Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Linkin Park
MessagePosté: Mar 22 Mai 2012 17:55 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Nov 2008
Messages: 1587
Localisation: Lancehélion
A Takamari and Mister K production

Image


Tout le monde connaît Linkin Park, que ça soit en bien ou en mal. En effet, il s’agit d’un groupe phare des années 2000, que ça soit sur la scène nu-métal au début puis sur la scène rock par la suite. Bref, il s’agit d’un groupe incontournable pour un certain nombre de gens de notre génération, et pour ma part c’est un groupe qui m’a véritablement ouvert à une multitude d’horizons musicaux, il mérite son topic ici bas !
Ce topic a pour but de retracer l’histoire du groupe, de le faire découvrir aux dernières personnes réticentes et tout simplement de pouvoir en parler avec vous.

Takamari



Le Groupe



Historique :

Au commencement, en 1996, Xeroest un petit groupe composé par 3 amis d'université, Mike Shinoda, Brad Delson et Rob Bourbon jouant dans une chambre étudiante. Néanmoins ils vont rapidement recruter les 3 autres membres du groupe et se mettre à sortir des démos en espérant un jour connaître le succès. Succès qui ne sera pas vraiment au rendez vous et qui entraînera le départ, en 1999, du premier chanteur du groupe, Mark Wakefield. Ce dernier sera rapidement remplacé par Chester Bennington, c'est aussi à ce moment là que le groupe prend véritablement le nom de Linkin Park. L'alchimie opère et le duo de voix formé par Chester et Mike devient le pilier central du groupe. En fin d'année 1999 le groupe réussit enfin à signer un contrat avec une maison de disque, Warner Bros Records, et commence à enregistrer son premier album.
Le 24 octobre 2010 sort Hybrid Theory, c'est une véritable consécration pour la jeune formation. L'album fait fureur et les récompenses pleuvent. Fort de son succès le groupe décide de sortir en 2002 un album de remix d'Hybrid Theory qui comporte un bon nombre de versions alternatives qui n'avaient pas été retenues par le groupe pour le premier album.
Le groupe enchaînera les concerts et sortira en 2003 son deuxième album studio, Meteora. Ce dernier rencontrera un très bon accueil, mais certains souligneront de grosses similarités entre les deux albums. Le groupe comprendra alors qu'il a sûrement fait le tour de son style et qu'il doit changer de direction.
C'est ainsi qu'en 2006 sortira Minutes to Midnight. L’accueil sera cette fois ci très mitigé, certains fans n'appréciant pas du tout le changement de direction du groupe. Néanmoins il s'en sortira très bien en réalisant par exemple le meilleur démarrage d'un album de l'année.
C'est en 2009 que sortira le dernier album studio du groupe (en tout cas avant le prochain cet été), A Thousand Suns. Ce dernier confirmera le changement de direction amorcé avec le précédent opus avec un coté légèrement plus expérimental. Le succès sera évidement toujours au rendez vous, les fans aillant accepté le changement. L'album sera même comparé à The Dark Side of the Moon pour son coté hybride et électronique, ce qui n'est pas rien.
Nous sommes maintenant en 2012, et le groupe se prépare à sortir son 5e album studio pour dans quelques semaines, avec la promesse de plaire à la fois aux fans des derniers et des premiers albums… Qui vivra verra !

Takamari



Les membres :

Image

Le groupe est inchangé depuis son existence sous le nom Linkin Park. Le sextet californien est composé – de gauche à droite sur la photo – de Brad Delson à la guitare, Mike Shinoda au chant et parfois au piano et guitare (c’est l’homme à tout faire du groupe), Joe Hahn aux platines, Chester Bennington au chant, Rob Bourdon à la batterie et Dave « Phoenix » Farrell à la basse.


Mister K




Discographie


Image
Hybrid Theory (2000)

Label : Warner Bros. Records
Durée : 37:53

1er album du groupe sorti en 2000, qui va immédiatement ouvrir les portes du succès au groupe. 12 chansons, une grosse demi-heure et une énorme débauche d’énergie et de violence sonores. Le mélange de l’impressionnant coffre de Bennington alternant avec le flow impeccable de Shinoda, de la rage et la souffrance qui ressortent de leur textes et qui sont très bien transmises par la voix et du fond de grosses guitares et de touches électro bien senties fait mouche, d’autant que chaque titre est taillé sur-mesure pour la radio. Une référence du genre (+ de 24 millions de cd vendus dans le monde), et quand on écoute, on comprend pourquoi. A noter que la couverture a été réalisée par Shinoda (comme je disais, l’homme à tout faire !).
Mister K

01 – Papercut
02 – One Step Closer
03 – With You
04 – Points Of Authority
05 – Crawling
06 – Runaway
07 – By Myself
08 – In The End
09 – A Place For My Head
10 – Forgotten
11 – Cure For The Itch
12 – Pushing Me Away

A écouter : One Step Closer – Crawling – In The End


Image
Meteora (2002)

Label : Warner Bros. Records
Durée : 36:43

2e album du groupe sortie en 2002, Meteora est la suite logique d'Hybrid Theory, mix de nu-métal et de rapcore. A sa sortie l'album rencontre immédiatement la reconnaissance du public et se hisse à la première place des ventes aux Etats-Unis. Le style est le même que celui de Hybrid Theory, néanmoins on pourra constater qu'une place beaucoup plus importante est donnée au flow de Mike Shinoda, ce qui n'est pas du tout pour nous déplaire. Toutefois les grosses guitares sont toujours présentes et l'énergie vocale de Chester Bennington pulvérisera une fois encore tout sur son passage. Les morceaux s’enchaîneront pendant une quarantaine de minutes nous laissant vidés à la conclusion. On remarquera aussi un morceau instrumental particulièrement jouissif, Session, ainsi qu'un morceau plus calme et plus posé, Breakin The Habbit, qui laissera entrevoir l'avenir du groupe et son changement progressif de direction.
Takamari

Foreword – 01
Don’t Stay – 02
Somewhere I Belong – 03
Lying From You – 04
Hit The Floor – 05
Easier to Run – 06
Faint – 07
Figure.09 – 08
Breaking The Habit – 09
From The Inside – 10
Nobody’s Listening – 11
Session – 12
Numb – 13

A écouter : Somewere I Belong – Faint – Numb



La Transition :

Après le succès de Meteora, le groupe, fort d’une notoriété désormais incontestable, décide de faire une pause. Des critiques parlent de Meteora comme d’une copie de Hybrid Theory, et le groupe sent qu’il risque de tourner en rond à produire le même style de musique. Durant cette période, quelques projets intéressants voient le jour. Mike Shinoda créé notamment son autre groupe Fort Minor d’une part et réalise un excellent remix de Depeche Mode tandis que Chester Bennington fonde Dead By Sunrise. Par ailleurs, le groupe collabore avec Jay-Z pour réaliser un « mash-up », dont nous parlerons plus bas.

Image

Mais tout ceci n’est pas suffisant pour un groupe avec un tel appétit. Il décide de se réinventer, en commençant par le logo du groupe. Le look aussi y passe, on sent que le groupe gagne en maturité. Et niveau musical, ça donne quoi ?
Mister K



Image
Minutes to Midnight (2007)

Label : Warner Bros. Records
Durée : 43:31

Après quelques projets solos, Linkin Park retourne en studio pour travailler sur un nouvel album. Ce dernier, sort en 2007 et marque une cassure dans le style du groupe. En effet, cela n’a plus rien à voir avec le nu-metal des deux albums précédents, il s’agit plus de rock alternatif.
L’album est plus doux et plus mélodique, néanmoins certains morceaux restent très énergiques, Given Up par exemple. La guitare abandonne l’hyper-saturation pour laisser place à un son plus clair, et même par moment des guitares acoustiques, comme dans The Little Things Give You Away. L’instrumentation est généralement plus mise en avant dans cet album, avec une batterie, une basse et un piano plus présent que jamais.
Mike Shinoda rap beaucoup moins désormais, même s’il se lâche sur certains morceaux (Hands Held High), il assure les chœurs à la place. Le chant de Chester est plus mis en avant.
On pourra remarquer que la cassure n’opère pas que sur la forme, mais aussi un peu sur le fond, avec des textes plus sombres et engagés par moment.
Minutes to Midnight reste un très bon album, toutefois il se heurtera dans un premier temps à l’incompréhension des fans quand au changement de direction. Mais la patte du groupe est toujours là et facilement reconnaissable.
Personnellement je trouve cela rafraîchissant de la part du groupe, ils évitent de tourner en rond de cette façon, ils sont en évolution perpétuelle !
Takamari

01 – Wake
02 – Given Up
03 – Leave Out All The Rest
04 – Bleed It Out
05 – Shadow Of The Day
06 – What I’ve Done
07 – Hands Held High
08 – No More Sorrow
09 – Valentine’s Day
10 – In Between
11 – In Pieces
12 – The Little Things Give You Away

A écouter : What I’ve Done – No More Sorrow – The Little Things Give You Away


Image
A Thousand Suns (2010)

Label : Warner Bros. Records
Durée : 47:55

4ème album du groupe, sorti en 2010. Le virage amorcé par le groupe avec Minutes to Midnight se confirme avec un opus faisant la part belle aux sonorités électros et des textes à portée plus politique (avec notamment un extrait d’un discours de Hoppenheimer ou d’un de Martin Luther King). Bien plus déboussolant que son prédécesseur, A Thousand Suns a suscité la polémique chez les fans de la première heure. Et pourtant, l’album est loin d’être « l’usine à tubs pop-électro commerciaux » qu’on pourrait croire. Sa particularité la plus frappante est qu’il doit s’écouter comme un tout, les 15 morceaux (dont 2 intros et plusieurs « entractes ») sont liés les uns aux autres et se font écho du début à la fin. Par ailleurs, même si le côté nu-métal a quasiment disparu (mais pas complètement !), on reconnait toujours la patte de Linkin Park qui réalise là un album expérimental de bonne qualité.
Mister K

The Requiem – 01
The Radiance – 02
Burning In The Skies – 03
Empty Spaces – 04
When They Come For Me – 05
Robot Boy – 06
Jornada Del Muerto – 07
Waiting For The End – 08
Blackout – 09
Wretches and Kings – 10
Wisdom, Justice and Love – 11
Iridescent – 12
Fallout – 13
The Catalyst – 14
The Messenger – 15

A écouter : When They Come For Me – Blackout – Wretches and Kings



Image
Living Things (2012)

Label : Warner Bros. Records
Durée : 36:58

5ème album du sextet, sorti en 2012. Les californiens nous avaient promis un opus dans la lignée de ATS tout en ayant des influences de l’époque de HT. Force est de constater qu’ils n’ont pas menti, et que l’album va même au-delà des attentes. Tout d’abord, on revient à un ensemble de 12 chansons qui sont de la même longueur qu’à l’époque nu-métal. Ensuite, c’est musicalement un véritable best-of des quatre premiers albums, ce qui donne un ensemble très complet qui fait l’effet d’une petite bombe. Le premier tiers rappellera sans aucun doute l’époque dorée de HT et Meteora. Les deux morceaux suivants sont dans la même ambiance que MTM. Les trois pistes qui leur succèdent nous rappellent au bon souvenir de ATS. Enfin, le dernier quart de l’album est un mélange d’expérimentation et d’influences d’albums précédents. L’ensemble est de très bonne facture, bien que la première moitié soit indéniablement un cran au-dessus, mais chaque morceau est un régal et se différencie nettement des autres. Au final, un album qui dans son ensemble n’échappera sans doute pas à la polémique au sein de la fanbase à l’instar de ses prédécesseurs, mais il est certain que tous les types de fans trouveront de quoi se satisfaire dans ce feu d’artifice musical mené de main de maitre qu’est Living Things.
Mister K

01 - Lost in the Echo
02 - In My Remains
03 - Burn It Down
04 - Lies Greed Misery
05 - I'll Be Gone
06 - Castle of Glass
07 - Victimized
08 - Roads Untraveled
09 - Skin to Bone
10 - Until It Breaks
11 - Tinfoil
12 - Powerless

A écouter : Lost in the Echo - I’ll Be Gone - Victimized



Bonus :


Image
Reanimation (2002)

Label : Warner Bros. Records
Durée : 61:00

Peu de temps avant la sortie de Meteora, la formation a sorti un album composé exclusivement de remix et de versions alternatives des morceaux d’Hybrid Theory. Tous ces morceaux aillant une orientation electro hip-hop beaucoup plus poussée que les originaux. Cet album sera aussi le moyen pour le groupe de faire quelques collaborations avec d’autres artistes, comme Aaron Lewis de Staind ou encore Jonathan Davis de Korn. C’est d’ailleurs avec ce dernier qu’ils réaliseront une excellente version de One Step Closer, 1stp Klosr, tellement excellente que des morceaux de celle-ci seront ajoutés au morceau de base lors des performances lives.
L’album ne plait pas à tout le monde à cause de son orientation trop Hip-Hop, mais c’est une petite parenthèse très appréciable pour le groupe, qui montre déjà une certaine motivation à se réinventer et à chercher toujours plus loin, un des albums les plus surprenants et peut être mon favori.
Fun Fact : Les titres des morceaux comprennent quasiment tous des éléments de Leet.
Takamari

01 – Opening
02 – Pts.OF.Athrty
03 – Enth E Nd
04 – [CHALI]
05 – Frgt/10
06 – P5hng Me A*wy
07 – Plc.4 Mie Haed
08 – X-ecutioner Style
09 – H! Vltg3
10 – [RIFF RAFF]
11 – Wth>You
12 – Ntr\Mssion
13 – Ppr:kut
14 – Rnw@y
15 – My<Dsmbr
16 – [STEF]
17 – By_Myslf
18 – Kyur4 th ich
19 – 1stp Klosr
20 – Krwlng
21 – Buy Myself

A écouter : 1stp Klosr – X-ecutioner Style – Pts.OF.Athrty – Tous !


Image
Colision Course (2004)

Label : Machine Shop/Warner Bros.
Durée : 21:18


Album sorti en 2004, il s’agit en fait d’un mash-up entre Linkin Park et le rappeur Jay-Z. 6 pistes sur lesquelles on retrouve à chaque fois une chanson des 2 premiers albums de Linkin Park et une de la longue discographie de Jay-Z. Un projet plutôt culotté qui ne manque pas de déboussoler les fans de chaque membre de la collaboration. Et pourtant, ce mini-album rencontre un étonnant succès qui n’est pas volé. C’est original, il y a une bonne synergie (notamment les passages ou Jay-Z pose son flow sur la musique de Linkin Park là où c’est habituellement Shinoda qui chante), l’alternance se passe facilement, parfois ça commence sur une musique de Jay-Z pour finir sur les gros riffs de Linkin-Park, bref une collaboration réussie bien que perturbante.
Mister K

Dirt Off Your Shoulder/Lying from You – 01
Big Pimpin'/Papercut – 02
Jigga What/Faint – 03
Numb/Encore – 04
Izzo/In the End – 05
Points of Authority/99 Problems/One Step Closer – 06

A écouter : Numb/Encore



Image
Live in Texas (2003)

Label : Warner Bros. Records
Durée : 41:40

Peu après la sortie de leur deuxième Album studio, le groupe part en tournée dans tout les Etats-Unis aux cotés d’autres grands groupes du moment. Ce CD/DVD retrace plus particulièrement un live au Texas où le groupe a donné un concert d’anthologie avec notamment des morceaux comme One Step Closer (reprenant des éléments de 1stp Klosr), Numb et un Faint mémorable.
A écouter (et regarder) si on veut se donner une idée de ce que Linkin Park donne en live !
Takamari

01 – Somewhere I Belong
02 – Lying From You
03 – Papercut
04 – Points of Authority
05 – Runaway
06 – Faint
07 – From the Inside
08 – P5hng Me A*wy
09 – Numb
10 – Crawling
11 – In the End
12 – One Step Closer

A écouter : One Step Closer – Numb – Faint


Image
Road To Revolution (2008)

Label : Warner Bros. Records
Durée : 77:28


2ème album live du groupe, sorti en 2008 à l’occasion de la tournée Project Revolution Tour pour la promotion de Minutes to Midnight. Le sextet y reprend des titres des 3 albums sortis à ce moment là avec également une apparition de Jay-Z pour chanter 2 titres de Collision Course. 18 chansons donc, le groupe se fait bien plaisir, quelques versions longues, Chester Bennington utilise son coffre à plein pot et Mike Shinoda se permet même une version a cappella de Hands Held High.
Mister K

One Step Closer – 01
From The Inside – 02
No More Sorrow – 03
Given Up – 04
Lying From You – 05
Hands Held High – 06
Leave Out All The Rest – 07
Numb – 08
The Little Things Give You Away – 09
Breaking The Habit – 10
Shadow of the Day – 11
Crawling – 12
In The End – 13
Pushing Me Away – 14
What I've Done – 15
Numb/Encore(feat Jay-Z) – 16
Jigga What/Faint (feat Jay-Z) – 17
Bleed It Out – 18


A écouter : Given Up – Crawling – Bleeding Out




Avis


Linkin Park est un peu mon premier amour musical, un groupe qui m’a ouvert l’esprit en montrant que le mélange des genres pouvait donner de très bonnes choses. J’ai découvert le groupe avec Hybrid Theory et Meteora, et j’ai immédiatement accroché au style nu-métal. Néanmoins j’ai aussi énormément aimé la suite des événements avec le changement de direction du groupe. Un changement très peu apprécié des fans, mais qui pourtant prouve que le groupe se réinvente sans cesse et ne se repose pas sur ses acquis, une très noble démarche qui leur permet de rester au top.
Donc pour moi, il s’agit assurément d’un grand groupe qui aura marqué les années 2000 de son empreinte, espérons que Living Things soit assez bon pour voir le groupe marquer les années 2010 !
Takamari



Pour moi, Linkin Park est à considérer comme un groupe phare de notre génération. L’addition des talents donne une synergie parfaite qui parvient à transcender les genres musicaux au cours du temps. Le sextet cherche sans cesse à innover, à se réinventer, à aller jusqu’au bout de leur musique et à ne jamais tomber dans la facilité, ce qui est à mon sens la base d’un bon groupe de musique. S’il est vrai qu’une partie des fans ne peut pas apprécier l’ensemble de leur œuvre à cause des goûts et des couleurs, on ne peut pas retirer ce mérite au groupe californien. Bien entendu, c’est encore mieux quand on aime tout ce qu’ils ont produit jusque là, ce qui est mon cas, et cette variété des créations me permet de ne jamais me lasser de leur musique…
Mister K

_________________
Image

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


Disclaimer : Les Martells que soutien l'auteur de ce post n'ont rien à voir avec les grands guignols de la série télé... Il aime ceux du livre !
Spoiler: Montrer
Dans la fiche "Personnage" de Wiper, "Dieu" est mis au pluriel, alors qu'il n'y a qu'un seul Dieu : Takamari.- Triplem


Dernière édition par Takamari le Lun 25 Juin 2012 19:49, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Mar 22 Mai 2012 23:56 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2005
Messages: 630
LP. Linkin Park. Chester. Mike. Bref.

LP est certainement, comme Taka, le groupe qui à su m'ouvrir au monde du metal et culturellement parlant, à la musique en général. Avant tout fan de Rap US plus jeune, la découverte de LP fut pour moi comme une percée de lumière dans un sombre nuage : la découverte d'un son particulier, alliant les phrases rappés rageuse à une explosion de colère hurlée, le tout accompagnée de puissante guitare. C'était pour moi le mix parfait, une sorte de petit nirvana musicale à l'époque. Le groupe m'aura permis de me lancer en douceur dans le monde du metal et pour ça, jamais je n'oublierai ce groupe particulier qu'est Linkin Park. Grâce à lui, j'ai également pû découvrir d'autre artistes semblable tel que Limp Bizkit.

Les deux premiers album étaient vraiment excellent. Du grand kiffs, des riffs surpuissant, un chant hurlé, écorché à vif : on sent vraiment que Chester, sur ces deux album exorcise ses démons, avec une rage démesurée (pour ceux qui connaissent un peu le groupe, évènement pas joyeux du tout dans l'enfance du chanteur). Mike, toujours très bon et précis dans son rap, j'avais toujours l'impression qu'il préparait le chemin, musicalement, pour la voix de Chester.

Et puis, une semi-déception : Minutes to Midnight. Déception uniquement dû au changement de style ; j'aimais beaucoup l'ancien Linkin Park. Et pourtant, le LP là est aussi bon, honnêtement. Plus mature, plus construit, plus sensible aussi ? C'est du moins mon ressentit, Linkin Park n'est plus une colère incontrôlable : c'est un grondement construit, latent, tout aussi violent par moment, pour preuve les Givin Up et Bleed it out. Et pour être honnête, le titre éponyme, Minute to Midnight, poutre du poney, des chansons comme ça, je m'en serais enfilé 100. Parce que ça reste du rock alternatif de très bonne qualité, avec de bon textes (engagé ^^), avec de bonnes mélodie. Seul bémol sur cet album : la trop petite apparition de Mike dans son vrai style à lui. Soit. J'avais garder un très bon avis de cet album, différend, mais aussi bien que l'ancien, sans comparer. Le renouvellement, là était pour moi correct et réussi.

Et puis, il y a eu la catastrophe A Thousand Suns. Mworf ! Là, j'ai vraiment déchanté. Honnetement, je ne comprend pas pourquoi ils n'ont pas poussé plus loin l'expérience du rock alternatif. Pour moi, cet album est mauvais. Certaines pistes sort du lot, mais pour un album qui mise sur la globalité, c'est mauvais. Ce n'est pas LP. LP à perdu son âme. Et ses couilles. Car oui, c'était courageux de sortir un album si différend de leurs anciens style. C'était courageux de sortir quelque chose d'aussi mauvais. Mais à force de vouloir se renouveler, LP à perdu son identité forte et s'est perdu à travers les méandres d'une techno douteuse et fort mal venue. Ou sont les lignes de basses punchy, les mélodies ragueuses ou perfectionnées de la guitare ? La hargne de Chester ? Sur Blackout ? Non, sérieusement, ce titre, c'est de la vaste blague : du screamo sans âme, sans structure, sans but. LP n'est plus LP, j'ai été foutrement déçu de se virage trop prononcé à mon goût. Parce que, quand on réfléchis, taper dans le style du moment, en vogue, et surfer sur la vague techno, c'était risquer de perdre d'un côté les puristes, mais c'était de l'autre côté, le paris de gagner les coeurs des fan de techno ou des personnes peu attentive musicalement parlant. Triste. Sérieusement, après le succès de Minutes to Midnight et de leurs nouveaux style, j'avais attendu beaucoup d'eux, pour pas grand chose. Grosse grosse déception.

Le prochain album ? J'attend de voir, j'ai l'impression de les retrouver dans des sonorités plus rock : peut-être l’occasion pour moi de renouer avec le groupe de mes débuts, inoubliable car initiateur chez moi, d'une quête sans fin : celle de la bonne musique.

ps : sorry pour les fautes, je suis vanné, mais je tenais à partager, tant que je le sentais, mes ressentis quand à LP. A chaud ;)
pps : merci Taka et Mister K pour ce sujet foutrement bien fait ! Pour en avoir un peu débattu avec Mister Quais dans un autre topic et vu sa grande admiration du groupe, je m'attendais à un jour voir ce sujet débarquer ^^. Super débarquement !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Mer 23 Mai 2012 11:06 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2010
Messages: 865
Localisation: Rhapsody Man
Etrange, car me concernant aussi, Linkin Park a été une passerelle vers le monde de la musique. Et c'est d'ailleurs le premier groupe qui a eu le mérite de me rendre accro à ça, de devenir dépendant de leur mélodies. D'ailleurs j'ai un excellent souvenir d'un exposé fait sur le langage de la musique en 4e. On m'avais posé la question: Est ce quil y a un groupe qui te parle à toi ? J'avais répondu Linkin Park. (Bon, j'avais pas vraiment d'autres références sous la main à ce moment là, mais ça m'est resté tout de même comme souvenir)

Ceci étant, je suis un fan de Linkin Park modéré. Disons que je ne suis pas du genre à me ruer sur tous les albums comme je peux le faire pour d'autres artistes, et je préfère me limiter à de la petite consommation de LP. Au delà de ça, la majorité de leurs morceaux que j'écoute encore aujourd'hui, je les ai découvert de manière totalement hasardeuses. Y'en avais un sur un AMV, un qui passais en fond dans un Virgin Megastore ou un autre découvert en checkant les albums Itunes.

Ma préférence se dirige assez naturellement vers Meteora, qui est d'ailleurs le premier que j'ai découvert. Des morceaux comme Numb, Breaking The Habit, From The Inside, Somewhere I Belong, Session ou Faint sont probablement mes références pour le groupe. Des mélodies qui m'ont bercé pendant très longtemps, le soir venu, quand il fallais s'endormir avec de la musique dans les oreilles. Breaking The Habit est d'ailleurs l'un des morceaux faisant partie du Top 25 des plus écoutés de mon Ipod, c'est l'exception qui ne m'a jamais lassé.
Hybrid Theory, je ne m'y suis jamais vraiment plongé. Il y a uniquement In The End que je connais à la perfection, encore un titre mythique du groupe, avec Numb. Quand tu découvres LP, tu commences à 75 % avec ces deux morceaux là.

Puis, on m'a offert l'album Minutes to Midnight, plus besoin d'écouter sur Youtube. Le problème, c'est que je n'ai pas réussi à trouver autant de morceaux me plaisant que dans Meteora, et j'avais fini par assez vite me lasser. Minutes to Midnight reste pour moi l'album le plus faible, malgré d'excellents Leave Out All the Rest (avec la base du morceau qui a été repris pour un morceau d'un rappeur espagnol très connu dans la Péninsule) Bleed it Out ou What I've Done.
Me concernant, les morceaux de Thousant Suns sur lesquels j'ai pu flasher ont montré radicalement un autre jour que Minutes To Midnight. Waiting For the End et The Catalyst sont de pures folies. Des titres qui, malgré un nouveau style très prononcé, m'ont fait raviver la flamme que j'avais pu connaitre sur Meteora.

Aujourd'hui, j'attends donc le prochain album, tout en étant quasiment certain que quelques titres sauront se faire une place de choix sur mon Ipod. Quel que soit le style du groupe ou l'album, j'ai presque toujours, finalement, réussi à y trouver mon compte. Pour finir, un gros big up à Numb Encore, encore un titre de référence en ce qui me concerne, avec un sacré duo en Compagnie de Jay-Z. D'ailleurs, je crois ne pas me tromper en disant que j'ai découvart Numb Encore avant même Numb, c'est pour dire.
Bref, LP et moi, c'est tout de même une sacré histoire. Je suis un fidèle du groupe, c'est vrai, mais pas un fan ultime non plus. Il n'empêche que je salive déjà un peu en attente du prochain album o/

Ah, et euh, sinon, on sent que ce topic a été fais par des types avec des égos gros comme ça, vu le nombre de fois qu'ils se permettent de citer leurs propres pseudos. Aahh, avant, la jeunesse était pas comme ça...
Mais ça c'était avant.

_________________
Image
XIII

~ Secrétaire Ultra du Club Ps ~


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Mer 23 Mai 2012 14:19 
Segamaniac
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2004
Messages: 1187
La première fois que j'ai entendu parler de Linkin Park, c'était au lycée. A l'époque pas mal de monde écoutait ce groupe avec d'autres, comme Sum 41 ou encore Limp Bizkit. Et pourtant je ne m'y suis jamais intéressé. Au cours de ces temps troublés et sombres (on s'y croirait), je n'écoutais pas de musique à part des OST de jeux vidéo ou d'animés.

C'est bien plus tard que j'ai découvert ce groupe (au début de la Volonté) grâce à un truc magique, les AMV. Moi qui était réfractaire à la musique j'ai fini par enregistrer dans mon crâne des chansons comme Numb, Faint et Crawling. Rapidement, j'ai sauté le pas et me suis payé Meteora, je ne l'ai jamais regretté. L'album passait en boucle chez moi voir même uniquement certaines pistes. Puis je suis passé très vite à Hybrid Theory... il m'en fallait plus!!! Ce que j'appréciai à l'époque, c'était le savant mélange de Metal/Rock et de Rap. Alors que je ne supportai pas le rap, la voix de Mike Shinoda était capable de m'entraîner loin, j'avais juste besoin de fermer les yeux et j'étais ailleurs. On peut le dire s'il n'avait pas été là, je ne suis pas convaincu que Linkin Park aurait eu le même succès.
Chose bizarre, au départ je préférais largement Meteora à Hybrid Theory et au fil des écoutes la donne s'est inversée. Allez savoir pourquoi...

Puis est arrivé le nouvel album, celui qui a fâchés les fans paraît-il... ce ne fut pas mon cas. Je me suis arrêté à Minutes to Midnight (je rattrape mon retard à l'aide de ce sujet), le meilleur album du groupe à mon humble avis. Des sonorités plus adultes qui passent sans problème du bruyant et énergique Bleed It Out au religieusement envoûtant Hands Held High. J'affectionne beaucoup plus de pistes sur cet album que dans les deux premiers réunis. Comme quoi tout le monde peut trouver son bonheur dans leur discographie.

Après Minutes to Midnight j'ai un peu (beaucoup) décroché de ce que pouvait faire le groupe pour m'intéresser à d'autres artistes, tout genre confondu, toujours la plupart du temps en me servant du support AMV pour découvrir d'autres sonorités. Mais je reviens de temps en temps écouter leurs albums. C'est un de mes groupes préférés et même s'ils changent souvent de style au fil du temps, j'ai l'impression que je ne lasserai jamais de ce qu'ils font.

Merci à Takamari et Mister K pour ce sujet, cela m'a permis de découvrir A Thousand Suns (piste 12 pour le moment) et c'est sympa. A réécouter pour m'imprégner, mais ça m'a l'air un peu inférieur au trois autres.

Plus qu'à attendre le cinquième album ^_^

_________________
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.

ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Jeu 24 Mai 2012 08:21 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mar 2012
Messages: 377
Localisation: Entre Terre et Ciel
J'ai découvert Linkin Park il y a deux ou trois ans, ça m'a tout de suite plus, ce style que j'affectionnais particulièrement sans vraiment trouver de référence.C'est ma soeur qui m'a fait écouter la première fois Faint
Une des références pour moi avec Somewhere I Belong et Numb.Cette musqiue crié sans pour autant perdre tout son sens.Du bon!
Les deux premiers album m'ont donc beaucoup plu, avec un style et des rythmes que j'apprécie beaucoup, j'ai passé énormémént de bon moment avec ces deux opus.

Midnutes To Midnight il m'a fait découvrir un style totalement inconnu pour moi, l'Alternatif.Pourtant plutot fans de titres "qui bouge", j'ai fini par devenir fan.Un style posé que j'ai eu du avec lequel mal à accroché au départ avec Make et No More Sorrow qui me changeait peut-être trop de l'ancien registre.Mon premier coup de coeur pour ce troisième album se déroula avec Leave Out All the rest, que j'ai du écouter pendant des heures à sa découverte.Je commençais donc a m'habituer à cet album.Puis vint Shadow of the Day, ce fut énorme, j'ai adoré ce morceau, mon favori du lot, idéal pour se relaxer et se concentrer l'espace de 4 minutes sur la musique et rien d'autre.

J'avoue avoir délaissé le 4ème album, j'ai aimé, mais sans plus, il ne m'apportait pas le plaisir des précédents opus, où je transcendais avec la musique.

J'attends donc avec impatience le 5ème, qui au vu de Burn It Down s'annonce exellent, la créme de LP dites vous?

Je vous laisse avec mon coup de coeur du premier album, celui qui m'a ouvert la voie vers le euxième album: Points Of Authority (Vertical Limit)


PS:Bon topic les gars!

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Jeu 24 Mai 2012 08:51 
7 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Oct 2007
Messages: 292
Localisation: dans un monde de fou xD
Ah LP. Que dire sur ce groupe hormis le fait que je les adore vraiment.
J'ai découvert le groupe quand j'étais en 3e et la sortie de l'album Meteora (ça ne me rajeunit pas du tout). Et Franchement, tout ce que je peux dire sur la bande à Chester est qu'ils sont géniaux. C'est le premier groupe de métal que j'ai découvert et depuis, il me suit partout (d'ailleurs tellement j'en suis fan que j'ai presque tous les albums dès leur sortie).
Par contre, un petit bémol. J'ai adoré et j'adore toujours les deux premiers albums du groupe que sont Hybrid Theory et Meteora car l'alliance de la voix métaleuse de Chester avec le Rap de Mike est vraiment super. Mais, à partir de l'album Minutes to Midnight, on voit un changement dans la façon de chanter de Chester mais aussi musicalement. Je trouve aussi que la guitare est devenue trop facile et basique (jouant les 3/4 des chansons des deux derniers albums à la guitare, je les ai apprises en un rien de temps). Et, comme beaucoup de fans du groupe, je trouve que cela est devenu un peu trop commercial. Le dernier album, avec le single, a l'air pas mal du tout et on constate un petit retour aux premiers amours.
Mais, malgré cela, j'ai toujours un grand plaisir à les écouter, et même en boucle. Je pense que mon album préféré du groupe reste Hybrid Theory avec les chansons One Step Closer (ma préférée avec Numb), Papercut, Pushing Me Away, A place For My Head ou encore In The End.
En ce qui concerne les autres albums du groupe. Il y a des albums live, et je trouve ça normal. Par contre, j'ai pas du tout aimé Collision Course, surement à cause de la présence de Jay-Z que je ne porte pas dans mon coeur. Mais, j'ai adoré Reanimation. Cet album montre vraiment le potentiel de transformer leurs musiques en un autre style, peut-être pour faire découvrir leur musique à d'autres personnes.

En tout cas, vivement le prochain album. C'est trop long d'attendre.

_________________
Image
"Il y a des choses contre lesquelles personne ne peut aller. La volonté d'établir une filiation, les rêves, les perturbations de l'époque. Tant que les hommes aspireront à connaitre le sens du mot "liberté", personne ne pourra faire disparaître ces choses" Gold D. Roger, le Seigneur des Pirates


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Lun 28 Mai 2012 18:39 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Avr 2011
Messages: 3
Localisation: on The Other Side
Salut! premier post hors présentation... premier grand bain sur la Volonté!
Merci pour ce sujet, Takamari et Mister K! Il est superbe :)
J'ai découvert Linkin Park juste avant la sortie de Meteora, avec Reanimation qu'on m'avait offert. Je me suis ensuite régalée avec Hybrid Theory qui reste le meilleur album "nu metal" des années 2000, à mon sens. Fan quasiment de la première heure, j'ai eu beaucoup de mal avec leur virage musical et seuls leurs morceaux les plus proches de l'ère HT me parlaient. Ayant depuis quelques années délaissé le groupe et élargi mon spectre musical, je vais réécouter leurs deux derniers albums pour voir si je les apprécie mieux, en attendant le prochain. *Pars découvrir Burn It Down*
Il y a deux petites choses sur lesquelles j'aimerais avoir votre opinion:
- Avec son succès fulgurant, le groupe a vite été décrié par ses détracteurs comme étant trop commercial, ce que je trouve être de très mauvaise foi. Cependant, je suis un peu leur actualité depuis quelques mois et ils ont largement diversifié leurs activités. Je pense surtout à ce jeu en 8 bits qu'ils ont créé/participé à la conception, aux musiques de blockbusters qu'ils font (Transformers) ou au fait que leur tournée à venir est sponsorisée par la marque Honda. Alors je me demande s'ils se sont pas un peu métamorphosés en businessmen plus qu'en musiciens-talentueux-qui-ont-du-succès? Non pas que ce soit mal en soi, mais ça m'inquiète concernant leur étique vis-à-vis de leur rapport à la musique. Ou bien est-ce simplement la manière américaine de gérer le succès? C'est vrai qu'ils auraient pu rester dans la mouvance nu metal s'ils avaient voulu surfer sur le style qui les a fait connaître. Du coup je ne sais pas quoi en penser.
- Chester a considérablement adouci sa voix ces derniers albums. J'ai entendu dire que c'était parce que ces cordes vocales étaient abîmées et ne lui permettaient plus de crier comme avant. Info ou intox?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Mar 29 Mai 2012 08:45 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2005
Messages: 630
Seathan a écrit:
J'ai entendu dire que c'était parce que ces cordes vocales étaient abîmées et ne lui permettaient plus de crier comme avant. Info ou intox?


Aucune idée, mais il a été capable de sortir de longs cris de 30 sec sur minute to midnight et faire blackout (une chanson gueularde comme j'aime pas parce que aucune structure derrière) sur le dernier album. C'est pas la période ou il à gueuler le plus, ça m'étonnerais que ce soit cette période qui lui ai casser ses cordes vocales ^^. Puis, si ils gèrent bien, ça un cri venant du ventre normalement, je crois que le changement de style et la diminution de la violence et des cris s'explique plus par un comportement commerciale que par un problème de corde vocale.

Le chanteur de Bullet for my valentine, ou du groupe jap Maximum to Hormone à eu des problème de voix, opération vite vite et hop, après une rééducation ils se sont bien remis :).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Mar 29 Mai 2012 09:05 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Nov 2008
Messages: 1587
Localisation: Lancehélion
J’aimerais juste revenir sur les propos de certains d’entre vous, notamment ceux qui trouvent que le groupe est devenu commercial.
J’ai juste envie de leur dire une chose, ce n’est pas parce que quelque chose ne vous plait plus ou s’adoucis que c’est pour autant que cela devient quelque chose de commercial (Réaction à laquelle j’ai souvent fait face, le plus souvent de la part de metalleux d’ailleurs).
Linkin Park a certes changé de direction, et a certes adoucis sa musique, mais ce n’est pas un comportement commercial si on replace tout ça dans le contexte. En effet, le groupe n’avait alors que deux albums studios au compteur quand il a décidé d’évoluer, le public était encore derrière lui à ce moment là et il n’y avait aucun problème de lassitude des fans. La logique aurait donc voulu que le groupe continu de la même façon pour contenter ses (très) nombreux fans en pondant un album similaire aux précédents, ça aurait été très facile à faire pour le groupe, c’est dans ce cas là que la démarche aurait été commerciale et peu reluisante.
A la place, conscient des limites de leur style actuel, le groupe a décidé de ne pas faire un Meteora 2.0 (qui déjà se faisait appeler Hybrid Theory 2.0 par certains détracteurs), mais plutôt de partir dans une autre direction et d’explorer de nouveaux horizons. Ce qui s’est révélé très risqué et qui a fait perdre au groupe un bon nombre de fans, néanmoins la démarche était au final plus que louable car le groupe cherchait à ne pas servir éternellement la même soupe au publique.
Pour le dernier album, je trouve que certains d’entre vous sont aussi légèrement durs avec lui. Personnellement je le trouve excellent, il est une pièce unique qui s’écoute d’une seule traite et qui raconte une histoire, de plus stylistiquement il est beaucoup plus proche des premiers que l’est Minutes to Midnight
Donc bon, personnellement je trouve que dire que le groupe a pris une direction commercial est totalement faux. Imaginez plutôt les réactions face à un Meteora 2.0… là on aurait vraiment fait face à quelque chose de commercial.

PS : Ce ne sont que des rumeurs sans fondement pour la voix de Chester…
PS(bis) : Le clip de Burn It Down est disponible sur youtube !

_________________
Image

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


Disclaimer : Les Martells que soutien l'auteur de ce post n'ont rien à voir avec les grands guignols de la série télé... Il aime ceux du livre !
Spoiler: Montrer
Dans la fiche "Personnage" de Wiper, "Dieu" est mis au pluriel, alors qu'il n'y a qu'un seul Dieu : Takamari.- Triplem


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Mar 29 Mai 2012 09:23 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2005
Messages: 630


Voilà voilà, je préfère largement ça, même si les guitares et la basse restent encore trop en retrait. Ils doivent se faire chier ses musiciens quand même.

Concernant ce que Taka dit plus haut, perso, je trouve que sortir Minute to midnight à été bien plus courageux de leurs part, parce que le monde, à ce moment là, ne surfait pas sur une vague de rock progressif, et etait vraiment détaché de leurs style alors.

Le dernier album, au contraire, j'ai l'impression qu'il à été fait pour profiter de la vague techno qui nous submerge vraiment ces derniers temps, dans presque tout les domaines, et presque tout les artistes dit commerciaux en ont profités (Madonna, Britney Spears, Black Eyes Peas). J'ai l'impression que LP a profiter un peu de cette vague et pour ça a taper un peu dans le facile...ce qu'ils n'avaient pas fait pour minute to midnight. J'en veux pour preuve que pas mal de mes amis totalement accro a la techno, qui rejette autre genre de musique (sont cons hein ?) écoutent pourtant en boucle LP. Parce que c'est un style de musique qui surf sur la vague.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Mar 29 Mai 2012 20:51 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Avr 2011
Messages: 3
Localisation: on The Other Side
Merci pour vos réponses :)
Takamari: j'approuve tout à fait ce que tu dis, rassures toi! Hâte de voir ce que donnera ce prochain album, Burn it Down et Lies Greed Misery sont prometteurs.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Mar 29 Mai 2012 21:44 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2010
Messages: 1217
@ Dark Knight: tu ne vois ptet pas les choses sous le bon angle. Moi même je suis pas franchement porté sur la techno, mais on peut considéré ça comme un genre "morderne", bien que sans doute largement sous-exploité la plupart du temps. Finalement, ça ne revient pas au même qu'à l'époque du nu-métal puis du rock alternatif?
Justement, ils ont quand même tout fait pour ne pas tomber dans la facilité. Je pense pas te faire changer d'avis sur ATS, ce sont les goûts et les couleurs, mais je trouve injustifiés tes arguments sur les intentions du groupe ^^ puisque justement comme Taka l'a rappelé, ATS est plus abouti dans le sens où il s'écoute comme un tout.

Sinon, petit commentaire à chaud sur Lies Greed Misery: c'est trop court... parce que c'est trop bon à écouter T_T franchement ça pue le style Linkin Park à des kilomètres à la ronde mais ça reste frais et original, c'est efficace, j'aime ce morceau comme il est (même si comme Dark Knight je serai comblé si je peux avoir des morceaux privilégiant les guitare/basse).

Sinon j'ai bien aimé le clip de Burn it down, ça reste assez simple vu qu'on voit juste le groupe chanter, mais l'ambiance futuriste avec les effets spéciaux c'est très sympa.

Il reste moins d'un mois !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Mar 29 Mai 2012 23:30 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2005
Messages: 630
mister K a écrit:
@ Dark Knight: tu ne vois ptet pas les choses sous le bon angle. Moi même je suis pas franchement porté sur la techno, mais on peut considéré ça comme un genre "morderne", bien que sans doute largement sous-exploité la plupart du temps. Finalement, ça ne revient pas au même qu'à l'époque du nu-métal puis du rock alternatif?


Je crois que c'était plutôt les grandes inspirations du moment qui ont mener des gens comme LP à faire du nu-metal. Je ne repproche pas au groupe de faire de la techno, chaque artiste finalement, deviens ce qu'il décide et produit ce qu'il aime : mais je trouve cette techno de mauvaise qualité (rien de transcendant comme Numb par exemple, et pourtant, le rythme était bel et bien imposé par l'électronique) et finalement, inutile. Je crois qu'en faite, je suis déçu et frustré qu'ils n'ait pas développé plus en avant leurs style rock progressif. Ils ont perdus ce qui me plaisait temps (et qu'ils semble retrouver quelque peu sur ce prochain album). Après, comme tu le dis, mon avis sur ATS, même en me disant que LP n'est pas commercial, reste celui d'un emmerdement presque total en l'écoutant. Oui c'est un tout, mais pour moi pas à mon gout.

Citation:
Sinon, petit commentaire à chaud sur Lies Greed Misery: c'est trop court... parce que c'est trop bon à écouter T_T franchement ça pue le style Linkin Park à des kilomètres à la ronde mais ça reste frais et original, c'est efficace, j'aime ce morceau comme il est (même si comme Dark Knight je serai comblé si je peux avoir des morceaux privilégiant les guitare/basse).


Je pense pas aller voir LP en festival, vu le peu d'utilisation des grattes et basses : c'est quoi le but d'aller voir un groupe de rock/metal sic 'est pr me retrouver face à un type qui headbang en appuyant sur des boutons ? ^^

Citation:
Il reste moins d'un mois !


Moins d'un mois avant la sortie du nouvel Album de Gojira. ça c'est grand :D

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Lun 25 Juin 2012 19:44 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2010
Messages: 1217
En ce jour de sortie de l'album, voici ma review détaillée (et très subjective) de l'album Living Things. Vous pouvez également lire une review "résumé" sous le même format que pour les albums précédents dans le 1er post de ce topic.
Enjoy !



Spoiler: Montrer
Lost in the Echo : Première surprise, ce morceau n’est pas un instru d’intro ! On entre tout de suite dans le vif du sujet. Et étrangement, tout ceci nous rappelle quelque chose… Mike pour rapper les couplets, Chester pour gueuler au refrain, des guitares toutes voiles dehors, une durée de 3min30 environ… Mais, mais, mais c’est du old school ça les gars ! Oui mais pas tout à fait. Notre sextet évite le piège de la facilité, ça sonne clairement comme du HT mais ça n’est en aucun cas une pâle copie, les guitares attendent sagement le refrain et le pont pour se lâcher, Chester donne du chœur aux couplets, ça sent le neuf, ça sent la maturité musicale par rapport à leurs débuts. Un départ sur les chapeaux de roues !

In my Remains : On reste dans la même fibre ici, sauf que cette fois Chester assure également les couplets, c’est nerveux comme il faut, puis il est rejoint au pont par Mike qui assure également les chœurs et le final. Là encore les grattes disparaissent aux couplets pour donner un meilleur coup de fouet aux refrains (mais l’intro n’est pas en reste, c’est énorme !). Les sons électroniques sont présents juste comme il faut pour accompagner, ça alterne très bien avec les sons rock et c’est en harmonie avec la puissance du morceau qui monte crescendo. Un encore un gros titre !

Burn it down : Premier single du groupe, ça reste aussi efficace que les deux premiers morceaux bien que l’électro soit plus mis en avant. Chester se lâche toujours autant sur les refrains, et y a pas à chier, quand on combine son coffre aux riffs de guitare, ça envoie tout de suite du lourd ! On garde la même structure que pour la chanson précédente au niveau du chant, ça sent vraiment le HT/Meteora new look, et ce n’est pas pour me déplaire.

Lies Greed Misery : Deuxième single du groupe, chanson courte (moins de 3min) qui là aussi ne s’égare pas dans les fioritures. Mike balance un flow impeccable tandis que Chester enchaine les refrains à un rythme effréné. Là aussi l’électro est bien placée pour temporiser et la batterie accompagne le tout de fort belle manière.

I’ll be gone : On démarre tout de suite sur une intro tout en riff et en puissance avant de passer à la voix de Chester qui se coltine le chant tout seul cette fois-ci. Le rythme est légèrement moins rapide que précédemment, ça sonne désormais comme MTM, on pourrait même faire un rapprochement avec le titre New Divide (de la BO de Transformers), bien que ça sonne quand même plus hard rock que ce dernier. Un très bon morceau encore une fois !

Castle of Glass : Une chanson assez particulière. La longue intro électro laisse la place à Mike qui chante tranquillement tout le long des 3min25, avec juste Chester en chœur sur la fin. L’apparition des guitares et de la batterie après le premier refrain amène du punch au morceau qui n’est pas sans rappeler In between dans sa construction, bien qu’un poil plus rapide. Très agréable à écouter !

Victimized : Quelle claque ! Tellement court (moins de 2min) mais tellement bon. Ca s’enchaine à 100 à l’heure, c’est juste impressionnant. On démarre un peu comme certains morceaux de ATS, on entend un extrait de discours, et ensuite, ça envoie du lourd. Mike démarre sur fond d’électro, puis Chester se déchaine en hurlant à tout va tandis que Rob violente sa batterie comme rarement il l’a fait. On a tout de même droit à 2 séquences couplet-refrain au final, mais c’est tellement puissant qu’on trouve immédiatement que ça a un goût de trop peu tant on se retrouve coupés dans notre élan en fin de piste. En tout cas ce morceau est simplement énorme.

Roads Untraveled : On arrive dans un autre registre ici, piano et xylophone pour nous accueillir avec la voix tranquille de Mike qui nous fait entrer dans un morceau bien plus calme et lent que précédemment. Mais détrompez-vous, on n’en reste pas un simple relent de ATS, à la moitié du titre, les guitares se réveillent et donnent de la voix pour accompagner les chœurs de Mike et Chester, ce qui donne un super ensemble. On temporise sur le pont et ensuite l’arsenal rock + chœurs revient à la charge pour conclure ce très joli morceau.

Skin to Bone : Voilà le premier morceau véritablement perturbant. De l’électro et Mike et Chester qui alternent couplet et refrain de manière posée. Toutefois l’instru monte petit à petit en puissance tout au long de la chanson, ce qui donne un ensemble vraiment original et très sympa. C’est vraiment le seul titre de l’album que je ne parviens pas réellement à rapprocher d’un album antérieur, et pourtant ça sonne encore comme du Linkin Park. A la rigueur, ce qu’il y a de plus proche à mon sens est le When They Come for Me de ATS.

Until it Breaks : On continue dans la même filière que précédemment, de l’électro en veux-tu en voilà, Mike qui rappe bien comme il faut avant de laisser la place sur les refrains à Chester accompagné au piano. Là aussi difficile de faire le lien avec d’autres albums, bien que dans l’ambiance ça ne semble pas si éloigné du Nobody’s Listening de Meteora. Les guitares sont ici aux abonnés absents, mais leur présence ne s’imposait pas de toute façon, le flow de Mike assurant le show avant de laisser Chester conclure dans une atmosphère un peu plus planante.

Tinfoil : Premier et seul morceau instrumental de l’album, positionné en avant-dernière position comme pour les 2 premiers albums (tiens tiens…). Ici c’est Joe qui amuse la galerie aux platines avec un accompagnement au piano. Un instru assez calme mais très agréable à l’oreille qui fait quelque peu penser à Cure for the Itch de HT, et qui ouvre sur le dernier titre de l’album.

Powerless : Ici on revient à l’ambiance de ATS, l’intro (ainsi que la fin de Tinfoil) sont très ressemblant à ce qu’on peut entendre dans le 4ème album, ce qui est confirmé par le fait d’entendre Chester chanter tranquillement sur fond de piano, d’électro et de batterie. Morceau assez lent pour conclure en beauté l’album, avec tout de même les guitares qui reviennent à partir du milieu de la chanson pour un dernier baroud d’honneur aux côtés des chœurs de Mike ainsi que pour le dernier refrain.



Et oui, nous voilà déjà à la fin. 37 minutes à revoir passer tout l’univers musical du sextet californien. Force est de constater qu’ils ont frappé fort, il y en a pour tous les goûts, on trouve pas mal de perles, ça reste original mais toujours dans l’esprit du groupe qui pousse toujours plus loin l’innovation, avec un réel succès dans le cas de cet album. Si vous avez apprécié l'ensemble de leur discographie jusque là, vous ne serez pas déçus, tout comme moi !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Linkin Park
MessagePosté: Mar 26 Juin 2012 22:31 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Après une première écoute, assez peu convaincu par l'album. Non pas que je n'aime pas le style adopté par le groupe mais les chansons m'ont paru assez anodines comme si il manquait de la passion dans tout ça et finalement comme pour A Thousand Suns je ne retiens pas grand chose.

Tout ça me rend bien nostalgique de Meteora. Je ne suis pas fan en général de ce nu-métal (mais ils sont habillés pourtant, HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA) mais franchement c'était une révélation à l'époque. Somewhere I belong, Easier to run, Figure.09, Session, Nobody's listening. Que des tubes en puissance qui encore aujourd'hui n'ont pas vieillis malgré pourtant parfois les samples ou mix utilisés. Et puis merde, Faint. Une chanson, un clip.

Là je suis vraiment tombé amoureux de Linkin Park avec ce petit bruit d'intro splendide et ces paroles de dingue. Si je n'ai jamais voulu retourné en arrière en écoutant Hybrid Theory c'est parce que je sentais que Meteora avait quand même amené un truc nouveau qui s'est poursuivi dans Minutes to midgnight. Là aussi pas mal de tubes que je retiendrais et un album que j'ai bien usé jusqu'au bout.
Ce que je déplore dans les opus suivants c'est que même si le changement de style est tout à fait respectable et même à encourager tant certains groupes s'enferment dans des trucs des fois (j'écoute le nouveau The Offrspring mais c'est comme si je n'écoutais rien..) j'ai l'impression qu'il délaisse le plaisir pur de la mélodie. Il y a beaucoup d'éléctro, c'est cool et maitrisé mais le résultat est fade alors qu'il y a pourtant moyen de faire un truc assez énorme (là je pense au style dubstep finalement pas si loin de ce que pourrait faire LP dans ce mélange rock bourrin et éléctro). Bref je reste sur mes deux albums favoris mais je ne vais pas faire mon vieux con (c'est affectif) en interdisant le groupe d’expérimenter, de se chercher et de se faire plaisir faute de me faire plaisir à moi.

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com