Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: [Fanfic] Adminception
MessagePosté: Dim 25 Juil 2010 16:51 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Il faut un début à tout ! Ma première Fanfic sur le site ! Bon, ne cherchez pas le nouveau Baudelaire... J'écris vraiment par plaisir la, sans trop me prendre la tête :) En conjuguant l'univers d'Inception avec celui de One piece ! Alliance assez improbable, mais j'ai direct eu les idées de départ, ca m'a bien motivé, donc je me lance ! :) Ah sinon, concernant One piece, il n'y a aucun spoil evidemment et pour Inception, tout ce dont je parle est connu dès les premières minutes, pas de soucis la dessus :)
Pour cette première fournée, voila les deux premiers chapitres ! Je suis pas trop content du découpage vu que le chapitre 2 est plus long que le 1, mais bon... En espérant que ca vous plaise !

Adminception

A man's dream will never die !


Chapitre 1

- Rappelle moi ce qu’on est venu faire ici déjà ?
- On te l’a déjà expliqué cent fois ! Un gros coup se prépare dans les prochains jours, on est ici pour appréhender le terrain !
- Ca reste vachement flippant quand même ! Déjà réveillé, c’était pas un comique mais quand tu vois ses rêves, tu te dis qu’il s’en sort pas si mal !


Les deux frères étaient de tous jeunes novices dans le domaine des rêves, leur première approche avec l’extraction s’était faite il y a seulement un mois, ils avaient été recommandé par leur professeur d’université à un homme cherchant des gens avec une imagination débordante et une vivacité d’esprit hors-normes. Cet homme leur avait semblé particulièrement louche au premier abord, toujours en train de faire tourner une toupie et dès qu’elle tombait, il poussait un soupir de soulagement... « Il ne devait pas être super fort à Beyblade se disait les deux amis... ». Il se prénommait Dom Bullzi, leur première rencontre ne fut pas dès plus inoubliable...

- Bien, votre cher professeur vous a recommandé à moi pour le travail que je propose.
- Et c’est quel genre de travail ? Répondit Létone Deudunon, le plus vieux des deux. C’est bien payé au moins ?
- Ouais, nous on prend que des stages de qualité, hein ! Renchérit Sai Toho
- Bien payé ? On va déjà voir si vous me convenez... Venez avec moi.

Après un bref moment d’hésitation, Létone et Sai suivirent Dom.
Dom les amena dans un vieux hangar désaffecté, sorti un étrange liquide de sa poche et une seringue.

- Ok, venez-vous faire piquer.
- Oh mais on touche pas à ces trucs la nous ! Voir Trainspotting ca nous a suffit ! Espèce de sale drogué ! Hurla Létone.
- ...
- Vous pensez peut-être qu’on ne connaît pas ca, on va finir par voir des éléphants roses qui dansent la polka, pas fou, hein !
- Euh... Si jamais je peux en placer une, ceci est un sédatif qui va vous faire dormir, niveau sensation, c’est beaucoup mieux et niveau risque, zéro. On essaye ou je vais devoir vous la coller de force dans les fesses cette seringue !?

Sai regardait son frère en quête de réponses, Létone regardait son frère en quête de questions.

- C’est quoi l’intérêt de nous filer un sédatif ? Demanda Sai
- Surement pour nous faire dormir, répondit Létone

Dom qui semblait passablement énervé s’empara des deux frères et leur injecta le produit, il fit de même sur lui...
Létone se réveilla à moitié grogis, Sai gisait à côté de lui en position fœtale en train de sucer son pouce.

- Oh le con ! Et dire qu’il s’était foutu de ma gueule parce que j’avais fait pipi au lit jusqu’à mes 13 ans... WAAAAAAAH ! Bordel on est où la !?
Létone était en plein milieu d’un désert entouré par du sable, du sable et... Il se releva, grimpa sur la dune qui surplombait une bonne partie du désert, de la banquise, du désert, de la banquise...
- C’est quoi ce truc de dingue !?
Le désert était recouvert de glace sur des kilomètres entiers, la ou le sable bouillant était balayé par le vent, à quelques mètres se trouvait de la glace, une glace aussi rigide que du métal, et puis revenait le désert...

Dom surgit du haut d’une colline.

- Je croyais que votre produit c’était du sédatif ! Vous nous avez bien drogués en fait ! On est encore dans ce vieux hangar je suis sur ! s’exclama Létone

Sai se réveilla à son tour, à peu de chose près, sa réaction fut la même que son frère.

- Le plus chiant dans tous ca, c’est qu’on n’est pas pris nos patins...
- Bon, écoutez moi vous deux, vous n’êtes pas drogués, enfin pas tout à fait du moins. Vous êtes dans un rêve, mon rêve, ce que vous voyez, c’est ce que j’ai crée, et si vous ne me croyez pas, regardez plutôt ca.

Dom se concentra, ferma les yeux, le sol commença à trembler, la glace se brisa... D’immenses arbres sortirent du sol, des palmiers, des bananiers, même des sapins...

- Vous comprenez maintenant ?
- ... Je comprends surtout que vous nous en avez donné de la bonne ! La vache, jamais vu ca ! S’écria Sai.
- Et simple interrogation, pourquoi il y a deux filles qui se trémoussent à seulement 10 mètres de nous ? Demanda Létone
- Ah ! Euh, un petit tour de mon subconscient, mais on verra ca plus tard...
- Bon moi je vous crois, dit Létone, c’est beaucoup trop gros pour que ce soit faux
- Bien, bien, on progresse ! Pour des explications plus détaillés, nous allons retourner au hangar, mais pour cela il va falloir que je vous tue...

Dom sorti un flingue de sa poche

- Non ! Faite pas le con M.Bullzi ! On a dit qu’on vous croyait ! Enfin moi en tous cas, au pire butez Sai !
- Non mais ca va pas bien la tête, hein !
- Oh et puis zut... Marmonna Dom

Il leur envoya deux balles en pleine tête.


Dernière édition par Portgas le Lun 21 Fév 2011 22:22, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 25 Juil 2010 16:52 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Chapitre 2

- C’est quand même un grand capitaine pirate, faut pas l’oublier !
- Mais regarde ca, il y a plus de bourreaux que de victime ici ! Ah ! Des ongles sur un tableau ! Ce type est immonde !
- Bon, continuons par ce conduit d’aération et mettons la main sur l’Eternal pose, je commence à avoir les chocottes, je sais bien que si on se fait tuer...


Létone et Sai se réveillèrent dans le vieux hangar, par reflexe, ils se touchèrent la tête, rien.
- Il s’est passé quoi la ? Demanda Sai.
- Vous avez eu votre première rencontre avec les rêves ! Dit Dom qui sortait d’un coin sombre, alors, quel effet ?
- Euh... Impressionnant, affirma Létone, mais je croyais que vous vouliez nous tuer ?
- On va tout reprendre depuis le début, le rêve que vous venez de faire n’est pas un simple rêve, c’est le premier pas vers l’apprentissage de l’extraction.
- L’extraction ? Qu’est ce...
- Laissez-moi finir, le seul moyen de sortir d’un rêve de ce genre est de mourir, ce qui vous réveillera à l’endroit ou vous vous êtes endormis. C’est clair pour l’instant ?
- Ou... Oui, bégaya Sai
- Bien, mais avant d’aller plus loin, je vais tester votre créativité, vous allez me dessiner un bateau, et pas simplement l’aspect extérieur, je veux tous les détails du bateau, de l’agencement des pièces au type de bois utilisé et je veux ca pour demain.
- Un bateau ? Qu’est ce que vous allez foutre avec le croquis d’un bateau ? s’exclama Létone
- Ca vous le saurez si vous réussissez... Demain dix heures, ici. Au revoir et bonne nuit surtout.

Létone et Sai qui savaient pertinemment qu’ils allaient s’engager sur un terrain glissant décidèrent tout de même de réfléchir au défi de Dom. Plus par curiosité que réelle envie.
Ils s’attelèrent au travail pendant une bonne partie de la nuit.
- C’est ca qu’il voulait dire par bonne nuit le salaud, il était sur qu’on allait accepter sa requête, maugréa Sai.
- Ah ca...

Létone était le plus mature des deux frères, grand, chevelure brune parsemée de quelques mèches blondes et frisée à souhait, il vouait une admiration sans borne à tous les univers fantastiques et était notamment un grand fan de manga. D’ailleurs, il portait souvent un t-shirt à l’effigie de son héroïne préférée, une certaine Gally.
Seulement un an séparait Létone de Sai mais ce dernier était beaucoup plus irréfléchi et toujours impatient, la passion de son frère pour les mangas n’avait pas déteint sur lui, il se portait plus sur l’animation et tout comme son frère, il avait en t-shirt une jeune fille au nom imprononçable qui se prenait pour Dieu... C’était un de ses grands amis Jean-Charles Clannad qui l’y avait initié... Ce dernier s’était d’ailleurs inscrit dans « L’Ordre des Grand Otakus de L’Université » un cercle assez restreint que Jean-Charles présidait avec une grande ferveur.
Sai avait d’ailleurs adopté la même coupe de cheveux que le héros de cette fameuse série, Quignon ou Fion, enfin quelque chose du genre...

Le jour se levait lorsque les deux frères s’écrièrent :
- Fini ! Il nous en aura fait baver ce bateau !
Ils s’écroulèrent de sommeil... A dix heures tapantes, les deux frères attendaient impatiemment M.Bullzi. Ce dernier arriva par une porte dérobée, ce qui fit sursauter Létone et Sai.
- Vous êtes venus finalement, vous voyez, on ne peut résister... Bien, montrer moi votre bateau !
Létone déplia plusieurs croquis, chacun représentait une pièce du bateau, la cuisine, l’infirmerie, un immense salon, un aquarium géant, des cabines filles et garçons, chacune parfaitement équipées et un ingénieux système de défense réparti en 6 blocs distincts dans la cale du bateau. Le tout était disposé pour une ergonomie parfaite, la figure de proue représentait un immense soleil.
Le pont était recouvert de pelouse verdoyante, et d’un propulseur à l’arrière du bateau.
Dom resta bouche bée
- Alors, ca vous plait ? Questionna Sai légèrement excité
- C’est... C’est très impressionnant, balbutia Dom, il me tarde particulièrement de voir à l’œuvre votre mini sous marin et votre roue de propulsion.
- A l’œuvre ? Vous comptez fabriquer ce bateau !? S’exclama Létone
- Le fabriquer ? C’est vous qui allez le fabriquer, oui. Vous l’avez crée dans ses moindres détails, vous le connaissez donc par cœur. Il ne vous reste plus qu’à le rêver...
- Je... Je ne comprends pas...
- C’est pourtant simple, hier quand nous nous sommes retrouvés dans ce désert recouvert d’une bonne partie de glace, je vous ai dit que nous étions dans mon rêve, n’est ce pas ?
- Ou... Oui...
- Et bien mes rêves, c’est moi qui les crées, qui les imagine, dans un rêve, vous ne vous souvenez jamais comment vous avez atterri dans un endroit... Car vous avez imaginé cette endroit mais non comment vous y êtes parvenu, car ca n’a pas la moindre importance, dans les rêves, le passé ne compte pas, seul importe le moment présent. Ici, c’est pareil, aujourd’hui vous allez rêver votre bateau, et ce dernier existera bien en bois et en métal dans votre rêve.
- Waouh, ca fait beaucoup d’infos à la seconde ca... Bon, OK, imaginons que ca marche, c’est quoi le but de tout ca ?
- Humm... Des rêves comme on en a vécu hier, vous en redemandez, pas vrai ?
- Oui ! Bien évidemment ! s’exclamèrent en cœur Létone et Sai
- Et bien, pour beaucoup dont moi, la vie réelle n’a plus tellement de consistance après avoir gouté au plaisir du rêve et ma vie est maintenant dans ce monde la... Ce monde est un rêve dans un rêve... Je suis un pirate !
- Vous êtes vraiment sur que c’est des sédatifs que vous prenez hein ? Ce qui s’est passé hier, c’était déjà bien flippant mais la...
- Haha, le plus simple pour vous convaincre serait de venir avec moi n’est ce pas ?
- Bon, supposons qu’on vous croit, vous ne nous avez toujours pas révélé le but de la construction d’un bateau, même si pour un « pirate » j’entrevois le schmilblick un peu plus clairement...
- Et bien depuis peu, un homme à – et c’est le cas de le dire - piraté nos rêves, comme un virus qui s’installe et désagrège tous sur son passage, il s’est autoproclamé Seigneur des Pirates et possèdent une maitrise de l’extraction absolument hallucinante.
- Hum, ok, je vois le genre, mais comment est ce qu’on peut pirater un rêve ?
- C’est bien ca que je compte découvrir ! Et c’est pour cela que j’ai besoin d’un bateau absolument hors du commun ! Il faut s’infiltrer dans la forteresse de ce pseudo pirate !
- Et il s’appelle comment celui la ?
- Hitchi Gho





J'attends evidemment vos avis, aussi positifs (s'il y en a...) que négatifs !
Et pour les fautes aussi n'hésitez pas... Enfin sauf celle de liaison qui sont pour la plupart faite exprès histoire de faire un langage Djeunzs...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 31 Juil 2010 20:12 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Chapitre 3

- Merde, le bras droit d’Hitchi a le sommeil agité ! Ca commence à bouger la ! S’écria Létone
- On oublie l’infiltration, on fonce à la salle des coffres ! L’Eternal Pose nous attend !
- J’en reviens toujours pas comment Dom nous a arnaqué sur ce coup la...


Les jours qui suivirent l’annonce du plan de Dom furent consacrés à l’entrainement des deux frères. Imaginer le plus d’environnement possible, de véritables labyrinthes empêchant l’ennemi d’attaquer en cas de danger mais avec toujours une porte de secours pour les alliés. Un travail particulièrement difficile et précis, mais Létone et Sai s’en sortait avec une certaine aisance, Dom ne manquait donc pas les occasions de leur présenter des projets de plus en plus difficiles. Au bout de 3 semaines, ils étaient d’aguerris maîtres du rêve.

- Vous avez tous deux bien progressés, il est maintenant temps de passer au niveau supérieur. Mais avant laissez-moi vous expliquer certaines choses. Si je vous ai fait imaginer plein de labyrinthes différents dans des lieux aussi improbables qui soient, c’est pour vous donner un rôle particulièrement important, celui d’architecte, lorsque l’on endort une proie pour lui soutirer des informations, nous somme tous connectés à lui par le biais du rêve, mais à ce moment la, qui crée le rêve ? Si tout le monde commence à créer son propre rêve, la confusion sera totale et je ne réponds pas de ce qui peut arriver... C’est pour ca qu’il faut un architecte, c’est lui qui décidera seul du lieu ou se déroulera le rêve.
- Ok, ok, mais alors pourquoi nous avoir demandé à tous les deux alors ?
- Car, pour les missions que je vais vous confier, nos proies ne sont pas des novices, ils savent se défendre, ils connaissent les extracteurs et comment les arrêter.
- C'est-à-dire ?
- Les plus grand hommes d’affaires au monde, ou les personne les plus influentes du moins ont énormément d’informations cruciales à cacher, il est donc vitale pour elles de savoir se défendre contre les extracteurs, cela consiste à « utiliser » son subconscient pour défendre son esprit, du genre une bonne demi-douzaine d’homme armés de kalachnikov, pas besoin de faire un dessin je pense...
- ...
- Il est donc très important d’avoir un espace suffisamment grand pour se protéger un cas de grand danger de ce type, et c’est pour ca qu’il me faut deux architectes pour créer cette univers, mais attention ce n’est pas aussi simple, vous devez être très coordonnés, si jamais à un endroit, la vision d’un des architectes diffère de la vision de l’autre concernant un point précis du lieu, le rêve créera une sorte de trou noir en ce lieu et il ne serait pas bon de tomber dedans...
- C’est beaucoup trop risqué ! On refuse ! On ne va quand même jouer avec nos vies pour un simple monde imaginaire aussi extraordinaire soit il !
- Je m’attendais à cette réaction... Mais alors, accordez moi une faveur au moins, venez avec moi dans ce monde !
- Bien... Montrez nous ce monde de pirate ... ! Mais pas d’entourloupe hein !
- Venez demain au vieux hangar, et vous découvrirez enfin l’aventure...

Durant la nuit, Létone et Sai étaient trop excités pour dormir, bien que persuadé qu’ils allaient refusés, ils ne pouvaient s’empêcher d’imaginer ce fameux monde pirate, lieu de toutes les envies et de tous les risques.
Il ne nous a toujours pas révélé le but réel de l’extraction, je suis sur que ca cache quelque chose, pensa Létone,.

Le lendemain, Dom était déjà la lorsque les deux frères arrivèrent. Il semblait extrèmement calme et posé.
- Ce monde se trouve dans une strate inférieure que notre premier voyage, expliqua Dom
- Un rêve dans un rêve, c’est ca ? proposa Létone
- C’est l’idée, en effet, mais ce monde est dans la 5ème strate.
- 5 rêves emboités !?
- En effet, c’est le minimum pour vivre une pleine vie dans ce monde alors que seulement quelques secondes se passent ici.
- Hein ?
- Plus on descend dans les strates plus le temps s’allonge, 5 minutes dans le monde réel équivaut à 30 ans dans la cinquième strate.
- Vous avez donc déjà vécu plusieurs vies dans ce monde ?
- J’ai 756 ans et toutes mes dents !
- Mais, on ne risque pas se retrouver bloquer ?
- Vous n’aurez qu’à vous suicider... Bien maintenant partons, les 4 strates intermédiaires sont ultra-protégées, on ne risque donc rien... Venez-vous faire piquer !
Un désert, une vieille maison, une prison, une plage...
- Bien, nous voila dans la 4ème strate ! Prêt pour le grand saut !?
- On n’a pas trop le choix je crois !
- Ah, au fait, pensez à votre bateau !

Létone se retrouva sur un bateau, dans une cabine, une cabine qui lui semblait étrangement familière d’ailleurs, les lits suspendus, un coffre aux trésors à côté et la salle de bain en face de lui. Il monta sur le pont...
- Mais, c’est trop notre bateau !
- N’est ce pas, encore plus beau que je ne l’espérai ! Vous avez vraiment fait du bon travail tous les deux ! Dit Dom qui descendait d’un escalier.
- Le bateau ! C’est le bateau Létone ! S’exclama Sai.
- Oui j’avais remarqué, merci... Mais, on n’est pas au beau milieu de l’océan la ?
- Ne t’inquiète pas, regarde ca... Dom se concentra, une île se fit voir à l’horizon.
- Mais, vous faites bougez le bateau à votre seul pensée !?
- Non, je fais bouger l’île...
La ou il n’y avait que de l’eau un instant avant, se trouvait maintenant une immense île, une immense maison en bois et en pierre se trouvait en son centre, digne des plus beaux et des plus grands manoirs existant dans le monde réel, la mer pénétrait l’île jusqu’à un point d’amarrage en face de la maison, plusieurs hommes et femmes semblaient attendre, tous leur regards fixés sur le bateau.
- Voici notre QG ! Le QG des Bullzi Bullzi Pirates !
- Ah quand même...
- Et au fait... Bienvenue sur Grand Line !




Bon je me rends bien compte qu'il y a trop de dialogue et pas assez de narration, faut vraiment que je travaille ce truc -____-


Dernière édition par Portgas le Jeu 12 Aoû 2010 01:38, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 11 Aoû 2010 14:12 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Mar 2010
Messages: 284
Héhé, j'ai enfin pu trouver un peu de temps pour poster un commentaire. Désolée de ne pas avoir pu répondre plus tôt u_u !

Eh, c'est plutôt pas mal, ce monde des rêves^^ J'aime vraiment beaucoup ! J'ai les images en tête quand tu parles des décors, je rentre bien dans l'histoire ( bon, faut aussi dire que je passe plus de la moitié de ma journée à dormir et à rêver, et j'ai une imagination quasiment plus que débordante :p )
J'aime beaucoup les noms, ils sont assez amusants ;)

Pour les fautes, j'en ai remarqué quelques-unes unes, mais c'est pas bien grave :) Moi ça me dérange pas ! Juste des terminaisons et du féminin-pluriel ou autre… Pas grave, comme je dis !

En tout cas, je vais continuer à lire les prochains chapitres ^_^ Je t'encourage beaucoup pour la continuation de ta fic !!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 11 Aoû 2010 16:48 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Et bien merci bleeding ! Et en plus tu tombes bien car j'avais le chapitre 4 de prêt mais j'ai complètement zappé de le poster...

Chapitre 4

- Pfiou ! On a eu chaud ! Ils nous suivent toujours ?
- J’crois pas, mais les problèmes se situent devant nous maintenant, il y a une dizaine d’hommes armés jusqu’aux dents entre nous et l’Eternal Pose...
- Et bah c’est parti pour une boucherie à la façon Matrix !
- A l’attaque !!!


Le bateau remonta le quai et jeta l’ancre devant un magnifique jardin aux fleurs exotiques, telles des crocusboursus ou encore des cannibalis morphus. Ces plantes particulièrement agressives servaient apparemment d’entrainement à de jeunes mousses, probablement nouvelles recrues dans l’équipage des Bullzi Bullzi. Un de ses soldats à la musculature digne d’un bodybuilder se battait à l’aide d’un puissant cimeterre, qu’il faisait aisément tournoyer au dessus de sa tête et tranchait plante après plante d’une facilité déconcertante.

Une jeune femme se trouvait à coté de lui, elle semblait encadrer ces entraînements très spéciaux... Elle interpella le monstre au cimeterre.

- Ok, Roronoa Jojo, fini pour toi aujourd’hui ! Demain on passera aux monstres marins !
- Bien chef !
- J’ai pas entendu !
- BIEN CHEF !
- J’aime mieux ca !

Quand le bateau fut complètement immobilisé, Bullzi et les deux frères descendirent sur le quai et allèrent à la rencontre de la jeune femme.

- Jeunes gens, je vous présente Vivi Takamari ! Le plus grand maître d’arme du monde ! Enfin de notre équipage du moins... Bref, c’est elle qui assurera votre entraînement durant votre séjour ici !
- Alors les deux bouseux, on est près à jouer dans la cour des grands ? Vous pensez en être capable ? J’en doute en voyant vos face d’ahuris !
- Oh ! Mais, comment...
- Bullzi coupa Létone et lui chuchota à l’oreille, elle aime particulièrement casser les nouveaux, ne vous formalisez pas, et la encore, elle n’est pas très en forme. Vous auriez vu il y a un mois, elle a fait pleurer une promotion de 60 nouveaux !
- Tu dis Dom ?
- Hum, non rien... Je leur expliquais comment agir pour que tout se passe bien ! Hum, bien, Vivi nous te laissons, je vais montrer à Sai et Létone le reste du manoir.
- Ah ouais, c’est bien des prénoms de bouseux...
- C’est ca, à tout à l’heure !

Les deux frères bouillaient intérieurement mais ils se doutaient facilement que s’ils devaient combattre Vivi, ils perdraient aussi rapidement que des mouches face à une araignée...
Dom leur montra tout d’abord le salon principal, partout étaient accrochés des tableaux et des tentures où y était narrés bon nombre d’aventures de pirates, une énorme cheminé prenait un pan de mur entier d’où un feu très vif en sortait. La visite se poursuivit par la salle d’arme, elle était vide pour l’heure mais Dom leur expliqua que c’est ici que se passerait leur entraînement au maniement des armes tranchantes

- Oh ! Eh Dom ! T’as pas oublié un truc ? On t’a dit qu’on ne voulait pas rester ici ! On est venu simplement par simple curiosité et pour te faire plaisir aussi.
- Je n’ai pas oublié rassurez vous, mais j’ai encore une dernière chose à vous montrer.

Ils montèrent aux 3ème étage du manoir, il n’y avait qu’une seule porte, en bois massif et jointure en or, elle devait être haute de 3 mètres et semblait indestructible, un petit bijou a elle seule.

Dom sortit un trousseau de clé, il prit dans ses mains ce qui semblait à Létone une clé en or, elle aussi... La porte s’ouvrit dans un puissant craquement de bois.

- Attendez-moi ici, ordonna Dom, il referma la porte derrière lui.
- Je sens qu’il va nous sortir un truc foireux la...
- On s’en fout de toute façon on se casse après...
- Ouais mais la tu vas voir, je le sens pas !
- On s’en fout de toute façon, on se casse après...
- Je flippe !
- On s’en fout, de toute facon...
La porte s’ouvrit toute seule, Dom se tenait au milieu de la pièce, Il leva sa main d’un coup sec, une flamme en jaillit, il fit de même avec son pied, une nouvelle flamme, il forma un pistolet avec sa main, des balles de feu sortait du bout de ses doigts, puis il leva les deux mains, une immense boule jaillit des ses paumes il la lança vers Létone et Sai, avant même que ces derniers est pu faire quoi que ce soit, la boule s’évapora...

- Alors ?
- ... On reste.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 16 Aoû 2010 18:05 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Mar 2010
Messages: 284
Mwhéhéhéhé ! Du tout bon, ce chapitre ^_^ J'aime bien la toute dernière phrase ( c'est quand même la phrase qui déclenche le suspense, hein ! )

Oui, on peut le dire, y'a du suspence, même de l'intrigue car j'ai hâte ( cours partout ) de lire la suite^^


Je t'encourage encore une fois à poursuivre ta fic ! ( t'as même plutôt intérêt si tu veux pas me décevoir^^ :P )

ps : excuse moi encore pour ce retard u_u

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 16 Aoû 2010 23:37 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Encore merci Bleeding ! :)

Chapitre 5

- On ne s’est pas entraînés pour rien ! Prenez ca dans la tronche bande de salopards ! Hurla Létone
- La je suis même chaud pour me faire Néo ! Aie ! Non mais ! Dans ta face le lourdaud !


Létone et Sai commencèrent leur entrainement dès le lendemain, toujours abasourdis parce ce qu’ils avaient vu à l’étage... Ils avaient passés la nuit à ressasser cette aventure, même s’ils savaient que tous ceci n’étaient qu’un rêve, le fait de maitriser le feu était si incroyable qu’ils voulaient absolument en savoir plus. Dom fut très discret et ne leur révéla que les origines de son pouvoir, un fruit, un fruit du démon, dès la première bouchée avalée le pouvoir se réveille et donne à son possesseur des caractéristiques absolument phénoménales. Après ce qu’ils avaient vus, les deux frères ne doutaient absolument pas de sa parole... Toutefois, Dom leur avait parlé d’un contrecoup à ses fruits.
- Les fruits du démon sont une arme à double tranchant... J’ai acquis un don exceptionnel mais croyez moi que je l’ai payé très cher... Je n’étais bien sur pas au courant à l’époque où j’ai mangé ce fruit... Mais je vous en parlerai en temps voulu... Demain vous commencerez votre entrainement ! Et vous choisirez votre spécialité !
- Notre spécialité ?
- Vous verrez ca demain ! Maintenant allez dormir, vous allez avoir besoin d’une sacré bonne dose de repos, croyez moi !

Dom leur avait dit de se rendre dans la salle d’arme, trois personnes les attendaient. Vivi, une sorte de nain et un homme portant un chapeau de cow-boy. Vivi semblait déjà passablement énervée

- Premier jour et en-retard ! Beugla t-elle ! Je me demande bien pourquoi Dom vous a spécialement recommandé !
- Vivi, tais toi, la coupa très calmement l’homme au chapeau.
- Mais ! Je...
- Je me présente Red Beckman, chasseur de pirates de mon état et professeur de tout ce qui est arme à feu ou de jet dans cet établissement. Et à ma gauche voici Tony Tony Brokeur, professeur du maniement de la hache et du combat à main nue. Et comme vous connaissez déjà, cette très chère Vivi Takamari, qui enseigne le maniement de l’épée, du sabre ou encore de la lance. Vous allez passer une journée avec nous ou on vous montrera les grandes bases de nos trois enseignements, il est évident que vous n’excellerez pas en tout, ainsi, au bout de cette journée, vous devrez choisir une de ces trois disciplines.
- On peut en éliminer une d’office je pense, chuchota Sai à l’oreille de son frère.
- Des questions, peut être ? demanda le nain, qui avait une voix particulièrement grailleuse
- Non, par pour le moment du moins, répondu Létone.
- Bien, votre entrainement va d’abord débuter avec moi, suivez moi.

Létone et Sai suivirent le maitre nain, ils passèrent à côté de Vivi qui leur jeta un regard aussi noir que de l’encre de chine.

Brokeur les mena dans la forêt luxuriante, un coin avait été aménagé pour l’entrainement, plusieurs cible en bois, des souches d’arbres de différentes hauteurs, une partie combat à mains nues, avec des tatamis éparpillés un peu partout.

Votre matinée va donc se passer ici, comme vous l’a donc exposé Red, j’enseigne le combat à la hache et à mains nues, comme on peut l’imaginer, ces deux disciplines repose sur la force physique, mais pas seulement, j’ai vu bien des combats David contre Goliath, et je peux vous assurer que David gagne beaucoup plus souvent... Affronter un géant de deux mètres n’est jamais très encourageant, surtout pour un nain comme moi ! Mais je peux vous assurez qu’un coup de hache bien placé la ou je pense ! Géant ou pas, il pleure sa mère ! Bref, la force mentale et l’agilité sont bien sur les clés de la réussite, mais il ne faut absolument pas négliger votre corps ! Une crevette contre un requin, elle aura beau user de toute son agilité et sa ruse, elle finira bouffée ! Si jamais vous continuez dans cette voie, vous serez capable de couper un arbre dans seul coup de hache ! Vous ferez tomber à terre n’importe lequel des adversaires ! Et vous aurez une parfaite maitrise de votre corps et votre esprit...

Létone semblait plutôt sceptique mais Sai avait vu son intérêt et son excitation croitre au fur et à mesure du discours de Brokeur. Leur entrainement commença par une course en forêt, Brokeur voulait tester leur endurance, trentes minutes plus tard, Létone et Sai semblaient au bord de l’évanouissement alors que le maitre nain fumait sa pipe tranquillement comme si cela avait été une petite promenade de santé.
Brokeur continua sur les bases de la hache, toujours la tenir solidement et avoir de bon appui, il leur propose un exercice où les deux frères armés de leur hache – en bois, pour commencer – devaient frappés, ou du moins touché le maitre d’arme. Sai ne rechigant pas à la tache couru tel un damné vers Brokeur, avant que celui-ci est pu porter un seul coup, il se retrouva par terre, sa hache dans les mains du nain. Létone compris vite que foncer n’était pas la meilleure façon, et aussi instinctivement que cela lui paru, il lança la hache, d’un lancer suffisamment fort et droit pour que celle-ci vise directement la tête du nain, ce dernier intercepta la hache d’un geste habile.

- Bonne initiative ! Tu as découvert tout seul une utilisation de la hache, un arme de jet, avec une force adéquate et une bonne précision, la hache peut devenir aussi dangereuse qu’un boulet de canon !
Sai semblait passablement irrité, il n’avait pas pensé un seul instant à lancer la hache...

Le maitre nain se tourna vers lui, la maitrise de cette matière ne vient pas en fonçant tête baissée, jeune freluquet !

Ce sobriquet que lui envoya le nain finit d’énerver Sai qui tourna les talons et parti du terrain d’entrainement. Brokeur l’interpella
- Foncer tête baissée et après prendre la fuite, vous changez vite votre manière de faire, mais si vous estimez n’avoir rien à apprendre de ma discipline alors vous pouvez partir, en effet.
Sai s’arrêta net, il semblait perdu, se retourna vers son frère, il attendait du soutien, mais Létone demeurait impassible, il se senti trahit, jeta un dernier regard au maitre nain et parti en courant...
La suite de l’entrainement se poursuivit dans un profond silence, le maitre d’arme montra les rudiments du combat à mains nues à Létone et l’importance des appuies, midi se profilait et Brokeur décréta la fin de l’entraînement...

- Merci beaucoup Maître Brokeur pour tous ces enseignements mais je sens que ce n’est pas fait pour moi, j’en suis profondément désolé...
- Je l’ai bien senti rassure toi, je n’ai pas vu tes yeux brillés, ni ton corps trembler, chose que ton frère semblait avoir, dommage qu’il soit parti... J’espère toutefois que tu trouveras ta voie...
- Merci et je m’excuse pour l’attitude de Sai.
- Ce n’est rien, mais si j’étais toi je me dépêcherais, à l’heure actuelle ton frère est probablement en danger de mort.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 18 Aoû 2010 14:09 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Mar 2010
Messages: 284
J'ai passé un bon temps en lisant ce chapitre :)
J'adore l'humour, et j'aime beaucoup cette Vivi Takamari ^_^ ( premier jour et en-retard^^ )
J'aime toujours autant les noms, l'intrigue est bien utilisée et j'attends toujours la suite^^

Tu fais du bon boulot, Portgas^^ J'ai l'impression que ce chapitre est plus long que les précédents, tant mieux !

Allez, bonne continuation !


EDIT : Je dois attendre jusqu'à Noël, hein Portgas ? Ce sera mon cadeau de Noël... Non, pour la Toussaint, ça marche ? Trop tôt. Alors, nous disons : Noël.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 21 Déc 2010 12:04 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Mar 2010
Messages: 284
Bon, allez Portgas, quoi ! Le prochain chapitre va sortir ? C'est bientôt Noël !!
A moins que tu sois vraiment en panne de chez panne d'inspi. Ou peut-être tu as complètement abandonné cette fiction. Dommage.
Tu devrais alors dire que tu as abandonné cette fiction, comme ça, s'il y a un autre lecteur qui attend la suite, il n'attendra pas jusqu'à l'éternité pour lire le prochain chapitre.

:Ussop pleure:
Allez, quoi !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 21 Déc 2010 12:18 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Oui manque d'inspi et motivation, mais je dis pas que la fic est morte, ca se trouve j'aurais un excès de motivation un jour et je vais te sortir 10 chapitres en un jour, mais pour le moment, non -_- Désolé :) Disons qu'elle est en stand-by, mais pas morte :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 21 Déc 2010 12:22 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Mar 2010
Messages: 284
Ok, merci. Ca me fait plaisir ce que tu me dis là : d'un côté, la fic a toujours un espoir de renaître :Nami sourire:
Et d'un autre côté, elle dort :Sanji grrr:
Active un peu Portgas, fait des voyages et lis plus de bouquins pour que ton inspi reprenne !!
Et pour la motivation, je pense avoir compris que c'était complètement mort pour le moment. Mais il y a encore un fin espoir pour qu'un jour tu nous sortes 10 chapitres d'un coup :Sanji amoureu: Et ça risque pas d'arriver.

:Ussop pleure encore: :Ussop pleure encore: :Ussop pleure encore:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 21 Déc 2010 14:15 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2007
Messages: 963
Localisation: Abbey Road
Ah je viens de lire ta fic et tu peux pas savoir a quelle point je me suis régaler.

Ton idée de mélanger Inception et One piece estr vraiment magnifique et le résultat est vraiment génial. :Sanji amoureu: :Sanji amoureu: :Sanji amoureu:

Donc je te dis un grands bravo.
Franchement j'en ai eu l'eau a la bouche.

Pourquoi tu es en manque d'inspiration??

J'espère que tu retrouvera vite de l'inspiration car une fic comme ça ne doit pas tomber dans l'oubli car elle est vraiment génial. :Shanks sourir:

Alors je dis vivement la suite et je te dis un grand bravo

_________________
Image

"Ecrire n'engendre pas la misère, écrire naît de la misère" Stephen King
Ah, les cons! Daladier

« Comment avez-vous trouvé l'Amérique ?
- Tournez à gauche au Groenland ! »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 21 Déc 2010 15:24 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Mar 2010
Messages: 284
Skeleton afro a écrit:
Ah je viens de lire ta fic et tu peux pas savoir a quelle point je me suis régaler.

Ton idée de mélanger Inception et One piece estr vraiment magnifique et le résultat est vraiment génial. :Sanji amoureu: :Sanji amoureu: :Sanji amoureu:

Donc je te dis un grands bravo.
Franchement j'en ai eu l'eau a la bouche.

Pourquoi tu es en manque d'inspiration??

J'espère que tu retrouvera vite de l'inspiration car une fic comme ça ne doit pas tomber dans l'oubli car elle est vraiment génial. :Shanks sourir:

Alors je dis vivement la suite et je te dis un grand bravo


Bien dit Skeleton afro :Luffy super content:
Une nouvelle raison pour que Portgas retrouve sa motivation et son inspiration !
Toutefois, je suis complètement d'accord avec toi. J'approuve entièrement ton commentaire. Chaque phrase, je dis : JE SUIS D'ACCORD !
Et oui, vivement le prochain chapitre. Comme pendant 3 jours il n'y a pas de forum, tout le monde va en profiter pour préparer les cadeaux à offrir à ses vieux ou à ses potes, et ce qui serait bien pour tout les lecteurs de Adminception, c'est que ce cher Portgas poste le chapitre 6. Au nom de tous, même si j'ai demandé l'avis de personne :Ussop vantard:

Alors, le chapitre 6, moi je le veux avant le 13 janvier ! Sinon, le chap 6 ET chap 7 ET chap 8 ET chap 9 avant le 19 Février. Tu peux faire plus à notre bonheur, comme ces 10 chapitres d'un coup :Luffy hilare:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 21 Déc 2010 17:11 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Sous la pression de nombreux fans complètement fous (2 donc) Voilà le nouveau chapitre ! Niveau réactivité, je ne peux pas mieux ! :) Mais un peu plus court aussi, désolé :)

Chapitre 6

- Bien, on y arrive ! Log Pose nous voilà !
- Tu as évidemment une idée pour nous débarrasser du minotaure juste devant nous ?
- L’improvisation est mon plus grand talent, tu devrais le savoir !
- Que Gally nous protège, RAAAAAAAAAAAH !


Après s’être enfuit du cours de Brokeur, Sai toujours énervé contre son frère avait avancé tête baissé et s’était perdu au beau milieu de la forêt. Il commença à paniquer, des bruits se faisaient entendre par-delà les arbres, des grognements sinistres, suivit de sifflements si aigus que Sai en perdait la tête. « Des Ultrasons, bordel, je croyais que c’était que dans Pokémon ça ! ». Il vacilla, et juste avant de tomber dans les pommes, il entraperçu une silhouette ressemblant très fortement à un tigre… Un détail spécial en plus…
Létone courait tout ce qu’il pouvait pour rattraper son frère, Sai ! Sai ! Criait-il. Plus de 10 minutes qu’il arpentait la forêt sans résultat. Puis une voix se fit entendre, une voix de femme, une voix que Létone reconnaissait sans grande peine…
- Oh, un des deux bouseux ! Où est passé l’autre d’ailleurs ?

Vivi toujours aussi agréable, regardait Létone avec autant de considération qu’un homme face à une fourmi.

- Sai s’est perdu dans la forêt et Maître Brokeur m’a dit qu’il était surement en danger de mort !
- Haha, le seul danger de mort qu’il y est dans cette forêt, c’est moi, jeune blanc-bec… Ah, et j’oubliais mon fidèle Tigre Richie, si ton frère est tombé dessus, je lui souhaite bonne chance, Hahaha !
- Mais vous êtes une grande psychopathe ! Je pars le chercher !
Vivi le retint par le bras et lui chuchota : « Ton entraînement avec moi commence maintenant, si ton frère ne s’en tire pas, cela veut dire qu’il ne valait rien, point. »
- … Vous êtes une grande malade… Je ne vous suivrais pas !
- Bien, alors faisons une chose, je te donne cette vieille épée, si tu me ramène la tête de Ritchie, je reconnaitrais qu’on pourra faire quelque chose de vous, et vous passerez de bouseux à moucherons…

Létone saisit l’épée et parti instantanément…
« Elle me demande la tête de son propre Tigre, elle est complètement folle… Enfin bref, Sai me voilà ! »
Vivi tout sourire reparti sur ses pas et au fond d’elle, elle espérait quand même que c’est deux « bouseux » allaient s’en sortir. « J’aurais peut-être dû lui dire que j’avais imaginé Richie sur le profil de Cerbère… Dommage »

Létone coupait buissons après buissons, sprintant comme un dératé, il arriva au niveau d’un profond ruisseau « Hum, il n’a donc pas traversé, je suis allé trop loin merde ! ». Voulant repartir, Létone s’accrocha à quelque chose, ou plutôt, des choses s’étaient accroché à lui, des choses particulièrement blanches, particulièrement longues, et particulièrement pointus. Un crocodile tenait fermement Létone par le bas de son mollet. Ce dernier tomba, donna des coups avec son autre pied pour essayer de se dégager, rien à faire…

Tandis que le crocodile avançait encore et toujours, il avait lâché le mollet de Létone et voulait s’attaquer directement au torse. Ce dernier profita de cette instant pour asséner un violent coup d’épée sur la tête du crocodile, même pas une égratignure. Létone sentit sa dernière heure arrivée, la gueule du crocodile s’ouvra de tout son long… Et resta ainsi, Létone osa ouvrir les yeux et vu un trou béant là où se tenait quelque seconde avant la mâchoire de l’horrible monstre vert.

- Et bien heureusement pour vous que je passais par-là, cher moussaillon.

Red Beckman prenait la pose en soufflant sur son pistolet encore fumant…

- Waouh, et bien merci à vous ! Je serais surement…
- On s’arrête tout de suite, les compliments ca gâchent tous le côté héroïque de la scène.

« Moi qui le prenait pour quelqu’un de normal, voilà qu’il se la joue Lucky Luke du rêve… Mais c’est quoi ce monde de dingue ! »
- Et où se trouve ton frère ?
- Merde, Sai je l’avais oublié, il doit être au prise avec le tigre de Vivi, je dois partir l’aider.
- Le Tigre de Vivi ? Son pseudo Cerbère qui te lèche le visage au moindre sourire que tu lui fais ? Je payerais pour voir ce tigre se battre un jour, haha !
- … Oh la salope !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 21 Déc 2010 17:19 
125 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2007
Messages: 963
Localisation: Abbey Road
C'est génial que tu es fait le chapitre 6.

Merci pour le chapitre.
La fin m'a fait trop rire surtout quand tu as écris : j'aimerais bien le voir se battre :D

Et franchement j'ai adorer ce chapitre comme ceux d'avant.

Je sais que d'autre lecteur seront heureux. :luffy langue:

Alors encore un merci pour ton chapitre et continue comme ça et je suis sur que ta fic deviendra la meilleur de tous le forum :Shanks sourir:

_________________
Image

"Ecrire n'engendre pas la misère, écrire naît de la misère" Stephen King
Ah, les cons! Daladier

« Comment avez-vous trouvé l'Amérique ?
- Tournez à gauche au Groenland ! »


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com