Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2]

quel personnages vous intéresse le plus ?
Kardass 20%  20%  [ 3 ]
Klinge 13%  13%  [ 2 ]
Fulgur 13%  13%  [ 2 ]
Bright 13%  13%  [ 2 ]
Yorks 27%  27%  [ 4 ]
Swaard 13%  13%  [ 2 ]
Nombre total de votes : 15
Auteur Message
 Sujet du message: Re: [FanFic] Blade History (risque de spoil !)
MessagePosté: Ven 3 Aoû 2012 22:25 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Mar 2012
Messages: 389
Localisation: Pourquoi cette question ?
Le champion a écrit:
Black D Aryton, je te préviens que Fulgur ne peut pas être né en septembre et être gémeaux (du 14 Mai au 14 Juin) c'est impossible

??? Par mp, tu crois pas que ça l'aurait mieux fait ? Ou alors tu n'aurais pas pu faire un commentaire plus constructif ? Si tu as lu (et si tu as pas lu, c'est une raison de plus que tu aurais pu avoir de prévenir par mp), tu aurais pu nous donner ton avis, à Aryton et moi, dire ce qui est bien, ce qui est mal, ce qui est à revoir etc.
C'est pourquoi j'invite tout ceux qui ne viendront que pour signaler une faute à nous le signaler en mp (à celui qui a posté, ce serait mieux).
Sinon, pas de chapitre avant un bout temps (comme d'hab :Luffy hilare: )

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Blade History (risque de spoil !)
MessagePosté: Ven 3 Aoû 2012 22:42 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2012
Messages: 17
Localisation: sur le podium
désoler... :Chapeau de paille goute: j'ai oublier de commenter

Sinon, tres bon chapitre, le nain :luffy langue: à l'air très fort vu qu'il a rétamé Kardass sans difficulté. (même si je pense qu'il n'est pas mort, les héros sont immortels)

Hâte d'avoir la suite qui sera sûrement très bien !

_________________
Image


Rien n'est impossible quand on croit en soit


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Blade History (risque de spoil !)
MessagePosté: Mar 4 Sep 2012 13:16 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2012
Messages: 575
new chapitre



Chapitre 4 : Le repere

Kardass était mi- conscient, se tortillant pitoyablement sur le sol souillé de son sang ainsi que de celui de ses amis. Le sang d'ailleurs, s'échappait de lui comme par litre, le menaçant de l'ombre terrifiante de la mort. Il s'en voulait de s'être fait avoir aussi facilement, pour Tirac qui avait été emmené par le cyclope, pour ses amis qui se retrouvaient dans un état critique et pour son rêve qui lui semblait irréalisable, désormais.

Soudain, cette ombre qu'il savait là mais invisible apparu ! Une ombre gigantesque !

Et soudain, une jeune cyclope aux cheveux marron et à l’œil vert apparut, le faisant sursauter si violemment qu'il le regretta par le suite. Elle portait un sac en toile marron à la main et Kardass remarqua tout de suite le liquide qui teintait le fond de rouge et qui s'en échappait par petites gouttes. Du sang … Il s’aperçut aussi de la disparition de son équipage mais n'eut pas la force de faire quoi que ce soit.

Il sentit une énorme main le saisir délicatement et le soulever du sol.

_N'aie pas peur, murmura-t-elle à son oreille. Je m'appelle Edana et je vais t'emmener dans mon village pour qu'on te soigne. Ne bouge pas trop.

Puis, elle le glissa dans le sac où il entendit une voix qu'il connaissait bien.

_Hé hé, cap'tain … rigola Klinge. Tu t'es fait avoir aussi ? Elle va peut-être nous manger !

Kardass ne répliqua pas et sentit Edana se mettre en route. Il perdit très vite la notion du temps.


***

Wira et Sankari, les deux Lieutenants de Nuko se dirigeait en courant vers la base de leur très respecté maître. Depuis des années d'intenses recherche sur cette immense île, ils trouvaient enfin ce qu'ils étaient venus chercher. Si ce maudit village n'avait jamais été repéré, c'était pour la simple et bonne raison que l'Envoûteur des cyclopes réussissait par un quelconque miracle à la dissimuler plus au moins aux yeux ennemis. Sûrement était-il mort sous peu.

Alors, l'édifice noir qui n'était rien d'autre que leur repaire se profila peu à peu à l'horizon. Ils allaient retournés chercher leur armée puis ils marcheraient sur le village. Après des années ….


***

Fulgur, et une équipe d'une dizaine de membres explorait le château tandis que Yorks et les autres hommes surveillait le bâtiment depuis l'extérieur. Au premier abord, cette précaution aurait pu paraître risible, mais lorsqu'ils avaient pénétré en l'intérieur, ils avaient remarqué le mobilier géant qui, certes rustique et pas tout neuf, n'avait tout de même pas l'air abandonné. Des armes étaient posés çà et là dans les couloirs, comme, et c'est ce qui inquiéta Fulgur, si les propriétaire voulaient être prêts à recevoir des ennemis en tout moments. Les hommes commençaient à s’inquiéter, ce qui était un mauvais signe car leur vaillance n'avait pas d'égal.

Fulgur se tourna vers un tableau accroché au mur. Il représentait trois cyclopes. Celui du centre était le plus impressionnant avec son œil rouge et son armure noire. Sur le tableau, il souriait de toutes ses dents et avait vraiment l'air heureux avec ses deux amis. L'un était roux avec les cheveux long rassembler en pics qui donnait l'impression que sa tête était en fait un oursin orange géant et l'autre, une femme tenait une coupe de vin dans la main et était très sombre. Son but était certainement de se donner un air terrifiant … Fulgur s'approcha un peu de l’œuvre peinte et pu décrypter trois nom en dessous des cyclopes. Sankari … Nuko … Wira

Le sniper se détourna puis traversa quelques couloirs en compagnie de ses hommes. Ils arrivèrent à un escalier qui menait soit dans les étages supérieurs, soit dans les sous-sols. Ils allaient commencer à grimper les marches lorsqu'un terrible hurlement d'enfant terrifié survint en bas de l'escalier.

_Qu'est-ce qu'on fait, Fulgur ?
_Que voulez-vous qu'on fasse ? On va voir bien sûr !

Cette réponse exaspéra les matelots qui maudirent leurs compagnons montant la garde pour leur chance. Le second de l'équipage saisit une torche à l'entrée de l'escalier et commença la descente, rapidement suivi par ses hommes. Après un bon quart d'heure, ils débouchèrent sur un long couloir mal éclairé. Des deux côtés, des portes en métal suffisamment grande pour des géants étaient régulièrement disposés. L'un des matelots tenta, dans un accès de courage d'ouvrir l'une d'elle mais elle resta fermée. Elle était fermée à clef.

_Et maintenant ?

Fulgur dégaina deux sabres de sa ceinture et se mit à courir à fond, tellement vite que les autres ne le virent partir. Soudain, les portes se tranchèrent en deux et le navigateur revint, toujours aussi rapidement.

_Ce … ce sont des cyclopes, dans ses salles, s'exclama-t-il.
_Qu'est-ce que vous faites là, cria une voix glacial.

Tous les sabreurs se retournèrent de concert vers les premières marches. Un homme, plutôt petit et doté d'un seul et unique œil les toisait avec férocité. Dans sa main gauche, il agrippait Yorks, le charpentier couvert de sang et l'empêchait de s'effondrer, il était hors-course apparemment. Dans sa deuxième main, c'était un sabre ensanglanté qui attira son attention.

_Ordure !
_C'est toi qu'à fait ça ?
_Arrêtez, murmura Fulgur à l'adresse de ses hommes. Je le prends seul.

Les lames qu'il n'avait pas rangé volèrent soudain en éclat lumineux qui occasionnèrent de léger dommage à Fulgur et aux autres.

_Mes … mes sabres ! C'est toi qui a fait ça ?
_Oui. C'est le fruit du Briseur qui me permet de casser les objets en fonction de leur solidité.
_Espèce de salopaargh.

Nuko avait bondi et frapper Fulgur du plat de la lame avec une violence inouïe, l'envoyant valser contre un mur collatéral réduit en miette sous le choc.

_Enfoi....
_La danse assassine !

Nuko bondit vers chaque pirate, les tranchant sans leur laisser une seul chance, les uns après les autres. Aucun ne put lui opposer une résistance valable et tous tombèrent comme des mouches. Lorsque le dernier tomba, Nuko s'arrêta, pas le moins du monde attendrit.

Désormais, des pleurs de gamins résonnaient de plus en plus dans le couloir, augmentant la colère froide du cyclope nain.

_ASSEZ ! Hurla-t-il.

Les pleurs, loin de s'arrêter redoublèrent d'intensité.

_Ça suffit, Nuko, ordonna une voix de femme dans son dos.


***

A travers la jungle, Bright et Nakuzimi se dirigeaient discrètement, vers le village. Du moins, autant que possible pour un géant. Ils marchèrent un certain temps, mais ils aperçurent enfin l'énorme village qui se dressait au loin.

_Nakuzimi ? Dit une voix sur sa gauche. Que fais-tu ici ? Tes parents vont s'inquièter.

Nakuzimi se tourna vers Edana dont il avait reconnu la voix et sourit de toutes ses dents.

_Je te présente Bright ! Dit-il en le désignant.
_Un humain ? Sûrement un ami des pirates !

_____________

Voila ! Bon moi je go au college ---->

_________________
Fanfics :
Le cycle de la vengeance :
Histoire 1 (en cours) : Le démon aux 1 million de fruits
Histoire 2 (en cours) : Hors contrôle

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Blade History (risque de spoil !)
MessagePosté: Mar 4 Sep 2012 15:46 
150 000 000 Berrys

Inscription: 14 Oct 2011
Messages: 1092
Localisation: Comme tout le monde !! À l'apéro ! ;)
Ouaip, pas très longs, mais bon, qu'est - ce que j'ai attendu ce fameux chapitres, au moins deux mois d'attente non ? x)

Citation:
Voila ! Bon moi je go au college ---->


Pendant que sanjilopus reste pépère à rien glander ! :P
Bref,

Citation:
Enfoi....


J'en suis sur qu'il voulait dire Enfoipût, ce qui ne veut strictement rien dire ...
Bref, c'était plutôt un chapitre cours, mais plaisant. Comme on dis on progresse lentement mais sûrement ! :)
J'ai repérer aucune fautes, en même temps je suis Sanjilopus, ^_^
J'attend de voir la suite. x)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Blade History (risque de spoil !)
MessagePosté: Mar 4 Sep 2012 17:30 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Mar 2012
Messages: 389
Localisation: Pourquoi cette question ?
sanjilopus a écrit:
Ouaip, pas très longs, mais bon, qu'est - ce que j'ai attendu ce fameux chapitres, au moins deux mois d'attente non ? x)

Un, comme d'habitude. A savoir d'ailleurs qu'avec Aryton, on a décidé d'accélérer la parution de chapitres jusqu'à la fin de ce premiers arcs. En gros, j'espère qu'à Noël, on aura fini. Qui plus est, nous avons supprimé deux arcs, ce qui ne nous en laisse que deux après celui-ci. Il y aura 11 chapitres en tout dans le premier arc.
Sur ce, à dans pas longtemps, j'espère !

_________________
Image



Dernière édition par Liam d'émeraude le Dim 7 Oct 2012 16:53, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Blade History (risque de spoil !)
MessagePosté: Ven 7 Sep 2012 20:49 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2012
Messages: 17
Localisation: sur le podium
Un très bon chapitre et le pauvre épéiste qui n'a rien put faire...

Sinon, j'aurai préférer que la série compte au moins 5 actes, ça aurait été sympa!

_________________
Image


Rien n'est impossible quand on croit en soit


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Blade History (risque de spoil !)
MessagePosté: Sam 6 Oct 2012 21:51 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Aoû 2012
Messages: 93
Localisation: Euuuuuuuuuhhhhh... À oui!!! En train de faire des expérience avec Vegapunk.
Alors là, pour moi c'est là meilleur fanfic que j'ai lu pour l'instant (avant la mienne, non je rigole^^). Dommage qu'il y aura peu de chapitre, et qu'on n'est pas vu toute leurs incroyables aventures.

J'attend le prochain chapitre avec impatience.

_________________
Spoiler: Montrer
Image

Image
Lisez aussi ma Fanfic:http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=9609


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Blade History (risque de spoil !)
MessagePosté: Dim 7 Oct 2012 16:35 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Mar 2012
Messages: 389
Localisation: Pourquoi cette question ?
Chapitre 5 :

Plusieurs heures passèrent depuis l'arrivée de Nakuzimi et des pirates aux villages. Edana c'était empresser de les conduire chez elle, accompagné par Bright tandis que Nakuzimi s'en allait vers sa propre maison rejoindre ses parents qui s'inquiétaient pour lui. Lorsque Bright avait franchi la muraille, il avait d'abord été surpris par les habitations surdimensionnée mais c'était facilement habitué, même si voir déambuler les géants dans les rues lui faisait encore un peu peur.

Tout d'abord, il avait envoyé Edana cherché au village le matériel qu'il n'avait pas forcément à disposition sur lui. Puis vint le problème de la taille des dits médicament, inadapté aux êtres humains. Finalement, Bright se mit au travail, soignant d'abord ceux qui avaient l'air plus blessé que les autres puis les moins touchés.

Il avait voulu commencer par son capitaine, seulement, celui-ci, à moitié mort avait insisté pour passer en dernier. Bright n'avait pas osé lui désobéir et s'était activé et appliqué sur tous ses patients.

Pendant tout ce temps, Edana était resté à ses côtés, attendant patiemment qu'il est terminé et appréciant le travail minutieux du médecin.

Finalement, ce fut Swaard qui se réveilla en premier, Il s'était fait touché à l'épaule assez profondément mais aucun organe n'avait été touché. Il resta silencieux un petit moment, puis dévisagea Edana qui rosit un peu et détourna le regard. Puis, il se mit à observer l'édifice. Énorme et démesuré. Il n'y y avait qu'une seule pièce et pas si grande, en comparaison des habitants. Très sobrement meublé, et pas forcément très moderne. Leur hôte n'était pas riche.

Il était assis sur la gigantesque table.

_Ça va Swaard ? Qu'est-ce qui vous est arrivé ? Demanda Bright.
_Kardass t'expliquera.

Swaard se leva malgré les protestations de son médecin et marcha jusqu'au bord de la table. Nullement étonné par la hauteur, celle-ci lui fit tout de même mal à la tête. Alors qu'il s'apprêtait à sauter, Bright surgit derrière lui et le frappa du plat de la lame sur le flanc. Swaard s'effondra, exténué.

_On t'as jamais dit de toujours écouter ton médecin de bord ?


Nuko fit volte-face, et manqua de décapiter son amie. Wira, belle cyclope brune elle aussi recluse de ses congénères en raison de sa taille écarta le sabre de sa gorge en regardant son chef d'un œil sévère.

_Je t'ai déjà dit d'arrêter de hurler sur eux.
_Mais c'est eux qui …
_Ce sont des enfants, ils ont besoin d'être traités comme tel.
_Qu'est-ce que c'est que ces corps, demanda Sankari qui était resté en retrait.
_De vulgaires loques humaines … un équipage a dû accoster ici. C'est le deuxième groupe que je rencontre aujourd'hui. Mais qu'importe ? Wira ! Sankari ! Que faites-vous ici ? N'êtes-vous pas censés être en train de relever les pièges ?
_Nous pourrions te retourner la question, Nuko, mais sache que nous venons de faire une découverte …

Cette phrase prononcée par Wira interpella sa curiosité. Des découvertes importantes au point de les obliger à désobéir à ces ordres, sur cette île, il n'y en avait pas des masses. Se pourrait-il que … Non, après tout ce pouvait très bien être autre chose ! Un trésor … Non, ils l'auraient ramené ! Ce devait être quelque chose d'intransportable ! … Décidément, il ne voyait qu'une seule chose … Son cœur se mit à battre à tout rompre. Il se mit même à trembler au point qu'il se força à s'asseoir sur une marche basse de l'escalier. Il planta son sabre au sol, baissa la tête et dit :

_Le village ?
_Oui. Quels sont les ordres ?

Nuko releva la tête et fixa ses deux subordonnées qui eurent tous deux un mouvement de recul. Ses yeux déjà assez peu humain à la base avait perdit toute trace d'humanité, il faisait vraiment peur, c'était un démon.

_Tant d'années d'attente ! Notre vengeance va être rude pour toutes ces années de haine !
_Les ordres !
_Premièrement, hurla-t-il, tu calmes ces gosses !


Quelques minutes plus tard, Wira revenait. Les enfants s'étaient tut.

_Très bien. Deuxièmement, Sankari, tu conduiras les humains à leur navire. Je veux que le bateau ne soit plus à la plage ce soir mais sur les flots. Puis, tu rejoindras Wira au village. Wira, tu sélectionnes les soldats, tu les armes et tu pars pour le village dès que tu es prête.
_Ça va être un carnage, exultait Sankari. Déjà qu'ils ne savent pas se battre, alors si en plus ils doivent combattre leurs propres enfants qu'on a entraîné nous-mêmes, ils sont perdus ! Ton plan est vraiment infaillible, Nuko.
_D'ailleurs, pourquoi ne nous accompagnes-tu pas ? Demanda Wira, toujours aussi terre-à-terre.
_Bonne question, apprécia-t-il. Figurez-vous que Tirac, le défenseur est en ce moment même dans la pièce de torture de la forteresse en train d'attendre mes soins.
_Tu l'as eu ?

Nuko se fendit d'un sourire qui réjouit ses deux amis. Oui, leur vengeance se tenait à portée de doigt …


Sankari était vraiment agacé de ne pas faire partie de l'expédition. Ou du moins, pas dans son intégralité. Lui, il était relégué à une simple mais dégradante tâche de nettoyage. Du coup, il se hâtait pour lui aussi pouvoir tuer un maximum de cyclope. À coup d'aller et retour épuisant dans les escaliers, il avait transporté tous les hommes à l'extérieur, dans la cour.

Puis, il les chargea un à un à l'intérieur d'une petite charrette de bois, les entassant négligemment comme de vulgaires objets. Très vite, lorsque cela fut fait, il attrapa le moyen de transport et commença sa lente progression à travers les arbres en commençant par sortir de la forteresse. Il devait faire vite s'il ne voulait pas manquer le gros de la bataille qu'il attendait depuis son enfance.

Du coin de l'œil, en sortant, il vit un soldat géant d'une vingtaine d'année sortir du palais. Wira n'allait pas tarder à donner l'assaut.

Quant à lui, Nuko avait disparu. Sûrement était-il en train de torturer son nouveau jouet.


Tirac était en mauvaise posture. Lorsqu'il s'était réveillé, il y a quelques minutes, il avait fait quelques constats des plus inquiétants. Déjà, il se trouvait dans une pièce, sombre mais visiblement rempli de toutes sortes d'objet dont il ne voulait pas connaître la fonction. Ensuite, et c'est ce qui l'inquiétait le plus, il était dans la forteresse de Nuko. Nuko qui lui voulait du mal à lui et aux autres. Et enfin, il était enchaîné au mur et ne pouvait même pas bouger.

Alors, une gigantesque porte s'ouvrit devant lui. Une ombre humaine s'avança vers lui : Nuko dont la taille, par rapport à la porte était ridicule. Le claquement sec de ses bottes résonnant sur le sol le terrifia plus que n'importe quoi d'autres. Il dégageait autour de sa personne une aura céleste et meurtrière, une aura calme, une aura démoniaque qui n'attendrait que d'exploser.

_Nuko ! Quand arrêteras-tu ta traque stupide ?
_Quand vous serez tous morts et ce serait tarder !
_Tu rêves ! C'est pas parce que désormais je suis à ta merci que u localiseras notre village Notre Envoûteur a toujours fait du bon travail et ça ne changera pas à cause de ma perte. Jamais tu ne trouveras notre village, Nuko !
_Tu as dit que ton Envoûteur a toujours fait du bon travail... c'est vrai ! De son vivant, il a toujours fait du bon travail.

Nuko était maintenant aux pieds de Tirac et le regardait dans les yeux, un exploit en soi.

_De son vivant ? Non ! Ne me dit pas que …
_Mwahahahahahahahahah ! Si ! Tu as deviné ! Wira part à l'instant pour ton village ! Quant à moi, je m'occupe de tes larmes ! La victoire … sera totale !


Le champion a écrit:
Sinon, j'aurai préférer que la série compte au moins 5 actes, ça aurait été sympa!
Désolé, mais comme vous pouvez le voir, on a déjà suffisamment de mal à garder le cap, j'espère que ça s'arrangera.
Chou-T a écrit:
Alors là, pour moi c'est là meilleur fanfic que j'ai lu pour l'instant
C'est flatteur ^^

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Blade History (risque de spoil !)
MessagePosté: Dim 7 Oct 2012 16:49 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Aoû 2012
Messages: 93
Localisation: Euuuuuuuuuhhhhh... À oui!!! En train de faire des expérience avec Vegapunk.
Eh bien!!! Comme j'ai commencé cette fanfic hier, je pensais que je devrais attendre un bon moment avant le prochain chapitre, mais non!!!

Sinon, comme les autres je n'ai rien à dire à pars qu'il était assez cours à lire. Et je me demande comment vous aller faire tenir encore 2 arcs en seulement un total de 11 chapitres.

_________________
Spoiler: Montrer
Image

Image
Lisez aussi ma Fanfic:http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=9609


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Blade History (risque de spoil !)
MessagePosté: Ven 21 Déc 2012 19:29 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Mar 2012
Messages: 389
Localisation: Pourquoi cette question ?
Je tenais à m'excuser de la si lente parution de chapitre. J'espère que vous vous souvenez ne serait-ce qu'un peu de l'intrigue.
Prochain chapitre pour dans deux semaines (si tout vas bien) car on a décidé d'accélérer réellement le rythme, avec Aryton.


Chapitre 6 : La revanche de Fulgur

Ça y est, il y était. À quelques dizaines de mètres seulement, Sankari, le cyclope aux cheveux oranges, pouvait entrapercevoir, à travers les feuillages épais de la forêt géante, les rayons d'or du soleil et le ciel azur. Il n'aimait pas ces deux choses. Lui qui avait passé sa vie dans une immense tempête rejeté de tous ceux de sa race, dans un océan permanent de malheur et ayant subi des cascades de moqueries. Pour lui, tous les signes de bonheur, mêmes abstraits étaient un affront. Comme si le monde lui-même se moquait de lui, de son malheur …

Très rapidement, pour éviter un maximum les rayons du soleil qui tapaient déjà si fort que de la vapeur s'échappait du sol à son contact, Sankari traversa la petite distance qui le séparait de la mer puis, déversa le contenu de la charrette, Fulgur, Yorks et le reste de l'équipage dans la mer si agitée, malgré le temps plus que radieux. La houle se chargerait de les laisser dériver et une fois en territoire marins suffisamment profond, les monstres se chargeraient d'en finir. Sans prendre la peine de reprendre la charrette, qui de toutes manières étaient un peu vieillotte car récupéré sur un navire de marchands, Sankari se dépêcha de reprendre sa route en sens inverse. En finir avec le village cyclope était une motivation suffisante pour qu'il en ait des démangeaisons aux doigts !

Seulement, Fulgur l'attendait. Il était adossé à un arbre, bras croisés et menton sur le torse. Il semblait terriblement s'ennuyer. Pour Sankari, c'était impossible. Il l'avait très clairement vu dans la charrette pendant le trajet ! Comment se faisait-il qu'il soit là, à l'attendre alors qu'il était censé subir le courroux de l'océan ?

_Je suis confronté à un gros problème, dit Fulgur en redressant la tête.
_Ah ! Répliqua l'autre, ironique.
_Figure-toi que ton chef a brisé mes lames. Je ne peux donc plus combatt...
_Si tu te laisses tuer bien tranquillement, je pense que ton problème sera réglé plus simplement qu'autrement.
_Oui mais ça, il n'en est pas question ! Il ne me reste plus qu'une alternative pour te battre.
_A ta place je traînerais pas trop ! Tu vois bien que tes amis sont en train de se noyer …

En voyant l'air amusé de son adversaire, Sankari fit volte-face vers la mer et perdit aussitôt son sourire arrogant pour une expression incrédule. Dans la mer, à l'endroit précis où devait désormais se trouver les corps des pirates inconscients, un immense pilier de cuivre se dressait, brillant de mille feux et tellement haut que même la plus terrifiante et la plus gigantesque des créatures marines ne pourrait pas atteindre son sommet. Dernier point que remarqua le cyclope, la tour semblait inébranlable. Elle ne bougeait pas, ne serait-ce que d'un centimètre malgré la puissance des vagues.

_C'est toi qui a fait ça ? s'écria Sankari en se retournant brutalement.

D'un cheveu, il esquiva un projectile de cuivre que Fulgur avait créé. L'homme au cheveu orange remarqua qu'il s'agissait d'une lame. Devant lui, le navigateur, sniper et sabreur de l'équipage de Kardass se tenait en garde, plus déterminé que jamais. Il avait fixé deux sabres de cuivre à ses avant-bras.

_Je ne suis pas du niveau pour battre l'autre bonhomme. Mais une fois qu'il apprendra ce qui est arrivé à son équipage, Kardass viendra et lui apprendra comment un vrai sabreur doit se battre. Il n'en fera qu'une bouchée !
_Eheh ! Pas persuadé de ça, moi !

Petit à petit, Sankari grossit, sous les yeux de Fulgur qui s'y attendait plus ou moins. Son dos se couvrit d'épines oranges, ses membres et son ventre, de poils de la même couleur. Rapidement, le lieutenant de Nuko devint un homme moitié hérisson se tenant sur ses jambes.

_Par les pouvoirs qui me sont conférés par le Fruit du hérisson, je te condamne à la mort par empalement !
_Je t'arracherai tous ces pics à mains nues !

Aussitôt, Fulgur fondit vers son adversaire et frappa d'une estocade que Sankari para et dévia uniquement en se retournant grâce à son dos. La carapace de pic était incroyablement solide, le coup très puissant de l'épéiste n'avait même pas tranché un seul d'entre eux. L'hérisson fit de nouveau un demi-tour sur lui-même et frappa le pirate à la tempe, l'envoyant valser contre un arbre. Le cyclope nain était d'une puissance extraordinaire. Sa force brute était sans nul doute équivalente à celle de Yorks, c'était dire.

_Smash piquant !

Fulgur, sonné et étendu près de l'arbre vit du coin de l’œil son adversaire bondir pas mal haut, se rouler en boule … et se laisser tomber à toute vitesse sur lui ! Il ne put esquiver et fut transpercé quatre fois. A l'épaule, à la jambe droite et deux fois au ventre. En définitive, malgré la douleur intenable qu'il ressentait, presque au bord de l'évanouissement, une petite voix dans le cerveau du second des Blade lui dit qu'il avait eu de la chance. Ça aurait pu être dix ou vingt fois pire …

_Je savais que je te battrai, dis Sankari en retrouvant une apparence normale. Mais je pensais que le combat serait beaucoup plus disputé ! C'est un gâchis qu'un gars comme toi possède un pouvoir démoniaque.

Fulgur se sentait sali. Jamais il ne s'était fait mettre dans cet état deux fois de suite sur une même île. Contre aucun des deux hommes, il n'avait pu se défendre. Et défendre les hommes de Kardass, ses amis. Ainsi vaincu, il faisait honte non seulement à sa propre personne … mais aussi à son ambition, à ses camarades mais surtout à son capitaine. Il avait toujours été fidèle à ce dernier, son meilleur ami depuis tellement de temps... Il ne ternirait pas son honneur ! Et pourtant, il ne pouvait plus bouger le petit doigt. Ses yeux étaient même clos, mais il devinait que Sankari était déjà reparti vers son maître.

À trois reprise, il tenta de se relever. À chaque fois, il échoua. Il s'en sentait d'autant plus humilié. Soudain, un immense gong retentit. Un gong qui lui glaça le sang, qui sembla résonner mille fois dans son cœur, qui fit vibrer son corps. Il avait compris … Sankari n'était pas parti. Il avait entreprit d'anéantir le reste de l'équipage en abattant le pilier, et ce, à mains nues, d'après les gongs désormais réguliers et de plus en plus puissant. Ce fut la motivation qui manquait jusque lors au plus puissant des sabreurs présent sur la plage. Malgré la douleur, il bondit sur ses jambes sans même une grimace. Il matérialisa un arc de cuivre et observa le pilier. Sa cible, qui ne pouvait pas nager avait dû sauter jusqu'à la tour et … il semblait avoir percé le métal avec sa main. Apparemment, c'était comme ça qu'il arrivait à tenir, suspendu à dix mètres de la houle. Avec son autre poing, il tambourinait contre la structure qui menaçait de s'effondrer.

Fulgur réfléchit. Puis, finalement, tira trois flèches qui comme prévu se fichèrent juste à côté de la tête de Sankari qui stoppa aussitôt son action. Il tourna lentement la tête vers le tireur et sourit de toutes ces dents. Il avait donc effectivement un vrai adversaire en face de lui ! C'était incroyable, personne n'avait jamais réchappé de sa technique.

Le pirate prit les devants et créa une sorte de plateforme autour du pilier sur lequel aurait lieu le combat final. Alors, tout ce précipita. Fulgur, à une vitesse effroyablement rapide courut vers la plage et sauta sur sa création tandis que Sankari s'y laissait tomber. Le pirate frappait de ses lames avec force et précision, mais l'autre esquivait agilement et enchaînait encore plus puissamment avec des coups que le premier paraît difficilement. Le manège dura de longues et affreuses minutes, toujours avec le stress de cette eau, si proche et mortelle.

_Je suis content que tu aies survécu, haleta Sankari sous sa forme humaine.
_Bientôt, tu regretteras !

Pour illustrer ces paroles, Fulgur balança son bras droit de bas en haut, provoquant une longue onde de choc qui toucha le cyclope à l'estomac. Il enchaîna par un véritable déluge d'estocade et termina avec un puissant coup de pied au torse. Sankari s'effondra mais esquiva à temps un autre coup de pied qui l'aurait achevé.

_Il faut en finir vite, maintenant, dit-il en se transformant en semi-hérisson.

Fulgur ne lui laissa aucune chance, plaqua sa main contre le sol cuivré et y fit pousser une dizaine de pic tandis que Sankari arrivait à toute vitesse. Celui-ci esquissa un sourire narquois, pensant pouvoir tous les esquiver, mais quand l'un d'eux lui entailla la cuisse, il décida de prendra la voix des airs. Il sauta, très haut, comme lorsqu'il avait fait le «Smash piquant». Son adversaire reconnut la technique et créa un autre arc en catastrophe. Il tira un flot continu de flèche, fluide et adroit, il ne manqua jamais sa cible, qui pourtant se mouvait encore dans les airs extrêmement rapidement. Mais aucune de ses flèches n'entailla la peau de Sankari qui avait eu l'intelligence de se protéger avec son dos. Au moment où la collision allait avoir lieu, Fulgur créa une barrière de cuivre qui le protégea de justesse des pics acérés. Après l'avoir bloqué, Fulgur décida de ne pas s'arrêter en si bon chemin et créa finalement une boîte à l'intérieur de laquelle son ennemi était prisonnier.

_On dirait que j'ai gagné, souffla-t-il.
_Ou pas, hurla Sankari, hors de lui.

La seconde qui suivit passa très rapidement, pour Fulgur. Son adversaire dû frapper le cuivre de sa puissance colossale car celui-ci fut projeté vers le pirate qui heurta ensuite le pilier qui vacilla légèrement. L'homme cracha, eut-il dit, un litre de sang avant de s'effondrer, à bout de souffle. Le roux était vraiment un adversaire puissant et valeureux, un adversaire comme il n'en avait jamais eu qui l'avait mis en difficulté comme jamais il n'avait été mis en difficulté. Aussi jamais ne s'était-il senti aussi puissant, lui-même. Il sentait en lui affluer un force qu'il n'avait jamais ressenti personnellement, mais qu'il avait comme deviné en voyant Kardass se battre, précédemment. Il n'était plus lui, il n'était plus dans son corps affreusement meurtri, il ne sentait plus que ce fluide qui coulait en lui, le faisant devenir surhomme. Il se releva, suscitant l'admiration, la peur et l'étonnement de Sankari.

_C'est pas possible …
_Sur l'honneur des Blade, je dois vaincre !
_Je dois en finir … vite.

Alors que Fulgur courait dans sa direction, le cyclope aux cheveux oranges se roula en boule, ainsi, il était hors de portée des coups ennemis. Là, il se sentait en parfaite sécurité. Jamais le pirate n’oserait défier le piquant de sa carapace et même s'il osait, il y perdrait un bras … au moins. Cependant, l'assaillant n'avait pas l'intention de s'arrêter, désormais. Il prépara une ultime estocade où il mit toute la nouvelle puissance qui coulait dans ses veines et frappa.

_Aargh …

Il avait failli perdre son bras dans son attaque.

_Tu maîtrise … tu maîtrise le Haki … gémit le perdant en regagnant sa forme humaine.

Il s'évanouit.

Fulgur, malgré toutes ses blessures ressortait vainqueur du plus grand combat qu'il n'ait jamais mené. Il s'effondra, épuisé mais victorieux. Il ferma les yeux quelques secondes, ou plus, il n'en avait strictement aucune idée, tant l'adrénaline qui lui était venu s'était dissipé vite. Ce fut les voix qu'il entendit qui le tira de son sommeil. Étant allongé sur le dos, son regard porta directement vers le haut de la tour, d'où s'éveillaient ces voix. C'était Yorks qui hurlait après lui pour qu'il les fasse descendre maintenant que c'était terminé, le sniper entendit tout de même quelques applaudissements et félicitations se perdre dans le flot d'hurlement. Pour lui, c'était terminé. Mais Yorks et tous les autres sabreurs de l'équipage pourraient encore retrouver Kardass, il fallait l'avertir qu'il se passait quelque chose d'étrange sur cette île.

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2]

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com