Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Je voudrais que tu comprennes que ce qui est mort l'est pour de bon - Kaku
Chapitre 885


Episodes 814
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


kING D Zanza Présente

Evil Fruit


Salut à toute la racaille, qu’elle soit jeune, âgée, maudite des eaux ou non. Je me présente, KING D Zanza, conteur. Je vais vous raconter l’histoire d’un des nombreux pirates qui vécu de grandes aventures rien que pour réaliser ses rêves. Lui et son équipage écumèrent toute leur vie Grandline et ont rencontrés des personnes connues, dont le célèbre Luffy au chapeau de paille, celui qui est devenu depuis le second seigneur des pirates…


Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X
Chapitre XI | Chapitre XII | Chapitre XIII | Chapitre XIV | Chapitre XV
Chapitre XVI | Chapitre XVII | Chapitre XVIII | Chapitre IXX | Chapitre XX
Chapitre XXI | Chapitre XXII | Chapitre XXIII | Chapitre XXIV | Chapitre XXV
Chapitre XXVI | Chapitre XXVII | Chapitre XXVIII | Chapitre IXX | Chapitre XXX
Chapitre XXXI | Chapitre XXXII | Chapitre XXXIII | Chapitre XXXIV | Chapitre XXXV
Chapitre XXXVI | Chapitre XXXVII | Chapitre XXXVIII | Chapitre IXXXX | Chapitre XL


Chapitre XXXI : 3ème ROUND

Quatro : Toute cette agitation est frustrante. Ne pensez-vous pas la même chose Dalton ?
Dalton : *agenouillé, les mains attachées et un homme en noir à ses cotés* Qu’y a-t-il ? Vous avez peur ?

Quatro se leva et s’en alla regarder par la fenêtre ce qui se passait. On ne distinguait rien du village de là-haut. Juste de la neige à perte de vue. Tout à l’heure, alors qu’il parlait aux intrépides qui le narguaient, il avait observé à la longue-vue la débandade de ses hommes face à un équipage très minimaliste et à la trahison de deux de ses lieutenants.
C’était décidé, une fois qu’il aurait tué de ses propres mains les traîtres, il remettrait de l’ordre là dedans et prendrait un malin plaisir à profiter de la situation. Il sourit et essuya son monocle avec un pan de sa chemise. Ce fut à ce moment que Cujo entra dans la pièce entouré de deux gardes.

Cujo : Capitaine, nous avons des grains de sable…
Quatro : J’ai vu…
Cujo : Evony et Ebony nous ont trahis ; et Sly est introuvable, il a dû se faire avoir…
Quatro : Je le pense aussi. Qu’allons-nous faire alors Cujo ? *sourire*
Cujo : … Compris, je m’en occupe. J’ai un compte à régler avec l’un d’entre eux.
Quatro : Nous n’avons pas assez d’hommes pour tous les avoir. J’attendrais que les autres viennent à moi.

_____________________________
Téléphérique :

Ed : Aaaah ! J’me sens mieux maintenant !
Ziggy : C’est sûr. Sans ces liens, tu vas être plus libre de tes mouvements…
Ed : Et une bonne baston pour me dégourdir un peu !
Al : Pas le temps, on doit d’abord trouver la réserve d’eau du système anti-incendie…
Kadja : Pourquoi faire ?
Elie : On va mettre notre mixture là-dedans et les effets du poison seront nuls dès qu’ils auront pris tous la douche. Pigé ?
Kadja : Bon, tant que vous ne me gênez pas pour Quatro… Ça me botte…
Al : Préparez-vous, on arrive


Le téléphérique s’arrêta lentement et tous descendirent, sauf Ziggy. Il regarda en l’air un instant avant de faire comme les autres, puis regarda Alexia dans les yeux. Celle-ci fit de même avant de se tourner vers les autres.

Al : Bon, il y a deux réservoirs. Kadja et Elie, allez vers celui de la tour droite, moi et Ed on s’occupe de l’autre. Ziggy, on te laisse à tes affaires…
Ziggy : Merci. Allez-y, je le retiens.
Elie, Kadja, Ed : Hein ?
Al : Pas de temps à perdre ! On y va !!!

Tous coururent vers le château, laissant Ziggy patienter sur la neige. Dès qu’ils entrèrent, celui-ci scruta l’horizon et mit ses gants. Puis il regarda en l’air, tranquillement.

Ziggy : T’attends quoi ? Qu’il pleuve ? Je sais que tu es là, je peux sentir ta présence.

Le silence se fit oppressant. Ziggy se retourna, face au château enneigé de l’ancien roi Wapol, celui qui fut le théâtre de la mort d’un médecin mais aussi de la fin d’un règne sans partage. Un nouveau règne voulait voir le jour, mais personne ne voulait revivre la terreur passée. Ziggy ne le savait pas, mais à ce moment même, des habitants, voyant que les pirates se faisaient dégommer par une poignée de personnes, avaient rejoint les rangs d’une nouvelle rébellion.

Ziggy : Bon, si tu ne veux pas sortir, je vais te forcer à le faire… SPIDER ATTACK !!

Ziggy visa précisément la gauche de la porte du château. C’est alors que quelque chose sortie de la neige et fonça vers lui. Cujo semblait fou de rage envers son adversaire qui ne fut aucunement impressionné. Le médecin esquiva le coup de pied de son adversaire et en profita pour le frapper d’un coup de poing en plein dans les côtes flottantes qui laissèrent échapper un bruit de craquement.

Ziggy : Enfin sorti de ton trou toi.
Cujo : *les yeux lançant des éclairs* Tu avait ressenti ma présence tu dit ?
Ziggy : Tu avais de telles envies de meurtres que tu en respirais trop fort. Je n’avais encore jamais vu de la neige fumer auparavant. Tu commences à perdre ton sang-froid encore une fois.
Cujo : C’est parce que tant que vous resterez en vie, l’exécution ne se fera pas. J’ai attendu si longtemps que je commence à en avoir assez de vous tous.
Ziggy : Allons, tu as attendu si longtemps, qu’est-ce que ça te ferait de patienter encore un peu. Mais qu’est-ce que je raconte moi, il ne se passera rien.
Cujo : Vous oubliez le capitaine. La nature de ses pouvoirs nous est inconnue, même à nous qui sommes de son équipage. Et avec lui, vous n’obtiendrez jamais l’albufruit.
Ziggy : *sourire* Et qui te dit qu’on ne l’a pas déjà ?
Cujo : Que… Impossible ! A moins que… JE vois, traîtres jusqu’au bout.
Ziggy : Le traître ici, c’est toi, traître à ton pays.
Cujo : SALOPARD !!! ETREINTE DE L’ANACONDA !!

Cujo parût fou de rage lorsqu’il tenta son attaque contre Ziggy. Celui-ci fit alors ressortir des filins enfouis sous la neige qui encerclèrent son adversaire. Cujo, sous le coup de la colère ne réagit pas suffisamment à temps pour tous les éviter et retomba à terre, un peu blessé de partout.

Cujo : Bon sang…
Ziggy : Je n’aime pas la violence, mais là, je dois t’arrêter.
Cujo : Tu n’insinues tout de même pas que tu retenais tes coups tout à l’heure ?
Ziggy : L’inconvénient d’un combat pour moi, c’est que je me sens toujours obligé de soigner les autres. Même ceux que je viens de rétamer. Appelles ça de la conscience professionnelle…
Cujo : Mais t’es quoi au juste ? Un con ?
Ziggy : Non, un médecin…
Cujo : Alors, je vais te donner de quoi faire ta propre autopsie…PLUIE DE BOMBES !!!
Ziggy : Des bombes ? Bien, je vais te montrer u’en vérité je ne retenais pas mes coups.
Cujo : Yah ah ah !! Alors en quoi tu m’es supérieur ?
Ziggy : Alors, pour faire un bon médecin, il faut : Premièrement, savoir garder son sang-froid… Qualité que tu n’as pas et qui pousse à l’erreur d’appréciation…

Cujo n’écouta plus Ziggy et ressorti de ses manches une multitude de petites bombes. Pour une pluie de bombe, c’est c’était bien une car une bonne dizaine foncèrent droit vers le jeune médecin. Cependant, dans un geste rapide, Ziggy agita les bras et ses câbles d’acier coupèrent toutes les mèches des mini bombes.

Cujo : *ahuri *Comment ?!
Ziggy : Seconde qualité d’un médecin : Une précision sans faille dans les gestes, sans gâchis. Pratique pour la chirurgie…
Cujo : Saloperie !!! J’arrive !!! *fonce vers le médecin, un poignard à la main* j’vais te tuer !
Ziggy : Si tu est si en colère contre toi, pourquoi te venger sur les autres ?
Cujo : *soudain hésitant*Hein ?
Ziggy : Ton esprit est trop embrumé pour comprendre que tu fais fausse route, tu es prêt à faire tuer tout le monde pour te prouver que tu es fort…
Cujo : ASSEZ !!
Ziggy : Bha tu vois ! Tu le sais toi aussi…
Cujo : JE suis assez fort pour te tuer !

Cujo se prépara à lancer son attaque mais Ziggy le prit de court en venant de lui-même à sa rencontre, troquant les fils d’acier pour ses fidèles yo-yo. L’homme de Quatro ne resta pas surprit fort longtemps et fit de même. Après tout, il avait pu voir qu’au corps à corps, son adversaire était plus faible.

Ziggy : Si je gagne, alors tu fera tout pour sauver le peuple que tes parents voulaient soigner !!!
Cujo : Dans tes rêves !

Soudain Ziggy écarta les deux bras et lança ses deux armes vers des piliers. Cujo ne comprenait pas ce que son adversaire faisait lorsque les yo-yo, s’enroulèrent autour des piliers puis continuèrent leur course vers lui.

Cujo : C’est quoi ça encore !?
Ziggy : Technique mortelle ! STAR SACRIFICE !!!

Cujo n’en cru pas ses yeux. Les deux yo-yo s’enroulèrent autour de ses poignets et il parti vivement en arrière lorsque Ziggy tira. Cujo se retrouva alors bras écarté entre les deux piliers et Ziggy fonçant à toute allure vers lui.

Ziggy : Finalement la vengeance n’aura fait que rendre ton esprit faible. Laisses-moi te remettre les idées en place. Bonne nuit !!!
Cujo : Non !!

Cujo ne pu bouger et vit Ziggy sauter, les deux pieds en avant pour le frapper au visage. C’est alors qu’il s’évanouie.
Il revit ses parents se borner à vouloir soigner les autres malgré les ordres de Wapol. Et il se souvint du jour de leur exécution, et de l’envie qu’il avait eu de tuer le tyran mais quelqu’un, le voyant un poignard à la main, se saisit de lui et l’éloigna de la foule et de Wapol. LE visage de cet homme il l’avait oublié jusqu'à présent mais il le reconnut. C’était celui de Dalton. Et il pleurait.
« -N’y pense pas. Tu es trop faible. Tes parents préfèreraient te voir vivre.
-J’vais tuer l’autre bouffe tout !!
-Personne ne peut encore le vaincre, même moi. J’attendrais aussi longtemps que possible la personne qui nous sauvera.
-Alors ce sera moi ! Laissez-moi y aller !!!
- Toi tu auras un autre rôle !
- Et lequel ?
-Aider à protéger l’île que nous aurons libérée…
»

Cujo : Ah !

Cujo se réveilla en sueur. Les gouttes perlaient sur se pansements. Pansements ? Il remarqua qu’il en avait un autour de la tête et du torse, là où Ziggy l’avait lacéré. D’ailleurs le jeune médecin était à ses cotés.

Ziggy : Alors, enfin réveillé ?
Cujo : Ouaip.
Ziggy : Je t’ai remis les idées en place ?
Cujo : Ouaip.
Ziggy : Alors ?
Cujo : Alors qu’est-ce qu’on attends pour aller exploser Quatro. C’est la moindre des choses après la connerie que j’ai faite…


Retour






  Connecté(s) : 35
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1