Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Akira
MessagePosté: Dim 29 Juin 2008 17:08 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
          Image


Go go apocalypse !
(Synopsis)


Décembre 1992, la mégalopole de Tokyo est dévastée en quelques instants par une bombe nucléaire d’origine inconnue. Cette attaque sans précédent déclenche alors la Troisième Guerre Mondiale qui aboutira à la destruction par les armes nucléaires de toutes les plus grandes villes mondiales.
Trente ans plus tard, la mégalopole de Néo-Tokyo a été reconstruite, mais est par la même occasion une représentation de la décadence mondiale, un reflet bien sinistre de ce que sont les temps nouveaux. C’est dans cet univers que vit la bande de Kanéda, un groupe de jeunes délinquants drogués, désœuvrés et écœurés par le système.
Une nuit, l’un des membres du gang –passant le temps à faire des courses de motos nocturnes-, Tetsuo, est victime d’un curieux accident qui le met entre la vie et la mort. Un étrange enfant serait apparu sur la route et aurait déréglé la moto du jeune homme, le poussant à se crasher. Rapidement, les militaires arrivent sur place et l’embarque afin de le soigner ; Kanéda et le reste du groupe sont renvoyés chez eux.
Pendant que ces derniers retournent au camp de rééducation de Néo-Tokyo, Tetsuo est soumis à des tests qui révèlent en lui un potentiel intéressant pour les scientifiques de l’armée. S’évadant du centre médical, il réussit à revenir parmi ces amis, qui ne tardent pas à découvrir que les expériences qu’il subit le transforment peu à peu... Les progrès grandissant chez le sujet, les scientifiques l’ayant en charge ne tardent pas à évoquer à leur supérieur, le Colonel, la possibilité de voir un nouvel Akira surgir.
Parallèlement, des résistants, dont la jeune et fougueuse Kay, ont eu vent de ce mystérieux projet Akira, et cherchent à s’en emparer.

Image
Champ, champ, champ, champignon !


This is a fuckin’ mess
(Personnages)


C’est indéniable, Akira est doté d’un scénario assez fou et génial pour être de prime intéressant, mais cela ne fait heureusement pas tout. En effet, si ce manga est devenu aussi culte, c’est grâce notamment à une galerie de personnages attachants, rarement plats, et capables de revenir à la charge dans le scénario à des moments où on les avait oubliés.


Shotaro Kanéda
Image

Kanéda est le chef d’un groupe de délinquants largués par la société et ne disposant que d’eux-mêmes pour survivre. S’il a l’allure d’un petit caïd, on peut noter que c’est un lâche parfait ne servant que ces intérêts et n’étant jamais au bon endroit au bon moment. Malgré tout, son statut de leader n’est pas usurpé puisqu’il entretient des liens très étroits avec ces compagnons, qu’il n’hésite pas à défendre en mettant sa vie en jeu. C’est pour cela que Kanéda peut aussi être défini comme un cocu magistral, réussissant à se dépêtrer de situations très périlleuses, généralement par une chance monstrueuse.
Vantard sur les bords, il aime faire valoir son sex-appeal sur toutes les jolies filles qu’il rencontre, ce qui lui vaut de se prendre souvent des coups dans les parties sensibles, notamment par Kay qui ne supporte pas ses dragues lourdes et grotesques.


Tetsuo Shima
Image

Tetsuo a toujours été le second, jamais premier, avec une enfance très difficile puisqu’il n’a pas connu ces parents. En mal d’amour, Tetsuo a eu du mal à se faire des amis, ce qui ne l’a pas empêché de se lier d’amitié avec Kanéda et de devenir son bras droit. Manquant cruellement de confiance, le jeune homme est d’une nature très timide et a du mal à s’affirmer.
Toutefois, les expériences menées sur lui par les militaires vont faire apparaître en lui un potentiel insoupçonné de sa part, au-delà du réel. Peu à peu, cet adolescent perturbé et renfermé va se remettre en question, et par là changer radicalement, prenant de l’assurance et devenant un leader improbable.

Dire que Tetsuo est le meilleur personnage d’Akira est un euphémisme, puisque je le considère moi-même comme le plus grand méchant du manga, à la fois surpuissant et faible, dépendant de la drogue et idéologiquement positionné. Un méchant qui n'est pas culte dans l'immédiat, mais qui s'impose dans la durée, qui évolue profondement pendant le manga, qui n'est pas fixe. Tetsuo laisse des traces à quiconque lit Akira et ne rend personne indifférent, c’est indéniable. Capable du meilleur comme du pire, cet homme représente bien l’ambiguïté humaine, et à sa façon le surhomme présent en chacun de nous.


Kay
Image

Résistante dans un groupe idéaliste démocratique clandestin, elle cherche avec ces camarades à dévoiler à la population les expérimentations militaires secrètes. Caractérielle, elle se laisse rarement marcher sur les pieds et est prête à tout pour réussir sa mission, et ce malgré son jeune âge. Elle se croit amoureuse de l’homme qui dirige le groupe, Ryû, et n’hésite pas à rejeter violement les avances de Kanéda, quelques soient les circonstances dans lesquelles il les fait, ce qui ne manque pas de les mettre toujours en danger. Elle peut heureusement compter sur la chance de cocu de ce dernier pour se sortir de tous les pétrins dans lesquels elle se retrouve généralement embarquer.


Le Colonel
Image

Militaire de formation, il est aussi le seul à connaître le projet Akira et à en mesurer l’ampleur. De là, il vouera toute sa vie à éviter les catastrophes pouvant être engendrées par Tetsuo, le numéro 41, et le mystérieux numéro 28, Akira. Fidèle jusqu’au bout à ce principe, le Colonel est un homme de parole, porté par une philanthropie qui le pousse à essayer de sauver le plus de vies possibles au mépris de la sienne.


Lady Miyako
Image

Cette mystérieuse vieille femme aux allures de divinité bouddhiste est la seule rescapée du l’expérimentation du programme militaire qui a fait naître le projet Akira, dont elle garde les secrets pour elle. Portant le numéro 19, elle s’efforce de veiller par l’intermédiaire du politicien Nezu les agissements des militaires pour empêcher toute nouvelle catastrophe.


Chiyoko
Image

Armurière du groupe clandestin dont Ryû et Kay font partis, elle est la meilleure amie de cette dernière. Physiquement très robuste, elle ne fait généralement pas dans la dentelle et n’hésite pas à faire parler la poudre pour se sortir de situations périlleuses dont elle réchappe toujours non pas grâce à une chance légendaire kanédienne (qui lui ferait plutôt défaut) mais grâce à son expérience du terrain. Vétéran du combat, elle n’éprouve aucune pitié pour ces adversaires, qui finissent le plus souvent impitoyablement tués par ses soins.


Akira
Image

Qui est-il ? Que veut-il ? Quel est son passé ? Pourquoi est-il aux mains des militaires qui le tiennent dans le plus grand des secrets ?



It’s legen... wait for it... dary!
(Avis)


Voilà une brève présentation de ce qu’est ce monument du manga moderne appelé Akira, qui, vous le comprenez, possède bien d’autres atouts, mais qui sont plus délectables à découvrir par soi-même.
Car si Akira réussit tant à nous fasciner encore aujourd’hui, c’est aussi parce que Katsuhiro Otomo a une façon bien particulière de raconter l’histoire, d’arrêter l’action sur certains points afin de nous faire parvenir une impression de puissance autrement plus grande que ne le peut un bodybuildé Sangoku détruisant six planètes avec une attaque (argh, leveling tu m’as tué). C’est surtout lors des derniers tomes, et je pense ici à la fameuse attaque des porte-avions américains, qui sont sublimes de ce point de vue, assez long dans l’ensemble, il n’en demeure pas moins une démonstration exaltante et inégalable de puissance et de destruction. Une réussite.
Le fait d’avoir réussi à mettre le scénario au service des personnages est un véritable coup de maître de la part d’Otomo, qui ne nous transmet pas les pérégrinations de coquilles vides et dépourvus d’âmes ; ils les dotent au contraire d’un fort potentiel qu’il pousse dans ces retranchements.
De ce que j’ai lu du manga, je n’ai pas souvenance d’une œuvre antérieure à Akira qui est aussi marquée par l’anti-manichéisme, nous montrant un héros aussi peu courageux et philanthrope ; et un méchant aussi touchant et émouvant.
Akira est, enfin, une œuvre à réflexion, métaphysique par instant, sur la puissance des hommes (sublimé ici par la confrontation permanente entre Kanéda et Tetsuo) et leur place dans les forces naturelles, dépeignant des hommes dans ce qu’ils ont de plus minable, de plus bas, de plus violent, mais aussi de plus touchant ; en définitif de plus vrai.

Akira se ressent plus que ne s’explique. C’est quelque chose qui, avant tout, se lit. (C’est d’ailleurs sans doute la raison de l’absence de topic concernant le manga jusqu’à lors).

Une claque éternelle, indémodable, universelle et merveilleuse.

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 29 Juin 2008 18:25 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19318
Localisation: Joker
Jolie présentation, simple mais très bien écrite :teach:

Ah Akira, je me souviens de la découverte. Je devais avoir 12 ans et on m'avait prêté la cassette vidéo du film - je connaissais le film de réputation mais je n'avais pas eu l'occasion de le voir au ciné, trop jeune alors^^

Le visionnage du film a été une révélation pour moi, je m'en souviens très bien et pourtant c'est plus tout jeune comme souvenir^^ J'ai du sortir dehors m'aérer après la fin, car j'avais besoin d'espace pour digérer ce que j'avais vu. Ca ne ressemblait à rien que je connaissais auparavant, une découverte de ce que l'animation pouvait porter au plus haut niveau.

Ensuite classique, j'ai acheté les volumes publiés par Glénat. A l'époque 12 volumes étaient sortis et chacun coûtait 93 Francs, sachant que j'avais à l'époque grosso-modo 100 Francs d'argent de poche par mois, autant dire que je me suis privé de tout pour faire la collect, mais 'tain qu'est-ce que c'était bon^^

Une oeuvre qui a marqué mon imaginaire d'ado et qui a laissé une trace forte. Et moi aussi avec mes amis de l'époque ils nous arrivaient de crier comme ça, soudain "Tetsuo!!!!!!!".
Comme quoi certaines oeuvres traversent les époques et les générations.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 29 Juin 2008 18:34 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Déc 2005
Messages: 267
Localisation: Toujours dans les parages !!!
Merci Letto II d'avoir créer ce topic en espérant qu'il ait du succès auprès de ceux qui n'ont pas encore découvert ce chef-d'oeuvre qu'est Akira.


Pour moi, Akira est la plus grande bande dessinée qui soit et a largement contribué à ma passion pour le Neuvième art en général et pour les mangas en particulier.

Je l'ai découvert vers mes 10 ans et elle m'a profondément marqué en raison de son graphisme, de son scénario et de son atmosphère à la fois violente, touchante, réaliste, fantastique et tellement plus car au final c'est une reproduction fidèle de l'existense et qui ne peut donc pas être réduite à seulement quelques mots.C'est une vision du futur à la fois pessimiste ( l'homme est toujours capable du pire et ne semble pas avoir compris ses erreurs se condamnant à les répéter ) mais aussi optimiste ( surtout dans l'image de fin ) car nos deux anti-héros Kanéda et Tetsuo malgré tout leurs défauts et leurs faiblesses sont également capable d'aimer ou d'accomplir des actes d'héroïsme.De plus, au fil de l'histoire, chaque personnage évolue et n'a de cesse de s'enrichir.

De tous les personnages, Tetsuo est à mon sens le plus fascinant car bien que doté d'un pouvoir qui fait de lui l'égal d'un dieu, il reste un jeune homme perdu, détruit dès son enfance et qui malgré toute la haine qu'il peut ressentir pour tout ce qui l'entoure, aime toujours Kanéda comme son frère ( même s'il tente de le tuer à plusieurs reprise ^^ )Un seul mot pour définir ce personnage : le chaos.

Je ne trouve aucun défaut à cette oeuvre cependant je peux concevoir que l'on puisse être dérouté : l'histoire s'étale sur 13 volumes pour l'édition colorisé américaine et 6 volumes de 500 pages chacun pour l'édition japonaise donc cela peut paraitre long voir interminable si on ne saisi pas entièrement le scénario parfois un peu complexe sutout dans les premiers volumes.

Quoiqu'il en soit Akira reste une oeuvre majeure de l'univers du manga que toute personne qui s'interresse à ce domaine doit avoir lu au moins une fois.

P.S : En relisant mon poste je me rend compte qu'il est bien court en comparaison de tout ce qui serait possible de dire sur le sujet ^^

_________________
"Il n'est pas de solitude plus profonde que celle d'un samourai,si ce n'est celle d'un tigre dans la jungle."Le Bushido


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 30 Juin 2008 07:30 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
Hyronimus a écrit:
P.S : En relisant mon poste je me rend compte qu'il est bien court en comparaison de tout ce qui serait possible de dire sur le sujet ^^

J'avoue avoir fait consciemment l'impasse sur beaucoup de points du scénario, pourtant extraordinaires (le tome 6... une baffe qui claque méchamment sur la joue), mais que je préfère laisser découvrir à ceux qui ne connaissent pas le manga (comme je l'ai déjà dit dans ma présentation ^^). Car si j'ai eu l'initiative de faire ce topic, c'est avant tout parce que le Grand Tournoi de Tôji m'a fait prendre conscience que, malgré l'aura culte d'Akira, tout le monde ne l'a pas forcément lu. C'est notamment pour cela que j'ai laissé un aura de mystère autour d'Akira, parce que je me souviens encore de la première fois où je l'ai lu et de la révélation que fut son physique (et plus tard, sa mentalité), alors qu'on le connait depuis le tome 4.
J'espère en tout cas qu'avec ce topic, les gens qui n'ont jamais ouvert un des tomes le feront pour découvrir ce qui s'appelle un chef-d'oeuvre du manga apocalyptique ^^

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 1 Juil 2008 17:31 
Viewtiful Shinigami
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2003
Messages: 1777
Localisation: Dans les années 80
Je préfère poster ici pour faire vivre le sujet dédié a la série plutôt que dans le sujet des dernières lectures (qui est un tue topic dédiés mine de rien).

Akira mine de rien mon premier contact remonte a loin, et j'étais trop jeune pour l'apprécier, c'était lors de sa diffusion sur canal plus, époque si je me souviens bien marquée également par porco rosso dans la même époque. Je n'ai pas compris grand chose au film et n'en ai gardé qu'un souvenir diffus; par la suite j'ai été me tourner vers d'autres mangas cyber punks tels que Gunm, Mother Sarah entre autres. Comble j'ai même il me semble une édition collector du film Akira mais je n'en ai jamais regardé plus d'une dizaine de minutes car tout le monde a fortement insisté pour que je lise le manga a avant. Pour des raisons de coûts et de copains ne possédant pas la série j'ai du patienter, jusqu'à les recroiser il y a 2 mois a la magnifique médiathèque de Rennes.

Finalement ce sujet n'a été que la derniére pichenette pour me motiver a emprunter le premier tome, vu que ça fait 6-7 ans que je me dis qu'il faudrait que je les lises.

Et donc après lecture du tome un en couleur (dieu que c'est moyennement colorisé...), le manga est assez accrocheur, beaucoup de zones restent floues et on a envie de continuer, de savoir ce qui fait que Tetsuo se rebelle, de savoir si Kaneda deviendra moins puant et imbu de lui. De savoir ce qu'est ou qui est akira et tout le mystère qui l'entoure. J'ai également hâte de voir la suite de l'évolution de la relation entre Kaneda et Tetsuo qui commence déjà a se déliter vers la fin du tome un, ou ils ne commencent déjà plus a se reconnaitre l'un, l'autre...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 13 Juil 2008 13:47 
10 000 Berrys

Inscription: 19 Avr 2008
Messages: 50
J'ai découvert les premiers tomes d'Akira il y a quelques jours, j'ai adoré !
Bon, c’est vrai, le dessin m’a un peu rebuté au début, mais je m’y suis vite habitué.
Pour tout avouer, j’ai bien failli passer à côté de ce coup de cœur. Déjà parce que je ne suis vraiment pas fan de science-fiction , mais aussi parce que la couverture du tome 1, haute en couleurs ne m’attirais pas du tout. Et puis finalement, avec l’énorme renommé de cette série, lorsque j’ai eu l’occasion de lire le début, j’ai voulu voir, et : Bam !

Même si la trame principale de l’histoire peu paraître un peu banale pour de la S F( Néo-Tokyo, suite à la troisième guerre mondiale, etc.…), le contenu de livre est tout simplement merveilleux. Déjà, l’auteur maîtrise complètement son sujet, et le lecteur se retrouve en simple spectateur. Ca n’a rien à voir avec le genre de manga où tout est tellement prévisible qu’à peine l’intrigue est posée, la fin nous est déjà évidente. Peut être aussi le fait que je partais d’un avis négatif et que je n’attendais rien de ce livre a été un facteur qui m’a aidé l’apprécier encore plus. Pour moi, la principale qualité de ce manga, c’est le mouvement. Dès le début, on accroche à l’histoire. L’auteur ne s’arrête jamais et enchaîne les passages d’actions. C’est prenant jusqu’à la fin, et je crois bien qu’une partie de mon argent va bientôt disparaître dans cette série. Comme le dit Ichigo, on est toujours poussé vers l’avant, on n’a aucun moment de répit pour souffler. Cette ambiance dynamique est en parti du aux personnages. Eux aussi, ils sont toujours actifs, et puis, ils partent et reviennent dans le récit aux moments où on s’y attend le moins.
Hop, je continu sur ma lancé pour parler un peu des personnages. Là encore, on fait facilement la différence avec un manga classique, où le gentil héros doit battre le méchant perfide et affreux. C’est pour ça que quand vous dîtes que Tetsuo est un « méchant », je grince des dents, pour moi, ce n’est qu ‘un pauvre type qui n’a pas eut de chance ( Après, c’est vrai que je n’ai pas encore lu la suite). Le scénario est plus complexe que ça et les protagonistes ont tous un rôle bien précis. L’auteur ne laisse rien au hasard, et exploite chaque personnages au maximum. Ce qui nous donne de supers intrigues basées sur les relations des perso. Notamment, la plus évidente : Kanéda/Tetsuo. Bon, après, pour ce qui de l’amourette entre Kanéda et Key, je ne pense pas que ça ira plus loin que ça. Pour l’instant, ça me va, j’espère que ça ne deviendra pas trop lourd par la suite. La seule chose qui me dérange, c’est les mimiques faciales que font les personnages, mais comme je ne m’y connais absolument pas en dessin, je ne vais pas pouvoir argumenter sur ce point.
Bon, je crois que j’ai fais le tours de ce qui me semblait important. Mon libraire va sans aucun doute recevoir une visite de ma part, j’ai vraiment l’impression de redécouvrir le Manga avec l’œuvre de Otomo et je compte bien les acquérir dans le plus bref délai ( je n’ai pour l’instant dévoré que les deux premier tomes ).


Dernière édition par meriadek le Sam 23 Juil 2011 11:22, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 13 Juil 2008 15:48 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mai 2008
Messages: 151
Localisation: Dans les nuages
AKIRA, certainement l'une des meilleurs BD que j'ai pu lire. Et j'ai eu la chance cette année de la voir autrement qu'une simple BD de SF, et ce grâce à mon prof d'histoire grand amateur de BD. A chaque lecture je m'arrêtais à la couche supérieure du scénario, le simple déroulement de l'action, mais ce prof m'a montré que cette BD était bâtie sur des références sur la deuxième guerre mondiale: reconstruction du Japon ou personnification de projets militaires( référence à la bombe atomique Little Boy par Akira, et pouvoir de la télékinésie grâce aux numéros). Et quand on relit cette BD en sachant ça, elle a une autre saveur.


Sinon ce qui m'a le plus marqué dans cette BD c'est le réveil, l'explosion d'AKIRA, une scène se déroulant sur une vingtaine de pages, graphiquement sublime et superbement découpée, ultra fluide. Ce que le manga peut offrir de plus beau je pense dans son style narratif très cinématographique.

PS: pour ceux qui aiment la SF bien ficelée qui comme AKIRA réfère à un moment précis de notre histoire, je vous conseille fortement La guerre éternelle. C'est du même niveau: sublime.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Akira
MessagePosté: Jeu 17 Fév 2011 15:49 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1987
Detterage de topic en règle !

Voilà ! 6 mois après avoir commencé Akira, j'en finis hier avec le tome 6 de cette série ! (1 mois à l'attendre ce tome 6 n'empêche -_- Rupture de crotte...)

Et que dire... C'est complètement dingue, ca part dans tous les sens, entre enfants mutants et expérience atroces, tout le monde est de mèche avec tout le monde, le peuple est la victime numéro une, c'est apocalyptique et peu d'espoir existe dans ce Neo-Tokyo... Et nom d'Oda comment ca déchire sa race ! Ca a été un plaisir de suivre Kaneda dans son voyage quasi-fratricide sur Tetsuo, ce dernier connait une évolution des plus extraordinaires durant le manga, et Akira... Bah, faut le dire, s'il y en a bien un qui en branle pas une, c'est lui... Un coup de je me reveille, je te fais sauté une ville entière, et hop là léthargie-man revient au galop ! Enfin ca montre bien qu'au final, personne ne contrôle Akira...

J'ai donc adoré le récit, la relation Kaneda-Kei, l'aide de la vieille, le général qui se reconverti en sauveur de l'humanité, la partie "Empire de Tokyo" avec Akira et Tetsuo à sa tête, surement les meilleurs instant du manga pour moi, la rebellion qui se met en place, c'est vraiment excellent !

Et cette fin... Elle m'a scotché, mais quand on y repense, elle semble si évidente, ceux qui ont défendus leurs terres restent maître des lieux, point.

Bref ! Une série mythique qui vaut vraiment la peine d'être lu ! (Et qui déchire sa race grave quoi !)

PS: Et donc après avoir fini Akira, je vais me mettre à Gunnm !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Akira
MessagePosté: Ven 29 Juil 2011 01:01 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2010
Messages: 1115
En ce moment je suis en train "d'agrandir ma culture" niveau mangas, je me rends compte qu'il était vraiment inadmissible de ma part de ne pas connaître des œuvres extraordinaires qui pour la plupart ont eu beaucoup de louanges lors des différents Grands Tournois. Et Akira fait partie de ces mangas. Découverte n°1 de l'été donc.

Et dans un premier temps ce que je peux en ressortir c'est que j'ai adoré, du début à la fin. Et c'est vraiment ça qui fait pour moi la vraie force d'Akira, il n'y a jamais eu des passages inintéressants car jusqu'au bout l'action reste intense. Déjà je suis assez fan du coup de crayon de l'auteur le tout renforcé par les caractères des personnages qui sont monstrueux. Et si je devais rajouter encore un point positif à cette série est : Original. Surtout qu'en ce moment je fais un peu overdose des Shonens trop classique avec des chapitres qui se répètent et durent 10 ans pour pas grand chose. Or là j'ai direct accroché au héros et au méchant.
Kaneda qui toutefois peut être considéré comme un anti-héros puisqu'il nous démontre tout au long de la série sa lâcheté, ses moqueries et sa chance aussi. J'ai même cru pendant un moment qu'il était vraiment mort et que Kay deviendrait la nouvelle héroïne mais finalement non et tant mieux puisque pour moi Kaneda doit être mon personnage préféré d'Akira avec Tetsuo.

Et en parlant de ce dernier, son évolution est vraiment profonde et comme l'a déjà dit Leto II c'est vraiment un des méchants les plus intéressants dans l’histoire du manga. L'auteur a réussi à bien tourner le scénario et à nous faire s'émouvoir devant le méchant ce qui est vraiment un coup de génie. Et si le début progresse tout doucement, le final d'Akira est tout simplement une grande claque. Bref une série vraiment mythique pour moi et le combat Kaneda - Tetsuo qui dure tout le long du manga est vraiment passionnant à suivre. Un manga tout simplement excellent.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Akira
MessagePosté: Lun 19 Sep 2011 20:47 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2009
Messages: 1870
Localisation: Insanity
Je viens de terminer le manga à l'instant (En scan bien entendu et en couleur, les livres seront peut-être dans ma mini-bibliothèque à l'avenir). Eh ben franchement, ce manga est une véritable bombe ! (Jeu de mot à l'occasion ^^). Démarrer une aventure avec de l'action et on ne s'arrête jamais. C'est dingue, ça pète, explose de partout, c'est pire que l'apocalypse et je pense que je n'ai jamais vu ça dans un manga, de l'action d'une telle ampleur c'est époustouflant tout simplement. J'avoue que j'ai eu quelques incompréhensions avec leurs expériences scientifiques, il m'aura fallu relire quelques passages histoire de bien me mettre dedans. Kanéda, Kay, Tetsuo.. Peu importe s'ils étaient du bon côté ou pas, j'ai bien apprécié leur développement, et lorsqu'on aperçoit le final, ça m'a fait tout drôle puisque c'est magnifique, il n'y a rien à dire pour le final, point.

Une histoire futuriste, les bolides, matériel scientifique en masse, des personnages aux pouvoirs étonnants et destructeurs pour certains, on plonge dans un univers pire que sombre, voire macabre même. Des scènes complètement insensées, notamment à partir des tomes 10-11, c'est de la folie. Une ville dévastée, la présence de la rébellion, des clans.. Ce système m'a plu, après tout c'est bien ce qu'on trouve dans ce genre de situation. Les armes aussi, le grand flingue tirant des lasers, la présence de robots policiers, une idée sympa avec ce qu'ils peuvent effectuer et puis il ne faut pas trop les titiller.

Akira.. Mon Dieu.. J'ai passé que du bon temps devant (Sur le net ^^), bouche bée devant les scènes destructrices et le pire.. Le final. Un manga exceptionnel, que je ne regrette pas d'avoir jeté un oeil, pas le moindre du monde, c'est clair et net !

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Akira
MessagePosté: Mar 24 Jan 2012 12:33 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
N'ayant pas trouvé de sujet sur le film, je me rabats (avec joie!) sur celui de l'oeuvre originale! Mais le lien qui suit concerne bien l'animé, puisqu'il s'agit du storyboard du film! Très lourd, mais très riche. Evidemment le document est en japonais, mais personnellement je suis toujours aussi enthousiasmé quand je découvre un storyboard, et quand je vois ce que ça peut donner un fois la production achevée!

Akira version gribouillages, mais gribouillages classe!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Akira
MessagePosté: Lun 3 Déc 2012 20:06 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2011
Messages: 463
Localisation: Surveille le feu
Je viens de finir le troisième tome (d'ceux édités par Glénat en noir et blanc) et franchement je sais pas trop quoi dire.
L'histoire est efficace, développe plusieurs enjeux et a plusieurs niveaux de lecture. Par contre c'est vraiment le dessin qui me claque moi. Le manga est en général plus dynamique que la bd. Dans Akira le dynamisme est tel que je ne trouve aucune commune mesure avec les mangas que j'ai pu lire chaque nouvelle page est une claque. On reste vraiment sur le cul.
Après il faut aimer la S-F apocalyptique, j'sais que c'est pas trop mon truc.
Mais bon ça empêche pas de vraiment prendre son pied , et ça serait vlà con de pas au moins tenter de plonger dans Akira l'oeuvre vaut le coup

_________________
"Bien que cela me coûte de le reconnaître, ce chapitre marque une véritable avancée pour Momonosuke comme prochain mugi." Enitu, le 6 mars 2016


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Akira
MessagePosté: Lun 12 Oct 2015 10:52 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19318
Localisation: Joker
Enfin ! Glénat va publier à partir du 20 janvier 2016 une nouvelle édition "fidèle à l'oeuvre orginale" (dont le sens de lecture droite-gauche).
L'effet du grand-prix d'Angoulème ^_^
http://www.animeland.com/news/voir/9700 ... pour-Akira

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com