Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: MLP : Friendship is Magic!
MessagePosté: Dim 4 Sep 2011 17:48 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2006
Messages: 495
Localisation: Fa ba da pap, Ici Moscou !
Image

Official Promo Video

Ponyes o__O ?! PONYES!! *_*
Dire qu’à une époque pas si lointaine que ça certains juraient que le monde finirait entre les pattes d’un lapin en ASCII peu d’entre eux furent aptes à voir l’arrivé des poneys dans la course.
C’est ainsi donc que sous la direction de Lauren Faust -connue notamment pour son travail sur les supernanas- arriva le 10 octobre 2010 sur la chaine The Hub à grand renfort d’adobe flash:

My Little Pony La Magie de L'amitié
Réalisateur : Lauren Faust
Musique : Daniel Ingram
Studio : Studio B Productions/Hasbro Studios
Durée : 22-23 minutes
Épisodes : 52 (26 diffusé)
Tandis qu’elle sent le retour de Nightmare Moon se dessiné Twilight Sparkle, jeune élève vivant à Equestria sous l’enseignement de la princesse Celestia,
est envoyée à Ponyville par cette dernière afin de finir les préparatifs de la fête du soleil d’été. Arrivera-t-elle à finir à temps la mission qui lui incombe et empêcher la nuit éternelle qui guette le royaume d’Equestria ?
Pour cela il lui faudra compter sur l’aide de ses nouvelles amies.


Image
Étudiante n°1 d'Equestria et puissante magicienne en devenir, Twilight est un poney renfermé sur elle-même qui va devoir apprendre à maitriser la plus puissante magique qui existe à Ponyville, l'amitié.
Image
Ce bébé dragon est le scribe de Twilight, aussi utile qu'une boite mail mais garantie 100% sans spam, il sert de contact avec la Princesse Celestia.
Il craque complétement pour Rarity.


Image
"PARTY!" C'est un peu le mot d'ordre de Pinkie Pie, car quand la vie n'a plus rien à vous offrir et semble grisâtre certain opte pour une pointe de couleurs.
Pinkye Pie elle a opté pour un double arc-en-ciel, ne faisant jamais rien dans la demi-mesure (même la demi-mesure), personnage survolté, elle règle ses problèmes et ceux de ces amis avec des solutions presque aussi atypiques qu'elle-même.

Image
Membre de la famille Apple, illustre famille de fermiers spécialisés dans la pomme de génération en génération et ceux au quatre coin du pays, AppleJack -dit "AJ"- ne fait pas honte au sien,
Et quand elle ne cueille pas les fruits de son labeur (Yohohoho) elle croque (re-Yohohoho) la vie à plaine (YOHOHO) dent et aide qui en ressent le besoin.

Image
The Brave and the bold réuni et au service de la météo, en charge de la météo Rainbow Dash voit la vie comme un défi, toujours prête à établir un nouveau record et a foncé tête la première face à l'adversité.

Image
Possédant une boutique de vêtements au cœur de Ponyville, Rarity est toujours à la pointe de la mode, particulièrement attentive à son style elle n'hésite pourtant pas à mettre son apparence de côté quand la situation l'exige.

Image
Timide comme tout, Fluttershy aimé et aimant les animaux, de préférence les plus mignons, est un personnage discret mais qui sait se faire entendre en cas de besoin.
Plus particulièrement lorsque ses amis sont en danger.


20% cooler!
Si les deux premiers épisodes sont, avouons-le, d’une banalité confondante ils ont au moins le mérite de nous présenter les protagonistes principaux ainsi que l'univers de Ponyville et très rapidement les histoires prennent le pas sur l’histoire, les gags sont là, l’humour est présent, omniprésent.
On se rend alors compte que la série possède de nombreux point fort :

    • Un humour décomplexé et bonne enfant très proche de ce qui se faisait dans les productions Tex Avery d’autre fois (quand c’était encore bien) ou certains cartoons WB tel que les Animaniacs ou Minus & Cortex.
    • Des personnages travaillés et possédant une personnalité qui leur est propre, que ce soit les perso principaux comme les autres, chose rare dans les dessin-animés moderne destiné à la jeunesse.
    • L’amitié ! (est magique)
    • Une animation aux petits oignons et ça malgré l’utilisation de Flash.
    • Un univers graphiquement riche, propre et coloré sans pour autant viré au flashy. Ok y a du rose partout des couleurs fluo là ou ne les attend pas mais étrangement ça rend bien.

Pour moi MLP mérite d’être regardé, certes le publique visée est clairement celui de filles encore jeunes mais ça se laisse regarder facilement (trop ?) c’est simple sans être simpliste et assez bien ficelé dans l’ensemble.
Comme dit précédemment, les perso sont travaillé, les protagonistes tende à se multiplié au fil des épisodes m'étant en place un véritable background et Hasbro semble à l'écoute des téléspectateur du show.
Image

Pour dire vrai c’est le genre de programme que je regarde dans un premier temps car je m’interroge sur le fait que des adultes semblant sein d’esprit puissent s’intéresser à ça et en dire du bien.
Avant de me faire toute la saison sans vraiment comprendre pourquoi ou tout simplement car il faut reconnaitre que c’est bien, voir vachement bien.
Et afin de me déculpabilisé je peux me dire que je ne suis pas le seul dans ce cas.

The GUY watching …Is HOW old ?
Hé oui ! A l’heure actuelle dur de dire si Hasbro a su convaincre son cœur de cible, toutefois il semble qu’une autre tranche de la population bien loin de celle visée est suivi, les Bronies comme ils aiment à s’appelaient,
des jeunes hommes comme vous et habituellement peu intéressé par les poneys, les autres animaux ou les plus généralement les trucs mignons.
Fans de comics, jeux-vidéos, animes et autres joyeuseté du même genre ils tendent à faire connaitre MLP sur le net à grand renfort de fan-fic et de détournements divers et variées, persuadés que si un jours un homme à murmurer à l'oreille d'un cheval, un poney devrait être apte à se faire entendre par n’importe qui.



A quelques jours de la saison 2 ils m’ont bien eu !

_________________
Image


Dernière édition par Or Jador le Lun 4 Mar 2013 13:41, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MLP : Friendship is Magic!
MessagePosté: Dim 4 Sep 2011 19:21 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 20811
Localisation: Joker
Tiens il en aura mis du temps à arriver ce topic ^_^
Parce que l'air de rien ça doit bien faire un an que ce phénomène (geek ?) hante les forums manga/animé un peu partout dans le monde^^
Je me souviens à l'époque lorsque je remarquais de plus en plus souvent des avatars Little Pony ici et là, je me demandais vraiment d'où ça venait!
Bref bienvenue au phénomène sur la Volonté ^__^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MLP : Friendship is Magic!
MessagePosté: Dim 4 Sep 2011 19:50 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Juil 2011
Messages: 22
Hum, hum.
Juste pour dire que j'ai pris également part à ce phénomène du net, et pour ceux qui seraient – très – sceptiques encore, j'aimerais préciser qu'après le deuxième épisode on se surprend à continuer sans pouvoir s'en empêcher... Et effectivement « what the hell am I doing »

Trois petits liens sympas cela dit :
Create your own pony !
Big Macintosh !
Fluttershy !
J'ai personnellement une préférence pour AJ, Flutty et Pinky Pie.
Sur ce, join us and become a brony !

(À bon entendeur, salut.)

_________________
« Les bandits qui vivent leur vie sur des goélettes maquillées où le nom d'une fille s'accroche comme une rose à la proue ont fait un pacte avec la mer, qui les sauvera de l'oubli et de la honte vulgaire qui efface le nom des malfaiteurs de terre ferme, quand la justice a passé. »
Pierre Mac Orlan

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MLP : Friendship is Magic!
MessagePosté: Lun 4 Mar 2013 01:49 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mar 2012
Messages: 801
Localisation: In another castle!
Bon... Bon, bon, bon...

Pour commencer, je dis un grand merci à ce brave Yuushi qui m'a fait découvrir ce topic car, en vérité, je pensais assez clairement faire un sujet sur ces fascinants petits poneys. Je m'étonne d'ailleurs de l'avoir raté dans la Marina(enfin bon, pas la première fois que je rate un truc lors de mes recherches).

Par contre, je suis assez furieux... Non mais sans rire, pourquoi avoir laissé un tel topic à l'abandon?! Je vous félicite vraiment pas, vous venez de faire la pire chose concevable...

Spoiler: Montrer
Image
C'est vraiment une honte de faire pleurer Fluttershy.


Je me suis mis un peu sur le tard avec cette série(il y a moins de 6 mois pour dire la vérité). Comme pour beaucoup, j'ai fait parti de ceux qui ont été contaminés par d'autres brony(ce qui confirme le côté viral de la chose), à ceci près que j'ai regardé les épisodes dans un ordre complètement anarchique. Bien que certains épisodes de la série fassent écho à d'autres, cela n'a absolument pas été un problème pour moi, ça m'a même permis d'accrocher plus facilement en regardant presque directement les épisodes les plus zinzins et les moins accès "petites filles"(l'épisode 3 de la saison 2 pour ne citer que lui). Bref, à part peut-être quelques épisodes, tous peuvent se déguster indépendamment les uns des autres, ce qui est plutôt une bonne chose quand on est tout nouveau venu, on raccroche au dernier wagonnet très facilement.

Ce qu'il y a d'assez extraordinaire avec ces personnages, c'est qu'on ne tombe pas forcément dans le genre "gentillet" pour ne pas dire niais des séries pour petites filles, influence Lauren Faust oblige. Chaque personnage a beau être rapproché à un stéréotype(la fana de mode, la studieuse, la garçon manqué...), il est particulièrement rafraîchissant de voir ces différents caractères assumés jusqu'au bout allant parfois jusqu'à un côté un peu grotesque mais tellement savoureux(je ne me lasse pas de voir Rarity entrain de chouiner, c'est un pur régal ^^). C'est peut-être ça au final l'une, si ce n'est, la grande force de cette série: des poneys au caractères tout ce qu'il y a de plus humain avec un univers et un background au final ressemblant point pour point avec le notre(les multiples allusions à la France ^^), tout ce petit monde ayant son propre fonctionnement et sa propre vie. C'est assez étrange et pourtant tellement bien pensé de voir dans ce genre de programme des petites allusions, certes discrètes, à la maladie et la mort(je ne blague pas, ouvrez bien l'oeil). Pareil en ce qui concerne la pudeur, entendez par là tout ce qui a attrait à la nudité, le décalage engendré par le fait que se sont des animaux donnent parfois des résultats vraiment savoureux qui n'auraient absolument pas le même effet comique si nos ponettes étaient humaines(j'y reviendrais plus bas...). Les auteurs savent excellemment jouer de cet élément et on arrive à des gags auxquels on ne s'attend pas forcément(toujours dans le contexte d'une série pour petites filles). Les caricatures ponyfiées de certaines personnalités sont tout aussi bonnes(Karl Lagerfeld en tête ^^).

Autre point où cette série fait très fort sur ma personne: les musiques. En tant normal, les moments musicaux m'ont toujours profondément ennuyés dans ce genre de programme(pour ne pas dire en général) mais pour le coup, il faut bien avouer que nos chers petites têtes blondes sont gâtées: d'abord source d'un gag(vraiment sympa soit dit en passant ^^), elles viendront progressivement s'immiscer dans la série de manière plus ou moins ponctuelle(à 65 épisodes d'un peu plus de 20 min, on en est tout de même à plus d'une heure et cinq minutes de chanson, ce qui me semble tout à fait honorable). Toutes ne sont pas d'égales qualités bien sûr, mais dans l'ensemble, certaines sont tout bonnement excellentes quand elles ne touchent pas tout simplement au divin. Je pense notamment à la chanson This Day Aria qui ne cesse de me coller des frissons à chaque fois que je l'entends(impossible de vous donner un lien, la chanson étant complètement spoilante puisque ça traite du dernier épisode de la deuxième saison sur un sujet définitivement "adulte" malgré le côté "rêve de toutes les petites filles"). Histoire de ne pas trop vous frustrer, un petit coup de Smile. :D

Enfin bon, ça fait maintenant un petit moment que la saison 2 s'est achevée et on ne peut pas dire qu'elle soit d'actualité, mais Grand Schtroumpf qu'elle était bonne! Entre de nouveaux méchants irrésistibles, le retour d'un personnage génial et de nouvelles références à pleuvoir, cette saison a vraiment été le grand cadeau des créateurs aux fans adultes de la série malgré la retentissante affaire "Derpy Hooves".

En revanche, cela fait quelques semaines que la saison 3 s'est terminée sur un vrai feu d'artifice en dépit de bien des craintes à commencer par la durée: 13 épisodes, c'est quand même court pour une saison et le sentiment de manque est pas loin de pointer le bout de son nez. Le début a aussi commencé assez mal avec un nouveau méchant au charisme et à la personnalité proche du néant. Dois-je ajouter qu'il a été aussi utile que Yamsha dans Dragon Ball Z? Bref, se fut un gros raté malgré un début prometteur qui était sensé mettre en avant Twilght(le côté "élu du destin" de cette dernière diablement mis en avant sur ce début et fin de saison). ça ne s'est pas beaucoup arrangé avec l'épisode des "clones" de Pinkie Pie qui prouve qu'il ne faut pas abuser des bonnes choses, l'épisode devenant assez vite gonflant. En fait, il a plutôt fallu tablé sur les épisodes qui n'étaient justement pas axés sur les mane 6 pour avoir un peu d'originalité et un peu plus de folie. L'épisode des Cutie Mark Crusaders et la cousine Babs Seed était vraiment chouette avec une chanson super sympa(quoiqu'un poil trop pop à mon goût) et son discret clin d'oeil à Foster, la maison des amis imaginaires. Pareil pour l'épisode centré sur Scootaloo, ça faisait un moment que j'attendais un épisode centré sur elle, un peu dommage qu'elle se soit faite très vite éclipser par l'un des personnages préférés des fans. Mon énorme coup de coeur reste cependant l'épisode donnant le beau rôle à Spike qui doit s'occuper des animaux de compagnie des mane 6... en échange d'une contribution en pierres précieuses sonnantes et trébuchantes. C'était vraiment appréciable de voir tous ces sidekicks sur le devant de la scène couplé en prime avec les CMC. Bref, l'épisode gagnant de cette saison en ce qui me concerne, surtout qu'il avait l'originalité de se passer en parallèle d'une aventure de nos héroïnes. Quant au final de toutes les craintes concernant le couronnement d'une certaine princesse, il s'est plutôt bien passé, peut-être même très(trop?) vite. à peine était-il arrivé qu'il était déjà parti, le fait qu'il soit un épisode presque entièrement musical a dû faire beaucoup à cette impression. Au final, une saison loin d'être mauvaise, mais qui a quand même manqué de punch si on la compare à la précédente.

Plus qu'à attendre patiemment la saison 4, le final de la saison 3 annonce quand même plein de bonnes choses malgré les craintes de beaucoup de brony du net, surtout que l'intrigue sur le couronnement de la princesse était sensée durer trois épisodes. Bref, le début de la prochaine saison devrait rentrer directement dans le vif du sujet.

En revanche, on peut se poser beaucoup de questions sur le spin-off de la série, Equestria Girls , qui exaucera le voeu(ou pas) de tous les fans qui avaient imaginés une humanisation de nos héroïnes.

Spoiler: Montrer
Image


Personnellement, ce n'est pas que je n'aime pas l'idée, mais le côté anthropomorphique me donne le sentiment qu'on a le cul entre deux chaises et pour le coup, même s'il avait un peu moins de caractère, je préférais le côté plus assumé du premier jet(bien que non officiel).

Spoiler: Montrer
Image


Bref, je suis loin d'être convaincu et on est légitiment en droit de se demander si ce spin-off gardera tout le charme de ce qui a fait le sel de la série principale version 4G. Mais bon, on est pas à l'abri d'une surprise bien sûr. N'oublions pas qu'il y a Hasbro dans l'ombre, ce design serait pas mal pensé pour concurrencer une certaine poupée mannequin bien célèbre. La qualité de la série n'étant au final qu'un énorme bonus d'une grosse machine à frics.

Voili, voilà, voilou, le sujet est réveillé maintenant! Que je ne vous reprenne plus à commettre ce crime impardonnable et rappelez-vous...
Spoiler: Montrer
Image


Vous voilà prévenus!

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MLP : Friendship is Magic!
MessagePosté: Sam 8 Juin 2013 03:34 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mar 2012
Messages: 801
Localisation: In another castle!
Petit remontage de topic à plus de trois du matin à cause d'une fichue insomnie.

Alors que je regardais quelques vidéos et images bien débiles histoire de me détendre un petit peu, je suis tombé sur le trailer d'Equestria Girls, le fameux spin-off de la série complètement humanisé.

Comme il y aurait trop de choses à dire, je vais me contenter de lâcher le trailer. Attention cependant, ce film(car oui, il s'agit en vérité d'un long-métrage) se déroule juste après les événements de la saison 3, donc pour les quelques-uns que j'ai tenté de convertir avec plus ou moins de succès, ça spoil un peu(en même temps, vu la tronche du spoil don il est question...). Mais bon, on pourra pas dire que je ne vous ai pas prévenu.

Spoiler: Montrer


Bon bah, ils ont finalement gardé le premier jet/prototype sans les oreilles de poney et les ailes de pégase. Tant qu'à faire, je préfère. N'empêche, je le sens moyen. J'ai toujours détesté les comédies collégiales/adolescentes et je ne vois rien à priori qui un tant soit peu original dans le genre(enfin si, l'élément d'harmonie de Twilight étant au centre de l'intrigue puisque qu'il est la récompense du bal de promo *soupir*) même si cela reste amusant de voir certaines versions humaines de certains poneys notamment les CMC. Bref...


Bon, sur ce, je suis pas vraiment bien parti pour pioncer de bonne humeur.

Edit:

Voyez-vous ça, un autre remontage de topic à plus de trois heures du matin, si ce n'est pas amusant. ^^

C'est tout frais, ça n'a que quelques heures, mais un nouveau trailer d'Equestria Girls vient pointer le bout de son museau.

Spoiler: Montrer


Je dois bien avouer que mes zygomatiques se sont mis en activité. ^^

Bon, toujours autant de mal avec le chara-design(même si certaines "gueules" donnent moins le sentiment d'avoir affaire à des clones) et on ne peut pas dire que la chanson aide davantage à l'assimilation, mais il n'empêche, c'est très plaisant de retrouver cette espèce de second degré et lecture si cher à la série. La récupération de la couronne tient carrément de l'affaire d'Etat liée à la défense nationale de tout Equestria. Dis de cette manière, ça donne déjà beaucoup plus de poids à la mission.

Je suis déjà beaucoup plus confiant, mais toujours pas entièrement convaincu. Mais de là où je partais dans mes aprioris, on peut tout de même parler d'un énorme pas en avant. Curieux d'en savoir plus.

Et Trixie est dans la place! ^^

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MLP : Friendship is Magic!
MessagePosté: Jeu 27 Juin 2013 14:47 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mar 2011
Messages: 430
Pr-S: Ce post est dédié à Turbo/Catabuse
Pr-Pr-S: Si je suis là a posté ici c'est entièrement grâce à lui.
Pr-Pr-Pr-S: Donc rendons à Pinkie Pie ce qui est à Pinkie Pie, merci Catabuse
Pr-Pr-Pr-Pr-S: Image

J'ai finis il y a quelque heures la première saison de my little pony: friendly is magic. Et le moins qu'on puisse dire c'est que je compte continuer.
Et pourtant je viens de loin, j'avais au départ un a priori assez négatif de cette série, et comme souvent ces a priori se sont avéré erroné.

Déjà, on vous aura peut être dis que My Little Pony a 2-3 épisode moyen, et que ce n'est qu'après que cela devient intéressant. Là je dirais non. J'ai même eu le ressentis inverse. Quand j'ai vu le premier et le deuxième épisode, j'ai eu un très très bon ressentie de la série, direct. Déjà la première chose qui m'a sauté aux yeux est que les animations sont excellentes (simple et efficace, il n'y aura jamais rien à redire là dessus). C'est vraiment un super atout que d'avoir une direction artistique pareil. Ensuite le premier (et le deuxième) épisode nous fait un peu découvrir les six poneys principaux de la série, et vu que ceci sont drôle, frais et intéressant, la découverte est très enthousiasmante. Mention spécial à Pinkie Pie (on sait dès le premier coup d'oeil qu'on va l'adorer) et Rainbow Dash, qui font un départ sur les chapeaux de roue. J'ai trouvé aussi le deuxieme épisode assez plaisant (même si la structure de l'épisode est très conventionnel et la fin décevante). Cette découverte de My Little Pony marche donc plutot bien (car au final c'est "moins pire que ce qu'on pensait").
S'ensuivra alors pas mal d'épisode (j'ai quasiment envie de dire jusqu'au 13) assez moyen. C'est beaucoup de morale de petite fille, avec peu d'épisode exploitant correctement le potentiel comique des 6 poneys. J'ai trouvé ces épisodes même un peu ereintant, on se demande si ça va être tout le temps comme ça. Ce n'est pas mauvais, loin de là, mais ce n'est pas exceptionnel, cela manque cruellement d'un quelque chose. Et ce manque personnelement m'a un peu usé. Je me rappelle clairement qu'à un moment je m'enfilais les épisodes sans ressentir une quelconque saveur.

Puis est venu l'épisode 14. Evidemment déjà avant, on peut sentir que la série va de mieux en mieux. Les éléments comiques se solidifie de plus en plus, et on par ci par là des moments de bravoures (la fin de l'épisode 10 avec Pinkie Pie et Twilight). Mais comme le dit Catabuse, Twilight est trop presente, et sa morale de fillette aussi. Bref, c'est à partir du 14ème épisode que j'ai commencé à trouver trace de phrases "excellentes", c'est à dire des vrais punchline solide, drole, ironique, jouant avec merveille du caractere de ses personnages. Et à partir de là, tous sera mieux huilé, on assistera à des séquences drole de plus en plus fréquente, on se decentrera de Twilight pour prendre d'autre poney comme "personnage principal de l'épisode", ce qui va permettre à pas mal de perso de réveler enfin leurs vrais potentiel. Je pense par exemple à Fluttershy ( qui malgrès un comportement en début de série globalement interessant se revelera à partir de là) et Rarity (qui était clairement le poney en retrait au départ.). Pinkie Pie ne cessera de progresser, et Twilight aura de plus en plus de séquences "fun". Et ceci va revolutionner l'humour de la série. Car au final c'est ce qu'on retiendra principalement. Plus on avance, et plus les phrases "cultes" s'accumulent, plus on s'attache au poney et plus on en veut. On atteindra même dans les derniers épisodes des punchline et des références GENIALISSIME (certaine pourrait même passer dans un Futurama ! (ma comédie référence ultime). A noter tout de même que même si le background des cuti mark est interessant, je trouve que pour l'instant les épisodes se basant sur les cutie mark crusader sont en deça du reste.
Ah oui, j'ai dis que l'humour était le pourquoi je regardais mlp, mais je tiens quand même à signaler que mlp a aussi un scenario pas mauvais, cohérent, et même si la plupart des épisodes peuvent se voir indépendamment, il y a pas mal d'épisodes qui se font référence les uns aux autres. J'en prend pour exemple le super gala de la mort qui tue dont l'intrigue commence au 3eme épisode et ce termine au dernier !

Donc je conseille vraiment au sceptique de tenter my little pony, j'étais comme vous au départ, mais Catabuse a su me tenter (à coup de crossover Mad Men/My Little Pony) et franchement je ne le regrette pas.


Mais terminons ce message par un classement de poney pour la première saison:

1)
Image

Pinkie Pie


Pinkie est LE poney qui du début à la fin de la saison 1 est le plus éblouissant. Elle donne la pèche, est completement en marge des autres poneys, et est imprevisible. C'est vraiment le poney dont j'attend à chaque fois le plus les exploit, et ce qu'il y a de bien c'est que pour l'instant il se renouvelle beaucoup, et on nous ressere jamais la même chose avec elle. Un plaisir.

2)
Image

Fluttershy


Le deuxieme poney que j'aurais aimé du départ (à cause du moment avec Spirke). C'est un poney timide, fragile, charmante. Un poney qu'on ne pourrait pas penser au dessus des autres et pourtant... Elle a ses propres moments de bravoure (que ce soit dans la timidité ou l'inverse) et a des phrases d'une ironie très juste. Un des poneys le mieux exploité.

3)
Image

Rarity


Rarity était clairement l'un des personnages que j'aimais le moins avant le 10ème épisode, mais après elle prendra de plus en plus d'importance, montrant une face caché de plus en plus interessante et surtout fera un épisode exceptionnel qui l'a fait enormement monté dans le classement (A dog and pony show). Et la petite référence à Cendrillon dans le dernier épisode ne fait que plus apprecier le personnage.

4)
Image

Twilight


Alors bon Catabuse l'aime pas trop, mais moi j'ai quand même un petit faible pour elle. Son coté trop bosseuse (l'épisode de la pyjama party xD), qui ne peut cacher sa joie, ou même quand elle perd le controle de la situation (la fin de l'épisode 10) me font adoré ce personnage. Surtout maintenant qu'elle a perdu un peu de temps d'antenne.

5)
Image

Rainbow Dash


Rainbow Dash a fait un super départ, mais perd un peu tout au long de la saison je trouve. Elle n'est pas le poney principal des meilleurs épisodes, et du coup son caractere perd en profondeur et je m'attache de moins en moins à elle.

6)
Image

Applejack


Citation:
Applejack, c'est un peu le chevalier d'argent de my little pony




Bref, une série très sympa qui s'est beaucoup consolidé au sein de la saison 1, si l'humour reste aussi solide, la saison 2 devrait être magique (comme les friendship). Si vous êtes intrigués par le phénomene, si vous trouvez cela ridicule, ou pensez que les poneys sont la pire niaiserie que le monde est connu foncez, vous n'êtes pas au bout de vos surprises.
Image

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MLP : Friendship is Magic!
MessagePosté: Mer 21 Aoû 2013 15:42 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mar 2012
Messages: 801
Localisation: In another castle!
Spoiler: Montrer


Ils... Ils ont osé... Ils ont eu les cojones de le faire.

Je vais une fois de plus passer pour le fan hardcore(et pourtant croyez-moi, il y a bien pire), mais c'est vraiment une excellente nouvelle auquel je n'espérais même plus.

Pour vous donnez une idée, ce comics est à MLP FIM, ce que le manga La grande aventure est à PoKéMoN:
un truc monstrueusement badass, dark voire même dérangeant par moment.

Oui, oui, je parle toujours de cette série qui met en scène des poneys. Ne vous fiez surtout pas au "Public: Tous Publics – Enfants" de la fiche du lien, ce premier tome est à la limite du traumatisant pour une petite tête blonde. On est plutôt en face du pur produit de fan pour les amateurs "adultes" de la série, comme si les idées les plus barrés qu'on ne pouvait pas mettre dans l'animé se retrouvait glisser dans les comics. Alors oui, il y a bien sûr toujours cette petite touche de candeur et de naïveté propre à la série, mais c'est nettement plus dilué dans un propos encore davantage tourné vers le second degré.

Bref, c'est du bon et ça vaut vraiment le détour. Pour les curieux qui se laisserait tenter pas la chose, sachez qu'il faut tout de même être à jour des deux premières saisons ainsi que de la mythologie bronienne(ou pegasistienne ça marche aussi bien) pour pouvoir apprécier pleinement le comics dans la mesure où nous sommes dans une suite directe du récit(oui, je rappelle tout de même que la série possède malgré les apparences une certaine intrigue, certes toute relative, mais une intrigue quand-même).

Et pour finir:

Spoiler: Montrer



Edit:

Et on réveille de nouveau le topic!

Après l'annonce surprise de l'arrivée des comics en France, nous apprenons enfin la date de sortie du DVD des six premiers épisodes en France(pas de coffret comme on avait pu sous-entendre ici et là parmi les rumeurs donc). Niveau prix, on en est à du 12€99, ce qui risque d'amener la première saison à 52€ environ. Le prix ne me parait pas des plus doux pour le coup. Pour couronner le tout, seule la version française sera proposée.

Spoiler: Montrer


Dommage, il suffisait pourtant de peu pour que je passe à la caisse. T_T

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MLP : Friendship is Magic!
MessagePosté: Mer 11 Sep 2013 14:00 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mar 2012
Messages: 801
Localisation: In another castle!
*soupir*

Décidement, quand les médias abordent un sujet de la culture alternative(au moins, je ne froisse personne) que ce soit Miku ou les MMORPG, c'est comme d'habitude la foire aux préjugés.



La chroniqueuse est pleine de bonne volonté mais aborder le phénomène en parlant d'abord de la nouvelle série n'aurait-il pas été une meilleure idée? *question rhétorique*

EDIT:

Citation:
Sinon j'ai été très heureux d'apprendre que bubuse était un gros gros geek avec des lunettes, des boutons et tous ce qu'il faut de problèmes mentaux ^_^


Spoiler: Montrer


Quel dommage ceci-dit, il manquait "joue à des jeux vidéo" et "est dans sa bulle". J'étais à rien de dire BINGO! :baggyvictory:

C'est si bête! XD

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Dernière édition par Turbobuse le Mer 11 Sep 2013 18:21, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MLP : Friendship is Magic!
MessagePosté: Mer 11 Sep 2013 17:32 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Déc 2011
Messages: 665
Localisation: ...
Je dois avouer que j'ai bien rigolé en regardant la chronique : entre les remarques sexistes (« mais attends, c'est un jouet pour les filles »), les répliques d’anthologies (« c'est plutôt des garçons fragiles globalement » « non, c'est plutôt des gros gros geek »), le retour des remarques sexistes (« savoir que des hommes aiment ça »), le retour des remarques d'anthologies (« les geek c'est des malades d'internet [...] Ils ont des lunettes et des boutons »), je ne vais pas toutes les faire tant elle pullulent, je trouve ça quand même magnifique de débiter conneries sur conneries. C'est bô la télévision.

Sinon j'ai été très heureux d'apprendre que bubuse était un gros gros geek avec des lunettes, des boutons et tous ce qu'il faut de problèmes mentaux ^_^

_________________
Image
Barks et Don Rosa savent nous faire rêver...
Et Winshluss...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MLP : Friendship is Magic!
MessagePosté: Mer 11 Sep 2013 19:33 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mar 2011
Messages: 430
pif paf a écrit:
Je dois avouer que j'ai bien rigolé en regardant la chronique : entre les remarques sexistes (« mais attends, c'est un jouet pour les filles »), les répliques d’anthologies (« c'est plutôt des garçons fragiles globalement » « non, c'est plutôt des gros gros geek »), le retour des remarques sexistes (« savoir que des hommes aiment ça »), le retour des remarques d'anthologies (« les geek c'est des malades d'internet [...] Ils ont des lunettes et des boutons »), je ne vais pas toutes les faire tant elle pullulent, je trouve ça quand même magnifique de débiter conneries sur conneries. C'est bô la télévision.

Sinon j'ai été très heureux d'apprendre que bubuse était un gros gros geek avec des lunettes, des boutons et tous ce qu'il faut de problèmes mentaux ^_^


T'as oublié les blagues super drole (mais un bronie c'est pas un gateau au chocolat?), le fait que tout le monde (sauf la chroniqueuse) base son avis sur la série sur les graphismes, et le coté poney, que notre gentille chroniqueuse qui aime MLP va dire une fois qu'elle aime bien la série car c'est marrant mais.... pas plus, et que surtout on a droit au bon vieux préjugés que l'on nous asséne par paquet sans laisser le temps de faire comprendre le pourquoi de ce phénomene.

Bref du grand journalisme.
Mais que pouvions nous attendre d'une chaine qui pense que la démocratie passe par le fait de ne pas laisser s'exprimer les parties politiques qui le rebute?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MLP : Friendship is Magic!
MessagePosté: Mer 11 Sep 2013 21:03 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2012
Messages: 108
La pauvre chroniqueuse...
On sent surtout qu'elle est terriblement mal à l'aise, en essayant d'expliquer un phénomène à des gens, qui de toute façon ne cherchent pas à comprendre ce qu'elle tente vainement de leur expliquer et la prennent pour une anthropologue étudiant une population de débile mentaux (un des chroniqueur, ou un invité, je n'en sais rien et je m'en fiche, n'hésite pas à afficher la presque haine que lui inspire son incompréhension en les traitant quasiment de pédophile et je n'ai même pas l'impression qu'il eut l'intention d'être drôle).

Alors certes la chroniqueuse n'affiche pas aussi clairement qu'elle le pourrait son amour pour MLP, mais comment lui reprocher ?

Je ne pensais pas qu'on puisse atteindre une ambiance aussi proprement nauséabonde sur une grande chaîne.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MLP : Friendship is Magic!
MessagePosté: Jeu 12 Sep 2013 10:07 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6825
Localisation: dans la lune
Je n'ai même pas tenu jusqu'à la fin de la séquence je crois...

Mais pour moi, la responsabilité de ce plantage (c'en est un), incombe à la chroniqueuse. Manifestement elle n'est pas à l'aise, débute, et elle s'est faite bouffer par le dispositif s'en pouvoir avancer ce qu'elle avait amené. A un moment, je me suis même demandé si elle savait de quoi elle parlait.

Que Bern, ou les autres sur le plateau, fassent les pitres, débitent n'importe quoi, c'est le principe même de ce genre de chronique (repensons à Bonaldi sur Nulle Part Ailleurs...). Le souci, c'est que la chroniqueuse avait mal construit sa séquence. Axée sur les "gros gros geek" (c'est elle qui le dit, dans un moment de complicité coupable...), on oublie le phénomène source (la nouvelle série) pour ne faire ressortir que la conséquence communautaire. C'était d'emblée planté.

Effectivement, si l'intro "historique" sur mon petit poney se défendait tout à fait, il aurait fallu enchainer direct sur la nouvelle série, en montrer l'originalité, la richesse, l'ambivalence, pour arriver à son intégration à la culture geek. On aurait eu autant de blagues pourries, mais au moins elle aurait menée la séquence au lieu de la subir.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: MLP : Friendship is Magic!
MessagePosté: Sam 4 Jan 2014 21:12 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mar 2012
Messages: 801
Localisation: In another castle!
Oui, j'ai mis du temps à réagir, mais comme j'ai si souvent l'habitude de le dire, vieux motard que jamais. ;p


Attendue fébrilement par de trop nombreux fans, voici qu'arrive enfin la 4e saison de nos chères poneys du monde magique d'Equestria. Après une saison 3 en demi-teinte au manque de punch certain et un long-métrage qui, sans avoir été l'énorme daube prédit, aura quand-même laissé un goût assez étrange en bouche, il était temps pour nos équidés de reprendre du crin de la bête. Et c'est ce qu'on va espérer pour cette nouvelle saison qui s'annonce légèrement différente des trois premières en terme de promesses et de narration.

Comme d'hab, attention aux spoils!





Saison 4 épisode 1 et 2: Princess Twilight Sparkle (1 et 2/2)

Alors qu'elle vient tout juste d'être couronnée princesse, Twilight doit déjà gérer une situation de crise: les princesses Celestia et Luna ayant mystérieusement disparues, il revient à Twilight de diriger Equestria alors qu'une nouvelle menace pointe le bout de ses racines...

Nouveaux double-épisodes pour bien commencer la saison. La formule commence à être rodée: chaque début de saison introduisant une nouvelle menace de type "serious business" loin des problèmes plus quotidiens et "tranches de vie", on ne peut que se demander à quoi on va avoir droit après la jolie galerie d'antagonistes (moins King Sombra =_=). Place cette fois-ci à une menace plus... "impersonnelle", ce qui n'est peut-être pas une mauvaise chose et évite ainsi une suraccumulation d'ennemis potentiellement révocables, suivant presque toujours le même canevas(coucou Nightmare Moon, Discord et, dans une moindre mesure, Trixie). Ce nouveau danger apparemment sans visage entrant davantage dans la catégorie des catastrophes surnaturelles totalement incontrôlables, on évitera ainsi l'écueil précédemment cité. L'avancée de la forêt se faisant sans discontinuer, on n’est pas loin des scénarios où un virus quelconque se propage et ne faisant aucune distinction. Compte tenu du public de base de la série(les kids), c'est encore une fois bien joué de la part des scénaristes et ça renouvelle un peu les situations.

Seulement, on arrive très très vite à une certaine limite à cause de l'autre très grosse menace de ce double-épisodes: le fan service prépondérant! Soyons honnête, dès que l'on commence à voir les différents effets et pouvoirs que peuvent avoir les envahissantes racines (sans oublier des nuages qui ne manquent pas de piquants), on sait déjà quelle peut être l'origine d'une telle invasion. Alors ok, revoir ce cher Discord était un passage presque obligé depuis qu'il s'est assagi (pour combien de temps ceci-dit?), mais on arrive aussi à la limite d'avoir à ses côtés un personnage aussi puissant: à tout moment, il pouvait arrêter le problème, il n'y avait qu'à lui demander/l'obliger au lieu de faire subir un interrogatoire aussi futile qu'à peine drôle. Surtout qu'il agit à deux reprises sur les racines, les faisant disparaître ou les manipulant à sa guise, devant les yeux des Mane 6. ça ne vient à aucune d'entre l'elles l'idée de lui demander une telle requête? "Bon mon coco, donne un coup un coup de griffe et mets un coup de désherbant. Ce n'est pas comme si tu n'avais pas déjà arrêté une inondation ou foutu tout Ponyville sans dessus-dessous." Finalement, Discord n'aura servi dans ce premier épisode qu'à faire son apparition et quelques petits tours pour le plaisir des fans. C'est plaisant... mais paye l'utilité de la manœuvre. :/ Après, je veux bien croire que ces quarante minutes d'aventures auraient été réduites à même quinze avec son intervention, mais il faudra vraiment à l'avenir que les scénaristes trouvent des situations un poil plus originales avec Discord, parce que dans les faits, un claquement de queue et tout se termine. Et il faudra plus que l'omission des ponettes pour faire passer la pilule. Elles ne sont pas bêtes à manger du foin que je sache (*hum*).

Le fan-service s'arrête t'il avec l'apparition de Discord? Pas vraiment et ça n'est pas pour s'arranger avec la suite, presque tout l'épisode 2 allant en ce sens avec des séquences Flashbacks que l'on connaissait déjà sans même les avoir jamais vu: la transformation de Luna en Nightmare Moon suivi son bannissement et la transformation en pierre de Discord. Alors, je veux bien que dans le récit, cette série de Flashbacks amène à la source même du problème, mais en attendant, le tout a duré un peu plus du quart du deuxième épisode avant enfin d'aller régler la situation. Et on arrive à l'autre menace qui a tendance à être décidemment récurrente sur les doubles épisodes: un rythme assez décousu dans l'ensemble, avec des situations qui vont presque trop vite. Et c'est vraiment dommage, car on sent bien qu'à un moment, il y a beaucoup à dire pour amener à une progression logique dans le récit, mais on a le sentiment que par manque de temps, tout s'accélère. Et c'est là qu'on se dit que les combats Celestia/Nightmare Moon et Princesses/Discord ont grignoté trop de temps sur l'épisode et c'est bien dommage. Parce que sur les quinze minutes restantes, on a quand-même eu droit à l'apparition d'un nouveau PoKéMoN de la région d'Equestria, un aller-retour de Twilight de la forêt à Ponyville(et Discord qui agit de nouveau sur les racines, mais on va dire qu'on n'a rien vu), le reste du groupe qui se débrouille seul et qui bien sûr galère comme pas possible, Twilight se faisant agrésser et le retour de ses amies à la rescousse, la solution du problème, hugs et... un final plutôt étonnant à vrai dire qui ouvre une porte assez intéressante sur la suite de la saison. Est-ce que pour une fois, depuis le début de la série, nous aurons droit à une intrigue qui s'étalera sur toute la saison avec des rappels à l'ordre épisodiques jusqu'au final? On me fait signe dans l'oreillette que le grand Galoping Gala de la saison 1 le faisait déjà. Ce n'est pas faux, mais ce ne sont plus vraiment les mêmes enjeux avec toute la dimension mystique que peut représenter ce fameux "Tree of the Harmony". Sans compter cette notion de destinée comme le prouve les Cuties Marks des trois princesses sur l'arbre.

Doit-on alors en conclure que ces deux épisodes ne reposent que sur son fan-service et son final aux belles promesses?

Ce serait être assez médisant, mais il faut avouer qu'on n’est pas trop éloigné de la vérité. Ceci-dit, à côté de ça, la série continue de nous offrir un joli spectacle avec des moments clairement épiques. Ok, le combat des sœurs était fan-service, mais il envoyait du pâtée avec ce plaisir, certes assez régressif, mais complètement jubilatoire avec le coup des lasers magiques(duel Gohan/Cell, quand tu nous tiens). Pareil pour le moment où le groupe sauve Twilight des racines, la courte musique d'accompagnement est sacrément classe, idem lorsque Twilight "tire" sur la racine qui allait s'attaquer à Pinkie, le moment est foutrement badass dans son genre. Et dans la catégorie des détails à noter, la série a tendance à changer ses prises de vue avec ce qu'il faut de contre-plongée et ça se ressent sacrément sur le visuel général de la série.

Quoiqu'il en soit, ce début de série essaie vraiment de maintenir un cap un peu perdu avec la saison dernière, mais il faudra plus que du fan-service pour relancer de manière pérenne l'ensemble. :/


Et hop! Plus qu'à rattrapper tout le retard accumulé. =_=

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com