Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 54 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: The Avengers
MessagePosté: Mer 25 Avr 2012 19:47 
.

Inscription: 10 Oct 2005
Messages: 4725
Image

"There was an idea to bring together a group of remarkable people, so when we needed them, they could fight the battles that we never could."

"Super."
"Explosif."
"Excellent."
"Génial."
"Onanisme vibrant."

Le cinéma est une passion.
Marvel est une passion.
The Avengers est la fusion parfaite de ces deux passions.

Image

Du rêve, le projet menant à The Avengers en a vendu ces dernières années, et c'est bien pour cela que le film était attendu au tournant. Certes, c'est tout d'abord les amateurs inconditionnels de la Maison des Idées qui pouvaient se réjouir de voir porter sur grand écran l'un des plus importants porte-étendards de leur passion, mais il n'y avait pas qu'eux qui pouvaient se réjouir de cette aventure : les amateurs de cinéma à grand spectacle aussi. En effet, en ayant désormais les moyens de leurs ambitions pour investir le monde du cinéma, Marvel a eu le nez creux en musclant énormément les capacités de son entité Marvel Studios afin de permette au groupe de contrôler ses licences dès que ces dernières sont promises au grand écran. Adieu donc les partenariats à l'intérêt aléatoire avec Sony Columbia Tristar (Spider-Man), Universal (Hulk) ou bien la Twentieth Century Fox (X-Men, Fantastic Four) ; bonjour les productions Marvel Studios qui seraient sur le papier bien plus respectueuses du matériau originel ! Même si les années précédentes, l'échec n'était pas un horizon indépassable pour ces adaptations du catalogue Marvel (en témoignent les films de Sam Raimi, Bryan Singer ou bien Matthew Vaughn), on ne pouvait tout de même pas affirmer que dans l'ensemble, ça respirait la réussite. Au contraire, la première série de films de Marvel Studios était sur de bons rails : même si tout n'était pas excellent, ça restait d'un bon niveau dans l'ensemble et surtout, on sentait que l'idée qui se cachait derrière tout ça allait valoir son paquet de cacahuètes...

Le projet menant à The Avengers, c'est tout de même un open bar niveau rêve, une confiserie pour fan qui ne ferait que très peu payer les wagons de bonbons que se taperaient les gourmands. Projet singulier et novateur pour le genre héroïque au cinéma, on a quand même avec ce film la réunion de plusieurs héros qui peuvent chacun de leur côté faire le show. Quelque soi le support, le cross-over, ça fait rêver et ça fait vendre ! Et, je le répète, c'est une sorte de première d'avoir ainsi réuni tant de héros venant d'horizon plus ou moins divers, un comble quand on sait que les équipes sont apparues très tôt dans l'histoire des Comics pour vendre du papier grâce à la réunion de grandes têtes d'affiche. Marvel réussit le hold-up là où DC aurait pu le faire avec plus de facilité vu la figure que gère la Warner pour faire tourner la planche à billets depuis la fin des années 1980, à savoir Batman : là où on va pouvoir s'extasier devant la réunion des Vengeurs en 2012, combien de temps va t-il falloir attendre pour les amateurs afin d'avoir une Ligue des Justiciers sur grand écran ou bien un vendeur Superman contre Batman (en dehors d'un caméo sujet à bien des fantasmes dans I Am Legend avec Will Smith) ? Marvel frappe fort avec The Avengers, et frappe de manière précise.

La stratégie de Marvel Studios pour embrigader un large public avant de l'achever avec The Avengers s'est révélée bonne : certes, il fallait des univers respectés à l'écran pour que des hordes de fans acquis à leur cause aient la force d'aller dispenser la bonne parole auprès de leur entourage pour faire une large publicité, mais ils ont aussi compris avant de faire ces différents films qu'il ne faudrait certainement pas s'adresser qu'aux fans. Quoi de mieux dans ce cas là que des castings clinquants pour attirer les masses dans les salles obscures ? C'est là que réside la bonne idée de Marvel : associer tant que faire se peut des jeunes pousses assez confirmée dans le milieu pour être de futurs bankables (histoire de ne pas trop les payer qui sait) à des noms éprouvés qui feront tilter le cinéphile, quitte à ne plus avoir de place sur les affiches pour ces gros noms qui s'accumulent. Rares sont les films de Marvel Studios où le casting ne comporte pas de nombreuses stars, ce qui ajoute à l'attrait de ces films (même si l'équation « star » = « performance d'acteur formidable » n'est pas automatique d'entrée de jeu). Pour mesurer cet effet dans les productions Marvel, deux exemples aux trajectoires diamétralement opposées. Le premier exemple est celui de Samuel L. Jackson dans le rôle de Nick Fury : très grande star, très grande aura pour le type de public visé, a servi carrément de modèle pour le personnage dans l'univers Ultimate de Marvel. Un coup de maître à fait pâlir n'importe quel fan dès 2008 et Iron Man. Justement, en parlant de Iron Man, notre second exemple tient le rôle principal : Robert Downey Jr. Un gars reconnu dans la profession, mais qui n'a pas eu l'occasion de tourner dans des films à gros budgets ces dernières décennies malgré des rôles de composition de ci de là : Iron Man et son succès ont littéralement boosté sa carrière au cinéma, et Robert Downey Jr. est plus bankable que jamais désormais (en témoigne une géniale promo de Tropic Thunder ?). Un film Marvel, ça a côté Hollywood Boulevard très appréciable et cet effet, il est explosif avec The Avengers car tous les noms rutilants sont appelés pour assurer la grosse fiesta de fin de parcours.

Et puis, comment ne pas succomber au charme de The Avengers avec des gars qui savent comment faire une promotion ? La parole est donnée à Tom Hiddleston, l'acteur qui incarne le mauvais garçon asgardien Loki dans Thor et The Avengers (entretien donné à The Guardian).
Et quelle incarnation au passage! Une fois encore, il nous offre du très grand Loki.

Image

« Un peu plus tôt dans l'année, sous une cantine de fortune frappée par le vent à Gloucester, je travaillais sur un autre film avec l'acteur Malcolm Sinclair. Devant nos œufs brouillés à une heure improbable, il me dit quelque chose que j'ignorais jusque là : lorsque Christopher Reeve était jeune, fraichement sorti de Juilliard, il était régulièrement moqué par ses pairs de Broadway pour avoir accepté le rôle de Superman. C'était considéré comme indigne pour un acteur classique.

J'ai grandi en regardant Superman. Enfant, quand j'ai appris à plonger dans une piscine, je ne plongeais pas, je volais, comme Superman. Je rêvais que je venais au secours d'une fille pour qui j'avais le béguin (ma Loïs Lane) d'une brute sur le terrain de jeu (le Général Zod). Reeve, pour moi, était le premier vrai super-héros.

Depuis, nombre de grands acteurs ont transformé le genre super-héroïque en quelque chose de grand et sérieux : Michael Keaton et Jack Nicholson dans Batman, Ian McKellen et Patrick Stewart, les premiers Chevaliers des X-Men, qui ont passé le relais à Michael Fassbender et James McAvoy. En dépit de ses 20 ans de bons et loyaux services sur des films comme Chaplin ou Kiss Kiss Bang Bang, c'est son interprétation d'un Tony Stark rock star, charismatique et humble à la fois, qui ont a amené Robert Downey Jr sur le devant de la scène. Et la performance de Heath Ledger dans The Dark Knight a carrément changé la donne. Il a élevé la barre non seulement pour les acteurs du genre super-héroïque, mais pour tous les jeunes acteurs dans leur ensemble, et pour moi. Son interprétation était sombre, anarchique, vertigineuse, libre, et totalement, étonnamment dangereuse.

Les acteurs de tout genre, et de toute école, sont inspirés par le désir d'explorer tous les aspects de la vie, sombres ou non, et de le répercuter dans leur travail. Les artistes veulent naturellement refléter l'humanité, la leur et celle des autres, dans toute sa vertu, sa vitalité et toutes ses failles.

Rien ne m'a jamais plus inspiré que le discours de Harold Pinter en direct devant les caméras lors des Nobel de 2005. « La Vérité dans la fiction est irrémédiablement insaisissable. Vous ne pouvez pas mettre la main dessus, mais sa recherche est compulsive. Sa recherche est clairement ce qui nous guide. Sa recherche est votre but. Plus souvent que le contraire, vous tombez dessus dans un coin sombre, vous en capturez une image ou une forme qui semble y correspondre, la plupart du temps sans même vous en rendre compte. Mais la Vérité vraie est qu'il n'existe pas d'absolue Vérité dans la fiction. Il y en a beaucoup. Ces vérités se contredisent, se repoussent, se reflètent, s'ignorent. Parfois vous pensez l'avoir capturée, mais elle vous échappe et se perd. »

De bien grands mots dans la bouche d'un acteur de films de super-héros, je vous entends dire. Mais les films de super-héros offrent une mythologie commune, sans foi et moderne à travers laquelle explorer ces vérités. Dans notre société de plus en plus laïque, comprenant de si différents dieux et croyances, le genre super-héroïque apporte un support unique sur lequel projeter nos espoirs, nos rêves et nos cauchemars apocalyptiques. Les anciennes sociétés vénéraient des dieux anthropomorphiques, un large panthéon engendrant de nombreuses sagas, des pères et des fils, des héros martyrs, des amants éternels, etc, des histoires qui nous ont appris les dangers de l'orgueil et la primeur de l'humilité. C'est notre lot quotidien à tous, et on l'adore. Ça peut sembler cliché, mais les super-héros aussi peuvent se sentir seuls, être vains, arrogants, fiers, et souvent ils dépassent ça pour le bien de tous. La rédemption est à la portée de tous et nous devons la mériter.

Hulk en est la parfaite métaphore pour nos peurs et notre colère, et leurs conséquences dévastatrices. Il n'existe personne sur Terre qui n'ait jamais voulu écraser de colère quelque chose au moins une fois dans sa vie. Et quand la colère retombe, tout ce qui nous reste est la honte et le regret. Bruce Banner, l'humble alter ego de Hulk, est autant attiré par sa colère que nous le sommes. Cette autre super-héros, Bruce Wayne, est le Hamlet des super-héros : une âme maussade, incomprise, solitaire, condamnée à jamais à venger le meurtre de ses parents. Captain America est le symbole de l'héroïsme militaire : le leader né, le héros de guerre. Spider-Man est l'éternel adolescent. L'alter ego araignée de Peter Parker est l'incarnation de son plus grand secret, sa pensée indépendante et son pouvoir.

Les films super-héroïques représentent aussi l'apogée du cinéma en tant que spectacle. J'aime penser que les frères Lumière jubileraient devant le jeu du chat et de la souris à travers les rues de Gotham dans The Dark Knight, avec des hélicoptères parcourant effrenément le ciel, et un camion conduit par le Joker terminant sa course dans un 180° digne d'un acrobate russe. J'espère qu'ils seraient ravis devant cette folle course à travers le ciel de Manhattan à la fin d'Avengers. Ces scènes sont le résultat d'une ingénieuse idée lancée par les frères Lumière lors du tournage de L'arrivée d'un Train en Gare de la Ciotat en 1895. Les trains bougent juste beaucoup plus vite aujourd'hui. Et pas seulement les trains : camions, motos, Batmobiles et hommes en costumes volants métalliques. Le spectacle fait partie intégrante du plaisir, de l'art et de la joie partagée.

J'espère que nous avons avancé depuis ce jugement de Christopher Reeve par ses pairs. Peut-être que jouer les super-héros n'est pas si indigne de notre travail après tout. « Je crois toujours aux héros, » dit Samuel L. Jackson dans Avengers. Moi aussi Monsieur. Moi aussi. »


Grâce à cet entretien fleuve, j'espère que vous aurez des cartouches pour votre prochain dîner mondain afin de vendre le fait que vous avez succombé et que vous êtes allés voir Avengers.

Image

Joss Whedon a réalisé le film parfait que tous les fans attendaient depuis l'apparition de Nick Fury à la fin d'Iron Man en 2008.

Il a réalisé le chef-d’œuvre du film de super-héros.

Tout y est, les personnages géniaux, l'action, l'humour, les répliques déjà cultes, tout, tout, tout y est. Il s’est fait tellement, mais tellement plaisir avec les dialogues et certaines scènes et plans.
Une des grandes craintes du film était comment faire exister chaque personnage sans que certains soient écrasés par Downey Jr. entre autres et bien Whedon a parfaitement réussi le coup en équilibrant le tout, chaque personnage ayant droit à plusieurs grands, non, immenses moments. Sans compter les clashs intra-équipes qui sont légions, rappelant la belle époque de The Ultimates. Même Hawkeye, celui dont je craignais le plus l’isolation s’en sort extrêmement bien, même si on regrettera l’apparition de ses lunettes de soleil uniquement à la fin haha.
Mark Ruffalo, « smash » les critiques et pessimistes. Il est de loin le meilleur Banner/Hulk qui soit. J'ai cru en lui depuis le début et j'ai bien fait tellement il est taillé pour le rôle et que son Hulk est littéralement incroyable.
Coulson toujours égal à lui-même, génial! Glory to the Son of Coul. LE héros des films Marvel Studios.
Dans les nouvelles têtes, Cobie Smulders interprète une Maria Hill géniale: c'est simple, elle est Maria Hill, point barre.
La musique, après Thor, enfin c'est le deuxième film qui a enfin une magnifique musique qui reste et pas anecdotique.
Y'a pas un temps mort, on s'ennuie pas une seconde, les scènes d’actions sont tout simplement extraordinaires (y’a un petit plan séquence un moment, Jesus Christ, une merveille), c'est 2h30 de pure extase.

Et puis merde, j’aime pas parler des films pour les décortiquer, je suis un gros fanboy, je suis un passionné, j’ai pris mon pied comme c’est pas permis, j’avais un sourire scotché au visage pendant toute la séance, c’est un putain de putain de film, allez le voir.
Good God, c’était tellement bon.
J’ai envie de pleurer des paillettes de joie. T__T

La première vague de des films Marvel Studios se termine donc avec ce film. Et au vu de la scène post-générique (joie! pas besoin d’attendre la toute fin du générique pour y avoir droit cette fois) et des dires de Kevin Feige, directeur de Marvel Studios, on est bien parti pour une magnifique seconde vague. Surtout au vu du personnage apparaissant à la fin et son immense sourire qui en dit long sur la chose.
Un avenir radieux pour les super-héros Marvel sur grand écran.

Merci les frères Lumière.
Merci Stan Lee.
Merci Marvel Studios.
Merci Joss Whedon.

C'était génial.
C'était tellement génial.

Image

AVENGERS ASSEMBLE.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Mer 25 Avr 2012 21:13 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
J'ai excessivement adoré The Avengers, c'est clairement le type de film qui m'emballe en tant qu'amateur de films à grand spectacle et de Comics (en provenance de Marvel, bien évidemment). À froid, je me demande même si ce n'est pas une référence que je vais choyer dans mes souvenirs du genre héroïque au cinéma aux côtés d'un X-Men 2 ou d'un X-Men – First Class (qui au départ jouent pourtant bien plus sur du velours vis-à-vis de mes préférences) : je trouve rien à jeter dans cette adaptation efficace au possible qui aligne les morceaux de bravoure ou d'humour sur près de 2 heures 30.

Deu$ a écrit:
(Y)’a un petit plan séquence un moment, Jesus Christ, une merveille

Pour moi, ce plan symbolise la réussite en terme d'action et d'adaptation de ce film - outre en envoyer plein les yeux en terme de réalisation -. Niveau action, on est servis, très servis et je rassure tout ceux qui ont vu la bande-annonce ou les différents teasers, vous n'avez pas vu les principaux morceaux de résistance du film. Niveau adaptation, c'est surtout l'équilibre au sein des Vengeurs et des agents du SHIELD qui m'a sidéré : vous vous attendiez à un festival de Robert Downey Jr qui éclipse les autres et transforme ce film en Iron Man & ses super-sidekicks ? Eh bien ce n'est pas le cas ! Même si, on se rassure, Tony Stark en a gardé sous le coude depuis ses aventures solitaires pour faire le show durant ce film et apporter sa plus-value traditionnelle. Tous les personnages bénéficient d'une exposition décente tout au long du film, j'entends par là qu'aucun personnage est laissé sur la touche avec uniquement son quart d'heure de gloire se résumant à une scène. Fan de l'agent Coulson, de Clint Barton ou de Natasha Romanoff ? Ne vous inquiétez pas, vous en aurez pour votre argent avec ces personnages du début à la fin.

La plus belle réussite du film en terme d'adaptation, c'est peut-être tout simplement Hulk. On avait eu des prémisses avec le film de Louis Leterrier en 2008 (j'avais été très contenté par la prestation d'Edward Newton et j'avais été quelque peu déçu de ne pas l'avoir vu revenir, même si j'apprécie Mark Ruffalo – qui incarne un Bruce Banner tout en justesse –), mais Hulk dans The Avengers, c'est sans commune mesure avec ce que l'on a pu voir jusqu'à aujourd'hui... Il fallait une opposition démentielle pour révéler le potentiel de Hulk ? Il l'a dans ce film et clairement, il assure le spectacle de manière rêvée.

Le troisième point qui m'a scié dans ce film, c'est son humour omniprésent : prenant à contre-pied la dynamique actuelle qui vise à faire des super-héros au cinéma des personnages très sombres, Joss Whedon livre une copie qui n'est pas avare en bons mots ou en situations burlesques. Même si certaines catchprases manquent leur cible – notez, c'est peut-être la seule critique négative que je pourrais formuler – la très grande majorité des situations et des dialogues se savourent sans retenue. Personnellement, j'adorerais retenir par cœur le court monologue de Tony Stark quand il débarque au centre de commandement de Nick Fury (eh, on t'a grillé toi au fond avec ton Galaga ! \o/).

Enfin, ce qui me fait rêver en terme de moyen terme pour les films Marvel Studios, c'est bien le message adressé par l'ultime scène du film (qui, comme l'a souligné Deu$, se situe non pas à la fin du générique – on a attendu pour rien un ultime rab #NerdRage – mais juste avant) :
Spoiler: Montrer
Thanos !
On a fait un de ces bons dans notre rangée quand son visage est apparu ! Que de beaux et profonds horizons s'ouvrent en terme de personnages, d'univers et d'épiques aventures à raconter sur grand écran ! Va t-on carrément avoir le droit à un The Avengers 2 qui emprunte à Le Gant de l'Infini où Thanos affronte tous les super-héros Marvel dans l'espace pour conquérir sa maîtresse qu'est la Mort ?! Je suis très curieux de voir comment Marvel Studios compte introduire le pan galactique de la firme au cinéma.


The Avengers est une divine friandise dont le FanBoy que je suis ne revient pas : ça a été tellement bon à la dégustation que mon addiction aux productions Marvel Studios en est ressortie très renforcée.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Mer 25 Avr 2012 22:10 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23504
Localisation: Joker
Le film est excellent, un pur moment de fanboy et un super film d'action et de grands spectacles.

Comme l'ont signalé mes compères, il y a un gros effort pour ménager de la place pour tout le monde et si Robert Downey Jr conserve sa présence particulière avec sa touche décalée et mordante (qui attire forcément l'attention), les autres personnages ne sont pas en reste - et il y a même une petite réplique où Captain retoque Stark de façon très amusante (retour à l'envoyeur^^).
Bref gros travail d'équilibre et d'harmonie réussi je trouve.

Autre point, le côté fun et super-héros 1er degré assumé. On est loin des approches "Dark" ou "Real" et cela se ressent au nombre de punch-line assez hallucinantes - peut être trop, ce qui est un des rares défauts du film (je ne suis pas fan par exemple du dernier échange Hulk-Loki, un peu too Much).

Enfin dernier point qui m'a marqué, lors des grandes scènes d'action, le récit met en place une série de duo qu'il fait tourner, et chacun à son petit moment avec tout le monde, et ces interactions sont drôlement chouettes et feront plaisir aussi bien aux fans qu'aux néophytes - la bataille finale est d'ailleurs un modèle du genre. J'étais vraiment curieux de savoir comment ils allaient gérer 6 persos de ce genre et le résultat est très convaincant.

Pour le reste le film porte la marque de Joss Whedon avec donc un mélange détonnant de 1er degré (des héros qui sauvent le Monde) et de décontraction et d'humour bon enfant.
Maintenant j'espère que Joss Whedon va retourner voir la Warner pour son projet de film sur Wonder Woman qui avait été annulé il y a quelques années. Un tel film devrait lui permettre de faire aboutir pas mal de projet de ce type maintenant.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Jeu 26 Avr 2012 08:04 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
A mon arrivée dans la salle de cinéma (en retard) je fus un peu déconcerté.
Des responsables d'un magasin G33k distribuait des comics à certaines places de cinéma tirés au sort. En plus d'être dégouté d'avoir peut être raté ma chance je comprenais surtout un truc, cette salle pleine, qui criait, s'extasiait au début du film et qui se taisait pour le stringer où pour le Cameo de Lee, cette ambiance que je sentais pour la première fois dans une salle de ciné, ça annonçait quelque chose de grand.

The Avengers est grand, il est une promesse faîte à tout un tas de fans mais aussi un ensemble de cinéphiles qui restait intrigué devant la technique des studios Marvels. Tels des comics, la maison avait sorti tout un tas de films sur des super héros en vue de préparer le rassemblement. De mon avis personnel, Captain America et Thor étaient trop académique, finalement assez ennuyants et comme pour First Class je sentais plus la volonté d'installer quelque chose, vite fait pour ensuite faire du bon gros spectacle. Mais ensuite.

Bref nous ne somme pas là pour polémiquer, tout ces films valaient le coup car ils ont construit des personnages, des personnages obligés de se rassembler pour vaincre une menace tellement grande qu'un Hulk ne suffirait pas. Un danger à donner des cheveux blancs à Fury (sic).
Et la réunion de ces bêtes de scènes (et non de foire) donne la banane comme pas permis. Moi qui craignais un Iron-man-show j'ai finalement été agréablement surpris de voir qu'il avait certes la plus grande part du gâteau mais que tout le monde avait ses répliques tout le temps cool souvent drôles. L'humour est un élément central du film car sans lui cette ambiance too-cool ne serait pas là. Le décalage temporel de Captain America, la schizophrénie de Banner et surtout la prétention de Starck, tout est réuni pour que les dialogues soient croustillants, certes les blagues sont assez faciles mais elles fonctionnent toujours. On frôle le film comique.

Et viens l'action, de la 3D à outrance mais magnifique, des prises de vues vertigineuses (ou parfois terre à terre avec souvent des caméras qui se font détruire dans le feu de l'action) et encore une fois des héros qui ont une classe folle. On les envie, on les déteste mais punaise ce qu'on les admire au final. We want to be avengers !
Pour finir bien sur, le stringer
Spoiler: Montrer
Par chance j'avais feuilleté Le gant de l'infini et cette bouille rose me disait quelque chose. On va donc avoir du lourd pour Avengers 2 mais attendons d'abord de voir ce que vont amener les suites de chaque licence (amusantes au passage les rumeurs sur la sortie de Thor 2 qui se cale en fonction de celle de Hunger Games 2) et surtout la sortie des nouvelles puisqu'on nous annonçait du Ant Man et autres. Et surtout QUID de Spider Man où les droits de licence des fistons de Magneto qui ont été racheté ?


Bref, je vais répéter ce qui a déjà été dis mais le fan-boyisme est là, les acteurs sont excellents, c'est drôle, c'est beau, c'est épique. On en redemande.

Have fun !

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Jeu 26 Avr 2012 08:10 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2011
Messages: 563
Grosse déception que fut ce film.... Vraiment quoi





Bon maintenant que j'ai trollé tout le monde et que je suis content, retour sur un film d'une badasserie hallucinante qui en ma qualité (comme d'autres) de fanboy m'aura fait prendre mon pied pendant la séance avec parfois ce sourire béa sur mon visage du genre "C'est génial!!"

Joss Whedon signe encore une fois un très bon film qui va lui ouvrir de nombreuses portes (et s'il refait une série, elle dépassera peut-être la deuxième saison qui sait...). La patte Whedon est là avec un humour vraiment poilant (le mec du SHIELD qui joue à Space Invaders, les ralentis avec une musique épic comme dans buffy...) Enfin bref, aimant le travail de Whedon je suis vraiment content de ce qu'il a fait de ce film avec une légère tristesse, qu'il n'y ai pas eu un caméo d'un de ses acteurs qu'il aime du genre imaginez un cméo d'Alan Tudyk e pilote juste pour la référence, j'aurai trouvé ça purement whedonien :)

Je vais pas revenir sur le film, il est énorme, du bonheur pour les fanboy. A voir et à revoir!

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Jeu 26 Avr 2012 21:03 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1818
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Il faut un avis un peu plus gradué sur ce topic et comme d'habitude c'est la miss qui s'y met.
Tout le monde sait qu'elle n'aime rien.

Bon je ne vais pas dire que je n'ai pas aimée le film ce serait un mensonge.
Mais après avoir parlé des choses qui sont sympa, et dont en général je suis en accord,
il faudrait pensé a ce qui ne va pas.
C'est à dire ?
Bah c'est à dire tout le début du film.

Attention je ne vais pas dire que je me suis ennuyé une seule seconde devant le film, mais globalement plus le film avançait et plus on s'approchait de la confrontation finale plus je me disais que ça trainait en longueur. J'avais l'impression tout le long du film que Whedon ne savait pas trop comment scénarisé son film pour donner de l'intéret au film en dehors de son avalanche de super-héros.
Parce que oui je ne suis pas un public gagné d'avance.

Alors c'est bien cool d'avoir plein de supers héros sous le bras mais il faut bien les utiliser. La dessus je ne reviens pas sur les propos de Bullzor. Chaque héros est mis en avant ce qui est vraiment très sympa. Mon problème c'est que pendant toute la période avant la confrontation bah scénaristiquement c'est archi-plat. Il y a quelques passages sur Loki et un début de ses plans mais ça va pas plus loin. Les hauteurs du tournage en rond arrivant au moment ou le film essaye de nous faire une pseudo présentation de développement de ses héros, cela en nous faisant bien comprendre que le but de Loki était de les diviser, ce qui était couru d'avance. Du coup toute cette phase sur le vaisseau n'était pas ennuyante mais redondante et aurait mérité beaucoup moins que l'on s'y intéresse.

Après un autre souci c'est que malgré la présence à égalité de chaque héros aucun n'est développé plus que cela. En dehors de leur questionnement sur le SHIELD ça va pas plus loin. Le seul qui possède un développement réel et un minimum intéressant de ce côté là c'est le Cap' qui avait déjà bénéficié du meilleur film pré-Avengers. Cette petite thématique de se réveiller 70 ans plus tard et de voir que rien a changé, une grande guerre à laissée sa place à d'autres plus petites. Les marchands d'armes se frottent encore les mains et de ce fait, Steve et Tony sont super copains au début. Bon clairement j'ai total flashé sur le Cap' depuis son film étant celui avec Iron Man (le premier) ou le héros et le personnage était le plus travaillé. Du coup dès que je le voyais mon visage était souriant et quand il n'était pas là j'attendais son retour. Forcément que sa scène de commandement à la fin m'a énormément plu.

Sinon qu'est-ce que le film propose ?
Un film très banal sur les super héros avec plein d'actions de partout et des combats dantesques mais au scénario très convenu.
En fait c'est un genre de First Class a qui on aurait sur-multiplié l'action mais auquel on aurait enlevé tout scénario.
A coup sur un grand film de super-héros, de là à dire que c'est le meilleur, je ne sauterais pas le pas.

EDIT : J'ajoute que j'attends un peu la version BluRay ou une version longue parce que tout le long du film, devant certaines scènes, je me suis dis.
Ils ont coupé pas mal de trucs là non ?

_________________
ImageImage
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Jeu 26 Avr 2012 23:04 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2010
Messages: 1217
/!\ Attention, ce commentaire reprend exactement le fond des messages précédents (sauf peut-être le dernier \o/), mais son auteur ne peut retenir son envie de répéter la même chose tellement il a adoré. Merci de votre attention.


J'ai pris mon pied. Diantre !
J'en ai vraiment eu pour mon argent, ils ont clairement fait le boulot. Chaque Avenger (et même les personnages secondaires ! sacré Coulson !) a ses moments de combat intense, ses poses badass et ses répliques épiques. Un régal à tous les étages. Le scénario ne casse pas des briques pour le moment, mais j'ai bien aimé le fait qu'ils arrivent à faire entrer tous les petites histoires liées à chaque Avenger pour construire quelque chose. Le coup des combats intra-équipe est très bien vu, ça change des combats prévisibles contre Loki. Et puis, une suite quoi *_*
J'en ai pris plein la vue (et encore j'étais en 2D, j'aimerais quand même avoir un avis d'un spectateur en 3D pour voir si j'ai manqué quelque chose ^^), j'ai encore les côtes douloureuses, bref, ce fut un grand moment. Il aura certes fallu quelques films à la qualité quelque peu discutable pour en arriver là, mais je suis prêt à recommencer !
Splendide.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Ven 27 Avr 2012 00:10 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Déc 2011
Messages: 665
Localisation: ...
Je suis allé voir le film hier et je l'ai trouvé très bon. Facilement le meilleur film d'action que j'ai vu ces derniers temps.

En faîte après un captain america médiocre, qui enchainait les gags grotesque et les situations invraisemblables, je m'attendais à tout - et surtout au pire -, inutile de dire que j'ai été agréablement surpris.

Aors c'est sûr il n'y pas un scénario époustouflant, mais qu'est ce qu'il est efficace ! Chaque avenger est amené de manière cohérente, à aucun moment je n'ai eu l'impression d'un cheveu qui se posait sur la soupe, les scènes d'actions s'enchainent tout en laissant de la place au reste et on va droit au but, que demander de plus ? Les dialogues ont eux aussi été soigné, on a un bon équilibre entre les différents avengers et il y a un humour assez omniprésent, sans que cela ne soit génant. Bref je trouve que ça tient toute ses promesses.

L'image est elle aussi de très bonne qualité, je suis allé le voir en 3D et j'en reste tout ébaudi.
Pour te répondre mister K, oui tu as manqué quelque chose. Autant en général je trouve que la 3D a un intèrêt plus que limité (comme dans la colère des titans), autant là je trouve qu'elle apporte vraiment quelque chose. De ce point de vue là c'est une réussite totale. Et si on ajoute les effet spéciaux et les prises de vues "originales", on s'en prend plein les mirettes *__*

Du grand fim de super-héros.

_________________
Image
Barks et Don Rosa savent nous faire rêver...
Et Winshluss...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Ven 27 Avr 2012 02:54 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2004
Messages: 628
Localisation: T.A.R.D.I.S.
Le principal soucis avant d'entrer dans la salle, c'était "Whedon parviendra-t-il à gérer son casting étendu ?" Les membre les plus normaux comme Black Widow et Hawkeye, non seulement n'ont pas eu leur propre film mais avait l'air un peu sous-équipés pour lutter contre les aliens géants aux cotés de bourrins comme Hulk ou Thor. (Cela dit on ne s'inquiétais pas trop pour Widow, Johanson étant la, plus grosse star du casting) La franchise la plus successfull étant la surestimée Iron Man on s'attendait à ce que Robert Downey Jr s'accapare le film comme il l'a déjà fait avec le matériel promotionnel et éclipse tout le monde à coup de répliques ironiques. Mais Whedon prouve une fois de plus qu'après Buffy, il est toujours le type à appeler pour faire cohabiter de grosses personnalités. Il y a clairement un gros travail d'écriture pour que tout le monde ai un rôle à jouer non seulement dans l'action, mais également dans la narration. Et il se paye même le luxe de faire exister des personnages franchement secondaires. Hill, Culson ne sont pas que la pour servir d'interlocuteur à Nick Fury dans quelques scènes d'exposition, même s'ils font ça très bien. Même Pepper Pots est là le temps d'une scène et demie.

Pour l'essentiel du film, on se concentre sur la construction, chaotique, de l'équipe, et surprise, tout le monde passe davantage de temps à se prendre le bec qu'à combattre pour de vrai les forces du mal, dans un tas de scènes qui font pousser des jappements de ravissement aux fanboy . Pour ma part, j'ai trouvé que c'était la partie la plus intéressante du film, au contraire de Keisuuka. C'est vrai que ce n'est pas neuf, mais le reste du film brille-t-il par son innovation ? Le début, c'est de l'exposition d e base. Le dernier tiers, c'est quand même juste de la grosse baston. Pas dur d'en comprendre les enjeux: le méchant s'est trouvé une armée. D'aliens, c'est plus pratique on aura pas de scrupules à les voir mourir; histoire de détruire la terre et d'asservir l'humanité, parce qu'on a pas encore trouvé de meilleur emploi à une armé d'aliens, et en commençant par Manhattan, histoire d'innover.

La, Whedon déchaîne les grandes orgues du cinéma d'action, Immeubles détruits, explosions, foules paniquées, aliens géants, explosions, cascades, explosions. Mais grâce à la mise en place précédente, on parvient à s'intéresser à ce programme sans surprise.Les personnages sont charismatiques, les acteurs un minimums compétents, les punchlines pas stupides. Même s'il aurait pu se calmer un peu niveau vannes.

En Bref: Les moins. Attention, ça pinaille.

_Un film de super héros nécessite une bonne dose de camp. Mais dans le cas de Loki, ça devient franchement kitch. Hiddelston fait tout ce qu'il peut et s'en sort avec les honneurs mais son casque à corne et son brushing qui rebique magiquement ne l'aident pas beaucoup. Sans doute qu'on devait rester dans la lignée du design de Thor, mais il s'en sort mieux dans la scène de l'opéra ou il est en civil.
_Le design générique des combattants aliens, et leur absence d'efficacité. Zéro charisme et Ils tirent comme des aveugles. Ils restent vraiment de la chair à canon pour les avengers, et comme le film est tout publique, on ne doit les voir tuer personne. Ils constituent donc une menace en carton.
_Black Widow et son petit calibre.
Image
_je voulais voir ce qu'un féministe convaincue comme Whedon fait d'un blokbuster. Pas grand chose à voir de ce point de vue là.
_une mise en scène ultra classique peut-être ?
_Zéro sous-thématique.

Les plus
_On se marre beaucoup.
_les scènes d'actions sont lisibles. fini la Jason Bourne School of ShakyCam, adieux la bouillie façon Bay.
_L'impression de voir un vrai boulot sincère de groopie tout excité à l'idée de diriger ses héros et bien décidé à leur donner à chacun un quart d'heure de gloire.
_Mark Ruffalo adécatement torturé en Hulk.
_beaucoup de plaisir au visionnage

Bon, ce film va cartonner, c'est clairement la nouvelle référence du genre. Après un certain nombre d'adaptations de comics sans âmes, on peut s'attendre à ce que les suivantes copient sans vergogne ce mélange d'action ébouriffante et d'humour sarcastique.

Image

_________________
Image
It's all fun and games until someone commits sudoku


Dernière édition par Namienator le Ven 27 Avr 2012 17:07, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Ven 27 Avr 2012 13:06 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2011
Messages: 851
Localisation: In your head
"réellement fabuleux
Explosif
Drôle
Tout simplement génial"

Bon, sa fait un peut redite avec ce qui a déjà été dit mais il est vrai que ce film est le meilleur que j'ai vu depuis bien longtemps et, la 3D... LA 3D !!!

C'est réellement époustouflant, il y a pas un seul temps mort dans ce film et l'action démarre trés vite, donc pas un seul moment d'ennui pas une seule seconde.
Pour ceux qui, par contre craindrait qu'il n'y est que trop d'action et que "trop d'action tue l'action", il faut aussi se dire qu'il y a une bonne doses de vannes (et de bonnes vannes) qui coupent l'ambiance parfois lourde qu'il pourrait y avoir.

Bref c'est très rafraichissant.

Seul bémol peut être c'est que si l'on n'a pas vu ni thor ni captain amercica (ce qui est mon cas car n'ayant put voir que hulk et iron man) on est un peut déstabiliser au début, parcqu'à j'ai compris, le "cube" à une origine commune a ces 2 films.


Sinon, à noter que:

-robin de "how i met your mother" est là
-l'acteur de hulk incarne hulk
-Scarlet johanson en cuir moulant o_O ....legend (wait a second) DARY!

_________________
Image

" I counted six shots nigger ...
I counted two guns nigger ! "

~ Secrétaire Ultra du Club Ps ~


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Sam 28 Avr 2012 13:55 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1970
Vu !

Franchement, j'ai adoré ce film. On ne le répétera jamais assez mais qu'est-ce qu'il st bien foutu dans la répartition des personnages ! J'avais un peu peur pour Hulk au début car je voyais mal comment il serait mis en valeur scénaristiquement. Mais il l'est de façon -peut-être- la meilleure qui soit : une bombe à retardement puis un allié. Et le cap', j'avais été assez déçu de son film qui ne faisait qu'au final que présenter le personnage mais sans plus. Et là, on se retrouve avec le personnage le plus développé (par rapport aux autres je précise) et avec des moments de gloires. Et puis, les interactions entre les personnages : géniales. Chaque personnalités sont bien exploitées. (au passage la réplique de stark sur l'analyse de la mentalité de loki est excellente, c'est celle qui m'aura le plus fait rire).
Les scènes d'action maintenant. L'ayant vu en imax je dois dire que le rendu était superbe. Une bonne exploitation (pas excellente non plus, mais il y en a tout de même une) tout au long du film de la 3D.

Je ne regrette pas d'avoir attendu une heure de plus et de payer plus cher pour voir ce film.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Sam 28 Avr 2012 14:59 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2008
Messages: 446
Je viens en rajouter niveau concert de louanges. Que dire ce film est une tuerie, de très loin le meilleurs film de super héros et une référence du Blockbuster!!! Premièrement l'univers Marvel cinéma a été très bien exploité ont a donc le droit a une histoire très complète qui s'appuie parfaitement sur les cinq premiers films. Les personnages sont parfaitement incarnés par un super jeu d'acteurs ( Robert Downey junior au dessus) et surtout fidèle aux caractères des personnages dans le comic. Ajouté a cela un Loki excellent une intrigue oppressante et on est carrément dans l'ambiance. Les conflits entre les différents héros sont très bien amenés et très loin d'être artificiel.
Ajoutons a cela un humour omniprésent nécessaire dans ce genre de film. Ensuite l'action alors la c'est carrément Titanesque, ambiance apocalyptiques ont mélange savamment les art martiaux et les combats a supers pouvoirs, chaque héros est ultra bien mis en valeurs et leurs collaboration est excellente. Et enfin Hulk est mis en valeur au cinéma avec des scènes de malades. Les autres sont pas en reste non plus chacun étant mis en valeur dans l'intrigue comme dans les combats. Que dire une pure claque visuelle et quand ont est un fan des comics comme moi ont en a carrément pour sont argent. Brefs Avengers film de l'année a voir absolument!!!!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Sam 28 Avr 2012 15:35 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3651
Localisation: Échappe à la connaissance
Je vais passer pour l'aigri de service : je suis ressorti déçu de cet Avengers. Peut-être l'ai-je cherché car je n'ai vu aucun film de la franchise avant celui-ci, mais quand même il y a un quintaux de trucs qui m'ont fait décrocher.

Il ne faut pas croire : j'avais envie d'être agréablement surpris par ce projet ambitieux et qui a toutes les cartes en main pour être un divertissement jouissif de 2h30, et j'y ai cru.

Mais il faut croire que quand la première partie d'un film, posant l'intrigue, les personnages, toussa et là n'est pas le problème parce que le film le fait très bien je trouve... quand la première partie d'un film disais-je est composée de 80 % (proportion arbitraire) de dialogues imbitables à base de "Protocole machin enclenché commandant" "le projet truc a été lancé pour affronter les bidules" "les thermoréacteurs réagissent à l'iridium phosphaté", j'ai tendance à décrocher. Ne serait-ce que l'introduction t'enfile une dizaine de mots que tu ne peux PAS comprendre, et qui pourrait être résumé plus simplement pour ramener à l'idée que les aliens, ils vont pourrir la gueule des humains. Je veux bien croire que c'est afin de donner une ambiance "pro" mais dans ce cas pourquoi foutre un plan d'un demi-seconde sur un débile qui joue à un Space Invader sur son poste au lieu de diriger le vaisseau ? hein, pourquoi ? ça ne sert à rien, ça détend l'atmosphère qui était trop tendu par les punchline de Robert Downey Jr.

Deuxième point qui a déjà était abordé : le casting principal vend vraiment du rêve et réussit très justement à rééquilibrer la balance (malgré une mise en avant évidente d'Iron Man) alors que le nombre de personnages à fort caractère est élevé. Ça, c'est un très bon point que je concède. M'enfin ça serait bien si en face, on avait une menace intéressante, qui prendrait limite aux tripes. Je ne vais pas mâcher mes mots : le personnage de Loki est un désastre. Le seul moment où le méchant fait preuve d'un plan élaboré, c'est... pour diviser les Avengers en leur donnant une envie commune de le puncher. GENIUS. Le reste du temps, le personnage se fait martyriser, à CHAQUE fois qu'il devrait être menaçant, par la réal' qui s'amuse à le dégommer dans tous les sens genre "c'est bien mon grand, tu a des poils qui te poussent dans le fond du slip, tu as la voix qui mue mais arrête de nous gonfler avec ta puberté". Son costume est pitoyable. Il ne met JAMAIS en danger les héros. Et il est accompagné d'une bande de douchebag au design très laid qui servent de faire valoir aux héros (Black Widow leur met une misère alors que c'est une espionne et qu'elle a deux mini-flingues : paie ta menace). L'acteur est très bon mais n'est vraiment pas aidé par le traitement sadique infligé au méchant de l'histoire. Et je ne parle pas de l'aspect Power Rangers des scènes dans l'espace avec les graaaands méchants derrière tout ça.

Troisième point, franchement, ce serait bien que les punchline des super-héros et les passages où ils se déchirent de l'intérieur ne ressemblent pas à une cour de récréation, sérieusement. On peut faire quelque chose de décontracté sans que ça entre dans le "t'es moisi Captain, t'es né grâce à une fiole de produit, moi j'ai construit mon armure, nanananèèèreuh". Non. NON.

Enfin, un petit regret concernant le traitement de Hulk, que j'ai eu l'occasion de découvrir dans l'excellent The Ultimates (gloire et félicité éternelle à la personne qui me l'a fait découvrir : tu seras canonisé pour cette découverte) où il était présenté comme une énorme menace du début à la fin et qui est là, après une scène badass dans la base aérienne, comme n'importe quel Avenger prêt à aider ses copains. Et juste avant la scène d'action finale, on apprend que Bruce Banner qui était jusque là un névrosé effrayé par son double vert peut finalement le contrôler parfaitement parce qu'il a toujours peur. Ah. Pourquoi pas ._. Mais Mark, je t'aime, tu es tellement bon dans ce rôle.

Mais bon, accordons ce qui lui revient : les scènes d'action sont géniales (elles manquent d'ennemis charismatiques, m'enfin je les ai aimées), l'image et les effets spéciaux sont d'une qualité exceptionnelle (y a même des plans de guedin), la 3D au poil, le casting est prestigieux et se démerde vraiment bien. Manque de pots, y a quand même des points noirs qui m'ont empêché d'être conquis.
En espérant que ce sera compensé dans le prochain avec un esprit moins gamin dans les punchline (je ne veux pas du Nolan tendu du slip, mais quand même) et un méchant qui pète la classe. Galactus me semble un choix adéquate. Ce devrait me suffire à aller voir la suite.

Et à quand le spin-off avec Black Widow et Hawkeye ? Le duo m'a vendu du rêve de bout en bout.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Lun 30 Avr 2012 23:35 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Aoû 2011
Messages: 472
Localisation: Quelque part où tu ne t'y attend pas...
Enfin vu! Et que dire de ce film...

Film super/génial/excellent, mais étrange pour ma part.

Je ne vais pas revenir sur le "super", je crois que tout a déjà été dit. Ah si, je veux quand même revenir sur le faite que Robert Downey Jr est un putain d'acteur qui crève l'écran. Les moments de gloire et temps d'action étaient extrêmement bien équilibrés entre chaque super-héros, mais je n'ai vu que Iron Man et j'attendais avec impatience ses apparitions. Et c'est là où je regrette une petite chose, on a voulu faire du Cap'tain le leader, ça n'aurait pas du être le cas et j'ai trouvé assez mauvaise la scène où il dirige les Avengers. Ce serait nettement mieux passé avec Iron Man. Enfin je parle en fonction du contexte du film, Captain America n'avait pas une assez grande présence/charisme pour s'imposer leader et chef.
Après peut être que c'est moi qui ne connait pas assez Hulk mais je l'ai trouvé un peu over-cheaté par rapport aux autres. Déjà qu'il survive à une chute de 10000 mètres... (c'est ce que j'ai compris vu que je ne l'ai pas vu prendre de parachute).Il arrive aussi à détruire un "truc géant" de l'espace rien qu'en y opposant sa force, ou encore la façon dont il bat Loki, et même les bonds qu'il fait!
Il y a également les flèches du Faucon qui arrive à détruire en grande partie le vaisseau/immense bestiole volante (on peut appeler ça comme ça non?)C'est peu too much pour une flèche, même si elle est explosive. Arriver à endommager un tel vaisseau qui doit être le must de l'armement militaire américain.
J'ai par contre bien aimé le regroupement de tous les films de super-héros, cela forme un puzzle qui a donné Avengers: (le cube trouvé par Captain America qui est le Tesseract recherché par Loki, que Banner ait fait des expériences suite au Captain etc...). Cela a permis de rendre d'une certaine façon le film jouissif puisque le spectateur avait ainsi une grande partie des clefs de l'intrigue (puisque je ne connaissais les héros Marvel que grâce aux adaptions cinématographiques).
Et l'humour, élément essentiel du film. Ca ne m'a pas fait mourir de rire, mais bien sourire suite à des répliques bien placées.
Autre point fort, la 3D. J'ai vu le film en IMAX 3D et c'était splendide. Elle apporte un vrai plus et nous donne réellement l'impression d'être immergé au sein de l'action, d'accompagner les Avengers. Elle a été inutile dans de nombreux films mais là, elle permet de sublimer les scènes d'actions:
L'affrontement final était époustouflant.

Maintenant passons au "étrange" de ce film, quelque chose qui m'a géné. Et c'est assez dur à expliquer. Tout est passé très vite et je ne me suis pas ennuyé à un seul instant, mais j'ai trouvé que c'était long. Et là on se questionne sur le fond du film qui serait apparemment faible. J'ai trouvé ça long à cause du fond et de l'histoire mais les super-héros ont réussi à faire qu'on en oublie le fond et qu'on en privilégie la forme.
Le meilleur exemple: les Avengers sont divisés et décident de lancer la contre-attaque. Je regarde ma montre: presque 2h sont passés. Et là on se demande un peu ce qu'il s'est passé: le rassemblement de super héros, la capture de Loki, les "combats" au sein de la machine volante...Pas grand chose. Et le paradoxe c'est que je ne me suis pas ennuyé une seconde, surement grâce à la présence et au charisme des Avengers. Le fond n'est pas mauvais, mais sans la forme le film ne serait pas pareil et ne m'aurais pas fait une telle impression.
Il y a également peut être une autre explication au "étrange". Peut être que j'en attendais tout simplement trop de ce film vu toutes les éloges qu'il a réussi, peut être que je m'attendais à recevoir une claque qui me laisserait par terre. Ce ne fut pas le cas, mais je n'ai pas boudé mon plaisir et ce film était génial et excellent.

J'en arrive donc à une conclusion, ce film dépend de la forme.
Une superbe mise en scène,
de supers acteurs,
de supers héros.

PS: Ce film me donne quand même bien envie de me mettre aux comics ^^
PS 2: Question aux fans: est ce que l'énergie qui alimente Iron Man et Tony Stark et la même que celle du cube?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Avengers
MessagePosté: Mar 1 Mai 2012 09:23 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Free-CT a écrit:
(E)st ce que l'énergie qui alimente Iron Man et Tony Stark et la même que celle du cube?

Que des références aux films Marvel Studios en approche : non, Stark a dans sa poitrine une réplique miniaturisée du réacteur ARK (premier Iron Man), le réacteur à énergie propre que son père a construit pour faire tourner l'usine mère de Stark Industries (évoqué dans le premier Iron Man, plus développé dans Iron Man 2). En revanche, il faudrait que je revois la fin de Captain America - First Avenger pour voir si je ne dis pas de bêtises, Howard Stark découvre lors de ses recherches pour retrouver Cap le Tessaract : l'ayant étudié pour des applications militaires et civils, il y a des chances pour que le réacteur ARK soit une idée inspirée par le Tessaract (par contre, est-ce que c'est évoqué par une citation précise, je ne m'en rappelle plus - Peut-être lors de la scène supplémentaire de Thor ?).

Sinon, je ne l'avais pas du tout remarquer l'année dernière, mais des gens voient dans l'un des artefacts présents dans la salle des trésors d'Odin dans Thor un objet bien précieux (à ne pas regarder avant de voir The Avengers) :

Spoiler: Montrer
Il y aurait carrément le gant de l'infini à Asgard. De là découle des spéculations de fans qui tiennent la route : si Thanos veut faire payer Loki de cet affront sur Terre, récupérer le Tesseract et avoir l'occasion de mettre la main sur le gant de l'infini, pourquoi ne pas aller mettre le boxon à Asgard (à l'occasion d'un Thor 2 par exemple) ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 54 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com