Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Seizon Life
MessagePosté: Jeu 7 Jan 2010 22:32 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2366
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Image

[Seizon (生存) en japonais, Life en anglais et Vie en français]





~ Présentation ~



Image.....Image.....Image



Seizon Life est un manga en trois tomes paru en 2005 chez Panini Comics. Le scénario a été écrit par Nobuyuki Fukumoto (Tobaku Mokushiroku Kaiji, Burai Dengai) et le dessin par Kaiji Kawaguchi (Spirit Of The Sun, Jipang, ...).



~ Histoire ~


Atteint d'un cancer qui le ronge, Takeda n'a plus que six mois à vivre. Désespéré et pour s'épargner une lente agonie qu'il ne supporterait pas, il décide de se suicider. Mais au moment où il s'apprête à accomplir son geste, le téléphone sonne : la police lui annonce qu'ils ont retrouvé le corps de sa fille unique disparue il y a de cela quatorze ans.
Au Japon, la prescription pour un meurtre étant fixée à quinze ans, il reste à peine six mois à Takeda pour vivre et pour retrouver et faire condamner l'assassin de sa fille ...




~ Personnages ~


Image
...................Takeda

Takeda est donc le personnage principal par lequel la trame de l'histoire repose. C'est à travers lui (et son enquête) que l'on progresse à travers le manga (et donc, l'enquête).
Il est cadre supérieur dans une entreprise et vit seul depuis la disparition de sa fille il y a quatorze ans et de sa femme - morte des suites d'une tumeur maligne de l'épithélium du foie et du pancréas.




Image
Sawako


On ne sait pas grand chose sur Sawako Takeda. C'est la fille unique de Takeda et de Naomi, elle était âgée de 16 ans au moment du drame. Elle a fait une fugue il y a 14 ans et n'est plus jamais réapparue ... jusqu'à ce que l'on retrouve son cadavre. Le peu que l'on apprend vient des souvenirs qui resurgissent via la mémoire de Takeda ou à travers l'enquête qu'il mène.



Image
Murai....................

Il en va de même pour l'inspecteur Murai. Il travaille au commissariat central de la préfecture de Nagano. On ne connaît pas réellement ses motivations, mais il ne peut pas supporter l'injustice et le fait qu'un assassin vive paisiblement comme si de rien n'était. Il vient donc tout naturellement apporter son soutien à Takeda et l'aide dans son enquête.



~ Particularité de ce manga ~


Dessin : Outre le scénario (diabolique d'inventivité et de rebondissements plausibles et dont l'écriture est dense), plusieurs choses font penser à la bande dessinée, surtout du coté technique. En effet, le dessin est surprenant pour un manga : des gros nez, des mentons carrés, et une mise en page très classique éloignent définitivement ce manga du reste de la production.

Pages couleurs : J'ai beaucoup aimé la petite trouvaille permettant d'exploiter de façon particulièrement judicieuse les quelques pages couleurs de l'ouvrage. D'habitude, ce type de pages fait toujours plaisir car les auteurs leur apportent généralement un soin tout particulier. Mais ici, c'est pour servir le scénario et non pour le plaisir des yeux. Ces pages sont donc cruciales pour l'intrigue mais vraiment banales du point de vue du dessin.

Un manga d'exception ? : Seizon Life, c'est le récit de cette recherche, qui n'avance que grâce à l'obstination et la persévérance de Takeda. Les éléments se mettent en place un par un, lentement, très lentement (car c'est pas facile de remonter le temps et de refaire le parcours de sa fille il y a de cela 14 ans ...). Trop lentement même ! Car le cancer n'attend pas lui (on voit d'ailleurs que malgré le fait qu'on le voit partir à la recherche d'indices - comme une course contre la montre, Takeda montre quelques signes de faiblesse).
Dans ce manga, il n'y a point de fantastique, ni de conspiration mondiale et encore moins de gouvernement malfaisant, juste un père aimant sa fille et voulant coûte que coûte trouver son assassin.

Du fait de la densité de l'écriture de Nobuyuki Fukumoto, Kaiji Kawaguchi est obligé de s'adapter et ainsi, de resserrer lui aussi sa narration graphique. Il adopte donc une mise en scène très cinématographique. L’illustration la plus frappante de cette mise en scène cinématographique est certainement constituée par les quatrième de couverture des trois volumes : si le premier est un plan large d’un carrefour, le deuxième se rapproche, pour finir sur le troisième qui est un gros plan sur le visage de Takeda, toujours au même endroit.
L’intensité de son regard est impressionnante, on sent toute la détermination du personnage, on en a presque froid dans le dos tellement on le sent implacable.

Le scénario montre intelligemment qu'on peut traiter du chagrin et du deuil insurmontable sans forcément chercher à vous arracher toutes les larmes de son corps.

Ce qui fait la force de ce manga, c'est la banalité du contexte et des personnages. On suit donc le destin tragique de ce père qui, après avoir passé sa vie à négliger sa femme et sa fille au profit de son travail, prend soudainement conscience du fait qu'il est bien moins important de réussir dans la vie que de réussir sa vie.


Une énième enquête policière ? : Certes ce manga fonctionne comme une enquête : avec indices, preuves, détails, confrontation, bref comme toute enquête. On se prend à se mettre à la place de Takeda et à chercher - comme lui - d'éventuels indices pouvant permettre d'avancer ou de relancer l'enquête (lorsqu'il y a une impasse).
Mais ce qui fait également la force de Seizon Life, c'est que ce n'est pas une histoire policière de plus. C'est le drame d'une famille brisée par le silence, le chagrin et la souffrance. Takeda, voit alors un signe du destin dans le fait que la funeste échéance qui condamne, corresponde précisément au délai de prescription du meurtrier de sa fille.
Et à travers cette enquête et la volonté de ne pas faillir, il essaie de montrer aux yeux de sa fille et de sa femme, que sous son aspect passé froid et réservé, il n'a jamais cessé de les aimer du plus profond de son cœur.



~ Le mot de la fin ? ~

Bref, vous l'aurez sans doute compris que j'ai beaucoup apprécié ce manga. Certes ce n'est pas le manga du siècle, mais un très bon manga. Mon coup de cœur de ces derniers temps. Si j'ai un conseil à vous donner, c'est de vous ruer sur vos librairies pour découvrir ce manga !

Seizon Life est donc une œuvre poignante, intense, percutante et dont la brièveté (3 tomes) est aussi une force. On ne ressort pas indemne de ce combat d’un père et d’un mari, tant les deux auteurs ont su sublimer les émotions des personnages et ainsi tisser un vrai lien entre ces derniers et les lecteurs.



Seizon Life est l’histoire de la recherche de la Vérité, celle du meurtre de sa fille, Sawako mais aussi la vérité intérieure de Takeda : ce qui le raccroche à la vie.










"Il faut profiter de chaque rayon de soleil comme si c'était le dernier"

_________________
Image


Dernière édition par el-d-brokeur le Ven 19 Fév 2010 17:11, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 12 Fév 2010 22:12 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Nov 2006
Messages: 2700
Localisation: Dans une salle obscure.
Un certain "el nano" ( mais qui est cet individu? ^^) m'a conseillé Seizon Life, qui déja m'interessé aprés avoir lu ce topic, et j'ai bien aimé.

Ce manga assez court est une enquête policière assez simple, il n'y a pas de grand complot comme l'a dit el-d, on n'est pas là à soupçonner nombre de personnes, au contraire le coupable est plutot facile à trouver mais cette simplicité et ce côté trés réaliste est plutot plaisant.
Concernant les personnages, il n'y en a peu mais celui de Takeda est vraiment sympathique, ce père qui n'a plus rien à perdre et qui se bat pour retrouver le meurtrier de sa fille est touchant et porte presque a lui tout seul cette histoire.
Deux mot sur le dessin qui est là aussi trés simple mais sympa... à l'image du manga quoi.

Bref, Seizon Life n'est pas un grand manga mais on prend du plaisir à le lire.

_________________
Image
♥ Jupiter Star Power! Make Up! ♥


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 16 Juil 2010 10:15 
10 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Jan 2006
Messages: 362
Localisation: Black Mesa
Une certaine personne - vous devinerez certainement qui c'est si vous lisez le post du dessus - m'a limite forcé à lire ce manga en me balançant assez directement les liens pour lire ses scans. Car, étant donné que j'habite pas dans un coin très fourni en matière de manga (et que ce manga était dur à trouver), l'Internet m'a donc fourni cette trilogie.

Qu'ai-je à dire là-dessus?

Eh bien...
Sans être un aficionado des "histoires courtes", si j'ose dire, j'ai plutôt bien apprécié cette enquête qui nous est fournie dans cette trilogie, même avec les quelques airs de déjà-vu que j'ai pu ressentir ici et là (quand on est passionné de polars, on fini par prévoir les événements).
L'histoire se lit assez vite, on a des passages très intéressants et des rebondissements qu'on ne pourrait pas vraiment qualifier d'inattendus mais qui arrivent quand même à nous surprendre.
Disons que les suspects ne sont pas vraiment très nombreux, on va dire.

Graphiquement parlant, je dois dire que les gros pifs des personnages m'ont déstabilisé pendant quelques pages puis après ça passe tout seul. On comprend le pourquoi de cet emploi quand on voit le nombre de fois où on voit un personnage en gros plans de face (je ne dis pas que ça envahit le manga, mais plutôt qu'ils y sont plus visibles que dans un manga "traditionnel"). Les trames en couleur sont aussi bienvenues, bien que peu présentes, et aident le lecteur tout en renforçant les effets de surprise.

En somme, un bon manga qui se lit assez vite, pas exceptionnel mais parfait si vous aimez les polars aux airs sentimentaux.

Merci le Nain!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 16 Juil 2010 10:55 
375 000 000 Berrys

Inscription: 01 Juil 2008
Messages: 1957
Oh ! J'avais zappé ce topic sur Seizon Life !

Bon ca fait un bon de temps que je l'ai lu donc mes souvenirs ne sont plus très frais mais j'avais bien aimé, déjà le simple fait que dès le départ Takeda n'a strictement rien à perdre et donc il va tout donner, retrouver toute la vie de sa fille la veille et le jour du meurtre en se souvenant des lieux ou il allait quand elle était plus jeune, et si je me souviens bien c'est la qu'il ya le fameux plan couleur sur une des berge du lac, magnifique *_*

[Spoil]
Ce qui me semblait différent par rapport à d'autre histoire polar, c'est qu'on connait l'assassin des la fin du second tome mais malgré ca, cela va rester difficile de prouver qu'il est inculpé ! Et pendant tous ce passage la tension est vraiment à son comble ![End of the spoil]

Et concernant le dessin, j'avoue qu'on est pas souvent habitué à des têtes déssinés comme ca, quoique niveau gros pif, Urasawa il envoit aussi ! Ca donne presque une tête "mignonne" au père, on a envie de l'aider :) Et ces deceptions sont nos deceptions, donc ce n'est THE polar mais bien que court il y a pas mal d'émotions à travers la recherche de Takeda et en ca, c'est un bon manga.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 24 Juil 2010 00:16 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2009
Messages: 1871
Localisation: Yharnam
Je ne dirais pas non plus la personne qui a insisté pour que je lise ce manga, mais je peux vous dire que ça remonte un peu quand même, il fallait juste que je termine mes lectures sur les autres mangas, ce n'était pas des mangas de 3-4 volumes je peux vous l'assurer ^^

Donc là c'est bon, gràce à El-d, j'ai enfin commencé à lire ce manga, un premier tome avec beaucoup de lenteur, disons environ 20 pages par jour, j'étais très occupé ! Sur 103 pages en tout pour un seul tome, sachant qu'il y en a trois. Mais après c'était l'ultime ligne droite.


Avis

Alors je n'ai pas été déçu du tout ! Même s'il est très court, peut être le seul truc qui était dommage mais je n'en fais pas un plat pour autant. La qualité des dessins est assez sympathique, pour les personnages, Takeda, personnage principal, beaucoup de désespoir pour cet homme qui a perdu non seulement sa femme à cause d'une maladie mais sa fille à cause d'un meurtre... Sawako, sa fille intervient pas mal de fois pour l'avancée de l'enquête de Takeda, concernant les souvenirs d'enfance, les messages, les indices... Murai, pour un personnage que j'avais trouvé mou au départ, il se rattrape très vite au cours de l'histoire, avec sa participation à l'enquête et notamment l'interrogatoire à la fin, il y a de quoi se tromper sur son compte finalement.

Au niveau de l'histoire, elle est plutôt bien menée même si au départ on tournait un peu en rond, mais par la suite, les indices arrivent au fur et à mesure et l'enquête a pû être poursuivie sans de trop grande difficultés. Pour trouver le criminel : [SPOIL]Je me suis dit que c'était trop rapide d'avoir trouvé le meurtrier, pour Yuta Sado, il était trouvé au milieu du tome 2. Donc il fallait un seul tome pour faire craquer Nakamura, le véritable criminel découvert vers la fin du tome 2, et cela, j'ai vraiment apprécié, ce moment de suspense intense, de voir des gouttes de sueurs qui coulaient sur le visage du criminel, Murai qui l'interrogeait comme un pro, les preuves, les indices, les traces laissés... Une enquête policière quoi ^^

Au final, ce manga reste plaisant à lire, je l'ai trouvé rapide finalement, pour l'ultime ligne droite, j'ai mis peu de temps, en lisant tranquillement... En moins d'une heure c'était fini. Mais dans l'ensemble, l'enquête était bien prenante, en plus comme c'est rare que je lise des enquêtes policières comme celle-ci, vu le genre de manga que j'ai lu et que je lis bien sûr pour ceux qui ne sont pas terminés, c'est complètement différent, surtout au niveau réalisme. Donc j'espère y découvrir d'autres mangas de ce genre, c'est toujours aussi chouette à lire, je peux vous le garantir ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Seizon Life
MessagePosté: Mer 28 Déc 2011 15:06 
150 000 000 Berrys

Inscription: 29 Nov 2005
Messages: 1016
Localisation: Le cosmos est mon campement
Voilà un manga qui mérite d'être plus connu. L'histoire est bien trouvée, avec des coïncidences troublantes. Le rythme est bien tenu et suspense correctement maintenu.
J'apprécie ce genre d'histoire où l'on s'immisce dans la vie des personnages à un moment de décompression ou de tentative d’auto-lyse pour ensuite les redécouvrir. Leur travail sur eux-même, les vérités qu'ils acceptent de s'auto-dévoiler prennent sens.

De fait, Seizon Life m'a plu et j'en apprécierais une relecture.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Seizon Life
MessagePosté: Dim 15 Jan 2012 21:34 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Un petit moment que j'aurais dû venir donner mon avis, mais bon, vaut mieux tard que jamais, monsieur l'auteur du topic.

Et donc j'ai beaucoup aimé ce manga. Un peu difficile de mettre la main dessus mais absolument pas déçu du résultat.

Plus que l'enquête nous paraissant à de nombreux moments comme impossible et désespérée, c'est bien cette espèce d'introspection de Takeda, au crépuscule de son existence, tout au long de l'histoire qui aura su m'accrocher de bout en bout du titre. Une enquête qui n'est au final de mon point de vue qu'un prétexte pour le personnage à enfin extérioriser tous ses sentiments contenus durant des années. Et de tout l'amour, la tristesse, la colère, et autres violentes émotions dont on est les témoins à mesure que les indices et les souvenirs s'enchaînent, s'en dégage une forme de beauté et de contemplation assez magnifique. Voir peu à peu Takeda avancer sur le chemin tortueux le menant vers un état de sérénité et d'accomplissement fait de Seizon Life un manga assez mémorable et ne pouvant que difficilement laisser insensible. J'y ai même versé quelques larmes à certains moments (oui, je suis faible).

Je regretterai juste un peu la fin que je trouve un peu trop rapide (même si c'est un plaisir de voir le criminel se faire "piéger"). Un mot d'espoir et rendant hommage à la vie, comme c'est le cas dans tout le manga, mais que j'ai trouvé trop vite expédié. Sinon, excellente lecture.

Merci de la découverte et du harcèlement.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com