Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Bingo ! - Sanji
Chapitre 885


Episodes 814
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Interviews

Publiée dans le GHIBLI Magazine en juillet 2014.
Source : http://onepiece.ria10.com/Entry/3206/
Traduction anglaise : http://opforum.net/showthread.php?tid=6570
Traduit de l'anglais par Donnie Darko.


Note du traducteur : traduire correctement une traduction n’est pas chose aisée, surtout lorsqu’on l’on se base sur une transcription approximative. A cela s’ajoute l’oralité du texte (une interview d’Oda), la forme décontractée et le discours indirect qui parsèment le document. Afin de rendre le texte plus compréhensible et plus agréable à lire, nous avons décidé d’expliciter beaucoup de choses. Amusez-vous bien !


Eiichiro Oda : “Relier le passé et l’avenir est exactement ce dont il est question lorsque je dessine”

“Je suis un grand fan de Hayao Miyazaki, je suis très heureux de voir ses dessins; je suis très satisfait d’avoir visité cette exposition juste pour cela.

Lorsque j’étais gamin, la plupart des mangas dans le Weekly Shônen Jump avait une narration dépourvue de sens. Le mangaka et le lecteur voulaient simplement se divertir, sans prendre en considération la cohérence de l’histoire. Il n’en reste pas moins que lorsque je suis devenu mangaka, je voulais que mon histoire soit claire et cohérente. De nos jours, les lecteurs sont minutieux. J’ai l’impression que, dans la tendance actuelle, plus le lecteur est attentif, meilleur il est. Peut-être est-ce dû au fait que les adultes ont commencé à lire ce qui au départ était destiné aux enfants.

Les mangakas ont commencé à structurer le contenu de leur travail car ils voulaient l’approbation de leurs lecteurs adultes. Il existe cependant une règle consensuelle pour créer une histoire : le tout doit être harmonieux et l’on doit annoncer les éléments à venir. Une imagination débridée, en revanche, doit pouvoir exister car elle plairait aux lecteurs.

Je suis actuellement en train de dessiner une histoire au sujet d’un soldat de plomb. D’ailleurs, toujours au sujet des jouets, il existe un adage qui dit qu’ils se casseront tous un jour. A la différence des humains, ils ne guériront pas. Il est également très étrange qu’on veuille les réparer. Ce comportement illusoire n’est pas un mal.

J’ai commencé à me servir de mon imagination dans mes dessins. Par exemple à Dressrosa, j’ai dessiné un soldat de plomb et une petite fille qui marchaient ensemble en se tenant la main. Ensuite, tout partait de là. Ma vision des soldats, pour parler franchement, c’est que ce sont des hommes morts. Dessiner une petite fille à côté d’un soldat de plomb le rendait plus vivant à mes yeux.

Les filles sont souvent plus frêles ont plus besoin d’aide, c’est certain, surtout lorsque je pense à ma fille. Le contexte est crucial. Je ne pouvais pas concevoir une histoire entre un parent et son enfant avant mon mariage. Comme on dit : « L’art naît de la vie et la dépasse. »

Lorsque j’ai dessiné l’arc de Nico Robin, une héroïne, j’étais déconcerté car c’était la première fois que je dessinais une histoire traitant de la relation père-enfant. Je n’avais jamais pensé que je traiterais ce sujet. Lorsque je lève la tête, je vois ma femme et ma fille ; je ne me rappelle pas très bien à partir de quand ma vision de la relation parent-enfant a commencé à changé : il y a eu une transition entre la vision que j’avais étant enfant avec mes parent et celle que j’ai désormais avec ma femme et notre fille.

Quant aux mangas, il arrive parfois que l’on raconte une histoire similaire à celle de quelqu’un qu’on ignore complètement. Cela se produit lorsqu’on entreprend une très longue série.

Il y a chez les mangakas des raisons communes qui les poussent à insérer dans leurs mangas des évènements de la vie qui les entoure, que ce soit un arrière-plan historique ou leur propre pensée. Cela va de soi à mon sens, et cela influence également la société. Lorsqu’il y a une dépression ou une récession, les mangas optimistes seront toujours plus populaires. Il est plus facile d’apprécier une oeuvre qui est à contre-courant dans notre ère. Lorsque je ne vais pas bien, j’imagine des mondes utopiques et féériques.

Hayao Miyazaki, peu importe la voie que tu choisis, j’espère que tu continueras de dessiner, et j’ai hâte de voir ce que tu feras. »



Retour






  Connecté(s) : 23
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1