Capitaine Crâne »/« Lord Ghost », Commandant de la Flotte du Squelette, 680.000.000
-Ungrad « Aligaterror » aux deux haches d’aciers, Capitaine du Premier Navire/Lieutenant-Général, 325.000.000
-« Black », Capitaine du Second Navire, 162.000.000
-James Avery « Manteau de terre », Capitaine du Troisième Navire, 135.000.000
-Jull Guez « Black Gealt », Capitaine du Quatrième Navire, 121.000.000
-Sahu Din Namao, Capitaine du Cinquième Navire, 110.000.000
-Alimulim Newport, Capitaine du Sixième Navire, 102.000.000
-Henry Coupelame, Capitaine du Septième Navire, 100.000.000
-Kalak Yala, Capitaine du Huitième Navire, 100.000.000
-Mass Goria, Capitaine du Neuvième Navire, 92.000.000
-Ross Face, Capitaine du Dixième Navire, 90.000.000
-Dardane « Kill », Capitaine du Onzième Navire, 87.000.000
-Yoll Dun « Cherche Cadavre », Capitaine du Douzième Navire, 82.000.000
-Chinkao, Capitaine du Troisième Navire, 150.000.000
-Tuluyu Hallo, Capitaine du Quatorzième Navire, 74.000.000
-Vader Rak, Capitaine du Quinzième Navire, 70.000.000

UNDERWORLD :

-Maître Hadès
-Émissaire Ester Khan « le Bourreau des enfers »
-Émissaire Jack Naper « Joke Face »
-Émissaire Torrance « Boucher Vert »
-Commandant Rick Island
-Commandant Béhémot
-Commandant Basilic
-Commandant Caïn Korbouchev
-Commandant Naeron Walhalla
-Commandant Clock Vinsmoke
-Augustus Blackburn
-Gwal Apoom-Kay
-Readfield
-Professeur Czeslaw Yoccoz de Broglie « Docteur Cyborgis »
-Les Lions des Ténèbres
-Klegmass l’Inconnu
-Les Anonymes
-Goldfroy Exupéry
-Dooglas MacKonway
-Hirohi
-Azarth
-Yrigan Dariha
-Shinka Sekai
-Comte Geoffrey De Bastian
-Yohna Doflamingo
-Tahosa Keanney
-Erwan « le Fugitif »,
-Maîtresse/Dame Poséidon (Vénus Neptune)
-Poliandre
-Ikourougi
-Namasta Inhawayaï
-Itawaka
-Azagoth
-Alnoth Yan « le Déchu »,
-« El Famoso » Caosse Xatarias
-Tokal Varafull
-Istu Ekaz
-Elvaral « Chinkatsu »,
-Radosse
-Yudane
-Zarata
-Drass « le Borgne »
-Lionel Adnash « Bras perfide »
-Deal March « le Génial Tueur »
-Maelfath Colvane « El Cornue »
-Jeremy « le Bouclé »
-Xestinos Daraburn
-Jin Jal « le bandage »
-Daelrog « œil balafre »
-Henry Dopara
-Zodofroye
-Turinag
-Kalak Yala
-Orlando
-Katavan
-Jyncosisus Daroyunis
-Chinlaho
-Darril
-Vankayfel
-Von O Rich
-Ardalos
-Sir Arthum Del Khalia
-Louis Rackham « le Baron Blond »
-Gregor Vanderborgia « Golem de Fer »
-Thurdinck
-Rothofuls
-Blond Guy
-King Léon
-Estella Magnumanum
-Anna Cola
-Zazil Ur-bak Da Hiris
-Xustas
-Zéri « le bondisseur »
-Takodo Raymu
-Théodule « du fer blanc »
-Edinburg « l’éxécuteur orange »
-Ardingog « l’Olmèque perdu »
-Aza Taro
-Goda Taro
-Quolopotek

GOUVERNEMENT MONDIAL :

MARIJOA :
-Maître Zeus Inti Antarès
-Étoile Adrian Vanreich
-Étoile Yvan Suprachev
-Étoile Yao Noxihing
-Étoile Moha Al-Dhaïr
-Étoile Saint Everalt Everest
-Archonte Augustus Blackburn
-Archonte Oswald Turnback
-Archonte Valenteigne Uchohoo
-Archonte Julius Rodockarian
-Archonte Damian Xanwong
-Archonte Pierre Caligulus
-Archonte Estella Magnumanum
-Archonte Anna Cola
-Archonte Riordane Azerborne
-Archonte Bann Teagan
-Archonte Margaux Carolingie « la Mama »
-Archonte Uther Asbinarie
-Archonte Tuberclin Moore
-Archonte Zazil Ur-bak Da Hiris
-Archonte Wilson Duberchevov

CP0 :
-Directeur Isaac Greathower
-Magdalène Waschof
-Azazel Ygdof
-Eden Wesborn
-Lazarus Vanreich
-Caïn Korbouchev

CP 1 À 8 :
-Directeur du CP1 Restass
-Directeur du CP2 Tahosa Keanney
-Directeur du CP3 Edgar Valoyhay
-Directeur du CP4 Nadeshda Valoyhay
-Directeur du CP5 Ivhane Wesborn
-Directeur du CP6 Azuril Maril
-Directeur du CP7 Zack
-Directeur du CP8 Oodagu Letmiji

CP9 :
-Directeur Far-Ghan Dyr
-Igor Korbouchev
-Lionel Von Unted
-Den Xanwong
-Maximilien Darwood

NEW CP9 :
-Directeur Sir Wuldon Davenport
-Mulfath Ans
-Mia Nuria
-Alv Nol
-John Furke
-Skelet Sin
-Vlad Otchev
-Marc Nel
-Ana Ans

CP10.1 :
-Directeur Lionel Don Rial
-Takiri Dunzi
-Goduro Notasi
-Marine Dunzi
-Anouk Sinra

CP10.2 :
-Directeur Dar Nios
-Lasno Faskera
-Dean Kar
-Rean Kar
-Ears Pirle

CP10.3 :
-Directeur Lara Carakarof
-Angoune Goberno
-Yann Terrian
-Dianna Carakarof
-Angoune Junior Goberno

CP10.4 :
-Directeur Ataku Kototetsu
-Arka Kototetsu
-Nolia Zirka
-Aldoon Everest
-Gordon Lisme

CP10.5 :
-Directeur Lord Wargon Uldo
-Dan Dio
-Jiog Lomerev
-John Everald
-James Everald

LA MARINE :
-Chef des Armées Alfred Starchition
-Amiral en chef Sirmégon Délian « Supernovae »
-Amiral Duncan Stark « Étoile »
-Amiral Aldébarande Elbora « Cosmos »
-Amiral Perceval Yvain Galahad « Astéroïde »
-Vice-amiral Nelson Villeneuve « tornade noire »
-Vice-amiral Solis Grandédorado « blanc voile »
-Vice-amiral Arthur Déxathor « visage de pierre »
-Vice-amiral Rick Island
-Vice-amiral Vologorov
-Vice-amiral Rightown
-Vice-amiral Sal-hawahi
-Vice-amiral Daying
-Vice-amiral Offturn
-Vice-amiral Quinqualcoal
-Vice-amiral Greal
-Vice-amiral Shal
-Vice-amiral Ydal
-Vice-amiral Devif
-Vice-amiral Year
-Vice-amiral Saturday
-Vice-amiral Amya
-Vice-amiral Tocohatepeq
-Vice-amiral Zagréo-Dybilis
-Vice-amiral Uchohoo
-Vice-amiral Darril
-Vice-amiral Oligach
-Vice-amiral Supergun
-Vice-amiral Charlesville
-Vice-amiral Onturn
-Vice-amiral Simebiline
-Vice-amiral Chekka
-Vice-amiral Paname

IMPEL DOWN :
-Directeur Asterg Vanwack
-Vice-directeur Readfield
-Chef geôlier Saliman
-Geôlier Xirton
-Geôlier Yxil
-Geôlier Turbin Voxite
-Bêtes gardiennes

CAPITAINES CORSAIRES :
-Héraclès Spartman « Héros du Crépuscule », Protecteur de Templista, ex-825.000.000
-Sir Arthum Del Khalia, Capitaine de Fort-Khalia (1 navire), ex-420.000.000
-Lord Bartholomew Blackburn, Capitaine du Lord Black (1 navire), ex-333.000.000
-Louis Rackham « le Baron Blond », Président du Unite Club (3 navires), ex-300.000.000
-Gregor Vanderborgia « Golem de Fer », Solitaire, ex-273.000.000
-Golgoth « Chevalier de l’abysse », Capitaine du Golgothosor (1 sous-marin), ex-122.000.000
-Yulfric Ralvog « aux Cris de poudre », Capitaine du Cri de poudre (1 navire), ex-97.000.000

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Lun 25 Sep 2017 01:43 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 713
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
Je passe donner des nouvelles.
J'ai terminé d'écrire le Tome 2. Je passerai donc très bientôt à la relecture et à la correction.
La suite devrait donc arriver sous peu. :)
J'espère que vous appréciez cette histoire et pensez à laissé un petit commentaire à propos de l'ensemble de ce tome 1, ça fait plaisir et ça me permettra de m'améliorer. ^^

À bientôt !

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Dim 19 Nov 2017 13:58 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 713
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
J'ai prit beaucoup de retard à cause d'une période chargé IRL, mais je reviens donc avec le début du tome 2 beaucoup trop longtemps avant la date que j'avais prévu x)

Le compte des chapitres continue en conservant la numération.


TOME II : L’ODNYMPHÉE


ARC 2.0 : LA ASTÉRODONMACHIE

CHAPITRE 34 : UN GRAIN DE SABLE

La sirène d’alarme résonnait dans toute la ville de Black Gate, capitale du jeune royaume fédéré de New Harper, où les bâtiments de la ville étaient fait de béton et de briques. L’Institut de Contrôle de l’Application des Lois était ravagé par un énorme incendie. Une tornade commença à se former autour du blason d’Hypérion, représentation de la dictature exercée sur le monde. Les habitants commençaient à quitter la cité alors que les escargophones annonçaient l’attaque terroriste. Une colonne de lumière descendit des cieux et Aggaddon se releva face au bâtiment en proie aux flammes. La tornade ne faisait qu'augmenter la puissance destructrice du brasier.

-Qui vient nous rendre visite ? demanda l’Empereur Suprême en voyant une silhouette se dessiner près de l’incendie.

L’amiral Villeneuve envoya des bourrasques de vent sur son adversaire qui ne broncha pas.

-Voilà dix ans que la guerre est finie et voilà qu’un ancien haut officier de la Marine tente d’effrayer les peuples ! C’est la meilleure !

-Ne sous-estimes pas la force de la Marine. Bientôt, ton monde s’écroulera.

Villeneuve se dématérialisa en une bourrasque. Aggaddon avait compris que l’ancien officier voulait dire que c’était des survivants du Gouvernement Mondial qui étaient derrière les attaques au régime absolutiste d’Hypérion.

-Island… murmura l’Archange de la Folie en se retournant.

Un coup de poing recouvert de haki le propulsa dans les airs et il retomba sur les marches de l’Institut de Contrôle de l’Application des Lois.

-Il est venu l’heure de la vengeance… Éther.

L’amiral en chef Galahad, avança vers son ennemi. Tout son corps s'était changé sous forme de diamant.

-Tu penses avoir une chance contre moi ? … Astéroïde.

Les pieds d’Aggaddon s’enfoncèrent dans le sol alors qu’un vent violent descendit du ciel.

-ROKUSHIKI : POING DE LA JUSTICE

Galahad recouvrit son bras de haki et le passa en tekkai avant de donner un coup de poing devant lui. L’air fut propulsé avec une grande force vers l’Empereur Suprême qui se transforma en lumière pour réapparaître derrière l’amiral en chef. L’attaque percuta l’Institut dont la façade fut pulvérisée. L’air traversa le bâtiment et en explosa l’arrière.

-Tu t’es inspiré de Léviathan pour mettre au point cette attaque ?

-Cela ne te regardes pas, usurpateur.

Aggaddon souffla tandis que son poing s’illuminait. Le sol bougea de nouveau pour venir recouvrir l’Empereur Suprême. Ce dernier frappa la roche et un rayon de lumière traversa la terre pour l'imploser, créant un cratère par la même occasion. La poussière se dissipa et révéla l’amiral Déxathor qui haletait.

-Vous n’êtes qu’un grain de sable dans mon gigantesque engrenage, déclara l’Archange de la Folie alors que son poing irradiait d’une lueur jaune.

Villeneuve tenta de concentrer le vent afin de former une lame d’air qu’il recouvrit de haki. Un pilonne de ténèbres s’éleva derrière Galahad alors que d’un simple coup de pied recouvert de haki, l’Empereur Suprême redirigea la lame de vent vers l’ancien amiral Astéroïde. Le poing de lumière toucha Déxathor en pleine poitrine pendant qu’il essayait de s’enfoncer dans le sol. L’implosion le propulsa à travers Black Gate. L’amiral profita d’être à terre pour retourner dans la roche. Un rayon de lumière traversa son poumon. De l’autre côté, Galahad et Villeneuve se libérèrent des ténèbres et évitèrent une pluie de rayons lumineux. Ils virent l’Empereur Suprême se dématérialiser. Soudain, une vague de ténèbres se répendit sur le sol devant eux et adopta une forme humanoïde.

-PHOENICIS : EMBROCHEMENT IMPLACABLE

Le coup de pied d’Aggaddon traversa la pierre pour frapper Déxathor au torse. L’onde de choc brisa le sol tout autour puis traversa la ville sous la forme d’un courant d’air. Villeneuve et Galahad se déplacèrent à leurs vitesses maximales pour porter secours à leur ami. Ils se stoppèrent en voyant l’Empereur Suprême sortir de la fumée en trainant un cadavre au sol, la main serrée sur le crâne du mort. Il leva son bras pour montrer le visage de Déxathor. Plusieurs de ses dents étaient cassées, ce qu'il restait de son nez pulvérisé, ses yeux révulsés et du sang coulait sur ses joues.

-Voici mon dernier avertissement. Vivez heureux et oubliez le passé. À bientôt.

Le Seigneur Aggaddon Médixès lâcha sa victime, se retourna et disparut dans un éclat de lumière. La pluie commença à tomber sur Black Gate où les deux terroristes priaient pour leur ami.

________________________________________

Cela faisait dix ans qu’Island et Galahad survivaient dans l’ombre, en attendant de pouvoir bouleverser le monde. Ils réussirent à mettre en exergue la tyrannie opérée par l’Empereur Suprême Médixès et lancer des mouvements indépendantistes partout sur la planète. À chaque tentative pour chambouler l’ordre mondial, les réponses d’Hypérion en étaient que plus violentes. La brutalité des répressions augmentait sans cesse.

Les mouvements indépendantistes furent à l’origine d’une petite crise économique. Galahad sauta donc sur l’occasion pour lancer une vague de destruction de bâtiments représentant le régime d’Aggaddon. Malheureusement, dans la foulée, Hadès utilisa l’Underworld pour maîtriser les révoltes.

La déception d’Island fut grande lorsqu’il découvrit que la puissance de l’Underworld avait dépassé toutes les limites possibles. Peu à peu le monde se scindait en deux : le monde visible, sous la lumière, où les gens vivaient insouciants et le monde invisible, celui de l’ombre, où les puissants s’affrontaient pour le pouvoir. Le Seigneur Aggaddon Médixès avait ainsi créé son propre système. En canalisant tout ce qui pouvait être nuisible dans l’Underworld, il espérait ainsi apporter la paix à l’humanité.

Il restait un problème qu’Aggaddon voulait éliminer : La volonté d’Isaac Greathower qui subsistait en Rick Island. Augustus Blackburn, devenu le plus grand baron du crime du monde, multimilliardaire pouvant influencer tous les nobles de la planète en un claquement de doigts, avait tenté de retrouver sa trace. Sans succès. Naeron Walhalla et Clock Vinsmoke remuèrent leurs réseaux d’informations, en vain. En effet, Island connaissait toutes les techniques utilisées par l’Underworld et parvint à les contourner afin de n’être jamais retrouvé.

Confiant, Galahad décida de mener une véritable attaque par eux-mêmes. C’est lorsque l’amiral en chef et Villeneuve ramenèrent le cadavre de Déxathor qu’Island compris que le groupe s’était un peu emballé. Ils se réunirent dans le repère secret caché à Bartigo.

-Avons-nous vraiment une chance ? demanda Grandédorado. Villeneuve et moi portons le titre d’amiral, nous n’avons pas le niveau correspondant. Il est trop fort. Toute tentative de renversement sera immédiatement balayée.

-Il ne faut pas perdre espoir, encouragea Island.

-Tu vois bien la dérouillée qu’il nous a mis sans forcer, il faudrait que quelqu’un avec le niveau d’un empereur pirate apparaisse pour pouvoir le vaincre, répondit Galahad. Mais, puisqu’il a créé un système l’informant immédiatement de tout problème sur toute la planète, il n’y a aucun moyen que quelqu’un puisse se dévoiler petit à petit pour atteindre le niveau requis.

-Vous abandonnez donc ? s’exclama l’héritier d’Isaac Greathower.

Les autres restèrent silencieux.

-Très bien… Je vais quand même tenter quelque chose…

-Quoi ? demanda Villeneuve.

-Je vais essayer de pactiser avec Wa.

_______________________________________

Minamoto entra dans les souterrains du Dojo Central. Il était accompagné d’Alnoth Yan.

-Nous n’avons plus le choix. Nous devons nous servir de cette arme, disait le shogun de Wa.

-Mais Dame Poséidon nous avait dit qu’il fallait garder secret l’existence de cette technologie. On a laissé les habitants de Skypea s’en servir car l’île est quasiment introuvable, mais si Hadès découvre que nous possédons des objets créés par le Grand Viracocha, il fera tout pour les avoir et rasera Wa !

-Mais c’est soit ça, soit on laisse la guerre s’éterniser et continuer à faire des victimes.

Suites aux demandes répétitives d’alliances ainsi qu’aux menaces formulées par le Conseil de Maintenance des Nations dirigé par Augustus Blackburn, beaucoup d’habitants de Wa décidèrent d’empêcher tout étranger d’entrer sur leur île. Cela fut pris comme une déclaration de guerre par les autorités d’Hypérion.

Minamoto et Alnoth rampèrent dans un conduit puis descendirent un escalier s’enfonçant très profondément dans la terre. Devant eux se dressait une porte de pierre recouverte d'écritures ponéglyphes. Minamoto se rappela du moment où il découvrit, en compagnie de Poséidon et Dent Longue, la porte d’or enfouie dans les tréfonds du temple de Shandora. « J’aimerais que vous soyez encore là… » pensa le shogun. Ils ouvrirent la porte avec Alnoth et pénétrèrent dans un grand sanctuaire. Minamoto se dirigea vers la tombe située au milieu pendant que l’ancien lieutenant de Saint Yoga Yin regardait les quelques étagères où s'entassaient des parchemins.

-Si seulement nous pouvions utiliser tout ça comme Tao à Skypea. Les trouvailles que l’on associe au « Grand Viracocha » sont vraiment fabuleuses. Ils pourraient rendre la vie tellement plus agréable, pensa Alnoth à haute voix.

-Mais si Hadès tombe dessus, il s’en servira pour faire la guerre et soumettre tout le monde entier.

Minamoto poussa le couvercle du sarcophage de pierre. Il attrapa un genre de canon doré. Les deux compères remontèrent rapidement pour sortir. Ils arrivèrent au moment où des soldats du Conseil de Maintenance des Nations affrontaient des habitants de Wa.

-Continue, je m’occupe de tous ceux qui sont dans le centre-ville ! déclara Alnoth.

Minamoto continua sa course et passa le canon à un samurai, en lui donnant des instructions. Ce dernier monta au sommet du Dojo Central. Il plaça l’étrange canon de manière à ce que le petit trou soit aligné avec le soleil. Le samurai appuya alors sur un bouton. Le canon capta la lumière du soleil qui se refléta plusieurs fois à l’intérieur à l’aide de miroirs avant d’être concentrée en un point. Le dernier miroir avança et le point se transforma en un rayon de lumière qui toucha les embarcations affiliées à Hypérion. L’implosion lumineuse fit s’envoler plusieurs soldats qui retombèrent lourdement au sol. Le samurai se chargea ainsi d’éliminer les ennemis avec cette arme, seul moyen de faire face au surnombre pendant que les deux anciens lieutenants d’empereur s’occupaient des plus forts. En bas, le shogun faisait face à Meredith Debelleve « la Chasseuse de la Nuit ». C’était une femme aux cheveux noirs qui tombaient au milieu de son dos. Elle portait un kimono noir, un hakama noir ainsi qu’un manteau de soie blanche par-dessus.

-Tu fais partie de l’Aube Blanche, n’est-ce pas ?

-Oui. Et je rêve de devenir la plus grande escrimeuse du monde. Depuis la fin de la guerre, on considère que c’est toi qui détiens ce titre. Je suis donc venu me mesurer à toi.

-Alors en garde.

Meredith écarta un peu son manteau pour saisir son katana, nommé Yubashiri. De son côté, Minamoto dégaina Shusui. Les adversaires frappèrent à une main, Minamoto du bas vers le haut et Meredith de la gauche vers la droite. Les lames crissaient en se confrontant. Le shogun prit l’ascendant : tenant son arme avec la pointe dirigée vers le haut, il la fit tourner, vers le bas, autour du point de rencontre avec l’épée de Meredith, puis effectua un arc de cercle vers le haut. Yubashiri vola et se planta dans le sol plus loin. Elle récupéra son arme et donna un coup d’épée à l’horizontal que son ennemi para avec la pointe de Shusui. Le haki de l’armement recouvrit Yubashiri.

-CROISSANT DE LUNE

Meredith donna un coup en diagonale qui forma une lame d’air. Minamoto s’apprêtait à la disperser lorsque l’attaque commença à onduler.

-IAIDO DE WA : SACRE DE L’ESPRIT

Le shogun planta la pointe de son arme dans le sol. Un cercle de vent apparut autour et remonta jusqu’au tsuba avant de s’étendre pour former une lame d’air circulaire. Les deux attaques s’annulèrent. Meredith avança rapidement et donna plusieurs coups d’épée que Minamoto para avec difficulté. La lieutenante d’Aggaddon rassembla toute ses forces pour donner un grand coup. Le shogun para de nouveau mais recula sous la férocité du coup. Meredith approcha de nouveau mais le puissant samurai balaya l’air devant lui avec son arme.

-IAIDO DE WA : MUR DE LAMES

Cinq lames de vent se dirigèrent vers la Chasseuse de la Nuit qui les trancha. Elle remarqua alors que son adversaire était passé derrière elle.

-IAIDO DE WA : CHARGE DU SHOGUN

La lame de Yubashiri se brisa en quatre morceaux. Meredith sauta en arrière pour se mettre à distance, puis elle détacha le fourreau à sa ceinture. Un soldat d’Hypérion s’approcha.

-Donnez-moi le cadeau du Seigneur Médixès.

Le soldat balança une rapière que la Chasseuse de la Nuit accrocha à sa ceinture.

-Montre-moi ce dont tu es capable, Durandal.

Elle s’élança vers le shogun qui attendait la riposte.


Alnoth utilisa un bouclier pour parer l’attaque de Thérion Vélinian « le Faucheur de Démons ». Le membre de l’Aube Blanche avait des cheveux blonds donnant l’impression qu’il avait une flamme sur la tête et utilisait des lunettes de soleil dorées. Il avait des anneaux aux oreilles et portait une chemise bleue avec des traits donnant un aspect de brasier. Son pantacourt noir descendait jusqu’aux genoux. Thérion passa en mode hybride phénix et vola au-dessus du bouclier d’Alnoth, l’homme au pouvoir du fruit de la barrière. Il en forma justement une autour de sa main puis l’envoya vers le membre de l’Aube Blanche qui l’attrapa avec ses serres. Alnoth crée des boucliers en chaînes tandis que Thérion tournait tout autour à très grande vitesse.

-PHOENIX RIDER

Le membre de l’Aube Blanche s’élança dans le ciel et dégaina Kashuu. Il créa un tourbillon de lame de vent qui redescendit et tomba sur une barrière formée par l’ancien second de Yoga Yin. Le phénix redescendit et rentra dans le tourbillon. Des flammes bleues en furent expulsées, puis se rassemblèrent sous le bouclier, en face d’Alnoth. Le phénix, en renaissant, dégaina son épée et lacéra le torse de son ennemi. Ce dernier recouvrit son corps de haki, puis d’une barrière amovible.

-TRAVIATA

Deux barrières se formèrent pour se refermer sur le phénix. Un obstacle formant des piques se créa également au-dessus.

-TEMPÊTE DU PHÉNIX

Thérion tourna sur lui-même en brandissant son épée. La tornade ainsi créée racla les barrières, les repoussant temporairement. Alnoth Yan traversa sans peine le vent et frappa son adversaire en plein buste. Le phénix recula et se retrouva bloqué, le dos contre un bouclier. Il se retrouva rapidement compressé mais son pouvoir le sauva. Il jaillit dans le ciel.

-PLUIE DE LARMES

Des lames de vent tombèrent et ravagèrent le sol de la zone. Soudain d’énormes barrières s’élevèrent autour des deux combattants. Le membre de l’Aube Blanche se retrouva complétement bloqué avec son adversaire. Un grand nombre de barrières aux dimensions anormales semblèrent tenter d’écraser le phénix qui volait rapidement pour les esquiver. Soudain, Alnoth se propulsa sur la trajectoire de son adversaire et le frappa au visage avec la paume de sa main.

-REJECT

Le dial qui se trouvait deja là s’activa. La puissance délivrée par le coquillage propulsa Thérion contre une des barrières géantes, l’impact créant un puissant courant d’air. Le phénix tomba au sol avant qu’un grand brasier bleu n'illumine la zone. Le feu disparut, révélant Thérion dont le visage était illuminé de colère. Il se calma en soufflant, puis afficha un grand sourire.

-J’avoue que tu m’as bien eu. On y retourne !

Le phénix concentra son haki dans la pointe de son arme et l’abattit sur Alnoth.


Sous une pluie de rayons de lumière envoyés par le canon antique, Meredith para l’attaque de Minamoto et lui donna un coup de pied dans l’abdomen. Le shogun fit une pirouette en arrière pour atterrir sur les deux pieds et bondir en avant afin d’assener un coup horizontal que son adversaire para. Il fit tourner l’arme sur elle-même et l’imita avant de donner un coup qui déstabilisa la Chasseuse de la Nuit. Celle-ci perdit l’équilibre et se rattrapa sur sa main afin d’effectuer une roue et se réceptionner debout.

-IAIDO DE WA : DERNIER TRANCHANT DU CERISIER

Le shogun se retrouva derrière la lieutenante d’Aggaddon en un instant. Elle fit volteface et les armes s’entrechoquèrent. La Chasseuse de la Nuit fut repoussée.

-Je deviendrai la plus grande des escrimeuses !

-Alors bats-moi !

-NUIT SANS LUNE

Meredith donna six coups d’épée devant elle avant de tourner afin d’en asséner un dernier. Un ensemble de lames d’air se forma, ondula et se transforma en un gros missile. Minamoto effectua une attaque verticale pour couper le projectile en deux, mais, au contact de Shusui, il explosa en une grande déflagration d’air qui propulsa le shogun. La Chasseuse de la Nuit sauta et donna un coup rapide qui lacéra le bras restant de Minamoto. Celui-ci effectua une roulade aérienne avant de se réceptionner et de rengainer. Soudain, une blessure s’ouvrit dans le coup de Meredith et une mèche de ses cheveux tomba sur le sol.

-Tu es une des meilleures adversaires que j’ai pu affronter.

-Je vous remercie du compliment. Je dois dire que je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi rapide que vous.

-C’est que vous n’avez jamais vu Dent Longue. Lui était un véritable prodige.

Minamito resta silencieux quelques instants. Le vent traversa la zone et Alnoth traversa le ciel avant de se rattraper. Thérion arriva ensuite en volant et se plaça à côté de son amie.

-Tu as encore besoin de temps ou c’est bon ?

-Non, il est trop fort pour moi.

Le shogun leva un sourcil. Thérion décrocha son escargophone.

-À tous les soldats, cessez le combat.

-Quoi ? demanda Alnoth.

-Shogun Minamoto Kenshin Yoritomo… commença la femme. Le Seigneur Aggaddon Médixès, Empereur Suprême d’Hypérion, aimerait vous parler et vous proposer un marché. Notre affrontement ne servait que mes intérêts personnels. Je voulais me mesurer à vous.

Les troupes étaient en train de se replier.

-Euh… Et bien…

-Vous devez nous accompagner, ajouta Thérion.

-… D’accord.

Minamoto se retourna.

-Et si c’était un piège ? murmura Alnoth.

-Je ne pense pas. Si Aggaddon voulait nous élimer, il viendrait lui-même.

Il se replaça de nouveau face à ses interlocuteurs.

-J’accepte !

Un samurai arriva en courant, un escargophone à la main.

-Shogun ! Un appel pour vous !

-Veuillez m’excuser.

-Nous vous attendrons sur la plage, répondit Meredith.

Les deux membres de l’Aube Blanche s’éclipsèrent.

-Allô.

-Bonjour. Êtes-vous bien Minamoto, ancien second de Dent Longue ?

-Oui c’est moi. Et vous, qui êtes-vous ?

-Je suis Rick Island, vice-amiral de la Marine.

-La Marine ?!

-Oui. Nous avons survécu à la Guerre.

-Supernovae est toujours en vie ?

-Non… Il a échoué à arrêter Léviathan Jones.

-Cela nous fait donc un point commun… C’est pour la même raison que Dent Longue est mort.

-C’est bien ce que j’avais cru comprendre.

-Que me voulez-vous ? demanda Minamoto.

-Je voudrai que l’on s’associe pour vaincre Aggaddon Médixès.

Le shogun prit un instant pour soupirer.

-Il vient justement d’envoyer un émissaire pour m’inviter à le rencontrer.

-Quoi ?

-Je pense que pour sauver Wa, je vais devoir accepter.

-Mais… ?

-Désolé. Vous ne pourrez pas vaincre Aggaddon. Les empereurs pirates sont d’un tout autre niveau.

-…

-Je pourrai peut-être vous aider, mais indirectement. Je vous en dirai plus un autre jour. Au revoir.

Minamoto raccrocha avant de s’en aller.

_________________________________________

Aggaddon était en train de gérer un système escargophonique avec ses équipes techniques.

-Avec quoi allons-nous essayer le système ? demanda un ingénieur.

-Nous allons passer un morceau de musique populaire. Pourquoi-pas le fameux « Le Style du Gang de nos Papas » dont la danse est connue un peu partout dans le monde ?

-Très bonne idée, mon seigneur !

-Le projet Multivision va donc pouvoir être concrétisé, se félicita l’Empereur Suprême.

La Multivision consistait en un ensemble d’escargophone et d’escaméras reliés par des systèmes étranges créés par le Docteur Cyborgis, à l’origine fabriqués pour l’Underworld, et qui devaient servir à diffuser des spectacles et des « émissions » sur toute la planète via des escarméras modifiés.

-Mon seigneur ! Minamoto est arrivé.

-Bien.

Aggaddon traversa un couloir, avançant en direction de la Galerie des Guerres. Il décrocha un escargophone.

-Ester.

-Oui, mon maître ?

-Comment avance la construction de Dros Thétys ?

-Les fondations ont fini d’être posées, la construction de la forteresse centrale s’accélère et la main d’œuvre que nous nous chargeons de fournir fait du bon travail.

-Parfait. J’ai une autre affaire à régler et après je pars pour Azyla. Prépare mon départ. Je dois discuter avec Zeus.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Ven 8 Déc 2017 17:08 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 713
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
CHAPITRE 35 : LE POUVOIR DE LA SCIENCE

Aggaddon, encapuchonné et masqué, traversait les couloirs sombres du Cellulaire 5 d’Azyla. Il arriva dans l’Arène et s’approcha de la prison de Zeus.

-Que me veux-tu ? demanda tristement le prisonnier.

-On m’a dit que les méthodes de torture d’Ester t’avait poussé à accepter de nous révéler tout ce que tu sais sur le Grand Viracocha, déclara la voix modifiée d’Hadès.

Zeus resta silencieux pendant de très longs instants.

-Je vais tout raconter. De toute manière, cela ne sert plus à rien de garder tout cela secret…

__________________________________________

Cette histoire s'est passé il y a plus de 500 ans.

Lorsque les dirigeants du royaume de Vulageara décidèrent d’éliminer ma famille, mon père me sauva la vie et m’abandonna avant de se rendre. Un homme de l’Ancien Royaume me trouva et me ramena sur Bulgemore où se trouvait un laboratoire en acier. J’avais déjà 15 ans, et mon éducation était déjà faite. Cependant, les scientifiques qui habitaient le Laboratoire tentèrent de m’éduquer selon les valeurs de l’Ancien Royaume. Au bout d’un moment, j’ai compris que je devrais faire comme si j’acceptais ces valeurs pour remplacer les miennes, celles des Vingt Royaumes.

Le Laboratoire était le lieu d’expérimentation des technologies de l’Ancien Royaume. C’est en toute logique que le Laboratoire était dirigé par le plus grand des savants, descendant du fondateur de Shandora qui avait appris à maîtriser la lumière du soleil, celui qui avait atteint le summum de cette maîtrise du soleil ainsi que l’homme le plus intelligent de la planète : Mu D Inti « l’Empereur Solaire ». Je n’ai que très rarement eu l’occasion de le rencontrer, mais à chaque fois, cet homme me fascinait. Ses cheveux noirs descendaient au milieu de son dos. Il portait un long kimono bleu ouvert ainsi qu’une robe blanche en dessous. Il portait un masque d’or qui recouvrait son visage jusqu’au niveau de sa lèvre supérieure, épousant parfaitement les formes de son visage. Ses yeux étaient cachés derrière du verre teinté noir. D’une oreille à l’autre, l’or formait une longue crête, orné d’un rubis et de saphirs au sommet du crâne. Sur cette crête, qui parcourait tout le contour du masque, étaient accrochés à intervalles réguliers de longues plumes. De loin, on aurait pu croire que sa tête formait un soleil.

J’ai mieux connu la femme d’Inti, Pachamama. C’est elle qui me raconta tout ce que savait faire son mari, que je considérais peu à peu comme un dieu. Si j’ai lancé les scientifiques du Gouvernement Mondial sur la transplantation de pouvoirs de fruit du démon dans des objets, c’est parce qu'Inti savait le faire. J’ai cru comprendre qu’il avait participé à l’élaboration et la construction de Pluton, qu’il avait trouvé le secret du clonage et qu’il avait construit des automates facilitant la vie. Mais il était également incroyable par ses pouvoirs. Il avait mangé le fruit mythique du Serpent à Plumes. Avec les pouvoirs éveillés de cette créature de légende, Inti avait le moyen de diriger la nature. Il pouvait contrôler les plantes et faire apparaître le soleil. Ce pouvoir incroyable, mêlé à la science solaire, rendait Inti invincible. Il avait traversé le monde pour répandre la sagesse de l’Ancien Royaume aux peuples qui vivaient isolés tout en partageant sa vision de la paix et des moyens qui y amènent. Au bout d’un moment, il rencontra un peuple qui le déifia sous le nom de Grand Viracocha. Ce nom resta même si d’autre apparurent par la suite.

Je suis resté pendant plusieurs années au service du Laboratoire, mais comme tous ceux avec qui je travaillais, je n’ai jamais compris comment fonctionnaient les inventions d’Inti. Un jour, les Vingts Royaumes lancèrent une attaque sur le Laboratoire pour affaiblir l’Ancien Royaume. J’en ai profité pour fuir, en emportant des parchemins avec moi. Pachamama tenta de me retenir, mais lorsque je me suis retourné, elle a compris que j’avais choisis mon camp. J’ai planté mon poignard dans son corps. J’ai senti son corps qui défaillait. Les larmes coulaient sur mes joues, mais il fallait que je le fasse. Pachamama avait beau être une femme adorable et qui aimait profondément son mari, elle faisait partie des démons de l’Ancien Royaume, et moi j’étais un dieu des 20 Royaumes. Lorsque je suis sorti, j’ai vu les murs du Laboratoire céder sous l’assaut de ma patrie. Soudain, l’air devint bleu et j’eus l’impression qu’on lisait dans mon esprit. Inti, entouré d’un halo de lumière, regardait dans ma direction. Il savait ce que j’avais fait. J’ai fui et je suis monté à bord du navire d’Apollon Atlantide.

Apollon était un ami de mon père et un scientifique des Vingt Royaumes. Il me raconta qu’après l’assassinat de ma famille, il avait attaqué et détruit le royaume de Vulageara. Je lui ai confié les plans que j’avais volé dans le Laboratoire. Apollon s’en servit pour créer des armes utilisant la lumière du soleil. Un sous conflit se créa donc entre Apollon et Inti et les armes solaires.

Apollon profita également de sa position pour répandre une rumeur sur l’utilisation d’or par Inti pour ses expériences, inconnu du commun des mortels. Or il existait des personnes avares d’or à l’époque : les Cupides. Il s’agissait de militaires ou de pirates qui profitaient de la guerre entre l’Ancien Royaume et les 20 Royaumes pour piller un maximum de richesses. Le pirate Hernando Villanueva, le déserteur Gaspard Corporado, le Commandant Miguel Juan Ciona ou encore le Général Elcortez, militaire au service du prince Quintus Doflamingo de Dressrosa, faisaient partie des plus connus. Mais le plus grand des Cupides était le terrible Francesco Pizarro « le Conquérant de l’Or », considéré comme l’homme le plus riche du monde. Il avait le pouvoir du fruit de la glace et était un escrimeur renommé. Attiré par la rumeur, Apollon lui proposa un partenariat. Il nous fournissait des soldats et nous lui donnions l’or que l’on trouvait. Gomez Laguerra, commandant en second de Pizarro, et moi furent associés pour diriger un groupe d’intervention.

J’ai rencontré Pizarro plus tard, lors du grand affrontement de Nazelkan. C’était un homme qui portait une longue cape, un haut d’armure, des gants blancs, un pantalon de conquistador, des grandes bottes et un sabre d’officier supérieur militaire magnifiquement orné à sa ceinture en tissu rouge sang. Ses cheveux étaient noirs comme sa barbe et sa moustache. Sa barbe descendait en formant une pointe jusqu’au bas de son cou, en ondulant. Il dirigeait son navire amiral, la frégate « Eldorado », et commandait le reste de la flotte. Il rêvait de s’emparer d’Asdorados afin d’obtenir l’or de l’Ancien Royaume. Les machines d’Inti vinrent facilement à bout des hommes du machiavélique « Prince des Cupides ». Pizarro, fou de rage, demanda des explications à Apollon avant de partir. J’ai alors commandé un groupe de soldats portant des armes solaires fabriquées à l’aide des plans que j’avais volé. Malgré tout, nous fûmes vaincus. C’est en rentrant que nous apprîmes la nouvelle : Pizarro avait profité qu’Inti était occupé à Nazelkan pour prendre d’assaut sa forteresse. Pizarro avait massacré tous ceux qui s’y trouvaient et récupéré toutes les richesses du Grand Viracocha. Il ne nous restait plus qu’à aller cueillir Inti.

Inti nous attendait. Il était résigné à mourir pour sauver l’Ancien Royaume en nous empêchant d’avoir ses armes solaires les plus perfectionnées. Il attendit que l’on arrive afin que nous mourrions avec lui. Lorsqu’Apollon et moi sommes entrés dans la salle centrale de la forteresse d’Inti, nous remarquâmes qu’il préparait quelque chose sur un panneau de commande. La salle centrale était une grande salle aux murs recouverts d’étranges tuyaux et où l’on pouvait circuler uniquement grâce à des passerelles. La passerelle centrale était en forme de disque, et sur les barrières intérieures étaient installés les panneaux de contrôles. Nous avons demandé qu’il se rende et nous donne ses inventions, mais il refusa et appuya sur un bouton. La forteresse tout entière se mit à trembler. Les créations d’Inti explosèrent et une boule de feu apparut au milieu de la pièce. D’abord situé au milieu des panneaux de contrôles, elle monta un peu en grossissant.

Inti me lança un dernier regard, formula une prière, et le soleil miniature commença à émettre une forte chaleur et des arcs de feu se formaient à sa surface. Apollon et moi courrions pour sauver nos vies pendant que les murs d’aciers du bâtiment commençaient à fondre. J’ai alors saisi l’occasion. Je me suis retourné violemment et j’ai tranché les pieds d’Apollon. Il tomba à terre en me demandant qu’est ce qui m’avait pris. Je lui ai alors révélé mon ambition de devenir le seul maître du monde. J’ai sauté par un trou dans un mur au dernier moment. En effet, le mini soleil implosa et une déflagration incroyable traversa tout le bâtiment. Je suis tombé dans un lacet j’ai pu alors admirer la danse des flammes de l’explosion qui recouvrirent l’île. L’explosion nucléaire changea profondément le climat futur de Rusukaina. J’ai découvert une grotte sous le lac et j’y suis resté une journée. J’ai contacté des fidèles d’Apollon et ils m’ont envoyé un sous-marin blindé, après m’avoir informé que les gens envoyés sur l’île étaient morts dans d’atroces souffrances. J’ai été ramené jusqu’au laboratoire d’Apollon. Malheureusement, les appareils solaires et les plans que j’avais volés ont été détruit par l’explosion.

De là, j’ai créé ce qui allait s’appeler le Cipher Pol Sun qui devait rechercher des armes laissées par Inti à certaines civilisations en cas de besoin, mais il n’y avait que des ponéglyphes et un crâne possédant un œil d’or. Après je suis resté spectateur de la victoire des 20 Royaumes. J’ai assassiné ceux qui devaient diriger le futur Gouvernement Mondial pour poster des pantins à la place. Je suis donc devenu le souverain du monde. J’ai fait traquer Pizarro. Cependant, il est mort en restant dans la légende. On prétend que sa tombe se trouvait sur une île secrète au milieu de montagnes de trésors. Je suis parvenu à me procurer un fruit du démon et à devenir immortel. J’ai ensuite dirigé le Gouvernement Mondial, jusqu’à ce que ces foutus 5 Étoiles décident de devenir de plus en plus indépendants.

________________________________________________

-Si seulement je m’étais rendu compte qu’ils ne me racontaient pas tout…

-Il est trop tard pour les remords Zeus, répondit Hadès.

-… Que vas-tu faire de moi ?

-Tu dois disparaître avec les derniers gardiens de ton ère !

-Quoi ?!

Ester et Jack débarquèrent. Hadès fit demi-tour et fit un geste de la main pour dire au revoir.

-Finalement, tu n’as rien de concret qui m’aiderais à obtenir les armes solaires du Grand Viracocha. Mais j’ai été ravi d’en apprendre plus sur le Siècle Oublié. Adieu Zeus.

Hadès traversa la salle alors que Zeus était la cible d’une terrible illusion d’Ester.

___________________________________________

L’amiral en chef Galahad dispersa les fiches devant Island. Alnoth avait envoyé ces feuilles afin que la Marine tente de recruter les survivants de la guerre pour se confronter à l’Empire Suprême d’Hypérion.

-Qui voulez-vous que l’on aborde en priorité ? demanda Grandédorado.

-Le « Capitaine Crâne » l’ancien commandant de la Flotte du Squelette, ainsi que Black qui était le capitaine du second navire de cette même flotte. Ensuite, je verrai bien le capitaine des Gladiators Pirates : Arenaos Blake, fils du capitaine corsaire de l’avant dernière génération Arène Blake.

-Arenaos a en effet refusé l’affiliation à Hypérion depuis la mort de Dent Longue. Personne ne sait où lui et les siens se trouvent, commenta Villeneuve.

-Et bien il faudra trouver. Il faudrait également obtenir le soutien implicite d’Hrungnir Odinir « le Guerrier d’Ambre », le légendaire roi des géants. Il y a 80 ans, le Gouvernement Mondial avait réussi à le pousser à prendre le poste de corsaire sous la menace de la destruction de son royaume par les amiraux. Plus tard, il s’était allié à Dent Longue pour se libérer de la menace qui planait sur son pays.

-Alnoth m’a dit que c’est Minamoto qui s’en charge, ajouta Grandédorado.

-D’accord. Après, les anciens membres de l’équipage de Saint Yoga Yin, Johannes Vanrunberg et Tyrubinaos Daroyunis, semblent être intéressants. Le dernier sur lequel se concentrer serait Charlie Ponpilius « bicolor », l’ancien capitaine allié à Redlord.

-Bien, nous nous mettons au travail, répondit Galahad.


De leurs côté, Minamoto et Alnoth ne savait pas trop comment ils pourraient vaincre Aggaddon. Même en recrutant des pirates célèbres de l’époque de la guerre, il faudrait pouvoir vaincre le dernier des empereurs pirates.

-Hrungnir a déjà reçu ma demande, disait le shogun. Il m’a dit que, selon lui, il faudrait que lui, moi, toi et l’ancien amiral Astéroïde nous unissions dans un affrontement contre lui pour avoir une chance de gagner.

-C’est ce qui semble le plus judicieux.

-Nous n’aurons qu’une chance pour le vaincre, nous ne devons pas perdre.

-SHOGUN !!!!

Les deux anciens seconds d’empereurs se retournèrent pour voir un samurai débarquer à toute allure.

-Les troupes d’Hypérion que vous aviez promis d’entraîner sont arrivés, monseigneur.

-Faîtes leur savoir que j’arrive, répondit le shogun.

-Ce sera fait monsieur.

______________________________________________

Plusieurs mois plus tard, sur l’île de Baterilla. Un homme possédant des cheveux rouges dressés sur sa tête se tenait sur le bord d’une falaise en admirant le ciel orageux. Il avait une cicatrice sur la joue et une autre qui partait du front pour descendre jusqu’au cou. Il portait des lunettes d’aviateur sur son front ainsi qu’un manteau en fourrure sur les épaules. Il avait un bras gauche robotique et mesurait 2m25. Galahad s’approcha.

-Bonjour Alvus Crâne.

-Je vous croyais mort amiral.

-Et bien non. J’ai survécu… comme vous.

-Hahaha !

L’ancien pirate porta une bouteille de rhum à ses lèvres alors que la foudre commençait à jaillir des nuages.

-Que me voulez-vous Astéroïde ?

-Êtes-vous satisfait de la vie que vous menez ?

-L’époque où je détruisais tout ce qui se trouvait sur ma route, avec un réel plaisir, au nom de Léviathan Jones est depuis longtemps révolu. Mais je préfère ça à affronter le courroux d’Aggaddon Médixès.

-Vous ne voudriez donc pas qu’il soit destitué.

-Et pourquoi est-ce que je le voudrais ? L’humanité à presque été annihilée en une seule guerre. La chute d’Aggaddon mènerait à une nouvelle lutte pour le pouvoir. Et cela continuerait encore et encore jusqu’à ce qu’il n’y ai plus assez de personnes pour s’affronter. C’est inutile.

Galahad s’approcha.

-Mais voyons, Alvus. Vous ne pouvez même plus être pirate.

-HAHAHA ! C’est la meilleure celle-là ! Un amiral de la Marine qui tente de faire revenir quelqu’un dans la piraterie pour assouvir ses désirs de justice, vous êtes tombé bien bas.

L’ancien pirate bu une nouvelle fois du rhum. Le liquide coulait le long de ses joues.

-Pauvres soldats. Vous ne supportez pas de voir que le monde est en paix.

-Le monde était également en paix avec nous !

Alvus fit non de la tête.

-Aggaddon a réussi à éliminer la piraterie, chose que vous n’avez jamais réussi à faire. Certes c’est grâce à la guerre, mais quand même.

-Mais ce monde est corrompu ! L’Underworld détient tous les monopôles et Aggaddon ne fait rien contre eux.

L’ancien allié de Léviathan se releva en répondant.

-Et alors ?

Un éclair traversa le ciel derrière lui.

-Le monde mérite que la justice soit respectée.

-Partez !

-Non ! Vous devez venir avec moi et lutter pour la justice.

-Vous n’y croyez pas vous-même…

Alvus se retourna pour faire face à la mer.

-Le monde n’est pas encore prêt pour un nouveau changement.

Le bras de Galahad se transforma en diamant. Alvus réagit immédiatement en visant l’amiral avec son bras robotique. Une vague de balles explosives se dirigea vers Galahad qui donna un coup de poing devant lui. Lorsque la fumée des explosions se dissipa, le Capitaine Crâne ne se trouvait plus sur le bord de la falaise. Un coup de poing frappa l’amiral dans le dos.

-ROKUSHIKI : RAZOR

Galahad profita de la propulsion du coup pour arriver derrière son adversaire grâce au rokushiki.

-ROKUSHIKI : MAIN DE FER

L’amiral joignit ses doigts, transforma sa main en diamant, la recouvrit de haki avant de passer tous ses doigts en finger gun. Il abattit sa main dans le cou de l’ancien pirate qui fit volte face et donna un coup de pied recouvert de haki. Les attaques se bloquèrent et les deux ennemis reculèrent. Alvus Crâne avait mangé le fruit du poids et il s’en servait pour augmenter la puissance de ses coups qui allaient du haut vers le bas. Galahad en était conscient et voulait éviter de se retrouver dans cette situation.

-VOLÉ FOUDROYANTE

Un compartiment s’ouvrit dans le bras robotique de l’ancien pirate. De l’électricité en jaillit et se dirigea vers l’amiral. Ce dernier esquiva aisément. Un boulet de canon fut envoyé ensuite par le bras robotique.

-ROKUSHIKI : MAIN DE FER

Galahad allait frapper le boulet lorsqu’il comprit la manœuvre. L’électricité revenait vers le boulet et toucha le dos de l’amiral. Ce dernier tomba en arrière, le dos brûlant. Alvus sauta sur l’occasion, leva sa jambe et frappa Galahad en plein torse, tout en augmentant le poids de sa jambe. L’amiral s’enfonça légèrement dans le sol avant que la foudre dans le ciel ne traverse les deux adversaires. Alvus Crâne tomba en arrière. L’ancien amiral Astéroïde se releva péniblement.

-ROBOTISATION DE COMBAT

Des plaques de métal sortirent du bras mécanique pour peu à peu recouvrir tout le corps de l’ancien pirate. Il se lança au corps à corps. L’amiral para ses coups de poings avec son corps de diamants avant de remarquer qu’ils avaient laissés un petit liquide visqueux sur son torse.

-GEL EXPLOSIF

L’explosion propulsa Galahad en arrière qui se rattrapa en pliant les jambes et en sautant sur son ennemi.

-ROKUSHIKI : RANKYAKU

L’attaque trancha les plaques de métal d’Alvus au niveau du thorax. Ce dernier fit quelques pas en arrière.

-Sais-tu que j’ai été un cobaye de l’Underworld ? demanda l’ancien pirate.

-Et alors ?

-Il a conçu des « Lions des Ténèbres » et, pour les tester, me faisait les affronter. Je n’ai jamais perdu ! Le mec qui m’a rendu aussi fort a même lâché à ses supérieurs que j’étais peut-être le plus puissant des cyborgs qu’il avait créé. Mais j’ai refusé de devenir l’un des leurs et je me suis enfuit.

-Et alors ? demanda l’amiral en transformant son bras en diamant.

-Depuis 10 ans j’ai eu le temps de réfléchir. Et en fait… J’ai accepté. Pourquoi me priver des plaisirs de la destruction et du vice alors que l’Underworld propose justement de les canaliser dans nos actions pour une grande cause ! Je suis le Commandant Alvus Crâne de l’Underworld !!! HAHAHA.

-QUOI ?!

Galahad fonça sur son adversaire et lui donna un coup de poing qui le projeta contre un arbre qui se déracina peu à peu. Alvus se releva.

-J’ai également des capteurs intégrés dans mon bras qui ont envoyés toute notre conversation à l’Underworld.

L’amiral fonça de nouveau sur son adversaire, mais, cette fois ci, le cyborg esquiva.

-Je vais te montrer la véritable force qui a fait de moi l’allié de Léviathan. VÉRITABLE ARMURE.

Le bas robotique s’ouvrit pour laisser sortir des nouvelles plaques qui recouvrirent bientôt la première couche. Une fente s’ouvrit au niveau du bas ventre pour laisser des missiles se diriger vers l’amiral qui ne broncha pas face à cette explosion. Alvus jaillit de la fumée et donna un coup de poing. Lorsque la main robotique toucha le corps de diamant, une lumière apparut et une rafale énergétique propulsa Galahad contre un rocher. Le rayon d’énergie continuait de le plaquer contre le rocher, tout en chauffant son corps rapidement à une très haute température.

-ROKUSHIKI : DOUBLE RANKYAKU

Les deux attaques s’intercalèrent au milieu du faisceau d’énergie, laissant à l’amiral le temps d’utiliser un razor. Des flammes jaillirent sous les pieds d’Alvus qui vola en direction de son ennemi et assena un coup de poing avec son bras mécanique. La puissance du coup fut augmentée par l’augmentation du poids et la propulsion par un réacteur à l’arrière du bras. L’amiral plia les jambes, son corps entièrement transformé en diamant, recouvert de haki et en tekkai. Il parvint ainsi à résister à l’attaque alors que l’air était propulsé vers l’extérieur. L’herbe autour d’eux formait alors des cercles créés par le vent. Alvus sauta en arrière.

-Tu n’es pas un amiral pour rien, pas vrai… ? Je n’ai plus le choix. Je dois utiliser ce que Cyborgis a conçu exclusivement pour moi. CHEVALIER NOIR

Une gigantesque armure, faite avec un métal très noir mais aux magnifiques reflets, mesurant près de 4 mètres de haut longea la falaise de haut en bas avant d’apparaître devant les deux ennemis. Elle se posa derrière Alvus qui monta dedans après que le poitrail de l’armure se soit ouvert. Le bras du Capitaine Crâne fusionna avec l’armure, puis des aiguilles se plantèrent dans tout son corps pour capter ses mouvements. L’humain et la machine ne faisait plus qu’un.

-ROKUSHIKI : MAIN DE FER

Les propulseurs de l’armure s’activèrent et Alvus évita l’attaque. Le colosse robotique se déplaçait à grande vitesse car l’ancien pirate réduisait le poids de toute son armure. Des compartiments s’ouvrirent dans tout le bras droit du Chevalier Noir. Des missiles se dirigèrent vers l’amiral qui répliqua à coup de fingers gun et de rankyakus.

-RAYON DIVIN

Une vive lumière apparut dans la paume de main de l’armure colossale. Un rayon laser de 20cm de diamètre en jaillit.

-ROKUSHIKI : MAIN DE FER

Le tranchant de la main de diamant recouvert de haki coupa le rayon en deux. Deux implosions de lumière eurent lieu derrière lui.

-Admire le pouvoir d’Aggaddon Médixès à l’œuvre !!!

-Comment l’Underworld peut-elle reproduire les propriétés du pouvoir d’Aggaddon ?!

-Car Cyborgis travaille pour Aggaddon et qu’il a toutes les occasions pour faire ses essais ! HAHAHA ! Meurs maintenant ! FRAPPE STELLAIRE

Le Chevalier Noir arriva très rapidement au niveau de Galahad, puis une rafale d’énergie sortit du coude de l’armure pour propulser le poing à très grande vitesse, alors que la conscience d’Alvus faisait augmenter le poids de la main de métal. L’amiral utilisa un razor pour éviter l’attaque. Le poing du Chevalier Noir percuta le sol et une onde de choc fut émise alors que le sol se brisait. L’ancien amiral Astéroïde préparait son attaque alors que Alvus et son nouveau corps revenait en position.

-ROKUSHIKI : POING DE LA JUSTICE

Galahad recouvrit son bras de haki et le passa en tekkai avant de donner un coup de poing devant lui. L’air fut propulsé avec une grande force vers le Chevalier Noir qui fut lui-même propulsé sur plusieurs centaines de mètres jusqu’à percuter une maison. Le choc fit s’effondrer le bâtiment. L’amiral en chef en profita pour fuir en combinant razor et moon walk. Alvus retourna sur le lieu du combat mais son adversaire était déjà loin. Plusieurs minutes passèrent alors que les yeux du Chevalier Noir analysaient le lointain pour chercher la direction dans laquelle se dirigeait Galahad. Naeron arriva.

-Tu devais arriver plus tôt, à deux nous l’aurions peut-être eu, commenta Alvus sans se retourner.

-Tu n’as donc pas réussi à le tuer. Comme c’est dommage, ricana le fils d’Apollo.

Un couvercle métallique s’ouvrit au niveau du bas du cou de l’armure, révélant une petite cavité. Le cyborg attrapa une bouteille de rhum et fit glisser l’alcool dans le trou. Le liquide descendit à travers les tuyaux pour finir dans le véritable corps d’Alvus.

-Tu vas la fermer, finit par répondre le colosse robotique.

-Oui oui, votre magnificence.

Alvus se retourna et sa main empoigna le visage de Naeron.

-Encore un mot et je te brise le crâne.

Naeron fit oui de la tête avant que son collègue ne le lâche.

-Est-ce qu’on a une idée des autres personnes qu’ils veulent recruter ? demanda Alvus.

-Non, mais c’est certainement d’anciens grands noms.

-Il y en a quand même beaucoup.

-Tu as une idée ? demanda Naeron.

-Je vais rendre une petite visite à Black.

-Ton ancien lieutenant ?

-Oui. C’est un ennemi potentiel. Il est venu l’heure pour lui de mourir.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Mar 30 Jan 2018 17:46 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 713
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
CHAPITRE 36 : INFINITÉ

Sur l’archipel de Boyn, les guerriers rassemblés par Galahad et Island regardaient l’horizon. Les nuages grondaient alors que les Spectres des Mers, la mélodie jouée par les tambours de guerre d’Hypérion, faisaient frémir certains d’entre eux. Les dernières personnes prêtes à tout pour faire s’effondrer le monde créé par Aggaddon Médixès allait devoir se confronter au défi ultime : vaincre le dernier des empereurs pirates. Une flotte de navires d’Hypérion, composée de 200 navires, se dirigeait droit vers eux. Galahad lança un regard à Island.

-Aujourd’hui, nous faisons face à l’humanité entière…

-Cette journée verra mourir la tyrannie… ou l’espoir… répondit l’homme de papier.

Minamoto s'avança au niveau des deux amis.

-Il est l’heure.

Galahad fit oui de la tête. Alnoth s’approcha et se positionna en tailleur.

-Fais honneur à Dame Poséidon… murmura le shogun de Wa.

L’ancien officier de Saint Yoga Yin joignit les mains et une vive lueur sortit de ses yeux. C’est alors qu’une gigantesque barrière se forma dans la mer. Elle se construisait progressivement jusqu’au moment où elle entoura toutes les plantes carnivores géantes qui faisaient office d’îles. Les navires de la flotte s’arrêtèrent. Minamoto se tourna vers le ciel. Hrungnir Odinir « le Guerrier d’Ambre » tomba du ciel devant le navire amiral de cette flotte, nommé le Pourfendeur. Ce géant était le plus grand du monde. Il portait un casque créé à partir du crâne d’un géant qu’il avait battu dans sa jeunesse et qui était le plus grand géant de son temps. Deux immenses cornes furent ajoutées de chaque côté du crâne. Sa barbe blonde tombait jusqu’au milieu de son cou et ses cheveux se mêlaient à la fourrure de sa cape jusqu’au bas du dos. Il portait une armure d’acier recouverte d’os ainsi qu’une cape de fourrure de loup et une hache à deux mains, nommé Afreyjia « la Hache d’Ambre », qui possédait des lames en argent sculpté et veinées d’ambres ainsi qu’un manche fabriqué à partir de l’arbre d’Adam. Des drakkars jaillirent des cieux, tombant de la mer blanche, pour faire face à la flotte d’Hypérion. Une lame d’Afreyjia trancha un des navires comme du beurre.

-La différence de taille est assez importante pour qu’il puisse trancher facilement ces navires. Néanmoins, avoir la moitié du corps dans l’eau, il ne pourra ni donner de coup pouvant détruire plus de navires, ni vraiment utiliser ses pouvoirs, commenta Island.

Des boulets de canons furent tirés et s’enfoncèrent dans l’armure du roi des géants comme si elle était faite en boue avant de disparaître. Les géants arrivaient à prendre l’ascendant sur les troupes d’Hypérion. Le bras du Guerrier d’Ambre passa sur un bateau, le recouvrant d’argile qui se mit rapidement à durcir.

-Aggaddon n’a pas envoyé de membres de l’Aube Blanche pour nous affronter ? remarqua Minamoto.

-Il pense que sa victoire sera totale, mais nous lui prouverons le contraire, répondit Galahad.

Les tirs que subissaient la barrière commencèrent à perturber Alnoth qui s’impliqua encore d’avantage dans le maintien de ce bouclier. Des géants tombaient à la mort en accusant les tirs de canons. Hrungnir abattit le navire amiral au moment où une forte lumière apparut depuis les nuages à l’horizon. Tout le monde se protégea les yeux. Lorsque Island les rouvrit, Aggaddon lévitait dans les airs au-dessus de sa flotte. Hrungnir rassembla ses forces et avança vers son adversaire en hurlant.

-Je reconnais ton courage Guerrier d’Ambre, commenta l’empereur suprême.

Des rayons de lumières tombèrent du ciel et détruisirent les drakkars, faisant tomber les géants à la mer. Hrungnir était presque au niveau d’Aggaddon. La main de l’empereur commença à briller.

-PHOENICIS : LUMIÈRE SOLAIRE

Le poing de lumière se dirigea vers le roi des géants et commença à s’enfoncer dans son corps. La main fut alors recouverte de haki et l’attaque poussa Hrungnir sur plusieurs dizaines de mètres jusqu’à percuter la barrière. L’implosion de lumière créa une sphère de lumière qui appuya sur la barrière. Le corps d’Hrungnir traversa le bouclier qui vola pendant qu’Alnoth tombait en arrière en criant. La barrière qui protégeait l’archipel de Boyn se cassa comme du verre. Hrungnir continua sa course jusqu’à une des îles-plantes et vola dans les airs avant de retomber sur l’île. Minamoto inspira.

-IAIDO DE WA : COURROUX D’ASHURA. IAI DE WA : ULTIME ASHURA.

Dans l’ombre qui recouvrait le visage de Minamoto apparurent deux lueurs rouges provenant des yeux. Une aura sombre entourait le shogun. Il abaissa son katana et une grande lame d’air fila vers Aggaddon qui leva sa main. L’empereur attrapa l’attaque et ferma violemment sa main. L’air se dissipa instantanément. L’Archange de la Folie se matérialisa derrière le groupe de guerrier. Johannes Vanrunberg et Tyrubinaos Daroyunis, anciens membres de l’équipage de Yoga Yin, utilisèrent leurs pistolets pour attaquer l’Empereur Suprême. Celui-ci leurs attrapa le visage avant de les aspirer dans les ténèbres. Charlius Ponpilius « bicolor », ancien allié de Redlord, tenta également de tuer le souverain d’Hypérion, mais fut traversé par un rayon de lumière qui lui brûla les organes internes. Aggaddon attrapa ensuite son visage avant d’émettre une lumière avec sa main en maintenant les yeux de Charlius ouverts. La rétine de bicolor se consuma. L’empereur évita ensuite un coup de poing donné par Hrungnir qui laissa une marre d’argile. Cet argile commença a être modelé.

-AMARANTINE.

Une épée de ténèbres se forma dans la main d’Aggaddon qui donna un coup devant lui. Les ténèbres absorbèrent l’argile. L’empereur pointa de son épée Arenaos Blake qui fut recouvert d’argile avant de pouvoir achever sa transformation en renard. L’Archange de la Folie s’abaissa en avant pour éviter une attaque de Galahad.

-Il ne reste plus qu’un seul insecte, déclara l’Empereur Suprême en regardant Island.

Les combattants se placèrent alors devant l’héritier d’Isaac Greathower. Galahad, Villeneuve et Grandédorado s’élancèrent au corps à corps avec leur ennemi. Celui-ci contra le haki par le haki, d’abord le coup de poing de Villeneuve, puis les fingers gun de Galahad, le coup de pied de Villeneuve, la neige de Grandédorado ainsi que le vent de Villeneuve. Aggaddon para le coup de poing de Grandédorado avec sa main avant de frapper l’amiral en pleine poitrine avec sa jambe de lumière. Hrungnir rattrapa le marine qui souffrait le martyre. Minamoto apparut derrière l’Empereur Suprême et donna un coup horizontal qui le blessa à la jambe. L’Archange de la Folie se dirigea vers Island mais Alnoth s’interposa et créa un bouclier.

-Tu sais ce qui est dommage ? demanda Aggaddon. C’est que tes barrières sont transparentes.

L’empereur transforma tout son corps en lumière et traversa la barrière sans problème.

-VALSE DES MIROIRS.

Alnoth créa de petites barrières carrées recouvertes de haki qu’il faisait tourner sur elles-même. Son ennemi devait distordre son corps pour pouvoir les esquiver. Un finger gun de Galahad traversa l’air et toucha Aggaddon qui fut poussé sur quelques centimètres, le faisant toucher un de ces boucliers qui lui lacéra le bras. L’empereur traversa l’air sous forme de lumière en se dirigeant vers Villeneuve pour abattre son poing de lumière sur lui, mais la hache du roi des géants le bloqua.

-PHOENICIS : JUGEMENT CÉLESTE

Plusieurs rayons de lumières traversèrent le corps du géant. Un sourire illumina le visage de l’Empereur Suprême. Ces rayons transportaient des particules de ténèbres qui absorbèrent le pouvoir du géant de l’intérieur.

-DRACUL : ATTRACTION

Un vortex de ténèbres se forma dans la main d’Aggaddon qui attira Hrungnir à lui. Cependant, le géant recouvrit son poing de haki et frappa son adversaire par la gauche. Le poing de lumière de l’Empereur Suprême contra la force de frappe colossale grâce à une implosion de lumière, mais Galahad utilisa un razor pour arriver de l’autre côté de l’Archange de la Folie.

-ROKUSHIKI : POING DE LA JUSTICE

Le vent fut emporté par l’attaque qui propulsa Aggaddon sur Afreyjia, la hache du Guerrier d’Ambre. Villeneuve envoya alors des lames d’airs sur l’empereur qui recouvrit son corps de ténèbres pour les aspirer.

-DRACUL : ATTRACTION

L’Archange de la Folie attira Villeneuve vers lui.

-PHOENICIS : LUMIÈRE SOLAIRE

Le poing de lumière d’Aggaddon frappa de plein fouet l’homme-vent qui s’éleva dans le ciel avant de disparaître dans une gigantesque implosion de lumière. Son corps brûlé retomba inerte à côté de Grandédorado qui s’emporta et se dirigea vers l’ennemi. Mais la plante carnivore géante commença à se refermer et tous les combattants se dirigèrent vers la plante voisine, où plusieurs navires de la flotte d’Hypérion avaient accosté. D’ailleurs, Hrungnir aidait à combattre Aggaddon tout en envoyant de l’argile sur des navires avant de la durcir pour emprisonner ses passagers. Galahad arriva le premier sur l’île suivante, en usant de razors, et remarqua alors une sphère bleue se former. Il comprit immédiatement ce dont il s’agissait. Il n’eut pas le temps de prévenir Minamoto, second arrivé, qui se retrouva coupé en deux. Un homme de 18 ans s’approcha des guerriers.

-Qui es-tu ? hurla l’amiral en chef.

Aggaddon se matérialisa derrière le jeune homme.

-Il s’agit du chirurgien en chef de l’hôpital d’Hypérion, Jonathan Libaris. Je l’ai recueilli après la fin de la guerre et, avec les membres de l’Aube Blanche, nous l’avons élevé. C’est également lui que j’ai chargé de diriger la flotte qui se trouve là. Je suis d’ailleurs surpris que la flotte de Wa ne soit pas de la partie.

-La victoire ne tient qu’à ta défaite, je ne voulais pas mêler mes concitoyens à ce carnage, répondit le shogun.

-Mais Hrungnir l’a pourtant fait.

-Les guerriers géants sont ceux qui pouvaient malmener ta flotte sans mourir. Il avait également ordre de se replier dès ton arrivée.

-Je pense qu’ils ont nagés sous l’eau, appuya le Guerrier d’Ambre.

Grandédorado arriva en dernier et se précipita sur les ennemis. Aggaddon siffla et envoya une série de rayons de lumière sur le marine qui se transforma en neige.

-Je vous protégerai seigneur Aggaddon, déclara Jonathan avant de donner un coup d’épée devant lui.

-AMARANTINE.

Grandédorado se retrouva coupé en deux monticules de neige. L’Archange de la Folie se matérialisa derrière lui et l’embrocha avec son épée de ténèbres. La neige fut absorbée et Grandédorado se reforma à partir de l’autre monticule alors que les autres combattants s’apprêtaient à intervenir.

-VALARION.

Une épée de lumière se forma dans la main de l’Empereur Suprême. Alnoth, Minamoto et Galahad remarquèrent qu’une flaque de ténèbres les séparés de leur allié. Galahad donna un coup de poing recouvert de haki pour disperser les ténèbres. Pendant ce temps, les deux épées d’Aggaddon s’enfoncèrent dans la neige.

-TEMPÊTE.

La neige commença à tomber du ciel et une épaisse couche de glace se formait dans les alentours.

-PILONNE.

Une colonne de neige chuta du ciel vers l’Archange de la Folie qui esquiva aisément. Galahad atteignit Grandédorado, mais le marine était aspiré dans les ténèbres. Alors que la tête de Grandédorado allait disparaître, Aggaddon fit disparaître l’épée de lumière avant de la recréer dans sa main en sautant et la plonger dans la tête du marine, en recouvrant la lumière de haki. L’amiral disparu totalement dans les ténèbres, en laissant des traces de sang et des morceaux de son cerveau dans la neige. Galahad décocha un uppercut emplit de haine mais son bras se détacha de son corps. L’Empereur Suprême tourna sur lui-même et donna un coup de pied dans le visage de l’amiral en chef qui vola sur plusieurs mètres. Minamoto enfonça son épée dans la jambe de l’Archange de la Folie alors qu’Alnoth entoura son poing d’une barrière et frappa Aggaddon dans le visage alors que l’argile d’Hrungnir tenait l’empereur par l’autre jambe. Du sang jaillit de la bouche de l’empereur qui transforma tout son corps en lumière et dématérialisa ses jambes. Il donna un coup de poing de lumière à Alnoth puis tenta d’atteindre Minamoto, qui esquiva, avant de se retourner et envoyer un grand rayon de lumière sur Hrungnir qui résista en recouvrant son corps de haki. L’empereur dématérialisa le reste de son corps.

-ROKUSHIKI : DIAMOND RANKYAKU

Le coup de pied tranchant toucha de plein fouet l’Archange de la Folie qui recula et répliqua par un coup de pied rotatif. Aggaddon esquiva la hache de Hrungnir avant que Jonathan utilise son pouvoir pour affronter le géant. Le combat contre Galahad fut bref. Ils se rendaient leurs coups, coups de pieds pour coups de pieds, coups de poings pour coups de poings… C’est lorsqu’une barrière d’Alnoth se forma que l’Empereur Suprême créa une flaque de ténèbres pour se défendre. L’ancien lieutenant de Saint Yoga Yin s’entoura d’une barrière qu’il recouvrit de haki. Aggaddon se dirigea vers lui. Alors que Minamoto et Galahad apparurent chacun d’un côté de l’empereur, Jonathan utilisa son pouvoir pour les permuter, les faisant attaquer dans le vide. Les ténèbres aspirèrent le haki et se dissipèrent en même temps. Le poing de l’Archange de la Folie passa sous forme lumineuse pour traverser la barrière et créer une implosion dans cette armure. Le bouclier se brisa et Alnoth tomba à genoux en criant, puis à quatre pattes. Galahad et Minamoto se retournèrent pour tenter à nouveau d’atteindre l’empereur, mais une force invisible les repoussa vers l’extérieur.

-Repose en paix, murmura Aggaddon.

Alnoth tenta de créer des barrières. Cependant, celle qu’il avait maintenus autour de l’archipel lui avaient pris toutes ses forces. Il leva les yeux et vit le doigt de l’Empereur Suprême s’illuminer. Un rayon traversa le crâne d’Alnoth Yan. Minamoto arriva en lançant des salves de lames d’air qu’Aggaddon esquiva sans mal avant d’attraper la lame de Shusui entre deux de ses doigts, mais l’arme traversa le corps de l’empereur. Il s’agissait d’une image rémanente. Le shogun n’eut pas le temps de se retourner et un rayon de lumière lui traversa l’épaule. Galahad arriva au niveau de son adversaire, occupé à attaquer le chef des samurais, et lui donna un coup de poing en diamant recouvert de haki. Aggaddon vola sur quelques mètres avant d’enfoncer sa main dans le sol pour se stabiliser.
Hrungnir c’était entièrement transformé en argile et passait son temps à rassembler les morceaux découpés par Jonathan.

-Dent Longue… Mon ami… Prêtez-moi votre force, se dit le shogun. IAI SPIRITUEL : TRANCHE MONTAGNE.

La stupéfaction de l’empereur l’empêcha de bouger et la lame d’air l’atteignit. Il recouvrit son corps de haki. L’attaque le repoussait à grande vitesse et Galahad arriva derrière lui à coup de razor pour lui donner un nouveau coup de poing qui propulsa l’Archange de la Folie dans les airs.

-UPPERCUT DE L’AMBRE

Le poing d’Hrungnir se reforma, recouvert de haki, et descendit vers l’Empereur Suprême. En dessous, Minamoto se concentrait à nouveau.

-IAI SPIRITUEL : TRANCHE MONTAGNE

Les deux attaques touchèrent leur cible qui fut coincée entre elles, subissant ainsi de gros dégâts. Galahad apparut dans les airs, en combinant razor et moon walk, et rejeta son poing en arrière.

-ROKUSHIKI : POING DE LA JUSTICE

L’attaque propulsa Aggaddon avec une grande violence contre la plante voisine qui s’était refermé. Un cratère se créa au lieu de l’impact, puis le corps de l’empereur tomba. Jonathan accourra alors que la seconde plante carnivore géante commençait à bouger. Hrungnir attacha les « pétales » de l’île avec celles des îles voisines grâce à son argile qu’il fit durcir. Soudain, du poison paralysant tomba sur Galahad, Minamoto et Hrungnir. Avant de s’effondrer sur le sol, le roi des géants eut le temps d’apercevoir un chevalier en armure noire voler au-dessus dessus d’eux. Jonathan atteignit son souverain.

-Jonathan… aide-moi… toussa l’Archange de la Folie.


Les combattants commencèrent à se relever quand une vive lumière émanait d’une clairière. Un grand dragon oriental de ténèbres et un phénix de lumière s’élevèrent dans les cieux et formèrent l’emblème de l’empereur d’Hypérion.

-ARCHANGE DE LA FOLIE

Entre les têtes des deux créatures, Aggaddon réapparut. Son corps était totalement fait de lumière avec deux immenses ailes dans le dos. Il portait également un manteau de ténèbres. Dans le même temps, les ténèbres commencèrent à recouvrir les nuages.

-JE SUIS IMMORTEL !!!! cria l’Archange de la Folie.

Sur une plante carnivore géante voisine, Island arrêta de produire du papier et reprit le contrôle de toutes celles qu’il avait produit. Ils se plièrent pour former des avions de papier et Island en recouvrit plusieurs de haki. Il les envoya ensuite dans les airs pour atteindre l’Empereur Suprême.

-PLUIE STELLAIRE

La nué de papier fut contré par une rafale d’implosion ainsi qu’une colonne de lumière. Island râla d’avoir perdu son atout.

-IMPLOSION STELLAIRE

Aggaddon leva la main et la lumière se concentra dans sa paume, créant une grosse boule de lumière. Il la balança vers ceux qui le défiait.

-IAI SPIRITUEL : TRANCHE MONTAGNE

-ROKUSHIKI : POING DE LA JUSTICE

-UPPERCUT DE L’AMBRE

Les attaques combinés parvinrent à créer une brèche dans l’implosion gigantesque de la boule de lumière, les sauvant ainsi de la carbonisation. Mais l’Archange de la Folie s'était matérialisé derrière eux et fit imploser son corps. Le shogun fut propulsé sur une cinquantaine de mètres, l’amiral en chef vola dans les cieux et le roi des géants tomba et roula sur le sol avant de se rattraper au bord de l’île. Minamoto se releva et remarqua qu’il était à côté du cadavre de Jonathan. L’empereur d’Hypérion se matérialisa à côté du shogun.

-C’est là le sort que vous réservez à vos sujets ? s’emporta le dirigeant de Wa.

-Mais non… Jonathan a été élevé dans la seul perspective de ce jour. C’est pour cela que je suis content que Rick Island n’a pas refait surface plus tôt. Vois-tu, Minamoto, le pouvoir du fruit des opération, une fois poussé à l’extrême, peut être utilisé pour donner la jeunesse éternelle au prix de la vie de l’utilisateur.

-Tu l’as donc utilisé comme un simple objet ! C’est monstrueux.

-Son nom restera dans l’histoire d’Hypérion. Je ferai construire une statue en son honneur, officiellement ce sera pour la bataille d’aujourd’hui en faisant croire que c’est lui qui l’a remporté au prix de sa vie.

-… Qu’attends-tu pour mettre fin à mon existence ?

-Je n’en est pas l’intention.

-Quoi ?

-Hrungnir et toi êtes les souverains de deux nations. Je ne veux pas m’attirer les foudres de futurs sujets en éliminant les dirigeants qu’ils apprécient. Vous êtes assez intelligent pour savoir que vous n’êtes pas assez fort pour me renverser, je pense donc que vous allez accepter de devenir mes vassaux pour sauver vos pays.

Le shogun resta silencieux puis ferma les yeux en se résignant.

-Très bien…

Un sourire se dessina sur le visage d’Aggaddon qui se dématérialisa. Galahad chutait à grande vitesse lorsqu’il reprit conscience. Il utilisa le moon walk pour ralentir sa chute. Il atterrit à côté d’Hrungnir et l’Archange de la Folie.

-Hrungnir, achevons-le ! hurla l’ancien amiral Astéroïde

Le Guerrier d’Ambre resta les yeux fermés et Minamoto le rejoignit. Le shogun tenta d’arrêter le marine.

-Renonce, Galahad…

-Non ! Pas question ! Ensemble nous avons une dernière chance !

Aggaddon s’approcha de l’amiral en chef qui recula et trébucha. L’Archange de la Folie l’attrapa au col et le souleva.

-Quels sont tes dernières paroles.

-Minamoto ! Hrungnir ! Aidez-moi !

Le géant et le samurai savaient qu’ils n’avaient aucune chance de vaincre le souverain d’Hypérion. Aggaddon lâcha Galahad et lui donna un coup de pied de lumière sous le menton pour le propulser dans les airs. L’empereur vola et rattrapa son adversaire pour lui donner un coup de poing. Galahad se retrouva ballotté de gauche à droite, d’avant en arrière, par les coups de poings de l’Archange de la Folie. L’Empereur Suprême se matérialisa sur le sol avant de rassembler ses forces dans sa main pour frapper l’air au-dessus de sa tête.

-RAYON POURFENDEUR DE LUNE

Un rayon de dix kilomètres de large frappa l’amiral en chef qui traversa les différentes couches de nuages, puis l’atmosphère jusqu’à percuter la lune dans une énorme implosion de lumière. La moitié de son corps fut pulvérisé par la puissance du choc et Galahad sombra dans l’inconscience, ce qui lui évita une mort douloureuse sans oxygène.


Aggaddon se matérialisa à côté de Rick Island qui créait de nouvelles feuilles de papiers. Il en attrapa une grande qui s’était pliée pour former une épée.

-Tu penses réellement avoir une chance de me vaincre, Island ?

-Je vais juste gagner du temps pour que Galahad puisse revenir.

-Tu étais moins naïf du temps où tu étais au service direct d’Ester.

Un éclair de lucidité traversa le vice-amiral.

-Maître Hadès ?!

Aggaddon profita de cette déconcentration pour éliminer son ancien commandant. Il bloqua Island à l’aide des ténèbres.

-FUREUR DIVINE

Un coup de poing recouvert de haki et propulsé par une implosion de lumière toucha le vice-amiral et sa cage thoracique fut arrachée du reste de son corps. Sa tête tomba au sol alors que l’argile posé par Hrungnir céda sous la force combinée des deux plantes carnivores. Les restes du corps de Rick Island furent dévorés par l’île. C’est ainsi que disparu la volonté du Gouvernement Mondial et d’Isaac Greathower.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Mar 30 Jan 2018 17:47 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 713
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
ARC 2.1 : LA COALITION

CHAPITRE 37 : LE SANG DE MINAMOTO

Cette histoire est racontée aux quatre coins du monde depuis de nombreuses générations. Le grand poète Hollastius raconta ce mythe dans la « Impiratoriomachie ».

À l’origine des temps, l’univers formait un chaos primordial composé de quatre entités primitives : l’End, l’Apollo, la Pythie et l’Ahriman. Lorsque ces entités s’unirent, le temps et l’espace se formèrent, mais également les divinités de notre monde, les Olympiens :

>Sirmégon Délian « Supernovae », dieu de la justice et de la matière
>Greatsea Miyamoto Eslith « Dent Longue », dieu de la paix et de la sagesse
>Yoga Yin « l’Omnipotent », dieu de l’harmonie et de la vie
>Aggaddon Médixès « l’Archange de la Folie », dieu de la lumière et des ténèbres
>Bonifacio De Julia « Redlord », dieu des planètes et des éléments
>Léviathan Jones « le Mangeur de Dieux », dieu de la destruction, de la mort et de la guerre

Ensemble, ils façonnèrent notre planète. Ils guidèrent les hommes, d’abord en instruisant les peuples qui les nommèrent « Viracocha ». Plus tard, chacun d’eux formèrent leurs disciples, leurs apôtres. Mais un conflit scinda l’alliance entre les divinités. Les six armées dirigées par les divinités s’affrontèrent pendant une guerre qui engloutit le monde dans le chaos. Batailles après batailles, la vie disparaissait de ce monde, les catastrophes climatiques ravageaient les populations innocentes et la maladie détruisait tout sur son passage. À chaque minute qui passait, la puissance du Mangeur de Dieux grandissait. La Guerre Olympienne semblait interminable.

Les dieux se lancèrent dans la bataille et leurs affrontements ont détruit notre monde. Les traces de ces combats sont visibles un peu partout. Finalement, c’est Aggaddon Médixès qui fit face à Léviathan Jones afin de déterminer qui serait le dieu unique. On dit que ce combat aurait duré une semaine, un mois ou même des années. Malgré la puissance absolue obtenue par le Mangeur de Dieux durant la guerre, le seigneur Aggaddon rassembla toutes ses forces et élimina son dernier frère.

Après cette victoire arrachée de justesse, l’épuisement força l’Archange de la Folie à sombrer dans un long sommeil. Durant cette période, l’Aube Blanche, l’ordre des apôtres d’Aggaddon, tenta de soumettre les survivants des autres camps. Les résistants fomentèrent en secret une rébellion qui éclata plusieurs années plus tard, ce qui sera nommé la Astérodonmachie.

Alors que les navires d’Hypérion, qui est alors le jeune Empire Suprême, avançait vers les ennemis du Dernier Olympien, les résistants et leurs flottes parvinrent à prendre le dessus sur les combattants d’Hypérion. C’est alors que des flammes et épaves de navires, au milieu de la mer sous un orage tonitruant, le terrible Pluton, navire de l’Olympien et de son Aube Blanche, jaillit des eaux. La puissance de destruction que le dieu avait donné à son arche de guerre lui permit d’éliminer en un clin d’œil les bateaux rebelles.

Une vive lumière apparut dans les cieux. L’Olympien se réveillait pour éliminer la dernière menace à sa domination de notre planète. Dans sa grâce, l’Archange de la Folie épargna certains d’entre eux pour les convertir. Mais Minamoto Yoritomo « le Shogun », le plus grand apôtre de Dent Longue et l’ancêtre de notre famille resta secrètement fidèle à la volonté de son ancien maître.

Le message du grand « Shogun » Minamoto nous est transmis de parents à enfants, dans le plus grand secret.

Le dieu de la sagesse avait manipulé l’océan pour créer le peuple des sirènes et celui des hommes-poissons. Ces créatures ont disparu lors de la Guerre Olympienne. Cependant, Dent Longue avait réussi à transcender la réalité grâce à son esprit. Il manipula les entités primordiales et façonna une sirène unique : Dame Poséidon. Mais à la mort de Dent Longue, elle fut portée disparu. Si elle réapparaissait un jour, alors cela serait le signe de la renaissance de Dent Longue et le Seigneur Aggaddon Médixès, Empereur Suprême le dieu unique de notre monde pourrait alors être vaincu et la planète libérée de l’absolutisme divin, la doctrine de Dent Longue étant effectivement porté sur la passation du rôle de dirigeant aux humains.

_______________________________________________

La vielle femme referma le livre de la Impiratoriomachie qu’elle tenait sur ses genoux.

-Vous avez compris les enfants ? Notre famille se transmet se rôle de génération en génération.

-C’est un nouvel aspect du passé qui se dévoile à nous, appuya Hattori.

-Oui, nous ne connaissions que le mythe de la Impiratoriomachie que tu nous lisais quand nous étions enfants.

Hattori et Taro avaient 18 ans et leur grand-mère avait fini leur initiation en leur dévoilant le secret de leur famille. Les deux frères portaient deux tenues noires de ninja. Hattori, l’aîné, portait un cache col bleu marine sur lequel était cousue une écharpe confectionnée dans la même matière et qui flottait dans son dos. Seuls leurs yeux étaient visibles.

-Je suis rentré !

Leur père, le vénérable samurai Hotanari Yoritomo, arriva dans la pièce. La grand-mère, Yoniko, sourit à son fils.

-Ils connaissent désormais toute l’histoire, déclara la grand-mère.

-Fort bien. Mais je dois vous annoncer que vous êtes convoqués au palais pour voir le daimyo. Il a une mission pour vous.

Yoniko se leva pour se diriger vers la cuisine et Hotanari décrocha son katana de sa ceinture. Lorsqu’il releva sa tête, ses deux fils avaient disparu.

-Pfff. Je ne m’habituerai jamais au fait qu’ils soient devenus des ninjas et non des samurais…

-Il ne faut pas leurs en vouloir, mon fils. Ils sont doués pour ça.

-Oui, mais la lignée principale de notre famille a toujours été constituée de samurai.

-Hattori a reçu sa formation de samurai même s’il a dévié d’apprentissage par la suite.

Le chef de la famille Yoritomo fit un oui timide de la tête, puis monta voir sa femme, Nashira, qui était justement une ancienne kunoichi.

_________________________________________________

Dans le monde d’Aggaddon Médixès, les dirigeants des royaumes étaient chargés de l’application des lois de l’Empire Suprême. Les soldats des royaumes n’étaient donc guère plus des gardiens de la paix que de véritables combattants, sauf pour certains pays dont la culture était très attachée à la guerre. Avec la paix mondiale, ces pays se devaient de maintenir leurs structures militaires par des affrontements internes dans des tournois ou, secrètement dans l’Underworld, pour des conflits de nobles. Ce fut le cas de Wa no kuni dont le Daimyo, à la fois général et roi de son île, se nommait Liubei Shu. C’était un homme de taille normale aux cheveux noirs longs et lisses qui tombaient de chaque côté de son visage jusqu’au niveau du nombril. Il portait un kimono vert foncé recouvert d’un drap blanc qui traversait son torse en diagonale et tombait de chaque côté de ses jambes. Au-dessus, il portait un kimono blanc agrémenté d’épaulettes blanches en guise de cape.

-Quels sont vos ordres ? demanda Hattori en sortant soudainement de derrière une colonne du palais.

Le Daimyo manqua de tomber à la renverse avant de regarder l’héritier Yoritomo.

-Oh ! Bonjour Hattori. La mission que j’ai à vous confier est extrêmement dangereuse.

-Cela ne nous fait pas peur.

-J’espère bien, vous n’êtes pas les meilleurs shinobis de Wa pour rien.

-Quelle est donc la mission ?

-Vous devez infiltrer le domaine du Han de Ka no kuni, Sunquan Wu. Vous déroberez sa correspondance et son carnet de note. Ka et Wa sont en conflit depuis longtemps car la famille Wu désire prendre le contrôle de notre île qu’ils considèrent comme un morceau de leur territoire, uniquement car ils sont originaires de Wa. Bref. Assassinez également toutes les personnes importantes de Ka qui se trouvent sur le domaine. Ne laissez pas leur souverain, leur Han, vivre.

-Mission acceptée… murmura Hattori avant de passer derrière la colonne et disparaître.

-Mais… Je n’ai même pas eu le temps de lui proposer du thé, râla le Daimyo.

___________________________________

Hattori et Taro arrivèrent aux abords du domaine seigneurial de Ka no kuni. L’aîné lança un regard à son frère.

-Cherchons des informations et retrouvons-nous sur le toit du premier étage du château.

-Oui grand frère.

Ils lancèrent leurs grappins pour monter le mur de l’enceinte. Arrivé en haut, Hattori libéra son haki de l’observation et ressentit les présences des gardes.

-Je ressens la présence de 124 personnes. Vu les mouvements, il y en a 80 qui font des patrouilles.

Le ninja rouvrit les yeux et observa le domaine. Il y avait dans la cour un manoir possédant lui-même une cour intérieure, un quartier des gardes et le château, le tout construit dans un style chinois. Le pont qui partait autrefois du château et surplombait Ka avait été détruit pour empêcher les intrusions. Les deux frères descendirent discrètement et se cachèrent dans les végétaux.

Hattori se dirigea vers le mur le plus proche, un mur du manoir, et étudia rapidement le trajet des gardes, puis il s’accrocha au toit, se hissa et avança discrètement en restant le corps le plus près possible de la toiture. Il se plaça sous les branches d’un arbre au moment où le garde du toit aurait pu l’apercevoir. Ce dernier avança jusqu’à être au niveau du shinobi qui sortit son katana, Shusui, du fourreau dans son dos. Le garde entendit le bruit et se pencha avant que la lame ne lui traverse la tête.

De son côté, Taro passait de buissons en buissons en fonction de l’orientation des gardes de la cour extérieur. Il attrapa un garde en lui plaçant la main sur la bouche et l’empala avec son katana avant de lui tordre le cou par mesure de précaution. Il l’attrapa et le déposa doucement dans le buisson sans faire de bruit. Il lança une bombe fumigène. Trois gardes toussèrent et celui qui était posté devant le quartier des gardes remarqua l’étrange fumée. Taro envoya trois kunai qui s’enfoncèrent dans le crâne des gardes, prit dans le fumigène et accourut en traversant la fumée. Le dernier garde s’approcha et vit Taro apparaître soudainement. Le ninja venait de sauter et attrapa entre ses genoux la tête du garde. Taro fit pivoter rapidement ses jambes et tordit donc le cou du garde.

Hattori longeait les murs du manoir, doucement, tout doucement. Il portait une attention extrême à ses mouvements pour ne pas révéler sa présence au garde. La lame noire de Shusui lui donnait comme avantage de ne pas avoir à rengainer et éviter de se faire repérer par les reflets de lumière que donnerait une lame habituelle. Soudain, un garde dévia de sa trajectoire et allait tourner dans le couloir où le ninja se trouvait. Ni une ni deux, Hattori se mis accroupi et roula à grande vitesse et silencieusement vers l’autre bout du couloir pour venir se cacher derrière le mur. Le garde traversa le couloir. C’était un couloir plutôt long possédant quelques fentes dans les murs pour faire circuler l’air entre l’intérieur de cette aile du manoir et la cour intérieure. Hattori retenait sa respiration. Le garde arrivait enfin au coin du mur. Tel un éclair, le katana du ninja s’enfonça dans le cœur du garde qui s’écroula avant d’avoir pu réagir.

Taro avait caché les cadavres dans un buisson. Il s’en était fallu de peu car un groupe de gardes qui tournait autour du manoir passa justement du côté du quartier des gardes. Taro attendit en écoutant la conversation. Ils parlaient de leurs femmes. L’un d’entre eux se disputait souvent avec la sienne à cause de son problème d’alcool. Taro traversa la cour sous la lumière de la pleine lune et fit coulisser la porte. Il referma derrière lui et traversa le couloir avec une extrême prudence. Il fit coulisser légèrement la porte du dortoir et remarqua qu’une dizaine de gardes dormait. Il se dirigea à pas de loup vers l’escalier au milieu de la structure. Il monta et arriva dans une pièce où se trouvait deux portes. Il ouvrit doucement la première pour apercevoir un groupe de servantes se reposer. Il referma la porte puis fit coulisser la seconde qui se trouvait en face de la première. Il vit alors Rotaki, un ancien rônin de Wa qui avait été condamné à l’exil. Rotaki Otaka était devenu le chef de la garde de Sunquan. Il portait un kimono vert à motifs oranges. Ses cheveux étaient en partie rasés et le reste se réunissait sur l’arrière de son crâne pour former un chignon coincé entre deux baguettes.

Hattori traversa la cour intérieure, en faisant des roulades tout en restant accroupi. Il voyageait d’ombre d’arbre en ombre d’arbre et de buisson en buisson. Il passa discrètement à côté de la marre sans réveiller le noble qui y dormait. Il arriva à une distance trop proche des gardes de la chambre principale pour pouvoir ne pas être remarqué au premier mouvement. Il utilisa son haki pour vérifier que son action n’eut pas été perçue. Il envoya deux shuriken. Les femmes qui gardaient la chambre principale esquivèrent et se jetèrent vers leur assaillant. Leurs lances s’enfoncèrent dans le torse d’Hattori. Mais il s’agissait d’un clone et la lame de Shusui trancha la tête des deux femmes. Le noble qui se baignait dans la marre ouvrit un œil et regarda dans la direction d’Hattori, mais il ne vit rien et se rendormit. Le ninja avança rapidement vers la chambre principale du manoir, car il était à découvert. Il fit coulisser rapidement la porte et la referma aussitôt. Le shinobi avança vers la couche de la femme de Sunquan, Ykiya Wu. Il posa sa main sur la bouche de la femme en même temps que Shusui ne s'abattit sur elle. Le sang se répandit sur le sol et le ninja fouilla les affaires qui se trouvaient là. Il trouva une partie de la correspondance du souverain de Ka no kuni.

Taro plaça sa lame sous le visage de Rotaki Otaka.

-Que veux-tu, Ombre de Wa ? Ton maître t’a demandé de m’assassiner ?

-Où se trouve le carnet de note de Sunquan ?

-Seul mon maître connaît l’emplacement de son journal personnel.

Taro resta silencieux quelques instants, hésita puis tenta d’égorger le rônin. Rotaki réussi à repousser son assaillant puis dégaina son katana, Shigure.

-IAIDO DE WA : EVEIL DU COMBAT

Rotaki se retrouva quasi instantanément derrière le ninja qui souffrit d'une plaie béante sur le torse. Le shinobi rigola. Rotaki tomba au sol.

-Que… tenta d’articuler le rônin.

-Je t’ai administré un poison paralysant, au moment où tu m’as touché.

Taro regarda la petite entaille laissée par son kunai empoisonné sur la main qui tenait Shigure. Rotaki rassembla ses forces pour lutter contre la paralysie alors que Taro allait abattra un kunai sur sa poitrine. L’arme du rônin traversa l’épaule du shinobi et fit dévier son attaque. Taro déclencha une bombe fumigène et se dégagea de l’emprise de Shigure. Il utilisa un shuriken avec son bras non touché pour égorger le rônin qui toussait. Le shinobi arracha un morceau de la tenue du rônin et forma un bandage avec.

Hattori traversa un couloir et s’enferma dans une petite salle où étaient entreposés des parchemins et quelques meubles. Une femme l’attendait.

-Bonjour seigneur Yoritomo.

-Avez-vous obtenu des informations grâce à votre infiltration, Miya ?

-J’ai fait dans la mesure du possible sous ma couverture de servante. Cela fait une longue période que le Daimyo Liubei fait surveiller Ka. S’il vous renvoie ici une nouvelle fois, c’est qu’il a décidé d’éliminer Sunquan.

-Oui. Tu vas pouvoir t’en aller.

-Non, répondit la kunoichi. Je vais me faire passer pour l’assassin. Mais faîtes attention, un ancien samurai de Wa qui a perdu son maître, Rotaki, et un ancien ninja, Hushimura, forment les conseillers de Sunquan. Ils sont actuellement présents dans le domaine seigneurial.

-Hushimura Koga « le Roseau Rouge » ? Voilà qui est embarrassant. En tout cas, je compte sur toi. Je voudrais quand même pouvoir finir ta formation. J’espère que tu n’es pas rouillée après cette longue mission.

-Ne vous inquiétez pas, maître Yoritomo.

Hattori sortit et remonta sur le toit où il vit son frère atteindre le château. Il traversa les ombres pour le rejoindre sur le toit du premier étage.

-Qu’as-tu à l’épaule ?

-Ce n’est rien. J’ai tué Rotaki. Il s’était mis au service de Sunquan.

-Oui. Miya me l’a dit.

-La prochaine fois, écoute le Daimyo jusqu’à la fin au lieu de partir en vitesse pour ne pas avoir à boire du thé avec lui.

-Mais j’aime pas le thé…

-C’est pas une raison.

-… Miya m’a dit également que Hushimura avait rejoint Sunquan.

-Ah. Il sera plus difficile à gérer que Rotaki.

-Je pense, oui. Dispersons-nous. Nous devons trouver Sunquan et le tuer.

________________________________________

Hattori traversa le couloir à grande vitesse, donnant des coups de katana précis. Les gardes s’écroulèrent au sol les uns après les autres sans pouvoir donner l’alerte. Le ninja arriva devant la chambre du Han de Ka. Alors qu’il faisait coulisser la porte, une lame la traversa pour embrocher le ninja. Hattori fit un bon en arrière.

-IAIDO DE WA : TRANCHANT DU CERISIER

Une lame d’air se dirigea vers la chambre du Han. Hattori se précipita de nouveau à l’intérieur. Sunquan se trouvait là, tenant Wadô Ichimonji dans sa main droite. Il portait un kimono noir dont les bords étaient cousus avec une soie blanche sur laquelle on avait raccordé des losanges noirs avec, par-dessus, un kimono rouge sang ouvert agrémenté d’épaulettes également rouges. Ses cheveux étaient tirés en arrière pour former une grande queue de cheval qui descendait jusqu’au niveau de la ceinture. Un ninja en combinaison noire sauta sur Hattori. Il tenait Yubashiri. Hattori se releva et tourna la tête vers Sunquan. Taro se trouvait au sol devant lui et tentait de se relever.

-TARO !

Un kunai s’enfonça dans l’arrière du crâne du jeune Yoritomo qui s’écroula définitivement. Hattori fonça vers le ninja qui avait assassiné son frère.

-HUSHIMURA !!!!

Shusui et Yubashiri s’entrechoquèrent. Les deux ninjas donnèrent plusieurs coups rapides. Hattori sauta en arrière dans le couloir, enleva sa cagoule, plaça Shusui entre ses dents et ramassa quatre katanas. On pouvait voir un masque sous sa cagoule et ce masque laissait une ouverture assez haute au niveau de sa bouche. Il plaça un katana dans chaque main et un sous chaque pied. Hushimura le regarda d’un air perplexe.

-Que fais-tu ?

Hattori avança rapidement vers son adversaire et abaissa sa main droite. Son adversaire esquiva le coup et para l’attaque qui venait du katana de la main gauche du ninja de Wa. Ce dernier commença à faire une pirouette en arrière et l’épée coincé entre deux orteils de son pied gauche lacéra le torse du ninja de Ka. Au milieu de la pirouette, Hattori utilisa Shusui, qu’il tenait avec les dents, afin de ralentir son déplacement en enfonçant l’arme dans le sol. Il effectua une rotation en faisant vriller son cou. Il se retrouva de nouveau face à son ennemi et enchaîna les coups. Hushimura para les attaques des 5 katanas de son ennemi pendant plusieurs secondes avant de parer un coup horizontal de Shusui, qui provenait de la gauche du ninja de Wa, ce qui l’empêcha de contrer l’attaque provenant du katana de la main droite de Hattori. La lame traversa le poumon gauche du ninja de Ka qui cracha du sang dans sa cagoule. L’héritier Yoritomo sauta en arrière et attendit la réaction de Hushimura. Le ninja de Ka tituba quelques instants.

-CHUTE AUTOMNALE

Hattori leva sa main droite de plongea la pointe du katana qu’il tenait avec cette main dans le sol. Il plaça tout le poids de son corps dessus tout en se positionnant rapidement en équilibre, puis plia le bras et donna une impulsion qui le propulsa dans les airs. Les katanas tournoyèrent dans les paumes de mains et les plantes de pieds d’Hattori. Il atterrit en roulade, se releva en position de course, puis leva son pied gauche en diagonale, tranchant le bras gauche d’Hushimura. Il se laissa entraîner par son élan, effectua la moitié d’un tour autour d’un axe horizontal en l’air, puis pivota sur lui-même et trancha la jambe gauche du ninja de Ka à l’aide du katana de sa main gauche, en donnant un mouvement en diagonale, ce qui l’emporta jusqu’à être dos à son adversaire, la jambe droite recroquevillée. Il perfora le bras droit d’Hushimura en propulsant et dépliant sa jambe. Il la leva ensuite, tranchant le bras de son ennemi. Entraîné par l’attaque, son corps arriva à la verticale et il donna un coup d’épée, tranchant la jambe droite du ninja de Ka, afin de prendre appui, faire une petite pirouette sur lui-même, revenir droit et tourner sur lui-même, tranchant au passage la tête d’Hushimura grâce à Shusui qui balaya l’espace horizontalement. L’action qui avait suivi le saut ne dura que quatre secondes. Le corps du ninja déserteur tomba sur le sol et le sang se déversa. Hattori lâcha les katanas, replaça Shusui dans sa main droite et remit sa cagoule.

-Où est votre journal personnel ?

Sunquan, qui venait d’assister à la défaite de son homme de main, hurla à la mort.

-Je me rend ! Je vous en prie ! Pitié !

-Répondez.

-Sur la table là-bas !

-Merci. Priez votre dieu.

-Non. Non !!!!

Hattori leva Shusui et commença à l’abaisser pour trancher en deux le Han de Ka.

-Stop !

Le ninja se retourna doucement pour voir arriver le Daimyo de Wa. Hattori s’écarta.

-Sunquan… Des espions m’ont rapporté que vous cherchiez à former une alliance, mais pas pour me renverser et prendre le contrôle de Wa.

-… Non en effet… répondit le Han en se relevant.

-Quel est votre but ?

-… Entretenons-nous plus loin…


Au même moment, très loin de Ka no kuni, un homme regardait la projection d’une escaméra placée dans la chambre de Sunquan. Il vit le Han et le Daimyo sortir et Hattori prier devant le cadavre de son frère.

-Avons-nous d’autres escaméras là-bas ?!

-Non monsieur ! répondit une femme assise non loin de là.

-Nous devons suivre la discussion. Commencez le rapport pour maître Hadès.

-Mais… master Blackburn.

-Ne discutez pas. Cela fait trop longtemps que l’on cherche à découvrir ce que mijote Sunquan.

Un autre homme ne tarda pas à arriver, il resta dans l’ombre.

-Que me vaut ce plaisir seigneur Caocao Wei ? demanda le descendant d’Augustus Blackburn.

-Hyvalt… Hadès m’a demandé de m’occuper de cette petite affaire justement. Malgré votre statut de directeur d’Azyla, il trouve que vos performances en ce qui concerne ce dossier sont très peu satisfaisantes.

-… Faîtes comme il vous plaira…

Caocao émit un petit rire.


Sunquan regarda le massacre effectué par les agents de son rival, Liubei.

-Les ninjas sont vraiment des personnes redoutables, commenta le Han.

-En effet. À Wa, nous spécialisons nos combattants. Les samurais sont des combattants forts, puissants et habiles, et les ninjas sont rapides, agiles et insaisissables.

-…

-Je vous propose un marché, Sunquan.

-Alors que vous venez de ravager mon domaine ?

-Oui. Je voudrais entrer dans votre alliance et ajouter mon soutien à votre cause. Ce sera le dédommagement pour toutes ces morts.

Sunquan émit un rire nerveux.

-De toute façon, ai-je vraiment le choix ?

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Mar 30 Jan 2018 17:47 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 713
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
CHAPITRE 38 : PAR LA VOLONTÉ DU PEUPLE

7 avril 1532 de l’ancien calendrier, jour de la fête nationale d’Hypérion : la gloire du Conclave. Cette journée commémorait la création du monde par le Conclave, le conseil des six Olympiens, ainsi que toutes les victoires d’Aggaddon Médixès durant l’époque « mythologique olympienne ». Cette journée était datée du 7 avril 853 du nouveau calendrier, l’an 1 étant censé être l’année de la victoire d’Aggaddon sur Léviathan Jones selon l'Impiratoriomachie.

Un vacarme assourdissant s’échappait de Médirion. Une foule en révolte pénétra la Cathédrale de l’Aube Blanche et descendit dans la crypte où étaient enterrés les apôtres du dernier Olympien. À leur tête on trouvait Almos Dedagon, descendant des barons de Dagon et leader des rebelles.

-Détruisez ce temple du vice ! ordonna Almos. Montrons à ce dieu que nous n’avons pas peur de lui !!!

-OUAIS !!!!!!!!! hurlèrent les troupes armées de fourches.

En arrière, certains révolutionnaires n’osaient pas s’en prendre à un lieu saint.

-Regardez ! Nous souillons les tombes des membres de l’ordre de l’Aube Blanche et la colère divine ne s’abat pas sur nous ! commenta le chef rebelle.

Le doute s’installa parmi les peureux. Almos fit demi-tour et remarqua alors soudainement que les rebelles tombaient à terre. Une marionnette difforme aux cheveux verts mesurant environ un mètre de haut sortit des ténèbres. Almos dégaina son épée.

-Qui es-tu ? demanda le révolutionnaire.

La marionnette leva la main et Almos remarqua qu’il tenait une sorte de substance noire. Les rebelles tombés au sol se relevèrent. Un rire narquois plana. La main tenant la substance noire plongea dans le sol. Des corps sortirent de terre, animés par les ombres des rebelles. Plusieurs femmes fuirent en courant.

-Vous êtes un envoyé du Seigneur Aggaddon ? Il ne prend même pas la peine de venir lui-même, c’est ça ?

Alors que les zombies et les combattants s’affrontaient autour d’eux, la marionnette dévoila ce qui était écrit en diagonale sur sa poitrine.

-« Poupée Torrance » ? lut le chef de la rébellion.

Soudain, une main sortit des dalles de pierre et attrapa la jambe d’Almos qui la trancha. Quand il se retourna, Poupée Torrance tenait fermement l’ombre du révolutionnaire. Ce dernier voulut abattre son épée sur la marionnette, mais cette dernière arracha l’ombre d’un coup sec. Almos tomba au sol inconscient, au milieu d’une bataille inhabituelle entre humains et zombies.

Il se réveilla lorsqu’un cadavre lui tomba dessus. Il se releva et la marionnette se dirigea vers lui. Almos balaya l’air avec son épée. Poupée Torrance esquiva et les ombres recouvrirent son corps, puis s’agglutinèrent autour de son bras. Elle donna un coup qui propulsa Almos jusqu’à l’autre bout de la crypte. Il se releva et remarqua alors que certains rebelles remontaient. Poupée Torrance s’approcha et les ombres prirent la forme d’une hache que la marionnette abattit sur le chef révolutionnaire. Almos para avec son épée et repoussa son adversaire avant de la faire tourner dans sa main et effectuer une attaque perçante vers son ennemi. Un cadavre sortit du sol et encaissa l’attaque. Le bras hache d’ombre balaya l’air, découpant le cadavre par la même occasion. Almos s’abaissa pour ne pas se faire couper en deux.

-Cette chose possède des pouvoirs magiques… Mais l’homme prendra le dessus sur tes bénédictions. Tu m’entends, Aggaddon ?

Les ombres jaillirent du plafond en prenant la forme de piques qui tentèrent d’embrocher Almos. Le rebelle les découpa à coup d’épée avant qu’un pique se forme au niveau du sol et lui traverse la poitrine. Il tomba en arrière en fixant Poupée Torrance du regard. La hache se déforma pour créer des ongles d’ombres géantes à la main de bois. La marionnette tenta d’embrocher son adversaire, mais une lance trancha les ongles. Un rebelle s’interposait.

-Courage commandant ! Il ne faut pas succomber à la peur. C’est elle qui donne sa force aux pouvoirs des dieux. Restons confiant et allons de l’avant. Nous pourrons vaincre ces envoyés divins.

Le rebelle tendit la main vers Almos qui l’attrapa pour se relever. Ce dernier pointa ensuite son adversaire avec sa lame et s’élança vers Poupée Torrance en traversant une nuée de chauves-souris d’ombres qu’il découpa. La lame de son épée traversa le corps de bois, mais les ombres entourèrent son épée et remontèrent le long de son bras en lacérant sa peau. Poupée Torrance tomba en arrière et les ombres lâchèrent leur emprise sur le bras d’Almos. Toutes les ombres se rassemblèrent dans la bouche de la marionnette qui commença à grandir pour bientôt mesurer trois mètres de haut.

Le chef rebelle donna un coup d’épée pour contrer un coup de poing de Poupée Torrance, mais la force de la créature de bois brisa la lame au premier contact, puis propulsa Almos plus loin. Un groupe de vaillants rebelles s’avança vers leur ennemi, mais furent balayés d’un revers de main. Leur chef se releva en grinçant des dents, il avait un bras cassé. Il attrapa ce qui restait de son épée et courut vers son adversaire. Il roula au sol pour éviter un coup de poing, puis planta son épée dans le bois pour se propulser sur l’épaule de la marionnette.

-Welf !

Un rebelle lança une hache à son commandant qui l’attrapa avant de la plonger dans le bois. Un cri de douleur emplit l’air et quelques ombres s’échappèrent. Un pique d’ombre se forma au niveau de l’entaille et embrocha de nouveau Almos qui ralentit sa chute en enfonçant la hache dans le dos du colosse de bois tout en tombant. Poupée Torrance fit un tour sur lui-même afin de faire tomber son ennemi. Il tenta de l’écraser, mais Almos se saisit d’une lance au sol et la fit transpercer le pied de bois. Un cri de colère sembla jaillir de la bouche de la marionnette. Un coup de poing très rapide écrasa le chef rebelle contre le sol.

Almos eut du mal à se relever. Il avait un poumon broyé, des côtes cassées et du sang coulait de son torse. Il leva les yeux pour voir Poupée Torrance malmener les rebelles dont les corps tombèrent inertes sur le sol. Almos retomba à genoux et sa vision se troubla. Il pensa que sa fin était venue quand un autre groupe de rebelle arriva en renforts.

-Je ne mourrais pas en vain… toussa Almos.

Il avança en titubant et ramassa une épée, alors que la marionnette était occupée à massacrer les autres révolutionnaires. Poupée Torrance se retourna au dernier moment, prêt à donner un uppercut en plein dans le visage de son adversaire. Alors que Almos mimait donner un coup d’épée horizontal, son autre main actionna un pistolet. La balle vint se loger dans le cou de Poupée Torrance qui fut déstabilisé et stoppa son mouvement. Le chef rebelle enfonça l’épée dans le ventre de l’être de bois. Il monta sur l’épée et dégaina un couteau alors que la main de la marionnette allait l’attraper. Almos eut le temps de planter la dague dans le visage de bois. Poupée Torrance lâcha sa cible et posa ses mains sur son visage tandis qu’un cri emplissait à nouveau l’air. Un grand nombre d’ombres quittèrent le corps de bois qui reprit une taille normale.

-CHARGE… DU DESTIN… Kof…

Almos attrapa une lance qui traînait au sol, puis tituba jusqu’à la marionnette qui ne c’était pas encore remit du coup. Il enfonça la lance dans Poupée Torrance qui se retrouva embroché. Le bois se craquela et un son strident en jaillit. Le bois se ternit alors qu’une fumée translucide s’échappait de la marionnette. Almos, soulagé, se laissa basculer en arrière.


Quelques heures plus tard, dans le camp des rebelles caché dans un souterrain situé pas loin des catacombes de l’Hôpital de la Verendière, Almos se réveilla, entouré par les survivants.

-Vous êtes revenu à vous, chef !!!

-Oui Welf… Comment ça s’est fini ?

-Mais voyons commandant… Vous avez terrassé l’envoyé du Seigneur Aggaddon. Vous nous avez prouvé que l’homme peut vaincre la magie du dernier des dieux.

-Sans parler que l’attaque de la Cathédrale de l’Aube Blanche est un coup de maître, la chute d’un symbole, ajouta un autre rebelle. Les habitants de Médirion sont de plus en plus hésitants. Les lois d’Hypérion sont si contraignantes pour la liberté individuelle que la rébellion va gagner en intensité avec nos actions récentes.

-Espérons que tout se passe bien, grogna Almos en se replaçant.

-Au fait, nous avons de la visite pour vous ! s’exclama Welf.

Un ninja sortit de l’ombre où il était caché, provoquant un cri non retenu de plusieurs soldats rebelles.

-Qui êtes-vous ? Que me voulez-vous ? demanda sèchement le chef rebelle.

-Je suis Hattori Yoritomo, serviteur du Daimyo Liubei Shu de Wa. Mon maître m’envoie pour vous faire une proposition.

Almos leva un sourcil.

-Depuis quelques années, plusieurs nations se sont secrètement alliés dans le but de lutter contre la tyrannie du Dernier Olympien et de l’Underworld. Mais depuis que la rébellion a vu le jour au sein même de Médirion, d’autres peuples se soulèvent peu à peu. Les Flottes Noires d’Hypérion ont du mal à tout gérer et Aggaddon Médixès ne semble pas être décidé à intervenir.

-Où voulez-vous en venir ? Vous souhaitez que nous nous ajoutions à votre alliance ?

-D’une certaine façon, monsieur Almos. Nous avons décidé que l’heure était venue de prendre les armes pour renverser Aggaddon Médixès. Pour cela nous devons attendre que le Haut Macédion soit envoyé régler les problèmes. Si vous vous joignez à nous, les peuples révoltés pourront rejoindre notre cause et faire front commun face à la Légion du Mausolée.

-MAIS VOUS ÊTES MALADE ! hurla Welf. Le Haut Macédion est le fils d’Aggaddon Médixès et détient des pouvoirs incroyables. Sans parler que les Mausoliers sont les plus grands guerriers du monde, rien ne survit à leur passage.

-C’est pour cela que nous devons minutieusement amener les plus grands guerriers de notre monde à nous rejoindre et cela commence par ceux qui proviennent de Médirion.

Un homme portant une armure d’acier, un heaume recouvert de symboles religieux sur la tête et une cape rouge ornée d’une croix d’argent flottant derrière lui entra dans la pièce.

-Voici le Chevalier-Commandant Bertrame de Leval de l’ordre des Templiers. Ils ont accepté de nous rejoindre suite à la destruction de la Cathédrale de l’Aube Blanche.

Almos ferma les yeux et Bertrame prit la parole.

-Quelle est votre réponse Commandant Almos de l’armée rebelle ?

______________________________

La Glorieuse Hirondelle voguait sur la Mer Olympienne, nouveau nom de l’antique Nouveau Monde. C’était une belle flûte blanche ornée de plusieurs statues de bois. Elle possédait comme figure de proue un ange joignant les mains et quand venait la nuit, une flamme y brillait entre elles. Les yeux de l’ange était également rétractables, laissant place à des lentilles divergentes, elles-mêmes placées devant une source de lumière afin d’éclairer la mer sur une vaste zone. Après avoir quitté les Flottes Noires et refusé de rejoindre l’Armada du Purgatoire, le corps naval d’élite de l’Empire Suprême d’Hypérion, la Glorieuse Hirondelle fut reconvertie en navire marchand.

L’équipage était essentiellement composé de pirates ayant fait leurs armes et prouvé leur valeur dans les Flottes Noires d’Hypérion. Les plus connus d’entre eux avaient même refusé des promotions. Yasmine « la Barreuse des Tempêtes », la capitaine chevronnée de la Glorieuse Hirondelle, savait manier le gouvernail avec une aisance incroyable et connaissait la mer sur le bout des doigts. Elbarda « le Joueur des Vagues » était un cascadeur possédant une force prodigieuse, capable de faire bouger le navire avec ses coups de pieds. Le dernier illustre membre de l’équipage était Lieyff « le Musicien de la Poudre », un expert en canon qui savait user de ses talents en bataille navale. Tous trois étaient nés avec des prédispositions pour le haki de l’observation qu’ils surent développer ensemble.

Yasmine était une femme aux long cheveux rouges portant un chapeau magnifique sur lequel étaient attachées des plumes de paon. Elle portait également un manteau long sous lequel elle était vêtue d’une chemise blanche et d’un pantalon marron. Les talons de ses bottes étaient pourvus de lames. Elbarda était brun et costaud. Il portait une chemise sans manche blanche et un pantalon noir. Sa barbe était courte comme la longueur de ses cheveux et ses muscles étaient bien dessinés et visibles. Lieyff était blond. C’était un fin tacticien qui portait un gilet noir au-dessus d’un haut blanc. Ses cheveux bouclés cachaient ses oreilles.

Le soleil brillait dans le ciel, les goélands chantaient en accompagnant le gracieux vaisseau et l’air transportait les odeurs savoureuses du grand large. Yasmine tenait la barre et profitait de la vue. Elle aimait naviguer plus que tout au monde. Elbarda la sortit de ses pensées en ramenant un escargophone.

-Un appel de Liubei.

-Merci, Elbarda.

Elle décrocha le combiné.

-Ici Yasmine. Je vous écoute.

-Les Templiers et les révolutionnaires de Médirion se sont joint à nous. Nous allons donc bientôt passer à la phase deux.

-Nous n’avons donc plus besoin de jouer les navires marchands pour amener de l’armement à Wa ?

-Oui.

-Très bien. La réunion sera prévue pour quand ?

-Dans environ deux semaines.

-D’accord. Nous allons nous diriger immédiatement vers l’île de Kuraigana.

-À bientôt.

Elle raccrocha et tourna le gouvernail pour changer de cap. La Glorieuse Hirondelle vogua durant quelques heures avant qu’un navire des Flottes Noires, un brick nommé Trépidant, soit visible depuis la vigie. Lieyff s’approcha de sa capitaine.

-Que fait-on, Yasmine ?

-Préparez-vous à l’abordage.

-Sortez les canons ! ordonna l’expert canonnier.

La Glorieuse Hirondelle s’approcha du Trépidant. À son bord, l’officier Bladurn regarda les mouvements de son ennemi à travers une longue vue.

-On dirait une rébellion contre l’autorité du Seigneur Aggaddon. Montrons leur quelle est la colère de notre dieu.

-Oui capitaine Bladurn ! répondirent l’équipage.

Les deux navires se retrouvèrent bord à bord. Lieyff décompta.

-3… 2… 1… FEU !

Tous les canons tribord du bateau de Yasmine tirèrent leurs boulets simultanément. Ils explosèrent sur la coque du brick tout en faisant craquer le bois. Les canonniers du Trépidant tombèrent à la renverse. Lieyff visa une fissure créée par la salve de boulet et tira dessus avec son canon portatif. Le boulet traversa la coque et l’eau commença à s’engouffrer dedans.

-Réparez moi tout ça ! Ordonna Bladurn.

-À L’ASSAUT ! Cria Elbarda en guidant l’équipage sur le navire ennemi.

Bladurn sortit son épée au moment où Yasmine arrivait sur le point du brick. Les deux capitaines s’affrontèrent dans un duel d’escrime alors qu’Elbarda assommait plusieurs adversaires en les frappant. Yasmine attaqua à l’horizontale. Bladurn para, la lame à la verticale. Yasmine en profita pour tourner sur elle-même afin de donner un coup de botte à l’officier. Le talon aiguille perfora le menton de Bladurn qui tomba à la renverse et se rendit. Yasmine s’adressa à l’équipage ennemi.

-Que tous ceux qui sont prêts à défier l’océan à nos côtés, et à braver le courroux du Dernier Olympien se joignent à nous !

Plusieurs marins acceptèrent l’offre et se dirigèrent vers la Glorieuse Hirondelle.

-Enfermez tous les autres et soignez leur capitaine, murmura Yasmine à un contremaître. Les autres ! Fouillez-moi ce navire avant qu’il ne sombre !

L’équipage s’engouffra dans la cale. Elbarda dégonda une grille et remarqua alors qu’il y avait un homme enfermé là. Il avait des cheveux châtains mi-longs et des yeux verts. Il avait également une moustache et une barbe qui allait de la lèvre inférieure au menton en formant une bande. Ses habits étaient en mauvais état.

-Qui es-tu ?

-Je… je m’appelle Évariste Poincaré, répondit l’homme. J’ai fui Dros Thétys en me cachant à bord de ce navire.

-Tu t’es échappé de Dros Thétys !!! Incroyable. Ça te dirais de faire partie de la résistance mon gars ? demanda Elbarda.

-Vol…volontiers, répondit fébrilement Évariste.

___________________________________

La glace se brisa et Vénus tomba au sol. Elle toussa avant de rassembler ses forces pour se remettre debout. Elle ouvrit la porte de sa cellule et traversa les ruines du Cellulaire 5. Elle tourna la tête et paerçut un homme enchaîné qui ne bougeait pas. Il était si maigre et recouvert de balafres que l’on aurait pu croire qu’il était mort. Zeus ne pouvait pas bouger, il n’avait plus aucune force, la faim et la soif extrême l’avait fait basculer dans une folie muette. Vénus continua son chemin. Elle traversa les différents Cellulaires de Azyla dans un silence royal. Arrivée au Cellulaire 2, elle remarqua que le sol des prisons étaient recouverts de cadavres fraîchement tués.

-Mina…moto ?... Al… noth ?...

Elle s’arrêta entre les Cellulaires 1 et 2 et ferma les yeux. Elle se concentra et une vague de haki de l’observation traversa les deux étages. Le choc de la libération de la prison de glace avait créé un déclic en elle qui lui donnait accès au plein potentiel de son haki. Au bout d’un long moment, elle atteignit le Manoir Tartare et Azyla. La ville semblait déserte. Ses idées étaient encore floues donc elle avança pour sortir de la base secrète de l’Underworld. Elle parvint à remonter jusqu’à la surface de l’île de Baphoma.


À quelques encablures de là, sous les célèbres tempêtes de Baphoma, la Glorieuse Hirondelle affrontait l’orage. Yasmine, Elbarda et Lieyff étaient habitués à combattre le vent et donnaient des consignes précises à l’équipage.

-Êtes-vous sûre de vous capitaine ? demanda un ancien membre de l’équipage du Trépidant.

-C’est le plus court chemin pour atteindre Wa, alors autant le prendre. Il faut être courageux pour faire partie de notre équipage alors ressaisissez-vous et mettez la main à la patte, répondit Yasmine.

-Oui mon capitaine !

Évariste était monté à la vigie. Il vit l’île de Baphoma à travers la longue-vue. Il remarqua que quelqu’un bougeait.

-Il y a quelqu’un sur cette île ! hurla Évariste à Elbarda au travers du vent.

-Et alors ?! répondit-il.

-Nous ne pouvons laisser quelqu’un mourir sur cette île sous cet orage démoniaque.

Elbarda grommela et descendit sur le pont en un seul bond.

-Yasmine ! La vigie a remarqué quelqu’un sur Baphoma.

Yasmine inspira.

-Virez de bord les gars ! On se dirige vers l’île à tribord ! DONNEZ TOUT CE QUE VOUS AVEZ ! MONTREZ AU DENRIER OLYMPIEN CE DONT VOUS ÊTES CAPABLES BANDE D’ÉCUMEURS DES MERS !

-OUAAAAAAIIIII !!! hurla l’équipage en levant les bras alors qu’Elbarda, Lieyff et Évariste souriaient.

La Glorieuse Hirondelle fendit les vagues titanesques de ce déluge. Une voile faillit s’envoler et un homme tomba en restant accroché par le pied par une corde. Elbarda s’attacha à une autre corde et sauta de cordage en mât et attrapa l’homme qui allait s’écraser sur le pont du navire. Lieyff poussa un nouveau membre d’équipage et refit le nœud que ce dernier faisait. Il se retourna ensuite et pointa Bladurn avec son pistolet.

-Vous êtes seul contre tous, commenta le maître canonnier.

-Peu importe, j’ai tout perdu. Je ne défierai pas un dieu pour satisfaire votre folie collective, je préfère me confronter aux hommes.

Des anciens membres d’équipage du Trépidant commencèrent à marcher vers leur ancien capitaine qui venait de les ramener les pieds sur terre.

-Que la mer soit indulgente, déclara Lieyff avant de tirer rapidement dans le genou de Bladurn.

L’ancien capitaine du Trépidant chuta en arrière alors que Yasmine tournait violemment la barre. Bladurn passa par-dessus bord suite à ce mouvement coordonné et fut englouti par la tempête. Ceux qui s’étaient avancés vers Bladurn reculèrent d’un pas.

-S’il y a des gens qui veulent retourner au service d’Aggaddon Médixès, on peut vous déposer sur l’île au passage, déclara le maître canonnier.

Les potentiels mutins se turent alors que la Glorieuse Hirondelle arrivait au niveau de Baphoma. Vénus remarqua le navire et s’avança alors qu’Évariste attacha une corde autour de sa taille et descendit sur le sable. Il tendit la main vers la sirène qui l’attrapa. Elbarda attrapa un morceau de la corde et tira Poséidon et le fuyard de Dros Téthys vers lui. Vénus se retrouva sur le pont du navire, entourée par des humains qui rencontraient une créature qui était légendaire pour eux. Évariste posa sa main sur la joue de Vénus.

-Quel est ton nom ? demanda le jeune homme.

-Poséidon… répondit Vénus avant de sombrer dans l’inconscient.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Mar 30 Jan 2018 17:48 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 713
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
CHAPITRE 39 : LE CONGRÈS DE KURAIGANA

Le 1er Mai 1532 à Kuraigana, les différents mouvements hostiles à la suprématie d’Hypérion et d’Aggaddon Médixès s’étaient rassemblés dans le château du royaume de Shikkearu. On trouvait parmi eux le Daimyo de Wa Liubei Shu ainsi qu’Hattori Yoritomo, le Han de Ka Sunquan Wu, le Chevalier-Maréchal Séphiran de Lérhane des Templiers, Almos Dedagon des révolutionnaires de Médirion et les membres importants de l’équipage de la Glorieuse Hirondelle. D’autres souverains se retrouvaient là, cependant leur puissance militaire ou politique était bien plus forte que ceux cités précédemment.

C’était le commandeur de l’ordre des Templiers qui fut le dernier à se présenter, précédé de ses Chevaliers-Commandants, Bertrame de Leval et Lucia de Raphil. Le Chevalier-Maréchal portait une armure d’un alliage blanc très résistant ainsi qu’un heaume sur la tête qui était gravé de symboles religieux en or et une cape rouge remontant en col sur les côtés du cou dont les bords étaient fait de fourrure blanche. À sa ceinture était rangée, dans un fourreau de cuir bleu, l’épée légendaire de premier rang Yoru.

-Désolé du retard. Est-ce que tout le monde est présent ? demanda Séphiran.

-Oui, répondit Liubei. Nous pouvons commencer ce congrès.

-Nous somme rassemblés ici aujourd’hui afin de parler de la création d’une alliance entre nos différents groupes, nations comme armées indépendantes, dans le but de renverser le Dernier Olympien Aggaddon Médixès qui règne sur le monde depuis la forteresse marine de Dros Thétys, commença Sunquan.

-Je propose d’étendre et rendre officiel le nom que nous donnions à l’alliance secrète entre nos différents royaumes, commenta Liubei. Que pensez-vous de prendre le nom de « Coalition » ?

-Prenez le nom que vous souhaitez mais nous avons d’autres sujets plus importants à traiter, répondit Almos. Comment allons-nous nous organiser pour vaincre Aggaddon ?

Hattori posa différents documents sur la table.

-L’armée d’Hypérion est composée de quatre structures : les Gardes de la Paix, les Flottes Noires, la Légion du Mausolée et l’Armada du Purgatoire, commença Liubei. Les Gardes de la Paix forment globalement une milice et une police locale. Ils sont là pour faire respecter les lois de l’Empire Suprême sur tout le continent.

-Les Flottes Noires sont les navires qui font la loi sur les mers. Ils ont pour devoir d’empêcher la contrebande ainsi que la formation de groupes de bandits, intervint Yasmine. Ils forment le corps armé principal d’Hypérion.

-La Légion du Mausolée est composée des plus grands combattants qui se sont ralliés à Hypérion. Les Mausoliers ont même eu le droit à leur propre légende relatant leur invincibilité, explicita Séphiran. Cela fait longtemps que les Templiers aimeraient les détrôner afin de réinstaurer les valeurs chevaleresques pour remplacer l’obéissance à Aggaddon dont font preuve les Mausoliers et leur terrible Centurion, le Chevalier Noir.

Plusieurs personnes frémirent dans l’assemblée. Même les moins renseignés des partisans d’Almos avaient entendu parler de ses exploits.

-Enfin, l’Armada du Purgatoire est la flotte qui protège la demeure d’Aggaddon Médixès, Dros Thétys. Elle est dirigée par une arme à laquelle Aggaddon a donné une puissance divine, le Destructeur de Mondes nommé Pluton, continua Lieyff.

-Les rumeurs autour de Pluton sont nombreuses. Mais je pense qu’il faudrait faire appel à quelqu’un qui a vécu à Dros Téthys pour savoir ce qui tient du mythe et ce qui est réel. Appelons Évariste, proposa Elbarda.

Liubei, Séraphin et Sunquan furent surpris par la révélation de l’existence d’Évariste.

-Et il faut également appeler Poséidon, ajouta Yasmine.

-Bien entendu, appuya Lieyff.

-Mais de quoi parlez-vous ? S’exclama Liubei.

-Nous avons recueilli une sirène, révéla Elbarda.

__________________________

Poséidon et Évariste se trouvaient dans le dortoir offert à l’équipage de la Glorieuse Hirondelle.

-Et donc c’est toi qui m’a vu ?

-Oui, mademoiselle.

-D’accord d’accord. Tu me rappelles quelqu’un mais je ne saurais dire qui…

-Ah bon ? Pourtant rencontrer des sirènes n’arrive pas souvent puisque vous êtes des créatures mythologiques, affiliées à l’Olympien Dent Longue.

-Dent Longue ! … Dites-moi… En quelle année somme nous ?

-Nous somme en 853 après la fin de la Impiratoriomachie.

-La quoi ?! s’exclama Vénus, perdu par ce monde si différent de ce qu’elle avait connu.

-La fin de la grande guerre entre les Olympiens, symbolisée par la défaite de Léviathan Jones face à Aggaddon Médixès. Depuis, le Seigneur Aggaddon est le seul dieu de notre monde.

« C’est donc Aggaddon qui a gagné la guerre… » pensa Poséidon.

-… Vous savez…

Vénus tourna la tête vers Évariste qui semblait hésiter à parler.

-Qu'y a-t-il ?

-Vous êtes vraiment jolie.

Poséidon écarquilla les yeux avant de rigoler. Évariste se trouva gêné.

-Désolée… Hihihi… Hum hum. L’époque à laquelle j’ai été plongée dans un profond sommeil était sombre et remplie de divers conflits. Cela me fait bizarre de revenir dans un monde plus ou moins tranquille.

Évariste sourit à la sirène.

-Malheureusement, la paix ne va plus durer longtemps.

-Pourquoi ? demanda Vénus.

-Car tous les gens réunis dans ce château ont pour projet de renverser le Seigneur Aggaddon Médixès. Nous sommes à la veille de la première guerre depuis des siècles.

Poséidon fronça les sourcils.

-Pourquoi se rebeller après autant de temps ?

-Génération après génération, les parents lèguent l’envie de liberté à leurs enfants. La génération actuelle est celle dont le désir de se libérer des lois d’Aggaddon a atteint un point de non-retour. D’ailleurs, l’un des hommes qui participe à la réunion est le dirigeant d’un groupe révolutionnaire de la capitale, Médirion.

-Je comprends… Je comprends… Merci pour toutes ces informations, monsieur… ?

Évariste se leva et effectua une révérence.

-Sir Évariste Poincaré, pour vous servir chère Dame Sirène.

Vénus n’eut pas le temps de lui répondre. Hattori entra dans la pièce et s’agenouilla devant la sirène sous le regard surpris des deux personnes sauvées par l’équipage de la Glorieuse Hirondelle.

-Êtes-vous Dame Poséidon ?

-Euh oui… Et vous ?

-Je me nomme Hattori Yoritomo. Je serai votre serviteur, dévoué corps et âme.

-YORITOMO ! Connaissez-vous un certain Minamoto ?!

-Oui ma Dame. Il s’agît de mon ancêtre direct. C’est de lui que nous tenons le secret de l’espoir que vous représentez pour notre monde. Vous êtes la matérialisation de l’esprit de Dent Longue et la seule qui puissiez renverser Aggaddon Médixès.

-Mais je…

-J’ai déjà tout expliqué aux membres du Congrès. Cette histoire va se répandre et pousser les peuples à nous rejoindre face aux lois d’Hypérion.

Hattori se leva et prit la sirène par la main pour l’amener à la réunion. Évariste décida de les suivre.

_______________________________________

-Nous devons également penser à faire disperser les Gardes de la Paix pour faciliter les insurrections, ajouta Séphiran.

-Pour cela, il me paraît clair qu’il faut attaquer des territoires, en s’attaquant uniquement aux institutions d’Hypérion. Les Gardes de la Paix seront obligés de s’en mêler, à cause de leur serment.

Hattori entra avec la sirène ainsi qu’Évariste. Les regards se tournèrent vers elles. Plusieurs personnes furent choquées de voir une si belle femme. Du sang coula du nez du Chevalier-Commandant Bertrame qui se dépêcha de l’essuyer après avoir remarqué que cela dégoulinait de son heaume. Le silence s’installa quelques instants. Ils admiraient la créature mythologique qu’ils avaient en face d’eux.

-Bonjour, salua Poséidon.

-Bien le bonjour à vous, héritière de Dent Longue, répondit Séraphin en s’agenouillant.

Les Templiers puis les souverains suivirent le mouvement, suivit de l’équipage de la Glorieuse Hirondelle ainsi que du groupe d’Almos, qui ne savait pas trop comment réagir.

-Vous pouvez vous relever, déclara Vénus.

Ils s’exécutèrent et Elbarda pointa du doigt Évariste.

-Dis nous ce que tu sais sur Dros Téthys et Pluton.

-Euh… Et bien… Dros Téthys se trouve en plein milieu de la Mer des Origines. Elle a été construite au-dessus de la Source Originelle qui donna naissance aux mers, enfin à ce que l’on raconte. C’est une forteresse imprenable protégée par Pluton, une arme de destruction massive à qui rien ne résiste et qui peut détruire une île en un instant.

Un frémissement parcourut certains observateurs de la réunion.

-Mais avec Dame Poséidon à nos côtés, tous les miracles sont possibles, conclut Évariste.

Vénus fut surpris de cette réponse.

-Dame Poséidon ! Nous attendons vos ordres, continua Liubei.

Poséidon ferma les yeux et tapa du poing sur la table tout en libérant inconsciemment une vague de haki des rois.

-ÉCOUTEZ !!! Je viens d’une autre époque et je ne connais absolument rien de la situation du monde actuel ! J’aimerais au moins que l’on me briffe !

Hattori se proposa et fit un topo à la sirène pendant que beaucoup de personne avalaient leur salive suite au choc du haki royal. Ceux qui était tombés inconscients furent transportés dans une autre salle. Les autres considérèrent qu’il s’agissait de la preuve de l’affiliation divine de Poséidon.

-Je vois la situation, déclara Vénus. Vos idées sont bonnes… Est-ce qu’il existe d‘autres groupes célèbres d’opposants à Hypérion ?

Yasmine prit la parole avant que Liubei et Séphiran ne puissent répondre. Le daimyo commençait à se lasser de l’impétuosité de la capitaine pirate.

-Il y a les tribus barbares au nord de Redline, les chevaliers de Persélophie, le royaume de Yutuguna à East Blue et enfin les terribles pirates Kuja qui mènent la vie dure aux Flottes Noires.

-Répartissons les différents groupes afin d’aller demander à ces factions de se rallier à nous. S‘ils sont suffisamment célèbres, le peuple aura le courage de s’élever face à Aggaddon Médixès en les voyant rejoindre notre cause.

Les Templiers allaient se charger des chevaliers de Persélophie, les ninjas de Wa allaient se diriger vers Yutuguna pendant que les samurais avec les armées de Sunquan et ses alliés iraient rencontrer les tribus barbares. L’équipage de la Glorieuse Hirondelle irait voir les pirates Kuja.

-Avec qui irez-vous ? demanda Séphiran à la sirène.

-J’accompagnerai Yasmine et son équipage sur Amazon Lily. J’ai déjà visité les lieux. Une question m’est apparu lorsque nous faisions la répartition : les géants ne se rebellent-ils pas ?

Tout le monde la regarda.

-Les géants ont disparus il y a bien longtemps, Dame Poséidon, répondit Elbarda.

-Elbaf a été détruite ?

-Er-quoi ? demanda Lieyff.

-Elbaf, l’île des géants.

-Nous ne connaissons pas de telle île… déclara Liubei.

-… Yasmine ?

-Oui ?

-Après être allé à la rencontre des amazones, accepteriez-vous de m’accompagner sur le Chemin des Géants, une route d’île menant à Elbaf, afin de savoir ce qu’il est advenu des géants.

-Pourquoi pas… Cela ferait une aventure intéressante. Qu’en pensez-vous mes amis !

-Naviguez avec une sirène et partir à la recherche des mythiques géants, c’est une histoire digne des légendes, répondirent les membres de l’équipage. Bien évidemment que l’on est partant !

Vénus sourit.

-Et qu’allons-nous faire, nous ? demanda Séphiran.

-Nous ne pourrons pas nous attaquer à Aggaddon tout de suite. Il va falloir totalement détruire le système qu’il a mis en place. D’ailleurs, qu’en est-il de l’Underworld ?

-Elle contrôle une grande partie de la planète, répondit Sunquan. Il a été très difficile de ne pas se faire remarquer.

-Donc, pour résumer… Nous allons rallier les plus célèbres opposants d’Hypérion et ensuite nous attaquerons les Gardes de la Paix et les Flottes Noires. L’étape suivante sera l’affrontement avec la Légion des Morts et enfin viendra l’heure de l’assaut sur Dros Téthys protégé par l’Armada du Purgatoire, conclut Séphiran.

-C’est plus facile à dire qu’à faire, fit remarquer Almos.

Le roi de Drum se leva et fila à toute vitesse hors de la salle, sous le regard surpris du reste de l’assemblée. Séraphin fit un signe de la tête et la Chevalier-Commandante Lucia de Raphil se lança à la poursuite du roi.

-J’accompagnerais Dame Poséidon dans son périple vers la terre des géants, affirma Hattori.

-COMMENT ?! hurla Liubei.

Le samurai qui servait de garde du corps au daimyo saisit son katana, considérant cette décision comme une désertion.

-Depuis des temps immémoriaux, ma famille protège le secret de l’existence de Dame Poséidon. Je déshonorerais ma famille et notre ancêtre, Minamoto Yoritomo, en refusant de servir et protéger l’héritière de Dent Longue, se défendit le ninja.

Vénus commençait peu à peu à saisir la vision des choses qu’avaient les gens de cette époque. Liubei fit la moue et accepta de céder son meilleur shinobi à l’équipage pirate de la Glorieuse Hirondelle.

-Bertrame, j’aimerais que tu accompagnes également la sirène dans son voyage à la recherche des géants, déclara Séphiran.

-À vos ordres Chevalier-Maréchal.

-Je tiens à préciser que j’aimerais profiter du voyage pour aller voir ce qui est advenu du royaume des Sirènes et des Hommes-Poissons. Ce n’est pas très loin après le pays des géants normalement.

-Nous vous conduirons là-bas également, affirma Yasmine. Découvrir les nations de créatures mythologiques est suffisamment tentant pour accepter de passer plusieurs mois en mer.

-Avez-vous des cartes pour que je vous montre un peu le chemin à parcourir ? demanda la sirène.

-Désolé mais les cartes sont interdites depuis un peu plus d’un siècle. Seul Aggaddon Médixès connaît l’intégralité du monde.

-Je vois… Que connaissez-vous du Nouveau Monde ?

Tout le monde se regarda en essayant de comprendre de quoi elle parlait.

-La planète est composée des cinq océans n’est-ce pas ? L’un d’eux coupe perpendiculairement le continent qui fait le tour du monde. Oui ?

-Bien sûr, répondit Sunquan. Il s’agit de God Blue, séparé en deux morceaux : la Mer Périlleuse et la Mer Olympienne.

-Hm… D’accord… La partie la moins accessible est bien la Mer Olympienne.

-Oui, répondit Séphiran.

-Connaissez-vous l’île des Acilis, le Rocher aux Crânes ou Yamahica ?

-Nous connaissons seulement Yamahica, c’est le Quartier Général des Flottes Noires, répondit Yasmine.

-D’accord… Nous allons devoir y aller, c’est une des îles du Chemin des Géants.

-Malheureusement, je ne pourrai pas retrouver cette île. On m’a déjà amené là-bas, mais je ne saurai retrouver le chemin moi-même, répondit Yasmine. En réalité, il y a beaucoup d’îles de la Mer Olympienne qui sont inconnus.

-Wa no kuni fait parti des îles les plus lointaines connues, appuya Liubei.

-Il y a également l’île où l’on vous a trouvé, fit remarquer Évariste.

-… Je vais donc devoir vous conduire à chacune des îles du Chemin des Géants afin d’être assuré de bien s’orienter. Par quelle île arrivez-vous dans le Nouv… sur la Mer Olympienne ?

-Et bien... Risky Red. Pourquoi ? répondit Sunquan.

-Vous ne connaissez pas Mystoria, Raijin Island ou encore Punk Hazard ?

Les souverains firent non de la tête.

-Connaissez-vous d’autres espèces que les humains ?

-Non, répondit Almos. Nous connaissons les Longues-Jambes, les Longs-Bras et les Longs-Cous qui constituent la majorité des tribus barbares du nord de Redline, mais nous ne connaissons pas d’autres formes de vie intelligente, vous êtes la première.

-… Il faudrait donc faire aller quérir les minks plus tard… murmura Vénus.

Séphiran se leva de sa chaise.

-Je pense que nous tous est prêt. Il va falloir se préparer à partir alors, déclara le Templier. Je vais aller voir ce que fait le roi de Drum, puis nous partirons pour le Temple afin d’emmener plusieurs cohortes de Templier dans notre quête.

Les Templiers sortirent de la salle, suivis de tout le monde. Poséidon et l’équipage de la Glorieuse Hirondelle restèrent dans la salle.

-Je m’appelle Yasmine.

-Et moi Elbarda !

-Moi c’est Lieyff !

Un à un les membres de l’équipage se présentèrent. Hattori se présenta à l’équipage et discuta ensuite avec Elbarda. Yasmine s’approcha de Poséidon.

-Dîtes-moi… À l’époque d’où vous venez… est-ce que les gens étaient libres ?

-Une partie d’entre eux, seulement ceux qui habitaient dans le Nouveau Monde… enfin la Mer Olympienne pardon. Mais même eux ont finis par être soumis à ceux qui géraient cette partie du monde…

-Les Olympiens ?

Vénus lança un regard d’incompréhension à la capitaine qui répondit à son interrogation.

-Dent Longue, le Seigneur Aggaddon Médixès, Léviathan Jones, Redlord, Saint Yoga Yin, Supernovæ…

-Ah ! Oui, c’est eux qui régnaient sur cette partie du monde. En fonction de…

-L’Olympien ?

-Oui c’est ça… En fonction de l’Olympien que vous aviez comme seigneur, il y avait plus ou moins de contraintes, que ce soit pour les pirates ou les habitants.

-Intéressant…

-Avez-vous déjà entendu parler du Gouvernement Mondial et du Siècle Oublié ?

Yasmine écarquilla les yeux et fit non de la tête.

-… Aggaddon a donc effacé tout une partie de l’Histoire.

-Comment est-il possible qu’il y ait une Histoire avant la création du monde… À moins que les Olympiens soient arrivés sur notre planète plus tard, quand ils ont décidé de nous gérer eux-même !

-Euh… Pas vraiment… Je vous raconterai la vérité au fur et à mesure de notre voyage.

Évariste discutait avec Lieyff au sujet du métier de canonnier. Hattori avança vers l’homme qui s’était échappé de Dros Téthys.

-Monsieur…

-Poincaré ! Évariste Poincaré.

-Monsieur Poincaré. J’ai cru comprendre que vous avez vécu dans la forteresse d’Aggaddon Médixès.

-Oui, c’est cela…. Pourquoi ?

-J’aimerais savoir si vous avez déjà rencontré Aggaddon Médixès ou son fils, afin de savoir s’ils possèdent bel et bien des pouvoirs surnaturels.

-Non, je suis désolé. Je devais simplement m’occuper du ménage de l’aile sud-ouest, je n’ai jamais connu autre chose. Normalement, ceux qui arrivent à Dros Téthys ne ressortent jamais de Dros Téthys. Tout du moins, c’est ce que l’on se dit chez les habitants de la forteresse.

-D’accord d’accord…

-Et si nous retournions à notre dortoir boire un bon pichet de rhum ? Qu’en pensez-vous les gars ?! demanda la capitaine de la Glorieuse Hirondelle.

-OUAIS !!! hurlèrent la plupart des membres de l’équipage.

Ils sortirent dans le couloir et se dirigèrent vers l’étage inférieur. Leurs rires inondaient l’étage. Vénus, Hattori et Évariste se laissèrent emportés par l’esprit fêtard de cette joyeuse bande et finirent par rire de leurs bêtises. Ils arrivèrent dans le dortoir où Elbarda et d’autres membres de l’équipage débouchèrent des tonneaux de rhum. Lieyff et d’autres sortirent et plongèrent des mini tonneaux affublés de poignées en bois dans le baril. Vénus et Hattori refusèrent de boire malgré Évariste qui les poussaient à le faire. Plusieurs minutes passèrent, Hattori parlait avec Lieyff et Yasmine pendant qu’Elbarda chantait avec le reste de l’équipage. Évariste s’assit à côté de Vénus, un verre de jus de pomme à la main qu’il tendit à la sirène. Celle-ci accepta.

-Parlez-moi un peu des sirènes, des géants et des autres populations mythiques.

Alors que Vénus allait répondre, un homme affublé d’une armure de plate en acier portant une cape rouge avec une croix au milieu entra dans la pièce. Il semblait essoufflé. Il prit une grande inspiration avant de crier.

-ON NOUS ATTAQUE !!! LA LÉGION DU MAUSOLÉE EST LÀ !!!

Tout le monde se figea instantanément, les yeux sortant des orbites, sauf Vénus qui ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. La tension monta très rapidement, tout le monde lâcha l’alcool pour se jeter sur l’équipement de combat.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Mar 30 Jan 2018 17:49 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 713
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
CHAPITRE 40 : FACE AUX MAUSOLIERS

Yasmine arriva au niveau d’une fenêtre. Elle vit alors la situation qui s’empirait. Les Gardes de la Paix avançaient vers les samurais prêts à se battre. La Légion du Mausolée se trouvait derrière. Il s’agissait d’une armée formée de trois cohortes, chacune dirigé par un décurion qui mesurait environ trois mètres, et commandé par le terrible Chevalier Noir. Les légionnaires portaient des armures de plaques noires ainsi qu’un casque possédant deux cornes. Le roi de Drum était à genoux devant le centurion des Mausoliers.

-J’ai fait tout ce que vous aviez dit !

-C’est vrai, mais à l’origine, tu as quand même voulu te rebeller contre le Seigneur Aggaddon Médixès. C’est un grand crime qui ne peut rester impuni.

Le Chevalier Noir ouvrit sa main et un large rayon laser jaillit de la paume de l’armure robotique. Le roi de Drum tomba au sol alors que sa tête venait d’être désintégrée. Les Templiers sortaient du château de l’île de Kuraigana afin de faire face aux Gardes de la Paix suivis du reste des participants à la réunion.

-À l’assaut.

Le Sergent Konoly, un Garde de la Paix de classe B, s’élança sur Lucia de Rafil qui avait pourchassé le roi de Drum. Lucia détourna l’épée de son adversaire et donna un coup de pied dans son entrejambe. Konoly tomba à la renverse, fit une roulade et sera les jambes.

-Sale garce ! cria le sergent. FUTURE TOMBE.

Konoly donna un coup vertical, mais il ne réussit pas à viser correctement à cause de la douleur. Lucia repoussa et enfonça sa claymore dans la poitrine du sergent. De l’autre côté, Bertrame donna un coup horizontal qui lacéra le torse de quatre Gardes de la Paix tout en les faisant tomber en arrière par la bourrasque de vent créé. Le Sergent Suvalev, également Garde de la Paix de classe B, s’avança vers lui et le défia en duel.

-Par ici !

Hattori guida l’équipage de la Glorieuse Hirondelle jusqu’au front. Le shinobi dégaina son arme et tua une dizaine de Gardes de la Paix en un rien de temps. Yasmine donna des coups d’épées précis qui passèrent au travers de la garde de ses ennemis. Elbarda chargea une horde d’adversaires pendant que Lieyff tirait sur d’autres ennemis. Évariste donna un coup d’épée pour défendre Poséidon qui donnait un coup de queue de poisson à un ennemi. Évariste remarqua que l’attaque de la sirène avait lacéré le torse de son adversaire, comme si sa nageoire était tranchante.

-Comment faîtes-vous cela ? demanda-t-il.

-C’est une technique qui requiert d’entraîner son corps pour le rendre plus résistant et donner des attaques tranchantes. JUJITSU DES SIRÈNES : LAME OCÉANE.

Vénus réitéra son attaque sur un autre Garde de la Paix pendant qu’Évariste dévia l’attaque d’un autre soldat. Les samurais prenaient également le dessus sur les soldats d’un Garde de la Paix de classe B, le Sergent Zeyneley. Bertrame dévia le coup latéral de Suvalev et riposta avant de se faire bloquer par son adversaire. Suvalev donna un nouveau coup que Bertrame para, mais le sergent fit glisser la lame de son épée sur celle de son ennemi et frôla le torse du Templier avant qu’il n’esquive.

-FRAPPE DE GARDE

Suvalev tourna sur lui-même et donna un violent coup rotatif qui déstabilisa Bertrame. Lucia se dirigea vers son confrère avant d’être arrêté par Zeyneley. Sunquan dégaina Wadô Ichimonji pendant que Liubei utilisait Yubashiri pour décapiter un Garde de la Paix. Le Daimyo et le Han combinèrent leurs attaques afin de venir à bout d’un groupe d’ennemi et menèrent les samurais vers la nouvelle vague ennemie. Hattori transperça un nouveau Garde de la Paix lorsqu’il vit que les Mausoliers commençaient à avancer. Au même moment, le Chevalier-Maréchal Séphiran de Lérhane sortit du château et leva son épée légendaire Yoru en l’air avant de la ramener sur le côté.

-BOURRASQUE BRULANTE

Séphiran donna un coup horizontal et une bourrasque d’air balaya le champ de bataille. De nombreux Gardes de la Paix volèrent en arrière, permettant aux Templiers et aux samurais d’avancer un peu plus. La bourrasque ouvrit une faille dans la garde de Suvalev. Bertrame enfonça alors son épée dans le poumon du sergent et se dirigea vers Lucia. Un coup de bâton le fit tomber et un Garde de la Paix abattit sa hache sur le Templier. Bertrame roula sur le sol se releva malgré le poids de son armure et désarma son adversaire avant de l’égorger. Almos et les siens s’élancèrent sur un groupe d’adversaires. Le chef rebelle utilisa son épée pour se protéger d’un coup de hache, donna un coup de coude dans le visage de son assaillant et se retourna pour parer une autre attaque.

-IAIDO DE WA : DANSE DU SINGE

Sunquan et Liubei traversèrent l’espace et achevèrent Zeyneley qui s’apprêtait à tuer Lucia alors que celle-ci contrait une attaque par derrière. Le Chevalier-Capitaine Turbon continua à avancer avec ses soldats et arriva face à la décurion Pétrile. Les Décurions portaient une armure d’ébène accompagnée d’un heaume, également fait en ébène, dépendant du décurion ainsi qu’une cape rouge. Le heaume de Pétrile était un casque spartiate possédant un panache rouge sang. Sa peau était d’un blanc livide, son visage fin et froid et ses cheveux d’un vert ténébreux. En un mouvement de main, la hallebarde de Pétrile désarma Turbon et la Décurion le transperça. Des flammes jaillirent de la plaie du Chevalier-Capitaine qui hurla à la mort en brûlant. Les légionnaires s’avancèrent, au milieu d’un nuage de cendres, et tuèrent plusieurs Templiers avec aisance. Rien ne semblait pouvoir les arrêter.

-Comment se fait-il que ces simples légionnaires soient si forts ? demanda Lieyff en tirant dans la tête d’un Garde de la Paix.

-Dans les armées d’Hypérion, il existe des classes : S, A, B, C, D, E, commença Yasmine en achevant un adversaire. Les S possèdent des pouvoirs surnaturels, les A sont des champions incontestés, les B sont des guerriers plus ou moins célèbres et reconnus, les C sont les combattants de premier ordre aux capacités de meneurs, les D ceux qui peuvent remplir un rôle d’officier basique et les E les soldats normaux.

-Pourquoi tu me racontes tout ça ? hurla Lieyff.

-Les Mausoliers sont tous dans la classes B.

-Ah. Ok…

Évariste roula en arrière, évitant ainsi un coup, et planta son épée dans la cuisse d’un ennemi. Vénus utilisa l’eau présente dans l’air afin de créer une onde de choc propulsant ses adversaires en arrière. Séphiran avança et fit face au décurion Brice dont le heaume était une arme et dont toute l’armure était parcourue d’un fil d’or formant des motifs floraux. Il sortit son immense hache noire dont les lames faisaient près d’un mètre de largeur. Le manche avait été forgé dans un métal noir et les lames y étaient raccrochées par une structure dorée. Brice abattit cette immense arme avec une seule main. Séphiran en fit de même avec Yoru qui bloqua l’attaque du Mausolier. Les samurais et les Templiers d’élite affrontèrent les légionnaires du Mausolée. À la grande surprise de Liubei, les légionnaires prenaient le dessus et les meilleurs d’entre eux se débarrassaient aisément des guerriers de Wa.

-IAIDO DE WA : DANSE DU SINGE

Liubei traversa l’espace et donna plusieurs coups aux légionnaires qui reculèrent, mais ne vacillèrent pas. Sunquan sauva Liubei d’une attaque verticale. Lieyff tira dans le casque d’un légionnaire, Elbarda donna un coup de poing dans son ventre et Yasmine le décapita. Le premier Mausolier à mourir avait été vaincu par le trio de la Glorieuse Hirondelle. Ils virent alors Hattori reculer et le dernier décurion apparaître. Zerglas portait un heaume à tête de crapaud. Il dégaina une épée au manche d’or sculpté et à la lame d’argent gravée. Il donna un coup vertical qu’Hattori para avec grande peine. Un membre de l’équipage de la Glorieuse Hirondelle avança pour l’aider, mais l’épée de Zerglas coupa la lame du pirate comme du beurre, puis s’enfonça dans sa poitrine. Une aura de lumière jaune entoura la lame d’argent qui aspira l’espérance de vie du pirate.

-IAIDO DE WA : DANSE DU SINGE

Sunquan blessa un légionnaire au bras avant de se faire attaquer par derrière par un autre légionnaire. Sunshang-Xiang Wu, la sœur cadette de Sunquan, avança vers son frère pour lui porter secours mais fut retenu par un Garde de la Paix à moitié mort qui la fit trébucher. Le glaive d’un légionnaire coupa le mollet de Liubei. Bertrame et Lucia parvinrent à repousser trois légionnaires grâce à une série de coups combinés. L’épée de Lucia traversa l’épaule d’un légionnaire pendant que Bertrame coupait le bras d’un autre Mausolier. Évariste tomba à terre sous les assauts d’un légionnaire. Vénus arriva, donna un coup de poing recouvert de haki au Mausolier qui vola sur plusieurs mètres. Elbarda sauva un pirate de la Glorieuse Hirondelle d’une attaque combinée de deux légionnaires. Yasmine, quant à elle, intercepta un coup qui devait atteindre Lieyff. Almos essayait de défendre plusieurs révolutionnaires incapables de résister aux légionnaires. Zerglas acheva le Chevalier-Capitaine Ziméo et quelques samurais avant de se diriger vers Bertrame et Lucia. Pétrile fit tournoyer sa hallebarde au-dessus de sa tête, créant ainsi une tornade de flammes qui tua plusieurs samurais. La Décurion courut ensuite vers les soldats des nations faibles de la Coalition. Le désespoir commençait à envahir les troupes.

-LAME DE LA MORT

L’épée de Séphiran s’abattit sur la hache de Brice et le décurion fit quelques pas en arrière avant de repousser le Chevalier-Maréchal. La hache commença à se transformer en diamant. Séphiran fut surpris mais retourna au combat. Il enchaîna les coups d’épées, tenant la très grande arme Yoru d’une seule main, et, par un mouvement circulaire, envoya la hache en l’air. Brice sauta la récupérer, roula sur le sol et se prépara à donner un nouveau coup.

-GUILLOTINE DU MAUSOLÉE

Brice abaissa son arme et envoya une gigantesque lame d’air vers Séphiran.

-BOURRASQUE BRULANTE

Le Chevalier-Maréchal donna un coup vertical et contra la lame d’air par un vent violent. Séphiran planta ensuite Yoru dans le sol, attrapa le manche à deux mains et retira l’épée du sol en dessinant un arc de cercle.

-PRIÈRE DU TEMPLE

Une lame de vent vertical se dirigea vers Brice qui se défendit avec sa hache. Les soldats fuyaient face à Pétrile.

-REPLIS GÉNÉRAL !!! hurla Liubei.

Séphiran se retourna vers Bertrame et pointa Poséidon. Bertrame acquiesça de la tête et accourut en direction de l’équipage de la Glorieuse Hirondelle qui tentait d’échapper aux légionnaires. Zerglas donna un coup d’épée pour stopper la course du Chevalier-Commandant, mais Lucia attaqua le décurion par l’autre côté. Bertrame avança sans se retourner, espérant que Lucia survivrait.

-Vous pensez pouvoir nous échapper ? déclara une voie grave et robotique.

Le Chevalier Noir utilisa ses propulseurs pour voler et atterrir non loin des samurais. Sunquan se jeta un peu plus loin pour éviter de se faire écraser par le centurion. Le Chevalier Noir leva la main, ouvrit sa paume et une lumière blanche éblouit le Han de Ka no kuni. Un rayon de lumière traversa l’espace en quelques instants et le bras droit et la moitié du torse de Sunquan furent désintégrés. Le Han envoya le Wadô Ichimonji vers sa sœur alors qu’un compartiment de l’armure du Chevalier Noir s’ouvrit.

-SUNQUAN !!! hurla Sunshang-Xiang en tendant désespérément une main en direction de son frère.

Un jet de poison recouvrit les restes du souverain de Ka qui commença à crier de douleur. Sunshang-Xiang ramassa Wadô Ichimonji et se dirigea vers Liubei. Le Chevalier Noir tourna sa tête vers les fuyards. Un autre compartiment s’ouvrit et une série de missiles se dirigea vers le Daimyo. Un samurai s’interposa et trancha les rockets. La déflagration qui s’en suivit le carbonisa instantanément. Vénus se retourna pour voir la situation et pria qu'un maximum de personnes survivent. Elle s’arrêta, puis ferma les yeux. Yasmine, Évariste, Hattori, Elbarda, Lieyff et Bertrame se retournèrent vers elle.

-Qu’est-ce que vous faîtes ? cria Bertrame.

-JUJITSU DES SIRÈNES : ULTRA MARINE

L’eau de l’air se rassembla autour de la sirène et forma un monticule aqueux. Poséidon plaça sa main au milieu et balança une colonne d’eau au milieu du champ de bataille. L’eau repoussa les légionnaires qui tentaient de poursuivre les samurais et les Templiers. Almos profita de la confusion pour rejoindre l’équipage de la Glorieuse Hirondelle. Le Chevalier Noir tourna sa tête vers Vénus.

-C’est elle.

La sirène fit demi-tour et continua en direction de la Glorieuse Hirondelle.

-PÉTRILE !

La décurion utilisa sa lance pour évaporer l’eau et s’inclina devant le centurion.

-Oui monseigneur ?

-Je vous charge de la poursuite de cette sirène, dit-il en pointant la direction de Poséidon. Tuez-la, elle et tous ceux qui l’accompagnent.

-Il en sera fait selon vos ordres.

Le Chevalier Noir se dirigea vers le Chevalier-Maréchal pendant que Pétrile partait à la poursuite des pirates. Brice roula au sol, le bras entaillé. Séphiran tenta de l’achever. Cependant, une valve s’ouvrit au niveau du coude de l’armure du Chevalier Noir et un faisceau de lumière en jaillit, propulsant le poing du centurion en plein dans la poitrine de Séphiran qui traversa les airs et retomba près de la plage où avaient accosté les navires de la Coalition. Ceux-ci arrivèrent d’ailleurs en courant. Il se releva péniblement.

-Dépêchez-vous ! Partons-vite !

Brice et Zerglas arrivèrent bientôt, assistés de plusieurs légionnaires, mais les navires avaient déjà pris leurs distances. Le Chevalier Noir arriva en marchant et visa le navire du royaume de Luvneel. Un rayon de lumière fendit l’air et une implosion désintégra une majeure partie du navire. Les deux décurions regardèrent leur supérieur.

-Que devons-nous faire ? demanda Brice.

-Nous rentrons au Mausolée, répondit le Chevalier Noir en se retournant.

-Mais vous ne détruisez pas le reste des navires ?

-Non, les ordres sont les ordres.

________________________________________________

Pétrile poursuivait l’équipage de la Glorieuse Hirondelle en créant des flammes avec sa hallebarde. Le brasier consumait la forêt.

-CONTINUEZ DE COURRIR !!! IL NE FAUT PERDRE AUCUN INSTANT !!! hurla Yasmine en aidant un membre de l’équipage.

Elbarda portait les blessés de l’affrontement avec la Légion du Mausolée. Lieyff et Bertrame avaient pris l’arrière du groupe.

-Une fois que nous serons arrivés au niveau de la mer, je pourrai me charger de nous protéger d’une éventuelle attaque, déclara Poséidon en regardant Yasmine.

-Vous en êtes sûre ? Ce n’est pas n’importe qui.

Vénus affirma de la tête. Évariste trébucha sur une pierre, roula sur le sol et reprit sa course avec difficulté avant de se jeter brusquement en avant. Une boule de feu passa au-dessus de lui. Hattori se retourna, sauta et trancha la sphère de flammes en deux. Ils pouvaient désormais apercevoir Pétrile. Cette dernière s’arrêta.

-INCENDIE DE LA FATALITÉ

Elle frappa le sol brusquement en posant le bout non tranchant de sa hallebarde contre la terre. Des flammes en jaillirent et formèrent un bol autour d’elle. Le feu situé en direction de l’équipage qui fuyait avança et forma une vallée brûlante qui semblait impossible à arrêter. Hattori stoppa les flammes en plantant Shusui dans la terre et en s’en servant comme levier pour soulever le sol et en faire un mur. L’équipage reprit sa course effrénée vers leur navire.

-YAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA, hurla Pétrile. BRASIER INFERNAL.

La Mausolière créa une tempête de flammes continuelle autour de sa hallebarde qu’elle avait enfoncé dans la roche, ce qui fit fondre la pierre et la transforma temporairement en lave. La décurion reprit alors sa chasse aux fuyards. Les flammes avançaient de plus en plus rapidement dans la forêt. C’est alors que le groupe atteignit la plage.

-MONTEZ VITE !!! DÉPÊCHEZ VOUS BANDE DE MOLLUSQUES !!!

Alors que tout le monde montait à bord du navire, Pétrile sortit de la forêt et effectua directement un mouvement de la main qui envoya une lame de feu vers le bateau. De l’eau jaillit de l’océan et tomba sur l’attaque de la Mausolière qui fut annulée.

-Mais qu’est-ce que… bégaya la décurion.

-JUJITSU DES SIRÈNES : LA FUREUR DES NEPTUNES

L’eau de la mer s’éleva en formant le buste d’un homme musclé aux longs cheveux et à la longue barbe portant un trident. Le mastodonte d’eau faisait près de dix mètres de haut. Pétrile envoya une lame de flammes sur cette montagne marine. Vénus fit donner un coup de trident par son avatar d’eau. Les flammes et l’eau s’annulèrent en créant de la vapeur.

-BRASIER INFERNAL.

La tornade de feu se forma autour de la décurion alors que les voiles de la Glorieuse Hirondelle venaient d’être déroulés.

-JUJITSU DES SIRÈNES : LE SOUFFLE ABYSSAL DES NEPTUNES

Des trombes d’eau formèrent un geyser qui sortait de la bouche de l’avatar marin et s’annulait avec les flammes. Le feu calcina la terre tandis que les attaques s’affrontaient en continue. Pétrile intensifia le brasier rougeoyant qui s’étendait de plus en plus et le colosse marin commença à s’évaporer. Vénus se retourna et remarqua que la Glorieuse Hirondelle n’était pas encore hors de portée de son adversaire. Elle s’attela donc à faire affluer plus d’eau.

-INCENDIE DE LA MAÎTRESSE NOIRE.

Un véritable tourbillon de flamme d’environ quinze mètres de haut s’éleva autour de la Mausolière. Vénus joignit les mains devant son visage.

-JUJITSU DES SIRÈNES : SCEAU DES MARÉES

Des colonnes d’eau sortirent de la mer pour contenir les flammes.

-JUJITSU DES SIRÈNES : NOUVEAU TRANCHANT DE LA TORNADE DU PALADIN SOMBRE.

L’avatar fit tournoyer sa lance verticalement tout en prenant une position de lancer de javelot. Le trident se plaça dans l’axe du tir et le colosse marin donna, tout en lançant son trident, un effet circulaire à son arme qui s’envola. Le trident tourna autour de son axe et créa un tourbillon d’eau autour de lui. La combinaison des deux attaques fit prendre le dessus à Poséidon sur la Mausolière. La sirène se retourna et jugea que la Glorieuse Hirondelle était assez loin.

-VOLCAN

Pétrile amena sa hallebarde derrière elle et donna un coup vif en avant. Un jet de flamme se forma et traversa le milieu du torse de l’avatar d’eau. La décurion fit ensuite tournoyer son arme avant de lui faire faire un arc de cercle devant elle. La lame de feu trancha le colosse marin en deux avant qu’il ne s’affaisse pour former la surface de la mer. Pétrile se tourna vers le bateau et tenta d’envoyer des boules de feu dans les airs. Alors que les flammes descendaient comme des météorites dans leur direction Hattori les trancha toutes avant qu’elles atteignent leurs cibles. Alors que la Glorieuse Hirondelle s’éloignait encore, se trouvant à présent à trois cents mètres de la plage, Pétrile envoya une dernière attaque.

-VOLCAN

La lance de flamme traversa la surface de l’eau, coupant les vagues, et s’apprêta à dévorer le bois du navire des fuyards quand une colonne sortit de l’eau. Les flammes furent stoppées et Vénus utilisa la mer comme un tunnel, jaillissant du sommet de la colonne pour atterrir sur le pont du navire. Pétrile s’énervait sur la plage. Des légionnaires vinrent la rejoindre.

-Préparez mon navire, nous allons les devancer. Dirigez-vous vers l’île des Acilis.

-À vos ordres madame !

La Mausolière regarda avec colère la Glorieuse Hirondelle lui échapper. Sur le pont du bateau, l’équipage s’affairait à maintenir l’allure. Yasmine tourna le gouvernail.

-Cap vers le Calm Belt les gars. Préparez-vous ! Nous allons rencontrez les terribles Kujas !

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World
Pour suivre l'actu manga et bd, pensez à passer sur ActuaBD


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 72 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, [5]

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com