Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 67 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, [4], 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 26 Mar 2009 20:44 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1332
Localisation: Dans tes rêves.
Messieurs et mesdames, j'espère que vous n'aviez pas oublié Zelda Orcinara of Time.
En effet, c'est un des meilleurs jeux qui ait existé à la Nintendo 64 et aujourd'hui, je vais donner mon petite opinion sur ce jeu.

Image


Aussi, je trouvais que les bons graphismes des jeux N64 se faisaient très rare (c'est normal) et cet merveilleux opus comporte des graphismes incroyable sans oublier l'arbre Deku et plein d'autres paysages.
J'imagine que vous vous souveniez tous de la mélodie harmonieuse joué par l'harmonica de Link et ça restera toujours une des meilleures musiques de l'histoire des jeux vidéos.
Je vous en cite un extrait: http://www.youtube.com/watch?v=o1-ea_RsPe8

Deuxièmement, le scénario est épousfoulant.... Regardez tous les combats, les problèmes, les boss et les lieux qu'il y a dans Zelda.
On sait bien que les boss finaux sont toujours impressionnants et Ganondorf l'est.
Les effets spéciaux sont mystérieux tel les brouillard, les étoiles du ciel et les génériques d'intro et d'ending sont mortels!

Enfin, parfois ça ne fait pas de mal de replonger dans nos bon vieux souvenirs d'enfances!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 6 Avr 2009 08:45 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mai 2008
Messages: 810
Localisation: Kiwamete Chikaku, Kagiri Naku Tooi Sekai Ni
Content de voir que ce topic suscite de l'intérêt.

Cette fois je vais vous parler d'un autre jeu de baston, assez peu connu mais que j'apprécie beaucoup.

Image

One Must Fall : 2097

Sorti en 1994 par Epic MegaGames à qui on doit aussi la série des Jazz Jackrabbit. One Must Fall a été réalisé par 4 personnes en tout et pour tout. Le jeu est certifié freeware en 1999.

Année 2097. On assiste à des combats de robots, ce qui pour l'époque était très rare. La particularité réside dans le fait qu'on incarne un pilote qui contrôle sa machine à distance. 10 personnages, tous liés de près ou de loin à la WAR (World Aeronautics and Robotics, compagnie qui organise ces tournois, et 10 robots sont diponibles.

D'abord le mode 1 joueur : vous choisissez un pilote et un robot. Les pilotes sont différenciés par leurs caractéristiques : Force, Dextérité et Endurance et chaque robot a sa propre gamme de coups. Après avoir choisi, on affronte une série d'adversaire jusqu'au boss. Ce qui est assez basique, mais justifié par le scénario.

Ensuite le mode Tournament : Cette fois vous créez vous-même votre personnage, et là vient un certain intérêt du jeu : Vous pouvez customiser et le pilote et son robot. Il y a quatre niveaux de difficulté et quatre tournois par niveau. L'argent est un facteur important car vous en avez besoin pour vous améliorer, pour réparer votre robot après les combats, pour s'inscrire à des tournois,...

Il est aussi à noter que des secrets sont déblocables dans le mode Tournament : des améliorations inédites, de nouveaux adversaire...
Seulement cinq terrains sont disponibles, mais encore une chose très rare : Le terrain influe grandement sur le combat car la plupart (4 sur 5) ont des effets qui peuvent infliger des dégâts à vous ou à votre adversaire.

Inutile de préciser que comme dans la majorité des jeux de baston, un mode deux joueurs est disponible.

J'aime particulièrement la musique qui est bien entraînante et colle parfaitement à l'ambiance science-fiction du jeu.
One Must Fall Main Theme

Les graphismes ne sont plus d'actualité mais ça reste assez appréciable visuellement.

One Must Fall : 2097 est un bon jeu de baston que je conseille à ceux qui aiment bien les robots géants et la customisation. Je tiens quand même à préciser que vous aurez besoin d'un programme permettant de lire les DOS pour y jouer.

PS : Ichigo, pour ton post sur Shenmue, est-ce Wikipédia qui t'a inspiré ou est-ce toi qui a inspiré Wikipédia ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 6 Avr 2009 13:20 
1 000 000 Berrys

Inscription: 23 Nov 2008
Messages: 146
GENIAL CE TOPIC !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

par quel jeu commencer ?

mmmmmmhhhh je dirais PREHISTORIK MAN sur super nintendo (désolé je sais pas insérer des images)

sam un homme préhistorique totalement déjanté quioque avant gardiste (il fait du delta plane, du monocycle etc...) doit retrouver voire amasser tout un stock de nourriture a travers 25 niveaux tous plus géniaux les uns que les autres (a part celui du monocycle qui prends plus la tete qu'autre chose)

le synopsis en lui meme fait se poser des questions sur la santé mentale des créateurs du jeu chez infogrammes mais une fois que l'on comence a jouer a ce jeu on a qu'une envie c'est d'aller toujours plus loin.

le gameplay est assez simple, marcher, courir, sauter, taper a coups de gourdins mais c'est ce genre de jeu qui rappelle les meillleurs souvenirs.





allez un autre pour la route....... MYSTIC QUEST LEGEND

le précurseur des final fantasy que je considère également comme le précurseur des RPG's modernes, des persos attachants, une intrigue sympa quoique simplette (retrouver les 4 cristaux des éléments et buter l'enfoiré qui la demandé a ses potes de les voler) masque bien les difficultés que le joueur aura affaire dans les quetes car croyez moi le jeu est long et surtout a cause de la difficulté des des donjons.

allez salut a tous.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 7 Avr 2009 00:57 
Viewtiful Shinigami
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2003
Messages: 1777
Localisation: Dans les années 80
hadès dieu des enfers a écrit:
allez un autre pour la route....... MYSTIC QUEST LEGEND

le précurseur des final fantasy que je considère également comme le précurseur des RPG's modernes, des persos attachants, une intrigue sympa quoique simplette (retrouver les 4 cristaux des éléments et buter l'enfoiré qui la demandé a ses potes de les voler) masque bien les difficultés que le joueur aura affaire dans les quetes car croyez moi le jeu est long et surtout a cause de la difficulté des des donjons.


Je... non...

Impossible de laisser passer ça.

Mystic Quest Legend est le premier Sekein Densetsu, la pierre fondatrice de la série "Of mana" par chez nous.

Qui est plus est un des premiers action RPG du genre, c'est certes du square pur jus de l'époque mais c'était un jeu ambitieux et excellent pour l'époque, intégralement en francais si je n'abuse. Rien a voir avec Final Fantasy en tout cas si ce n'est la boite qui les a produite, les 2 sagas sont radicalement différentes.

Et la fameuse énigme des palmiers!
Qui a marqué une génération entière de joueurs et qui fleurissait dans les magazines de jeux de l'époque... souvenirs...

Et qui a bénéficié d'un remake intitulé Sword of mana sur Gameboy advance et qui n'a rien perdu de sa superbe.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 7 Avr 2009 10:29 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mai 2008
Messages: 810
Localisation: Kiwamete Chikaku, Kagiri Naku Tooi Sekai Ni
Ichigo a écrit:
Mystic Quest Legend est le premier Sekein Densetsu, la pierre fondatrice de la série "Of mana" par chez nous.


Excuse-moi Ichigo, mais ce n'est pas plutôt Seiken Densetsu ?
Je sais, il ne s'agit que d'un détail, mais ça m'a quand même interpellé.
Sinon je suis d'avis que les "of Mana" sont bien réalisés. La 2D est superbe dans ces jeux.

Ichigo a écrit:
Et qui a bénéficié d'un remake intitulé Sword of mana sur Gameboy advance et qui n'a rien perdu de sa superbe.


Là, il s'agit de Mystic Quest, à ne pas confondre avec Mystic Quest Legend. Le premier est sorti sur GameBoy tandis que le deuxième est sorti sur SNES.

hadès dieu des enfers a écrit:
allez un autre pour la route....... MYSTIC QUEST LEGEND

le précurseur des final fantasy que je considère également comme le précurseur des RPG's modernes


Final Fantasy était inspiré de Dragon Quest non ? En tout cas, je crois que Mystic Quest Legend est sorti après Final Fantasy, et puis il devait s'appeler à la base "Final Fantasy Mystic Quest".

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 7 Avr 2009 10:35 
1 000 000 Berrys

Inscription: 23 Nov 2008
Messages: 146
@ ichigo

quand je disait que MYL est le précurseur des final, je n'ai pas dit qu'il était le premier de la série (d'ailleurs si tu pouvais m'aider a convaincre certains amis a ce sujet) mais c'est pour moi ce jeu qui a ouvert l'ère des RPG's a la final fantasy donc désolé si je me suis mal exprimé dans mon post précédent.

d'ailleurs autre jeu RPG que je considère comme légendaire: BREATH OF FIRE III


ryu jeune orphelin recueilli par deux voleurs est le descendant de la race des dragons qui a été exterminée sur ordre de dieu il y a 500 ans de cela, lorsque deux terribles adversaires le sépareront de ses amis il partira a la découverte de ses origines et de l'histoire de son peuple.


ce jeu possède tout ce qu'il faut pour faire un grand RPG, des persos attachants, un univers passionnant et des quetes annexes géniales (la peche aaah quel joueur n'a pas passé des heures a pecher, le village des fées qu'il faut gérer car elles peuvent fournir une aide materielle énorme et surtout les deux boss auxiliaires archimage et berseker, on passera sur les nombreuses transformations possibles et imaginables de ryu)

bref ce jeu sorti sur PSone ravira les fans absolu de RPG ce que je ne suis pas et pourtant je suis obligé de me freiner quand a l'écriture de mon post car sinon je vais en faire une page entière ^_^.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 7 Avr 2009 11:30 
Viewtiful Shinigami
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2003
Messages: 1777
Localisation: Dans les années 80
Dark Link a écrit:
Excuse-moi Ichigo, mais ce n'est pas plutôt Seiken Densetsu ?


On peut se tutoyer?

T'es lourd là.


Dark Link a écrit:
Là, il s'agit de Mystic Quest, à ne pas confondre avec Mystic Quest Legend. Le premier est sorti sur GameBoy tandis que le deuxième est sorti sur SNES.


D'un faut voir l'heure a laquelle j'ai posté.
De deux, mon post concerne bien celui sur GameBoy, le Mystic Quest de super nintendo (ou tiens j'ai gagné un point dans le sujet un jeu, une image) est un ersatz de RPG, ce qui m'a induit en erreur c'est que l'autre parle de sa difficulté forte. Et visiblement ne fait partie d'aucune saga majeure.
Or c'est un jeu hyper facile et simplifié, a l'extrême même, tout y est light même l'histoire et les graphismes.

Seul le Mystic quest GameBoy a un niveau relevé.

hadès a écrit:
quand je disait que MYL est le précurseur des final, je n'ai pas dit qu'il était le premier de la série (d'ailleurs si tu pouvais m'aider a convaincre certains amis a ce sujet) mais c'est pour moi ce jeu qui a ouvert l'ère des RPG's a la final fantasy donc désolé si je me suis mal exprimé dans mon post précédent.


Comme je l'ai dit, ce sont les bases des Final Fantasy mais light, le jeu en lui même est puissamment épuré, il n'en garde que les grandes lignes, a l'époque je l'ai trouvé sympa a jouer mais il ne mérite pas de rester dans l'histoire comme un jeu qui a fait date (contrairement a Mystic Quest Gameboy qui pompait pas mal de lignes de Zelda 1).

Mystci quest legend a posé quelques jalons a l'europe mal desservie en final fantasy, mais mon post est là pour rappeler que le vrai mystic est une pierre fondatrice de la série "Of mana", qui est au final un genre de jeu assez différent (univers, gameplay, graphismes, histoire) par rapport aux Final Fantasy.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 7 Avr 2009 13:48 
1 000 000 Berrys

Inscription: 23 Nov 2008
Messages: 146
bon ben puisque je ne peux pas aller bosser je vais citer trois ou quatre jeux de super nintendo, car cette console reste pour moi synonyme d'age d'or du jeux vidéo

ZELDA A LINK TO THE PAST

bon pas besoin de faire un synopsis tout le monde connait mais je voulais le citer car pour moi il reste le plus réussi de tous les zelda, le seul reproche que je lui ferai est qu'il est trop court, je pense qu'ils auraient du proposer au moins un tiers de donjons supplémentaires, car honnetement hormis le dome de la tortue et la forteresse de ganondorf les autres donjons sont finalement assez simples.



SUPER MARIO WORL

le SEUL mario a avoir pu detroner le mythique et divin SUPER MARIO BROS (nes), le scénario est on ne peut plus simple mario (ou luigi on peut choisir entre les deux) doit aller sauver la princesse peach des griffes de l'abominable bowser, il sera aidé par la véritable vedette de ce jeu YOSHI BIEN SUR ou plutot les yoshis.

ce jeu a d'ailleurs tellement marqué les esprits qu'il a offert son univers a la création d'un jeu qui allait devenir la plus prestigieuse dynastie des jeux vidéos, je veux bien sur parler de SUPER MARIO KART.



DONKEY KONG COUNTRY


synopsis:
par une nuit d'orage les kremlings vinrent sur l'ile des kong et dérobèrent tout le stock de bananes qui avait été laissé sous la bonne garde de Diddy kong, un jeune ouistiti désireux d'égaler son idole DONKEY KONG, au petit matin, ce dernier se rendit compte du désastre et se mit en quete de récupérer ses bananes jusqu'a la dernière ainsi commencait l'un des meilleurs jeux de plate formes.

graphismes de toute beauté pour l'époque et maniabilité parfaite, ce jeu reste pour moi l'une des références absolues en matière de PL, la complémentarité des deux persos ajoute encore au plaisir de jouer a ce bijou de RAREWARE et pour finir je demanderais a ceux qui y ont déjà joué de se remémorer la musique du combat final contre K rool ainsi que celle du niveau 'allée du tambour"




DONKEY KONG COUNTRY 2 DIDDY QUEST


synopsis:
cette fois c'est une déclaration de guerre qu'on fait les kremlings aux kong? ils ont enlevé donkey et diddy flanqué de dixie kongva devoir aller le chercher sur l'ile des kremlings.

meme constat que pour le premier du nom sauf que cette fois le fait d'avoir étoffé la quète avec la recherche des pièces KREM pour accéder au monde perdu a été une idée divine, de plus la difficulté accrue des niveaux, ce jeu est aussi resté dans les mémoires pour la musique dans l'un de ses niveaux "chardons ardents".



et pour finir petite séquence nostalgie a propos d'un jeu sorti sur une console plus vieille que la plupart d'entre nous sur ce forum............................SPACE INVADERS (atari 2600)

et oui a cette époque lointaine, la manette était un gros blocs avec un énorme joysticks sur lequel on pouvait se tailler des biceps de chabal et un boutton sur lequel il fallait appuyer de tout son corps pour l'enfoncer, et bien tout ça n'a pas empeché ce jeu de devenir une légende puisqu'il a été ressorti presque trente ans plus tard sur PSone, mais rien n'y fait la magie de l'original reste là.

le synopsis est simple, des hordes d'extra-terrestres envahissent la terre a vous de les arreter avec votre char d'assaut, comme c'est bien sur un jeu en 2D vous etes en bas avec votre tank et vous tirez en l'air vers les E.T qui descendent au fur et a mesure, on peut également varier la difficulté et changer les paramètres, les missiles qui zigzaguent (pas pratique pour viser), les ET invisibles donc il faut les repérer lorsqu'il vous tirent dessus, la vitesse augmentée et donc la il faut faire très vite.

c'est ce que l'on appellait autrefois des jeux de bar, ou l'interet était de réaliser des scores toujours plus élevés, c'était une époque ou le ludique était la priorité des concepteurs.....qu'est ce que j'aurais voulu la connaitre :robin:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 7 Avr 2009 14:19 
10 000 Berrys

Inscription: 17 Fév 2009
Messages: 64
Localisation: Around the world
Hehe Sympa votre topic ! ^^
J'adhère complètement !

Pour rajouter ma p'tite graine je voudrais parler de :

SUPER MARIO RPG

Sorti sur la Super NES, à ma connaissance c'est le premier Mario à s'être essayé au RPG et rompre ainsi avec le jeu de plateforme. Développé par Nintendo et... Squaresoft (Rien que ça), ce jeu reste bien plaisant et bon enfant bien que plutôt facile (apparemment destiné aux néophytes cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Super_Mario_RPG).
Ptite info : il serait dispo sur la console virtuelle de la Wii

(Petite pensée pour PAPER MARIO sur N64 mais je vais pas décrire tous les Marios)

J'ai vu également que ça parlait Dreamcast. Quelqu'un ayant déjà cité Shenmue (qui au passage est un jeu mythique), je voudrais faire une petite mention à :

JET SET RADIO

Toujours sur Dreamcast, ce fut mon premier jeu sur cette console (achetée en fin de vie également :luffy langue: ).
Que dire à part que j'y ai passé des heures à déambuler en rollers dans la ville et tagguer un peu partout ? ^^

Premier jeu utilisant la technique du Cell Shading (ô combien répandu maintenant), il est totalement jouissif : scénario basique (c'est pas le plus important pour ce genre de jeu), bande-son ô combien mythique pour ceux qui y ont joué, concept révolutionnaire (un jeu qui dépasse la vision simpliste du jeu sur des gens en rollers qui ne sont bons qu'à faire des figures dans un centre commercial ou un skate-park et nous propose une vraie "trame" de fond).
Bref, pour moi : une pure bombe auquel tout possesseur de Dreamcast se doit d'y avoir joué un jour.

PS : si quelqu'un qui était fan du premier opus pouvait me donner son avis sur JET SET RADIO FUTURE sur XBOX (1ere du nom), ça serait bien sympa parce que je suis curieux de voir ce que ça donne.

_________________
La fainéantise ça a du bon ! ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 12 Avr 2009 18:49 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mai 2008
Messages: 810
Localisation: Kiwamete Chikaku, Kagiri Naku Tooi Sekai Ni
Et si on parlait multijoueurs ?

Bomberman

Image

Voilà un jeu pour le moins...Explosif.
Bomberman, c'est quoi ? Vous incarnez un petit bonhomme, vous posez des bombes qui exploseront vos ennemis, vous ramassez des bonus et vous progressez à travers des niveaux.

C'est tout simple, mais terriblement accrocheur. Bomberman a gardé ce concept à travers toutes ces années et l'a adapté à des "mode histoire", qui sont assez basique : exploser tous les ennemis (en général) et vaincre les boss (qui vous donneront davantage de fil à retordre).

Le jeu a sans doute connu des dérivés, je n'ai pas pu suivre entièrement la série, mais ce qui fait tout son charme est sans doute le multijoueur, qui existait déjà depuis ses débuts.
Vous êtes plusieurs potes, et vous devez exploser les autres. Le concept reste simple, mais efficace. Coups bas, lâchetés, surprises, tous les moyens sont bons pour gagner. A noter que cela évoluera à travers les jeux, et l'on peut incarner d'autres personnages en plus des petits bonhommes si caractéristiques de la série, ce qui permet de varier le jeu, car ceux-ci possèdent différents pouvoirs qui pourront autant les avantager que les handicaper.

Image

Les améliorations permettent une grande différence : ainsi vous pourrez vous déplacer plus rapidement, avoir une portée plus importante pour vos bombes, avoir plusieurs "vies", en poser plusieurs (des bombes, pas des vies), passer à travers les murs, en lancer (encore des bombes, pas des murs), montures...

Bomberman, c'est des explosions. Bomberman, c'est du multijoueur de délire. Bomberman, c'est de la bombe.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 6 Mai 2009 18:59 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mai 2008
Messages: 810
Localisation: Kiwamete Chikaku, Kagiri Naku Tooi Sekai Ni
Cette fois, je vais vous parler d'un jeu...Ou plutôt...D'une Légende...

Baldur's Gate
(Comme j'aimerais agrandir davantage le titre...)

Baldur's Gate, c'est une légende, c'est un monument, c'est une icône du jeu vidéo à lui tout seul. Ce jeu est considéré comme LA référence de l'Advanced Dungeons & Dragons (communément appelé AD&D) en termes de jeux vidéo.

Image
La jaquette du jeu : Un livre. Mais c'est vous qui vivez l'aventure.

Sorti en 1999 sur PC, Baldur's Gate est un RPG réalisé par les studios Black Isle (Aujourd'hui disparus). Le jeu prend pour base un univers déjà existant d'héroïc-fantasy qui n'est autre que les Royaumes Oubliés (ou Forgotten Realms).

Avant de commencer l'histoire, vous devrez d'abord créer votre perso : Sera-ce un homme ou une femme ? Quel est son portrait ? Sera-ce un humain, un elfe, un nain ou un petit-homme ? Sera-t-il bon ou mauvais ? Sera-ce un guerrier, un paladin, un mage, un clerc, un rôdeur ou un voleur ? Quelles sont ses caractéristiques ? Quels sont ses sorts ? Quels sont ses aptitudes au maniement d'armes ? Quelles sont ses couleurs ? Quelle est sa voix ? Ceux qui aiment créer et personnaliser seront aux anges.

Après l'étape de la création (et avoir nommé votre personnage), vous serez alors propulsé dans l'aventure : Vous êtes à Château-Suif, votre père adoptif Gorion veut soudainement entreprendre un voyage et il vous ordonne de vous préparer pour le périple qui s'annonce (Vous aurez tout le loisir d'apprendre les rudiments du jeu dans Château-Suif). Alors même que vous venez de quitter les remparts de la ville, on vous attaque. Vous êtes sauf mais cela se fait au prix de la vie de votre tuteur. Débute alors une aventure gigantesque dans la Côte des Epées...

Le monde de Baldur's Gate est vaste, incroyablement vaste, et on se sent libre, dès le début on est libre : On peut choisir de suivre les indications des PNJ, ou explorer soi-même l'immense monde, d'être gentil ou méchant (Hahahaha ! KILL !). Le scénario principal est incroyablement bien ficelé, et de nombreuses quêtes annexes sont disponibles partout. Les cartes sont magnifiques, et toutes dessinées à la main !

Image
Pluie, magie, personnages, décor, splendide !

En plus de son propre personnage, on peut contrôler cinq membres recrutables à travers le jeu, parfois en accomplissant certaines quêtes, parfois juste en discutant. Chacun des personnages recrutés est unique, avec ses propres caractéristiques, aptitudes, apparence, voix, dialogues, alignement,...Il se peut que certains personnages vous trahissent, ou qu'une quête se déclenche lors du recrutement d'un personnage.

Vous contrôlerez tout à la souris : Les déplacements, les actions,...Tout se fait en un clic. Le jeu est extrêmement complet et pourtant simple à s'y habituer car de nombreux raccourcis sont disposés sur l'interface.

Parlons un peu des voix et dialogues : Entre la voix quelque peu agaçante d'Imoen, les éternels remarques de Khalid, le pessimiste Xan ou Edwin le râleur indiscret, vous aurez réellement l'impression d'être immergé dans un monde, un univers. (Le meilleur étant les bandits et leur unique "Et alors, je l'ai frappé à la tête, jusqu'à ce qu'il crève ! Mouahahaha !")

Le jeu est un RPG ou un A-RPG selon vos goûts. En effet vous pouvez configuer la pause de sorte à ce qu'elle déclanche en tour à tour, à chaque évènement, lorsqu'un ennemi apparaît et plus encore, ou pas du tout de pause. A vous de jouer selon votre manière.

Image
Vous savez bien gérer j'espère !

Les graphismes sont également splendides avec des cartes très détaillées et de superbes animations. La 3D isométrique sied à merveille à ce genre de jeu, le rendant très détaillé et très riche.

La bande-son est très réussie avec des thèmes qui s'accordent bien à l'ambiance : angoissante lors de la présence d'un ennemi, majestueuse lors de la ville de Baldur, apaisante lors des petites bourgades. On note même les effets sonores très proches de la réalité (bruit d'eau, chant d'oiseaux,...).

Le jeu comporte de nombreux bonus et détails. On retrouve en guests stars Drizzt Do'Urden et Elminster, célèbres personnages de l'univers des Royaumes Oubliés. Les nombreux livres que contiennent les bibliothèques du jeu content des récits issus des même Royaumes Oubliés (il y en a plus de 100 je crois...).

Le jeu n'est pas dépourvu d'humour. Entre les tombes ed Nashkel ("Il a passé sa tête à travers le conduit de l'ascenseur pour voir s'il descendait, et c'était le cas") et le sort d'invocation de vache ("Qu'est-ce que c'est ?"), vous aurez le temps de vous amuser.

Je termine ce post qui est déjà très long (Mais que voulez-vous, ce jeu mériterait un topic à lui tout seul) pour conclure que Baldur's Gate est un jeu inoubliable, qui figurerait parmi les plus grands de tous les temps. Un seul jeu pouvait se prétendre être son digne successeur, et ce sera Baldur's Gate II.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 16 Juin 2009 18:12 
10 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Jan 2006
Messages: 362
Localisation: Black Mesa
Continuons sur cette lancée en parlant un peu PC:

Voici donc venir...
Image

Nous sommes dans les années 30, dans l'âge d'or des zeppelins et des petits avions, de l'URSS sous Staline, de l'entre-deux-guerres, de la prohibition, et encore plein d'événements historiques que je ne citerai pas pour ne pas ennuyer.

Dans cette version, sortie en 2000 par chez nous, vous incarnez Nathan Zachary, chef d'une petite troupe de pirates de l'air, et vous devez accomplir des missions, telles rechercher un trésor en survolant des lieux, détruire une base ennemie, se battre contre une flotte ennemie, des avions, des bateaux... voire même des sous-marins ou des autres zeppelins!
Voilà qui promet des combats aériens endiablés, avec une douzaine d'engins volants différents, chacun disposant de capacités propres, par exemple un bombardier possédera beaucoup plus de munitions qu'un chasseur, mais il sera beaucoup moins rapide que ce dernier.
Le mode carrière vous fera vous battre contre bon nombre d'ennemis (Anglais, Américains, Soviets, autres pirates...) et sur des terrains plutôt diversifiés dans l'ensemble (Hawaï, les Hollywood Studios, New York...).

Image

Avec en plus du mode carrière un mode multi-joueur en ligne, un jeu rapide, et la possibilité de créer ses propres avions et/ou de modifier les nôtres, on a de quoi s'amuser pendant un bon moment, surtout que le jeu est compatible avec tout ce qui est joystick ou joypad.
Un bon jeu en somme, qui m'aura tenu en haleine durant assez longtemps.

Image

Vous pouvez d'ailleurs télécharger la démo ICI.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 1 Déc 2009 21:57 
150 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Fév 2007
Messages: 1044
Localisation: You are in jungle baby !
Ayant trés envie d'en faire un topic , je me contenterais ici d'une brêve présentation...Et même si on pourrait citer les Rebel Assault, Jedi Knight ou X-Wing vs Tie Fighters c'est de Yoda Stories dont j'aimerais parler maintenant...

Image

Développeur(s): LucasArts
Éditeur(s): LucasArts
Date de sortie : 1997

Basé sur l'univers de Star Wars, Yoda Stories se situe entre l'Empire contre-attaque et le Retour du Jedi. Vous y incarnez Luke Skywalker lors de son entrainement sur Dagobah en compagnie de Yoda dont l'aventure vous sera présenté sous forme d'écran avec une vue du dessus, les personnages et les décors étant trés petits ( mais néanmoins bien faits ), tandis qu'un "camembert" de vie se situe sur votre droite surplombé d'une liste représentant votre équipement...comme cela...

Image

(Notons que les déplacements se font à l'aide d'un bouton de la souris, l'autre étant utilisé pour l'attaque.)

Vous êtes donc Luke et votre objectif sera de retrouver Yoda. Le jeu n'a pas en lui même de fin ou d'accomplissement final cependant le joueur sera soumis à l'une des multiples ( car oui il y en a beaucoup ) aventures que propose le jeu . Le début reste le même, arrivant sur Dagobah Luke trouve R2D2 avant d'aller chercher Yoda, ce dernier lui confiant une mission à accomplir sur un monde et un objet pour y parvenir avant de congédier son apprenti...Vous voila donc parti à l'aventure !

Image

Et c'est là que le jeu accroche car attendez vous à énormément d'aventures sur différents mondes avec des événements particuliers, des personnages différents et de nombreuses sous quêtes à accomplir avant de pouvoir espérer accomplir l'objectif...Vous rencontrerez de plus de nombreuses célébrités de Star Wars ( ex : Boba Fett , Chewbacca ) , des vaisseaux bien connus tel le Faucon Millenium tout en maniant des armes tel les blasters, le sabre laser ou des objets tel un cutter a fusion et des cuves bactas en rencontrant divers monstres et droides... ( chaque aventure-monde peut aller jusqu a 100 "panneaux" selon les réglages dans les options )

Image

Se voulant pratique et pas trés lourd d'espace de disque dur , Yoda Stories est un genre de jeu trés accessible et plutôt sympathique succédant à un jeu du même genre sur Indiana Jones...Cependant ne vous fiez pas à sa taille car si il ne necessite pas grand chose pour tourner, la richesse et le plaisir de jouer dans l'univers SW vaut le détour ! Une fois votre mission finie, le jeu en charge une nouvelle !

Pour les afficionados, je préciserai que j'ai déja réussi à avoir un sabre laser vert en affrontant Darth Vador ( comme dans le film ^_- ) donc non vous ne resterez pas à vie avec votre laser bleu...

Voila, c'était la présentation de Yoda Stories , un jeu petit mais costaud !

Image

_________________
Les idiots sont marrants. Pas étonnant que tous les villages en veuillent un.

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Minute du passé : Les titres à (re)découvrir
MessagePosté: Mar 2 Aoû 2011 19:49 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Dans la catégorie meilleurs jeux de la Playstation première du nom, j'appelle Casper le gentil petit fantôme à la barre !

Image
Casper
- Playstation
- Aventure/Puzzle
- 1996

Adaptation du film sorti à la même époque, pour ceux qui s'en souviennent, celui mettant en scène une jeune fille et son père, chasseur de fantômes depuis la mort de sa femme, venus s'installer dans un vieux manoir ayant la particularité d'être hanté par notre sympathique fantôme cherchant à se faire des amis et ses trois oncles ne prenant plaisir dans la mort qu'en effrayant ces pauvres petits humains inoffensifs.

ImageImage

Un titre qui brille vraiment de part son gameplay et son ambiance, procurant au joueur un plaisir de jeu immense. Casper, à la recherche de différentes petites choses dans cet immense manoir qui nous est proposé d'explorer de fond en comble, devra faire face à d'innombrables énigmes pour réussir à avancer dans l'intrigue. En résolvant ces énigmes, Casper déverouillera alors de nouveaux "pouvoirs", transformations de son corps ectoplasmique en différents objets qui lui permettront d'accéder sans cesse à de nouvelles pièces jusqu'alors inaccessibles toutes aussi réussies les unes que les autres (de ce que je me souviens, on a droit à un labyrinthe, la cuisine, la bibliothèque, le grenier, ...). Ainsi, en se transformant en ballon, nous pourrons nous déplacer en effectuant des rebonds et franchir des trous dans les murs, le ressort permettant d'atteindre les étages supérieurs, le super Casper lui donnant une forme à la Superman (je me souviens plus à quoi ça sert, peut-être pour casser des trucs), le tournevis, le nuage de fumée, ...

ImageImage

Un jeu super riche, une 2D très belle avec des éléments du décor parfaitement dans le ton des maisons hantées, une difficulté qui je me souviens m'a fais m'arracher quelques cheveux à certaines reprises. Casper est entièrement tourné côté exploration et résolution d'énigmes, pas vraiment d'action et de combats si ce n'est quelques boss à vaincre (en utilisant un peu son cerveau of course). Qui dit exploration d'un lieu aussi fermé (mais vaste !), dit incessants aller-retours dans le but d'ouvrir certaines portes jusque là fermées en découvrant la clé correspondante, le principal moyen d'avancer étant de mettre la main sur des clés rattachées à des portes de différentes couleurs.
Un autre aspect du jeu était de pouvoir ramasser un peu partout différents items (pièces, sandwichs, bananes, brocolis, ...), quant à savoir à quoi pouvait bien servir toute cette bouffe pour un fantôme (mis à part mettre une rouste à Bouffi en le piégeant), là je dois dire que mes souvenirs me font défauts !

En tout cas, un excellent jeu qui a déjà quinze ans !

EDIT : Allez, j'en rajoute une couche car je m'aperçois que je prends vraiment mon pied à parler et à me remémorer certains de mes vieux jeux ! ^^ Et la prochaine fois, on essaiera d'aller taper dans des trucs super un peu plus anciens encore que la période Playstation !

Image
Heart of Darkness
- Playstation
- Plate-forme
- 1998

Un excellent jeu qui, j'en suis sûr, a dû passer entre les mains de beaucoup de monde ici. Un jeu se présentant avec une ambiance assez enfantine dans son opening résumant bien l'histoire de base dans laquelle notre jeune héros, Andy, inventif et rêveur, se lancera dans une mission pour porter secours à son chien, capturé par des Ombres lors de l'observation d'une eclipse !
Après reste à savoir ce que ces bestioles comptaient faire d'un clebs un peu idiot et d'où Andy nous sort cet attirail de dingue... L'un des grands mystères vidéoludiques que ce "Heart of Darkness...

Une 2D super bien foutue envahit alors de très nombreux tableaux de jeu, un vrai petit régal pour les yeux, ne souffrant toujours pas à l'heure actuelle du passage du temps, et c'est parti pour une sacrée bonne aventure avec son lot de difficulté et de prises de tête pour franchir certains passages. Peuplant ces tableaux, tels nos chers modos avides de sang frais et d'ornements d'ossements de newbies, des légions entières d'Ombres monstrueuses et agressives rodent et guettent avec pour seul but de se repaître de la chaire si tendre et juteuse de notre chère petite tête blonde. Il y aura donc fort à faire pour tenter d'esquiver et de survivre à ces viles créatures, car durant une bonne partie du jeu, seuls les réflexes et l'ingéniosité du joueur seront mis à rude épreuve puisque notre équipement détruit, il nous sera impossible de nous attaquer de front aux vilains. Il faudra donc jongler entre manoeuvres d'esquive et habile utilisation de l'environnement pour réussir à se frayer un chemin jusque dans l'antre de ces bestiaux cauchemardesques. Mais les Ombres sont loin d'être la seule menace mortelle puisque les éléments naturels eux-mêmes s'imposeront comme de redoutables obstacles à notre périple ! Pas de cadeaux pour les héros en herbe, tout gamin qu'il soit, les développeurs, dans leur absolue perfidie, ont bel et bien décidé à le trucider de toutes les manières possibles, et le plus souvent de façon assez violentes ! Avis aux apprentis psychopathes !

L'un des gros points forts du jeu, à l'heure où les différentes firmes profitaient des capacités de la Playstation pour explorer de nouvelles pistes de réalisation, donnant lieu à des choses prétendument révolutionnaires, mais très souvent ignobles avouons-le, "Heart of Darkness" profitait d'une qualité d'animation des ennemis ou des éléments naturels vraiment bluffante et parfaitement intégrée au déroulement de l'action. Je garde un excellent souvenir visuel de ce jeu donc !

Ajoutons à l'aspect visuel et à la trame scénaristique, une qualité de la bande sonore utilisant un orchestre symphonique (l'un des premiers jeux à le proposer) assez énorme et très intense dans les gros moments de suspense, ou dans l'intro dévoilée un peu plus haut par exemple, nous nous retrouvons alors avec un jeu magnifique qui restera dans les mémoires comme l'un des plus grands de la Playstation.

Entre le jeu vidéo et le film d'animation, il y a "Heart of Darkness", un petit trésor dans ce monde qu'est le jeu vidéo.

Il est super ce topic ! Pourquoi est-il resté inactif si longtemps ?!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Minute du passé : Les titres à (re)découvrir
MessagePosté: Mer 5 Oct 2011 18:10 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Déc 2010
Messages: 466
Localisation: eating jelly babies.
Je vais vous présenter un jeu sortie sur PC en 1999 (ouf, une année de plus, et je sortais des bornes spatiales autorisées^^.)
Ce jeu est donc sortie à l'époque sur Windows 98, et il est pour moi un très bon souvenir (et dire que j'avais seulement 5 ans à l'époque XD), car autant que je m'en souvienne, il doit bien être ma toute première expérience vidéo-ludique.
Je vais donc vous présenter:...

Image

Hype the Time Quest.

-PC
-Aventure
-1999
-éditeur: Ubisoft

Un jeu playmobil...euh oui. Mais attention, au premier abord, il peut sans aucun doute paraître enfantin, (ce qui est normale après tout, car conçue pour). Mais attention, ce jeu est bien plus que cela, ce que je vais maintenant vous montrez:

Scénario:

Le scénario de ce jeux ne brille pas forcément par sa profondeur je vous l'accord, mais il n'est pas forcément une histoire dite "basique".
Notre héros participe à une grande fête organisée en son honneur pour les bons et loyaux service rendu au bon roi Taskan IV et à la reine Lyzotte, cérémonie au cour de laquelle la reine remet à Hype l'épée de la paix, mais malheureusement, un terrible chevalier noir viens l'interrompre violemment avec son dragon. Il ordonne alors au roi de lui céder son royaume. Mais le valeureux chevalier n'écoutant que son courage s'interposa entre les deux protagonistes. Mal lui en pris car le chevalier noir, nommé Barnak, le transforma en pierre et l'envoya 200 ans dans le passé.
Nous voici donc 200ans en arrière au temps de Taskan I, dans le manoir du jeune l'alchimiste Gogoud, qui grâce à sa magie, va vous libérez de l'emprise du sort.

Votre tâche consistera donc à remonter les époques pour réaffronter votre ennemis. (sorts magiques, joyaux, et petites quêtes annexes seront au rendez-vous.)

Ce jeu ne possède pas une durée de vie excessivement longue, 10-15h grand maximun, mais il est prenant, possède un très bonne ambiance est une superbe bande son.
Les graphisme sont, pour l'époque, plutôt pas mal, et la VF est d'une très bonne facture et les personnage ainsi que les boss inoubliables ,mais le monde à explorer est assez petit.

Ce jeu m'a si bien plu qu'il m'arrive d'y rejouer de temps en temps pour revivre de bonne heures de jeux.

Image Image
Pour finir, je vous met en liens la musique des boss qui est vraiment épique, je la trouve génial:
http://www.youtube.com/watch?v=qCOwZExCBVA

_________________
Image
-I'm the Doctor. I'm a Time Lord. I'm from the planet Gallifrey in the constellation of Kasterborous. I'm nine hundred and three years old. And I'm the man who's gonna save your lives and all six billion people on the planet below. You got a problem with that?
-No.
- In that case, ALLONS-Y !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 67 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, [4], 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com