Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Pluto
MessagePosté: Mer 23 Mar 2011 12:38 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Image



Je vais donc vous parler de ce manga de Naoki Urasawa, série finie au Japon au bout de 8 tomes, qui est actuellement à 6 tomes en France. Le principal intérêt de ce manga – en plus de sa qualité indéniable – est ce qui a conduit à sa création. Je parle évidemment de l’histoire d’Osamu Tezuka : Astro, le robot le plus fort du monde.


► La Genèse… ◄


7 avril 2003 ; Cette date fut le déclencheur, anniversaire d’Astro dans l’œuvre d’Osamu Tezuka entre autre, mais elle déclencha surtout de multiples évènements au Japon pour fêter la naissance d’Astro, notamment un nouvel anime. Mais pour notre plus grand plaisir, un autre auteur de génie a voulu rendre hommage à cette œuvre, il s’agissait de Naoki Urasawa. Epaulé par son éditeur du Shôgakukan et de son producteur, ils rendirent visite au P.D.G de Tezuka Production Inc pour parler de leur projet d’une nouvelle histoire se basant sur l’univers d’Astro. Mais cette histoire aurait comme particularité d’avoir comme héros principal une personne qui fut un personnage secondaire dans l’histoire originale, L’Inspecteur Gesicht.
Cette nouvelle ne fut pas tout de suite acceptée par le fils de Tezuka, mais apparemment lors d’un diner de discussion bien arrosé, Makoto Tezuka aurait lancé un défi à Urasawa, une sorte de duel entre l’œuvre de Tezuka et celle que ferait Urasawa. Bref, rien de mieux pour avoir la pression et accoucher d’une œuvre sublime ! On peut dire qu’Urasawa aura relevé le défi avec brio, mais voyons ca de plus près !

Image


► Les robots rêvent-ils de moutons électriques ? ◄


La grande inspiration d’Urasawa pour faire un monde ordonné entre humains et robots fut évidemment le Cycle des Robots d’Asimov, on peut le voir particulièrement dans les premiers tomes de l’œuvre avec leurs droits, leurs obligations et leur place dans la société. Notamment ce qui est relatif aux meurtres et ce qui donnera toute l’intrigue du manga, car un robot est soupçonné d’avoir tué un humain, chose qui est normalement impossible. Non pas car un robot est dans l’incapacité de le faire, mais tout simplement car l’idée même de le faire ne lui viendrait pas à l’esprit.
Et c’est aussi ce qui sera un point central de l’œuvre : Les sentiments des robots, notamment avec des couples de robots, et l’exemple qui vient à l’esprit est tout simplement l’inspecteur Gesicht qui veut partir en vacances avec sa femme. Un robot qui veut prendre du bon temps, est-ce si étrange que ça ? Ou encore une femme robot qui apprends la mort de son mari-robot policier. Un robot peut-il ressentir de la tristesse ? Toute l’intensité de l’œuvre est là, car au fil du manga, les robots nous paraîtrons plus humains que les humains eux-mêmes. Le point d’orgue sera l’ordre anti-robot qui rappel très fortement le Ku Klux Klan. Car dès lors qu’un robot a des sentiments, il en devient dangereux et nuisible pour l’espèce humaine, du moins c’est ce que pense cet ordre, mais dans l’histoire, il faut se demander qui est le plus nuisible pour l’homme que l’homme lui-même.


► Le Robot le plus fort du Monde… ◄


« Du renoncement… Une haine profonde… Voilà ce qui fait évoluer un cerveau électronique… Le cerveau parfait est celui qui se trompe. C’est à ce moment qu’il nait enfin… Le Robot le plus fort du Monde… » Voilà ce qui est dit par le professeur Tenma, créateur d’Astro, et qui considère d’ailleurs ce dernier comme une œuvre ratée.
Un autre point important de l’œuvre sera la création même d’un robot, un robot peut naître avec des sentiments prédisposé, tels que la joie, la tristesse, le plaisir, etc… Mais selon Tenma, trop ressembler à l’homme est un défaut, un robot doit avoir un sentiment dominant pour devenir parfait, et dans le cas présent, de la haine, c’est la haine qui donnera au robot une force incommensurable. Mais est-ce-que ce robot existe déjà ? Là est une bonne partie de l’intrigue au travers des tomes.
En plus de meurtres sur des humains, c’est aussi des robots qui vont être pris en cible, et pas n’importe lesquels puisqu’il s’agit des 7 robots les plus forts du monde : Astro, Mont-Blanc, North 2, Brando, Hercule, Epsilon et Gesicht. Seul un robot encore plus fort peut faire ca…


Image


► Temna et Astro, Tezuka et Urasawa… ◄


Urasawa ne va pas que reprendre les personnages de l’œuvre de Tezuka, mais au travers des pages, il va aborder toute l’œuvre de Tezuka par le biais de multiples références aux œuvres du maître. Mais là où Urasawa va démontrer toute la passion qu’il a pour Tezuka, c’est qu’il a choisi l’œuvre que ce dernier aimait le moins.
Tout comme Tenma dit qu’Astro est une œuvre raté, Tezuka l’a dit aussi dans un magazine japonais daté de 1966, il explique : « Je considère Astro comme mon plus gros échec, Je ne l’ai créé que pour me faire connaître et gagner de l’argent. ». Il reprendra plus tard dans la postface de son anthologie publiée par la Shôgakukan : « Si écrire les aventures d’Astro était plaisant au début, durant les deux premières années, c’est en réalité devenu ensuite un simple processus de production. Avec la réalisation du dessin animé par le studio Mushi Pro, Astro était devenu monstrueux, et poursuivre la création était pénible pour moi. »
Propos qui à l’époque firent évidemment réagir, notamment auprès des fans de l’œuvre. Et sur cette auto-critique relativement dur de son travail, c’est la partie Le robot le plus fort du Monde que Tezuka vise en premier, car dans cette histoire d’Astro, il y a énormément de combat, et au final le scénario dérive de l’esprit Tezuka. C’est pourtant à cette partie là qu’Urasawa décide de s’attaquer, il expliqua que c’est simplement car il a découvert Tezuka – et le manga en général – par ce récit d’Astro, et cela a bercé son enfance. Pluto est sans doutre l’œuvre qui a servi d’exutoire à Urasawa, ce dernier ayant aussi été blessé à l’époque par les propos de Tezuka. On peut donc y voir ici une envie de redorer le blason de Tezuka concernant l’œuvre d’Astro. Et le moindre que l’on puisse dire, est qu’Urasawa a plus que réussi.

Image


► Quand l’élève surpasse le maître... ◄


En plus de ça, Urasawa ne va pas se contenter de s’approprier le récit de Tezuka, mais il va aussi apporter sa touche, son trait de dessin reconnaissable entre mille. Le fait évidemment de rendre Gesicht personnage principal de l’histoire, et tous le thriller qui va en découler. Le talent d’Urasawa pour le thriller n’étant plus à démontrer, Monster ayant reçu le Grand Prix du Prix Osamu Tezuka, de même que Pluto, la boucle est bouclé.


► Prix et récompenses ◄


2005 : Grand Prix du Prix culturel Osamu Tezuka pour Pluto
2005 : Prix d'Excellence du Festival des arts médias de l'Agence pour les affaires culturelles, catégorie Manga, pour Pluto
2010 : Prix Asie de l'ACBD pour Pluto lors de la remise des Japan Expo Awards à la Japan Expo
2011 : Prix intergénérations du Festival d'Angoulême 2011 pour Pluto


► Mon avis ◄


Pluto est donc un thriller qui me plait énormément, au bout de 6 tomes, je suis complètement conquis par l’œuvre, les relations Humains-Robots, le mythe d’Astro revisité, des personnages extrêmement charismatiques, et un mélange de noirceur et monde sans espoir combiné à une tendresse très travaillé. Pluto est vraiment une grande œuvre d’Urasawa et qui – je pense – rend un hommage plus que convaincant à Tezuka.

Image


Dernière édition par Portgas le Lun 11 Juil 2011 08:03, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Jeu 24 Mar 2011 17:44 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2010
Messages: 865
Localisation: Rhapsody Man
Pluto.
(Ça ressemble pas à un topic sur le chien de Disney, ça.)
Bon, Pluto. Je ne possède que trois tomes de la série, mais je suis d'or et déjà conquis.
Rien que par le nom des auteurs, ce manga se devait d'être bon. Tezuka le mythe du manga même avec donc Astro boy et Urasawa qui m'aura captivé de bout en bout sur Monster et qui arrive encore à me suprendre sur 20th Century Boys.

Urasawa est vraiment un maître dans le genre thriller manga, et ça se ressent. Son expérience scénaristique acquise sur ses précédentes oeuvres se note très largement dans les premiers tomes du manga, et contrairement à Monster, je trouve l'histoire beaucoup moins fouillis. D'ailleurs, j'espère que la fin de Pluto sera moins baclée que celle de Monster, qui m'avait profondément déçu, en vue de tout les éléments qui avaint été récoltés dans l'oeuvre.

Mais revenons en à nos moutons.
Portgas a écrit:
Les sentiments des robots, notamment avec des couples de robots, et l’exemple qui vient à l’esprit est tout simplement l’inspecteur Gesicht qui veut partir en vacances avec sa femme. Un robot qui veut prendre du bon temps, est-ce si étrange que ça ? Ou encore une femme robot qui apprends la mort de son mari-robot policier. Un robot peut-il ressentir de la tristesse ? Toute l’intensité de l’œuvre est là, car au fil du manga, les robots nous paraîtrons plus humains que les humains eux-mêmes. Le point d’orgue sera l’ordre anti-robot qui rappel très fortement le Ku Klux Klan. Car dès lors qu’un robot a des sentiments, il en devient dangereux et nuisible pour l’espèce humaine, du moins c’est ce que pense cet ordre, mais dans l’histoire, il faut se demander qui est le plus nuisible pour l’homme que l’homme lui-même.


C'est absolument vrai. L'oeuvre, en tout cas, dans ses débuts, repose très largement sur ces sentiments. Des passages très émouvants ( je pense au robot qui apprend à jouer du piano (North 2, je crois)), qui sont renforcés par ce fait que les robots ne peuvent ressentir des émotions.
D'ailleurs, dés lorsque un robot réputé puissant commencera à se sentir de plus en plus humain, il sera éliminé. J'en ignore encore la raison oficielle, même si l'on devine que c'est à cause du fait qu'ils deviennent plus humains. Et donc plus dangereux. Ce qui ramène exactement à ce qu'à dit Portgas précédemment, l'oeuvre tend plus a montrer que seul l'homme est plus dangereux que l'homme.
Et on peut rebondir sur le fait que c'est l'homme qui crée les robots. Et donc l'homme qui crée cette puissance dangereuse de l'oeuvre. Donc l'homme qui se présente en tant que sa propre perte.

Je n'ai pas la critique très aigue, mais je trouve que Pluto est très prometteur, de ce que j'ai pu lire. Le trait de Urasawa est désormais à maturité, et s'adapte à merveille à ce monde de robots. Je ne sais pas ce qu'à fait Tezuka dans tout ça ( Scénario ? ou Urasawa a juste repris les bases de son oeuvre ? ou autre chose ? ) mais j'espère qu'il sera désormais plus fier d'Astro Boy, qui m'aura fait découvrir le plaisir des dessins animés quand j'étais petit.
Bref, je continuerais à lire Pluto (faut que je chope les trois tomes là) et que la fin sera plus animée que celle de Monster. Car c'est pour l'instant ce que je redoute le plus, et c'est, pour moi, le plus grand défaut d'Urasawa. Que la fin soit baclée ou mal amenée. J'espère que Non.

( Je n'ai pas encore fini 20th Century boys, alors peut-être s'est-il déjà amélioré sur ce point dans cette oeuvre. De nouveau, je l'espère car après tout ce que l'on nous donne dans le manga, une fin mal bouclée serait vraiment dommage. Bref, la fin est pour moi ce qui reste à travailler pour Urasawa. )

Edit: Arch, la gaffe ! C'est vrai, il est mort. Je l'avais oublié. Comme quoi, hors mis le fait qu'il ait crée Astro Boy, j'ignorais tout à son sujet.
Et j'espère effectivement qu'il pourra être fier de ce que fait Urasawa avec son oeuvre. Parce que, pour l'instant, l'oeuvre mérite son soutien.

_________________
Image
XIII

~ Secrétaire Ultra du Club Ps ~


Dernière édition par Nemeroffable le Jeu 24 Mar 2011 18:35, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Jeu 24 Mar 2011 18:06 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Nemeroffable a écrit:
Je ne sais pas ce qu'à fait Tezuka dans tout ça ( Scénario ? ou Urasawa a juste repris les bases de son oeuvre ? ou autre chose ? ) mais j'espère qu'il sera désormais plus fier d'Astro Boy, qui m'aura fait découvrir le plaisir des dessins animés quand j'étais petit.


Tezuka ne vas pas vraiment pouvoir apprécier le travail d'Urasawa vu qu'il est mort en 1989... Ce qu'il a apporté à Pluto, indirectement, c'est donc le récit d'Astro, Le Robot le plus fort du Monde. Récit qui voyait l'apparition de ce fameux Pluto, c'est donc là-dessus qu'Urasawa s'est appuyé.

Content que ca te plaise en tous cas ! Et en esperant que Tezuka est vu tout ca de là-haut !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Dim 17 Avr 2011 13:24 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Image
Pluto - tome 7
Déjà surprise pour moi qui était persuadé de voir en ce tome 7, le dernier de cette superbe série hommage d'Urasawa.
Ce tome 7 verra un éclaircissement sur la perspective du dernier super-robot restant, Epsilon, qu'il porte aux événements actuels et anciens à la base de cette histoire. Le tome est beaucoup moins chargé en révélations et se concentre plus sur l'histoire et les "sentiments" d'un personnage resté jusque là assez discret.
Et si je redoutais une baisse de qualité du manga suite à la disparition de l'emblématique Gesicht, il se trouve que mes craintes se sont bien vite effondrées grâce à l'écriture d'Urasawa sur des personnages tout aussi fascinants et charismatiques, assurant le ton mélancolique et grave retranscrit jusque là. C'est donc un pur bonheur de redécouvrir et de s'attarder un peu plus en longueur sur des protagonistes comme Epsilon, Uran, le professeur Tenma ou bien encore Sahad.
Et le final de ce tome tant attendu annonçant une grande conclusion pour un très grand manga.

Et encore une fois merci à Kana pour nous avoir une nouvelle fois traduit et publié toutes ces postface toutes plus intéressantes les unes que les autres rendant hommage à Tezuka et au travail de consécration d'Urasawa. Ici en l'occurrence, nous avons droit à un texte de Masao Maruyama qui nous livre un très beau texte sur le parcours et l'influence que le Dieu du Manga a pu avoir sur la société japonaise.

En attendant avec impatience le grand final…

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Lun 18 Avr 2011 20:34 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Image
Pluto - Tome 7

Et encore un tome grandiose ! Je dois avouer que tout comme cielo, j'étais assez sceptique sur l'angle qu'allait prendre le manga après la mort de Gesischt. Mais finalement le personnage d'Epsilon se révèle vraiment très bon avec une philosophie radicalement différente des autres robots. Ce tome est entièrement centré sur le ressenti des robots, les fameuses émotions extrêmes. Et le pouvoir d'Uran de pouvoir "lire" dans le coeur des hommes et des robots. Un tome réellement dramatique et la force d'Urasawa de nous intégrer un nouveau personnage (le garde du corps d'Epsilon) en un tome et nous faire ressentir quelque chose pour ce robot. Temna est toujours aussi louche sur ses positions, et bien qu'Uran prouve qu'il ressent de la tristesse, il a des côtés vraiment robot...

Bref, le tome reste assez ambigu sur pas mal de chose, et au final la seul révélation aura été le "look" de Pluto et plus simplement le fait qu'il n'est pas invincible vu qu'Epsilon a pu le blesser.

Et le réveil d'Astro, j'ai eu des légers frissons en voyant ses yeux...

Bref, un grand tome qu'on pourrait presque qualifier de transition mais qui nous fait ressentir tellement de chose...

Final en Juillet !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Sam 4 Juin 2011 00:25 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2011
Messages: 563
Naoki Urasawa c'est déjà de l'or en barre alros que dire d'une association Urasawa/Tezuka? platine? diamant?

J'ai attendu cette série avec impatience et je la suis fébrilement jusqu'en juillet ou le dernier chapitre sera clos!!

Portgas, tu cites Asimov et son cycle de la robotique ainsi que la création des 3 lois fondamentales de la robotique:

* Première Loi : « Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger. » ;
* Deuxième Loi : « Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi. » ;
* Troisième Loi : « Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi. »

Avec ces trois lois il pose les bases des limites de l'intelligence artificielle intégrée au robot. Malgré cela, les robots peuvent-ils évoluer dans leur conscience robotique? (appelé Ghost dans Ghost in the shell non?) et j'adore le traitement fait par Urasawa mais il ne faut pas oublier Phillip K Dick et de son apport à ce genre de SF avec notamment "Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?" qui est devenu au cinéma Blade Runner qui traite également du même sujet peut-on empecher une intelligence artificielle ou non de ressentir des choses?

N'hésitez pas à me contredire ou quoique ce soit si vous le désirez :p


Enfin bref toutes ces digréssions à 1h24 du matin ne sont pas bonnes pour mon cerveau haha
En tout cas je reste impatient du tome 8

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Sam 4 Juin 2011 00:42 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Argosax a écrit:
Naoki Urasawa c'est déjà de l'or en barre alros que dire d'une association Urasawa/Tezuka? platine? diamant?


Je ne sais pas trop ce que tu entends par "association" mais ce n'est vraiment pas le cas. Car, comme déjà dit plus haut, Tezuka est mort en 1989. Urasawa n'a fait "que" reprendre le récit d'Astro, Le Robot le plus fort du Monde, oeuvre qui mettait donc en scène Astro confronté au plus puissant des robots, Pluto.

Il n'y a donc pas eu de travail en commun entre Urasawa et Tezuka pour cette version revisité de Pluto.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Sam 4 Juin 2011 14:28 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2011
Messages: 563
Je n'aurai pas du employer le mot "association" car oui elle es impossible. Ce que je voulais dire par là c'est l'histoire de Tezuka Astro le robot le plus fort du monde reprise à la sauce Urasawa pour nous donner Pluto. Voila ce que je voulais dire mais effectivement ce mot là n'est pas clair

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Sam 2 Juil 2011 18:04 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Image
Pluto - Tome 8

Et voilà enfin le grand final !
La malédiction des fins d'Urasawa a t'elle encore frappé ? Et bien oui et non...

On ne pourra pas reprocher à Urasawa de faire une fin ouverte, certes. Mais le dénouement fut lourd je trouve, toutes les explications sont arrivées comme un cheveux sur la soupe et au final, je n'en suis ressorti que moyennement conquis.

Pour le réveil d'Astro, j'ai trouvé assez dingue son changement d'attitude en même pas 2 secondes juste en ramassant un escargot... Mais passons...
Disons que ce tome est un fourre-tout qui se digère mal au final.

Le combat Astro-Pluto a un dénouement plutôt convenu et on reste dans le registre des émotions extrêmes, la haine, l'I.A parfaite, etc...

La scène de fin dans la neige est saisissante, je reconnais mais bon... Et la toute fin avec Brau, c'est vraiment pour montrer que le méchant dans l'ombre est mort...

Bref, Pluto est une oeuvre qui m'aura vraiment plu dans son developpement mais malheureusement la fin n'aura pas été au niveau de mes espérances.

Pluto est donc une excellente oeuvre d'Urasawa mais ce dernier aura malheuresement été rattrapé par ses vieux démons et sa malédiction "21th Century Boys"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Ven 8 Juil 2011 21:36 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Mai 2011
Messages: 78
Localisation: Je suis caché quelque part dans ce vaste monde...
Salut a tous,
je lis PLUTO et voilà ce que j'en pense :

PLUTO est un manga de qualité et une très belle adaptation d'une histoire D'astro boy, personnellement j'adore ce manga, que ce soit l'histoire ou le dessin. En effet j'adore le dessin, je ne sais pas exactement pourquoi car il n'est pas extraordinnaire mais il me plaît ! Peut être est-ce grâce a son réalisme ou grâce au design des robot que je trouve génial (surtout celui de mont blanc, le tout premier robot dont on entend parler dans le manga) ! :Luffy hilare:
Mais je n'est pas encore lu le dernier tome et d'aprés ce que tu en dis Portgas il n'est pas super mais bon je verrais bien ce que jen pense !!

à plus


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Lun 11 Juil 2011 14:15 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2011
Messages: 563
Portgas a écrit:
Et voilà enfin le grand final !
La malédiction des fins d'Urasawa a t'elle encore frappé ? Et bien oui et non...

On ne pourra pas reprocher à Urasawa de faire une fin ouverte, certes. Mais le dénouement fut lourd je trouve, toutes les explications sont arrivées comme un cheveux sur la soupe et au final, je n'en suis ressorti que moyennement conquis.

Pour le réveil d'Astro, j'ai trouvé assez dingue son changement d'attitude en même pas 2 secondes juste en ramassant un escargot... Mais passons...
Disons que ce tome est un fourre-tout qui se digère mal au final.

Le combat Astro-Pluto a un dénouement plutôt convenu et on reste dans le registre des émotions extrêmes, la haine, l'I.A parfaite, etc...

La scène de fin dans la neige est saisissante, je reconnais mais bon... Et la toute fin avec Brau, c'est vraiment pour montrer que le méchant dans l'ombre est mort...

Bref, Pluto est une oeuvre qui m'aura vraiment plu dans son developpement mais malheureusement la fin n'aura pas été au niveau de mes espérances.

Pluto est donc une excellente oeuvre d'Urasawa mais ce dernier aura malheuresement été rattrapé par ses vieux démons et sa malédiction "21th Century Boys"



Je ne peux que te suivre. Cette série est géniale, et ce dernier tome m'a laissé un sentiment bizarre et la toute fin laisse à désirer....malgré comme tu en parles des scènes saisissantes!
Le problème de ce dernier tome c'est que tout va trop vite niveau explications de mon point de vue

Malgré tout, Portgas je te soutien à 100% car cette oeuvre m'aura vraiment emballé avec un développement intéréssant, des scènes monstrueuses mais une fin qui nous laisse sur notre faim hoho la blague^^

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Dim 17 Juil 2011 18:09 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Aaaah !!! Je comprends pas comment vous n'avez pas pu aimer une fin aussi parfaite, d'un manga aussi parfait avec des personnages parfaits et des dessins parfaits, le tout destiné à un lectorat ayant parfaitement bon goût !!!!!!!

Image

Pluto - tome 8


Un final magistral donc. Et ceci pour plusieurs raisons.

- Très peu de nouvelles révélations dans ce dernier tome, la grande majorité de l'intrigue ayant été résolue dans l'incroyable tome 6. La seule grosse révélation du tome étant l'idendité de Abullah/Goji et son rapport à Tenma. Une révélation ayant eu droit dans les chapitres précédents à son lot de pistes et d'indices nous guidant vers une telle réponse et très bien amenée.
Ce dernier tome ne brille pas par d'ultimes rebondissements scénaristiques, les six premiers livres étant déjà présent pour largement répondre à cette attente du lecteur, mais plus par la capacité d'Urasawa à retranscrire à la perfection cette thématique si complexe qui plane sur l'ensemble de l'oeuvre, à savoir cette part d'émotions chez des êtres n'étant à priori pas conçus pour en ressentir. Et ce travail sur les visages, qu'ils soient humains (Astro, Abullah, Gesicht) ou mécaniques (Brau 1589, la grosse surprise de ce tome dans son rapport à Astro), est véritablement saisissant.

- Des quelques intrigues en suspens, on notera celle du fameux souvenir de Gesicht et des "500Zeus par corps", désormais intégré dans la mémoire et la haine d'Astro, avec une réponse finale simple mais terriblement émouvante, parfaite démonstration que cette notion d'émotions extrêmes reposant sur la haine, avec laquelle Pluto et Astro se réveillèrent, ne peut exister qu'en se basant sur quelque chose de bien plus tendre, opposition de deux émotions extrêmes. En résulte un Pluto et un Astro, tous deux bouleversants de sincérité dans leurs expressions, déchirés entre ses deux aspects de leur nouvelle personnalité, l'un ayant sombré dans la folie, l'autre dans quelque chose de bien plus complexe et difficilement immaginable pour des gens de notre génération ayant toujours connu la paix. Astro s'affiche là comme une parfaite représentation du regard face à la guerre de ses Survivants pacifistes tels que Tezuka.

- La toute dernière scène s'avère aussi comme un excellent final comme sait si bien les faire Urasawa (bien que la fin de Pluto soit très fidèle à l'histoire courte de Tezuka, le mérite lui étant donc destiné). Une fin qui nous laisse sur des non-dits propice à une libre interprétation de la part du lecteur. Ou pour moi, l'extinction des feux momentané d'une personnification de la guerre et de la haine, sous les traits de cet ours en peluche, quelque chose sans véritable aspect et ne pouvant être tué malgré le message final d'espoir de Tezuka, et aujourd'hui d'Urasawa. Un message de paix et d'amour entre les peuples où il ne faut surtout pas y voir de naïveté ou de niaiserie puisque d'une, écrit à la base par une personne ayant vraiment connue un aspect aussi sombre de l'humanité et où tout jugement négatif (uniquement sur le message final, hein) ici serait purement stupidité d'une personne ayant passé sa vie le cul au chaud, et de deux puisque malgré son discours, on pourra distingué dans le regard de chaque personnage ce sentiment de doute et de désenchantement malgré leur désir d'un avenir meilleur.

Bref, Pluto" se termine de manière glorieuse en retranscrivant des décennies après, ce même message d'Osamu Tezuka d'espoir et de paix entre les hommes, toujours pas atteint un demi siècle et d'innombrables guerres plus tard.

Et pour avoir réussi à faire cela et à avoir porté ce manga au delà des frontières nippones, je dis un grand bravo à Naoki Urasawa et Takashi Nagasaki.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Ven 7 Oct 2011 21:55 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2009
Messages: 1871
Localisation: Insanity
Pluto - Tome 1 & 2

Après Monster, je passe à un deuxième manga d'Urasawa.

Pluto, je débute enfin cette série après une petite visite dans une librairie dans ma pauvre ville.. (En voyant les tomes sur des étagères, je me suis dis, tiens j'ai lu récemment Akira, Gunnm, les deux mangas ayant un contexte robotique, alors Pluto est dans la même lignée, pourquoi pas ? ^^)

J'ai pas fais gaffe que Pluto avait un rapport avec Astro Boy, c'est en lisant ce topic sympa que je m'en suis rendu compte et comme j'ai pû voir quelques épisodes à la TV étant piot, alors il fallait que je me lance sur le support papier, pour une série similiaire à Astro Boy, du moins d'un autre angle cette fois. Après le premier tome, j'ai obtenu satisfaction sur plusieurs points. Déjà, le dessin et trait des personnages qui me rappelle très bien Monster, manga que j'ai terminé il y a un bon moment, j'avais le retour des personnages en tête, protagoniste ou secondaire et on tombe dans un autre univers obscur, ce fut plaisant. J'accroche à l'histoire, on s'attache rapidement aux personnages. Une affaire ? Une enigme ? Ohoh, ça me plait de plus en plus, de suivre le fil du scénario, je prend bien soin de lire paisiblement chaque page pour une histoire qui se comprend assez rapidement, pas du tout complexe, c'est sympa. Il est vrai que le début, c'est toujours les questions qui se posent et nous aurons les réponses tranquillement par la suite avec le développement. Astro devient un personnage récurrent, je trouve cela une bonne idée de se mettre à la tête d'un détective un peu patraque au niveau de la forme, déprimé ? Qui est également un robot, gardons la même lignée. Un thriller surprenant et chouette à contempler, découvrir l'origine des faits divers me mets la pétoche, ce qui m'intéresse aussi dans le manga ainsi qu'à lire la suite sans plus attendre, donc prochainement le troisième tome et quatrième en même temps. J'ai hâte de lire tout ça :)

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Dim 9 Oct 2011 19:32 
30 000 000 Berrys

Inscription: 21 Mar 2010
Messages: 456
Image

Pluto - Tome 4

Alors déjà je commence par un coup de gueule ! C'est la deuxième fois que je me fais avoir ! Lorsque j'ai acheté le tome 3 fin Août, il y'avait comme d'habitude au début les pages en couleur sauf que la moitié des pages était en couleurs, le reste était bien de manière souple mais en noir et blanc. Bon, je me suis dit c'est pas trop grave. Mais le truc c'est que quand j'ai acheté le tome 4 hier dans un autre endroit que celui où j'avais acheté le tome 3, la même erreur s'est reproduit. J'aime beaucoup l'édition dans laquelle est publié Pluto chez nous mais je n'apprécie pas du tout ces erreurs du genre, avez vous eu la même chose que moi ? J'espère que ça ne sera pas comme ça pour le tome 5.

Bon stop le coup de gueule, j'ai apprécié ce volume, tout comme les 3 autres d'ailleurs. Le style de dessin d'Urasawa est toujours agréable à regarder. Pour ce qui est de l'intrigue, elle est toujours aussi excellente avec la mise en place d'un nouveau personnage qui semble être impliqué dans l'affaire Pluto j'ai hâte d'en savoir plus tant ce personnage m'étonne. Très surpris de la 'mort' d'Astro, je ne m'attendais pas à ça. L'ironie dans tout ça c'est que Gesicht se retrouve à protéger Adolf, ça ma bien fait rire. Urasawa a vraiment de bonne idées (enfin... il as juste repris le récit de Tezuka) et sais très bien les mettre en place. Chaque fin de chapitre nous donne envie de lire le suivant. Ce que j'aime beaucoup, c'est les personnages qui on tous une part importante (Pauvre Gesicht... Quand aura t'il ses vacances ?).

Pluto c’est mon premier Seinen et j'aime beaucoup ! Je vais essayer de me procurer les tomes suivants d'un seul coup.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pluto
MessagePosté: Lun 10 Oct 2011 00:36 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2009
Messages: 1871
Localisation: Insanity
Pluto - Tome 3

Necrelia a écrit:
Alors déjà je commence par un coup de gueule ! C'est la deuxième fois que je me fais avoir ! Lorsque j'ai acheté le tome 3 fin Août, il y'avait comme d'habitude au début les pages en couleur sauf que la moitié des pages était en couleurs, le reste était bien de manière souple mais en noir et blanc. Bon, je me suis dit c'est pas trop grave. Mais le truc c'est que quand j'ai acheté le tome 4 hier dans un autre endroit que celui où j'avais acheté le tome 3, la même erreur s'est reproduit. J'aime beaucoup l'édition dans laquelle est publié Pluto chez nous mais je n'apprécie pas du tout ces erreurs du genre, avez vous eu la même chose que moi ?


Figure-toi que tu n'es point le seul. J'ai eu le troisième tome en poche cet après-midi dans une grande surface, j'ai trouvé ça bizarre mais sans trop y prêter une grande attention au défaut, ne pas non plus en faire un plat, c'est pas grave ça encore. Par contre, si c'est le genre de scène qu'il admirer en couleur, ça change la donne ^^

M'enfin je viens de terminer ce tome 3. C'est la même chose, la qualité du scénario reste impeccable, le rythme progresse tranquillement et l'on découvre encore des personnages qu'on suit avec attention. Sachant que l'intensité du manga va augmenter avec les évènements, et ça j'avoue que je suis impatient de les découvrir ! J'avais vu hier soir une petite image faisait la comparaison entre l'Astro Boy version jeune public et celui-là. C'est sympa à différencier les personnages. Pour revenir aux personnages, cette fois on change un peu l'angle, ce changement me plaîs car ça relie deux fils du scénario entre eux, j'adhère à découvrir ceci dans une histoire, c'est un rajout de suspence surtout pour un thriller, on en trouve assez souvent.

J'ai sûrement l'intention de terminer cette série rapidement, courte mais énorme, je suis toujours convaincu par le manga, et puis rapidement puisque attendre n'est pas trop dans mes cordes.

_________________


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com