Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
M. Tom, je vais changer cette ville - Iceburg
Chapitre 885


Episodes 813
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Interviews

Publiée sur le site de China Times en juillet 2014, à l'occasion de l'ouverture de l'exposition One Piece Ten à Taiwan.
Source : http://www.chinatimes.com/newspapers/20140703000880-260102
Traduction anglaise : http://opforum.net/showthread.php?tid=6501
Traduit de l'anglais par Donnie Darko.


Note du traducteur : traduire correctement une traduction n’est pas chose aisée, surtout lorsqu’on l’on se base sur une transcription approximative. A cela s’ajoute l’oralité du texte (une interview d’Oda), la forme décontractée et le discours indirect qui parsèment le document. Afin de rendre le texte plus compréhensible et plus agréable à lire, nous avons décidé d’expliciter beaucoup de choses. Amusez-vous bien !


En écoutant l’hypothèse, faite par un journaliste, selon laquelle le One Piece- éventuel trésor trouvé par Luffy à la fin du manga- serait en fait la paix mondiale (« one » et « piece » étant des homonymes approximatifs de « won » et « peace »), Oda se mit à sourire et ajouta « En effet, le titre « One Piece » a un lien avec le dénouement du manga, mais je ne peux pas vous dévoiler d’autres indices ou vous donner une explication, sinon mon travail perdrait tout son sens. »

Il ajouta plus tard “Après 17 années et après avoir créé tant de nouveaux personnages dans le manga, je n’ai pas pu freiner mon imagination. Je pense que je vais continuer de dessiner pendant une bonne décennie. » Il a également dit que de nouveaux membres rejoindront l’équipage du Chapeau de Paille : « Il y aura de nouveaux nakamas, ils arriveront l’un après l’autre. »

Oda a révélé s’être inspiré du concept de Doraemon pour les Fruits du Démon, mais il puise principalement son inspiration de son quotidien. Par exemple, le fruit du caoutchouc fut créé par Oda car il était « trop paresseux pour se lever de sa chaise et se déplacer pour ramasser quelque chose. Il aurait adoré avoir la capacité d’allonger ses bras. » Oda a indiqué que le fruit de Robin était celui qu’il désirait manger le plus car il pourrait ainsi dessiner plusieurs choses en même temps ! De plus, la plupart des Fruits du Démon sont la matérialisation des désirs les plus ardents des personnes dans la vie réelle. Par exemple, le Sube Sube Fruit d’Arbyda a complètement changé sa vie en plus de ses pouvoirs.

Avant le début de la sérialisation de One Piece dans le Weekly Shônen Jump, Oda avait traversé une période de désert créatif, ce qui l’attristait et le décevait tellement qu’il ne pouvait plus quitter son lit.

Il expliqua en souriant que depuis la création de One Piece, « l’inspiration l’a jamais quitté » mais qu’avant ça, sa carrière était en train de s’effondrer : « A cette époque, tout ce que j’envoyais était rejeté ou refusé. J’étais angoissé, je me sentais sous pression et je n’avais rien accompli. Je remarquais que mes collègues, dessinateurs de manga également, commençaient à publier leur œuvre dans des hebdomadaires. Je pensais n’avoir aucun talent dans le dessin. »

Mais un jour un rédacteur en chef lui dit « Quelqu’un comme toi, qui travaille autant, sera récompensé un jour ! » Et puis Oda s’est petit-à-petit délivré de son pessimisme pour concevoir One Piece ; cet exploit singulier en a surpris plus d’un dans le monde du manga.

Aujourd’hui, One Piece est devenu le manga national du Japon en raison de son grand nombre d’irréductibles fans. En 20 ans de carrière, le manga attire toujours autant l’attention même lorsqu’Oda est hospitalisé pour cause de surmenage. Lorsqu’il parle de son manga, Oda semble être constamment ravi : « Pour moi, être mangaka n’est pas un véritable travail ; tant que je dessine, je suis toujours heureux. »

Oda avoua franchement : « J’ajuste mon temps de sommeil à mesure que je vieillis. Je me couche à huit heure du matin et je me réveille à midi, en m’assurant d’avoir au moins quatre heures de sommeil. Pas besoin de se faire du souci au sujet de ma santé, je vais bien maintenant. »

Oda devint particulièrement aimable lorsque le nom de sa femme fut mentionné dans l’interview. Lorsqu’on lui demanda comment il se comportait avec sa femme, il répondit : « Hum, je me débrouille seul lorsque je travaille, mais j’écoute beaucoup ma femme au quotidien. »

Oda travaille souvent jour et nuit pour son manga adoré. Il n’a pas le temps de se reposer ou de travailler. Lorsqu’on lui demanda comment sa femme put accepter les conditions d’un tel mariage, il dit avec assurance « Oh, c’est exact, mais si elle ne pouvait pas accepter mon occupation, elle ne se serait jamais mariée avec moi ! »

Oda a promis qu’il illustrerait les idées qu’il a eues en voyageant à Taiwan dans son manga.

Le premier jour de l’interview, Oda était vêtu d’un tee-shirt et d’un jean. Il n’a pas changé depuis vingt ans, à l’exception de sa moustache à la mode sur son visage.

“Ah, si je devais me décrire, je dirais que je suis quelqu’un de super sympa! », s’est exclamé Oda en riant. En vérité, les lecteurs l’apprécieront à travers son manga car « son manga est la réflexion de sa propre personne : Luffy, par exemple, aime la viande, tout comme lui. »

Puisqu’Oda voyage très peu à l’étranger, il a révélé que les royaumes oniriques et les scènes de féériques qu’il dessine sont tirés de livres et d’images. Il partage toujours ses scènes et ses intrigues avec ses rédacteurs.

En parlant de l’exposition (celle où se déroule l’interview, à Taiwan, où l’on célèbre les 15 ans de One Piece, ndt), Oda a dit qu’il se souciait avant tout de rendre son manga plus réaliste et viscéral : « Je n’aime pas, dans les expositions, voir les œuvres d’art simplement suspendues contre les murs. C’est semblable aux musées, que je trouve très ennuyeux. Je voudrais que les spectateurs soient heureux quand ils entrent dans une exposition, qu’ils se fondent dans les scènes du manga. »



Retour






  Connecté(s) : 25
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1