Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 100 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Hellboy
MessagePosté: Mer 20 Aoû 2008 09:16 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19308
Localisation: Joker
« Il me paraît important de garder à l'esprit qu'être un monstre est une chose et qu'être monstrueux en est tout à fait une autre. » - Johann Kraus


Image


Mike Mignola : où la quête d'une œuvre

Mike Mignola débute sa carrière en 1980 en réalisant des illustrations pour divers éditeurs et magazines, puis en 1983 il entre à Marvel en tant qu’encreur. Son talent lui permet rapidement d’accéder au poste de dessinateur et de travailler par la suite pour toutes les grandes maisons d’éditions.
Durant les années 80, Mike Mignola travaille essentiellement sur des mini-séries et ne réalise des épisodes de séries régulières que très ponctuellement. En fait les grandes séries Mainstream ne l’intéressent pas spécialement, et il préfère travailler sur des histoires complètes avec un début et une fin.
Les mini-séries les plus importantes sur lesquels travaille Mike Mignola durant cette période :
1985 : Rocket Raccoon (Marvel),
1987 : The Chronicle of Corum (First Comic),
1988 : Cosmic Odyssey (DC),
1989 : Batman: Gotham by Gaslight (DC),
1990 : Fafhrd and the Grey Mouser (Epic Comics),
1992 : Ironwolf (DC).
Au début des années 90 Mike Mignola est un dessinateur reconnu et très demandé, mais il reste toujours très peu intéressé pour les grandes séries Mainstream. Il préfère largement travailler sur des œuvres sombres et intimistes. De plus il commence à développer son style graphique, très épuré et à base d’aplat noir.
En 1992 il est engagé par Francis Ford Coppola comme illustrateur pour son film « Dracula » et c’est tout naturellement qu’il réalise le comic basé sur le film. Ce travail lui permet d’achever de fixer son style graphique qui devient donc le premier comic dessiné avec le désormais célèbre style « Mike Mignola ».
L’année 1993 est le tournant de sa carrière. Avec plusieurs autres artistes (Art Adams, Frank Miller, John Byrne et Mike Allred) il fonde la collection Legend chez Dark Horse dont le but est simple : réaliser des œuvres personnelles et différentes par rapport à la production actuelle. Cela donnera entre autre Sin City (Frank Miller) et Madman (Mike Allred).
De son côté Mike Mignola qui a toujours été un grand amateur de cinéma fantastique et de contes, lance le personnage d’Hellboy (griffé au départ lors d’une convention pour tuer le temps), un démon qui travaille pour une agence gouvernementale spécialisée dans le paranormal. Deux histoires courtes scénarisées par John Byrne et dessinées par Mike Mignola sont d’abord publiées comme bonus à d’autres titres.

Image

L’accueil est bon et encourage Mike Mignola à poursuivre dans cette voie. Cependant il désire désormais être son propre scénariste, mais ayant conscience qu’on ne s’improvise pas scénariste comme ça, il écrit la toute première mini-série Hellboy en collaboration avec John Byrne. Cela donnera « Les Germes de la destruction » qui est un immense succès publique et critique, et qui lui vaut en 1994 l’Eisner Award du meilleur scénariste/artiste. (Les Eisner Award sont les récompenses les plus prestigieuses du monde du comic).
Hellboy devient alors un personnage incontournable et Mike Mignola réalise, désormais seul (scénario et dessin), de nombreuses histoires courtes. Puis en 1996, il publie une seconde mini-série Hellboy : « Au nom du diable ». De nouveau c’est un immense succès et de nouveau il remporte l’Eisner Award du meilleur scénariste/artiste.
Mike Mignola travaille sur de nombreux projets mais n’oublie pas Hellboy pour autant en publiant régulièrement de nouvelles histoires courtes (dont certaines lui valent en 1998 pour la troisième fois l’Eisner Award du meilleur scénariste/artiste ^_^). Bien que toujours très occupé, il trouve le temps en 1998 de réaliser une longue histoire en deux parties sur Hellboy (« Le diable dans la Boîte ») – un compromis entre l’histoire courte et la mini-série.
A l’aube du XXIe siècle Mike Mignola est un artiste mondialement connu et reconnu, et dont l’œuvre maîtresse Hellboy est considérée comme l’une des plus importantes du comic moderne.
C’est dans ce contexte et à sa grande surprise que Mike Mignola est contacté en 2000 par Disney qui a décidé d’utiliser son style graphique pour le design de son nouveau film d’animation : « Atlantide, l'empire perdu ». Mike Mignola racontera qu’au final il n’a pas fait grand chose car tous les designs avaient déjà été réalisés par les artistes Disney et il devait juste les valider ou les invalider^^ ;
Mais 2000 c’est aussi et surtout sa rencontre avec Guillermo del Toro. Rencontre qui a lieu autour du film « Blade II » que del Toro réalise et dont Mike Mignola est le responsable artistique. C’est le début d’une grande amitié, surtout que Guillermo del Toro est un fan absolu du travail de Mike Mignola depuis de très nombreuses années. La suite est logique : Guillermo del Toro veut absolument que son prochain film soit une adaptation cinématographique d’Hellboy!
2001 marque le grand retour d’Hellboy avec la troisième mini-série de la saga : « Le Ver Conquérant ». Comme d’habitude elle lui vaut un Eisner Award (celui de la meilleur mini-série) ^_^
2002 est quant à elle une année très chargée. Mike Mignola réalise « Le Troisième souhait » (une longue histoire en deux parties sur Hellboy), le one-shot « The Amazing Screw-On Head » (qui lui vaut l’Eisner Award de la meilleur publication humoristique) et lance B.P.R.D, une série dérivée d’Hellboy qu’il co-scénarise avec d'autres auteurs et qui est dessinée par divers artistes. B.P.R.D est un grand succès bien entendu ^_^
Les années suivantes sont plus calme côté Hellboy. B.P.R.D poursuit son chemin tranquillement et Mike Mignola continue de réaliser régulièrement des histoires courtes sur Hellboy (dont l’histoire en deux parties « L’île » en 2005).
2004 marquera la sortie du film « Hellboy : Here to Protect » réalisé par Guillermo del Toro, ainsi que la publication de l’art book « The Art of Hellboy » qui vaut à Mike Mignola l’Eisner Award du meilleur livre en relation avec les comics.
On notera en 2006 l’adaptation en animé pour la télévision de « The Amazing Screw-On Head ». De plus avec Guillermo del Toro, Mike Mignola produit et scénarise deux films d’animation sur Hellboy qui sortent en Direct-to-DVD – le premier en 2006 et le second en 2007.
C’est en 2007 qu’Hellboy fait son grand retour en comic avec la quatrième mini-série de la saga : « L’Appel des ténèbres » mais cette fois-ci Mike Mignola est uniquement scénariste, le dessin étant confié à l’artiste Duncan Fegredo. Est également publié cette année-là une mini-série sur Lobster Johnson, un personnage issu de l’univers Hellboy, et là aussi Mike Mignola est seulement au scénario.
Ce qui nous amène finalement en 2008 qui est marqué par la publication d’une mini-série sur Abe Sapien, personnage issu de l’univers Hellboy, et la sortie du second film Hellboy toujours réalisé par Guillermo del Toro : « Hellboy 2 : The Golden Army ». De plus Mike Mignola, en dehors de B.P.R.D. et d’autres travaux, prépare également la prochaine mini-série Hellboy qui devrait être publiée en 2009 ^_^


Image


Histoire

Ecosse, le 23 décembre 1944. Des GIs américains attendent depuis deux jours dans une chapelle abandonnée car leurs services secrets ont eu vent de la venue d'un commando nazi très « spécial ». Les GIs sont accompagnés de 3 experts en paranormal (dont le professeur Trevor Bruttenholm) car la nature de l'opération nazie serait occulte.
En réalité les nazis se trouvent dans un autre lieu de l'Ecosse où un puissant sorcier met en œuvre une incantation attendue depuis des siècles. C'est au bout de la troisième nuit qu'apparaît dans la chapelle des américains et dans un immense éclair de lumière un jeune enfant démon avec un bras de pierre.
Ne comprenant pas de quoi il s'agit mais voyant qu'ils ont devant eux un enfant perdu, les GIs décident de l'épargner. L'enfant est baptisé Hellboy et le professeur Trevor Bruttenholm le prend en charge. Il le ramène aux USA au sein du B.P.R.D. (Bureau for Paranormal Research and Defense) fraîchement créé.
HellBoy grandit vite. Le professeur Bruttenholm l'adopte officiellement en 1946 et en 1952 une motion des Nations-Unis confère à Hellboy le statut d'Humain. Hellboy débute au B.P.R.D. comme agent de terrain la semaine suivante et en devient le fer de lance, celui à qui ont fait appel pour les cas les plus délicats.


Générique !


Déroulement

Comme l'a laissé apercevoir la biographie orientée de Mike Mignola, Hellboy est publié de façon irrégulière, au gré de la disponibilité et des idées de son auteur. Le rythme est donc lent mais en contre partie les grandes histoires Hellboy se révèlent très réfléchies et offrent le plus souvent pas mal de surprises.
De plus comme vu plus haut il y a deux types d'histoire d'Hellboy : les mini-séries et histoires longues qui font avancer la trame générale de l'histoire de la série et qui se déroulent chronologiquement à la suite (« Les Germes de la destruction », la toute première grande aventure d'Hellboy, se passe en 1994) et les histoires courtes, racontant à chaque fois une mission d'Hellboy, et qui n'ont pas d'ordre chronologique particulier (elles se passent entre 1952 et 1994).


Personnages

Le B.P.R.D.

Image
- Hellboy
Elevé et éduqué parmi les hommes, Hellboy se considère lui-même comme un homme (après tout son père, le professeur Bruttenholm, est un homme alors). Son origine ne l'intéresse pas spécialement et son apparence n’est guère plus qu'une fantaisie de la nature à ses yeux.
D'une nature posée et réfléchie, Hellboy n'est pas le genre de gars à chercher les problèmes. Il fait son boulot de chasseur de monstres et de fantômes, c'est tout. Evidemment il ne faut tout de même pas trop le chercher car sinon il vous rappellera rapidement qu'il est une force de la nature quasi indestructible et immortelle!
Son flegme s'explique aussi par le fait qu'il fait ce boulot depuis plus de 40 ans, donc forcément il en a vu de toutes les couleurs et il n'y a plus grand chose qui puisse l'étonner ou l'impressionner!
Plaçant l'éthique et l'amitié au dessus de tout, Hellboy est quelqu'un rempli de compassion pour son prochain et il n'hésite jamais à briser les règles lorsqu'il faut aider un ami ou un futur ami.

Image
- Abe Sapien
Découvert en 1978 dans une chambre scellée, sous l'hôpital Saint Trinian de Washington DC, Abe est un amphibien humanoïde dont l'origine est inconnue et qui n'a aucun souvenir d'avant sa découverte.
Il fut trouvé à l'intérieur d'un caisson rempli d'eau avec comme simple information une étiquette où était inscrit : « Ichtyo Sapien April 14 1865 ». Cette date correspondant au jour de la mort du président Lincoln, il fut donc baptisé « Abraham » (d'où le diminutif d'Abe).
Agent de terrain au B.P.R.D., c'est le meilleur ami d'Hellboy avec qui il a partagé pas mal d'aventure. Doté d'un caractère bien trempé et d'un leadership naturel, il prend souvent la gestion des opérations et des actions. Et tout comme Hellboy, il place l'éthique et l'amitié au dessus de tout.

Image
- Liz Sherman
Doté des pouvoirs pyrokinétiques (génération et contrôle du feu), Liz a tué par accident toute sa famille à l'âge de 11 ans lors de la première manifestation de ses pouvoirs.
Recueillie par le B.P.R.D l'année suivante (1974), elle a grandi et été élevée au sein de cette organisation où on essaya de lui apprendre à maîtriser ses pouvoirs, avec plus ou moins de succès. Elle devient finalement agent de terrain au B.P.R.D. en 1980.
Le traumatisme de son enfance et la nature de son pouvoir qu'elle a du mal à contrôler, l'ont rendue amère et déprimée. Elle a d'ailleurs démissionnée une douzaine de fois du B.P.R.D., mais elle finit toujours par revenir car elle n'a pas d'autre « chez elle » et Hellboy ainsi qu'Abe sont sa seule famille.

Image
- Trevor Bruttenholm
Universitaire Britannique versé dans le paranormal, Trevor Bruttenholm fut le conseiller du président américain Franklin D. Roosevelt durant la Seconde Guerre Mondiale, ce qui lui valu de participer à la fameuse opération du 23 décembre 1944 en Ecosse.
Il ramena Hellboy aux USA et fonda le B.P.R.D.. Tout d'abord dans le but d'étudier Hellboy, puis comme structure d'enquêtes sur les phénomènes de nature paranormale. Il finit par adopter Hellboy et l'élève comme son propre fils, lui enseignant tout ce qu'il sait sur les sciences occultes.
En 1958 le professeur quitte le poste de Directeur du B.P.R.D. pour prendre celui de Directeur des opérations de terrain, un poste plus dans son goût car moins politique.
Malheureusement le professeur meurt en 1994, dans les premières pages des « Germes de la destruction ». Cependant grâce aux histoires courtes, il reste un personnage récurrent de la série.

Image
- Kate Corrigan
Professeur d'histoire à l'université de New York (spécialisée dans le folklore et l'histoire occulte), Kate Corrigan rejoint le B.P.R.D. en 1984 en tant que conseillère.
Très proche d'Hellboy, ce dernier réussit à la convaincre de devenir agent de terrain. A la mort du professeur Bruttenholm, elle reprend son poste de Directeur des opérations de terrain. Une responsabilité qu'elle a du mal à gérer au départ - Elle, le rat de bibliothèque qui se retrouve à la tête d'hommes et de femmes qui sont envoyés aux quatre coins du monde pour des missions souvent très dangereuses!
Néanmoins c'est un boulot qu'elle fait très bien et elle n'hésite pas à donner de sa personne au besoin!

Image
- Roger
Découvert en 1997 dans le laboratoire d'un alchimiste en Roumanie par Liz, Roger est un homoncule, c'est-à-dire un être artificiel fait à partir d'herbes et de sang humain.
Endormi depuis 500 ans, il sera baptisé « Roger » par Hellboy et après un réveil « difficile » il intégrera le B.P.R.D. en 2000 en tant qu'agent de terrain.
Doté d'une conscience et d'un grand respect pour la vie, Roger est comme ses autres compagnons « monstres » doté d'un sens profond pour l'éthique et l'amitié. C'est quelqu'un sur qui on peut toujours compter lors des coups durs.
Bien qu'étant artificiel, Roger a besoin d'une source d'énergie pour « fonctionner ». Pour cela les scientifiques du B.P.R.D. l'ont doté d'un générateur électronique. Néanmoins Roger peut utiliser n'importe quelle source d'énergie, ce qui implique qu'il est capable de « capturer » en lui aussi bien des énergies classiques que des énergies spirituelles. Une capacité qui se révélera bien pratique dans bon nombre de mission!

Image
- Johann Kraus
Médium allemand, Johann a perdu son corps physique lors d'une séance de spiritisme qui a été perturbée par un accident paranormal. Réduit à un simple corps astral, il fut sauvé par les scientifiques du B.P.R.D qui lui confectionnèrent une enveloppe empêchant son essence vitale de se désagréger.
De fil en aiguille, il rejoint le B.P.R.D. et devient agent de terrain en 2002. D'une nature décontractée et posée, Johann a depuis sa transformation acquis le pouvoir de communiquer avec les morts récents en donnant un semblant de consistance à leur essence vitale encore présente.

Les vilains

Image
- Le grand sorcier
Initiateur du projet nazi « Ragna Rok », cet énigmatique personnage avait promis à Hitler la victoire totale grâce à ce projet occulte. Il avait cependant omis de lui dire qu'il faudrait plusieurs décennies pour que la réaction en chaînes qu'il allait déclencher arrive à maturité!
Personnage mystérieux et charismatique, le sorcier ne vit que pour servir son « maître » et Hellboy joue un rôle déterminant dans ses plans.

Image
- Karl Ruprecht Kroenen
Scientifique de génie travaillant pour les nazis et membre de la société occulte de Thulé, Kroenen fut l'un des architectes du projet « Ragna Rok ». Il voue une fidélité sans borne au grand sorcier.
Avec les autres disciples du sorcier, il fut congelé dans une base secrète nazie en attendant le jour où tout serait prêt.

Image
- Ilsa Haupstein
Scientifique du projet « Ragna Rok », elle aussi affiche une loyauté et un dévouement sans faille au sorcier, à peine tempéré par son amour pour un vieux vampire!
Avec les autres disciples du sorcier, elle fut congelée dans une base secrète nazie en attendant le jour où tout serait prêt.

Image
- Leopold Kurtz
Scientifique nazi spécialisé en robotique et membre du projet « Ragna Rok », il est lui aussi un disciple du grand sorcier et comme ses compagnons il fut congelé dans une base secrète nazie en attendant le jour où tout serait prêt.

Image
- Herman von Klempt
Scientifique nazi réduit à une simple tête, il fut écarté du projet « Ragna Rok » par le sorcier car il était trop épris de pouvoir et de puissance.
Après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Klempt s'est réfugié dans la jungle de l'Amérique Latine où il poursuit depuis ses expériences aux goûts douteux.

Image
- Hecate
Déesse de la mort et des sorcières, elle est également la mère des vampires. Connaissant le destin secret d'Hellboy, elle cherche à l'amener vers les ténèbres.
Elle est en quelque sorte en rivalité avec le sorcier pour la possession d'Hellboy.


Styles, ambiances et histoires

Mike Mignola est avant tout un faiseur d'ambiance, un créateur d'atmosphère. Lorsqu'il se lance dans une nouvelle histoire d'Hellboy, c'est avant tout ces éléments qu'il travaille, qu'il cherche à mettre en scène. Plus qu'un faiseur d'intrigue, Mike Mignola est un faiseur d'univers.
Cela se traduit en tout premier lieu par son style graphique, épuré, voire très épuré, et à base d'aplat noir. Les personnages sont imposants et carrés, et rarement « beau » au sens fin du terme. Son dessin fascine ses fans mais peut aussi laisser assez indifférent. Mais sans cette fascination pour son dessin, il est difficile voire impossible d'entrer dans une histoire d'Hellboy tant elle est un élément partie prenante de l'histoire.
Passionné de contes et de légendes, et en particulier des univers de HP Lovecraft et d'Edgar Allan Poe, Mike Mignola a imaginé Hellboy comme un conte, une légende moderne, avec des personnages très iconisés et des monstres, eh ben très Lovecraftien. Quant aux histoires développées, elles puisent abondamment dans le folklore de nombreux pays (Russie, Irlande, Japon, Malaisie, etc.) et sont peuplées de toutes sortes de créatures et de fantômes.
L'atmosphère est surréaliste avec une mise en scène très théâtrale et des personnages très poseurs et statiques. Les scènes d'action sont rares mais le plus souvent très intenses et explosives. Et pour parfaire ce tableau, les décors sont (vous l'avez sans doute déjà deviné) très gothiques à tendance Victoriens. Quand à l'illustration de la technologie, elle est bien entendu de style Steampunk. Le tout fixant Hellboy dans une sorte d’intemporalité.
Sur les histoires en elle-même, elles sont le plus souvent très linéaires et cherchent plutôt à mettre en scène l'inexorabilité des événements et des destins. Mike Mignola utilise peu les twists et apporte du relief à ses histoires en les travaillant par l'ambiance et l'atmosphère comme déjà évoqué. Le tout porté par des personnages charismatiques et entiers.
A contrario, à des intrigues simples, Mike Mignola oppose un univers riche et varié avec un background complexe, faisant cohabiter des éléments a priori assez casse-gueules. Et puis il y a ce sens du mystère, déployant sa tragédie avec une rigueur exemplaire et distillant les pistes et les clés avec une économie audacieuse. Tout se tient et se complète dans Hellboy, il faut juste laisser le temps à cet univers de se déployer.


Image


Publication en France

Publié chez Delcourt, la série Hellboy compte à ce jour 8 albums et le dernier, encore inédit chez nous, arrivera au mois d'octobre - histoire de profiter de la sortie du film « Hellboy 2 : The Golden Army ».

- Volume 1 : Les Germes de la destruction (contient la mini série « Les Germes de la destruction » plus les 2 premières histoires courtes; identique au volume 1 US)
- Volume 2 : Au nom du Diable (contient la mini série « Au nom du Diable »; identique au volume 2 US)
- Volume 3 : Le Cercueil Enchaîné (recueil d'histoires courtes; identique au volume 3 US)
- Volume 4 : La Main droite de la Mort (recueil d'histoires courtes; manque 2 histoires par rapport au volume 4 US)
- Volume 5 : Le Diable dans la boîte (contient l'histoire « Le Diable dans la boîte » qui se trouvait initialement dans le volume 4 US)
- Volume 6 : Le Ver Conquérant (contient la mini série « Le Ver conquérant »; identique au volume 5 US)
- Volume 7 : Le Troisième Souhait (contient les histoires « Le Troisième Souhait » et « L'île »; identique au volume 6 US)
- Volume 8 : Trolls et sorcières (recueil d'histoires courtes; identique au volume 7 US)
- Volume 9 : L'Appel des Ténèbres (contient la mini série « L'Appel des Ténèbres »; identique au volume 8 US)
- Volume 10 : La Grande Battue (contient la mini série « La Grande Battue »; identique au volume 9 US)



Image


Autour d’Hellboy

- Hellboy Jr
Commençons par cette curiosité. Publié entre 1997 et 1999 il s’agit d’histoires courtes mettant en scène Hellboy lorsqu’il était tout petit et vivait en Enfer !
Ne cherchez pas de lien avec la continuité de la série classique il n’y en a pas ! Il s’agit en fait d’histoires parodiques et burlesques qui tournent en dérision l’univers Hellboy. Ici Mike Mignola avec le scénariste Bill Wray et de nombreux dessinateurs invités s’amusent et nous proposent des histoires sans queue ni tête.
Toutes ces histoires ont été rassemblées dans un album qui est inédit en France.

- Hellboy rencontres
Personnage populaire du monde du comic, Hellboy a rencontré certaines autres grandes figures lors d’histoires cross-over :
- Ghost (1996),
- Painkiller Jane (1998),
- Batman et Starman (Ted Knight) (1999),
- Savage Dragon (2002).

- Hellboy : Histoires Bizarres
Où plus simplement « Hellboy vu par ». Il s’agit d’histoires mettant en scène Hellboy, scénarisées et dessinées par des artistes invités qui donnent ainsi leur interprétation de l’univers Hellboy.
Ces histoires sont rassemblées dans 2 albums et sont disponible en France.

- Romans
Il existe à ce jour 8 romans sur l’univers d’Hellboy et seul le premier a été édité en France (chez Bragelonne) :
« Hellboy: The Lost Army » de Christopher Golden (1997),
« Hellboy: The Bones of Giants » de Christopher Golden (2001),
« Hellboy: On Earth As It Is In Hell » de Brian Hodge (2005),
« Hellboy: Unnatural Selection » de Tim Lebbon (2006),
« Hellboy: The God Machine » de Thomas E. Sniegoski (2006),
« Hellboy: The Dragon Pool » de Christopher Golden (2007),
« Hellboy: Emerald Hell » de Tom Piccirilli (2008),
« Hellboy: The All-Seeing Eye » de Mark Morris (2008).


Image


B.P.R.D.

Il s’agit comme déjà mentionné dans la biographie du début de topic d’un spin-off d’Hellboy.
La série compte à ce jour 8 albums aux USA et Delcourt en a publié 6 pour le moment.
Dans « Hellboy », Mike Mignola se focalise essentiellement sur son héros et toutes les histoires tournent autour de lui et de son destin, ne laissant au final que peu de place aux autres personnages.
Beaucoup de fans ont évidemment trouvé ça dommage vu le grand potentiel des autres héros de la série. C’est pourquoi en 2002 Mike Mignola publie la mini-série « B.P.R.D. : Au creux de la terre », une histoire mettant en scène les agents du B.P.R.D. mais sans Hellboy. Cette histoire remporte un grand succès et permet de lancer la série « B.P.R.D. ».
Cette série suit donc les enquêtes et les aventures des agents du B.P.R.D. autre qu’Hellboy (ce dernier n’apparaît quasiment pas dans la série). Les héros sont Abe, Liz, Kate, Roger ou encore Johann.
A noter que « B.P.R.D. » n’est pas dessiné par Mike Mignola (il signe uniquement les couvertures). De nombreux dessinateurs ont participé aux 2 premiers albums mais à compté du volume 3 Guy Davis est devenu le dessinateur officiel de la série, lui offrant ainsi une identique graphique propre qui la démarque de sa série mère « Hellboy ».
Côté scénario, Mike Mignola co-écrit la série avec John Arcudi depuis le volume 4.
C’est évidemment une série de grande qualité, qui reprend les thèmes et les codes « d’Hellboy » mais cette fois-ci adapté à toute une galerie de personnages. Indispensable pour tout amateur de la saga.


Image


Hellboy au cinéma

Je l’ai déjà évoqué, l’adaptation cinématographique d’Hellboy est née d’une rencontre, celle de Mike Mignola avec le réalisateur mexicain Guillermo del Toro. Ils se rencontrent sur le tournage du film « Blade II » et deviennent immédiatement d’excellents amis.
Guillermo del Toro est depuis toujours fan de comics et voue en particulier un culte à l’œuvre de Mike Mignola. Il expliquera d’ailleurs au cours d’une interview que l’univers graphique de ses films a été énormément influencé par les travaux de Mike Mignola et qu’il est l’un de ses artistes de référence. Donc inutile de préciser que l’adaptation cinématographique d’Hellboy fut un projet qui lui tenait à cœur.
Jusqu’alors del Toro était un réalisateur/auteur de films fantastiques au succès confidentiel, qui ne dépassaient pas beaucoup le cadre des amateurs de films de genre. « Blade II » qui est un grand succès critique et publique, lui permet de venir taper à la porte des grands studios américains avec son projet d’adaptation du comic « Hellboy ». Au départ les studios sont plutôt réticents, considérant le personnage pas assez « bankable ». Del Toro n’en démord pas et refuse (après négociations) les autres projets qu’on lui propose (« Blade III » et « Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban »). Finalement il réussit à convaincre les studios mais doit lutter pour imposer l’acteur qu’il a choisi pour jouer Hellboy (Ron Perlman) – on essaya même de lui imposer Vin Diesel !
Finalement Guillermo del Toro fait son film comme il l’entend, avec les acteurs qu’il a choisi lui-même et « Hellboy : Here to Protect » sort en 2004. Le film ne crève pas le box office mais rencontre tout de même un bon succès critique et publique.
Au niveau de son adaptation, del Toro a pris pas mal de liberté par rapport au comic mais avec la bénédiction de Mike Mignola qui lui a conseillé de donner vie à sa propre vision de l’univers « Hellboy ».
Parmi les différences les plus notables, on peut noter les caractérisations d’Abe Sapien et de Kroenen qui n’ont plus rien à voir avec leur version comic, ainsi que la création du personnage de John Myers, un nouvel agent qui découvre le B.P.R.D. en même temps que le spectateur (et qui lui sert donc de point de référence). Le B.P.R.D. lui devient une organisation secrète alors que dans le comic elle est connue du grand public et opère au grand jour. Enfin, l’autre grosse spécificité du film est d’avoir installée une histoire d’amour entre Hellboy et Liz, et d’en faire l’un des moteurs de l’histoire – alors que dans le comic la relation entre Hellboy et Liz est purement fraternelle. Quant à l’histoire même du film, elle reprend les grandes lignes des « Germes de la destruction ».
Le film met donc en scène une version alternative de l’univers « Hellboy ».

Image

Suite à ce premier film, Guillermo del Toro souhaite continuer à développer l’univers « Hellboy » qu’il a imaginé dès le départ comme une trilogie. Mais les studios refusent catégoriquement de continuer d’exploiter la franchise, le succès du film n’étant pas assez grand pour eux.
En attendant, del Toro retourne à ses premiers amours et réalise un « petit » film fantastique avec un budget « modeste » : « Le Labyrinthe de Pan ». Le film remporte un succès totalement inattendu. Il est propulsé aux oscars et apporte à del Toro une reconnaissance publique qu’il ne connaissait pas encore. Désormais Guillermo del Toro est un réalisateur dont le nom est connu et reconnu, et qui croule sous les propositions de films.
C’est dans ces conditions qu’il retourne auprès des grands studios qui sont soudain plus conciliant car très intéressés de travailler avec un réalisateur dont le nom est « bankable ». Le projet de suite d’Hellboy ne pose plus de problème.
Comme pour le premier épisode, Guillermo del Toro fait donc son film comme il l’entend et s’accapare encore un plus l’univers d’Hellboy.
« Hellboy 2 : The Golden Army » est sorti cet été aux USA et a été salué par la critique. Chez nous il arrivera au mois d’octobre.
Concernant l’avenir, del Toro réfléchit déjà à l’épisode 3 mais celui-ci ne se fera pas avant plusieurs années car le réalisateur a accepté l’offre de Peter Jackson de réaliser les 2 nouveaux films sur l’univers du Seigneur des Anneaux (« Bilbo » plus un film « transition » avec le SDA). Et puis del Toro aimerait aussi réaliser entre temps un film plus modeste et plus personnel.


Image
Johann, Abe, Hellboy et Liz (« Hellboy 2 : The Golden Army »)


Hellboy en animé

Toujours désireux de développer l’univers d’Hellboy à travers de nouveaux médias, Mike Mignola avec l’aide de Guillermo del Toro s’est lancé dans l’aventure de l’adaptation animée en 2006. Le résultat fut deux films produits par Starz Media's Film Roman and Revolution Pictures qui sont sorties en Direct-to-DVD (ce qui ne les a pas empêché de passer par la suite sur Cartoon Network US).
Ces films reprennent fidèlement l’univers du comic (au contraire des films de del Toro) et bien que ce ne soit pas précisé ils se déroulent a priori dans les années 80 (le professeur Bruttenholm est vivant et Liz et Kate sont « jeunes »).
Les scénarii ont été coécrits par Mike Mignola et utilisent des éléments de certaines histoires du comic. De plus ce sont les acteurs des films qui font le doublage en reprenant leurs personnages !
- Hellboy: Sword of Storms (2006) : Hellboy et Kate se rendent au Japon pour résoudre le mystère d'un professeur possédé par des démons, tandis qu’Abe et Liz vont devoir faire face au réveil d'un dragon.
- Hellboy: Blood and Iron (2007) : notre fine équipe en enquêtant sur un cas de manoir hanté va être au prise avec un vampire que le professeur Bruttenholm a déjà combattu en 1939.
Des films très sympas pour peu qu’on apprécie l’univers « Hellboy ». Le premier film joue avec le folklore japonais tandis que le second propose de suivre « parallèlement » deux aventures, celle du présent et celle du passé avec le professeur Bruttenholm.
Et chose assez inattendue, ces films vont sortir en France le 22 octobre prochain via Gaumont Columbia Tristar Home Video, à l'occasion bien entendu de la sortie de « Hellboy 2 : The Golden Army ».


Image


Quel avenir pour Hellboy ?

Une question qu’on peut légitiment se poser vu la nature des publications BD US. Mike Mignola a récemment confirmé qu’il y aurait bien une fin aux aventures d’Hellboy, laissant même entendre qu’il y ait de grande chance qu’il fasse mourir son héros à la fin de la série.
A la question « quand apportera-t-il la conclusion à sa série ? », Mike Mignola a expliqué que cela fait maintenant 15 ans qu’il travaille sur Hellboy et qu’il aimerait bien encore continuer une quinzaine d’années car il a encore de nombreuses idées pour cet univers.
Côté dessin, Mike Mignola a également expliqué qu’il a décidé de confier le « milieu » de la série à un autre dessinateur mais qu’il reviendra au dessin pour la « fin » - les ultimes histoires Hellboy seront donc 100% Mike Mignola.


Image


Mot de la fin

Voilà nous arrivons au bout de cette présentation. Je vous épargne pour cette fois-ci la partie « Mon avis » vu que j’ai tenté d’exposer les spécificités de la série à travers la partie « Styles, ambiances et histoires » et que de façon évidente mon avis en lui-même ne doit pas se révéler bien mystérieux à établir.
Hellboy est une œuvre singulière et importante du comic moderne et j’espère que j’ai pu vous la faire découvrir de façon efficace et pas trop barbante à travers ce topic.
Les volumes d’Hellboy (et de B.P.R.D) sont disponibles dans n’importe quelle librairie ainsi que dans n’importe quelle FNAC ou Virgin (presque toujours à côté des albums « Starwars » parce que publiés chez Delcourt également ^_^), donc à l’occasion n’hésitez pas à prendre le temps d’en ouvrir un. A défaut de révolutionner votre vie je pense que cela devrait vous faire passer un bon moment pour peu que vous soyez sensibles à ce genre d’histoires portées sur le fantastique et les monstres.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Dernière édition par ange bleu le Mar 11 Mai 2010 12:45, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 24 Aoû 2008 10:34 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19308
Localisation: Joker
Dans la cadre du film « Hellboy 2 : The Golden Army », Mike Mignola et Guillermo del Toro ont produit un prologue animé de 6 minutes vraiment très sympa :

Hellboy 2 : prologue animé

Arghf ça va être dur d'attendre jusqu'à fin octobre!

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 24 Aoû 2008 11:07 
.

Inscription: 10 Oct 2005
Messages: 4726
Tiens ben vu que t'as reposté, j'en profite pour poster ici et demander quelques petits trucs.

Alors déjà, bravo pour le topic, tu m'as vraiment donner envie de découvrir le comic, surtout qu'en plus en ce moment, je gagne un peu d'argent (essence et repas é__è), j'ai envie de lire et aucun mangas ne me plaît vraiment (j'attends Dogs: Bullets And Carnage) alors je me tourne vers les comics.
J'ai commencé avec Wanted (un topic s'impose d'ailleurs :p), j'ai l'intention d'enchaîner sur Hellblazer (j'ai adoré Constantine, j'espère que le comic sera encore mieux) et Hellboy.

J'ai vu le film il y a quelques années et d'ailleurs il faut que je le revoie parce-que mater un film sur PSP, c'est pas le top...et surtout, la bande-annonce de Golden Army m'a donné vraiment envie de me plonger dans l'univers d'Hellboy.

J'ai checké la boutique de mangas/BD/comics dans laquelle je vais et le Virgin et la grande majorité (voir tous) des tomes d'Hellboy sont disponibles, ce n'est pas le cas de B.R.P.D. en revanche.
J'ai feuilleté un peu et je dois t'avouer que j'ai vraiment du mal avec le graphisme...mais en même temps, comme tu as dis qu'il faisait partie intégrante de l'histoire, je pense qu'il passerait beaucoup mieux si on est dans l'histoire, plongé dans la lecture.

J'ai aussi feuilleté Histoires Bizarres et j'ai une question:

ange bleu a écrit:
- Hellboy : Histoires Bizarres
Où plus simplement « Hellboy vu par ». Il s’agit d’histoires mettant en scène Hellboy, scénarisées et dessinées par des artistes invités qui donnent ainsi leur interprétation de l’univers Hellboy.
Ces histoires sont rassemblées dans 2 albums et sont disponible en France.


J'ai besoin d'un petit éclaircissement: est-ce que ces auteurs font des minis-aventures dans la même veine que les précédentes d'Hellboy, ou bien ils offrent carrément une vision différente du comic, des personnages, de l'univers...
Bref, est-ce qu'il s'agit uniquement d'histoires courtes comme dans les autres volumes, mais illustrées par d'autres auteurs, ou bien c'est carrément une tout autre vision du comic?
En tout cas, il y a l'air d'avoir de sacrés auteurs.

Donc, premier tome demain normalement.

PS: Sympa le prologue animé, par contre, il a une sale tête Hellboy, beaucoup moins mignon que dans le film. ^^

EDIT:

C'est parfait, merci bien. :Vogue Merry:


Dernière édition par Deu$ le Dim 24 Aoû 2008 12:51, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 24 Aoû 2008 12:45 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19308
Localisation: Joker
Les "Hellboy : Histoires Bizarres" sont des recueils d'histoires courtes. Pour te faire une idée, pour 100 pages par album il y a une quinzaine d'histoires - donc moins de 10 pages par histoire en moyenne.

Pour ces histoires, les artistes (scénaristes et dessinateurs) doivent respecter la "Bible" d'Hellboy, donc ça reste dans l'univers établi par Mike Mignola et la plupart pourraient être intégrées dans la continuité de la série sans problème.

C'est une appropriation de l'univers "Hellboy" tout en respectant une "Bible". On trouve toutes sortes d'histoires : Loup-garous, vampires, fantômes, tueurs en série, zombies, etc.

C'est surtout sur le ton et la sensibilité des artistes que se joue les différences. Ce sont des variations de style de l'univers d'Hellboy, plus ou moins fortes, mais ça reste du "Hellboy".

Voilà j'espère avoir pu t'éclaircir ce sujet ^_^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 24 Aoû 2008 13:05 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6484
Localisation: dans la lune
Bon ben pour changer ton topic m'a donné envie de découvrir. Et en passant faire le plein d'autres trucs avant la rentrée, j'ai embarqué le premier tome d'Hellboy.

Avant propos: j'étais allé voir le film quand il est sorti, ayant convaincu ma douce et tendre avec l'aide des critiques, effectivement ultra élogieuses. Et le film nous avait bien plu, principalement pour l'ambiance et la galerie de portraits proposées. Pour l'intrigue je ne me souviens pas clairement, et en lisant les Germes de la destruction j'ai pas vraiment eu le sentiment de retrouver des souvenirs précis du film. M'enfin c'est du détail.

Le bouquin donc, avis général: j'ai vraiment beaucoup accroché. Et c'est la mise en page et le dessin par applats qui m'ont convaincu. C'est vraiment particulier, dans le bon sens du terme: ça construit une véritable oeuvre. Bref ça me paraît une évidence comme comics, et je vais aller lire la suite. Je garde le commentaire du tome en lui-même pour la comics zone, histoire de ratisser plus large sur le forum et de renvoyer à ce sujet, parce que c'est une sacrée découverte pour moi.

Paranthèse que je développerais ailleurs: cette bd, et les deux batman de Matt Wagner que je viens de me lire m'ont évoqué, pour des raisons différentes, un auteur français que j'adore : Tardi. Ce qui vient de me convaincre de lui consacrer un sujet la semaine prochaine (je croise les doigts!)

Encore merci, parce que c'est tout simplement énorme!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 26 Aoû 2008 06:21 
.

Inscription: 10 Oct 2005
Messages: 4726
Voilà, j'ai acheté hier mon premier volume d'Hellboy.
Après cette dure journée de rentrée, j'avais envie de me détendre un peu dans mon lit le soir avant de dormir. Comme ange bleu, dans le topic des lectures Comics, tu avais le tome 8 était idéal à lire avant de s'endormir, j'ai pris celui-là.
En un mot: frustrant.
je savais que ce seraient des histoires courtes, mais pas aussi courtes quoi...<__<
Quand je suis arrivé à la fin de la première et que j'ai vu fin, je me suis dit: "non, pas possible, c'est la fin de la première partie"! Ben non.
A part ça, j'ai toujours un peu de mal avec le graphisme, j'ai beaucoup aimé l'ambiance féérique et imaginaire qui s'en dégage.
Maintenant, je vais essayer de lire une histoire longue, parce-que les histoires courtes, c'est vraiment pas mon truc j'ai l'impression...
:Chapeau de paille goute:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 26 Aoû 2008 08:24 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19308
Localisation: Joker
Oui j'ai dit que c'était idéal avant de dormir mais pas forcément idéal pour commencer^^
Quand on commence une nouvelle série on a soif de découvrir en détail et en profondeur ce nouvel univers, donc les histoires "longues" sont plus à même de contenter cette soif.

Les histoires courtes sont clairement un peu frustrantes comme entrée en matière. Et puis l’histoire courte est un exercice bien différent de l’histoire longue. Dans l’histoire courte l’intrigue en elle-même n’a en général pas une grande importance car le format est trop court pour installer et développer une histoire élaborée. L’histoire courte joue principalement sur l’ambiance et l’atmosphère.

Mais je suis sûr qu'après avoir lu les 2 premiers volumes de la série et que si tu ne décroche pas de l'univers, tu trouveras ces histoires courtes moins frustrantes si jamais tu les relis. Déjà tu as apprécié l'ambiance féérique et imaginaire, donc c'est plutôt bon signe.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 29 Aoû 2008 20:59 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19308
Localisation: Joker
J'en ai marre...

Déjà qu'il faut attendre le 29 octobre prochain (dans 2 mois!) pour enfin découvrir chez nous "Hellboy 2 : The Golden Army" - avec en plus un titre traduit qui laisse perplexe, "Hellboy 2 : Les légions d'or maudites", pourquoi "maudites" ??? - mais voilà qu'Universal décide de sortir le DVD US (simple et collector) du film pour le 7 octobre prochain!!! En plus comme c'est chez Universal, il y aura forcément des sous-titres français! Je sens que certains ne vont pas pouvoir résister...

Image


'tain de Jaquette, j'espère qu'en Europe on aura la même!
D'ailleurs je me demande s'il va y avoir une version Director Cut comme pour le premier épisode.


Image
La direction artistique est vraiment à tomber par terre


J'en ai marre...

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 30 Aoû 2008 07:29 
.

Inscription: 10 Oct 2005
Messages: 4726
Arf, j'avoue, bravo les distributeurs...
Tiens j'ai re-maté la bande-annonce de Hellboy, puis celle de Hellboy 2 : The Golden Army y'a pas longtemps, c'est abusé comment les deux films ont l'air "différents".
Le premier a une atmosphère plutôt Dark, ancrée dans le réel avec intervention de quelques éléments fantastiques, alors que le deuxième a l'air de se passer dans l'univers du Labyrinthe de Pan, en tout cas, les montres du trailer auraient pu être dans ce dernier, ils se seraient pas sentis dépaysés.
Il suffit de voir la différence entre ces deux trailers pour comprendre à quel point la notoriété récemment acquise de Guillermo Del Toro lui a permis de vraiment se lâcher: on dirait que sur Hellboy, il était "bridé", qu'il avait plein de contraintes à respecter et que ce n'est heuresement plus le cas maintenant. Enfin, tout ça tu l'as déjà expliqué dans Hellboy au cinéma. ^^

Sinon j'ai lu Les Germes de la Destruction jeudi soir, très bon.
Franchement, j'avoue que le fait de commencer par des histoires courtes m'avait laisser un petit goût amer, mais en même temps, je regrette pas.
En effet, j'ai trouvé les dessins beaucoup plus attirant, alors que ça n'avait pas été le cas la première fois que j'avais feuilleté le volume; en tout cas, je les trouve vraiment plus réussi que ceux des histoires courtes (dessinées par Mike Mignola évidemment, pas celles des autres auteurs ^^).
L'histoire un brin glauque (je déteste tout ce qui est grenouille et crapaud, alors j'ai été servi <__<) m'a vraiment beaucoup plus et les dernières pages de l'histoire principale offrent un bon petit cliff' qui donne vraiment envie de connaître la suite; la fin de l'histoire courte avec le Nazi et le Gorille aussi d'ailleurs, j'espère qu'on les reverra (j'en doute pas! :p).
D'ailleurs, si je ne m'abuse, c'est ce tome qui a principalement servi de base au scénario du film Hellboy non?

En tout cas, ça m'a vraiment beaucoup plu et je vais bientôt prendre la suite. ^__^
Une petite question pour finir: est-ce qu'il faut absolument lire les histoires "longues" dans l'ordre ou pas?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 30 Aoû 2008 10:24 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Oct 2006
Messages: 889
Localisation: Ici.
Citation:
Une petite question pour finir: est-ce qu'il faut absolument lire les histoires "longues" dans l'ordre ou pas?

Les lires dans le désordres ne t'empêchera pas de comprendre le fil de l'histoire mais c'est mieux de lire les tomes dans l'ordre. En fait, dans chaques tomes on retrouve deux ou trois élèments du tome dernier (je veux pas spoiler mais on retrouve souvent des personnages qu'Hellboy a défoncé). Je pense que tu devrais naturellement achetés la série Hellboy dans l'ordre mais si un tome ne te dit rien et que tu veux le zapé, libre à toi de le faire.

Sinon, ange bleu, as-tu lu BPRD ? Est-ce mieux qu'Hellboy ?
[images supprimées car présence de malware]
C'est fait par Mike Mignola, Joshua Dysart et Paul Azaceta (inconnus au bataillon)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 30 Aoû 2008 11:16 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19308
Localisation: Joker
A gauche une illustration de la minie série "B.P.R.D. 1946" qui sera publiée en TPB comme volume 9 de "B.P.R.D".
A droite la couverture d'un des romans "Hellboy".

Alors dans l'ordre :

Pour la sortie chez nous de "Hellboy 2 : The Golden Army", au moins ça évitera qu'il sorte en même temps que "The Dark Knight" comme aux USA >_<

Sinon effectivement ce second film distille une ambiance différente du premier mais c'est totalement voulu par Del Toro qui voulait explorer une autre facette de l'univers "Hellboy".
Le premier film était centré sur le destin d'Hellboy et était peuplé de Démons, d'où des créatures typés "lézard" et "tentacule", et une ambiance très "ténèbre". Et effectivement une grande partie de l'intrigue de ce premier film trouve ses racines dans "Les Germes de la destruction".
Dans le second, Del Toro explore l'univers du "Petit Peuple" (créatures magiques issues du folklore), d'où une ambiance très "fantasy" et donc différente du premier Hellboy. Mais ca reste néanmoins du "Hellboy" car le "petit peuple" et leur royaume sont présents dans le comic, bien que traités d'une façon totalement différente. D'ailleurs à la fin de l'histoire en deux parties "L'île", un Homme-Porc du "Petit Peuple" que Hellboy a jadis vaincu et qui désire se venger lance cette phrase : "Qu'il y ait la guerre!". Ca fait un peu "The Golden Army" ^_^
Quant à l'hypothétique "Hellboy 3", Del Toro a laissé entendre qu'il y verrait bien un archange guerrier, d'où une ambiance qui sera encore différente.

Pour les histoires longues, comme l'a expliqué TKots, il faut les lire dans l'ordre car elles se suivent scénaristiquement et puis il y a aussi 2 histoires "courtes" qui sont importantes pour l'intrigue globale ^_^

Sur B.P.R.D., le ton est assez différent d'Hellboy, car là il s'agit de suivre les aventures d'une organisation et d'une équipe, et non plus d'un héros "accompagné".
Si les histoires restent parfaitement dans l'univers Hellboy, par contre le dessin de Guy Davis n'a absolument rien à voir avec celui de Mike Mignola.
Disons que B.P.R.D ressemble un peu aux films dans le sens où il y a un traitement plus du style "Man in Black du Paranormal" si je puis dire. C'est à essayer surtout si tu as envie d'en voir plus sur cet univers et ces personnages (Abe, Liz, Roger ou encore Johann).
Autre point à signaler, B.P.R.D commence réellement au volume 3 ("Le fléau des grenouilles") avec le lancement d'un fil rouge propre à la série. Les 2 premiers tomes contiennent des histoires longues ou courtes, mais autonomes.
Personnellement j'adore B.P.R.D., tout comme j'adore Hellboy, mais clairement il s'agit d'une variante un peu au même titre des films (qui eux en plus propose une variante scénaristique de l'univers^^).


Sinon petit hommage de Matt Groening à Hellboy et à B.P.R.D. :

Image

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 8 Sep 2008 13:16 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19308
Localisation: Joker
*** crise cardiaque ****

Je viens de voir qu'Hellboy II va sortir en France la même semaine que Quantum of Solace (le prochain James Bond). C'est foutu... Il ne va pas avoir de place pour exister...

Et dire qu'en septembre et tout le mois d'octobre il n'y a aucune sortie de "gros" Blockbuster... Un peu abusé…


Sinon la date de sortie du DVD est en fait pour le 18 novembre. Bon ça ne me réconforte pas des masses...


Bonus : Affiche pour le film réalisée par Mike Mignola
Image

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 9 Sep 2008 10:24 
.

Inscription: 10 Oct 2005
Messages: 4726
ange bleu a écrit:
Sinon la date de sortie du DVD est en fait pour le 18 novembre. Bon ça ne me réconforte pas des masses...


Héhéhé
Tu sais que Dédé est là si jamais l'impatience te ronge trop.
:Ussop vantard:

ange bleu a écrit:
Bonus : Affiche pour le film réalisée par Mike Mignola


Il en avait aussi fait une pour le premier film. ^^
Image

En tout cas, je te remercie vraiment ange bleu pour ce topic.
Je suis vraiment très content d'avoir vraiment découvert Hellboy
Le premier pas a été difficile à faire, mais maintenant, c'est que du bonheur!
Depuis la dernière fois, j'ai récupéré le premier tome de B.P.R.D. et les deux volumes de Histoires Bizarres (ils avaient pas les autres tomes d'Hellboy et de B.P.R.D., ils sont en commande, ils devraient arriver d'ici une ou deux semaines) et j'ai aussi vu le deuxième film évidemment.
Du coup, comme j'ai tout adoré, je me suis pris le DVD d'Hellboy, version Director's Cut (même si j'ai pas vu de nouveautés <__<) et j'ai largement préférer que la première fois; jesuis passé de "bof" à "j'adore!"
Bref, j'aime Hellboy, merci pour la découverte ange bleu.
J'attends impatiemment de pouvoir récupérer les autres tomes des deux séries.

:Bon clay bizou bizou:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 9 Sep 2008 19:15 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19308
Localisation: Joker
Comme quoi suivant l'état d'esprit avec lequelle on le voit, l'appréciation sur un film peut largement varier.
Sinon sur les ajouts de ce Director's Cut d'après mes souvenirs il y a tout ce qui a attrait aux yeux du Sorcier, la scène en voiture avec Liz et Myers revenant au B.P.R.D. est largement plus développée et il y a aussi la récupération et l'explication des origines de la "Serrure de Pierre" chez les Russes qui est en plus.
Il y a aussi la grande scène de feu de Liz contre les Sam qui a quelques effets en plus.
Enfin comme c'est bien fait ça se coule dans le film sans problème^^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 17 Sep 2008 09:58 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Oct 2007
Messages: 92
ange bleu a écrit:
*** crise cardiaque ****

Je viens de voir qu'Hellboy II va sortir en France la même semaine que Quantum of Solace (le prochain James Bond). C'est foutu... Il ne va pas avoir de place pour exister...

Et dire qu'en septembre et tout le mois d'octobre il n'y a aucune sortie de "gros" Blockbuster... Un peu abusé…


Sinon la date de sortie du DVD est en fait pour le 18 novembre. Bon ça ne me réconforte pas des masses...


Faut pas se leurrer, Hellboy n'a pas dans nos contrée la popularité d'un Batman, un Spidermen ou un Superman. Déjà les X-Men c'est limite et l'intérêt grand public est plus récent. Hellboy, la masse s'en tanponne (je doute qu'il sorte en Belgique, ou alors juste à Bruxelles) Quantum of Solace ou pas.
Mais je suis d'accord, c'est lourd ces gros films (parfois intéressant) qui occupent tout l'espace médiatique. Le pire, c'est qu'ils n'en ont pas réellement besoin. Même quand c'était les abominables James Bond avec Pierce, ça faisait du chiffre (hin hin hin).

Sinon, le sujet donne envie, surtout qu'on a là une série relativement jeune qui se suffit à elle même. Les grands classiques de la BD US ont une telle longévité de publication qu'on s'y perd sans compter les connexion entre séries. Il y a aussi le risque de tomber sur une période bien nase ou de ne rien comprendre des enjeux parce qu'on a pas tout lu. Ça m'a toujours un peu rebuté.
Ouais, j'avais dit que je me mettrais à Cobra... Là y a trop de trucs potentiellement bien. C'était plus simple quand je claquais mon fric en jeux vidéo. Vivement que j'ai d'avantage de pouvoir d'achat, ou que je n'en ai plus je pourrai me focaliser sur mon loyer et ma bouffe.

_________________
Ce qu'il te faudrait, c'est une bonne guerre.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 100 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com