Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Bingo ! - Sanji
Chapitre 885


Episodes 814
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Kuina Spirit Présente

L'école des Pirates !


Introduction | Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X | Chapitre XI
Chapitre XII | Chapitre XIII | Chapitre XIV | Chapitre XV | Chapitre XVI | Chapitre XVII
Chapitre XVIII | Chapitre IXX | Chapitre XX | Chapitre XXI | Chapitre XXII | Bonus


Chapitre XII : Ainsi vont, vont, vont, les petites révélations ! Ainsi vont, vont, vont, et les pirates ils s’en vont !

Mihawk reposa enfin Anna par terre, devant le bureau de M. Rité. La fille défroissa ses affaires de sport, puis remarqua quelque chose d’un peu gênant.

« Hem... Obligée d’y aller en chaussettes ? »

En effet, faute d’abîmer encore plus les vieux tatamis de l’école, les élèves étaient contraints de retirer leurs chaussures... mais visiblement, Mihawk n’était pas au courant de la règle, parfaitement chaussé. Il se racla la gorge d’un air gêné.

« Voyez vous, nous ne pouvons aller les chercher, faute d’un énorme problème d’organisation...
- Mouais, soupira Anna. Et pourquoi m’avoir emportée ici ? »

Mihawk ne répondit rien, et se contenta de frapper à la porte du directeur. La voix de M. Rité ne tarda pas à résonner.

« Entrez ! »

Mihawk et Anna, qui n’y comprenait toujours rien, entrèrent dans le bureau du directeur qui se leva soudain de sa chaise. Il regarda d’un air inquiet Mihawk, puis Anna.

« Que s’est-il passé, M. Delacure ???
- Des pirates attaquent l’école » répondit celui d’un air calme, comme s’il discutait de la pluie et du beau temps.

Le directeur se dirigea brusquement vers une alarme à incendie, qu’il brisa d’un coup de poing. L’alarme retentit alors.

« Deux visites pirates en deux jours, soupira le directeur en se frottant les yeux d’une main avec le pouce et l’index. Je vais devoir prendre des mesures sérieuses... M. Delacure... Allez aider les élèves au gymnase, et demandez à Luffy, Zorro, Nami, Pipo et Sandy de venir sur le champ... Passez par la cour, et essayez de prévenir par la même occasion Tony Tony Chopper l’infirmier, et le professeur d’histoire Nico Robin. Je veux tous les voir. »

Anna se sentait parfaitement inutile. Elle se poussa pour laisser passer Mihawk, et se tourna vers M. Rité, qui lui fit signe de s’asseoir.

« Monsieur... »

M. Rité sursauta.

« Oui, Anna ? »

Au tour d’Anna d’être surprise. C’était la première fois qu’elle entendait M. Rité l’appeler par son prénom.

« Je voudrais vous poser quelques questions...
- Je t’écoute, murmura M. Rité d’une voix calme qui fit peur à la déléguée.
- Pourquoi Mihawk m’a-t-il conduite jusqu’ici ? »

M. Rité marqua un silence qui sembla durer des heures aux yeux d’Anna. Il se décida enfin à répondre.

« Pour ta sécurité...
- Comment ?
- Il y a des choses que tu ne sais pas, commença M. Rité. Beaucoup de choses trop compliquées pour une jeune fille de 16 ans.
- Je suis tout à fait capable de comprendre, murmura Anna.
- Je n’en doute pas, Anna...
- Y aurait-il un rapport avec un secret concernant Gol D. Roger ? »

M. Rité blêmit.

« Comment...
- Je ne peux pas vous le dire, murmura Anna. C’est un secret...
- Vos amis pirates vous en ont parlé ? »

Anna resta bouche bée. M. Rité hocha la tête.

« A voir ta tête, j’en conclus que c’est grâce à eux... ou plutôt devrais je dire à cause d’eux, que tu sais ça.
- Expliquez moi, monsieur, demanda Anna.
- Tu es la gardienne de ce secret. »

Anna n’en crut pas ses oreilles.

« Mais c’est impossible, murmura Anna. Je n’y connais rien sur Gol D. Roger, à part ce qu’on m’a raconté...
- Tu devras t’y faire, ajouta M. Roté. Tu en sais plus que ce que tu penses savoir...
- Ca ne peut pas être moi ! Essaya de se convaincre Anna. C’est totalement invraisemblable !... Avant que je n’oublie, comment savez vous à propos...
- Des pirates ? Coupa M. Rité. J’ai eu la visite du Sergent-chef Tashigi, envoyée par Smoker. En voulant m’apporter un rapport, elle a malencontreusement trébuché, et a lâché des dossiers... Elle n’a plus eu besoin de rester plus longtemps, et voilà ce que l’on m’a apporté... »

M. Rité donna à Anna trois avis de recherches. La fille en eut la respiration coupée. Monkey D.Luffy : 100 000 000 Berrys, Nico Robin : 79 000 000, Roronoa Zorro, 60 000 000...

« Voilà, reprit M. Rité. Garde les si tu veux, je n’en ai pas besoin... »

C’est alors que Luffy, Zorro, Nami, Pipo, Sandy, Chopper et Robin entrèrent dans le bureau après avoir frappé. Anna remarqua alors que l’alarme ne sonnait plus.

« Je vous attendais, soupira le directeur. Prenez place ou restez debout... Ce sera rapide. »

Luffy s’approcha de la chaise où était Anna, et aperçut son avis de recherche. Il afficha un sourire crétin.

« T’as vu ça Anna ? C’est MOI !!! Il y a aussi Zorro et Rob... »

Le garçon au chapeau de paille se tut, en voyant les regards que lui lançait le reste de l’équipage. M. Rité reprit d’un ton grave.

« Tout d’abord, Anna, je suis très déçu de votre comportement, jeune fille. Vous auriez dû prévenir un adulte de la présence de pirates dans l’établissement, pour la sécurité générale de l’école... et de la vôtre. »

La déléguée ne répondit rien, trop préoccupée pour le reste des personnes convoquées pour le moment. Et ses craintes furent bientôt fondées.

« Quand à vous autres... Monkey D. Luffy, j’ai appris votre véritable identité, bien qu’il y ait un moment que j’ai entendu parler de vous... Mais votre équipage n’est plus le bienvenue dans cette école... Vous attirez des gens malfamés, comme Baggy le Clown ici... Et la Marine vient frapper à notre porte car elle vous cherche ! Je ne peux plus fermer les yeux à votre sujet !!! »

Anna déglutit avec difficulté. Jamais elle n’avait vu le directeur dans une telle colère.

« J’ai le regret de vous annoncer que vous êtes tous les sept renvoyés sur le champ !!! »

Le silence envahit alors la pièce. Les pirates restaient immobiles, leur visage ne laissant pas paraître leur sentiment. Anna ferma les yeux. Totalement inutile dans un moment pareil. Mais d’une voix timide, elle brisa le silence.

« Monsieur... vous ne pouvez pas faire ça...
- Oh oui, je peux le faire, dit d’un ton sec M. Rité. Vous sept, vous avez une heure pour faire vos bagages, et dans une heure, vous revenez ici... Et je vous mènerais à la sortie. »

Les pirates sortirent du bureau. Anna fixait ses chaussettes, silencieuse, sentant les larmes monter à ses yeux.

« Je suis désolé Anna, mais c’est pour les élèves de cette école, et pour toi, que je fais ça. »

Anna sursauta, et leva ses yeux brillants de larmes vers le directeur.

« Pourquoi pour moi ?...
- Tu gardes un secret que beaucoup de pirates voudraient connaître. J’avais entendu parler de Monkey D. Luffy bien avant que Smoker ne vienne m’en informer. Un bon pirate... Un pacifiste, et très peu de pirates font preuve d’un tel dévouement à faire entendre la justice. Mais mes craintes se sont fondées lorsque Mihawk, puis Smoker ont posé leur candidature en tant que remplaçants... Le Gouvernement était au courant que quelque chose d’important allait se produire dans cette école. Puis les pirates qui ont attaqués...
- Qui vous dit que c’est moi l’élue ? »

M. Rité marqua un silence.

« ... Monsieur ?
- Te souviens tu du soir où tu étais malade ? »

Et comment ! Anna s’en souvenait. Ce soir là, c’était il y avait quelques semaines, elle avait eu une fièvre de cheval. Les seuls adultes qui avaient été présents à l’école ce soir là étaient M. Rité et l’infirmière de l’école.

« L’infirmière était repassée dans la nuit, pendant que tu dormais... enfin c’est ce que nous pensions. Mme Lampoule est venue me trouver, après t’avoir vu en proie à une étrange crise de somnambulisme... Tu étais à ton ordinateur, en train de taper un texte... ‘Eternal Pose’. »

La fille regarda d’un air interrogateur M. Rité.

« Pourquoi... vous ne m’avez rien dit ?
- Pour ne pas t’inquiéter à ce sujet... Et ce texte que tu tapais, beaucoup de pirates le convoitent comme un trésor. Car il a un rapport avec Gol D. Roger... j’en ai suffisamment dit. Avec tes amis pirates, tu étais en danger.
- En danger... répéta Anna. Alors qu’ils ont tout fait pour me protéger lors de l’attaque des pirates ennemis !!! »

La fille avait inconsciemment levé la voix.

« Ce sont eux qui ont attirés ces pirates ici, répliqua M. Rité. Et pour des raisons de sécurité, tu vas aussi quitter cette école !!! »

Anna resta bouche bée. Les larmes coulèrent de ses yeux.

« Je suis désol...
- Et où vais-je aller moi ??? Vociféra Anna. Je n’ai nulle part où aller !
- Tu retournes à l’orphelinat jusqu’à dernier ordre ! S’exclama M. Rité. Et je ne reviens pas sur ma décision !!! Tu pars dès demain ! »

C’en était trop pour la fille, qui sentit une montée de colère et d’injustice en elle. Ca n’allait pas se passer comme ça !!! Mais M. Rité ne lui laissa pas le temps de répliquer.

« Viens ici dans un peu moins d’une heure, dire au revoir à tes amis. »

La fille partit sans dire mot, et claqua la porte en sortant. Des larmes continuaient à couler doucement de ses yeux, elle avait le cœur serré. La déléguée erra dans les couloirs de l’école, entendant des voix de professeurs s’élevant des classes. Puis quand vint l’heure, elle fit demi tour, d’un pas assurée, décidée à ne pas laisser le dernier mot à M. Rité. Elle vit son équipage d’amis, leurs sacs à dos pleins de leur vêtements, armes faites maison, cartes, altères, casseroles, médicaments, livres d’histoires.

« Salut Anna ! » S’exclama Luffy.

La fille ne répondit rien. Les pirates la regardèrent, certains d’un air triste, d’autres, comme Zorro, fermant les yeux et croisant les bras d’un air indifférent. Luffy lui ne laissait rien paraître sur son visage. C’est alors que M. Rité sortit de son bureau.

« Bien... Vous êtes tous là. Suivez moi. »

Ils marchèrent en silence dans les couloirs. La sonnerie de fin des cours sonna. Dans des couloirs non loin, des bruits de chaises traînant par terre, des voix s’élevant au loin dans les classes, des portes s’ouvrant à la volée. Un bruit que ceux qui suivaient le directeur n’entendraient plus jamais. Ils arrivèrent à la sortie secondaire de l’école.

« Vous avez de la chance, je ne vous fait pas sortir par la principale, où Smoker est posté, dit M. Rité. Je vous suis tous sept du coin de l’œil. Je vous laisse vous dire au revoir... »

M. Rité alla s’installer un peu plus loin, laissant une petite part d’intimité au groupe. Anna s’avança vers Luffy, tendant une main.

« Luffy... »

Le garçon au chapeau de paille, dans un sourire, serra la main à Anna. La fille fit la même chose avec Pipo et Nico. Elle fit la bise à Nami qui lui tapota l’épaule en lui murmurant un « courage » chaleureux. La déléguée se dirigea ensuite vers Chopper, s’agenouillant pour lui faire une petite caresse à la joue. Vint ensuite le tour de Zorro. Anna rougit sur place.

« Hem... hum je... Désolée... »

Elle lui sauta au cou au sens propre. Zorro ouvrit de grands yeux, un sourire nerveux aux lèvres, un sourcil interrogateur levé, puis vint le contraste saisissant entre le vert de ses cheveux et le rouge de son visage.

« C’est que je... Hem... t’as bien fait... de dire pardon avant d’le faire... hein, c’est assez... »

Le reste de l’équipage se retint de rire suite au balbutiement de l’escrimeur, et Sandy frappait du pied par terre, jaloux. Anna libéra Zorro de son étreinte, rouge comme une tomate. Puis la fille se tourna vers Sandy, qui sembla plonger vers Anna.

« ANNA CHAN !!! »

La fille, par réflexe, se dégagea sur le côté, et Sandy que retrouva par terre, sur le ventre. Eclats de rire général, sauf pour le pauvre Sandy.

« Voyons » murmura Anna.

Elle lui serra la main. Sandy affichait une mine déconfite.

« Je crois que l’heure est venue de nous quitter... murmura Anna. Adieu...
- Ce n’est qu’un au revoir » Corrigea Luffy dans un sourire.

Puis les pirates passèrent les barrières de l’établissement, sans se retourner, laissant Anna seule. Puis la fille marcha vers la cour, pleurant en silence.

« N’essaie pas de les retrouver » dit alors M. Rité.

La fille sursauta. Elle se retourna, et vit le directeur. Elle lui lança un regard noir.

« Vous n’êtes plus mon directeur... JE N’AI PAS A VOUS ECOUTER !!! » Hurla Anna.

M. Rité n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit, qu’Anna courut vers les dortoirs. Le directeur soupira.

« Ces pirates ont démarré le processus, pensa t-il. J’ai peur qu’il ne soit trop tard... »

***

Anna s’enferma à double tour dans sa chambre, pleurant de rage. Elle s’allongea sur son lit, serrant avec force entre ses doigts l’oreiller, s’imaginant qu’il s’agissait du cou de M. Rité. En quelques minutes, son paradis s’était écroulé... Ses amis étaient partis. Elle finit par se calmer, respirant doucement. Elle se leva, s’essuyant les yeux, et vit alors sur l’ancien bureau de Nami une feuille de papier chiffonnée en boule. Elle défroissa celui-ci.

Conseil de la météorologue !

Pour éviter les coups de chaleur les chaudes soirées de printemps, pensez à ouvrir votre fenêtre le soir ! Il n’y aura pas que le rhume qui entrera !

Nami


Retour






  Connecté(s) : 11
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1