Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Gundam 00
MessagePosté: Mar 14 Avr 2009 00:44 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 21147
Localisation: Joker
Titre : Mobile Suit Gundam 00
Genre : série TV
Réalisation : Seiji Mizushima
Scénario : Yosuke Kuroda
Production : Sunrise
Diffusion : 2007 - 2009
Nombre d'épisodes : 25 (saison 1) + 25 (saison 2)


Image


Je deviendrai un Gundam


Introduction

« Gundam 00 » est la dernière série en date de la saga « Gundam ». Elle vient de s’achever il y a quelques semaines au Japon, l’occasion donc de se lancer dans une petite présentation.
Avant de commencer cependant, un petit rappel sur la saga « Gundam » pour les néophytes me semble bienvenu, histoire de situer la série.

Diffusée en 1979, « Mobile Suit Gundam » est une série TV de robots géants qui révolutionna le genre en son temps. Sa particularité fut de faire du robot géant un engin de guerre standard et non plus une variante de Super-Héros à la « Goldorak » ou « Mazinger-Z » - qui défendent la Terre contre des extra-terrestres ou des savants fous.
L’histoire nous propulsait dans le futur et développait une guerre entre les colonies spatiales et les nations de la Terre, et voyait l’émergence d’une nouvelle arme redoutable : les Mobiles Suits, des robots géants supplantant les tanks et les chasseurs. « Gundam » désignait un Mobile Suit Prototype et donc l’idée que le héros soit doté d’un Mobile Suit spécial et unique était tout de même conservée.
Pour l’anecdote la série ne connut pas un grand succès lors de sa première diffusion car trop différente de la production standard des séries de ce type : personnages et histoire non-manichéens, enjeux complexes et malgré ses beaux robots la série avait un ton amer et par moment assez dur.
Cela ne l’empêcha pas de finalement s’imposer comme un grand classique (merci les rediffusions) et de donner naissance à un nouveau genre de série de robots géants – par exemple « Macross » (1982) s’inscrit dans la continuité de ce « nouveau » genre.
A partir de là de nombreuses suites furent mises en chantier. Ces séries ou films « Gundam » exploitaient le même univers que la série originale et se déroulaient souvent chronologiquement les unes après les autres.
Fatalement il arriva un moment où il n’était plus possible de faire de suite de suite ou des préquels. De ce fait en 1995 fut lancée la première série « Gundam » développant un univers inédit : « Gundam Wing ». A partir de cette date « Gundam » devint un concept de série reposant sur des éléments spécifiques : Début de la colonisation spatiale, Guerre entre au moins deux blocs utilisant des Mobile Suits, un ou plusieurs Gundam, un antagoniste masqué, etc. Chaque nouvelle série « Gundam » proposant ainsi une variation plus ou moins intéressante du concept de base de la saga.
« Gundam 00 » est la dernière série en date de cette franchise et développe donc une histoire et un univers original sans lien avec les séries précédentes.
Voilà, je pense que vous en savez suffisant sur le contexte, nous pouvons commencer.


Image


Histoire

Nous sommes en 2307 et pour faire face à l’épuisement des réserves de carburants fossiles, l’humanité a du se tourner vers l’énergie solaire. Dans le but d’exploiter cette source d’énergie avec le maximum d’efficacité 3 ascenseurs orbitaux ont été bâtis, c'est-à-dire de gigantesques tours s’élevant jusque dans l’espace. Ces ascenseurs relient une immense ceinture de panneaux solaires (dotant ainsi la Terre d'un anneau artificiel) à la surface où l’énergie est ensuite redistribuée. Ces ascenseurs orbitaux ont favorisé le développement de la colonisation spatiale, qui pour le moment est encore principalement centrée sur la production de l’énergie solaire même si les projets d’expansions ne manquent pas.
Evidemment ces ascenseurs orbitaux sont devenus des points stratégiques et 3 blocs se sont construits autour :
- l'Union, rassemblant les pays du continent américain plus le Japon et l'Australie, contrôle l’ascenseur qui se trouve au Brésil,
- l’Human Reform League, rassemblant la Russie et les nations asiatiques, gère l’ascenseur du Pacifique,
- l'AEU (Advanced European Union), héritière de l'Union Européenne, contrôle l’ascenseur de l’Afrique (tradition tradition).
Sont exclus du partage de la ressource solaire, les nations du Moyen-Orient. En effet depuis l’épuisement des carburants fossiles, le Moyen-Orient a sombré dans le chaos et les guerres civiles. Il a été abandonné par les autres nations se transformant en une région d’extrême pauvreté.
De plus la division du monde en 3 blocs a fini par installer une nouvelle Guerre Froide après une série de conflits appelés « Guerres Solaires ». Aujourd’hui il n’y a plus aucune guerre directe entre les grands blocs mais une course à l’armement qui a vu émerger de nouvelles armes, comme les Mobiles Suits, et de nombreux points chauds qui sont autant d’excuse de déploiement militaire et de batailles éclairs pour soutenir les nations alliées aux blocs.
C’est dans ce contexte qu’apparaît un jour, la mystérieuse organisation au nom très évocateur de « Celestial Being ». Son but ? Eradiquer la guerre ! Son moyen d’action ? Des Mobile Suits uniques en leur genre, les Gundams !


Image


Personnages

Restreint au début de la saison 1

-- Celestial Being ––
Dès le premier épisode, les « Celestial Being » envoient un message vidéo au monde entier dans le but de se présenter. La déclaration est faite par le fondateur de l’organisation, un certain Aeolia Schenberg, un fameux scientifique qui a mystérieusement disparu il y a de cela 200 ans !
Dès lors le monde entier comprend que cela fait 200 ans que cette organisation se prépare dans l’ombre et attend son heure. La raison de cette attente tient évidemment à un mot : « Gundam ».
Ces Mobile Suits sont basés sur une technologie spéciale développée par les « Celestial Being » : la GN Technologie (Gundam Nucleus Technology). Elle repose sur ce qu’ils appellent des GN Drives qui produisent des GN Particules. Ces générateurs ont une durée de vie quasi illimitée et les GN Particules ont des applications nombreuses et très puissantes. La première, et assez impressionnante, c’est qu’elles permettent aux Gundams de léviter et de voler, sans propulsions ou ailes. Assez magique comme effet.
Mais les Gundams ne sont pas le seul atout des « Celestial Being », ils disposent également d’un ordinateur évolué doté d’une I.A. : Veda. Veda rassemble des informations à partir du Network Informatique Mondial et une fois traitées, il est capable de prévoir le développement futur de certains événements avec une grande précision. Mais le rôle de Veda n’est pas uniquement celui d’un Oracle, il assure et coordonne également toutes les opérations et les différents vaisseaux et Mobile Suits des « Celestial Being ». Sans oublier que Veda est dépositaire de toute la connaissance acquise par les « Celestial Being » depuis 200 ans.
Quant aux individus qui composent cette organisation, ils ont renoncé à leur ancienne vie et ont souvent pris un nouveau nom en la rejoignant.
La mission que s’est fixée cette organisation est donc d’éradiquer la guerre et désormais ils sont prêts à intervenir partout dans le monde avec leurs fantastiques Mobile Suits. Leur politique est simple : attaquer toutes forces armées qu’ils considèrent comme déclencheur d’un conflit armé. Evidemment faire la guerre pour arrêter la guerre est une contradiction que divers personnages ne manqueront pas de faire remarquer dès le premier épisode. Alors quid des « Celestial Being » ?


> Gundam Meisters
C’est le nom donné aux pilotes des Gundam. Les « Celestial Being » disposent de 4 Gundams et les pilotes ont été sélectionnés par Veda.

Image
- Setsuna F Seiei
Agé de 16 ans, Setsuna est le plus jeune des Gundam Meisters. Impassible et gardant toujours un calme impressionnant, Setsuna semble être détaché de toute chose en dehors de l’accomplissement de sa mission. D’un abord froid, on peut se demander parfois s’il ressent des émotions tellement il semble être détaché de tout mais il prouvera à plusieurs reprises qu’il se sent bel et bien concerné par les problèmes d’autrui.
Son jeune âge vient du fait qu’il fut un enfant-soldat et n’a donc jamais eu d’enfance, ce qui explique ses problèmes de socialisation. En effet « Setsuna » est originaire de la République de Kurgis (Moyen-Orient) et enfant il fut recruté lors de la guerre contre le royaume d’Azadistan. Endoctriné comme soldat servant Dieu et une cause Divine, il a commis enfant de nombreuses atrocités et a aboutit à la conclusion que « Il n’y a pas de Dieu en ce Monde ». Désormais il ne croit qu’en une chose, « Gundam », qui à ses yeux est l’instrument de l'utopie d’un monde de Justice et de Paix.
Sa phrase fétiche est « Je deviendrai un Gundam » qu’il répète régulièrement. En effet il veut ardemment devenir un Gundam, c'est-à-dire l’instrument qui apportera la paix au monde. D’ailleurs il ne fait pas de différence entre son corps et celui de son Gundam : il ne fait qu’un avec lui.
Un fanatique de la paix comme le feront remarquer certains personnages.
Gundam : Exia
Surnommé « Seven Swords », Exia est un Mobile Suit spécialisé dans le combat rapproché. Son surnom vient du fait qu’il est armé de 7 lames distinctes (couteau, sabre laser, épée, etc.) et lorsque Setsuna débute sa danse de destruction, le métal découpé et tranché vole tout autour de lui. En dehors de ses lames, Exia est également équipé d’un pistolet à énergie pour élargir son rayon d’action même si Setsuna privilégie largement le combat rapproché.

ImageImage
- Lockon Stratos & Haro
Avec ses 24 ans, Lockon est l’aîné des Gundam Meisters. D’un caractère enjoué, léger et positif, c’est quelqu’un de très chaleureux et qui travaille à la bonne humeur de l’équipe.
Il est assez proche de Setsuna avec qui il s’entend très bien malgré le contraste de leur personnalité.
Cependant malgré son côté extraverti, Lockon a tout de même besoin de temps en temps de se retrouver seul et il ne parle jamais de son passé. Tout au plus il laisse filtrer qu’il est d’origine irlandaise.
Gundam : Dynames
Comme son nom le laisse deviner Lockon est un tireur d’élite et Dynames est donc logiquement un Mobile Suit sniper. Rien ne peut échapper à l’œil de Lockon qui travaille souvent à couvrir ses compagnons, ce qui s’accorde parfaitement avec son caractère.
Pour l’épauler - calculs de trajectoires complexes ou encore pour surveiller autour de lui lorsqu’il est concentré sur ses tirs - Lockon possède un copilote : Haro, un petit robot doté d’une I.A. et qui lui aussi est toujours très joyeux et positif !

Image
- Allelujah Haptism
Allelujah est le plus discret et le plus introverti des Gundam Meisters. Il est souvent effacé et intervient dans les discussions uniquement lorsqu’il pense apporter quelque chose d’intéressant.
Doté d’un caractère extrêmement doux, il est le premier lorsqu’il s’agit d’aider un compagnon en difficulté. De plus lui aussi ne parle jamais de son passé et de tous c’est certainement celui qui a le moins envie d’en parler…
Gundam : Kyrios
Kyrios est un Mobile Suit transformable en chasseur. Doté d’une vitesse de pointe prodigieuse, c’est celui qui est chargé dans l’équipe de sécuriser l’espace aérien. Son armement peut être complété d’un module supplémentaire de réserve de missiles qui lui confère ainsi la puissance de feu d’une escadrille de chasse entière.

Image
- Tieria Erde
Si Setsuna n'a que le mot « Gundam » aux lèvres, Tieria est quant à lui totalement obnubilé par « Veda ». C'est bien simple lorsqu'il n'est pas en mission ou en préparation de mission, il passe son temps connecté à Veda.
Intransigeant, associable et très dur avec les autres (ainsi qu’avec lui-même), Tieria place Veda au dessus de toute chose et il vit tout manquement à une consigne de Veda comme une trahison envers les « Celestial Being ». A l'image de Setsuna, Tieria peut être vu comme un fanatique de la paix qui vit uniquement pour sa mission - rien d'autre n'a d'importance à ses yeux…
Gundam : Virtue
Surnommé le « Tank », Virtue est un Mobile Suit puissamment cuirassé et très massif. Il n'est pas très rapide et agile mais il est incroyablement résistant et dispose d'une puissance de feu assez hallucinante. Son GN Bazooka est quasiment une arme de destruction massive! Dans l'équipe son rôle est avant tout de faire les ménages de grandes envergures et de détruire les lourds barrages, quels qu'ils soient.


> Equipage du Ptolemaios
Le Ptolemaios est le vaisseau spatial des « Celestial Being ». Il sert de QG opérationnel, à transporter les Gundams et également à réaliser leur maintenance. C'est en quelque sorte la « maison » de nos chers anges.

Image
- Sumeragi Lee Noriega
Sumeragi est la tacticienne des « Celestial Being », rôle qu'elle se partage avec Veda, ainsi que le commandant du Ptolemaios. Elle a sous son autorité les Gundam Meisters et coordonne les diverses opérations et missions qu'ils effectuent.
Enjouée et légère la plupart du temps, elle sait évidemment parfaitement devenir sérieuse lorsque la situation l'exige. Son seul véritable défaut est sans doute d'être un peu trop porté sur la boisson, surtout lorsqu'elle est mélancolique.

Image
- Christina Sierra
Chargée de la coordination des opérations, Christina est également une programmeuse de génie et rare sont les systèmes qui lui résiste.
Véritable pipelette aimant beaucoup plaisanter, il y a deux choses qui passionnent Christina en dehors de son travail : le shopping et les beaux garçons!

Image
- Feldt Grace
Chargée de la coordination des opérations avec Christina, Feldt est tout son contraire : introvertie et peu bavarde. Christina tente désespérément de la « décoincer » mais c’est loin d’être gagné!
A noter que la famille de Feldt travaille chez les « Celestial Being » depuis plusieurs générations et qu'elle considère les membres d'équipage du Ptolemaios comme sa propre famille.

Image
- Lichtendahl Tsery
Copilote du Ptolemaios, Lichtendahl est un jeune garçon plein d'entrain mais encore immature sur bien des plans. C'est un peu l'archétype du gentil garçon pas sûr de lui!

Image
- Lasse Aeon
Pilote principal du Ptolemaios, Lasse est un peu l'Homme Virile et Mature par excellence, en parfaite opposition avec le maladroit Lichtendahl!
Calme, déterminé et parlant peu, Lasse est l'un des piliers des « Celestial Being » et quelqu'un sur qui on peut toujours compter en cas de problème.

Image
- Ian Vashti
Ingénieur en chef de la maintenance et du développement technique, la GN technologie n’a aucun secret pour Ian qui ne cesse de mettre au point de nouveaux équipements et modules pour les Gundams et le Ptolemaios.
Décontracté et aimant plaisanter, Ian est un sympathique personnage et un mécanicien de génie qui n’hésite jamais à donner de sa personne.

Image
- Joyce Moreno
Médecin de bord du Ptolemaios, Joyce a donc la charge de prendre soin des membres d’équipage et il sera confronté à plusieurs reprises à des cas assez graves.

> Autres membres
Les « Celestial Being » sont une vaste organisation qui n’est évidemment pas restreinte à son équipe de terrain et compte dans ses rangs également un certain nombre d’agents de « Support ».

Image
- Wang Liu Mei
Agée de 17 ans et héritière d’une immense fortune, Wang Liu Mei désire plus que tout voir le monde changé et adhère sans réserve à l’utopie de Aeolia Schenberg.
Malgré son jeune âge, Liu Mei est extrêmement mature et a tissé un large réseau d’information et de contacts qui peuvent se révéler fort utile. De plus elle offre également au besoin toute l’aide logistique nécessaire pour diverses opérations.

Image
- Hong Long
Assistant et garde du corps de Wang Liu Mei, Hong Long est un agent des « Celestial Being » même si sa loyauté va en premier lieu à sa maîtresse.
Taciturne et discret, il est son sombre et exécute toutes les tâches que Liu Mei lui confie sans jamais discuter.

Image
- Alejandro Corner
Diplomate travaillant à l’O.N.U., Alejandro Corner est un observateur qui rassemble des faits sur les développements politiques internationaux. Il intervient rarement sur les opérations menées par l’équipe de Sumeragi Lee Noriega.

Image
- Ribbons Almark
Assistant d’Alejandro Corner, Ribbons Almark est un garçon plein de ressources qui complète avec ses observations le travail d’observateur de son supérieur.


-- Union --
Ce bloc rassemble les états du continent Américain ainsi que le Japon et l’Australie. Son ascenseur orbital fut le premier a être achevé et son armée est considérée comme la première au monde.

Image
- Premier Lieutenant Graham Aker
Pilote d’élite de l’Union, Graham Aker ne vit que pour le pilotage de Mobile Suit et obéit à un code d’honneur très strict. Depuis l’apparition des « Celestial Being », il ne rêve que d’une chose : un duel contre un Gundam, histoire de savoir qui est le meilleur !
C’est donc tout naturellement qu’il prendra la tête de l’escadrille spéciale anti-Gundam de l’Union. Bienveillant envers ses hommes qui le lui rendent bien via une fidélité sans faille, il n’aura de cesse de chasser les Gundams partout où il le pourra. Une véritable obsession.

Image
- Billy Katagiri
Ingénieur en Mobile Suit et meilleur ami de Graham Aker, Billy Katagiri rejoindra naturellement l’équipe Anti-Gundam de l’Union et travaillera à l’amélioration de leurs Mobile Suits.
Doté d’un caractère assez doux, c’est un mécanicien de génie qui n’aura de cesse d’assister son fidèle ami dans le combat contre les Gundams : lui aussi veut prouver qu’il est le meilleur !

Image
- Professeur Ralph Eifman
Scientifique touche-à-tout mondialement connu et concepteur entre autre de Mobile Suit, il fut le professeur de Billy à l’université. Il a accepté de rejoindre l’équipe Anti-Gundam dans le but de percer le secret d’Aeolia Schenberg.


-- Human Reform League --
Ce bloc rassemble les états de l’Asie ainsi qu'une partie de la Russie. Son ascenseur orbital a été bâti sur une île artificielle du Pacifique, au large des Iles de Salomon.

Image
- Colonel Sergei Smirnov
Vétéran de la 4ème Guerre Solaire, le Colonel Sergei Smirnov est une légende vivante connu sous le surnom de l’« Ours Sauvage de Russie ». Expert en pilotage de Mobile Suit et en stratégie militaire, c’est un militaire de cœur qui place le devoir et la responsabilité du soldat au dessus de tout. Naturellement il aura la tâche de prendre en charge le problème « Celestial Being ».
Comme il arrive souvent, l’homme est assez différent de la légende. En effet si son nom inspire la crainte, c’est en réalité un homme très doux qui accorde une très grande importance à la vie de ses hommes.

Image
- Second Lieutenant Soma Peries
Issue du programme « Super Soldat » de l’HRL, Soma Peries a été génétiquement « conçue » pour être un soldat d’élite. Placée sous l’autorité du Colonel Sergei Smirnov, elle participera à la chasse aux Gundams.
Totalement conditionnée et dévouée à sa mission, elle semble ne ressentir aucune émotion et a du mal à comprendre certaines réaction « humaine ».


-- AEU --
Ce bloc rassemble les états de l’Europe (dont une partie de la Russie) et gère l’Ascenseur Orbital d’Afrique bien qu'il ne possède aucun état membre sur ce continent. A noter que son ascenseur orbital n'est pas encore achevé à 100% bien qu'il soit déjà opérationnel.

Image
- Colonel Kati Mannequin
Spécialiste en stratégie militaire, le Colonel Kati Mannequin prendra la tête de la section Anti-Gundam de l’AEU.
Froide et autoritaire, c’est une femme de poigne qui sait se faire obéir et respecter. Cependant malgré un premier abord assez dur et distante, c’est un officier pour qui la vie de ses hommes est précieuse et dont le sens de la justice et du devoir est très développé.

Image
- Second Lieutenant Patrick Colasour
Pilote d’élite de l’AEU, Patrick Colasour est d’une nature extravertie et exubérante, limite imbécile heureux par moment tellement ses préoccupations peuvent être en décalage avec la réalité. Néanmoins malgré son côté grand guignol, Patrick est un ace sur qui on peut toujours compter.
De plus depuis leur première rencontre il est complètement fou amoureux du Colonel Kati Mannequin et s’est transformé en chevalier servant se battant pour l’honneur du Colonel !


-- Royaume d'Azadistan --
Etat du Moyen-Orient jadis prospère, son économie s’est effondrée suite à l’épuisement des réserves de carburants fossiles. La guerre avec la République de Kurgis n’a fait qu’aggraver leur situation malgré leur victoire et le fait qu’ils aient absorbé son territoire. Le pays est au bord de la guerre civile.
Depuis la fin de la guerre, la monarchie a été rétablie dans l’espoir d’apporter un peu de stabilité politique.

Image
- Princesse Marina Ismail
Agée de 24 ans, Marina Ismail s’est retrouvée un peu malgré elle propulsée à la tête d’un état au bord de la faillite. Inexpérimentée et idéaliste, elle cherche ardemment le moyen d’apporter la paix et la prospérité à son pays. Elle est très aimée par le peuple malgré ses maladresses.
Elle sera très perplexe et peu convaincue par l’apparition des « Celestial Being ».

Image
- Shirin Bakhtiar
Conseillère politique de la princesse Marina, Shirin Bakhtiar lui apporte son expertise sur les différents événements internationaux et l’aide dans certaines décisions.
Malgré la dureté dont elle peut faire preuve par moment avec la princesse, elle l’apprécie beaucoup et désire sincèrement l’aider.


-- Autres --
Des personnages qui auraient pu évidemment trouver leur place dans les parties précédentes, mais vu leur rôle spécifique j'ai préféré les mettre à part.

Image
- Kinue Crossroad
Journaliste à JNN, une chaîne d’information basée à Tokyo, Kinue Crossroad se lancera dans une grande enquête sur Aeolia Schenberg dans le but de découvrir tous les secrets des « Celestial Being ». Cela tournera à l’obsession.

Image
- Saji Crossroad
Saji est un lycéen qui vit avec sa sœur Kinue depuis la mort de leurs parents. Doté d’une extrême gentillesse, Saiji partage sa vie entre ses études et sa petite amie. Son grand rêve est de travailler dans l’espace.
L’appariation des « Celestial Being » le laissera très perplexe. Il ne comprend pas la raison de leurs interventions car de son point de vue le monde est en paix même si ce n’est pas « parfait ».

Image
- Louise Halevy
Originaire d’Espagne, Louise fait ses études à Tokyo dans le cadre d’un échange d’étudiants. Pleine de vie et d’énergie, elle est la petite amie de Saji. Elle adore le taquiner même s’il est souvent trop mou à son goût.
Avec Saji ils observent de loin les actions des « Celestial Being ».

Image
- Ali Al-Saachez
Originaire de l'ex-République de Kurgis, Ali Al-Saachez est un mercenaire qui adore la guerre et le sang. Véritable psychopathe, c’est un pilote de Mobile Suit de génie et un sadique qui ne vit que par et pour la violence.
Pour lui le monde est un paradis car il y a toujours du travail pour les gars comme lui, c’est à dire des gens à tuer et de l’argent à gagner !


Structure et Ambiance

Un petit mot sur le découpage de la série en deux saisons de 25 épisodes. La raison est avant tout scénaristique car il y a une coupure temporelle séparant la série en deux parties distinctes. Sans entrer dans le détail, je dirais juste qu’entre le début de la saison 1 et de la saison 2, 5 années se sont écoulées.
C’est ainsi que nous retrouvons dans la saison 2 des personnages vieillis, même si visuellement ce sont les plus jeunes qui sont – logiquement - le plus marqués par ce changement : Setsuna passe de 16 à 21 ans (d’adolescent à jeune adulte) et évidemment cela se voit, tandis que la princesse Marina passe de 24 à 29 ans sans réel changement de design (certains diront qu’elle a de la chance !). Dans l’ensemble pour les personnages adultes il n’y a pas de changement hormis quelques détails – genre Sumeragi dont la coupe de cheveux a été allégée.
L’ambiance de la série subit également un changement à partir de la moitié de la saison 1. Si les premiers épisodes sont dotés d’un côté léger et fun, accompagné d’un peu de fan service (genre les jeunes femmes du Ptolemaios en maillot de bain ^_^), la suite devient nettement plus grave avec une tension quasi en continue - même s’il y a encore de l’humour bien entendu, mais plus de « maillot de bain » si vous voyez ce que je veux dire.
En clair les choses « sérieuses » commencent à partir de la moitié de la saison 1.


Image


Mon avis

Une série qui m'a évidemment beaucoup plu. Si le début est très sympa, à partir de la moitié de la saison 1 comme je l'ai déjà dit, la tension, la dramatisation ainsi que les enjeux montent en puissance. Une intensité qui ne redescendra plus jusqu'à la fin de la série et qui me laissera souvent en fin d'épisode extrêmement frustré. Un récit donc parfaitement dosé soutenu par un scénario très cohérent et assez solide - même si au début on peut légitiment se demander où tout cela va mener.
Le seul bémol à mon sens est le final, réussi car cohérent et résolvant les intrigues sans précipitation, mais manquant un peu d'un côté épique à la Gundam SEED (par exemple) - même si l'ultime duel est génial de par son audace.
Ce manque d'ampleur sur le final peut s'expliquer par le fait qu'un film « Gundam 00 » est annoncé à la fin du dernier épisode sur une ultime image qui a une signification très particulière pour qui aura vu la série. Le film est prévu pour 2010 et même si l'aspect commercial de l'entreprise est évident, on peut espérer y trouver une conclusion épique à la série car le scénario de « Gundam 00 » a toujours fait preuve d'une grande intelligence et de maîtrise sur ses deux saisons. L'image finale peut d'ailleurs être comprise comme : « nous n'avons pas oublié ce mystère et il sera levé dans le film ». Bref réponse prochainement.
Sur la série en elle-même, pour peu qu'on ne soit pas allergique aux histoires mettant en scène des Mechas, elle est dotée de grandes qualités, que ce soit au niveau des personnages (nombreux et fort réussis), de l'animation, des Mechas (le nombre de Mobiles Suits différents est très impressionnant), de la dramatisation (J'ai chialé de nombreuses fois) et de la musique.
Comme souvent avec les séries « Gundam » les openings/Endings et les Insert Songs sont très soignés. A noter que le visuel des deux premiers endings fait très « Boy Bands » alors qu'au contraire les deux derniers font très « Romance ». Une dualité qui marque d'ailleurs la série. Le « Duo » et la « Dualité » sont en effet des motifs qui sont très largement utilisés. Vous l'aurez sans doute remarqué en lisant la présentation des personnages qui fonctionnent souvent par duo. Un motif qu'on retrouve jusque dans le titre de la série, « Gundam 00 ».
Pour conclure, je dirais simplement qu'il s'agit d'une série que j'ai adoré et que j'ai suivi avec passion durant deux saisons vraiment bluffantes.


Image

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 14 Avr 2009 22:49 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 21147
Localisation: Joker
Je suis quand même un peu déçu d'avoir raté la date anniversaire de la saga pour mon topic. En effet le 7 avril dernier la saga a fêté ses 30 ans!

Allez petit lien vers le post cast anniversaire de la communauté française :
http://skouetch.net/2009/04/07/sieg-skouetch/


Sinon pour revenir à Gundam 00, le coffret DVD de la saison 1 est annoncé pour le 7 juillet 2009 en France. Pas beauoup plus d'information pour le moment.

Image

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 18 Avr 2009 23:38 
30 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Oct 2005
Messages: 468
Localisation: Dans un théâtre de rêves...
Pour moi Gundam 00 est comme tu l'a dit dual... Une première saison mitigée, et une deuxième saison qui n'en garde que le meilleur (pas grand chose) et qui enchaîne avec brio... Pour commencer, un copier coller de mon avis sur la première saison l'année dernière.

"Je vais commencer par un petit disclaimer. Je ne suis pas spécialement fan de Gundam en temps normal, mais j'ai adoré Gundam Seed et Gundam the 08 MS Team. En règle général je trouve que Sunrise abuse du fan service et des turnarounds foireux. Le pire de tous reste et restera Gundam Seed Destiny absolument ubuesque du début à la fin, avec des come back totalement incrédibles sur des musiques toutes plus solennelles les unes que les autres... Gundam 00 évite cet éceuil (je parle ici de la première saison, la seconde arrive et avec eux, je m'attends au pire).

Cette série avait tout pour me plaire, Sunrise a évité de sombrer dans ses travers habituels, l'animation est péchu, le cara design classique mais plutôt bon... Malheureusement, ils n'ont fait que remplir le cahier des charges du bon petit Gundam, tout est déjà vu et revu. Les différents Gundam et leurs armes n'ont absolument rien d'inédits (mis à part un ou deux trucs bien trouvés qui ne m'ont toutefois pas plus à cause de la réalisation, point sur lequel je vais revenir plus tard).

La trame globale est un joyeux mélange entre les Gundams précédents, Alerte Rouge et Tom Clancy : les méchants terros, les anciens terros, les repentis, les fanatiques, les illuminés, trois superpuissances, une course à la nouvelle énergie et à la domination du monde, des supers soldats... Encore une fois le cahier des charges du bon Gundam se remplit, mais sans originalité. La princesse isolée dans son pays qui veut tout changer, déjà vu ! Alors oui, le fait que les Gundams soient les "méchants" bien pensants c'est cool et plutôt original pour le coup, mais c'est totalement inexploité, en tout cas de mon point de vue. Et dans l'ensemble déjà vu dans d'anciens Gundams quand même. Un anime du point de vue des "méchants" bien foutus c'est la trilogie des Banner/Crest Of The Stars avec les Abhs (de Sunrise aussi d'ailleurs), passons...

L'animation est excellente mais est desservi par une réalisation plate au possible, de tête j'ai pas vu pire dans un Gundam : aucune personnalité, totalement désuette, encore une fois sans originalité. J'anticipais systèmatiquement tous les plans, ce qui coupe court à toute intensité. Je ne dis pas que je me suis ennuyé ça reste un Shonen sympathique, mais totalement plat. Je n'ai même pas frissoné ou été triste de voir certains peronnages souffrir.

Seuls les derniers épisodes réhaussent le niveau, mais ils arrivent trop tard et restent d'un classicisme absolu pour du Gundam (sacrifice, méchants, morts et héroïsme sur fond de musique solennelle). Dans l'ensemble, je regrette qu'il y ait deux saisons, la série prend sont temps et pourrait tenir sur 13 épisodes, avec les 13 autres consacrés à la saison de l'an prochain."

Mais cela ne concerne que la première saison... En fait, la seconde donne l'impression que le réalisateur avait pieds et poings liés et que comme il a réussi à faire ce qu'on lui demandait avec la première saison, il a gagné en assurance et on lui a retiré ses gonds. Toujours est-il, que la réalisation de la nouvelle saison n'a absolument rien à voir avec celle de la première, globalement le style est le même, mais elle est beaucoup plus dynamique, certains plans sortent de nulle part et font penser à du BSG (c'est pas un mal, loin de là).

Le scénario s'accélère et ce que j'avais dit à la fin de la première saison sur celui-ci est finalement assez vrai, Sunrise a pris son temps (probablement pour une sombre raison d'argent...) et nous pond une deuxième saison moins Tomclancyesque et plus Gundamesque, avec ses héros idéalistes et son monde "gentil/méchant et entre les deux mais gentil quand même".

Un vrai retour aux sources salvateur, tant la première saison était plate sur le sujet. Pour faire dans le grand au niveau du scénario global faut demander au gars qui a écrit Legend Of The Galactic Heroes (Tanaka Yoshiki si ma mémoire est bonne)... Sunrise est redescendu sur Terre pour faire du Gundam du vrai, un peu trop même, les références aux anciens Gundam sont bien trouvées, les moments d'héroïsme sont pleins de tension et bien foutus, mais on retrouve les fameux come back foireux made in Sunrise (marque déposée ^^) même si un peu déguisé... Le côté je remplis le cahier des charges du bon petit Gundam est toujours présent, mais passe en retrait des originalités que se permettent enfin les auteurs au niveau armement, scénario et évolution des personnages.

Néanmoins, ce qu'il a gagné en originalité, il le perd en crédibilité des trucs sont totalement "whatthefuckesque" et on se croirait presque dans l'excellent, au demeurant, Gurren Lagann tant la surenchère est grande sur la fin. Jamais content cet EvOr, jamais...

Un point duquel je n'ai pas parlé, c'est la bande son qui est resté sensiblement la même sur les deux saisons, mis à part un ou deux morceaux très bien choisis elle est plate et sent elle aussi le déjà vu, néanmoins elle colle bien à l'action mais ne restera pas dans les annales (contrairement aux OST de Read Or Die/Dream, Seirei No Moribito ou Macross Frontier par exemple).

Un mot sur la fin, j'aime les fins ouvertes et là je suis servi donc je vais pas me plaindre. Je la trouve toutefois un peu baclé.

En résumé, Gundam 00 est un bon Gundam surtout par sa deuxième saison survoltée avec un réalisateur enfin au diapason de son animation.

_________________
An Anonymous Coward


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 19 Avr 2009 10:12 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 21147
Localisation: Joker
Gundam 00 ou le Mythe du Dieu Humain contre le Dieu Divin

Juste pour le plaisir et parce que j’ai aimé le traitement dans la série de ce thème/mythe archi-classique, voici un petit texte qui va tenter de le décortiquer.
Comme il s’agit d’une analyse d’un thème central de la série, cela va impliquer nécessairement du spoil. Je vais éviter au maximum de trop en dévoiler mais évidemment dans l’absolu si vous voulez totalement vous préserver je ne peux que vous déconseiller de lire ce texte.


Image

Avant-propos

Le concept du « Dieu Humain » est vieux comme le monde. Il a pour vocation de supprimer l’idée d’un Dieu supérieur aux êtres humains (« Dieu Divin ») qui les commanderait et de faire de l’être humain le seul et unique Dieu de l’univers. Pour être plus précis il s’agit de combiner l’idée du Divin (Haut) et de la Mortalité (Bas) en un seul et unique système.
« Gundam 00 » développe ce concept et nous allons voir comment.


Les GN Particules ou le Mythe du Pouvoir Divin

L’introduction de « Gundam 00 » est si explicite que mon travail ici sera essentiellement descriptif. Setsuna enfant est sauvé sur le champ de bataille par une « Intervention Divine » : un Gundam descendant du Ciel dont le GN Drive tourne à plein régime donnant ainsi à l’expulsion de ses GN Particules la forme d’ailes de lumière. Ce sera donc un ange qui sauvera Setsuna.
La GN Technologie est basée sur la production et l’utilisation de ces fameuses GN Particules qui permettent toutes sortes de fantaisie, visuelle et technique. L’un des fils rouges de la série est la course à un armement GN ultime avec des Gundams devenant de plus en plus puissants et donc de plus en plus Divins. Les derniers développements autour de la GN Technologie et en particulier du 00 Raiser renforcent et confirment la thématique « Divine » de ce « pouvoir ».
Nous pouvons noter également que participe à la dimension « Puissance Divine » des GN Drives le mythe autour de leur fabrication [SPOIL] : un véritable et pur GN Drive ne peut être créé que dans l’atmosphère de Jupiter, un « pèlerinage » [/SPOIL], très long et très dangereux qui vise à obtenir quasiment un Artefact Divin.


Le Dieu Divin

Le grand méchant de « Gundam 00 » se prend pour Dieu. Rien de spécialement original en soi mais c’est évidemment via son traitement et son opposition au « Dieu Humain » que se trouve la réussite de l’utilisation de ce cliché.
Pourquoi se prend-t-il pour Dieu et a-t-il des atouts ou des arguments justifiant son statut ?
Tout d’abord il n’est pas humain. C’est un être génétiquement conçu pour être supérieur aux êtres humains et il est doté de certains « dons » non-humains. Il possède une sorte d’omniscience que je ne développe pas ici.
Sa nature est donc supérieure. Il faut ajouter à cela qu’il va à un certain moment prendre le contrôle de Veda. Veda étant (entre autre) une source de connaissance ultime, notre cher apprenti Dieu sera donc celui qui contrôlera la Connaissance sous sa forme la plus aboutie. La Connaissance étant un attribut Divin, nous avons là un nouvel argument qui justifie à ses yeux le fait que notre méchant soit Dieu sur Terre. Quant au Pouvoir, il se manifeste sous deux formes : premièrement sous forme Politique (je ne développe pas non plus) et deuxièmement sous forme Armée car évidemment notre Dieu possède la GN Technologie, c’est à dire le Pouvoir Divin. Ses « Anges » personnels armés de la GN Technologie sont là pour faire connaître et respecter sa parole aux hérétiques.
De ce fait qui d’autre que lui serait plus qualifié pour contrôler la destinée des Hommes vu qu’il possède la Nature (génétique) Supérieure, la Connaissance (Veda) et le Pouvoir (GN Technologie) ?
En somme un développement caractéristique du Dieu Divin, supérieur et gouvernant des êtres inférieurs.


Je deviendrai un Gundam ou le complexe du Messie

Par définition le Messie est celui qui doit sauver l’humanité en la guidant vers Dieu.
Dire que Setsuna est un personnage Messianique est presque une évidence de par son rôle dans le récit. La seule vraie question est de savoir vers quel Dieu il doit guider l’humanité – même si la réponse est tout aussi évidente bien entendu.
Néanmoins le héros de « Gundam 00 » a été construit avec une grande rigueur et doté de tous les attributs que l’on peut attendre d’un tel rôle.
Setsuna est orphelin, [SPOIL] ses parents il les a tué lui-même étant enfant suite à son endoctrinement[/SPOIL]. De plus c'est surtout autour de sa mère que se joue cette absence. En effet lorsqu'il se souvient de son passé, c'est toujours la scène [SPOIL]où il tue se mère [/SPOIL] qui revient en premier et de façon central. La thématique de la mère est également reliée par sa relation avec la Princesse Marina, très ambigüe. En effet ces deux-là sont très proches et ont besoin l'un de l'autre mais jamais nous ne pourrons réellement les considérer comme amoureux/amants. D'ailleurs lorsque certains personnages s'amusent à leur demander s'ils sont amoureux, systématiquement ils répondent sereinement qu'ils n'ont pas ce genre de relation. Nous pouvons également noter que la Princesse Marina devient véritablement une mère dans la seconde saison en s'occupant de tout un tas de jeunes orphelins. Bref Setsuna n'a plus de mère mais en a trouvé une nouvelle - du point de vue symbolique du moins.
Une fois le thème « Mère » survolé, il y a un autre aspect de Setsuna qu'il faut évoquer : il désire plus que tout prendre les péchés de tout le monde à son compte. Il y a cette idée de racheter son passé et de donner un sens à vie « Brisée » en absordant tous les péchés et en évitant que les autres deviennent des pêcheurs à leur tour. Evidemment c'est le principe même des « Celestial Being » mais que Setsuna va porter à son paroxysme : [SPOIL] il tuera lui-même le grand amour de Lyle pour éviter qu'il le fasse. Cette dernière était devenue une simple marionnette au service du Dieu Divin et Lyle ne pouvait pas la tuer car il espérait toujours son retour. Ce retour étant impossible Setsuna la tuera et acceptera la haine de Lyle envers lui car il vaut mieux que Lyle le déteste lui plutôt qu'il commette lui-même ce crime et se déteste lui-même.[/SPOIL]
Importance de la Mère, racheter ses péchés et celui des autres et enfin transformation petit à petit en Miracle Man : en effet Setsuna sera grièvement blessé et subira une sorte d'empoisonnement aux GN Particules mais si cet empoisonnement l'a laissé entre la vie et la mort, il reviendra avec une espérance de vie diminuée et surtout une affinité avec les GN Particules qui lui permettra de faire des miracles et d'« évoluer » vers « quelque chose ».


Le Dieu Humain

Setsuna évolue donc vers quelque chose de différent.
Notons d'abord que notre héros se bat toujours au service des autres : il n'a en lui-même pas de but précis ou particulier en dehors du fait justement de racheter les péchés. Il est entièrement dédié aux autres [SPOIL] c'est largement mis en avant avec l'histoire de Saji et Louise où il se met au service de leur problème [/SPOIL].
L'aboutissement de tout cela va tourner autour du pouvoir ultime et véritable de l'utilisation des GN Particules. Si le Dieu Divin y voit un pouvoir pour dominer et assujetir l'Humanité, Setsuna en achevant son évolution finira par débloquer le pouvoir ultime du Gundam 00 (dont nous avions eu des aperçus) qui révélera sa nature Divine véritable : les GN Particules se disperseront à travers tout le champ de bataille et uniront les coeurs et les pensées de tous les êtres humains présents et détruiront les liens artifiels et manipulateurs (contrôle assuré par Veda). Tous les être humains seront unis en une seule entité et se comprendront enfin les uns les autres. C'est cette ultime entité fusionnelle qui est le Dieu Humain.


Dieu Humain Vs Dieu Divin

Débarrassé de l'influence du Dieu Divin, l'humanité renaîtra en tant que Dieu Humain dont le point de fusion/harmonie sera assuré par Setsuna « évolué » et son Gundam 00 (artefact à GN Particules). Ce n'est donc pas une nouvelle arme de destruction ultime que révélera le Gundam 00 comme l'espérait le Dieu Divin mais une harmonie entre les gens, ce qui le rendra caduque. L'Humanité n'aura plus besoin de ce Dieu Divin car elle aura trouvé son chemin vers sa propre Divinité, son libre arbitre et sa maîtrise de son destin.
La conclusion est d'ailleurs éloquente : [SPOIL] Devenu « Mortel », le Dieu Divin affrontera Setsuna redevenu lui aussi « humain », son rôle en tant que Messie étant achevé, dans un ultime duel utilisant des Mobile Suits « classiques » sans aucun super ou ultime pouvoir.[/SPOIL]
Ce sera donc sur un « simple » combat entre hommes que s'achevèra Gundam 00 et sa bataille du Dieu Humain contre le Dieu Divin.


Image

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 6 Mai 2009 18:42 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 21147
Localisation: Joker
Le Voyage du Héros


« Gundam 00 » est une histoire à forte teneur mythologique et après avoir vu ce que j’ai pu en extraire en terme de Métaphysique, j’ai trouvé amusant et intéressant de poursuivre ce travail à l’aide de la théorie du Monomythe de Joseph Campbell.
Comme son nom le suggère ce concept développe l’idée que toutes les mythologies ont une base commune. Il s’agit d’établir le fait que toutes les grands récits mythologies qui ont émergé un peu partout dans le monde utilisent les mêmes schémas, et cela quelque soit la culture ou l’époque. De plus à partir de cette base, l’idée de Joseph Campbell était qu’on pouvait concevoir des histoires de nature « universelle » pouvant toucher et passionner les gens, quelque soit leur culture ou leurs références.
Pour l’exemple (anecdote amusante) l’expert en cinéma Rafik Djoumi avait proposé une explication du succès monumental et incompréhensible de la comédie musicale « La Mélodie du Bonheur » (1965) à travers le monde et en Inde en particulier en s’appuyant justement sur le Monomythe de Joseph Campbell. En effet ce film, l’un des plus grands succès cinéma de tous les temps, est devenu mythique même en Inde où une grande partie de ses éléments culturels sont depuis repris quasiment tels quels dans bon nombre de films Bollywoodiens. Basiquement la question était de savoir pourquoi dans le cinéma Indien l’image du bonheur est souvent associé à celui d’une « Montagne Suisse » alors que le pays est doté d’une culture de plus de 3000 ans et propose ses propres référents au bonheur. Dans son article Rafik Djoumi mettait en évidence que « La Mélodie du Bonheur » suivait un à un les archétypes du Monomythe de Joseph Campbell et de ce fait le film avait l e potentiel de parler à n’importe qui dans le monde (même à des Indiens donc^^) car utilisant justement des schémas universels. C’était donc parce qu’il suit le modèle du Monomythe que « La Mélodie du Bonheur » a put s’imposer comme modèle pour le cinéma Indien malgré les différences culturels évidentes sur lesquels il repose.
Evidemment il ne s’agit pas de dire que n’importe quelle histoire qui suit le modèle du Monomythe devient forcément un succès capable de plaire à tout le monde et de traverser les temps, mais simplement de mettre en évidence qu’une telle histoire a la capacité de parler à un très grand nombre quelque soit leur culture et possède donc un immense pouvoir fédérateur.
Le Monomythe en lui-même est composé de deux aspects. D’un côté il y a ce que nomme Joseph Campbell le « Voyage du Héros » (modèle du récit mythologique) et de l’autre le « Cycle Cosmogonique » (modèle de la création et organisation du Monde). Le « Cycle Cosmogonique » est une explication des modèles de Monde du point de vue Métaphysique. Dans mon précédent texte j’ai déjà abordé une partie de la Métaphysique présente dans « Gundam 00 », donc je ne traiterais pas ce sujet-là (même si faire la Cosmogonie de la série peut être amusante). Je vais plutôt m’intéresser au récit narratif de « Gundam 00 » et essayer de mettre en évidence qu’il suit le modèle du « Voyage du Héros » du Monomythe, ce qui démontrera que conceptuellement « Gundam 00 » est un récit Mythologique et donc Universel.
Le « Voyage du Héros » propose une base de 12 étapes narratives dont l’universalité est éclairée grâce à la Psychanalyse. Toutes ces Etapes ne sont pas obligatoires mais se retrouvent le plus souvent en très grand nombre.
Pour que le texte soit accessible à tous, la partie dédiée à « Gundam 00 » est mis en spoil.


01. L’appel de l’aventure
Le futur héros est introduit dans son monde ordinaire et limité. Il n’a pas ou peu de connaissance du monde extérieur. Il reçoit un appel qui va le pousser à quitter son monde pour accomplir une Quête.
Setsuna enfant vit dans un pays en proie à la guerre et ne connaît rien d’autre que les combats et la violence. Son univers et sa connaissance du monde est donc limité. Ici il s’agit d’une inversion des valeurs classiques du « village natal, isolé et heureux ». Le « signe » de Setsuna prendra la forme d’une intervention d’un Gundam qui viendra le délivrer de sa condition et lui ouvrir les portes du Monde avec une Quête à accomplir (celle des « Celestial Being »).

02. Le refus de l’appel
Le refus de l’appel peut venir soit du futur héros soit de ses proches. Il s’agit de la manifestation de la peur de l’inconnu et de l’introversion.
Cette étape n’est pas présente dans « Gundam 00 » mais son absence peut s’expliquer (sans que ce soit obligatoire ou que cela apporte quelque chose) par le fait que la série passe directement de l’appel de l’aventure (présentée sous forme de prologue-flashback) à la première partie de la Quête (apparition des « Celestial Being » dans le monde pour accomplir leur mission/quête).

03. L’aide du Guide
Le Guide est celui qui va faire sortir le futur héros de son monde ordinaire et lui faire découvrir le monde extérieur. Ce Guide est souvent d’une nature surnaturelle mais ce n’est pas nécessaire. Ce qui important c’est que le Guide soit de nature supérieure à tous les habitants du monde ordinaire du futur héros et qu’il occupe également une place relativement importante ou spéciale dans le monde extérieur.
Au premier degré le Guide de Setsuna est évidemment le pilote du Gundam qui vient le délivrer de sa condition d’enfant-soldat et lui ouvrir les portes des « Celestial Being » - découverte du monde. L’identité de ce guide est un mystère qui sera levé plus tard dans la série.
Néanmoins symboliquement le Guide de Setsuna peut aussi être le Gundam lui-même car c’est sa vision qui va insuffler sa quête à Setsuna : « Je deviendrai un Gundam ». (Il est d’apparence divine, surnaturelle et il détruit facilement tous les ennemis de Setsuna sur le champ de bataille)


04. Le passage du premier seuil
Avec l’aide du Guide (qui peut être visible ou invisible), le futur-héros subit une ou plusieurs épreuves qui symbolisent le passage du monde ordinaire (intérieur) au monde extérieur. Le futur héros n’est encore héros et doit franchir l’interdit du seuil malgré son ignorance, son innocence et son inexpérience.
Il s’agit de la saison 1 de « Gundam 00 » : Setsuna a encore du mal par moment à contrôler ses pulsions de violences (il est toujours attaché à son monde ordinaire/intérieur) et il est surveillé à son insu par son guide (invisible dans la saison 1 => révélation dans la saison 2).

05. Le ventre de la baleine (ou la caverne)
Il s’agit de vaincre le gardien du seuil. Il s’agit souvent d’un lieu aux mains d’une force redoutable qu’il faut franchir. La caverne peut également être métaphorique car il s’agit en fait d’une mort (plongée dans l’obscurité, dans l’Ego) suivie d’une renaissance (lumière) qui verra le futur-héros transformé en héros et donc prêt à affronter les épreuves de la Quête.
Setsuna subit deux morts et deux résurrections dans la série.
Tout d’abord la bataille finale de la saison 1 le laissera pour mort et son Gundam Exia sera partiellement détruit. Il retrouvera ses compagnons au début de la saison 2 : un retour à la vie symbolique qui sera accompagné de la possession d’un nouveau Gundam en remplacement de son ancien. Son nouveau Gundam a le pouvoir de réaliser l’avènement du Dieu Humain – objet de sa Quête.
La seconde mort est physique car après une terrible bataille au cours la saison 2, Setsuna sera grièvement blessé, proche de la mort et subira un empoissonnement aux GN Particules qui le condamne théoriquement. Setsuna se relèvera évidemment (aide de la Déesse) et reviendra à la vie avec un nouveau pouvoir : affinité avec les GN Particules dont la maîtrise permettra de réaliser sa Quête.


06. Le chemin des épreuves
Le Héros subit une série d’épreuves, avec ou sans aide, dans le but de vaincre l’Ego et donc de réaliser sa Quête. C’est une traversée des ténèbres à la recherche de soi-même.
Là évidemment pas de mystère, c’est la série d’épreuves et de dangers qu’affronteront Setsuna et ses compagnons au cours de la saison 2 pour atteindre le but de leur Quête.

07. La rencontre avec la Déesse
La rencontre avec la déesse est la manifestation du complexe d’Œdipe existant en chacun de nous. La déesse peut aider le Héros dans sa quête ou apparaître simplement à la fin. Sa place est variable mais quasi-obligatoire.
Il s'agit évidemment de la princesse Marina qui représente pour Setsuna son complexe d’Œdipe au premier degré. Il a jadis tué sa mère et il a besoin d’une nouvelle mère. La relation entre eux est platonique et quasi-maternelle. Lorsqu’il sera blessé presque à mort c’est auprès d’elle qu’il viendra chercher l’aide nécessaire à sa renaissance. Son amour lui donne la force de continuer à se battre.

08. La femme tentatrice
La Déesse peut être tentatrice et dans ce cas le héros doit triompher d’elle en résistant à ses charmes pour prouver qu’il est digne du don d’amour et de vie (supérieur à l'amour charnelle).
L’autre déesse est Veda, l’IA source de connaissance que le Dieu Divin (ennemi de Setsuna) a conquis et corrompu. Veda est tentatrice (source du pouvoir du Dieu Divin). Elle-aussi est à la fois une mère et une amante que Setsuna doit reconquérir – bien qu’ici il y a dédoublement de Héros avec Tieria dont c’est la quête personnelle de retrouver et de s’unir à Veda pour ainsi aider Setsuna à accomplir sa Quête.

09. La réunion au Père
La figure du Père est le reflet de l’Ego et vaincre son double est l’ultime épreuve pour achever sa quête de soi. L’ultime ennemi est donc soit un père (symbolique ou pas) ou un double – ce qui du point de vue psychanalyse est quasiment la même chose.
Qui est le Dieu Divin qu’affronte Setsuna ?
La révélation est la suivante : il est celui qui pilotait le Gundam qui l’a sauvé étant enfant. C’est donc son Guide mais également son père car comme il lui dira : « Pourquoi t’opposes-tu à moi ? Je suis celui qui t’a recueilli, nourri et montré le monde, je suis ton Dieu (Père), tu dois me servir et m’aider, et non me combattre. »
Pour accomplir sa quête Setsuna doit donc vaincre son père symbolique.


10. Apothéose
L’Ego du Héros est désintégré en une expansion explosive de sa conscience. Fréquemment, sa notion de la réalité est radicalement modifiée : il peut se découvrir un don ou apprendre à avoir un point de vue plus large, lui permettant de se sacrifier.
Lors du final Setsuna réussi à accéder au pouvoir ultime de la maîtrise des GN Particules et il crée le Dieu Humain. Le pouvoir ultime n’est donc pas une arme de destruction ou de création (comme l’espérait le Dieu Divin) mais la compréhension de soi-même et des autres. L’Ego est vaincu pour faire place à la communion avec le monde et l’univers.

11. La récompense finale
Le Héros après bien des épreuves obtient enfin l’objet de sa Quête. C’est l’illumination et la compréhension de soi et du monde. Souvent le héros découvre qu’il avait l’objet de sa quête en lui et même si c’est un véritable pouvoir qu’il obtient, le Héros se rend compte que c’est le voyage qui a sens véritablement et non la destination.
L'objet de la quête de Setsuna est la compréhension mutuelle de tous les êtres humains et le fait de trouver sa place dans cette compréhension en tant que vecteur. Ainsi Setsuna a finalement trouvé sa place et son rôle dans le monde, et cela grâce à toutes les rencontres qu'il a fait au cours de son aventure, car ce sont ces dernières qui lui ont permis d'ouvrir sa conscience à la Compréhension Mutuelle.

12. Le refus du retour
Ayant trouvé le bonheur dans le Monde Extraordinaire, le héros peut ne pas avoir envie de revenir dans le Monde ordinaire avec sa récompense.
Cette étape n'est pas abordée dans Gundam 00 car le monde de "comprehension totale" n'a duré qu'un court instant.

13. La fuite magique ou l'obligation du retour
Une fois la Quête accomplie, le Héros doit retourner au Monde ordinaire. Plusieurs cas de figure : l’acquisition de l’objet de la Quête provoque la colère du monde et le Héros doit fuir ou bien le Héros se retrouve dans un lieu accueillant mais ne peut y rester car dans tous les cas il doit faire partager au monde le résultat de sa Quête.
Cette étape n'est pas abordée dans Gundam 00 car le monde de "comprehension totale" n'a duré qu'un court instant.

14. Le chemin du retour
Le chemin du retour est l’occasion de parcourir le monde en sens inverse pour illustrer le fait que le Héros est différent par rapport à l’aller. Il peut rencontrer d’anciens ennemis qui sont désormais de simples témoins de sa métamorphose.
Cette étape n'est pas abordée dans la série TV mais le film peut en partie être compris ainsi : il nous refait parcourir le monde avec un Setsuna "différent" et où les anciens ennemis sont désormais des alliés ou des témoins de son nouvel état.

15. Maître des deux Mondes
Grâce au prix ou grâce à l’expérience vécue, le Héros perçoit maintenant à la fois le monde Humain et le monde Divin, et il peut voyager à son gré entre les deux mondes. Il a vaincu les forces psychologiques conflictuelles de son esprit.
Cette étape est développée essentiellement dans le film où Setsuna devient véritablement un être évoluant entre deux mondes distincts achevant défintivement sa métamorphose en tant que Messager.

16. Liberté de vivre
Le retour dans le Monde ordinaire et l'utilisation de l'objet de la Quête pour améliorer le Monde (donnant ainsi un sens à l'aventure)
L'épilogue de la série TV et celui du film abordent évidemment cette étape.
La fin de la série TV annonce le début d'une nouvelle ère. Le monde a fait sa révolution (La Fédération, créée grâce aux actions de nos héros, est libéré du Dieu Divin) et les « Celestial Being » ont compris le sens véritable de leur mission et de leurs possibilités, richesses qu’ils vont pouvoir partager avec le Monde.
Quant à l'épilogue du film, il va encore plus loin avec un aperçu du futur de l'humanité comptant désormais une grande partie d'Innovators et avec le lancement d'un vaisseau d'exploration inter-stellaire.
Le monde a défintivement évolué vers la Compréhension Mutuelle (symbolisé par les Innovators) et l'humanité est désormais prête pour le grand voyage et la rencontre avec l'inconnu grâce à sa sagesse acquise par l'action de Setsuna et des « Celestial Being ».




Donc « Gundam 00 » est bel et bien une œuvre Mythologique !

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 19 Mai 2009 11:05 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1688
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Wahou !
Comme d'hab' je suis sur le cul après les explications et synthèses d'ange bleu.

Je suis pas aussi doué, juste dire que comme déjà dis première saison classique.
Seconde saison plus prenante avec les véritables enjeux de l'histoire et son apothéose ...
ou pas puisque le film arrive l'année prochaine.
Film pour lequel j'ai de hautes espérances qui, j'espère, ne seront pas déçues.


Pour l'instant il est mon gundam préféré (en attendant de regarder Zeta puis Char contre-attaque).
Après (par ordre chronologique de création) :

-La trilogie Gundam qui malgré son âge à (je trouve) pas "trop mal" vielli en terme d'animation,
et malgré un mécha design qui lui est vraiment souvent obsolète, son histoire est intemporelle.

-Gundam Wing, qui plus une série mécha classique.

-Gundam Seed, spectaculaire mais un peu trop surfait et improbable à la fin
(même sil y a tout de même de très bon moment).

-Gundam Seed Destiny, fan service au possible avec les personnages qui deviennent vraiment énervant,
malgré quelques éclaircissements scénaristiques.

Pour ta retranscription:

ange bleu a écrit:
02. Le refus de l’appel
Le refus de l’appel peut venir soit du futur héros soit de ses proches. Il s’agit de la manifestation de la peur de l’inconnu et de l’introversion.
Cette étape n’est pas présente dans « Gundam 00 » mais son absence peut s’expliquer (sans que ce soit obligatoire ou que cela apporte quelque chose) par le fait que la série passe directement de l’appel de l’aventure (présentée sous forme de prologue-flashback) à la première partie de la Quête (apparition des « Celestial Being » dans le monde pour accomplir leur mission/quête).


Hypothèse:
Je pense qu'il y a tout de même un passage dans la série ou ce moment arrive. Lors de l'endoctrinement, on voit Setsuna avec un autre enfant.
Setsuna est réticent à agir tandis que l'autre enfant est décidé et bouscule pas mal Setsuna en l'insultant et en lui disant qu'il doit le faire pour l'avenir ou le bien je ne sais plus trop.

Là où ca dévie peut être du concept c'est que lors de ce passage Setsuna n'agit pas encore pour le bien de l'humanité.

_________________
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 9 Avr 2010 22:18 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 21147
Localisation: Joker
Remontage du topic pour évoquer le film "A Wakening of the Trailblazer" qui sortira le 18 septembre 2010.
Faisant suite à la série il va peut être résoudre le mystère "Jupiter" mais rien n'est moins sûr^^
En tout cas Seiji Mizushima a promis que Graham Aker aurait un grand rôle, ce qui devrait réjouir pas mal de monde!
Donc voici le trailer - On n'y apprend pas grand chose en dehors de l'apparition d'un nouvel ennemi, Descartes Shaman, ainsi que le design des nouveaux Gundams !

http://www.youtube.com/watch?v=T0WNe6BrTbc

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 25 Oct 2010 23:19 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1688
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Encore un petit remontage de topic.
Le film est sortis au Japon il y a maintenant un peu plus d'un moi mais la Bande Annonce du film n'était pas postée.

Maintenant mes yeux mouillés attendent impatiemment qu'une team récupère la raw et fasse la trad, donc une sortie DVD et BD,
pour découvrir la fin de l'histoire pour cette série Gundam s'imbriquant dans notre époque.

Comme on avait pu voir sur certaines hypothèse l'appartion d'alien,
étranger à la licence contrairement à sa concurente direct à savoir Macross,
est vraiment mise hors contexte.

Normalement un nouvel innovator et un curieux ultimatum fait son apparition.
En attendant que Jupiter nous dévoile ses secrets je reste au aguets.

http://www.youtube.com/watch?v=mSEYXgff ... r_embedded

_________________
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gundam 00
MessagePosté: Lun 31 Oct 2011 11:48 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 21147
Localisation: Joker
Bah j'avais complètement zappé le film Gundam 00 et je l'ai finalement visionné ce week-end ^___^;


Image


Mobile Suit Gundam 00 the Movie: A Wakening of the Trailblazer

Voilà nous l'avons notre conclusion épique qui manquait je trouve au final de la série TV. Les enjeux et l'ampleur de la bataille finale (et les morceaux de bravoure qui vont avec) sont largement à la hauteur des attentes à ce niveau-là!
L'histoire est "audacieuse" et "originale" pour du Gundam et son argument va clairement du côté d'une autre célèbre saga de Mecha, Macross. Mais loin d'être une mauvaise chose, cette idée permet de sublimer et de donner un contexte de conclusion parfait à la série pour y aborder sa grande thématique sur l'évolution de l'Humanité et de la Compréhension Mutuelle.
Le récit est centré sur l'évolution et le développement de son intrigue et laisse donc malheureusement peu de place aux personnages en dehors des séquences d'actions/intrigues, à l'exception de Setsuna dont l'évolution "finale" est l'un des propos principaux du film.
Néanmoins ce n'est pas guère un souci vu son récit trépidant qui nous fait passer du mystère/angoisse à la pure action survoltée avec une grande maestria *_*
Au final ce film loin d'être un gadget ou un vecteur de fan-service, offre une véritable et définitive conclusion à la série, résolvant les ultimes mystères de l'univers 00 et se payant même le luxe d'un épilogue post-générique bluffant et qui d'une simple séquence sublime résume et conclut toute la série.
Bref un film qui est une assez grande réussite à mon sens.


Note : j'ai mis à jour le sujet Le Voyage du Héros en y intégrant les évènements du film.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gundam 00
MessagePosté: Ven 16 Déc 2011 20:33 
5 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Déc 2011
Messages: 236
Localisation: De partout sauf... Là où il faut!
Houla je ne sais pas si c'est du copier coller mais magnifique la présentation sa doit être long à rédiger. Bon moi Gundam 00 est une série que j ai apréciée gundam étant si je me souviens bien le premier anime japonais que j' ai regardée (j'ai commencé par gundam wing) j'adore voir les combats de robots et de plus contrairement aux autres gundam dans celui-ci la difficulté des combats a nettements été augmentée. Personnellement c'est un très bon anime que je conseille vivement.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gundam 00
MessagePosté: Dim 15 Avr 2018 18:43 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 21147
Localisation: Joker
Pour les 10 ans de la série, un nouveau projet a été annoncé : OAV ? Film ?
https://www.animenewsnetwork.com/news/2 ... ct/.130390
https://twitter.com/pKjd/status/985121720615952385

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gundam 00
MessagePosté: Dim 15 Avr 2018 21:30 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1688
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Oui en effet une nouvelle assez surprenante.
Si dans un premier temps c'est une adaptation de la série en pièce de théâtre qui a été annoncée, Une suite est donc bien dans les tuyaux.
Elle se déroulera entre la fin du film et de son épilogue, celui-ci arrivant 50 ans plus tard pour rappel.

http://www.sunrise-inc.co.jp/work/news.php?id=15354

On suivra Graham Aker qui a fusionné avec les ELS et pilotera le Gundam EXIA Repair IV.
Nous aurons également le personnage de Laetitia Erde, pour un running gag on va dire.

Entre méfiance et excitation je ne sais sur quel pied danser pour l'instant.

_________________
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Gundam 00
MessagePosté: Dim 15 Avr 2018 23:13 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 21147
Localisation: Joker
Ah plus de précision mais pas encore d'infos sur le medium. On verra : disons que plus le projet sera ambitieux, plus il y a risque de déception.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com