Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Prey
MessagePosté: Sam 19 Aoû 2017 08:45 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2009
Messages: 1870
Localisation: Insanity
Image


Date de sortie :

PC/PS4/XB1 : 5 Mai 2017
Editeur : Bethesda Softworks
Développeur : Arkane Studios
Genre : Action/FPS
Prix : 60€ (Neuf) | 40€ (Occasion)



Présentation

L'histoire se déroule dans un monde uchronique où le président américain John Fitzgerald Kennedy n'a pas été assassiné à Dallas en 1963. De ce fait, il décidera d'une collaboration avec la Russie afin d'envoyer un satellite pour en faire un centre de recherche dans le but d'étudier de plus près les extraterrestres. 2032, Talos | (Le nom donné à cette station scientifique), vous incarnerez Morgan Yu, un brillant scientifique dans lequel vous pourrez par la même occasion, choisir son sexe. Ce choix du sexe n'a pas spécialement d'importance, il y aura seulement quelques modifications dans les dialogues et un léger changement dans l'esthétique avec les objets du décor. Le jeu débute dans la chambre de notre protagoniste, à son réveil, qui suivra peu de temps après l'introduction un cauchemar sans précédent à travers cette station qui subira une importante invasion extraterrestre. Sans plus attendre, commençons notre périple horrifique !

L'univers de Prey

Doucement les copains, avant de nous lancer, replaçons le titre dans le contexte. A l'origine, Prey est un jeu sorti en 2006 édité par 2K Games et développé par Human Head Studios. On incarne un cherokee du nom de Tommy qui voit sa vie basculer suite à un kidnapping de lui et sa famille dans un vaisseau extraterrestre. Il va donc tenter de sauver ses proches et s'enfuir du complexe alien à l'aide de pouvoirs spirituels. Une suite est annoncé par le même studio de développeur mais sera annulé après un transfert des droits de licence à Bethesda Softworks. Le titre poursuit son développement mais sera malheureusement annulé en automne 2014. C'est alors que via l'E3 2016, lors de la conférence Bethesda, un reboot de la licence s'effectue et l'annonce retentit, Arkane Studio est de la partie ! Je dois vous dire que j'étais vraiment content de l'annonce.
Nous sommes alors le 5 Mai 2017 et j'ai débuté mes premières heures de jeu. Que dire de l'univers ? On se retrouve piégé dans une station spatiale qui va nous plonger dans des décors hostiles, une esthétique très réussie d'ailleurs, Arkane Studio a un style bien défini et ça été une belle expérience à mon sens. Mais cette sensation de malaise l'est encore plus au fil du jeu, Morgan Yu est seul au début et doit se défendre contres ces créatures venues d'ailleurs. C'est à ce moment que je me suis dis, on va y aller doucement et jouer la carte de la survie. Et bien non, rien à faire, j'y suis allé régulièrement tête dedans au début. Mais bon, ceci étant fait, voyons ce que le jeu nous propose !

Une invasion extraterrestre

Lors de votre sombre aventure dans Talos |, vous allez découvrir que l'étude des extraterrestres va se transformer en une véritable catastrophe et que ces dernières seront libérées dans toute la station. Le jeu se concentre uniquement dans et autour de la station car vous aurez la possibilité de sortir à l'extérieur, mais j'y reviendrais plus tard. Ces "choses" sont appelées Typhons, un organisme mystérieux et dangereux qui n'est pas dans le but de tout réduire en bouillie. Non, ils sont capable d'adopter un comportement intelligent, de prendre conscience de leurs actions et même d'évoluer selon l'environnement dans lequel ils se trouvent. Il en existe plusieurs dans Talos |, du plus basique mais pas pour autant inoffensif au plus cauchemardesque.
Tout d'abord, le Mimic. Cette petite créature qui n'a pourtant pas l'air très coriace, peut se révéler rusée et agressive. Il s'agit du Typhon le plus basique dans ce jeu et comme son nom l'indique, elle possède la capacité d'imiter les objets de votre environnement. De la tasse à café à un rouleau de papier toilette, ou encore un objet qui peut vous servir dans votre aventure, une trousse de secours par exemple ? Futée la coquine. Bien sûr, il ne faut pas sous-estimer le Mimic car si on ne s'y fie pas au son qui est primordial pour pouvoir les dénicher facilement, on peut rapidement se retrouver en situation délicate. Surtout si vous vous retrouvez face à plus de 4 voire 5 Mimics en combat, cela peut s'avérer difficile même pour une créature qui est peu résistante. Les Mimics peuvent proliférer rapidement en tuant des êtres humains pour ainsi en avoir une belle armée. Encore heureux qu'on les rencontre dans une station avec un effectif d'humain réduit, imaginez sur Terre. Je disais que le son était important car quand le Mimic est transformé en un quelconque objet autour de vous, il émet un bruit distinctif. Une bonne chose afin d'anticiper leurs faits et gestes à ces saloperies.



Image
COWABUNGA !


Ensuite, comme je l'ai énoncé, les typhons évoluent et pas des moindres. C'est le cas avec le Mimic dont certains peuvent se transformer en Tisseur, une sorte de Mimic dix fois plus imposante et qui lévite dans l'air. Il possèdera cette capacité de créer les Fantômes, un Typhon de taille humaine que vous rencontrerez régulièrement. Le Fantôme dispose d'une conscience propre et vous les entendrez causer en restant assez proches d'eux sans les alerter. Quand ces monstres évoluent, ils peuvent développer des pouvoirs dévastateurs et uniques, il en existe quelques uns :

- Le Fantôme, typhon de base car oui, il aura beau n'être qu'un simple typhon normalement constitué au vue de l'apparence mais peut utiliser des explosions cinétiques pour vous endommager sérieusement ainsi que se téléporter pour mieux vous cerner.
- Le Fantôme thermique, typhon de feu, se recouvrant de flamme et ayant la capacité de lancer des charges au sol et kaboum, jolie l'explosion thermique. Ah, j'oubliais, l'attaquer au corps à corps est une mauvaise idée aussi.
- Le Fantôme voltaïque, typhon électrique, qui peut s'avérer très chiant à combattre car ses pouvoirs prennent de l'ampleur avec l'environnement (Flaque d'eau par exemple) et peut vous déstabiliser physiquement. Il émettra des décharges tout autour de lui.
- Le Fantôme éthérique, typhon d'ether, celui-là misera sur ses capacités de déplacement et bien évidement sans oublier ses pouvoirs éthériques.

Image
Inutile de te cacher... Humain !


Le poltergeist. Un typhon bien marrant car il est invisible à l'oeil nue et se balade en rampant je crois ? J'en ai pas croisé beaucoup mais il m'a suffit pour comprendre qu'ils sont aisés à vaincre car le poltergeist ne possède pas spécialement de pouvoir effrayant, seulement vous envoyer dans les airs grâce à des colonnes de gravité qu'il vous jette sous les pieds.
M'enfin, déjà que ces typhons représentés au-dessus peuvent littéralement nous les briser selon les situations, vous n'avez pas encore vu les suivants et probablement les plus résistants, puissants et casse-bonbons de la planète toute entière. Laissez-moi vous présenter le Télépathe/Technopathe (Oui, 2 variétés, viendra les explications après). Il s'agit d'une sorte de masse ténébreuse flottant dans l'air (Encore ?) et qui va vous barrer la route dans votre progression. C'est là qu'on s'aperçoit qu'on ne s'attaque pas à n'importe quoi car tout d'abord, le Télépathe, possède cette faculté de pouvoir prendre possession de l'être humain se baladant aux alentours. Il se sert d'eux comme kamikaze afin de pouvoir vous faire taire facilement et rapidement. Ceux qui sont possédés disposent encore de leur conscience et vous diront de vous faire la malle, de les aider etc. Le Téléphathe est certes un sacré opportuniste mais il en profitera pour vous lancer des ondes vous privant de l'utilisation de vos pouvoirs par la suite. Un bel enfoiré. Viendra ensuite le Technopathe qui, à la différence du Téléphathe, contrôlera les objets technologiques comme les opérateurs (Qui sont des machines inoffensives vous permettant de vous soigner vous, votre combinaison ou encore de recharger vos batteries pour vos pouvoirs psi) et les tourelles. A ce niveau là, on possède donc déjà un bestiaire varié et redoutable.

Enfin, l'heure est venue de vous parler du typhon le plus puissant du jeu, le cauchemar. Il porte bien son nom le saligaud et mon dieu qu'il est lourd... Mais lourd de devoir s'en débarrasser. Cette entité apparaîtra lorsque vous commencez vraiment à vous développer en terme de pouvoirs psi (Faculté similaire au typhons mais j'y reviendrai). Le cauchemar va vous traquer dans toute la station, un peu moins que le fameux Nemesis de RE3 mais il ne faut pas le sous-estimer pour autant. Il est très grand mais cela ne l'empêchera pas pour tenter de passer dans des petits couloirs pour vous faire la peau ! L'avantage, c'est qu'une quête apparaît quand vous en entendez un, quand vous le voyez ou ça peut être une surprise aussi, tout est possible. Un compteur s'affiche et vous avez 2 minutes pour lui échapper. Quittez la zone, cachez-vous ou bien allez-y, faites lui la peau si vous le souhaitez mais je vous le déconseille.

Image
Sauve qui peut !


Les Typhons sont intelligents. Selon l'approche que vous apporterez au jeu, ils adopteront également un comportement différent leur permettant de vous battre coûte que coûte. Plus vous aurez de pouvoirs en votre possession et plus ils changeront de stratégie, en ajoutant qu'ils vous enverront souvent le cauchemar, par exemple.

Et le gameplay dans tout ça ? Un Bioshock dans l'espace ?

Parlons un peu du gameplay et tout ce qu'il est possible de faire car non, je plaisante pas mais vous avez tellement de possibilité, de choix du style de jeu, que c'en est foutrement jouissif. Dishonored ? Arkane Studios ? Oh yeah baby ! Arkane Studio, qui nous a vendu du rêve avec Dishonored revient en force en y mettant au propre leur plus grande qualité, le style de jeu. Et la recette fait mouche car dans Prey, vous jouez comme vous en avez envie. Vous atterrissez dans Talos |, une fois dans la salle d'accueil, vous êtes libres de vous déplacer et d'aller ou bon vous semble (Quelques mécaniques de jeu feront que ne vous pourrez pas non plus atteindre la dernière zone de jeu, m'enfin, celle concluant le jeu par exemple). Pour vous donner un exemple plus simple, vous avez un couloir avec au bout, une porte s'ouvrant uniquement avec un code. Plusieurs choix s'offre à vous, trouver le code ? Trouver un autre passage ? Ou mieux encore, forcer le passage ? Libre à vous, dans Prey, c'est votre façon de jouer. Talos | est votre terrain de jeu, amusez-vous bien. Et donc, que vient faire Bioshock dans l'énoncé ? Dans Prey, les mécaniques de gameplay et de level-design se rapprochent du titre de 2K. Le HUD, l'exploration libre dans la station spatiale, les combats, les pouvoirs... Ce sont ces petits détails qui nous font rappeler notre aventure folle passée dans Rapture.

Dans ce titre de Bethesda, vous allez découvrir tout une panoplie d'armes, de gadgets, de pouvoirs, d'upgrade du personnage vous permettant de progresser plus facilement, de pouvoir accéder à des zones non explorées grâce à vos nouvelles facultés et j'en passe. Les armes sont variées et s'avèrent très utiles selon la façon dans laquelle vous allez vous en servir. La clé à griffe, le canon GLUE (Une arme indispensable pour immobiliser vos ennemis et ainsi leur enchaîner de jolies cartouches de fusil à pompe). Le canon GLUE, ce n'est pas seulement pour l'immobilisation, c'est aussi votre ami pour atteindre des lieux impossible à pied, en hauteur car la substance se colle à tout, mur, plafond, absolument partout. Des armes classiques, pistolet "silencieux" déjà incrusté dedans ? Faciliter les approches furtives forcément. Le fusil à pompe, le rayon à rayonnement Q (Très utile contre les téléphathes, effets garantis !). Et avec ça, on ajoute des pouvoirs psi et c'est la grosse marade. Vous allez pouvoir upgrader et utiliser divers pouvoirs contre les typhons. Mimétisme (Le pouvoir le plus wtf du jeu car toi aussi, tu peux passer une zone infestée d'ennemis en papier toilette ! Elle est pas belle la vie ?), explosion cinétique, clone fantôme (On reconnait bien la touche Arkane) et bien d'autres encore. Le Neuromod, c'est ce qui va vous permettre d'améliorer votre personnage si vous le souhaitez. Oui, vous êtes libre de faire le jeu avec ou sans pouvoir/compétence physique, le chemin sera différent mais vous allez pouvoir adopter différentes routes et façon de progresser, c'est ça la grande force de ce titre et j'apprécie énormément ce concept. Et pour couronner le tout, si vous aimez recycler vos détritus, il n'est pas sans dire que vous allez être servis. Ce système vous sera d'une grande aide et vous permettra de recycler la plupart des objets non-utilisables que vous allez récupérer dans la station (Cuivre, bobine, peau de banane, papier froissé...), m'enfin, je dirais surtout que vous pouvez recycler tout et n'importe quoi (Meubles entre autres) même vos équipements, et encore plus fort, les typhons aussi. Il y a plusieurs dispositifs de recyclage à travers la station, elles vous permettront donc de recycler et récolter ses matériaux sous forme de cubes organiques. A quoi servent ces cubes plus précisément ? Il existe d'autres dispositifs pour créer absolument tous les objets possible qui vous seront utiles pour votre aventure. Par exemple, des cartouches de fusil, des trousses de secours etc. Il vous faudra bien évidement trouver des plans de fabrications, il y en a toute une ribambelle dans la station et même des doubles car selon le chemin que vous emprunterez, vous pourrez d'ores et déjà trouver ces plans alors qu'avec une autre directive, ce sera bien plus tard. En terme de gadget, vous avez de quoi faire diversion (Leurre Typhon, Bombe IEM), faire bobo (Charge Recylante pour les aliens). Combinez les avec votre arsenal d'arme et de pouvoirs pour maximiser vos chances de victoire et... Comment dire, les combos sont nombreux et le résultat est juste démentiel ! Talos | dispose également d'opérateurs mécaniques qui peuvent vous aider à vous soigner, recharger vos batterie psi ou encore votre combinaison représentant l'armure mais faut faire gaffe, certains sont corrompus par les typhons et s'acharneront sur vous à coup de lance-flamme. Mais en fait, ça m'a l'air très facile d'obtenir ces pouvoirs... Non, ce n'est qu'une étape secondaire en terme d'acquisition, encore faut-il les débloquer. Vous allez vous procurer un psychoscope dans le jeu qui vous permettra de scanner les typhons/opérateurs/humains, un peu comme l'appareil photo de Bioshock, c'est à cela que vous débloquerez les pouvoirs en question et ainsi, pouvoir faire mumuse avec. D'ailleurs en parlant de psychoscope, sachez que les tourelles militaires en dispose aussi, signifiant que si vous êtes trop upgradé en pouvoirs psi, ces tourelles vous verront comme une menace. Qui est l'enfoiré d'ingénieur qui a conçu tout ça ? Qu'on me l'amène sur le champs !
Enfin, qui dit station spatiale dit gravité et voilà une mécanique plutôt bien utilisée dans ce titre. On peut à divers endroits sortir à l'extérieur pour effectuer quelques actions (Quêtes, Recup' d'objets etc.) et malgré un gameplay assez brut du propulseur, j'ai bien aimé ses séquences dédiées.

Image
Le chemin est bloqué par du mobilier... Je t'en foutrais moi du mobilier, hors de ma route, charge recyclante et terminé !



Une bande-son magistrale

Mick Gordon s'est chargé de la bande-son globale du jeu et honnêtement, ce nom ne m'est pas inconnu. Par expérience de jeu et donc d'écoute, Need for Speed (Shift et The Run), Wolfenstein New Order et Old Blood.. Une jolie composition pour ces titres. Mais là, je crois qu'il a atteint l'apothéose complet avec des morceaux tellement bons dans Prey que j'en ai eu des frissons. Pas seulement l'ambiance dans le jeu, pas seulement les thèmes du menu et des crédits mais l'introduction, cette INTRODUCTION VAIN DIEU ! Je vous laisse la musique que j'ai déjà mise pendant la préparation du sujet, un pur chef d'oeuvre !


On ne s'en lasse pas n'est-ce pas ?



Conclusion : Quel chemin prendre ? Le mal ou le bien ?

Durant votre périple dans Talos |, les choix de vos actes auront des répercussions sur la fin du jeu car le titre dispose de plusieurs fins. Je ne les ai pas toutes découvertes. Comment allez-vous procéder ? Allez-vous tuer tous les humains encore vivants dans cette station morbide ou éprouver de l'empathie ? Allez-vous faire le jeu avec ou sans pouvoirs ? Tellement de possibilité, tellement de... Pfiou, on en finit plus. En fin de compte, la rejouabilité est présente et c'est ce qui permet d'allonger une bonne durée de vie au jeu. Le bon point s'accorde également avec l'ajout de quêtes secondaires qui peuvent s'avérer indispensable pour certaines si vous voulez avoir une fin précise. Maintenant, tout dépend de vous, de votre style de jeu. Pour ma part, j'ai vraiment adoré le titre de Bethesda dans sa globalité. Avec Arkane Studio aux commandes, j'ai eu mon lot de satisfaction pour l'esthétique, des décors agréable à contempler et cette sensation de malaise avec l'ambiance musicale, du style je-ne-suis-pas-tout-seul dans cette pièce, on l'a connait tous, absolument. La prise en main est rapide, fluide, intuitive. Le système d'inventaire, de craft et autres avec les dispositifs de recyclage/création d'objets se gèrent tout seuls, très bon point. Le scénario progresse bien malgré quelques défauts à certains endroits (Peut-être parce que j'ai loupé des détails cruciaux, pourtant je fais attention au mieux, promis). On dispose d'un bestiaire varié, bien complet pour nous mettre mal à l'aise régulièrement, parfois jouer avec les nerfs sur certains conflits, tenter des combos et autres. Il y a énormément à faire et beaucoup de choix possible dans Prey, c'est ça le gros point fort du jeu. M'enfin, le sujet est terminé, j'espère que le jeu vous aura plu si vous l'avez fait. On y retourne et de plus belle !

Image
A nous deux, typhon de malheur !

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prey
MessagePosté: Sam 9 Sep 2017 10:40 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
J'accroche toujours beaucoup à la Méthode Arkane de FPS à approche libre et à narration dépouillée de cinématiques, donc logiquement je me suis jeté sur Prey.

Le boulot sur la direction artistique est incroyable, ça arrive à être à la fois rétro-futuriste façon "comme c'est une Terre parallèle où le point de divergence (la mort de Kennedy) est situé en 1963, on va vous intégrer des éléments fin années 50 début 60" et moderne. La lumière du soleil très crue qui tombe sur la station créé une ambiance lumineuse dans les endroits éclairés de l'extérieur contrastant avec l'approche thriller d'épouvante du titre, c'est très intéressant à parcourir.

Mon approche du jeu a été la suivante : ne pas activer les pouvoirs Typhoons, faire tout au fusil à pompe / glu-gun / hacking / recyclage et être une gentille Morgan avec les humains. C'est très bizarre puisque j'ai l'impression qu'en faisant ainsi je passais à côté de la grosse spécificité du jeu, mais au final je ne le regrette pas, ça impose d'éviter très souvent les hordes d'ennemis et de préparer à fond ses manœuvres en observant le décor.
En revanche, j'ai trouvé le jeu extrêmement dur, même en Normal. Les Fantômes prennent un nombre hallucinant de balles pour être battus, même en exploitant le décor. Sans être très bon aux jeux de manière générale, ça faisait longtemps que je n'avais pas dû passer en Facile pour réussir certaines parties du jeu qui sont très compliquées aux vues du nombre d'ennemis différents concentrés sur une faction petite de la map. Pour les parties en zéro gravité, je dois avouer que je n'ai jamais trouvé la tactique pour éliminer de manière sauve les bouboules irradiées qui nous foncent dessus.
La carte de la station orbitale est aussi parfois assez dure à lire et on a régulièrement du mal à retrouver quel hub zéro gravité il faut prendre pour arriver au bon endroit, les icônes d'objectifs étant très imprécis (et parfois buggés).

Mais malgré cela, gros plaisir de jeu, la découverte de la station est fantastique, les zones relativement variées et marquantes, l'écriture est suffisamment bien faite pour qu'on ne soit pas certain de qui dit la vérité parmi les différents protagonistes qui essayent de nous diriger.

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Prey
MessagePosté: Jeu 2 Nov 2017 20:02 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 637
Tout d'abord merci et bravo Yosuke pour un sujet aussi complet.
Je viens pointer ici pour partager ma satisfaction, que dis-je mon plaisir, pour Prey.

Autant dire que j'étais conquis avant même d'y avoir joué : c'est en découvrant Dishonored 2 (j'avais aussi fait le 1er mais à l'époque il m'avait moins plu, depuis je l'ai refait et j'ai changé d'avis) que j'ai appris à mes dépends que j'adore le travail d'Arkane. Alors en voyant l'annonce de Prey, le contexte, la patte, le côté level design exigeant couplé à un gameplay libre (bref un peu du Dishonored dans le texte), j'étais conquis avant même la sortie.

Je ne suis absolument pas décu de mon achat, il m'a bien fallut 60 heures de jeu pour finir une partie, en prenant mon temps, en trouvant tous les employés (hormis 2, 1 perdu dans l'espace, l'autre bug d'une quête), j'ai tout bonnement adoré de bout en bout.

La fin quant à elle était en partie prévisible si on fait certaines quêtes (autour de December, je n'en dis pas plus) mais elle demeure scotchante et géniale pour ma part.
D'ailleurs
Spoiler: Montrer
je pense qu'elle explique le Cauchemar qui est une anomalie, c'est une adaptation des Typhoons à un humain en particulier, Morgan (c'est dit dans le scan). Pour moi ce Cauchemar n'existe pas, il est une résurgence du côté Typhoon du sujet de l'expérience, une tentative subconsciente d'agir sur la simulation ; d'ailleurs dans le même genre le cuistot a un discours étrange, il brise presque le 4ème mur parce qu'il connait la fin et la situation sur Terre ...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com