Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Eureka Seven AO
MessagePosté: Dim 22 Avr 2012 23:32 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Aoû 2010
Messages: 21
Image


Titre : Eureka Seven Astral Ocean
Studio : BONES
Diffusion JP : 12 April 2012 ->
Nombre d'épisodes : ?
Genres : Science-Fiction, Mecha, Aventure, Romance

Sept ans après la première diffusion de la série Eureka Seven, le studio Bones décide de créer une nouvelle série basée sur la licence. D'après les premiers épisodes, il semble claire que l'histoire d'AO soit rattachée à celle de la première série. Toutefois, il est pour l'instant difficile de la situer. Séquelle ou préquelle ?

Psalms of Planets Eureka Seven

Image

Eureka dans le cockpit du Nirvash

Avant de parler d'Eureka Seven AO, petite présentation de la série originel pour situer le contexte. Attention risque de spoil pour tous ceux qui n'ont pas vu la série. Je ne peux que vous conseiller de voir la première série avant de commencer AO. Elle fait partie des classiques du genre et vaut largement la peine d'être vue.

Eureka Seven se passe dans un lointain future, sur une planète colonisée par les hommes. Sur ce monde, il n'y a pas d'océan, car toute la planète est recouvert par une entité vivante nommé le Scub Coral. Cet être produit une énergie, le Trapar, dont les hommes se servent pour faire voler différent appareil en les faisant "surfer" sur les vagues de Trapar. Un sport s'est développé à partir de cette technologie, le Lifting. Il s'agit de voler sur une planche de surf aérienne. Une grande partie de l'ambiance de la série tourne d'ailleur autour de cette culture surfeur.
L'histoire raconte la rencontre de Renton Thurston et d'Eureka. Cette dernière fait partie d'un groupe de Lifteur baptisé Gekkostate. Bien qu'aux yeux du public il s'agisse d'une team extrêmement célèbre de Lifteur, le Gekkostate est en réalité un groupuscule armé composé de déserteur de l'armée mondial. Il possède un certain nombre de Mecha (appelé LFO) volé à l'armée. Les LFO sont des robots de combat capable de voler en se servant d'une planche de Lift géante. Parmi les LFO du Gekkostate se trouve le Nirvash Type ZERO qui est le tout premier des LFO.
Renton, qui a eu le coup de foudre pour Eureka, va rejoindre le Gekkostate. Ensemble ils vont découvrir la véritable nature du Scub Coral, du Nirvash et d'Eureka.

La série s’étendait sur deux saison et comportait 50 épisodes. Elle fut très bien reçue par la critique et obtint de nombreux prix. Elle fut suivie par un film, Psalms of Planets Eureka Seven Pocket Full of Rainbows. Il racontait une autre histoire en reprenant une grande partie des planches d'animation de la série. En plus du laxisme au niveau de l'animation, le scénario était absolument infâme, la faute à l’absence de Dai Sato le scénariste principale de la série TV.
Pour discuter de la première série : Topic_EurekaSeven

Eureka Seven AO


Intrigue
L'histoire se déroule en 2025, sur l’île d'Iwato Jima qui a fait, avec le reste d'Okinawa, sécession du Japon. Lors d'une manifestation du Scub Coral, Ao Fukai devient le pilote du RA272Nirvash, un IFO (Intelligent Flying Object).

Personnages
Image
Fukai Ao : Littéralement, son nom veut dire Bleu Profond. Il vit avec son grand-père adoptif sur l’île d'Iwato Jima. Il vit ainsi depuis que sa mère est partie pour des raisons encore inconnue. Il est souvent traité en étranger par les autres habitants de l'île. Il a les yeux de couleur violet avec l'anneau caractéristique des Coralians.
Arata Naru : Amie d'Ao, elle vit sur l’île avec sa famille. Elle possède un don de vision qui lui permet d’entrapercevoir le future. On ne sait pas encore quelles en sont les causes, mais Naru est malade et doit souvent prendre une médication. Elle a pour animal de compagnie un paresseux nommé Noah.
Fukai Toshio : Médecin sur l'île et grand-père adoptif d'Ao.
Gazelle, Pippo et Han Juno : Trois coursier de l'île qui sont prêt à magouiller avec l'armée japonaise pour de l'argent.
Génération Bleu et Team Pied Piper : Génération Bleu est une entreprise basée en Suisse qui s'occupe de contrer les attaques de G-Monster lors d'apparition de Scub Coral. Ils emploient la team Pied Piper qui comprend deux pilotes d'IFO.

Continuité
Personnellement, Eureka Seven premier du nom était une série qui se suffisait à elle-même. La série formait un tout cohérent au niveau de l'histoire, des personnages, de l'ambiance, du design. La fin m'avait d'ailleurs particulièrement plu, car elle clôturait l'histoire sans laisser de vide ou de spéculation alambiquée. Elle était simple et belle.
C'est pourquoi j'ai été et je suis toujours un peu réticent à ce que l'on vienne toucher à cette licence. Notamment parce que j'ai l'impression qu'il est difficile de faire mieux que la première série et que l'on ne pourra donc que ternir son image (chose qui fut prouvé par le filme).

Maintenant cette nouvelle série vient agrandir la mythologie d'Eureka Seven d'une manière qui pour l'instant reste assez floue. On ne sait pas vraiment s'il s'agit d'une séquelle ou d'une préquelle. De nombreux indices font pencher la balance des deux côtés. J'ai donc (après deux épisodes) peur de trouver de grosses erreurs de continuité entre les deux séries.
En mettant de côté mes craintes de fan, je dois dire qu'Eureka Seven AO me plaît. L'animation est très bien. L'histoire semble intéressante. Et surtout on retrouve cette touche Eureka Seven qui me rappelle l'ancienne série.


Dernière édition par Solilocus le Lun 14 Mai 2012 22:00, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eureka Seven AO
MessagePosté: Dim 22 Avr 2012 23:34 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Aoû 2010
Messages: 21
Image
Episode 1 : Deep Blue

Le premier épisode commence par nous présenter Ao, Naru et leur quotidien sur l'île d'Iwato Jima. L'intrigue s'accélère lorsque Gazelle et ses potes croise la route d'Ao. Du Scub Coral fait sont apparition et dans la panique Ao emporte un bracelet que Gazelle devait livrer à l'armée Japonaise. Le Lendemain du Scub Coral fait à nouveau son apparition avec cette fois un G-Monster, sorte de créature aux formes cristallines qui attaque l'île pour une raison encore inconnue. Gazelle tente de récupérer le bracelet, mais Ao refuse de lui donner car des souvenirs d'enfances lui reviennent. Il y voit sa mère le bracelet à sa main.

Dès la première seconde, j’étais paumé. Avril 2025, c'est la date affichée, puis l'on voit Tokyo en ruine. Pourtant s'il s'agit d'une séquelle comme je m'y attendait, on devrait se trouver bien plus loin dans le calendrier et Tokyo ne devrait plus exister depuis des milliers d'années. Ensuite, à la fin de l'épisode, flashback, on voit la mère d'Ao de dos. La scène est une reprise de la première série avec la sœur de Renton. La mère d'Ao a les cheveux bleu comme ceux d'Eureka. Il se pourrait donc qu'Ao soit le fils d'Eureka, mais dans ce cas il s'agit bien d'une séquelle. Bref beaucoup de questions, peu de réponses, c'est normal c'est l'épisode 1.

Sinon j'ai trouvé l'animation magnifique. Les couleurs, waouh ! Le character design de Kenichi Yoshida toujours aussi plaisant. Je trouve juste dommage qu'il n'y ait pas de référence au milieu du surf. J'ai bien aimé le titre, Deep Blue, qui fait allusion au nom du personnage principal.

Image
Episode 2 : Ao's Cavern

Puisque Ao ne veut pas rendre le bracelet, Gazelle lui propose de venir avec lui. Alors qu'ils veulent se poser sur le navire de l'armée japonaise le G-Monster attaque le bateau. Ao parvient à prendre place à bord du Nirvash qui était sur le navire en plein naufrage. Le bracelet, qui était une clé, active l'IFO et donne aux cheveux d'Ao une couleur bleu. Ao part à l'attaque du G-Monster pour protéger son île natale. Après avoir détruit le monstre Ao planque le Nirvash dans une grotte.

Deuxième épisode plein d'actions. Toujours aussi bien réalisé. Par contre je trouve le character design des deux pilotes de Pied Piper très générique, dommage.

De nouveau flashback ! Le grand-père en voyant le Nirvash se souvient d'une précédente apparition du mecha. On le voit peint en rouge et blanc, les mêmes couleurs que dans la première série. Ensuite, Ao en découvrant ses cheveux bleu, revoit sa mère avec des cheveux à moitié bleu. Je n'ai pas compris si la mère subissait la même transformation que son fils ou si elle se teignait les cheveux pour cacher leur couleur. Ao et sa mère sont peut-être de lointain descendant d'Eureka et de Renton dans un futur où l'ancienne Terre fut reconstruite.

EDIT1
Image
Episode 3 : Secret Operation

Ao est capturé par des habitants de l'île. Ces derniers le tiennent responsable de l’apparition du G-Monster, tout comme ils avaient tenu responsable la mère d'Ao, il y a 10 ans en arrière. Ao est libéré par Gazelle et ses potes. Pendant ce temps un nouveau G-Monster a fait son apparition et Pied Piper s'est déjà lancé au combat.

Les tensions aux seins de l'île sont développé plus en profondeur. La rupture entre les jeunes et leurs parents est assez intéressante, mais j'attends surtout l'explication sur la sécession d'Okinawa. Je me demande si les scénaristes vont osez aborder, d'une manière direct ou détournée, le sujet des bases américaines à Okinawa qui fait encore de nos jours polémique.
Comme attendu, la qualité de l'animation a baissé, principalement au niveau des personnages. Je remarques que c'est souvent le cas. Les deux premiers épisodes d'une série ont en général le droit à plus d'attention que les suivants. L'animation reste cependant bonne.
L'épisode comporte une grosse référence gratuite à Hatsune Miku. Je ne comprends pas vraiment l’intérêt, mais pourquoi pas.

En ce qui concerne la trame principal de l'histoire, le visage de la mère d'Ao nous est déjà révélé. Elle ressemble trait pour trait à Eureka, mais est-ce vraiment elle ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eureka Seven AO
MessagePosté: Ven 11 Mai 2012 16:19 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1831
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Pour ma part la première série était excellente. A ceci près que les 40 premiers épisodes sont partagés entre des moment nul au possible à des passages vraiment bien. Une chose m'avait beaucoup freiné dans Eureka Seven c'était le nombre de similitude avec la première série Gundam de l'histoire. Malgré cela les 10 derniers épisodes sont monumentaux et m'ont totalement converti à la série.

Et voilà que la saison 2 arrive. Et le moins qu'on puisse dire c'est que si cela commence tout doucement c'est pour rapidement nous en mettre plein la tronche. Si dès le départ la ressemblance d'Ao avec Renton m'a sauté aux yeux, et à raison, celle de Naru ressemble énormément à Talho et Holland, mais cela est encore à voir. Talho était enceinte à la fin d'Eureka Seven, peut être que Naru n'est pas le seul enfant du couple. Disons que pour avoir le même âge qu'Ao ce serait moins glauque scénaristiquement.

On entre rapidement dans l'univers qui a maintenant évolué avec de "nouveaux" continent pour ce monde. Ao récupère rapidement un bracelet lui permettant de contrôler le Nirvash. Et tout s’accélère avec ces G monstres me faisant penser à quelques comics. Rapidement Ao se trouve embrigadé chez les Générations Bleu et c'est partit pour l'Aventure. J'ai beaucoup apprécié ces 4 premiers épisodes. D'autant plus qu'on fait l'impasse sur un début lourdingue au possible comme j'avais pu le reprocher à la première série. Et puis le héros récupère la couleur de cheveux de sa mère et ça c'est le bien. La Princesse du monde plussinfinite.

Chouette présentation Solilocus, continue le bon boulot ! ^o^

_________________
ImageImage
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eureka Seven AO
MessagePosté: Ven 11 Mai 2012 20:12 
30 000 000 Berrys

Inscription: 21 Mar 2010
Messages: 456
Je me permet Solilocus d'utiliser ce topic pour poster mes premières impresions sur la première série Eureka Seven. J'ai vu 13 épisodes soit une saison pratiquement donc je pense pouvoir porter un premier jugement sur la série.

La première chose qui ma plus c'est... l'opening ! Sérieusement, jamais un Opening ne m'aura autant accroché puisqu'il présente une des particularité de la série: Des Mecha qui font du Surf !!
Je trouve cette idée vraiment ingénieuse et que ça donne un côté "aventure" à la série. Je dosi avouer que tout ça me fait bien rêvé et que le Nirvash a bien la classe !

Mais là où est le bat blesse c'est au niveau de l'histoire. Quand Renton quitte Belforest, son intégration à bord du Gekkostate est assez chiante puisqu'il ne se passera vraiment pas grand chose. Il faudra attendre l'épisode 8 où ça comme à bouger un peu avec l'histoire de la vieille femme. Par la suite cela devient un peu plus intéressant mais bon disons que j'adore les scènes avec les LFO dans les airs mais pour le reste c'est un peu voir très chiant par moment. Je rebondis sur le chara design un peu bizarre au niveau des yeux ce qui donne des expressions... quoique ce chara design est assez original.

En conclusion mon avis est mitigé pour le moment mais j'apprécie quand même cette série. Il y'a 50 épisodes ça a donc le temps pour bien se développer. Je regarderai probablement tout.


Dernière édition par Necrelia le Mar 12 Juin 2012 22:47, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eureka Seven AO
MessagePosté: Lun 14 Mai 2012 21:57 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Aoû 2010
Messages: 21
Image
Episode 4 : Plant Coral

Un épisode pleine d'action puisque Ao se joint à Pied Piper pour détruire un nouveau G-Monster qui menace l'île. Après la bataille, Ao se retrouve à Naha, la capital d'Okinawa. Le contexte politique y est brièvement dépeint, après quoi Ao demande officiellement à rejoindre Génération Bleu dans l’espoir de pouvoir retrouver sa mère.

Après l'épisode 3 qui était un peu mou, celui-ci nous sert une bonne dose de combat aérien qui en mettent plein les yeux. Même la deuxième partie, plus calme, est très intéressante puisqu'elle nous présente comment les habitants d'Okinawa vivent l'indépendance politique de leur nouveau pays. Entre révolution hippies et désillusion de certains qui sont prêt à tout pour émigrer, on nous brosse un tableau très réaliste et sans parti pris. Encore une fois, on retrouve des référence très geek et très explicite. Je crois que ça va devenir un running gag d'Elena.

Pour ce qui est de la liaison entre les deux séries, on nous officialise qu'Ao est bien le fils d'Eureka, mais au vu des incohérences que cela apporteraient j'ai l'impression que ce Astral Ocean n'a aucune continuité avec son ancêtre. On aurait alors affaire à un reboot avec une toute nouvelle mythologie.

Image
Episode 5 : Génération Bleu

Cette épisode n'est là que pour nous présenter l'entreprise Génération Bleu et l'immense cité-tour qui leur sert de quartier général. Pas grand chose à se mettre sous la dent à part les hésitation d'Ao qui ne se sent pas à sa place. La tour est intéressante dans le sens qu'elle provient du Scub Coral et l'on se demande ce qu'était cet objet avant qu'ils ne la transforment en ville. On aprend aussi que le boss de Génération Bleu a des objectifs qui ne se limite pas à sauver les populations de la Terre des G-Monster.


Necrelia a écrit:
La première chose qui ma plus c'est... l'opening

Attend de voir l'opening 4 qui est magistral.
Citation:
Keisuka_Yuuko : D'autant plus qu'on fait l'impasse sur un début lourdingue au possible comme j'avais pu le reprocher à la première série.
Necrelia : Il faudra attendre l'épisode 8 où ça comme à bouger un peu avec l'histoire de la vieille femme.

Un début mou. C'est la principale critique qui fut faite à Eureka Seven à l'époque. Et elle est tout à fait juste. Les 24 premiers épisodes construisent progressivement un malaise ambiant. On nous fait ressentir la perte d'innocence des héros qui passent à une certaine maturité. Cela se fait par une narration pesante et la constante fuite en avant des personnages. Tous ces épisodes lourds ne sont là que pour apporter un contraste par rapport aux 26 épisodes suivant. Je n'en dirai pas plus pour ne pas gâcher la surprise à Necrelia, mais Eureka Seven est une série qui ne s’apprécie qu'après le dernier épisode. J'étais comme Keisuka_Yuuko, avant les derniers épisodes j'étais moyennement convaincu par Eureka Seven.
Necrelia a écrit:
Je rebondis sur le chara design un peu bizarre au niveau des yeux ce qui donne des expressions... quoique ce chara design est assez original.

Le character design de Kenichi Yoshida est assez particulier. Il a tendance à dessiner des visages asymétriques ce qui donne cette impression bizarre. On a souvent l'impression que les personnages louches. Perso j'adore cet artiste et son travail. Dommage que dans Astral Ocean, il ne fasse pas tous les personnages. Le chara designer principal est Hiroyuki Oda que j'apprécie nettement moins. Les pilotes d'IFO qu'il a créé ont une apparence ultra générique à vomir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eureka Seven AO
MessagePosté: Mer 23 Mai 2012 16:12 
30 000 000 Berrys

Inscription: 21 Mar 2010
Messages: 456
Ca y'est j'ai vu 25 épisodes de l'anime soit la moitié. Je viens donc donenr pour la deuxième fois mes impressions. Disons qu'à partir d'ici il y'aura du Spoils.

Chose qui fait plaisir ça bouge un peu plus que dans les autres épisodes ! Là vraiment on a quelques trucs assez intéressants. Pour commencer l'apparition de l'oncle de Renton qui n'hésitera à trahir ses amis (ceux de Renton) pour protéger son neveu d'un < lavage de cerveau> ^^ Sympa aussi que ça soit la ville où à Renton & sa soeur. Par contre cet épisode n'avance pas le Shcmilbick puisque la soit disant-e "maladie" du Gekko sera guéri à la fin de l'épisode. Ensuite vient le moment où le Gekko fait un arrêter à la mine pour des réparations. Vraiment mou par moments mais ça devient vraiment intéressant comme le vieux mineur qui montre à Renton des LFO et Eureka qui se fait aspirer dans un mur de je ne sais quoi. Pas mal d'énigmes, de questions et de mystères planent sur la série pour le moment surtout en ce qui concerne le Coralian. Par contre à l'épisode 20, quand Renton vient sauver Holland, il s'énerve et commencer à maltraiter les LFO militaires et ce passage ma fait penser à Evangelion quand L'Eva-01 avec Shinji à son bord entre en mode Berserk. Ce qui permettra donc à Renton de comprendre que le Gekko n'est pas un vaisseau avec des membres qui recherchent l'aventure avec le Trappa mais des opposants aux gouvernement qui tuent des gens (les pilotes). Par contre c'est quoi un Skurve ??

Après vient une décision brutale: Renton quitte le Gekko. J'avoue que ça ma surpris. Ce qui n'est pas plus mal car son intégration était vraiment difficile. J'avais vraiment envie de gifler tout l'équipage. Ok Renton est encore un ado mais c'est vraiment pas une raison pour le traiter de la sorte (cc épisode 7). Intervienne alors Ray & Charles (et qui ont un lien avec Holland si j'en crois l'épisode 24 & 25). Ce couple récupéra Renton mais c'est assez ambigu. Renton se réveille lors d'une fête dans le quartier où il s'est endormi mais de la manière dont c'est présenté j'ai cru que c’était un rêve. Ensuite, Ray et Charles sont choqués quand ils apprennent que Renton est le fils d'Adrock et qu'il était membre du Gekko. Mais je pense pas qu'ils étaient à la boum sans raison valable et qu'ils n'auraient pas récupérer un gosse de 14 ans juste pour le lulz. Cela dit leur LFO a sacrément la classe. Hum par contre par compris l'histoire de culture dans l'épisode 25 mais la femme malade m'a beaucoup touché.

Certains passages m'ont mis mal à l'aise notamment quand Holland maltraite Renton où quand ce dernier amène la fille Votarex dans un hôpital dont les patients déteste cette fille en la considérant comme une terroriste. Une chose est sur: Renton à mûri. Pour preuve puisqu'il repart à la recherche du Gekko pour revoir Eureka. Cette dernière veut le revoir aussi. Ouf ! Elle ne lui fait plus la gueule ! Heureusement parce que j'en avais marre de cette attitude. Holland part donc à la recherche de Renton et tant mieux car il a enfin compris que c'était Renton qu' Eureka à choisi. Théoriquement devrait y'avoir une bataille Gekko/Charles. J'espère que c'est le cas et que ça enverra du lourd. Il y'a toujours des passages chiants mais vu que ça se développe ils sont moins nombreux et donc j'apprécie de plus en plus la série.

Sinon en ce qui concerne le Chara Design je m'y habitue. Il est assez bon dans l'ensemble mais j'ai un peu mal avec certains personnages. Notamment Anémone qui a un air qui lui va pas du tout alors que ça sans cette air elle serait bien plus jolie. Par contre je trouve Eureka vraiment pas belle du tout... et ses enfants sont hideux ! Bouh les enfants je vous aime pas ! Et comme tu l'as dit on a l'impression que les persos louchent parfois ^^

Voili voilou c'est décidé je regarderais tout l'anime parce que les Mechas qui surfent c'est super cool !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eureka Seven AO
MessagePosté: Sam 14 Juil 2012 22:02 
30 000 000 Berrys

Inscription: 21 Mar 2010
Messages: 456
J’ai enfin fini Eureka Seven. Que dire sur cette série dont j’ai entendu beaucoup de bien ?

Déjà malgré un début un peu mou cela ne m’a pas empêché d’apprécier certains passages, le vraie problème étant l’intégration de Renton un peu dur et des moments Slice of Life pas toujours très biens exploités du fait que l’histoire ne « décollait » pas vraiment. On va dire que j’ai vraiment accroché à la série à partir de l’arc de réparation du Gekko. J’avais beaucoup apprécié l’arc avec Charles qui se conclu de manière tragique et marque le signe de maturité chez Renton. Vienne ensuite les 20 derniers épisodes qui sont il faut le dire vraiment excellent et qui nous apporterons beaucoup de détails sur le Scub Coral & co et il faut noter qu'il se passera beaucoup de choses. Au final après le dernier épisode on se rend compte que tout était très bien construit et que le fameux début mou n’était pas si inutile que ça. La fin est même de toute beauté et suffit à l’anime je trouve.

Eureka Seven est une série très portée sur ses personnages. Au début je ne l’es apprécié pas du tout mais ils grandissent au fur et à mesure de la série, gagnent en maturité nous livrant au passage des histoires très touchantes en bref on évolue avec eux c’est comme une voyage d’initiation et à la fin je les apprécié quasi tous c’est dire ! Une très belle fable sur les personnages ! Pourtant nous sommes en face d’un Shonen pur jus : un garçon naïf se lançant dans l’aventure, la fille de ses rêves, l’absence du père, l’aventure avec ses compagnons… mais le tout est vraiment très bien amené. Je retiendrais également l’OST de très bonne qualité !

Je ne sais pas trop quoi dire d’autre car je dois bien avouer que les mots me manquent tellement l’anime a su gagner en qualité au fil du temps. Il fait partie de ces séries qui démarrent mal mais qui finissent (très) bien !

Maintenant je vais me faire un plaisir de visionner Eureka Seven AO !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eureka Seven AO
MessagePosté: Ven 20 Juil 2012 19:32 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Aoû 2010
Messages: 21
Necelia, heureux de voir que tu n'as pas décroché de Eureka Seven, malgré les premiers épisodes un peu mou.


Image
Episode 6 : Noblesse Oblige

La team Pied Piper part sauver la team GoldiRocks qui n'a pas put détruire un G-Monster. La créature se cache dans un orage qui lui sert de bouclier, ce qui la rend intouchable. Ao parvient toutefois à la détruire en profitant d'une brèche ouverte par le vaisseau de combat de Pied Piper.
En parallèle aux combats contre le G-Monster, on découvre un étrange personnage qui se place d'emblé en antagoniste principal de la série. Il s'agit d'un être polymorphe aux capacités surhumaines. Le plus intéressante est qu'il ne sait pas lui-même qui il est. Il n'a pas de nom et pas d'apparence fixe. On le voit en différents lieux comploter pour propager des guerres, sans que l'on comprenne quel intérêt il en retire. En apercevant le Nirvash, il décide de se rendre au QG de Génération Bleue. L'épisode se termine lorsque le polymorphe se choisi une apparence de base et un nom : Truth.

L'intrigue prend de l'ampleur avec l'apparition de Truth et des paroles qu'il prononce. Pour lui cette univers est dans l'erreur et il faut le corriger. De par son nom, Truth, on imagine que le monde n'est pas ce qu'il parait être. J’espère seulement que les scénaristes ne nous font pas le coup du monde illusion/rêve.


Image
Episode 7 : Bye Bye Angel

Truth s'infiltre dans la base de Génération Bleue à grand renfort d'explosions et de massacres. Certains dirigeants pensent que Truth va se rendre au sous-sol de la tour, là où Génération Bleue cachent quelque choses d'important (on dirait le "type The End" ?). Mais Truth prend la direction opposée et se rend vers le haut de la base. Sur son chemin, il rencontre Ellena déguisée en son alter-ego, une rock-star, puis il croise Gazelle. Il leurs explique qu'il est à la recherche de la vérité.
Son objectif premier est de trouver Ao. Lorsqu'il le trouve, on passe dans une deuxième moitié d'épisode qui mélange rêve et réalité. Sur Iwato-jima, Truth, se faisant passer pour Ao, emmène Naru voir les restes de Scub-Coral. Le vrai Ao intervient et s'ensuit un combat aérien. Le combat prend fin lorsque, contre toute attente, Naru décide d’accompagner Truth. Ao se réveille. Il n'a fait que rêver ces événements pourtant on lui apprend que, sur son île natal, Naru à disparue.

Épisode qui pose les motivations méta-physique de Truth. Ce dernier est un personnage vraiment fun à suivre. Sorte de dieu qui n'a aucune considération pour les être humains, seul compte sa quête de vérité.


Image
Episode 8 : Blue Thunder

Épisode axé sur la relation qu'entretient Fleur avec son père, qui n'est autre que le directeur de Génération Bleue. On en profite aussi pour voir qu'Ao en veux lui aussi à son père qu'il n'a jamais connu.

L'intrigue n'avance pas dans cet épisode, mais on développe le décor et les relations entre les personnages. Ao et Fleur se trouve un point commun dans leur désaccord avec la politique de Gen Bleue. Mais au final, on se rend compte que le père de Fleure n'est pas aussi mal-intentionné que sa fille aimerait le croire.
On peut voir que le statut d’organisation international de Gen Bleue oblige son boss à jongler avec les intérêts des différents pays, le tout sur un fond de conflits inter-nations. Ce côté géopolitique est intéressant, mais je me demande si ça servira à quelque chose dans la trame principale de l'histoire.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com