Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 85 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Durarara!!
MessagePosté: Sam 9 Jan 2010 04:19 
The Endless Sorcerer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007
Messages: 1993
Localisation: Dans une partie d'échec face à Beatrice
Les lights novels sont toujours de bonnes bases pour créer un anime de qualité, Durarara!! fait t-il parti de ces animes de qualités ?
Avec le studio Brains-Base aux commandes devons nous réellement nous inquiéter ? Les quelques images que j'avais vu avant le premier épisode me hurlait dans les oreilles que "Non, cet anime va envoyer du lourd, à ne pas manquer sous aucun prétexte". Tout de même, j'aime vraiment la patte de ce studio, en tout cas, le style ressemble fortement à celui de Baccano!, au point que je n'ai en aucun cas surpris de voir que c'était bien le même studio derrière cette nouveauté 2010. Tout comme je n'ai absolument pas été surpris d'apprendre qu'on retrouve la même plume que Baccano!, c'est-à-dire Ryohgo Narita. J'ai pas été voir les impressions diverses devant l'annonce de cette anime, mais ça m'étonnerait la haute sphère de l'otakumania soit passé à coté de ça. De ce putain de Durarara!!

Image

Posons le postulat de départ, un jeune homme de la campagne, Ryuugamine Mikado, arrive à la ville. Le jeune homme est dépaysé, habitué à sa campagne tranquille, néanmoins il s'est décidé d'aller étudier dans une école de Ikebukuro, un quartier de Tokyo. Cela, à la suite d'une invitation d'un ami d'enfance, Masaomi, en bon camarade, ce dernier fait vite les mises en garde et autres présentations à Mikado. Le guide fait bien son travail, et ainsi, petit à petit sont introduit quelques légendes urbaines, tel "The Headless Rider astride a black motorcycle". Cette légende ne devrait pas effrayer Mikado, les gangsters, eux, le sont.
Le shinigami rode. Les gangsters fuient.

L'auteur du light novel, Ryohgo aime vraiment les titres comportant des points d'exclamations, je crois qu'on peut parler de signature, non ? Bref, à ce jour, le roman comporte 6 volumes. Autre point qu'aime Ryohgo, c'est le nombre important de personnages présent dans ces histoires. Mes amis, je crois qu'on risque à nouveau de se perdre !... Quoique, le studio Brains-Base a toujours un atout dans leur manche pour contrer ce problème…
Un opening introductif, please !


♫▲Opening : Uragiri no Yuuyake ▼♪



Vous ne rêvez pas. Le studio a pris des directives similaires à Baccano!, et c'est loin d'être un mal. Je dirais même plus, ça promet. Je sais qu'un générique génial n'est pas gage de qualité pour les 20 minutes restantes mais néanmoins j'ai envie d'y croire autant qu'à ma première écoute de la musique (sans les images, et j'étais loin de m'imaginer ça tout de même). Enfin, la suite du premier épisode était loin de me faire mentir sur ma première impression. Je serais heureux de retrouver cette qualité dans les 12 épisodes qui nous serons disponibles. Et oui, seulement 12, je commence à me lasser de si peu d'épisode, possible d'exploser le budget pour en avoir une vingtaine ? Tant pis. Nous allons donc nous contenter de 12 épisodes, en espérant que l'animation reste au minimum aussi bonne qualité que ce premier épisode. Mais une question me revient à l'esprit "Va-t-on avoir assez de temps d'approfondir autant de personnages ?!", Ryohgo et Brains-Base aime les défis. ^_^
Alors Baccano! fonctionne avec un désordre temporels, Durarara!! va peut-être jouer sur les rumeurs que lancent les habitants du quartier. Du moins, l'apparition répété de conversation d'un chat me laisse supposé ça, et je serais ravis de voir apparaître cet élément régulièrement.
Un mot rapide sur la réalisation tout de même, j'ai complètement accroché. J'aime le style du chara-design (assez particulier), les décors sont réussis. Quant aux musiques, j'ai eu l'impression d'un remix de Jazz, plus rock. Je me connais pas du tout en musique, donc je ne pourrais pas développer plus mais l'impression était là, et c'était très bon en passant. ^_^

Je crois qu'il est temps, commençons à parler de l'épisode 1. De toute façon, je dois avoir déjà perdu mes lecteurs, ça serait honteux qui ne soit pas allé regarder l'épisode depuis le temps.




Episode 1 : The First Thing Out of Your Mouth

Image
Ryuuganime Mikado emménage à Ikebukuro, son ami, Masaomi l'accueil et ensemble commence à découvrir la ville. Pendant leur promenade tranquille, le guide joue son rôle à la perfection. Mikado apprend vite ce qu'il doit savoir, pendant ce temps là, dans l'ombre, les gangsters mènent leur petite affaire tranquillement… Serez vous capable d'entendre la moto noire arrivée ? J'en doute...

Woah! Si vous ne l'aviez pas compris, cet anime… Cet anime est génial.
Je reviens même pas sur les pubs des autres animes que se permette le studio, il faut avouer que c'est plaisant d'avoir Baccano! sur une grand écran, tout comme voir une certain Horo en taille réelle (ah, c'est un beau de carton, autant pour moi). L'épisode reste un épisode d'introduction, on nous pose rapidement les bases ces fameux légendes et je crois que ça va se révéler intéressant tout ça. Tout comme les personnages, loin d'être en reste ces humains (?), j'aime particulièrement Masaomi. Faut dire qu'il me fait méchamment penser à Firo… Mais, c'est pas le seul, entre le grand noir russes venant de l'Amérique (Gnééé ?!) et un serveur qui balance violemment des …choses ? Mouais, on ne va pas s'ennuyer dans ce quartier, et il y a intérêt. Et je rajoute, que j'adore les aides du studio. Les personnages inutiles sont en gris ? Marrant et ça va permettre de repérer plus rapidement les gens important. A moins que ça soit un piège ^o^
Comme tout anime de ce genre, le mystère et l'intrigue règne. Ca va à l'homme regardant paisiblement les gangsters kidnappé la jeune femme, à la cavalière sans tête ou bien encore, la mystérieusement femme sans nom de l'opening. Femme n'ayant pas la même tête que le reste de son corps ? Preuve en image. Lien avec le motard ? Pourquoi pas.
En parlant d'elle, pas mal. J'ai rarement vu des gens combattre avec une moto, elle vient de nous montrer le potentiel de cette… arme, et je dois dire que je suis conquis. Aussi conquis dans la mise en scène magistrale qu'on a eu le droit durant la poursuite. La moto se transformant en cheval, galopant vers sa victime et cette faux sortit de nulle part…. C'est magique.
Il y a rien à dire, ce premier épisode me plait et j'attends maintenant qu'une chose. Le second épisode. Cette saison hivernale… va … être… génial. J'aime 2010 !


Edit : Pourquoi l'opening se fait autant censurer ? A peine, une vidéo apparait qu'elle disparait. Ca valait le coup de partage moi-même la vidéo... J'ai mis une page comprenant la dite vidéo. Enjoy it

_________________
ImageImage
PyroVision


Dernière édition par Le Gourmet le Sam 9 Jan 2010 14:29, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 9 Jan 2010 13:54 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Oct 2005
Messages: 1161
Localisation: Non pertinent
Juste pour signaler un lien mort pour la vidéo de l'opening (le méchant Bandai n'a pas voulu que l'on en profite !).

Si c'est fait par les mêmes types que Bacanno!!, ça promet. On se retrouve dans 12 semaines, quand je pourrai tout regarder d'un coup.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 13 Jan 2010 16:09 
250 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2008
Messages: 1479
Localisation: Beyond the time
A la base, je ne voulais pas voir Durara. Je voulais attendre qu'il soit traduit en français. Mais finalement, à force d'écouter (et de regarder) l'opening en boucle, je me suis laissé tenter, et j'ai regardé le premier épisode. Maudit soit ce sublime opening à la noix si magnifique... et rock, qui ressemble tant à Baccano. Et maudit soit Le Gourmet ! Mais passons, c'est trop tard maintenant, je suis déjà passé du côté obscur de la force. Parlons plutôt Durara, car c'est tout de même pour ça que je suis là. Et bien ... et bien...

J'ai adoré.

Franchement, j'ai vraiment adoré ce premier épisode.
Ce premier épisode était vraiment très dense. Je n'ai pas eu une seule seconde de répit, tant beaucoup de choses sont dites. Et ce n'est pas un mal... Car ça prouve que la suite ne promet que du bon et que ça va être bien complexe, comme Baccano. D'ailleurs, je pense que cet animé risque de beaucoup ressembler à Baccano. D'une les personnages ne peuvent que nous rappeler certains protagonistes de cet anime ; il en va de même pour les graphismes. Mais personnellement je pense que si Durara va ressembler à Baccano c'est grâce à : son ambiance et son histoire. Alors certes, l'ambiance des deux séries sont quelque peu différentes pour le moment, mais elle se ressemble beaucoup. Comme dans Baccano, c'est très jazzy. Quant à l'histoire à priori, comme dans Baccano, on va avoir du surnaturel mélangé avec du réel (bah oui la motarde sans tête... c'est pas réel).

J'ai envie de dire que ce n'est pas un mal que Durara ressemble à Baccano... à part pour l'ambiance musicale. Oui, je suis assez déçu par l'ambiance de Durara en fait. Je m'attendais à ce que comme dans Baccano, l'opening donne le ton. Et bien non... je m'attendais donc à une ambiance rock, et je suis tombé encore une fois sur quelque chose de... jazzy. Mouais. Je n'ai rien contre le Jazz, mais personnellement j'aurais préféré avoir une ambiance plus rock... Et ça m'a déçu. J'aurais voulu avoir quelque chose comme dans l'opening pendant 20 minutes. Mais ce n'est pas le cas... Ouin.
Mais bon, au pire, c'est pas grave, je me ferais à l'ambiance Jazz vite fait. Bah oui, je n'ai rien contre cette ambiance, j'aime bien à vrai dire, seulement voilà, je voulais voir autre chose, c'est pour ça que pour l'instant je ne suis pas enthousiasmé. Je pense que dans l'avenir je serai beaucoup plus séduit par l'ambiance jazz de Durara. Du moins, si ça reste ainsi.
Si ça change, j'espère que cette série aura sa propre ambiance, car pour l'instant, même si ce n'est pas un mal, je trouve que ça ressemble un peu trop à mon goût à Baccano question musique. Mais SEULEMENT musicalement parlant. Car sinon, Durara à un univers bien à lui, hein c'est carrément autre chose.

Sinon que dire d'autre ? Bah rien. Je pense avoir parlé du plus gros défaut à mes yeux de cette série pour le moment, et de ses nombreuses qualités. Et surtout, je pense vous avoir fait comprendre que j'ai été vraiment à fond dans cette épisode un. J'ai même tout compris alors que c'était en Anglais !

Durara est donc une série que je vais regarder. Et si tout l'animé et comme cette épisode un (ou même mieux), je pense qu'on peut avoir quelque chose d'énorme. De vraiment énorme.

Vivement la suite pour voir ce que l'on aura.

_________________
"Le réel me donne de l'asthme." - Cioran.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 13 Jan 2010 17:17 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Avr 2006
Messages: 1855
Localisation: à l'ouest
Je ne mate quasiment plu d'anime en ce moment (période creuse et déprimante)
J'ai bien dû trainer des pas pendant quelques jours après avoir entendu parler de Dullalala et pourtant c'ent l'un des rare à me parler dans "la bonne lange" dans les 1ers coups d'oeil.

Petite mention spéciale à l'extrait de Baccano qu'on voit apparaitre sur écran géant à la sortie de la gare dans le 1er épisode.

Un peu de piment dans ce fade monde.

_________________
Winter is COMING


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 17 Jan 2010 20:22 
The Endless Sorcerer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007
Messages: 1993
Localisation: Dans une partie d'échec face à Beatrice
JCC, c'est Durarara (à la limite, Dullalala, mais le site officiel de l'anime montre bien que c'est "r" non "l"), et je ne suis pas tellement d'accord avec toi concernant la musique. Je la trouve quand même plus rock que celle de Baccano!. Mais je ne suis vraiment pas une grand spécialiste dans ce domaine, ce n'est que mon simple avis d'amateur ^^


Episode 2 : Constant and Unpredictable Change

Image
Le premier jour d'école pour Mikado, un étudiant du nom de Yagiri Seiji arrive en retard et déclara solennellement ne jamais revenir. Parallèlement, l'histoire de la jeune fille enlevé deux jours plus tôt nous est conté et ce qui la poussé à rencontre ce mystérieux homme. Il s'agit de Kamichika Rio et de ces conflits familiaux. Durant ces périodes difficiles, elle se lie d'amitié avec un ami en ligne, Nakura. Ce dernier lui propose une étrange offre... La suite de l'histoire vous la savez... Ou du moins, vous le croyez.

Nous sommes partit pour un Endless Eight ! Non, tout de même pas, mais l'impression est bien présente. (Traumatisé ? A peine !). Néanmoins, nous sommes toujours dans les épisodes purement d'introduction. L'histoire nous est raconté du point de vue de la cavalière sans tête, assez philo sur les bords. J'ai toujours aimé voir différents scènes différemment, donc la première partie de l'épisode m'a bien plu, malgré une certaine longueur sur le développement de Rio, pas vraiment le personnage le plus intéressant. Enfin, c'est avoir la critique facile, car ça nous a permis de rencontrer Orihara Izaya, et ça, c'est vraiment bon.
Ce type est vraiment plaisant, j'aime bien, tout comme, l'utilisation du chat : l'arme qui a permis à Izaya de capturer sa proie. J'arrive pas bien à comprendre ces objectifs, tout comme ceux du scientifiques et de Certy (la sans tête ! =O). Mais passons.
En conclusion, je pense que nous avons fini avec Rio. Son histoire permettait de faire une petite introduction bien sympathique. Et je me demande si on va pas rester dans la même thématique, revivre de même moment par différents personnes. J'entends par là, pas toujours le même moment. C'est surtout que j'ai hâte d'avoir le serveur comme personnage principal !

Bref, toujours aussi bon.

_________________
ImageImage
PyroVision


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 27 Jan 2010 20:24 
The Endless Sorcerer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007
Messages: 1993
Localisation: Dans une partie d'échec face à Beatrice
Il y a du nouveau !

Du lourd ! Je ne parle même pas de l'épisode (monstrueux lui aussi), mais d'une nouvelle concernant cette série.

Connaissez vous Dibex ? Vous savez c'est grâce à eux qu'on a le droit à Fullmetal Alchemist Brotherhood en français et gratuit sur dailymotion.

Durarara! et Dance in the Vampire Bund sont les deux nouvelles séries à bénéficier d'un tel avantage de distribution française.

Je crois qu'ils n'ont pas encore commencer la diffusion (c'est en vostfr pour ceux qui ne suivent pas), mais cela ne va pas tarder. Pour ceux qui n'aiment pas trop l'anglais, c'est une occasion parfaite pour commencer ces deux séries très prometteurs de cette année 2010. Car oui, Dance in The Vampire est aussi un bon anime.

Franchement, j'adore ce genre d'initiative. Pour le peu que j'ai regarder de FMA, leur travail me paraissait d'une bonne qualité. Ca serait bien qu'il continue comme ça (même si ça fera pas vraiment du bien au monde du fan-sub mais au moins, on est sur d'une continuité et d'une qualité)

Source

Passons à l'épisode qui nous intéresse maintenant ^_^

Episode 3: Rampant Evildoers

Image
Il s'agit d'un jour très particulier pour la classe de Mikado. En ce jour, ils doivent choisir qui seront les représentants de leur classe. La représentante féminin est Anri Sonohara. C'est alors que Mikado, un peu hésitant avant, décidé de se proposer comme homologue masculin. Anri et Mikado... Une histoire d'amour pourrait naitre entre ces deux délégués ?

Changement de narrateur, place à Simon. Un changement incroyablement plaisant. Simon est vraiment un des personnage dès plus sympathique de la série (d'autant plus que son thème musical est mon préféré pour l'instant, ce fond russe... Argh ! J'adore !). Etant donné que je suis fan de son petit accent, l'épisode n'a pu que me faire plaisir. Surtout que bon, l'épisode balance tout de même du lourd. Masaomi nous assure comme toujours un spectacle renversant, sa séance de drague restera graver à jamais dans ma mémoire. C'était beau... Il y avait même des coeurs, c'est pour dire... La chute est aussi terrible.
Enfin, ce dernier fait beaucoup moins le malin en la présence de l'autre... Izaya.

Tsss, ce type va vraiment être la pourriture de la série.
Mais possède un potentiel comique assez puissant. J'ai adoré son nouveau hobby, il fait en même temps peur et on a envie de se moquer de lui tellement... C'est ridicule. Dans le genre ridicule, je sais pas où ils sont allé nous chercher l'autre racaille. Mais wow. Il en a encore à force de faire ça ? Bref, il fut la victime par excellence pour montrer la puissance de Izaya. Le jeune homme est doué avec les armes tranchantes, rendre chauve les gens aussi facilement, c'est impressionnant. On comprend encore mieux les mises en garde de Masaomi et surtout son comportement en sa présence et celle de Shizuo.

Ce type est terrifiant. Il me fait aussi affreusement rappeler Ladd Russo, j'avais eu le même sentiment lorsque j'avais compris quel genre de personnage c'était.
Et dans le genre démonstration de force, il est pas mal aussi dans son genre. Balancer un gars aussi loin d'un coup de poing. Ok, on s'en doutait (il lance quand même des distributeurs). Mais le foutre à moitié à poil en un coup de poing. A ce niveau là, c'est du grand Art ! Chapeau l'artiste. Mention spécial à son coup de boule que j'ai adoré ! XD

Et toujours dans la surenchère gratuite. L'arrivé de Simon n'est aussi excellente. C'est marrant que tout ce beau monde se connaisse et surtout soit aussi ... fort. Même si on peut penser que Simon est un niveau en dessous de Shizuo. Enfin, niveau narration, je suis conquis. Surtout comment il a sus tourné agréablement les choses pour enfoncer d'avantage Mikado. ^_^

Sinon que dire de plus, Celty est connu par beaucoup et entretient un paquet de relation. Je l'aurais pas cru. Je voyais le personnage plus solitaire que ça. D'un côté, c'est pas n'importe qui. Mais ces deux là doivent bien se connaitre si on en croit la preview.

Sinon, personnage important qu'on dirait pas :

Image

Il est en couleur ! (Rigolez pas, c'est un bon moyen de savoir qui est important ou non)

Ah et, le vrai couple s'est retrouvé... Hum... Vivement le prochain épisode, c'est moi qui vous le dit !

_________________
ImageImage
PyroVision


Dernière édition par Le Gourmet le Sam 20 Mar 2010 13:28, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 3 Fév 2010 20:11 
The Endless Sorcerer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007
Messages: 1993
Localisation: Dans une partie d'échec face à Beatrice
Episode 4: Alone With Only the Shadow for Comfort

Image
Kishitani Shinra est un médecin qui travaille sans licence à Tokyo. Rien de bien important. Hormis que la vie a fait qu'il rencontre Celty et vit maintenant avec elle. Les vieux livres sont ressortit et les vieilles légendes nous sont conté... Les légendes celtiques comme celle des Dullahan...

En voici un épisode riche en information ! On va prendre ça comme véridique, même si je suis toujours prêt à voir une autre aspect de cette histoire. J'ai eu le sentiment que le mystère de Celty fut trop... facile à connaitre (j'apprécie davantage son nom maintenant, en passant). Bref, je commence à apprendre à apprécier Celty dont le caractère, peu développé auparavant, commence vraiment à ressortir. Le petit plus bien sympa, c'est l'apparition de sa voix, j'étais bien surpris sur le coup. Ca sera plus pratique par la suite, et puis, elle a une belle voix la sans-tête.

L'autre personnage important dans cet épisode Shinra. Mon dieu, Durarara! ne possède aucun mauvais personnage ou quoi ? D'un côté, le scientifique a un rôle important je pense, donc ça serait dommage de le rater. Mais tout de même, j'aime bien sa personnalité. Cette amour qui entretient avec Celty (amour à sens unique) est franchement plaisant. Il est prêt à lui barrer la route dans sa recherche de sa tête pour la garder plus longtemps à ces côtés. Schéma assez classique mais bien mener. Il possède une part de pourriture en lui, bien sympathique, faut dire vu le père, ce n'est pas vraiment étonnant. Ces deux là ont dû prendre un malin plaisir à découper Celty...
Dont cette dernière possède vraiment des capacités surprenantes... Ah oui, rien d'inédit.

Bref, j'ai bien aimé le petit côté légende de cette épisode et la relation entre Celty et Shinra est vraiment sympa. Tout comme les deux autres qu'on ne présente plus. Sinon dans les personnages importants... Elle traine par ci, par là...

Durarara!! continue comme il a commencé. La semaine, on change de vision !

_________________
ImageImage
PyroVision


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 18 Fév 2010 15:23 
The Endless Sorcerer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007
Messages: 1993
Localisation: Dans une partie d'échec face à Beatrice
Episode 5: Crying Wine and Selling Vinegar

Image
Une nouvelle ombre plane en ville. Rejoignant la motarde sans tête, cette ombre aux yeux rouges se baladent sabre à la main et n'hésite pas une seconde à être sanguinaire. Pendant ce temps, Masaomi et Mikado font la connaissance de Anri... Un triangle amoureux se mettrait en place ?

Episode 6: On the Move

Image
Les ravisseurs qui s'étaient pris une bonne raclée son de retour, et encore pour jouer à mauvais tour. Cette fois-ci la cible n'est pas une jeune fille mais un homme nommait Kaztano. Mais ce que ces malfaiteurs ne savaient pas, c'est non pas la vengeance de Selty qui allait de nouveau les frappés mais celle d'un autre groupe. Plus loufoque mais tout aussi dangereux.

On enchaine l'excellence à mes yeux.
Je ne sais dire quel épisode est le mieux entre les deux. D'un côté, le premier est centré sur mon personnage préféré : Masaomi Kida !
Et ça, c'est juste du très bon. D'autant plus que nous commençons à creuser davantage dans son passé. On savait qu'il s'était passé des choses, ces réactions avec Izaya nous le montrait bien. D'autant plus un personnage si sur de soi, connaissant si bien les dangers d'où il habite a du justement être au contact de ces problèmes. L'épisode 6 nous le confirme. Il est en contact avec les Dollar's. Et je dois dire que je suis bien surpris, je n'ai pas vu la révélation venir.
Surtout la révélation officielle est juste à mourir de rire. D'autant plus, on a tendance à ne pas les prendre au sérieux, surtout les deux comiques du groupe, mais c'est bien eux les pires dans l'histoire.

Toujours dans son côté vermine qui est partout Izaya se retrouve dans un paquet d'intrigue. Et j'ai hâte dans savoir plus sur son cas, l'épisode de cette semaine annonce du lourd dans ce sens. Mine de rien, ce duo des deux surhommes marche du tonnerre (d'autant plus qu'ils ont un thème musical à en pleurer de bonheur !)

Autre personnage qui arrive à s'affirmer de plus en plus, et commence à quitter son côté légende, c'est bien Selty. Sa personnalité est toujours aussi agréable à voir, et sa petite relation avec Shinra ne cesse de m'amuser. Quant à l'intrigue principal, la tête manquante, cela va se passer du côté de la famille Yagari.

Hum que dire de plus, les codes couleurs de la série est vraiment pratique. Le prof a vraiment un rôle à jouer au final ! o/

_________________
ImageImage
PyroVision


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 24 Fév 2010 16:26 
The Endless Sorcerer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007
Messages: 1993
Localisation: Dans une partie d'échec face à Beatrice
Episode 7: A Distinguished Person

Image
Un journaliste, dont la folie est maintenant plus à prouver, a osé parler avec Shizuo. Manque de chance, l'homme au costume de barman n'est pas de bonne humeur ces derniers temps, mais l'erreur était de parler de son frère. Une star de cinéma, Hanejima Yuuhei, il est tout a fait normal pour Shizuo d'exprimer sa colère grâce à un lampadaire. Pourtant... Ce dernier dit qu'il n'aime pas la violence... Mais pourquoi venant de la violence incarné ?

Un épisode qui me ravit par le choix du personnage.
Il a apporté son lot de surprise et de révélation. Plusieurs éléments comiques, l'auto-destruction de Shizuo très marrant. Shinra en souffre douleur. Le tic de Shizuo avant de passer en mode *violence ultime*. Bref, une partie de l'épisode a l'image du personnage. Énergique. D'autant plus qu'on comprend davantage les relations qu'il entretient avec les personnages notamment Celty.
Mais un moment qui m'a bien plu, tout en changeant le registre du personnage, le passage avec la femme tenant la boutique m'a très bien convaincu. Le coup du lait est à la fois drôle et tragique par l'accident qui a lieu. On comprend mieux pourquoi il hait vraiment cette violence qui prend le contrôle de son corps. Déjà qu'il se blesse, en plus, il blesse ceux qui ne souhaite pas.
Seconde rencontre importante, reste celle avec Izaya. Comme par hasard, c'est Shinra qui les fait se rencontrer. Mine de rien, il est vraiment urgent d'en apprendre plus sur ce Izaya, c'est lui qui doit apporter le plus de réponse.
Dans un troisième temps, j'ai beaucoup apprécié qu'à Shizuo et son frère. Simple et efficace. Complètement dans l'opposition niveau caractère, et tellement efficace. L'explication de la tenue est toute bête, et bien sympa. On comprend mieux pourquoi un garde du corps porte ce genre de vêtement maintenant.

Néanmoins, Celty reste toujours présente pour mon plus grand plaisir, intéressant de voir maintenant son côté amical avec Shizuo. On l'a tellement vu sur la défensive avec Shinra que ça fait plaisir qu'elle soit d'une telle complicité avec l'homme à la tenue de barman. Bref, retenons surtout : Simon qui a toujours le mot pour rire. Peu de réplique mais vraiment efficace. ^^

Cette semaine, l'épisode devrait être plus centré sur l'histoire. Yeah même si je dis pas non à d'autre épisode de ce genre !

_________________
ImageImage
PyroVision


Dernière édition par Le Gourmet le Sam 20 Mar 2010 13:17, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 13 Mar 2010 17:17 
The Endless Sorcerer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007
Messages: 1993
Localisation: Dans une partie d'échec face à Beatrice
Hum... J'ai pas parlé des épisodes précédents ?

Episode 8: Transient Dream

Image
Celty fait sans cesse le même rêve... Un cauchemar qui l'a hante nuit après nuit sans jamais trouver réellement le repos. Un cauchemar qui se répète, où à chaque fois sa tête disparait subitement sans jamais pouvoir se rappeler à quoi elle ressemble... Celty faudrait comprendre davantage le concept des rêves, elle se confie à Shinra ...

Episode 9: Yearning and Loving

Image
Seiji et Namie sont frère et sœur, ils appartiennent à la famille Yagiri. Namie s'occupe du support financier de son frère, mais cette dernière dérange une certaine personne nommé "Celty". La jeune fille amoureuse voudrait reste seul avec son amour... Seiji est tombé de cette fille dès leur première rencontre... Dans le bureau de leur oncle.

Episode 10: The First and Probably the Last

Image
Après que amnésique s'est endormi. Mikado invita Masaomi pour lui raconter tout ce qui s'est passé durant cette soirée pour le moins mouvementé. Après avoir discuté ... la routine s'installe de nouveau, les cours appellent à Mikado... La journée s'annonce charger : Dollar's; invités surprises à la sortie du lycée seront le lot de surprise pour Mikado...

... Et nous aurons nous aussi notre lot de surprise !

Je dois dire que je suis sur le cul. Franchement... A vrai dire, je vais rien dire justement. C'est tellement énorme que je ne peux rien dire. C'est tellement énorme que je dois juste dire une chose :

WOW ! C'EST ÉNORME COMME TRUC !
C'est grand... GRAND !


Je dois dire que les épisodes n'étaient pas en reste, révélation, accélération, toujours aussi bon, voir n'arrêtaient pas de s'améliorer... Mais là, nous venons de tomber sur la plus grosse révélation de la série et je dois dire que ... J'ai adoré !

My Personal Army !


PS : Chose bizarre... L'anime va faire 24 épisodes ! Si j'en crois cette page. Ca me surprend mais je dis oui, oui, oui !

_________________
ImageImage
PyroVision


Dernière édition par Le Gourmet le Sam 20 Mar 2010 13:23, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 20 Mar 2010 00:19 
The Endless Sorcerer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007
Messages: 1993
Localisation: Dans une partie d'échec face à Beatrice
Viens... de... regarder... l'épi..sode...

Episode 11 : Storm and Stress

Image
... La bonne blague ! Vous croyez vraiment que je peux résumer ça ?! SANS SPOILER ?! JUSTE L'INTRIGUE ?... Ah. Belle naïveté...

Je sais pas pourquoi je poste. Non, franchement, je sais pas. J'ai toujours préféré attendre un peu pour donner mon avis... Mais là, je sais pas. J'ai eu un besoin... Non, j'ai un besoin urgent de parler.

Je sais pas. Ca va revenir souvent cette phrase, pardonnez-moi. Mais je sais vraiment pas. Je sais pas ce qui m'a plu le plus. Non, je ne sais pas ce qui m'a déplu. Non, je ne sais pas ce qui n'a pas été d'un niveau galactique. Mikado... Ha ha... Ok, je savais ça. Mais je savais pas ça. Cette épisode 11... Mémorable. Ultime a souhait. Je peux plus rien faire maintenant. Le choc est trop grand. Franchement. Tout. Ce. Que. Je. Pourrais. Faire. Maintenant. Ou. Regarder. Maintenant. En. Ayant. Ça. En. Tête. N'arrive. Pas. A. Un. Tel. Niveau.

Pourquoi j'ai parlé comme ça ? Je sais pas.

Les couleurs... Ca a pété de tous les sens... Cette mise en scène... "Personnage important : Il est en couleur ! (Rigolez pas, c'est un bon moyen de savoir qui est important ou non)" Ah. Cette phrase me fait mourir de rire maintenant. Je le savais... Je le savais pourtant. Non. On pouvait le savoir. Mais... Autant. Pas possible. Non. Je savais pas ça. J'y croyais pas à ça. En plus dans ça, il y a ... eux... Énorme ça aussi...

Selty... Oh Selty. On dit Celty ou Selty déjà ? Je sais pas. C'est pareil... J'avais dis grand ? J'avais dis énorme ? Non... J'avais pas souvenir que Baccano! m'avait fait un tel choc lors de ces grandes révélations... Putain... Je me suis levé de mon siège quoi. Je me suis même reculé de mon bureau comme un taré devant ça...
J'ai jamais fais ça avant... Si ? Je sais pas... Merde quoi.

Je me rend compte que je peux pas parler de cette épisode. Je n'y arrive pas... Je reste... Ouais... J'ai envie de dire "Sugooooi!" ou une autre connerie dans ce genre... Vous pouvez pas comprendre. Faut le vivre, faut l'avoir regardé. Cette épisode...

Un mot simple souvent usé et abusé mais là, je pense qu'il est vraiment digne d'être utiliser : G-É-N-I-A-L.
Du sens : Qui dénote du génie. C'est du génie... C'est qui le studio déjà ? Ah oui. Brains Base. Vous êtes des génies. C'est qui l'auteur déjà ? Ryohgo Narita. Vous êtes un(e) génie.

Merci. J'en veux encore. Génial quoi.


You got a mail.

_________________
ImageImage
PyroVision


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 10 Juil 2010 17:32 
The Endless Sorcerer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007
Messages: 1993
Localisation: Dans une partie d'échec face à Beatrice
J'ai un peu mis de côté ce topic, j'ai vraiment du mal à tenir le rythme une semaine à l'autre. Et devant autant de retard, je m'étais dis que je repasserais à la fin de la série... Et la fin est arrivé depuis bien longtemps, mais passons, il est temps de donner son avis sur cette série.

J'ai deux sentiments pour cette série car la série a eu deux phases où mon avis sur la série a un peu changer. La première partie de l'anime fut génial, et le mot est faible. C'était du grand art, dans le style graphique, dans l'ambiance, dans le scénario. J'ai beaucoup apprécié l'originalité narrative que nous a proposé Durarara!! (Néanmoins Baccano! surpasse largement sur ce point). Nous avons fait connaissance avec un lot de personnage franchement bon et les révélations étaient tout aussi bonne. J'ai retrouvé dans cette phase de Durarara!! un Baccano! que j'ai aimé. Un rythme soutenu (trop ?), on avançait dans le noir mais c'était vraiment agréable.
Ainsi, je retiendrais dans cette idée, l'épisode qui conclut à merveille tout ceci, l'épisode 11. Un épisode qui fut incroyable. Revoir Isaac et Miria fait plaisir, voir un Mikado comme on aurait jamais pu l'imaginer, ça fait une méchante claque en pleine figure. Ca a du être le meilleur épisode de la série et celui que je retiendrais de la série car c'est celui qui correspond le mieux à l'ambiance de la série.

Ensuite, nouveau arc oblige, le rythme est cassé... Hélas, j'ai l'impression que 24 épisodes fut trop. Et là, j'ai un sentiment mitigé... Car avoir davantage d'épisode a permis d'approfondir les personnages davantage (surtout notre trio de héros) chose qui est agréable. Mais on a perdu ce que je préfère le plus dans la série (DRRR!!, et Baccano!), le rythme.

Le rythme de la série, c'est ce petit truc qui m'a toujours plu, donné envie d'en avoir plus et surtout ce qui permet de mieux rendre les choses. La fin de Durarara!! ne m'a pas plu... Je l'ai trouvé moyenne... Cette deuxième partie de la série a eu son lot de révélation intéressante, mais a eu son lot de personnage inutile (le flic, le père, ect...). Ce que je retiens de cette seconde partie, c'est qu'elle a permis a rendre Izaya encore plus manipulateur et plus aimer pour le public... Il en avait pas besoin, c'est surement le personne le plus apprécié de l'anime :p


Bref, Durarara!! fut une très bonne série avec une fin qui n'est pas digne de sa qualité.

Image
-Notre manipulateur préféré et ces victimes vont me manquer-

_________________
ImageImage
PyroVision


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Durarara!!
MessagePosté: Lun 28 Avr 2014 20:46 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 21142
Localisation: Joker


Durarara!! : 24/24 épisodes + 2/2 spéciaux

Petit remontage de topic car que j'ai enfin visionné Durarara!! On retrouve en effet le même principe moteur que dans Baccano! – autre œuvre de Ryohgo Narita également adapté en animé.
C’est difficile de qualifié d’un terme une série mais je dirai que Durarara!! est à l’espace ce que Baccano! est au temps. Dans Baccano! la narration repose sur une chronologie non-linéaire, dont l’un des résultats était de ne jamais savoir sur le coup de ce qui était la cause et de ce qui était la conséquence.
Dans Durarara!! le propos est de raconter l’histoire d’un quartier de Tokyo, Ikebukuro. La chronologie est essentiellement linéaire (même si on remonte parfois le temps pour savoir comment on en est arrivé là), mais par rapport à Baccano! ça reste très classique. C’est plutôt le lieu et comment les personnes se croisent et interagissent de façon directe ou indirecte au sein de ce quartier qui définit Durarara!!. C’est pour cela que pour moi Durarara!! est l’espace alors que Baccano! est le temps.
Comme pour Baccano!, la galerie de personnages reste la grande force de la série avec des figures vraiment étonnantes et hors-normes (Celty, Shizuo, Simon, etc.).
Sur la structure, je suis d’accord avec Le Gourmet, la première partie était plus dense, dynamique et prenante que la seconde.
Il faut dire aussi que dans la première on découvre les personnages, d’où des épisodes de « présentation » alternant l’intrigue qui demeure un peu mystérieuse jusqu’au bout.
Dans la seconde partie, il y a quelques nouveaux personnages mais ils sont rapidement oubliés une fois introduits (ou plus exactement ils n’ont pas vraiment de rôle pour l’instant j’imagine). L’intrigue de cette seconde partie offre moins de surprise car hormis pour Saika, tout le reste est déjà connu et on va vers ce qui est « annoncé » depuis le début, la guerre des gangs. Mais le souci c’est qu’elle ne concerne véritablement que les 3 jeunes héros qu’on connait déjà bien. D’où peu de suspense et de mystère : on va là où c’était prévu et la fin est même décevante car anti-climax je trouve. La confrontation finale ne tient pas ses promesses – on se doute que c’est pour préserver du développement autour du couple de héros pour la suite mais bon.
Donc au final une première partie explosive (personnages et intrigues partant dans tous les sens), et une seconde centrée sur le trio des jeunes héros dont l’histoire est certes intéressante mais peine un peu à remplir 12 épisodes à elle tout seule (le reste du casting fait un peu trop de la figuration), surtout pour un final en demi-teinte.

Bon la saison 2 est prévue pour cette année, donc j’ai tout de même hâte de retrouver les habitants hors-norme de Ikebukuro !

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Durarara!!
MessagePosté: Sam 10 Jan 2015 21:50 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 21142
Localisation: Joker
Image

Durarara!!x2 sera divisé en trois cour :
- Durarara!!x2 Shou : hiver 2015
- Durarara!!x2 Ten : été 2015
- Durarara!!x2 Ketsu : hiver 2016


Image
Episode 01 : A Picture is Worth a Thousand Words

On retrouve les habitants hors-normes de Ikebukuro dans un premier épisode qui reprend en gros la forme de celui de la première saison : une soirée à Ikebukuro où l'on fait un tour des personnages sur fond d'une mésaventure de Celty, poursuivie par les autorités.
Pas de gros morceaux et davantage des retrouvailles tranquilles : on revoit la plupart des personnages auxquels s'ajoutent quelques nouvelles têtes, sans oublier un focus tout de même particulier sur Kasuka, le jeune frère star de Shizuo.
Le tout prenant place 6 mois après les événements de la première saison.
Voilà, c'était cool même s'il ne s'est pas passé grand chose.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Durarara!!
MessagePosté: Sam 17 Jan 2015 22:36 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 21142
Localisation: Joker
Image
Episode 02 : Harmony is the Greatest of Virtues

Comme il est de coutume dans la série nous revenons en arrière pour découvrir ce qui s'est passé cette première journée du point de vue d'autres personnages.
L'épisode est centré sur l'arrivée de 3 nouveaux élèves à l'académie Raira : Aoba, et les sœurs (jumelles) Orihara, Mairu et Kururi. Le premier se présente comme un "héros type", plutôt sympathique, tandis que l'excentricité des sœurs Orihara amène un peu de drama au lycée^^
Sinon quelques interactions avec Anri qui rencontre Kishitani père, le mystère autour des "deux types louches qui se battent dans le parc" (grand moment de n'importe quoi !), et Celty qui a perdu sa paie du mois (ah le moment de tendresse qui laisse Shinra en mode bernard l'hermite) !
Voilà voilà

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 85 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com