Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Dim 26 Juin 2011 14:43 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Ares, Ares, Ares, Ares... Enfin, Ares arrive en France... Ô joie !


Image


Ares
The Vagrant Soldier


Pourquoi lire "Ares", mis à part le fait que ce soit génial ? Pour plein de raisons ma foi que je vais essayer de rapidement énumérer pour tenter de convaincre certains à s'intéresser à ce manwha (car BD coréenne écrite et dessinée par le tout aussi coréen Ryu Geum-Chul) osant aller titiller ce qui se fait de mieux dans le genre.

Raison n°1 : L'ambiance

Cette nouvelle histoire épique nous plonge dans un monde inconnu mais nullement dépaysant, grâce à de perpétuelles références très anecdotiques aidant le lecteur à s'immerger à chaque fois un peu plus sans qu'on y fasse vraiment attention. Ces références culturelles s'attachent le plus souvent à des noms de lieux ou de personnages, le nom du personnage principal, Ares, en étant le meilleur exemple. On notera aussi le nom du pays dans lequel se déroulera la majorité du récit, Chronos, un pays n'ayant que rarement vu des jours de paix à cause d'une époque où les guerres ne sont pas décidées sur de quelconques idéaux mais plus sur des envies de conquête ou des décisions très arbitraires de la part des dirigeants
Donc, au travers de ces petites choses, serait-ce vraiment un hasard de retrouver dans cette BD une ambiance faisant très fortement penser aux grandes batailles de l'Antiquité ? C'est en fait un mélange entre inspiration médiévale et Antiquité grecque que l'on peut percevoir dans ces pages, quelque chose d'autant plus frappant lors des scènes de conflits militaires. Mais je reviendrai plus tard sur ce point.
Un manwha baignant donc dans un cocktail de violence, de tragédies et de purs moments d'héroïsme.
Epique tout simplement.

Raison n°2 : Ares

Ou le personnage principal de cette histoire. Et qu'est-ce que j'adore ce personnage !
Je ne vais pas en dire trop sur lui, juste que Ares est un orphelin assez mystérieux, vagabond voyageant librement au gré du vent, sans but apparent si ce n'est se laisser guider par l'appel de son estomac. Irrévérencieux et sans-gêne, Ares possède un don unique que je ne me souviens pas avoir déjà vu dans un autre manga. Celui de parler. Tout le temps ! Il ne s'arrête jamais le bougre faisant de lui quelqu'un d'extrêmement énervant pour son entourage surtout pour les personnes d'un naturel bien plus posé et calme (n'est-ce pas Mickaël ^^).
Il ne semble jamais rien prendre au sérieux et raconte souvent des choses en total décalage des événements se déroulant sous ses yeux. Ses longs discours ayant un ton ultra provocateur sans qu'il en ait conscience. Du moins à priori, car dans le fond, malgré son côté un brin excentrique et loufoque, Ares m'apparaît comme un personnage bien plus malin que ce qu'il paraît, ces incessantes provocations et son caractère décalé étant sa meilleure arme pour déstabiliser faire tomber la vigilance de ses ennemis. En tout cas, une chose est sûre, beaucoup se sont essayés à prêter l'oreille à ses paroles, beaucoup y ont aussi perdu leur tête…
Pour moi, Ares a tout du parfait héros, réunissant tous les ingrédients pour en faire un personnage passionnant qui nous donne envie de suivre ses aventures. Un protagoniste très amusant et curieux à la fois qu'il me tarde de découvrir plus en profondeur.

Raison n°3 : Mikaël

Mais en dire plus serait spoilé comme un cochon...

Raison n°4 : Les Trois Frères

Un truc que j'aime bien dans les histoires et qu'on retrouve dans pas mal de choses différentes (à titre d'exemples, "Final Fantasy X-2", "Xenosaga", "Front Mission 5 ou un certain manga connu de beaucoup de monde ici je pense), c'est cette espèce de construction du récit autour de trois personnages unis par une profonde amitié presque fraternelle. Une amitié entre trois protagonistes au passé et au futur très différents qui les amènera vers un avenir bien incertain.
Dans ce manwha, Ares, le héros un peu fou fou, Mikaël le jeune homme froid et réfléchi et Barouna un tout aussi mystérieux garçon se rencontreront par le fruit du hasard, leurs pas les menant tout droit à intégrer l'Ordre du Temple, un groupe de mercenaires réputé. Unis par un point commun, un respect mutuel qu'ils se portent au regard de leur capacité martiale, une relation passionnante naîtra entre ces trois héros très différents nous offrant par là même trois points de vue distincts face au x grands conflits qui se préparent. Quel avenir attend nos trois guerriers ? Pour avoir découvert la BD il y a un peu plus d'un an et avoir dévoré pas mal de chapitres, je peux dire que de très, très grandes choses et de fabuleuses aventures les attendent !

Raison n°5 : Les Batailles

Un autre point fort de la BD la rendant aussi géniale, bien que peu mise en avant dans ce premier tome, la mise en scène des batailles lors des différentes guerres frappant le pays de Chronos. Ca m'a rappelé de grands moments tirés de récits de l'Antiquité, l'Illiade en étant le meilleur exemple. Un mélange de stratégie et de violence barbare entre deux armées se faisant face, chaque général appelant tour à tour ses champions dans des duels à mort avant l'ultime cohue et l'inévitable bain de sang. Il faut vraiment voir ça à l'oeuvre, une maîtrise parfaite de l'action.
Pas de combats à coups de super-pouvoirs, on en reste à de la guerre bien crade, bien sanglante, bercée par les hurlements de rage ou d'agonie des soldats, du sifflement des flèches perçant le ciel et du choc de l'acier de leurs épées.

Raison n°6 : Le Dessin

Le dessin est lui assez spécial. Même si j'ai adoré ce style un peu flou et ces corps très effilés, un peu dans le même ton que les traits de Mohiro Kitoh.
Un style particulier qui à coup sûr en rebutera énormément. On ressent quand même beaucoup d'énergie et de dynamisme dans les scènes de batailles ou de duels, et vu leur nombre, ce n'est pas un mal. J'adore !

Raison n°7 : C'est génial, what else ?

Un avis plus que favorable à l'égard de ce manwha que je conseille vivement à tout le monde, quelque soit son style de lecture. Pour moi cette nouvelle série est clairement ce que j'ai préféré lire depuis le début de l'année et je n'ai qu'une hâte que la vingtaine de tomes déjà publiée en VO tombe entre mes mains !
Il me semble que c'est le premier titre que je prends chez ce nouveau venu sur le marché qu'est Booken Manga, une maison d'édition qui tiens une sacrée oeuvre entre ses mains. En priant pour que "Ares" rencontre le succès qu'il est en droit d'attendre en France !

Image


PS : En gros, je rejoins l'avis d'Enitu qui m'a devancé ! "Ares" une valeur sûre !!! Et ce premier tome n'est qu'une mise en bouche au vu de ce qui nous attend !!!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Dim 26 Juin 2011 15:36 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1964
Superbe présentation !

J'ajouterais deux choses :

_Le dessin de par son style "brouillon" (pour l'appeler simplement) nous fait aussi ressentir le chaos et le désordre apparent lors des batailles. Et cela n'est pas plus mal, car il nous plonge dans cet univers d'horreur qu'est la guerre.

_Il y a un personnage, cielo, que tu as oublié. Bien que dépourvu d'aptitude au combat, il accompagnera tout au long de l'histoire nos (comme tu l'as très justement appelé) "trois frères". Il s'agit de Gogh qui est surement en hommage à van gogh, le nom dans la version original était Gohu. Il est tout le contraire de nos "3 frères", peureux et lâche. Il a néanmoins un don exceptionnel pour la peinture. On ne peut peut-être pas le considérer comme un frère d'arme, mais du fait de sa très forte amitié avec Ares, Barouna et mikaël tout au long de l'histoire et de son omniprésence avec eux on peut le rajouter en tant que frère "de coeur". Pour ma part, je le rajouterai au "3 frères". Mais il vrai que la nuance est à faire : il ne s'agit ni d'un frère d'arme ni d'un frère lié par le destin comme c'est le cas pour les 3 autres.

J'adore aussi ce perso. J'aime aussicygnus et Icarus mais surtout Esteban.


Dernière édition par Enitu le Dim 26 Juin 2011 19:54, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Dim 26 Juin 2011 17:27 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Oui, tu as tout à fait raison pour ce perso qui passe assez inaperçu au premier abord mais qui, au travers de son talent pour le dessin et son comportement distant face à l'action, est une sorte de témoin aux événements et aux remouds auxquels vont devoir faire face nos "trois frères". Je ne sais pas trop ce qui nous attend sur le long terme mais si un seul personnage doit survivre aux guerres, je l'imagine bien être celui-ci. Où il tiendrait un peu le même rôle que Matahachi dans "Vagabond" d'Inoue (le témoin des péripéties de Musashi et Kojiro), Gogh servant un peu, pour moi, de relais entre le lecteur et les personnages fictifs que sont Ares, Mikaël et Barouna.
Je n'ai pas non plus parlé de deux personnages que j'adore particulièrement, l'excellent Karnival qui fait une apparition dans ce premier tome et un autre perso tout simplement génial qu'il me tarde de voir intervenir dans le récit (l'un des persos apparaissant sur l'image du dessus) et qui aurait très certainement représenté la huitième bonne raison de se jeter sur "Ares".

Deux fans qui adorent "Ares" et "Alive - Last Evolution" (et qui ont donc très bon goût) vous conseillent fortement de dévorer cette BD !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Mar 28 Juin 2011 17:59 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Voir cielo aussi excité sur un manwha, c'est toujours signe d'une certaine qualité. Mais je dois bien dire qu'ici, je n'ai pas été emballé plus que ca par Ares - The Vagrant Soldier.
Disons que je n'ai été surpris à aucun moment, les personnages sont relativement clichés - et donc déjà vu - pour la plupart. Je n'ai pas réussi a bien entrer dans le récit et l'histoire de l'ordre du temple avec les soldats de classe A, B et C n'est pas forcément du plus original aussi.

Le dessin ne m'a pas dérangé et j'aime plutôt bien d'ailleurs. Les scènes d'action ne sont pas brouillonnes et on sent que c'est plutôt bien maîtrisé à ce niveau là.

La fin remonte un peu le niveau avec l'entrée en scène de Karnival, il va peut-être apporter un peu de piment ! Bref, je me dis que c'est la mise en place de l'histoire et j'achèterais sûrement le prochain volume pour voir comment ca évolue mais pour le moment, ce n'est pas du tout un coup de coeur, c'est évident.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Sam 24 Sep 2011 11:25 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1964
___________________________________________Image

Quel plaisir de lire en en volume relié !
Le combat continu avec Les incroyables combats Carnival vs Mikaël et Zion vs Ares. C'est tout simplement géniale ! Baroona quant à lui se contente de gagner ... "par la ruse", enfin bon, c'est quand même son adversaire qui a gaffé : quelle idée de planter une des lames dans le pilier !
Niveau mystère, on n'est pas non plus en reste : Carnival mis à l'écart après le combat. Il faut dire qu'en scan je n'avais pas du tout donné d'importance cette mise à l'écart, comme quoi le volume relié ça a vraiment du bon.
Il ne faut pas non plus oublier le niveau psychologique avec comme révélation la volonté de vengeance de Ares ou les dernières phrases de Zion avant de mourir : "toi tu es un héros" (Au passage l'image est sublime).
Et Gogh toujours aussi marrant : s'attribuer la victoire sur le chef des bandit alors qu'on sait tous qu'il est resté planqué quelque part.

Seul détail gênant : "le chevalier au yeux rouges". Personnellement l'épéiste aux yeux rouges faisaient bien mieux.

__________________________________Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Jeu 6 Oct 2011 10:52 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Après un tome 1 qui m'avait laissé un avis mitigé, je dois dire que ce tome 2 m'a bien plu ! Que de la baston, mais quelle baston ! C'est super bien foutu et le dessin est clair. J'ai pris grand plaisir à suivre Ares VS Zion, on a nos 3 héros badass qui roxxe bien et il met idée qu'on devrait revoir Karnival d'ici peu !

Après, j'espère évident en apprendre plus sur les origines D'ares, le fameux Chevalier aux yeux rouges et comment il a pu perdre son oeil.
Et j'imagine que l'histoire va avancer assez vite ici car les autres soldats ayant remarqué que les 3 héros étaient super forts, ils vont sans doute passer grade A ou alors carrement quitté l'organisation. Bref, à voir !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Mer 12 Oct 2011 20:53 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Punaise, au lieu de me prendre le tome 2 en septembre, je me suis tapé un double exemplaire du premier tome (d'où mon retard)... Quel abruti... Du coup, si y a quelqu'un d'intéressé, je fais cadeau du tome 1 de Ares.

Tome 2

Alors Portgas ? Tu vois bien qu'il suffisait juste d'attendre un tout petit peu ! Ils ont pas une punaise de classe là nos trois héros ?! Les duels Mikaël/Karnival (et même celui de Jack le Manchot que je trouve très classe) et Ares/Zion sont tout simplement énormes et magnifiquement mis en scène. Le ton est donné, "Ares The Vagrant Soldier" ayant le don de complètement immerger le lecteur dans ces scènes d'action. Même le combat de Barouna m'a beaucoup plu, pourtant très, très court et contre un adversaire bien moins charismatique et puissant que les deux cités plus haut. Un combat très bref qui témoigne à la perfection de l'état d'esprit calme et réfléchi du jeune homme.

Voir nos trois héros en action s'avère franchement impressionnant et nous les élève d'emblée à un très haut niveau de force. On sent qu'ils cachent une énorme expérience derrière leur passé encore bien sombre, que ce soit en combat réel ou en situation de survie.

Ares est lui toujours aussi étrange et difficile à cerner, toujours faisant le clown et le gars à côté de la plaque mais dans les faits, semblant bien plus conscient de ce qui l'entoure que ce qu'il laisse entendre. J'adore ce perso.

Ce qui est aussi amusant en connaissant un petit peu ce qui va suivre, c'est de décéler ici et là quelques indices prévoyant la suite de l'intrigue, des pistes que je n'avais su déceler lors de ma première lecture.

Ca commence à bien remuer en tout cas avec ce deuxième volume, les choses n'allant dans le futur qu'en s'améliorant encore et encore. Qu'est-ce qu'il me tarde les prochains tomes !!!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Sam 29 Oct 2011 15:01 
30 000 000 Berrys

Inscription: 21 Mar 2010
Messages: 456
Et voilà je viens de finir le Tome 1 de Ares - The Vagrant Soldier. C'est mon tout premier Manwha et c'est grâce à toi cielo que j'ai pu le découvrir, encore merci !

Alors que vaut cette première lecture ? Dans l'ensemble, je suis plutôt satisfait et j'ai pris plaisir à lire ce tome mais déjà ya un truc qui m'a étonné: Ça se lit dans le sens Occidentale ? De même il n’y a pas de Sommaire ni de titres pour les chapitres. Ça ma un peu intrigué étant 'maniaque' sur ces détails mais qu'importe, la qualité de l'histoire et du dessins surpassent ceci. L'histoire mêle habilement Combat et Aventure or ce dernier est le genre qui me plaît le plus. Ça promet de belles aventures (hâte de voir si les persos vont aller dans d'autre Royaumes que celui actuellement), en tout cas je ne me fais pas de soucis la dessus. Ça fait penser à l'Antiquité certes mais perso j'adore lorsque'un roman ou une bande dessiné reprend des éléments de l'Antiquité ou de la Mythologie *__* Pour ce qui est des personnages, ils sont assez sympas et je ne les ai pas trouvez clichés du tout. Bon c'est un peu les gentils qui vont battre les méchants mais c'est pour ça qu'on aime du Shōnen ! Et pour le graphisme, Ryu Geum-Chul as un beau coup de crayon et ça se lit sans difficulté et les combats rendent très bien. Le combat contre Karnival s'annonce excellent.

Bref j'ai vraiment été emballé par la lecture de cette tome il me faut le 2 impérativement !

Sinon une petite question: Quelqu'un sait pourquoi il y'a eu 2 éditions du Manwha en Corée ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Dim 11 Déc 2011 10:41 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Content que tu aies apprécié ce premier volume, car si tu as aprécié le tome 1, tu adoreras inévitablement le 2 !!!
Pour ce qui est du sens de lecture, oui c'est normal. Les BD corénnes se lisent de gauche à droite.

EDIT :

Image
Ares - tome 3
Après un premier arc destiné à présenter un univers et ses personnages, Ares The Vagrant Soldier entre véritablement dans le fond de cette histoire avec l'apparition du général des armées de Cronos, le brillant et charismatique stratège, Icarus. Pas beaucoup de mouvement et d'action dans ce nouveau volume qui pourra laisser certaines personnes sur leur faim, mais néanmoins beaucoup d'humour j'ai trouvé, surtout grâce à Ares nous sortant des répliques toujours très décalées. En attendant le début d'une terrible bataille qui s'annonce, l'auteur en profite pour bien développer le monde qu'il met en scène avec toutes ces menaces politiques et internes qui semblent submerger le pays de Cronos. On a aussi droit à quelques indices sur le passé sombre de nos trois héros, ce qui donne forcément envie d'en voir plus !
Un tome 3 assez calme donc, le suivant promettant par contre d'être très animé et violent ! A suivre (dans seulement quelques jours !) !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Dim 11 Déc 2011 13:27 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2010
Messages: 1119
J'ai récemment lu le tome 1 d'Ares puisque comme l'a dit Portgas c'est toujours un signe de qualité quand un manwha intéresse un cielo !
Donc je n'ai vu que très peu de points négatifs les seuls pour moi étant le manque d'originalité et le nombre de "déjà-vu", notamment dans les premiers chapitres il n'était pas vraiment difficile de deviner la suite ^^
Après cela peut être retourné en effet comique comme avec "la magnifique embuscade" d'Ares et des autres.

Concernant l'humour je n'ai rien à dire ça marche plutôt bien pour l'instant. J'attends beaucoup d'Ares - The Vagrant Soldier puisque l'ambiance est très plaisante et le contour médiéval marche toujours avec moi. En plus des personnages principaux qui sont pour l'instant assez géniaux (le contraste entre Ares/Mikael ^^) je note aussi le dessin qui m'a bien plu.
C'est spécial mais pourtant c'est fluide, on ressent bien ce que veut faire passer l'auteur c'est pour moi un point fort d'Ares.

Bref j'attends avec impatience les prochains tomes qui seront sûrement pour les vacances.

Et pour finir on remercie tonton cielo de toujours nous faire découvrir de bons manwha =o

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Ven 16 Déc 2011 13:12 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1964
Image
Ares - tome 3

Comme toujours c'est excellent. Comme l'a dit Cielo beaucoup d'humour qui rende ce tome très sympathique. Le contexte général est apporté l'air de rien et les nouveaux persos principaux ou secondaires aussi : Icarus le fin stratège (humanistes ?), l'intrépide et naïve Ariane Grand Amour d'Ares, le fidèle Génasis, la protectrice Héléna, Rakyon le provocateur et pour finir cet étrange corbeau. D'ailleurs en parlant de ce dernier je me demande quelle peut-être la symbolique qu'il représente, peut-être le présage d'un destin funeste ...
Des bribes de passé sont révélés sur Ares et Baroona ce qui ne laisse présager que du bon.
Sinon la présentation d'Ares comme une future légende continue : après "toi tu es un héros" on a "un jour tu voudras pourtant savoir son nom ! Et ce jour arriveras très bientôt ...". Intéressant cette construction de la légende avant la légende.
En tout cas le terrain est près pour amener de l'action au prochain tome.

Yuushi a écrit:
Et pour finir on remercie tonton cielo de toujours nous faire découvrir de bons manwha

Et dire que j'étais le premier à en parler dans les dernières lectures et le second à présenter ce manwha dans un topic spécifique à seulement une heure d'intervalle avec Cielo (soupir).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Mar 3 Jan 2012 19:58 
30 000 000 Berrys

Inscription: 21 Mar 2010
Messages: 456
Image
Ares Vol. 2

Lorsque j'ai commencé la lecture de ce volume j'ai un peu de mal parce que en faite j'avais pu grand souvenir du volume 1, surtout pour les personnages. Mais au fur et à mesure je me suis souvenue et donc la lecture s'est révélé plus agréable. Les combats étaient bien mis en scènes et celui de Ares/Zion était excellent. Et on sait enfin pourquoi Karnival as rejoint les bandits ainsi qu'un mini flash back sur l'un des héros ce qui promet encore des révélations intéressantes. Le style de dessin donne une impression assez 'brouillons' mais qui est surmontable et puis l'auteur dessine plutôt bien.

Voilà, pas grand chose à dire en faite mais j'ai aimé ce second volume (comme tu l'avais prédit cielo^^) et j'ai hâte de lire le troisième !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Dim 19 Fév 2012 09:48 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Image
Ares - tome 4
Un tome riche en terme d'informations et d'action ! Nous entrons en plein coeur de la bataille opposant l'armée de Cronos mobilisée par le général Icarus à la petite île de Minos. Et autant dire que le camp dans lequel se bat nos héros fait preuve d'une supériorité écrasante par rapport à son ennemi. Entre les stratégies de Icarus, les renforts armés venus du pays de Silonika (même s'ils sont plus présents en tant qu'observateurs qu'acteurs) et les nouvelles recrues des mercenaires du temple destinés à devenir les grands héros de demain, nous assistons à un véritable massacre à sens unique sur le champ de bataille. Une bataille durant laquelle Ares, Mikaël et Barouna vont enfin véritablement pouvoir faire preuve de leurs talents et s'illustrer devant les grands en présence.
On a là dans ce tome les prémices de ce que seront les futures batailles à venir contre de plus grandes puissances, et c'est déjà pas mal foutu je trouve. Disposition de l'infanterie, tactiques militaires, affrontements de généraux comme on peut en voir dans les récits les plus épiques datant de l'antiquité (L'Illiade, L'Investiture des Dieux, ...), engins de guerre, trophées macabres rapportés dans ses rangs, ... J'adore !
En plus de cela, nous avons dans les coulisses les yeux des dirigeants des pays frontaliers à Cronos rivés sur l'état déplorable du pays, amorçant par là-même les futures intrigues et guerres à venir. Darak, Isiris, Silonika, la suite de Ares nous promet là de futures situations explosives ! Hâte d'y être !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Dim 19 Fév 2012 12:41 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1964
Image
Ares - tome 4

Par rapport à l'attaque du repaire des bandits, ça prend un degré de plus. Là on ne rigole plus et c'est tant mieux. Je suis assez impressionné par l'organisation que ça revêt, l'auteur a dû faire beaucoup de recherche pour représenter au mieux cette organisation des troupes et de la bataille.
Ce tome est intéressant car chaque personnage commence à se démarquer : Mikaël gagne contre Kentaro et possède des connaissances en strétégie militaire, Ares rentre dans la capitale ennemi tout seul (à comprendre sans l'aide de personne) avec une personne sur le dos et Barouna révèle qu'il a été un esclave, à savoir le plus fort des gladiateurs. Au passage, cette fin est sublime, on aurait pu rêver mieux.
Concernant Ariane, je trouve son escapade au milieu de la bataille très intéressante. Au début elle traite Ares de trouillard et au fur et à mesure que celui-ci la protège (contre les ennemis mais aussi contre Héléna) elle découvre qu'il n'a rien d'un trouillard et qu'il est un combattant. Dans l'ordre nous avons l'oeil manquant, l'escalade du mur fortifié, le combat à main nues (+ un bouclier) contre des opposants et pour finir la flèche dans l'épaule. En continuant sur cette lancée les évènements leur arrivant vont très certainement prendre de plus en plus d'ampleur jusqu'à faire de Ares non pas un combattant mais un guerrier. La nuance est très importante !
Et puis dans ce tome, il y a encore ce fichu corbeau. Ares prête aux corbeaux la qualité et donc la symbolique de la fidélité. C'est une révélation sans en être vraiment une. Déjà d'un on s'en doutait déjà et de deux à quoi le corbeau est-il fidèle ? Qu'est-ce qui le retient auprès d'Ares au point de vouloir le protéger ? Serait-ce Ares lui-même en tant que personne ou serait-ce Ares en tant que future légende ?

Enitu dans le chapitre 191 [SPOIL] a écrit:
[...] Le corbeau représente traditionnellement en occident un présage de mauvais augure car c'est cet oiseau charognard arrive après les batailles pour manger les cadavres de soldats tombés au combat. En faisant le lien avec l'histoire on s'aperçoit tout de suite de la symbolique que le corbeau revêt : un présage de mort pour les soldats ennemis. Mais si le corbeau devait avoir une autre symbolique ce serait celle de la fidélité. En effet, au Japon et Chine (pays adjacents à la Corée) le corbeau représente la gratitude filiale à rapprocher avec les devoirs et traditions envers la famille. Dans le cas de ce manwha, Ares en tant qu'adopteur pourrait constituer le père. Le corbeau en échange de cette adoption et surtout du fait qu'il n'a pas fini en casse-croûte (même si la menace plane toujours à cause de son nom ^^) comme prévu au départ lui en serait redevable. Il y aurait donc entre les deux une filiation forte. [...]


Comme ça faisait longtemps que je n'avais pas lu les premiers tomes, j'avais oublié que la symbolique de la fidélité avait été explicité. Néanmoins je me situe en partie dans le vrai.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ares - The Vagrant Soldier
MessagePosté: Lun 9 Juil 2012 12:03 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Image
Ares - tome 5
On stagne un poil dans ce tome sensé confirmé la popularité et le prestige de nos trois guerriers au sein des mercenaires et leur rapprochement du pouvoir en place incarné par le stratège et général Icarus. Les batailles traînent donc un peu en longueur, notamment celle de Mikaël et Barouna qui en seront quasiment au même point qu'à la fin du volume précédent à l'issue de ce tome. Leur adversaire Bélisque, le Geom-Seong (l'élite des guerriers) de l'île de Minos, est loin d'être époustouflant même si la façon assez lâche qu'il a de se battre nous offre quelques moments bien sympatoches.
Ares lui de son côté nous livre un combat très bien foutu que j'ai beaucoup aimé notamment grâce au caractère bien particulier de notre héros. Et quelques révélations et pistes de plus concernant Ares et son maître Kyron, le Geom-Seong légendaire.
Cool mais un peu longuet.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com