Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Je voudrais que tu comprennes que ce qui est mort l'est pour de bon - Kaku
Chapitre 885


Episodes 814
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


kING D Zanza Présente

Le trésor perdu de San Faldo


Attention à tout ceux qui désirent lire cette Fan fic. Celle-ci se déroule après le dernier Arc de One Piece actuellement en parution au japon. Je vous averti donc que je ferais ici et là du Spoil. Certaines choses apparaissant ici tiennent compte de théories tel un hypothétique nouveau membre d’équipage….


Introduction | Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X | Chapitre XI
Chapitre XII | Chapitre XIII | Chapitre XIV | Chapitre XV | Chapitre XVI | Chapitre XVII
Chapitre XVIII | Chapitre IXX | Chapitre XX | Chapitre XXI | Chapitre XXII
Chapitre XXIII | Chapitre XXIV


Chapitre XV : LA SALSA DU DEMON (l’orchestre du splendid)

Luffy : Ouah ! C’est vachement beau ici !

L’équipage était enfin arrivé au complet en bas des escaliers. Les murs du lieu étaient tous fait de pierres de granit taillé, sauf le sol. Les murs étaient enduits d’une sorte de substance luminescente.

Sandy : C’est donc l’une des caches du seigneur des pirates ? Il avait bon goût ce gars.
Pipo : Mon dieu, ça doit grouiller de pièges en tout genre…
Franky : Sûr. Ça ne doit sûrement pas rester sans surveillance…
Nami : *se retournant vers les autres, particulièrement Luffy et Zorro* Je vous préviens moi ! Si l’un de vous déclanche ne serait-ce qu’un seul piège, je le…*CLIC* Oups !
Les autres : Pas malin !!!!
Nami : *gênée* désolée…

*BRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR !!!*

Pipo : Pierre qui roule…
Luffy : …N’amasse pas mousse ! Je la connais celle-là !
Pipo : Droit sur nous !!!!

Tous se retournèrent. Devant eux, une pierre gigantesque arrivait. Sans demander leur reste, les Mugiwaras coururent pour ne pas se faire écraser.

________________________________
Au dehors :

Robin : Quel est ce bruit ?
Samba : *debout sur Zazou en taille maxi* Rien que des cafards qui sont tombés dans le piège…
Robin : Hum, évidement j’aurais dû me douter de cela. Raison de plus pour en finir avec toi le plus tôt possible et aller les aider…
Samba : Pas si vite. Nous avons un combat à finir.
Robin : C’est vrai. Et où est l’ami qui t’avait aidé à San Faldo ?
Samba : JE N’AI PAS BESOIN DE LUI POUR T’ELIMINER !! Je n’ai pas besoin d’un mec.
Robin : Tu sembles en vouloir aux hommes…
Samba : Exact ! Je suis devenue « El hijo del diablo » pour me débarrasser d’eux !!
Robin : Et que leur veux-tu ?
Samba : Si tu veux le savoir. Mon vrai nom était Saya et j’étais un pirate très recherché. Mais j’ai eut envie de me caser et je me suis mariée.
Robin : Heureuse pour toi…
Samba : Mais j’ai été trahie ! Peu de temps après, mon mari découvrit la vérité à mon sujet et il a voulu me tuer pour avoir la prime !!!
Robin : …
Samba : Et depuis ce jour pour moi les hommes sont devenus des plaies à éradiquer…
Robin : Stupide idée alors d’être au service de l’un d’entre eux.
Samba : Ecoute moi bien, je suis devenue « Hijo del diablo », je ne lui appartiens pas, une fois le trésor trouvé je me casse !!! Zazou !!!

Zazou se mit alors à bondir avec Samba sur lui. La jeune femme mit ses maracas en mode « pointes ».

Samba : Voici notre attaque combinée !! BIG BANG !!! Adieu sale démon !!!
Robin : Moi, je ne suis pas devenue un démon par choix, ce sont les autres qui m’appellent comme ça.
Samba : On s’en fout, après tout ce que les autres t’on fait, pourquoi les défendre ! Ils t’on abandonnés !
Robin : … Non, ils me font simplement confiance pour ne pas mourir.
Samba : Dans ce cas, ils ont échoués !!!

Alors que Zazou atterrit tout en détruisant une partie du sol, Robin esquiva l’attaque. Elle avait fait pousser des bars dans son dos qui la tirèrent en arrière. Mais Samba surgit du nuage de fumée provoqué par la chute et donna un coup de maracas à pointes dans le ventre de l’archéologue avant de reculer.

Samba : *secouant son maracas pour en enlever le sang* Alors, démon, tu penses toujours survivre.
Robin : Ne m’appelles pas comme ça !!!

Robin montra un visage furieux à son adversaire qui recula instinctivement.

Robin : Je ne peux pas me faire traiter de démon par un pseudo diable… Tu es devenue un démon par vengeance sur une seule personne ?
Samba : Et alors ?! Un mec ou tous, désormais ils seront tous dans le même panier *croise ses bras avec les maracas en avant* Personne n’y survivra…
Robin : Moi, j’ai été trahie par plus de personnes que toi et pourtant ma confiance envers le genre humain n’est pas éteinte ! Si je cherche les ponéglyphes, c’est pour tous les humains ! Qu’ils ne refassent pas les mêmes erreurs du passé !!!
Samba : Trahison est un mot qui te convient. Tu été trahie et tu trahissait en représailles !
Robin : Le seul que j’ai trahi, c’était Sauro en oubliant ses conseils. Mais désormais, depuis que j’ai rencontré Luffy et les autres… DERESHI !!!
Samba : C’est quoi ce rire à la con ?
Robin : MA confiance envers l’humanité…
Samba : Bon, si tu veux vraiment mourir…*se retourne* Zazou on… Zazou ?

Samba eut du mal à en croire ses yeux. Zazou était enserré par des centaines de bras. Il était totalement prisonnier.

Robin : *les bras croisés* Je te l’ai dit, je dois aller retrouver Luffy et les autres. ETREINTE FLEURS HANG !!

Zazou se fit saisir par d’autres bras qui l’envoyèrent en l’air, puis d’autres se saisirent de lui et l’envoyèrent de plein fouet contre la montagne. Il retomba violement au sol, soulevant un nuage de poussière.

Samba : Zazou espèce de crétin !!!
Robin : Un en moins. Il ne reste plus que toi.
Zazou : *se relevant* GRAOOR !!!
Samba : Tu sembles avoir mal compté…
Robin : Non. Tu n’as pas remarqué le panneau c’est tout. « Attention chutes de pierres »

*BRRRRRRRR*

Zazou ne réagit même pas. Des dizaines de pierres de grande taille lui tombèrent dessus ; l’écrasant sous des tonnes de gravats.

Samba : Non !!!
Robin : Maintenant, c’est ton tour…
Samba : Ne crois pas que je vais me laisser faire si facilement. Et puis tu sembles avoir assez mal. Non ?

Robin ne broncha presque pas. Il était vrai qu’avec ses blessures et avec le poids que faisait Zazou. L’exercice était plus difficile à supporter que dans les îles célestes avec le chef de la garde sainte.

Samba : Et puis je ne crois pas que tu vas survivre à ma « Salsa du démon ».
Robin : « Salsa du démon » ? Fu fu fu !
Samba : Qu’est-ce qui te fait rire ?
Robin : C’est juste que ton nom ne correspond pas à ton attaque.
Samba : Bon ben ça va hein ? Salsa était le nom du perroquet du boss avant l’arrivée de Zazou. C’était déjà pris. Hé puis ça n’a rien à voir !!!! Regarde.

Samba dévissa la tête de ses deux maracas. Chacune était reliée par une corde métallique à sa queue. La jeune femme au sombrero jeta son chapeau à terre, laissant voir une longue et belle chevelure avec une mèche blanche. Elle fit tournoyer les têtes de ses armes et Robin assista, surprise à l’embrasement de ces mêmes têtes.

Samba : Voit donc un aperçut des flammes de l’enfer qui me protègent et te consumeront ! * se fait entièrement entourer par les flammes* SALSA DU DEMON !!!
Robin : Pas mal. Avec ce mur de flammes, tu attaques et te protège par la même occasion.
Samba : Essaie donc de faire pousser des bras. Tu n’oseras pas !

Samba se dirigea rapidement vers Robin qui ne bougeait pas. Celle-ci semblait réfléchir. Lorsque son adversaire arriva, elle ne pu qu’esquiver.

Samba : Alors ! C’est ça la terrible Nico Robin, le démon d’Ohara ? La survivante maudite des dieux ?
Robin : Maudite ? Je ne crois pas. Disons plutôt que la vie n’a pas été facile pour moi.
Samba : Si la vie est si dure ? Pourquoi ne pas la quitter.
Robin : Pas sans la permission de mon capitaine. SEIS FLEURS !!! Aïe !

Samba avait senti quelque chose pousser sur elle mais la sensation était partie aussi vite qu’elle était venue. Elle remarqua également que les bandages de Robin aux avant-bras étaient roussis.

Samba : Ha ha ha ! Tu souffres n’est-ce pas ! Je t’ai déjà dit que je connais ton point faible !
Robin : « Chaque blessure sur un membre qui a poussé se répercute sur le membre d’origine » C’est bien ce que tu m’as dit lors de notre premier affrontement ?
Samba : Exact ! Maintenant, tu vas mourir carbonisé. Bon séjour en enfer.
Robin : Désolé mais l’enfer ne veux pas de moi. Pour l’instant, je dois vivre pour mon rêve ! SEIS FLEURS !!

Cette fois fut la bonne. Samba n’en cru pas ses yeux lorsqu’elle se retrouva immobilisée. Les bras que Robin avait fait poussé avaient des traces de brûlures sur eux.

Samba : M…Mais tu est folle ? Tes bras doivent te faire atrocement souffrir !
Robin : La douleur n’est rien. Je fais confiance à notre médecin pour réparer cela. Et puis ce ne sont que des brûlures superficielles. Mes bandages m’ont quelque peu protégés.
Samba : Pourquoi ? Pourquoi aider des personnes qui te trahiront un jour ?
Robin : Parce qu’ils ne m’ont pas trahie. En brûlant eux même le drapeau du gouvernement, ils sont devenus comme moi. Des êtres à abattre. !!!
Samba : Non !!!
Robin : TWIST !!!

Samba hurla de douleur lorsque Robin la tordis dans tout les sens. Pourtant, elle réussi à rester debout. Lorsque soudain, Zazou sorti des gravats, quelque peu groggy.

Robin : Alors, prête pour le coup final ?
Samba : La confiance que tu donnes à tes amis est si forte que ça ?
Robin : Ce sont les personnes en qui j’ai le plus confiance. Et cela me suffit. Toi, t’est-tu vraiment marié par amour ?
Samba : Comment ?
Robin : Tu voulais arrêter la piraterie. Mais l’amour qui t’a trahie t’aimait-il vraiment ? Je pense plutôt que cet amour n’était pas sincère. Voilà la raison de sa trahison…
Samba : Insinuerait-tu que c’était ma faute ?
Robin : Peut-être… Moi, pour trouver mes compagnons, j’ai du attendre vingt longues années.

Samba ne réagit pas. C’était vrai quelle voulait tout tout de suite et après tout, la faute lui en incombait peut-être finalement. Puis Zazou était derrière elle, et elle remarqua qu’il était à moitié évanoui.

Samba : Pff ! Tu as peut-être raison. Quoi qu’il en soit, j’ai reçu ordre de t’éliminer alors…
Robin : Dans ce cas ! DOUZE FLEURS !!! CRASH !!!

Samba se retrouva de nouveau enveloppé par les bras de Robin et ce fut de même pour Zazou. Elle n’eut pas le temps de remarquer que Robin se servit d’elle comme d’un marteau pour Assommer le tigre géant avec son propre crâne. Tout ce dont elle se souviendrait, ce serait qu’il fallait qu’elle pardonne si la nature humaine n’est pas parfaite.

Robin : *A coté des corps évanouis de ses adversaires* Dors. La nuit porte conseil. Aïe ! Je crois que mon médecin ne va pas être comptant de me voir dans cet état…


Retour






  Connecté(s) : 19
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1