Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
L'île des snipers est dans vos cœurs - Sniper King
Chapitre 885


Episodes 814
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Acestyle Présente

Portgas D Ace et la Sphère Fondatrice


Cette histoire est la suite de "Portgas D Ace à l'assaut de Grandline".


Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII


Chapitre IV : Stela Dailon

Et la grande salle de la taverne s’ouvrit sous les yeux ébahis de Ace. Un tapis rouge était dressé au sol, mettant en évidence un passage luxueux, les tables étaient en bois certes mais serties de fines couches d’or ainsi que les chaises, le comptoir était d’une lueur étincelante témoignage direct de la propreté des lieux. A sa droite, il pouvait voir quelques marches reluisantes menant à une estrade prestigieuse, sans doute réservée aux clients importants. Mais son regard s’arrêta un instant sur une jeune fille innocente, d’un air rêveur et d’incomprise, assise en tailleur par terre et qui tenait dans ses petites mains un verre qu’elle regardait d’un ton absent. Elle devait avoir 16 ou 17 ans et était habillée d’une chemisette à carreaux rose et blanc, légèrement déboutonnée, d’une minijupe bleue faite d’une matière de soie scintillante qui lui donnait un certain côté mystique et mystérieux et enfin d’une paire de sandale noire qui lui remontait juste au dessus des chevilles. Ses cheveux d’un roux clair lui retombaient magnifiquement sur ses épaules et ses yeux d’une couleur noisette étaient éblouissants. Elle mastiquait en silence un petit trèfle à quatre feuilles. Lorsqu’elle porta soudain son regard nébuleux sur le pirate, Ace se sentit un peu gêné et préféra détourner ses yeux ailleurs. A sa gauche, il remarqua ainsi, et avec une surprise contenue, qu’il y avait un coin de cette taverne réservé aux clients qui n’avaient en toute évidence pas les moyens de se payer la partie luxueuse de cette pièce. Ace s’avança ensuite vers le comptoir après avoir une nouvelle fois balayé la salle dans laquelle il se trouvait d’un regard circulaire.
- Patron, je voudrais un verre de… commença Ace en affichant un grand sourire aux lèvres et en fermant les yeux.

Mais un homme s’était mis à sa hauteur sans qu’il ne s’en aperçoive. Il était grand, costaux et barbu. Il portait un gilet en peau de mouton dont la saleté n’était plus à prouver et un pantalon noir tout aussi poussiéreux. Il avait des cheveux gras qui lui retombaient sur les yeux et d’un geste violent, il posa sa grosse main sur l’épaule gauche du pirate qui poussa un cri de douleur (car son bras gauche était toujours gelé donc en mauvais état).
- T’es un étranger toi, coupa l’homme aux airs de parfait brigand.
- Hein ? souffla Ace d’un ton de surprise. Et t’es qui toi ?

L’homme qui venait d’interrompre le pirate le fixa des yeux mais Ace soutint son regard avec conviction.
- Keller, répondit le mastodonte après un petit silence. D’où tu viens toi ?
- Vous devriez le laisser tranquille, intervint la jeune fille que Ace avait croisée à l’entrée et avant que celui-ci n’ait eu le temps de répondre.

Ace et Keller, surpris, la regardèrent un moment et ils remarquèrent qu’elle avait toujours son air absent, un peu comme si elle s’était retrouvée là à interférer dans les affaires des autres mais sans le vouloir vraiment. Elle prit la direction du comptoir sous les regards de toute la salle maintenant. Tout le monde s’était tu et observait la scène avec délice et attention. Elle posa délicatement le verre sur la table avant que ses yeux ne se porte sur le bras gelé de Ace.
- Oh… dit-elle.
- Fillette, un conseil, mêle toi de tes affaires à l’avenir, grogna Keller.
- Oui, j’ai bien compris monsieur Keller, répliqua-t-elle en le soutenant de son regard brumeux.

En fait, cette fille semblait être portée par une aura bizarre, absente, mystérieuse qui lui conférait un certain style de rêveuse et d’insouciante. Cependant, tout dans ses faits et gestes montrait qu’elle n’avait absolument pas peur, qu’elle était sûre d’elle, même si on pouvait remarquer dès la première seconde qu’elle portait en elle une certaine mélancolie ainsi que de la tristesse.
- J’ai entendu ta conversation avec le Grand Administrateur, ajouta-t-elle à l’attention de Ace. Tu t’appelles Ace n’est ce pas ? Ca aussi je l’ai entendu. Désolée, ce n’est pas que j’écoute ce qui ne me regarde pas…
- Pas de problème, répondit machinalement le pirate qui la regardait avec intérêt.
- Mon nom est Stela Dailon, je suis enchantée de faire ta connaissance. Si tu le permets, je peux t’aider à te trouver un logement convenable en attendant tes tests de demain ?
- Ah… Ouais, ce serait sympa, dit Ace avec un temps de retard.
- Alors c’est d’accord, viens, on va y aller.

Ace se leva et suivit Stela hors de la taverne mais une fois dans la rue, ils furent rattrapés par Keller qui, du haut de son mètre quatre-vingt quinze, lança de vive voix :
- Vous vous moquez de moi ?! Je suis un ancien prisonnier de la Prison de Thor !! Une crapule de première classe ! J’étais là et vous m’avez pas remarqué ?? Je vais vous bouillir, vous écraser, vous hacher moi, vous allez voir !!!

Le pirate fit un geste pour se mettre en position de combat mais la jeune fille lui barra la route en mettant une main en opposition et dit d’un ton très calme :
- Non, tu ne dois pas te battre, tu n’es encore accepté qu’en séjour provisoire, ça ferait mauvaise impression devant le jury pour demain…
- Mais… marmonna Ace.
- Relax, laisses moi faire.

Stela s’avança et se présenta face à Keller.
- Après vous monsieur le prisonnier de Thor, dit-elle sur un ton de défi.

Keller bouillonnait de rage mais il ne faisait guère de distinction entre les hommes et les femmes, visiblement s’il pouvait détruire la jeune fille qui se tenait devant lui, il ne s’en priverait pas. Il serra les poings et dégaina un très long sabre de près de deux mètres. Voyant que son opposante ne cillait pas, il s’élança et abattit son arme sur elle. CLING !! Stela se protégea du coup du mastodonte à l’aide d’un simple éventail, ce qui impressionna fortement Ace dont les yeux commençaient à scintiller de mille feux.
- Voyez-vous monsieur, dit Stela, cet éventail n’est pas tout à fait ordinaire. En fait, il est fait d’un des métaux les plus résistants de Grandline et… son extrémité est aussi tranchante que la plus effilée des lames !!

D’un revers de la main, qu’elle exécuta à une vitesse folle, elle balaya Keller qui tomba par terre en sang. Une profonde entaille qui faisait la taille de toute sa poitrine venait d’apparaître sur son torse. Stela ouvrit d’un geste gracieux son arme et essuya le sang qui venait de s’en imprégner, après quoi, elle la rangea soigneusement en la glissant sur le côté de sa ceinture, puis elle se tourna vers Ace :
- Affaire classée, allons-y !

Ils se retournèrent et commencèrent à faire quelques pas pour s’éloigner de la taverne mais tout à coup un bruit sourd se fit entendre et tous deux firent instantanément volte-face. Keller venait de se relever et lança de toutes ses forces son sabre sur nos amis. D’un mouvement des plus vifs, Stela avait mis la main sur son trèfle à quatre feuilles qu’elle mâchouillait et le propulsa sur le brigand qui s’évanouit aussitôt au moment même où il le reçut de plein fouet. Alors que le sabre s’apprêtait à tomber sur le visage de la jeune fille, Ace dévia la trajectoire de l’arme d’un coup de pied spectaculaire faisant littéralement voler celle-ci qui s’écrasa juste à côté du corps inerte de Keller.
- Magnifique Ace, s’enthousiasma Stela dans un grand sourire plein de charme et de mystère. Tu m’as sauvé la vie !!
- C’était pas grand chose, et je suis sûr que tu aurais pu te débrouiller seule. Mais dis-moi, qu’est-ce que c’est que ce projectile que tu as envoyé. J’ai eu la nette impression que dès qu’il a percuté le géant, il s’est cassé la figure par terre…
- Oh !! fit Stela. Ca… En fait, ma fleur était enduite d’un poison très fort… Un poison qui vide les forces pour être tout à fait exacte. Ca s’appelle le ‘Terror’, une spécialité de Tytosia. Malheureusement, ceux ou celles qui savent en fabriquer sont de plus en plus rares car la composition de ce poison est traditionnellement un secret de famille…
- Mais… Tu mâchouillais bien toi-même cette feuille non ? Comment ça se fait que tu ne sois pas affectée ?
- Ah !... Tout simplement parce que je sais aussi fabriquer le contrepoison et que j’en prends régulièrement.

Et elle n’ajouta rien. Et Ace non plus. Il avait en effet remarqué que parler des secrets de famille et de sa vie la rendait triste, une pointe de mélancolie s’était glissée dans sa voix nébuleuse au moment où elle en avait parlé. Après avoir marché quelques instants en silence, Stela se baissa près de la fontaine centrale du village et cueillit avec soin un autre trèfle à quatre feuilles qu’elle s’empressa d’enduire délicatement d’un liquide d’un rouge intense et elle mit la feuille dans sa bouche. Elle venait de retrouver tout son calme ainsi que ses airs de princesse insondable. Elle se tourna à nouveau vers Ace et dit d’un ton joyeux mais toujours empreint d’une touche d’énigme :
- Ah… Il faudra qu’on aille voir un médecin pour ton bras avant de te trouver un logement. Le soleil commence à descendre dans le ciel…
- Ne t’inquiète pas pour mon bras, ça va très bien, dit Ace en souriant.
- Je ne crois pas, les cas de gel ne sont pas fréquents dans nos contrées et il vaut mieux consulter un docteur, on ne sait jamais…

Elle avait débité ces phrases d’un ton sans réplique ni équivoque, aussi Ace se contenta-t-il de répondre :
- Ok, ça marche.

Stela changea alors de direction et tourna soudain à droite pour s’engager dans une minuscule ruelle sombre, suivie de près par celui dont la tête valait 169 millions…


Retour






  Connecté(s) : 17
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1