Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Rurouni Kenshin - Tsuioku Hen-
MessagePosté: Dim 23 Juil 2006 22:36 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2609
Localisation: Nulle part ailleurs
Rurouni Kenshin -Tsuioku Hen-

Image

Rurouni Kenshin - Tsuioku Hen- est les titre des 4 OAVs qui relatent le passé du célèbre personnage de manga, le samurai Kenshin.
Dernièrement j’ai eu l’agréable surprise de visionner ces OAV sublimes.
Dans ce topic, je vais aborder les OAVs qui ont le même protagoniste que le manga mais dans un univers, un environnement, et une période tout à fait autre.

Dans ce Flash Back la lame de Kenshin est tout sauf inversée, ses coups sont vifs, rapides, il frappe pour tuer, c’est l’histoire du véritable assassin, du véritable Battosai. Il n’est pas nécessaire de connaître le manga pour voir ces OAVs, bien au contraire car ils ont pour objectif la narration du passé de Kenshin, ainsi que l’origine de ses deux cicatrices qui dessinent sa joue.

L’histoire :

Nous somme dans un Japon au futur incertain, le récit se déroule au crépuscule du règne Tokugawa, une nouvelle ère s’apprête à naître, beaucoup voit en elle un renouveau, le salut tant attendu face à un pays qui ne cesse de s’isoler du reste du monde, tandis que d’autres ne tolèrent pas cette révolte, la paix ayant régné 300 ans sous les Tokugawa, pourquoi cela devrait-il changer ? Certains se contentent d’observer alors que d’autres agissent, un clash entre tradition et changement, c’est sous ce décors où flotte indifférence, vengeance, profit et réel patriotisme que se déroule la trame de ces OAVs.

Shinta, un enfant à peine l’age de raison atteint, voit toute la caravane avec la quelle il voyageait se faire décimer par des bandits sans pitié, il est sauvé de justesse par Hiko Seijuro, une personne qui manie « un peu » le sabre selon lui, une fois sauf, ce mystérieux bretteur s’en va sans attendre les remerciements du jeune enfant.
Le lendemain, Seijuro revient sur les lieux du massacre afin d’enterrer les victimes, en tant qu’adepte du style Hiten Mitsurugi Ryu, il se devait cet acte, c’est alors que sous ses yeux ébahi se dresse une étendue de tombeaux marqués d’une croix, il se rend compte que le jeune Shinta les a tous enterré aussi bien bandits que marchands. Conquit par ce geste, Hiko décide de le prendre comme disciple, Shinta étant un nom trop tendre pour un guerrier il le nommera Kenshin, c’est ainsi que débute l’histoire…

Dans ces OAVs deux grands groupes s’affrontent, les Shinsen-Gumi (Les loups de Mibu) qui représentent le Bakufu qui est le pouvoir en place, on en retiendra deux personnages Hajime Saito et le jeune Okita, ces derniers sont déployés à Kyoto où le plus gros de la révolte sévit, cette révolte de son coté, est représentée surtout par les Ishin Shishi qui sont sous les ordres de Kogoro Katsura, c’est à cette fraction que se joindra Kenshin en tant qu’assassin, chargé des missions les plus délicates.

Voilà je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler le scénario.

Les personnages :

Himura Kenshin :

Image

Une personne qui ne connaît rien de l’enfance, il ne sait que manier son sabre, mais son but est noble, il veut à tout prix protéger les gens même s’il faut en tuer d’autres. On constate une réelle évolution de son avis politique sur les révoltes au Japon.

Yukishiro Tomoe :

Image

Une fille assez mystérieuse, la seule qui essayera (et arrivera) à comprendre Kenshin, elle se confrontera à cet assassin froid et solitaire, et tentera tout de même d’être le fourreau dans le quel il pourra mettre son esprit.

Hajime Saito :

Image

Le leader des Shinsen-Gumi, il parait être une personne extrêmement sévère, très dùr, pas très développé au cours de ces OAVs il apparaîtra plus tard dans l’histoire du manga.

Okita :

Image

Possède le rang de chef chez les Shinsen-Gumi, mieux ne vaut pas se fier à son sourire angélique, il manie avec prouesse le sabre, son style est redoutable, il semble être animé par un profond sens de justice et de loyauté.

Kogoro Katsura :

Image

Leader des Ishin Shishi, très crédible dans son rôle, il est calme, réfléchi, charismatique. Sachant se faire apprécier (lui et ses idéaux) il sait aussi se faire obéir.

Takasugi :

Image

Chargé de fournir à la révolte des soldats aguerris, c’est vers lui que se dirigera en premier Kenshin.

Hiko Seijuro :

Image

Il s’agit du maître de Kenshin, ne vit que pour l’art du sabre et le bon saké.

Critique des OAVs :

Le terme critique serait péjoratif face à une œuvre aussi belle, il faudrait plutôt parler d’hommage.
Tout est réussi : Histoire, character design, musique, intrigue, décor, rien n’est pris à la légère, on se délecte de chaque scène, de chaque mot, la réalisation est parfaite, les plans qu’on nous propose sont dignes des plus beaux tableaux.
L’univers sobre et triste se mêle à merveille à un récit des plus touchants, on en verserai des larmes tellement l’émotion nous parvient intense. Les gestes des personnages, l’expression de leurs yeux, la fluidité de leurs mouvements, tout ceci les rend presque vivants.
Les dialogues aussi sont de haut niveau (grâce notamment à la qualité de la traduction), on a droit à de très belles répliques, à de très belles citations, on ne parle jamais pour ne rien dire, ce qui implique un suivie plus attentionné de l’histoire pour n’en rater aucune miette et pour en comprendre toutes les facettes.
La dureté de l’époque est aussi abordée dans ces OAVs, on constate la misère et la pauvreté, ça nous renseigne aussi des mœurs de ce temps, mais à coté de ça nous avons droit à des très belles illustrations, cela va du paysage urbain à la compagne enrichis de pleins détails bluffant : Une luciole qui fait briller la lame d’un katana, les rayons du soleil se reflétant sur la mer, le vent donnant des cheveux épars, une libellule au sommet d’une plante… le souci du détail.
Le thème de la guerre est vu sous différents angles, tuer pour faire vivre une nouvelle ère, voilà la doctrine des révoltés, « Pour construire un nouveau monde il faut d’abords en abattre l’ancien » En se basant sur cette idéologie ainsi que sur l’envie de protéger les faibles, Kenshin justifiera ses nombreuses « missions ». On trouve aussi des personnes contre cette façon de penser et d’agir, surtout Tomoe ; Ces deux parties ne manquent pas d’arguments, il s’agit d’un débat sans fin dont la réponse dépend de la vision propre à chacun. Tout ceci accentue la maturité de l’œuvre.

L’OST :

Image

La musique dans ces OAVs va de paire avec les combats, la musique est magnifique, les combats sont splendides.
Les différentes mélodies servent à animer les multitudes scènes, mes préférées sont celles que l’on entend lors de combats. Ces derniers sont orchestrés à la perfection, et de manière à épouser la situation, par exemple : Lors d’un combat discret (assassinat) on a droit à une musique lugubre, peu rythmée et donnant une impression glauque.
Lors de combats agités, la musique devient entraînante, plus soutenue, les coups de sabres résonnent au même pas que les coups de violoncelles, on s’y croirait presque.

L’OST est parfaite, mon track préféré est celui que l’on entend au début de la première OAV : « In Memories ~A Boy Meets The Man~ »


Pour bien finir, je vous conseille, je vous ordonne même de vous procurer ces 4 OAVs car elles valent largement le coup, la traduction en français est excellente, le doublage français est excellent (merci à dybex)
J’espère que vous apprécierez autant que moi cette œuvre magistrale et là c’est de l’euphémisme !!

_________________
Image
Veuillez prendre en considération les règles du forum.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 4 Aoû 2006 17:17 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Juin 2006
Messages: 12
Citation:
L’OST est parfaite


Et encore, on peut presque dire que cet adjectif est un euphémisme.

Je ne me souviens pas avoir jamais entendu dans une autre oav, serie, extra, movie de plus belle BO.

La musique est vraiment un enchantement.

Concernant l'histoire, et bien nous la connaissons.

Elle narre la jeunesse de Kenshin et sa relation avec Tomoe de façon fort magistrale et toujours avec beaucoup d'emotion.

Seul bemol pour moi, les flashbacks.

Quant on connait le manga ça va, on s'y retrouve.

Mais pour quelqu'un qui ne connait pas du tout l'histoire ça doit quand même être un peu le bordel j'imagine.

Mais mise à part ça, c'est du tout bon.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com