Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Warcraft III
MessagePosté: Mar 9 Mai 2006 19:23 
1 Berry

Inscription: 09 Mai 2006
Messages: 2
Localisation: Sur le bateau d'Ace.
Warcraft III, génialisime... Trop trop bon jeu sur Ordi. Je pense que vous avez tous déjà entendu parler de ce super jeu....

L'histoire en elle-même est bien, ensuite il y a le fait de joué contre des ordi puis enfin battle.net. L'histoire, dsl je m'en souviens plus :Chapeau de paille goute: (je l'ai finis y'a lomptemps donc... vraiment dsl)... Joué contre des ordis: Rigolos pour s'entrainer mais après sa devient saoulant.. Y réfléchissent pas, gros problème... Envoiyé une dizaine d'unité avec un petit héro level 3. Puis de l'autre côté on attaque avec des unité trop forte et une héro niveau 6... Et eux irosn sur le premier à avoir attaqué... Battle.Net... Génial aussi on s'éclate trop là-dessus (on rencontre quand même parfois des gens très abrutis...)! Warcraft contre d'autres personnes, ou alors des éspèce de " mini-jeu " du genre les récréations, les td, les 7 ilidans... Vraiment de quoi nous comblés ces Warcraft... :Vogue Merry:

_________________
Ace, Ace est toujours le meilleure !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 9 Mai 2006 20:37 
10 000 Berrys

Inscription: 23 Mar 2006
Messages: 56
Localisation: Quelque part dans le ciel...
mes frères y jouent et franchem,ent...ils kiffes trop trop!! je les regarde souvent y jouer et je trouve ca pas mal!! ^^

_________________
le miracle, c`est qu`il arrive toujours à s`en sortir... sans cerveau...un cas impressionnant...
Nico Robin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 6 Nov 2006 23:10 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2005
Messages: 487
Localisation: Erbaf, l'île des Géants.
desolé de ressortir un si vieux sujet, mais bon c'est tellement culte.... et comme j'arrête les jeux vidéos faudrait quand même que je parle de mon jeu vidéo préferé de tout les temps sur la Volonté D!!!


Warcraft III(et maintenant depuis longtemps The Frozen Throne, l'expansion du III) est un jeu ou il y a une campagne(comme tt les jeux de stratégie ) et un mode vs l'ordi(pareil).

On ne peut pas dire que le fait qu'il y ait Battle.net, un serveur internet, soit innovateur, mais sa qualité si !

Des canaux de discussion très bien fait, des clans pour regrouper des membres, une liste d'amis, etc.... le dire c'est beau, le voir c'est un rêve de gamer ^^.

Et le mieux , c'est quand on joue vraiment sur Battle.net, quand on a acquis "l'intelligence de jeu", ce que j'appelle comme ça et qui est le fait de réagir a certaines stratégies non pas vraiment par réflexe, mais par logique!! Ne pas obligatoirement connaitre tout par coeur, les contres , etc.... mais comprendre le JEU lui meme de façon a pouvoir réagir.

Il faut pour ça beaucoup d'experience, etc....

Je ne développerais pas plus puisque de toute façon personne ici n'a l'air de connaitre ce jeu, ou d'avoir un certain niveau ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 6 Nov 2006 23:19 
Segamaniac
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2004
Messages: 1187
Bien sur qu'il y a du monde qui connait Warcraft 3. Moi même je suis fan, et pas seulement de Warcraft 3, mais de la majorité des jeux Blizzard. (Diablo et Starcraft pour ne pas les nommer)

Par contre, je n'ai jamais joué sur Battle.net, mon piètre niveau ne me permettant pas de me risquer a affronter des "acharnés" sans me prendre une dérouillée^^

Mais bon je me contente à chaque fois des campagnes, ce qui ne me dérange pas, j'adore le scénario que les gars de Blizzard nous raconte à travers le jeu.

_________________
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.

ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 6 Nov 2006 23:59 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Mar 2006
Messages: 845
Localisation: rayon moquette et papier peint
Idem que Dark Sol, je joue les campagnes mais impossible d'aller plus loin. En entrainement contre l'ordi, j'ai à peine le temps de construire 3 batiments et de produire 4-5 unités que je me fais déborder par un rush ennemi XD

Sans doute un truc qui m'a échappé va ^^
J'aime bien la série des warcraft, j'ai encore le 2 sur playstation (oui le tout moche qui peut gérer que 16 unités en meme temps) et le scénario du 3 est sublime, surtout avec le héros humain avide de pouvoir et bien tordu dans sa tete. J'aimerai bien en jouer des comme lui plus souvent!

Et si on en parle pas tellement ici, c'est sans doute parce qu'il date de 2002 meme s'il reste d'actualité comme CS ou diablo 2...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 7 Nov 2006 00:29 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Mar 2006
Messages: 12
C'est marrant que vous parliez de ce jeu, car je viens de l'acheter il y a quelques jours. Avant, j'avais joué à World of Warcraft un petit peu, je connais donc un peu l'univers.
Mais ce warcraft, bien qu'il soit vieux, il est vraiment bon. Je suis pour l'instant très mauvais mais j'espère bien, un jour afronté des acharnés sur battle.net.

Si vous en faites encore, on pourrait s'y retrouver!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Warcraft III
MessagePosté: Mar 7 Nov 2006 07:51 
1 Berry

Inscription: 06 Nov 2006
Messages: 8
Localisation: derrière mon doigt (comme ça je suis bien caché)
Ouais Warcraft III est vraiment cool (surtout l'expansion avec les nouvelles unités elfes de la nuit) j'y ai joué pendant très très très très très très longtemps sans m'en lasser...

...je me suis surtout amuser à exploser tous les moutons que je trouvais :Luffy hilare:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 7 Nov 2006 18:46 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2005
Messages: 487
Localisation: Erbaf, l'île des Géants.
Dark Sol a écrit:
Bien sur qu'il y a du monde qui connait Warcraft 3. Moi même je suis fan, et pas seulement de Warcraft 3, mais de la majorité des jeux Blizzard. (Diablo et Starcraft pour ne pas les nommer)

Par contre, je n'ai jamais joué sur Battle.net, mon piètre niveau ne me permettant pas de me risquer a affronter des "acharnés" sans me prendre une dérouillée^^

Mais bon je me contente à chaque fois des campagnes, ce qui ne me dérange pas, j'adore le scénario que les gars de Blizzard nous raconte à travers le jeu.



Je me suis mal exprimé, je voulais dire personne n'a l'air de jouer a Battle.net ici :-).
Bon faut que j'arrête de venir sur ce topic sinon je vais redevenir un geek(parce que je vais être trop tenté d'y rejouer :Chapeau de paille goute: )!! :Ussop gloups:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Warcraft !
MessagePosté: Mar 14 Nov 2006 10:35 
1 000 Berrys

Inscription: 28 Aoû 2006
Messages: 45
Localisation: Rhône Alpes
Waaarcraft ! Waaarcraft !!

Je viens tenter celles et ceux qui :

- ont un sens de la stratégie
- ont une passion pour la boucherie
- ont envie de vivre un scénario qui tient la route
- veulent découvrir l'art de la guerre (selon Blizzard©)
- (...)

En ce qui concerne le Battle.net®, j'y ai passé un bon moment dessus à taper sur les autres joueurs en élaborant des stratégies toujours plus différentes les unes des autres. Malheureusement, je ne suis jamais parvenu à me hisser parmi les très bons joueurs... Statistiquement je tournais aux alentours de 50% de victoires.

Joueur médiocre mais passionné, j'ai découvert peu après les cartes personnalisées (toujours sur la Battle.net®) et là, le héros qui sommeillait en moi s'est réveillé !! Une multitude de Battleground tous plus fous les uns que les autres ! Ces cartes, créées par les joueurs eux mêmes, n'ont pas de limite : tout est possible ! Celà va de l'incarnation d'un unique héros défendant ses idéaux à la guerre massive sans limite d'unités, en passant par des donjons, châteaux...

Voilà ^^ Avis aux amateurs...

_________________
"Phaéton - Grand Ami des chouettards"
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: [Dossier] Warcraft
MessagePosté: Sam 8 Aoû 2009 18:49 
85 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 747
Je me décide enfin à m'attaquer à la description de cet univers que j'adore, celui de Warcraft .

L'histoire de la saga

http://www.wow-europe.com/fr/info/story/timeline.html
http://www.wow-europe.com/fr/info/story/chapter1.html
http://www.wow-europe.com/fr/info/story/chapter2.html
http://www.wow-europe.com/fr/info/story/chapter3.html
http://www.wow-europe.com/fr/info/story/chapter4.html
http://www.wow-europe.com/fr/info/story/chapter5.html
http://www.wow-europe.com/fr/info/story/chapter6.html


Warcraft 3 : Reign of Chaos

Image

Warcraft 3 : Reign of Chaos est un jeu de stratégie en temps réel sorti en 2002, développé par Blizzard .
La base même de cet opus est la micro gestion : le joueur ne peut produire qu'un nombre très limité d'unités qu'il doit savoir gérer au mieux : utiliser les sorts et capacités de chacun à son avantage, maitriser son héros ...
En effet, avec cet épisode Blizzard ré-invente la stratégie en y introduisant une once de RPG : chaque faction peut créer des Héros, qui fonctionnent comme des unités a ceci près qu'ils ont des capacités spéciales, qu'ils gagnent de l'expérience que le joueur peut répartir et qu'ils peuvent porter/utiliser des objets .

Comme tout bon Jeu de Stratégie, Warcraft 3 : Reign of Chaos offre un mode solo se divisant en deux parties : cartes personnalisées, le joueur joue aux cartes du jeu contre des ordinateurs ; et les campagnes .

Les cartes personnalisées sont variées, offrant de très nombreuses expériences aux joueurs : celui ci peut choisir le nombre d'adversaire qu'il veut affronter (12 joueurs maximum par partie), leur race, leur niveau de jeu, les équipes ...
Tout est fait pour que ce mode soit un préambule aux affrontements sur Internet (même si le niveau de l'ordinateur est trop prévisible) .

Les campagnes quand a elles sont au nombre de 4 (plus 1 d'introduction de 2-3 missions) .
Chacune des campagnes suit une ligne scénaristique claire et définie : le joueur ne joue qu'une faction par campagne, chaque ayant sa propre race .

Prélude

http://arathor.free.fr/carte_monde2.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=jnErQH31Xhw&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=f7En8uGYV6U&feature=related (la prophétie)

La campagne de l'Alliance

Image (le prince Arthas Menethil)

http://www.youtube.com/watch?v=AedFnHTOIUU (cinématique d'ouverture de la campagne)

La première campagne est dédiée à l'Alliance (plus communément appelés Humains, mais on y trouve aussi des unités Elfes et Nains).
Le joueur a entre ses mains la vie du jeune prince de Lordaeron, futur roi de l'Alliance, Arthas Menethil, tout juste promu Paladin .
Le joueur peut donc produire des unités, créer des bâtiments tout du long des missions, et il aura toujours comme héros Arthas .
Cette première campagne introduit parfaitement l'histoire moderne de la Saga : elle se déroule 20 ans aprés les événements de Warcraft 2, et la Horde des Orcs a été défaite ; aujourd'hui une nouvelle menace plane sur les contrées civilisées : le Fléau Mort Vivant, envoyé de la Légion Ardente .
Le joueur doit donc combattre le Fléau qui a contaminé les terres de Lordaeron : on apprend par le biais du nécromancien Kel Thuzad (que Arthas tuera) que le plan du Fléau et du Culte des Damnés (l'ordre des nécromanciens et des humains serviteurs des Morts Vivants) est de contaminer les réserves de grain du pays entier, pour transformer les humains en zombies : la peste est lachée !
Au cours de son aventure, le jeune prince croit avoir découvert le maitre architecte de cette calamité, le Seigneur de l'Effroi Mal Ganis . Progressivement, Arthas sombre dans la folie et le désir de vengeance, poursuivant sans relâche et massacrant les hordes impies .
Le Prince use même de son influence pour exterminer toute une cité, contaminé par le Fléau et condamné à devenir Morts Vivants : face à cela le Prince préfère encore tuer ses sujets que de les voir passer à l'ennemi . Dégouté par son attitude, Uther Lightbringer, mentor d'Arthas, héros de la seconde guerre et maitre de la Main d'Argent (le grand ordre des Paladins) entre en conflit avec le Prince ; l'amie et amour du Prince , Jaine Proudmoor, magicienne du Kirin Tor se détourne elle aussi de lui, ne reconnaissant plus en Arthas l'homme qu'elle a aimé .

Les pas du jeune Prince le mène jusqu'à quitter sa Terre pour poursuivre plus au Nord, sur le terres glacées de Northrend, le Seigneur de l'épouvante Mal Ganis .
Malgré la réussite de ses expéditions, Arthas est rappelé à l'ordre par son père le Roi qui, convaincu par Uther, mande le Prince de revenir en Lordaeron : cela est impensable pour Arthas qui, pour assouvir sa vengeance, brule en secret les navires de transports de ses troupes pour que celles ci doivent rester en Northrend .
Alors que l'affrontement final semble être proche, Arthas prend conscience de son infériorité face au démon : il apprend alors de la bouche du Prince Nain Muradin Bronzebearb (piégé avec son expédition en Northrend) l'existence de la mythique épée runique Frostmourn .
Arthas décide donc de l'acquérir, mais en y payant le prix : l'épée est en réalité maudite, Arthas lui offre son ame (et par la même occasion la vie du prince nain) pour acquérir la force nécessaire pour défaire Mal Ganis .
A ce moment précis, Arthas Menethil, Prince de lordaeron et membre de la Main d'Argent, n'éxiste plus : désormais, Arthas est un être sombre, ni mort, ni vivant .
Avec sa nouvelle épée, Arthas tue facilement Mal Ganis, et découvre que celui ci n'est en réalité qu'un pion dans toute cette histoire .
Mais qu'importe, Arthas ne compte plus servir sa vengeance, non il se doit de prêter allégance à un tout autre Roi ...
Le roi Liche, maître des morts vivants .

http://www.youtube.com/watch?v=iJyGEY8FRjQ&feature=related
(la cinématique de fin de la campagne : Arthas revient des terres de glace où il a finalement succombé à l'emprise du Roi Liche pour tuer son père, le Roi)

Zoom sur la campagne

Cette campagne est ma préférée pour plusieurs raisons :
-la chute d'Arthas est trés bien mise en scène, pas de choses surfaites ;
-je trouve que le héros Arthas humain est le plus intéressa,t à jouer, ses sorts de Paladin me plaisant bien .
-la campagne est variée : on y trouve de simples missions de 1 contre 1, mais aussi une mission ou le joueur doit défendre une ville, établir ses défenses ; la mission a Stratholm, ou le joueur doit réussir a construire une armée, gérer son groupe pour qu'il détruise la cité et cela avant que Mal Ganis ne le fasse est aussi bien trouvé (la ville est composée d'une centaine de maisons, et chaque fois qu'une maison est détruite, des villageois en sortent ; le joueur pour gagner doit tuer cent villageois avant que Mal Ganis ne le fasse ; on peut choisir de se concentrer sur un groupe, envoyer des forces partout, ou bien empêcher Mal Ganis d'agir) .

La campagne du Fléau

Image (un mort vivant, probablement Kel Thuzad en liche)

La seconde campagne n'est pas si éloignée en un sens de la première, elle fait presque office de reflet : le joueur prend donc le contrôle de la nouvelle race, le Fléau Mort Vivant , avec pour héros principal ... Arthas, devenu chevalier de la Mort .
Le joueur va donc s'atteler à détruire ce qu'il a tant chéri a protéger : l'Alliance !
L'histoire commence quelques mois aprés la mort du roi, Arthas est sur ses terres avec des légions de morts vivants, mettant à mal l'alliance : l'ancien prince recoit alors la visite d'un seigneur de l'effroi, Tichondrius, le patriarche de cette race de démon .
Ce que Arthas croit d'abord être Mal Ganis ressuscité (normal, les seigneurs de l'Effroi se ressemblent), se présente comme un Allié, mieux un supérieur .

[Faisons donc un point : Arthas sert désormais le Fléau Mort Vivant (malgré le fait que Arthas soit encore vivant, mais assez corrompu pour être au service des morts) ; le maitre du Fléau est un ancien orc, Ner Zhul, devenu le Roi Liche, une entité télépathe capable de contrôler les légions de morts vivants, doté de pouvoirs extraordinaires .
Mais le Roi Liche ne s'est pas créé tout seul : ce sont les démons de la Legion Ardente, et plus particulièrement Kil Jeaden qui l'ont fabriqué pour se servir de lui et de son armée de morts dans le but d'envahir/détruire la planète Azeroth : les agents de la Légion tels que Tichondrius (un être terrifiant, un des démons les plus puissants) sont donc en quelques sortes des supérieurs au Roi Liche (et donc Arthas), même si ils ne sont pas forcément plus puissant ... ]

Tichondrius explique donc a Arthas que le Fléau et son nouveau champion attitré (Arthas) doivent servir la cause de la Légion, et que pour cela le Chevalier de la Mort doit tout mettre en place pour invoquer les démons . En effet, le commandant suprême de la Légion, Archimonde, ne peut se matérialiser seul sur la planète, il a besoin qu'un portail soit créé : à Arthas de s'en charger !
Arthas va donc tout d'abord devoir retrouver les cendres d'un mage assez puissant pour créer ce portail : ce mage n'est autre que Kel Thuzad, le nécromancien que Arthas avait tué .
Ce qui ne semble être qu'une simple missive des agents démoniaques se complexifie : le fantôme du nécromancien apparait à Arthas ( et uniquement à lui) lui expliquant que tout ceci n'est qu'un plan du Roi Liche pour atteindre un objectif bien supérieur pour lui que d'invoquer les démons : devenir libre, et pourquoi atteindre plus de puissance ...
Le Roi Liche est en effet prophète, et avait prévu la chute d'Arthas depuis sa naissance, prédisant qu'il deviendrait le véritable champion qui lui permettrait d'accomplir ses sombres desseins (sous le nez de la Légion qui ne voit rien venir) .
Kel Thuzad conseille donc à Arthas de suivre les ordres de Tichondrius mais en gardant à l'esprit qu'à un moment donné le Fléau se retournera contre ses maitres .

La première étape du plan est donc de retrouver les restes de Kel Thuzad : ca n'est qu'une banalité pour Arthas qui doit à ce moment affronter (et tuer) son ancien mentor, Uther . En effet, pour pouvoir conserver au mieux les cendres du nécromancien les morts vivants doivent récupérer une urne magique qui conserve idéalement les restes humains : ce sont Uther et ses Paladins qui en ont la charge de la protéger, puisque cette urne est déjà pleine des cendres de Terenas ... le père d'Arthas, roi de Lordaeron !
Une fois l'objet obtenu, et ses gardiens (Uther et quelques Paladins) tués, la mission du champion du Fléau se poursuit : il lui faut désormais trouver une source d'énergie assez grande et assez pure pour pouvoir ramener à la vie Kel Thuzad : Arthas se dirige donc à la pointe Nord du continent Lordaeron/Azeroth, sur les terres des Haut Elfes, le royaume de Quel Thalas : on y trouve une source magique extraordinaire, le Puit Solaire, héritage d'un don divin d'un lointain passé .
L'affrontement entre Morts Vivants et Hauts Elfes est acharné : malgré l'écrasante majorité des Morts, les Elfes tirent à profit leur environnement : la générale en chef des forces elfiques, Sylvannas Windrunner tend d'audacieuses embuscades qui contrarient rapidement les plans du Fléau ; mêlé à cela un environnement favorisant les défenseurs (une forêt dense) ainsi que des protections magiques puissantes (notamment des portes inviolables si on ne possède pas les clés magiques) .
Arthas emploi donc toute son énergie pour défaire ces satanés elfes, et atteindre son objectif le Puit Solaire : là, il y vainc Sylvannas, et comme punition pour l'avoir défié, la ressuscite en tant que Mort Vivant ; il jette ensuite les cendres de Kel Thuzad dans le Puit Solaire ce qui a pour conséquence de ramener Kel Thuzad à la vie sous la forme d'une liche, mais aussi de détruire le puits, de l'assécher ce qui provoquera une lente corruption de toute la foret .
La nouvelle liche apprend à Arthas la dernière partie du plan : retrouver le dernier livre de Medivh, le dernier gardien, qui détenait le savoir et la puissance nécessaire pour rivaliser avec les démons : dans son ouvrage, Kel Thuzad est sur d'y trouver les incantations pour invoquer la Légion .
Seul soucis, le livre est scellé dans les tréfonds de la cité magique de Dalaran . Les mort vivants assiègent donc rapidement la cité, prennent l'ascendant sur les forces humaines, détruisent les barrières magiques, tue le légendaire archimage Antonidas, maitre de la cité, et récupère le livre .
La campagne se clot alors avec une dernière tache : protéger Kel Thuzad pendant 20 - 30 minutes, le temps qu'il invoque la Légion ...
Ce qui sera, évidemment, chose faite .

http://www.youtube.com/watch?v=n3j1jPC0eSE&feature=related
(cinématique de fin de campagne ; on peut y avoir Archimonde le commandant suprême de la Légion qui démontre toute sa puissance en détruisant la cité Dalaran)

Zoom sur la campagne

Campagne sympathique mais sans plus :
- les premières missions sont ennuyeuses (malgré le fait qu'on y affronte Uther)
- le héros Arthas (chevalier de la mort) est moins sympathique à jouer qu'en Paladin selon moi
- par contre le personnage d'Arthas gagne en consistance, le penchant sombre étant moins énervant que la version lumineuse
- la campagne a un côté plus épique que celle de l'Alliance
- on en apprend plus sur l'univers, les forces en présence
- on a une certaine variété de missions : défense, plus concentrée sur le héros ...

La campagne de la Horde

Image (Thrall le chef de la Horde)

Changement total de décor, de point de vue, de personnages .
La campagne de la Horde fait suivre au joueur les aventures de la nouvelle Horde de Thrall .

[refaisons un point : depuis la Seconde Guerre, la Horde n'existe plus ; pendant 20 ans, les Orcs ont été interné, bafoué : le jeune Thrall décida après ces 2 décennies de captivité de libérer ses frères Orcs, de reformer une Horde, basée sur le chamanisme et non sur les preceptes démoniaques, et enfin de trouver une terre où vivre paisiblement ; Thrall suivit donc très facilement le Prophète qui l'appela a voyager vers l'Ouest ...]

Le joueur commence donc un tout nouveau périple, en terre inconnue .
Tout commence après que les navires Orcs se soient échoués sur la plage, et que les forces orcs se retrouvent séparées . Le joueur dirige donc Thrall qui doit commencer par retrouver ses frères orcs et alliés Trolls dispersés sur la côté : dans sa recherche, le jeune chef de la Horde fait la rencontre de Cairne, le chef d'une tribu Taurens, un peuple d'homme taureaux . Cainre vous apprend que les lieux sont aussi beaux que dangereux : des nombreux centaures, razormanes (des hommes cochons) et des harpies sèment le chaos ; Cairne est d'ailleurs en conflit avec des centaures qui vont attaquer son village : Thrall accepte de mettre ses hommes au service de la protection des Taurens .
Une amitié nait donc entre les deux peuples : les Orcs aident les Taurens a rejoindre leur nouvelle terre (Mulgore) tandis que les Taurens serviront de guide en ces terres inconnues pour les peaux vertes, qui doivent rejoindre le Pic de Stonetalon où Thrall doit retrouver le Prophète .
En progressant vers le Nord, Thrall tombe sur un camp d'Orcs fraichement arrivés : il s'agit des forces de Grom Hellscream, ami de Thrall, qui se trouvait dans un bateau accompagnant Thrall mais qui aura été renvoyé par la tempête . Mais plus surprenant encore, les Orcs combattent des ... humains ! En effet, une expédition humaine, menée par Jaina Proudmoor a franchi aussi le pas, écoutée le Prophète et fuit vers l'Ouest .

Après les quelques affrontements peaux-vertes/humains , Thrall et Grom se séparent : alors que le jeune chef de la Horde part avec les taurens vers le Pic de Stonetalon, le chef du clan Warsong (=Grom) est mandé par son chef de trouver du bois pour établir une base : Hellscream guide donc ses pas vers la forêt mystique et mystérieuse d'Ashenvale ; là, les Orcs commencent leur déforestation, mais sont rapidement attaqués par des forces Elfes de la Nuit, qui ont la charge de protéger la forêt .
Le joueur par le biais de Grom découvre donc la seconde nouvelle race .
Après d'âpres affrontements, Grom se defait des gardiennes, mais pour un temps seulement .
En effet quelques jours plus tard, le camp des orcs est attaqué par le demi dieu de la foret, protecteur des elfes de la nuit, Cenarius .
Cenarius est une créature intelligente, existante depuis la création (ou presque) du monde . Il possède des pouvoirs prodigieux, et est notamment celui qui a inculqué aux races civilisées le druidisme .
Face à un tel être, Grom et ses hommes ne sont rien, ne peuvent rien faire : les orcs sont condamnés ...
Alors que tout semble perdu pour les peaux vertes, des sorciers trolls détectent la présence d'une très grande source d'énergie démoniaque .

[refaisons encore un point : les Orcs du temps des première guerres contre les humains (Warcraft 1 et 2) étaient sous l'influence de la Légion Ardente, notamment par un pacte de sang : le grand démon Mannoroth avait en effet offert son sang aux peaux vertes pour les rendre fous, violents, esclaves des démons ; mais depuis que Thrall a repris la tête de la Horde, les influences démoniaques ont été banni .
Sauf que la légion nouvellement arrivé en Azeroth, et notamment Mannoroth, veut reprendre le contrôle des orcs : le grand démon pose donc un piege aux orcs, se rend discrètement dans la foret d'Ashenvale et souille une fontaine de son sang pour retransformer les orcs en "Orcs du Chaos" à peau rouge ]

Grom décide donc de re succomber à l'influence des démons pour vaincre ses ennemis : lui et son clan boivent à la source souillée, deviennent des orcs du chaos et tuent Cenarius ! Mais dés lors ils seront à jamais modifiés .

Pendant ce temps là, Thrall et Cairne tentent tant bien que mal de se frayer un chemin vers le Pic de Stonetalon : en effet, les humains semblent défendre la position !
Après avoir vaincu les humains, Thrall se rend au sommet accompagné de ses alliés, et pénétré dans ce qui semble être une grotte .
Là, aprés avoir parcouru les tréfonds de la caverne, il tombe nez à nez avec Jaine Proudmoor : les individus n'ont pas le temps de s'affronter puisque le prophète apparait en personne, et appel au calme .
Le Prophète explique alors qu'il se prénomme Medivh, et qu'il n'est autre que le dernier Gardien de l'Ordre du Tirisfal (=le mage le plus puissant qui ai existé); que c'est lui qui a ouvert le portail qui a permit aux orcs de rentrer en Azeroth, car il était sous l'influence de Sargeras en personne .
Medivh explique donc à Jaina et Thrall que le salut des races vivantes ne se fera que dans une union face à la Légion Ardente : les orcs, les humains et les elfes de la nuit vont devoir s'unir .

Aprés cette rencontre, Thrall en retournant au camp apprend la corruption de Grom : il lui faut purifier son ami . S'ensuit donc une bataille compliquée entre la Horde de Thrall associée aux forces taurens et à l'expédition de Jaina contre Grom, son clan et les démons de la légion .
Thrall finira finalement par vaincre Grom, capturer son ame dans une orbe, et la portera a Jaina qui purifira l'essence du légendaire Hellscream.
Thrall et Grom décident d'en finir une bonne fois pour toute avec la corruption des démons qui pèsent sur le peuple des orcs, et vont à la rencontre de Mannoroth ...

http://www.youtube.com/watch?v=fbR1BINkgic&feature=related

Zoom sur la campagne

Une bonne campagne avec de la variété :
- Les deux missions où l'ont contrôle Grom sont sympathiques puisque le style de jeu est différent : il faut d'abord couper le plus de bois possible ; et ensuite résister à puis tuer Cenarius
- Thrall est un héros type prophète, sympathique donc mais sans plus, contrairement à Hellscream qui est un maitre lame, super à jouer .
- Le nouveau continent est bien introduit, on est vite charmé .
- Enfin cette cinématique de fin est la plus belle de l'épisode selon moi, l'ultime sacrifice, la délivrance m'ont toujours un peu ému ...

La campagne des Elfes de la Nuit

Image

Dernière campagne de cet opus qui nous permet de contrôler la deuxième race inédite présentée dans ce volet .
Le joueur contrôle donc les Elfes de la Nuit, et tout particulièrement Tyrande, prêtresse de la Lune, une des plus haute distinction de son peuple (après Cenarius, et Archidruide tel que Furion).
Tyrande et ses forces (les sentinelles) se doivent de défendre le sol sacré de la foret d'Ashvenale : en effet de sombre heures sont arrivées pour les Elfes de la Nuit .
Après la mort de leur divin protecteur Cenarius, les Elfes ont reçu la visite de la Légion, commandée par Archimonde en personne .
Le maitre démoniaque cherche en effet à atteindre le cœur de la foret ou réside un arbre ancestral, l'Arbre Monde, source d'énergie quasi illimitée qui procure notamment aux Elfes de la Nuit une immortalité .
Face aux légions mort vivantes et démoniaques, les frêles forces de Tyrande ne font pas le poids : la prêtresse doit donc réveiller les druides, ceux ci s'étant plongé dans un état de sommeil pour voyager dans le Rêve d'Emeraude, et cela depuis des millénaires .

Tyrande part donc reveiller le plus puissant d'entre eux, Furion Stormrage, disciple de Cenarius, le nouveau leader de la race des Elfes de la Nuit . Après des échauffourées face au Fléau (qui tentera de tuer Furion avant son éveil), le druide et la pretesse (qui sont en vérité amour et amants), partent à la recherche des autres druides qu'ils doivent éveiller, les druides "corbeaux" et les druides "ours" .

Alors que la tache est facile pour réveiller les druide corbeaux, il n'en est pas de même pour leurs homologues ours : ceux ci ont en éffet sombré dans une sorte de folie animale, se transformant en ours et vaquant à leur plus bas instincts : malgré les difficultés, Tyrande et Furion accomplissent brillamment leur mission .
Mais dans les profondeurs du Mont Hyjal, là où sommeillaient les druides ours, vit emprisonné un Elfe de la Nuit d'une toute puissance : Illidan Stormrage, le frère de Furion, enfermé pendant 10 000 ans pour avoir pactisé avec la Legion puis avoir tenté de recréer un puit magique ; malgré le refus de Furion, qui veut que son frere reste prisonnié, Tyrande libere l'ancien traitre, sa maitrise des énergie démoniaques pouvant bien évidemment faire pencher la balance en la faveur des Elfes de la Nuit (qui se trouvent être littéralement acculés).

Mais ce que Tyrande ignore c'est que les 10 000 ans de captivité ont rendu Illidan fou, encore plus assoiffé de pouvoirs qu'auparavant : lorsqu'il se retrouve seul à la tête d'une légion, alors qu'il peut aider son peuple, Illidan se voit séduit par ... Arthas .
Le Roi Liche a en effet envoyé son plus fidèle champion (au nez et à la barbe de la Légion) pour pourpaler avec le Chasseur de Démons (=Illidan).
Le Roi Liche a en effet prédit la chute de Illidan si celui ci ne se nourrit pas d'une source d'énergie autrement démoniaque dont se sert la Légion : le crane de Gul'Dan, l'ancien Warlock Orc .
Le chasseur de Demons décide au départ de défier le chevalier de la mort mais constate qu'Arthas se révèle être un très puissant adversaire dont il ne peut pas se défaire : il accepte donc le pacte du Mort vivant, à savoir consommer le crane pour devenir plus puissant, quel qu'en soit le prix . Mais le Chasseur de Démons devra en contrepartie pour cela tuer le protecteur du Crane, Tichondrius en personne .

Illidan consomme donc le Crane, et devient un être nouveau, mi Elfe, mi Démon : il se défait donc facilement de Tichondrius, puis détruit un des portail démoniaque érigé par la Légion permettant aux légions infernales de déferlées sur Azeroth .
Mais cette transformation n'est pas au gout de Furion, qui découvrant le nouvel aspect de frère le renie et le bannit .

Alors que tout espoir semble perdu pour les Elfes de la Nuit, Medivh contact Furion et demande à le voir : sans que les Elfes le sachent, Jaina et Thrall sont conviés .
En voyant les mortels arrivés, Tyrande tente d'abord de les tuer, reconnaissant en eux des meurtriers ou des envahisseurs .
Mais le dernier Gardien réussi a convaincre Furion que les races d'Azeroth doivent toutes s'unir pour vaincre la Légion : ensemble, Medivh, Furion, Jaina et Thrall montent un plan ...

On en arrive donc au dénouement : l'idée est simple, tandis que Humains, Orcs et Elfes de la Nuit tentent de retenir le plus longtemps possible Archimonde et ses forces, Furion rappelle les esprits ancestraux des bois à l'aide, pour tendre un piège à Archimonde .
Bien évidemment le démon tombe dedans : alors qu'il croit avoir gagné, il se précipite vers l'Arbre Monde pour consumer sa puissance, mais c'est sans compter l'activation du plan de Furion, qui demande aux esprits de se sacrifier pour détruire Archimonde, emportant malheureusement l'Arbre Monde avec .


http://www.youtube.com/watch?v=B001nBuAfA4

"Et maintenant que ma tache est achevée, je vais reprendre ma place parmis les Légendes ... du Passé"

Zoom sur la campagne

La campagne qui m'a paru la plus difficile, c'est assez corsé :
- Les Elfes sont sympathiques à jouer, totalement différents des autres races car plus versatiles
- La présence de 3 héros est vraiment très bien, on varie ainsi les plaisirs
- On a encore le droit a plusieurs types de mission, concentrées sur le héros ou défense de base
- La dernière mission est vraiment très bonne, très grisante car en apparence impossible
- Enfin la cinématique de fin est magnifique, plus belle question image que celle des orcs, presque aussi émouvante (les images + la musiques font ressentir quelque chose tout de même, un sentiment de délivrance peut être) .
Il n'en fallait pas moins pour clore ce chef d'œuvre .

A venir : Les campagnes de Frozen Throne
Le descriptif de chaque race

_________________
Image


Dernière édition par Boboul le Dim 14 Fév 2010 21:09, édité 26 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 8 Aoû 2009 19:12 
150 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Nov 2008
Messages: 1068
Localisation: Terra - System Solaris
AAAAAAAAAAAH! Merci Boboul!

J'ai commencé a jouer a ce jeu étant super jeune. Il était en anglais et à l'époque, faut l'avouer, je comprenais rien. Donc j'ai fini le jeu en utilisant les codes...

Bon j'y ai rejoué récemment, en français, sans les codes et en mode Normal.
Et il faut dire qu'en comprenant l'Histoire, on se prend au jeu. Les cinématiques sont merveilleuses et on prend plaisir a découvrir chaque niveau et chaque carte.

Le plus plaisant: découvrir la carte, les trésors, les accessoires. Parcourir la carte avec son héros a la recherche de petites troupes et récupérer sur leur cadavres des orbes de feu. Et puis il y a les pouvoirs du héros. Chaque héros étant doté d'un lot de 4 pouvoirs a découvrir sur 10 niveau d'expérience. C'est exaltant!
Je prends toujours plaisir a faire évoluer un héros.

Au fait Boboul, je ne sais pas si tu avais trouver ce mode. Je ne sais plus où il est mais c'est un mode aventure où tu choisis un héros (pas ceux de la campagne) avec 4 pouvoirs tirés de plusieurs héros (Tu peux même choisir Archimonde mais il est doté de 4 pouvoirs pas supers).

Ah oui et aussi, tu comptes poster les 3 autres campagnes?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 8 Aoû 2009 19:24 
85 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 747
Je compte poster bien plus de choses, les cartes qui me plaisent sur Battle Net, le systeme Multi, développer plus les types de missions, et aussi traiter Frozen Throne .

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 11 Aoû 2009 21:31 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Fév 2009
Messages: 250
Warcraft III est un très très TRÈS bon jeu. Néanmoins, dernièrement je me suis acheté le pack Warcraft III : Reign of Chaos + Warcraft III : Frozen Throne et j'ai la clé CD que pour Reign of Chaos, ça ma mit les glandes et grâce à internet j'ai appris que j'étais pas le seul a m'être fait grugé ma clé CD...

En tout cas Warcraft III a le mérite d'avoir une campagne génialibuleuse dont je me suis cheaté au moins 50% (honte a moi) et tout plein de bonus sympatoches comme les phrases que nous disent les unités quand on clique plein de fois dessus. :D

Dans Frozen Throne, contrairement a beaucoup de personne j'ai adoré la campagne de Rexxar qui est en fait un RPG avec quêtes, lvl up etc... C'est une espèce d'initiation au genialissime World of Warcraft, sorti deux ans après Frozen Throne. J'ajouterais juste que l'histoire de Warcraft est très bien ficelé et que c'est un jeu qui vaut le coup, si vous avez 15 € n'hesitez pas !

_________________
Image
They only have one God. We have many.


Dernière édition par Narbooj le Dim 14 Fév 2010 20:30, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 13 Fév 2010 14:42 
85 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 747
Warcraft 3 : The Frozen Throne


Image


La campagne des Sentinelles

http://www.youtube.com/watch?v=wmDegUKahV4 (La cinématique d'ouverture de la campagne où l'on découvre le nouveau Illidan, transformé par le crâne de GulDan) .

Cette campagne est la première des 3 campagnes "régulières" de l'expansion . Le joueur y contrôle une faction des Elfes de la Nuit : les sentinelles de Maiev ShadowSong .
Maiev n'était autre que la gardienne de la prison d'Illidan, et son objectif est de le retrouver pour le remettre en cellule .

La traque commence !

La chef des sentinelles retrouve la trace du chasseur de démons au large du grand océan ; là, Illidan et certaines de ses créatures ont détruit des villages de pécheurs elfes de la nuit .
Maiev défait les monstres d'Illidan, et découvre qu'il n'est pas soutenu que par des bêtes folles ou des satyres : de curieux monstres-poissons l'accompagnent, les Nagas .
Ces derniers protègent Illidan dans sa fuite : ce dernier prend un bateau et part pour le Grand Océan .
Maiev décide alors de le suivre ; cette route la mène aux mystérieuses îles brisées, qui ont ressurgit magiquement des eaux il y a de cela 20 ans, sous la volonté du puissant Démonologiste orc ... GulDan .

Maiev sur l'île se heurte à une forte résistance Nagas qui tente à tout prix donner du temps à son maître . Pourquoi ?
Un ancien Warlock Orc, le dernier survivant de son clan présent sur l'île, explique les raisons de la venue d'Illidan à Maiev : sur cette île se trouve le tombeau du Titan Noir Sargeras, ainsi qu'un des plus puissant artefacts de l'univers, son Oeil .
GulDan il y a de cela 20 ans avait fait ressurgir la tombe pour la piller ; malheureusement pour lui, les gardiens démons qui scellèrent la tombe eurent raison de lui .
En consommant le crane de Guldan, Illidan eu accès aux souvenirs de l'ancien orc, et découvrit alors l'existence de ce pouvoir .

Sachant cela, Maiev se donne une raison de plus pour arrêter Illidan .
Elle réussi à percer les défenses de sa proie, et pénètre dans le tombeau .
Malheureusement pour elle et ses forces, Illidan obtient l'Oeil, fait s'écrouler la tombe, entrainant tous les elfes présents (hormis Maiev) dans la mort .
La situation devient désespérée pour Maiev et le peu de forces qui lui reste : elle envoi donc un émissaire auprès du continent pour prévenir l'archidruide Malfurion Stormrage et la prêtresse de la lune Tyrande .
Quand ces derniers reçoivent la missive, ils partent sur le champ vers la tombe pour secourir les sentinelles .

In extremis, Malfurion et Tyrande secourent Maiev ; malgré la puissance de l'Oeil, Illidan ne peut l'utiliser convenablement, ce dernier manque d'assistance et de temps .
Il est donc vaincu par la coalition Tyran-Malfurion-Maiev, mais réussi à fuir vers les terres de l'Est, et plus particulièrement Lordearon .
Les 3 chefs elfes de la nuit l'y suivent donc .
Là bas, Tyrande et Maiev y rencontrent les Elfes de Sang, anciens Hauts Elfes : ayant perdu leur lien avec leur source de magie (le puits solaire qui a été détruit) le peuple, sous l'égide du Prince Kael Thas, s'est renommé ainsi .
Les Elfes de Sangs survivent péniblement au sein des restes de l'alliance face au Fléau morts vivants et aux quelques restes de la Légion Ardente .
Maiev et Tyrande décident donc d'aider leurs lointain cousins si ceux ci acceptent de pourchasser Illidan avec eux .

Alors que l'entente est juste scellée, Tyrande dans sa mission se sacrifie pour retenir une horde de Morts Vivants ; elle est précipitée dans un fleuve, et est laissée pour morte par Maiev qui préfère poursuivre Illidan plutôt que de perdre son temps à secourir celle qui avait libéré le chasseur de démon .
Lorsque Furion apprend que Tyrande est soit disant morte, il tombe dans une rage noire, et jure de tuer son frère .
Avec ses alliés elfes de sang, il poursuit Illidan jusqu'aux ruines de la mythiques cité de Dalaran, détruit les défenses de son frère puis fait exploser l'oeil de Sargeras .
Alors qu'il est sur le point de mettre un terme à la vie de son frère jumeau, Furion apprend de Kael Thas que Tyrande pourrait encore être en vie .

Illidan explique alors à Furion que son but n'était pas d'attaquer ses anciens frères Elfes, mais de détruire grâce à l'Oeil, provoquant des séismes, le Trône de Glace, l'organisme qui contrôle le Fléau mort vivant .
Furion décide alors de s'allier à son frère et ses nagas (qui sont en réalité d'anciens elfes de la nuit qui ont muté sous l'influence du puits d'éternité, et qui ont été rappelé des profondeurs de l'Océan par Illidan) pour secourir qui est belle est bien vivante .

Les 2 frères accomplissent leur œuvre : Furion, pour remercier Illidan, décide de le laisser fuir ; mais Maiev ne l'entend pas de cette oreille, et reprend sa traque .
Ainsi se termine la campagne des Sentinelles .

Image
(Maiev Shadowsong, la mythique gardienne de la prison d'Illidan)

Zoom sur la campagne
Une très bonne campagne (a vrai dire je les trouve toutes bonnes dans cet opus, au même niveau)

- La découverte des Nagas, une nouvelles races (jouable uniquement lors d'une mission)
- La découverte du nouvel héros des Elfes de la Nuit, la Gardienne, qui se trouve être un héros très intéressant à jouer (rapide, maniable) ; on trouve aussi beaucoup d'objets à lui donner lors des missions
- La mission de la tombe de Sargeras est franchement bien amusante


La campagne des Elfes de Sang

Comme vous pouvez le remarquer les Elfes de Sang ne sont pas une race présente dans le jeu de base, il s'agit en fait d'une faction (dans le gameplay) de l'Alliance, un peu dans le lore mais cela juste un certain temps .

Cette campagne est centrée autours d'un personnage : le prince Kael Thas Sunstrider . Cet homme est un paradoxe : c'est un monarche sans royaume .
Kael-Thas n'est autre que le fils d'Anasterian Sunstrider, dernier roi de Quel Thalas le royaume elfique, tous deux tombés sous les attaques d'Arthas et de ses morts vivants .
Lorsque le chevalier de la Mort a ressuscité Kel Thuzad en se servant du puits solaire, il a profondément meurtri le domaine sylvestre qui a lentement mais surement commencé à dépérir .
Ce fait couplé au fait qu'avec la disparation du puits les Hauts Elfes ont perdu leurs profonds liens avec la magie font que Kael Thas se doit de faire quelque chose pour son peuple, pour éviter son extinction : car c'est de cela qu'il s'agit, les Hauts Elfes sont quasiment éteins .
Il renomme donc sa race Elfes de Sang (en hommage à tous ceux qui tombèrent au combat) et décide de mener un exode : il mène ses sujets au cœur de Lordaeron, là ou subsiste les dernières poches de résistances de l'Alliance Humaine . Sur place le Prince se confronte au Maréchal Garithos, ancien noble de son état qui déteste les Elfes .
Ce dernier ne confie donc aux hommes de Kael que les basses œuvres, sans moyens ni outils pour accomplir leurs tâches .
C'est donc avec des hommes en sous effectifs, sous armés et sous entraînés que Kael Thas doit réparer les donjons de Dalaran puis repousser l'invasion massive d'une armée de Morts Vivants (menée par un Seigneur de l'Effroi, j'y reviendrai plus tard) . La première partie de la mission est parfaitement accomplie, mais Kael Thas et ses hommes ne peuvent lutter face aux légions mort vivantes .

C'est à ce moment là que certains Nagas (menés par Vashj) se présentent aux Elfes de Sang pour les aider dans la dangereuse mission qui les attend ; le Prince hésite, sachant pertinemment qu'accepter l'aide d'un intervenant extérieur scellera sans doute le destin de sa race, qu'ils seront condamnés par Garithos qui n'attend que cela pour exclure les elfes de l'Alliance . Mais Vashj explique à Kael qu'elle peut non seulement sauver son peuple lors de la bataille mais aussi guérir la terrible affliction qui touche tous les Elfes de Sang (à savoir un manque en magie, comme dit plus haut depuis la destruction du puits les Elfes sont complétement coupé de l'élément magique, et ils dépérissent de cela lentement) en se nourrissant de la puissance des démons .
Après avoir pesé le pour et le contre, et presque à contre cœur, Kael Thas accepte l'aide des Nagas, mène la bataille à leurs côtés et défait les morts vivants . C'est à ce moment précis que Garithos et ses hommes reviennent d'une bataille, ils découvrent le pacte passé et mettent aux arrêts les Elfes de Sang ; les Nagas quant à eux s'échappent .
C'est au fin fond d'une geôle de Dalaran que Kael Thas et ses hommes se retrouvent, attendant leur mise à mort : à ce moment là les Nagas interviennent, libèrent les Elfes de Sang, ouvrent un portail vers l'Outreterre (anciennement Draenor, la planète d'origine des Orcs) et s'enfuient tous ensemble au nez et à la barbe de Garithos .

Vashj explique à Kael Thas qu'ils doivent retrouver leur maître, Illidan, qui pourra fournir une solution au mal des Elfes . Ce dernier s'est rendu en Outreterre après son échec avec l'œil de Sargeras pour se cacher du démon Kil Jeaden à qui il a promis la mort de NerZhul .
In extremis Nagas et Elfes de Sang retrouvent Illidan, capturé par Maiev ! Ils le libère, mène une contre attaque puis se réunissent pour établir un plan .
Illidan explique alors à ses troupes qu'ils doivent vaincre le maître de la planète, Magtheridon, le seigneur des abimes trônant dans sa forteresse noire . Pour cela ils doivent d'abord le couper de ses renforts en fermant les portails liant Draenor aux plans démoniaques, puis attaquer la forteresse elle même .
Illidan au cours de périple rencontre et s'allie aux Drenais, branche des eredar qui ont été vaincu et corrompu par les Orcs à l'époque où les deux espèces vivaient sur la planète .
Au terme d'une éprouvante bataille Magteridon est défait, Illidan pense pouvoir s'établir sur la planète pour y vivre à l'abri du couroux du seigneur Kil Jeaden : c'est sans compter la puissance, l'intelligence et la détermination de l'Eredar qui retrouve Illidan, lui expliquant où qu'il aille il ne serait jamais à l'abri : il n'a qu'une chose à faire, détruire NerZhul ou périr .
Illidan décide alors de retourner en Azeroth pour mettre un terme aux agissements du Roi Liche .

Image
Illidan, Kael Thas et Vashj

Zoom sur la campagne
Encore une bonne campagne !

- Une race mi connue mi inédite avec les Elfes de sang, composés d'unités non présentent dans le jeu de base ; après l'union avec les Nagas on peut d'ailleurs contrôler ces derniers
- Des Heros plaisant à jouer, notamment Vashj et Kael Thas, avec pas mal d'items pour les personnaliser
- Une ambiance post apocalyptique plaisante en début de campagne
- Enfin des bonus tout du long de la trame, avec une mission cachée (un Tower Defense), un héros caché, des Drenais à jouer ...
- Et surtout Kael Thas, un personnage vraiment bon, probablement inspiré de Sephirot et Legolas mais le mélange fonctionne . Dommage d'ailleurs qu'un tel héros ait été gâché par la suite .

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com