Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Tu n'iras nulle part !! Rends-moi M. Tom !! - Cutty Flam
Chapitre 885


Episodes 813
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Metal D. Luigi Présente

Les terribles aventures du Capitaine Pipo


Salut moussaillons aujourd’hui je vais vous raconter les aventures que j’ai vécu juste avant de rencontrer mon homme de main Luffy... nous allons remonter dans les entrailles de mon passé... les âmes sensibles feraient mieux de vite se réfugier et les femmes peuvent venir dans mes bras pour que je les abritent. Maintenant installez vous confortablement car ça va déménager !!


Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X
Chapitre XI


Chapitre X : Une terrible grande complication... 3ème partie


Suntra : Je ne sais pas qui tu es, mais je sais que tu n’aurais pas du te mêler de...
Slash : Mon nom est Slash retient le bien, car tu vas devoir y mettre une énorme prime dessus !!
Suntra : Tu parles beaucoup trop !!

La rapière pointa en direction du cœur de sa victime. Mais, le sabre de Slash dévia l’attaque sans grande difficulté. Sans temps mort le colonel donna un coup de pied que l’adversaire esquiva d’un simple bond en arrière. S’en suivit plusieurs choc rapides entres les deux lames. Celle de Suntra ne faisait qu’attaquer alors que celle de Slash ne faisait que parer. Pourtant, il avait eu une bonne dizaine d’occasion de passer à l’offensive mais celui-ci ne se contentait que d’arrêter toutes les tentatives de le transpercer de son opposant tout en gardant sa main gauche derrière son dos. Puis, soudain à un moment où ils étaient trop éloignés l’un de l’autre pour se toucher, Slash prit sa cigarette des doigts de sa main gauche et tira un bon coup. Son ennemi essayait de reprendre son souffle après les trop nombreuses attaques ratées... c’est dans ce petit instant de calme que Slash jeta un regard vif dans les yeux de son adversaire, et en moins d’une seconde il jeta sa cigarette, se pencha en avant et fonça en avant à une vitesse fulgurante, le pas qu’il avait fait pour se propulser avait endommagé le sol. L’air déplacé provoqua un souffle qui fit presque reculer Suntra. Celui-ci vit son opposant disparaître devant ses yeux. Dans ce moment de panique il ne trouva rien de mieux que de fermer les yeux et de mettre ses deux bras en avant. Il sentit alors un froid dans son dos transpercer son habit et une pointe rentrer en contact avec sa chair.

Slash : Une prime de 60 millions serait pas mal non ?

On entendit la rapière du colonel résonner sur le sol. La surprise ou la peur l’avait figée sur place, il ne s’était même pas rendu compte qu’il avait lâché son arme.

Suntra : C... c... comment…
Slash : Mh ? Tu essayes de me dire quelque chose ? Articule voyons.
Suntra : Comment as-tu... un fruit du démon n’est-ce pas ?
Slash : Moi, un fruit du démon ? Non... Je suis un bretteur. Un professionnel de la lame et de l’esquive. Et pour esquiver rient de tel qu’une grande vitesse – dit-il en se rallumant une cigarette.

Suntra sentit le sabre quitter son dos, il se retourna sans bien savoir s’il devait repasser à l’attaque ou battre en retraite. Mais, un détail le fit oublier cette question... il venait d’apercevoir le briquet du fumeur.

Suntra d’une voix tremblante : Ce... ce... ce dragon !!
Slash : Mh ? Ah !! Le dragon sur mon briquet...
Suntra : TU ES UN MERCENAIRE DU GRAND QUAIDU !?
Slash : Pas tout à fait... le grand Quaidu est mort il y a un long moment déjà... moi je suis un élève d’Orda celui qui a prit sa relève... si tout se passe bien, je serais un jour le deuxième à perpétuer cette lignée...
Suntra : Le grand Orda... mais attends !! Pour pouvoir succéder à Orda tu vas devoir tuer...

Slash d’un regard savait déjà de qui l’autre parlait...

Suntra : Oui, c’est exact je vais devoir tuer... cet homme... mais bon je ne suis pas encore arriver à ce stade. D’abord je dois me faire connaître sur les mers pour recevoir le prochain ordre de mon maître...
__________________________

* J’y crois pas... l’élève d’Orda veux rentrer dans mon équipage !! Je ne pouvais demander mieux !! Mais qui donc devra-t-il tuer ? On verra plus bien plus tard... maintenant il faut que tu te reprennes. Prend ton courage à deux mains et affronte ta peur !! Il faut que tu aides ton équipage. Fuir serait une conduite indigne d’un capitaine... où donc se trouve Nash ? Argh c’est malin au milieu de toute cette agitation je l’ai perdu de vu... bon après tout personne ne peut rien contre lui... je ne vois pas comment ce... ce... Ares. Oui c’était ça son nom. Qu’est-ce qu’il pouvait faire contre un gars qui peut visionner le futur ? Cherchons plutôt Sômo...*
__________________________

Blue : MAIS C’EST PAS POSSIBLE !! J’ai laissé ton coffre dans la taverne près du port qu’il me dit... ok mais... IL Y A UNE BONNE QUINZAINE DE TAVERNE ICI !! Pouf... reprend ton calme Blue... voit le bon côté des choses. Depuis que le galion d’Arastar a accosté les tavernes se vident... espérons que personne n’a fuit avec mon coffre...




Jeremy : T’es vraiment stupide d’être venu me défier.

Sômo depuis tout à l’heure se prenait des coups sans pouvoir riposter. Ce qui l’énervait au plus au point... il ne pouvait pas perdre comme ça fasse à un des hommes d’Arastar, alors qu’il devait à tout prix un jour battre Arastar lui-même !! Mais, il avait beau réfléchir (ce qui n’était pas son fort) il ne voyait pas comment apercevoir ce lâche... celui-ci utilisait sa vitesse pour arriver toujours du côté opposé ou Sômo l’attendait...

Jeremy : Bon, je repasse à l’attaque...

Cette phrase remis Sômo en position... mais il avait beau essayé de surveiller plusieurs côtés à la fois, son ennemi invisible arrivait toujours par la faille de sa défense. C’est dans un fracas lourd que le jongleur se fit éjecter sur le sol après un poing en plein visage. Il se releva prononçant un juron.

Pipo : Sômo !!
Sômo : ?
Pipo : Mets toi au milieu de la foule, il aura plus de difficulté à se déplacer !!
Jeremy : Peuh de toute façon je ne te laisserai même pas l’occasion d’y pénétrer !! ... QU’EST-CE QUE !?
Pipo : Ce nuage de fumée qui vient de se lever ? T’en fais pas je n’ai utilisé qu’une petite bille et en plus avec cette pluie il se dégagera vite...

Effectivement la fumée se dissipa rapidement, juste le temps nécessaire pour que Pipo et Sômo se faufilent entre les marines et les pirates...

Jeremy : Je vais vous exterminer tous les deux !!

Il disparut et se faufila lui aussi au milieu du combat.

Pipo : Ecoute bien Sômo !! – commença-t-il tout en lançant un œuf pourri à un marine qui s’apprêtait à le trancher - Il ne devrait pas tarder à nous apercevoir. Pendant que je nous couvre de ces pirates et marines je veux que tu restes attentif au moindre signe qui pourrait t’indiquer sa position. Et après tu sais quoi faire...
Sômo : Ok bien reçu !! Je n’aurais besoin que d’un enchaînement pour le mettre KO !!

Apparemment l’idée remonta le moral de Sômo. Durant un moment rien ne se passa seul les élastiques et les œufs pourris volaient. Jeremy lui se faufilait à grande vitesse entre les lames et les balles de ses camarades et des marines qui livraient un combat sans merci depuis un long moment... c’est alors qu’il aperçu enfin les deux zigotos. Un sourire se fit sur son visage, il doubla sa vitesse en se dirigeant tout droit vers ses cibles. Mais, plus il allait vite et plus il avait du mal à éviter les lames qui se faisaient nombreuses. Puis venue de nulle part une balle destinée à un marine le frôla le bras le laissant échapper quelques gouttes de sang, qui à peine avoir quitté le corps de son propriétaire reprirent une vitesse normale. Et heureusement, pour certains Sômo le repéra ce sang qui gicla de nulle part. Il ne se fit pas prier et se jeta dans la direction du rouge vif. Jeremy qui regardait de côté pour essayer de voir si sa blessure n’était pas trop profonde, ne remarqua que trop tard que le poing de Sômo était déjà sur lui. Le choc fut rude très rude... une particule si rapide ne pouvait pas rester indemne si on l’arrêtait brusquement, qui plus est avec un coup de poing dans l’estomac. L’arrêt brusque provoqua une énorme rafale de vent qui dévissa presque la casquette de Sômo de son logement. Sachant qu’il avait bel et bien percuté sa cible il commença son « jonglage ». Après trois ou quatre coups dévastateurs de la paume de ses deux mains il l’envoya en l’air d’un coup de pied vertical. Il sauta avec son ennemi et improvisa un spectaculaire enchaînement aérien. Puis pour terminer à quelques mètres du sol il l’agrippa et le projeta de toutes ses forces de ses deux bras et le projeta violemment vers le bas. Jeremy à une vitesse encore plus hallucinante que d’habitude s’écrasa sur plusieurs compagnons et marines qui ne s’attendaient à rien. Ça l’amorti ça chute mais pas assez pour pouvoir rester conscient...

Pipo : WHO !!




Pipo : Alors là Sômo tu as fait fort !!
Sômo : Merci capitaine. Mais je n’aurais certainement pas réussi si vous n’étiez pas venu m’aider...
Pipo : Tu n’as pas avoir honte un capitaine est dans l’obligation d’aider ses hommes dans les moments les plus critiques. Bon, maintenant il faut retrouver les deux autres... Nash à déjà lui aussi du finir son combat.
Sômo imitant Nash : >_<
Pipo au dents de requin : QU’EST-CE QUE TU FOUS !?
Sômo : Bah, j’essaie de faire comme Nash et d’utiliser les pouvoirs magiques des yeux, pour essayer de le retrouver.
Pipo : Laisse tomber, à cette heure-ci il doit déjà être au bateau avec Slash...

Un bruit sourd ce fit entendre. Pipo et Sômo se retournèrent. Sur le sol gisait Nash...

Ares : Ah... content de vous trouver ici, l’idée de vous rechercher au milieu de cet énorme bataille ne me plaisait guère, et après il ne manquera plus que votre nouvel homme...

Une multitude de pensés traversèrent l’esprit de Pipo... il resta paralysé sur place sans savoir quoi faire. Ce fut cette fois-ci au tour de Sômo de prendre l’initiative et de donner les ordres.

Sômo : Je le retiens !! Va voir Nash !!
Pipo : Mais...
Sômo : Un capitaine doit savoir aider ses hommes dans les moments les plus critiques...
Pipo : Mais...

Ce fut un mot jeté dans le vide car Sômo n’y prêta pas attention et s’élança vers ce qui avait plutôt l’air d’un gamin que d’un lieutenant de la marine. Pipo exécuta son rôle. Au moment où il allait soulever Nash, celui-ci l’en empêcha et se releva tout seul couvert de blessures la plupart dans le dos...

Pipo : Nash... co...
Nash : Je ne sais pas ce qui se passe... ça ne m’était jamais arrivé auparavant...
Pipo : Comment a-t-il réussi à t’avo...
Nash : Je ne sais pas justement !! Quand je regarde dans le futur, j’ai beau étudier toutes les possibilités qui se présente à moi, mais dans chacune d’elle je me fait avoir. Pas moyen d’esquiver ou de contre-attaquer. Quelque soit mon choix j’aperçois que je vais me faire avoir !! Il faut battre en retraite. Où sont les deux autres ?
Pipo : Sômo est allez affronter Ares...
Nash : Et merde il va se faire tuer !! Bon, je vais essayer de le sauver. Pendant-ce temps retrouve Slash et Blue et dirigez vous au bateau !! Mais ne passez surtout pas par la route Sud. Faites un détour en passant par la route Ouest.
Pipo : Pourquoi !? Ça va nous prendre deux fois plus de temps pour retourner au bateau !!
Nash : Durant, le combat Ares aime bien faire causette... et un moment il a dit que même si j’essayais de m’enfuir c’était peine perdue, parce qu’un barrage a été mis en place sur la route Sud...
Pipo : Ah ok...
Nash : Ecoute, si moi et Sômo nous ne somme pas arriver dans 20 minutes partez sans nous...
Pipo : OK !!

Sur ces mots ils prirent chacun une direction différente... ils savaient que c’était peut-être la dernière fois qu’il se verraient...

Pipo criant les larmes aux yeux : Mais ne t’avise surtout pas d’arriver en retard !!
Nash : Quel pleurnichard... – jeta-il dans un sourire laissant échapper une larme qu’il s’empressa de nettoyer – ON A FORME UNE BONNE EQUIPE JUSQU'A LA FIN !!




Ares : Oh impressionnant tu tiens encore debout...
Sômo : LA FERME !!
Ares : Tu n’es pas dans une situation où tu peu te permettre de donner des ordres à qui que ce soit.

Ares qui se trouvait immobile, sans crier gare disparu et Sômo sentit un poing s’enfoncer dans ses côtes. Ares venait d’apparaître juste à côté de lui. Celui-ci allait encore frapper sa victime sans que celle-ci ne puisse réagir... mais un bras l’agrippa et lui colla un poing à la figure. Ce qui lui fit reculer de plusieurs pas déstabilisé.

Sômo : Nash !!
Nash : Alors ? Ça ne va pas trop mal ?
Sômo : Dit j’ai une question. >_< c’est bien comme ça que je dois foutre mes yeux pour...
Nash au dents de requins : Comment tu fait pour penser à des trucs aussi stupides à un moment si dangereux !?
Ares : Ah tiens, tu n’étais pas encore mort ?
Nash : Si je suis là, d’après toi ?
Ares : Cette fois-ci je vais utiliser mon poignard... pour en finir vite fait...
Nash : Tu parles trop vite... je te préviens que je viens de réussir à te toucher. Je ne sais pas comment j’ai réussi, mais je compte bien le répéter !!
Ares : Oh tu crois avoir deviner quel est mon pouvoir ?
Nash : Pas la moindre idée... au début je pensais à de la télétransportation, mais si c’était le cas j’arriverais à déjouer ton attaque en regardant dans le futur...
Ares : Effectivement ce n’est pas de la télétransportation.
Nash : De toute façon, j’ai compris que la seule façon de t’avoir c’est de prendre par surprise comme je viens de le faire.
Ares : Je suis désolé de te contredire, mais je t’assure que ton poing que tu m’a collé n’a pas été du à la surprise mais à autre chose...

Nash et Sômo prirent l’offensive. Nash espérait que si Sômo se mêlait au combat il pourrait voir un futur où ils prendraient le dessus. Mais, ce ne fût point le cas... en moins d’un centième de seconde Ares disparu et avait déjà collé son pied dans le dos de Nash et ainsi que son poignard dans le dos de Sômo.
__________________________

[b]Slash
: Tu trouves pas que sa se vide ?
Pipo : Oui, les pirates sont en train de revenir au bateau, les premiers qui sont partis ont du leurs informer qu’il y a un barrage sur la route Sud... tout comme nous la plupart ont l’air d’essayer de passer par la route Ouest...
Slash : Tu as dit qu’il y a encore une recrue dans ton équipe ?
Pipo : Oui, mais je suis sûr qu’elle doit déjà être sur le bateau...
Slash : Elle ? C’est une fille ?
Pipo : Ouais pourquoi ?
Slash : Euh rien... rien...
__________________________

Ares : Pas trop mal ?
Nash : C’est ça fait le malin... en tout cas je te garantit que tu ne vas pas survivre à la prochaine attaque !!
Ares : Je suis curieux de voir ça. AHAHAHAHAHAHA pauvres imbéciles si vous saviez quel était mon pouvoir vous sauriez que vous ne faites pas le poids !!
Nash chuchotant : Ecoute Sômo...
Ares : Je vous attends...
Nash : Tu ne vas pas attendre longtemps !! AAAAAAAAAAAAAAAAH – Nash poussa un cri, c’est alors qu’une terrible aura commençait à l’entourer, un éclair déchira le ciel, mais même l’éclair ne semblait pouvoir rivaliser avec la puissance que Nash semblait dégager. La main d’Ares tremblait... – AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH PLUS !!!!

Sur ce mot Nash prit la fuite direction Ouest. Mais, il se rendit compte d’un petit détail...

Nash au dents de requins : POURQUOI CET ABRUTI CE DIRIGE VERS LE SUD !?

Il changea de direction et poursuivit Sômo jusqu’à le rattraper.

Nash : Abruti, je t’ai pourtant dit que je ferais une diversion et qu’on fuirait vers l’Ouest !!
Sômo : Ah ? Je suis désolé c’est que je ne sais pas dans quel direction est l’Ouest... moi j’ai pensé logiquement que tu voulais qu’on prenne la route la plus courte pour aller au bateau...
Nash : J’y crois pas !! BON CONTINUS A COURIR !!




Ares : Tss... m’avoir avec un truc aussi grotesque... de toute façon ils n’iront pas loin, même les pirates d’Arastar n’ont pas réussi à traverser le barrage...
__________________________

[b]Homme
: Alors comme ça, tu aimeras récupérer ton coffre petite ?
Blue : Tout juste.
Homme : Et ben désolé maintenant il est à moi !! Donne moi toi plutôt la clé du coffre...

Blue allait perdre son calme, mais elle s’arrêta pour mieux évaluer la situation. Un sourire et un regard amusé prirent placent sur son visage. Elle tendit la clé...

Blue : Bon après tout il y a rien de bien important dans mon coffre, juste un log pose, des cartes,...

L’homme ne l’écoutait guère et se contenta de tourner la clé dans la serrure et ouvrit le coffre, il bavait en imaginant toutes les richesses qu’il pouvait contenir.

Blue : AH et il y a aussi...

Un regard effrayé et un cri furent ce qui provenu de l’homme, qui tout d’un coup tremblait de tout son corps en voyant ce qui se trouvait dans le coffre... maladroitement il essaya de parler.

Homme : Ahaah... hum... ahah... gloups... euh mais bien sûr que tu peux le garder ton coffre petite, c’était qu’une blague ahaha... après tout je ne suis ni un pirate ni un voleur. Tu vas oublier ce petit malentendu j’espère hein ?
Blue : J’y réfléchirai... – elle ferma le coffre et le reprit – mais je n’oublierai pas ton visage pour si jamais je change d’avis.
Homme : NON... NON... PITIE NON !!

Blue sans se soucier des pauvres aboiements de l’homme quitta la taverne.
__________________________

Marines : Vous n’irez pas plus loin !! Rendez-vous !!

Les deux compères venaient d’arriver au barrage. Ils étaient entourés de toute part, devant une cinquantaine de marines avec plusieurs canons, derrière la troupe s’était refermé et sur les deux côtés des bâtiments... Sur le sol gisaient les quelques pirates d’Arastar qui avaient essayé de passer par la route Sud...

Nash : Sômo, si par hasard t’as une idée, même stupide t’hésite surtout pas à m’en faire part...
Sômo : Je m’en occupe >_<
PUNCH
Nash : ABRUTI !!

Derrière un chemin parmi les marines s’ouvrait pour Ares qui arrivait lentement. Soudain, Sômo sentit Nash l’agripper. Nash fonça sur l’immeuble du côté gauche et traversa la fenêtre en tirant Sômo avec lui. S’en suivirent plusieurs tirs contre les murs, mais ceux-ci n’arrivaient pas à les traverser...

Marine : Qu’est que tu attends pour tirer au canon !?
Marine : T’es fou !? Le bâtiment risque de s’écrouler sur nous !! ENFONCER LA PORTE !!

A l’intérieur Nash monta les étages, jusqu’à arriver à porte qui le mena au toit. Au moment de l’ouvrir elle ne s’ouvrit pas, à côté de la porte contre le mur une bonne trentaine de clé. Il lâcha Sômo et commença à essayer toutes les clés.

Nash : Non pas celle là – il jeta la clé, il en prit une autre et l’essaya aussi – non plus... voyons voir, non plus.
Sômo : Tu sais, si tu te dépêche pas on est foutu...
Nash au dents de requins : Alors pourquoi tu le dis d’un air aussi décontrarié !?

On entendit une porte se faire enfoncer au rez de chaussé, s’en suivit les pas accélérés des marines dans les escaliers se rapprochant dangereusement.

Nash : MAIS Y EN A UNE CENTAINE DE CLES !!!!
Sômo : On se croirait dans fort braillard, c’est excitant !!
Nash au dents de requins : Tes remarques à la con je m’en passerait bien aussi !!!! AH !! Mais que je suis con !! Je n’ai qu’à utiliser mon pouvoir !!

Un moment de silence intervint durant lequel Nash visionnait quel était le résultat de chaque clé. Seul les pas se rapprochant se faisaient entendre.

Nash : AAARGGH LA BONNE CLE N’EST PAS LA !!!!
Sômo : T’aurais pu le dire plutôt !!

D’un coup de pied Sômo enfonça la porte. Nash jeta un regard à Sômo. Ils coururent alors tous les deux et firent un saut pour atterrir sur le toit de l’immeuble d’en face.

Nash : T’aurais pas pu faire ça plutôt !?
Sômo : Bah, pourquoi toi tu l’as pas fait toi !?
Nash : Moi j’y est pas pensé, j’étais sur les nerfs !!
Sômo : A parce que moi je l’étais pas !?
Nash : Ah ouais c’est clair que t’avais l’air stressé à parler de...

Des tirs leurs passèrent juste à côté. Les marines de l’immeuble d’où ils avaient sautés les avaient repérés.

Nash : On finira notre discussion sur le bateau !! – ils se remirent à fuir.
__________________________

Blue était sur la caravelle elle faisait face à son coffre ouvert... elle se trouvait devant un choix difficile. C’est alors que quelqu’un arriva par derrière la faisant sursauter.

Blue : Oh mon dieu !! Nash !! Ce n’est pas ce que tu penses !!
Nash : Si ce n’est pas ce que je pense, en tout cas ça en à tout l’air... Sômo hisse les voiles !! Il faut nous préparer pour l’arrivé de Pipo et Slash !!
Blue : Slash ?
Nash : Ça n’a pas d’importance si tu nous quittes...
Blue : Comment ? Mais je...
Nash : Rends toi à l’évidence... j’ai vu le secret que tu gardais ton coffre. Maintenant deux choix s’offrent à toi : ou tu nous quittes ou tu restes pour nous raconter une histoire passionnante ce soir...
Blue : Je... je...
Sômo : Nash !! Pipo et Slash sont arrivés !!
Nash : OK !! Alors que décides-tu ?
Blue : C’était justement à quoi je réfléchissais avant que tu n’arrives... je vais rester. Je suis sûr que vous pouvez m’aider...
Nash : T’aider ?
Blue : Oui...

Blue agrippa un tissu dans son coffre le déchira en deux et le jeta à la mer.

Nash : Je crois qu’on peux partir maintenant. On attend tes ordres navigatrices...
Blue : Suivez la lumière du phare !!

La caravelle quitta Logue Town au gré du vent qui était fort... Dans les vagues du port quelque chose flottait à la surface, un uniforme déchiré en deux... on pouvait y lire : « MARI » et « NE »


Retour






  Connecté(s) : 22
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1