Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 80 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Young Magazine *-xxxHolic-*
MessagePosté: Lun 9 Fév 2009 04:07 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Oct 2006
Messages: 1345
Voilà, j’ouvre ce sujet parce que si je ne me trompe pas, je ne suis pas le seul fan de xxxHolic (à prononcer « Cross Holic ») sur ce forum (je sais déjà qu’il y a au moins Le Chasseur qui est dans le même cas que moi).

Ce n’est un secret pour personne : j’adore xxxHolic, notamment pour ses personnages principaux, voire secondaires, pour son ambiance unique et son atmosphère toujours très particulière. Le point fort de ce manga est, selon moi, son mode narratif totalement inédit, qui, au départ, peut en déconcerter plus d’un. Il faut effectivement savoir qu’a priori, xxxHolic ne fait que décrire les faits et gestes de la vie quotidienne de son héros, Watanuki ; et de fait, les chapitres peuvent sembler complètement dissociés les uns des autres, comme si on avait affaire à des stands alone en quelque sorte. Pourtant, avec du recul et d’un point de vue plus général, on peut aisément remarquer que ces petits riens se connectent élégamment les uns avec les autres pour former un tout ultra cohérent, lequel fait sensiblement avancer le schmilblick à chaque fois.

Il n’y a pas longtemps, et presque par hasard (quoique le hasard n’existe pas – puisque tout est fatalité), j’ai parlé de xxxHolic avec Le Chasseur qui m’a fait comprendre que je perdais pas mal à ne suivre la série que par les publications de Pika. Grâce à son éclairage et grâce aussi à mes recherches personnelles, je me suis donc mis en quête de trouver les scans des volumes et des chapitres parus au Japon. Je dois avouer que cette labeur n’a pas été de tout repos, parce que les teams de traduction de xxxHolic sont très éclatées les unes des autres, nulle ne marchant de connivence avec ses partenaires. Mais qu’à cela ne tienne, j’ai quand même fini par vaincre les scantrads anarchiques et chaotiques pour finalement rattraper la parution nippone. Et je ne le regrette absolument pas.

Petit résumé de la situation, en partant de la parution française, soit en partant du tome 12. Watanuki souhaite aider Kohane, une voyante un peu spéciale, à avoir une vie meilleure que celle qui est actuellement la sienne. Ne supportant plus de la voir au cœur de rumeurs toutes plus affreuses les unes que les autres, pas plus qu’il ne supporte le comportement autocratique de sa mère, Watanuki décide de faire irruption, avec le soutien de Dômeki, dans les studios de télé de l’émission de voyance à laquelle est contrainte de participer la petite Kohane.

En développant cet arc, CLAMP nous fait comprendre toute la subtilité qu’il y a à mixer les deux univers que sont Tsubasa Chronicle (dont je ferai sans doute un topic également) et xxxHolic. En effet, à la fin de l’opération « Sauver Kohane », celle-ci émet le vœu d’effacer de la mémoire collective toutes les mauvaises rumeurs que sa mère et elle-même ont subies. Or, en compensation de son vœu, Kohane propose à Yûko de lui offrir son don de voyance. Lorsque la sorcière des dimensions accepte cette compensation en paiement de son travail, c’est ni plus ni moins qu’une plume de Sakura qui finit par sortir du corps de Kohane pour atterrir dans les mains de Yûko ! Comme relation directe entre les deux œuvres de CLAMP, disons-le, il n’y a pas plus fort. D’autant qu’on nous apprend par ce biais que l’espace-temps commence à se détraquer, et que ceci sera bientôt le catalyseur d’importants événements à venir (essentiellement en rapport avec Watanuki et/ou Shaolan si j’ai bien compris).

CLAMP embraye ensuite avec un nouvel arc, entrecoupé d’une curieuse intervention (presque) solitaire de Yûko. L’arc, tout d’abord, raconte l’histoire d’une jeune femme sur le point de se marier voulant apprendre à cuisiner. Pour ce faire, elle met les pieds dans la boutique de la sorcière et formule ainsi son vœu. Comme on pouvait s’y attendre de la part d’une telle sournoise, Yûko annonce à son esclave Watanuki que ce dernier vient de se voir accréditer d’une nouvelle élève ! Commence alors pour la future mariée une initiation à la cuisine, assortie d’intéressantes réflexions sur pourquoi cuisiner, comment et pour qui ? D’ailleurs, fait marquant, cette nouvelle aventure de Watanuki permet, en outre, de développer continument le thème central du xxxHolic actuel : la mémoire. A ce titre, j’ai été assez surpris de voir que Yûko s’effaçait de plus en plus en ce moment au profit de son larbin, ne nous ponctuant que de quelques apparitions à peine. Mais cependant, dès qu’on sait l’importance de ces apparitions, on ne peut clairement plus se plaindre. C’est-à-dire que traiter des sujets comme le changement de soi (par la rencontre d’autrui) ou encore la mémoire (divisée en deux catégories que sont la mémoire du cœur et celle du corps) n’est pas chose anodine. Et Yûko nous le gratifie de fort belle manière. Et tous ces détails couplés donc au "monologue" quasi-mystique de la sorcière des dimensions nous renseignent sur le déroulement prochain de l’intrigue qui semble augurer des bouleversements non négligeables !

Voilà à peu près où nous en sommes. En termes de chapitre, pour parler plus concrètement, à ma connaissance le dernier sorti est le 172. En souhaitant que l’attente ne soit pas trop longue pour voir le 173 pointer le bout de son nez.

Pour finir, voici quelques liens pour trouver et/ou lire les prochaines sorties de xxxHolic :
- Clamp Addict (FR)
- Manga Glam (FR)
- One Manga (AN/Lecture en ligne)
- Manga Fox (AN/Lecture en ligne)

A suivre. En espérant retrouver quelques fans de xxxHolic ici !


Dernière édition par EnOd le Lun 9 Fév 2009 13:07, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 9 Fév 2009 09:30 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
EnOd merci. Depuis le temps que je voulais créer ce sujet mais sans avoir la motivation suffisante, tu l'as fait. Merci.

J'en profite pour vous donner une petite information : c'est moi qui traduit les Holic chez Mangas Glam. Donc, si vous avez la moindre remarque, n'hésitez pas à m'en faire part, ça me permettra de progresser.

Ensuite, le rythme de parution au Japon est trèèèèèèès long. Il y a à peu près un nouveau chapitre toutes les 3 semaines.

Mais alors quel chapitre. L'arc actuelle prend tout son sens par une simple question de Himawari qui demande à Mokona si Watanuki est avec un client de Yuko. Et la réponse de Mokona est lourde de sens en déclarant que c'est de son propre client que Watanuki est en train de s'occuper. On voit ici la passation qui commence à devenir petit à petit réalité entre Yuko et Watanuki. Watanuki, qui au fur et à mesure, ressemble de plus en plus à Clow Lead. Yuko le fait remarquer dans son monologue en disant que son goût ressemble à celui d'un "parent". Ici, le mot parent n'est pas employé pour la relation père fils. Tout du moins, je ne le pense pas. Mais, cette allusion montre que Watanuki peut "devenir" Clow Lead.

Ensuite, EnOd, tu parles de la plume contenu à l'intérieur de Kohane. Cette plume aussi est lourde de sens. Comme tu le soulignes, elle met en lumière, d'une manière encore plus forte que précédemment, la distorsion de l'espace temps.

Par contre, EnOd, où en est tu dans Tsubasa ? J'aimerais autant éviter de spoiler, ce qui serait très dommage. En fonction de te réponse, je continuerai maintenant à parler des liens Holic/Tsubasa ou j'attendrai que tu es rattrapé la parution japonaise.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 9 Fév 2009 19:07 
3 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Aoû 2007
Messages: 190
J'ai découvert xxxHolic l'année dernière, et bien que déroutant au premier abord, j'ai très vite accroché. L'on plonge rapidement dans l'univers de xxxHolic, malgré que l'histoire de base soit en apparence "banale". Les personnages sont attractifs et l'interêt que l'on peut leur porter croit au fil des chapitres. Des dessins également superbement travaillés qui rehausse l'ambiance mystérieuse du manga.

Merci pour les liens =). Ne suivant que la parution des tomes français, je vais pouvoir combler mon retard et suivre ce topic avec attention.

_________________
HAMM- Mais taisez-vous, taisez-vous, vous m'empêchez de dormir. Parlez plus bas. Si je dormais je ferais peut-être l'amour. J'irais dans les bois. Je verrais...le ciel, la terre. Je courrais. On me poursuivrait. Je m'enfuirais. Nature ! Il y a une goutte d'eau dans ma tête. Un coeur, un coeur dans ma tête. - Fin de Partie, Beckett


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 9 Fév 2009 20:07 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Oct 2006
Messages: 1345
Tiens, c’est toi qui traduis xxxHolic chez Manga Glam, Demon Slash ? Pour une surprise, c’est une surprise ! Eh bien, merci pour ton travail puisque j’aurais lu les chapitres 162 à 169 grâce en partie à toi. ^^

Je n’avais pas évoqué la réplique de Mokona qui attribut la cliente non pas à Yûko mais directement à Watanuki, principalement parce que pour le moment, on ne peut pas encore savoir de quoi ce détail va retourner réellement. En revanche, je suis bien d’accord pour affirmer que ce fait est d’importance et que probablement, il servira de prétexte à faire évoluer tangiblement le statut de Watanuki vers une autre étape. Je ne sais pas, par contre, si l’on peut lire ici l’interprétation que tu en fais, à savoir une potentielle succession Watanuki/Yûko. Si l’idée peut être bonne, personnellement, j’aurais plus tendance à voir ça comme un énième trait de la théorie du changement explicitée par Mokona (encore lui) : la sorcière et son larbin s’influencent mutuellement, et de ces collisions germent de nouvelles feuilles du destin. D’ailleurs, ça me fait penser qu’en ce sens, Yûko est de plus en plus ambiguë, car si tout n’est que fatalité, il n’empêche cependant que le chemin pour parvenir à cette dite fatalité reste malléable. Dès lors, on peut se poser la question suivante : changer, pourquoi ? Et si même ces changements ne sont que fatalité, change-t-on, au fond, vraiment ? xxxHolic me passionne aussi pour l’émergence de toutes ces interrogations. A voir donc.

Sinon, je suis en train de rattraper mon retard pour Tsubasa Chronicle. Etant donné que j’ai une préférence plutôt solide pour xxxHolic, je n’ai pas pu résister à l’envie de tout d’abord dévorer les chapitres de ce manga avant de m’attaquer à son cross-over. Mais bientôt, je serai à jour concernant les deux séries phares actuelles de CLAMP. Et si à ce moment là, personne ne l’a encore fait, alors je créerais le topic consacré aux spoils de Tsubasa Chronicle.

PS : Avec plaisir, CelesT. Bonne lecture ! ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 9 Fév 2009 20:32 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Tout d'abord, je me doutais en lisant ton post que tu n'avais pas encore rattrapé la parution de Tsubasa. Je vais donc attendre avant de développer certains passages.

Ensuite, c'est vrai que la succession Yuko / Watanuki n'est ici, pas vraiment le point qui m'intéresse au plus haut point. Pour moi, c'est un autre perso de l'univers de Clamp auquel Watanuki est en train de se rapprocher. Qui n'est autre que Clow Lead. Je pense beaucoup plus que c'est de Clow que Watanuki se rapproche. Il a probablement été élevé par un des parents éloignés de Clow et la vraie héritière de la magie de Clow. Je ne vais pas trop m'étendre sur le sujet car je ne veux pas te révéler la vraie nature de Watanuki. Tu la découvriras dans quelques temps dans Tsubasa, et tu comprendra déjà bien plus de choses à ce moment là.

Enfin tu dis que tu trouves Yuko ambiguë. Bien évidemment. Quel que soit la façon dont on retourne la question, Yuko reste et restera toujours ambiguë et mystérieuse. Par contre, je ne sais pas si tu as fait attention, elle dit dès le premier tome, et même dès le premier chapitre une phrase qui peut paraitre contradictoire. Je n'ai pas la phrase exacte sous les yeux mais elle dit que si on croit que le futur est déjà tout tracé, alors c'est vrai. Mais, si on pense qu'on le bâtit nous même avec nos propres choix, alors c'est vrai aussi. Après, je dois bien avouer que je me suis longtemps interrogé devant cette phrase qui gouverne la vie de tous les personnages de Holic mais qui peut sans mal exporter à notre propre vie.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 9 Fév 2009 21:15 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Oct 2006
Messages: 1345
J’adore les discussions confidentielles comme ça… du genre on a des goûts trop élitistes pour le commun des mortels. \o/

Pour en revenir rapidement à Yûko, je sais bien, Demon Slash, qu’elle est ambiguë et que c’est même là l’essence de sa personnalité. Mais je pense que tu as lu un peu trop vite ce que j’ai écrit puisque j’ai simplement dit qu’elle était de plus en plus ambiguë. Pas qu’elle le devenait.

D’ailleurs, au risque de paraitre pédant, je vais me permettre de placer pour la deuxième fois ce lien qui détaille de manière assez précise ce que je pense de la sorcière des dimensions. Et puis, ça m’évitera d’écrire trois tartines de plus pour exprimer quelque chose qui existe déjà (même si faut avouer que pour le coup, j’avais volontairement adopté un style un peu mystique, et donc pas forcément très explicite, pour faire écho à l’univers tout particulier de xxxHolic).

Concernant la phrase du début de Yûko, je l’interprète de la façon suivante : le destin est déjà tracé de toute manière. Mais si l’on veut croire qu’on le trace de nos propres mains, libre à nous. L’important ne réside pas dans la démarche mais bien dans la finalité. Parce qu’il est évident que nous faisons des choix, mais ce sont justement ces choix qui conditionnent notre futur. Par conséquent, que l’on croit que le destin soit dessiné ou non n’a guère d’importance car, en effet, les deux cas peuvent se défendre.

Edit @ Demon Slash : Je comprends ce que tu veux dire même si je n'en démords pas moins. Comme tu le précises, pour moi et pour l'instant, Yûko devient bel et bien de plus en plus ambiguë. On est d'accord. ~_^ Néanmoins, je ne vois pas en quoi le fait de connaitre la véritable nature de Watanuki devrait altérer automatiquement mon ressenti, car le propre d'une ambiguïté dans une série, c'est justement d'être levée. Pour moi, un mystère résolu n'enlève pas nécessairement les mérites de l'état antérieur de ce mystère : il s'accentue d'autant plus.


Dernière édition par EnOd le Mar 10 Fév 2009 01:02, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 9 Fév 2009 21:46 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Je sens que je vais adorer ce topic.

EnOd, quand tu dis que Yuko est ambiguë, je ne crois pas à un seul instant d'avoir contredit. Quand tu dis qu'elle l'est de plus en plus, je réponds non. Mais, pour toi, je réponds oui.

Oui, pour toi le long monologue de Yuko pendant 2 chapitres entiers a du te paraitre bien mystérieux. Tu as été forcé de supposer, de chercher des réponses à des questions. Des réponses que tu ne peux pas véritablement trouvées. Car, ces réponses sont absentes de xxxHolic. Ou, elles ne sont qu'en filigrane. Yuko ne les dit pas ces réponses. Comme tu le dis si bien, Yuko a sa part de mystère. Elle sait. Elle connait Watanuki depuis bien longtemps. Elle connait Watanuki depuis le moment même de sa naissance. Mais, elle sait qu'elle ne pourra rester qu'impuissante devant les évènement qui doivent arriver. Et donc, elle parle à demi mot. Des demi mots qui sont, en plus, ambiguë.

Mais, pourtant je ne pense pas qu'elle le devienne de plus en plus. C'est une partie que je ne dévoilerai pas maintenant. Je te le redis, tant que tu sais pas qui est Watanuki, il y a trop de choses que tu ne pourras pas comprendre.

Edit : En cadeau, la couverture du tome 14 de Holic (en LQ) :

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 15 Fév 2009 00:10 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Oct 2006
Messages: 1283
Localisation: En cure de désintox. Importante, la désintox.
Et merci Demon Slash pour les 3 nouveaux chapitres en français que tu nous as concocté (avec le reste de la team bien entendu) disponible sur Scantrad.fr.

Les ayant déjà lu en anglais, je connaissais les grandes lignes, mais rien de tel vraiment de retrouver sa langue maternelle pour capter toutes les subtilités. Petite critique pour Demon Slash en passant, pour qu'il puisse s'améliorer : j'ai trouvé certaines tournure de phrase un peu maladroite par moment, notamment dans le chapitre 171 avc les "vous-même" qui faisait parfois mal placé. Mais en dehors de ça, du bon boulot, vraiment.

J'en viens à ce qui nous intéresse maintenant. Entre les situations, là encore, ambigüe de Yûko et Hiruka, et la séance entre Watanuki et sa cliente, xxxHolic nous gratine d'un vrai bonheur. Le papillon, représentation métaphorique de Yûko, va semble-t-il jouer un rôle important pour la suite. Et j'imagine bien que ce rôle apparaitra dans Tsubasa Reservoir Chronicle. Dans l'attente donc, de ce côté là. Au passage, Hiruka ne dénote pas du tout par rapport à Yûko durant la discussion entre les deux. Tant mieux, le côté mystérieux n'en est que renforcé.

Du côté des cours de cuisine, Watanuki met les pieds dans le plat. Et bien comme il faut aussi, en sortant une justification béton lorgnant dans les références de Yûko. L'évolution de Watanuki se fait de plus en plus importante, tout comme elle se fait de plus en plus nécessaire malgré le fait que l'on ne sache pas encore pourquoi.

Alors maintenant, j'attends la suite avec impatience. Et en français, vu que la parution japonaise a été rattrapée.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 20 Fév 2009 19:56 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Oct 2006
Messages: 1345
Le chapitre 173 est sorti sur One Manga.

Une fois n’est pas coutume, que du bonheur ! Yûko nous sort à nouveau des phrases ambivalentes qui peuvent aboutir sur diverses interprétations. En particulier, son dialogue avec Watanuki est magnifique. D’ailleurs, la métaphore du papillon prend de plus en plus de sens puisque les habits de la sorcière des dimensions tendent eux aussi à le faire penser. Et on peut également y voir une corrélation entre la fin du rêve et l’image même du papillon, au sens figuré.

Vivement la trad française de Demon Slash et de son équipe ! ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 20 Fév 2009 20:20 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Trad probablement dimanche, donc chapitre bientôt.

Encore un chapitre dans lequel chaque phrase a énormément de sens. Que ce soit au niveau de l'avancement de l'histoire ou au niveau de la "simple" compréhension de la phrase.

Début de chapitre où Kohane et Himawari tentent tant bien que mal de remonter le moral de Watanuki. Ce qui n'est pas une simple affaire. Après avoir vu sa cliente partir, Watanuki ne sait plus où il en est et commence à culpabiliser. Il s'en veut. Il a l'impression d'avoir fait plus que ce qu'il devait faire. Qu'il aurait du se contenter de lui apprendre à cuisiner. Il s'en veut tellement qu'il va demander conseil à Yuko ... dans son rêve.

Comme d'habitude, Yuko est incroyable. Elle réussit à faire comprendre à Watanuki que si ce qu'il a fait est ce qu'il pense être juste, alors c'est qu'il a bien fait. Que cette fois ci, c'est son client. Il y a quelques chapitres, c'est Mokona qui faisait la remarque. Cette fois ci, c'est Yuko elle même qui le dit à Watanuki.
Avant de déclarer dans un sourire triste que la séparation est inévitable. Mis hors du simple contexte de la fuite de la cliente, que veut dire cette phrase ? Qui doit partir ? Yuko ? C'est la conclusion à la quelle je suis malheureusement arrivé (s'il te plait, EnOd, contredis moi). En plus, lors de sa déclaration, Yuko a les cheveux blancs. Comme si qu'elle allait disparaitre. Qu'elle était en train de fondre dans le décor. Et, au fond, rien ne dit que Yuko n'est pas déjà morte (rien de que de taper ça ma fait mal). Pourquoi ne vieillit elle pas ? Elle a un lien avec Clow Lead (amante ?), or celui ci est déjà mort. Et si c'était elle que Fei Wang voulait faire ressusciter ?(je parlerai très souvent des relations entre les deux œuvres).

Watanuki a la même impression que moi. C'est pourquoi il l'attrape. Par réflexe. Pour ne pas la voir disparaitre. Et la fin ne vient pas arranger les choses. Comme si Yuko était lié à l'existence de la boutique. Si l'un disparait, l'autre aussi. Comme si c'était en fait toute la boutique qui était un rêve.

"Le rêve va bientôt se terminer"

Le prochain chapitre sort pas plus tard que lundi prochain. Cette fois ci, l'attente va être brève.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 27 Fév 2009 12:09 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Plusieurs choses aujourd'hui :

-la couverture en entier du tome 14 :

[url=http://i114.photobucket.com/albums/n256/kurotan_1/xxxholic/cover/v14.jpg]Image
[/url]

-les chiffres de vente du tome 14 : Pour sa première semaine de parution au Japon (16 au 22), le tome 14 s'est vendu à 264 393 exemplaires le plaçant en tête des ventes.

-la chapitre 174 en anglais :

EnOd m'avait parlé de la capacité de CLAMP à nous proposer par moments un chapitre purement graphique, presque sans texte, ne serait-ce que pour marquer un peu plus l’impact émotionnel et sensoriel du propos. Le 174 est de ces chapitres. Surtout le début.

La fin de rêve est à la fois sublime et tragique. Yuko qui disparait au milieu des papillons et Watanuki qui tente désespérément d'appeler Yuko pour la ramener. Mais, le réveil n'apportera pas le retour à la normale que Watanuki espérait. Comme on en a l'habitude avec les Clamp, ce qui se passe dans les rêves est réel. C'est encore une fois le cas ici. A son réveil, Watanuki tient dans se main un papillon (qu'il a ramené du monde des rêves ?) qui va disparaitre après s'être envolé.

Et, comme il le dira à Domeki, il ne réussit pas à trouver Yuko dans la boutique. Pas seulement Yuko, il n'y a ni Mokona, ni Maru, ni Moro. Et c'est ce point qui me pousse à me questionner. On sait depuis un moment maintenant que Maru et Moro n'ont pas d'âme. Elles ne peuvent pas sortir de la boutique. D'autant plus que c'est elles qui permettent à la boutique de ne pas disparaitre. C'est elles qui donnent la consistance à la boutique. Sans elle, plus de boutiques. Or, là, la boutique n'a pas disparu. Ce qui ne laisse pas 36 solutions. Soit elles sont toujours dans la boutique, dans une pièce cachée comme dirait Domeki. Ou, c'est maintenant Watanuki qui permet à la boutique de ne pas disparaitre. Et j'en reviens à mon idée de Watanuki / Clow. On sait que la boutique a été créée par Yuko et Clow. Si Watanuki prend le "rôle" de Clow, il se peut que la boutique continue d'exister tant qu'il le souhaitera. Même sans Maru et Moro.


Pour les impatients, ma trad du 173 est fini depuis longtemps, maintenant faut attendre l'édit.

Edit : Je ne vais pas faire un post juste pour ça, mais le chapitre 173 est sorti en français. En plus, vous aurez la chance de lire une news made in moi. Jaloux ?


Dernière édition par Demon Slash le Ven 27 Fév 2009 22:01, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 27 Fév 2009 17:30 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Oct 2006
Messages: 1345
Avant toute chose, très belle couverture que celle du tome 14. Et super content qu’il se vende si bien au Japon ! Merci pour les chiffres Demon Slash !

Sinon, énorme chapitre 174 pour moi !

Déjà, j’ai totalement été envoûté par la succession sans faille des cases, magnifiques, narrant la disparition de Yûko dans le rêve de Watanuki. Ce qui est puissant c’est que l’aspect graphique n’est pas un atout en tant que tel, mais se met au service de la mise en scène pour l’accentuer et lui donner un corps à la fois merveilleux et tragique. Aussi, le début du chapitre est-il sans aucun défaut : rien n’est de trop, l’inertie n’est ni trop vive ni trop moue. Demon Slash parlait de la manie de CLAMP à prôner sans cesse l’utilisation des rêves prémonitoires, voire réels, mais encore peut-on préciser qu’elles le font admirablement bien. L’idée de la réalité vue par Watanuki à travers son rêve nous est insinuée d’une manière extrêmement limpide grâce à l’apparition du papillon (onirique ?) s’envolant puis s’effaçant dans l’air. Ce procédé permet de prolonger efficacement le rêve pour, au final, le confronter puis le substituer au réel. En bref, trop terrible !

La deuxième partie du chapitre est cependant plus classique mais montre sans faux-semblants l’orientation prochaine du récit. D’ailleurs, Demon Slash, je suis assez tenté par ton rapprochement Watanuki/Clow, mais concrètement, comment le matérialiserais-tu ? Parce qu’à la base, Watanuki c’est quand même censé être une deuxième version de Shaolan…


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 13 Mar 2009 20:08 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Chapitre 173, 174 disponible sur Mangas Glam. Et 175 sur One Manga.

Que se passe t il dans ce chapitre ? Du Fan Service !!!!!!!!!!!

Et, qu'est que ça peut être bon. Bien entendu, c'est du fan service made in Clamp. Ce qui signifie : pas la moindre trace de ecchi ou toute autre chose douteuse qui s'en rapproche. Non, ici, il est question de fan service destiné au fan de Holic. Qu'ils aiment ou non le Yaoi.

Car ici, on en a pour tous les goûts. Entre Domeki qui vient se poser dans la boutique pour boire un coup et qui nous dit "Fais la cuisine chéri" les fans de la relation Watanuki x Domeki vont être servis. Ceux qui n'aiment pas le Yaoi, rassurez vous, les Clamp ne vous ont pas oubliés. Ce chapitre nous permet d'assister au premier cadeau de Himawari envers Watanuki fait main. En l'occurrence, des madeleines.

Alors heureux ? Moi oui.

Et, c'est tout ce que j'ai à dire sur ce chapitre. Tout du moins, c'est tout ce que j'aurais eu à dire si je n'avais pas relu mon tome 23 de Tsubasa en édition Deluxe. Et, si Watanuki ne nous avait pas dit que 2 semaines s'étaient passé depuis le chapitre 174.

Dans le tome 23, on voit Yuko avec son habit papillon qui envoie R!Shaolan et co dans le monde de Clow où Fei Wang a décidé de rester. Sur le coup, c'était passé comme une lettre à la poste. On avait vu Yuko salement amoché à la fin, mais sans plus. Mais, depuis Watanuki a remarqué que les deux seuls fois où il avait vu Yuko avait vu Yuko avec les même vêtements, c'était dans un rêve. Et, il s'agit justement des vêtements papillons. De plus, la dernière fois que Watanuki a vu Yuko, c'était dans un rêve et depuis, il ne l'a plus revu. Qu'est que ça veut dire ?

Quand Yuko envoie R!Shaolan là où est Fei Wang, elle est dans le jardin de la boutique. Ce qui ruine mon hypothèse "vêtements papillons = pièce avec le tube".
Autre question : depuis combien de temps sont partis R!Shao et co ? Personnellement, je dirais 4 jours. Or, là Watanuki parle de 2 semaines sans voir Yuko. Mais, nous, on l'a vu Yuko. Dans le dernier chapitre de Tsubasa. De plus, à l'époque de R!Shao enfant, le temps s'écoule à la même vitesse dans les deux mondes. Ce qui laisse deux possibilités : soit ce chapitre de Holic a lieu alors que la bataille de Tsuaba est finie. Soit le temps s'est vraiment déformé. Dans le deuxième cas, on n'apprend rien de nouveau (cf la plume de Kohane).

Pour l'instant, je m'arrête là. Si vous avez suivi, il y a deux choses dont je n'ai pas parlé : la phrase de Domeki "Notre futur est ensemble" et si ce chapitre se passe réellement après le combat. Mais, j'y reviendrai plus tard.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 28 Mar 2009 14:37 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Oct 2006
Messages: 1345
Pour commencer, merci pour les chapitres, Demon Slash !
(Et j’avais bien du retard moi ! Viens à peine de lire le 175…)

D’abord… mais qu’est-ce que tu racontes, Demon Slash ? T’as fumé ou quoi ? =D

En revanche, comme toujours, super intéressant ce que tu as dit après. Sans doute l’effet de la fumette qui t’es passé. ^^
Et pour le coup, bah, j’ai pas grand-chose de plus à dire… comme toujours ! Mais n’empêche, je reste assez sceptique quant à la théorie que ce chapitre se déroule après la fin de la bataille de Tsubasa Chronicle : dans ce cas, ça signifierait que celle-ci n’a eu aucune répercussion dans le monde de xxxHolic (du moins en apparence), ce qui, compte tenu de la disparition de Yûko, ne me parait pas du tout satisfaisant. Donc, personnellement, je pencherais plus pour une distorsion de l’espace-temps, comme ç'avait déjà été évoqué plus tôt…

Edit : Les chapitres 176 et 177 sont dispos sur Onemanga. Je n’ai pas grand-chose à dire là-dessus pour le moment, si ce n’est que je suis curieux de savoir la suite maintenant que Watanuki a eu la vision qu’il n’était pas censé avoir à propos de Sakura et Shaolan.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 28 Mar 2009 19:55 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Allez, blablatons. Sur deux chapitres d'un coup.

A première vue, ce ne sont pas des chapitres qui font franchement avancés l'intrigue. Si on excepte une scène de ménage habituelle entre Watanuki et Domaki, il n'y a pas grand chose. Et pourtant.

Il y des pages sublimes dans ces deux chapitres. Comme le passage avec les cookies d'Himawari. Watanuki qui hésite. Il sait qu'il est incapable de dire les gouts qu'ont les cookies. Et à cause de ça, il commence par refuser d'en manger. Puis, lorsqu'il finit par en croquer un, la page est magnifique. Sans la moindre parole. Juste Watanuki. Et son regard. Qui dit tout. Pas besoin de grands discours. Pas besoin de tournure compliquée. Juste un regard. Une expression. Magique.

Puis, on apprend que ça fait déjà un mois que Yuko a disparu. La distorsion entre les mondes est vraiment énorme. Puisque, le 177 nous montre que la bataille contre Fei Wang n'est pas terminé. Au contraire.

Et, sans qu'on s'y attende vraiment, sans le moindre avertissement, Watanuki voit ses parents. Et, son corps les reconnait. Et, on voit Sakura avec une expression qu'on ne lui avait jamais vu jusqu'à présent. Une mère qui regarde son fils et qui lui dit que tout va bien se passer. Enfin, étant incapable d'expliquer ce qui lui arrive, Watanuki part à la recherche de Yuko.

Mais, dans l'histoire, il y a un détail qui m'a interpellé. Qui me laisse perplexe. Comment Watanuki a fait pour voir ses parents ?
Pour rappel, Watanuki est capable de se balader dans le monde des rêves. A sa guise, j'ai envie de dire. Mais là, ses parents ne se trouvent pas dans le monde de rêves. Ils sont censés être dans le royaume de Clow. Et, ils y sont. Puisqu'on voit les Shaolan et Sakura de Tsubasa. Qu'est ce ça veut dire ?
Watanuki devient capable, à la manière d'une Yuko ou d'un Clow de voir aussi ce qui se passe dans les autres dimensions ? Pour protéger Sakura et Shaolan, les adultes ont enfermé les jeunes dans le monde des rêves ? Ou complètement autre chose ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 80 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com