Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Jurassic Park [Trilogie]
MessagePosté: Mar 19 Mai 2009 15:15 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Nov 2006
Messages: 2700
Localisation: Dans une salle obscure.
Bonjour à tous, je vous souhaite la bienvenue et vous invite à suivre votre guide qui vous fera la visite d'un monde inconnu, la visite de...

Image

Quand un génie comme Spielberg adapte a l'écran un roman de Michael Crichton, cela donne un chef d'oeuvre qui sera un énorme succés au box-office et qui marquera l'histoire du cinema, également celle des effets spéciaux tant ils sont géniaux (oscar des meilleurs effets spéciaux) même 16 ans aprés, sans oublier la superbe musique de John Williams qui y gagna aussi un oscar.
Bien sur gros succés veut généralement aussi dire suite, et Jurassic Park n'y échappe pas puisqu'il en a eu deux. Le Monde Perdu, toujours dirigé par Spielberg et basé encore une fois sur un roman de Crichton du même nom, sorti en 1997 et Jurassic Park 3 sorti en 2001, critiqué avant même sa sortie car Spielberg n'est plus à la réalisation, c'est Joe Johnston (Jumanji) qui le réalisera. Fort de son succés de nombreux jeux vidéo, jouets, goodies et autres choses de Jurassic Park ont été crées et vendus, il y a même eu un parc d'attraction qui a été construit.
Sinon bien que ces films soient bons, ils ont pas mal été critiqués par les scientifiques qui y ont vu pal mal d'incohérences, d'erreurs en ce qui concerne les dinosaures. Cependant il faut se dire que ces films sont avant tout un divertissement et non un documentaire, que certaines choses ont surement été voulu pour rendre les dinos plus effrayant ou autre, et puis depuis la sortie du premier film ou roman pas mal de choses on été découvert sur les dinosaures, ce qui a changé pas mal de théories. Enfin bref passons a autre chose, pourquoi pas aux films?

JURASSIC PARK de Steven Spielberg

Image

Synopsis:

Ne pas réveiller le chat qui dort... C'est ce que le milliardaire John Hammond (Richard Attenborough) aurait dû se rappeler avant de se lancer dans le "clonage" de dinosaures. C'est à partir d'une goutte de sang absorbée par un moustique fossilisé que John Hammond et son équipe ont réussi à faire renaître une dizaine d'espèces de dinosaures. Il s'apprête maintenant avec la complicité du docteur Alan Grant (Sam Neill), paléontologue de renom, et de son amie Ellie (Laura Dern), à ouvrir le plus grand parc à thême du monde. Mais c'était sans compter la cupidité et la malveillance de l'informaticien Dennis Nedry (Wayne Knight), et éventuellement des dinosaures, seuls maîtres sur l'île...


Avis:

Avant toute chose, ce film fait partie de ceux que je regardais le plus quand j'étais petit, la bande de la cassette ne devais plus ressembler à rien au bout d'un moment. Et maintenant encore quand je le regarde, j'ai l'impression d'être un gosse.
Bon pour ce qui est du film proprement dit, tout me plait, les effets spéciaux, les décors, la musique mais on ne va pas revenir la-dessus, mais également les personnages. Spielberg prend son temps pour nous montrer les différentes personnalités des personnages qui sont joué a merveilles par Sam Neill, Laura Dern ou encore Jeff Goldblum qui apportera par ces répliques une bonne dose d'humour, à noter aussi la rpésence de Samuel L Jackson avant qu'il ne devienne bien célèbre. Ajouter a tout cela un bon scénario et le tour est joué, on a donc un trés bon film, aux passages devenus cultes, qui a marqué mon enfance.

Petite anecdote a propos du film: lors du passage de l'attaque du T-rex, on voit que le sol où sont les voitures est au même niveau que celui de l'autre côté de la barrière, puis le T-rex pousse la voiture dans le ravin qui n'existé pas avant. Il faut savoir que Spielberg avait bien conscience de cela puisque c'est lui-même qui voulait cette scène.


LE MONDE PERDU de Steven Spielberg

Image

Synopsis:

Quatre ans après le terrible fiasco de son Jurassic Park, le milliardaire John Hammond rappelle le Dr Ian Malcolm (Jeff Goldblum) pour l'informer de son nouveau projet. Sur une île déserte, voisine du parc, vivent en liberté des centaines de dinosaures de toutes tailles et de toutes espèces. Ce sont des descendants des animaux clônes en laboratoire. D'abord réticent, Ian se décide à rejoindre le docteur quand il apprend que sa fiancée (Julianne Moore) fait partie de l'expédition scientifique. Il ignore qu'une autre expédition qui n'a pas les mêmes buts est également en route.

Avis:

Un mot pour qualifier cette trés bonne suite...pourquoi pas "plus". Car bien sur le film est plus long, il y a plus de personnages, plus de dinosaures, plus de mort, plus d'action, etc... C'est ce qu'attend généralement les gens d'une suite mais moi je dit pourquoi pas du moment que le scénario, la réalisation et les acteurs sont bons, et c'est le cas ici.
Jeff golblum n'est cette fois plus le personnage qui avait un rôle de comique on va dire, non ici il est le personnage principal qui a bien changé depuis l'incident du premier opus. Ce dernier est bien sur entouré de personnages bien sympathique (mis a part la gosse qui a tendance a m'énervé) et bien interprètés. Il en va de même pour le camp opposé qui a pour chef le charismatique chasseur Roland Tembo joué par Pete Postlethwaite.
Si l'effet de surprise ne marche pas pour ce nouvelle opus ce n'est pas grave car s'il y a bien un plus par rapport au premier et qui avait été pour moi une surprise, c'est le passage en ville, qui fait d'ailleurs clairement pensé a King Kong, et qui est trés bons.

Pas d'anecdote mais un clin d'oeil: lors de ce fameux passage en ville on voit plein de gens fuir le T-rex, notamment des asiatiques. Cette scène ne vous rappelle pas les films de Godzilla.


JURASSIC PARK III de Joe Johnston

Image

Synopsis:

Dix ans après les événements surréalistes survenus lors de sa visite au Jurassic Park du richissime John Hammond, le paléontologue Alan Grant se rappelle toujours de sa rencontre, d'abord magique puis effroyable, avec ces dinosaures ramenés à la vie grâce aux incroyables progrès de la génétique. À l'origine, ces créatures de la Préhistoire n'étaient pas censées se reproduire ni survivre, mais elles ont déjoué les plans des scientifiques. Elles sont probablement toujours en vie sur l'île Isla Sorna.
Alan étudie l'intelligence des vélociraptors. Cependant, il manque de subventions pour financer ses recherches. Paul Kirby (William H. Macy) et sa femme Amanda (Téa Léoni), un couple richissime, lui proposent alors une grosse somme d'argent s'il leur fait survoler la fameuse île. Alan accepte leur offre.
Mais celui-ci flaire une entourloupe lorsque le pilote amorce sa descente sur l'île. Il découvre alors les vraies raisons de l'excursion organisée par les Kirby : sauver Eric (Trevor Morgan), leur fils disparu dans les environs. Ces derniers avaient besoin de son aide, car il est le seul à connaître l'île et ses mystérieux occupants. Cependant, au moment où l'avion s'apprête à redécoller, un spinosaure tente de piétiner l'appareil...


Avis:

Dernier opus qui faut le dire est moins bon que les deux précédents. Le film est plus court, l'intrigue plus simple on entre directement dans le vif du sujet, moins de dinosaures de plus la star des deux films le T-Rex est remplacé par le Spinosaure que je trouve moins impressionant, les personnages sont aussi moins interessant et puis je n'ai jamais apprécié Téa Léoni.
Bon il y a quand même de bonne chose, le retour de Sam Neill toujours formidable, Willian H. Macy est bien sympathique et drôle, le gosse aussi est sympathique, revoir Laura Dern rappele de bon souvenirs, les décors sont trés beaux et les effets spéciaux sont trés bons, c'est un plaisir de revoir les vélociraptor et puis on a enfin les ptéranodons qui devaient à l'origine être dans le second opus.
Du coup même s'il est moins bon que les deux précédents films, qu'il a déçu pas mal de personnes, il reste quand même un bon divertissement.

Encore un clin d'oeil? Il est fait mention plusieurs fois que le sac de Billy (Alessandro Nivola) lui porte bonheur tout comme celui de Sarah (Julianne Moore) dans Le Monde Perdu.


Voila pour ce qui est des trois films qui composent cette trilogie mais "à quand un quatrième film? "doivent se poser comme question certaine personne puisque ce dernier fut envisagé. Et bien malheureusement, ou heureusement, il ne se fera pas, le projet a été abandonné avec la mort de Michael Crichton. Cependant avec Hollywood sait-on jamais mais j'espère qu'il y en aura pas.

Que dire de plus?.....ARGH!! Il y a tellement de choses a dire mais je vais m'arrêter la, j'espère que je vous ai quand même donné envie de découvrir ou re-découvrir ces films.

_________________
Image
♥ Jupiter Star Power! Make Up! ♥


Dernière édition par Saito le Sam 16 Jan 2010 12:13, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 19 Mai 2009 17:08 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2004
Messages: 1854
Localisation: Quelque part entre Ailleurs et l'Infini...
J'ai revu récemment les trois films coup sur coup, et je dois dire que j'ai passé un très bon moment.

Comme je suis de nature émotive, j'avais gardé un souvenir des plus flous de Jurassic Park, premier du nom, aussi ai-je été très agréablement surpris du résultat.

Des très bons personnages, une intrigue solide, des répliques et des scènes tout à fait cultissimes (entre le café qui tremble, la scène d'anthologie, mainte fois imitée, de la poursuite dans la cuisine, ou l'expédition de la femme dans la station électrique...), des effets spéciaux excellents, qui sont encore très beaux aujourd'hui, bref, un petit bijou.

Le deuxième est, comme tu le dis, un peu trop. Les effets spéciaux sont, étonnamment, moins réussi que dans le premier, et j'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de n'importe quoi, entre la fille qui fait ses barres parallèles, le T-Rex à New-York ou les vélociraptors qui "parlent" (ou était-ce dans le trois?)...

Ca ne veut pas dire que c'est mauvais, mais le film perd de son cachet "ça pourrait vraiment arriver" qui me plait tant de le premier.
A part ça, les scènes comme celle du champ de hautes herbes et de la cascade sont encore aujourd'hui très bonnes.

Le trois est sans contexte le moins bon. Sans doute à cause du fait qu'en effet, le spirodon n'est pas bien passionnant, et que l'histoire semble trop anecdotique. Mais la scène de la découverte du cadavre est assez intense, tout comme celle de la volière.

Bref, très, très bonne trilogie, et, souvenez-vous, n'allez pas dans les hautes herbes^^


EDIT: Le coup de la fille, j'ai bien aimé aussi, tout comme la phrase de Goldblum qui s'ensuit, mais c'est juste abusé^^
Pour le dino dans la ville, c'est vrai que ça change, mais justement, je trouve que ça change un peu trop, on a pas l'impression de regarder le même film.
Par contre, les dinos qui communiquent, non. Ca ne passe pas avec moi, on aurait vraiment dit qu'ils parlaient et je trouve ça bien too much^^
Mais sinon oui, j'adore^^

_________________
"Nous ne sommes que trois, la rapière à la main:
Fille d'Elfes et Guerrière, Adarana la Blonde,
Gaëlan, Demi-Orc aux trois-quarts Magicien,
et moi l'Aventurière qui doit sauver le Monde..."

"Because I could not stop for Death, She kindly stopped for me — and bought me coffee at a greasy diner..."


Dernière édition par Isuzu le Mar 19 Mai 2009 23:38, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 19 Mai 2009 18:44 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Nov 2006
Messages: 2700
Localisation: Dans une salle obscure.
Isuzu a écrit:
[...] et j'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de n'importe quoi, entre la fille qui fait ses barres parallèles, le T-Rex à New-York ou les vélociraptors qui "parlent" (ou était-ce dans le trois?)...


Pour ce qui est de la gosse comme je l'ai dit, je ne l'ai pas vraiment apprécié et son truc avec les barres parallèles c'était juste pour qu'elle ait son moment de gloire car à bien y regarder, dans chacun des films les gosses ont a chaque fois leur moment de gloire.
Le T-Rex a New-York moi j'ai bien aimé, cela change de l'île et puis voir ce que donne un dinosaure dans une ville c'est bien sympa.
En ce qui concerne les vélociraptors qui "parlent" je suppose que tu voulais dire "communiquent"? Sinon il y en a bien un qui parle mais c'est dans le rêve du professeur Grant, enfin bref de toute façon c'était dans le trois, aprés si d'autres animaux le font, communiquer je veux dire, pourquoi pas eux, moi cela ne m'a pas dérangeé.

Aprés du moment que tu aimes la trilogie, tant mieux. ^^

_________________
Image
♥ Jupiter Star Power! Make Up! ♥


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 19 Mai 2009 19:33 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Uééééé un topic sur une saga d'old movies que j'ai vu !
Comment ne pas répéter tout ce qui a été dit (et très bien dit d'ailleurs) ?

Moi aussi Jurassic Park, en particulier le 1, a bercé mon enfance avec des scènes qui resteront gravés à jamais. Et le premier opus plus que les autres mettait l'accent sur le suspens, un rythme qui ne se calme que très peu souvent et surtout une réalisation léché.

Le verre d'eau dans la jepp qui bouge, la scène des cordes électriques et surtout, surtout la scène dans la cuisine avec les vélociraptors, toutes ces scènes sont cultes et on a aucun mal à s'en souvenir dans les moindre détails. Les personnages eux aussi sont devenus célèbres et même si ils sont bourrés de clichés (ce qui caractérise le cinéma américain polaire des 90' j'ai l'impression) ils ont su restés attachants et on vit véritablement l'aventure avec eux.

Les effets spéciaux aussi sont bleuffants puisque le film à très bien vieilli et moi qui suit allergiques à tout ce qui est vieillo je doit dire qu'avec Jurassik Park je pourrais le regarder sans problème encore et encore.

Je ne fais biensûre pas toutes ces louanges sans qu'il y ai un petit bémol ou plutôt deux, à savoir les suites.
Pas forcément mauvais puisqu'elle remette l'histoire au goût du jour et propose certaines alternatives au scénar elles m'ont quand même paru assez inutile. Jurassic Park 2 et 3 plairont surement au fans ultimes mais moi je m'en serais franchement passé. Le premier épisode est une sorte de bulle avec tout univers et sa patte visuel spécifique qui n'aurait pas du être éclaté avec des suites. Finalement ça casse un peu toute la magie du truc et je me dis p'têt que les suies sont sortis trop vite.

Si un Jurassic Park 4 il doit y avoir je ne demande qu'à voir mais ça ne peut être que bénéfique d'attendre encore quelques années avant de mettre le projet en rail. J'ai vu en plus à quoi pourrait ressembler le scénario, ça semble intéressant surtout si les effets spéciaux sont à la hauteur. Il ne manque plus qu'à réembaucher les acteurs des premiers opus.

Bref Jurassik Park est une bonne saga mais le 1 pris tout seul est tout simplement culte. D'ailleurs comme autre anecdotes à son propos j'avais vu qu'ils avait du utilisé une guitare ou un truc dans le genre pour faire bouger l'eau dans le verre avant l'apparition du T-rex ou encore que la scène finale de la bagarre de dinosaures avait une version alternative.
Mais tout cela n'est pas important, non le plus important c'est de toujours avoir un mouchoir sur soi, pour les diplodocus..

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 24 Mai 2009 20:55 
1 Berry

Inscription: 04 Mai 2009
Messages: 10
Oh Jurassic Park, le premier du nom était sans nul doute mon film préféré quand j étais petit...J ai encore tous mes dessins de dinosaures que j'avais faits durant cette période^^

Comme beaucoup je pense, ce film, à l époque :Bon clay bizou bizou: ,avait fait naitre une passion pour les dino en moi :Chapeau de paille goute:

Je me souviens vite fait du 2 enfin je crois que c'était dans le 2 :Chapeau de paille goute: , c est la scene ou on voit toutes les petits dino qui entourent les gars dans les hautes herbes, c'était cool :luffy langue:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 21 Juil 2009 13:48 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2009
Messages: 802
Localisation: dans la maison des soins de l'âme
Ah j'adore!!
C'est vraiment des films que j'aurais toujours dans ma collection même si je les regardes pas souvent (bien que j'ai regarder le 3 il n'y a pas si longtemps que ça ^^)
Le premier est tous simplement énorme, et quand il est sorti ça devait vraiment être le film a voir! mais j'avais 4ans si je calcul bien donc j'en sait rien enfaite.
Apparemment un Jurassic Park IV était prévus dans les années a venir mais le projet ce serai ... éteint (comme les dinosaures >< !) c'est bien dommage.

Voila la page allociné qui en parle : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=49319.html

(PS: edit, j'aurai du lire le premier post en entier avant de posté puisqu'il parle déjà a la fin que le projet d'un 4ème film à été abandonné)

_________________
Image
Je cherche dans le livre le réconfort nécessaire... puis je reprend ma route.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 21 Juil 2009 16:02 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2009
Messages: 1871
Localisation: Insanity
Cette trilogie est excellente , 3 films d'aventure/action , qui sont geniaux avec des dinosaure , qui n'a pas vu au moins un de ce 3 films .
J'ai bien aimé le 2 quand le t-rex est dans la ville c'est cool ou dans le 3 c'est bine il y a eu un changement de predateur feroce (je sais plus le nom du dino --') mais en tous cas il est plus dangereux que les t-rex c'est sûr et ça j'ai appecié , a chaque film on retoruve les raptors , ce sont des dinosaures qui sont vraiment loufoque je dois dire car ils sont très intelligents mais avec lorsqu'il s'agit de poursuite a chaque fois il se font avoir ... et ça j'apprecie aussi :Luffy hilare:
Bien entendu le realisateur Spielberg nous aura fait de super films.

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic Park [Trilogie]
MessagePosté: Dim 13 Nov 2011 21:15 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Événement de cette fin d'année 2011 en BRD, Jurassik Park débarque dans les bacs dans un coffret comprenant l'intégralité des films produits jusqu'à ce jour. Pour faire court sur mon ressenti vis-à-vis des trois long-métrages, je trouve que le premier est un grand film, que le deuxième est un très bon film et que le troisième est mauvais. Le coffret en tant qu'objet de collection est plutôt cheap : du carton, encore du carton et peu de visuels accrocheurs pour illustrer le tout. Universal reste dans ses clous avec ses rééditions, et ce n'est pas forcément une gageure. Mais bon, après tout, 2010 aura été marqué chez l'éditeur par un transfert HD très solide pour la trilogie Retour vers le Futur, Jurassic Park a t-il bénéficié d'une même mue ?

Jurassik Park (1993) – Transfert HD : ★★★½/5 - Image : ★★★/5

Quand on achète ce style de produit, on attend de pied ferme le transfert HD de l'œuvre phare. Et pour le coup... On est moins éblouis que d'ordinaire. Le transfert est propre, mais on se demande en regardant ce film si le master utilisé n'est pas celui des DVD : ça manque carrément de piqué à de très nombreux moments. Néanmoins, étant passé de la VHS au BRD en ce qui concerne ce film, j'ai néanmoins été ravi de voir que le format lui redonne une certaine jeunesse en vidéo, même si certains effets numériques ressortent plus qu'auparavant (comme la scène où les visiteurs découvrent les merveilles présentes sur Isla Nublar). Dans tous les cas, toute la séquence nocturne du film est à pleurer dans les chaumières car c'est généralement ce genre de résultat que l'on souhaite avoir avec des rééditions en BRD de films ayant des années aux compteurs. À noter que le film n'est pas l'objet d'un réducteur numérique de bruit, certaines scènes ayant conservé leur grain prononcé (comme la séquence où les plombs du parc ont sauté et obligent le groupe de Hammond à aller les rallumer). Les bonus sont très, très nombreux et intéressants à découvrir, notamment le documentaire de 2011 faisant intervenir de très nombreux acteurs de l'aventures. Un transfert sympa pour un monument du septième art contemporain et une image HD assez agréable, mais on est loin quand même de la claque visuelle en 1080p.

Le Monde Perdu : Jurassik Park (1997) – Transfert HD : ★★★★/5 - Image : ★★★★/5

Peut-être que le film passe mieux l'exercice de la haute définition car il a moins d'années au compteur et que Janusz Kaminski débarque à la direction de la photographie mais... C'est assurément la meilleure surprise du coffret pour moi. Là encore, je passe de la VHS au BRD pour ce film mais quel éclat tout de même ! Là où le premier opus souffrait un peu en HD de la mise en avant de certains de ses effets numériques, Le Monde Perdu n'a pas ces problèmes et s'en tire donc avec les honneurs. Là encore, c'est une séquence nocturne qui remporte la palme de la séquence qui en met le plus plein la vue avec l'attaque du groupe de Ian Malcolm et du convoi sur Isla Sorna par d'emblématiques bestioles. Si jamais Universal sort en unitaire dans les mois à venir ces BRD et que vous recherchez une image HD qui en jette, c'est sur ce film qu'il va falloir jeter son dévolu ! À noter que là encore, les bonus sont très, très nombreux et intéressants à parcourir. Comme pour le premier opus, c'est le documentaire de 2011 qui remporte l'attention du spectateur.

Jurassik Park III (2001) – Image : ★★★½/5

Le film étant récent, il n'y a pas lieu de s'intéresser plus que de raison au transfert HD : donc c'est honnête et sans énorme surprise. Le film n'étant pas doté d'une photographie à se rouler par terre au départ et baignant dans une ambiance relativement terne, il n'y avait pas grand chose à espérer du côté du BRD pour retrouver un spectacle qui vaille le détour : Jurassik Park III est bien mais sans plus. Le piqué général du film est agréable, notamment sur les gros plans (comme ceux de Alan Grant que j'aurais aimé avec un tel niveau de détail dans le premier opus). Dans l'ensemble, l'image HD du film est sympa, mais vraiment pas marquante à aucune séquence. Quant aux bonus, ils sont pauvres pour le film : là où Spielberg est volubile et ses archives aussi, on sent que le troisième film est pauvre en apport et qu'on aimerait bien du côté de Amblin à le faire oublier. Dommage, ce film a existé et a marqué la relégation d'une licence valable dans l'oubli du cinéma.

Note du coffret : ★★★/5

Jurassik Park en BRD, c'est bien mais ce n'est pas aussi décoiffant qu'espéré. Un cadeau appréciable pour ces fêtes de fin d'année mais les fans endurcis de la saga peuvent attendre tranquillement un hypothétique transfert HD en 2000k ou 4000k. Et une édition moins cheap qui sait.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic Park [Trilogie]
MessagePosté: Jeu 17 Nov 2011 00:02 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3651
Localisation: Échappe à la connaissance
Ben tiens, curieuse coïncidence, j'ai profité de la ressortie du coffret DVD (et Blu-Ray par la même occasion, mais je n'ai pas le matériel nécessaire) pour me refaire la trilogie Jurassik Park. Contrairement à Bullzor, ce ne sera pas tant les aspects techniques qui feront l'objet de mon post mais le ressenti en lui-même, ayant perdu de vu depuis très longtemps cette saga qui m'est chère.

Pour rappel, Jurassik Park premier du nom est ce qui se rapproche du film culte (dans le sens où je lui en vouais un) de mon enfance : j'avais beau être jeune et souvent craintif devant les films, Jurassik Park doit faire parti des rares "pour public averti" que je pouvais regarder en boucle, et ce dès la maternelle (j'avais même amené une VHS du film en classe pour que vingt gamins soient traumatisés :larme à l'oeil:). J'ai développé en même temps une passion sur les dinosaures qui ne s'est pas concrétisée par une carrière en archéologie malheureusement (quoiqu'on croise des fossiles en comptabilité). Je passe sur la montagne de goodies que j'ai dû avoir chez Fabbio Lucci, on friserait l'indécence.
Les deux suivants m'avaient beaucoup moins marqué, ayant grandi entretemps et ne m'étant pas procuré les films sur un support pour le bousiller à force de relectures incessantes. J'ai dû les voir en tout et pour tout une fois.

J'ai pu redécouvrir Jurassik Park avec un œil adulte, et ça a été un véritable plaisir que de retrouver toutes ces scènes qui m'avaient marqué et que je pouvais réciter sans problème petit (mais c'était la VF !). Surtout, j'ai été surpris de redécouvrir un film qui prend son temps pour poser les éléments et repousser jusqu'au moment propice l'arrivée des dinosaures, à tel point que je me demande comment je pouvais être scotché pendant deux heures (DEUX HEURES ! Je ne savais pas que les gamins pouvaient tenir autant devant un écran) sans ressentir de lassitude. De plus, la présence des dinosaures à l'écran est parcimonieuse, les raptors m'avaient paru à l'époque bien plus chronophage (mais ils sont autrement -phages...), bref rien qui ne m'aurait prédestiné à aimer ce film sans la brillante mise en scène de Spielby (au fait, tu me permets que je t'appelle comme cela ?) J'ai presque été déçu pour le coup, je ne m'en cache pas !
Même en ayant vieilli, les effets spéciaux restent de bonne facture (quand on voit ce qui se fait au numérique parfois, c'est carrément mieux intégré dans l'image). L'auteur n'hésite pas sur l'hémoglobine et les "dans le champ" suggestifs (cinq ans et je regardais des membres voler : yess).
Je n'avais pas souvenir que Laura Dern pouvait être aussi laide, surtout lorsqu'elle a été aussi bien mise en valeur par David Lynch, m'enfin cette coupe de cheveu, owo. Celle de Jeff Goldblum est classe à côté, c'est pour dire.

Tout cela m'amène à dire qu'au moment de regarder The Lost Word: Jurassik Park, j'ai eu la crainte d'être déçu par rapport au premier, qui me paraissait moins abouti que dans mon souvenir.
En fait, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression qu'après avoir vu une seule fois dans mon enfance The Lost Word: Jurassik Park, j'ai transposé ses qualités sur le premier opus : on est en plein dans le faster, stronger et surtout better à tout point de vue. Une fois arrivé à l'épisode de la caravane, ce qui arrive assez tôt, le rythme s'emballe pour ne jamais redescendre, proposant à chaque fois des exécutions de personnages tous plus nombreux les uns que les autres mais chacun caractérisé en trois secondes top chrono (il doit y avoir au moins cinq braconniers qu'on peut différencier sans problème...), le casting forme une dream team incroyable, le scénario "prétexte" tient bien la route et suit un développement superbe jusqu'au final d'anthologie dans la ville, etc. Même en terme de mise en scène, Spielby anticipe de cinq ans les travaux de David Fincher (le plan dans le métro où la caméra passe à travers la rame en mouvement).
Vraiment jouissif de bout en bout, j'ai a-do-ré ! Mon épisode préféré, sans aucun doute.

Pour le troisième, disons qu'il permet de prouver qu'il en faut du talent pour faire un bon film de dinosaures. Dès le premier plan, qui conjugue l'Île avec le thème de John Williams, on sent que le réalisateur essaye de te foutre dans le bain immédiatement, comme pour cacher la misère qui va nous pourchasser pendant une heure et demi (le plus court et pourtant le plus long !)
Les trucages essayent par moment de revenir au Monde Perdu de 1925 tellement on a l'impression de voir des marionnettes. Aussi, certaines séquences manquent de plans d'ensemble pour relier humains et dinosaures, ça fait cheap. Le scénario permet de mettre en scène une bande de prix Nobels fantastique (les scénaristes n'en sont pas moins). Ce final avec les raptors, on aurait voulu détruire toute l'essence des deux films précédents qu'on n'aurait pas fait mieux ; et cette idée de les faire parler ! un raptor c'est mystérieux, c'est fourbe, c'est classe, c'est pas en train de tailler bavette devant son repas, bordel.
Pourtant, on sent qu'il y a de l'envie et des idées (la scène de la volière débute vachement bien, jusqu'à ce que les dinosaures apparaissent...), mais ça tend plus vers le mauvais film que le bon divertissement, hélas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic Park [Trilogie]
MessagePosté: Jeu 17 Nov 2011 01:34 
85 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Nov 2011
Messages: 742
Localisation: Oh mon dieu, ILS m'ont retrouvé!
Enfin je l'ai trouvé!
Enfin un endroit où les gens adulent Jurassic Park!
Le Monde Perdu de la Volonté!
Jurassic Park ne pouvait en fait que rassembler en masse les cinéphiles, parce que si on regarde en détail:
-un scéna basé en partie sur des faits scientifiques réels;
-des monstres anthropophagees à gogo;
-des paysages à couper le souffle (surtout les scènes avec les brachiosaures, dans le 1 et le 3);
-quelques notes d'humour noir de ci de là (veuillez fermer la porte des waters Mr Gennaro :Ussop big gloup: )
mais personne au monde ne peut pas se reconnaître dans cette liste de bons points! En ajoutant des effets spéciaux inédits pour l'époque, ça ne pouvait être qu'un succès!

Et ma vocation de paléontologue n'influe en rien mon jugement, qu'allez-vous imaginer

De même que l'avis général, je préfère les deux premiers volets. C'est vrai que du point de vue de la diversité du bestiaire, une des raisons qui pousseront tous les fans de dinosaures à se jeter sur la trilogie, on est constamment agréablement surpris. Oui, mais ça ne fait pas tout. Dans les premiers films, il y a aussi et surtout une thématique sur laquelle réfléchir: l'homme peut-il se permettre en toute impunité de jouer avec la Nature? Comment doit-il assumer ses conséquences lorsque son pouvoir de savoir dérape? Une critique subtile et profonde du scientifisme déraisonné, et une occasion de remettre à leur place les singes gaffeurs que nous sommes. Alors que JP III, malgré un scénario de départ plus ou moins cohérent, contient essentiellement du fan service, ce qui casse la thématique de départ.
Après, il faut connaître les livres de Michael Crichton à l'origine des films pour juger ceux-ci à leur juste valeur. Je vous conseille notamment de vous plonger dans le Monde Perdu, pour la fin très différente de celle sur grand écran, pour les dinosaures que vous n'auriez pas vu, et surtout pour le développement spectaculaire de la loi du Chaos.
Bonne soirée, et regardez votre verre d'eau avant d'aller dormir...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic Park [Trilogie]
MessagePosté: Mer 1 Mai 2013 17:34 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3651
Localisation: Échappe à la connaissance
Je viens de revoir en salle Jurassic Park pour la ressortie en 3D, c'est impressionnant de voir qu'avec vingt ans d'avance Steven Spielberg tournait déjà ses films pour la 3D. Y a tout un jeu sur les fluides, les reflets et les vitres dans la réalisation (notamment l'introduction du T-Rex) qui ressort encore plus. Si vous hésitiez à revoir ce classique sur grand écran, je vous le conseille : il est toujours aussi palpitant et n'a pas vieilli d'un poil.

La salle était composée de trentenaires qui, à chaque scène, soufflaient "ah ouiii ce passage" et qui jubilait à toutes les péripéties, moi compris (à la différence que je suis loin d'être trentenaire -_^). C'était une belle réunion de personnes qui avaient traversé leur enfance avec Jurassic Park et qui se le reprenaient dans la tronche avec autant de bonheur, c'était sympa comme ambiance dans la salle.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic Park [Trilogie]
MessagePosté: Dim 26 Mai 2013 17:07 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1896
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Leto II a écrit:
il est toujours aussi palpitant et n'a pas vieilli d'un poil.

Complètement en accord avec ce que dit ce monsieur qui qu'il puisse être.
Présent en 1993 au cinéma pour le voir j'ai pris une bonne claque et pas mal rajeunis pour le coup. Je me rappel encore il y a presque 20 ans m'amuser à voir ce pauvre monsieur sur ses toilettes. Le film n'a clairement pas vieilli et on y crois véritablement à chaque instant. Finalement c'est dommage que ce ne sois pas une découverte toute simple mais pas de quoi bouder son plaisir c'est du grand cinéma.

Vu également dans une salle où les gens connaissait forcément mais ici c'était plus des rires a tous bout de champs. Énervant très rapidement. Si on pense aussi aux deux arrêt en film la séance à été laborieuse. Mais bon le plaisir d'avoir vu toutes les versions de Jurassic Park au ciné n'a pas de pris. Jurassic Park, Le Monde perdu et Jurassic Park 3D. Quoi on me dit qu'il y en a un autre ? Je ne suis pas au courant.

_________________
Image
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic Park [Trilogie]
MessagePosté: Dim 26 Mai 2013 17:48 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mai 2007
Messages: 1225
Localisation: Nouveau monde
Keisuka_Yuuko a écrit:
Leto II a écrit:
il est toujours aussi palpitant et n'a pas vieilli d'un poil.

Complètement en accord avec ce que dit ce monsieur qui qu'il puisse être.


Je suis d'accord sur le fait que ce soit l'un des films ayant le moins vieilli au vue de son âge. Et effectivement, cette réédition 3D est de grande qualité. Mais n'a pas vieilli d'un poil, je ne suis pas vraiment d'accord. Ce n'est pas qu'un poil (bon je joue peut-être sur les mots). Concernant les dinosaures, je trouve que ce sont les vélociraptors qui ont le plus vieilli, même si ça reste encore très bon.

Moi aussi j'ai beaucoup aimé cette séance en 3D et j'ai encore eu la confirmation à quel point ce film est spécial. Excepté que le cinéma où je vais (pathé montataire) se touche niveau prix (10,75€ +2€ de suppléments 3D (pour un film de 20 ans quand même ^^') heureusement que j'avais mes lunettes à 1€), la séance était bonne.

Keisuka_Yuuko a écrit:
Mais bon le plaisir d'avoir vu toutes les versions de Jurassic Park au ciné n'a pas de pris. Jurassic Park, Le Monde perdu et Jurassic Park 3D. Quoi on me dit qu'il y en a un autre ? Je ne suis pas au courant.


Pas qu'un autre mais des autres. ^__^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Jurassic Park [Trilogie]
MessagePosté: Dim 26 Mai 2013 18:46 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 24456
Localisation: Joker
Je suis également allé voir cette ressortie, une grande occasion car je n'avais jamais vu le film au cinéma! Donc c'était ultra-cool et le rythme est vraiment bon : pas de temps mort et même avec un nombre limité de scène avec les dinos, elles marquent tous et sont toutes des classiques! En fait le film a toujours le même défaut : il est trop court!

Sur la restauration et le vieillissement, il y a eu un gros et sérieux travail très clairement. La 3D à défaut d'être exceptionnelle, était propre et apportait à certaines scènes une petite dose d'immersion, discrète mais fonctionnant bien. Pour le reste certains animatronics sont encore visible mais c'est à la marge et ça passe dans l'ensemble très bien je trouve.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com