Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Dim 25 Juin 2017 19:21 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1963
Concours du cabinet d'écriture :
Intermède




Voilà qui ne saurait mieux qualifier cet événement, interrompant le cours des éditions habituelles du CCE, tout en évoquant un divertissement entre deux actes d'une pièce. Il s'agira d'un petit événement tournant autour de l'écriture se déroulant sur la fin du mois de juin, et tout du long du mois de juillet.



Règles :

- Inscription : l’inscription se fait en même temps que l’envoi du document à l’organisateur (Enitu), via mp. En cas d’absence de ce dernier, l’organisatrice suppléante (Foul’bazarre) prendra la relève.
- Formats autorisés : texte, bande dessinée, illustration* :

    → Texte :
  • 5000 caractères espaces non-compris maximum.
  • Votre texte doit préférentiellement porter un titre ; dans le cas contraire, les premiers mots qui le constituent lui serviront de titre.
  • *Un texte peut être accompagné d'une illustration. Une illustration seule sera considérée comme rentrant dans la catégorie bande dessinée, avec les règles qui vont avec.

    → Bande dessinée
  • 12 cases maximum.
  • Votre bande dessinée devra porter un titre.
  • Le contenu devra être inédit. Toute reprise d'une autre bande dessinée est interdite. Edit : sauf composition.
  • Par commodité, préférez les hébergeurs d'images plutôt qu'une autre plateforme (prenez garde à ce que le délai d’hébergement soit assez long, au cas où).

- Vous avez la possibilité de faire votre texte ou dessin seul ou en duo (dans ce cas, vous donnerez alors en plus de vos pseudos, votre nom de binôme).
- Une nouvelle écrite ne pourra être accompagnée d’une BD, et vice-versa. Chacun se suffit à lui-même.
- Vous ne pourrez en outre, envoyer qu'un seul document tout format confondu, que vous participiez en solo ou en duo.
- Aucun texte, BD ou illustration ne doit être posté sur le topic. Ou nul part ailleurs (tumblr & co), à moins que vous puissiez en verrouiller l'accès jusqu'à la révélation des textes et bande dessinées (dans ce cas, merci de me communiquer le lien en temps et en heure).
- Votre texte ou bande dessinée devra comporter au moins un des thèmes proposés :

    → Thèmes : Comment ça marche ?
  • Vous pouvez traiter jusqu'à trois thèmes parmi ceux proposés. Libre à vous donc de choisir vos associations, ou même de ne choisir tout simplement qu'un seul thème et de ne pas traiter les deux autres.
  • Cependant, sachez que du nombre de thèmes traités dépendra un bonus. Voici le barème : un thème = +0 pts ; deux thèmes = +3 pts ; trois thèmes = +5 pts. Ainsi, plus vous aurez de contrainte et plus cela rapportera ! Cependant, attention à ne pas vous perdre dans l'exercice !
  • Lorsque vous enverrez votre document, précisez dans le mp le ou les thème(s) que vous aurez choisi de traiter. Je vérifierai alors que le thème choisi est bien respecté pour pouvoir distribuer les points.
  • Les thèmes en question sont :

    Paradoxe
    Dans le monde de One piece...
    Consigne d’écriture : réaliser un acrostiche

  • Petites précisions :
    - Concernant one piece, on établira la limite spoil au niveau du tome 80, correspondant à la fin de Dress Rosa. Attention, si spoil il y a, votre texte ou bande dessinée sera refusé.
    - Un acrostiche "est un poème, une strophe ou une série de strophes fondés sur une forme poétique consistant en ce que, lues verticalement de haut en bas, la première lettre ou, parfois, les premiers mots d'une suite de vers composent un mot ou une expression en lien avec le poème." (wikipédia). Ici, il s'agira donc d'une contrainte de forme.
    Un exemple simple pris sur le net :

    "Ami du cheval
    Nous disons qu’il est bête
    Et il a de grandes oreilles"

    Ce qui fait âne. Bien entendu, vous pouvez faire plus long et plus complexe.



Planning :

Du 25 juin au 11 juillet : écriture et inscription
Du 13 juillet au 27 juillet : lecture, défis et classement des textes
Entre le 28 juillet et le 30 juillet : résultats



/!\ J'attire votre attention sur le fait que vous n'avez que 2 semaines pour écrire. Il ne s'agit pas d'un concours long comme par le passé, mais de quelque chose à cheval entre un mini-concours et une édition classique. Aussi, malgré la difficulté recherchée par l'accumulation de thèmes ou par le format de la bande dessinée, ne vous laissez pas avoir par le temps et composez en conséquence ! Il s'agit par ailleurs de 5000 caractères espaces non-compris maximum. De même, il y a 12 cases maximum pour la bande dessinées. Ce qui laisse je l'espère un espace suffisant, mais ne constitue pas une fin en soi. Notez enfin qu'il n'y a pas de marge de dépassement.
Les modalités propres aux classements et défis arriveront plus tard.


En espérant que la formule et les petites nouveautés vous plaise. Si vous avez des interrogations, n'hésitez pas à les poser sur ce sujet ^^



Sur ce, l'intermède du CCE est lancé !


Dernière édition par Enitu le Ven 28 Juil 2017 14:29, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Jeu 13 Juil 2017 00:33 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1963
Bien. Nous allons pouvoir passer à l'étape suivante.



Au programme :

→ Élaboration de tops
→ Attribution de prix
→ Défis
→ Publication des textes et BD




Règles :

    → Élaboration de classements
  • Au vu du nombre de documents soumis pour le concours, les tops se feront sur 5 places, s'organisant comme tels : de la première à la dernière place (12pts, 10pts, 8pts, 5pts, 3pts). Les documents hors-classement eux, ne se verront attribuer aucun point.
  • On peut bien sûr donner son classement sans avoir participé à la phase d'écriture.
  • Il est interdit de voter pour son propre texte ou sa propre BD.
  • Les auteurs des textes et BD doivent rester anonyme jusqu'à l'annonce des résultats.


    → L'attribution de prix, qu'est-ce que c'est ?
    Vous l'aurez remarqué, il y a eu plusieurs sujets au choix. Et chacun a composé comme il le désirait, en choisissant un, deux ou trois sujets. Les prix seront l'occasion de récompenser le meilleur de sa catégorie au-delà du classement général. Aussi, pourrez-vous choisir pour chaque sujet, de récompenser 1 document. Pour ce faire, vous utiliserez la légende suivante :


    Meilleur sujet "Paradoxe" :
    Meilleur sujet "Dans le monde de One piece..." :
    Meilleur sujet "Consigne d’écriture : réaliser un acrostiche" :


    Pour que ce soit bien explicite, vous ne pouvez attribuer qu'une seule récompense de chaque type. Cependant, il est tout à fait possible qu'un même document (texte ou BD) cumule plusieurs prix différents.
    A noter aussi les prix peuvent tout aussi bien être donnés à des documents hors-classement.
    A la fin, il sera désigné un lauréat par catégorie en plus des résultats du classement général. Pour faire simple, il s'agit d'un concours parallèle ^^

    → Et en cas d'égalité ?
    Les égalités seront départagées par des coup de cœur (). Vous en disposez de deux, à placer comme vous le désirez. Vous ne pouvez cependant pas attribuer deux coups de cœur sur un même document. Je fais ici un paragraphe séparé pour traiter de la question car les coups de cœur appliqueront indifféremment entre le classement général et les meilleurs sujets. Il n'y a pas de coup de cœur pour chaque catégorie, donc choisissez bien !

    → Les défis
    Il était question de paris au début, mais j'ai finalement décider de changer cela. Il s'agira d'objectifs à accomplir tout au long de ces deux semaines, pour le plus grand amusement de tous. Voici les défis :

    - cacher un pandaman dans votre post sous quelque forme que ce soit (ils sont partout !)
    - insérer un mème
    - faire un post de plus 4000 mots (mouahaha !)
    - mettre un lien vers une musique
    - faire une blague carambar avec la réponse en spoil
    - insérer dans votre propos une référence à l'un des sujets de mini-concours de l'une des éditions précédentes, et ce, de façon cohérente (rappel : Avoir la main verte / La mousse / Conte, comte, compte / A la légère / Michel Sardou / Trois petits chats)
    - inclure un rp policier/de polar à votre post (chiche ?)
    - jouer au jeu "il était une fois..." : lors de vos posts, en moins de 200 mots, continuez le récit du post précédent. Chaque fin devra être ouverte pour laisser l'histoire se poursuivre.
    - utilisez 10 couleurs de police différentes (ça va piquer les yeux ! ; il y a une astuce :p)
    - postez 3 fois ou plus

    Il y a 10 défis de diverses natures, avec des difficultés variables même si le tout reste plutôt simple. Le but est bien sûr de tous les faire ! (pas forcément sur le même post) En espérant que cela vous amuse ^^



Planning :

Du 25 juin au 11 juillet : écriture et inscription
Du 13 juillet au 27 juillet : lecture, défis et classement des textes
Entre le 28 juillet et le 30 juillet : résultats



Si vous avez des questions, des réflexions ou que sais-je à faire partager, ça se passe par ici.
N'oubliez pas par ailleurs que se déroule parallèlement à l’Intermède, un débat/discussion ouverte sur le CCE (que vous pouvez retrouver à partir d'ici).


Les tops se feront sur ce topic-même.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Jeu 13 Juil 2017 00:33 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1963
Et maintenant, voici les textes et BD.



Écrits du concours

Deux champions élus par le Scorpion
Spoiler: Montrer
Thèmes :
- Paradoxe
- Dans le monde de One piece...
- Consigne d’écriture : réaliser un acrostiche

Citation:
Deux champions élus par le Scorpion

Le mirage en visions de sang
Entacha le sable tranchant.

Fuyant les terres immortelles,
Rayant les vérités et conventions,
Un capitaine sans prétention,
Infligeant damnation intemporelle,
Terrassait ses compagnons d’infortune.

D’Alubarna à la ville de Yuba,
Un pirate traversait les dunes.

Scorpion humain face à son double
Combat avec fracas en plein trouble.
Osant braver les lois du monde,
Rakas’ta cacha ses blessures profondes.
Priant sa victoire aux dieux du pouvoir,
Inskol Crâne plongea son dard
Odieux dans la carapace noir,
Non sans répandre son poison de cauchemar.

Méditant au cœur du désert,
Aucune religion ne soulageait son âme.
Nécrophage banni par ses paires,
Germe de haine planté dans l’ouragan,
Égaré est l’esprit de Rakas’ta « Mange Vent »

Punis-ils ont été.
Absous sera l’un d’eux.
Raison sera donné au victorieux.

Des bras à pinces perçaient
En un point la défense d’Inskol.
Un des belligérants s’agenouilla,
Xérostomie s’imposant au col.

Ensanglanté de poison, Inskol fulmina,
Tranchant les airs de son glaive rouillé.
Ravivant la caresse du couchant passé,
Enflammé furent les lames volantes
Sanctifiées par l’âme pirate véhémente.

Clairon chantant à l’impossible conjoncture,
Hymne du paradoxe des deux jumeaux de fruit,
Ode du brasier et des épées dans la nuit,
Insoluble problème de mésaventures
S’est incarné dans leur malédiction.
Inskol et Rakas’ta départageaient leurs rôles,
Triant entre l’anomalie et l’idôle.

C’est à minuit que surviendrait l’exécution,
En un moment de profonde lamentation.
Luttant pour être l’élu du scorpion,
Un moment d’égarement scellait le combat.
Inskol rompit sa garde et perdit un bras.

Qu’au cœur de l’arène naturelle,
Un vainqueur s’élève pour achever le rituel.
Inskol expira, châtié par son dieu,

Gémissant sur l’autel glorieux,
Arme et appendice mortel.
Rakas’ta accepta l’âme manquante,
Devenant le réceptacle cérémoniel
Et unique d’une divinité invariante.
Rakas’ta avait obtenu une destinée
Alors que son adversaire était avalé.

Le désert dévorait cette offrande.
Absoute chanté, l’âme transcende.

Voici le mythe des jumeaux de fruit,
Inskol et Rakas’ta les champions maudits,
Enfants du scorpion et sainte anomalie.

En « IMA », le miroir paradoxal « à xoda », à priori me lamine…
Spoiler: Montrer
Thèmes :
- Paradoxe
- Dans le monde de One piece...
- Consigne d’écriture : réaliser un acrostiche

Citation:
En « IMA », le miroir paradoxal « à xoda », à priori me lamine…

Pierre, en allant ce matin au marché, se faisait la réflexion suivante tandis qu’il sentait ses pieds le picoter :
-Ah, cela serait vraiment pratique si les miroirs faisaient office de portails ! Il ne me faudrait plus marcher autant !
Rares, en effet, étaient ses amis qui n’avaient pas lu les derniers tomes de One Piece.
À ce moment précis surgirent deux d’entre eux, Daniel et Xavier, manifestement l’air mécontent.
Daniel, un fervent lecteur dudit manga, attrapa Pierre par les épaules et le secoua comme un prunier en hurlant :
-One Piece est une œuvre majestueuse ! Spoileur sans vergogne, comment as-tu pu oser me faire ça à moi, ton ami ?!
Xavier, lui, resta plus circonspect. Il semblait réfléchir. Pensif, il finit par dire :
-Et si nous étions nous-mêmes des spoileurs sans vergogne ? Voyez, si je tourne la page comme ceci…
Xavier se regarda alors à travers la feuille de papier, se voyant en train de réfléchir longuement. Mais que se passait-il ?
Oubliant momentanément sa colère, son compagnon se vit aussitôt en train de hurler sur son ami…
Daniel n’en revenait pas. Comment pouvait-il se voir en train de courir, alors qu’il n’avait absolument pas bougé ?
À son tour, Pierre regarda à travers la feuille. Ses deux amis venaient droit sur lui, lui causant une sensation de déjà-vu…
Rouge de honte, notre héros alla s’excuser auprès de son ami. Il avait compris que le spoil n’était pas une bonne chose.
Après ces retrouvailles riches en péripéties, les trois amis s’en allèrent d’un pas joyeux en direction du marché…
Pour autant, que se passerait-t-il si, à cet instant, une autre page se tournait devant nos trois héros… ?

Le messie
Spoiler: Montrer
Thèmes :
- Paradoxe
- Dans le monde de One piece...

Citation:
Le messie


Il y a de ces personnes en qui ont trouve l’espoir, en qui, la force nous vient. Des modèles. Ils nous inspirent, nous aspirent. Nous ralliant à eux dans un souffle. On ne sait d’où ils sortent... Un jour pourtant, ils sont là. Et par leur présence même temporaire, transcendent l’espace et les êtres. Une œuvre libératrice en un certain sens. Alors, il nous est donné de les suivre, de vouloir accompagner leur ambition. De permettre leurs rêves les plus fous, qui deviennent aussi nos rêves !

Ce qui est écrit là, c’est ce qui m’a été permis de vivre. Alors que tout espoir était perdu, que chaque jour qu’il me restait à vivre était promis à un éternel recommencement fait de souffrances… j’ai été sauvé. Et ensemble, nous avons réalisé l’impossible. Cette prison sous-marine qu’on disait imperméable, a connu la plus grande évasion jamais connue ! Sûrement en avez-vous déjà entendu parler ?

Quoi qu’il en soit, nous sommes sortis de cet enfer. Pour nous plonger dans autre enfer : une bataille féroce voyant s’affronter la Marine et les forces de Barbe Blanche. Avec le recul, ce fut une folie que d’y aller. Mais je me devais de le suivre. De l’aider à accomplir son objectif, aussi insensé soit-il. Alors j’ai combattu. Alors j’ai croisé le fer, ai été blessé à l’épaule par une balle. J’ai même été ébouillanté ! J’en garde aujourd’hui encore les traces et la douleur. Je me demande comment j’ai fait pour y réchapper… Comment… Enfin, j’ai survécu. Et ai continué à suivre l’élu.

Nous avons conséquemment fait la fête. Je ne me suis jamais autant amusé que ce soir-là. La nourriture y était délicieuse, l’alcool coulait à flot, et nombre d’animations égayaient les festivités. D’un coup, je me suis senti comme sorti d’un cauchemar. Le moment fut irréel. Ou bien était-ce mon séjour en prison qui l’avait été ? Étrange sensation qui m’a soudain pris. Enivré par la fête et l’ambiance onirique, je me suis alors senti comme débarrassé d’un poids. Léger que j’étais, je suis monté sur la table, ai pris une des balles en caoutchouc qui traînaient à côté de moi, et ai tenté de la faire tenir en équilibre sur mon nez. Rires, applaudissements, exclamations, je faisais sensation parmi les autres gars. Au point que j’eus droit à mon cercle de spectateurs… parmi lesquels figurait bientôt cet homme, mon sauveur.

Il scruta mon visage, avança vers moi d’un pas lent. Ouvrant les bras, je crus que c’était là pour me féliciter. Mais au lieu de ça, il sortit des couteaux et me les planta dans la poitrine. Ma vue se brouilla et les clameurs s’estompèrent peu à peu… j’étais en train de perdre connaissance. A mon réveil, j’étais dans une cage. Devant moi des barreaux, au sol, un plancher. Craquements et lumière oscillante. Je sentais le roulis des vagues et compris bien vite que j’étais dans un navire. Confus, et malgré le vacarme du bois, j’appelais à l’aide. Criais. Que quelqu’un vienne. Que quelqu’un m’ôte d’un soudain terrible doute. Lequel, à la vue d’un soldat se vérifia : j’étais en route pour l’enfer.

Rêve ou cauchemar, je ne saurai dire le caractère de ce que j’ai vécu. Ni même de ce que je vis actuellement. Je ne compte plus les jours. La souffrance est revenue m’habiter. Mais cette fois-ci, elle m’entretient. Elle se fait ma confidente. Car au fond de moi, au-delà de ma détresse et de mon désespoir, je me pose la question suivante :

« Pourquoi cap’tain Baggy ? »

Les Mini Aventures de Roronoa Zoro
Spoiler: Montrer
Thèmes :
- Dans le monde de One piece...
- Consigne d’écriture : réaliser un acrostiche

LIEN

On l'appelle Sogeking
Spoiler: Montrer
Thèmes :
- Paradoxe
- Dans le monde de One piece...
- Consigne d’écriture : réaliser un acrostiche

Citation:
On l'appelle Sogeking

Unique est ce monde empli de mystères,
Souvent l'aventure y démarre sur un quai.
On les voit voguer vers l'Ouest, vers l'Est,
Pirates forts et fiers, assoiffés par le
Puissant attrait pour leur but véritable :
Des plus grands forbans, se mettre à la hauteur.
Il n'y a pourtant pas de coffre enfoui à Rough Tell,
Tel un trésor désignant qui sera le numéro un.
Quand arrivera celui qui vainquit les fantômes,
Usurpant le rôle d'un esprit Farceur
Illuminant nos cœurs qui accueillent son île,
Les dieux seuls savent de quoi il en retourne,
Espoir et rêves seront alors au rendez-vous.
Sogeking, roi des snipers, prêt à tourmenter
Tous les odieux brigands et monstres qui font la une.
Unifiant les peuples, portant la bonne nouvelle,
Nez fabuleusement long et fin à la fois.
Méfiez-vous, méchants, du jugement du Juste,
Echappez-vous donc, terrez-vous quelque part,
N'allez pas le combattre, cela lui ferait trop plaisir.
Tous les vilains finiront à sa merci
Et les petites filles voudront lui faire des bisous.
Un jour, sous ce masque nous verrons ce qu'il y a,
Reste à savoir si cela arrivera bientôt...

Prisonnier
Spoiler: Montrer
Thème : Paradoxe

Citation:
Prisonniers


Des barreaux. Les acteurs sont séparés par des barreaux. Certains sont dans cette cage qui se trouve sur la scène, d’autres en dehors. Je suis moi-même à l’extérieur. Tous sont avachis, sauf deux qui se toisent, l’un à l’extérieur, l’autre à l’intérieur de la cage.

- Ouvrez, ordonne celui dans la cage, en pointant la porte de celle-ci.
- Je ne peux pas, réplique l’autre comédien. Je n’ai pas la clef.
- La belle excuse. Et pourquoi suis-je dedans pendant que vous êtes dehors ?
- Que saurai-je des méfaits que vous avez commis ?

Ce n’est qu’alors que je constate les habits de bagnard que porte l’individu enfermé.

- Je n’ai rien commis que je sache grave, répond le bagnard. Libérez-moi.
- Je n’ai pas la clef.
- Cette réponse ne me convient pas. Un gardien a forcément les clefs.

L’interlocuteur du bagnard porte en effet des vêtements faisant penser à un personnel de sécurité.

- Qui a dit que j’étais gardien ? J’aimerai bien partir moi aussi.
- Eh bien ? répondit l’enfermé. Pourquoi ne pas partir ?
- Cette porte est bloquée, répondit le gardien en indiquant la porte de la cage.

Long silence. Murmure dans la salle. Je reste immobile. Le bagnard sourit.

- Vous voulez me dire que la sortie est par ici ?
- Exactement. Vous voudriez bien me faire sortir ?

Le sourire du prisonnier s’efface.

- Je ne sais pas pourquoi je suis là. Et ne jouez pas au plus malin…
- Je pourrai dire la même chose de vous… répondit l’autre d’un air contrit. Vous êtes persuadé d’être enfermé, mais vous ne l’êtes pas, contrairement à moi qui suis derrière les barreaux.
- Taisez-vous ! s’esclame le bagnard. Vous êtes ridicule. Que pourriez-vous chercher dans ma cage ?
- L’air y semble meilleur, affirme le gardien. Vous devriez profiter, plutôt que vouloir à tout prix passer de l’autre côté, ajoute-t-il avec un air réprobateur.

Le prisonnier tourne la tête, visiblement énervé. Il croise mon regard. Je hausse les épaules, et regarde ailleurs. Un long silence à nouveau. Il dure longtemps.

- J’ai faim. Et je suppose que ceux avec moi aussi, reprend le bagnard. Vous pourriez au moins m’apporter à manger.
- Et où voulez-vous que j’en trouve ? Je n’ai rien à manger non plus figurez-vous. En plus, la nourriture me parait meilleure de votre côté, je ne vois pas de raison de préférer la mienne, même en admettant que j’en possède.
- Vous nourrissez beaucoup d’attente sur l’endroit où je suis, dites-moi.
- Et vous donc.
- Je n’aspire qu’à sortir.
- Vous n’êtes pas bien, là où vous êtes ?
- Arrêtez avec vos questions, et laissez-moi sortir !

Il se jette contre les barreaux. Long silence à nouveau. Il fait chaud soudainement. L’un s’éponge le front, l’autre s’évente comme il le peut. Sensation dans la salle quand en dessous de leurs attirails respectifs qu’ils enlèvent, le bagnard se retrouve avec la tenue de sécurité, et le gardien avec la tenue du prisonnier.
Le nouveau bagnard s’esclame alors :

- Bon sang ! Laissez-moi passez ! Vous vous êtes bien fichu de moi pendant tout ce temps.
- Comment ? Vous persistez encore à vouloir être enfermé ?
- Mais je le suis déjà, ouvrez-moi ! s’exclame le prisonnier. Je vois d’ici vos clefs ! Vous les gardez depuis le début sous vos vêtements.

Le gardien baisse les yeux. Des clefs pendent bien doucement de son pantalon. L’incompréhension se lit sur son visage.

- Eh bien qu’attendez-vous ? Libérez-moi !
- Vous êtes donc réellement enfermé ?
- Je vous avais dit que je n’étais pas gardien.
- Je ne le suis pas non plus.
- Vous avez les clefs, objecte le bagnard.

Le gardien dévisage le prisonnier.

- Pourquoi vous ouvrirai-je ? Vous semblez bien mieux de l’autre côté de ces barreaux.

Le bagnard s’énerve réellement maintenant. Il tente désespérément d’agripper les clefs du gardien, et se projette sur la porte comme un vrai forcené.

- Heureusement que les barreaux nous séparent finalement, déclare le gardien. Vous avez dit vrai : l’air est bien meilleur ici. Vu votre état, le vôtre n’est pas très sain.

Le bagnard abandonne après quelque temps, et vient voir les autres avachis. Il se tient prêt de moi, et me regarde, le visage inondé de larmes.

- Comment ? Vous ne faites rien, vous autres ? Vous êtes tous enfermés dehors, et vous ne faites rien. Réveillez-vous !

Personne ne bouge. Le bagnard se met à hurler de colère, alors que le gardien le regarde d’un air triste.
Soudain, un énorme grondement résonne. Des secousses. La scène tremble. Les murs se fissurent. Des cris dans la salle. Un projecteur se décroche, sur un coin de la scène. Je suis pris au dépourvu. Je ne connais pas cette partie. Les spectateurs crient, et se mettent à courir alors que le rideau prend feu. Tout tremble. Le bagnard et le gardien semblent s’être mis d’accord sur le fait que finalement, l’air paraît meilleur à l’extérieur de la cage. Tout le monde bouge. Et moi je reste immobile.

Saturne
Spoiler: Montrer
Thèmes :
- Paradoxe
- Dans le monde de One piece...

Citation:
Saturne

An 1550. Dans la caverne d’une île perdue du Nouveau Monde…

L’archéologue Liam, un prisonnier en haillons et en piteux état s’avança péniblement dans la noirceur de la grotte, escorté par des pirates.

Liam contempla un engin en acier inoxydable avec un cockpit avec un siège, trois manivelles et de réacteurs mystérieux. Il était devant Saturne, une arme antique pouvant naviguer à travers les univers temporels infinis

Le capitaine Julius le fit approcher de la machine. Bel homme dans la vingtaine, il était reconnaissable par son grand corps svelte, ses longs cheveux violets, ses yeux bruns énergétiques, un complet gris de ville. Orphelin, il fut recueilli par Barbe Noire qui l’entraîna et l’éleva comme un fils. Depuis toujours, il portait une vivrecard mystérieuse et un pendentif ayant une photo d’une femme, peut-être sa mère. Trafiquant d’antiquités, il finançait la révolte de Teach contre le seigneur Monkey D Luffy.

-Actionne Saturne. Je dois aller tuer Chapeau de Paille dans le passé. Si je reviens vivant, toi et tes collèges serez épargnés.


Le soir du 31 décembre 1524, Nouveau Monde, flotte de Chapeau de Paille…

Julius se retrouva sur un Thousand Sunny désert et arrimé au navire du géant Harudjin. Il aperçut au loin des célébrants et aboutit vers une salle de bal aménagée pour la fête du Nouvel An. Des centaines de convives dansaient au son d’un orchestre. Tout en restant discret, il s’introduisit dans la cuisine et découvrit des plats de mouton braisé, préparés avec amour par Sandy qui murmura à un de ses acolytes.

-Le plus gros plat à gauche est pour mon capitaine. Le dîner sera prêt dans quarante minutes.

Il partit, laissant le champ libre à Julius à appliquer du cyanure incolore et inodore à l’intérieur de la viande. Une fois l’opération terminée, Julius sortit des cuisines et dansa avec les invités.

Cinq minutes plus tard, il croisa une jolie femme aux cheveux bleus ondulés, la sulfureuse Vivi Néfertari qui rendait visite aux Mugiwaras. Julius en eut le coup de foudre en voyant sa robe bourgogne moulante, son collier de perles et ses talons hauts. Julius lui baisa tendrement la main.

-C’est un honneur de vous rencontrer, Altesse. Auriez-vous la gentillesse de m’accorder un tango?

Vivi accepta poliment en se laissant entraîner par le rythme sensuel de la danse.

-Avec plaisir.

Le duo exécuta plusieurs ronds et pas au son de la douce musique du piano.

-Voulez-vous que j’aille plus lentement?

Vivi déclina.

-Le rythme est excellent. En passant, appelez-moi simplement Vivi? Qui êtes-vous?

Son partenaire mentit en lui chuchotant à l’oreille.

-Julius, épéiste au service de Cavendish. Et vous? Que faites-vous si loin de votre royaume?

Après avoir enchaîné les séances de danse, Vivi sourit et rougit.

-Voir mon meilleur ami Luffy.

Un moment de silence suivit et le tango continua de plus belle. Julius prit la parole.

-Quels sont vos projets?

Vivi le prit de court.

-Être la reine des pirates. Veuillez m’excuser, je dois aller à ma chambre. Je vous remercie.

Elle s’éclipsa, laissant Julius jaloux. Il n’arrêtait pas à penser à cette beauté fatale.


Une vingtaine de minutes plus tard, dans la chambre de Vivi dans un navire secondaire d’Alabasta.

Après avoir fait une brève toilette, la princesse réajusta sa tenue et attacha ses cheveux devant un long miroir ovale. Elle s’apprêta à quitter, mais la porte s’ouvrit brusquement. Auréolé d’un haki très agressif et entraîné pour les meurtres, Julius marchait sur une mare de sang et regardait les têtes des gardes, dont celle du pauvre Pell. Terrifiée, Vivi recula et écouta son interlocuteur.

-Comme le disait Barbe Noire, la femme que tu convoites est à toi.

Sanglotant à chaudes larmes, Vivi se débattit en vain et perdit connaissance. Son agresseur arracha sa robe.


Pendant ce temps, à la salle de bal…

Des dizaines de tables rondes furent installées pour le repas. Nerveux, Sandy fit le décompte de ses invités une cinquième fois. Vivi n’était pas revenue. Chopper venait de partir à leur recherche. Face aux convives impatients, il venait de servir les plats de mouton. Seuls les convives à la table privée de Luffy n’avaient pas débuté le repas par politesse puisque Vivi devait y asseoir à leurs côtés. Sabo et Hancock étaient assis à côté du futur seigneur des pirates qui se léchait les babines. Sabo laissa leur capitaine aux bons soins de l’Amazone pour retrouver Chopper qui tardait à revenir et le mit en garde.

-Ne touche pas à ce plat tant que Vivi n’est pas présente, glouton.

Hancock décocha un regard amoureux vers son protégé et se blottit longtemps contre son torse.

-Que me caches-tu sur Vivi? Je sais! Tu veux un plan à trois! C’est fort intéressant! Quel rôle voudrais-tu que je joue? On pourrait filmer ça et envoyer la vidéo au conseil des Cinq! Tu n’aimes pas mon idée?

Horrifiée, elle constata que Luffy avait bouffé le mouton, bavait et était pris de violentes convulsions. La panique s’empara des invités.


Au Thousand Sunny…

Après avoir joui insidieusement de Vivi, Julius entendit que sa cible agonisait. Il retourna en catastrophe dans la machine antique. Soudain, une flamme brûla la poche droite de son veston alors que les pirates pleuraient Luffy qui venait d’expirer. Julius sortit la vivrecard qui se consuma entièrement. Saturne commença à fonctionner. Suant à grosses gouttes et tremblotant, il serra vigoureusement son pendentif et l’ouvrit pour étudier le portrait : le buste d’une femme rayonnante, aux yeux pétillants et aux délicieux cheveux bleus.

Saturne tangua dangereusement dans la mer étoilée du temps et son aura de protection se décomposa. Les infinis univers temporels déferlaient et l’arme antique devint hors de contrôle. Julius hurla de douleur tandis que son corps se dégradait aussi tel une dune mouvant au milieu de rafales. Il contempla une dernière fois son porte-bonheur qui lui était une énigme depuis sa naissance. Avant de disparaître éternellement dans le néant, il comprit.

Il était son propre père…




Voilà qui clôt les publications, et ouvre les votes. Bonne lecture, et amusez-vous bien !


Dernière édition par Enitu le Jeu 13 Juil 2017 14:57, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Jeu 13 Juil 2017 00:34 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1963
Résultats





Concours général



7ème avec 19 points (16 + 3 points bonus)
Spoiler: Montrer
Les Mini Aventures de Roronoa Zoro de Monkey D. Murphy
Thèmes : "Dans le monde de one piece..." et "Consigne d'écriture : réaliser un acrostiche"


6ème avec 24 points (19 + 5 points bonus)
Spoiler: Montrer
En « IMA », le miroir paradoxal « à xoda », à priori me lamine… de Phénix Dragoon
Thèmes : "Paradoxe", "Dans le monde de one piece..." et "Consigne d'écriture : réaliser un acrostiche"


5ème avec 29 points (29 + 0)
Spoiler: Montrer
Prisonnier de Solino
Thème : "Paradoxe"


4ème avec 33 points (30 + 3 points bonus)
Spoiler: Montrer
Saturne de Chaosx
Thèmes : "Paradoxe" et "Dans le monde de one piece..."


3ème avec 39 points (36 + 3 points bonus)
Spoiler: Montrer
Le messie de Enitu
Thèmes : "Paradoxe" et "Dans le monde de one piece..."


2ème avec 45 points (40 + 5 points bonus)
Spoiler: Montrer
On l'appelle Sogeking de Chaussette*
Thèmes : "Paradoxe", "Dans le monde de one piece..." et "Consigne d'écriture : réaliser un acrostiche"


1er avec 63 points (58 + 5 points bonus)
Spoiler: Montrer
Deux champions élus par le Scorpion de L’éternel
Thèmes : "Paradoxe", "Dans le monde de one piece..." et "Consigne d'écriture : réaliser un acrostiche"


*Pour plus d'informations, veuillez vous référez à Foul'bazarre.




Lauréats



Le prix du meilleur sujet "Paradoxe" est attribué à
Spoiler: Montrer
Solino et son texte Prisonnier


Le prix du meilleur sujet "Dans le monde de One piece..." est attribué à
Spoiler: Montrer
L’éternel et son texte Deux champions élus par le Scorpion


Le prix du meilleur sujet "consigne d'écriture : réaliser un acrostiche" est attribué à
Spoiler: Montrer
L’éternel et son texte Deux champions élus par le Scorpion




Ainsi se termine l'intermède du concours du cabinet d'écriture.
Félicitation L'éternel ! Félicitation Solino !
Bravo à tous et un grand merci pour votre participation.


Fin de l'entracte... ?


Dernière édition par Enitu le Ven 28 Juil 2017 14:35, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Jeu 13 Juil 2017 22:38 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 793
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
1er (+ 12 points) : On l'appelle Sogeking
2nd (+10 points) : Saturne
3ème (+8 points) : Les Mini Aventures de Roronoa Zoro
4ème (+5 points) : Prisonnier
5ème (+3 points) : En « IMA », le miroir paradoxal « à xoda », à priori me lamine…

Je mettrai mes points d'attribution de prix et peut être des coups de cœur plus tard afin de faire 3 posts ^^
Spoiler: Montrer


Et puis fêtons cet intermède du CCE !!! C'est les minks qui invitent, n'est ce pas Nekomamushi ? :D
Image

J'allais oublier :
Il était une fois
"un pirate poète qui aimait les paradoxes. Il voyageait en East Blue quand il tomba nez à nez avec..."

(comme ça on reste sur les thèmes du concours x) )

Spoiler: Montrer
X cacher un pandaman dans votre post sous quelque forme que ce soit (ils sont partout !)
X insérer un mème
- faire un post de plus de 4000 mots (mouahaha !)
X mettre un lien vers une musique
- faire une blague carambar avec la réponse en spoil
- insérer dans votre propos une référence à l'un des sujets de mini-concours de l'une des éditions précédentes, et ce, de façon cohérente (rappel : Avoir la main verte / La mousse / Conte, comte, compte / A la légère / Michel Sardou / Trois petits chats)
- inclure un rp policier/de polar à votre post (chiche ?)
1/3 jouer au jeu "il était une fois..." : lors de vos posts, en moins de 200 mots, continuez le récit du post précédent. Chaque fin devra être ouverte pour laisser l'histoire se poursuivre.
X utilisez 10 couleurs de police différentes (ça va piquer les yeux ! ; il y a une astuce :p)
1/3 postez 3 fois ou plus

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Sam 15 Juil 2017 16:05 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Jan 2011
Messages: 216
Localisation: Jamais trop loin de Kobe Bryant
1er (+ 12 points) : Deux champions élus par le Scorpion
2nd (+10 points) : Saturne
3ème (+8 points) : Prisonnier
4ème (+5 points) : Le messie
5ème (+3 points) : En « IMA », le miroir paradoxal « à xoda », à priori me lamine…

Il était une fois...
un pirate poète qui aimait les paradoxes. Il voyageait en East Blue quand il tomba nez à nez avec...

"ce bon vieux Usopp. A la recherche d'inspiration pour ses prochains écrits, il lui demanda..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Sam 15 Juil 2017 23:35 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 793
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
1er (+ 12 points) : On l'appelle Sogeking
2nd (+10 points) : Saturne
3ème (+8 points) : Les Mini Aventures de Roronoa Zoro
4ème (+5 points) : Prisonnier
5ème (+3 points) : En « IMA », le miroir paradoxal « à xoda », à priori me lamine…

Il ne me restera plus qu'à ajouter les coups de cœur pour le dernier post.

Qu'est ce qu'un dilemme ?
Spoiler: Montrer
Un lemme servant à démontrer deux résultats.

Bon okay c'est une blague carambar de matheux mais s'en est une quand même. ^^

Bon c'est partit pour 4001 mots ! go :
Spoiler: Montrer
mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots mots


Enfin :
Il était une fois, un pirate poète qui aimait les paradoxes. Il voyageait en East Blue quand il tomba nez à nez avec ce bon vieux Usopp. À la recherche d'inspiration pour ses prochains écrits, il lui demanda...

"s'il avait une bonne histoire à raconter concernant les paradoxes et les pirates. Usopp, déjà fier de lui, sortit un de ces plus beaux mensonges qui racontait son aventure avec..."


Spoiler: Montrer
2X cacher un pandaman dans votre post sous quelque forme que ce soit (ils sont partout !)
X insérer un mème
X faire un post de plus de 4000 mots (mouahaha !)
2X mettre un lien vers une musique
X faire une blague carambar avec la réponse en spoil
- insérer dans votre propos une référence à l'un des sujets de mini-concours de l'une des éditions précédentes, et ce, de façon cohérente (rappel : Avoir la main verte / La mousse / Conte, comte, compte / A la légère / Michel Sardou / Trois petits chats)
- inclure un rp policier/de polar à votre post (chiche ?)
2/3 X jouer au jeu "il était une fois..." : lors de vos posts, en moins de 200 mots, continuez le récit du post précédent. Chaque fin devra être ouverte pour laisser l'histoire se poursuivre.
X utilisez 10 couleurs de police différentes (ça va piquer les yeux ! ; il y a une astuce :p)
2/3 X postez 3 fois ou plus

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Jeu 20 Juil 2017 21:56 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2011
Messages: 211
Localisation: Par ici
1er (+ 12 points) :Deux champions élus par le Scorpion
2nd (+10 points) : Le messie
3ème (+8 points) : On l'appelle Sogeking
4ème (+5 points) : Saturne
5ème (+3 points) : En « IMA », le miroir paradoxal « à xoda », à priori me lamine…


Il était une fois, un pirate poète qui aimait les paradoxes. Il voyageait en East Blue quand il tomba nez à nez avec ce bon vieux Usopp. À la recherche d'inspiration pour ses prochains écrits, il lui demanda s'il avait une bonne histoire à raconter concernant les paradoxes et les pirates. Usopp, déjà fier de lui, sortit un de ces plus beaux mensonges qui racontait son aventure avec...

le grand et fort pirate Barbe Blanche. En effet il l'aurait rencontré alors qu'il naviguait à la quête de... pandaman

_________________
Spoiler: Montrer
Pseudo habituelle : Hakido


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Dim 23 Juil 2017 00:24 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2010
Messages: 1119
C'est donc parti pour un nouveau top ^^ Bon.. Les défis on verra ça, déjà y'a le 4000 mots que je devrais faire malgré moi et ça sera déjà bien. Avant ça je voulais un peu parler du concours en lui-même, un bravo pour Eni et foul', ils ont quand même redonné un peu vie à l'événement et pourquoi pas chopper un modeste succès pour cet intermède avant le plat principal. En tout cas à moi ils m'ont redonné l'envie de lire les propositions et d'y ajouter mon avis tout autant subjectif qu'il soit.

En ce qui concerne les propositions justement je ne savais pas trop sur quel pied danser au départ. Est-ce que je récompense les différentes prises de risques? Le fait d'avoir traité les 3 thèmes? Ou au contraire est-ce que le fait de se concentrer sur un seul sujet n'est-il pas aussi noble ?
Bref, finalement comme mes précédents tops, je vais faire au cas par cas pour expliquer mais il y a bien 2 choses qui restent : L'orthographe et le plaisir de lire. Si en lisant, j'ai une petite mine parce que telle ou telle phrase n'est pas bien formulée selon moi, que je comprends mal l'idée / en désaccord, qu'il y a une incohérence qui gâche un peu c'est assez rédhibitoire mais bon, à ceux qui vont être jugés par ma plume, ne vous formalisez pas, mon avis est purement subjectif et est libre de contestation x) Sur ce j'ai assez parlé, rentrons dans le vif du sujet.

Hors Top


Les Mini Aventures de Roronoa Zoro

Parmi les 2 textes que j'ai classé hors top, je vais commencer par celui sur lequel j'ai le moins de choses à dire histoire de m'échauffer. Tout d'abord, ça me brise un peu le cœur de classer cette proposition hors top. Car même si je suis un fervent défenseur du texte, j'ai même été contre l'intégration d'autres formes dans le concours, j'ai été super ravi de voir quelqu'un s'essayer à une BD, je me suis vraiment dit que quelqu'un avait pris des risques, voulait montrer quelque chose de différent. Et je ne vais pas cacher une pointe de déception à la lecture de cette dernière.

Alors je ne vais pas tout accabler sur ce qui a été fait, déjà en relisant les règles pour faire une BD, je me suis demandé si ces dernières étaient pas plus contraignantes qu'un texte. 12 cases ça me paraît assez peu car tout dépend de la taille des cases aussi. C'est ce qui m'a un peu désarçonné au départ, voir ces grandes images qui donnent une impression de diaporama que tu passerais pour ton exposé de Terminale.. C'est pas vraiment ce que j'attendais d'une BD, plus dans le style comics ou des petits sketchs comme Garfield et j'en pense. Là ça m'a vraiment donné un aspect trop "amateur".

Et, je veux pas paraître trop méchant, moi-même je serais bien incapable de faire plus mais du coup je n'ai pas vraiment trouvé de réel fil conducteur. J'ai bien aimé pourtant les diverses références, le Goku, le "Projeeeeet" etc. Ça me donnait un peu l'impression que les phrases de l'acrostiche étaient le vrai point et que les images ont servies pour combler en mettant des memes / références. Y'a 2 autres points dans lequel cela me gêne, c'est que peut-être que ça ne m'aurait pas dérangé mais la qualité de certaines images m'a clairement sorti de la BD. Je pense à cette page 3 notamment, la qualité des images plus le contraste entre elles. Pour ma part en tout cas associer une image de la vraie vie avec celle de OP plus une de Wonder Woman donnait un tout qui n'était pas assez homogène et fluide dans ma lecture.

Puis si je veux chipoter, la dernière phrase vient totalement casser ton acrostiche assez simple à deviner mais efficace puisqu'il donnerait : PIRATESK. Dans une BD qui se lit très rapidement comme celle-ci j'ai directement lu l'acrostiche et la 8ème page (ou en tout cas la phrase sur celle-ci) vient le casser ce qui est dommage.
Après si je devais donner quand même des points positifs, c'est que comme dit au-dessus, je connais les références, ça m'a donc fait plaisir de les voir quand même et la "relecture" de OP avec Zoro en Pirate King, pourquoi pas j'ai envie de dire, ça aurait presque mérité de concourir au thème Paradoxe avec tout ces personnages et cette fin.
Mais voilà j'ai eu du mal à m'attacher et m'impliquer dans cette histoire (qui n'en demande sans doute pas vraiment vu les références) ^^

En « IMA », le miroir paradoxal « à xoda », à priori me lamine…

Bon.. Toi je sais que j'ai pas mal de choses à dire XD Première chose que j'ai remarqué, l'acrostiche évidemment. Difficile de le louper celui-là. C'est d'ailleurs d'autant plus marrant que j'ai vite fait réfléchi aux thèmes et que si j'avais soumis un texte ça aurait été très certainement un acrostiche sur l'univers de One Piece qu'il aurait fallu lire à l'envers d'où le paradoxe. Il y a un peu de ça dans ce texte avec une idée du miroir. Mais plusieurs choses me gênent rien que dans cet acrostiche. Déjà le fait qu'il est écrit "Paradoxe". Je le répète chaque année, j'aime bien les choses subtiles ou alors les révélations en fin de texte, quand on met le titre d'un des thèmes dans son texte c'est déjà un mauvais début pour moi. Ça me rappelle mes dissertes de français / philo quand le prof voulait qu'on remette à chaque fois le sujet pour bien faire comprendre qu'on traite de ce sujet là. Je trouve ça un peu débile perso, la meilleure approche, la plus intelligente selon moi c'est de faire comprendre au lecteur qu'il y a un lien avec One Piece, qu'il y a un Paradoxe mais sans pour autant le marquer noir sur blanc. Et ce n'est pas le cas avec ce texte là.

On va continuer un peu sur la forme et on va parler du "2ème acrostiche" qui réside dans le texte, pas sûr que tout le monde l'ai vu celui là, j'ai eu une petite fierté en le trouvant en me disant que le titre était quand même vachement suspect. Seulement voilà, l'idée était très bonne, la réalisation un peu moins, à l'envers cela donne "en ima, le miroir paadoxal a xoda ar a priori me lamine". Il est presque parfait à quelques lettres près oui et l'exercice est très difficile j'en conviens. Mais quitte à mettre des mots comme "ima" ou "xoda" autant qu'il soit parfait et je veux bien passer l'éponge sur ce genre de titre, là j'ai un peu de mal.
Globalement, j'en ai fini avec tout ce qui tourne autour de l'acrostiche, je vais enfin pouvoir passer au cœur du texte.

Car si ce texte est en hors top c'est avant tout principalement pour ça. Le texte étant très court, plus il y a de fautes plus ça sera pénalisé, c'est comme 3 fautes d'orthographe en une phrase c'est choquant, 10 fautes en 50 pages, on pardonne aisément. J'ai déjà du mal avec la 3ème phrase. Pierre se fait donc une réflexion sur le fait que les miroirs/portails seraient vachement pratiques. Pourquoi pas. La phrase qui suit nous dit "Rares, en effet, étaient ses amis". C'est là que j'ai du mal, le "en effet" implique quelque chose de logique, "la téléportation serait vachement pratique, rare en effet étaient les moments ou on en avait pas utilité" ou un truc dans ce style. Si tu veux, la phrase "en effet, étaient ses amis" n'a pas de lien direct avec la réflexion que se fait le héros. Je vois bien que le lien sont les miroirs et "ses amis ont lu One Piece récemment" mais le en effet vient supposer qu'il y a un lien logique entre les 2, que c'est parce qu'il fait cette réflexion que ses amis ont lu les derniers tomes de One Piece. Et cette construction de phrase m'a perturbé en tout cas, y'aurait sans doute eu mieux à faire pour introduire les amis, je sais pas "Repensant à cette discussion qu'il avait eu avec ses amis, fans de One Piece" par exemple?

Pas à moi de dire si c'est mieux ou pas après mais bon j'ai eu un peu de mal avec cette 3ème phrase :p
Ensuite c'est la 6ème phrase, là où on apprend que Daniel s'est fait spoiler. Là je vais toucher au problème qui pour moi s'applique également sur le reste du texte, ça manque de détails. C'est pas facile avec un acrostiche à respecter, je sais. Sur cette phrase précisément on y lit qu'il s'est fait spoiler sur One Piece, c'est sous entendu en tout cas. Pourtant les phrases d'avant nous précisent bien que "deux d'entre eux arrivent" et encore avant "amis qui ont lu les derniers tomes de One Piece". Cela donne l'impression que Daniel est au même point que Pierre, comme moi lambda lecteur suit au même point qu'Enitu quand on lit le chapitre de One Piece. Comment s'est donc-il fait spoiler? Sur le contenu d'un chapitre juste avant que Daniel le lise? La gravité du spoil? Ou alors peut-être que justement un mini spoil suffit pour que Daniel se mette en colère vu que One Piece est une œuvre majestueuse?

Je suis sûr que l'auteur là il doit se dire que je pinaille sur des détails xD Mais en tout cas moi ça m'a manqué, peut-être que le fait que le texte soit si court, que les phrases fusent comme ça m'a donné une sensation de manque de cohérence, de on se pose pas les questions du pourquoi du comment on décrit juste les actions et "Ta gueule c'est magique".
Sur ce point là, je suis dans la flou complet concernant la 2ème partie du récit d'ailleurs. C'est très flou comme j'ai dis, de ce que j'en ai compris c'est les événements décrits dans la 1ère partie à savoir réflexion, cri, course, les deux amis qui viennent mais il y a une description à nouveau de cette "plongée vers les événements du passé" mais aucune réaction de la part des protagonistes !? La première réaction qui sort c'est "rouge de honte, il avait compris que spoiler était mal".

Pareil, ça m'a choqué ici aussi XD A quel moment tu es rouge de honte si tu vis ça? Tu te dis, qu'est-ce qui s'est passé? Qu'est-ce que vous avez vu vous? Et à quel moment voir (ou ressentir peut-être même c'est pas très clair cette différence je trouve dans le texte) ce passé (sensation de déjà vu tout ça) te fait comprendre que le spoil c'est pas bien? Pour cette sensation de déjà vu justement? Que le déjà vu c'est pas bien? A aucun moment dans le texte il est dit que cette sensation de déjà vu de voir les deux amis était une "mauvaise chose". Et s'il est bien dit qu'il est rouge de honte... Mais, mais, pourquoi ?? J'ai vraiment du mal avec ces constructions de phrases.

Et c'est pas encore fini je suis désolé, avant dernière phrase "Après ces retrouvailles". Si j'ai bien compris (mais j'en suis plus très bien sûr), ils ont seulement la sensation de vivre le passé, ils le voient juste à travers les pages puisque tu dis "se voyant", "il se vit", "il regarda" etc. Ce n'est pas comme s'ils avaient vraiment revécus cette scène, qu'il avaient été amnésiques ou autres, dans ce cas là le mot "retrouvailles" m'a gêné car ce n'est pas des retrouvailles. "Après cette riche péripétie" aurait grandement suffit selon moi ! Au début le fait d'appeler Pierre "notre héros" m'avait un peu gêné également. A la relecture ça passe un peu mieux, je vois bien que tu désignes la fonction du personnage principal que tu as introduit en 1ère phrase mais c'est le "notre" ici qui je pense m'a de nouveau perturbé (je suis facilement perturbable je pense). Avec le mot "péripétie" qui s'enchaîne, ça donne vraiment la sensation qu'il s'est passé un truc de fou, grosse aventure alors que vu ta description ils ont quand même l'air de s'en battre royalement les parties XD

Pour finir, la conclusion m'a laissé un goût assez étrange également, comme dans plusieurs textes que j'ai pu critiquer les années précédentes, ça fait vraiment conclusion mystérieuse pour être mystérieuse. J'ai pas mal ce défaut également que j'essaye de gommer mais.. Comment dire, pour moi mettre une question sur "et que se passait-il si X truc" c'est une fausse bonne idée, surtout que là tu reparles du truc que tu as décrit sur ton texte, donc a priori pas de raison que ça change l'effet et à la limite une autre ouverture, une autre idée aurait été intéressante.
Le manque de descriptions a clairement tué ma lecture, ne serait-ce que quand Xavier tourne la page. La page de ? D'un livre de One Piece je suppose qu'il avait sur lui? Je me dis que j'ai loupé un truc concernant un miroir qui aurait été dans le livre qui donne cet aspect qui renvoie les événements passés et qui ferait allusion au début du texte mais je me dis que je vais chercher clairement loin là.

Bref. Je pense que j'ai fais le tour, j'avais pas mal de choses à dire sur ce texte. Comme d'hab, je veux pas que l'auteur le prenne trop méchamment, ça reste que mon appréciation et mon ressenti que j'essaye de justifier au mieux que je peux, j'ai p'tet oublié quelques détails dans ce que je voulais dire, si jamais j'ai d'autres trucs, je reviendrais sans doute en fin de CCE après les commentaires des auteurs s'il y en a.
VOILA. XD

On va pouvoir passer au top 5 principal, pas facile à faire et là également j'en ai des choses à raconter..

Top 5


5ème : On l'appelle Sogeking (3 Points)

Pour moi ce texte souffre énormément de la comparaison avec Deux champions élus par le scorpion. Ils ont en effet traité les 3 thèmes, ont la même forme et parlent de l'univers de One Piece. Je reviendrais plus tard sur l'autre texte puisque vous l'avez bien compris il se situe plus haut dans mon classement (de toute façon vous avez sans doute regardé mes points en priorité !)
On va commencer par l'acrostiche. Si l'exercice est plutôt bien réussi dans le sens ou je ressens pas de "On commence par telle lettre pour faire telle phrase" ou un truc de ce style c'est dans le forme qu'il pêche énormément. Le fait d'avoir mis le texte sous forme de "bloc" m'a rendu le texte mais surtout l'acrostiche assez pénible à lire. La forme m'a paru un peu délaissée dans cette proposition, je vais encore pinailler pour du détail mais rien que le titre mis en haut, sans aucune mise en forme, en gras etc. Dénote pour moi par rapport aux autres textes qui ont (quasiment tous) fait l'effort de ce côté là.
Après sur le fond de l'acrostiche je suis plutôt indifférent, une référence au fait qu'Usopp est un menteur même si je vois pas ce que cela apporte vraiment à ce qui est raconté au texte mais pourquoi pas, ici je suis plus indulgent ^^

Maintenant, le texte en lui-même. Il se laisse plutôt bien lire, j'aime assez la façon dont ça a été abordé, un peu un récit en entonnoir je dirais ou l'auteur a abordé l'aspect de la piraterie pour aller vers Sogeking de plus en plus. Il y a quelques phrases que je trouve vraiment bien écrite, la 3ème notamment "On les voit voguer vers l'Ouest, vers l'Est" et la 11ème avec une bonne référence là aussi "Illuminant nos cœurs qui accueillent son île". La 1ère donne bien le ton aussi et fait une bonne introduction au texte. Seulement et c'est pour ça que ce texte reste 5ème, je trouve le reste d'un niveau moyen et quelques phrases m'ont laissé.. de marbre dirons nous. Et comme je l'ai dit plus haut, quand un texte est aussi court, je m'attends personnellement à plus de perfection, je laisse moins de place à l'erreur.

Les lignes 4 à 6 m'ont posées problème notamment. La 4ème pour une raison toute bête, elle se finit par "assoiffés par le". De mémoire je me demande si j'ai pas déjà vu ça dans des poèmes que j'ai étudié au lycée ou autre mais - et ça reste mon avis totalement subjectif je le répète - je trouve ça maladroit de finir par quelque chose comme ça. J'aime beaucoup quand en forme de vers, chaque phrase est un peu indépendante. Ici je me suis retrouvé un peu de court et il faut vite enchaîner avec le 5ème phrase.
Avant d'aborder ce qui m'a gêné avec celle-ci, je finis sur cette impression d'avoir été pris de court. J'aime beaucoup la forme en vers. C'est quelque chose que je trouve mélodieux et c'est très difficile à rendre bien. Alors déjà que je m'attends à ça de base, avoir été lu après Deux champions élus par le scorpion n'a pas aidé. Ce texte.. n'a pas de rimes. Alors oui c'est loin d'être obligatoire lorsque l'on fait des vers évidemment XD

Mais du coup j'ai quand même perdu ce que j'aimais beaucoup dans cette forme, cette douce mélodie lorsqu'on l'on finit une phrase, que l'on commence la suivante et que la fluidité est là. C'est cette notion de fluidité que je n'ai pas ressenti qui fait que je place ce texte à cette position et qui est vraiment marquant pour moi dans les lignes 4 à 6.
Pour le 5 à 6 même si cela découle directement de la 4, plus je relis plus je me dis que ça va. Mais cette construction en "deux points quelque chose" m'a coupé également dans ma lecture, ça plus le fait d'enchaîner "but véritable" avec "des plus grands forbans" n'est pas bien passé. Une tournure peut-être plus classique à base de "être au sommet des plus grands forbans" m'aurait totalement plus sied.

La partie du milieu est globalement bien réussie, l'introduction de Sogeking est bonne (même si je comprends pas forcément pourquoi il y a une majuscule à farceur mais soit je fais ça des fois aussi xD). C'est à partir de la 17ème ligne "Nez fabuleusement long et fin à la fois" que je trouve à nouveau des couacs et la conclusion étant quelque chose d'assez important dans un texte ça a nouveau rajouté au fait de classer ce texte 5ème.
Outre le fait que l'inspiration Cléopâtre se fait sentir, je trouve que pas mal de phrases ne correspondent pas trop à l'esprit Sogeking, le vocabulaire employé m'a un peu gêné. "méfiez vous méchants", "terrez vous quelque part", "tous les vilains", le must restera "les petites filles voudront lui faire des bisous" dont je vois pas trop ce que cette phrase vient faire ici mais bon x) Ici c'est clairement une des choses les plus subjectives dans tout mon post mais la façon de raconter ne m'a pas vraiment accroché.
Et enfin la dernière phrase du texte qui a le même défaut que le texte En « IMA », le miroir paradoxal « à xoda », à priori me lamine…. Je n'aime, définitivement pas, cette façon de conclure avec ce que j'appelle une question en "faux suspense", des points de suspension etc.

C'est quelque chose que je vois énormément, on a pas besoin de finir de cette manière avec des "La suite au prochain épisode..." pour créer un bon cliffhanger que diable ! ^^ Sur les 6 textes il y en a 3 qui finissent comme ça, c'est beaucoup tout de même !
Bref, un texte assez honorable dans l'ensemble bien que beaucoup trop court et simple pour ma part. Il souffre de la comparaison avec un autre texte, manque de fluidité et une mise en forme qui mériterait d'être plus travaillée. (Bon oui j'aurais pu résumer comme ça depuis le début mais j'ai une réputation à tenir de mec qui fait des pavés).

Tiens, autre chose qui me vient à l'esprit puisque je fais ce post en plusieurs jours, j'ai revu ce texte et j'ai vu que je l'avais pas noté la première fois. Ce texte traite des 3 thèmes. Mais où est le paradoxe? Pour tout les textes je pense avoir bien compris l'essentiel, le paradoxe, l'acrostiche et tout ça mais ici vraiment je ne vois pas.. Parce qu'il se cache sous un masque? Parce que c'est un menteur? Je suis pas vraiment convaincu et rien dans ce texte ne m'inspire le paradoxe.. Donc non respect du thème selon moi..

4ème : Saturne (5 Points)

J'ai souvent dit en construisant mes tops que ça me faisait du mal de mettre tel truc si bas, parce que le niveau était relevé dans le reste du top notamment. J'ai déjà dis - mais très rarement - que cela ma faisait du mal de mettre tel truc aussi haut. Et c'est le cas pour ce texte.
Je vais commencer par les points positifs parce qu'en soi il y en a plus que de négatifs et c'est vraiment dommage. Je pense que ce texte a la meilleure intro de cette compétition.

J'aime vraiment beaucoup la manière dont l'auteur a mis en place les choses, avec cette description bien romanesque, le détail sur les vêtements, le personnage principal, le lieu. On est vite mis dans le contexte et on le comprend. En plus de ça, on est dans le point de vue d'un méchant ce qui est toujours sympathique de voir ce que cela pourrait donner lorsque ça tourne mal. J'aime bien le style d'écriture globalement, on sent que c'est quelqu'un qui aime écrire et qui essaye de faire attention à son orthographe et la manière dont il sort ses phrases. J'ai un bémol à mettre sur ce point sur le titre qui n'est pas soigné et au tout début à la 4ème ligne il manque un point qui clôture la phrase. Mais à part ça, pas vraiment de quoi s'arracher les cheveux pour moi.

Le milieu du texte qui concerne le dialogue entre Vivi et Julius est déjà bien moins intéressant à mes yeux. Là, je ne saurais trop dire pourquoi, question de rythme j'imagine, le fait d'enchaîner phrase de dialogue, phrase de description, phrase de dialogue en sachant que ce n'était qu'une seule ligne à chaque fois, je pense que je suis pas super fan. Je préfère les dialogues du texte Prisonniers pour donner la comparaison dans la forme en tout cas.

Sur le fond, même si je reste dubitatif de si peu de méfiance même de la part des Mugiwara (avec notamment Sanji, Robin etc. mais booooon.. on va dire pourquoi pas même sur le fait qu'ils organisent une fête sur leur bateau et tout mais j'y reviendrais après) le tout s'enchaîne relativement bien, la danse met en avant le côté rapprochement du méchant qui profite de la naïveté pour réussir son coup même si le tout est un peu trop classique. Le "méchant danse avec la jolie jeune fille gentille" et l'empoisonnement de la bouffe ça reste un classique, en tout cas la manière dont c'est raconté ici. (Je ne sais pas si y'a une petite référence à Game of Thrones soit dit en passant?)

Et puis le gros problème du texte, très bonne intro, milieu correct et fin.. Je n'aime pas cette fin. La manière dont est traité Hancock et Vivi est assez lamentable je le dis. Décrire ce genre de scènes, je suis loin mais vraiment loin d'être contre. Au contraire en fait. J'aime bien cette prise de risques car c'est quand même assez rare, une des scènes les plus fortes pour moi toute œuvre confondue reste le tome 13 de Berserk. Car c'est viscéral, ça nous prend aux tripes, on se sent mal, on est révulsé, on veut agir, on a du mal à tourner la page tellement l'acte est ignoble, que le héros essaye d'agir mais qu'il est inutile.
Ici il y a juste une description, des mots qui se suivent, c'est très délicat évidemment. Comme je l'ai déjà dis pour plusieurs textes, j'apprécie quand même les initiatives car elles sont souvent très difficiles à réaliser.

Mais ici on n'est pas dans le niveau de Berserk de l'atrocité ou du niveau de Game of Thrones pour le réalisme de l'époque et les intrigues mais dans un niveau "basique" de fanfiction ou le méchant prend le dessus purement et simplement ^^"
J'ai vraiment la sensation que mes mots sont très durs, mais jamais ô grand jamais Hancock dirait des choses comme ça, jamais Vivi ne se laisserait aussi faire si simplement et s'évanouirait à la simple vue de ce qui va probablement lui arriver. Tout est annoncé si naturellement et facilement que ça en est dérangeant selon moi.

Du coup c'est à ce moment là que je me suis posé la question du thème, Paradoxe. Je pense avoir bien compris que le Paradoxe traité ici et le fait que Julius revienne dans le passé et soit son propre père. Bon, ici déjà ça peut être sujet à débat, les sujets sur les retours dans le temps etc. J'ai jamais été un grand fan, ce genre de truc par exemple je considère que ce n'est pas possible puisque lorsque Vivi va accoucher de Julius (enfant du protagoniste principal) c'est pour moi dans l'histoire parallèle ou il sera venu tuer Luffy, alors que lui dans son époque Luffy est toujours en vie, ou en tout cas n'est pas mort comme ça. Donc il ne peut jamais être son propre père.

Pour bien cerner mes propos, une des oeuvres qui le réussit le plus selon moi c'est Dragon Ball, Trunks arrive dans l'univers de Goku pour l'aider à détruire les Cyborg mais cela ne va pas détruire les Cyborg dans son univers parallèle à lui. Mais bon, là encore c'est un sujet délicat à manier, c'est quelque chose que je suis prêt à pardonner bien que je n'en reste pas moins d'accord ce qui forcément fait perdre des points.
Mais je me suis posé une autre question tant les points de vue des personnages m'ont choqué. Et si le paradoxe résidait dans les comportements des personnages?

Paradoxe du héros puisqu'ici on suit un méchant, paradoxe du cuisinier qui ne fait pas attention à sa bouffe quand on sait que Sanji y fait super gaffe (paradoxe de l'orthographe d'ailleurs puisque tu as écris Sandy :p Bon okay joke ici XD), paradoxe de Hancock qui est passée de femme amoureuse super timide à future actrice X, paradoxe de Vivi qui est passée de Pirate Princesse Aventurière à Danseuse Fire Emblem inutile, paradoxe de l'événement avec des Mugiwara qui font une fête dans le plus grand des calmes sur leur bateau, pas vraiment de nouvelles de tout les membres ce qui est dommage d'ailleurs surtout avec comme je l'ai dis les plus grands esprits qui ne sont pas là (Nami qui aurait pu faire une blague sur l'argent que va coûter ce repas si on le prend comme ça par exemple) mais cela m'étonnerait que tout se passe si facilement comme je l'ai déjà dis (donc paradoxe de la difficulté). Si on veut aller plus loin Sanji est parti de ses cuisines mais pour faire quoi? Vivi qui vient danser sur le bateau et qui se fait accoster par un gars sans que lui (ou quelqu'un d'autre même) ne dise rien? Paradoxe de l'histoire en générale dans ce cas là.
En plus c'est précisé à un moment que Chopper met un moment à revenir et c'est pour ça que Sabo s'en va à son tour. Sauf que Chopper ne réapparaît plus jamais dans l'intrigue après. Tu vas pas me dire que Julius a eu le temps de violer Vivi, retourner dans sa machine sans que personne ne s'aperçoive (tu aurais dis Zorro encore mais Chopper !)

Mais c'est ensuite en relisant tout que je me rends compte que ce ne sont pas des paradoxes mais juste des incohérences car ils ont tous une caractéristique de base du manga (Luffy glouton, Hancock amoureuse, Sanji cuisinier, Sabo grand frère etc.) mais tous ont une caractéristique qui ne colle pas du tout ce qui donne un tout assez étrange à lire, tu passes selon moi du petit sourire de la référence à "Mais pourquoi il agit comme ça?" et c'est très dommage. J'aurais trouvé ça vraiment marrant pour le coup de prendre tout le paradoxe à l'envers, de faire un Luffy qui n'aime pas la bouffe ce qui aurait rendu la tâche plus difficile déjà ce qui aurait été bien plus intéressant, pourquoi pas un Sanji mauvais cuisinier etc. etc. Et cela aurait pu aussi expliquer ce genre de fin et tu aurais calé un double paradoxe non seulement plus intéressant mais plus cohérent pour moi.

Maintenant voilà c'est mon avis, j'espère ne pas avoir été trop dur, j'ai pas pu le mettre en dessous de 4ème de toute façon car le début est vraiment bien, j'apprécie beaucoup quand l'orthographe est soignée comme ça et l'angle bien que contestable est bien trouvée, utiliser le concept des armes antiques pour prendre le point de vue d'un bad guy est sympa. Voilà ^^

3ème : Prisonniers (8 Points)

Pouah, ce texte m'a donné la migraine, vraiment XD Alors c'est marrant, peut-être que je vais taper un coup dans l'eau, je ne sais même pas s'il a participé (s'il peut déjà) mais ce texte me fait énormément penser à Enitu, il y a un air de Faire des petits pains qui me saute aux yeux. C'est peut-être juste une coïncidence ou 2 styles très similaires mais voilà ça me faisait marrer ^^
Mais déjà pour juger ce texte c'est un peu plus simple, c'est le seul qui se concentre uniquement sur un thème, c'est le texte qui se rapproche le plus finalement de ce qu'est le vrai CCE avec une histoire sur un thème tout ça tout ça.

J'ai vraiment mis du temps à comprendre les phrases et l'intrigue et à vrai dire même après l'avoir relu plusieurs fois je ne suis pas sûr d'en avoir encore saisi toute l'essence. Le moment ou le bagnard "devient" gardien et inversement est très perturbant.. Je ne saurais dire si c'est une mauvaise ou une bonne chose ! En effet j'étais habitué à ce que le bagnard soit tel personnage dans la cage et puis ensuite se dire que le bagnard qui avait dit qu'il n'était pas gardien était le gardien en dehors de la cage donc maintenant le bagnard est en dehors de la cage et veut se retrouver dans la cage alors qu'avant c'était le gardien POUAH !

Bref mis à part ça ce que j'ai cru comprendre c'est qu'il s'agissait d'une pièce de théâtre c'est bien ça? D'où ma pensée pour le texte d'Enitu d'ailleurs. Tu parles d'acteurs, de spectateurs, de scène et de projecteur. Et quelque part c'est ça qui me perturbe je pense. Je pense que l'auteur a voulu faire une sorte de mise en abîme mais le fait est lorsque l'on raconte une pièce de théâtre comme celle-ci qu'elle se doit d'être réaliste. Dans le sens où une vraie personne dans le monde réelle pourrait l'écrire, la mettre en place et tout ça. Et je suis désolé mais ce que je retiens de tout le texte c'est "j'ai raison" "non c'est moi qui ai raison" "non c'est moi" "non c'est moi" "mais enfin JE TE DIS QUE C'EST MOI" "Ah bah oui c'est toi" Fin. Un peu limite comme scénario et rebondissements non? ^^'

J'ai du mal à voir le réel intérêt de cette discussion sur quel endroit est le meilleur, en dehors ou à l'intérieur de la cage. Peut-être parce qu'à aucun moment il n'y a de réelle argumentation, on peut aisément comprendre pourquoi un bagnard voudrait sortir de la cage, on a du mal à comprendre le point de vue inverse pour "l'air m'y paraît meilleur", surtout qu'il suffit que le bagnard s'énerve sur la cage pour un simple "ah bah oui je suis mieux là ou je suis".
J'ai du mal aussi à comprendre pourquoi ils enlèvent leurs attirails respectifs parce que cela fait naître une question en moi, pourquoi ils avaient un "double vêtement"? Et puis surtout le bagnard et le gardien du début savent très bien qu'ils sont "au fond" gardien et bagnard (donc l'inverse) donc pourquoi cette discussion? Le bagnard s'énerve d'abord puis quand il est gardien tout devient tranquille. Donc je ne comprends vraiment pas le but de cette discussion.

Quel est le but du personnage principal aussi? Il est juste ici pour raconter la scène mais je ne comprends pas cette fin, il y a l'air d'avoir un accident mais pourquoi cette fin une nouvelle fois de ce que je vais appeler en "faux suspense". Qui finit par une phrase "pour faire classe" mais qui n'explique pas grand chose. "Et moi je reste immobile". Okay, très bien, et? Pourquoi déjà? La peur de l'accident qui le tétanise? Qu'est-ce que cela nous apporte à nous lecteurs? On connaît même pas vraiment ce personnage, ça aurait été le gardien ou le bagnard, pourquoi pas on a eu le temps de s'attacher à eux, mais celui qui raconter l'histoire principal honnêtement a autant d'importance que les spectateurs lambdas ici. Je ne comprends pas le décor de la scène également avec des acteurs qui sont avachis. Quel est le lieu vraiment? Une sorte de mise en abîme une nouvelle fois ou ça serait une prison mais sur une scène avec le bagnard qui voit bien qu'il est en cage dans une scène et le gardien qui croit qu'il est vraiment dans une prison?

Je me demande si des fois je vais trop loin, je me dis mais pourquoi le bagnard dit que tout le monde est enfermé dehors, surtout qu'il ne parle pas aux spectateurs si j'ai compris mais à ceux qui sont avachis et le personnage principal. Il n'y a pas vraiment de décor planté ce qui ne me permet pas de me plonger dans cette discussion qui se retrouve du coup pour moi vide de sens. Surtout qu'à la fin le bagnard qui voulait donc être à l'intérieur de la cage s'est mis d'accord pour dire que l'air est meilleur en dehors, mais pourquoi tout ce cinéma du coup ????
Non vraiment, je comprends pas du tout l'intérêt de la discussion et du texte. Mais bon.. Je me dis que je dois passer à côté de quelque chose, le texte est bien écrit, j'aime bien la forme, le côté pièce de théâtre est quelque chose que j'aime bien et je me persuade que l'auteur a voulu faire quelque chose de bien avec le paradoxe, les mises en abîme et le côté bagnard / gardien qui trouve que la situation de l'autre est meilleure. Mais il n'y a pas d'explication autre que "c'est moi qui ai raison pas toi" et ça me gêne un petit peu voilà ^^'

2nd : Le Messie (10 Points) + Coup de cœur

Ça y est ! Enfin ! On y arrive ! Aux 2 textes à qui j'attribue des points bien volontiers car je les ai vraiment aimé et que même s'il y a des défauts je les ai lu avec plaisir car j'ai bien aimé. Et pourtant.. ça partait pas forcément bien :p
Avoir dès les 10 premiers mots une faute d'orthographe, forcément c'est pas super ! Mais c'est vraiment le petit défaut pour le coup j'aime vraiment l'écriture de ce texte et comment l'histoire a été narré. Le seul bémol à part ça c'est sur la 5ème ligne "que chaque jour qu'il me restait à vivre", autant y'a un truc qui me fait dire que c'est français et que ça se dit autant l'enchaînement "que" puis "qu'il" me laisse un goût de mouais ça aurait pu être bien mieux tourné.

Mais cela dit j'aime vraiment la structure du texte, c'est ce qui je pense m'a le plus plu d'ailleurs. Un premier paragraphe comme j'aime le dire philosophico-définition avec le rôle du messie, ce genre de personnes etc. Pour ensuite s'amorcer vers le détail, le cas qui nous intéresse. J'aime bien le point de vue que l'auteur a choisi car j'ai pas l'impression qu'il me prend pour un imbécile, il raconte des détails de One Piece mais vu que c'est vu (moi aussi je fais des répétitions pas belles :p) par un personnage de One Piece y'a pas le genre de phrase (comme au tome machin, dans l'oeuvre phare d'Oda etc.). Non, là on a l'impression d'une vraie pensée, cohérente et ça fait plaisir.

C'est aussi un texte qui brille selon moi par sa manière d'amener la fin, une bonne introduction en plaçant le contexte puis ensuite on décrit les événements du point de vue du personnage ce qui pousse le lecteur à se demander qui peut être le personnage (puisqu'on connaît un minimum les événements), y'a un petit jeu de recherche bien sympathique qui ensuite prend sa part de liberté à la fin pour lâcher une phrase de conclusion qui pour moi cette fois-ci a du sens car elle délivre quelque chose que tout le texte a fait monter (un peu comme les œufs)

Il y a juste quelque chose que je n'ai pas compris. Le paradoxe, le rapport au thème. En fait il y a quelque chose dont j'ai toujours le petit doute. Au début je croyais que celui qui parlait était Baggy, qu'il parlait de lui à la 3ème personne à la fin et notamment lorsque tu parles de "mettre une balle en équilibre sur mon nez", le fait qu'il soit rien au début puis qu'il commence à faire sensation etc. Je me suis dis ah bah tiens c'est marrant comme point de vue, le sauveur serait Luffy qui serait l'élu et ça serait drôle ^^ Puis ensuite quand je vois que le sauveur donne un coup de couteau je me dis non.. Même avec la liberté que prend l'auteur pour raconter la fin de l'histoire, je ne vois pas pourquoi Luffy mettrait un coup de couteau à Baggy. Alors peut-être que ma première impression est la bonne et dans ce cas là le Paradoxe est là même si je reste dubitatif.

Ou alors ce qui me paraît plus probable car plus cohérent c'est que tu racontes l'histoire de quelqu'un d'assez random à Impel Down qui a vu en Baggy un sauveur, c'est lui l'élu et c'est ce qui serait assez marrant, à nouveau une référence envers One Piece et "Dieu Baggy". Et dans ce cas là ça me paraîtrait plus logique car Baggy pourrait très bien mettre un coup de couteau à l'un des gars de Impel Down parce qu'il n'en a plus l'utilité etc. Ici le paradoxe serait donc que le sauveur soit en fait celui qui l'a poignardé. Donc voilà je pense que c'est cette version même si là je suis dubitatif sur la petite manière dont la chose a été racontée. Je sais bien que le narrateur ne sait pas pourquoi, d'où sa question à la fin mais pareil si je me fie au manga, Baggy a quand même besoin d'hommes de main, surtout que tout ceux d'Impel Down sont beaucoup plus forts que lui (en tout cas c'est lui qui le dit) et c'est vrai que ça fait bizarre de le voir si facilement approcher et poignarder quelqu'un non seulement pour le rapport de force mais même pour la cohérence car je pense que ça n'est pas dans son intérêt. Là peut résider tout un autre paradoxe aussi tu me diras mais bon. Du coup ça m'a mis dans le doute pour savoir qui était vraiment le narrateur xD

A part ça c'est vraiment bien raconté, l'histoire se lit vraiment avec fluidité et c'est pour moi une immense qualité, lorsque l'on lit un texte comme ça c'est signe de réussite ^^

1er : Deux champions élus par le scorpion (12 Points) + Coup de cœur

Et voilà donc mon premier de ce petit intermède du CCE. Pour moi y'a vraiment aucune contestation possible, c'est le meilleur texte et ce de loin. Déjà je l'ai vu direct c'est celui qui a le mieux réussi le thème One Piece pour moi. Il a pris l'univers One Piece et l'a arrangé à sa sauce et je trouve ça génial, il a crée le fruit du démon, on a la petite référence "Alubarna à Yuba" pour bien placer le contexte et quelques 2-3 éléments qui nous font dire que oui on est dans l'univers One Piece mais avec la patte de l'auteur.
C'est également le texte qui réussit le mieux l'exercice de l'acrostiche. Même si je trouve qu'il y a une petite cassure dans la phrase au milieu entre "Choisit" et "Celui" (il manque un bout ou un mot de liaison pour moi) j'aime déjà la forme. Tu as bien pensé à aérer ton texte de façon à ce que non seulement le texte soit plus lisible mais l'acrostiche aussi. Et en plus l'acrostiche apporte quelque chose au texte, c'est à dire que l'on peut lire le texte et ensuite l'acrostiche on se dit que oui ça marche, mais on peut faire l'inverse (ce que j'ai fais en premier d'ailleurs) c'est à dire lire l'acrostiche et se demander qu'est-ce que contient le texte, ce qui se trame autour du fruit du scorpion etc.

Après, ce texte me touche forcément, j'aime énormément quand c'est mélodieux comme ça avec des rimes, des mots un peu compliqués et tout. Je veux dire on voit que l'auteur s'est fait chier, quel travail de recherche ! Les rimes sont bien trouvées, pas forcément toutes parfaites mais l'exercice est difficile et en plus de ça l'histoire racontée est intéressante. C'est typiquement le genre de poème que je pourrais trouver dans un Baudelaire ou un Rimbaud que ça me choquerait pas, honnêtement. Il y a ce style qui a vraiment été bien utilisé par l'auteur, des rythmes de phrase que j'ai déjà lu dans plusieurs poésies et ici avec d'autres mots évidemment sachant qu'il a dû traiter One Piece et respecter son acrostiche également !

Bref, je suis toujours plus court quand j'aime un texte je suis désolé ça donne vraiment l'impression que je préfère tacler qu'encenser xD
Mais voilà, j'aime énormément les mots utilisés, les tournures sont vraiment bien trouvées, comme je l'ai dit je pense que l'auteur a lu pas mal de poésies et a dû s'en inspirer au moins inconsciemment. D'ailleurs j'ai compté les syllabes pour voir si y'avait des alexandrins ou ce genre de choses et bon, l'auteur n'est pas allé jusque là normal xD Mais ! Chaque phrase (ou presque) "qui se suit" garde le même rythme que la phrase précédente ce qui rajoute à la mélodie et à la fluidité encore une fois.
Bon évidemment je pourrais chipoter comme j'ai dis tout n'est pas parfait et ne s'enchaîne pas superbement, ça serait mentir mais franchement j'ai juste envie d'applaudir le travail de l'auteur.

Il y a juste à la 16ème ligne je pense que c'est "carapace noirE". Je note aussi que je trouve ça dommage d'avoir casé le mot "paradoxe" à la 37ème ligne, comme je l'ai dit de nombreuses fois (même si honnêtement les personnes qui liront tout seront peu et complètement folles) je n'aime pas lorsque l'on case le mot du thème dans son texte ^^ Ça fait vraiment "Et regarde ! Je respecte le thème !" et c'est un peu dommage. Le thème du paradoxe qui est d'ailleurs pour moi le moins réussi, je pense que la forme du texte y joue beaucoup. Utiliser des vers c'est vraiment très joli et moi j'adore mais du coup on en perd un peu dans le détail du paradoxe vu les tas de contraintes que tu t'es fixé. Je vois quand même le paradoxe, si j'ai bien compris c'est le fait que les deux enfants du scorpion comme tu les appelles doivent se combattre pour qu'il n'y ait qu'un détenteur du fruit du scorpion c'est ça? (Ou j'ai vraiment rien compris à tout les textes cette année? XD)

Après voilà, c'est pas le paradoxe non plus le plus incroyable je dirais mais il a le mérite d'être simple dans le sens où il est ancré aisément dans l'univers de One Piece.
Bref, content de voir aussi que je suis pas le seul à avoir vu la réussite de ce texte donc bravo ^__^

Prix Spéciaux


Bon et maintenant je vais pouvoir traiter des prix par thèmes. Je vais moins blablater mais je vais donner une explication à chaque fois.

Prix du thème "Paradoxe" : Aucun

Non vraiment je n'y arrive pas. C'est pour moi le thème qui a été le moins bien réussi de toute façon alors qu'il apparaissait quand même comme le thème central (l'acrostiche étant plus une contrainte d'écriture et One Piece étant quelque chose que l'on connait, Paradoxe faisait vraiment sujet de CCE comme je l'ai déjà dis).
Entre deux dont je ne suis pas sûr d'avoir compris le paradoxe, ceux ou pour moi y'en a pas du tout et ceux ou c'est mal raconté ou pas cohérent.. J'avais vraiment du mal à donner le prix.. J'aurais pu pour Prisonniers car j'ai vraiment la sensation que c'est celui qui s'est le plus fait chier sur le thème (c'est d'ailleurs son seul thème, peut-être pour ça !) mais pas convaincu.. Pareil pour Saturne, c'est peut-être celui qui réussit le mieux l'exercice en l'état mais il y a tellement d'incohérences pour moi que ça m'empêche de donner ce prix. Quand aux deux textes que j'ai vraiment aimé, même si je pense voir le paradoxe ce n'est pas du tout en ça qu'ils brillent et j'ai pas vraiment envie de donner un prix pour quelque chose qui est vraiment minime. C'est comme si je récompensais Super Smash Bros sur Wii U pour son Histoire. Donc pas de prix pour moi ^^

Prix du thème "Dans le monde de One Piece" : Deux champions élus par le scorpion

Étant donné que ça a été de loin le texte que j'ai préféré je ne voulais pas lui donner toutes les récompenses non plus donc finalement ça tombe bien que j'ai bloqué un peu sur Paradoxe pour celui là. Car il a magnifiquement bien incrusté One Piece dans son texte. Il n'y a pas de rappel de l'oeuvre trop forcée, il y a de la bonne recherche et de références sur l'univers et on y ajoute quelque chose qui aurait très bien pu se passer. Beaucoup trop d’œuvres ont fait (et c'est le petit truc que je pourrais reproche au Messie quand même bien que j'apprécie ce texte) c'est qu'ils ont vu le thème pour moi comme "Dans le monde de One Piece d'Oda". Alors certes oui c'est son manga mais je trouve ça tellement plus intéressant de prendre son univers et d'en ajouter des trucs au lieu de faire du réchauffé. L'univers est tellement un appel à l'imagination ! C'est comme si je voulais faire un truc sur Star Wars et que je m'arrêtais aux choses que les films ont montré ça serait dommage non? Donc voilà pourquoi il mérite ce prix ^^

Prix du thème "Consigne d’écriture : réaliser un acrostiche" : Deux champions élus par le scorpion

Pour celui là, c'était le choix le plus simple. Il y avait 4 acrostiches qui concouraient. Celui de Sogeking a le problème pour moi de la forme, il n'est pas espacé. Celui des Minis Aventures de Zoro si on enlève mon petit chipotage est bien trop simple à mon goût. Pour moi l'acrostiche se devait de rajouter quelque chose au texte. Et c'est en ça que j'ai choisi Deux champions élus par le scorpion. Malheureusement pour moi mettre Paradoxe en acrostiche ne suffit pas même si l'effort de tenter l'acrostiche dans le titre aurait pu payer pour IMA !

Conclusion


VOILA ! Fini toute cette rédaction pour le CCE. Ça m'aura pris du temps, j'ai pas eu la motivation tout les jours notamment sur la fin, ça se sent je pense sur les 2 derniers textes et les prix que j'ai rédigé aujourd'hui même si je sais déjà que de base c'était des choses ou j'aurais écrit moins de choses (puisque les prix étant un truc minime et les 2 derniers textes je les ai bien aimé et j'ai plus de mal)
J'espère ne pas avoir été trop cassant encore une fois dans mes réflexions, gardez à l'esprit que vous avez tous fait un bon travail quand même, j'apporte mon plus pur des avis qu'il soit bon ou mauvais, vous en prenez ce que vous voulez mais je suis quand même content du relatif succès que ce concours a en termes de textes. On peut toujours être optimiste et se dire que pour une vraie édition on peut atteindre la petite dizaine de textes. J'espère juste avoir un peu plus de tops car c'est vraiment quelque chose de fondamental dans l'édition, j'aurais aimé aussi de la part de ceux qui ont déjà fait des tops un peu plus de commentaires (même si ça arrivera peut-être après). Bien que l'on ne soit pas là pour gagner et faire un gros texte sans défauts c'est toujours intéressant pour moi de savoir ce qui plaît ou pas.

Et bien évidemment un gros GG à Eni et à foul' pour l'organisation encore une fois ! Toujours un plaisir de faire un top (Mais je pense que ça se voit XD)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Dim 23 Juil 2017 16:15 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 793
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
Ravi de voir un tel post de top. ^^ J'ai hâte découvrir les tops des derniers auteurs et d'Enitu et foul'.

Pseudo RP policier fantaisiste
Spoiler: Montrer
Dans le petit hameau de Baker au pays des merveilles, je jardinais tranquillement. Les innombrables cicatrices qui me couvraient le visage me grattaient quelques peu ses derniers temps et je voulais me changer les idées. L’enquête sur le détraquage du Temps, qui avait commencé depuis un moment, était au point mort et je voulais me détendre en attendant de savoir si L’Estrade avait de nouveaux indices. Je m’attelais donc à enlever la mousse qui étouffait les arbres du potager quand l’un d’eux m’interpela.

-Dites-moi : quelle heure est-il ?

-Il est six heures quatre-vingt-quatre Mister Binkins.

-Je vais devoir partir alors, j’ai été convié à une Tea Party.

-Ne vous inquiétez pas mon ami, le Lapin Blanc arrivera en retard de toute manière. Laissez-moi vous libérez de cette mousse envahissante et vous pourrez y aller.

J’ai retiré mon chapeau pour m’essuyer le front. J’ai gratté mes cheveux gris avant de me servir une tasse de thé. Avec mes membres filiformes, c’était simple de s’occuper des grands arbres. C’est alors que le portillon grinça. J’ai soupiré longuement.

-What Son ?

-Oui c’est moi. Comment avez-vous su ?

-Vous oubliez toujours que le portillon se tire.

-Oh… Que faîtes-vous de beau aujourd’hui ?

-Je jardine. Ça se voit pourtant.

Il se mit à rire et je savais d’avance que je n’allais pas aimer ça.

-Bon sang, vous n’avez pas la main verte.

-Que me vaux ces insubordinations What ?

-Mais voyons, il n’y a pas le compte des Fleurs du Comte !

-Qu’est-ce que vous me contez là mon ami ? Il y en a…

Je me suis retournée et j’ai remarqué qu’en effet, l’une d’entre elle c’était fait la malle. J’ai alors laissé s’échapper un nouveau soupir.

-Bon, je ne suis pas là pour ça ma Chère Loque. Le vieux chien de ville, Baskertown, a été retrouvé mort et le Chat de Cheshire veux que vous découvriez qui l’a assassiné.

-Enfin un peu d’action ! MADAME HUB SON ! VEUILLEZ GARDEZ MY CROFT DURANT QUELQUES JOURS S’IL VOUS PLAÎT ! Allons-y What !

Nous passâmes par le pont de briques en bottes de poire. J’admirais le moulin à aubes qui brassait l’horizon, utilisant les rayons du Soleil levant pour tourner. L’astre céleste refusait de sortir de sa cachette entre les collines et je vis que la Lune le grondait, espérant aller se reposer. Après quelques heures de marche, nous nous trouvions enfin derrière ma demeure pour partir vers le sud. Nous arrivâmes au nord un peu plus tard durant la journée de la veille. La Cité De Ce Que L’On Donne se dressait à notre gauche et nous sommes entré dans la clairière de l’Ouest Minister. Le Chapelier, le Chat de Cheshire et le Lièvre de Mars, les fameux sénateurs de l’Ouest, attendait notre arrivée avec impatience. Le Lapin Blanc tournait autour de la plaine, cherchant un moyen pour « entrée ». Mister Binkins lui indiquait l’endroit, mais puisque l’Ouest Minister a été fondé sur un disque tournant, l’emplacement changeait en permanence.

-JE SUIS EN RETARD !!! EN RETARD !!!! hurlai le Lapin Blanc en courant à toute allure.

-C’est la fin de l’heure du thé, soupira le Chapelier en regardant ça montre qui se mit à sonner. Oh oui ! C’est le début de l’heure du thé !

-Tea time ! s’écria joyeuseme le Lièvre de Mars en tapotant le dessus d’une théière avec une tasse en forme de tête de lièvre.

-Oh voilà notre Chère Loque qui vient répondre à mon invitation. J’espère que le fait que le Chapelier t’ait convié à cette petite fête ne te déranges pas. J’avais pourtant dit au Lièvre que tu étais très occupé et que te déranger pour un simple meurtre de chien était futile.

-Ne vous en faîtes pas ! répondis-je avec un grand sourire.

-Gardez vos dents gâtées pour vous vieille Loque, pesta What Son.

-Où est le corps ? demandais-je.

-Peut-être derrière la fosse qui se trouve sur la tour de chaussures, déclara le Chat en disparaissant.

-Merci ! clamais-je en faisant un tour sur moi-même.

Nous sortîmes de la clairière en saluant le Lapin et nous nous dirigeâmes vers la ville. En tournant à l’embranchement d’une rue, nous tombâmes nez à nez avec le Dodo qui nous toisa du regard.

-Dépêchons-nous Loque ! Il sera bientôt après-demain.

What me passa un couvercle de poubelle. Je l’ai posé sous mes pieds. Le haut et le bas s’inversèrent. En tombant je me suis accroché à l’entrepôt en porcelaine avant de retirer le couvercle de poubelle. Le corps du chien était allongé sur les lacets. Son sang dégoulinait le long de la tour.

-Pauvre Baskertown, lâcha What. À dire qu’il nous aidait pour les enquêtes.

-Que les témoins s’approchent.

Trois petits chats et un grizzly me regardèrent.

-Nous avons vu une silhouette descendre par le miroir, déclara le premier chaton.

-Nous avons perdu une ombre qui se reflétait dans le miroir, ajouta le second.

-Le corps se repose dans l’arrière du miroir, termina le troisième.

Il s’agissait donc des fameux triplés de Cheshire.

-Il portait un haut de forme et il a tué ce bon vieux Baskertown avec une feuille de papier ! expliqua le grizzly complétement frustré.

-Merci pour ces informations précieuses. Si quelque chose d’autre vous revenez, envoyez-nous une lettre.

Nous nous jetâmes dans le miroir et nous nous retrouvâmes dans le désert de soufre. What se cacha le visage et j’ai placé mon casque sur mon visage. Les cadavres déformés brûlaient sous la chaleur du lieu. Le ciel jaune semblait onduler.

-Là des traces de pas ! m’exclamais-je.

-Bien jouer vieille Loque.

Nous nous enfonçâmes dans ces terres arides jusqu’à atteindre le lac inversé. Des pécheurs se trouvaient là. L’un d’eux donna un coup de canne dans l’immense trou qui s’enfonçait dans les ténèbres et sa ligne de pêche vola pour porter l’hameçon jusqu’au ciel, laissant s’échapper une onde dans les étendus infinis dans lesquelles nageait le Soleil.

-Avez-vous vu passer un homme avec une haut de forme mes braves ? demanda What.

Humpty Dumpty nous lança un regard inquiet et tomba dans le gouffre. Le fils de Madame Hub Son tenta d’aller le secourir, mais il était déjà trop tard.

-En effet, l’homme au haut de forme est parti en direction du château d’Est Minister, nous confia le canard en gardant les yeux fixés vers le haut.

-Vous aurez besoin de mon aide pour entrer à Duke City, ajouta le Dodo.

-Vous êtes enclin à nous aider alors que vous nous avez toisé du regard ? demanda mon collègue.

-Je ne vois pas de quoi vous parlez.

-Nous n’avons pas le choix de toute façon mon cher Son. Je vais envoyer une missive par dindon volant pour que la bande de Baker nous retrouves là-bas.

Après deux petites semaines de marches, nous avons atteint la capitale de la Reine de Cœur. Le Dodo discuta avec Deux et Cinq de Cœur. C’est alors qu’une des marionnettes de la bande de Baker me rejoignit.

-Monsieur Loque ! Monsieur Loque. Les gars sont prêts pour le plan ! On attend juste votre ordre ! De plus, on a repéré l’homme sur L’Estrade.

-Euh d’accord Charlie, mais je…

Il disparut dans une bouche d’égout avant que je puisse terminer ma phrase.

-Bon cela vous fera vingt shillings, nous lâcha le Dodo.

-Nous n’avons pas d’argent, répondis-je sèchement.

-Comment ça ? Vous refusez de payer votre passeur ! Je m’en vais me plaindre à Ouest Minister, soyez en certains ! GARDES ! DES INTRUS !

Deux et Cinq de Cœur nous coursèrent dans les allées de la ville jusqu’à ce que nous tombions dans une cave, nez à nez avec nous-même. Nous avons lâchement abandonné nos double aux princes.

-Comprenez-vous ce qui vient de se passer Loque ?

-Élémentaire ! Le Dodo va arriver à Est Minister il y a trois semaines pour se plaindre de nous et il est certains qu’il n’a pas obtenu gain de cause, voilà pourquoi il nous a méprisé en nous croisant avant que nous ne montions à la tour de chaussures.

-Brillante hypothèse ma Chère Loque.

-Merci merci. Il s’agit de trouver L’Estrade maintenant. Ah le voilà !

Au milieu de la place, un bourreau s’apprêtait à abattre sa hache sur L’Estrade.

-NON, criai-je.

C’est alors que les marionnettes de la bande de Baker sortirent de partout et se jetèrent sur le bourreau qui chuta. L’Estrade courut vers moi et nous nous cachâmes dans l’auberge de la ville. Ils prirent une bière, mais moi j’adore le thé alors c’est ce que j’ai commandé.

-Merci Loque ! Vous venez de me sauver la vie !

-De rien mon ami. J’aurai besoin de votre aide.

-Loque ! Il faudrait écrire un autre message à la Bande de Baker pour les informer du plan que nous venons de voir, proposa What.

-Exactement ! Je vais leur envoyer pour qu’il le reçoive avant-avant-hier. Bref. Nous avons besoind e votre aide pour capturer un homme avec un haut de forme qui aurait tué Bakertown.

-Cela va être compliqué Loque. L’homme au haut de forme se terre dans le château de Roi et Reine.

-Le canard avait donc raison, il est à Est Minister.

- Sauf que Reine vous fera couper la tête si vous essayer de vous y introduire, avoua L’Estrade.

-Il y a peut-être un moyen de vous faire accepter au château. Le prince Dix de Cœur a subi une tentative d’empoisonnement. Si vous résolvez cette enquête, vous serez certainement invités au château, raconta le Bébé Cochon qui servait les boissons.

-Et comment puis-je me lancer dans cette enquête ?

-Et bien il suffit d’aller demander à Valet de Cœur, le cousin des princes. Mais hâtez-vous, la famille de Cœur quittera Ouest Minister d’ici demain et ma mère, la Duchesse, reprendra possession des lieux.

-Vous êtes bien aimable, déclara Wath.

Il sourit et hurla à la Cuisinière de préparer deux tartiflettes de betteraves. Le Chat de Cheshire apparut alors de nulle part.

-Si cela vous intéresse, Valet garde la porte principale du château avec Trois et Sept de Coeur.

-Comment savez-vous cela ? demanda L’Estrade.

-Car je suis passé devant le château, quelle question.

J’ai quitté mes compagnons pour aller voir Valet.

-Halte qui êtes-vous ?

-Chère Loque pour vous servir. Je viens à propos de la mort de Dix de Cœur.

-Bien suivez-moi.

Il m’amena dans les jardins où je découvris cette pauvre carte à jouer allongé sur le sol beignant dans son encre.

-Nous avons appréhendé six suspects, me révéla le cousin des princes. Valet de Pied les garde au cachot.

-D’accord. D’après ces traces de pas, il y avait au moins deux agresseurs. L’un est plus lourd que l’autre car ses traces sont plus profondes.

-Oh !

-L’arme du crime est une plume. Toujours d’après les traces, l’un des deux agresseurs à fait diversion en interpelant Dix et l’autre l’a attaqué par derrière. Là ! Sur le bord de ces haies se trouvent des poils roux. Il y en a d’autres dans ces branches.

Je me suis relevé et me suis approché du rebord. La vue sur le Pays des Merveilles était imprenable depuis ces hauteurs. La vallée des nuages se dessinait devant moi et je suivis du regard la rivière qui descendait jusqu’au château où elle était utilisée comme douves. Je remarquais alors les griffures sur les pierres.

-Vous voyez cela. Nous savons donc que c’est un animal à griffes qui a grimpé jusqu’ici. Conduisez-moi aux suspects, je vais les interroger.

C’est alors que Neuf de Cœur arriva en courant.

-Cousin ! Un suspect et un prisonnier se sont échappés ! Ils ont fait un trou dans le mur.

-Rattrapons les ! hurla Valet.

On traversa le cachot. On sauta dans le trou pour atterrir dans les douves et nous sommes directement tombé nez à nez avec les fuyards. Nous les avons poursuivis jusqu’à un marché couvert.

-Cela ne sert à rien de fuir ! hurla le cousin des princes.

-Nous refusons de rester enfermé plus longtemps, c’est inadmissible.

-D’après ce que j’ai vu, seul ce renard a des poils roux parmi les suspects et cet humain à la plus forte corpulence, c’est lui qui a laissé des traces très profondes dans le sol du jardin. Ce sont les agresseurs, expliquais-je.

-Mais comment Jacob peut être un des assassins alors qu’il était en prison ? me demanda Valet.

-Le renard peut l’avoir libéré, mais quelque chose se cache peut-être derrière tout ça.

-Nous ne laisserons pas faire. Ne nous prenez pas à la légère, déclara Jacob en sortant une épée de son postérieur.

-Je vais devoir utiliser la botte secrète de la famille de Cœur… COUP DE CŒUR !!!

Traversant l’espace à une vitesse fulgurante, Valet embrocha les deux fuyards avec sa lance.

-Soignez-nous s’il vous plait. Ayez pitié. Ce n’était pas notre idée, lâcha le renard.

-Qui a commandité le meurtre ? demandai-je aux mourants.

-C’est… C’est… As…

Les deux complices expirèrent.

-As aurait donc assassiné Dix ? Mais pourquoi ? s’interrogea le cousin.

-Pour avoir le pouvoir voyons.

Le prince héritier As de Cœur sortit de sa cachette.

-Ces deux imbéciles pensaient pouvoir me rejoindre ici sans que vous ne les suiviez.

-C’est toi qui a libéré Jacob alors, conclus-je.

-En effet. Cependant… Vous allez mourir maintenant !!!

Il se jeta sur nous et envoya valser Valet d’un simple coup d’espadon. Le bec du poisson se plaça sur la gorge du cousin d’As.

-Rejoint-moi. Ensemble nous régnerons en maître sur le royaume. Je surpasse déjà Roi et Reine. Ensemble nous pourrons être invincible et régnez sur le Pays des Merveilles. J’ai déjà un allié puissant pour m’aider à conquérir les autres régions.

-Même pas en rêve.

-ALORS MEURT !!!

Je me suis alors jeté sur As dans le dos. Valet en profita pour désarmer son cousin avant de le menacer avec sa lance.

-Tu vas aller t’expliquer avec Roi et Reine.

Nous allâmes à Ouest Minister. Dans la salle du trône, la Duchesse était assise en tailleur, regardant l’heure avec attention. Le Loir, ambassadeur d’Est Minister, tournait sur lui-même. Reine était installé sur le trône alors que Roi mangeait un rôti.

-Ma tante, voici le responsable de la mort de Dix, déclara Valet.

-Qu’on lui coupe la tête !!!!!! hurla Reine en devenant toute rouge.

-Qu’est ce qui t’a motivé a tué ton frère, demanda Roi.

-Je voulais m’allié à lui pour établir un plan pour vous renversez. J’avez prévus un plan pour le tuer dans ce cas et je l’ai juste exécuté avant qu’il ne puisse venir vous dire la vérité.

-Tu seras donc mis à mort, conclut Roi.

-QU’ON LUI COUPE LA TÊTE, répéta sa femme.

En quelques instants, Valet décapita son cousin.

-Voici celui qui a résolu l’enquête. C’est notre Chère Loque.

-J’avais déjà entendu parler de vous Chère Loque. Que voulez-vous en échange de ces résultats convaincants.

-Oh madame Reine, je veux juste des informations sur l’homme au haut de forme pour une autre enquête.

La tête de la reine devint rouge de nouveau.

-Qu’on lui coupe la tête ! commença-t-elle.

Valet me poussa dans le couloir.

-L’homme au haut de forme a tenté de tuer Reine. Selon la Duchesse, il est parti à la Mer de Mercure. Partez, je vais retenir mes cousins pendant que vous quittez la ville.

Dans ma tête, cela s’est alors éclaircit. L’allié d’As était l’homme au haut de forme. J’ai pris mes jambes à mon cou. L’Estrade m’attendais devant le château.

-Au nom des lois de Ouest Minister et Duke City, vous êtes en état d’arrestation Chère Loque, déclara mon vieux collaborateur.

-Si vous ne l’attrapez pas, je vous ferai couper la tête, beugla Reine à l’intention du nouvel inspecteur de police de la ville.

What Son m’attendait au coin de la rue et m’indiqua de le suivre nous nous jetâmes dans une cave et nous entendîmes les pas des gardes s’éloigner.

-L’Estrade a perdu la tête ! m’exclamais-je.

-Il fait son boulot. De plus, ce L’Estrade est celui que l’on sauvera du bourreau bientôt.

-Et L’Estrade que nous avons déjà sauvée ?

-Il préparait ses affaires pour fuir la ville et trouver un poste d’inspecteur dans une autre ville.

-J’irai lui offrir des fleurs, plaisantais-je. Dépêchons-nous, l’heure du thé approche.

C’est alors que des doubles de nous-mêmes entrèrent dans la cave et nous abandonnèrent face à Deux et Cinq de Cœur. What utilisa sa canne pour repousser les attaques ennemies. Nous sommes montés sur la muraille et avons sauté dans la rivière. Le courant nous emporta là où nous voulions aller, à la Mer de Mercure. Nous sortîmes de l’eau avant d’arriver à la plage. C’est alors que j’ai aperçu une vielle connaissance.

-La Lyre Renne !!!

Les cornes de la Lyre se dressèrent.

-Chère Loque. Quelle surprise. La dernière fois vous aviez faillis me laisser partir.

-Mais vous aviez commis un vol ! Bref, avez-vous un homme avec un haut de forme ?

-Oui. Il chantonnait quelques choses en rapport avec Mara.

-Le Lac de J’connais Mara ?

-Certainement, répliqua ma vieille amie.

-Qu’est-ce que cette histoire ? m’interrogea What.

-C’est un endroit que seul ceux qui connaissent Mara peuvent atteindre.

-Mara ?

-Oui Mara. Je sais que le Griffon a déjà diné chez elle. Nous devrions aller quémander son aide.

-Faîtes attention Chère. Morylle ne fait pas dans la dentelles.

Mes yeux s’injectèrent de sang.

-MORILLE !

Voyons, qui d’autres pourrait vouloir attirer le célèbre Chère Loque dans un piège en commençant par assassiner le chien qui vous avez aidé à le coincé.

-Que sous entends-tu.

-Crois-tu que Madame Hub Son puisse lui résister ?

What devint tout pâle. J’ai alors attrapé l’une des cordes de la Lyre.

-Cela ne sers à rien de te venger sur moi Chère. La vengeance motive ses actes et chaque personne ayant contribué à ton enquête qui l’amena en prison paiera. Tu es le dernier de sa liste.

-Vite What !!! Nous n’avons plus une seconde à perdre. Si nous ralentissons notre vitesse de marche, nous arriverons bien plus tôt chez le griffon.

-Il n’y aura pas besoin de cela, déclara la Lyre. Morylle vient ici.

-Mais qui est ce Morylle ? bégaya What.

-Morylle Arty est un tueur en série qui a mené la vie dure aux autorités d’Heart Kingdom avant de faire des ravages à l’Echiquier. Grâce à Baskertown, L’Estrade et Madame Hub Son nous l’avions coincé avant qu’il ne tue Reine des Blancs… Cela voudrais-dire que…

Un sourire illumina le visage de la Lyre.

-Il a planifié l’assassinat de Reine de Cœur avec As, puis il a tué Baskertown pour m’attirer à Duke Town grâce aux témoins. Là-bas, je devais résoudre cette enquête facile car utilisé deux personnes si différentes pour un tel plan était facilement détectable avec les indices laissés par ces amateurs. De là, il savait que mon caractère m’aurait poussé à demander à la Reine ce qu’elle sait de lui. Comme il a essayé de l’assassiner avant de partir, il savait que Reine ordonnerait ma mise à mort. Là, L’Estrade, qui était en poste depuis quelques semaines, n’arriverait pas à m’attraper et il aurait été condamné à mort.

-Par chance nous avons pu revenir quelques heures auparavant en nous engageant dans je ne sais quelle route, avoua What.

-La dernière étape était de m’amener ici pour m’éloigner de chez moi suffisamment longtemps pour tuer Madame Hub Son.

-Il ne reste donc plus que toi, avoua la silhouette qui se dessinait entre les arbres.

L’orage commença à gronder.

-Morylle…

-Chère…

-Je ne suis pas ton ennemi.

-Mais encore moi mon ami.

-On m’a donné l’occasion de me venger, je l’ai juste saisi. Ne prends pas cela personnellement, j’ai juste besoin de te tuer.

-« On » ? Que veux-tu dire ?

-Le Dodo t’en voulait fortement pour les vingt shillings. Tu devrais pourtant savoir que le Dodo est le personnage le plus irritable et cupide de toute la contrée de l’Est. Il s’est plaint et je suis donc là officiellement pour « venger ces vingt shillings ».

-… Ce que j’ai commis pour l’enquête à engendrer la raison pour laquelle il y a une enquête. Plutôt cocasse. Vivement que ces problèmes de temps soient réparés, déclarai-je.

-Et c’est pour cette raison que je ne tuerai pas. Pas maintenant en tout cas. Je veux que l’on s’allie pour remettre le Temps en place.

-Mais comment pouvons-nous faire ? Voilà trois mois que tout va de travers.

-Dis-moi Chère Loque. Ton esprit a perdu de sa superbe.

-Que sous-entends tu ?

-Quelqu’un garde une pièce de l’engrenage du Temps. Il faut la retrouver et la remettre à sa place car sinon celui qui garde cette pièce contrôlera le temps.

-Tu veux dire que…

Morylle Arty sourit.

-C’est cela ma Chère Loque de rival.

-Quelqu’un qui veux contrôler le temps cela ne correspond pas au Dodo, mais tu es officiellement là pour le Dodo afin de m’éliminer pour m’éviter de résoudre le mystère du Temps. Or le Dodo est allé se plaindre à Est Minister et c’est eux qui m’ont confié cette enquête. C’est impossible !

-Et si, murmura le Chat de Cheshire en apparaissant. Cela aurait pu marcher, dommage pour mes confrères.

-C’est évident, ce n’est pas vous. C’est le Chapelier ! Il veut contrôler le Temps pour rester pour toujours à l’heure du thé.

Des applaudissements se firent entendre et les bras filiformes du Chapelier écartèrent les arbres. Son gigantesque chapeau touchait le ciel qui lui tomba sur la tête. Il repoussa la voute céleste et gratta ses cheveux blonds.

-Bien joué Chère Loque. Je ne pensais pas que vous découvririez la vérité avec si peu d’indices.

-La réflexion est facilement déconcertante au Pays des Merveilles pourtant.

Le Chapelier attrapa Morylle et lui arracha la tête avec ses dents pointues.

-Il voulait me trahir pour récupérer mon très cher engrenage. Mon heure du thé se serai échappé.

En disant ces mots il sortit une théière de son chapeau. Le Lièvre de Mars et le Loir se mirent devant lui prêt à exécuter ses ordres. C’est alors que la Lyre empala le Loir avec ses cornes.

-Vous avez tué Morylle ! Vous avez tué mon amant ! hurlait-elle.

Le Lièvre attrapa ses bois et la balança dans la mer. What se précipita et le poussa par derrière pour nous débarrasser de ce dernier également. Le Chat de Cheshire regardait la scène en dansant.

-Allez-y ma Chère Loque, l’heure est venue, disait-il.

What lui lança un regard interrogateur.

-Allons-y What, vengeait votre mère !

Mon compagnon se jeta sur notre adversaire qui l’envoya valser d’un simple revers de la main. Le Chapelier tenta de m’attraper avec ses deux mains. J’ai esquivé l’attaque et une pluie de coups de couteau tomba sur son visage. Un cri horrible sortit de sa bouche et résonna dans les cieux, faisant onduler ces derniers au point que le Soleil vomit sur les nuages remplis d’eau. J’en ai alors profité pour attraper le rouage accroché à sa ceinture.

-NON !!! hurla-t-il.

-Bravo, me félicita le Chat.

-Nous avons gagné ? demanda What en se relevant alors que le Chapelier tenait son visage dégoulinant de sang entre ses mains. Comment ceci peut nous aider à réparer le Temps ? Le Temps est une machine ?

-Voyons Waht Son, bien sûr que non, répondit le Chat de Cheshire.

Le Chapelier s’est alors enfuit dans la forêt.

-Ceci est le Cœur du Temps qui l’empêche de de se détraquer comme actuellement, expliquai-je.

-Mais si ce n’est pas une machine, qu’est-ce que c’est ? continua l’incrédule.

-Réfléchis un peu ! Le Temps est tout autour de nous et chacun choisit ce qu’il fait de son Temps.

-Mais alors ce rouage ne sert à rien si tout le monde peux choisir.

-Ce que tu dis n’a aucun sens mon ami. En tout cas ce qui est certains, c’est que j’ai pu t’empêcher de mettre la main dessus. Tu ne pourras pas te venger de la mort de ta mère et j’ai retrouvé le contrôle du Temps !

-Qu’est-ce que… Que racontez-vous Chère Loque ?

-J’ai eu beaucoup de mal à changer le passé et j’ai dû résoudre toutes les perturbations qui en ont découlé. Cette enquête était particulièrement tordue, expliquai-je. Normalement, il s’agissait de votre règlement de compte avec le Chapelier. Vous deviez récupéré le Cœur du Temps, mais mon retour dans le passé à bouleversé tout cela et ma bouleversé également physiquement au passage avec cette nouvelle temporalité. Je comprend désormais pourquoi je me suis retrouvé défiguré.

-Je n’y comprends rien. Nous remontons le Temps souvent en plus, alors pourquoi cette fois-ci le futur aurait changer ?

-Quelle question ! Car le Chat et moi avons contraint le Temps et l’Espace à changer pardi.

-Mais Chère Loque…

J’ai alors sorti un pistolet de sous mon chapeau.

-Voyons voyons Wath Son… Appelez-moi Chapelier.

J’espère que ce simili RP policier fantaisiste improvisé vous aura plus. Je m’excuse d’avance s’il y a des fautes ^^’.


Top final :
Spoiler: Montrer
Si vous avez lu le simili RP plus haut, vous avez peut être compris à qui j’allais attribuer les derniers points qu’il me reste à mettre à savoir les points de cœurs.

1er (+ 12 points) : On l'appelle Sogeking
2nd (+10 points) : Saturne
3ème (+8 points) : Les Mini Aventures de Roronoa Zoro
4ème (+5 points) : Prisonnier
5ème (+3 points) : En « IMA », le miroir paradoxal « à xoda », à priori me lamine…


Mon avis sur les textes :
Spoiler: Montrer
Ce sera pas aussi développé que juste au dessus mais je vais faire mon possible pour donner mon avis.

5ème (+3 points) :En « IMA », le miroir paradoxal « à xoda », à priori me lamine…
L'idée était plutôt intéressante, que ce soit le scénario ou l'acrostiche. Cependant il y a des passages un peu trop exagéré (les réactions comme la noté Yuushi) et je trouve le concept de l'œuvre prédicatrice trop sous-exploité et s'achevant par un trop gros "qu'est ce qui pourrait se passer d'autres avec ce concept". Et utilisé en gros "paradoxe" (même s'il y a le miroir) comme ça je trouve ça pas super génial. Je ne suis pas aussi rigoureux que Yuushi sur l'incrustation du thème mais là je trouve ça plutôt moyen.
Mais ça mérite quand même une 5ème place pour le travail fourni et les idées.

4ème (+5 points) : Prisonnier
J'ai beaucoup hésité à le mettre 3ème mais finalement non. ^^ Cependant j'ai beaucoup toutes les absurdités de situation qui lui ont valut ce point coup de cœur. Le travail de ce texte est vraiment très intéressant. La fin m'a un peu déplus : le fait qu'un incident oblige la fin de la représentation est une conclusion plutôt moyenne au vu du travail sur le texte et également le fait que le narrateur reste immobile, je vois pas ce que ça ajoute au truc ni ce que cela veux nous faire comprendre sur le narrateur vu qu'il est très peu exploité dans le texte. x)

3ème (+8 points) : Les Mini Aventures de Roronoa Zoro
J'ai quelques regrets à avoir mis Prisonnier derrière finalement mais bon. x) Cet BD plutôt sympathique m'a vraiment fait marrer et c'est pour ce fou rire que je lui ai donné un coup de cœur car la BD a réussi sa mission humoristique malgré les contraintes. De plus, sur l'acrostiche, je suis relativement d'accord avec Yuushi. Le "King vous avez dit" est de trop pour l'acrostiche car celle ci se base sur ce que dit le narrateur et qu'avoir une conclusion par un journal sans commentaire du narrateur (qui n'est pas très utile pour le coup, même à but humoristique) aurait été mieux. Je ne sais pas en revanche si cette BD a été difficile à faire (même si j'aurais préféré une bd faîte mains en dessin).

2nd (+10 points) : Saturne
Deuxième place principalement obtenu grâce au prix de meilleur dans le thème One Piece dans mon classement.
Certes il y a quelques incohérences comportementale et l'on peut trouver l'absence de réaction de la part des Mugis assez décevante mais au vu de l'ensemble, le Messie à un ancrage dans l'univers de One Piece moins bon (utilisé en plus un prisonnier fan de Baggy une bonne idée quand même, j'aurais voulut que ça aille quand même plus loin [la fête et la trahison ne m'ont pas suffit x3 J'aurais voulut voir son retour à Imple Down comme point d'orgue final au texte avec pourquoi pas le "Pourquoi Captain Baggy" hurlé durant ses tortures] et ça aurait put monter astronomiquement dans mon classement ^^ ) et une moins bonne exploitation de l'univers One Piecien (qui aurait put être palier en exploitant bien Imple Down d'ailleurs). Le paradoxe est un paradoxe temporel assez classique et fait donc partit des fascinants sujets à débat et c'est pour cela que j'ai choisit de le mettre en meilleur paradoxe (le paradoxe dans prisonniers aurait également put recevoir ce prix mais j'ai vraiment une affection pour les questionnements temporels).

1er (+ 12 points) : On l'appelle Sogeking
Pour moi, l'acrostiche était le thème le plus contraignant de ce concours et j'avais donc décidé que le meilleur de cette catégorie remporterait ma première place. C'est donc celui-ci car l'acrostiche est pas mal tout en faisant référence au personnage principal du texte et révèle que Sogeking, le "héros" du texte, est un menteur puisque Usopp ment en se cachant derrière cette identité. Après c'est bien écrit et jolie. L'imposition des premières lettres ne se fait que peu ressentir. Donc voilà ^^

Il était une fois...
Spoiler: Montrer
Il était une fois, un pirate poète qui aimait les paradoxes. Il voyageait en East Blue quand il tomba nez à nez avec ce bon vieux Usopp. À la recherche d'inspiration pour ses prochains écrits, il lui demanda s'il avait une bonne histoire à raconter concernant les paradoxes et les pirates. Usopp, déjà fier de lui, sortit un de ces plus beaux mensonges qui racontait son aventure avec le grand et fort pirate Barbe Blanche. En effet il l'aurait rencontré alors qu'il naviguait en quête de...

la coupe cendrée, un artefact magique qui permet à celui qui boit en premier de prendre la chance de celui qui boit en second. À l'orée de la jungle, sur l'île fendu de Banana, ils rencontrèrent un vieux sage qui leur posa une énigme : "Gold Roger dit que tous les humains mentent. Gold Roger dit il la vérité ?". Babre Blanche commença à réfléchir à haute voix : "Roger est un humain donc il ment mais s'il ment tous les humains disent la vérité et il dit la vérité... Et du coup tous les humains mentent et...". Usopp décida de venir à la rescousse de son nouvel ami. Dans son intervention providentielle, il déclara que...

Bilan défis :
Spoiler: Montrer
2X cacher un pandaman dans votre post sous quelque forme que ce soit (ils sont partout !)
X insérer un mème
2X faire un post de plus de 4000 mots (mouahaha !)
7X mettre un lien vers une musique
X faire une blague carambar avec la réponse en spoil
6X insérer dans votre propos une référence à l'un des sujets de mini-concours de l'une des éditions précédentes, et ce, de façon cohérente (rappel : Avoir la main verte / La mousse / Conte, comte, compte / A la légère / Michel Sardou / Trois petits chats)
X inclure un rp policier/de polar à votre post (chiche ?)
X jouer au jeu "il était une fois..." : lors de vos posts, en moins de 200 mots, continuez le récit du post précédent. Chaque fin devra être ouverte pour laisser l'histoire se poursuivre.
X utilisez 10 couleurs de police différentes (ça va piquer les yeux ! ; il y a une astuce :p)
X postez 3 fois ou plus


On se retrouve aux résultats ! ;) Sauf s'il y a une discussion intéressante à laquelle participer.

_________________
Image


Dernière édition par L'éternel le Mer 26 Juil 2017 01:51, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Lun 24 Juil 2017 02:24 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Quelle longue dissertation sur les textes du CCE Yuushi! Je peux dire que je suis beaucoup moins sévère que toi dans la critique.

Je vais être beaucoup plus bref.

Position 1- On l'appelle Sogeking (Meilleur univers One Piece + Coup de cœur)
Un véritable ode au personnage complexe en Pipo qui est magistralement bien représenté à travers son épopée tumultueuse dans One Piece. Lire ce texte m’a fait rayonner de joie. On devrait le traduire en japonais et l’envoyer à Oda. Un délice!

Position 2- Deux champions élus par le Scorpion (Meilleur acrostiche + Coup de cœur)
Une intrigue parfaitement choisie qui s’insère bien dans One Piece. Je pense que l'auteur s’est inspiré de mon personnage Assarhaddon dans la fic sur Shiki (ce n’est pas un problème et ça me fait plaisir). Le rythme est à la fois haletant et juste, ce qui m’a fait apprécier le combat dans ce poème. Je n’ai pas vraiment relevé des fautes et les vers sont faciles à comprendre. Souvent, certains poètes ont tendance à s'exprimer d'une façon très implicite dans leurs oeuvres, ce qui rend la compréhension difficile.

Position 3- Prisonniers (Meilleur paradoxe)
J’ai bien apprécié cette tragicomédie. Un qui veut sortir de la cage, un qui veut y rentrer. J’ai bien ri. La fin est cependant trop brusque et pas assez en harmonie avec le reste de l’intrigue.

Position 4- Les Mini Aventures de Roronoa Zoro
Le problème d’orientation de Zorro est bien exploité et caricaturé sous un aspect comique. Une BD légère et originale dans le croisement de références étrangères à One Piece comme la politique française, Dragon Ball, Marvel, etc.

Position 5-Le Messie
Une introspection intéressante d’un personnage fan de Baggy sur l’histoire de l’évasion d’Impel Down avec une fin auquelle je ne m’attendais pas. En fait, il y a une incohérence entre le développement sur la libération et la fête, et la chute. Pourquoi et comment il est retrouvé dans un navire de la Marine après avoir fait la fête avec Baggy? Il y a une zone très floue sur la conclusion, ce qui gâche un peu le plaisir.

Et voilà!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Jeu 27 Juil 2017 13:42 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1963
Il vous reste moins d'1 jour pour faire les tops ! Fin ce soir !




Comme je sais qui a fait quoi, je ne donnerai pas de classement. Mais je commenterai les textes :





- Prisonnier : Mon préféré ! J'ai adoré ! Vraiment, c'est le genre de situation que j'adore. Le genre de dialogue absurde, faisant appel à la logique pour mieux s'en extraire. Les personnages sont tour à tour raisonnables ou insensés, se font miroir, et luttent contre eux-même dans une quête de vérité. La fin est d’autant plus délicieuse que le réel se rappelle à eux, et les met d'accord sur la marche à suivre. Autre point que j'ai énormément apprécié : la mise en scène. Déjà pour la mise en situation autour d'une cage, avec deux personnages se disputant pour s'extraire de leur prison ou au contraire de garder l'autre enfermés, mais aussi en ce que la mise en scène se fait double, et fait intervenir aussi le public confondu avec le lecteur. "Comment ? Vous ne faites rien, vous autres ? Vous êtes tous enfermés dehors, et vous ne faites rien. Réveillez-vous ! " Énorme ! Faire intervenir comme ça un parti tiers, et étendre la question. C'est vraiment bien pensé. Est-on réellement libre ? Y a-t-il un bourreau qui nous garde ? Sommes-nous notre propre prison ? Notre quotidien fait-il office de prison ? L'ailleurs est-il signe de liberté ? etc *___*

- Les Mini Aventures de Roronoa Zoro : La bonne surprise de cette édition. A double-titre. Déjà parce que c'est une BD et que cela montre que c'est possible. De s'adapter à des contraintes communes, de faire quelque chose de potable. De proposer une formule inter-format, pourquoi pas. Et puis parce que malgré une contrainte dû au format, elle a su se faire une place à mes yeux au milieu des textes sans les écraser. L'histoire est simple, amusante, et même si la dernière phrase ne remplit pas le thème de l’acrostiche, la volonté de s'essayer à l'exercice est bien là. La petite référence à wonder woman m'a bien amusé ^^

- Deux champions élus par le Scorpion : Un texte d'envergure, qui a été ambitieux en voulant jouer sur les trois thèmes à la fois. Résultat ? Je trouve le parie plutôt réussi. Certaines phrases me paraissent obscur mais j'ai bien aimé la manière d'investir le thème de one piece, à travers le fruit du démon. Évident pourrait-on ire, mais il fallait y penser ! Je l'ai trouvé très cool.

- En « IMA », le miroir paradoxal « à xoda », à priori me lamine… : là aussi, le texte s'est voulu ambitieux. D'une part trois sujets, et puis j'ai remarqué l'acrostiche double. Qu'on peut lire dans les deux sens ^^ Comme le texte d'ailleurs. Mais je ne le trouve pas pour autant clair. Ça fait très étrange. Ou alors je me trompe ? Ce que j'en pense... le sujet devait être dans le monde de one piece. Ça parle de one piece, mais on n'est pas dans one piece. Un chouïa à côté pour moi. Le paradoxe... spoileurs malgré eux, la structure du texte... oui pourquoi pas. Mais je suis mitigé quand même.

- Saturne : Le texte faisant intervenir un paradoxe temporel aurait pu être intéressant. Le concept était bien. En plus dans one piece. Cependant, la représentation de la femme, sa mise en objet, la façon d'amener le tout... j'ai trouvé tout cela très dérangeant. Qu'il y ait un inceste, encore... Ça va dans le sens du propos, pour donner la chute. Mais le viol et surtout la façon dont sont présentées les choses, j'ai trouvé cela abject. Je n'ai pas aimé le texte pour cette raison-là, même si l'idée de base était bonne.

- Le messie : Un texte un peu flou sur les intentions de départ. Je n'ai pas tout de suite compris où est-ce qu'on se dirigeait en dépit de la référence à impel down que j'ai bien évidement reconnue ^^ S'en suit la bataille de MF, et une fête. J'ai pensé à un moment à Luffy, mais dans le rôle du sauveur. Et en fait non, c'était baggy XD Le texte est intéressant je trouve. Le paradoxe s'y j'ai bien compris, tient en ce que le sauveur du narrateur est finalement celui qui causera sa perte. Il y a une ambiance de rêve, un comme si c'était hors du temps. Même l'évasion et la bataille d'une certaine façon. La fascination du prisonnier le met dans une sorte d'état de transe. Pour son sauveur, il est prêt à tout. Jusqu'à ce que ce dernier se débarrasse de lui. Ce n'est pas très clair à la raison du pourquoi. Il y a une histoire de nez, j'imagine du coup que ça a un rapport. Et de balle aussi j'y pense... un nez rouge ? Celui de Baggy peut-être ? Ou alors c'est juste parce qu'il est susceptible ? ^^' C'est étrange en tout cas... mais à la réflexion, vu qu'il y aune ambiance de rêve, je ne suis pas certain que ce soit si important. Bref ! Le texte était plaisant à lire en tout cas. Il y a un bon rythme je trouve.

- On l'appelle Sogeking : Ah, le fameux ! Les thèmes sont vraiment ben exploités. Avec les fruits du démon, c'est peut-être l'autre évidence pour traiter du paradoxe que usopp. Qui est sous le masque A qui revient le titre de héros ? Y a-t-il seulement un super héros ? sogeking qui usurpe la destinée de Luffy aussi. Rough tell, et le one piece. Sans parler du paradoxe du menteur logé dans l'acrostiche. Plus l'aspect conte caractérisant le personnage (et qui est l'oeuvre de ses mensonges). C'es bien joué. On m'a dit qu'il y avait autre chose, je ne sais pas si je l'ai vu. J'y pense trop tard, mais s'il devait y avoir un prix décerné pour la meilleure superposition de thème (celui qui exploite au mieux le mélange des sujets), ce serait celui-là.


Blague carambar : Celui qui me fabrique ne m'utilise pas il me vend. Celui qui m'achète ne m'utilise pas il me donne et celui qui m'utilise ne le sait pas. Qui suis-je ?
Réponse :
Spoiler: Montrer
un cercueil



Il était un fois...
Spoiler: Montrer
Il était une fois, un pirate poète qui aimait les paradoxes. Il voyageait en East Blue quand il tomba nez à nez avec ce bon vieux Usopp. À la recherche d'inspiration pour ses prochains écrits, il lui demanda s'il avait une bonne histoire à raconter concernant les paradoxes et les pirates. Usopp, déjà fier de lui, sortit un de ces plus beaux mensonges qui racontait son aventure avec le grand et fort pirate Barbe Blanche. En effet il l'aurait rencontré alors qu'il naviguait en quête de la coupe cendrée, un artefact magique qui permet à celui qui boit en premier de prendre la chance de celui qui boit en second. À l'orée de la jungle, sur l'île fendu de Banana, ils rencontrèrent un vieux sage qui leur posa une énigme : "Gold Roger dit que tous les humains mentent. Gold Roger dit il la vérité ?". Babre Blanche commença à réfléchir à haute voix : "Roger est un humain donc il ment mais s'il ment tous les humains disent la vérité et il dit la vérité... Et du coup tous les humains mentent et...". Usopp décida de venir à la rescousse de son nouvel ami. Dans son intervention providentielle, il déclara que
vérité ou mensonge, ce qui comptait était ce qu'on avait au fond du cœur. Si on croyait au plus profond de notre être, alors, tout se réaliserait. Il n'eut cependant pas le temps de terminer sa réponse, car des bananes géantes suspendues aux arbres s'apprêtaient à tomber, faisant régner sur nos trois protagonistes une terrible menace. Celle de finir broyer, écrasés...


Voilà pour moi. Au passage, il y a un pandaman caché dans ce post, saurez-vous le trouver ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Ven 28 Juil 2017 01:08 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1110
Localisation: In another castle!
Post infiniment plus sobre que ce que j'avais prévu au départ, m'y prenant beaucoup trop tard et réalisant que j'avais un RP trop complexe. à défaut, je laisse tout de même la musique qui devait accompagner la lecture de ce qui s'apparentait un peu à une nouvelle. Histoire de teaser, ça partait d'une agence de détectives tenue par Viviane Sisha et de son associé Peters Pan, d'une ville séparée en une dizaine de districts chacun associé une couleur différente (donnant ainsi une utilisation d'une dizaine de couleurs de polices différentes *clindoeil clindoeil*), d'un passage à un bar au doux nom de "Carambar", que le propriétaire du dit bar avait en exposition toute une variété d'armes exotiques dont un zapper et un super scope, que la mère du dit propriétaire était mal voyante mais qu'elle avait une ouïe exceptionnelle lui permettant de discerner les mauvais payeurs grâce aux tintements des pièces tombant sur le comptoir et ayant toujours à sa disposition un tromblon chargé au gros sel. Et plein d'autres petits trucs ici et là...

Bref...





5ème (+3 points) : Les Mini Aventures de Roronoa Zoro

Un peu brouillon et fourre tout, j'aurais été davantage sensible à une production plus "artisanale" qu'à un montage paint et quelques fautes piquent un peu, mais n'empêche, je suis vraiment très content qu'il y ait une BD de présenter au sein du concours. Content de voir que ça fonctionne.


4ème (+5 points) :On l'appelle Sogeking

J'avais cette musique en tête à la lecture. Preuve que ça marche bien. ^^


3ème (+8 points) : Le messie

Autant, j'aime beaucoup la retranscription de la joie d'un seul prisonnier, permettant le temps d'un texte le focus sur une individualité de la masse que fut l'ensemble des évadés, autant j'ai un peu de mal à voir le paradoxe. C'est le geste de Baggy? Après, je bloque peut-être car je l'imagine sans mal faire cette action si cela pouvait servir à ses projets.

Mais sinon, un texte particulièrement agréable à lire.


2nd (+10 points) : En « IMA », le miroir paradoxal « à xoda », à priori me lamine…

Mon texte chouchou et ça me déchire de ne le mettre qu'à la deuxième place. L'utilisation d'un palindrome dans le titre est pour moi en total cohésion avec le thème du miroir. C'est d'autant plus fort je trouve que le "l" fait parfaitement la jonction entre les deux moitiés de la figure de style, la lettre prenant symboliquement dans sa forme simple de bâton à la verticale la forme d'un... miroir vu de profil. Au niveau du concept, je trouve ça vraiment génial. L'acrostiche poursuit sa propre logique interne avec le palindrome et avec cette lecture verticale, l'utilisation du "E" est là aussi finement pensée.
Pour le texte lui-même, il aborde une forme méta, thème pour lequel j'ai toujours eu une certaine sensibilité. Donc forcément, ça fait tilt.

Seulement, et ça se joue de très très peu, mais le "r" manquant dans le titre est hélas le détail qui casse l'harmonie du concept. Aucun doute que c'est une bête faute d'oubli et certainement que tu dois t'en mordre les ongles après la publication du texte.

Bref, mon numéro 1 de cœur pour avoir réussi à présenter une mécanique et un concept propre tout en répondant aux contraintes.

1er (+ 12 points) :Deux champions élus par le Scorpion

Texte que j'ai dû reprendre à plusieurs reprises, la faute à une apparente complexité, mais c'est dans le fond la seule chose que je pourrais vraiment lui reprocher. L'acrostiche est audacieusement long et la bataille retranscrite est palpitante et sanglante. La mécanique fruit du démon transgressé et une bonne idée de paradoxe, faisant une pierre deux coups.

Enfin, un paradoxe jusqu'à ce que, un jour, Oda décide de mettre deux utilisateurs de FDD identiques dans son histoire. ;p


Bravo aux participants et à l'organisation, c'est cool de vous voir fidèles au poste.


Mon travail ici bas est achevé.

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Dernière édition par Turbobuse le Ven 28 Juil 2017 01:32, édité 5 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Ven 28 Juil 2017 01:09 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2010
Messages: 1119
Image
Mais tu n'as rien fais du tout.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Ven 28 Juil 2017 01:10 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1110
Localisation: In another castle!
Image

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com