Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Pimp my Giant Mecha !
MessagePosté: Ven 27 Mar 2009 18:51 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Comme le nom de ce sujet ne l'indique probablement pas, j'aimerais dédié ce sujet à une discussion autour de l'une de ces figures de l'imaginaire typiquement ancrée chez nos amis nippons, le Mecha. Le Mecha, c'est clairement l'une des figures les plus mystérieuses qui soit car c'est toujours coton de comprendre de prime abord l'intérêt marqué que peut susciter un robot géant, qui bien souvent peut apparaître comme le comble du kitsch dans sa démesure et son design. Que ce soit avec la sortie cette année de EVA 1.0 au cinéma en France, la réédition de RahXephon dans la Collection Gold, l'arrivée de EVA 2.0 au Japon ou bien encore l'accueil prochain dans les rayons de nos magasins culturels habituels de Gurren Lagann ; j'ai pensé que ce serait plutôt amusant de réaliser un léger focus sur ces géants des temps modernes qui conservent avec eux une part de Fun indéniable.

Le propos de ce sujet ne sera pas de comprendre en détail les différentes symboliques autour de Mechas de très diverses séries, parce que j'imagine que j'en serais bien incapable, mais tout simplement de voir le phénomène qui peut se tisser autour de ceux-ci et à la fin, présenter une très rapide sélection personnelle de ces fameux Mechas en direction des néophytes, sélection qui me permettra aussi je l'espère de mettre des commentaires en direction d'un lectorat bien rompu au sujet. À noter que ce sujet va tourner aussi principalement, si ce n'est exclusivement, autour des Mechas qui ont émaillé l'histoire de l'anime. Bref, c'est parti pour un rapide voyage de l'autre côté du miroir, là où des robots géants font des pique-niques en plein centre-ville...


Image

Alors, petit tour rapide sur Wikipédia pour voir ce que l'on trouve si l'on recherche le terme Mecha : « Le terme mecha désigne un sous-genre des mangas et animes shōnen ayant la particularité de mettre en scène des personnages utilisant ou incarnant des armures robotisées généralement de formes humanoïdes. Par extension, mecha désignera également l'armure/robot/cyborg en tant que tel. Souvent, sa fonction principale sera le combat contre d'autres mechas. En effet, les mechas sont en général des sortes de chars d'assaut humanoïdes puissamment armés. ». On a à peine commencer que l'on tombe déjà sur un os avec le terme que l'on va employer... Bien évidemment, on va se concentrer sur la deuxième définition proposée, celle du robot géant. Les pilotes de ces petites bêtes ne seront pas à l'honneur pour une fois. Toujours sur Wikipédia et l'article qui nous concerne, on tombe aussi sur ceci : « Le terme mecha est une abréviation de mechanics (mécanique) et son acception occidentale est restrictive. En effet, au Japon, ce terme peut s'appliquer à tout élément mécanique (robots, donc, mais aussi véhicules, armes, machines, etc.). ». Grâce à ce passage, on sait maintenant pourquoi nos armes de destruction aux formes humanoïdes sont classés sous ce terme. Pauvres Mechas, ils sont ainsi les cousins malheureuxdes armes à feu et des grosses cylindrées ; « Bonjour la reconnaissance... » pourrait-on dire.

Alors, pour avoir un Mecha, il nous faut donc au choix un robot géant, une armure mobile ou un cyborg géant à vocation militaire ; ça en fait du monde. Quoique, les candidats qui font plusieurs dizaines de mètres de haut ne courent pas non plus les rues... Si on s'intéresse à la chronologie des apparitions des Mechas dans l'histoire de l'anime, on ne peut que remarquer qu'un certain nom se démarque parmi les autres, celui de Go Nagai. En étant très réducteur par rapport au sujet, Go Nagai est quand même à l'origine de Mazinger Z (1972) et Goldorak (1975), deux séries qui ont très certainement créé l'engouement à elles toutes seules pour ce type de séries. Grâce à ce point d'ancrage, on peut quand même commencer à se poser cette question : « Pourquoi le Mecha et pas autre chose ? ».

Qui dit « shōnen » dit « baston », donc on a besoin de créer un univers et les moyens propices à l'affrontement pour ce type de séries. Reste le problème de savoir quoi mettre dedans pour rendre le tout attractif. Un jeune adolescent qui va mener une quête bien périlleuse ? À coup sûr, c'est porteur à l'époque mais ce n'est pas un thème des plus originaux car repris de maintes et maintes fois. Au moins, on sait dans quel cadre on peut placer ça : la SF. C'est pratique quand même la SF, on peut faire péter les effets spéciaux à volonté et donner un caractère démesuré aux affrontements. Banco, l'option est retenue, reste à voir à élucider la question des moyens toujours en suspens... Dans ces années où sont apparus les premiers Mechas, il faut quand même se rappeler que les hommes derrière ces rêves ambulants sont des hommes de leur temps et qu'ils sont donc fortement influencés par celui-ci. Le Japon de ces années-là, c'est un Japon qui connait un miracle économique fulgurant depuis plusieurs années. Ces hommes, ce sont bien souvent des enfants qui ont connu la guerre ou bien qui ont vécu les difficultés liées à l'après-guerre. En conséquence, ils sont donc marqués par ce contexte. Pour rappel, on retrouve cet article dans la Constitution japonaise rédigée dans l'après guerre, « le Japon renonce à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la nation ». En gros, pour les hommes de l'époque, cela ne l'aurait pas fait de mettre des références trop marquées à une armée ou à des armes de l'époque dans leurs productions, surtout en direction des enfants. Que reste t-il pour pallier ce problème ? L'imaginaire et le Mecha.

Le Mecha apparaît donc comme une solution crédible : il n'a qu'un rôle que défensif et sa conception technologique supposée poussée renvoie à l'essor économique et technologique que connait alors le Japon. Tout pour plaire à la jeunesse en quelque sorte. Le Mecha, c'est quand même l'une des premières formes de la pensée Cool Japan que le pays continue même de nos jours à véhiculer. Le robot géant est ici protecteur, il a le respect des êtres qui sont moins puissants que lui (Cf l'Homme) et en plus, il protège la planète contre des agressions venant d'on ne sait où. Il a tout pour plaire le Mecha. Et c'est ainsi que la très longue success-story des Mechas débute avec de très nombreuses séries, comme bien évidemment la saga des Gundam qui débute en 1979.

Image
Comment ne pas évoquer Gundam sans évoquer son plus grand fan ?

Le Mecha devient une figure populaire, et aussi commerciale car très vite, le succès d'un Mecha s'accompagne de son lot de figurines et de maquettes à collectionner. De nos jours encore, ce phénomène persiste et les Mechas rencontrent autant de succès chez la plupart des enfants que chez quelques adultes.

Image
La chambre du héros de Densha Otoko, l'archétype de l'otaku. Les Mechas font bonne figure dans les vitrines...

Les jeux-vidéos ont aussi leur dose de Mechas, en plus des jeux directement dérivés des séries qui leur sont respectives. Ainsi, il existe une série en particulier qui leur rend hommage très régulièrement, en plus de remplir le compte en banque à vitesse grand V du développeur et de la maison-mère (Respectivement Banpresto et Bandaï), Super Robot Taisen. La série est apparue en 1991 et tient sa popularité du fait que c'est un Tactical-RPG ayant pour casting les plus divers crossover de Mechas imaginables. Si vous voulez un chiffre qui résume la vitalité de cette série, ce serait pour moi 54. 54, c'est le nombre de références que possède GK dans sa base de données à ce propos, qui sait si il n'y en a pas plus...

Image
Super Robot Taisen, une institution vidéoludique que l'on a malheureusement toujours pas vu débarquer chez nous.

Reste un dernier point à entrevoir, pourquoi le Mecha est-il aussi populaire ? C'est vrai, nous, on a eu les Power Rangers avec leur Megazord et pourtant, on n'a apparemment pas grimper au plafond de la même manière, même si la persistance des produits dérivés de cette série dans les magasins me fait penser que l'estime des enfants doit toujours être au rendez-vous pour cette série... Comment peut-on autant s'enticher d'un tas de ferraille pareil, irréel de par sa démesure et inexpressif au possible ? Comment un simple robot peut-il être un personnage à part entière, jusqu'à avoir un designer attitré sur la plupart des séries où ils apparaissent ? Eh bien, sincèrement, je me suis toujours posé la question et je ne crois pas avoir jamais trouvé une réponse crédible. Peut-être tout simplement parce qu'au fil du temps, je me la suis de moins en moins posé pour ne retenir que l'intérêt que dégage la figure des Mechas à mes yeux. Peut-être ne sont-ils que les symboles du succès de leurs séries respectives, peut-être ne sont-ils que l'expression des rêves de grandeur que l'on a enfant ; toujours est-il qu'ils représentent quelque chose de foncièrement sympathique et positif. De même, quand on voit l'évolution dans l'histoire des Mechas, qu'il est passé progressivement de l'arme secrète cachée au fin fond de la campagne à une entité régnant sur le décor urbain pour s'inscrire au dessus de tout, le Mecha ne serait-il pas alors aussi l'une des figures qui représentent le mieux l'évolution sur de très courts termes de l'imaginaire que l'on peut avoir de nos jours ? Le mot de la fin à ce propos, je vais plutôt le laisser à la vision d'une personne qui s'y connait dans le domaine. Cette citation de cette personne se retrouve sur la page 3 d'un dossier promotionnel d'un projet qui doit être vendu à une chaine de télévision japonaise.

« Qu'est-ce qui fait le charme des séries de robots ?

Les « séries de robots » sont l'expression des désirs latents que peuvent avoir les enfants.
En effet, elles sont un moyen de compensation des complexes et de la pression que les enfants peuvent subir, un moyen de résistance, un exutoire.
Les adultes savent goûter la vie, malgré toutes les difficultés qui la parsèment.
Même si ils ont compris que le « rêve » et « l'espoir » souvent appelés « justice et amour » ne sont que des chimères, ils en connaissent la nécessité pour vivre.
Nous pouvons les transmettre aux enfants, d'une façon pure et sans leur faire sentir la différence entre la fiction et la réalité, grâce à l'animation, dont la principale caractéristique est de donner naissance à une certaine vision du monde, et cela uniquement grâce à la main de l'homme. C'est ce qui fait le charme des « séries de robots ».

Dans ce projet, nous voulons revenir à ces éléments de base et retrouver la chose unique qui faisait à l'origine le charme de ce type de séries. »


Et bien évidemment, cette personne en question a fait bien mieux que cela... Cela ne vous étonnera très certainement pas si je vous écris que l'extrait en question provient d'un dossier promotionnel du début des 90's, portant la dénomination de Neon Genesis Evangelion sur la première de couverture. D'accord, c'est clairement du favoritisme pro-Anno de ma part mais il fallait bien que je le recase quelque part dans ce sujet ce bonhomme, non ?
:Zoro nargueur:

Mais bon, il est temps d'attaquer le nerf de la guerre de ce sujet avec cette sélection personnelle des Mechas qui me paraissent emblématiques, même si cette sélection est loin d'être exhaustive et comporte de nombreux manques qui très certainement donneront des sueurs froides aux amateurs. Cette sélection comporte dix représentants, unique par série ou saga. De plus, pour les séries qui s'étalent sur une très longue période, c'est le premier Mecha emblématique que j'ai conservé et pour certaines séries, ce sont les très vieux modèles qui ont été retenus. Bref, commençons ce tour de revue de suite.

Image

Le Mazinger (1-1972) est l'un des premiers Mechas de l'anime, si ce n'est le premier à ma connaissance. Il a un design plutôt sympathique à mon sens. En tout cas, je le préfère esthétiquement parlant au Goldorak (2-1975), le Mecha qui a tout réalisé chez nous ou presque : il a amené avec lui les longues séries des dessins-animés nippons chez nous en plus de nous faire découvrir l'existence des Mechas. Goldorak, c'est certainement celui aussi qui est synonyme de « robot géant » dans l'inconscient collectif chez nous. Vient ensuite le Gundam RX-78 (3-1979), le premier Gundam d'une longue lignée qui n'est je pense pas interrompue. Je n'ai jamais vu la série originelle de Gundam, je ne sais donc pas si le RX-78 est pour lui même l'un des Mechas le plus emblématiques de sa série mais c'est celui dont le design me paraît le plus caractéristique de l'univers des Mechas. C'est simple, quand je pense à un Mecha, c'est l'image du RX-78 qui me vient en premier à l'esprit. On passe ensuite à un Mecha très imposant, le SDF-1 Macross (4-1982). Je me souviens que la première fois où j'ai regardé les trois premières saisons de cette série à l'époque sur Game One, je trouvais les Mechas de Macross plus attirants par l'idée à laquelle je les associais plutôt qu'à leur place dans leur série. En effet, c'est le mix' improbable entre la musique Pop et les combats de ces Mechas qui m'ont fait conserver le souvenir de ceux-ci dans cette série, et le côté modulable aussi.

Image

Le Mecha de Gunbuster (5-1988), je le conserve à l'esprit car c'est la première série d'un certain réalisateur qui m'est devenu depuis fétiche que j'ai vu. J'aimerais bien revoir la série car j'avoue que je n'en ai pas gardé un souvenir aussi marquant que les deux autres qui ont suivi. Néanmoins, je pense que le Mecha principal de Gunbuster est assez emblématique de son époque pour figurer ici. Après voici venir un Mecha dont je ne me rappelle que le petit nom donné par sa pilote à défaut de son nom original, à savoir le Mecha de Patlabor (6-1989). Ce qui me plaisait bien dans le Patlabor, c'est son côté plus terre et fonctionnel que la moyenne. Là où la majorité des autres Mechas sauvent des planètes entières, celui de Patlabor ne fait que suppléer les forces de police ; et je trouve que c'est un emploi plutôt original dans cet univers.

Image

Devant la très grande étendue de Mechas présents dans la série, j'ai gardé l'EVA-01 pour représenter dans cette sélection Evangelion (7-1995). Dans mon esprit, j'ai toujours dissocier les EVA des autres Mechas de par leur nature. Mais bon, passé ce stade théorique lié seulement à la série, ces humanoïdes de synthèse s'inscrivent naturellement dans ce cadre ici présent. Pour la réflexion liée aux Mechas, je retiens des EVA l'originalité d'être les premiers à présenter un côté incontrôlable, et donc plus dangereux que la moyenne pour l'Homme. Vient ensuite un autre Mecha que j'apprécie, l'Escaflowne (8-1996). Les Mechas qui s'invitent dans les univers de heroic-fantasy sont rares, mais quand ils ont l'envergure de ceux de cette série... Là encore, l'originalité qui émanaient des représentants de cette série font que j'en garde un très bon souvenir.

Image

Le RahXephon (9-2002) n'est pas l'un de ceux que j'affectionne le plus mais il est difficilement évitable dans une telle sélection. Ce n'est pas sa signification et sa place dans sa série d'origine qui font que je n'ai pas de prise avec ce Mecha, c'est dû simplement au fait que je n'ai jamais trop apprécié son originalité esthétique liée aux ailes qu'il possède sur sa tête. Pour le reste, le RahXephon est clairement l'un de ces Mechas qui a marqué les dernières années de l'histoire de l'anime. Pour finir, j'ai retenu le Lagann de Gurren Lagann (10-2007) car même si je ne le connais pas, j'ai l'impression que c'est le Mecha qui a eu le plus de buzz autour de lui parmi les nouveautés de ces dernières années. En tout cas, quand la série arrivera dans quelques mois en France ; j'espère ne pas être déçu et apprendre ainsi qu'il est tout aussi emblématique que les autres.

Image

Voilà, c'est la fin de ce tour d'horizon que j'avais voulu faire sur ces petites choses qui hantent bien souvent de nombreux animes, les Mechas. Bien évidemment, la sélection que j'ai faite est très peu exhaustive ; principalement à mon sens car il manque les multiples séries dérivées de Gundam ainsi qu'une référence à Code Geass of Lelouch pour les séries les plus récentes. Mais bon, si par chance il y a des membres qui souhaitent rebondir sur le sujet, je les invite à compléter cette sélection par leurs connaissances personnelles et pourquoi pas présenter le Mecha qu'ils préfèrent. Personnellement, je ne pense pas qu'il soit nécessaire que je mette noir sur blanc quel est le Mecha que j'affectionne le plus, notamment parce que ce doit être très transparent ou trop prévisible avec le temps. Mais bon, je remercie tout ceux qui auront pris le temps de s'intéresser à ce court voyage dans des univers où la solution à tous les maux prend la forme d'un géant robotique de plusieurs dizaines de mètres de haut.
:Vogue Merry:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 27 Mar 2009 23:19 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Avr 2006
Messages: 1876
Localisation: à l'ouest
Rahhh beau topic que voilà là Bullzor^^!
Et même si tu n'as pas encore pu le voir, beau geste à toi que d'avoir évoqué le sublissime Gurren Lagann! (que dis-je? Le GIGANTISSIME même!)
Une série que je conseille vivement à tous! Je m'attarderai + sur le sujet une autre fois ^^

_________________
Winter is COMING


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 19 Avr 2009 11:05 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mai 2008
Messages: 810
Localisation: Kiwamete Chikaku, Kagiri Naku Tooi Sekai Ni
Mais mais mais...Que vois-je là ? On parle de Gurren Lagann sans citer la série qui l'a inspiré ? En même temps elle est pas très connue en Occident cette série...Je veux bien sûr parler de Zambot 3.

Image

Vous voyez le croissant sur la tête du robot ? Ca vous rappelle pas quelque chose ? Zambot 3 est une série dont Yoshiyuki Tomino est à l'origine, le même qui a créé la saga des Gundam. C'était même antérieur au premier Gundam, et sa finalité "Kill'em all" lui inspirera pour Z Gundam et Victory Gundam.

Sinon très bon topic sur un sujet qui me trippe bien. et désolé de pas avoir posté ici plus tôt, c'est que j'avais pas fait attention. ^_^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 19 Avr 2009 11:46 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Avr 2006
Messages: 1876
Localisation: à l'ouest
C'est l'occase ou jamais de lancer mon appel car c'est le topic idéal et comme ma lonnnnnnnnnnnngue recherche me revient en tête :

Ya un très vieil anime de Mecca que je matais étant môme et don le titre m'est depuis longtemps sorti dla tête. Tout ce que je peu donner comme description c'est celle du personnage principale qui enfile 2 ou 3 levels d'armure et don la taille grandi énormément à chaque armure. La dernière armure lui donnant l'aspect d'un mecca rouge aux design bien foutu pour l'époque (de même que l'anime qui, lui, m'a bien marqué)

Bref c'était un concept très intéressant pour l'époque et d'une qualité qui à mes souvenirs volait haut mais le titre qui n'était déjà sans doute pas celui d'origine a complètement disparu de ma tête ou presque... des rémanences d'un truc genre : "WarLords" me passe de temps en temps dans le crane mais faut pas trop s'y référer ça peut être une fausse piste.

Si quelqu'un a une idée d'après la maigre description que j'ai fourni je suis preneur... ^^

_________________
Winter is COMING


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 19 Avr 2009 12:10 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23615
Localisation: Joker
Peut être Gordian ?

M'en souvient d'avoir vu quelques épisodes enfant.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 1 Juin 2009 18:25 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23615
Localisation: Joker
Si ce n'est pas Gordian alors c'est peut être Machine Robo: Revenge of Cronos - série que je regardais également enfant mais dont j'avais complètement oublié l'existance (merci Epita!).

Présentation de la série

L'un des génériques (en jap même si le Fr est dispo aussi sur youtube)

Je me souviens que j'aimais bien cette série car elle proposait une quête typique Héroïc-Fantasy (avec artefact dont la fameuse épée) dans un univers 100% robots.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 1 Juin 2009 21:13 
85 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Juil 2008
Messages: 747
Ah , les Mechas !

Je ne suis pas à la base un trés grand fan des mechas, mes gouts s'orientant plutôt vers la fantasy ou la science fiction "occidentale" .

Mais j'ai tout de même connu deux bonnes expériences avec les Méchas :

- Tout d'abord Gundam (mais je ne sais pas quelle saison/version )

Image

Très bonne série qui m'avait bien captivé, et qui passait sur M6 vers 17h - 18h .

- Ensuite Zone of the Enders (sur Playstation 2)

Image

Mon premier jeu, magnifique, parfait dans la prise en main, mais tellement court !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 2 Juin 2009 15:16 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mai 2008
Messages: 810
Localisation: Kiwamete Chikaku, Kagiri Naku Tooi Sekai Ni
Boboul a écrit:
Ah , les Mechas !

Je ne suis pas à la base un trés grand fan des mechas, mes gouts s'orientant plutôt vers la fantasy ou la science fiction "occidentale" .

Mais j'ai tout de même connu deux bonnes expériences avec les Méchas :

- Tout d'abord Gundam (mais je ne sais pas quelle saison/version )

Image

Très bonne série qui m'avait bien captivé, et qui passait sur M6 vers 17h - 18h .


Il s'agit de New Mobile Report Gundam Wing (Je sais, c'est long, mais en général on dit simplement "Gundam Wing"). Le seul avec la saga SEED à parvenir en Europe...

Tu sais, tu peux toujours visionner SEED (Le premier, pas SEED Destiny) pour te faire une idée de ce qu'est un peu Gundam. Je ne pense pas que tu auras l'occasion de découvrir la série d'origine...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 11 Juin 2009 18:40 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
À l'occasion du 30ème anniversaire de la série Gundam, les Japonais voient réellement les choses en grand...

Image

Apparemment, une réplique du RX-78 est construite à cette occasion à Tokyo, plus précisément sur Odaiba. La réplique fait quand même 18 mètres de haut et se sera apparemment aussi un site touristique vu qu'une exposition sera ouverte au public durant juillet. En tout cas, je trouve l'initiative très sympa ; ça marque plutôt bien les esprits. ^_^

Plus d'images par ici

Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 11 Juin 2009 20:47 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mai 2008
Messages: 810
Localisation: Kiwamete Chikaku, Kagiri Naku Tooi Sekai Ni
Ah oui pas mal. Pour les 30 ans de Gundam il fallait bien voir les choses en grand ^_^
Par contre, je me demande si sa présence sera temporaire ? Ce serait dommage quand même ! Même si l'exposition se termine, on pourrait l'exposer quelque part ailleurs, vu toute l'ampleur de la saga dont il est à l'origine.

Je me demande d'ailleurs si d'autres statues de ce genre ont été prévues ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 12 Juin 2009 12:25 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Oct 2006
Messages: 1283
Localisation: En cure de désintox. Importante, la désintox.
18 mètres ? Ah ouais, pas mal.
Une sacrée bonne initiative en tout cas. Franchement, au pied de ce monstre, on doit se sentir tout petit.

On peut visiter le cockpit ? ^_^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 12 Juin 2009 13:16 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1821
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Je ne sais pas si on peu visiter le cockpit de celui-ci.
En tout cas il y a toujours le musée dans le pire des cas.

Des envies de jouer les Amuro Ray ?
Le Zaku de la comète rouge aurais été bien sympa aussi !
^^

_________________
ImageImage
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 12 Juin 2009 16:32 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mai 2008
Messages: 810
Localisation: Kiwamete Chikaku, Kagiri Naku Tooi Sekai Ni
Le Chasseur a écrit:
18 mètres ? Ah ouais, pas mal.
Une sacrée bonne initiative en tout cas. Franchement, au pied de ce monstre, on doit se sentir tout petit.


Si tu veux voir un vrai monstre, attend de voir, si ce jour arrive, les statues de Zambot 3 et Daitarn 3. Tu vas être blasé.

(Demande à Bullzor pour leur taille)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pimp my Giant Mecha !
MessagePosté: Mar 2 Aoû 2011 16:07 
250 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2008
Messages: 1479
Localisation: Beyond the time
Comme je me faisais chier en ce mardi deux août 2011, j'ai eu la bonne idée de me refaire un film que j'avais adoré il y a de cela quasiment un an : Macross do you remember Love ?, ou bien Ai Oboete Imasu Ka ? pour les puristes. Malheureusement pour moi, je n'avais pas prévu que ce deuxième visionnage m’amènerait ici pour parler de ce film pour le moins mythique. (Merde, deux posts en moins d'une semaine, je suis en train de tuer mon ratio moi.)

Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, Macross do you remember Love ? (qui sera abrégé en plus MDYRL après, par pur flemme) est un film de deux heures résumant la première série de la saga Macross (Macross SDF en l’occurrence, anime constitué de 36 épisodes), sorti en 1984, soit deux ans après la série original. MDYRL reprend donc l'intrigue principal de Macross SDF ainsi que sa formule culte (un triangle amoureux, des chansons et de la baston dans l'espace, yay), en y ajoutant quelques petites nouveautées, le tout avec une OST dantesque et une animation en béton qui est encore de nos jours absolument magnifique.
Si la série original de Macross possède énormément de défaut malgré son côté culte, le film lui est en tout point parfait : techniquement et musicalement au top, il sait transporter son public près de Lyn et Hikaru afin qu'il puisse se souvenir de l'amour sans s'ennuyer une seule seconde devant son écran. Macross DYRL surpasse en deux heures ce qu'a fait SDF en 36 épisodes (ce qui fait 15 heures au total, huhu) grâce à son animation bandante et sa bande originale au petits oignons donc, mais aussi parce qu'il va à l'essentiel en nous livrant que ce qui est réellement important et excellent dans Macross SDF (parce que bon, cette dernière est quand même TROP longue...)

Bref, ce qu'il faut retenir de mes paragraphes sans aucune structure ni même cohérence, c'est que Macross do you remember Love ? c'est excellent, très accessible, et que ça peut être une très bonne introduction à l'univers Macross (mieux qu'un Macross Frontier ou Seven, ça c'est clair), si ce n'est aux anime. N'hésitez pas donc à vous jeter sur ce chef-d'oeuvre intemporel si jamais vous ne savez pas quoi faire pendant ces vacances, vous ne le regretterez pas.

PS : Pour plus de détails sur l'oeuvre, cliquez ici.
PS2 : Et un topic ressorti de nul part, un. Je sais pas si c'est hors sujet de parler de ça ici. Mais bon comme Bullzor mentionne le MACROSS dans son historique, je me suis dit que...

_________________
"Le réel me donne de l'asthme." - Cioran.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pimp my Giant Mecha !
MessagePosté: Mar 2 Aoû 2011 19:24 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23615
Localisation: Joker
Avec une vidéo c'est mieux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!




Je l'écoute régulièrement depuis... hum... depuis que YouTube existe en fait^^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com