Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Alela Diane - The Pirate's Gospel
MessagePosté: Dim 12 Avr 2009 21:25 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2004
Messages: 1854
Localisation: Quelque part entre Ailleurs et l'Infini...
Alela Diane – The Pirate’s Gospel

Image

Donc me voilà, le 7 avril, aux portes d’une salle de concert dans le centre ville de Bruxelles, l’Ancienne Belgique. Je suis 45 minutes en avance pour assister au show d’Alela Diane, une jeune américaine qui a grandi dans un patelin perdu près de Nevada City et qui chante du folk avec une voix voilée.

Première frayeur, je suis supposé me rendre dans le flex semi-assis. Je ne sais pas pourquoi mais je m’imaginais un espèce d’endroit blanc et noir, avec des tapis en laine blanche et en imprimé zèbre (le même que sur les canapés !) avec quelques poufs roses de-ci de-là. Oui, c’est ça que ces mots m’évoquent...
Bref, après avoir malgré moi embrouillé l’ouvreuse (en lui disant bonjour alors qu’il était 19h15, puis en me reprenant en disant bon soir, et qu’elle me répond passez une bonne journée^^ ; je me retourne avec un grand sourire en lui disant qu’au moins on est deux à se tromper^^), je finis par trouver une salle de concert normale. Sauf que les gradins sont plus loin de la scène que d’habitude, pour laisser de la place à ceux qui sont debout, et que la salle est plutôt étroite. Je crois qu’il y a une largeur d’une vingtaine de siège à tout casser, même si ça se prolonge assez haut ensuite. Il y a également deux étages de balcons. Le tout se mélange en donnant une atmosphère assez intimiste au lieu qui n’est pas pour me déplaire. De plus, on a fouillé personne à l’entrée (damned, j’aurais du prendre mon appareil photo !), et il y a une grande liberté puisque je vois plusieurs personnes avec un café ou une bière dans les mains. Les effluves se mélangent, nous plongeant dans une atmosphère folk des plus enivrantes. Et comme je suis seul (personne n’aime ce genre de musique dans mon entourage...), je me dégote une place excellente, peut-être la meilleure. Je suis assis au quatrième rang, en plein milieu, juste à hauteur du visage de l’artiste, et sans personne assis devant moi : le rêve !

20h pile, on ne rigole pas avec l’horaire à ce que je vois (ni avec les cigarettes^^), un homme entre sur scène avec une canette de bière bon marché en main. Au début, je pense que c’est le caddy, c’est-à-dire celui qui va vérifier que les instruments sont en place et que les micros fonctionnent, mais non, c’est William Elliot Whitmore, l’artiste qui assure la première partie, mal rasé et chapeau sur le crâne en prime. Il s’assied, pose sa bière à même le sol et saisit un banjo. Oui, un banjo ! Honnêtement, c’est super sympa ce qu’il fait. Du folk naturellement, puissant et émouvant à la fois, avec la voix érayée juste ce qu’il faut. Et un banjo !

Il n’oublie pas d’être très sympa également, en ayant fait l’effort d’apprendre une phrase ou eux en néerlandais et en français, en blaguant sur le fait que toute ville à un alcoolo attitré, avant de se demander si ça ne pourrait pas être lui, puis, quand après 5 chansons il change pour prendre sa guitare (dommage, je préférais le banjo, même si les chansons en elles-mêmes sont cools), il blague qu’elle n’est pas bien accordée et qu’on attendrait mieux d’un professionnel^^

Mais même si c’est très sympa, je n’achèterai sans doute pas d’album de lui, parce que je pense que ça perdrait beaucoup de son charme hors d’un concert. Mais voila tout de même deux de ses plus belles prestations (de la soirée même, un fan s’est amusé à filmé tout le concert et tout uploader sur youtube^^) : Hell Or High Water, Old Devils (puissant morceau qui clôturera sa performance) et From The Cell Door To The Gallows, mais n’hésitez pas à écouter le reste, c’est de très bonne qualité.

Après 10 chansons, il se lève, salue une dernière fois la foule (sous un tonnerre d’applaudissements sincères) et quitte la scène non sans avoir introduit Alela Diane et l’avoir remerciée de lui avoir permis de faire la tournée avec elle. Il est 20h45, je m’impatiente un peu, l’échéance se rapprochant.

En attendant qu’elle entre en scène, laissez moi juste vous dire que je suis venu sur un coup de tête. J’adore deux chansons d’elle, The Rifle et The Pirate’s Gospel, et je connais Oh ! My Mama, mais sans plus. Je suis venu parce que le prix de la place était ridiculement bas, 21 € frais de port inclus, que c’était près de chez moi et que je pense que je l’aurais regretté si je n’avais pas sauté sur l’occasion. J’étais donc là un peu en touriste, mais très intéressé et...attendez, la voilà qui entre en scène, il est 21h02, juste à l’heure. On ne rigole vraiment pas là-dessus ici, j’aime ça. Elle est toute seule, portant une petite robe légère brun clair et des bottes de cowgirl, avec ses longues mèches brunes retenues par un diadème noir. Elle saisit sa guitare, et nous demande comment on va. Cris de la foule. Un homme lui demande comment elle va, elle, et elle nous apprend qu’elle s’est levée à 7 heure du matin pour prendre le train toute la journée, s’arrêtant seulement une demi-heure pour tourner une émission de télévision avant de repartir. Elle nous dit que c’est le seul moment de sa journée qui paraisse réel, puis elle entonne, dans un silence religieux, la très jolie ballade Age Old Blue. Et ainsi, j’étais conquis.

Elle invite ensuite son père, Tom Menig, à entrer en scène, il se saisit d’une guitare et l’accompagne alors sur le profond Lady Divine, même si ce n’est pas ma préférée de la soirée. Vien ensuite un grand moment : elle invite une de ses amies, la chanteuse Alina Hardin, à la rejoindre sur scène, où elle fera de très belle manière l’office de choriste. Comme Tom Menig d’ailleurs. Le mélange de la voix claire et voilée d’Alela, cristalline et plus aigue d’Alina et basse et grave de Tom forme un mélange sublime, immédiatement révélé dans le premier grand moment de la soirée qui m’a vraiment fait entrer dans le spectacle, Tatted Lace.

Image

Elle demande enfin à ses musiciens d’entrer, et je dois dire que j’ai adoré suivre cette progression numérique dans les intervenants. Entrent alors son boyfriend du moment, Tom Bevitori, à la basse, et son batteur, un type tout de blanc cassé vêtu, un chapeau mou sur le crâne et les cheveux et la barbe en collier hirsutes le faisant ressembler à un lion. Ils entament White as Diamond, très jolie.

Elle enchaîne ensuite avec le joli Dry Grass and Shadow et The Alder Trees, sublime. Mais le deuxième grand moment arrive ensuite, quand elle déclare vouloir chanter un classique. Pas pour moi naturellement, mais mon voisin deux sièges plus à gauche hurle extatique le nom qu’elle vient de prononcer, Matty Groves. Apparemment, c’est un classique du folk, et j’ai hâte de voir ce qu’elle va en faire. Elle commence à chanter a capella, en symbiose parfaite avec sa choriste, et c’est vraiment magnifique, tout comme le reste e la chanson. Une très jolie histoire, une belle mélodie, des musiciens inspirés et des chanteuses en état de grâce, le meilleur moment du spectacle à mon sens.
Elle enchaîne avec My Brambles (seule chanson à laquelle je n’ai pas accroché, même si elle reste sympa), le très joli To Be Still, qui donne son nom à son deuxième album, puis un autre grand moment avec le magnifique Every Path.

On touche lentement mais sûrement à la fin du show, avec le sépulcral The Ocean, dans un silence de mort. Qui contraste de façon surprenante avec les applaudissements délirants qui suivent chaque morceau. Ses deux musiciens saluent alors, et je dois dire qu’ils étaient plutôt bons. Le batteur a lâché une petite blague à un moment, et son petit copain de bassiste était très correct même si sa minceur était assez bizarre et que ses mouvements de rock star perpétuels me donnaient un peu le mal de mer^^

Bref, les deux jeunes femmes et le vieux briscard restés seuls, entonnent alors Tired Feet de son premier album, rendu un peu plus punchy. C’est très très bon, d’autant plus peut être que je m’imprime de chaque moments, la fin étant de plus en plus proche. Son père salue, et tente de quitter discrètement la scène. Elle le salue à son tour, et il part sous les applaudissements nourris de la foule. C’était vraiment très émouvant de voir son père l’accompagner sur scène, surtout lors de cette chanson, et encore plus lors de celle qu’ils ont chanté à deux, Lady Divine, où on ressentait tout l’amour et la complicité qui existent entre eux. Et puis le voir alterner entre guitares, guitares électriques, mandoline ( !) tout en faisant parfois les chœurs était impressionnant.

Les deux jeunes femmes sont seules, l’une dans sa robe brune et ses bottes de cowgirl, protégée derrière sa guitare, l’autre toute simple dans sa courte robe noire et ses longs cheveux sombres lâchés. Elles entonnent, juste deux voix et un instrument, Oh ! My Mama. C’es juste sublime et Alina sort sous un tonnerre d’applaudissements mérités, même s’ils ont mis du temps à arriver tant le public, moi y compris, étions sous le charme. Alela invite alors son petit ami, Tom, à venir la rejoindre. Il se place juste derrière elle, partageant son micro lors du refrain de Take Us Back, encore une fois magnifique.

Puis tous deux saluent et quittent la scène. C’est le délire, et je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi elle n’a pas chanté ses chansons les plus connues, à moins que...

Oui, la voilà qui revient, toute seule, avec sa guitare, pour chanter une de ses plus belles chansons, The Rifle. C’est un moment magnifique, vraiment, et puisque je vous ai donné exceptionnellement la vidéo de son clip, ce n’est pas pour rien, je le trouve juste sublime, avec cette ambiance Far West au début du siècle lors d’un enterrement parfaite.

Puis les quatre autres membres de son groupe, son amie, son père, son petit ami et son batteur, entrent et vont se charger de faire les chœurs sur sa chanson la plus connue (la meilleure ?), The Pirate's Gospel - Live (Ou la version clip, plus pure mais moins spontanée, avec néanmoins la sublime Alela plus visible: The Pirate's Gospel) s’aidant uniquement de sa fidèle guitare, d’une mini cymbales actionnées négligemment par le batteur et des claquements de mains de tous les groupe...ainsi que de la salle entière qui chante et tape en même temps.

Et c’est terminé...Je dois dire que c’était une très bon show, très complet, remplies de chansons magnifiques que je ne connaissais pas, qui ont su m’accrocher malgré tout. La fourberie de placer ses deux chefs-d’œuvre en fin de spectacle est vite oubliée tant leur qualité est grand et que, même si j’ai plus ou moins attendu tout le show de les voir, je ne vois pas à quel autre moment elle aurait pu les placer. Bref, grande cohérence, excellent groupe, et très grande artiste. Touchante avec son père, son petit ami, cet homme qui répond positivement quand elle demande si quelqu’un vient de Californie dans la salle et son intro, adorable et drôle quand elle s’inquiète de voir pleins de gens debout alors qu’on leur avait fourni des chaises la dernière fois, avant de blaguer qu’en fin de compte, les musiciens aussi son debout, ainsi que lorsqu’elle ne sait pas trop quoi faire d’un sachet d’herbe qu’un spectateur jette sur la scène et d’une très grande disponibilité et gentillesse. Elle est venue après le spectacle signer des tas d’orthographes et prendre des photos, et j’en ai profité pour acheter un T-Shirt (brun avec une galère esquissée et son nom^^) et ses deux albums, qu’elle à bien voulu dédicacer, puis rajouter mon nom quand je suis revenu (j’espère qu’elle ne me prend pas pour un dangereux psychopathe, j’ai été quatre fois chez elle, deux fois pour chaque album^^ mais elle a été si adorable que j’en doute).

Bref, une très bonne soirée, une très grande chanteuse et des mélodies plein la tête alors que je quitte l’AB pour rentrer à mon domicile.

Yo ho, yo ho ho, yo ho-ho, it’s the pirate’s Gospel...

Image

EDIT: Ce n'était peut-être pas clair mais vous pouvez commenter l'artiste (que vous la connaissiez ou pas) et les chansons misent en lien hein^^

_________________
"Nous ne sommes que trois, la rapière à la main:
Fille d'Elfes et Guerrière, Adarana la Blonde,
Gaëlan, Demi-Orc aux trois-quarts Magicien,
et moi l'Aventurière qui doit sauver le Monde..."

"Because I could not stop for Death, She kindly stopped for me — and bought me coffee at a greasy diner..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 1 Mai 2009 18:53 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2004
Messages: 1854
Localisation: Quelque part entre Ailleurs et l'Infini...
Ben alors, personne n'a écouté la moindre chanson mise en lien, pas même les excellents singles The Rifle et The Pirates Gospel?

Personne n'aime ou ne connaît?

EDIT: Yeah, un intervenant^^
D'accord avec toi sur tout,, sauf peut être Tatted Lace. Son boyfriend était vraiment perturbant à bouger comme une rock star cockée, et parfois il attirait plus l'attention qu'Alela, mais dans l'ensemble, ça faisait très spontané^^
Pour Tatted Lace, c'est vrai que je l'âme moins sur l'album (même si ça reste excellent) mais je pense que j'ai vraiment apprécié sur le moment pour l'ambiance qui se dégage lors de cette chanson, après les deux premières très calmes, surtout aussi parce que c'est le début d'Alina^^
Et sinon, je crois que le problème des instruments vient de l'enregistrement, je n'ai pas du tout ressenti ça en concert^^

Et maintenant que j'y pense, je regrette vraiment de ne pas vous avoir mis la chanson The Ocean en lien, parce que maintenant que j'ai écouté les paroles plus attentivement (L'histoire d'une femme qui rêve de la mer), c'est devenu ma chanson préférée de son deuxièe album^^

Oh et puis zut: The Ocean

_________________
"Nous ne sommes que trois, la rapière à la main:
Fille d'Elfes et Guerrière, Adarana la Blonde,
Gaëlan, Demi-Orc aux trois-quarts Magicien,
et moi l'Aventurière qui doit sauver le Monde..."

"Because I could not stop for Death, She kindly stopped for me — and bought me coffee at a greasy diner..."


Dernière édition par Isuzu le Ven 1 Mai 2009 23:25, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 1 Mai 2009 20:39 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2004
Messages: 61
Localisation: près de robin-chan
Il s'agit sans conteste d'une artiste inconnue mais réellement intéressante ; dotée d'une voix puissante et envoutante, sa toute première ballade Age Old Blue ou "comment s'acaparer tout un public en moins de 5 minutes" en témoigne.

Musicalement 100% folk (j'aime à croire que certaine musique me faisait vaguement pensé à de la country parfois^^), chaque ballade possède sa petite particularité qui la différencie des autres, en passant par un "yohoho" qui ne va pas sans nous rappeler un certain brook dans the pirate's gospel, ou un sereinissime oh! my mama ; j'irais même jusqu'à regretter parfois la présence de la basse et de la batterie sur certaines musiques qui me semblaient produire une sorte de brouhara autour des deux chanteuses.

Je dois quand même admettre que sans autres instruments qu'une guitare, le concert serait rentrer dans une profonde (mais surement agréable^^) monotonie. Très belles musiques que sont the alder trees et the rifle, j'ai cependant moins aimé le morceau tatted lace.

En somme, une très bonne artiste à découvrir mais surtout à écouter, je mettrais cependant un bémol sur son petit copain de bassiste qui avait l'air de partir en trombone comme s'il se mettait à jouer du jimi hendrix (très hilarant^^) ;enfin, je suppose que quand on aime ce que l'on joue, ça ne compte pas!

Edit : Yep, je me doutais aussi que ça venais de l'enregistrement pour les instruments^^ ; en tout cas merci pour cette tiote découverte Isuzu!

_________________
http://humanartiste.unblog.fr/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 12 Mai 2009 11:28 
100 000 Berrys

Inscription: 16 Juil 2007
Messages: 86
Localisation: The World
Moi aussi je suis fan d'Alela Diane.
        :-)


Par contre je n'étais pas au courant qu'elle avait sorti un nouvel album. Merci pour l'info Isuzu. J'étais resté à "The Pirate's Gospel".
Reste plus qu'à en informer ma mère et elle l'achète direct. ^_^
En tout cas tu as beucoup de chance d'être allé la voir en concert. Je suis jaloux! (Aucune idée si elle passe sur Paris... -_____-)
Je savais que son père l'accompagnait pendant les concerts. Marrant. Concert vraiment intéressant (merci à celui qui les a uploadées).

J'aime beaucoup ce genre de musique où on sent vraiment une ambiance qui s'en dégage. J'ai l'impression d'être aux USA pas mal d'années en arrière en l'écoutant. La plaine, les rivières, les bisons, les indiens...
Et c'est clair aSû que le "Yohohoho" de "The Pirate's Gospel" rappelle trop Brook. Je me suis toujours dit que si je devais faire un AMV One Piece, ce serait avec cette musique. Ca trancherait pas mal avec les autres productions, mais c'est beucoup plus mon style. o_O


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 12 Mai 2009 12:00 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mai 2008
Messages: 151
Localisation: Dans les nuages
Edwood a écrit:
J'aime beaucoup ce genre de musique où on sent vraiment une ambiance qui s'en dégage. J'ai l'impression d'être aux USA pas mal d'années en arrière en l'écoutant. La plaine, les rivières, les bisons, les indiens...


Tout pareil. D'abord sa musique est très folklorique et puis il s'y ajoute une note flottante et envoutante, comme pourrait l'être un chant de sirène (Un mouvement gracieux, profond et pénétrant). Et d'ailleurs ça me rappelle des passages du film O'Brother:

http://www.dailymotion.com/relevance/search/O%27Brother/video/x6iwv9_o-brother-leau-est-bonne_shortfilms

http://www.dailymotion.com/relevance/search/O%27Brother+/video/x8ehzb_ob3_fun (Vers 11'30)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 12 Mai 2009 16:48 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2004
Messages: 1854
Localisation: Quelque part entre Ailleurs et l'Infini...
Content d'avoir fait un heureux et un nouvel adepte^^

Marrant ces extraits de O Brothers (le gospel est très sympa, mais je t'avoue que je n'ai pas regardé le deuxième dans son intégralité^^)

Par contre, cette AMV sur du Alela Diane ça me tente beaucoup je dois dire^^

_________________
"Nous ne sommes que trois, la rapière à la main:
Fille d'Elfes et Guerrière, Adarana la Blonde,
Gaëlan, Demi-Orc aux trois-quarts Magicien,
et moi l'Aventurière qui doit sauver le Monde..."

"Because I could not stop for Death, She kindly stopped for me — and bought me coffee at a greasy diner..."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com