Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Il faut toujours pardonner les mensonges des femmes - Sanji
Chapitre 885


Episodes 814
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Kuina Spirit Présente

L'école des Pirates !


Introduction | Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X | Chapitre XI
Chapitre XII | Chapitre XIII | Chapitre XIV | Chapitre XV | Chapitre XVI | Chapitre XVII
Chapitre XVIII | Chapitre IXX | Chapitre XX | Chapitre XXI | Chapitre XXII | Bonus


Chapitre VII (Tiens !!! Le chapitre 7 Porte Bonheur !... Hum désolée) : Un passé passé...

« Ca fait du bien d’avoir pris son cinquième repas ! » S’exclama Luffy.

Ils venaient de rentrer dans le hall du bâtiment des dortoirs.

« T’as bien raison, dit Sandy. Pour une fois que tu sors un truc raisonnable.
- Ca fait quand même cinq repas, remarqua Anna.
- C’est vrai, tu as raison Anna Chan !... Je me disais bien que c’était trop beau pour être vrai...
- Quelle heure l’extinction des feux le Samedi soir ? Demanda Nami.
- Minuit ! Répondit aussitôt Anna.
- Il n’est que 21h00... Dit Sandy. Pourquoi pas faire une veillée pour mieux faire connaissance ?
- Excellente idée ! Approuva Zorro. Pour une fois que tu sors un truc raisonnable.
- Je t’interdis de réutiliser mes phrases, Face de Melon ! S’exclama Sandy. C’est sous Copyright, je l’ai écrit avant toi !
- M’en fous, dit Zorro.
- On la fait cette veillée ? Reprit Nami après avoir frappé les deux gars sur la tête.
- Oui ! » S’exclama Anna.

Luffy, Zorro, Nami, Pipo, Sandy, Chopper et Anna (Wouah ! 7 !) se dirigèrent vers les dortoirs des garçons. Ils entrèrent dans la chambre commune des quatre gars élèves, et fermèrent la porte. Nami, Sandy, Pipo et Anna prirent place autour de la table, Zorro s’allongea sur son lit, Chopper à ses pieds, et Luffy alla sur l’un des lits superposés en hauteur.

« Bien ! Dit Nami en brisant le silence. On va tous se raconter notre histoire un par un. On va commencer par se présenter, et Anna terminera ! Et...
- zzzZZZZZZzzzzzzzz...
- Zorro n’a pas l’air de vouloir y prendre part, soupira Anna en regardant l’escrimeur endormi.
- Tant pis pour lui, dit Sandy. On s’en fout de ce qu’il a à nous raconter ! »

Ainsi, les histoires des pirates de l’équipage fusèrent les unes après les autres. Luffy et Shanks, Nami, Belmer, Arlong et Nojiko (qui attirèrent quelques larmes), Sandy et Zeff, Pipo et Kaya, Chopper et Hiluluk, et...

« A ton tour Anna !
- Quoi ???
- A ton tour ! Répéta Pipo.
- Ouais ! Dit Luffy.
- Exact, dit Nami.
- Je suis bien d’accord, ajouta Sandy.
- Faudrait peut être vous taire pour que je puisse parler ! Fit remarquer Anna.
- Sans blague ?! S’exclama Chopper.
- Tire pas cette tronche ! Rit Anna. Bon je vais vous racontez... Tâchez de ne pas vous endormir ! »

Anna commença son récit. Elle était née d’un couple de marins honnêtes. Son père travaillait au service de la Marine, tout comme sa mère, avant que celle-ci n’accouche d’Anna. Ils avaient des revenus modestes, malgré leur travail acharné. S’ils n’avaient pas été pris au service de la Marine, ils n’auraient pas pu vivre. Et l’arrivée d’Anna perturba légèrement leur vie...

Retour en arrière, 15 ans auparavant, Anna avait à peine un an.

« Chérie, je t’annonce que j’ai monté de grade ! »

La femme sourit.

« Est-ce pareil pour ton salaire ?
- Oui ! Confirma le marin. Tu n’as pas à t’inquiéter de ton côté, tu peux t’occuper d’Anna. Maintenant que je suis Sous-lieutenant, la chasse aux pirates m’est ouverte ! Tu verras toutes les jolies primes que je vais ramasser pour nous ! »

Elle lui répondit par un sourire d’espoir... mais également de mélancolie.

« .. Je vois que tu as compris...
- Oui... Tu dois partir de cette île ?
- ... »

Silence pesant. Ils se regardèrent dans les yeux, se parlant en silence par le regard... Le regard en disait bien plus que les mots.
...
Et le lendemain de cette discussion Evan Flegma quitta sa petite famille. Il embrassa sa fille qui était dans les bras de sa mère, souriante, ne sachant pas que son père partait, certainement pour ne plus jamais revenir.

« Ecris moi souvent, dit la femme, essayant de contenir ses larmes.
- Oui, c’est promis... Au revoir... »

Evan Flegma monta à bord du bateau de la Marine, qui allait le conduire à une base d’une autre île de la Route de Tous les Périls. Ils restèrent à se regarder droit dans les yeux, pendant que le bateau quittait les côtes, jusqu’à ne plus se voir.

...

Deux mois plus tard, un courrier parvint à Nelly Flegma. Sa première pensée fut certainement un courrier de son mari. Elle regarda l’adresse du destinataire sur l’enveloppe.

BASE DE LA MARINE N° 21, ILE FRENITY
ROUTE DE TOUS LES PERILS

La femme ouvrit la lettre rapidement, espérant voir l’écriture de son mari sur ce morceau de papier. Elle faillit hurler en voyant que tel n’était pas le cas. Des lettres capitales de machines à écrire, un papier officiel de la Base de la Marine.

Chère Madame Flegma,

Je me vois dans le regret de vous annoncer la mort du sous-lieutenant Evan Flegma, mort en mission, lors de l’attaque d’un équipage pirate recherché par le Gouvernement Mondial.

Nous avons pu récupéré sa dépouille, qui est en route pour votre île, où auront lieu les obsèques.

Veuillez recevoir, chère Madame, mes plus sincères condoléances.

Colonel Alienor

Les obsèques eurent lieu. Nelly ne put supporter le fait que son mari soit décédé. Elle apprit le nom de l’équipage pirate qui avait mis terme à la vie de son mari... C’est une nuit qu’elle apprit que l’équipage pirate en question passait près de l’île, après avoir vu leur bateau par une fenêtre donnant sur la mer. D’un geste automatique, elle remit son uniforme de la Marine, son fusil, son sabre, et laissa seule Anna, endormie profondément. La femme était déterminée à leur faire payer, à ces pirates, la mort de son mari.
L’équipage fit halte sur l’île, pour vider tous les tonneaux d’une taverne de leur rhum. Et elle attendrait à bord de leur navire le moment où ils reviendraient.

Le lendemain matin, le bateau pirate était encore là. Certains habitants du port, inquiets, prirent leurs armes. La passerelle du bateau était abaissée. Ils grimpèrent donc sans mal à bord... Pour voir un véritable carnage. Le pont du bateau était rouge de sang... Les villageois trouvèrent un corps, habillé de l’uniforme de la Marine...

.... Retour au présent...

Tout ce qu’Anna avait pu raconté de cela, dont elle n’était pas entièrement au courant, elle put le résumer en quelques mots.

« Mes parents ont été tués par des pirates. C’est pour ça que j’ai eu du mal à te croire, Nami, quand tu m’as annoncée que vous étiez des pirates.
- Effectivement, pour en éclater de rire comme tu l’as fait ! S’exclama Pipo.
- J’le savais que le cuistot avait mis quelque chose dans son bol, dit Zorro en ouvrant un œil.
- OH TOI LAFERME ! S’exclama Sandy... Continue Anna ! »

La fille raconta que par la suite, elle avait été accueillie dans un orphelinat. Et la violence entre Marine et Pirates fut telle après le combat de Nelly Flegma avec l’équipage qui avait tué son mari, que les maires de l’île avaient décidé le départ des hommes de la Marine de l’île, ainsi que de consacrer une partie du port aux pirates, ainsi que des tavernes tout le long des quais, et que dès que leur Log Pose étaient rechargé, les équipages devaient quitter l’île dans les vingt quatre heures qui suivaient, sous peine d’être arrêtés par la Marine, après contact avec ceux-ci. Et peu à peu, l’île s’était refermée sur elle-même, bannissant de leur vocabulaire le mot « pirate » et « Marine ». Les habitants suivirent également le pas, devinrent sédentaires pour ne pas être mal vus de tous. Et les pirates étaient considérés comme des barbares sanguinaires. Anna avait vécu dans l’orphelinat jusque l’année précédente, et avait ensuite décidé de prendre des cours à cette école, se sentant parfaitement bête de ne rien savoir.

« J’arrête le résumé là, le reste risque de vous ennuyer ferme... Je ne connaissais pas l’existence des Fruits du Démon avant que Luffy ne raconte son histoire ! Comme quoi, j’ai très peu de connaissance de ce monde... Et c’est pareil pour les hommes poissons. »

Sandy pleurait aux pieds d’Anna, trempant les chaussures de la fille.

« Pauvre Anna Chan !!! Pourquoi suis-je un pirate ??? Sanglota-t-il.
- Bon ça va Sandy... Dit Anna.
- Pauvre Anna Chan !!! Si seulement j’avais su !
- C’est pas toi qui a tué ses parents Blondinet, alors ferme la ! Et c’est toi qui a accepté de venir...
- Quoi Face de Pois ??? Répète ça ???
- Si tu n’as pas entendu Anna, je résume ses pensées. Arrête de chialer, tu lui casses les pieds.
- Merci Zorro ! » S’exclama Anna dans un sourire.

Sandy s’écarta d’Anna, profondément surpris. Elle avait mis fin au combat verbale entre Sandy et Zorro. Nami était pliée en deux sur sa chaise, pareil pour Pipo et Chopper, qui se roulaient par terre à cause de la tête que faisait le cuisinier. Luffy riait comme un crétin.

« Ce n’est pas tout, dit alors Anna en essayant de retenir un fou rire devant la tête de Sandy qui ne s’en remettait pas, mais il est bientôt minuit ! Et je suis fatiguée de ma journée !
- C’est vrai, confirma Nami, la journée a été longue et difficile pour tout le monde !
- Ouais, dit Chopper en se dirigeant vers la porte.
- Bonne nuit les gars ! S’exclamèrent Nami, Chopper et Anna en même temps.
- Bonne nuit ! » Répondirent les concernés, sauf Sandy qui avait l’air de s’être décroché la mâchoire.

La porte se referma.

« Et Sandy, ça va ? demanda Pipo au gars qui restait bouche bée.
- J’arrive pas à y croire, murmura Sandy. Elle a pris la défense de Géant Vert, et pas de moi ! »


Retour






  Connecté(s) : 23
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1