Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Carl Barks
MessagePosté: Jeu 1 Mar 2012 21:39 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Déc 2011
Messages: 665
Localisation: ...
Qui ? Qui ne connait pas Picsou ou Donald de nos jours ? Autant dire personne(si vous ne connaissez pas envoyez moi un MP, j'aimerais savoir à quoi ressemble votre grotte).
Et leur popularité est due à un homme : Carl Barks, génial créateur de Picsou, aussi surnommé "l'homme des canards".

Carl Barks
Image


L'homme des canards :

Né le 27 mars 1901 dans l'Oregon, il meurt à 'âge de 99 ans le 25 août 2000. Carl Barks et souvent considéré comme l'auteur de bandes dessinées le plus prolifique du XXe siècle, avec plus de 450 histoires différentes, et pourtant il avait plus de 40 ans lorsqu'il réalisa la première !

Après plusieurs années de boulots précaires, c'est en 1933 qu'il vend ses premiers dessins à des journaux, et c'est en 1935 qu'il rejoint la compagnie Walt Disney en tant qu'animateur. Il commence en tant qu'intervalliste (ceux qui s'occupent des dessins répétitif pour l'animation), puis devient scénariste en 1936. En 1937 Donald Duck devient le héros principal dans ses propres histoires (il était d'abord le sous-fifre de Mickey, erk !), dont certaine scénarisées par Barks. En 1942, il démissionne des studios Disney et est engagé par l'éditeur Western Publishing, qui lui impose des histoires avec Donald Duck, c'est le début d'une longue histoire...

Se cantonnant tout d'abord à de simple histoire avec Donald, il crée rapidement ses propres personnages et places imaginaires. En 1943 il crée Mr. Jones (Lagrogne) , en 1944 Duckburg (Donaldville) et c'est en 1947 qu'il crée son personnage le plus célèbre : Uncle Scrooge McDuck (Balthazar Picsou) l'archi-milliardaire. Viendront ensuite de nombreux personnages plus atypique les uns que les autres: le veinard Gladstone Gander en 1948 (Gontran Bonheur), les impitoyables bandits Beagle Boys en 1951 (Rapetou), le groupe scout le plus célèbre au monde: les Junior Woodchucks en 1951 (Castors Juniors), l'inventeur Gyro Gearloose en 1952 (Géo Trouvetou), l'autre archi-milliardaire Flintheart Glomgold en 1956 (Gripsou), le robot ampoule Litte Helper en 1956 (Filament), le magnat Jonh D. Rockerduck (mais oui ! c'est de là que viens le fameux D !) en 1961 (Flairsou) et la sorcière Magica deSpell en 1961 (Miss Tick).

Bien qu'à l'époque les histoires Disney paraissait sans le nom de l'auteur mais avec un joli numéro de série, ses histoires se distinguèrent rapidement auprès des lecteurs, grâce à leurs qualités, et ils le surnommèrent "good duck artist" jusqu'à qu'il sorte de l'anonymat pour atteindre sa notoriété actuelle. En 1966 il prend sa retraite et obtient l'autorisation exceptionnelle de Disney de pouvoir peindre et signer des tableaux représentant ses personnages fétiches, qui remportèrent un franc succès (et il y a de quoi, qu'est-ce qu'elles sont belles ses peintures !)


Personnages :

Image
Donald : Bien qu'il ne l’ait pas créé, il a tout de même totalement retravaillé son caractère. Au lieu du Donald flemmard et désinvolte de Walt Disney, Barks nous montres un Donald travailleur, prêt à fournir des efforts et souvent doué, mais toujours aussi maladroit et colérique.

Image

Picsou : L'oncle de Donald, bien qu'il puisse sembler être froid et avare, il se révèle être sensible et généreux (bon peut être pas généreux), il est un peu l'avatar de Barks dans ses histoires, car malgré tout ses "travers" de pingre il reste honnête et a un bon fond.

Image

Riri, Fifi et Loulou Les neveux de Donald, si a leur début il pouvait ressembler à des petits diables, par la suite ils s’assagissent et deviennent même des exemples de citoyenneté. Toujours volontaires ils sont l'exemple même du parfait petit scout, débrouillards, généreux, poli, et protégeant la nature.

Image

Daisy : Petite amie de Donald. Loin de l'image de fille faible et superficielle qui en dégage, Barks lui donne un caractère bien trempé et une certaine propension à la bagarre. D'ailleurs une des histoires que Barks avait dessiné n'a pas été publié à cause du comportement de Daisy jugé trop peu féminin.

Image
Gontran : Enervant cousin de Donald, Barks fait de lui le personnage énervant par excellence, même si ça chance se retourne souvent contre lui au final. Les histoires où il apparait ne manque de dénouements inattendus ^^

Image

Les rapetou : La plus célèbre bande de voleur de la bande dessiné, leurs principales caractéristiques sont leur nombre indéfini, leur plaque de prisonniers avec les mêmes chiffes qui se répètent, et leur bêtise insondable.

Image

Géo Trouvetou : Génial inventeur, un peu tête en l'air, il aide souvent Picsou dans ses projets les plus farfelus, est toujours accompagné de son petit robot Filament.

Image

Miss Tick : La magicienne italienne n'a qu'un seul but: le sou fétiche de Picsou la première pièce qu'il a gagné, dans le but de devenir riche. Pour arriver à ses fins elles usent de divers sortilèges et/ou baguette magique, mais fini toujours par échouer, souvent à cause de Riri, Fifi et Loulou.

Image
Gripsou : Ennemi de Picsou, c'est son exacte antithèse. Là où Picsou est honnête et sensible, il est sans pitié et sans scrupule. Bon ils ont quand même leurs pingreries en commun, même si Picsou reste capable de certain actes généreux que lui ne ferais pas.

Lagrogne : Voisin de Donald, c'est aussi son ennemi juré, toujours en train de se battre, les neveux de Donald ont du mal a les calmer et cela se termine toujours mal pour l'un des deux ; il est vraiment la caricature du voisin antipathique.


Histoires :

Les histoires de Barks ont toutes un point commun: l'humour omniprésent, même quand il traite des sujets les plus graves, et c'est en partie ce qui fait leurs charmes. Elles ont aussi un message plus ou moins évident qui dénonce les travers de la société, toujours avec légèreté. Mais mis à part ses deux points communs, Barks fais toujours des histoires très diverses, qui traite de la mythologie, de la politique, de la nature, des sports, d'espionnage, du théâtre, des croyances populaires, etc. Bref Barks balaie un champ très larges de thèmes dans ses histoires et ce toujours avec talents.

Ce qui joue aussi beaucoup dans la qualité de ses histoires c'est son style graphique très agréable en "ligne claire", qui est détaillé mais toujours lisible. De plus il donne toujours l'expression juste à ses personnages, ce qui renforce encore leur propos et leur donne une certaine théâtralité. Mais ce qu'il y a de plus particuliers chez Barks, c'est son découpage des différentes cases. Il ne se cantonne pas de faire de simples cases carrées ou rectangulaires, il chercher toujours à leur donner le plus d'impact possible en faisant des cases en diagonales et parfois franchement biscornu (d'ailleurs je trouve que Araki à un découpage assez similaire), mais qu'est-ce que ça améliore la narration ! On est réellement transportés par l'histoire.

Son système de narration est aussi très élaboré et certaines histoires sont des petits chef-d’œuvre d'horlogerie tant le rythme y est parfait, notamment Retour à l’envoyeur (A financial fable en VO), où le récit a un rythme très précis et est quasiment parfait (la perfection n'existant pas), du grand art (c'était d'ailleurs son histoire préféré).


Peinture :

Après être parti à la retraite - et sous l'impulsion de sa troisième femme, Margaret « Garé » Wynnfred - notre bon vieux Carl c'est lancé dans la peinture à l'huile. Il a donc réalisé plusieurs toiles, avec l'autorisation de Disney, sur l'univers qu'il a créé. La plupart reste centré sur Picsou, Donald et ses neveux, mais certaines regroupent la plupart des personnages qu'il a créé, comme July fourth in Duckburg (le 4 juillet à Donaldville) ou encore Holiday in Duckburg (les vacances à Donaldville). Il a aussi fait beaucoup de tableaux sur ses histoires les plus connues.

Image
July fourth in Duckburg


Le style graphique de ses tableaux est vraiment, vraiment, vraiment très, très beau (ensuite c'est purement subjectif mais moi j'adhère totalement). On a droit a des tons chauds, souvent avec de très belle occurrence de jaune lorsqu'il peint le coffre de Picsou, ou de bleu quand il peint des petites scénettes extérieures ; ainsi que des très beaux effets lumineux, qui varient beaucoup d'un tableau à l'autre. On peut passer d'un éclairage très réaliste, naturel, à des clair-obscur forts sympathiques, du grand-art (je me répète mais c'est vraiment très beau).

ImageImage
Un clair-obscur à gauche et un éclairage plus réaliste à droite.


Barks aime aussi reprendre ses propres tableaux, sous la demande de fan notamment, et en changer l'ambiance lumineuse, ou la composition de la scène, on peut passer d'une colline verdoyante sur fond de ciel bleu, à un rocher sur fond post-apocalyptique (j'exagère à peine). Il y a aussi une belle progression technique au fil de ses tableaux, son style était beau dès le départ mais techniquement il n'était pas parfait, avec des fondu parfois un peu brouillon, alors qu'à la fin... C'est juste sublime cette maitrise du pinceau ^^

ImageImage
Exemple de l'évolution technique avec sa toile qu'il a le plus reprise, ici la première et la dernière.



Réédition :

Après des années de parution sporadique dans le picsou magazine, toute l’œuvre de Barks est actuellement en cours d'édition et c'est Glénat qui s'y colle, je pense que vous deviez le savoir vu que les premiers tomes ont reçus le prix du patrimoine à Angoulême. Mais que vaut réellement cette réédition ? Et vaut-elle son prix relativement exorbitant ?

Alors si on regarde du côté de l'édition, le travail est nickel. On a droit a une préface qui nous présente le tome dans sa généralité, et plus précisément certain thème présent dans les grandes histoires du tomes, ou un thème général que Barks fait souvent revenir, c'est très bien fait, à la fois pertinent et informatif.

La postface présente des faits de la vie de Barks, ses premiers dessins dans des magazines (quel vilain filou ^^), ses recherches pour des histoires avec des personnages humains, ses tableaux, etc. Elle présente aussi les personnages emblématiques de l'univers de Donald, créé par Barks ou non, leurs dates de créations, leurs caractères, etc.

Et chaque histoire est introduite par une petite note éditoriale, qui parle du contexte dans lequel l'histoire a été écrite, les sources d'inspiration de Barks, explique les jeux de mots, parfois farfelus, de Barks sur certain nom de personnage apparaissant dans l'histoire, ainsi que le titre original et les publications de l'histoire. C'est très bien fait et très intéressant.

Par contre si on regarde du côté du format de l'édition, on peut exprimer quelques doléances. La couverture est en carton souple, une couverture rigide aurait été plus adapté à mon avis (mais plus cher aussi :/). Ensuite les couvertures ne sont pas forcément très belle, il aurait pu mettre des peintures de Barks, niveau esthétique se serait mieux à mon avis, même si je pense que s'ils ne l'ont pas fait c'est avant tout pour pouvoir mettre en avant chaque personnage au fil des couvertures. Par contre la fresque sur la reliure c'est une très bonne idée. Le papier est aussi de très bonne qualité et son bien relié, on n’a pas peur de les arracher quand on ouvre en grand ;)

En bref je dirais que cette édition vaut vraiment le coup malgré son prix assez exorbitant(dites-vous que tous les tomes de one piece coûte plus cher ^^), ne serait-ce que pour réunir toutes les histoires de Barks.
Avec cette édition, plus d'excuse pour ne pas lire du Barks !


Conclusion :

Et voilà c'est la fin de mon sujet sur "l'homme des canards", j'espère qu'il vous a plu ;)
Au final je vous conseillerez juste de relire, ou de lire, Barks, parce que c'est bien, parce que c'est beau, parce que c'est du Barks !

[Edit :] Quelques menus ajouts et modifications, notamment au niveau des images de présentations et du positionnement générale des images.

_________________
Image
Barks et Don Rosa savent nous faire rêver...
Et Winshluss...


Dernière édition par pif paf le Lun 10 Déc 2012 14:30, édité 4 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Jeu 1 Mar 2012 22:05 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19343
Localisation: Joker
Fan de Carl Barks présent !
Pour ma part je n'ai pas encore acheté la nouvelle édition de ses oeuvres publiées chez Glénat car un peu cher vu le nombre de volumes totals, mais il est inévitable que je craque tôt ou tard.
Ce qu'il a fait autour de l'univers des Canards est totalement remarquable et ses personnages cultes et immortels!


D.U.C.K.*



*Dedicated to Uncle Carl from Keno

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Jeu 1 Mar 2012 22:25 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Déc 2011
Messages: 665
Localisation: ...
Ah ça c'est sûr c'est pas donné... Mais en même temps c'est tellement bien !
Quel bonheur de redécouvrir, ou découvrir, certaine histoire dans une édition de qualité ! C'est quand même mieux que de les lire dans des vieux picsou magazine ^^
Et puis les petites notes éditoriales sont très sympa, informative et pertinente, ça permet de bien approfondir sa culture autour de l'oeuvre de Barks.
Je n'ai qu'un conseil à te donner: cèdes à la tentation, tu en seras très heureux ^_^ (mais pas ton porte monnaie, ça c'est sur :p)

ps: sacré don rosa, il a le don pour trouver des acronyme bien sympa ^^

_________________
Image
Barks et Don Rosa savent nous faire rêver...
Et Winshluss...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Jeu 1 Mar 2012 22:51 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Déc 2011
Messages: 15
Localisation: Monde
J'ai moi même découvert Carl Barks dans picsou magazine (don rosa également dont je suis fan aussi) et je prend toujours autant de plaisir à les relire.
D'ailleurs j'ai aussi les trésors de picsou regroupant des histoires de don rosa et de carl barks, vraiment très bonne idée que de sortir des grosse éditions comme celle là, j'ai pu découvrir encore pas mal d'histoires ^^.
Je me souvient aussi avoir eu le manuel des castors juniors justement ! Le livre faisait au moins la largeur d'un dico et comprenait vraiment une foule de choses super sympa à faire et des conseils pratique.
Pour finir très bonne initiative que ce topic, j'espère qu'il fera découvrir Barks à beaucoup de personnes, en plus ça m'a donner la bonne idée de tout relire, donc merci !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Ven 2 Mar 2012 02:48 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 710
Localisation: In another castle!
Je ne pouvais pas passer outre un tel sujet, car là, c'est toute mon enfance qui se défile devant mes yeux!

En tout cas, ça fait chaud au coeur de voir d'autres d'autres personnes s'intéressant à cette auteur. Il a créé à lui tout seul presque tout Donaldville et à envoyer toute la famille Duck aux quatre coins du globe et même au-delà, dessinant des aventures dignes d'Indiana Jones(il me semble même que la fameuse scène du rocher qui poursuit Indy est un immense clin d'oeil à une histoire de Barks).

Franchement, Barks avait vraiment des histoires toutes plus géniales les unes que les autres:
le pays des oeufs carrés, la course vers la lune d'or, la chasse à licorne, la lutte contre contre le"fantôme"de sir Duncan au château des McPicsou, le village utopique de Tralala et ses fameuses capsules de bouteilles et tant d'autres.
Dans le fond, la famille Duck, c'est un peu l'équipage du chapeau de paille avant l'heure: de l'aventure avec un très grand A.

On pourrait aussi ajouter dans cette petite bibliographie que Barks a, sept ans avant de travailler avec Disney, dessiné des illustrations dirons-nous"plutôt coquines"pour le magazine satirique Calgary Eye-Opener. C'est plutôt atypique je trouve.

En tout cas, hâte que tu fasses un petit compte-rendu des différents tomes de Glénat si c'est en projet. J'ai le tome 1 à ma disposition est ça fait vraiment plaisir d'avoir un si bel objet avec des petites anecdotes très intéressantes. Je regrette un peu la couverture souple par contre(Glénat avait fait une couverture rigide pour la réédition de l'intégrale de Mickey Mouse, mais bon, j'imagine que le prix aurait grimpé en flèche ^^').

En revanche

Citation:
C'est quand même mieux que de les lire dans des vieux picsou magazine ^^


Et la madeleine de Proust alors? ;)
Pour un magazine très typé jeunesse, il y avait presque autant d'anecdotes et d'éléments informatives que dans cette réédition de Glénat.
Et puis, c'était les fameux"trucs"pour avoir un tatouage auto-bronzant, les défis parfois idiots, la terrible affaire des"cartes puantes"(pas sûr que ça parle à quelqu'un cette histoire) et ses cadeaux souvent sympa.

Pour en finir sur le sujet, à quand une intégrale de Keno Don Rosa avec la même qualité T_T

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Ven 2 Mar 2012 22:44 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Déc 2011
Messages: 665
Localisation: ...
Image
Tome 1 ~1950-1951~


Premier volume de l'intégrale de l'oeuvre de Barks, ce tome contient les histoires suivantes:

Gag d'une page:
-Trois petits diables
-Donald ouvreur de théâtre
-Un chine qui rapporte

Histoires de 10 pages ou plus:
-Hibernation prolongée
-Un froid de vantard
-Cueillette de sauvage
-L'armure ne fait pas le chevalier
-Quel cadeau de noël ?
-Visite encombrante
-Donald conseiller technique
-Castor junior à la rescousse
-Vacances à la ferme

Histoires de 24 pages ou plus:
-Sur les traces de la licorne
-Périple perse
-Au pays des totems
-Le perroquet qui comptait
-Le temps des vacances
-Apparence trompeuse
-Charivari en délire
-Le sablier magique

Le tome débute par une petite préface qui explique pourquoi ils commencent l'intégrale en 1950 et non en 1942, je cite: "Ce premier volume inaugure les années 1950: c'est la période de créativité et de productivité maximales de l"homme des canards", par ailleurs [...] on y trouve des personnages plus facilement reconnaissables" et présente brièvement Barks et son oeuvre en essayant d'expliquer ce qui en fait un chefs-d'oeuvre.
De plus elle aborde aussi le thème de la mythologie dans l'univers de Barks et fais quelques analyses plus poussés sur la première histoire du tome Sur les traces de la licorne, tout en présentant plus précisément la licorne dans les mythes en général.
Elle parle aussi de la place de la gent féminine dans les histoires de Barks, en mêlant, comme à chaque fois, informations, refléxions et petite anecdote.

Ensuite vienne les histoires et là... Que dire sinon que c'est du Barks ? En bref c'est beau, rythmé, drôle, épique et toujours original, que du bonheur ^^ Et si en plus c'est sûr du papier de qualité, avec des colorations de qualité et introduit par des notes éditoriales de qualité, ça en devient magnifique 8D

Et le tome se finit par une petite postface présentant les débuts de Barks en tant que dessinateur pour le Calgary Eye-Opener un journal satirique. C'est toujours intéressant d'en apprendre plus sur la vie de Barks et de voir son style graphique de l'époque.
Suivit par la présentation de deux des personnages phare de Barks : Picsou et Donald, leurs origines, les sources d'inspirations (pour Picsou), et tous pleins de petites informations diverses et variées.

Pour moi cette édition vaut vraiment le coup et ce tome en est le parfait exemple, un conseil: achetez-le, vous ne le regretterez pas (je pense à toi ange bleu ^^).

_________________
Image
Barks et Don Rosa savent nous faire rêver...
Et Winshluss...


Dernière édition par pif paf le Sam 28 Avr 2012 13:43, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Sam 3 Mar 2012 05:12 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
pif paf a écrit:
Pour moi cette édition vaut vraiment le coup et ce tome en est le parfait exemple, un conseil: achetez-le, vous ne le regretterez pas

Tout à fait d'accord. Perso, je me prends ces intégrales au compte goutte, car ayant été un très grand fan et fidèle abonné au SPG, et même si c'est un grand plaisir de retrouver les aventures de cette famille des plus dysfonctionnelles, je pense que la publication de Glénat est quand même un peu rapide au vu du prix ! Ca représente un sacré budget.

En tout cas, tout y est pour un plaisir de lecteur et c'est vraiment très agréable de se retrouver avec une édition d'une si bonne qualité. Couverture souple n'alourdissant pas de trop le livre, marque page tissé qui fait très classe, et surtout quantité d'infos très instructives enrichissant l'édition. Quand on nous annonçait que Glénat avait l'intention de publier une intégrale Barks avant tout par passion, on ne se foutait pas de notre gueule !

Et puis rien que retrouver des personnages aussi géniaux et drôles que Picsou et Donald dans de nouvelles histoires inédites, quel régal !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Sam 3 Mar 2012 09:33 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2012
Messages: 67
Localisation: Le vogue Merry vous connaisez?
Mon dieu!
Je ne pensais pas trouver d'autres fans du grands Barks et des canards en general sur ce forum!
Toute une passion d'enfance et actuelle.
Personellement j'ai acheter tout les volumes de Glenat et je les trouves très bien malgre quelque default:
La colorisation assez mauvaise a mes yeux
Le non respect de la chronologie :Ace Oulala:
Et les dates de parution jamais tenu.Pour exemple le 6 qui va sortir bientot avait au debut etait mit pour le 25 janvier puis 15 fevrier et maintenant on est a une date inconnu! :Sandji sur le cul:

Bref je suis bien content de ce sujet que j'hésitait a faire tant je n’était pas sur de rencontrer d'autres fan.

_________________
Image
"Just to kill sometime"
Mihawk


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Sam 3 Mar 2012 11:50 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1987
Je n'avais jamais remarqué à quel point un tel topic manquait sur le forum ! Great Job pif paf !

Comme un peu tout le monde ici (enfin même si je sens qu'il y a pas mal de vieux qui ont répondu :D), Picsou et toute sa famille ont fait parti de mon enfance ! Je ne compte plus les Super Picsou Géant et Picsou Magazine qui s'entassent chez moi - et je pense me souvenir aussi de certaines histoires de Donald & cie dans les Mickey Parade et le Journal de Mickey.

Après le problème que j'ai, c'est que sur toutes les histoires que j'ai lu, je ne sais pas quelles ont été celles écrites par Barks -__- Mais maintenant, je songerai à regarder lors d'une prochaine relecture (ouais quand j'y pense, ça fait un bail que j'ai pas ouvert un SPG T___T)

Et là je dois dire que vous m'avez tous carrément donné envie pour les intégrales de Glénat ! Je pense me pencher sur le 1er volume très rapidement. (Quand je vois le prix et le nombre de volume prévu 29,00*24 = Watcha !)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Sam 3 Mar 2012 15:00 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Déc 2011
Messages: 665
Localisation: ...
Merci pour toutes vos réponses ^^

Et petite précision: dans les super picsou géant il n'y a pas d'histoire de Barks, ou alors très peu. En fait mis à part le picsou magazine, aucun des journaux "disneyen" ne publie les histoires de Barks, ou alors c'est très très rare.

Et concernant le prix, dites-vous qu'un ordinateur coûte plus cher et que vous garderez les tomes plus longtemps, beaucoup plus longtemps ^_^

edit:

Image
Tome 2 ~1951-1952~


Ce volume contient les histoires suivantes:

Gag d'une page:
-Système D comme Donald
-Les rouleurs sont sympas
-Argent liquide
-Courageux mais pas téméraire
-Un sapin original
-Vive la coutume !
-Une toute petite liste
-Picsou à bon coeur
-La bonne pâte

Histoires de 10 pages ou plus:
-Dette à la diète
-Le club des bons voisins
-Gontran chasse la dinde
-La complainte du pauvre cow-boy
-La guerre des statues
-La croisière ne s'amuse pas
-La chance sourit au malchanceux
-Potager aquatique
-Donald et le tic numismatique
-La terreur des rapetou
-Un coffre trop fort
-Castor mediocre
-La chasse au cancre
-Retour à l'envoyeur

Histoires de 24 pages ou plus:
-Retour en Californie
-Donald Duck charmeur de serpent
-Juste un pauvre vieil homme pauvre...
-Le casque d'or
-Noël à Pauvreville

Le tome commence donc par une préface qui présentent plus longuement trois des "grandes" histoires de ce tome: Retour en Californie, Juste un pauvre vieil homme pauvre... et -Noël à Pauvreville. Si la partie sur Retour en Californie est assez courtes, mais reste intéressante, les deux autre sont plus longues et plus complètes. Pas la peine de vous dire qu'elles sont très intéressantes ^^

Puis viennent les histoires. Alors si celles du tome 1 étaient très bien, là on atteint des sommets. On a donc droit au premières apparitions du coffre de Picsou (avec l'excellente Retour à l'envoyeur) et à la première histoire où Picsou est le héros principal, c'est juste magique :D
Vous pourrez aussi noter qu'il y a un peu plus d'histoires que dans le premier volume, ce qui n'est pas plus mal ^^ Enfaite il y a à peu près le même nombre de pages, mais moins de "grandes" histoires de plus de 24 pages, on a donc droit à une plus grande diversité, que du bonheur.

Et ce volume se finit par une postface qui parle des couvertures de Barks adapté en timbre, ainsi que par une petite situation géographique de l'histoire Retour en Californie , bien sympa tout ça ^_^
On a aussi droit à la présentation de Riri, Fifi et Loulou et de Gontran, avec leurs origines, leur passages du comics au petit écran (ou l'inverse), voilà qui permet de compléter sa culture sur Donald et sa bande.

_________________
Image
Barks et Don Rosa savent nous faire rêver...
Et Winshluss...


Dernière édition par pif paf le Sam 3 Mar 2012 18:24, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Sam 3 Mar 2012 16:06 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1679
Citation:
Et concernant le prix, dites-vous qu'un ordinateur coûte plus cher et que vous garderez les tomes plus longtemps, beaucoup plus longtemps ^_^

Si, si, c'est cher :Chapeau de paille goute:
La publication a commencé il y a quoi ? En tout début d'année 2011 ? Et avec une communication très faible de la part de Glénat et une mise en avant assez faible dans les librairies que je fréquente (le premier album que j'ai acheté, le vendeur a du aller le chercher en réserve avec ses invendus à peine quelques semaines après la parution), j'ai franchement halluciné en voyant il y a peu que nous en étions déjà au tome 5 ou 6, je sais plus. Pas sûr qu'un tel rythme leur soit vraiment bénéfique.

Sinon, un peu hors-sujet, mais avec la sortie de ces intégrales, j'étais allé voir un peu ce qui pouvait se faire actuellement sur les héros Disney du côté de chez Boom Studios (maison d'édition de comics) et pour les anciens adeptes du Super Picsou Géant, Le journal de Mickey et autres, Chip and Dale's Rescue Rangers (Tic et Tac les rangeurs du risque) s'est vachement cool !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Sam 3 Mar 2012 17:43 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 710
Localisation: In another castle!
Citation:
"Ce premier volume inaugure les années 1950: c'est la période de créativité et de productivité maximales de l"homme des canards", par ailleurs [...] on y trouve des personnages plus facilement reconnaissables"


Pour un type tatillon comme moi, ça me fait quand même un peu bizarre que Glénat ne suive pas un ordre chronologique strict pour cette édition, même si je conçois que"commencer par l'excellence"est plus que louable. le principal reste qu'ils éditent les histoires depuis 1942(je VEUX la réédition de"Christmas on the bear mountain"de 1947, soit la première apparition de Picsou, nom d'un palmipède!)

Je m'interroge sur deux points cependant:

aurons-nous droit aux planches originales non retouchées?

Je dis ça car je me rappelle d'une histoire où Picsou décide de racheter toutes les pièces de 25 cents(plus sûr du tout de la valeur)de 1916 et de toutes les jetées à la mer pour créer artificiellement la pièce la plus rare et la plus chère du monde dans le petit monde des numismates. à l'époque, Picsou Magazine avait adapté cette histoire pour que la pièce deviennent une pièce de 2 Francs. Mais, cette fameuse pièce se fait écraser par un rouleau compresseur, la transformant ainsi en un grand disque aussi fin que de la dentelle laissant apparaitre au lecteur une grande pièce de 2 Francs(logique me direz-vous).
J'espère donc que Glénat reprendra les planches de base.

Et puis, pour ma seconde interrogation, est-ce que les histoires ont bénéficié d'une retraduction?

Il m'a semblé sur ce 1er tome que les textes étaient très similaires aux vieux Picsou Mag.

Sinon, très bonne idée de topic, tout simplement indispensable ;)

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Dernière édition par Turbobuse le Sam 3 Mar 2012 18:19, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Sam 3 Mar 2012 17:54 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Fév 2009
Messages: 250
Turbobuse a écrit:
Pour un type tatillon comme moi, ça me fait quand même un peu bizarre que Glénat ne suive pas un ordre chronologique strict pour cette édition, même si je conçois que"commencer par l'excellence"est plus que louable. le principal reste qu'ils éditent les histoires depuis 1942(je VEUX la réédition de"Christmas on the bear mountain"de 1947, soit la première apparition de Picsou, nom d'un palmipède!)

Je n'ai lu que le deuxième pour l'instant n'aillant trouvé le premier, mais comme toi Turbobuse j'attends une réédition des vraiment tout tout premiers. Aussi je n'ai jamais pu acquérir une série du Picsou Magazine (et qui m’intéresse beaucoup) à propos de la jeunesse de Picsou qui est devenu quasiment introuvable sauf sur des ventes aux enchères où les volumes sont vendus hors de prix. J'apprécierai qu'ils rééditent cette série aussi, Picsou étant selon moi la figure incontournable de la saga Duck !

_________________
Image
They only have one God. We have many.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Sam 3 Mar 2012 18:35 
70 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Déc 2011
Messages: 665
Localisation: ...
Alors pour répondre à vos questions :

-Oui on n'a droit aux planches originales (et parfois même des story-boards originaux) et aux histoires comme elles ont étés imaginés par Barks.

-Oui on n'a droit a une nouvelle traduction et pas de tentative pour "franciser" le tout il y a bien des dollars dans l'histoire.

-Pour la jeunesse de Picsou, pas de réédition de prévu malheureusement (moi je l'ai déjà donc je m'en fous un peu ^^).

j'éditerais pour parler du tome 3 (sauf si trop de messages s'intercalent)

_________________
Image
Barks et Don Rosa savent nous faire rêver...
Et Winshluss...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Carl Barks : l'homme des canards
MessagePosté: Sam 3 Mar 2012 18:46 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
Je trouve l'édition très bonne pour ma part. J'ai sauté sur le premier qui était assez surexposé au dernier Salon du Livre j'ai trouvé (des piles partout sur le stand Glénat! Ca passait devant les mangas!). Je suis ravi de la présentation des histoires, des détails sur les diverses parutions, et le prix ne me paraît pas exorbitant en soi (les volumes sont copieux), même si toute la série va revenir cher effectivement!

Pour le côté (non)chronologiques, ils s'en expliquent dans le premier volume si je me souviens bien, et c'est avant tout commercial (commencer par ce qui est considéré comme le sommet de Barks), puis continuer. Si j'ai bien compris, la fin de la publication devrait revenir sur les premières années de Barks, mais j'ai peut-être fantasmé.

Sinon, je lis les histoires à mon fils ainé, et il adore! la licorne notamment!

Merci pour le sujet!!!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com