Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante

Voyez-vous toutes les références/clin d'oeil que je disémine dans le texte ?
Ces références ? Quelles références ? 43%  43%  [ 3 ]
Ouais, quelles unes par-ci par-là... 29%  29%  [ 2 ]
Vu le nombre, pas étonnant que tu mette autant de temps à sortir les chapitres ! 14%  14%  [ 1 ]
Ha, c'est ça les trucs que je pige pas ? 0%  0%  [ 0 ]
Ouais, je trouve ça assez sympa... 14%  14%  [ 1 ]
Excellent ! Cela me rappelle de bon souvenirs ! 0%  0%  [ 0 ]
Nombre total de votes : 7
Auteur Message
 Sujet du message: [fanfic] Vengeance
MessagePosté: Mer 20 Juin 2012 20:30 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Avr 2012
Messages: 486
Localisation: Black Hole
Bon voilà, je me lance.
Je me suis dit que c'était peut-être le temps, que à mon tour je devais franchir le pas. Je vous préviens que mes chapitres seront postés quand j'aurais du temps (il faut tout de même que je révise le brevet !)
Donc, voilà, lisez et appréciez !
Vengeance



Un monde qui se meurt,
Un monde qui a peur,
Un monde de chaos,
Qui subit l'assaut,

De pirates sanglants,
D'un vil gouvernement,
Faisant couler le sang.

À genoux, le peuple agonise lentement,
Mais même dans la mort, les flammes renaitront,
Dans le souffle ardent de la révolution !

Partout les combattants déplorent les linceuls,
Dans un unique rang près à montrer leurs crocs,
Car le monde dépend non plus d'un homme seul,
Mais de belligérants, un flot de héros...


[Fanfiction]Vengeance

La grande épopée
Pour la liberté !


Synopsis :
Xadros est un enfant traumatisé :
Ses parent ont été tués par un marine : Morgan le bûcheron ! Mais Morgan n'est plus...
Cependant, la rage de Xadros est toujours intacte...
Et il comprend, ce ne serra plus une rage personnelle mais une vengeance,
Une Vengeance non plus contre un homme, mais contre le monde lui-même !
Et s'engagera alors la marche vers le révolution !



Prologue

Pourquoi ?
Pourquoi le sang coule?
Pourquoi le fer qui s'abat remplit mes yeux de larmes ?
Je deviens peu à peu haine, je deviens vengeance.
Je cris, je hurle, mes os vont se briser sous la tension.
Car là, je vois ceux qui m'ont donné la vie en train de se la faire prendre.
Mon nom est Xadros, je suis encore jeune, je pourrais profiter de la vie, mais mon but est de me venger et de faucher le responsable.
Il connaitra la douce fin qu'est la mort, comparé aux souffrances d'une telle absence.
Ainsi donc, même dans mon petit village de Shell, la mort la plus atroce nous guète.
Mais bientôt, je poserais une pierre tombale, et j'y écrirais avec la pointe de mon sabre, le nom de ce meurtrier.

Désormais, je n'ai plus 10 ans, je quitte mon exil de 7 ans sur une île voisine et ma volonté de vengeance est toujours aussi forte, jamais je n'oublierais le nom et le visage de celui qui a tué mes parent.
Je le jure, je te tuerais
Morgan le bucheron !


Chapitre 1: Héros ?

La brume se levait doucement à l'horizon, lorsque sur sa frêle barque, Xadros commença à apercevoir son village natal. Même si la mélancolie commençait à s’immiscer en lui, il n'en laissa rien paraitre. Désormais, il était fort, puissant et il se força à faire un bref sourire de haine alors qu'il s'avançait vers la rive.
Le meurtre, la fuite sur Mivalon, lieu de son exil pour échapper à la folie du colonel, les années d'entrainement, de rage refoulée, tout cela allait appartenir au passé.
Les rayons du soleil levant découvraient les formes militaires de la base de la Marine.
Xadros commença à s’entonner un poème à lui même afin de se donner du courage. Il avait toujours eu ce don de la poésie et intérieurement, il se composait des poèmes pour tenter de maitriser ses sentiments.
Ha, Morgan, sale meurtrier,
Tu va voir mon douloureux passé,
De par ma lame, ma puissance et mon esprit,
Tu va ressentir la douleur que tu me fis,
Car, là voici la fin,
De ton misérable destin.

Xadros était confiant, pour lui, sa venue annonçait la paix dans le village de Shell. Peut-être, pour la première fois de sa vie, il allait être considéré comme un héros. Il se voyait déjà, libérant la population du joug incessant de la marine et du Gouvernement mondial. Ce serait son utopie qui se réaliserait enfin, avec une rébellion contre cette tyrannie avec la mise en place d'un monde libre et égalitaire.
C'était le matin et peu à peu les villageois sortait de leur sommeil et ouvraient leurs volets de leur maison. Il avança peu à peu dans la rue principale, comme s’élançant pour le grand saut. Arrivé devant les remparts macabres de la base il cria à pleins poumon, tout en exultant sa colère dans ses paroles :
"Colonel Morgan le bucheron, amènes-toi afin que je fasse de ton corps un tas de chair informe !"
Mais seul le silence, répondit à Xadros. Agacé par inattention que lui portait le colonel, il décida de donner libre cours à son pouvoir. Mais il se ravisa, et préféra donner un coup de sabre. Il se concentra, des frémissements lui parcoururent le corps en venant de sa lame. Celle-ci s'appelait Ryū no ikari, il l'avait trouvé dans une caverne de Mivalon, là une un grand sabreur avait perdu la vie. C'était un katana d'une longueur habituelle, avec sur la garde de métal un dragon se mordant la queue. Cette lame avait toujours fasciné Xadros tant par sa légèreté, sa résistance et surtout sa beauté.
Outre cette magnifique garde la "fureur des dragons" avait deux faces. L'un des côté du katana était de couleur noir ébène tandis que l'autre face était blanche comme de l'ivoire.
Le souffle d'acier se répandait en lui et se déversait dans son sang. Lorsque soudain, l'instant fatidique, il avança en un souffle et trancha en un instant.
D’abord, le portail métallique ne sembla pas bouger, puis soudain, en un crissement métallique, il s'écrasa sur le sol, laissant apparaitre une grande fissure dans le sol. Alors qu'il s'avança dans cette base qui semblait déserte, une vieille femme l'interpella :
"Mon, garçon, dit elle avec une voix hasardeuse mêlée à un fond de défi, ce n'est pas la peine de détruire notre paisible village, si c'est pour voir un tyran disparu. Alors je te prierait d’arrêter cela."
C'était un choc, comme un coup porté à son honneur. Son objectif partait en fumée, il ne pouvait plus accomplir ses envies meurtrières, comme si tout son entrainement partait comme les cendres dans le vent après un incendie.
Il y avait un autre coup dur qui lui fit doublement mal et cela brisait tout ses rêves :
"Qu'a-t-elle dit ? "village paisible" ?
Comment pourrai-je être le héros de ce village, si il n'y a plus de tyran et que le village est calme ?
Serais-je donc finalement quelqu'un de normal, qui sombrera dans l’oubli ? Shell semble déjà avoir oublié le garçon orphelin qui voulait les libérer ? Deviendrais-je quelqu'un d'ordinaire, qui restera bien sagement à attendre la mort ?"
Cette sensation rempli son être d'un grand désarroi mais il se décida finalement à demander à la vieille dame quel était le nom de celui qui lui avait dérobé la place de héros qui selon Xadros, lui revenait de droit. Elle lui répondit avec enthousiasme et le sourire heureux :
"C'est un jeune homme insouciant et surtout très gentils et près à aider, il se nomme Monkey.D.Luffy et il est en train de devenir un pirate très renommé !"
Xadros fit une mine montrant clairement son ignorance, ses 7 dernières années isolé à Milvalon l'avait vraiment coupé du monde extérieur, c'était en effet une île perdue dans Est-Blue, où ne vivaient que quelques personnes qui passaient leur temps à fortifier leur corps et leur esprit, à s'entrainer et à étudier.
Voyant son incompréhension, la vielle dame lui dit :
"Il est originaire de Fushia, un village tout près d'ici, faisant parti du royaume de Goa.
Et qui plus est il est petit fils de Garp le héros et surtout fils du criminel le plus recherché, Dragon le révolutionnaire !"
"révolutionnaire", ce mot fit tilt dans la tête de Xadros. Ce terme de "révolution", comme la libération du peuple plus beaucoup au jeune homme, il demanda à la vieille femme des infirmations sur ce sujet :
"Ho, les révolutionnaires, dit-elle avec une voix aigrelette, sont des personnes qui veulent renverser le gouvernement mondial, ils font des coups d'état dans des pays afin de le renverser."
Ce fut un retour de flamme, les espoirs de Xadros renaissaient tel un phénix. Cette fois, il comprit, il n'était pas fait pour libérer un petit village, mais pour libérer le monde lui-même !
Le sourire lui revint, voilà son nouvel objectif, il trouvera les révolutionnaires et il renversera avec eux le GM.
Il remercia la vieille femme, et prit son bateau vers une île où se déroulerait, selon les dires de la vieille dame, un coup d'état mené par l'armée révolutionnaire.
Son embarcation se dirigea donc vers, Nicsest, aux frontières de Calm belt.
En fixant l’horizon, il se décida à commencer sa marche pour devenir un héros de la révolution !

_________________


Dernière édition par Drakange le Lun 9 Juin 2014 18:31, édité 11 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vangeance
MessagePosté: Mer 20 Juin 2012 20:46 
150 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Déc 2010
Messages: 1058
Localisation: In Wonderland ~
Même dans le Dictionnaire des Mots Oubliés retrouvé fièrement chez ma grand-mère je ne trouve pas ce mot de Vangeance.
par contre si tu veux mon Larousse de Poche 2011 a :
Vengeance nf : Action de se venger : tirer vengeance ; acte par lequel on se venge.


Faut franchement arrêter de se foutre du monde !

_________________
Image
"L'inventeur du champagne rosé a réussi le contraire de la quête des alchimistes :
il a transformé l'or en grenadine."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vangeance
MessagePosté: Mer 20 Juin 2012 21:49 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2012
Messages: 567
Shanji21 a écrit:
Même dans le Dictionnaire des Mots Oubliés retrouvé fièrement chez ma grand-mère je ne trouve pas ce mot de Vangeance.
par contre si tu veux mon Larousse de Poche 2011 a :
Vengeance nf : Action de se venger : tirer vengeance ; acte par lequel on se venge.


Faut franchement arrêter de se foutre du monde !


Abstention n.f : Action de s'abstenir de faire quelque chose;s'abstenir de parler

moi aussi je peux sortir mon dico, amicalement ;)

Sinon ton chapitre drakange est pas mal quoi que un peu trop cour. Il n'y a pas grand chose a dire mais j'attends le premier chapitre pour me formé une vraie opinion mais sinon bon courage ;)

_________________
Fanfics :
Le cycle de la vengeance :
Histoire 1 (en cours) : Le démon aux 1 million de fruits
Histoire 2 (en cours) : Hors contrôle

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vengeance
MessagePosté: Mer 20 Juin 2012 23:08 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Nov 2010
Messages: 635
Localisation: Aux enfers.
Je passe pour signaler que c'est bien d'avoir changé le titre du sujet, mais faut aussi corriger le gros titre en rouge et dans le prologue aussi, il y a une autre fois "vangeance" (personnellement, ça m'a choqué cette faute, mais j'ai le sang qui s'enflamme moins vite que celui de Shanji - quoique, tu l'as tenté, en disant d'y aller franchement - et je ne vais pas faire mon démolisseur d'espoirs^^).
Prologue sympa, bien écrit, le seul bémol vient du fait que je n'apprécie pas que le meurtrier soit Morgan le Bûcheron. Tu aurais pu inventer un personnage, je ne sais pas, mais Morgan, c'est pas très emballant... Bref, c'est une question de goût, on verra si la suite confirme mes craintes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vengeance
MessagePosté: Jeu 21 Juin 2012 00:34 
65 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2005
Messages: 630
@ Black : j'ai pas trop compris pourquoi tu le sors ton dico sur le coup ^^

J'attends de voir pour la suite, en tout cas, malgré la grosse faute, ton prologue ne m'a pas donné envie de partir en courant, je pense qu'il y a du potentiel.

Je plussoie la remarque de Porito, dommage, tant que tu y étais, tu aurais pu inventer un autre personnage, emblématique. L'avantage des info perso est que tu en fais ce que tu veux, ils sont modulables à souhait et n'ont pas un soucis de cohérence avec l'histoire principale. Bref.

A bientôt ;)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vengeance
MessagePosté: Jeu 21 Juin 2012 10:14 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Aoû 2011
Messages: 385
Localisation: Acculé.
Comme l'ont précédemment dit Dark et Porito, le fait que ce soit Morgan le meurtrier est un peu...'Sais pas.
Mais vu que ce perso n'est pas très développé dans le manga, il te reste quand même une certaine marge de liberté.

Le prologue est assez bon, voire bon. Il n'y a pas 36 fautes pas lignes et les tournures sont plutôt bien utilisées pour l'effet que tu veux employer.
Phrases courtes, idées tranchantes.
Par contre, je crains pour une chose: l'originalité.

Utiliser le thème de la vengeance (ce que moi-même j'ai fait dans ma Fic) comporte de gros risques: l'effet de déjà-vu.
Tu devras de démarquer par un style littéraire original et une intrigue alléchante pour porter ta fic dans le top.

Je ne pourrais sûrement pas commenter ton histoire jusqu'au bout, mais je te souhaite bon courage tout de même ;)

_________________
Image
"Je vais être sincère avec vous, mon père avait une philosophie : « la paix, c’est en avoir une plus grosse que le voisin »."

~ Président Giga du Club Ps ~


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vengeance
MessagePosté: Ven 22 Juin 2012 14:00 
150 000 000 Berrys

Inscription: 14 Oct 2011
Messages: 1092
Localisation: Comme tout le monde !! À l'apéro ! ;)
J'avoue que le prologue n'est pas très très longs ... -_-'
Comme même c'est plus longs un prologue...
On n'apprend pas grand chose de ce personnages, que son nom, et son âges c'est ça ?
Pas de descriptions, ça manque de choses .. Mais comme on dit :
'' l'erreur est humaine. "

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vengeance
MessagePosté: Ven 22 Juin 2012 14:39 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Avr 2012
Messages: 486
Localisation: Black Hole
Tout d’abord, je viens vous remercier pour vos commentaires.
Ensuite, concernant Morgan, j'ai pris ce personnage car il correspond bien au type de marine que je cherchait pour rattacher le le lecteur à l'histoire, mais je vous préviens tout de suite, que sa place dans le récit ne sera pas comme vous pouvez le croire...
sanjilopus a écrit:
J'avoue que le prologue n'est pas très très longs ... -_-'
Comme même c'est plus longs un prologue...
On n'apprend pas grand chose de ce personnages, que son nom, et son âges c'est ça ?
Pas de descriptions, ça manque de choses .. Mais comme on dit :
'' l'erreur est humaine. "

Ensuite pour sanjilopus, je crois que nous n'avons pas la même définition de prologue.
en fait c'est plutôt un incipit qu'un prologue. Il me sert à poser les bases de l'histoire et non des détails qui ne servent pas à faire avancer le récit.
de plus tu n'a pas à t'inquiéter, les descriptions et nombres d'autres choses vont être révélés dans le chapitre 1 alors patience...

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vengeance
MessagePosté: Ven 22 Juin 2012 16:27 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mar 2011
Messages: 428
Bon déjà oui c'est plutôt bien écrit, moi le fait de prendre Morgan ne me gêne pas mais tu te crais des limites qu'il faudra que tu respectes pour que le perso paraisse crédible. Je ne lirais pas ta fic, essentiellement car je n'en lis plus, mais bien d'autre ont l'air intéressé et la liront donc pas grave ;)

Mais arrivons à la ou je voulais intervenir: moi perso j'étais d'accord sur le fait que ce soit une prologue (d'ailleurs au début de ma propre fic j'avais pareil et moi on m'avait closé le topic... 'fin bon) mais alors pas du tout d'accord avec l'idée d'incipit. L'incipit c'est la première page d'un roman (mais plus dans le sens de première page du premier chapitre à mon sens) qui décrit le cadre du roman et peut décrire aussi le perso principale. Ici on a juste les enjeux donc oui c'est une prologue (d'ailleurs une prologue c'est un avant propos ou une mise en bouche, cette prologue peut ne faire qu'une phrase (citation) ou être une analyse de l'auteur (par exemple). Donc je ne suis pas du tout d'accord avec sanjiloplus.) mais pas un incipit !

Et sinon j'avoue qu'à la lecture du titre j'ai eu envie de réagir comme sanji21... Quoi que plutôt moins méchamment ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vengeance
MessagePosté: Sam 23 Juin 2012 19:36 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Avr 2012
Messages: 486
Localisation: Black Hole
Enjoy, it's the first chapter !

Chapitre 1 : Héros ?

La brume se levait doucement à l'horizon, lorsque sur sa frêle barque, Xadros commença à apercevoir son village natal. Même si la mélancolie commençait à s’immiscer en lui, il n'en laissa rien paraitre. Désormais, il était fort, puissant et il se força à faire un bref sourire de haine alors qu'il s'avançait vers la rive.
Le meurtre, la fuite sur Mivalon, lieu de son exil pour échapper à la folie du colonel, les années d'entrainement, de rage refoulée, tout cela allait appartenir au passé.
Les rayons du soleil levant découvrait les formes militaires de la base de la Marine.
Xadros commença à s’entonner un poème à lui même afin de se donner du courage. Il avait toujours eu ce don de la poésie et intérieurement, il se composait des poème pour tenter de maitriser ses sentiments.
Ha, Morgan, sale meurtrier,
Tu va voir mon douloureux passé,
De par ma lame, ma puissance et mon esprit,
Tu va ressentir la douleur que tu me fis,
Car, là voici la fin,
De ton misérable destin.

Xadros était confiant, pour lui, sa venue annonçait la paix dans le village de Shell. Peut-être, pour la première fois de sa vie, il allait être considéré comme un héros. Il se voyait déjà, libérant la population du joug incessant de la marine et du Gouvernement mondial. Ce serait son utopie qui se réaliserait enfin, avec une rébellion contre cet tyrannie avec la mise en place d'un monde libre et égalitaire.
C'était le matin et peu à peu les villageois sortait de leur sommeil et ouvraient leurs volets de leur maison. Il avança peu à peu dans la rue principale, comme s’élançant pour le grand saut. Arrivé devant les remparts macabres de la base il cria à pleins poumon, tout en exultant sa colère dans ses paroles :
"Colonel Morgan le bucheron, amènes-toi afin que je fasse de ton corps un tas de chair informe !"
Mais seul le silence, répondit à Xadros. Agacé par inattention que lui portait le colonel, il décida de donner libre cours à son pouvoir. Mais il se ravisa, et préféra donner un coup de sabre. Il se concentra, des frémissement lui parcoururent le corps en venant de sa lame. Celle-ci s'appelait Ryū no ikari , il l'avait trouvé dans une caverne de Mivalon, là une un grand sabreur avait perdu la vie. C'était un katana d'une longueur habituelle, avec sur la garde de métal un dragon se mordant la queue. Cette lame avait toujours fasciné Xadros tant par sa légèreté, sa résistance et surtout sa beauté.
Outre cette magnifique garde la "fureur des dragons" avait deux faces. L'un des côté du katana était de couleur noir ébène tandis que l'autre face était blanche comme de l'ivoire.
Le souffle d'acier se répandait en lui et se déversait dans son sang. Lorsque soudain, l'instant fatidique, il avança en un souffle et trancha en un instant.
D’abord, le portail métallique ne sembla pas bouger, puis soudain, en un crissement métallique, il s'écrasa sur le sol, laissant apparaitre une grande fissure dans le sol. alors qu'il s'avança dans cette base qui semblait déserte, une vieille femme l'interpella :
"Mon, garçon, dit elle avec une voix hasardeuse mêlée à un fond de défi, ce n'est pas la peine de détruire notre paisible village, si c'est pour voir une tyran disparu. Alors je te prierait d’arrêter cela."
C'était un choc, comme un coup porté à son honneur. Son objectif partait en fumée, il ne pouvait plus accomplir ses envies meurtrières, comme si tout son entrainement partait comme le cendres dans le vent après un incendie.
Il y avait un autre coup dur qui lui fit doublement mal et cela brisait tout ses rêves :
"Qu'a-t-elle dit ? "village paisible" ?
Comment pourrai-je être le héros de ce village, si il n'y a plus de tyran et que le village est calme ?
Serais-je donc finalement quelqu'un de normal, qui sombrera dans l’oubli ? Shell semble déjà avoir oublié le garçon orphelin qui voulait les libérer ? Deviendrais-je quelqu'un d'ordinaire, qui restera bien sagement à attendre la mort ?"
Cette sensation rempli son être d'un grand désarroi mais il se décida finalement à demander à la vieille dame quel était le nom de celui qui lui avait dérobé la place de héros qui selon Xadros, lui revenait de droit. Elle lui répondit avec enthousiasme et le sourire heureux :
"C'est un jeune homme insouciant et surtout très gentils et près à aider, il se nomme nomme Monkey.D.Luffy et il est en train de devenir un pirate très renommé !"
Xadros fit une mine montrant clairement son ignorance, ses 7 dernières années isolé à Milvalon l'avait vraiment coupé du monde extérieur, c'était en effet une île perdue dans Est-Blue, où ne vivaient que quelques personnes qui passaient leur temps à fortifier leur corps et leur esprit, à s'entrainer et à étudier.
voyant son incompréhension, la vielle dame lui dit :
"Il est originaire de Sirop, un village tout près d'ici, faisant parti du royaume de Goa.
Et qui plus est il est petit fils de Garp le héros et surtout fils du criminel le plus recherché, Dragon le révolutionnaire !"
"révolutionnaire", ce mot fit tilt dans la tête de Xadros. ce terme de "révolution", comme la libération du peuple plus beaucoup au jeune homme, il il demanda à la vieille femme des infirmations sur ce sujet :
"Ho, les révolutionnaires, dit-elle avec une voix aigrelette, sont des personnes qui veulent renverser le gouvernement mondial, ils font des coups d'état dans des pays afin de le renverser."
Ce fut un retour de flamme, les espoirs de Xadros renaissaient tel un phénix. Cette fois, il comprit, il n'était pas fait pour libérer un petit village, mais pour libérer le monde lui-même !
Le sourire lui revint, voilà son nouvel objectif, il trouvera les révolutionnaires et il renversera avec eux le GM.
Il remercia la vieille femme, et prit son bateau vers une île où se déroulerait, selon les dires de la vieille dame, un coup d'état mené par l'armée révolutionnaire.
Son embarcation se dirigea donc vers, Nicsest, aux frontières de Calm belt.
En fixant l’horizon, il se décida à commencer sa marche pour devenir un héros de la révolution !

Voilà pour le premier chapitre. Malheureusement, en raison du brevet (et peut-être même plus loin encore ), je ne pourrait sans doutes pas poster avant un bon bout de temps. Sinon continuez à commenter ou pour une correction.
Salut !

______

Voilà, je suis là pour prévenir que dorénavant, en plus de poster chapitre par chapitre, j'éditerais sur le premier message (pour plus de lisibilité pour les nouveaux venus ).
N'oubliez de commenter, critiquer, ou pour une correction, merci !

_________________


Dernière édition par Drakange le Mer 16 Oct 2013 12:43, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vengeance
MessagePosté: Mer 27 Juin 2012 20:39 
150 000 000 Berrys

Inscription: 14 Oct 2011
Messages: 1092
Localisation: Comme tout le monde !! À l'apéro ! ;)
Voilà qui est mieux ! ;)
Assez bon chapitre, mais pourquoi l'avoir mis dans ce post et dans l'éditation du prologue ?
Bref, Chapitre bien longs comme même et continue de les faire comme ceci.
En plus j'aime beaucoup le prénom Xadros .. :)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vengeance
MessagePosté: Mar 28 Aoû 2012 13:51 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Avr 2012
Messages: 486
Localisation: Black Hole
Voilà, c'était un peu long mais voici le chapitre 2 :

Chapitre 2 : Combat sylvestre

Nicsest était une île au delà de toutes mesures connues. Mis à part les quelques plages bordant l'île, elle était remplie d’immenses forêts tropicales. Cependant, malgré cela, une grande population y vivait en s’adaptant parfaitement à ce milieu en apparence hostile. Les savants et les architectes de l'île avaient réussis la prouesse d'allier la nature à une civilisation avancée. Les arbres géants avaient leur écorce modifiée de façon à y pouvoir former la structure d'un bâtiment. Ainsi, à Nicsest, la plupart des bâtiments et des structures de la ville et de l'île étaient naturels, se qui créait un spectacle de toute beauté.
La beauté n'y était plus et le combat pour la liberté faisait rage. Le sang se mêlait à la sève des arbres.
Xadros, à force d'avoir étudié sur Milvalon connaissait bien la région d’Est-blue et Nicsest ne lui était pas inconnu. Il se tenait donc droit, debout sur son bateau confiant face à ce qui pourrait arriver sur l'île.
Il se sentait héroïque avec ses cheveux noirs mi-long qui ondulaient sur les embruns marins. Ses yeux était de couleur d'or et il se félicitait d'un tel attrait qui selon lui était marque d'une grande puissance. De plus, il était d'une taille moyenne et portait en guise de vêtement un mélange en noir entre une cape et un manteau, lui même mi sous des vêtements simples noir également. Un autre signe distinctif était que Xadros possédait plusieurs ceintures avec de nombreux tubes à essais disposés autour, tels des balles. A l'intérieur, il y avait dans chaque tube un échantillon de différentes matières du diamant à l'argile en passant par l'acier, de nombreuses matières et liquides étaient ainsi représentés dans ces étranges ceintures.
Quand Xadros arriva, il ne vit qu’un port désert et des cris de terreur au loin. Il eut à peine le temps d’attacher son esquif sur une bitte d’amarrage que les cris de plus en plus incessant hurlaient à ses oreilles et l’obligeais à agir.
Il arriva dans une large place, où autrefois une fontaine de bois siégeait. Mais désormais, le combat incessant qui y faisait rage remplissait l'air d'un mélange de sang et de métal.
Les 2 camps s'affrontaient avec une tel force que le remous de l'air se faisait ressentir jusqu’à Xadros. D'un côté, les soldats du royaume avec de longues lances et des côtes de métal et ornés des emblèmes du royaume, essayaient tant bien que mal à garder les portes du palais. De l'autre, l'armée révolutionnaire continuait le combat mais semblait un peu désemparée, elle semblait ne pas avoir de commandent.
Cependant, malgré le fait d’une absence de d’autorité supérieur, les révolutionnaires gagnaient peu à peu du terrain vers la forteresse verte. En effet, la fontaine de la place était destinée à mettre en valeur le palais royal. Celui-ci représentait à lui tout seul une forêt entière. Il était un amalgame de très nombreuses espèces d’arbres qui se mêlaient et se croisaient pour former un ensemble végétal digne des plus grandes cathédrales. Les flèches de l’édifice étaient les ramures des arbres, et, dans leur diversité et avec le chatoiement des feuilles d’automne, la perfection côtoyait le réel.
Mais le combat était loin de cette idylle de beauté. Ici, le combat faisait rage et le sang coulait à flot sous les tours protégeant le palais. Chaque tour de garde était un arbre à lui tout seul. C’était tous des chênes avec écorce résistante qui faisait office de tour de garde. Du haut, cachés entres des ramures de branchages, des soldats tiraient au fusil à silex sur les révolutionnaires qui osaient s’approcher trop près des portes menant au palais. Entre chaque tour, de solides murs d’écorces offraient une défense sans équivalent.
Sur le champs de bataille, petit à petit, l’Armée Révolutionnaire gagnait du terrain. En effet, grâce à une supériorité numérique mais surtout en raison de la mise en marche d'un canon surement pris sur un navire de guerre. Celui-ci faisait extrêmement de dégâts dans les rang adverses en fauchant tout sur son passage.
Xadros se sentit enivré par ce combat et les cris de fureurs et de liberté scandés par les révolutionnaires dopaient sa frénésie combative... Tout en affichant un rictus meurtrier, il dégaina Ryū no ikari, prêt à semer le chaos.
Le sabre sortit, il accumula sa force dans ses jambes et bondit le plus haut qu'il pu. Arrivé au paroxysme de son saut, il cria d'une voix forte : " Sciure Aérienne ".
Tout en criant, il fit un rapide et coup de sabre mais tout en étant très saccadé, ce qui créa une onde de choc dans l'air avec de multiples crocs, comme les dents d'un monstre prêt à mordre.
Le souffle d'air fonça droit vers la porte qui allait bientôt être sous le joug du canon. Non content d'ouvrir une énorme brèche, le souffle d'air propulsa les restes de la porte ballants auparavant sur leurs gongs.
Xadros jubilait, désormais, tous les regards se tournaient vers lui, aussi bien du côté révolutionnaire que du côté des gardes royaux.
Un silence de plomb s'imposait dans la place alors que dans le reste de la cité le combat faisait rage. Des deux côtés les gens s'écartaient au passage de Xadros qui s'avançais lentement vers l'endroit où siégeait auparavant la lourde porte.
Du côté révolutionnaire, on s'écartait de respect pour un "allié" mais également pour ne pas retourner au combat, en y envoyant un "héros". Du côté des gardes, en revanche, on s'écartait de peur que cette lame ne frappe à nouveau.
Xadros savourait chaque seconde qui passait. Il se voyait déjà en héros de la révolution avec le roi à genoux. Plus la distance le séparant de la porte se raccourcissait, plus le sourire sur son visage se transformait en un rictus égoïste.
Soudain, le ciel s'obscurcit et toute la place avait les yeux rivés vers la nue. Mais il n'y avait aucun nuage, c'était comme si la nuit venait de tomber. Xadros fronça les sourcils et vit cela d'un œil mauvais, quelqu'un allait-il obscurcir son éclatante victoire héroïque ?
Les soldats furent comme soulagés et se rallièrent tous vers un homme seul qui venait de sortir du palais et qui s'avançait vers la place de la fontaine. Cet homme portait la cuirasse des soldats de la garde sous un long manteau noir. il était courbé, le pantalon lui descendant très bas. Il portait également des sandales de cuir et avec une coupe de cheveux obligeant ses cheveux noirs et long à se mettre du côté droit, il affichait un air très décontracté. De grosse cernes entouraient ses yeux il avait une petite bouche et un teint très pâle.
Tout en baillant, il avança de plus en plus vers les révolutionnaires et a leur tête Xadros.
Puis il dit avec une voix d'outre-tombe :
"Bonjours, chers insoumis, je suis Nocamp chef de la garde royale. Il fait nuit, dit-il en pointant le ciel, et vous devriez rentrer chez vous si vous ne voulez pas faire de cauchemars...
Tout en disant cela la nuit s'intensifia et dans les rangs révolutionnaires de nombreuses personnes s'endormirent, comme possédés par les parole de Nocamp qui comptait bien être leur pire cauchemar...

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vengeance
MessagePosté: Mer 29 Aoû 2012 11:48 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Déc 2011
Messages: 120
Localisation: Sûr le chemin de Glaumora
J'affectionne particulièrement ton style d'écriture, mais je me demande réellement si tu va, un jour, continuer cet écris, parce qu'il prend de la place inutilement temps que tu ne le continu pas.

Amicalement.

_________________
I am always right, and when I am wrong, I am right to be wrong !
Image

Fanfiction: Boa


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vengeance
MessagePosté: Mer 5 Sep 2012 17:08 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Avr 2012
Messages: 486
Localisation: Black Hole
Chapitre 3 : Ovation

Toutes les personnes présentes se retiraient peu à peu pour laisser passer les deux "champions" de chaque camp.
Du côté révolutionnaire, on affichait une mine déconfite en voyant un pouvoir qui n'avait rien de naturel. Chez les soldat, qui étaient auparavant démunis et proche de la défaite, on décelait sur leur visage la confiance envers leur sauveur.
Mais soudain, un révolutionnaire fut prit de panique à la vue de ses compagnons endormis et alluma la mèche du canon. en un grondement, le boulet fonça droit vers Nocamp.
Celui-ci continua cependant à avancer vers les rangs adverses avec en première ligne Xadros. Le boulet d'acier pénétra en plein fouet sa cuirasse en s'y enfonçant comme happé par une brume noire. Nocamp fit un sourire narquois vite reprit par toute la garde, puis il déclara d'une voix douce :
"Toi, dit-il en pointant Xadros, tu m'a l'air puissant, tu devrais savoir quel est ce pouvoir.
- Un pouvoir de fruit du démon de type logia, dit Xadros sur un ton nullement impressionné.
- Exact, dit-il en jubilant, le pouvoir du Yoru Yoru no mi ou fruit de la nuit. Intéressant, n'est-ce pas Xadros.D.Arona, car toi aussi tu est maudit par les flots...
Xadros tressaillit. Comment savait-il tout cela ? Tout d'abord son nom complet puis son fruit du démon qu'il ne dévoilait qu'en dernier recours... Il y avait quelque chose de louche, serait-ce dû à son fruit ?
Alors que Xadros se torturait à trouver mille possibilités pour résoudre ce mystère, son auteur y répondit de lui même :
"Si je sais cela c'est grâce à mon pouvoir du démon. Dans la nuit on fait des rêve et j'ai le pouvoir de les déchiffrer. Je peut donc savoir de nombreuses informations sur tous ceux qui sont sous "ma" nuit.
- Je n'ai pas peur de ton stupide pouvoir et pour la victoire de la révolution, je vais te battre sans utiliser le mien.
- Très bien, jeune inconscient, tu verra qu'il ne faut pas sortir la nuit."
Il plaça alors ses deux poings devant lui et dit d'une voix monocorde :
"Tu as un sabre sur toi, n'est-ce pas ? cela tombe plutôt bien, je suis moi même sabreur..."
Puis il écarta ses deux poings et là où normalement devait n'y avoir que du vide une épée blanchâtre apparue doucement.
"La lame de la lune, elle signe la fin de ta vie. C'est dommage de tuer un si petit nourrisson alors que tu n'est même pas révolutionnaire. D’ailleurs qu'est-ce que tu fait là alors que tu n'est pas l'un des leurs ?"
Xadros savait que les révolutionnaires attendaient qu'il réponde, ils allaient enfin savoir pourquoi un inconnu puissant s'est joint à eux lors d'une bataille importante. Xadros considéra cela comme le défi d'entrée chez les révolutionnaires. Si il réussissait à les convaincre, son intégration se ferrait sans problèmes. Le jeune homme inspira profondément pour que toute la place se tienne à ses lèvres puis il déclara :
"Je ne suis pas encore un révolutionnaire, mais j'aspire à devenir l'un des leurs. Leurs idées sont nouvelles, innovantes et sont le cris du peuple qui se libère ! Moi aussi, je veux renverser cette ère du Gouvernement mondial. mes parents ont étés tués par un colonel de la Marine alors qu'ils étaient innocents. Cela montre bien l'horreur que prône ce vieux monde sclérosé. il est temps de renvoyer ces vieux du conseil des cinq étoiles et les dragons célestes dans leur passé et de les détrôner. Dans ce empire unique, sans la moindre part de liberté, les gens se laissera-t-il faire alors que des pirates saccagent les villages et les marines corrompus les oppressent ?
Non, un jour la population du monde se soulèvera, et la flamme de la révolution brisera les chaines de l'oppression.
Ce ne serra plus un monde laissé dans le passé ou l'on cache même sa propre histoire, ce serra un monde de liberté, un monde nouveau de liberté et de vérité."
A ses mots la foule de la révolution hurla des cris combatifs et ovationna celui qui se battait pour eux et pour leurs principes. Les cris réveillèrent même ceux qui s'étaient endormis. La clameur s'éleva et dans tout le reste de la ville elle se fit entendre.
Nocamp sentit que la situation commençait à mal tourner pour lui, si il ne reprenait pas vite le contrôle de la situation, ce meneur de foule risquait de faire tomber la couronne et son galon par la même occasion. Il devait anéantir ce meneur de foule et vite !
Le chef de la garde concentra son pouvoir exalta une impulsion sombre vers les révolutionnaires et proféra sa rage en disant :
"Souffle de Morphée".
Aussitôt, les gardiens de la libertés s’endormirent au moindre contact de ce souffle. Il prit soin de ne pas toucher Xadros.
"Quand ils se réveilleront, ils ne verront que ta dépouille inerte et en s’enfuyant mes soldats les achèveront."
Puis se déplaça en un instant sur Xadros.
"Si tu veux changer le monde essaye au moins de changer ton destin. Car je vois dans tes rêves qu'il s'arrête ici..."

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Vengeance
MessagePosté: Jeu 13 Sep 2012 20:19 
1 000 Berrys

Inscription: 28 Mai 2012
Messages: 33
Localisation: au parc de sabaody
J'aime bien ton histoire j'espere que tu va la continuer. Quelle est le fruit du démon que possede notre héros


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com