Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Bingo ! - Sanji
Chapitre 885


Episodes 814
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Tagath Présente

L'ange de la chance


Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII


Chapitre V

Pour Luffy, difficile de dire ce qui était le plus difficile à digérer. Qu’il se trouve sur l’île natale de son héros, que la sœur dudit héros soit tout simplement bonne pour l’asile et parle de mode avec son lion, ou encore qu’à une époque de sa vie, Shanks ai pu porter des chemises à fleur. Probablement le tout à la fois.
-Alors, si j’ai bien compris, résuma Nami, tu es la petite sœur du type qui a donné à Luffy l’envie d’être pirate et qui lui a offert ce stupide chapeau, après l’avoir sauvé d’un monstre marin… Eh bien quelle histoire !
-Oui, mon frère a un don pour les trucs bizarres. Heureusement, moi je suis parfaitement normale !
Tout l’équipage regarda sa tenue rose, puis son lion auquel Anna avait accroché un petit nœud bleu, mais personne n’osa rien dire.
-Au moins, je comprend une chose maintenant, déclara Robin. Je me demandais pourquoi tu vivais tellement à l’écart du village, mais si ton frère est un pirate… Les gens doivent te regarder de travers, non ?
-Ben, oui, mais c’est surtout à cause de la façon dont je m’habille et de Touffu. En dehors de ça, ils sont très gentils, surtout que les pirates ne nous font jamais de mal. Ils ont trop peur de Bubulle pour approcher de l’île avec de mauvaises intentions !
-Sushi.
-Bubulle.
-Su…
Nouvelle intervention de Nami, nouvelle bosse pour les deux amis.
-Enfin bref, reprit Morty. Même la Marine n’embête pas les rares pirates qui s’arrêtent ici, parce qu’ils ont bien autre chose à faire ! Cela dit, si jamais il décidait de venir quand même, je suis certaine qu’on verrait débarquer quelqu’un qui crierait…
-Eyh, les pirates ! Il faut partir, vite, il y a un bateau de la Marine qui arrive !
La rouquine se tourna vers le groupe d’enfants qui venaient d’entrer dans l’auberge.
-Oui, par exemple, ça marcherait bien. Quoi ? La Marine ?
-Oui, un grand bateau, et il vient par ici !
Aussitôt, Nami ordonna à tout le monde d’aller chercher ses affaires parce qu’on partait sur le champ. Luffy tenta de se plaindre qu’il avait encore faim, mais un regard noir de la part de sa navigatrice le fit rapidement taire et au final, tout l’équipage était prêt à partir moins de cinq minutes plus tard, si seulement Morty ne s’était pas mise en travers de l’absence de porte.
-Je viens avec vous !
-Plus tard les caprices, nous sommes pressés, expliqua Nami. Au cas où tu l’ignorerai, trois d’entre nous sont recherchés, et…
-Oui, je le sais ! Mais je viens avec vous ! Je pourrais vous guider jusqu’à une petite crique de l’autre côté de l’île ! Si leur bateau est vraiment aussi grand que les enfants le disent, jamais il ne pourra y passer !
Nami parut réfléchir, puis elle acquiesça en soupirant.
-J’imagine que c’est encore la meilleure solution. Très bien, tu n’as qu’à venir… Si Luffy est d’accord bien sûr.
D’un air méfiant, le pirate élastique regarda la jeune fille qui s’était sans la moindre retenue rapprochée de Zorro et tirait ostensiblement la langue à Anna. Elle était bizarre, impossible de le nier, mais en même temps, si elle était la sœur de Shanks… sans compter que c’était juste le temps de les guider, hein ? Il finit donc par hocher la tête, et Morty, folle de joie, s’écarta de Zorro pour sauter au cou du brun et l’embrasser sur la joue.
-Merci ! Tu vas voir, avec moi vous serez à l’abri contre la Marine !
Morty se tourna vers Zorro qui fit un pas en arrière. A l’abri des marines, d’accord… mais qui allait les protéger d’elle ?
-Eh ! Je veux venir aussi ! protesta Anna à qui la scène ne plaisait pas du tout. D’abord, elle n’a aucun sens de l’orientation ! Elle s’est déjà perdue dans sa propre maison !
-Même pas vrai… Et puis, toi, tu restes ici pour faire diversion au cas où ! C’est vachement héroïque de faire diversion tu sais !
-Tu me prends pour une débile ? grogna Anna. Si je reste, il faut que Zorro reste aussi ! Sinon, je vais avoir peur de ces soldats, qui sait ce qu’ils pourraient me faire ?
-Si tu veux, je restes pour te protéger, proposa Pipo. Avec moi à tes côtés, tu ne risques rien ! Mais adversaires fuient rien qu’en voyant mon ombre, et lorsqu’ils entendent mon nom ils tombent dans les pommes ! D’ailleurs, un jour…
-Et pourquoi pas moi, Anna chan ! offrit Sandy. Ma tête n’est pas mise à prix, je pourrais rester et être ton chevalier servant !
L’expression d’obsédé qui venait d’apparaître sur le visage du blond inquiéta la jeune fille qui fit un pas en arrière.
-De toute façon, tu es une civile, lui rappela Robin. Il n’y a aucune raison pour qu’ils s’en prennent à toi.
-Et puis, Touffu restera avec toi, ajouta négligemment Morty. Je ne peux pas l’emmener, alors tu dois t’en occuper tant que je serais absente. En échange, il te protègera !
Les yeux d’Anna passèrent de Morty au lion pour revenir à Morty et finalement se poser sur Zorro. Non, là, c’était franchement pas juste… Bon, dans ce cas, elle allait s’y prendre autrement, et elle allait tous les épater !
-D’accord. Maintenant, dépêchez-vous de partir ! Si vous perdez encore du temps ici, ils risquent de vous rattraper !
-Si on perd notre temps c’est de ta faute, nota Nami avec acidité. Cela dit, tu as raison. Allez, on y va !
Ils sortirent tous en courant de l’auberge, non sans que Morty n’ai tiré une dernière fois la langue à son amie qui se jura de mettre une double dose de piment fort dans son assiette la prochaine fois qu’elle viendrait manger. Une fois à nouveau seule, elle se laissa tomber sur une chaise et se mit à regarder le plafond. Tiens, il y avait une sorte de petit trou qu’on avait refermé avec du caoutchouc… Bizarre, elle se souvenait pas d’avoir fait une telle réparation. C’était peut être une bêtises de Morty… Ou alors un truc que sa mère avait fait, difficile à dire. Toute façon, ça tombait en ruine ici…
Anna commençait à sérieusement se demander ce qu’elle allait bien pouvoir faire du reste de sa journée maintenant qu’elle ne pouvait plus zieuter Zorro, lorsqu’un homme avec des cheveux blancs et deux cigares à la bouche entra, suivit par une fille bizarre brune avec des lunettes et un sabre à la ceinture. Bizarrement, Anna décida dans l’instant qu’elle ne l’aimait pas, sans même savoir pourquoi. Il y a des gens comme ça…
-Et, toi ! l’interpella l’homme. Tu n’aurais pas vu ce garçon ?
Il lui tendit une affiche de Luffy qu’elle attrapa d’un geste négligent. Décidément, même sans chemise à fleur il avait l’air d’un demeuré.
-Jamais vu. Vous voulez manger quelque ? C’est la meilleure auberge de toute l’île vous savez ! Et comme vous êtes de la marine, je pourrais vous faire une réduction !
Elle leur fit un clin d’œil complice qui laissa l’homme de marbre et outra la brune.
-Comment ?! De toutes façons, nous avons des témoins qui ont vu l’équipage du chapeau de paille entrer ici, alors inutile de les cacher !
Sa voix fit grincer des dents Anna. C’était définitif, elle ne la supportait pas.
-Ecoute, tu vois bien qu’ils ne sont pas là ! gémit-elle en levant les yeux aux ciel. Et soyons réalistes : pourquoi un pirate doté d’une prime aussi importante, donc un pirate aussi dangereux, viendrait-il dans une auberge minable sur une île minable ?
-Peut être pour chercher des informations, proposa l’homme. Il parait qu’un membre de l’équipage du Seigneur des Pirates a longtemps vécu sur cette île, et qu’il a déjà été jusqu’à Rough Tell. Vous vous appelez bien Uchiha Anna, n’est ce pas ?
Oh, là, ça se présentait mal. Discrètement, la jeune fille chercha du regard un endroit par lequel elle pourrait s’échapper.
-Inutile d’essayer de fuir, signala l’homme. Vous n’iriez pas bien loin…
Peut être pas si discrètement que ça en fait.
-Je ne donnes jamais mon nom aux inconnus, déclara-t-elle brusquement. Qui êtes-vous ? Si ça se trouve, vous n’êtes même pas vraiment dans la Marine !
-Je suis le colonel Smoker, déclara le fumeur de cigares. Ça ne te dit peut être rien, mais…
-LE colonel Smoker ? s’exclama Anna avec un grand sourire. Woah, je suis l’une de vos plus grandes fan ! Si, si, j’admire beaucoup ce que vous faites ! Enfin, je m’appelle bien Anna Uchiha, vous avez tapé dans le mile, ça ne m’étonne pas de vous ! Par contre, je maintiens ce que j’ai dit, je n’ai jamais vu ce type avec un chapeau de paille jusqu’ici, désolée de vous décev…
-Regarder, colonel !
La fille au sabre ne s’était évidemment pas tenue tranquille pendant ce temps, et l’adolescente la vit alors agiter victorieusement un bout de tissus noir au dessus d’elle. Le bandana de Zorro. Voyant les doigts de cette erreur de la nature crispés sur le tissu et les flammes de passion dans ses yeux, Anna dut se retenir pour ne pas lui sauter dessus et la couper en tous petits morceaux avec une cuillère rouillée. De quel droit elle s’intéressait à son Zorro celle là d’abord ?
-C’est à Roronoa, j’en suis certaine !
-Bien… toujours persuadée de n’avoir jamais vu chapeau de paille, Uchiha ?
-Ben lui c’est cheveux verts, pas chapeau de paille !
-Très bien, soupira Smoker. Tashigi, je pense que nous allons devoir l’arrêter. Passe-lui les menottes, on l’emmène sur le bateau, je l’interrogerai là-bas. Cela dit, si tu te décides à tout dire…
-Si je faisais ça, je me ferais taper par deux rouquines dès leur retour, grogna Anna. Franchement, vous êtes un type hyper balèze, colonel de la Marine et tout et tout, mais… vous taperez jamais aussi fort qu’elles, croyez-moi.
Elle jeta ensuite un regard noir à Tashigi qui lui enfilait deux bracelets de métals, puis se laissa tranquillement emporter. Avec un peu de chance, Zorro viendrait la sauver, et elle pourrait le récompenser par un langoureux baiser…
-Pourquoi tu as un filet de bave au coin des lèvres ? s’inquiéta Tashigi.

Là, Nemo ne souriait plus. Ce type avec les cheveux gris… il avait une plus grande volonté qu’il ne l’aurait cru, une volonté qui lui permettait d’échapper à son contrôle… Parce soyons clairs, jamais il n’avait voulu qu’Anna se fasse arrêter. Si on avait suivit son plan, elle s’en serait tirée avec un simple avertissement à ne pas se mêler à des histoires de pirates… Enfin, comme la jeune fille l’avait si bien remarqué, ça pouvait toujours donner lieu à un sauvetage héroïque qu’il pourrait superviser. En bref, il contrôlait toujours à peu près la situation.


Retour






  Connecté(s) : 37
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1