Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Il faut toujours pardonner les mensonges des femmes - Sanji
Chapitre 885


Episodes 814
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


Kuina Spirit Présente

L'école des Pirates !


Introduction | Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X | Chapitre XI
Chapitre XII | Chapitre XIII | Chapitre XIV | Chapitre XV | Chapitre XVI | Chapitre XVII
Chapitre XVIII | Chapitre IXX | Chapitre XX | Chapitre XXI | Chapitre XXII | Bonus


Chapitre XV : L’île au trésor

« ANNA !!! »

Luffy s’était précipité à l’intérieur du bateau, à la recherche de la fille. Ils avaient eu du mal à repousser la vague de pirates, mais y étaient enfin parvenu, après près d’une demi heure de combat. Mais plus aucune trace de la fille.

« ANNA !!!
- Elle n’est pas dans la cale ! S’exclama Zorro d’un air inquiet.
- Ni coincée dans les mandariniers ! Ajouta Nami.
- J’aurais dû rester avec elle, culpabilisa Chopper.
- On va la retrouver, Chopper ! s’exclama alors Luffy. C’est de notre faute à tous si elle s’est faite capturer... »

Luffy surgit sur le pont, avec toujours des deux côtés du bateau les navires de Baggy et du Capitaine Squall. Le garçon au chapeau de paille se propulsa à bord de celui du Clown.

« GROS PIF !!! VIENS ICI !!! »

Aucune réponse, au grand étonnement de tout l’équipage de Luffy, ainsi que de celui de Baggy, à terre.

« GROS PIF !!!... Il n’est pas là ??? »

Luffy vit alors Sandy le rejoindre à bord. Le cuisinier alluma une cigarette.

« Faut pas t’y prendre comme ça, Luffy, dit-il. Regarde, en douceur... »

Il posa un pied sur le torse d’un des pirates de Baggy, allongé à terre, légèrement KO, prenant un air furieux qui fit frémir le pirate.

« TOI !!! OÙ SONT TON CAPITAINE ET ANNA CHAN ???
- Je ne sais pas... Murmura le pirate, paralysé par la peur.
- TU MENS !!! »

Sandy appuya son pied, faisant gémir de douleur le pirate.

« Le... capitaine est parti avec... Lady Arbyda et le Capitaine... Squall ! Mais je ne sais pas où !
- Merci » dit Sandy dans un sourire, avant d’envoyer d’un coup de pied le pirate à la mer.

Luffy retourna sur le Vogue Merry, ainsi que Sandy. Zorro tapait du pied sur le pont.

« On fait quoi ? Demanda l’escrimeur. On n’a même plus la carte !
- Erreur ! Dit Nami en sortant un parchemin de nulle part. Je me suis occupée intelligemment après le repas ! »

Elle déroula le parchemin. Une carte, similaire à celle qui se trouvait sur l’ordinateur d’Anna.

« Super !!! S’exclama Luffy. On y va alors !!!
- Eh ! Doucement ! Répliqua Nami. Il faut que je repère le cap avant tout ! »

La rousse entra dans les cabines. Luffy s’était installé sur la figure de proue, attendant sue Nami revienne. Zorro faisait les cent pas, caressant les manches de ses katanas, Pipo se tordait le nez d’un air penseur, tandis que Chopper soignait les quelques égratignures de celui-ci. Sandy était assis sur une marche de l’escalier menant aux mandariniers, et regardait le sol d’un air inquiet. Robin était tranquillement accoudée aux barrières de sécurité du navire, regardant l’horizon.

***

Le plafond d’une cabine. Ce fut la première image qu’Anna vit en ouvrant les yeux, avant de les refermer presque aussitôt.

« Debout !
- Nan, j’veux pas aller en cours Nami... dodo... »

Une petite gifle suffit à Anna pour rouvrir les yeux. Elle vit le visage d’une belle femme. Celle qui accompagnait Baggy.

« Madame Baggy ? Demanda Anna en essayant de reprendre ses esprits.
- ET PUIS QUOI ENCORE ?! S’exclama la femme. JE SUIS LADY ARBYDA ! ... Te voilà enfin réveillée... »

La fille se redressa, remarquant qu’elle était allongée sur une couchette. Une chose était sûre, elle n’était pas sur le Vogue Merry. Cette chambre n’avait rien à voir avec celle de Nami et Robin, luxueuse, avec un confortable divan, un bureau parfaitement rangé... Non, là c’était vide, avec une simple table et quatre chaises, des tonneaux et de la nourriture dans un coin, et des murs sombres.

« Où suis-je ?
- Sur un bateau.
- Pourquoi ?
- Parce que...
- Mais encore ?
- Ce n’est pas à toi de poser des questions !!! » S’exclama Arbyda.

Anna se tut. C’est alors qu’elle remarqua quelque chose.

« Où est mon ordinateur portable ???
- Ton ordinateur ? Ricana Arbyda. Ce n’est plus le tien...
- EH !!! C’est moi qui l’ai acheté à Noël !!!
- Et nous sommes des pirates, sourit Arbyda.
- Tricheurs ! Bougonna Anna en croisant les bras. Mais dans ce cas, pourquoi m’avez-vous également capturée ? Vous n’avez besoin que de mon ordinateur !
- Tu es trop curieuse ! Répliqua Arbyda.
- J’vous signale que je suis votre prisonnière, et ça me concerne !!! »

Arbyda avait l’air agacée par la fille.

« Tais toi, sinon je t’assomme à nouveau !
- Pfff... Si on a même plus le droit de parler... »

Arbyda se leva, et sortit de la cabine, laissant Anna seule. L’ex déléguée s’assit au bord de la couchette, se frottant sa nuque douloureuse par le coup qu’elle avait reçu.

« Pourquoi ça n’arrive qu’à moi ? Pensa t’elle. Luffy, je t’en prie, viens me sauver... Ou même Zorro, ce serait mieux !!! »

C’est alors que la porte de la cabine se rouvrit. Anna sursauta en voyant le Capitaine Squall. La fille déglutit avec difficulté.

« Nous sommes en vue de l’île, dit l’homme en souriant. Ce n’est plus qu’une question de temps à présent.
- Que... Que me voulez vous ? »

Le Capitaine Squall montra alors l’ordinateur portable à Anna. La fille se souvint alors qu’elle n’avait pas fermé le fichier, avant d’avoir été capturée !

« Ne sois pas si curieuse, petite, dit calmement l’homme en regardant la fille de ses yeux noirs, mettant Anna mal à l’aise.
- Vous allez... me tuer ?
- Peut-être, répondit-il d’un air mystérieux. Mais pas maintenant... »

Anna blêmit. Cet homme lui faisait vraiment peur, et sans raison particulière, elle éprouvait de la haine contre lui. Un sourire se dessina sur le visage du pirate.

« Tu n’as pas à avoir peur... Et cesse de me lancer ce regard haineux... Cela me rappelle trop quelqu’un... »

Il l’avait dit ce quelqu’un d’un ton cachant trop de sous entendu aux oreilles d’Anna. La fille frissonna, retournant sur sa couchette, ses bras croisés autour de ses jambes qu’elle avait ramené contre elle, fixant toujours l’ennemi d’un air inquiet. C’est alors que Baggy brisa cette atmosphère insupportable.

« Prêt à amarrer, cher Squall !
- Bien, Capitaine Baggy... »

La main gantée du Capitaine Squall empoigna le bras d’Anna, qui fut contrainte de se lever. La première chose qu’elle vit en sortant sur le pont, fut quelques pirates, de Baggy et de Squall, une vingtaine, occupant presque toute la place. Le bateau n’était pas très vaste, certainement une barque de secours, version confortable... L’embarcation approchait d’une île à l’aspect très inquiétant sous les nuages noirs. Un rocher, un énorme rocher central, bordé de criques et de larges plages, et de quelques falaises formées çà et là.

« Nous y voilà, sourit Arbyda. L’île de l’Eternal Pose vers Rough Tell. »

Des pirates de l’équipage de Squall descendirent une passerelle, puis commencèrent à envahir la plage. Anna était toujours retenue par le Capitaine Pirate.

« Surtout, n’essaie pas de fuir, petite. Je te rattraperais de toute manière... »

La fille ne répondit rien, trop inquiète par ce qu’il pourrait lui arriver. Elle priait mentalement pour que son équipage d’amis ne tarde pas à arriver. Ils avançaient sur la plage. Le vent soufflait, et la pluie commença à tomber.

« Où est l’entrée de cette caverne ? Demanda Baggy à Squall.
- Je ne le sais pas plus que vous » Baggy, répondit celui-ci en sortant l’ordinateur portable d’Anna.

L’homme lâcha alors Anna, et ouvrit l’ordinateur. Arbyda et Baggy regardaient l’île, comme les autres pirates.

« C’est maintenant ou jamais ! » Pensa t-elle.

La fille se mit alors à courir le plus vite qu’elle pouvait. Le Capitaine Squall leva la tête de l’écran de l’ordinateur.

« Laissez moi faire, Capitaine Squall ! » S’exclama Baggy.

Anna se retourna dans sa course, et eut juste le temps de voir une main, venue de nulle part, foncer droit sur elle.

« OH NON !!! Je me fais attaquer par La Chose maintenant !!! »

La main s’accrocha au col du pull de la fille qui se mit à hurler. Baggy éclata de rire.

« Sale Gamine ! Tu vas voir ce qu’il en coûte d’essayer de nous fuir !
- POUCE MONSIEUR BAGGY !!! Hurla Anna qui se faisait tirer en arrière par la main de Baggy.
- Et puis quoi encore ???
- C’est... C’est à propos de quelque chose de très important ! Dit précipitamment la fille.
- Quoi donc ? Demanda Baggy.
- Vous avez une tâche... sur votre nez !
- QUOUAH ??? »

Baggy lâcha Anna, sa main lui revint en place, et il commença à se frotter son nez de clown... tandis que l’ex déléguée prenait la clé des champs. Squall referma l’ordinateur portable, et leva les yeux vers la fille qui arrivait au bout de la plage.

« Quel abruti vous faites !!! Hurla celui-ci à Baggy. Whirlwind Tornado... »

Il tendit sa main en direction d’Anna. Le bruit d’une bourrasque se fit entendre. La fille se retourna, attirée par le bruit qui venait de lui arriver aux oreilles. Elle sentit un courant d’air anormal... Lorsqu’elle regarda devant elle, elle hurla, voyant une tornade se former.

« C’est impossible !!! Hurla t-elle. D’où est ce que ça sort ??? »

La tornade lui fonça dessus. La fille ferma les yeux, et se sentit alors projetée. Elle hurla, et se sentit réceptionnée... par le Capitaine Squall.

« Quelle insolente demoiselle, dit il de sa voix mystérieuse. Je n’apprécie pas l’insolence. La prochaine fois que tu essaies de t’enfuir, tu finiras écrasée contre un rocher. Suis-je assez clair ? »

Anna déglutit avec difficulté, et dit un faible « oui », tandis que le Capitaine Squall la lâcha. Elle tourna sa tête vers Baggy, qui était rouge de colère derrière son maquillage.

« Cette gamine m’a bien eu !!! Elle s’est moquée de moi !!!
- Calmez vous, Capitaine Baggy, susurra Squall, après qu’Anna se soit légèrement écartée du groupe. Nous avons encore besoin d’elle, je suppose...
- Vous supposez ? Coupa Arbyda. Vous n’en êtes pas sûr, Capitaine Squall ?
- Mieux vaut être prudent » répondit-il d’une voix calme.

***

« ILE EN VUE ! » S’exclama Pipo.

L’équipage entier du chapeau de paille courut vers l’avant du bateau. Luffy plaquait sa main sur son chapeau de paille, à cause du vent qui soufflait. Son air semblait déterminé.

« C’est la bonne île ! s’exclama Nami.
- L’île où est l’Eternal Pose, murmura Luffy. Et où Anna doit se trouver...
- Il y a une embarcation là bas, fit remarquer Zorro.
- Une des leurs, dit Pipo. Préparons nous à l’amarrage ! »

***

Ils avaient finis par atteindre une autre plage, de l’autre côté de l’île. Anna suivait les pirates, n’ayant pas le choix. Elle était trop effrayée par ce qu’il pourrait lui arriver.

« Où est cette grotte ? S’impatienta Baggy. Il n’y a pas d’entrée !!! »

Ce qui était une erreur. Anna avait vu en marchant l’entrée d’une grotte quelques minutes plus tôt, mais personne ne semblait l’avoir remarquée. Le Capitaine Squall s’arrêta de marcher, se tournant vers Baggy.

« Ne vous impatientez pas, Capitaine Baggy, dit-il d’un ton calme qui ne faisait qu’énerver davantage le Clown. Nous n’avons pas fait tout le tour de l’île... Mais... »

Anna resta figée sur place lorsque le pirate la fixa de ses yeux noirs et inquiétants.

« ...Peut être vas-tu nous servir... As-tu vu l’entrée d’une grotte ? »

Anna sentait le regard perçant du Capitaine pirate lire ses pensées... La fille ne répondit qu’au bout de quelques secondes.

« N.. Non...
- Tu mens, dit d’un ton glacial le Capitaine Squall.
- Je... Je... »

Inutile de mentir. Le Capitaine Squall l’avait vu dans les yeux de la fille. Il s’approcha d’elle, et la prit soudain par le cou, l’étranglant à moitié avec sa main gantée. Il soulevait sans mal Anna, qui poussait des cris étouffés.

« Sale Gamine !!! Cria t-il. Aussi insolente que ton père !!! »

Anna, à moitié étouffée, lança un regard interrogateur à Squall, qui la lâcha alors. La fille tomba de tout son long par terre, toussant en se tenant la gorge.

« Pou... Pourqu...oi parler de mon p... père ? Dit elle d’une voix faible, haletant.
- Je l’ai éliminé, dit dans un sourire le Capitaine Squall. Il a fait un magnifique vol plané avant de tomber dans un tourbillon dans la mer, apparu par magie... Pauvre homme, il n’aurait pas dû me défier ainsi... Il a voulu me tenir tête, m’a même insulté, et a vainement essayé de m’attaquer... »

Anna ne sut quoi répondre, muette par la surprise de ce que Squall venait de révéler. Le Capitaine sourit, sous les rires de Baggy, d’Arbyda, et des pirates les accompagnants.

« Pauvre petite, tu n’étais pas au courant ? Tu as hérité de l’insolence de ton père, et de l’inconscience de ta mère...
- Comment...
- Ta mère avait quasiment décimé tout mon ancien équipage, le soir où nous avions accosté sur ta misérable île... Pour venger la mémoire de ton père. Elle était à moitié morte, lorsque je me suis approchée d’elle. Malgré son état de faiblesse, elle a essayé de me tenir tête, pour venger ton incapable de père. L’idiotie des gens de la Marine, n’est ce pas ? J’ai mis fin à ses souffrances... »

S’en était trop. Des larmes s’échappaient des yeux d’Anna. Elle avait en face d’elle le meurtrier de ses parents. Et elle était là, à terre, inoffensive, à la merci du pirate qui avait éclaté de rire, comme le reste du groupe. Anna se leva, et fonça vers lui, prête à le frapper d’un coup de poing dans sa mâchoire. Le Capitaine Squall cessa de rire, leva une main, et d’une petite tornade, envoya Anna voler une dizaine de mètres plus loin.

« Oh, n’y compte pas, Anna, ricana t-il tandis que la fille tomba lourdement sur le sable. Tu n’as aucune chance, tout comme tes défunts parents... »

La fille était étendue à terre. Elle pleurait silencieusement. Elle n’avait plus qu’une envie, éliminer cet homme. Lui faire payer. C’était à cause de lui qu’elle n’avait jamais connu ses parents. Il devait payer. Mais elle n’arrivait pas à se relever, suite à sa chute. Ses membres étaient douloureux, surtout l’une de ses jambes. Elle n’entendait plus que les rires des pirates dans son dos.

« Cette sale gamine mérite le même sort que ses parents ! Ricana Baggy. Vous nous ferez l’honneur de la tuer sous nos yeux, dès qu’on aura récupéré l’Eternal pose ?
- FERMEZ LA !!! »

Anna releva la tête en entendant cette voix familière, et regarda vers un rocher. Elle put distinguer entre les rideaux de larmes qui lui embrouillaient la vue une tâche rouge, se tenir sur le rocher. Une tâche rouge, comme la chemise d’un de ses amis...

« Luffy... Murmura t-elle en sanglotant.
- Je vous interdis de lui faire du mal » Ajouta Luffy, en regardant droit dans les yeux le Capitaine Squall.

Le Capitaine Squall ricana.

« Voyez vous ça... Un simple gamin pense pouvoir nous arrêter ? »

Derrière Luffy, apparut alors le reste de l’équipage du Chapeau de Paille, regardant le Capitaine Squall d’un air froid. A présent, la tension régnait. Anna sanglota, souriant au groupe sur le rocher.

« Vous... vous êtes venus... » Murmura t-elle en pleurant.


Retour






  Connecté(s) : 21
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1