Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Je voudrais que tu comprennes que ce qui est mort l'est pour de bon - Kaku
Chapitre 885


Episodes 814
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


kING D Zanza Présente

Le trésor perdu de San Faldo


Attention à tout ceux qui désirent lire cette Fan fic. Celle-ci se déroule après le dernier Arc de One Piece actuellement en parution au japon. Je vous averti donc que je ferais ici et là du Spoil. Certaines choses apparaissant ici tiennent compte de théories tel un hypothétique nouveau membre d’équipage….


Introduction | Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X | Chapitre XI
Chapitre XII | Chapitre XIII | Chapitre XIV | Chapitre XV | Chapitre XVI | Chapitre XVII
Chapitre XVIII | Chapitre IXX | Chapitre XX | Chapitre XXI | Chapitre XXII
Chapitre XXIII | Chapitre XXIV


Chapitre IXX : MATADOR (Mickey 3D)

Tango : *Assis, donnant un morceau à la souris* Ay ! Buenos dias amigo !
Pipo : Waah ! Je te préviens, je suis ceinture noire de karaté !
Tango : Ay ? Qu’est ce que tu fout ? Viens plutôt casser la croûte avec moi. Je ne me bat pas le ventre vide amigo.
Pipo : Tu, tu es Matodor !!! Le pirate à 49 millions !!!
Tango : Ay ! Je suis muy flatté que tu connaisses mon vrai nom. Mais tu l’a su lors de notre première rencontre dans les coulisses à San Faldo, n’est-ce pas ?
Pipo : Hein ? Heu oui. Vous êtes connu dans la piraterie.
Tango : Ay ! Un fan… Una photo dédicacée ?
Pipo : N…non merci, viens te battre !!
Tango : *Se relevant doucement* AY ? Pourquoi toute este violence. El Matador n’existe plus désormais. Tango est là. Olé !!!
Pipo : Mais, vous étiez connu comme étant un pirate aimant tuer.
Tango : No, yé ne faisait que défier les plus grands tireurs pour montrer ma valeur. Mais tu est sûrement le tireur délite de cet équipage. Ce serait toi el « sniperking » ?
Pipo : Comment tu as deviné ?
Tango : Un coup de chance. Quoi qu’il en soit, tu es mon adversaire. *prends sa guitare fusil en main* Nous allons nous battre en duel. Imagina que nous sommes dans el desierto avec le soleil qui fait perler la sueur sur nos fronts et un harmonica qui offre une ambiance…
Pipo : On n’est pas dans un western !!!
Tango : Ay ! Tu as raison. Que le duel commence !! Fuego !!!

Tango tira en l’air et sa balle rebondit sur le plafond, pipo eut juste le temps de lever la jambe pour que la balle ne se plante pas dans son pied. Il riposta avec son lance pierre mais l’hidalgo tira dans la bille explosive qui fit un gros boum.

Pipo : Ah ! Rapide…
Tango : Este todo ? Ay ! Tu ne sembles pas vouloir riposter comme il faut…
Pipo : Je… je n’ai pas dit mon dernier mot ! Bille fumigène !!

Pipo tira une rafale de billes fumigènes qui produisirent un brouillard si épais que Tango fut surpris. Lorsque la purée de pois se dissipa, le tireur d’élite des mugiwaras avait bien entendu disparu.

Tango : Caramba, Este hombre n’est pas un vrai duelliste. Tant pis, je me dois de l’affronter tout de même.

Pipo couru du mieux qu’il pu mais Tango semblait le poursuivre à la trace. Le sniper arriva au bout d’un moment au pieds d’un escalier qu’il grimpa pour finalement se retrouver dans une grande pièce qui se trouvait être un cul-de-sac.
La pièce était gigantesque. Il y avait de grandes étagères placées en file indienne dont quelques unes étaient soit écroulées, soit cassées. Des livres prenaient la poussière sur les étagères à moitié dévorées par les termites.

Pipo : Mais où je suis encore tombé ? Une bibliothèque dans ce dédale ?
Tango : Correcto ! Este bibliothèque es muy hermosa !
Pipo : Haaaa ! L’autre fou de la gâchette !!! Prépares-toi ! Maintenant, j’ai plus de place pour me battre !
Tango : Ay ! C’était donc cela… J’avais cru que tu étais lâche mais il est vrai qu’un duel sera mieux ici.
Pipo : heu oui ! (En fait c’est plutôt parce que je suis coincé mais…) Prépares-toi à affronter mon arme que j’ai amélioré! Le Kabuto !!!

Pipo sorti son arme. Après avoir affronté Jabura la dernière fois, il avait constaté que, même si son Kabuto lui permettait plus de précision, sa puissance de feu était encore insuffisante. Il avait donc décidé de le perfectionner.

Tango : Encore un lance-pierre ? Ay ! Après tout, si tu crois qu’il te servira…
Pipo : Cette fois, il est prêt à 100 %. Je l’ai amélioré avec des dials et mes munitions vont tout décoiffer !!!
Tango : Ay ! Dans ce cas, je vais abandonner mon gadget et sortir aussi mon artillerie.

Tango pris sa guitare par le manche et sourie face à un Pipo maintenant fermement le nouveau kabuto. Le tireur de Be-bop fracassa alors son instrument contre un mur et l’arme cachée à l’intérieur fut découverte.
Il s’agissait d’un pistolet avec un énorme barillet. Il était décoré finement.

Pipo : C’est quoi cette arme ?
Tango : Ay ! Es Matador voyons…
Pipo : C’est ça Matador ?
Tango : Ay ! Yé lui ait donné le même nom que moi. C’est normal puisse que j’en suis l’inventeur… Il peut tirer d’une à 50 balles à la seconde.*baisse la tête et frotte son arme* Je l’avais planqué dans my guitarra. Malgré mon changement de nom, je n’ai pas pu m’en séparer.
Pipo : Dans ce cas… Viens te battre !!!
Tango : *relevant juste les yeux*Je viendrais lorsque tu arrêtera de trembler…
Pipo : Ne t’en fait pas pour ça, une mauvaise habitude…
Tango : *sortant quelque chose de sa chemise*Ay ! C’est parfait. Nous commencerons une fois que cette pièce tombera à terre.
Pipo : Je t’ai déjà dit qu’on n’était pas dans un western !!!

Tango ne répondit rien et jeta la pièce. Il sorti alors de sa chemise une ceinture munie d’un étui dans lequel il installa son arme. Il pris ensuite une position pour dégainer tandis que Pipo resta à observer la pièce retomber.

Tango
: Ay ! Prépares-toi à mourir hombre. Tu vois, el mundo se divise en deux catégories : Ceux qui tirent et ceux qui se font flinguer…
*Cliiing !!*

Tango dégaina son arme à une vitesse fulgurante et tira de suite une rafale que Pipo évita en allant se cacher derrière un pilier.

Pipo : Pouce !!!
Tango : *continuant à tirer de telle sorte que le pilier commence à s’émietter* Tires donc caramba !
Pipo : Comme si j’en avais le temps !!!
Tango : REFLECT SHOOT !!

Tango tira un coup vers un mur et la balle rebondit. Celle-ci fonça droit vers Pipo qui s’abaissa à temps.

Pipo : *sortant la tête du pilier, en pleurs* Mais ça va pas la tête !!! Tu aurais pu me tuer !!
Tango : Ay ! Mais c’est le but voyons !!! Yé suis un tueur que diable !!! *clic !* Ay caramba ! Plus de balles.
Pipo : C’est le moment ou jamais ! SUNFLOWER STAR !!!

L’arme de pipo tira plusieurs balles qui s’emblèrent s’écarter. S’en suivit alors une série d’explosions.

Pipo : Cette fois, il n’a pas pu l’éviter comme l’autre loup. Hein ? Mais il est encore debout !!!

En effet, la fumée suite aux explosions se dissipa et Pipo constata avec horreur que Tango était encore debout. Il tenait dans la main droite un petit pistolet maintenu par un mécanisme sortant de sa manche.

Tango : Ay ! Une belle explosion. Dommage mais j’ai fait exploser tes balles en leur tirant dessus comme tout à l’heure.
Pipo : Bon sang…
Tango : Si c’est tout ce que tu sait faire. REFLECT SHOOT !!!

Tango tira de nouveau dans les mur et ses balles rebondirent encore une fois vers Pipo qui se vit obligé de danser.

Tango : Ay ! C’était « la danse du pied tendre » ! Tu n’es pas encore un vrai tireur. Tu es peut-être bon à grande distance mais il te faut savoir dégainer plus vite.
Pipo : Tait-toi ! Je suis un preux guerrier des mers qui ne craint personne !!
Tango : Dans ce cas…

Tango leva les bras et son petit pistolet retourna dans sa manche. Il se saisit de Matador par le canon et frappa Pipo dans le ventre avec. Long nez alla alors se fracasser contre une étagère, celle-ci lui tombant sur le crâne.

Tango : Ay ! Relèves-toi guerrero ! Montres-moi el Sniperking !!!
Pipo : *sortant la tête des débris* Je suis le tireur d’élite du groupe. Je ne dois pas mourir.
Tango : Ay ! *met en joue Pipo* Alors défends-toi…
Pipo : Roger… *sort brutalement la main, celle-ci maintenant un dial*Prends ça !! FLASH DIAL !!

Tango hurla et recula. Totalement aveuglé par le dial de Pipo, il se frotta les yeux frénétiquement. Pipo quand à lui sorti des décombres et prépara ses munitions.

Tango : Argh ! Mes yeux !!! Ay ! Je vois de nuevo. Hum ?
Pipo : A la tienne !!! Bille explosive !!!
Tango : *prêt à fait feu* Estupido ! Tu sais bien que je vais faire exploser cette balle avant qu’elle ne m’atteigne !!!

Pipo tira et Tango fit de même. La balle de l’hidalgo fit comme à son habitude et toucha la bille qui explosa avant d’atteindre sa cible…

Pipo : Pipo le bluffeur est de retour ! En fait ce n’est pas une bille explosive mais… EXPLOSION CACTUS STAR !! Une bille contenant des piques de métal !!
Tango : Caramba !! Il m’a eut !!

Tango n’eut pas le temps d’esquiver les dizaines de petites lames d’acier et se trouva projeté a terre. Pipo quant à lui sortit un marteau de sa sacoche et le plaça dans son Kabuto.

Pipo : Voilà une pipo technique dont tu me diras des nouvelles ! Elle a terrassé un de mes adversaires ! Et cette fois, grâce à mes dials, pas besoin de Chopper.

Pipo prit son lance pierre géant à deux mains comme une batte de base-ball et appuya sur un bouton. La pochette qui contenait le projectile fut alors projetée en arrière. Le canonnier prit alors la position d’un batteur prêt à faire un home run.

Pipo
: Le veinto dial que j’ai installé sur kabuto va tendre l’élastique à fond… Et maintenant ! Technique mortelle !!! MARTEAU COMETE !!!

Le viento dial de pipo s’arrêta alors et le marteau fut projeté à une vitesse fulgurante vers Tango qui le reçut de plein fouet et alla s’encastrer dans plusieurs étagères avant de rencontrer le mur.

Pipo : J’ai gagné !! Comme quoi… Bon Il faut maintenant que je retrouve les autres…
Tango : Ay ! Et nuestro duel alors…

Pipo resta figé de peur. Derrière lui une silhouette se profila, armée d’un flingue avec un barillet énorme. Le Mugiwara se retourna lentement et constata avec horreur que Tango se tenait, debout et quelque peu amoché, devant lui.
Le pirate fouilla dans sa chemise et en sorti un barillet neuf qu’il installa à la place de l’ancien dans Matador.

Tango : Ay ! Désolé pour tout à l’heure. Tu es bien un guerrero. Ay ! Tu n’es pas que tireur d’élite, tu sais également bien te tirer de situations délicates…
Pipo : Me…merci mais je crois que nous sommes à égalité. Sans rancune ?
Tango : Ay ! La rancune, tu n’en auras plus une fois que tu sera mort et enterré.


Retour






  Connecté(s) : 24
  Livre d'or : 5305
  Total pages : 1870
  Total images : 7093
Comment avez-vous trouvé le passé secret de Sanji ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1