Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: World Embryo
MessagePosté: Jeu 14 Mai 2009 16:09 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19312
Localisation: Joker
Image


Introduction

Voici une série que j'ai découverte il y a peu de temps, en me baladant sur le site des Editions Asuka (Bis repetitas). Il s'agit du nouveau manga de Daisuke Moriyama, auteur de l'excellent « Chrno Crusade ».
« World Embryo » est une histoire très sympa oscillant entre Shonen et Seinen qui mérite à mon sens son propre topic. Donc c’est parti !


Image


Histoire

Après avoir reçu sur son téléphone portable un message envoyé par sa sœur décédée (!), le lycéen Riku Amami se rend dans un hôpital abandonné.
Là-bas agressé par des voyous, il est sauvé par l’intervention de deux mystérieux lycéens. Les choses dégénèrent lorsque les voyous se transforment en monstres après avoir reçus un appel sur leur téléphone portable ! Les deux lycéens mystères invoquent alors des armes surnaturelles, des « Jinkis », pour combattre ces monstres qu’ils nomment des « Kanshus ».
Dans la confusion de la bataille Riku, qui ne comprend rien à ce qui se passe, va découvrir un cocon dont va sortir une petite fille qui ressemble étrangement à sa sœur décédée !
Ce sera le début d’une mystérieuse et dangereuse aventure pour Riku qui n’aura de cesse de veiller sur cette énigmatique petite fille en qui il voit une réminiscence de sa sœur disparue.


Personnages

La Famille Amami (mon monde)

Image
- Neene (moi)
Petite fille qui découvre le monde avec ses yeux d’enfants, Neene n’a aucune conscience de sa nature « spéciale » et la chose la plus importante à ses yeux est son « papa », c'est-à-dire Riku. En effet elle considère ce dernier comme son père et se comporte avec lui comme n’importe quel enfant avec son père adoré.
Totalement innocente et au centre de nombreux enjeux, Neene est une charmante petite fille qui croque la vie avec enthousiasme et bonne humeur !

Image
- Riku (papa)
Riku a en apparence tout du lycéen modèle : plutôt bon élève, un brin sportif (il a pratiqué le Kendo de très nombreuses années), apprécié par ses camarades et relativement mature (il se partage les tâches ménagères avec sa mère). Seulement voilà, il a la mauvaise habitude de travestir la vérité ou plus simplement dit, de mentir.
Il a en effet un problème avec les relations humaines et il dit souvent ce qui l’arrange, plutôt que simplement la vérité. En fait il fait difficilement confiance aux autres et se montre rarement honnête aux premiers abords. Sa sœur l’encourageait à davantage s’ouvrir aux autres mais depuis sa disparition il est plus ou moins retombé dans ses manies de prise de distance avec son prochain.
L’arrivée de Neene va bien évidemment bouleverser sa vie et veiller sur cette dernière va devenir son unique obsession, et cela même s’il doit mentir et tromper les gens pour y parvenir.

Image
- Shizuru (mamie)
Mère de Riku, Shizuru est une femme dynamique, positive, pleine de vie et d’énergie qui exerce son métier de vétérinaire avec passion.
Cependant cette énergie est rarement présente le matin et une simple limace montre plus de vie que Shizuru au réveil ! Conséquence, c’est Riku qui se charge des corvées matinales entre d’autres choses.
Elle acceptera assez facilement la présence de Neene. En effet elle y verra l’arrivée d’une bouffée de vie dans leur maison qui sort enfin Riku de sa torpeur. Et puis Neene est trop mignonne !

F.L.A.G.
C’est un groupe qui dans l’ombre combat les monstres connus sous le nom de Kanshus. Ils sont les utilisateurs des armes nommées Jinkis, les seules capables de blesser et de tuer les Kanshus.

Image
- Youhei Takebe
Positif et joyeux, Youhei est l’archétype du garçon qui accorde une place primordiale à l’amitié et la confiance. Il travaille en équipe avec Rena et rencontrera Riku lors de l’affaire de l’hôpital abandonné.
Le hasard voudra que lui et Riku se soient connus dans leur enfance et de ce fait bien évidemment Youhei le prendra immédiatement en amitié.

Image
- Rena Arisugawa
Partenaire de Youhei, Rena est une jeune fille d’un premier abord froid et son tempérament fait contraste avec celui de Youhei. Peu bavarde, rien ne compte pour elle en dehors du combat contre les Kanshus et elle ne ménage pas sa peine : elle est toujours la première à se jeter dans la bataille. Elle aura du mal à comprendre l’amitié que Youhei porte à Riku alors que rien ne le lie.

Image
- Hayato Tsukishiro
Hayato est le cerveau de l’équipe formée par Youhei et Rena. Expert en informatique, il supervise toutes les opérations à partir de son ordinateur et leur transmet toutes les informations et données nécessaires à leurs missions.
Doté d’un sang-froid à toute épreuve et d’un sens de l’analyse très aiguisé, Hayato est tout aussi déterminé que ses compagnons à mettre un terme définitif à la menace que représente les Kanshus.

Autres

Image
- Takao
Ce jeune homme qui se balade avec un katana est une légende urbaine. Surnommé le « Monstre », il est recherché par la police pour plusieurs massacres sanglants mais jusqu’à présent il a toujours réussi à s’enfuir.
Il est insaisissable, à l’image de sa personnalité et de ses objectifs qui restent obscurs.

Image
- La Source de l’Infection
C’est ainsi qu’est nommé l’origine de l’infection « électromagnétique » qui transforme les êtres humains en Kanshus. Personne ne sait ce qui se cache dernière ce concept. Le mystère reste entier.


Infection et Défense Immunitaire

Image
- Kanshu
Il s’agit de monstres qui naissent à partir d’êtres humains qui ont reçu un appel sur leur téléphone portable. Si la victime décroche son portable et qu’elle écoute l’appel, alors elle se transforme en Kanshu. La transformation est irréversible, le Kanshu dévorant l’Ego de son hôte.
Les Kanshus en eux-mêmes sont des monstres invulnérables aux apparences variées et hostiles aux êtres humains - ils les dévorent. Ils peuvent se reproduire en émettant un signal « électromagnétique » qui déclenche un appel « infecté » sur les téléphones portables à proximité, répétant ainsi le phénomène de transformation/naissance.
Ce signal « électromagnétique » spécifique peut être détecté, ce qui permet de détecter l’apparition des Kanshus. Malheureusement la source initiale de ces signaux reste à ce jour encore un mystère complet.
Enfin, très étrangement, les Kanshus ne laissent aucun souvenir aux êtres humains. Les personnes qui ont vu ces monstres ne s’en souviennent jamais. Quant aux vidéos et photos, elles ne gardent qu’une trace blanche assimilable à un défaut/problème quelconque.
Leur existence est donc complètement occultée des êtres humains « normaux ».

Image
- Jinki
Les Jinkis sont les seules armes capables de blesser et de tuer les Kanshus mais peu de personnes en sont dotées. En effet il s’agit d’une réaction de défense naturelle à une attaque de Kanshu qui se manifeste spontanément. Les utilisateurs de Jinki sont donc rares et précieux.
Les Jinkis sont d’apparences diverses (épée, fouet, lance, etc.) et lorsqu’un Jinki est invoqué, outre l’arme elle-même, son utilisateur est protégé par ce qui est appelé une « Cage ».
La Cage est un espace sphérique qui entoure l’utilisateur. Rien ne peut le blesser dans cet espace, hormis un autre Jinki ou un Kanshu, et les blessures physiques guérissent à très grande vitesse. La Cage décuple également de façon spectaculaire les sens, les réflexes et les perceptions de l’utilisateur.
Enfin les Jinkis annulent l’effet perte de mémoire provoquée par les Kanshus. Si une personne quelconque est en présence d’un Jinki, elle se souviendra de tout ce qui est arrivé.
Bref le Jinki peut être vu comme une réponse immunitaire contre l’infection « Kanshu ».


Image


Mon avis

Malgré certains motifs et son contexte très Shonen, « World Embryo » est bien un Seinen, publié au Japon dans le mensuel « Young King OURs » (« Hellsing » ou encore « Trigun »). C’est par le traitement de ses thèmes que « World Embryo » se révèle être un Seinen. Pas de narration orientée duels shonesques par exemple, mais un récit qui développe en priorité ses intrigues et la psychologie de ses héros.
Le scénario est une histoire à tiroirs avec de nombreux rebondissements. Rien de fondamentalement original, mais le tout est construit avec suffisamment de soin et de rythme pour captiver le lecteur sans trop de souci.
Les thèmes principaux abordés sont la mémoire et le mensonge, et Daisuke Moriyama les explore à fond pour en tirer des situations très plaisantes et intéressantes.
Côté ambiance le manga alterne les situations sombres (ambiance horreur par moment) avec des moments plus légers et amusants. Daisuke Moriyama proposait déjà ce mélange dans « Chrno Crusade » mais il me semble mieux maîtrisé sur « World Embryo ». Davantage mélangé et moins dual que par rapport à Chrno je trouve – ce qui résulte sans aucun doute de l’expérience acquise par son auteur. Par contre je retire toute responsabilité au sujet de l’ouverture du manga, très racoleuse^^
Au final une œuvre à laquelle j’ai bien accroché. Je me suis particulièrement attaché à ses personnages et les choix fait par son auteur sur de nombreux points me plaisent assez.
Pour finir des infos sur la publication : Pour le moment il y a 4 volumes sortis en France, le volume 5 est prévu pour fin Juin et à ce moment-là nous aurons rattrapé la publication Japonaise. Avec un rythme de prépublication mensuel et des volumes reliés composés de 8 chapitres, il n’y a malheureusement guère plus de 1 volume qui sort par an, ce qui est fort dommage !
Voilà, je pense n’avoir rien oublié.
« World Embryo » c’est chouette quoi.


Image

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 15 Mai 2009 14:08 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Oct 2006
Messages: 1283
Localisation: En cure de désintox. Importante, la désintox.
Je ne savais pas vraiment quoi faire hier soir. L'ennui étant quelque chose de très ennuyeux, j'avais bien besoin de me divertir.

J'ai donc jeter un œil sur World Embryo, notamment parce que ange bleu en dit du bien , et que bon, il n'est pas connu pour avoir de trop mauvais goûts. De plus, la présentation étant claire, concise, et plutôt intéressante, il paraissait normal que n'importe qui de sensé aille y voir de quoi il en retourne, non ?

Grâce à ces chers sites de lecture de mangas en ligne anglais, j'ai pu donc me plonger tout entier dans l'univers intrigant de World Embryo. Et je ne suis pas déçu du voyage. Graphiquement d'abord, le manga claque. C'est propre, c'est beau, c'est certes classique, mais au moins efficace. Les Kanshus sont horribles à souhait, et les Jinkis dégagent un vrai charme. Bon, il faut dire que j'ai toujours été un fana des grosses épée de bourrin, avec le Jinki de Riku ne pouvait que me plaire...

Au niveau des personnages, j'ai trouvé qu'il y avait matière pour nous mettre rapidement en appétit. Le "pouvoir" de Riku est fichtrement bien trouvé ! Mentir comme ça, c'est pas permis vu comment c'est efficace et habillement tourné. Réussir à transformer un simple comportement social en véritable aptitude du héros, c'est plutôt fort. Surtout que Riku n'est pas vraiment mythomane, car il contrôle (plus ou moins certes) quand il veut mentir.
En dehors de ça, le personnage est torturé juste ce qu'il faut. On ne tombe pas de le pathétique écœurant, mais on reste dans un thème très touchant et triste. Du tout bon en somme.

Le personnage de Neene est aussi très bon. Son évolution se fait vraiment sans fausses notes, et son innocence et sa candeur sont autant de sources de fous rires que de fraicheur dans un manga qui en a nécessairement besoin pour ne pas plomber le lecteur. Et puis, son rôle dans l'histoire étant ce qu'il est, on va sûrement avoir pas mal de surprises.

Rena et Youhei sont aussi du même acabit. Rena est assez troublante, elle tient son rôle de Ice Queen à la perfection tout en étant par moment capable de nous toucher avec cette petite pointe de tristesse. Et puis bon, elle est aussi capable de nous faire exploser de rire, ce qui n'est clairement pas un mal !
Youhei en revanche m'a un peu laissé sur ma faim. Il est sympathique, mais on sent bien qu'il a un rôle défini longtemps à l'avance... Et ça n'a pas loupé. Mais, cela étant nécessaire et pas gratuit, ça passe facilement.

J'arrête là pour les personnages. Mais il faut savoir que tous sont à leur manière des personnages intéressants.

Mais, au delà des personnages, c'est clairement le côté non manichéen qui m'a plu d'emblée dans World Embryo. Du point de vue de Riku, On ne sait absolument pas qui peut être "gentil" ou "méchant"... Tous ont une part de mystère ou d'ombre qui ne les rendent pas tout blanc ou tout noir. Et ça, ça me plait beaucoup !

En somme, j'ai bien aimé lire des 42 premiers chapitres. Et j'attends maintenant la suite avec impatience !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 18 Mai 2009 16:49 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6486
Localisation: dans la lune
Je viens de me commander chez mon libraire bd les premiers tomes. Mais problème le premier est épuisé (déjà!?), et annoncé en réimpression, mais sans date.

Alors quelques questions. Certains connaissent-ils la politiques d'Asuka à ce niveau (du genre faire les morts ou entretenir les stocks)? Certains ont-ils vu récemment les différents volumes de la série en rayons?

Je verrais d'ici la réception des numéros 2-3-4 si j'attaque en anglais ou pas...

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 18 Mai 2009 17:39 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Aoû 2006
Messages: 1937
Localisation: Where the Streets have no Name
Voilà un début de réponse à ta question Seleniel :

http://www.manga-news.com/index.php/actus/2009/02/12/Reimpressions-en-masse-chez-Asuka

Avril est passé mais je pense qu'Asuka ne va pas tarder à réimprimer, en tout cas ce ne sera pas pire qu'un certain Panini...
Je vais essayer aussi de m'intéresser à ce manga, le présentation d'ange bleu m'ayant convaincu. Mais je ne serais sûrement pas aussi rapide que Le Chasseur, quelle rapidité ! O__o

_________________
ImageImageImageImage
Maiwai ~ Minetarô Mochizuki
Everything you know is wrong /!\ Believe /!\ Watch more TV


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 18 Mai 2009 19:21 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19312
Localisation: Joker
Il y a de l'espoir alors^^
Merci cutty

Dans mon cas pour trouver tous les tomes de Dorothéa et de World Embryo, j'ai du faire 3/4 enseignes différentes et à chaque fois il n'y avait que 2 bouquins ou presque par série. Bref pas évidemment.
Par contre je n'ai pas fait les boutiques spécialisées, ils ont peut être plus de réserves. Mais bon ça reste des séries un brin confidentielles et tirées à peu d'exemplaire.

Edit : et sinon spéciale dédicace à toi seleniel => les Editions Asuka vont éditer "Très Cher Frère" :
http://www.asuka.fr/blog.php?2009/05/08 ... pour-asuka

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 18 Mai 2009 21:04 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6486
Localisation: dans la lune
Merci à tous les deux pour toutes ces infos. Je vais attendre donc la sortie du 1 de World Embryo du coup je pense. De toute façon, en ce moment je commande plutôt, parce qu'il y a plusieurs séries que j'ai du mal à trouver (Basara par exemple, dont la lecture est un peu hâchée, et même Seven Seeds...).

Très très content pour Très cher Frère!!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 27 Mai 2009 17:06 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Je ne suis pas aussi catégorique que Le Chasseur quant à World Embryo. Je suis plutôt mitigé à l'issue de la lecture. Ou, plutot, je trouve que les trois premiers tomes sont franchement mauvais. Après, ça devient bien plus intéressant.

Le début me donne l'impression d'être un mélange maladroit d'un certains nombres d'éléments tirés d'autres mangas. Et le tout rend relativement mal.
La première chose qui m'a marqué est la ressemblance entre Arisugawa et Sando (Shin Angyo Onshi). Elles ont toutes les deux des cheveux longs, combattent un petite tenue. Même si, il est vrai que c'est une impression qui diminue avec le temps. Ensuite, le pouvoir de Jinki de Risu est au début combiné avec un pouvoir Kanshu. Et j'avais peur d'un traitement abordé qui soit trop semblable à celui entre Allen et le 14e ou Ichigo et son Hollow voire celui de Soul et son Black Blood. Heureusement, ce n'est pas le cas. Malheureusement, ce n'est plus du tout le cas et je trouve que cela aurait été une bonne idée de lui faire conserver son pouvoir Kanshu. Ensuite, le pouvoir des Jinki le fait bien trop penser à l'Innocence des exorcistes. Et les Kanshu a des Akuma. Et, je n'ai jamais été fan des poses où les personnages sortent leurs armes en disant "C'est moi qu'est la plus grosse". Ultime point, le développement de Neene est bien trop semblable à celui de Nyu dans Elfen Lied. Et c'est vraiment là où le bas blesse. Le personnage de Lucy (dans sa version manga) subit un développement qui m'a vraiment marqué. Malheureusement pour Nenee, son évolution prend le même chemin que celui de Nyu. Mais, en beaucoup moins réussi.

De plus, l'auteur a une mauvaise tendance à rajouter parfois des fans-services qui n'ont aucun intérêt. Et, je trouve les dessins presque trop beaux. Ce que je veux dire par là, c'est qu'il ne colle pas à l'ambiance. Les traits sont bien trop nets, les pages bien trop clairs. Il aurait sans doute un triait plus brouillon. Tout du moins, des pages plus sombres, en particulier lors des attaques de Kanshu. J'ai parfois l'impression d'assister à un défilé vétérinaire plutôt qu'à des monstres qui vont tout détruire. Et puis, la facilité avec laquelle ils sont détruits fait qu'on ne ressent pas la moindre tension lors des combats. On sait d'avance que de toute façon, les Kanshu vont se faire massacrer. Enfin, Takao n'a pas le moindre charisme. Ils ne parvient pas à avoir le moindre point de Badassery. C'est bien de distiller les infos au compte goutte. Mais, à un moment, il faut en donner des informations. Sinon, on se retrouve avec un perso comme Takao. Vide, creux et inutile.

Je vais m'arrêter là pour les critiques. Parce que, je n'ai pas que des critiques envers ce manga. Qui commence petit à petit à prendre de l'intérêt à partir du volume 4. On va dire que ce qui était avant n'a été qu'une trop longue introduction.

Déjà, le fait que Arisugawa soit une Lost Rebound me plait beaucoup. Ça permet de faire passer sans problème son apparente froideur et ça lui donne une énorme possibilité d'évolution. J'espère un développement différent de celui de Weather Report, mais là, je suis mauvais langue.
Ensuite, je trouve que la Source de l'Infection est, contrairement au Jinki Hunter, bien charismatique. Chacune de ses interventions fait énormément avancer l'histoire. Et, son potentiel de Badassery peut vraiment faire de lui un personnage avec un très gros rôle. Surtout qu'au fond, on ignore à quoi va lui servir la résurrection de la reine des Kanshus.

Mais, ce qui fait que World Embryo perd cette impression de n'être qu'un Shonen, c'est bien par rapport aux thèmes qu'il contient. Celui de la mémoire et du mensonge. Qui, au fond, tend à se fonder en un seul. Puisque le mensonge va agir sur la mémoire. Quand on ment, c'est pour que la mémoire de l'autre perde son emprise sur la réalité et soit re-formatée à partir de ce que l'on dit. On a donc ici une dualité mensonge/vérité. Et, on ne sait jamais où l'on se situe. Les persos qui passent leur temps à mentir tel que Riku ont pour conséquence que même le lecteur ignore généralement si on assiste à un mensonge ou si c'est enfin une réalité que l'on obtient. Seulement, cette logique binaire est bien souvent trop étriqué. Puisque Riku vit en mentant, il faut prendre en compte que ses mensonges peuvent être sa réalité même si c'est un mensonge aux yeux des autres. Le mensonge est en train de prendre le dessus sur l'honnêteté. C'est très visible avec le personnage de Youhei. Qui a très souvent été qualifiés comme étant d'une incroyable honnêteté. Mais, qui a fini par donner sa vie. Et a donc laissé un menteur continuer son chemin dans ce monde. Vous pouvez me répondre que si Riku mourrait, le manga était fini et que je vais peut être plus loin que ce que le mangaka veut nous dire. C'est peut être vrai. Mais la réalité est que Youhei est mort et que Riku est vivant.

Ensuite, j'aime bien le personnage de Riku et son abnégation de la réalité. Il ne voit en Neene que Amane. Et, par pure égoïsme, la protégera. Même si ça doit causer la fin de l'espèce humaine. Pour lui, il n'y a que des méchants. Il voit en chaque personne un ennemi potentiel. Et n'a donc pas le moindre scrupule à le utiliser puis à la jeter. Ce qu'il ne manquera pas de faire. C'est peut être pour ça que la Source de L'infection a choisi durant un court instant de l'utiliser comme hôte. Puisque c'est le genre de personnes qui est près à tout détruire si ça lui permet de vivre avec Amane. Et, comme il voit en Neene la réincarnation de Amane, il est prêt à se mettre le monde à dos pour la sauver.

En conclusion, un début très lent que j'ai trouvé mauvais. Mais, après l'épisode de l'école, le manga devient beaucoup plus intéressant et profond et perd progressivement cette impression de Shonen. Par contre, de là, à dire qu'il rentre dans la catégorie Seinen, c'est beaucoup s'avancer. Pour moi, World Embryo est un Shonen qui aborde certains thèmes assez complexes et intéressants.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 27 Juin 2009 18:06 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19312
Localisation: Joker
Image
World Embryo - Volume 5 : Liens
Nouvelle étape des aventures de Riku dans le monde "Hors des Souvenirs".
La première partie du volume achève l'acte de "Prise de Décision" de Riku et introduit un nouveau personnage. Une sorte d'épilogue musclé.
La seconde partie sur fond de vacances d'été est d'approche plus légère et lance sur le devant de la scène le personnage de Yui qui était pour l'instant restée en retrait - c'est cette dernière partie qui donne sa couverture au volume. Beaucoup d'humour et de Shipping dans cette partie avec le fameux mensonge de Riku vraiment énorme *_*
Un tome qui suit une histoire toujours aussi sympa, le tout placé sous le signe des révélations et distillant une ambiance bon enfant. Prélude à la tempête.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 23 Aoû 2009 10:34 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6486
Localisation: dans la lune
Je viens enfin de lire les 5 volumes. Ayant eu du mal à me procurer le premier, enfin réimprimé!

Mon impression est globalement bonne, voire plus. J'ai pour ma part accroché très vite, et j'ai trouvé les tomes d'intorduction bien efficace. Directs, mais bien péchus. Et le destin de Yohei donne une profondeur qui fait que ce récit, sur fond de shonen ultra classique, se démarque à mon sens d'emblée, et donne envie d'en continuer la lecture.

Trois éléments me plaisent particulièrement dans ce manga:

1) Neene. J'aime bien le personnage, son "évolution", son origine, et l'ouverture vers un autre genre de shonen qu'elle apporte nécessairement. J'aime bien que la comédie s'introduise dans le nekketsu grâce à elle, alors qu'elle est au centre même de la trame principale. Une idée simple, connue, mais bien maîtrisée et mise en scène. Et j'aime bien que le récit ait diverses tonalités, aillen chercher différentes ambiances, différents registres.

2) Les Kanshus. Personnellement, c'est ce qui m'a le plus plu dans les premiers tomes. Evidemment ils paraissent assez "faibles" face aux Jinki, mais il me semble que cela indique surtout qu'il ne s'agit pas vraiment d'un manga de combat, contrairement à ce qu'on peut d'abord penser. Clairement ça joue ailleurs, et les Kanshus ne valent donc pas vraiment comme "combattants". Ils sont source de peur, pas tant par les blessures physiques qu'ils infligent ou les morts qu'ils provoquent, mais par l'oubli qu'ils véhiculent, et par l'aspect de contamination type virus (téléphone portable). Ca c'est vraiment prenant je trouve. Et, sur un motif connu (on est proche en effet de D.Gray-man, jusque dans le design du héros "éveillé"), on passe encore une fois à autre chose. Et tout ce qu'on apprend sur leur nature de simili insectes se nourrissant de souvenirs pour la Reine me plait énormément.

3) le thème de la Mémoire qui est le véritable ressort du récit. Ca c'est une très très bonne idée, et tout ce qui tourne autour de l'oubli est vraiment très bon. Encore une fois, sur une base shonen le récit part ailleurs.

Bref, j'aime que ce manga fasse semblant de reprendre tout plein de trucs d'autres mangas pour en fait avancer ses propres billes, donnant une autre dimension à ces éléments/codes classiques et limite clichés. Parce qu'on est c'est vrai souvent à la limite du traitement typé.


Du coup mes quelques réserves vont plutôt aux caractérisations les plus ambitieuses et qui ne me convainquent que moyennement. Le couple de héros se veut clairement sortir des types à partir desquels ils sont créés. On a la combattante mystérieuse et marquée par l'oubli. D'assez transparente elle gagne doucement en épaisseur et je m'y attache peu à peu. Le fait de la voir dans des situations diverses l'étoffe peu à peu, alors que son développement dans les premiers volumes semblait superficiel alors même qu'on sentait qu'elle devait aussi porter le récit. Les autres personnages, qui reposent entirèrement sur leur type, fonctionnent sans problème, comme "mécaniquement". Le frère et le soeur Jinki par exemple.

Reste le héros avec lequel j'ai un peu de mal personnellement. On voit bien comme l'auteur veut jouer avec le code du binoclard type harem doté de super pouvoir. Pour ça il l'endurcit, non pas via une souffrance extériorisée, mais via les mensonges et l'égoïsme. Mais je trouve que ça reste finalement un peu gentil, et qu'on menace de retomber dans le cliché, faute de vraiment le malmener. Il n'y a guère que dans les situations de comédies que ça marche bien, mais parce que là on rejoint le côté menteur de base qu'on retrouve chez ce type de héros à la base. J'aime quand même bien Riku, mais je trouve que ça reste sage alors que j'ai le sentiment que l'auteur ambitionnait davantage par la situation posée par le prologue. M'enfin ça va peut-être méchamment de durcir dans la suite. La crise avec le FLAG semble aller dans ce sens.


Bref, une série que je suis ravi de suivre. Je vais attaquer les scans pour suivre la prépubli. J'en retiens surtout la fluidité et l'efficacité du récit, les thémes intéressants et le jeu avec les codes du shonen. Tiens! des qualités qui font que j'apprécie OnePiece!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 2 Juin 2010 20:28 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
SPOILS
Tome 6 disponible. Avec Takao et la prétendue source de contamination en couvertures. Cela tombe bien puisque ce tome s'éloigne un peu des intrigues autour de Riku et Rena pour ce concentrer sur ces deux-là, entre autres. Enchaînement de rebondissements, donc, le tout tournant autour de la disparition de Yui... Et c'est excellent. La fin du tome cinq montrant la disparition de la jeune fille suite aux mensonges de Riku était vraiment géniale et m'avait personnellement laissé sur le cul. La grosse crainte que j'ai eu en lisant ce tome aura été de savoir si elle était encore ou vivante ou non. J'ai eu énormément peur que l'auteur décide de revenir sur ce choc, en créant une petite amourette avec Takao. Heureusement, le résultat est impeccable, et cette façon de nous balader dans tous les sens en nous faisant peu à peu découvrir le destin de Yui... En plus de ça, elle va servir à nous faire découvrir plus en profondeur le mystérieux Takao, que demander de plus ? Bref, j'ai eu un énorme coup de coeur pour cette Yui complètement piégée dans cette espèce de légende urbaine horrifique.

A côté de ça, la rencontre tant attendue entre la source de contamination et Nenee. Assez frustrant de voir que cette rencontre aura emmené de nouvelles questions plutôt que d'en résoudre. Qui est Ende ??? L'homme masqué, excellent dans ses attitudes et ses dialogues soit dit en passant, dévoile son visage. Je pensais vraiment qu'il était le grand frère de Togo disparu en même temps qu'Amane, mais c'est finalement un perso inédit, le premier Kanshu à avoir gardé sa personnalité. Le duel Riku - directrice du FLAG, n'est pas forcément super intéressant mais envoie une info très intéressante sur le grand frère Kazama. Mais quels étaient ses liens avec Amane ???

Et la fin du tome est quand même géniale. Entre la conclusion tragique apportée à Yui, et le combat Riku - Takao - Shiro, ce tome 6 avance vraiment sans aucun temps mort. Le duo Riku-Takao dégage une aura à la fois puissante et charismatique et j'espère les revoir très bientôt ensemble dos à dos.
Pour les points négatifs, les manipulateurs de Jinki, le motard et la lolita toujours aussi inutiles. Ils n'ont rien à faire dans ce manga à mon avis et ne font que le gâcher. Autre petit détail qui me laisse assez dubitatif, ce power-up des Kanshu. Je n'en vois pas vraiment l'intérêt, mais bon...

Vivement la suite où Riku et Nenee vont sûrement recevoir quelques réponses dans le lieu où les emmène Shirô (j'ai pas bien compris si Takao était aussi du voyage). Surtout au vu de l'image spoilante en fin de tome, une jeune fille (?) nue marchant sur un sol dévasté. Aaaah ! La suite peut être en fin d'année avec un peu de chance !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 5 Juin 2010 18:36 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19312
Localisation: Joker
Image
World Embryo - Volume 6 : Convoitise
Lorsque le mensonge « amusant » de Riku dégénère complètement! Je me souviens que lorsque Riku a sorti cette histoire abracadabrante j'étais mort de rire et j'avais trouvé ça très fun mais à la vue du dénouement...
Yui est un personnage vraiment touchant et son obsession d'une vie moins ordinaire est une névrose intéressante qui a été impeccablement menée. Personnage marquant, aucun doute là dessus.
Concernant l'intrigue d'autres questions sont également soulevées : Qui sont Julie et le Vieux ?
Et sinon j'adore comment Moriyama développe et tisse le monde des Kansus. Donc autour de l'infection nous avons :
- La Reine : elle canalise et absorbe les souvenirs volés par les Kanshu
- La Source : créateur (plus ou moins) de l'infection Kanshu
- Les Kanshu : créatures parasitant un humain et se nourrissant de souvenirs
- Les Kamogari : Kanshus évolués qui ont vécu longtemps
- Les Carcasses : marionnettes humaines mortes aux ordres des Kamogari
Vivement la suite!

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: World Embryo
MessagePosté: Mar 27 Sep 2011 20:50 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
Image
World Embryo - tome 7
Quel volume ! A la fois riche en révélation, et en nouvelles questions. Ca devient vraiment difficile de suivre cette intrigue dans le temps sans en relire les précédents tomes et heureusement que je me suis refais les cinq premiers l'année dernière pour la sortie du tome 6. En tout cas, un titre qui méritera d'être relu d'une traite une fois la série achevée, ce qui semble, ici, bientôt être le cas.
Un excellent livre pour tout un tas de raisons, à commencer par cette équipe super classe formée par Riku et Takao. Ils en imposent !
Les sentiments de Riku sont toujours aussi passionnants à suivre, le rendant tantôt touchant, tantôt pitoyable, ou d'autres fois encore plus détestable, il passe par toutes sortes d'émotions qui le rendent difficile à suivre. Neene gagne elle-aussi en charisme grâce à la relation très intéressante qu'elle a pu créer avec Shiro, le méchant de l'histoire (sa véritable apparence est juste - wow ! -), et le moment où Ende et elle prennent conscience des véritables sentiments éprouvés par Riku envers la petite fille nous amène vers un rebondissement excellent qui reste le gros point fort du bouquin. Un autre moment fort et grosse surprise, la confrontation entre les trois "soeurs", Ende dégageant quelque chose d'aussi malsain que son hôte, Neene et, ô surprise !, Juri liée à Takao, renforçant encore un peu plus la différence entre lui et le héros.

On en apprend aussi beaucoup sur les Kyûki, ainsi que sur leurs liens avec leurs hôtes et les modèles d'où ces créatures tirent leurs origines, et c'est sur ce point que ça devient assez compliqué à suivre. J'ai notamment eu du mal à saisir quelles étaient les origines de Ende. Souvenir de la soeur jumelle de la Directrice du Flag si j'ai bien compris, mais quel rapport entre elle et Shirô à la base ?
Reste aussi la question de l'Embryo, un concept assez difficile à cerner, et ce que sont vraiment ces Kyûki...

Je suis impatient de voir la suite, d'une pour pouvoir mettre des réponses sur certaines questions, et de deux car je ne sais absolument pas de quelle manière peut évoluer la suite directe à cette fin de tome, au vu de la situation assez catastrophique qui en résulte ! Même si j'imagine que cette "fin des mensonges" annonce enfin une ouverture de Riku aux autres et une réconciliation entre le Flag.

Par contre, avec le fait que tous les grands personnages importants de l'intrigue nous aient été présentés, je me demande vraiment où, dans tout ce bazar, le frère de Kazama et Amane vont bien pouvoir s'incruster pour coller au reste du récit...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: World Embryo
MessagePosté: Sam 1 Oct 2011 18:32 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19312
Localisation: Joker
Enfin reçu mon tome de World Embryo!!!!!!!

Image
World Embryo - Volume 7
Extrêmement dense, gorgé d'actions, de révélations et d'émotions, voici un volume dont on sort lessivé.
Sur l'aspect purement scénaristique et "mystère" comme je suis la parution japonaise, je vais éviter de m'étendre sur le sujet mais les réponses viendront et lors de cette (re)lecture j'ai même été surpris au détour d'une case de voir une chose qui vient de revenir dans les derniers chapitres japonais : Moriyama ne fait décidément rien au hasard!
Pour le reste le niveau d'émotion est à son comble avec un Karasawa qui après le côté monstrueux/odieux vu dans le dernier volume, nous révèle enfin ses véritables motivations et sentiments, le rendant bien plus "humain". Côté Riku rien ne va plus et la perte de contrôle est totale. Toujours un personnage fascinant à suivre dans son errance sentimentale et émotionnelle.
Enfin Neene, héroïne touchante et émouvante de ce volume, ouvre la voie d'une nouvelle ère avec courage et panache.
Bref une totale réussite et plus qu'à attendre le prochain volume, dans un an ^__^
Et c'est toujours sympa de retrouver ces mini-bds sur la couverture intérieure des volumes de World Embryo *__*

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: World Embryo
MessagePosté: Sam 1 Oct 2011 18:44 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
ange bleu a écrit:
Pour le reste le niveau d'émotion est à son comble avec un Karasawa qui après le côté monstrueux/odieux vu dans le dernier volume, nous révèle enfin ses véritables motivations et sentiments, le rendant bien plus "humain".

Tiens, justement, ce point reste pour moi l'aspect le plus obscur de ce tome, et je dois dire que je n'ai pas vraiment saisi au final quels auront été ces intentions et ces sentiments de Karasawa et la nature de sa relation avec le modèle qui servit à créer Ende... Si tu as une explication ?

Et, petite curiosité : ce tome s'arrête au chapitre 55, ils en sont où au Japon ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: World Embryo
MessagePosté: Dim 2 Oct 2011 17:11 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19312
Localisation: Joker
L'explication est donnée au prochain volume donc je ne sais pas si ça vaut le coup d'entrer dans le détail mais ça n'a non plus rien de bien mystérieux en soi^^
En version courte et simple ça donne ceci :

Spoiler: Montrer
La soeur jumelle de la Directrice est son grand amour, décédée tragiquement. Ses motivations sont assez proches de celles de Riku même si c'est un brin plus compliqué chez lui car il est aussi question de vengeance.


Au Japon nous sommes actuellement au chapitre 68, soit un volume + 4 chapitres prépubliés d'avance par rapport à chez nous.

Edit : un opening made in manga assez sympa et assez spoil free pour les non lecteurs du manga. Peut être un peu spoilant pour les lecteurs du manga mais le niveau de spoil est équivalent à celui de la couverture du volume 8 (le prochain en Fr). Donc si vous avez regardé cette couverture (tentation powa), cette vidéo ne vous révèlera pas grand chose^^


_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com