Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Donjon
MessagePosté: Lun 28 Avr 2008 21:42 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2007
Messages: 1129
Localisation: Dans la jungle, terrible jungle
En faisant les recherches, j'ai été étonné de voir que Lapinot, qui est tout simplement ma BD préférée (avec OP mais c'est un autre domaine) avait déjà son topic (très bon au demeurant)... Alors pour la peine je me rattrape avec Donjon.

Image

Avertissements globaux: Il faut plus ou moins faire attention au spoil. je ne donne que rarement du détail mais si vous n'avez pas lu, évidemment^^... Sinon, tout autre chose, j'essaierai d'éviter les commentaires du style "grandiose" ou "génial" la majorité du temps, mais je n'en pense pas moins (et même plus).

Donjon est une bande dessinée crée en 1998 par les deux grands maîtres de la nouvelle BD franco-belge, j'ai nommé Lewis Trondheim et Joann Sfar (et Manu Larcenet est le troisème maître^^). La BD prend une base heroic-fantasy d'ailleurs inspirée par moments du jeu Donjons et Dragons. Limiter l'univers de la série à ça serait faire erreur car Trondheim et Sfar ont crée un véritable univers, avec une planète de base nommé Terra Amata, qui renferme de très nombreux lieux et espèces imaginaires, et évidemment une vraie histoire propre et incroyablement riche: par exemple un livre de théologie sur cet univers est envisagé.
L'originalité tient du fait que l'histoire se déroule sur plusieurs époques, et les tomes sont donc rangés dans chacune de ces époques. Etant donné qu'il y a 100 années (ou plutôt 100 niveaux car les séries ne sont pas délimitées chronologiquement) d'écart entre les trois séries, Donjon pourrait donc aller jusqu'à 300 tomes !!!
Pas forcément très clair ?^^ Pas grave, voici ce petit résumé des différentes séries du Donjon.

LES SERIES

Donjon Potron-Minet

Image
Chronologiquement, la première série des trois. Elle raconte la jeunesse du futur Gardien du Donjon, nommé Hyacinthe de Cavallère. On suit l'évolution du personnage, qui, alors qu'il quitte le château de son oncle, est un jeune cavalier idéaliste, poète, courageux et surtout profondément bon, devient ensuite un justicier masqué surnommé "La chemise de la Nuit".
Hyacinthe, durant son épopée chevaleresque, deviendra peu à peu désabusé et fataliste, et se rapprochera de plus en plus de ce qu'on connaît du Gardien. Autour de lui tournera amour, violence, amitié, trahison, respect et souillure totale d'un monde de Terra Amata déjà dérangé.
On peut comparer le Donjon Potron-Minet à une aventure digne des romans de cape et d'épée comme Les Trois Mousquetaires. Cette série regroupe les niveaux -99 à 0.

Donjon Zénith

Image
Ou l'apogée du Donjon. Série la plus fun niveau humour, on y découvre Hyacinthe devenu le Gardien du Donjon le gérer comme une petite entreprise, avec conseils d'administration et salaire régulier. C'est ici que l'on découvre le rôle de ce fameux Donjon (qui renferme quand même la majorité des aventures de la BD): une sorte de lieu de test pour les aventuriers courageux qui peuvent se mesurer à toutes sortes de créatures et empocher des trésors.
L'histoire tourne autour du canard Herbert, un jeune "homme" (je l'appelle homme puisque tous les personnages sont animaliers) qui est l'anti-héros par excellence: comique car un peu bête et naif, maladroit, plus ou moins peureux... qui vit toutes sortes d'aventures avec son ami le dragon Marvin, et, comme fil rouge, qui acquiert au fur et à mesure les différents Objets du Destin.
Zénith est donc bourré d'humour mais évolue au fil des albums vers une voie beaucoup plus sombre, se dirigeant ainsi de manière fluide vers la troisième et dernière époque. On peut comparer le Zénith à un jeu de rôle avec des adversaires de plus en plus difficiles. Cette série regroupe les niveaux 1 à 100.

Donjon Crépuscule

Image
Le déclin du Donjon, à l'image du monde de Terra Amata qui est devenu obscur, violent, sans foi ni loi. Ce monde est dirigé par un tyran, surnommé Le Grand Khân, qui règne dans ce qui est désormais appelé La Forteresse Noire.
L'humanité ne peut que survivre dans ce monde dépouillé, et Terra Amata finit un jour par exploser. On a donc droit à une lutte entre le Bien et le Mal dans un monde post-apocalyptique. Le héros de cette époque est Marvin Rouge, un jeune lapin bagarreur mûrissant au fil des albums d'un long voyage à travers les morceaux de Terra Amata.
Donjon Crépuscule est comparable à des films ou bandes dessinées de science-fiction post-apocalyptique. Alors que le mécanisme était enclenché dans le zénith, on voit ici la véritable descente aux enfers de l'univers tout entier. Cette époque regroupe les niveaux 101 à 200.

Voilà donc les trois principales séries, celles qui suivent l'histoire globale en elle-même. Mais il existe également trois séries parallèles.

Séries Parallèles

Donjon Monsters. Celle-là est très liée aux autres puisqu'elle aussi est basée sur des niveaux pour bien se situer par rapport à la chronologie des trois grandes époques. Ce n'est pas le Donjon ou Terra Amata qui constitue la story-line de la série mais les personnages, principalement des personnages secondaires auquel on fait vivre diverses aventures en parllèle des trois séries. Ainsi le Monsters peut se compléter avec les autres pour combler les interrogations de l'histoire.
Donjon Parade. Cette fois la série ne se complète pas aux autres, si ce n'est dans une moyenne mesure à l'époque Zénith: en effet, Donjon Parade ne raconte que des aventures d'Herbert et Marvin, dans un niveau que l'on pourrait situer entre le 1 et le 2. Le nom de la série est une référence à Mickey Parade et reprend d'ailleurs les mêmes ingrédients de base (oui oui je m'y connais en Mickey Parade^^): des albums pour le divertissement pur. Ils ont moins de pages que les autres (30 pages au lieu des 46 habituels).
Donjon Bonus. A priori c'est un peu de tout, mais pour le moment seul un album fait officiellement partie de cette catégorie: le livre du jeu de rôle dérivé de la BD, Donjon, clés en mains.

LES ALBUMS

Donjon est séparé en albums qui, à la fois, racontent une histoire qui leur est propre et permettent aussi de faire suivre le fil rouge de l'histoire du Donjon. Actuellement 32 tomes sont sortis, profitant d'un rythme de parution exceptionnel pour une bande dessinée.
Pour situer Donjon par rapport au manga, le thème des époques est comparable à Jojo's Bizarre Adventure. Ce qui les différencie sur ce point est que les tomes de Donjon ne paraissent pas par séries "en bloc", avec tous les tomes d'un coup pour chaque série avant de passer à la suivante, mais de manière à première vue éparpillée et pourtant parfaitement maîtrisée: l'ordre de sortie des albums permet de laisser des interrogations en suspens, et de provoquer la surprise chez le lecteur, un vrai puzzle. Pour citer mon exemple personnel, j'ai été stupéfait de découvrir un premier tome Crépuscule avec Herbert en Grand Khân alors qu'on le connaissait déjà comme gentil héros dans le Zénith.
Vous remarquerez peut-être que le titre des tomes suit des rimes selon les séries, ce qui rapprocherait les Donjon de l'Oubapo, équivalent dans la bande dessinée de l'Oulipo initié notamment par Raymond Queneau. On aura donc droit aux rimes en "ui" pour Potron-Minet, en "ar" pour Zénith, en "on" pour Crépuscule, en "eur" pour Monsters et en "o" pour Parade.

Image

Ordre par série (permet de suivre sans se perdre un esthétisme, un style de narration et une histoire).

-99: La chemise de la nuit
-98: Un justicier dans l'ennui
-97: Une jeunesse qui s'enfuit
-84: Après la pluie
1: Coeur de canard
2: Le roi de la bagarre
3: La princesse des barbares
4: Sortilège et avatar
5: Un mariage à part
6: Retour en fanfare
101: Le cimetière des dragons
102: Le volcan des Vaucanson
103: Armaggedon
104: Le dojo du lagon
105: Les nouveaux centurions
M1: Jean-Jean la terreur
M2: le géant qui pleure
M3: La carte majeure
M4: le noir seigneur
M5: La nuit du tombeur
M6: Du ramdam chez les brasseurs
M7: Mon fils le tueur
M8: Crève-coeur
M9: Les profondeurs
M10: Des soldats d'honneur
M11: Le grand animateur
M12: Le grimoire de l'inventeur
P1: Un donjon de trop
P2: Le sage du ghetto
P3: Le jour des crapauds
P4: Des fleurs et des marmots
P5: Technique Grogro
Bonus: Clef en main

Ordre chronologique (permet "d'assembler le puzzle", suivre l'évolution des personnages et du monde)

-400: Le grand animateur
-99: La chemise de la nuit
-98: Un justicier dans l'ennui
-97: La nuit du tombeur
-97: Une jeunesse qui s'enfuit
-90: Mon fils le tueur
-85: Crève-coeur
-84: Après la pluie
-4: Jean-Jean la terreur
1: Coeur de canard
1-2: Un donjon de trop
1-2: Le sage du ghetto
1-2: Le jour des crapauds
1-2: Des fleurs et des marmots
1-2: Technique Grogro
2: Le roi de la bagarre
3: La princesse des barbares
3-4: le géant qui pleure
4: Sortilège et avatar
5: Un mariage à part
6: Retour en fanfare
7: Le grimoire de l'inventeur
40: Du ramdam chez les brasseurs
75: Les profondeurs
95: Des soldats d'honneur
101: Le cimetière des dragons
102: Le volcan des Vaucanson
103: Armaggedon
103: La carte majeure
103: le noir seigneur
Ces trois derniers albums racontent les mêmes évènements vus par le Roi Poussière, Marvin Rouge puis le Grand Khân. En suivant ce genre de thèmes Donjon pourrait d'ailleurs dépasser les fameux 300 tomes...
104: Le dojo du lagon
105: Les nouveaux centurions

Ordre de parution (permet de suivre l'assemblage de l'histoire par les auteurs).

1998: Coeur de canard
1998: Le roi de la bagarre
1999: Le cimetière des dragons
1999: La chemise de la nuit
2000: La princesse des barbares
2000: un donjon de trop
2001: Le volcan des Vaucanson
2001: Un justicier dans l'ennui
2001: Jean-Jean la terreur
2001: Le sage du ghetto
2001: Clef en main
2001: Le géant qui pleure
2002: Sortilège et avatar
2002: le jour des crapauds
2002: Armaggedon
2002: La carte majeure
2003: La nuit du tombeur
2003: Du ramdam chez les brasseurs
2003: une jeunesse qui s'enfuit
2003: Le noir seigneur
2003: mon fils le tueur
2004: Crève-coeur
2004: Les profondeurs
2004: Des fleurs et des marmots
2005: le dojo du lagon
2006: Des soldats d'honneur
2006: Après la pluie
2006: Un mariage à part
2006: Les nouveaux centurions
2007: Technique Grogro
2007: Le grand animateur
2007: Retour en fanfare
2008: Le grimoire de l'inventeur
Sont à paraître en août le Donjon potron-Minet 5 (niveau -83) nommé Sans un bruit, et le Donjon Crépuscule 106 (niveau 106 donc) nommé Révolutions, pour octobre.

PERSONNAGES

Vu le format du récit, on peut trouver normal qu'il y ait énormément de personnages dans Donjon. En voici quelques-uns, classés plus ou moins par ordre d'apparition.

Hyacinthe de Cavallère
Image
Il s'agit du héros de Potron-Minet, et d'un des personnages principaux de Zénith. Il est un jeune homme naif, inexpérimenté, idéaliste. Son père décide de l'envoyer à Antipolis, la capitale du monde de Terra Amata, chez son oncle, afin de parfaire son éducation. Déstabilisé par ce monde individualiste et sombre, il cherchera à défendre les opprimés en devenant la Chemise de la Nuit, un justicier masqué. Mais Hyacinthe évoluera en homme de plus en plus froid et calculateur, et deviendra plus tard chef de la famille Cavallère, tout en menant la mystérieuse guilde des assassins. On retrouve Hyacinthe bien plus tard en Gardien du Donjon, s'occupant de gérer les affaires de son "entreprise"., et de faire face à de multiples attaques. Homme radin et fatigué, il dirige quand même le Donjon d'une main de fer, et est vraiment respecté par ses subordonnés.

Alcibiade
Image
Un des personnages secondaires assez importants de Potron-Minet et Zénith. Il est le fils du professeur Hippolyte qui était un ami de Hyacinthe. Il devient ami avec ce dernier. Alcibiade est un personnage érudit mais tout de même comique, toujours à l'étude, de bon conseil malgré des qualités de magicien peu brillantes. Il sera d'ailleurs plus tard le magicien gnomoniste, chargé de communications dans le Donjon.

Horous
Image
il fait la rencontre de Hyacinthe dans Potron-Minet, où il est repéré pour ses aptitudes à la nécromancie. il deviendra ami avec Hyacinthe et Alcibiade. lors de l'époque Zénith, il sera le thaumaturge du Donjon, un nécromancien versé dans les arts de la magie. Son caractère est assez distant et hautain mais il reste un partenaire de confiance pour le Gardien et Alcibiade.

Alexandra
Image
Elle est un des personnages phares du Donjon Potron-Minet, mais aussi l'un des plus énigmatiques. Il s'agit d'une tueuse professionnelle au service de l'oncle de Hyacinthe. Celui-ci en tombera follement amoureux, et ils deviendront amants (bien qu'elle garde des moeurs assez libres^^), et se marieront. Mais on ne sait qu'assez peu sur elle.

Zongo, ou Tristan Chambon
Image
L'un des personnages les plus populaires, il est présent dans Potron-Minet et Zénith. Il est né Tristan Chambon, fils du professeur Victor Chambon. Il possède déjà le principal trait de sa personnalité: une bêtise à faire peur. on le retrouve dans Zénith comme nommé Zongo, car il n'arrête pas de prononcer ce mot. Ce gros bourrin est un phacochère vraiment super fort, dont les tâches consistent essentiellement à massacrer les aventuriers venant chercher des trésors dans le Donjon. Lui aussi est quelque peu entouré de mystère.

Grogro
Image
Grogro (sur l'image c'est le gros monstre à droite) est un monstre stupide et très puissant, il est donc souvent comparé à Zongo (de plus, il est lui aussi un personnage très apprécié par les fans). il se différencie néanmoins que sa technique est de manger ses adversaires, et qu'il a l'usage de la parole malgré une bêtise et une naiveté sans bornes. Au fur et à mesure de Zénith, il se verra confer des missions de plus en plus importantes.

Herbert de Vaucanson
Image
Personnage principal de Zénith, et un des plus importants de Crépuscule. C'est un jeune canard sympathique et comique par ses interventions mais aussi par sa maladresse et ses actions ridicules diverses. Il n'est que le portier du Donjon, mais un jour, pour cacher une erreur, prend l'identité d'un guerrier et devient possesseur de l'épée du destin, un des 7 objets du destin. Accompagné de son ami Marvin, il vivra de nombreuses aventures qui le conduiront à acquérir plus ou moins par hasard les différents Objets du Destin. Durant la série Zénith Herbert évolue relativement peu mais se développe. Il fait l'apprentissage du commandement, de la guerre, mais aussi de l'amour. on apprend aussi qu'il est l'héritier du Duc de Vaucanson, ce qui ouvre de nouvelles portes à son histoire. Dans l'époque crépuscule, ayant réuni les 7 Objets, il se retrouve habité par l'entité noire, et devient le Grand Khân, chef despotique de Terra Amata, dominant depuis le Donjon rebaptisé la Forteresse Noire.

Isis de Céphalonie
Image
Un des personnages importants de Zénith. Elle est une princesse au caractère bien trempé, douée au combat et indépendante. Cette indépendance se fait ressentir, entre autres, par le fait qu'elle souhaite se marier à qui elle veut. Après un quiproquo le gardien sera son époux, mais elle vivra une histoire d'amour avec Herbert.

Guillaume de la Cour
Image
Il n'est qu'un personnage secondaire de Zénith mais semble avoir un statut spécial. Son caractère est baratineur voire menteur, manipulateur, et arnaqueur. Il était un ancien porteur de l'épée du destin, mais, alors que seul la mort peut séparer une personne de l'épée, il a réussi à s'en débarrasser grâce à un pouvoir spécial. Il convoitera plus tard le donjon et le mettra en péril.

Marvin
Image
Marvin est, je crois, le seul personnage à traverser les trois époques. Dans Potron-Minet, enfant, il arrive à Antipolis et rencontre la chemise de la nuit, qui sera son futur maître au Donjon. Marvin est véritablement révélé dans l'époque Zénith où il est un des meilleurs soldats du Donjon, fier et loyal au service du Gardien. Il vivra différentes missions périlleuses aux côtés d'Herbert, qui deviendra son ami. Sa personnalité est très stricte voire rigide, très portée sur les convenances, très fidèle notamment à sa religion qui lui interdit de frapper quelqu'un qui l'insulte, ou encore à son végétarisme. Malgré une personnalité très sérieuse et farouche, il semble ne vouloir qu'une petite vie paisible. Marvin, à l'époque Crépuscule, est appelé le Roi Poussière. Il est bien plus souple moralement. Aveugle, il est l'opposant le plus vigoureux au pouvoir mis en place par le Grand Khân, qui est son ami Herbert. Il vivra diverses aventures, aux côtés de Marvin Rouge.

Marvin Rouge, justement^^.
Image
On découvre Marvin Rouge, en petit enfant, durant la période Zénith. Il est un petit lapin de Zautamauxime, la ville des lapins. Rejeté pour sa couleur durant son enfance, il fut appelé Marvin en référence au dragon ayant détruit Zautamauxime. Mais le personnage est vraiment révélé dans l'époque Crépuscule, dont il est le personnage principal. Il suit l'enseignement d'un maître nommé Tonfa et on le retrouve dans cette troisième série en adolescent bagarreur et téméraire, et dragueur. Il accompagne le Roi Poussière en tant que disciple dans sa quête vers la Forteresse Noire, en provoquant de nombreux conflits où il révèle son caractère de bourrin teigneux. Il évoluera au fil des tomes, gagnant grandement en maturité et en responsabilités auprès du Roi Poussière, qu'il considère comme le père qu'il n'a jamais eu. Il reste encore une bonne part de mystère autour de lui.

L'UNIVERS DE DONJON

Un univers extrêmement riche d'heroic-fantasy humoristique, avec parfois quelques petites touches d'hémoglobine et de dérives philosophiques.
En plus des espèces qui reprennent plus ou moins les animaux de la basse-cour, avec d'autres ajouts (pas mal de monstres comme les Brous, et des légendaires comme le Mal Absolu)...
Image
l'univers géographique est très développé. Donjon possède également ses propres sorts (normal pour de la fantasy) religions, coutumes, et mythes. Voici trois exemples reflétant la richesse de cet univers.

Les lieux

Le Château de Cavallère /Le Donjon /La Forteresse Noire de la Géhenne: Au départ le château de la famille de Cavallère, il s'agrandira grâce au travail de Petits Lutins pour devenir le Donjon. Celui-ci est une grande entreprise, contrôlée par le Gardien, et visible à dix jours de marche. Il accueille des aventuriers attirés par des promesses de trésors, et qui seront joyeusement massacrés par les monstres peuplant le Donjon. Cette entreprise s'enrichit grâce aux équipements récupérés sur les aventuriers morts. Enfin, sous le règne du Grand Khân, il deviendra le siège de ses armées infernales...
Antipolis: Cette ville est la capitale à l'époque de Potron-Minet. Dirigée par un conseil municipal, cette ville est surpeuplée. De nombreux projets sont à l'étude pour désengorger les grands axes de la cité, dont un projet de métro lacustre souterrain, commandé par le Comte Florotte. Symbole d'un urbanisme "sauvage" et du mépris de l'homme pour la nature, la ville s'autodétruit et s'effondre plus tard.
Zautamauxime: C'est une petite bourgade située près du Donjon, peuplée exclusivement de lapins. Ils sont très méfiants et méprisants envers les étrangers, mais leur bière locale est l'une des meilleures de la région. C'est la ville d'origine de Marvin Rouge dont il fût banni.
Divinascopus: Petite ville située dans les montagnes, elle est le fief des devins et astrologues. De nombreuses bibliothèques et téléscopes sont à disposition des érudits.
Poisson-Ville: C'est une cité portuaire construite à flanc de falaises. Elle est construite par paliers : il s'y trouvent des maisons creusées dans les falaises, mais aussi des habitations sous-marines.
Cochon-Ville: Cette ville est le repaire des magique-useurs, ou magiciens. Au départ peuplée de cochons, les magiciens sont arrivés suite à la Révolution Magique et leur ont achetés leurs terres. Les cochons repoussés à la périphérie, cela a entraîné des tensions durant Potron-Minet. Sous Zénith, la ville est prospère et contrôlée par les modérateurs. Les habitations sont en majorité sous terre car celle-ci est imperméable à la magie. Durant le règne du Grand Khân, la ville est assiégée, car les magiciens, aidés des manavores, résistent au Khân.
Vaucanson: L'un des plus grands duchés de Terra Amata, il est peuplé d'Oiseaux, et en particulier de Canards. Auparavant appelée Canard-Ville, elle fut rebaptisée en hommage au Vicomte de Vaucanson. Elle est protégée par des automates sous son âge d'or. Le secret de leur fabrication s'étant perdu, elle périclite à l'époque de Zénith, où les complots sont monnaie courante. Au Crépuscule, la ville est le fief des ingénieurs et s'est spécialisée dans les armes à feu et les explosifs, comme la nitro. Elle a prêtée allégeance à la Géhenne, et est dirigée par les enfants du Grand Kâhn. De tous temps, cette ville a été en guerre avec le duché de Clérembard.
Clérembard: Ce duché est continuellement en guerre avec Vaucanson. Il est peuplé de Chiens utilisant des oiseaux esclaves n'ayant aucun droit, les Ostruchiens. Sa ville est industrialisée, avec des manufactures de textiles, mais ses habitants vouent une haine sans mesure envers les Oiseaux.
Le Grand Poupoulou: Cette grande ville est le refuge exclusif des Olfs. Vivant en autarcie depuis de nombreuses années, les Olfs ont développé leurs propres technologies. En état de guerre permanent sous le Grand Khân, ils attaquent tous ceux s'approchant un peu trop près de leurs immenses murailles.
Koubine et Odilon: Koubine est une île pleine « de chasseurs brutaux et primitifs ». Odilon est elle « une colline peuplée de paisibles bergers ». Herbert et Henri sont chacun envoyés par le maitre de Marvin dans un des deux villages, Herbert avec les bergers, et Henri chez les chasseurs, pour l'épreuve de "la Guerre des villages". Herbert apprend à vivre avec les bergers, en harmonie avec la nature. De son coté, Henri apporte aux chasseurs l'argent, la hierarchie, et le fer, et les pousse à envahir Odilon, et massacrer les bergers. Il semblerait que ces chasseurs soient devenus les terrassiers du Grand Khan sous crépuscule.

Les objets du destin

Il sont au nombre de 7, et Herbert les récolte au cours de ses aventures dans la période Zénith. On sait que Trondheim et Sfar aiment glisser de très nombreuses références plus ou moins évidentes dans la série: concernant ces objets les références envisagées par les fans concernent Le Seigneur des Anneaux (le principe des objets est assez proche de ceux que l'on peut voir dans la trilogie) et Dragon Ball (7 objets répartis un peu partout dans le monde, ça vous rappelle rien ?^^).
Anneau du destin. Permet de se téléporter où on veut en le léchant et en citant à haute voix la destination voulue. Là on peut d'ailleurs voir une petite référence au portoloin d'Harry Potter, vu que plusieurs personnes peuvent se téléporter en même temps en le touchant.
Bottes du destin. En pleurant dessus on peut transformer le porteur en géant voire en véritable monstre gigantesque, ce qui est utile pour de nombreuse raisons, notamment le trajet parcouru plus vite.
Clef du destin. Un objet totalement mystérieux... personne ne connaît ses propriétés à ce stade de la parution, on sait juste qu'il ne faut toucher aucune serrure avec.
Epée du destin. L'objet le plus intéressant de Donjon, et pour cause, on le côtoie depuis le début de la saga. L'épée peut briller dans le noir, mais possède d'autres capacités plus intéressantes comme n'avoir qu'un tranchant qui tue, ou encore pouvoir invoquer un ancien porteur de l'épée lorsqu'un ennemi la touche. L'épée possède une personnalité propre et discute souvent avec ses porteurs. On ne peut la porter qu'après que le précédent porteur ait été décapité.
Image
Lunettes du destin. Elles permettent de lire des ouvrages invisibles ou indéchiffrables. C'est leur seul pouvoir connu.
Manteau du destin. Le porteur est immédiatement immunisé contre le feu mais aussi et surtout les dégâts physiques comme un coup d'épée ou une chute à priori mortelle.
Pipe du destin. le septième et dernier objet possède plusieurs pouvoirs intéressants, selon le tabac utilisé pour la fumer. Elle peut faire passer à travers les murs,voir à travers les vêtements et même - avec plus de concentration - à travers la peau, se mouvoir à vitesse grand V, créer une monture volante avec de la fumée, invoquer des oiseaux de fumée, et même tout simplement s'envoler.

Mystères

On peut aussi parler des divers interrogations et théories de toutes sortes qui tournent autour de Donjon. Bien évidemment, certaines concernent juste l'aventure à proprement parler (du style "comment finira l'histoire ?") mais en voici quelques-unes plus intéressantes. Pour ne pas trop vous perdre j'ai essayé de montrer des question portant sur des sujets déjà évoqués ici.
Comment Tristan Chambon est-il devenu Zongo ?
Que sont devenus Isis et, encore plus attendu, le Gardien ? Ils ne sont pas présents dans Crépuscule...
Et comment est morte Alexandra (on sait qu'elle l'est dans Zénith) ?
Que s'est-il passé entre le bannissement de Vaucanson d'Herbert et son entrée au Donjon ?
Comment le Gardien a-t-il récupéré le Donjon après l'acquisition par Guillaume ?
Comment Herbert est-il devenu Maître du Donjon ?
Quels sont les pouvoirs de la clef du destin ? D'où viennent les lunettes du destin ?
Et que se passe-t-il si l'on tue un porteur de l'épée du destin sans le décapiter ?
Quand Marvin a t-il changé pour devenir le Roi Poussière ?
Pourquoi Marvin Rouge a-t-il si peur de la magie et des sorciers ?

LES AUTEURS

Les deux créateurs: Lewis Trondheim et Joann Sfar (plutôt qu'une vraie biographie, qui manque un peu d'intérêt, je préfère donner la liste de quelques-unes de leurs oeuvres les plus célèbres).

Image
Joann Sfar. Né le 28 août 1971. Débute avec Les aventures d'Orssour Hyrsidoux en 1994. Se fait remarquer par une collaboration avec Pierre Dubois pour Petrus Barbygène, puis avec josé(Luis Munuera pour Les Potamoks. Il devient ensuite un auteur très prolifique avec Merlin (toujours avec Munuera), Troll avec Jean-David Morvan et donc Donjon avec Lewis Trondheim. Il enchaîne des oeuvres plus populaires comme Petit Vampire (suivi plus tard par la série Grand Vampire) ou Sardine de l'espace. Reçoit des milliers de prix pour la série Le Chat du rabbin. Pendant ce temps, continue son travail monstrueux avec les Carnets, le Minuscule Mousquetaire ou encore Socrate le demi-chien.

Image
Lewis Trondheim (de son vrai nom Laurent Chabosy). Né le 11 décembre 1964. Se lance en 1992 avec les 500 pages de Lapinot et les carottes de Patagonie. La série Lapinot et ses 10 tomes (sans compter des hors-série comme Mildiou) est sa série la plus célèbre, avec Donjon. Il devient vite l'auteur de bande dessinée franco-belge le plus prolifique de sa génération avec des oeuvres diverses comme Kaput et Zosky, La Mouche ou encore la série des Monstrueux... il alterne des oeuvres tout public comme Le Roi Catastrophe, Petit père Noel ou Papa raconte, avec des plus matures comme les Petits riens. Il s'essaye, seul ou en collaboration, à presque tous les types de BD. Parmi d'autres oeuvres excellentes (je dois dire que c'est mon auteur préféré, juste devant Eiichiro Oda^^) on peut citer Mister O, ALIEEN, Ile bourbon 1730, Imbroglio ou encore la série des Cosmonautes du futur

Les dessinateurs de Donjon

Joann Sfar et Lewis Trondheim co-écrivent les scénarios de Donjon, qui sont illustrés par de nombreux dessinateurs.
Potron-Minet: C'est Christophe Blain (auteur de Gus) qui s'est occupé des quatre Donjon Potron-Minet parus à ce jour. Pour le prochain ce sera Christophe Gaultier (auteur de Robinson Crusoé en BD) qui prendra la relève.
Zénith: Lewis Trondheim lui-même a dessiné les quatre premiers tomes, mais après son choix de ne plus dessiner il a été relayé par Boulet (auteur de Raghnarok).
Crépuscule: Joann Sfar a dessiné les trois premiers tomes, puis ce fut ensuite Kerascoët, un duo de dessinateurs composé de Marie Pommepuy et Sébastien Cossey (auteurs de Miss pas-touche) qui a pris la relève pour les tomes 104 et 105. Le prochain à paraître est dessiné par Obion (auteur du Déserteur).
Monsters: la règle pour le Donjon Monsters est qu'il ne peut y avoir qu'un dessinateur par album. Se sont donc succédés Mazan, Jean-Christophe Menu, Andreas, Blanquet, Jean-Emmanuel Vermot-Desroches, Yoann, Blutch, Carlos Nine, Patrice Killofer, Bézian, Stanislas et Nicolas Keramidas. Les auteurs prêts à se lancer dans l'aventure sont Vuillemin, David B et Jouannigot.
Parade: Manu Larcenet (auteur entre autres de Nic Oumouk et Le Combat ordinaire) s'est occupé des 5 albums parus.
Bonus: l'album du jeu de rôle Clef en main a été conçu par Arnaud Moragues, et illustré par Trondheim et Sfar.

On peut observer ici Marvin vu par huit des dessinateurs: tout d'abord Boulet, puis Keramidas, Larcenet, Mazan, Menu, Sfar, Trondheim et Yoann.
ImageImageImageImageImageImageImageImage

Et enfin, encore un petit dessin parce que ça me fait plaisir, deux références de boulet à One Piece: voilà la figure de proue du Vogue-Merry...
Image
Et un agent de Baroque Works infiltré dans le Donjon !!!!
Image

Voilà pour cette bande dessinée, il me semble que vous aurez compris mon opinion (en gros c'est plus que génial^^) et je ne peux pour conclure que vous encourager à lire Donjon...

_________________
Le Grand Torchon - Numéro 5 disponible !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 28 Avr 2008 23:07 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Magnifique!

J'aurais pas fait mieux (c'est nul comme compliment, bon...). Depuis le temps que je songeais à faire ce boulot, mais que l'ampleur du "machin" me décourageait... Merci encore.

Et je réitère des avis donnés de manière éparse: Donjon est LA grande série de la BD française (avec Lapinot) de notre période/génération. C'est le grand héritier de Spirou/Astérix/Lucky Luke/etc. Un univers énorme, de l'aventure, de l'humour, des quantité de références qui nous concernent directement, et une composition monstrueuse, avec ce système d'histoire fragmentée, et de dessinateurs relais.

D'ailleurs, vous remarquerez le style volontairement simpliste du départ. Ou comment Trondheim a retourné son défaut de qualité de dessin en avantage: un style simple, animalier, peut faire l'objet d'une appropriation de la part de n'importe quel dessinateur. Voilà comment on crée un moule dans lequel différents invités pourront se fondre.

Que dire d'autre sinon qu'il vaut mieux commencer série par série, et que Zénith est la base. C'est par là qu'il faut débuter. Les 3-4 premiers tomes. Puis Crépuscule, et enfin Potron-Minet. Les aventures séparées des Monsters sont inégales, mais souvent très très fortes. Mais elles n'offrent que des ouvertures périphériques sur l'univers. Ca vaut si on accroche déjà.

Enfin, je sais pas pourquoi je pense à ça, mais il y a pour moi une immense parenté d'esprit entre cette série et Kaamelott par exemple. Pour moi c'est la même qualité d'écriture, d'humour et de profondeur.

Bref, ça me motive pour présenter quelques volumes ici bientôt! Merci encore pour cette présentation!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 29 Avr 2008 08:40 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19344
Localisation: Joker
Présentation qui donne envie :Sanji amoureu:

J'avais vaguement entendu parler de Donjon via divers personnes/sites (dont seleniel^^) mais je n'avais jamais eu l'occasion de lire une véritable présentation de la série.

C'est chose faite maintenant et je n'ai qu'une chose à dire : VENDU! Tout ceci est extrêmement séduisant et développe/construit un univers qui a toutes les chances de m'accrocher.

A partir de mai j'avais prévu de me racheter les "Yoko Tsuno" à un rythme de 2/3 par mois mais je vais décaler ces achats et me tourner vers Donjon Zénith (les 4 premiers volumes dans un premier temps comme conseillé).

En tout cas merci pour la découverte.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 29 Avr 2008 19:09 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
C'est bien la première fois sur internet que je vois une présentation aussi claire sur le projet ambitieux que constitue Donjon : pour une fois qu'on s'y retrouve clairement entre les différentes séries et qu'on sait à quoi elles correspondent, et quels sont les tomes qui les composent et qu'il faut lire en premier ! Très bel hommage pour les dix ans de cette saga de Trondheim et Sfar en tout cas.

Image
Sfar et Trondheim vus par 'sieur Boulet

Je n'avais pas attendu cette présentation pour me remettre dedans, les trois Grands Axes de Donjon en même temps, et que dire de plus que chacune des parties est passionnante à sa manière et que les auteurs ont eu une idée de génie de compartimenter de cette façon la saga ? Potron-Minet pour la génèse du Donjon, Zénith pour les aventures d'Herbert qui vont aboutir au synopsis effarant de Crépuscule, et cette dernière pour l'ambiance apocalyptique et les retrouvailles avec les différents personnages. Chacune est attrayante à sa manière et c'est là que réside le génie de Sfar et Trondheim !
De plus, la variété des dessinateurs permet de redécouvrir à chaque tome les personnages sous un trait différent et de ne jamais se lasser, tout en donnant à la série une parution soutenue et accélérée avec la crème de la bande dessinée actuelle.
Mais personnelement, mon coup de coeur revient à Manu Larcenet (l'un des meilleurs auteurs actuels avec Boulet je trouve) et la série parallèle Parade, où le Donjon se transforme de façon hilarante en grande entreprise capitaliste prônant le mercantilisme, où l'aventure est transformée en moyen de s'enrichir sur le dos des aventuriers. Une idée tellement décalée qu'elle est excellente.

En tout cas, Donjon est véritablement la série de la bande dessinée française à lire au moins une fois dans sa vie, vraiment culte, déjantée, passionnante, fouillée et ambitieuse.

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Dernière édition par Leto II le Mar 29 Avr 2008 21:35, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 30 Avr 2008 14:28 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2007
Messages: 1129
Localisation: Dans la jungle, terrible jungle
Merci bien de vos commentaires sympathiques, ça m'encourage à continuer la préparation des présentations sur les sujets auxquels je tiens (n'est-ce-pas Leto ?^^)

Euh, oui, sinon, j'ai parlé des deux albums à paraître. Voici déjà le dessin de couverture de Sans un bruit (PM -83) signé Christophe Gaultier. Le niveau suit donc Après la Pluie mais un trou mystérieux subsiste entre les niveaux -90 et -85... selon toute logique le trou devrait être comblé par des Monsters puisque le Potron-Minet suit tranquillement son cours. Ce n'est qu'une théorie mais bon...
Personnellement j'aime beaucoup le dessin, juste sombre comme il faut, Gaultier que je ne connaissais pas semble bien enchaîner le style de Blain.
Image

Et un projet déjà à priori assez avancé car coloré de couverture de Révolutions (C 106) dessiné par Obion. Aventures pour Marvin Rouge, le Roi Poussière et Pipistrelle la chauve-souris (oui oui, c'est une chauve-souris à droite là^^)
Dessin sympathique, le ton rouge proche de tous les Crépuscule et particulièrement du Dojo du Lagon. Le style en lui-même n'est pas trop à mon goût mais l'ensemble est agréable.
Image

_________________
Le Grand Torchon - Numéro 5 disponible !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 3 Mai 2008 20:57 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19344
Localisation: Joker
Le vendredi soir j'ai bien passer par le quartier latin avant de rentrer chez moi et me faire plaisir après une semaine bien chargée.
C'est donc tout logiquement que j'ai acquis les 2 premiers tomes de Donjon Zénith.

Image
Donjon Zénith 1. Coeur de canard
Dans lequel on découvre le Donjon et un jeune employé du dit-lieu qui se retrouve bien malgré lui chargé de trucider une bande d'affreux encapuchonnés.
Bien aimé. Très drôle ("Hum, ils vont morfler...") et proposant un véritable univers construit. J'ai apprécié le grand soin apporté à la caractérisation des nombreux objets, créatures et techniques. L'intrigue en elle-même tient bien la route et le dénouement final est vraiment bien trouvé.
Enfin bref une bien belle découverte.

Image
Donjon Zénith 2. Le Roi de la bagarre
Dans lequel Herbert part en stage auprès du maître de Marvin pour devenir doué à la "bagarre".
On suit donc Herbert accompagné de Marvin qui subit un entrainement à la fois drôle et terrible. J'ai adoré le contre-point avec le personnage de Sonia la ronde et la partie avec les Chasseurs/Bergers, très poétique.
La fin chez les Gobelins est très drôle, tout comme le fait de découvrir les nouvelles capacités de Herbert - la plume est plus forte que l'épée^^
Sinon les personnages sont également assez bien creusés et la découverte du passé de Herbert et de la relation de Marvin avec son Maître sont de jolis morceaux.
A noter aussi l'apparition d'une mystérieuse "force du mal" assez impressionnante...
Enfin bref que du bon^^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 8 Juin 2008 10:42 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19344
Localisation: Joker
Image
Donjon Zénith 3. La Princesse des barbares
Dans lequel les affaires du Donjon vont plutôt mal et où Herbert a une "bonne" idée pour attirer de nouveaux "clients" : faire croire qu'une princesse est actuellement prisonnière dans le Donjon!
Mais c'est l'arroseur arrosé car une véritable princesse se saisit de l'occasion pour venir dans le Donjon et provoquer quelques problèmes! Presque toute l'histoire se déroule à l'intérieur du Donjon, nous permettant ainsi de découvrir certaines pièces et dangers que doivent traverser les "clients".
C'est dynamique, porté sur l'action avec plusieurs combats assez détaillés et introduit un nouveau personnage, à savoir la princesse Isis.
Un bon tome.


Image
Donjon Zénith 4. Sortilèges et avatars
Dans lequel nos amis doivent trouver un nouveau dragon car le leur vient de rendre l'âme!
C'est dans ces conditions qu'Herbert et Marvin accompagnés d'Alcibiade (le mage du Donjon) et d'Isis se rendent à Cochonville, la cité des mages, dans l'espoir de mettre la main sur un bébé dragon (ou un truc approchant^^).
L'album développe la relation Herbert/Isis ainsi que la mythologie de l'épée du Destin avec entre autre l'apparition d'un des 7 autres objets du Destin : Le manteau du Destin qui attise évidemment les convoitises.
La cité des mages est relativement bien mise en scène et les différentes péripéties oscillent entre un humour et une action, toujours bien fichus!
Vraiment un très bon tome.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 8 Juin 2008 12:41 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Très content que ça te plaise. Alors pour la suite, je recommanderais plutôt de jeter un oeil au premier monster (Jean-Jean la Terreur) pour le mythe de l'épée, et d'attaquer les Crépuscule, les deux premiers du moins. Parce que, attention, comme l'a dit Jacky D. Caput, trois tomes forment un tout: Armaggedon, La Carte majeure et Le Noir Seigneur.

Bonne continuation!!

PS: personnellement, la Princesse des barbares est le tome par lequel j'ai découvert la série. J'avais immédiatement accroché!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 8 Juin 2008 13:32 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19344
Localisation: Joker
Merci pour ces conseils mais je pense que je vais plutôt d'abord compléter Zenith et après attaquer Crépuscule. Les Monsters je verrais après - et sans doute après Potron-Minet.

Disons que je préfère commencer par une lecture de "surface" de la série, et la creuser dans un second temps. D'une façon générale, j'aime bien le traitement par "couche", plutôt que le "va et vient"^^

L'un des points forts de Donjon c'est justement le fait qu'il y ait plusieurs axes de lectures différents, permettant à chacun de suivre la série à sa façon.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 8 Juin 2008 18:01 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2004
Messages: 1854
Localisation: Quelque part entre Ailleurs et l'Infini...
Cette présentation en jette^^
Perso, j'ai adoré tous les albums de donjon que j'ai lu, mais je les empruntais a ma bibliothèque de quartier ou je ne vais plus depuis quelques années par manque de temps^^

Franchement, l'univers créé est particulièrement excellent, mais, si je peux te donner un conseil, l'approche que tu suis n'est pas la meilleure Ange Bleu (tout en restant valable bien entendu^^). Bien sur, tu auras une continuation apparente dans l'intrigue, mais tu devrais au moins lire les donjons monsters qui s'intercalent dans l'histoire comme Jean-Jean la terreur et Le géant qui pleure, sans quoi tu risque de manquer des choses. De nombreux éléments intervenant dans les séries "principales" trouvent leur origine dans Monster, qu'il ne faut surtout pas négligé dans sa lecture.

Exemple, j'ai été un peu déçu par Armaggedon, je ne comprenais pas vraiment tous les tenants et aboutissants et j'avais l'impression d'avoir manqué une grosse partie du récit. J'étais assez mitigé, jusqu'à ce que je lise la carte majeure et le noir seigneur, qui, non content d'être bien plus agréable scénaristiquement parlant, sont totalement indispensable pour apprécié l'univers crépuscule, avec Herbert et sa famille zarbos a Vaucanson (perso, je suis completement fan de Zakuthu, sa fille).

Dans le même ordre d'idée, il est bien plus agréable d'avoir lu d'abord les premiers tomes de crépuscule avant d'avoir lu trop de Zénith, parce que tu rateras la compréhension de certaines énigmes de Crépuscule, comme le fait qu'un des trois enfants d'Herbert est...un peu différent des deux autres^^

Sinon, moi, un truc tout con que j'adore, c'est les titres qui rime dépendant de la série^^

EDIT: Au fait, Yoko Tsuno aussi ça roxe^^
Les premiers tomes peuvent paraitre un peu vieillot au niveau du dessin ou de la narration (le cote je fais confiance a tout le monde des que je les vois, sauf a quelques uns parce que j'ai tout de suite compris qu'ils étaient les mechants, de Yoko est particulierement exasperant, meme si je n'imagine pas la serie sans cette humanité a fleur de peau de l'heroine), mais les différentes intrigues sont souvent surprenantes, avec en général quelques twists bien sentis qui font reconsidere toute l'histoire. Personnellement, je trouve que l'apogée de l'auteur se situe a partir de l'épisode 6, les trois soleils de Vinea, puis le 7, la frontière de la vie, jusqu'au tome 20, l'astrologue de Bruges, avec quelques tomes plus (l'or du Rhin) ou moins (Le canon de Kra) bons au milieu. Les différentes localisations (Allemagne, Passé, Espace ou Divers) sont aussi bienvenues pour ne pas s'ennuyer. Les derniers tomes parus, surtout le dernier, commence a un peu trop montrer que l'auteur ne sait plus trop quoi raconter sur son univers, même s'ils restent globalement meilleur qu'une grande partie de la production actuelle^^

_________________
"Nous ne sommes que trois, la rapière à la main:
Fille d'Elfes et Guerrière, Adarana la Blonde,
Gaëlan, Demi-Orc aux trois-quarts Magicien,
et moi l'Aventurière qui doit sauver le Monde..."

"Because I could not stop for Death, She kindly stopped for me — and bought me coffee at a greasy diner..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 13 Juin 2008 08:42 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19344
Localisation: Joker
Isuzu a écrit:
EDIT: Au fait, Yoko Tsuno aussi ça roxe^^
Les premiers tomes peuvent paraitre un peu vieillot au niveau du dessin ou de la narration (le cote je fais confiance a tout le monde des que je les vois, sauf a quelques uns parce que j'ai tout de suite compris qu'ils étaient les mechants, de Yoko est particulierement exasperant, meme si je n'imagine pas la serie sans cette humanité a fleur de peau de l'heroine), mais les différentes intrigues sont souvent surprenantes, avec en général quelques twists bien sentis qui font reconsidere toute l'histoire. Personnellement, je trouve que l'apogée de l'auteur se situe a partir de l'épisode 6, les trois soleils de Vinea, puis le 7, la frontière de la vie, jusqu'au tome 20, l'astrologue de Bruges, avec quelques tomes plus (l'or du Rhin) ou moins (Le canon de Kra) bons au milieu. Les différentes localisations (Allemagne, Passé, Espace ou Divers) sont aussi bienvenues pour ne pas s'ennuyer. Les derniers tomes parus, surtout le dernier, commence a un peu trop montrer que l'auteur ne sait plus trop quoi raconter sur son univers, même s'ils restent globalement meilleur qu'une grande partie de la production actuelle^^


Ah Yoko Tsuno, l'un de mes amours de jeunesse^^
Finalement j'ai choisi l'option d'acheter en parallèle les Yoko Tsuno (lu à la Biblio à l'époque) et les Donjon au rythme de 2 volumes chacun par mois.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 6 Juil 2008 16:35 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19344
Localisation: Joker
Image
Donjon Zénith 5. Un mariage à part
Dans lequel se prépare le mariage d'Isis et du Gardien, au grand dam d'Herbert.
Un tome épatant où éclate toute la richesse de la série. L'attitude détachée d'Herbert est assez intéressante même si parfois très froide, ce qui lui donne un air un peu inquiétant (sentiment renforcé lorsqu'il s'enroule totalement dans le Manteau du Destin). Sinon l'autre axe du volume est l'intrigue avec De La Cour, plus machiavélique que jamais et qui donne bien du souci au Gardien.
De plus à partir de ce tome c'est Boulet qui se charge des dessins et son style tout à s'adaptant avec brio au design de Trondheim, apporte une dramatisation bienvenue, surtout lors du final sous la pluie.
Un tome puissant et mélancolique.


Image
Donjon Zénith 6. Retour en fanfare
Dans lequel nos amis se rendent à Vaucanson, la ville natale d'Herbert, pour récolter des arguments juridiques contre De La Cour.
Nous découvrons enfin la fameuse Vaucanson, ville célèbre et mythique qui a perdu de sa puissance de jadis pour devenir simplement une ville où il fait bon vivre. Enfin ça c'est seulement si nous ne faisons pas parti de la noblesse, car côté cour, il y a de l'intrigue et c'est assez violent. J'avoue que l'arène où s'entraînent les jeunes nobles m'a assez surpris et illustre bien au final la fameuse rigidité de Vaucanson.
Sur le tome en lui-même, les péripéties sont assez riches, enchaînant avec l'efficacité habituelle les scènes de tendresse, d'intrigue et d'action. A ce sujet la bataille de la Taverne m'a assez épaté avec une Isis en furie, tout comme le grand combat d'Herbert contre l'instructeur et son dénouement final complètement dingue et flippant O_o
Il n'y a pas à tergiverser : une série remarquable et passionnante!



Voilà avec ces tomes j'arrive à la fin de ce qui existe pour le moment pour Donjon Zenith.
Rendez-vous le mois prochain pour le début de Donjon Crépuscule.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 6 Juil 2008 18:20 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2008
Messages: 66
Localisation: Au cimetieres des pirates !
Et bien tes résumés sur cette BD m'ont donné envie d'acheter les tomes qui me manque , j'avais acheté les premier TOMES et franchement je l'avais aprrécier car j'aimais l'histoire médiéval/déjantée.
Mais pas de quoi acheter les tomes suivant , par contre maintenant j'ai vraiment envie de les acheters , sa tombe bien demain c'est Lundi et mes parents ne travaillent pas :Luffy hilare:

_________________
Relax les gens ! Rien ne sert de courir !

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 9 Aoû 2008 18:14 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19344
Localisation: Joker
Image
Donjon Crépuscule 101. Le Cimetière des dragons
Dans lequel nous suivons le dernier voyage du Roi Poussière et sa rencontre avec un jeune aventurier du nom de Marvin Rouge sur une planète qui s'est arrêtée de tourner et dirigée par un puissant seigneur des ténèbres.
Changement d'ambiance par rapport à Zenith avec un monde beaucoup plus sombre et violent. Le ton est d'ailleurs rapidement donné avec un héros qui sait parfaitement faire parler son immense épée ^_^
Evidemment le plus fascinant est de retrouver Marvin et Herbert dans de nouveaux rôles inattendus mais néanmoins très accrocheurs.
Et même si l'aventure proposée par cette série semble plus "sérieuse" et dramatique que Zenith, il y a toujours cette bonne dose d'humour si typique à la saga qui nous fait exploser de rire à presque chaque page!


Image
Donjon Crépuscule 102. Le Volcan des Vaucanson
Dans lequel le Roi Poussière accepte la tâche difficile de ramener l'ordre dans le monde que lui confie les Dieux.
Avec ce second album nous entrons directement dans le coeur du sujet : la confrontation avec le Grand Kahn! On y apprend pas mal de choses intéressantes sur ce dernier et sur ses pouvoirs, mais cette aventure permet surtout de découvrir ce qu'est devenu Vaucanson et de faire connaissance avec les enfants du Grand Kahn.
Ce qu'on peut dire c'est que si les époques changent, le duché reste égal à lui-même (mise à part une déco un peu plus agressive) ^_^
Les péripéties de Marvin Rouge m'ont bien fait rire, héros maladroit mais tout de même efficace! Les scènes de combats sont toujours aussi intenses et la cruauté de cet univers toujours aussi crédible!
J'adore!


Image
Donjon Crépuscule 103. Armaggedon
Dans lequel le Roi Poussière et Marvin Rouge doivent faire face à la fureur et aux armées du Grand Kahn dans une ultime bataille désespérée à moins que...
Le début entièrement narré est assez étonnant, nous offrant une bataille vraiment intense et bien fichue mais la seconde partie, comment dire ? Totalement inattendu! J'avoue que j'ai été bluffé! L'album porte bien son nom, rien à redire!
On suit donc les péripéties du Roi Poussière séparé de Marvin Rouge à travers un monde sans dessus dessous. Le Roi est accompagné d'un vieil ami shaman un brin allumé. Leur aventure dans la cité des Olfs m'a bien fait rire, étonnante et parfois mélancolique (que ce soit les souvenirs de la petite chauve-souris ou le déconcertant flashback sur le Roi Poussière).
Un tome qui donne furieusement envie de lire la suite!



Par contre la prochaine fois ce sera deux tomes de Donjon Monsters, histoire de boucler la trilogie entamée avec "Armaggedon".

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 9 Aoû 2008 22:28 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
Ça y est, la mode est lancé ^^.

Image
Donjon Zénith 1. Coeur de canard

Commençons par le commencement avec ce premier tome ma foi, fort sympathique et bien construit. Je me suis également bien amusé pendant ce tome et j'ai bien ris. Le dessin est franchement très agréable je trouve et permet pas mal de possibilité dans le travail des personnages et des lieux sans choquer ni en rendant les choses plus bizarre qu'elles le sont (Le Cousu, Sale ou le berbouche par exemple). L'histoire et l'univers abordé sont assez cohérent et délirant sans toute fois être trop lourd, je trouve même ça assez léger. Maintenant j'ai plus qu'à attendre le mois prochain pour m'acheter le deuxième tomes, et c'est sûrement le seul point noir que je dois reprocher à Donjon, mais c'est pas si terrible que ça ^^.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com