Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante

ma fic doit elle continuer ou s'arrêter pour sombrer dans l'oublie ?
Le sondage s’est terminé le Jeu 20 Aoû 2009 20:54
arrête ce massacre !!! 22%  22%  [ 2 ]
je m'en fiche royalement 11%  11%  [ 1 ]
non arrête pas c'est pas mal malgrès quelque faute 33%  33%  [ 3 ]
Continue c'est trop captivant !!! 33%  33%  [ 3 ]
Nombre total de votes : 9
Auteur Message
 Sujet du message: [Fanfic] Des plumes dans le vent
MessagePosté: Dim 8 Mar 2009 15:04 
10 000 Berrys

Inscription: 08 Mar 2009
Messages: 65
Localisation: A l'intersection des vents
Bon pour ma petite fiction qui va mettre en scène un nouveau personnage dans l'équipe du chapeaux de paille ^^ je vous demande de la patience
hé oui désolé je suis assez longue mais voici le chapitre 1 et bonne lecture


One Piece :

Des plumes dans le vent:

Chapitre 1 : Une nuit fatale

Une nuit où le brouillard se faisait intense, dans un quartier de l’île d’Everyfog, deux silhouettes chancelantes avançaient en titubant sous l’effet de plusieurs litres d’alcool ingurgité lors de la soirée.
Il s’agissait de deux gardes royaux de l’île, qui avaient fêté l’anniversaire d’un de leur camarade et qui rentraient péniblement chez eux.
Au loin dans la nuit une ombre portant de lourd panier revenait du lavoir se qui était curieux à une heure pareil mais.
Peut être est-ce parce qu’ils étaient soul ou que le brouillard était trop épais mais néanmoins ils ne virent pas la personne qui avançait droit sur eux.
La silhouette les aperçut et se figea. C’est a se moment là que le premier garde réagit et souffla a son camarade :

« - Hé Tom ! Regarde là-bas !
-Oui c’est un passant
-Mais en regardant mieux
-On dirait une femme !
-Sa te donne pas une petite idée pour finir la soirée en beauté ?
-Ha ha ha, d’accort je te suis !!! »
Les deux soldats s’élancèrent sur la silhouette qui n’avait pas bougé. Le dénommé Tom attrapa son bras, et dans un soupire empestant l’alcool lui glissa à l’oreille :

« - Allé ma jolie on te fait pas de mal si tu te laisse faire gentiment !
-Oui pas d’inquiétude, poursuivit l’autre dans un ricanement.
L’ombre ne bougeait pas. Tom reprit :
-Hé, tu as perdu ta langue ? Ou c’est moi qui te fais cet effet hahaha… Heeee quelque tu fais ? HAAAAAAA !!!!
-Tom ! Quesque tu as je, HAAAAAA arrête arrête !!! HAAAA a l’aide !!!!!

L’ombre ramassa ses paquets, esquissa un sourire, et poursuivit son chemin, laissant derrière elle les deux gardes inconscients ou peut être mort !


Dernière édition par Bella-Sasa le Dim 26 Juil 2009 20:55, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 8 Mar 2009 16:08 
10 000 Berrys

Inscription: 08 Mar 2009
Messages: 65
Localisation: A l'intersection des vents
bon voici le chapitre deux qui présente un réveil sur le vogue merry, bonne lecture !

Chapitre 2 : Une île !!!

Un matin, sur la route de Grand Line :

« -Nami !!!!!!
La rouquine passa la tête par la fenêtre de sa cabine
-Luffy ! Je voudrais savoir pourquoi tu réveil tout le navire a une heure pareil
-Il y a de la brume depuis quelque temps autour du bateau
-Et c’est une raison pour me réveillé au aurores !?
-Je pensais que sa t’intéresserait
La navigatrice marqua un temps de silence pour regarder l’horizon et reprit :
-Vu les courant marin je dirais qu’on approche d’une île !
-Waaaaa une île !!
-Mais je ne pense pas que tout le bateau a besoin d’être réveillé.
-Pas tout l’équipage juste Sanji j’ai besoin de force pour explorer l’île !
Nami poussa un soupire, ferma la fenêtre et se dirigea vers la salle de bain. »

Au bout d’un quart d’heure presque tous les membres de l’équipage étaient réunis autour de la table du salon pour parler du débarquement et prendre le petit déjeuner.
Nami entra et fut accueillis immédiatement par Sanji :

« -bonjour Nami-san bien dormis ?
-Sanji épargne nous sa et sert le pti-dej, s’exclama Luffy qui bouillonnait d’impatience sur sa chaise.
-Sa va ! Patiente ! Nos réserves sont presque vides !
- Justement Sanji-kun il faut s’organiser pour le débarquement, répliqua Nami.
Au même moment Zorro arriva en affichant la mine d’un somnambule, et s’assit
-Bien, commença la navigatrice, comme tout le monde est ici nous allons pouvoir parler organisation ! »

Elle sourit satisfaite d’avoir attiré l’attention de tout le monde, ou presque car Zorro s’était emparé d’un couteau qu’il plongea dans un pot de confiture vidé par luffy.
Nami l’ignora et enchaina :

« -Comme l’a dit Sanji il faut remplir les réserves je lui laisse le soin de s’en charger.
-Bien Nami-san !
-Ussop le navire aurait besoin d’être nettoyé, c’est ton truc non ?
- Ha non, répliqua se dernier, moi je suis tireur d’élite pas femme de ménage !
-Mais il pourrait y avoir des serpents géants mangeurs d’homme sur cette île on en sait rien répliqua la rouquine sans se démonter.
-Va pour le nettoyage ! Et joignant le geste à la parole Ussop s’empara d’un seau et d’un balai.
-Quant aux autre je pense que explorer l’île nous fera le plus grand bien vous êtes partants ?
-Bien sur ! répondit Luffy
Robin et Choppeur acquiescèrent. Se tournant vers Zorro Nami lui demanda :
-Et toi tu es partant ?
Tous les regards se tournèrent vers le sabreur qui tartinait son toast dépourvu de confiture, le pot étant vide, mais cela n’avait pas l’air de le gêner.
Ussop qui n’avait pas quitté son balai, tandis les bras vers le plafond pour montrer son enthousiasme, mais le balai percuta la lampe brlante qui tomba sur la tête du sabreur, qui provoqua un fou rire général et acheva de réveillé se dernier.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 8 Mar 2009 17:14 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mai 2008
Messages: 810
Localisation: Kiwamete Chikaku, Kagiri Naku Tooi Sekai Ni
Je te conseille d'améliorer ton orthographe, ce n'est pas critique, mais ça peut toujours être plus agréable pour les lecteurs.

:Vogue Merry:

En ce qui concerne la fic en elle-même, j'estime qu'il est trop tôt et qu'il se passe trop peu de choses pour exprimer un avis, quoique le scénario semble offrir de bonnes perspectives, même si le thème n'est pas nouveau (en constatant le titre en tout cas).

Bonne continuation.

Dark Link

PS : Diminue la taille de ton avatar avant que tu n'aies d'ennuis, pour rappel, la taille maximum autorisée est de 150 pixels de largeur pour 300 pixels d'hauteur.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 8 Mar 2009 18:22 
10 000 Berrys

Inscription: 08 Mar 2009
Messages: 65
Localisation: A l'intersection des vents
merci pour tes encouragements !
je vais écouté tes conseil et écrire la suite quand j'aurais du temps libre
et je vais changé mon avatar merci


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 8 Mar 2009 22:28 
10 000 Berrys

Inscription: 08 Mar 2009
Messages: 65
Localisation: A l'intersection des vents
le chapitre 3
pardonnez mon orthographes mais c'est pas mon fort désolé
merci de lire ma fiction et bonne lecture


Chapitre 3 : Débarquement à Everyfog

« -Ussop tu vois quelque chose ?
Le tireur descendit de la vigie pour faire son rapport à Nami:
-Non mais nous sommes très proches des côtes mais le brouillard est très épais je n’est rien vu.
-Bon nous allons jouer la prudence et longer les côtes et ne pas débarquer tout de suite, tu as bien entendu LUFFY !!

Pour toute réponse celui-ci se contenta de soupirer en regardant les mouettes voler.
-Ville en vu, cria Robin en pointant quelque chose dans le lointain
-UNE VILLE !!! S’exclama Luffy, qui allongea son bras et attrapa un arbre.
-Reviens ici !!
Mais le capitaine ignorant les protestations de Nami couru dans la direction que Robin avait indiqué.
-Se gars me rendra dingue ! Soupira la rouquine.
-Je propose qu’on débarque, pour visiter la ville, on retrouvera bien Luffy suggéra Sanji.
-Je veux bien moi mais dis moi comment on va retrouver luffy !
-Si dans la ville il y a une émeute c’est que c’est lui, n’es pas d’inquiétude, je vais aller faire quelque provisions. Et pour confirmer ses dires, le cuistot sauta par-dessus bord pour atterrir sur la terre ferme.
-je vais jeter l’ancre dis Zorro, comme sa vous pourrez débarquer tranquillement, moi je reste ici avec Ussop.
-C’est surement pas pour m’aider, ironisa ce dernier. »
Ignorant sa remarque le sabreur jeta la l’ancre et le reste de l’équipage mis pied à terre en se dirigeant vers la ville.

La matinée se poursuivit calmement, Nami et Robin se procurèrent des vêtements et Chopper des herbes médicinal. En chemin ils croisèrent Sanji les bras chargé de paquets.
La faim se fit bientôt sentir, et les pirates s’arrêtèrent dans un bar pour prendre un repas.
Une foi installé Chopper, fit par de son inquiétude qui le rongeait depuis quelque minutes :

« -Dites à propos de Luffy, et si il s’était perdu !
-Tu n’a pas à être inquiet pour lui il peut se débrouiller, le rassura Sanji.
Au même instant des applaudissements et des cris de joie se firent entendre dans la pièce d’à côté.
-Hé bien il y a de l’ambiance ici, reprit le cuistot en allumant une cigarette.
-Attendez je vais voir dit Nami
La rouquine s’approcha autour d’un attroupement et demanda à un client :
-Que se passe-t-il ici ?
-Ha Mademoiselle s’est inconcevable ! La plus grande portion de lasagne jamais ingurgité et en moins de 5 minutes !
-Mais je ne comprends rien ! S’emporta Nami puis elle regarda la personne attablé et soupira. Ho Luffy !
-Ha Nami c’est toi ! Regarde je suis ici depuis 2 heures et je suis une vedette j’ai battus le record du restaurent !

Nami leva les yeux au ciel, attrapa Luffy par le bras et l’entraina vers la table où elle et ses compagnons étaient installé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 11 Juin 2009 19:15 
10 000 Berrys

Inscription: 08 Mar 2009
Messages: 65
Localisation: A l'intersection des vents
la suite avec du retard mais sans importance comme personne n'y li mdr
c'est juste mon délire bonne lecture


Chapitre 4 : Une jeune fille sans bonheur

Au moment où ils s’assirent, Zorro entra suivit de Ussop :

« -Hé face de Marimo ! Tu n’étais pas sensé garder le bateau avec Ussop ? S’emporta Sanji
-Un type bizard est venu et nous a montrer un port réservé au pirate.
-Hé tu n’as pas trouvé sa louche ?! S’énerva Nami
-Non le stationnement ne coute qui 1000 berrys
-1000 berrys !!!! Sanglota la navigatrice »

Au même instant une jeune fille entra précipitamment dans le bar, et attrapa à la hâte un tablier, quelle troqua contre un petit sac de toile avant disparaître dans les cuisines.
D’où fusèrent immédiatement plusieurs jurons d’une voix d’homme :

« - Ha te voilà salle gamine ! Où est tu encore aller courir ?
-Désolé monsieur, une urgence au …
-Je ne veux pas le savoir ! C’est l’heure de pointe du dois être à l’heure ! répliqua celui en hurlant, puis un claquement sourd s’en suivit et la jeune fille ressortis de la cuisine avec la joue rouge. »

L’équipage des chapeaux de paille la regarda passé en silence, sans compter Sanji qui l’observait de la tête au pied en Hurlant des « mellorines » à qui voulait l’entendre.



La serveuse était plutôt jolie, elle l’aurait été encore plus si ses habits n’avaient pas été rapiécé. Ses jambes étaient couvertes de terre et ses cheveux rouges carmin étaient plein de fétus de paille.
Elle prit un bloc note et un crayon et s’approcha de la table de Luffy et demanda d’une petite voix :

« - Bonjour quesque je vous sert ?
-Se qui y a de meilleur ! S’empressa de répondre Luffy
-Alors je vous sers la spécialité du coin ?
-Sa le fait ! hurla Luffy »

Elle rangeât sont calepin et se dirigea vers la cuisine, pendant se temps la salle se remplissait petit à petit, il y avait surtout de hommes attablé devant des gros tonneaux de bière en hurlant.

« -Eux au moins ils savent s’amuser !Dit Luffy en pointant les hommes du doigt
- Quels grossiers personnages ! Répliqua Nami en les regardant de hauts, je compte sur vous pour vous tenir à carreaux !
- Oui, répliqua le capitaine, la mine maussade »

A cet instant, la serveuse réapparut, avec un plateau chargé de lasagnes, un des hommes attablés la regarda avec un sourire sarcastique et lui fit un croche pied. Mais la jeune fille plutôt habile ne fit pas tomber une seule miette par terre se qui ne fit qu’accroitre la colère de l’homme. Elle déposa le plateau sur la table des Mugiwara, et s’apprêtait à retourner en cuisine quand l’homme la saisie pas le bras et dit :
« -Alors Rubis, où vas-tu reste un peu avec nous.
Elle se dégagea de sont étreinte délicatement et répondit d’une vois douce
-Désolé Roku mais rester en ta compagnie m’est impossible et je dois retourner en cuisine.
Sans se démonter l’homme enchaina :
-Allons Rubis, la cuisine peut attendre alors que moi j’ai horreur d’attendre ! Et sur ceux il la fit asseoir à coté de lui et de ses hommes qui ricanaient.
-Je n’ai pas le temps et le chef va…
A se moment surgissant des cuisine un homme en sueur avec un toque et le visage rouge tira la jeune fille de sa chaise et l’entraina vers les cuisines en hurlant :
-Tu crois peut être que je te peille pour ne rien faire ! Les clients attentent ! Alors au lieu d’aller taper la causette fais la seule chose que tu es capable de faire, entre autre la boniche ! »

S’en suivit des coups et des cris et la serveuse ressortit avec des hématomes sur le bras, mais elle ne manqua pas au passage de foudroyer le dénommé Roku du regard qui avchit sur sa chaise riait tout se qu’il pouvait.

Les Mugiwara qui avaient assisté à la scène regardèrent cet homme avec dégout et si Robin ne l’avait pas retenu Sanji lui aurait fait la peau.
Ils finirent donc leur lasagne tranquillement en regardant le bar se vider peu à peu jusqu’à se qu’ils fussent seuls hormis un jeune homme emmitoufler dans une cape noir.

Chapitre 5 : Everyfog une île ou les pirates et la justice cohabitent

Rubis, puisque apparemment c’était son nom leur tendit la note et leur dit :
« -Désolé pour l’attente, j’ai allégé votre note mais n’en dites rien au chef s’il vous plait.
Luffy prit son air sérieux et en regardant l’hématome du bras de Rubis il dit :
-se n’est rien mais c’est ton chef qui t’as fait sa ?
-Ho non c’est rien je me suis cogné !!! Ne vous en fait pas j’ai l’habitude maintenant si vous voulez bien m’excuser je dois partir, au revoir.
Elle lança sont tablier et quitta le bar en courant.

-Elle bizard cette fille, lâcha Zorro pour mettre fin au silence
-Oui mais j’ai bien regardé son bras, elle devrait aller voir un médecin, elle a plusieurs plaie au niveau des jambes, répondit Chopper inquiet.
-En plus elle a oublié son sac de toile, fit remarquer Robin en s’en saisissant.
-C’est bête comment la retrouver pour lui dire ?, soupira Nami »

Au même instant l’homme attablé au fond de la salle se leva toujours enveloppé dans sa cape noire et sans plus de manière pris une chaise, s’installa vers les pirates et lança tout à trac :

« -Donnez moi se sac je vais lui rendre !
-Déjà on demande s’il te plait ! Cria Ussop qui se tu immédiatement a la vue du regard noir que lui jetait l’homme qui repris
-Je connais bien cette fille donnez moi se sac
-Sa ferait 2000 Berry ! S’exclama Nami
-Waaaa l’arnaque, tu y vas un peux fort chuchota Ussop
-Mais non j’ai calculé mon cou à savoir 1000 Berry pour le stationnement du bateau et 1000 autres pour les intérêts !
L’homme sourit :
-Je n’ai pas un tel somme avec moi mais donnez moi se sac et je vous apprendrais tout se qu’il y à savoir sur cette île
-Alors nous vous écoutons, dit Robin au grand damne de la Navigatrice qui aurait voulu négocier argent.
-Très bien, sachez que si vous avez payé une taxe pour votre navire c’est normal ici les pirates sont admis mais des lieux leur sont réservé comme se port où ils peuvent s’occuper de leur petites affaires à condition de payer la taxe de stationnement.
-Je vois, dit Nami tous ces gens attablé étaient en réalité des pirates
-En effet, le royaume n’a rien contre les pirates tant qu’ils respectent ces règles.
-Donc c’est un bar de pirates !! Frissonna Chopper
-Travaillé ici ne doit pas être facile, suggéra Robin
-En effet et vous pourriez verser un énorme pourboire à la serveuse qui accroupit se travail pour un salaire minable.
-Dites moi vous semblez bien la connaître cette serveuse, lâcha Zorro en finissant son pichet de bière.
-Moi ! Ho si peux ! »
L’homme paraissait moins sur de lui, sa cape glissait et on apercevait mieux sont visage mate. Il était plus jeune qu’on aurait put le croire, on lui donnait facilement la vingtaine.

« -Le sac maintenant !
Robin lui tendit et il s’en saisie rapidement, et partit, mais arrivé a vers la porte de sortie il se retourna et lança :
-Au fait le Log pose met environ une semaine à chargé et d’ici là vous ferriez mieux d’engager un dresseur car avec les Faucheurs qu’il y a dans le coin ce n’est pas prudent de reprendre la mer ! »
Sur ce il repartit en marchant à grand pas, Nami repris ces esprits et s’interrogea :
« -Les Faucheurs ? Quesque c’est ?
-Pas la moindre idée mais sa a l’aire cool s’exclama Luffy. »

Ils laissèrent la question sans réponse et quittèrent le bar avant de se disperser dans la ville pour flâner un peu. La lumière du jour disparut peu à peu laissant place à la nuit, tout le mon regagna le bateau, tout le monde sauf une personne ! Et dans le brouillard nocturne on pouvait discerner une silhouette errante qui cherchait désespérément le chemin pour rentrer au port.


merci pour ceux qui lisent mais j'aierais vraiment votre avis merci de m'en faire part pour savoir si je continue ou si je perd mon temps merci

_________________
Ma fic avance bien si vous voulez en profiter aller vois "des plumes dans le vents"


Dernière édition par Bella-Sasa le Sam 12 Sep 2009 21:52, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 11 Juin 2009 20:27 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mai 2009
Messages: 15
Localisation: Rough-Tell
Moi j'aimerai vraiment beaucoup que tu continue parce que c'est très bien. Bon comme la dit Dark Link ameliore ton orthographe (ce n'est pas une critique).

_________________
Ton optimisme a quelque chose de contagieux, Chapeau de Paille, ça me rend malade ! J'ai le malheur de baisser ma garde une seconde, je me retrouve a te considérer comme un ami ! - Mr.3


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 11 Juin 2009 21:54 
10 000 Berrys

Inscription: 08 Mar 2009
Messages: 65
Localisation: A l'intersection des vents
merci pour tes encouragement Rhoume et vraiment navré pour les fautes mais ayez pitié d"une pauvre fille de troisième non je rigole voilà la suite:


Chapitre 6 : L’ombre au claire de lune

Cette silhouette appartenait à Zorro qui c’était retrouvé à l’opposé du port et cherchait un endroit pour passer la nuit
« Je trouverais bien un endroit pour dormir disait-il pour se rassurer »

Mais le brouillard était épais et on peinait à distinguer les bâtiments, les rues étaient désertes et notre sabreur déshonoré selon lui.
Un cri déchira le calme des rues, et Zorro se dirigeât rapidement vers l’endroit d’où provenait le cri. Il réussit à discerner deux silhouettes dont l’une s’écroula sur le sol. L’épéiste essaya d’examiner la deuxième personne et la lune apparut éclairant de sa douce lumière le visage de la serveuse de bar de se matin.
Ils restèrent là à se regarder, puis Zorro reprenant ses esprits, lui demanda :

« -Des ennuis ?
-Non tout va bien juste un ivrogne, j’ai crié car il m’a surprise mais il cuve son vin, mais que faites vous là on pleine nuit ?
-Je pourrais te retourner la question, mais à vrai dire je suis fatigué et je me suis perd…enfin je ne trouve pas le port.
-Il est à l’autre bout de la ville je n’ai pas le temps de vous y conduire mais je peux vous proposer ma modeste demeure bien qu’il me reste du travail. »

Zorro sur ses gardes accepta tout de même, la fatigue l’emportant sur le doute, il la suivit, elle était chargée de paniers et de bonne grâce lui en porta quelques un.

« -Je vous remercie, au fait je m’appelle Rubis, et je pense qu’on peut peut être se tutoyer.
-Moi c’est Zorro, au fait vous…enfin tu avais oublié ton sac
-Oui c’est bon Kenko me l’a remis, répondit-elle puis se retournant ajouta :
-Au fait il n’y a pas de honte à avouer que l’on est perdu ! »

Zorro rougit, et elle sourit, la jeune fille semblait sympathique, mais des choses troublaient le sabreur qui le forçait à rester sur ses gardes.
Comme par exemple il était étrange qu’une jeune fille se promène seule la nuit, lourdement chargé et en guenille par le froid qu’il faisait. Mais se qui perturbait le plus l’épéiste, c’était le soi disant ivrogne car en le regardant bien, on s’apercevait évidement que c’était un homme et le cri que Zorro avait entendus était une voix d’homme et non celle d’une fille, de plus il avait un couteau dans la main et une cagoule qui lui recouvrait le visage, l’homme ressemblait plus à un bandit qu’un à ivrogne.

Rubis entra dans une grange et désigna une botte de paille et une couverture rapiécé. Il s’installa

« -Si tu as un problème je suis dans le grenier de la grange je n’ai que sa à t’offrir, je vais aller à la rivière à coté et finir mon travail, bonne nuit !
-Bonne nuit répondit l’épéiste en se couchant »

La lune éclairait Rubis, elle sourira puis s’en alla, Zorro n’était pas tranquille car l’image de l’homme qui gisait au pied de Rubis le hantait, quelque chose était bizard. Il y avait liquide dans lequel l’ivrogne gisait, qui ressemblait à de la boue, mais en rassemblant ses souvenir le sabreur se rappela que le liquide avait une teinte écarlate et que Rubis en avait les mains couvertes !

Merci de me faire parvenir toute remarque éventuel à propos de l'histoire j'esseye de faire attention à l'othographe merci encore de lire ma fic !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 12 Juin 2009 19:41 
10 000 Berrys

Inscription: 08 Mar 2009
Messages: 65
Localisation: A l'intersection des vents
Nouveau chapitre ou nous retrouvons Zorro après avoir très mal dormis :Zoro cri du sabre:


Chapitre 7 : Des tueurs de bateau appelé les Faucheurs

Zorro s’éveilla en entend des pas feutré près de lui. La nuit avait été rude, de plus le froid et l’inconfort avait fait dormir le sabreur d’un sommeil léger se qui était fort inhabituel. Zorro reporta son attention sur les pas qu’il avait entendu et vis Rubis sortir vers le fond de la grange.
Il faisait encore nuit mais le brouillard s’était levé permettant à l’épéiste de voir le cadran de la tour de l’horloge qui surplombait la ville.
Il indiquait seulement cinq heure du matin et le sabreur se leva à contre cœur pour rejoindre Rubis.
Elle était vers une rivière le dos courbé et armé d’une savonnette et d’un lavoir trempait une chemise dans les eaux glacées.
Zorro s’approcha, elle se redressa et dans un sourire le salua :

« -Ha bonjour bien dormis ? Il fait froid dans cette région mais je n’avais rien de mieux à te proposer.
-Cela me convient mais il n’est pas un peu tôt pour la lessive ?
-Non je suis même en retard j’ai commencé hier soir mais morte de fatigue je me suis couché. Je travaille en tant que femme de ménage aux près du gouverneur de l’île, on gagne sa vie comme on peut.»

Zorro n’avait pas très envie d’engager la conversation, ayant plus envie de rejoindre le bateau, mais il ne pouvait compter que sur la jeune fille pour rentré alors il se tu et la regarda terminer sa lessive. Elle enchaina :

« - Vous reprenez la route bientôt ?
-Le temps que le Log charge
Le sabreur se souvint alors de se qu’avait dis l’homme au bar
-A propos, c’est quoi les faucheurs ?
Elle sourit
-Se sont des monstres marins, des genres de serpent des mers, ils s’attaquent aux bateaux qui essayent de quitté l’île ou d’y entrer, vous avez eu de la chance d’accoster vivant, leur queue est une lame tranchant et ils fauchent les bateaux d’où leur nom pour se nourrir de bois et de l’équipage.
Elle disait sa sur un ton banal, Zorro demanda :

-D’après un type du bar il faut trouver un dresseur ?
-Cette île est spécialisée dans le dressage d’animaux en tout genre, pour quitter l’île il faut se payer les services d’un dresseur, mais je doute que l’un d’eux accepte de le faire pour des pirates.
-Et on ne peut pas les combattre ?
-Ils restent sous l’eau, mais un dresseur compétant peut facilement les maintenir en respect.
-Je vois, tu ne saurais pas si il existe un dresseur qui…
-Aucune chance ! Se sont des idiots et ne le feront jamais pour des pirates mais moi je le peux en échange des quelque chose.
-Et de quoi, demanda le sabreur se doutant que Rubis avait quelque chose derrière la tête
-Je veux que tu oublie tout se que tu as pu voire cette nuit !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 29 Juin 2009 14:21 
10 000 Berrys

Inscription: 08 Mar 2009
Messages: 65
Localisation: A l'intersection des vents
Chapitre 8 :

Le soleil encore timide transperça la couche épaisse de nuage qui couvrait le ciel du port où le vogue Merry était accosté. Nami jugeant qu’elle avait assez dormit s’habilla en vitesse pour retrouver Ussop qui avait monté la garde cette nuit. Il vint à sa rencontre visiblement content.

« -Ha Nami ! Zorro est rentré !
-Super, on va pouvoir lui confier la garde du Merry pendant que j’irais acheter de fourniture pour mes cartes.
-Sa aurait été trop beau si tu t’étais inquiété pour lui. -_-‘
La navigatrice se prépara à quitter le navire quand une voix retentit dans son dos :
-Et vous espériez passer les Faucheurs avec cette coque de noix ?! »

La rouquine se retourna, elle avait alors devant elle la jeune fille du bar qui penché sur le planché du Merry, examinait chaque parcelle de bois. Zorro à côté d’elle et Nami revenant de sa surprise l’injuria. Enfin elle reprit sont calme et Zorro lui expliqua dans quelles circonstance Rubis avait atterrit sur le navire.

« -c’est bien jolie tout sa mais comment peut tu battre des monstres marins alors que tu ne sais pas te défendre quand un pirate d’agresse ?
Rubis la foudroya du regard mais répondit calmement :
-C’est à prendre ou à laisser moi je m’en fiche car j’offre mes services GRATUITEMENT ! »

Cela acheva de convaincre Nami qui partit pour aller faire ses courses. Robin qui derrière sont journal n’avait pas perdu une miette de la conversation, dit à voix haute :

« -Hé bien ! Les nouvelles ne sont pas très bonne sur cette île, on retrouvé ce matin un homme grièvement blessé visiblement agressé cette nuit, il porte plusieurs marque de griffure et d’après l’article se n’est pas la première agression de se genre sur cette île. »
A ses mots Rubis devint nerveuse, Ussop se mit à trembler et Zorro observait la jeune fille d’un air réprobateur ayant fait le rapprochement avec se qu’il avait vu cette nuit. Mais il tint sa promesse et se tu.
Rubis prétextant qu’elle avait du travail repartit en coup de vent en ajoutant qu’ils pourraient la joindre au bar si le Log était chargé. Robin sourit et se tournant vers Zorro annonça :



« -Elle cache quelque chose
-Oui mais cela a peu d’importance et se n’est qu’une jeune fille
-Peut être mais je sens qu’elle est mêlé à cette affaire d’agression et que je ne suis pas la seule à le penser n’est pas Mr le sabreur ? »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 26 Juil 2009 15:20 
10 000 Berrys

Inscription: 08 Mar 2009
Messages: 65
Localisation: A l'intersection des vents
Bon voilà la suite, je suis désolé pour ma longue absence mais j'était partis en vacance mias j'ai pu écrire la suite et j'attend vos avis merci encore à ceux qui prennes le temps de lire ma fic !


Chapitre 9 : Réunion de famille


Les jours passèrent, l’ennuis s’installa à bord du Merry et Luffy aurait voulu évacuer sont trop plein d’énergie mais cette île avec son brouillard quasi permanent offrait une monotonie effrayante.
Rubis n’était pas réapparut et depuis quelque temps l’inquiétude s’était installé, cela faisait deux jours qu’un navire de la Marine avait jeté l’ancre vers le port au Nord de l’île qui lui était attribué.
Enfin après huit jours d’attente le Log fut chargé et l’on commença les préparatifs, Rubis fut mise au courant et l’on décida de quitter l’île le lendemain aux aurores.
Le soir même dans une grange près d’une rivière, un homme enveloppé dans une cape noire, frappa à la porte et une jeune fille aux cheveux rouges carmin vin lui ouvrir :

« -Alors tu pars ?
-Oui je m’embarque avec les pirates que tu as rencontrés l’autre jour
-Ce n’est pas dangereux ?
La jeune fille éclata de rire
-Depuis quand tu t’inquiètes pour moi ? Franchement j’ai du affronter bien pire ! Et il est vraiment temps que je quitte cette île, elle est remplie de brigand la nuit je ne peux pas tous les éliminer ! En plus tes petits copains se sont installé dans le port au Nord de l’île !
-Mais jusqu’à quand tu va fuir comme sa ?
-Plus très longtemps maintenant, je suis prête à surmonter les obstacles ! Comme sa mon cher Kenko tu n’auras plus à te soucier de moi !
A ces mots ils s’emporta
-Mais je me fou royalement de toi Rubis ! Mais sache que si tu te mets dans le pétrin de ne serais plus là pour t’en sortir, et puis tu sais très bien que je n’aime pas que tu remue le passé.
-Ne t’en fais pas une fois que j’aurais accomplie se souhait tu n’entendras plus parler de moi. »

La lune s’était levée éclairant le visage de Rubis, ses yeux brillaient de détermination, alors il se leva s’apprêtant à quitter la grange mais elle le retint :

« -Alors si nous sommes condamnés à ne plus nous revoir, adieu mon cher grand frère !
Le ton narquois qu’elle avait employé acheva de l’énerver. Et il lui lança un regard de mépris et répondit d’un ton froid
-C’est ça adieu ! »

Et il disparut, la couleur de sa cape se confondant avec celle de la nuit. Quand à Rubis, elle resta sur le seuil de la porte souriant toujours et ajouta pour elle même

« -Un jour il faudra bien que tu acceptes ce que je suis, que tu regarde ma véritable apparence en face ! »
Elle porta sa main sur sont avant bras gauche, caressa le ruban rouge quelle avait noué comme un bandage autour. Elle le détacha, laissant la lumière de la lune éclairer une cicatrice que cachait le ruban et ajouta en la regardant :

« -Mais je n’ai plus besoin de lui, je suis prête à présent je vais affronter le passé en face ! Et je leurs montrerais avec quelle fierté je porte cette cicatrice ! »

Sur ces mots elle renoua son ruban rouge et rentra se coucher, sont sourire n’avait pas quitté ses lèvres.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 26 Juil 2009 19:25 
10 000 Berrys

Inscription: 08 Mar 2009
Messages: 65
Localisation: A l'intersection des vents
et voici la suite !

Chapitre 10 : Miroir à double reflet

Alors que le soleil est à peine levé, les pirates à bord du Vogue Merry sont bien agités pour terminé les préparatifs du départ :

« -RAAAAA ! Mais elle fiche quoi cette fille !?!? hurla Nami qui s’était levée d’une humeur massacrante :

-Calme-toi, reste calme
-Que je reste calme ?! Cette fille en plus d’être arrogante est en retard !
-Il faut dire que tu n’es pas très maligne de lui avoir dit, rendez-vous à l’aube, c’est très vague, ironisa Ussop.
-Bonjour tout le monde !

Rubis venait d’apparaître sur le navire son sac de toile à la main

-Ha c’est pas trop il faut vite partire avec la Marine qui traîne dans le coin c’est pas très sur de rester là !
-Voilà bien de bruit pour pas grand chose, tu as supporté la Marine pendant trois jour tu peux encore tenir non ? »
Pour toute réponse la rouquine se contenta de grommeler entre ses dents
Zorro qui depuis quelque temps observait Rubis, trouvait étrange l’attitude de Rubis. Elle n’était pas du tout la même que quand il l’avait vu au bar ou dans la grange, avant il voyait en elle une fille fragile, mais à présent elle était assurée regardait les autres de haut et les toisait du regard. Elle avait toujours le sourire aux lèvres mais il était différent. Au lavoir il semblait amical et chaleureux tandis qu’à présent il était narquois et méprisant.


« -Levez l’ancre !
-Dis donc Rubis si c’est cela ton nom, c’est pas toi qui commande sur ce navire !!! cria Nami
-Peut mais je croyais que tu étais pressé, répliqua celle-ci

Le Merry hissa les voiles et s’éloigna lentement d’Everyfog

-N’allez pas trop vite le temps que je me change
-Te changez ?! Et puis quoi encore !
Rubis prit le visage de Nami entre deux de ses doigts et lui dit d’une voix enjôleuse :
-Ma chère rouquine je veux bien vous faire passer en toute sécurité, affronter les Faucheurs, rentrer par mes propres moyens et tout cela gratuitement alors tu pourrais avoir la gentillesse de me prêter quelques vêtements non ?

Nami ne sachant plus quoi dire accepta et Rubis partis se changer. Luffy éclata de rire.

-Ho Nami elle t’a cloué le bec !
-Grrr je n’aime pas cette fille avec ces manières !
-Rentrer par ces propres moyen, comment va-t-elle s’y prendre demanda Chopper
-Aucune importance ! »

Arrivé à hauteur des récifs Rubis réapparut et tout le monde se tu. Elle avait complètement changé. Sa peau décrasser avait un joli teint, et semblait douce au touché, des grandes jambes couvertes par un pantalon noir ainsi qu’un petit débardeur rouge bordeaux complétait sa tenue. Ses longs cheveux rouges ondulaient avec le vent et étaient relevé en queue de cheval malgré une deux grande mèches de cheveux qui lui tombait sur le visage. Ses yeux animés d’une lueur de détermination avaient une couleur des plus inhabituelles. Une couleur entre le violet et le rouge !
Elle ouvrit son sac et en sortis un long fouet noir

« -Arrêtez le bateau, ils sont là !
-Ussop revenu de sa stupeur se mit à trembler
-Bien apparemment ils ne sont pas très nombreux
Rubis monta sur le bord du bateau et s’accrocha aux cordages pour se retenir, puis se tournant vers les Mugiwara déclara :
-Que les choses soient claires, je me doute bien que vous n’êtes pas des mauviettes car il y a sur ce bateau trois personnes dont la tête est mise a prix, sont regard alla de Zorro à Robin et s’arrêta sur Luffy. Je vais faire le plus dure à savoir faire sortir de l’eau ses serpents car ils font des attaques sous-marine ensuite vous pourrez les achever ou les mettre en fuite avec vos canon.

Personne n’osa contredire cette fille qui les regardait de haut et qui se tourna vers la mer.

-Quoi qu’il arrive même si cela va vous paraître incroyable gardez le silence, ne faites rien !…C’EST PARTI !!! »

Et sous les yeux de l’équipage ébahit deux longues ailes poussèrent dans le dos de cette jeune fille qui en quelque instant avait réussi à les éblouires. Deux grandes ailes, avec des plumes noires magnifiques soyeuses dont le bout était rouge foncé. Et sans se soucier de la stupéfaction générale, Rubis battit gracieusement des ses jolies ailes et s’éleva à auteur du mat. Suivi du regard par Chopper qui articula :

« -Un, un, un Zoan ?!
-Oui un fruit du démon sans aucun doute
-Moi je n’en suis pas si sur, déclara Robin
-Mais pourquoi ? demandèrent les autres
-Vous verrez bien

Ils reportèrent leur attention sur Rubis qui comme une flèche battit des ailes en direction de la mer et disparu dans l’eau

-Mais…mais elle va se NOYER !!! Hurla Sanji qui s’apprêtait à sauter à l’eau
-Non ! N’y va pas elle a que quoi qu’il arrivait il ne fallait rien faire !
-Mais Luffy …
-J’ai dit non ! »

Le cuistot s’assit à contrecœur sur le un tonneau, et un silence de mort s’installa à bord du Vogue Merry.



Bon quand j'aurais le temps le publirait une image de Rubis pour vous montrer à quoi elle resemble, mais en attendant je voudrait un fois de plus savoir si je doit continuer cette fic maintenent qu'elle est bien avancé vous pouvez avoir un avis, hormis les fautes d'hortographes ^^
non car j'ai pas trop le temps avec mes deux boulots d'été je fais sa pour vous et pour moi comme un passe temps alors esque je perd mon temps ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 3 Aoû 2009 03:14 
3 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Fév 2009
Messages: 194
Localisation: QG de la D&DF.
Mais non tu ne perd pas ton temp Bella-Sasa,vu que tu nous fais rever...
enfin moi en tout cas ,j'apprecie beaucoup ta fic,et j'attend avec impatience la suite,je trouve ça trés interessant de faire vivre nos heros dans une toute autre aventure,et pour l'orthographe moi perso ça me géne pas...bon courage pour la suite qu'on puissent continuer ce fabuleux reve^^

_________________
"DRAW of DREAM FACTORIE'S"'DDF'(By "artistes des temps moderne")....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 4 Aoû 2009 14:27 
10 000 Berrys

Inscription: 08 Mar 2009
Messages: 65
Localisation: A l'intersection des vents
merci pour ces engouragements qui me réchauffe le coeur
désolé pour l'attente mais je me suis fais oppèrer et je suis sortit de l'hopitâl hier, enfin bon j'ai fais la suite bonne lecture




Chapitre 11 : Combat sous marin et aérien

Les secondes s’écoulèrent, qui semblèrent des heures aux yeux des Mugiwara sauf pour Robin qui restait dans son coin impassible.
Au bout d’une minute environ, la surface de l’eau se troubla à cause des bulles et des remous qui apparaissaient en très grande quantité. L’atmosphère se fit de plus en plus pesante à bord du Merry.
Puis un grand choc secoua le bateau et arracha des cris à Nami qui pointa quelque chose vers le ciel :
Une sorte d’énorme serpent avait jaillit de l’eau et élevais son cou massif vers les nuages. D’autre monstres de la même espèce avait sortit leur tête de l’eau mais étaient beaucoup moi imposant que le premier.
Enfin, Rubis, les ailes déployées, sortit de l’eau pour se placer à la hauteur de l’énorme serpent.
Zorro, Luffy et Sanji, s’apprêtèrent à le combattre, mais Rubis leur cria :

« -NON ne faites rien sinon les autres vont réduire votre bateau en charpies !
-Non mais pour qui elle se prend ! hurla Zorro
- Laissez-moi faire ! »

Et sur ce elle toisa le monstre du regard, celui-ci ne l’entendais pas ainsi, car dans un geste anormalement vif pour sa taille, il ouvrit son énorme gueule pour la refermer aussitôt sur Rubis !

« -WAAAAA, on est perdu, hurla Ussop
-Pffff beaucoup trop lent, dit Rubis que le monstre avait ratée
-Quoi ! Elle a esquivé ! Mais j’ai rien vu !
-Elle est rapide, admis Zorro

Le monstre recommença cette attaque une quinzaine de foi et chaque foi la jeune fille l’évitait. Au bout d’un moment elle s’arrêta net devant lui :

-Bon assez joué !

Et comme pour joindre le geste à la parole, elle fit claquer sont fouet sur l’œil jaune du monstre qui le ferma aussitôt et cria de douleur.
Quand il le rouvrit, Rubis se tenait à deux centimètres de son œil blessé.
Celui de la jeune fille était terrifiant !
Elle lança un ordre qui claqua comme un coup sec :

-DISPARAIS !

Le monstre marqua un temps d’arrêt, puis plongea sous l’eau sans demander son reste, suivit des autres.
Rubis se posa sur le bateau et ses ailes disparurent.
Les Mugiwara la regardèrent, d’un œil interrogateur.
Ussop finalement brisa le silence :

-Mais qu’est que tu es à la fin ?
Pour toute réponse, la concerné sourit. Mais ce fut de courte duré quand elle vit Robin se planter devant elle et dire
-Moi je sais ce que tu es et qui tu es !


c'est pas très long mais je suis encore fatigué (certain diront quel felmarde lol) donc voilà encore merci de lire ma fic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 5 Aoû 2009 20:05 
3 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Fév 2009
Messages: 194
Localisation: QG de la D&DF.
GENIAL!!^^toujours aussi envoutant,tu as une façon d'ecrire fabuleuse!!
et je suppose que rubis est une harpie,c'est ça??^^

_________________
"DRAW of DREAM FACTORIE'S"'DDF'(By "artistes des temps moderne")....


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com